Forum |  HardWare.fr | News | Articles | PC | Prix | S'identifier | S'inscrire | Shop Recherche
1911 connectés 

 



 Mot :   Pseudo :  
  Aller à la page :
 
 Page :   1  2  3  4  5  ..  17  18  19  20  21  22
Auteur Sujet :

Féminisation : où sont les hommes ?

n°14973370
inclassabl​e
Posté le 25-05-2008 à 04:14:39  profilanswer
 

Reprise du message précédent :

Lydie Di a écrit :


Je ne veux pas tout réduire au consumérisme bien qu'il soit sans doute impliqué. Mais je répondrais que je préfère l'authentique, le simple et le vrai à l'artificiel et au surfait.
 
Pour ceux qui me demandent des photos de mecs : pas envie de passer une demie-heure sur google image à rechercher je sais pas quelle expression pour trouver peut-être par chance une photo sur la 35 page de résultats. Désolée. Je vous ai déjà donné l'explication.


 
lui par exemple devrait te plaire :
 
un mec qui traite les femmes pour ce qu'elles sont, viril, avec des convictions bien ancrées. Bref, pas une fiotte que tu rencontreras sur meetic !
 
http://www.interet-general.info/IM [...] en-1-6.jpg

Message cité 1 fois
Message édité par inclassable le 25-05-2008 à 04:16:47
mood
Publicité
Posté le 25-05-2008 à 04:14:39  profilanswer
 

n°14973375
Lydie Di
Posté le 25-05-2008 à 04:16:10  profilanswer
 

Deouss a écrit :


 
C'pas parce que ya des acteurs qui n'ont pas des statures de dieux grecs que ça va changer quoi que ce soit pour Bébert, grand chasseur de perdrix du fin fond de l'Allier hein, tout le monde le prendra toujours pour un plouc. Sauf les amateurs éclairés de Chasse & Pêche et autres Histoires Naturelles, dont je fais partie, qui savent apprécier tout le charme de la chasse à la perdrix :o


Tu confonds cause et conséquence. Ces acteurs pas trop fashion sont la conséquence, pas la cause.

n°14973377
Deouss
SOLA GRATIA
Posté le 25-05-2008 à 04:17:35  profilanswer
 

Ah ? Il a pas assez de mélanines pour l'AOC ?  :D
 
Edit: roh l'édit fourbe  [:thalis]


Message édité par Deouss le 25-05-2008 à 04:18:53

---------------
The relations of the soul to the divine spirit are so pure, that it is profane to seek to interpose helps.
n°14973384
Cutter
Posté le 25-05-2008 à 04:22:14  profilanswer
 

Deouss a écrit :

 

C'pas parce que ya des acteurs qui n'ont pas des statures de dieux grecs que ça va changer quoi que ce soit pour Bébert, grand chasseur de perdrix du fin fond de l'Allier hein, tout le monde le prendra toujours pour un plouc. Sauf les amateurs éclairés de Chasse & Pêche et autres Histoires Naturelles, dont je fais partie, qui savent apprécier tout le charme de la chasse à la perdrix :o


Nan je crois pas. A force de regarder la télé on a l'impression que le monde extérieur lui ressemble. Je me souviens de l'époque où je regardais Urgences... la fois où j'ai remis un pied à l'hosto je fus déçu de constater que le personnel y était aussi moche que tout-un-chacun. Inconsciemment je m'attendais à y croiser des George Clooney.

 

Et pour Bébert-le-plouc; il y a quelques dizaines d'années on l'aurait sûrement vu comme un mec 100% normal. Aujourd'hui aussi à condition de vivre loin de tout.

Message cité 1 fois
Message édité par Cutter le 25-05-2008 à 04:24:52

---------------
last.fm
n°14973392
Deouss
SOLA GRATIA
Posté le 25-05-2008 à 04:27:12  profilanswer
 

Cutter a écrit :


Nan je crois pas. A force de regarder la télé on a l'impression que le monde extérieur lui ressemble. Je me souviens de l'époque où je regardais Urgences... la fois où j'ai remis un pied à l'hosto je fus déçu de constater que le personnel y était aussi moche que tout-un-chacun. Inconsciemment je m'attendais à y croiser des George Clooney.


