Forum |  HardWare.fr | News | Articles | PC | Prix | S'identifier | S'inscrire | Aide | Shop Recherche
1632 connectés 

 



 Mot :   Pseudo :  
  Aller à la page :
 
 Page :   1  2  3  4  5  ..  1380  1381  1382  ..  1408  1409  1410  1411  1412  1413
Auteur Sujet :

[Sujet]Vos ruptures, subies et infligées (Aie ! Ca pique !)

n°60513065
Dzama
Une vraie tête brûlée
Posté le 18-08-2020 à 23:00:39  profilanswer
 

Reprise du message précédent :
Parce qu au fond on a des attentes de retours, et ceci malgré nous :(
Tu as beau te convaincre du contraire mais on a tous un fond de « donne et dieu te le rendra »


---------------
Topic Chicha [:dzama] http://forum.hardware.fr/forum2.ph [...] w=0&nojs=0
mood
Publicité
Posté le 18-08-2020 à 23:00:39  profilanswer
 

n°60513194
Agressive ​Perfector
Posté le 18-08-2020 à 23:09:10  profilanswer
 

Les plus grands "donneurs" sont souvent malheureux au final.
N'est pas Jésus ou Bouddha qui veut :o


---------------
Mes traces de rando : plus de 1500 Km à télécharger !
n°60513240
V pour
Posté le 18-08-2020 à 23:13:19  profilanswer
 

chibimakeba a écrit :

 

Anesthésié et vide, peut être. Il y a de ça. Lucide surtout.

 

Je ne me fais pas de film, je sais que les dégâts sont énormes et surtout qu'ils seraient un obstacle dans le cas d'une improbable future relation. Et surtout si c'est avec elle.

 

Je ne couperais jamais vraiment les ponts. Pas parce que j'espère quoi que ce soit mais parce que jamais je ne lui refuserai quelque aide que ce soit. Je peux rester silencieux longtemps, vivre ma vie si on peut dire. Mais lorsqu'elle a un problème je suis là.

Je le faisais bien pour mes amis, je le fais pour des inconnus, alors pourquoi ne le ferais je pas pour quelqu'un qui compte pour moi ? Sans contrepartie, juste pour le plaisir de le faire.

 

C'est le coeur du problème. Je peux le comprendre aisément. j'ai vécu cela aussi, mais moins longtemps fort heureusement. Maintenant, si la sentence que tu t'infliges, c'est celle-ci, à savoir: aimer pour l'éternité une femme qui ne t'aimera pas en retour. Je suis donc à la fois admiratif de ta constance et triste de ton sacrifice.

 

Encore une fois, je comprends. Maintenant tu as fais tes choix (4 ans, c'est très long) et tu as l'air d'en assumer les conséquences. C'est courageux.


Message édité par V pour le 18-08-2020 à 23:15:01
n°60513305
enhanced
Posté le 18-08-2020 à 23:18:32  profilanswer
 

chibimakeba a écrit :


 
J'ai perdu de vue tout le monde. J'ai cessé de donner des nouvelles, tout simplement, je me suis fondu dans le décors.
 
Déjà parce que toutes ces relations, dont certains sont sur le forum, étaient aussi des relations communes. Et qu'ils n'ont pas a savoir. Si elle veut leur dire elle le fera, mais ce n'est pas moi qui étalerais sa vie privée.
 
Puis... C'est pas que un problème de confiance. C'est le refus d'être à nouveau déçu ou blessé. Et aussi un manque d'intérêt de ma part. Je n'attend plus rien. J'ai raté, que ce soit de ma faute ou pas, ma seule chance d'être heureux. Point.


 
Chaud  :sweat: , tu as toujours eu un fond dépressif ou c'est la rupture qui t'a rendu comme ça?
Tu es quelqu'un de tiraillé globalement? Est-ce que tu te définirais comme quelqu'un de stable psychiquement avant cette relation?

n°60513718
Ayrin
Miaou
Posté le 19-08-2020 à 00:13:48  profilanswer
 

Ce que je trouve parlant c'est que tu résumes ta chance d'être heureux à une tierce personne. Même si la société est construite autour de l'image du couple (avec enfants), on peut très bien être heureux en étant seul. Il faut apprendre à savoir s'aimer soi-même et se satisfaire de soi-même.

n°60513832
kcendre
Posté le 19-08-2020 à 00:43:14  profilanswer
 

Ayrin a écrit :

Ce que je trouve parlant c'est que tu résumes ta chance d'être heureux à une tierce personne. Même si la société est construite autour de l'image du couple (avec enfants), on peut très bien être heureux en étant seul. Il faut apprendre à savoir s'aimer soi-même et se satisfaire de soi-même.

 

ouai....si c'est parfaitement vrai dans le fond ...
c'est toujours nettement plus simple de s'aimer soi-même quand un entourage x (famillial/amical/professionnel/affectif au sens large etc ) vous aide en vous aimant un peu quand meme
ou quand se satisfaire de soi-même est un choix desiré et non subit.

 

Mais  :jap: sur le fond
et je crois que chacun ici a un peu la meme sensation en te lisant chibimakeba

 
chibimakeba a écrit :


Je voulais juste être heureux. Et la rendre heureuse. Pas pour donner un sens à ma vie, la vie n'a aucuns sens, non, juste pour rendre cette vie agréable.

