Forum |  HardWare.fr | News | Articles | PC | Prix | S'identifier | S'inscrire | Aide | Shop Recherche
1277 connectés 

 



 Mot :   Pseudo :  
  Aller à la page :
 
 Page :   1  2  3  4  5  6  ..  143  144  145  146  147  148
Auteur Sujet :

les tics de langage qui vous agacent?

n°21933382
Tangrim
Des bisous et des nounours !
Posté le 19-03-2010 à 11:38:38  profilanswer
 

Reprise du message précédent :


 Malgré est une préposition  et en tant que telle, elle introduit un nom  ou un pronom.
 
Le projet a pu être mené à son terme malgré les difficultés rencontrées. L'ensemble de l'opération a été approuvé.  
Il faudra malgré tout revoir certains points.
 
Tout comme de nombreuses prépositions (avant, après, pendant…), malgré  s'emploie avec que dans une locution  conjonctive introduisant des subordonnées  au subjonctif.
Le projet a pu être mené à son terme malgré qu'il y ait eu quelques difficultés.
Cette locution est considérée comme incorrecte par les grammairiens, les dictionnaires et même par un certain nombre de locuteurs.
À noter que malgré que peut toujours être remplacée par bien que ou quoique.

Le projet a pu être mené à son terme bien qu'il y ait eu quelques difficultés.


---------------
Des Bisous et des nounours ! | Internet 2025 | Dungeon-Generator
mood
Publicité
Posté le 19-03-2010 à 11:38:38  profilanswer
 

n°21933494
Remigio
Radio Flip, 72.8
Posté le 19-03-2010 à 11:45:59  profilanswer
 

Tangrim a écrit :


 Malgré est une préposition  et en tant que telle, elle introduit un nom  ou un pronom.
 
Le projet a pu être mené à son terme malgré les difficultés rencontrées. L'ensemble de l'opération a été approuvé.  
Il faudra malgré tout revoir certains points.
 
Tout comme de nombreuses prépositions (avant, après, pendant…), malgré  s'emploie avec que dans une locution  conjonctive introduisant des subordonnées  au subjonctif.
Le projet a pu être mené à son terme malgré qu'il y ait eu quelques difficultés.
Cette locution est considérée comme incorrecte par les grammairiens, les dictionnaires et même par un certain nombre de locuteurs.
À noter que malgré que peut toujours être remplacée par bien que ou quoique.

Le projet a pu être mené à son terme bien qu'il y ait eu quelques difficultés.


 [:massys] Aucune envie de refaire le débat.
 
Je te renvois au topic du français:
http://forum.hardware.fr/hfr/Discu [...] 9265_1.htm
 

Citation :

Leçon 75 : Malgré que
 
(1) Citons Joseph Hanse (Les nouvelles difficultés du Français moderne), un des plus grands grammairiens du 20ème siècle...
 
"Malgré que" est condamné avec obstination par les puristes mais est incontestablement correct au sens de bien que, et est suivi du subjonctif.
 
 
(2) Dans le Dictionnaire des difficultés du français (dictionnaire Robert), on lit :
 
La locution malgré que, suivie du subjonctif et introduisant une subordonnée concessive, est aujourd'hui passée dans l'usage des meilleurs écrivains :
==> Justin, malgré qu'il fût peu physionomiste, demeura frappé par la ressemblance qu'accusait son visage avec celui de M. Rasselène (Aymé).
==> Même il faisait déjà presque chaud, malgré qu'à ces hauteurs les matinées ordinairement soient assez fraîches (Ramuz).
==> Malgré que le soir fût d'une tiédeur extrême (Mauriac). Malgré que me le conseillât la prudence (Gide).
==> Malgré qu'il fût sévèrement jugé par les bourgeoises de la petite ville, ce constant souci de toilette n'alla jamais jusqu'à la faire suspecter de légèreté (Vidalie).
 