 
Pas faux, après est-ce que c'est suffisant pour que la paysannie soit "in", chaipas :p
 

Citation :

Et pour Bébert-le-plouc; il y a quelques dizaines d'années on l'aurait sûrement vu comme un mec 100% normal. Enfin aujourd'hui aussi à condition de vivre loin de tout.


 
Pas loin de tout, juste un peu à la campagne ou dans une petite ville, rien d'exceptionnel, ya même des millions de gens qui y survivent !


---------------
The relations of the soul to the divine spirit are so pure, that it is profane to seek to interpose helps.
n°14973394
Cutter
Posté le 25-05-2008 à 04:29:14  profilanswer
 

Deouss a écrit :

 

Pas faux, après est-ce que c'est suffisant pour que la paysannie soit "in", chaipas :p


Il s'agit pas d'en faire un lieu "in". V'là encore un mot crée pour pousser à la consommation. Les paysans s'en battent les couilles d'être "in" parce que pour eux ça ne veut rien dire.

 
Deouss a écrit :

Citation :

Et pour Bébert-le-plouc; il y a quelques dizaines d'années on l'aurait sûrement vu comme un mec 100% normal. Enfin aujourd'hui aussi à condition de vivre loin de tout.

 

Pas loin de tout, juste un peu à la campagne ou dans une petite ville, rien d'exceptionnel, ya même des millions de gens qui y survivent !


Il suffirait de pas avoir de télé en fait.


Message édité par Cutter le 25-05-2008 à 04:32:56

---------------
last.fm
n°14973400
Lydie Di
Posté le 25-05-2008 à 04:31:14  profilanswer
 

Cutter, merci :-). À force de se cultiver avec les séries du trio sacré des chaines pour intellectuels (TF1, M6, FOX TV), c'est vrai qu'on perd le principe de réalité.
 
C'est ce qu'expliquait, dès les années 60, le philosophe de gauche Guy Debord dans son livre "la société du spectacle". Il y explique des choses passionnantes sur le rapport entre la représentation de la réalité et la réalité elle-même. Et notemment, comment les gens en sont arrivés à confondre la réalité et sa représentation.
 
Pour qui connaît un peu comment se passaient les choses y'a 50 ou 100 ans, il est aisé de réaliser que les gens d'alors en avaient rien à foutre du grand nom sur leur slip ou bien de l'après shampoing avec effet coiffant.
 
D'ailleurs, parfois les images parlent mieux que les mots :
http://www.mairie-brest.fr/archives/images/photo-ancienne.jpg
Difficile d'imaginer qu'à cette époque pas si lointaine, on aurait produit des choses aussi superficielles qu'aujourd'hui. Retournez voir la photo des mecs efféminés plus haut.

Message cité 1 fois
Message édité par Lydie Di le 25-05-2008 à 04:32:32
n°14973473
Profil sup​primé
Posté le 25-05-2008 à 06:50:23  answer
 

inclassable a écrit :


 
lui par exemple devrait te plaire :
 
un mec qui traite les femmes pour ce qu'elles sont, viril, avec des convictions bien ancrées. Bref, pas une fiotte que tu rencontreras sur meetic !
 
http://www.interet-general.info/IM [...] en-1-6.jpg


 
La montre à quartz fait même kitsch eighties [:zebra33]

n°14973488
Obtus76
Dawa.
Posté le 25-05-2008 à 07:58:52  profilanswer
 

Tiens Lydie Di ! Pour ta touchette du matin :
 
Tom Selleck
http://images.art.com/images/-/Tom-Selleck--C10111326.jpeg
Burt Reynolds
http://willwilkinson.net/flybottle/wp-content/uploads/2006/03/znaniBurt%20Reynolds.jpg
De rien. [:prodigy]
 
Sinon, pour contribuer au débat, il y'a beaucoup de facteurs qui font que les machos sont en voie de disparation :
 
- On a plus l'droit de cogner les femmes [:prodigy]
 
- La pression sociale et commerciale : ça rapporte qu'un mec se fémininise...
 