 

qu'un des gros hic, meme en comprenant ta position lucidement entre fatalisme et stoïcisme, c'est que la vie ne t'es pas agréable justement....
et en partie, sans doute pas seulement "à cause de" uniquement ( puisque c'est rarement unique les origines d'un mal être ou d'une sensation de vacuité) , mais pour une bonne part aussi.....

 

que se sortir donc d'une situation finalement tres masochiste consistant à te devouer dans une attente qui ne sera jamais comblée serait bien evidement la solution evidente.

Message cité 1 fois
Message édité par kcendre le 19-08-2020 à 00:51:49
n°60513898
Ayrin
Miaou
Posté le 19-08-2020 à 01:07:55  profilanswer
 

kcendre a écrit :


 
ouai....si c'est parfaitement vrai dans le fond ...
c'est toujours nettement plus simple de s'aimer soi-même quand un entourage x (famillial/amical/professionnel/affectif au sens large etc ) vous aide en vous aimant un peu quand meme  
ou quand se satisfaire de soi-même est un choix desiré et non subit.  
 
Mais  :jap: sur le fond
et je crois que chacun ici a un peu la meme sensation en te lisant chibimakeba


Je ne nie pas l'impact que l'entourage peut avoir (en bien ou en mal d'ailleurs). Je pense aussi qu'une thérapie peut être nécessaire dans bien des cas pour accompagner la démarche.
 
Pendant longtemps (et toujours un peu encore) je me disais que ça serait bien plus simple si j'étais en couple pour faire ceci ou cela. Puis je me suis rendue compte que dans l'entourage beaucoup étaient en couple mais au final le/la conjoint ne partageait pas nécessairement les mêmes centres d'intérêt et activités et au final ils étaient tout autant seuls pour les mettre en oeuvre. A partir de là vraiment je me suis dit fuck it, j'ai besoin de personne d'autre que moi-même. Même si bien sûr dans les faits ce n'est pas toujours aussi simple :o

n°60513996
soma yukih​ira
Posté le 19-08-2020 à 02:51:20  profilanswer
 

Ayrin a écrit :

Ce que je trouve parlant c'est que tu résumes ta chance d'être heureux à une tierce personne. Même si la société est construite autour de l'image du couple (avec enfants), on peut très bien être heureux en étant seul. Il faut apprendre à savoir s'aimer soi-même et se satisfaire de soi-même.


 
+1
 
C'est la base pour être heureux dans ses relations  :jap:  
 
Un des problèmes majeurs en amour c'est d'en arriver à voir l'autre comme LE SEUL élément qui donne de la saveur à sa vie, c'est ce que chibimakeba semble d'écrire.
Notre bonheur devient totalement dépendant de l'autre, sans cette personne la vie ne semble pas valoir la peine.
L'autre vient en quelque sorte remplir l'espèce d’énorme vide en nous, il nous permet de voir la vie sous un autre jour, infiniment plus agréable, seulement voilà, la présence de l'autre devient une nécessité vitale pour avancer.
 
On accède peut être à un certain bonheur, mais c'est au prix du sacrifice de son intégrité, si l'autre s'en va, on se retrouve avec une jambe en moins et on ne sait plus comment faire pour avancer.
Avant de se lancer dans une relation, avant de développer des sentiments pour quelqu'un, il faudrait déjà avoir acquis un certain équilibre de vie en étant un minimum heureux seul avec soi même, pour ne pas faire reposer sur l'autre la totalité de nos espoirs de bonheur.
 
Ce qui est extrêmement piégeux c'est que les sentiments amoureux semblent avoir un pouvoir magique pour combler nos failles intérieures, on semble subitement accéder à un bonheur qui nous apparaissait totalement hors de portée, sauf que ces sentiments, aussi forts soient-ils, ne résolvent en réalité rien de ce qui est au fond de nous.
On a l'impression d'avoir fait disparaître tous nos fantômes en un coup de baguette magique, mais il n'en est rien, c'est un peu comme la prise de substances qui te donnent l'impression éphémère d'être heureux le temps d'une soirée :o
 
Se satisfaire et être bien avec soi-même cela doit vraiment être la base pour construire une relation et avancer dans la vie, il faut vraiment œuvrer dans ce sens, même si c'est pas facile.
C'est seulement ainsi que nous pouvons nous rapprocher d'un bonheur DURABLE, en évitant de tomber dans le piège très attirant des sentiments amoureux qui semblent résoudre instantanément l'équation de notre vie, mais comme souvent dans la vie, ce qui semble être trop beau pour être vrai...
 
 
 

n°60514022
Ayrin
Miaou
Posté le 19-08-2020 à 03:55:08  profilanswer
 

Tu vois ça comme un tout ou rien, là où il faut voir ça de manière plus nuancée. Il y a des avantages et désavantages aussi bien à être célibataire qu'en couple. Ce sont des dynamiques différentes mais l'une n'est pas meilleure ou pire que l'autre, juste différentes.  
 
Être en couple ne signifie pas devenir codépendant de l'autre. Mettre tous ses espoirs de bonheur sur quelqu'un d'autre c'est une énorme pression pour la dite autre personne. Ca peut faire fuir plus d'une personne.  
 
