Forum |  HardWare.fr | News | Articles | PC | Prix | S'identifier | S'inscrire | Shop Recherche
1844 connectés 

 



 Mot :   Pseudo :  
  Aller à la page :
 
 Page :   1  2  3  4  5  6  ..  17  18  19  20  21  22
Auteur Sujet :

Féminisation : où sont les hommes ?

n°14974679
FDJ24
Gamer Addict'
Posté le 25-05-2008 à 13:24:17  profilanswer
 

Reprise du message précédent :

Lydie Di a écrit :


Je confirme. Moi-même j'en savais rien avant qu'un ami qui est passionné par ce genre de questions ne m'explique pourquoi. Sur le web, tu peux trouver l'explication, sinon quelqu'un ici pourra sans doute te la donner. Si ça te fait comme à moi, tu te diras sans doute "c'est n'importe quoi" au début. Moi j'ai eu la chance de connaître quelqu'un qui a eu maintes fois l'occasion de me le démontrer (et ça m'intéressait). Cela dit ça n'a pas toujours été le cas, c'est (pour simplifier à l'extrême) seulement applicable depuis que le féminisme a influencé nos moeurs. Y'a 50 ans de ça, il valait sans doute mieux être galant (du moins je crois, un mec qui s'y connait me contredira peut-être là-dessus, mais si j'ai bien compris ça devrait être ça).

 
 
Question influencabilite c'est pas mal [:cerveau mlc]  

mood
Publicité
Posté le 25-05-2008 à 13:24:17  profilanswer
 

n°14974686
Herbert de​ Vaucanson
Grignoteur de SQFP depuis 2002
Posté le 25-05-2008 à 13:25:05  profilanswer
 

 

Euh... Encore faudrait-il qu'elles la connaissent. Je pense que beaucoup de femmes ne savent même pas elles-mêmes ce qu'elles veulent à ce propos (syndrome prince charmant tout ça), et que quand elles te disent vouloir un homme gentil, attentionné, qui les écoute, etc... ce n'est pas uniquement pour paraître une "chouette fille", mais souvent parce qu'elles le croient vraiment, que c'est ce qu'elles veulent [:spamafote]

 
Spoiler :

EDIT généralité-proof: notez l'utilisation des termes "beaucoup" et "souvent", merci :o

Message cité 1 fois
Message édité par Herbert de Vaucanson le 25-05-2008 à 13:26:52

---------------
Prévenir HdV en cas d'SQFP ! - Quidquid latine dictum sit, altum sonatur.
n°14974697
greentea
Posté le 25-05-2008 à 13:27:08  profilanswer
 


Tu parles uniquement du côté "apparence physique" ou aussi du côté caractère?
Parce que ce voilà ce qu'ont déclaré des amies chinoises et singapouriennes:
- elles trouvent les Français effeminés dans leur façon de se comporter
- mais elles préfèrent quand même les Occidentaux (Français inclus) par rapport aux hommes asiatiques car les hommes asiatiques auraient encore trop tendance à sous-considérer les femmes.

n°14974699
Lydie Di
Posté le 25-05-2008 à 13:27:13  profilanswer
 

dante2002 a écrit :

Un texte que j'avais fait sur un site de jeux vidéo :o
 

Citation :

C'est vraiment la "plaie" de nos sociétés modernes...  
 
On arrive sur un autre sujet là, mais que voit on au XXIème siècle :  
 
-les hommes veulent ressembler à des femmes (s'épilent, utilisent des crèmes, etc etc).  
-les femmes veulent ressembler à des hommes (boivent, fument comme des pompiers).  
-il est "normal" de voir des gamines de 12 ans porter des string, alors qu'il y a 10 ans encore c'était vraiment un sous vêtements connoté "pouffiasse".  
-les héros de films ressemblent à des figurant pour pub "nivea homme".  
-les héros de jeu suivent le chemin (héros de RE 4).  
 
Ensuite, considérant qu'un film ou un jeu est vecteur d'identification pour les gosses, quel modèle comportemental leur montre t'on?  
 
Je m'inquiète, j'ai des réactions de vieux con à 25 ans



Je t'aime  :love:
(Non je te drague pas, la preuve c'est que j'ai utilisé un smiley image, comme quoi c'est vraiment du 3ème degré, mais sérieusement ça fait plaisir à lire. Je dirais pas que t'es un vieux con à 25 ans, je dirais que t'es un malin. Si penser comme tous les jeunes de 25 ans était une bonne chose, ça se saurait).

n°14974719
FDJ24
Gamer Addict'
Posté le 25-05-2008 à 13:29:41  profilanswer
 


 
tout depends a qui tu veux plaire et pour quelles raisons :o

n°14974720
Herbert de​ Vaucanson
Grignoteur de SQFP depuis 2002
Posté le 25-05-2008 à 13:29:53  profilanswer
 

Pile-poil dans le sujet sinon, Zemmour face à Autain, chez Ardisson :D
 
Part 1: http://www.dailymotion.com/video/x278w2
Part 2: http://www.dailymotion.com/video/x278kl
 
[:lynk]


---------------
Prévenir HdV en cas d'SQFP ! - Quidquid latine dictum sit, altum sonatur.
n°14974732
Profil sup​primé
Posté le 25-05-2008 à 13:32:11  answer
 

greentea a écrit :


Tu parles uniquement du côté "apparence physique" ou aussi du côté caractère?
Parce que ce voilà ce qu'ont déclaré des amies chinoises et singapouriennes:
- elles trouvent les Français effeminés dans leur façon de se comporter
- mais elles préfèrent quand même les Occidentaux (Français inclus) par rapport aux hommes asiatiques car les hommes asiatiques auraient encore trop tendance à sous-considérer les femmes.