- Le caractère qui s'assouplit d'année en année parce qu'on veut pas éduquer son enfant aussi durement que l'a fait son propre père
 
Et enfin, s'il fallait en donner qu'une :
 
- Le père qui dit plus à son gosse "lâche cette poupée et viens m'aider à ramasser les betteraves !" [:prodigy]
 
Sans déconner, c'est fou qu'il y'a de moins en moins de gosses pris en charge par leur père ! Et comme la tendance voudrait que l'enfant cherche à ressembler à la personne qui s'en occupe... y'a plus qu'un pas que je me permets de franchir :p

Message cité 2 fois
Message édité par Obtus76 le 25-05-2008 à 08:06:34
n°14973542
the_rainma​ker
Mâle nécessaire
Posté le 25-05-2008 à 08:56:17  profilanswer
 

Si on exclu la généralisation moi j'suis assez d'accord :o Surtout chez les jeunes (i.e. moins de 25). Parce que étrangement la plupart des jeunes lunettes de soleil-polo rose avec deux boutons ouverts sur un torse glabre-ceinture réfléchissante-futal qui coute le PIB du togo-pompes ridicules feraient mieux de s'acheter une paire d'épaule taille adulte [:afrojojo]
 
Y a deux choses a voir je pense:
 
- L'hygiènisme: "Les poils, c'est sale" comme dirait ma cousine de 14ans, qui se rase déjà la motte - c'est dire, tellement les pubs a base de " poils pas ragoutant " " pilosité malvenue " ou " bulbe fourbe qui va te piquer les fesses quand tu va t'assoir " martèlent ce message: Les poils c'est mal. Alors que non.  
Et puis certaines filles, qui pensent que les poils sont les émissaires de satan mais qui cultivent leurs cheveux a base de placenta de porc en après shampoing, un jour ont décidées que pour les mecs aussi. Donc les mecs pour se les faire, se sont fait épilés. D'où l'image "si t'es lisse, alice ça glisse".
 
- La compensation: L'essence est plus cher que le coca. Hors de question de se la péter en voiture de sport pour éblouir ce groupe de jeunes nymphettes toutes frétillantes. Sans compter que si ça se trouve l'une d'entre elle est contre le massacre des petits panda - alors qu'elle a deux veau aux pieds, la conne - alors niveau écologie c'est pas la panacée :/
Et puis pas le temps d'aller a la salle de sport hein, si j'ai pris un boulot dans un bureau c'est pas pour louper ali mac beal le cul posé sur un rameur [:thalis]. Alors je vais prendre soin de moi.  
J'ai 20 ans et après mes 12heures de sommeil ( hé ouais poupée, sinon la peau deviens terne ) je m'étale de l'anti cerne. Et de l'anti ride. Bon, j'ai la peau assez proche de celle d'un cul de bébé mais c'est bien la preuve que ça marche non? Et maintenant un bain de parfums, d'huiles essentiels et de bile de gnou ( c'est un truc que ma grand mère m'as donnée ).
Bon, j'ai toujours pas des épaules taille adulte, mais au moins j'vais serrer de la pouf, cocotte  :sol:  
 
Plus sérieusement c'est vrai que c'est quelque chose qui se généralise:
 

Citation :

Entre 1997 et 2002, le marché mondial des cosmétiques pour hommes (parfums, produits d'hygiène et soins) a progressé de 43%. Pour les seuls soins du visage, il a cru de 87%, selon une étude du groupe de cosmétiques L'Oréal.
 
Anti-rides, anti-cernes, anti-poignées d'amour, crème pour les mains, exfoliant, masque, l'offre ne cesse de s'élargir après avoir misé au départ sur les produits d'hygiène (shampoing, gel douche, rasage).
 
Ainsi, la gamme Biotherm Hommes, un des pionniers dès 1985, ne compte pas moins de 45 produits. Entre 1997 et 2002, la croissance de cette ligne a explosé: +250%.
 
Clarins Men, qui avait mis sur le marché neuf produits en 2002, en a depuis ajouté cinq. Un dernier doit faire son apparition sur le marché en 2005.
 