Le meilleur conseil à ce stade c'est que tu trouves un thérapeute pour t'accompagner. C'est difficile pour beaucoup d'accepter de faire ce pas mais soyons honnêtes tout le monde en aurait besoin dans sa vie à un moment ou l'autre.

n°60514041
loupie94
Posté le 19-08-2020 à 05:34:39  profilanswer
 

chibimakeba a écrit :


 
 
Mais avec elle j'ai découvert un truc. Ne le répétez pas, mais l'un des moments de ma vie où j'ai été le plus heureux c'était un soir où on était ensembles, on était sages, face à face, je caressais sa joue et là, son regard, sa façon de me regarder...  
 
Si il y a bien un truc qui plaide contre la théorie de la relation pansement, c'est bien ce regard. Et du coup, je ne comprendrais jamais rien à ce qui s'est passé. Cette histoire est une énigme de bout en bout.


 
Je ne vais pas répéter ce qu' il a été dit ici.
On sent qu'il y a une certaine douceur dans le fait de se rappeler ces moments forts passés...." souffrir par elle n'est pas souffrir " ( j'adapte le titre de la chanson.)
 
Je comprends ça,  je l'ai vécu....pas aussi longtemps que roi cependant.  Et ce besoin de comprendre aussi. Mais en matière de sentiments il n'y a rien à comprendre. Il va falloir admettre que tu n'auras pas  de réponse à tes pourquoi et accepter la situation. Tu peux juste décider de continuer à la voir ou pas,  selon ce qui te semble préférable.


Message édité par loupie94 le 19-08-2020 à 06:04:35
mood
Publicité
Posté le 19-08-2020 à 05:34:39  profilanswer
 

n°60514267
V pour
Posté le 19-08-2020 à 08:18:04  profilanswer
 

Il a au moins 40 ans. Ca fait 4 ans.
 
Il a décidé d'arrêter de vivre du côté sentimental. C'est vraiment triste, je trouve.
 
Mais après tout, c'est son choix.

n°60514494
Agressive ​Perfector
Posté le 19-08-2020 à 08:59:31  profilanswer
 

soma yukihira a écrit :

 

Un des problèmes majeurs en amour c'est d'en arriver à voir l'autre comme LE SEUL élément qui donne de la saveur à sa vie, c'est ce que chibimakeba semble d'écrire.
Notre bonheur devient totalement dépendant de l'autre, sans cette personne la vie ne semble pas valoir la peine.
L'autre vient en quelque sorte remplir l'espèce d’énorme vide en nous, il nous permet de voir la vie sous un autre jour, infiniment plus agréable, seulement voilà, la présence de l'autre devient une nécessité vitale pour avancer.

 

Se satisfaire et être bien avec soi-même cela doit vraiment être la base pour construire une relation et avancer dans la vie, il faut vraiment œuvrer dans ce sens, même si c'est pas facile.
C'est seulement ainsi que nous pouvons nous rapprocher d'un bonheur DURABLE, en évitant de tomber dans le piège très attirant des sentiments amoureux qui semblent résoudre instantanément l'équation de notre vie, mais comme souvent dans la vie, ce qui semble être trop beau pour être vrai...

 


 

[:moonblood9]

 

Tout est dit. Rien de pire que la dépendance affective, et je vois 2 amis en couple tomber complètement là dedans, ça m'effraie pour eux.
Au point de plus rien faire sans l'autre, pour ne pas le décevoir et vice versa, quitte à laisser tomber plein de choses qui leur plaisait.


Message édité par Agressive Perfector le 19-08-2020 à 09:00:09

---------------
Mes traces de rando : plus de 1500 Km à télécharger !
n°60514497
phoenix_bu​dget
Posté le 19-08-2020 à 09:00:34  profilanswer
 

chibimakeba a écrit :


 
Que je sois en dépression maintenant, oui, c'est bien possible. Par contre tu te goure sur le reste, je t'assure. J'étais bien lorsque je l'ai rencontrée. Et je n'ai profité de rien non, pas même des circonstances. Là dessus tu es même très loin de vérité.
 
A vrai dire, même en parlant d'effort littéraire tu te trompe. Je ne fais là aucun effort.


 
Très bien. A te lire, tu donnes l’impression de te complaire dans le truc, à jouir de cette noirceur. Je ne sais pas, dans mon référentiel personnel, personne ne peut justifier de se mettre dans des états pareils, c’est pour cette raison que le noeud du problème me semble plutôt en toi que dans cette histoire.

n°60514562
John Oldma​n
weld the turkey
Posté le 19-08-2020 à 09:09:58  profilanswer
 

soma yukihira a écrit :


 
 
Ce qui est extrêmement piégeux c'est que les sentiments amoureux semblent avoir un pouvoir magique pour combler nos failles intérieures, on semble subitement accéder à un bonheur qui nous apparaissait totalement hors de portée, sauf que ces sentiments, aussi forts soient-ils, ne résolvent en réalité rien de ce qui est au fond de nous.
On a l'impression d'avoir fait disparaître tous nos fantômes en un coup de baguette magique, mais il n'en est rien, c'est un peu comme la prise de substances qui te donnent l'impression éphémère d'être heureux le temps d'une soirée :o
 
Se satisfaire et être bien avec soi-même cela doit vraiment être la base pour construire une relation et avancer dans la vie, il faut vraiment œuvrer dans ce sens, même si c'est pas facile.
 