 
(3) Enfin, le plus grand, Grevisse, affirme :
 
Malgré que a été formé sur la préposition malgré, d'après le modèle de nombreuses locutions conjonctives correspondant à des prépositions (avant que, après que, dès que, sans que, etc.).
Malgré que a peut-être appartenu d'abord à l'usage populaire. La locution n'a plus ce caractère, comme le montrent les exemples suivants qui font fi de la résistance des puristes :
 
==> Malgré que je fusse mal satisfait de mon arrestation, il y mit de la courtoisie (Vigny).
==> Malgré qu'il n'entrât guère en ma chambre, j'entendais souvent, la nuit, un bruit furtif qui venait jusqu'à ma porte (Maupassant).
==> Malgré qu'on fût au déclin de la saison (A. Daudet).
==> Malgré qu'une partie de moi-même résistât (Barrés).
==> Malgré que je ne le puisse imaginer (A. France).
==> Malgré qu'il eût vingt ans de plus que moi (Gide).
==> Jamais Noé ne put si bien voir le monde que de l'arche, malgré qu'elle fût close et qu'il fît nuit sur la terre (Proust).
==> Malgré qu'il ait obtenu tous les prix de sa classe (Fr. Mauriac).
==> Elle vit Jacques d'un mauvais oeil, malgré que de son côté elle trompât Lazare avec un peintre (Cocteau).
==> Malgré que le soir tombe (J. Romains).
==> La camionnette, malgré qu'on eût chaîné les pneus, ne se risque plus guère à franchir les rampes glacées (Gracq).
 
Alors, soit les plus grands grammairiens et auteurs sont des cons, soit il faut arrêter de se branler le cerveau en disant que malgré que n'existe pas !!!


---------------
Everybody can succeed, all you need is to believe
n°21933552
Tangrim
Des bisous et des nounours !
Posté le 19-03-2010 à 11:50:01  profilanswer
 

Remigio a écrit :


 [:massys] Aucune envie de refaire le débat.
 
Je te renvois au topic du français:
http://forum.hardware.fr/hfr/Discu [...] 9265_1.htm
 

Citation :

Leçon 75 : Malgré que
 
(1) Citons Joseph Hanse (Les nouvelles difficultés du Français moderne), un des plus grands grammairiens du 20ème siècle...
 
"Malgré que" est condamné avec obstination par les puristes mais est incontestablement correct au sens de bien que, et est suivi du subjonctif.
 
 
(2) Dans le Dictionnaire des difficultés du français (dictionnaire Robert), on lit :
 
La locution malgré que, suivie du subjonctif et introduisant une subordonnée concessive, est aujourd'hui passée dans l'usage des meilleurs écrivains :
==> Justin, malgré qu'il fût peu physionomiste, demeura frappé par la ressemblance qu'accusait son visage avec celui de M. Rasselène (Aymé).
==> Même il faisait déjà presque chaud, malgré qu'à ces hauteurs les matinées ordinairement soient assez fraîches (Ramuz).
==> Malgré que le soir fût d'une tiédeur extrême (Mauriac). Malgré que me le conseillât la prudence (Gide).
==> Malgré qu'il fût sévèrement jugé par les bourgeoises de la petite ville, ce constant souci de toilette n'alla jamais jusqu'à la faire suspecter de légèreté (Vidalie).
 
 
(3) Enfin, le plus grand, Grevisse, affirme :
 
Malgré que a été formé sur la préposition malgré, d'après le modèle de nombreuses locutions conjonctives correspondant à des prépositions (avant que, après que, dès que, sans que, etc.).
Malgré que a peut-être appartenu d'abord à l'usage populaire. La locution n'a plus ce caractère, comme le montrent les exemples suivants qui font fi de la résistance des puristes :
 
==> Malgré que je fusse mal satisfait de mon arrestation, il y mit de la courtoisie (Vigny).
==> Malgré qu'il n'entrât guère en ma chambre, j'entendais souvent, la nuit, un bruit furtif qui venait jusqu'à ma porte (Maupassant).
==> Malgré qu'on fût au déclin de la saison (A. Daudet).
==> Malgré qu'une partie de moi-même résistât (Barrés).
==> Malgré que je ne le puisse imaginer (A. France).
==> Malgré qu'il eût vingt ans de plus que moi (Gide).
==> Jamais Noé ne put si bien voir le monde que de l'arche, malgré qu'elle fût close et qu'il fît nuit sur la terre (Proust).
==> Malgré qu'il ait obtenu tous les prix de sa classe (Fr. Mauriac).
==> Elle vit Jacques d'un mauvais oeil, malgré que de son côté elle trompât Lazare avec un peintre (Cocteau).
==> Malgré que le soir tombe (J. Romains).
==> La camionnette, malgré qu'on eût chaîné les pneus, ne se risque plus guère à franchir les rampes glacées (Gracq).
 