Les perspectives de croissance sont d'autant plus optimistes que les hommes, décomplexés, n'hésitent plus à afficher leur envie de prendre soin de leur peau, de leur corps, de leur apparence, relèvent les professionnels.
 
En 1990, seuls 4% d'hommes déclaraient utiliser régulièrement un soin du visage. En 2001, ils étaient 21%. En 2015, ce devrait être un homme sur deux, selon l'étude de l'Oréal.
 
Le marché français suit la tendance mondiale. Le chiffre d'affaires global (produits de soins, de beauté et parfums pour hommes) a progressé de près de 140% entre 1998 et 2003, à 42,16 millions d'euros, selon des statistiques de la fédération des industries de la parfumerie (FIP).
 
Pour les seuls produits de soins et de beauté, la progression est de 294%, à 21,37 M EUR, soit une croissance plus de deux fois supérieure, précise la FIP qui regroupe 250 adhérents représentant 97% du marché national. La profession ne dispose pas de chiffre pour la fin de l'année.


 
mais bon, c'est une mode qui passera :spamafote:


---------------
Vos boulots | Vos voisins | Vos clients | Because rules are for pussies.|
mood
Publicité
Posté le 25-05-2008 à 08:56:17  profilanswer
 

n°14973554
Betcour
Building better worlds
Posté le 25-05-2008 à 09:07:22  profilanswer
 

the_rainmaker a écrit :


Plus sérieusement c'est vrai que c'est quelque chose qui se généralise:


[hs]Ca me fait penser, faudrait que je prenne du L'Oréal si le marché nous refait une petite baisse de forme de tonus épidermique.[/hs]
 
Sinon je suis d'accord sur le fond, on est passé du modèle masculin John Wayne/Sean Connery au danseur de tektonik gominé en tshirt rose moulant. Y'a quand même une évolution nette vers une féminisation.  :sweat:

n°14973555
potemkin
Optimisateur relativiste.
Posté le 25-05-2008 à 09:08:02  profilanswer
 

the_rainmaker a écrit :


mais bon, c'est une mode qui passera :spamafote:


Oula, tu t'avances pas mal là.
 
Ca va évoluer, probablement, mais je suis persuadé que les bases (hygiène corporelle) vont bien rester ancrée un bon bout de temps, et que s'occuper de son corps deviendra à terme une procédure asceptisée.
La mode vestimentaire, elle, changera sans doute, de par sa définition de phénomène éphémère ; Mais il est déjà prédictible que les habits de demain ne vont pas être plus larges et cool, bien au contraire: toujours plus moulant, et matières toujours plus high-tech (ça justifiera du coup les prix exorbitants), flashy, et brillantes/chromées. Toujours plus d'accessoires high-tech aussi (ceintures à leds, bonnets chauffants, etc).
 
Pour le côté psychologique, m'est avis de dire que la disparition des "machos" va continuer encore un peu, jusqu'à ce qu'il y en ait trop peu par rapport aux hommes mentalement efféminés, ce qui provoquera un rejet soudain de ces derniers de la part des filles, qui iront à nouveau chercher à se faire tringler par une brute, parce que ce sera hype, fashion, tendance, et groovy (baby). [:chipp]

n°14973573
the_rainma​ker
Mâle nécessaire
Posté le 25-05-2008 à 09:19:07  profilanswer
 

potemkin a écrit :


Oula, tu t'avances pas mal là.
 
Ca va évoluer, probablement, mais je suis persuadé que les bases (hygiène corporelle) vont bien rester ancrée un bon bout de temps, et que s'occuper de son corps deviendra à terme une procédure asceptisée.
La mode vestimentaire, elle, changera sans doute, de par sa définition de phénomène éphémère ; Mais il est déjà prédictible que les habits de demain ne vont pas être plus larges et cool, bien au contraire: toujours plus moulant, et matières toujours plus high-tech (ça justifiera du coup les prix exorbitants), flashy, et brillantes/chromées. Toujours plus d'accessoires high-tech aussi (ceintures à leds, bonnets chauffants, etc).
 