 
Très vrai ça...je pensais que ça allait tout résoudre mais..
 
Moral dans les chaussettes encore ce matin, j'en ai maaaarre


---------------
"What if a man from the Upper Paleolithic had survived until the present day?"    
n°60514584
V pour
Posté le 19-08-2020 à 09:12:06  profilanswer
 

C'est l'une des base: ne jamais miser sur autrui pour son bien-être. Cela doit rester un surcroît.

 

Pourquoi ? Car ainsi on choisit vraiment notre partenaire plutôt que s'accommoder de lui.


Message édité par V pour le 19-08-2020 à 09:12:20
n°60515250
warpc
Posté le 19-08-2020 à 10:20:56  profilanswer
 


 

chibimakeba a écrit :


Si il y a bien un truc qui plaide contre la théorie de la relation pansement, c'est bien ce regard. Et du coup, je ne comprendrais jamais rien à ce qui s'est passé. Cette histoire est une énigme de bout en bout.


 
Ce regard n'était qu'un instant éphémère, un moment de grâce comme on peut en vivre parfois dans des circonstances particulières.
Tu y as vu de l'amour alors que c'était seulement du bonheur instantané et rien de plus.
Elle s'est donné le temps de voir si des sentiments amoureux pour toi allaient se développer.
Et au bout de 4 mois, elle a pu faire le constat que ça n'arriverait jamais.
Vous avez une complicité forte, mais ça ne suffit pas pour une relation amoureuse.
Ton histoire est vraiment simple et malheureusement classique. :/
 
Et évidemment, tu n'y es absolument pour rien.
Si elle pensait que tu n'étais pas à la hauteur, elle n'aurait même pas tenté le coup.
Comme déjà dit, les sentiments ne se commandent pas, voilà tout.  [:spamafote]  


---------------
Groupe du moment: The Beaches / The Glorious Sons
n°60516137
avitasse
ID PSN : avitasse
Posté le 19-08-2020 à 11:49:25  profilanswer
 

charlounet a écrit :

Mes collègues et mon médecin me disent qu’elle a déjà fait son choix mais manque de courage pour me le dire préférant me laisser le méchant rôle en totalité. Seulement un couple c’est 50/50 et si l’un ne se bat pas, forcement ça ne peut pas aller de l’avant.


Probablement oui..
 
 

lololo7 a écrit :

C'était le but effectivement, c'est ce qu'on a fait dans un premier temps, plutôt à ma demande d'ailleurs et ca fonctionnait plutôt bien, on a profité de nombreux moments, madame a même dit "c'est comme avant" un jour, puis elle s'est un peu éloignée et je l'ai senti moins motivée de nouveau. Je pense que ce n'était pas qu'à moi de me battre pour notre couple, j'avais l'impression d'en avoir fait beaucoup déjà ! :(


Sous cet angle je comprends mieux, et tu sembles avoir fait ce que tu pouvais :jap:


---------------
[ECH] Bluray Star Trek - I, Robot - Night & Day - etc.
n°60516261
QNTAL
broken toy
Posté le 19-08-2020 à 12:04:22  profilanswer
 

warpc a écrit :


 
Ce regard n'était qu'un instant éphémère, un moment de grâce comme on peut en vivre parfois dans des circonstances particulières.
Tu y as vu de l'amour alors que c'était seulement du bonheur instantané et rien de plus.
Elle s'est donné le temps de voir si des sentiments amoureux pour toi allaient se développer.
Et au bout de 4 mois, elle a pu faire le constat que ça n'arriverait jamais.
Vous avez une complicité forte, mais ça ne suffit pas pour une relation amoureuse.
Ton histoire est vraiment simple et malheureusement classique. :/
 
Et évidemment, tu n'y es absolument pour rien.
Si elle pensait que tu n'étais pas à la hauteur, elle n'aurait même pas tenté le coup.
Comme déjà dit, les sentiments ne se commandent pas, voilà tout.  [:spamafote]  


 :jap:


---------------
adonc vocexiens nous lai ke celle nuit durest sant
n°60516461
daaadou
Posté le 19-08-2020 à 12:31:19  profilanswer
 

je suis assez d'acc avec phoenix
 
coup de foudre de ton côté, relation épisodique, fin brutale avec motif clair
et le tout qui traîne dans le système depuis 4 ans, nan là c'est autre chose que la relation
 
c'est un déclencheur mais y'avait tout pour que ça se barre en couille déjà avant amha
et là on a un pur exemple de cristallisation sur un truc du passé "ohlala que j'étais amoureux de ma Juliette" mais c'est plutôt une fragilité perso qui est ultra inflammée  
 
je dirais qu'il faut déjà accepter ça, c'est la première étape pour arrêter la spirale négative et espérer sortir la tête de l'eau
là, y'a rien, 4 ans, c'est pas une petite période, faut passer asap à autre chose et reprendre le contrôle, stop se morfondre et regarder dans le passé lointain


---------------
Les lumières dansent, dans l'ambulance
n°60517754
avitasse
ID PSN : avitasse
Posté le 19-08-2020 à 14:49:50  profilanswer
 

Angelene a écrit :

De ce que tu nous dis, l'impression que j'ai est que dans un moment difficile tu lui as redonné une impulsion pour rebondir, qu'elle s'est appuyée sur tes sentiments pour rebooster son ego, lui redonner confiance, et qu'une fois que ça a été fait elle n'a plus eu besoin de toi. C'est assez égoïste vu de ma fenêtre. Mais surtout elle aurait pû être un peu plus diplomate et éviter cette phrase guillotine :/ Même si dans ces cas là le mieux est d'être honnête.