Alors, soit les plus grands grammairiens et auteurs sont des cons, soit il faut arrêter de se branler le cerveau en disant que malgré que n'existe pas !!!



Je suis un puriste obstiné :o


---------------
Des Bisous et des nounours ! | Internet 2025 | Dungeon-Generator
n°21938713
Pop Heart
"C"est l'tarif !"
Posté le 19-03-2010 à 18:43:44  profilanswer
 

Au final et malgré que je n'ai pas lu les cinq pages de ce topic alors que vous en avez peut-être déjà parlé, en fait, c'est de loin cet abominable et systématique au final que je ne peux plus supporter d'entendre et qu'on entend partout...

 

Comme je trouve ultra tarte ceux qui se prennent pour de courageux téméraires n'ayant peur de rien en se lançant des "challenges"... OS COURT :o !


Message édité par Pop Heart le 19-03-2010 à 18:44:36
n°21938879
Svensl
woof ?
Posté le 19-03-2010 à 19:01:51  profilanswer
 

Chez les journalistes et dans les reportages :
 
Ce matin-là, parce que là tu sais que la suite ça va être un truc du genre "Martine va chercher ses enfants à l'école, et pour ça elle utilise sa voiture", entendu dans 90% des reportages.
 
A qui profite blablabla.
 
Ce truc fait un tabac
 
Chez les politiques :
 
Mais je voudrais dire très simplement
 

n°21967180
daadou
Sufferin' Succotash !
Posté le 22-03-2010 à 19:40:30  profilanswer
 

Une tic de langage qui était fort à la mode un moment dans les discours politique c'était de compter  
"1. j'agirais en conséquence ... 2. j'aimerais faire part aussi de ... "

n°21967897
Lalka
_
Posté le 22-03-2010 à 20:44:07  profilanswer
 

les gens qui utilisent les expressions suivantes :
 
process
impacter
pro-actif
support
adresser un problème
win-win
et bien sur
au jour d'aujourd'hui....
 [:yoko54]

n°21968673
sloug31
Posté le 22-03-2010 à 21:30:26  profilanswer
 

Au jour d'aujourd'hui  [:neernitt]  :fou:  
 
(bon je viens de voir que ça vient d'être cité mais j'insiste. :o )
 

n°21968708
nicolas912​00
Posté le 22-03-2010 à 21:31:42  profilanswer
 

Lalka a écrit :

les gens qui utilisent les expressions suivantes :

process
impacter
pro-actif
support

adresser un problème
win-win
et bien sur
au jour d'aujourd'hui....
 [:yoko54]


C'est utilisé quotidiennement ou je bosse  [:cerveau manust]

Message cité 1 fois
Message édité par nicolas91200 le 22-03-2010 à 21:31:53
n°21968856
Lalka
_
Posté le 22-03-2010 à 21:38:01  profilanswer
 

nicolas91200 a écrit :


C'est utilisé quotidiennement ou je bosse  [:cerveau manust]


 
dommage c'est juste des anglicismes horribles...
 
On ne dit pas support, on dit soutien
On ne dit pas process, on dit processus ou déroulé ou enchaînement
On ne dit pas impacter, on dit toucher, affecter, avoir une conséquence... la langue Française est plus riche en nuance que l'anglais et c'est là sa beauté
 
et pro-actif, c'est sans doute le pire il ne veut rien dire sinon qu'on agit positivement :/

mood
Publicité
Posté le 22-03-2010 à 21:38:01  profilanswer
 

n°21971158
Remigio
Radio Flip, 72.8
Posté le 22-03-2010 à 23:42:58  profilanswer
 

Impacter est un verbe tout ce qu'il y a de plus français.


---------------
Everybody can succeed, all you need is to believe
n°21972585
daadou
Sufferin' Succotash !
Posté le 23-03-2010 à 06:40:41  profilanswer
 

Avant de commencer à parler beaucoup disent toujours "bon, ..." ou "bien ..." même si c'est pour annoncer des mauvaises nouvelles ou pour dire des choses assez négative.
Alors gens qui parlent comme si il écrivaient des sms "lol quoi" "mdr" "dtc" ça me horripile
Ou sinon ceux sur msn qui croient paraitre plus sympa quand ils terminent leurs message par des clin d'oeil :
slt ;)
oui ça bas ;)
tu fait quoi ;)
moi aussi j'ai été à 5h00 pour prendre le train ;)
oui c'est énnervant ;)
je déprime je perd gout à la vie et j'ai envie de me tuer ;)