Pour le côté psychologique, m'est avis de dire que la disparition des "machos" va continuer encore un peu, jusqu'à ce qu'il y en ait trop peu par rapport aux hommes mentalement efféminés, ce qui provoquera un rejet soudain de ces derniers de la part des filles, qui iront à nouveau chercher à se faire tringler par une brute, parce que ce sera hype, fashion, tendance, et groovy (baby). [:chipp]


 
Et donc fin de la mode.
 
[:joce]


---------------
Vos boulots | Vos voisins | Vos clients | Because rules are for pussies.|
n°14973609
Profil sup​primé
Posté le 25-05-2008 à 09:40:10  answer
 

Hmmm, je crois Lydie Di, qu'effectivement tu ne cherches pas aux bons endroits.
 
Effectivement, comme tu dis la société évolue et crée des nouvelles lubies pour tout le monde, donc forcément, tout le lot oiseux et superficiel d'équipement/beauté/fashion n'enveloppe pas que les femmes, il conquiert aussi les hommes .. et bien sur c'est la derive, mais ca englobe les deux genres, que veux tu ...
 
Mais chérie, que crois tu ? Qu'au 18eme siecle les gens étaient plus virils peut etre ? Autant les petasses a grande coiffure et corsets ultra serrés à faire exploser leur graisse etaient là, autant les mecs faisaient pareil avec leurs culottes bouffantes et leurs perruques, avec le teint blafard pour avoir l'air royal, la mouche pour faire un faux grain de beauté etc etc .... C'étaient pas des baltringues eux peut etre ? Tu pouvais bien être un gnome, tu lui mettais une patate le mec il se couchait en gémissant comme une merde. C'est pas la modernité qui fait que les hommes sont plus ou moins virils. Ca a toujours été comme ca. Et t'as mal pioché c'est tout.
 
Si tu vis à Paris c'est sur que tu risques pas de trouver beaucoup de personnes qui sortent du lot, quand jvois le nombre de petits gamins de 20 ans avec une boucle d'oreille, un pull rose et une grosse ceinture brillante DOLCE GABBANA, jprends peur, j'ai limite envie d'en enculer un contre une table.  
 
Pourtant je suis une fille et j'ai 18 ans. La virilité c'est super important pour moi, alors les mecs effeminés qui se la jouent, c'est sur que jprefere leur peter la gueule que de sortir avec tellement ils font honte à la gent masculine.
 
Menfin, ca reste proportionnel au nombre de filles superficielles et inutiles qu'il y a dans le monde hein, les petites minettes qui pensent qu'a faire du shopping, du fitness, manger minceur et regarder des films à l'eau de rose en se limant les ongles, c'est pas de la merde ça ? Tu crois que c'est franchement une belle image de la femme que de voir des connasses passer leur temps a se pavaner et a ouvrir leur clapet pour rien dire au final ?
 
Ben nan c'est la meme chose, il y a beaucoup d'hommes qui doivent etre dégoutés de ce coté là, autant que detre degoutés de voir des femmes camionneuses qui se negligent à lextreme pour avoir l'air soi disant masculin ..
 
Il faut que tu ouvres ton "cercle" de fréquentation, et comme certains membres l'ont tres justement souligné, ce n'est pas forcément sur internet que tu risques de trouver des personnes qui te conviennent.
 
Mais enfin tout ca pour dire que tu dénonces queudalle là, c'est un phénomène intemporel, y a toujours eu des mecs effeminés a la pointe de la mode autant que les femmes. Arrêtez de croire qu'a chaque truc qui parait "neuf", cest forcément nouveau et ça va forcément tout chambouler... C'est loin d'être nouveau. La différence ma belle c'est qu'avant c'était une élite bien distinguée qui pouvait avoir le luxe de se démarquer, c'est à cause du POGNON tout ça, encore une fois. Maintenant que la société moderne est differente, ca se généralise a plusieurs milieux sociaux, parce que c'est plus accessible, alors toutes les mentalités influençables de tout âge sont touchées, même si, comme tu las dit, ca mitraille surtout les "jeunes" d'aujourdhui. C'est un ptit peu normal, ce sont les 1eres cibles de la consommation, ce sont LES vrais puits à fric, donc les pubs piochent comme il faut, elles.
 