+1 c'est violent [:fenston:3]
 
 

chibimakeba a écrit :

Et puis, si j'avais d'elle une idée négative, je n'aurais pas pris un multi.


Je ne vois pas le rapport [:klemton]
 
 

chibimakeba a écrit :

Puis... C'est pas que un problème de confiance. C'est le refus d'être à nouveau déçu ou blessé. Et aussi un manque d'intérêt de ma part. Je n'attend plus rien. J'ai raté, que ce soit de ma faute ou pas, ma seule chance d'être heureux. Point.


Il y a toute une large palette entre "heureux" et "malheureux" ; tu peux profiter de la vie, y avoir des satisfactions, sans être "heureux" [:spamafote]


---------------
[ECH] Bluray Star Trek - I, Robot - Night & Day - etc.
n°60517771
Dzama
Une vraie tête brûlée
Posté le 19-08-2020 à 14:51:32  profilanswer
 

Agressive Perfector a écrit :

Les plus grands "donneurs" sont souvent malheureux au final.
N'est pas Jésus ou Bouddha qui veut :o


So say we all !!  
 
Exactement , c’est perfide, y’a plein de choses que tu ne fais pas seul, que tu ne fais pas forcément avec amis et donc qui ne tombe que lorsque y’a amour.
Et au final ben ça devient une drogue , douloureuse, car y’a tant que tu voulais partager de plus et que tu ne feras jamais avec elle.  


---------------
Topic Chicha [:dzama] http://forum.hardware.fr/forum2.ph [...] w=0&nojs=0
n°60517946
warpc
Posté le 19-08-2020 à 15:13:42  profilanswer
 

avitasse a écrit :


Je ne vois pas le rapport [:klemton]


 

chibimakeba a écrit :


 
J'ai perdu de vue tout le monde. J'ai cessé de donner des nouvelles, tout simplement, je me suis fondu dans le décors.
 
Déjà parce que toutes ces relations, dont certains sont sur le forum, étaient aussi des relations communes. Et qu'ils n'ont pas a savoir. Si elle veut leur dire elle le fera, mais ce n'est pas moi qui étalerais sa vie privée.
 
Puis... C'est pas que un problème de confiance. C'est le refus d'être à nouveau déçu ou blessé. Et aussi un manque d'intérêt de ma part. Je n'attend plus rien. J'ai raté, que ce soit de ma faute ou pas, ma seule chance d'être heureux. Point.


 
 ;)


---------------
Groupe du moment: The Beaches / The Glorious Sons
n°60517966
TheCleaner
Posté le 19-08-2020 à 15:17:23  profilanswer
 

charlounet a écrit :

Bon aller je me lance sous un multi… ( attention pavé)
 
Je suis en couple depuis 8 ans avec une fille qui a vraiment été adorable jusqu'à mars. L’année dernière, elle m’avait posé la question de savoir ce que je voulais et les suites à notre relation ( enfant, achat à 2 etc) et je n’étais pas du tout dans le trip ( dépression à cause du boulot ) et je lui ai répondu que j’avais envie de séduire voir aller voir ailleurs afin de me retrouver ( que je n'ai jamais fait).  
Pendant 1 an, elle m’a reposé la question plusieurs fois et ma réponse était toujours la même : Je l’aime et tant que je suis avec elle, ça me suffisait.  
Je l’aime vraiment mais certains points m’ont tjs freiné dans l’histoire notamment le fait de n’avoir jamais vu sa famille.
Je ne sais pas si c’est voulu ou un concours de circonstances mais voila, je n’arrive pas à me projeter sans connaitre la famille de l’autre. Je précise qu’elle connait ma famille de A à Z ainsi que mes amis.
En parlant d’amis, elle a du mal à s’en faire et pourtant c’est une fille bourrée de qualité.
Pendant l’année, je n’ai pas eu l’impression de gros problèmes, on a beaucoup voyagé, fait des grands restaurants… On a profité de la vie quoi mais la libido de son coté n’était plus la. J’ai rongé mon frein en silence.
 