 
Pour l'exemple asiatique, je parles surtout en apparence physique
 
En comportement, c'est le contraire. justement les mecs occidentaux seront préférés car en général plus respectueux de la femme. J'en ai appris de "belles" (façon de parler, en fait c'est très moche) grâce à elle sur le comportement de pas mal d'hommes coréens vis à vis des femmes [:mlc]

n°14974755
greentea
Posté le 25-05-2008 à 13:36:13  profilanswer
 

Lydie Di a écrit :


Oui.
 
C'est sans doute le cas de 99% des hommes ayant vécus jusqu'ici (ben oui les dessous sexy pour homme c'est très très récent et avant non seulement tout le monde s'en foutait, mais en plus ce genre de sous-vêtements aurait été rejeté par principe). Je me délecte du passage du film Fight Club ou un des personnages regarde une pub pour un dessous masculin élégant et dit "regarde moi ça, c'est à ça que ressemble un homme ?". Je porte de la lingerie (modéremment) sexy. J'ai pas envie que mon mec fasse tout comme moi.

 
Tout comme ma grand-mère rejetait par principe les culottes qui ne faisait pas minimum 20 cm de hauteur tout autour du corps. Enfin bref, y'a des siècles le slip kangourou aurait été rejeté par "principe" aussi...  
Tout ça pour dire que c'est juste une question de goût et d'habitude et que ça n'enlève en rien la virilité d'un homme qu'il porte tel ou tel sous-vêtement.
 
 
 
T'as qu'à faire moitié-moitié:  
- côté gauche: minet Tektonic habillé en rose
- côté droit: pas rasé, pas de déo et un vieux jogging  
 

n°14974760
Profil sup​primé
Posté le 25-05-2008 à 13:36:51  answer
 

Herbert de Vaucanson a écrit :


 
Euh... Encore faudrait-il qu'elles la connaissent. Je pense que beaucoup de femmes ne savent même pas elles-mêmes ce qu'elles veulent à ce propos (syndrome prince charmant tout ça), et que quand elles te disent vouloir un homme gentil, attentionné, qui les écoute, etc... ce n'est pas uniquement pour paraître une "chouette fille", mais souvent parce qu'elles le croient vraiment, que c'est ce qu'elles veulent [:spamafote]
 

Spoiler :

EDIT généralité-proof: notez l'utilisation des termes "beaucoup" et "souvent", merci :o



 
 
Je pense aussi que pas mal de femmes ne savent pas vraiment ce qu'elles veulent.  
 
En revanche, pour celles qui savent, la conclusion est sans appel. Personnellement, parmis les femmes avec qui j'ai eu une discussion franche sur le sujet et qui savait ce qu'elles veulent, aucune n'a jamais dit "je préfère les hommes doux et attentionés toussa" comme elles le sortent en général.  
 
D'ailleurs j'ai rédigé mon premier post en pensant à ce que m'avait dit ma meilleure amie il y a quelques temps : elle m'a dit : "ce que je cherche, c'est pas un beau gosse ou un mec gentil, mais un mâle qui sait m'exciter". Pourtant c'est le genre de fille "bien sous tout les rapports", discrète et tout. Comme quoi..

n°14974879
Profil sup​primé
Posté le 25-05-2008 à 13:55:32  answer
 

-Préfère garder ses poils-
-Ne se rase le visage que tout les 3 jours-
-Passe pour le cro magnon de service à penser qu'il vaut mieux ressembler à un routier qu'à steevie-

mood
Publicité
Posté le 25-05-2008 à 13:55:32  profilanswer
 

n°14974900
Lydie Di
Posté le 25-05-2008 à 13:57:30  profilanswer
 

greentea a écrit :

Tout comme ma grand-mère rejetait par principe les culottes qui ne faisait pas minimum 20 cm de hauteur tout autour du corps. Enfin bref, y'a des siècles le slip kangourou aurait été rejeté par "principe" aussi...  
Tout ça pour dire que c'est juste une question de goût et d'habitude et que ça n'enlève en rien la virilité d'un homme qu'il porte tel ou tel sous-vêtement.


Vouloir qu'un truc aussi négligeable qu'un dessous soit beau, c'est de la coquetterie. Et pour moi, la coquetterie ce n'est pas viril. Et puis y'a habitudes et habitudes. Y'a l'habitude de faire comme papa, et y'a l'habitude de faire comme dans les pubs Calvin Klein. Oui, on est tous influencés, à toutes époques. Mais autant j'accepte que mes parents me transmettent quelque chose, autant c'est pas le cas du département marketing de Calvin Klein.
 
Aussi, comme dirait Guy Debord dans ce livre disponible légalement en intégralité à cette adresse :

Citation :

Toute la vie des sociétés dans lesquelles règnent les conditions modernes de production s’annonce comme une immense accumulation de spectacles. Tout ce qui était directement vécu s’est éloigné dans une représentation.


Dans le cas qui nous intéresse, autrefois on "était" en fonction des contingences de la vie et il en découlait la virilité (pour les hommes). De nos jours, on commence par partir de la représentation de la virilité pour s'en rapprocher. La démarche inverse. On "est" plus, on s'arange pour paraître. Ça pose 2 problèmes : c'est une démarche artificielle, et ça revient à se baser sur une représentation par nature biaisée de la réalité.
 
D'ailleurs ce simple passage de Debord explique de nombreuses choses dans notre société. Ainsi, quand on a besoin de se valoriser, on va projeter sur autrui sa représentation d'un état criticable. C'est ainsi que sur HFR, dans n'importe quel topic où tu vas aller contre la pensée dominante, on te diras toujours que t'es nulle parce que :
- t'es un geek no-life donc t'ai aigri donc tu viens contredire tout le monde
- tu fais un troll (celui là c'est le préféré d'après ce que j'ai constaté en parcourant le forum)
- t'as des problèmes mentaux ou sociaux
 
En quelques instants je suis sûre de pouvoir trouver au moins 5 topics qui pourraient appuyer ce que je dis. Tout ça c'est des caricatures (une représentation, tout comme les méchants dans les films sont des caricatures, en général). Y'a qu'à piocher et écrire. Et hop on se sent mieux.
 