Message cité 1 fois
Message édité par daadou le 23-03-2010 à 06:50:57
n°21972591
nightbring​er57
Yiffin' in hell
Posté le 23-03-2010 à 06:50:05  profilanswer
 


malgré que existe, mais dans un seul et unique cas [:aloy]

Citation :


 
Malgré que s’emploie bien dans la langue soutenue, mais seulement avec le verbe avoir conjugué au subjonctif. Malgré que j’en aie, quelque mauvais gré, si mauvais gré que j’en aie ; en dépit de moi, de ma volonté : Je reconnais les mérites de mon rival, malgré que j’en aie ; Malgré qu’il en ait, nous savons son secret ; Elle ne put cacher son dépit, malgré qu’elle en eût.
 
En revanche, encore que de nombreux écrivains aient utilisé la locution conjonctive Malgré que dans le sens de Bien que, quoique, il est recommandé d’éviter cet emploi.


 
Les autres usages sont erronés [:aloy] cf. http://www.academie-francaise.fr/l [...] malgre_que

n°21973395
Lalka
_
Posté le 23-03-2010 à 10:01:39  profilanswer
 

Remigio a écrit :

Impacter est un verbe tout ce qu'il y a de plus français.


 
heureusement non


Message édité par Lalka le 23-03-2010 à 10:03:05
n°21974187
Remigio
Radio Flip, 72.8
Posté le 23-03-2010 à 11:13:25  profilanswer
 

C'est dans le Robert 2007 mais soit ...
 
En tout cas, je comprends pas trop que tu t'offusques pour ça mais que tu ne commences pas une phrase par une majuscule et ne la termine pas par un point.


---------------
Everybody can succeed, all you need is to believe
n°21974433
Lalka
_
Posté le 23-03-2010 à 11:28:27  profilanswer
 

Remigio a écrit :

C'est dans le Robert 2007 mais soit ...
 
En tout cas, je comprends pas trop que tu t'offusques pour ça mais que tu ne commences pas une phrase par une majuscule et ne la termine pas par un point.


 
Si tu ne vois pas la différence de degrée entre une phrase sur un forum et un barbarisme horrible, utilisé de manière récurrente dans un cadre formel, je ne peux rien pour toi.

n°21974903
maurice ch​evallier
Versus Maurice Laspallès
Posté le 23-03-2010 à 11:55:57  profilanswer
 

Lalka a écrit :


 
dommage c'est juste des anglicismes horribles...
 


Ca s'en est juste un beau au passage. Juste horrible lui aussi, et juste agaçant :o

n°21976888
sh_kyra
Entre nous c'est Kyra
Posté le 23-03-2010 à 14:54:24  profilanswer
 

Lalka a écrit :

 

Si tu ne vois pas la différence de degrée entre une phrase sur un forum et un barbarisme horrible, utilisé de manière récurrente dans un cadre formel, je ne peux rien pour toi.

 

Barbarisme peut être, horrible c'est une question de point de vue. J'adore le mot impacter, je le trouve cinglant, direct et percutant. Je trouve tes propositions alternatives plus molles et donc moins intéressantes qu'impacter dans certains cas précis. Affecter et toucher ont une dimension émotionnelle qui selon moi n'est pas contenue dans le verbe impacter.

Message cité 1 fois
Message édité par sh_kyra le 23-03-2010 à 14:58:26
n°22317564
daadou
Sufferin' Succotash !
Posté le 22-04-2010 à 18:51:44  profilanswer
 

Ceux qui disent "genre ..."  
"Genre le gars il a été 3 fois en math et il a brossé tout le reste"

n°22320068
Mouaiff
Posté le 22-04-2010 à 23:06:42  profilanswer
 

sh_kyra a écrit :

 

Barbarisme peut être, horrible c'est une question de point de vue. J'adore le mot impacter, je le trouve cinglant, direct et percutant. Je trouve tes propositions alternatives plus molles et donc moins intéressantes qu'impacter dans certains cas précis. Affecter et toucher ont une dimension émotionnelle qui selon moi n'est pas contenue dans le verbe impacter.