Bref, 2 semaines après le confinement, je tente d’avoir de l’intimité et rien. Énervé, je lui lance que j’ai l’impression qu’on ne s’aime plus et surtout qu’elle ne m’aime plus. Terrible choix de lui dire ceci car nous partons en vrille (surtout moi car profondément blessé) et c’est totalement de ma faute, je l’assume. Impulsif parfois, je dis ce que je pense et ne voyant aucune réaction de sa part (elle préfère se refugier dans les jeux), je commence à peter de plus en plus un câble et à lui parler de séparation. Ça n’arrange rien, je fais donc les courses pendant le covid et elle reste à la maison. Je me casse le cul à sortir et elle non.
Tetu et borné, je ne cesse de lui demander ou elle en est (vu qu’elle ne montre que de la distance).
En mai, voyant mes bêtises et surtout je l’aime comme un fou, j’essaie de réparer les erreurs tout en étant clair sur mes attentes. Je lui montre que je l’aime, je lui dis des choses positives MAIS je continue à lui demander des preuves d’amours qui n’arrivent pas.
 
Petit à petit sous la pression de mes actes, elle me dit que ca fait 1 an qu’on stagne que certains trucs fait ensembles sont des erreurs depuis longtemps et que depuis Mars, elle avait assimilé le fait qu’on soit séparés.
Je ne comprends pas, elle reste avec moi pour quoi dans ce cas la… ? J’ai aussi fini par comprendre qu’elle parlait sur son jeu avec un mec et que les échanges étaient assez forts. Son comportement avait changé, elle s’est refermée et surtout, elle lui disait des choses qu’elle ne me disait pas.  
Je l’ai remarqué à son changement de comportement sur le jeu. Elle semblait plus distante et j’ai compris qu’ils s’étaient engueulés très fortement.
En lui disant ça, elle semblait mal à l’aise mais pas vraiment avoir de remords. Elle a supprimé les messages avec lui depuis pour ne rien montrer.
Elle a aussi parlé avec une amie en commun et apparemment lors de mon arrêt maladie loin d’elle, je ne lui manquais pas tout en omettant de lui parler de son collègue.
Je ne parle même pas des dépenses sur ce jeu et ça m’inquiète, j’ai tenté de lui en parler mais elle a pris ça comme un reproche ou que je veux lui dicter sa façon de dépenser l’argent (chose que je n’ai jamais fait en 8 ans)
Depuis les différents clashes, elle ne parle plus de rien, fais des choses sans me prévenir, rentre tard…  
Je pars bientôt pour le boulot en changeant de région et aujourd’hui encore, je n’ai pas de réponse sur ce qu’elle veut. Elle se réfugie dans son mutisme voir du mépris alors que j’ai l’impression de mon coté de me battre pour lui montrer ce que je veux. Je ne pense plus qu’elle me rejoindra car tout ce que je peux dire n’est que reproche à ses yeux…
Elle me parle de temps mais elle a eu 5 mois depuis sans aucune évolution de son coté, pas d’intimité, pas de câlin, pas de confidence, pas de complicité comme si j’étais un simple colloc. Elle me reproche de lui mettre la pression pour de l’intimité ou avec mes questions.
De mon coté, j’ai travaillé sur moi et même si elle s’en rend pas compte malheureusement, j’ai fait ce que je pouvais pour sauver le couple. Moralement, je sais qu’elle ne va pas bien, par ma faute principalement en lui demandant sans cesse ce que l’on fait, ce qu’elle veut. De mon coté, elle ne voit pas que je suis au fond du trou et que mes appels de pied pour connaitre ses sentiments sont la dernière barrière que j’ai avant de tout lâcher.
Mes collègues et mon médecin me disent qu’elle a déjà fait son choix mais manque de courage pour me le dire préférant me laisser le méchant rôle en totalité. Seulement un couple c’est 50/50 et si l’un ne se bat pas, forcement ça ne peut pas aller de l’avant.
Bref, je pense qu’elle me dira que c’est fini au moment de mon départ, c’est pour ça que je poste ici.  


 
Le boulot étant a priori ton principale problème, la solution de changer de taf plutôt que d'émettre l'envie d'aller voir ailleurs à ta femme n'aurait t-elle pas été plus judicieuse?

n°60522520
phoenix_bu​dget
Posté le 19-08-2020 à 22:29:36  profilanswer
 

chibimakeba a écrit :


 
Mais quel état ? C'est fini. Je vais bien, ou au moins pas plus mal qu'un autre.
 
On est sur le sujet des ruptures difficiles, je raconte la mienne. Inutile de chercher plus loin.
 


 
Bah tu conclus ton histoire en expliquant que tu ne souhaites plus aucune relation personnelle et que « tu es personne ». Ça respire pas la joie de vivre tout de même.  
 
Mais bref, j’ai mal compris.

n°60522531
Dzama
Une vraie tête brûlée
Posté le 19-08-2020 à 22:30:52  profilanswer
 

phoenix_budget a écrit :


 
Bah tu conclus ton histoire en expliquant que tu ne souhaites plus aucune relation personnelle et que « tu es personne ». Ça respire pas la joie de vivre tout de même.  
 
Mais bref, j’ai mal compris.


 
J’ai compris pareil que toi


---------------
Topic Chicha [:dzama] http://forum.hardware.fr/forum2.ph [...] w=0&nojs=0
n°60522612
phoenix_bu​dget
Posté le 19-08-2020 à 22:37:01  profilanswer
 

Dzama a écrit :


 
J’ai compris pareil que toi


 
De toute façon on est pas là pour convaincre un mec qui va bien qu’en fait il va mal. Donc tant mieux si c’est juste un problème de communication.

n°60522961
Umb Ra
Posté le 19-08-2020 à 23:05:34  profilanswer
 

chibimakeba a écrit :

[...]  je suis rapidement tombé amoureux, [...][b]trop bien pour moi[/b].
 