Pareil pour les femmes qui veulent un mec doux et attentionné. Elle commencent par partir de la représentation d'un mec bien (puisque on va pas vouloir un mec pas bien, quand même, c'est évident), et donc elles pensent vouloir ça. Avant, elles s'en tenaient au concret de la réalité.
 
Nos cerveaux sont habitués à jongler avec des représentations. Le français moyen regarde 3 heures par jour de télé. Toutes les pubs sont des figures de styles qui se camouflent derrière le prétexte de l'art. Euh je m'arrête là sinon je vais déborder.
 
Une dernière citation de Debord, tout de même, parce que ne pas avoir compris ça c'est risquer de mourir bête :

Citation :

Les images qui se sont détachées de chaque aspect de la vie fusionnent dans un cours commun, où l’unité de cette vie ne peut plus être rétablie. La réalité considérée partiellement se déploie dans sa propre unité générale en tant que pseudo-monde à part, objet de la seule contemplation. La spécialisation des images du monde se retrouve, accomplie, dans le monde de l’image autonomisé, où le mensonger s’est menti à lui-même. Le spectacle en général, comme inversion concrète de la vie, est le mouvement autonome du non-vivant.

Message cité 4 fois
Message édité par Lydie Di le 25-05-2008 à 13:59:08
n°14975059
red factio​n
Posté le 25-05-2008 à 14:15:09  profilanswer
 

Lydie Di a écrit :

Bonsoir,
...


 
Je trouve que tu as parfaitement raison , ou sont les hommes?????? Ils n'ont pas le droit de faire ca. Les hommes n'ont pas leur place dans cette société, regarde dans le domaine de la pub , de la mode, la femme est majoritairement présente, c tjs des femmes qu'on utilise pour mettre des produits en valeur, compte le nombre de magasins pour femmes dans un centre ville . D'ailleurs nous en tant que mecs on n'a le droit de rien faire de ce coté la (comme tu le dit si bien dans ton post), faut etre bien droit, le moindre deviement sur le coté sera percu comme une signe de "gay attitude" (ce qui est condamné par notre société homophobe ), un mec qui prend trop soin de lui sera critiqué par les autres alors que chez les femmes cette notion nexiste pas , tout est libre, pas de loi, tu t'habille comme tu veux (que ce soit dans le wk ou au travail), tu te coiffe comme tu veux , tu est 100% libre , tu peut te promener avec une autre copine en centre ville et meme lui rouler une pelle pas de probleme, chez les hommes un c une autre histoire. Personnellement je suis pas homosexuel (ni homophobe d'ailleurs) mais je pense que j'aurai bcp de mal a m'integrer a la société si c'était le cas vu comment c condamné.  
 
Va voir sur les forums et les sites de rencontres tout c mecs qui sont seuls et désespérés alors que de votre coté un sourire ou un écartement de jambe suffit (ah si c'était si simple). parfois en boite je suis outré de voir comment une grosse vache (excuse moi l'expression, mais c juste pour te dire quelle est pas vraiment jolie) ramasse tout les mecs du coin simplement en ayant foutu une jupe a ras du cul alors que 15m plus loin d'autre mecs vachement bien foutu et ayant fait un maximum deffort (ceux que tu denonce dans ton premier poste) peinent a essayer d accrocher. bizarrement c tjs les hommes qui sont demandeurs... pq ?. On a vraiment l'impression que les femmes dominent (en tout cas par rapport la société) pour je ne c quelle raison... pourtant il y a autant de femmes que d'hommes sur cette terre, si le ratio était de 1 femme/10 homme je comprendrais mais la ???. Pq en europe la femme est elle considérée comme une princesse qui possède tout les droits ???? éducation?  
 
 
L'autre jour j'ai lu un article dans le métro parlant d'une femme qui avait tué c 5 gosses (article egalement present dans un autre journal). En lisant les 2 articles on avait vraiment l'impression que c'etait pas vraiment ca faute, que d'autre personne  l'avait influencé quelle en pouvait plus. peut etre  je suis pas la pour juger laffaire , menfin merde elle a zigouillé ces 5 gosses cette p***!  je suis sur que si ca avait ete un mec t'aurait eu un truc du style : DES NOUVELLES DU PSYCHOPATHE en police 72 avec une photo zoom 200% sur ca tete (bien contrastée pour renforcer les traits). Tout ca pour dire que meme au niveau de la justice on est tres souvent bien plus intransigeant pour les femmes que pour les hommes (bon je c les femmes sont moins souvent impliquées dans des affaires grave mais n'empêche pas de juger de la meme facon). Je vais pas non plus te parler du mariage et de ces regles datant davant guerre qui en cas de divorce font que bcp de mecs se font avoir et paient jusqu'a la fin de leur vie , et doivent remuer ciel et terre pour avoir le droit de voir leur gosses....
 
D'ailleur on peut rien leur dire a ces femmes. par exemple au travail tu peut pratiquement pas faire de reproche, sinon tu es le gros macho de service (et qui sait peut être qu'une d'entre elles va aller plus loin et osera porter plainte).  
 
 oui en Europe les hommes n'existe pratiquement pas. ou du moins leur valeur est vraiment réduite par rapport au femmes. En fait on pourrait meme pousser les choses plus loin  comme ca tu serait vraiment heureuse : elire une loi qui vise a éradiquer tout les mecs de cette planète (a quoi on sert d'ailleurs ???), sans oublier auparavant de congeler qq semences comme çà plus besoin de nous, vous aurez toutes la place sur cette terre. que des femmes, que le meilleur après de millions d'années d'évolution....
 
je te conseille daller faire un tour au maroc ou dans certains pays d'Asie. Histoire de voir comment ca se passe la bas..
EDIT : moderation de la derniere phrase

Message cité 2 fois
Message édité par red faction le 25-05-2008 à 14:31:14
n°14975149
Infi888
Intermittent des forums
Posté le 25-05-2008 à 14:20:26  profilanswer
 

red faction a écrit :


Blabla...
 