Le mot impact se substitue souvent au mot conséquence. Mais dans une phrase du style "l'impact de la crise a fait des millions de chômeurs en quelques mois", je ne vois pas où se situe le caractère immédiat et instantané que suppose le mot impact. Il est dans la plupart des cas mal utilisé en plus d'être surexploité. Quant au verbe impacter...je ne vois que "influencer" qui s'en approche le plus.


Message édité par Mouaiff le 22-04-2010 à 23:18:30
n°22320116
edhelas
Après nous… le déluge ?
Posté le 22-04-2010 à 23:10:40  profilanswer
 

daadou a écrit :

Avant de commencer à parler beaucoup disent toujours "bon, ..." ou "bien ..." même si c'est pour annoncer des mauvaises nouvelles ou pour dire des choses assez négative.  
Alors gens qui parlent comme si il écrivaient des sms "lol quoi" "mdr" "dtc" ça me horripile  
Ou sinon ceux sur msn qui croient paraitre plus sympa quand ils terminent leurs message par des clin d'oeil :  
slt ;)  
oui ça bas ;)  
tu fait quoi ;)  
moi aussi j'ai été à 5h00 pour prendre le train ;)  
oui c'est énnervant ;)  
je déprime je perd gout à la vie et j'ai envie de me tuer ;)


y'a aussi les gens sur hfr qui finissent les phrases par :o


---------------
╯°□°)╯︵ ┻━┻
n°22320305
nightbring​er57
Yiffin' in hell
Posté le 22-04-2010 à 23:30:22  profilanswer
 

moi je dis souvent bon au début des phrases :o

n°22320770
fixio
Bibliothécaire
Posté le 23-04-2010 à 00:23:43  profilanswer
 

"Tout à fait", locution qui n'a aucun sens utilisée seule.
"Typiquement"


---------------
Watergate does not bother me
n°22320799
Latrinite
Posté le 23-04-2010 à 00:27:10  profilanswer
 

Mario_ a écrit :

J'avais un prof qui disait tout le temps "Donc". Minimum, deux fois par phrase.
C'était chiant :fou:


 
Donc et Voilà
 
On s'amusait à compter combien il en sortait à chaque cours d'histoire-géo. [:tinostar]

n°22320804
Herbert de​ Vaucanson
Grignoteur de SQFP depuis 2002
Posté le 23-04-2010 à 00:27:36  profilanswer
 

TOUT A FAIT §§§ TRES BIEEENN §§§  [:sud_conscient:2]


---------------
Prévenir HdV en cas d'SQFP ! - Quidquid latine dictum sit, altum sonatur.
n°22320827
Profil sup​primé
Posté le 23-04-2010 à 00:31:05  answer
 

dj pone a écrit :

le "comme meme" au lieu du "quand meme"


 
+1 !!!  :fou:  
 
Et dans une famille, ils disaient tous "au sinon" au lieu de "sinon", ça veut plus rien dire, c'est insupportable  [:di_canio]  [:di_canio]

n°22320841
Latrinite
Posté le 23-04-2010 à 00:32:37  profilanswer
 


 
La tienne ?  [:latrinite:1]

n°22320847
Profil sup​primé
Posté le 23-04-2010 à 00:33:19  answer
 

Latrinite a écrit :


 
La tienne ?  [:latrinite:1]


 
Nan, ça va pas  [:mayonaise]

n°22320858
Profil sup​primé
Posté le 23-04-2010 à 00:34:07  answer
 

L'expression qu'on entend tous les jours aux JTs : tirer le signal d'alarme  [:sleepv]  
 
"Face à la recrudescence des cas d'allergie en France, les spécialistes tirent le signal d'alarme."
"L'UFC Que Choisir tire le signal d'alarme."
"Les professionnels du secteur tirent le signal d'alarme."
 