Au fil des années, je suis devenu son meilleurs ami. [...] dissimuler mes sentiments.
 
[...] période assez sombre pour elle,[...] l'occasion d'avouer mes sentiments. [...] elle avait besoin de quelqu'un [...]
 j'ai connu un bonheur [...]
 c'était finit.[...] "Parce que je ne t'aime pas".
[...]
Ca fait 4 ans et je ne peux pas dire que je m'en suis relevé. On va dire que je suis dans une phase de résignation. Je m'occupe en attendant la fin de mon temps. Et je ne veux plus voir personne. Les gens au taf, les passants, commerçants et autres, ouais, pas des anonymes mais presque, ceux là ok, mais plus de relations personnelles. Pour ceux qui s'y essayent, je suis lisse, sans histoires ni problèmes, sans grand intérêt, je suis personne.

Tout est là.
 
Tu places ta raison de vivre dans le fait d'être amoureux. Tu attends d'une femme qu'elle te comble de bonheur par sa présence.
C'est le mal civilisationnel de l'homme occidental. Désolé mais rien de bien extra-ordinaire dans ton histoire.  
Tu crois que "l'amour" est un beau chemin à suivre. Comme si d'être totalement amoureux ne pouvait être autre chose qu'un grande vertu. Mais ce que tu ressens n'est que ton immaturité affective qui te monopolise totalement.
 
A gerber. On dirait un enfant abandonné par maman.
 
"Trop bien pour moi", ça en dit long sur ton rapport aux monde et aux femmes.
 
Tu étais amoureux d'une femme qui ne t'aimait pas. Elle t'a manipulé quand elle a eu besoin de quelqu'un.
Comme "manipulé" est un terme péjoratif et que ton "amie" était une "femme en détresse" et quelqu'un de tellement "bien", alors tu risques pas de le reconnaitre.  :D  
 
"Je suis heureux quand j'ai la femme que j'aime et je suis pas heureux quand je l'ai pas" = problème grave.
Il te faut le dépasser et ce n'est ni une opération intellectuelle ni une discussion sur internet qui te sortiront de l'ornière.
 

chibimakeba a écrit :

J'ai peut être raté une étape du raisonnement, mais si tu es heureux seul, quel est l'intérêt de se mettre en couple, ou même dans une relation quelle qu'elle soit ?


Le sexe, la compagnie dans certains temps morts, les activités plus cool à faire à deux (resto, vacances, spectacles, etc.), les projets communs (professionnels, fonder une famille etc), traverser les bons et les mauvais moments de façon complice, etc ...
Et cette part irréductible qui restera toujours au moins un peu d'aimer et d'être aimé.
 
Mais il y a des tas de choses intéressantes et joyeuses à faire sans couple aussi.
 
Faut relativiser.  
Facile à dire, tu me diras.
Bonne chance à toi  ;)  
 


---------------
Faire feu de tout bois
n°60523005
DemDal
Posté le 19-08-2020 à 23:11:03  profilanswer
 

Umb Ra a écrit :

Tout est là.


Bravo pour le message, un condensé de vérités. [:clooney44]  

n°60523358
V pour
Posté le 20-08-2020 à 00:22:21  profilanswer
 

chibimakeba a écrit :


Que toi tu trouve ça triste m'étonne au plus haut point. Sans vouloir t'offenser.


 
A vrai dire, peu importe, ce n'est pas important ça. Si toi tu le vis bien, et ça a l'air d'être le cas, alors tant mieux. Y a rien à ajouter.

n°60523915
VigneuxAms​terdam
Posté le 20-08-2020 à 08:48:15  profilanswer
 

chibimakeba a écrit :


 
Personne, dans le sens où c'est l'image que je donne. Je ne laisse pas de prises, je suis lisse. Banal, sans intérêts si tu préfères. C'est un moyen facile pour décourager quiconque de creuser un peu.
 
De toutes manières quand on creuse un peu on est très souvent déçus. Et je ne fais certainement pas exception.
 
Par contre en effet, je ne souhaite plus de relations personnelles, comme je l'ai effectivement dit.


Tu te flattes dans ta médiocrité, faut le faire !

n°60524289
hisvin
Posté le 20-08-2020 à 09:43:29  profilanswer
 

Je connais cela. :o
Ce n'est guère mieux que ceux qui se font gonfler pour passer pour ce qu'ils ne sont pas. :D
 
Mais bon, il faut reconnaitre que cette "modestie" punitive n'est pas attirante et plutôt auto-destructive. En tout cas, cela ne permettra pas de sortir du trou. Je le sais vu que j'ai cette posture depuis mon adolescence. :/


Message édité par hisvin le 20-08-2020 à 09:44:10
n°60524531
V pour
Posté le 20-08-2020 à 10:04:19  profilanswer
 

Quand une personne refuse de changer et que cet état lui convient. Il n'y a rien à faire.

n°60524603
hisvin
Posté le 20-08-2020 à 10:11:49  profilanswer
 

Il s'est juste créer une coquille d'indifférence pour ne pas attirer parce qu'il a peur de souffrir.

n°60524609
bombeiro78
Posté le 20-08-2020 à 10:12:26  profilanswer
 

J'ai également cette tendance depuis mon enfance.
J'aimerais être plus avenant, bavard mais je ne sais pas comment sortir de ça.

n°60524707
hisvin
Posté le 20-08-2020 à 10:20:56  profilanswer
 

C'est difficile mais faisable. Dans son cas, cela devrait être facile vu que c'est un phénomène tardif. Pour d'autres, c'est plus chiant.
 