 


 
 
Bravo point Godwin atteint [:claque2000]

n°14975164
Profil sup​primé
Posté le 25-05-2008 à 14:21:59  answer
 

C'est moi ou il se contredit plusieurs fois dans sa diarrhée verbale  [:delarue5] ?
 
je vais courageusement tenter de relire  [:delarue3]

Message cité 1 fois
Message édité par Profil supprimé le 25-05-2008 à 14:22:36
n°14975173
totoz
( ͡° ͜ʖ ͡°) KK ( ͡⊙ ͜ʖ ͡⊙)
Posté le 25-05-2008 à 14:22:19  profilanswer
 


detail un peu :o

n°14975262
Profil sup​primé
Posté le 25-05-2008 à 14:28:48  answer
 

totoz a écrit :


detail un peu :o


 
 
Genre les cas de harcèlement des ex (surtout si la fille trouve un nouveau mec), la vision partagée par beaucoup comme quoi la femme doit être au service de son mari, etc... Ca existe ici aussi, mais d'après ce qu'elle m'a dit ça semble encore plus courant là bas (en Corée)
 
Mais ce qui m'a peut être le plus marqué, c'est quant elle m'a parlé d'une de ses amies qui est sorti avec un étranger. Apparament, pour une femme, sortir avec un étranger c'est mal vu là bas (genre fille facile, etc). Cette fille n'avait avoué sa relation qu'a seulement quelques amiEs de confiance (dont ma correspondante), et en public évitait tout ce qui pourrait montrer que le mec en question était plus qu'un simple pote... et en évitant aussi les lieux où des conaissances (en particulier ex petits amis) pourrait les voirs... Tout ça par peur d'être vue comme une fille facile qui se tape tout les Occidentaux du coin (alors que c'était son premier mec étranger).
 
Et pourtant ça se passait à Séoul, la capitale, pas le bled au fin fond de la campagne.
 
Et le fait que pas mal de Coréennes aient un penchant pour les Occidentaux ne fait qu'aggraver le truc (jalousie des mecs locaux).
 
Bien évidemment ils sont pas tous comme ça, mais suffisamment nombreux pour que ça foute un peu la merde

Message cité 1 fois
Message édité par Profil supprimé le 25-05-2008 à 14:31:04
n°14975275
totoz
( ͡° ͜ʖ ͡°) KK ( ͡⊙ ͜ʖ ͡⊙)
Posté le 25-05-2008 à 14:29:47  profilanswer
 


sympa l'ambiance :D

n°14975286
Infi888
Intermittent des forums
Posté le 25-05-2008 à 14:30:02  profilanswer
 

Lydie Di a écrit :


Citation :

Les images qui se sont détachées de chaque aspect de la vie fusionnent dans un cours commun, où l’unité de cette vie ne peut plus être rétablie. La réalité considérée partiellement se déploie dans sa propre unité générale en tant que pseudo-monde à part, objet de la seule contemplation. La spécialisation des images du monde se retrouve, accomplie, dans le monde de l’image autonomisé, où le mensonger s’est menti à lui-même. Le spectacle en général, comme inversion concrète de la vie, est le mouvement autonome du non-vivant.



 
 
 
Moi c'est ca que j'ai tenté de relire... Ce cher monsieur aime bien se relire. Impressionnant comme certains se sentent obligé de dire de façon complexe en emphasé quelque chose de simple et évident. L'avantage c'est que la majorité aura abandonné des les premiers mots.

Message cité 2 fois
Message édité par Infi888 le 25-05-2008 à 14:37:04
n°14975340
Profil sup​primé
Posté le 25-05-2008 à 14:34:27  answer
 

Infi888 a écrit :


 
Moi c'est ca que j'ai tenté de relire... Ce cher monsieur aime bien se relire. Impressionnant comment certains se sentent obligé de dire de façon complexe en emphasé quelque chose de simple et évident. L'avantage c'est que la majorité aura abandonné des les premiers mots.


 
 
En tout cas j'ai toujours pas bien comprit certains propos de red faction (hormis que c'est un gros aigri de la vie :o)
 
Notamment quant il parle d'une affaire judiciaire où on trouve des excuses à la criminelle, avant de dire 2 lignes plus loin que la Justice est plus intransigeante avec les femmes qu'avec les hommes.
 

n°14975357
rem84
Ensemble tout devient possible
Posté le 25-05-2008 à 14:35:34  profilanswer
 

Lydie Di a écrit :


Vouloir qu'un truc aussi négligeable qu'un dessous soit beau, c'est de la coquetterie. Et pour moi, la coquetterie ce n'est pas viril. Et puis y'a habitudes et habitudes. Y'a l'habitude de faire comme papa, et y'a l'habitude de faire comme dans les pubs Calvin Klein. Oui, on est tous influencés, à toutes époques. Mais autant j'accepte que mes parents me transmettent quelque chose, autant c'est pas le cas du département marketing de Calvin Klein.
 
Aussi, comme dirait Guy Debord dans ce livre disponible légalement en intégralité à cette adresse :

Citation :

Toute la vie des sociétés dans lesquelles règnent les conditions modernes de production s’annonce comme une immense accumulation de spectacles. Tout ce qui était directement vécu s’est éloigné dans une représentation.