C'est lourd  :sweat:

Message cité 1 fois
Message édité par Profil supprimé le 23-04-2010 à 01:44:44
n°22320880
playbox
Me Mercedes es su Mercedes
Posté le 23-04-2010 à 00:37:24  profilanswer
 

créer le buzz  :fou: [:spaydar]
 

n°22320886
Profil sup​primé
Posté le 23-04-2010 à 00:38:08  answer
 

playbox a écrit :

créer le buzz  :fou: [:spaydar]
 


 
+1 [:rofl]

n°22320898
Latrinite
Posté le 23-04-2010 à 00:39:59  profilanswer
 

playbox a écrit :

créer le buzz  ramdam :fou: [:spaydar]


 
:whistle:

n°22320924
Svensl
woof ?
Posté le 23-04-2010 à 00:45:34  profilanswer
 


 
Ou alors la fameuse ironie : "La France championne d'Europe de" avec un truc négatif
(championne d'europe de l'absentéisme, des médicaments, whatever)
En particulier quand le journaliste marque une pause avant de dire de quoi la France est championne, comme pour marquer un suspense.
Ca fait genre "Derp vous avez cru que j'allais dire un truc bien alors que je dis un truc pas bien, kikou lol jvous ai eu"  [:toyonos:2]  
 

n°22322383
nightbring​er57
Yiffin' in hell
Posté le 23-04-2010 à 10:03:03  profilanswer
 

Rencontré 2 fois ce matin pendant une présentation: " à l'heure d'aujourd'hui" [:prozac]

n°22322431
boisse
Well...fuck
Posté le 23-04-2010 à 10:07:07  profilanswer
 

dans le genre anglicisme pourri:  
 
ca fait du sens   :fou:  :fou:  :fou:  
je focus la dessus
je suis commité
 
et sinon le fameux "juste", juste insupportable.
 

n°22322442
boisse
Well...fuck
Posté le 23-04-2010 à 10:07:53  profilanswer
 


 
les gens n'arrivent pas a conjuguer le verbe résoudre, c'est trop dur pour eux alors ils en ont inventé un autre

n°22325365
serina
Posté le 23-04-2010 à 13:43:48  profilanswer
 

Lalka a écrit :

les gens qui utilisent les expressions suivantes :
 
pro-actif
 
au jour d'aujourd'hui....
 [:yoko54]


 
+1 pour ces deux-là.
Pro-actif, ça ne veut rien dire.  :o  
 
Variante au "jour d'aujourd'hui", il y a "à aujourd'hui" qui m'énerve bien.
 
Mais le pire du pire des expressions, c'est le typiquement alsacien "j'en peux rien". Ca me donne des envies de meurtre.  :fou:


Message édité par serina le 23-04-2010 à 13:46:05
n°23671830
daadou
Sufferin' Succotash !
Posté le 19-08-2010 à 14:18:32  profilanswer
 

Les "J'ai un amis qui ..."  
Il y a des gens avec qui on peut parler de n'importe quoi, il dirat toujours ça un moment ou l'autre.  
Par exmeple si on parle d'aviation, le gars il a un de ses meilleur amis qui est pilote de ligne, puis le lendemain on lui parle de coca cola, il a un amis qui est un grand collectionneur de bouteilles en tout genre, etc.  
 
La prochaine fois je lui demanderais les adresse internet de ses "amis qui ..."

n°23671861
Hellfire25​6
Posté le 19-08-2010 à 14:21:08  profilanswer
 

"j'avoue ..."

n°23671867
quiet now
Posté le 19-08-2010 à 14:21:27  profilanswer
 

daadou a écrit :

Les "J'ai un amis qui ..."  
Il y a des gens avec qui on peut parler de n'importe quoi, il dirat toujours ça un moment ou l'autre.  
Par exmeple si on parle d'aviation, le gars il a un de ses meilleur amis qui est pilote de ligne, puis le lendemain on lui parle de coca cola, il a un amis qui est un grand collectionneur de bouteilles en tout genre, etc.  
 
La prochaine fois je lui demanderais les adresse internet de ses "amis qui ..."


ça c'est de la mythomanie , daadou , pas un tic de langage


Message édité par quiet now le 19-08-2010 à 14:21:39
mood
Publicité
Posté le   profilanswer
 

 Page :   1  2  3  4  5  6  ..  143  144  145  146  147  148

Aller à :
Ajouter une réponse
 

Sujets relatifs
Avez-vous des tics ?Traduisez vous le langage des femmes ?
le topik des synonymes du langage soutenuLangage de chat
Le langage des cités...Vocabulaire / Expression - Langage Soutenu -Langue Française
Besoin d'aide pour traduction de pages web (langage asiatique)Langage SMS anglo-saxon
Le langage des femmesLe langage des fleurs...
Plus de sujets relatifs à : les tics de langage qui vous agacent?


Copyright © 1997-2018 Hardware.fr SARL (Signaler un contenu illicite) / Groupe LDLC / Shop HFR