Après il faut faire gaffe au contre-coup. J'ai déjà vu des gens passés de l'extrême à l'autre, du mutisme à une sorte de drague ultra méga lourde à base de "tu veux baiser, tout de suite là maintenant." :lol:

n°60524897
V pour
Posté le 20-08-2020 à 10:38:02  profilanswer
 

Pourquoi ne pas simplement être naturel, sans jouer un rôle ou sans porter un masque social.
 
Il suffit simplement de se comporter sans vraiment réfléchir, juste appliquer nos principes/valeurs en conduisant notre vie en adéquation avec ce que l'on attend d'elle.
 
Les postures, ça nous dessert plus qu'autre chose. Quel est l'intérêt de séduire en devenant quelqu'un que l'on n'est pas ?

n°60525037
Agressive ​Perfector
Posté le 20-08-2020 à 10:50:09  profilanswer
 

V pour a écrit :

Pourquoi ne pas simplement être naturel, sans jouer un rôle ou sans porter un masque social.

 

Il suffit simplement de se comporter sans vraiment réfléchir, juste appliquer nos principes/valeurs en conduisant notre vie en adéquation avec ce que l'on attend d'elle.

 

Les postures, ça nous dessert plus qu'autre chose. Quel est l'intérêt de séduire en devenant quelqu'un que l'on n'est pas ?

 

Surtout que le naturel reviendra vite, et quand les masques seront tombés il y a aura de la désillusion.
Il faut pas confondre faire un petit effort pour être séduisant/présentable (genre s'habiller mieux ...) et jouer un personnage que l'on n'est pas.


Message édité par Agressive Perfector le 20-08-2020 à 10:50:34

---------------
Mes traces de rando : plus de 1500 Km à télécharger !
n°60525408
bombeiro78
Posté le 20-08-2020 à 11:22:22  profilanswer
 

Ne serait que le milieu pro, tu es quand même contraint de jouer ce rôle (souriant, papotage etc.)

 

On glisse sur le HS ça aurait plus sa place sur aso finalement

n°60525432
Agressive ​Perfector
Posté le 20-08-2020 à 11:23:27  profilanswer
 

On peut être timide sans être aso, mais oui c'est HS


---------------
Mes traces de rando : plus de 1500 Km à télécharger !
n°60525472
avitasse
ID PSN : avitasse
Posté le 20-08-2020 à 11:26:22  profilanswer
 

chibimakeba a écrit :

Trêve de sarcasmes. J'admet qu'il y a une certaine logique a trouver ce genre de propos sur un sujet consacré aux ruptures difficiles. Cependant il n'est pas utile de me convaincre, je ne compte pas refaire ce genre d'expérience à l'avenir. Je n'ai pas l'intention de la revoir un jour. Je n'ai d'ailleurs aucune envie de voir qui ce soit.


Du coup, quelle est la raison de ta venue ici ?
 
 

chibimakeba a écrit :

Mais quel état ? C'est fini. Je vais bien, ou au moins pas plus mal qu'un autre.


Tu caches bien ton jeu :o


---------------
[ECH] Bluray Star Trek - I, Robot - Night & Day - etc.
n°60525637
warpc
Posté le 20-08-2020 à 11:40:55  profilanswer
 

avitasse a écrit :


Du coup, quelle est la raison de ta venue ici ?


 
Probablement la même que beaucoup d'autres ici, à savoir raconter son histoire parce qu'il faut que ça sorte.
Quand tu le vis bien ou pas trop mal (ce qui semble être plutôt son cas), les oreilles attentives et bienveillantes, les conseils, c'est que du bonus.  :)


---------------
Groupe du moment: The Beaches / The Glorious Sons
mood
Publicité
Posté le   profilanswer
 

 Page :   1  2  3  4  5  ..  1380  1381  1382  ..  1408  1409  1410  1411  1412  1413

Aller à :
Ajouter une réponse
 

Sujets relatifs
[topic unique] Prostitution[Topic unique] - Tom Lehrer
[Numismatique] Venez discuter des monnaies ![Topik Unique] Voitures anciennes
[topic de Qualitay !] M.I.A.M: D.A c'est Ici le topic !!!!!!! (syndrome BlueLou)[Topouic Unique] SQFP - Le meilleur du Pouic.
Rockville CA, une websérie rock inédite sort en France le 3/12 ![Topic unique]Se trainer (ou être trainé) pour sortir le weekend. :o
[Topic Unique] Les armes de guerre 
Plus de sujets relatifs à : [Sujet]Vos ruptures, subies et infligées (Aie ! Ca pique !)


Copyright © 1997-2018 Hardware.fr SARL (Signaler un contenu illicite) / Groupe LDLC / Shop HFR