Dans le cas qui nous intéresse, autrefois on "était" en fonction des contingences de la vie et il en découlait la virilité (pour les hommes). De nos jours, on commence par partir de la représentation de la virilité pour s'en rapprocher. La démarche inverse. On "est" plus, on s'arange pour paraître. Ça pose 2 problèmes : c'est une démarche artificielle, et ça revient à se baser sur une représentation par nature biaisée de la réalité.
 
D'ailleurs ce simple passage de Debord explique de nombreuses choses dans notre société. Ainsi, quand on a besoin de se valoriser, on va projeter sur autrui sa représentation d'un état criticable. C'est ainsi que sur HFR, dans n'importe quel topic où tu vas aller contre la pensée dominante, on te diras toujours que t'es nulle parce que :
- t'es un geek no-life donc t'ai aigri donc tu viens contredire tout le monde
- tu fais un troll (celui là c'est le préféré d'après ce que j'ai constaté en parcourant le forum)
- t'as des problèmes mentaux ou sociaux
 
En quelques instants je suis sûre de pouvoir trouver au moins 5 topics qui pourraient appuyer ce que je dis. Tout ça c'est des caricatures (une représentation, tout comme les méchants dans les films sont des caricatures, en général). Y'a qu'à piocher et écrire. Et hop on se sent mieux.
 
Pareil pour les femmes qui veulent un mec doux et attentionné. Elle commencent par partir de la représentation d'un mec bien (puisque on va pas vouloir un mec pas bien, quand même, c'est évident), et donc elles pensent vouloir ça. Avant, elles s'en tenaient au concret de la réalité.
 
Nos cerveaux sont habitués à jongler avec des représentations. Le français moyen regarde 3 heures par jour de télé. Toutes les pubs sont des figures de styles qui se camouflent derrière le prétexte de l'art. Euh je m'arrête là sinon je vais déborder.
 
Une dernière citation de Debord, tout de même, parce que ne pas avoir compris ça c'est risquer de mourir bête :

Citation :

Les images qui se sont détachées de chaque aspect de la vie fusionnent dans un cours commun, où l’unité de cette vie ne peut plus être rétablie. La réalité considérée partiellement se déploie dans sa propre unité générale en tant que pseudo-monde à part, objet de la seule contemplation. La spécialisation des images du monde se retrouve, accomplie, dans le monde de l’image autonomisé, où le mensonger s’est menti à lui-même. Le spectacle en général, comme inversion concrète de la vie, est le mouvement autonome du non-vivant.



 
blablabla  
 
Ce que veulent les femmes c est des mecs virils qui dégagent une certaine classe et un certain charisme.
Je pense aussi qu'elles preferent les hommes qui ont du caractere, qui sauront prendre les initiatives et qui avec qui elles se sentiront protégées.  
Je suis bien placé pour le savoir.

n°14975362
greentea
Posté le 25-05-2008 à 14:36:02  profilanswer
 

Lydie Di a écrit :


Vouloir qu'un truc aussi négligeable qu'un dessous soit beau, c'est de la coquetterie. Et pour moi, la coquetterie ce n'est pas viril.

Je ne vois pas pourquoi la coquetterie devrait être davantage féminine que virile. La coquetterie reste quelque chose de superficiel. Tu veux que la superficialité reste l'apanage des femmes?  
Et puis, on est tous et toutes au moins un minimum influencé par la coquetterie. Que ça vienne d'un plan marketing ou juste du fait de se rendre compte qu'on est davantage attirant(e)s ainsi, peu importe.  
Et où placer la limite dans la coquetterie d'un homme, puisque tu tiens à en mettre une? Déjà choisir un vêtement, ça entre dans le terme de coquetterie.
 

Lydie Di a écrit :


 Et puis y'a habitudes et habitudes. Y'a l'habitude de faire comme papa, et y'a l'habitude de faire comme dans les pubs Calvin Klein. Oui, on est tous influencés, à toutes époques. Mais autant j'accepte que mes parents me transmettent quelque chose, autant c'est pas le cas du département marketing de Calvin Klein.

Perso, je suis contre les grandes marques chères. Par contre, oser dire que je ne suis pas au minimum un peu influencée inconsciemment par les media ou par les habits proposés en rayon, je ne m'y risquerai pas et je ne vois pas comment tu pourrais affirmer que tu ne l'es pas non plus.  

Lydie Di a écrit :


Pareil pour les femmes qui veulent un mec doux et attentionné. Elle commencent par partir de la représentation d'un mec bien (puisque on va pas vouloir un mec pas bien, quand même, c'est évident), et donc elles pensent vouloir ça. Avant, elles s'en tenaient au concret de la réalité.

Bah je suis désolée, mais vouloir un mec attentionné plutôt qu'un mec qui ne prend pas soin de moi, ça ne me paraît pas seulement être une habitude ou un gavage culturel, mais être tout simplement l'inverse du masochisme!

n°14975388
Profil sup​primé
Posté le 25-05-2008 à 14:38:09  answer
 

Obtus76 a écrit :


Sans déconner, c'est fou qu'il y'a de moins en moins de gosses pris en charge par leur père ! Et comme la tendance voudrait que l'enfant cherche à ressembler à la personne qui s'en occupe... y'a plus qu'un pas que je me permets de franchir :p


 
Un peu plus sérieusement, je me demande qu'elle est l'intérêt d'être père dans notre société:
 

  • risque d'être accusé de pédophilie envers ses enfants
  • 9 chances sur 10 de perdre la garde de ceux-ci
  • pension alimentaire et prestation compensatoire quasiment de facto attribuées à la mère


Et le bonus qui tue :

  • se taper une matrone féministe à la maison qui vous empêche de regarder un bon match de L1 dans votre combo fauteuil/coca/bretzels [:prodigy]

n°14975396
Profil sup​primé
Posté le 25-05-2008 à 14:38:58  answer
 


 
 
bière [:aloy]
 
Pour ce qui est des femmes féministes, elles sont bien au lit mais pour en épouser une faut déjà être un peu maso à la base [:ocube]

Message cité 1 fois
Message édité par Profil supprimé le 25-05-2008 à 14:40:07
n°14975399
Infi888
Intermittent des forums
Posté le 25-05-2008 à 14:39:19  profilanswer
 


 
Tu as compris l'essence du message, je ne suis pas sur que cela ait un interet d'aller plus loin.

n°14975405
Infi888
Intermittent des forums
Posté le 25-05-2008 à 14:40:32  profilanswer
 


 
Juste un peu plus alors. Tu fais bien de le préciser...

n°14975423
Lydie Di
Posté le 25-05-2008 à 14:42:38  profilanswer
 

red faction a écrit :

D'ailleurs nous en tant que mecs on n'a le droit de rien faire de ce coté la (comme tu le dit si bien dans ton post), faut etre bien droit, le moindre deviement sur le coté sera percu comme une signe de "gay attitude" (ce qui est condamné par notre société homophobe )


Au contraire. La gay attitude est génératrice de consumérisme, il en découle que le système capitaliste ne peut que soutenir cette mode. Aujourd'hui, si tu critiques les homosexuels, alors tu as forcément tort et c'est de l'homophobie. Même si ta critique est fondée (tout le monde est criticable en général à moins d'être parfait). Là encore, on s'est forgé une représentation de l'homophobie qui n'est qu'une déformation des vrais homophobes.
 

red faction a écrit :

un mec qui prend trop soin de lui sera critiqué par les autres


Pour la même raison, je dirais que non.
 
Pour le reste, je suis d'accord en (très) gros. Tu as senti que les rapports de force entre hommes et femmes sont plutôt néfastes aux deux groupes. Mais sans doute très bénéfiques à Hugo Boss et compagnie.
 

red faction a écrit :

je te conseille daller faire un tour au maroc ou dans certains pays d'Asie. Histoire de voir comment ca se passe la bas..
EDIT : moderation de la derniere phrase


Dommage que la phrase ait été modérée. J'ai eu le temps de la lire et je me suis pas sentie choquée du tout parce que sous une forme assez brutale y'avait quand même un fond de vrai. Ça rejoint ce qu'on disait plus haut : pour diverses raisons, la futilité s'érige en style de vie.

n°14975452
Lydie Di
Posté le 25-05-2008 à 14:46:22  profilanswer
 

Infi888 a écrit :


 
 
Bravo point Godwin atteint [:claque2000]


Tiens j'ai oublié ça dans ma liste des reproches fait à ceux qui ne semblent pas sortir du moule commun. Encore un exemple de grégarité envers une représentation. "Je pointe du doigt ce concept à la mode, donc j'ai du recul".
 
J'étais pas d'accord sur tout dans ce qu'il a dit, mais je l'ai exprimé autrement (et j'ai donné ce qu'on appelle des arguments, parce que critiquer gratuitement c'est un peu hautain dans l'attitude).

n°14975461
Infi888
Intermittent des forums
Posté le 25-05-2008 à 14:47:09  profilanswer
 

Lydie Di a écrit :


Au contraire. La gay attitude est génératrice de consumérisme, il en découle que le système capitaliste ne peut que soutenir cette mode. Aujourd'hui, si tu critiques les homosexuels, alors tu as forcément tort et c'est de l'homophobie. Même si ta critique est fondée (tout le monde est criticable en général à moins d'être parfait). Là encore, on s'est forgé une représentation de l'homophobie qui n'est qu'une déformation des vrais homophobes.
 


 

Lydie Di a écrit :


Pour la même raison, je dirais que non.
 
Pour le reste, je suis d'accord en (très) gros. Tu as senti que les rapports de force entre hommes et femmes sont plutôt néfastes aux deux groupes. Mais sans doute très bénéfiques à Hugo Boss et compagnie.
 


 

Lydie Di a écrit :


Dommage que la phrase ait été modérée. J'ai eu le temps de la lire et je me suis pas sentie choquée du tout parce que sous une forme assez brutale y'avait quand même un fond de vrai. Ça rejoint ce qu'on disait plus haut : pour diverses raisons, la futilité s'érige en style de vie.


 
Et oui c'est tout la différence entre critiquer les homosexuels et UN homosexuel. Par ailleurs parler de Gay-attitude pour évoquer les metrosexuels, faut franchement pas avoir connu d'homosexuel autrement que par l'image qu'en donne la télé...

n°14975490
Infi888
Intermittent des forums
Posté le 25-05-2008 à 14:49:48  profilanswer
 

Lydie Di a écrit :


Tiens j'ai oublié ça dans ma liste des reproches fait à ceux qui ne semblent pas sortir du moule commun. Encore un exemple de grégarité envers une représentation. "Je pointe du doigt ce concept à la mode, donc j'ai du recul".
 
J'étais pas d'accord sur tout dans ce qu'il a dit, mais je l'ai exprimé autrement (et j'ai donné ce qu'on appelle des arguments, parce que critiquer gratuitement c'est un peu hautain dans l'attitude).


 
C'etait exactement le but recherché. Je n'ai pu la naiveté de considérer que je peux faire changer ce genre de personnage d'avis ou même de leur faire comprendre qu'ils utilisent des généralités sans interet et stupides (amha pour te faire plaisir). Je me permet donc d'exprimer mon avis de la façon la plus simple possible sans être pour autant insultant.

n°14975492
Lydie Di
Posté le 25-05-2008 à 14:49:50  profilanswer
 

Infi888 a écrit :


 
Moi c'est ca que j'ai tenté de relire... Ce cher monsieur aime bien se relire. Impressionnant comme certains se sentent obligé de dire de façon complexe en emphasé quelque chose de simple et évident. L'avantage c'est que la majorité aura abandonné des les premiers mots.


Parfois le fond importe plus que la forme. Si tu peux exprimer la même chose de façon simple et concise, alors fais-nous en profiter, ça sera plus utile que de seulement afficher le fait que tu réalises que c'est pas super.

n°14975540
greentea
Posté le 25-05-2008 à 14:55:40  profilanswer
 

Lydie Di a écrit :

Au contraire. La gay attitude est génératrice de consumérisme, il en découle que le système capitaliste ne peut que soutenir cette mode. Aujourd'hui, si tu critiques les homosexuels, alors tu as forcément tort et c'est de l'homophobie. Même si ta critique est fondée (tout le monde est criticable en général à moins d'être parfait). Là encore, on s'est forgé une représentation de l'homophobie qui n'est qu'une déformation des vrais homophobes.
 

Tu t'es forgé une représentation des homosexuels qui n'est qu'une déformation de la représentation d'une partie des homosexuels. Si t'avais des amis homos, tu saurais que tous ne sont pas forcément des victimes de la mode, ni ne s'habillent de façon effeminée.
Faudrait arrêter de mettre dans le même panier "homosexuels" et "féminisation" car ce n'est pas forcément le cas. Y'a certes des homos proches de l'image de la Cage à Folles, mais y'en a aussi beaucoup, beaucoup!,  qui n'ont rien à voir avec ça.  
Et avec la mode de la Tektonic-machin-truc, y'a des hétéros très efféminés.
 
Mais peu importe l'"habit" de toutes façons, l'important c'est la mentalité de la personne.

n°14975703
Profil sup​primé
Posté le 25-05-2008 à 15:11:52  answer
 


 
Je n'ai pas ton expérience dans ce domaine [:cosmoschtroumpf] mais 1/2 heure de plaisir pour 23h30 de matraquage idéologique, je suis encore assez jeune pour vouloir profiter de la vie :D

n°14975720
Profil sup​primé
Posté le 25-05-2008 à 15:13:37  answer
 


 
 
d'où le fait que je dis qu'il faut être maso pour épouser une féministe  :D  Et pire lui faire des gamins, surtout si c'est des filles, la mère leur fera de la propagande et elles deviendront féministes à leur tour [:totoz] Et si c'est des garçons, syndrome de la mère castratrice [:totoz]²

Message cité 1 fois
Message édité par Profil supprimé le 25-05-2008 à 15:14:09
n°14975738
_Internet_
----------------
Posté le 25-05-2008 à 15:16:02  profilanswer
 

Lydie Di a écrit :

Bonsoir,
 
Je crois que j'ai besoin de parler de ce sujet et de savoir ce que les gens en pensent, après avoir passé cette soirée avec un mec rencontré sur Meetic qui, une fois rencontré en vrai, m'a donné l'impression de me faire draguer par une femme.
 
J'ai vraiment pris conscience ces derniers mois que les hommes font, de plus en plus, tout pour nous ressembler : épilation, bronzage, magazines de mode (GQ, Men's Health), produits de beauté (crème de jour et compagnie, si si), métrosexualité, dessous sexy (boxer), boucles d'oreille, coquetterie, etc. Il y un changement indéniable, qui semble s'accélérer avec le temps.
 
"Où est le problème ?" demanderont certains et certaines. Je vais vous le dire, où il est le problème, selon moi. Peut-être que vous pourrez m'apporter un point de vue différent à côté duquel je serais passée.
 
Premier problème : je suis une femme, pas un homme. C'est quoi la différence ? Eh bien ce sont ce qu'on appelle les caractères sexuels primaires et secondaires. On a tous appris ça à l'école. Exemples chez l'homme : la pilosité, ou encore le fait que les tissus adipeux s'accumulent autour de la taille et du ventre. Exemples chez la femme : le bassin est plus large que les épaules, ou encore le fait d'avoir une taille moyenne plus basse.
 
Étant une femme, je suis attirée par les caractères sexuels secondaires masculin. Ça semble normal et logique, pourtant j'ai de plus en plus l'impression d'être anormale. Et l'impression que les hommes font tout pour gommer ces caractères sexuels, qui pourtant sont ce qui les définissent en tant qu'homme (il ne fait plus bon être poilu ou un peu gras de nos jours). En gros, j'ai l'impression qu'aujourd'hui, pour être viril selon le nouveau sens du terme, il faut faire comme les femmes... être mince, imberbe, bronzé, porter des boucles d'oreille, des dessous élégants, etc.
 
Deuxième problème : ça vient d'où, ce changement ? D'accord, y'a un virage, mais y'a pas de conséquence sans cause, non ? Étrangement, ce changement coïncide avec les débuts de la société de consommation. Comme dirait le personnage de Durden dans le film Fight Club :

Citation :

On est des consommateurs, des sous-produits d’un mode de vie devenue une obsession, meurtres, banditisme, pauvreté, ces choses là ne m’concerne pas, ce qui me concerne moi, ce sont les revues qui parlent des stars, la télévision à 500 chaînes différentes, les slips avec un grand nom dessus, le viagra, les repas minceur…


 
La nature aurait-elle passé le relais aux départements marketing de H&M et L'Oréal ? Ça serait vraiment grave, et navrant. Mes parents n'avaient pas la télé quand j'étais petite, aurais-je échappé au formatage de cerveau de toutes ces pubs qui tentent de s'adresser à l'inconscient pour faire passer le message qu'avoir une belle peau c'est un but dans la vie ?
 
Quand on voyage dans des pays où la société de consommation n'est pas excessivement présente, on voit une nette différence. On voit des hommes qui n'ont jamais essayé de se débarasser de leurs caractères sexuels secondaires, et je me dis que c'est peut-être pas une coïncidence.
 
Troisième problème : le côté superficiel. Pour comprendre ce que je veux dire, imaginez Steevy dans le rôle de Charles Ingals dans La petite maison dans la prairie. À priori, les mots qui vous viendront à l'esprit ne seront pas ceux-ci : authentique, sincère, simple, vrai, naturel, viril. Pourtant, c'est pas supposé être des qualités, pour un homme, tout ça ?
 
Je suis jeune, et je crains un peu, au fur et à mesure que le temps passe, d'avoir de plus en plus de mal à trouver chaussure à mon pied, sauf à draguer des mecs qui ont le double de mon âge (beaucoup moins affectés par cette tendance que les jeunes j'ai l'impression, d'ailleurs cette génération n'avait en général pas la télé pendant leur enfance, c'est peut-être pas une coïncidence non plus).
 
Bref, c'est moi qui va pas bien ou quoi ?
 
Si un jour, 95% des mecs sont des types au physique d'employé de bureau qui boivent du Coca Light entre deux séances de Wii Fit et de shopping lingerie, ben je me ferai lesbienne, ça ira plus vite.
 
Lydie


 
Parce qu'est ce que tu cirtique au fait?
 
Le physique des mecs qui sont pas grassouillets/poilus (donc "non virils" d'après toi) ou alors juste la féminisation des comportements liés à l'hygiène de vie et le look chez les mecs comme le fitness, les cosmétiques et les fringues moulants ?


---------------
Rien à foutre des chansons à texte
n°14975758
Infi888
Intermittent des forums
Posté le 25-05-2008 à 15:17:14  profilanswer
 

Lydie Di a écrit :


Citation :

Les images qui se sont détachées de chaque aspect de la vie fusionnent dans un cours commun, où l’unité de cette vie ne peut plus être rétablie. La réalité considérée partiellement se déploie dans sa propre unité générale en tant que pseudo-monde à part, objet de la seule contemplation. La spécialisation des images du monde se retrouve, accomplie, dans le monde de l’image autonomisé, où le mensonger s’est menti à lui-même. Le spectacle en général, comme inversion concrète de la vie, est le mouvement autonome du non-vivant.



 

Lydie Di a écrit :


Parfois le fond importe plus que la forme. Si tu peux exprimer la même chose de façon simple et concise, alors fais-nous en profiter, ça sera plus utile que de seulement afficher le fait que tu réalises que c'est pas super.


 
Ca fait un peu provocation mais, je trouve l'idée amusante alors je vais essayer. Mais avant, j'aimerais préciser que le "fond" est stérile sans la "forme" telle que tu la décris. Quand tu fais passer un message, implicitement tu acceptes l'idée que tu communiques avec quelqu'un. Si tu n'es pas capable de te rendre intelligible, tu pourras même leur indiquer le sens de la vie, que cela ne servira à rien.A moins que cela soit dans la pure optique d'autosatisfaction ("wahou comme je suis intelligent j'utilise des mots compliqués"...)
 
Alors voyons voir ca (je vais essayer de ne pas paraphraser)...
On ne retrouve pas dans la représentation que nous nous faisons de la vie son unité et sa cohérence d'ensemble (tout est lié). Nous avons tendance a catégoriser chaque concepte (ou image) de façon autonome de telle façon qu'ils finissent par se suffir à eux même. Ce qui de fait est l'antithèse de la vie.
Il me parait utile aussi de préciser que le "spectacle" qu'il décrit dans sa dernière phrase fait certainement écho à la fusion des images dont il parle dans la premiere partie.
 
Nb : j'admet avoir eu beaucoup de mal. Pour trois raisons :
- c'est un charabia inintelligible
- Prendre un bout de paragraphe sans avoir le reste du contexte ca n'aide pas (non je n'avais pas envi de lire le doc que tu avais mis en lien)
- Ne pas avoir de définition précise de "image" et "spectacle" non plus

n°14975760
Profil sup​primé
Posté le 25-05-2008 à 15:17:23  answer
 

[:drap]

n°14975771
Profil sup​primé
Posté le 25-05-2008 à 15:18:28  answer
 


 
D'ici à ce que le féminisme devienne un gène après avoir été une gêne... :o

n°14975794
_Internet_
----------------
Posté le 25-05-2008 à 15:20:58  profilanswer
 


Je crois que c un gay lui (déjà lu un reportage sur lui)  :heink:


---------------
Rien à foutre des chansons à texte
n°14975810
Profil sup​primé
Posté le 25-05-2008 à 15:21:59  answer
 


 
 
Heureusement Lyssenko avait tord (transmission des caractères acquis toussa) :o  
 
Sinon imagine les monstres que ça pourrait engendrer.. Genre si Isabelle Alonso avait une fille [:totoz]

n°14975814
Profil sup​primé
Posté le 25-05-2008 à 15:22:10  answer
 

je pense que tout ceci est juste un phenomene de mode. La mode est a la feminisation des hommes mais les filles commencent a reclamer le retour d'une vraie identité des hommes. Et quand elles en auront marre des vrais hommes elles redemanderont des mecs feminisé.

mood
Publicité
Posté le   profilanswer
 

 Page :   1  2  3  4  5  6  ..  17  18  19  20  21  22

Aller à :
Ajouter une réponse
 

Sujets relatifs
Réentendre et voir les hommes du passé grâce aux ondes ?les filles rêvent d'être mannequin! mais les jeunes hommes?
[topik]les hommes qui prennent soins d'euxtopic curiosité, pourcentage hommes / femmes sur le forum
L'hommes arbre : Il se transformeTaillefine Fizz... pour nous les hommes???
etude sur les hommes et la beautéDécès de M. Messmer : la France perd un de ses derniers grands Hommes
[Topik Unik] : Le topik des hommes battus :(Les hommes et leur corps
Plus de sujets relatifs à : Féminisation : où sont les hommes ?


Copyright © 1997-2018 Hardware.fr SARL (Signaler un contenu illicite / Données personnelles) / Groupe LDLC / Shop HFR