Bref, ne desespere pas, mais lance toi peut etre davantage IRL, parce que jtassure que des hommes virils et entiers, hmmm, il en reste :) et ça ne va pas s'arreter, te voile pas la face. Et puis en plus, t'as surement beaucoup de chance de séduire en vrai aussi ;)  
 
 

n°14973616
potemkin
Optimisateur relativiste.
Posté le 25-05-2008 à 09:44:30  profilanswer
 

the_rainmaker a écrit :


 
Et donc fin de la mode.
 
[:joce]


Pas en ce qui concerne la cosmétique [:thalis]  
 

Spoiler :

:kaola:

n°14973627
Ethnik
...At the speed of life
Posté le 25-05-2008 à 09:48:22  profilanswer
 

On ne peut pas renier que l'urbanisation de la population a amené plus d'hommes à devenir coquets. Il y a 2 siècles, seulement les bourgeois et les nobles pouvaient se payer ce luxe de s'occuper de soit, les autres étant cantonnés à la campagne ou à des activités ingrates.  
 
De ce fait, à l'époque la plupart des gens avaient d'autres préoccupations que leur aspect (sauf le dimanche, et encore....ça restait du classique), de ce point de vue là, on s'est "féminisés" par rapport à eux.
 

n°14973642
halman
Voler, rien d'autre que voler!
Posté le 25-05-2008 à 09:55:15  profilanswer
 

Lydie Di a écrit :

Bonsoir,
 
Je crois que j'ai besoin de parler de ce sujet et de savoir ce que les gens en pensent, après avoir passé cette soirée avec un mec rencontré sur Meetic qui, une fois rencontré en vrai, m'a donné l'impression de me faire draguer par une femme.
 
J'ai vraiment pris conscience ces derniers mois que les hommes font, de plus en plus, tout pour nous ressembler : épilation, bronzage, magazines de mode (GQ, Men's Health), produits de beauté (crème de jour et compagnie, si si), métrosexualité, dessous sexy (boxer), boucles d'oreille, coquetterie, etc. Il y un changement indéniable, qui semble s'accélérer avec le temps.
 
"Où est le problème ?" demanderont certains et certaines. Je vais vous le dire, où il est le problème, selon moi. Peut-être que vous pourrez m'apporter un point de vue différent à côté duquel je serais passée.
 
Premier problème : je suis une femme, pas un homme. C'est quoi la différence ? Eh bien ce sont ce qu'on appelle les caractères sexuels primaires et secondaires. On a tous appris ça à l'école. Exemples chez l'homme : la pilosité, ou encore le fait que les tissus adipeux s'accumulent autour de la taille et du ventre. Exemples chez la femme : le bassin est plus large que les épaules, ou encore le fait d'avoir une taille moyenne plus basse.
 
Étant une femme, je suis attirée par les caractères sexuels secondaires masculin. Ça semble normal et logique, pourtant j'ai de plus en plus l'impression d'être anormale. Et l'impression que les hommes font tout pour gommer ces caractères sexuels, qui pourtant sont ce qui les définissent en tant qu'homme (il ne fait plus bon être poilu ou un peu gras de nos jours). En gros, j'ai l'impression qu'aujourd'hui, pour être viril selon le nouveau sens du terme, il faut faire comme les femmes... être mince, imberbe, bronzé, porter des boucles d'oreille, des dessous élégants, etc.
 
Deuxième problème : ça vient d'où, ce changement ? D'accord, y'a un virage, mais y'a pas de conséquence sans cause, non ? Étrangement, ce changement coïncide avec les débuts de la société de consommation. Comme dirait le personnage de Durden dans le film Fight Club :

Citation :

On est des consommateurs, des sous-produits d’un mode de vie devenue une obsession, meurtres, banditisme, pauvreté, ces choses là ne m’concerne pas, ce qui me concerne moi, ce sont les revues qui parlent des stars, la télévision à 500 chaînes différentes, les slips avec un grand nom dessus, le viagra, les repas minceur…


 
La nature aurait-elle passé le relais aux départements marketing de H&M et L'Oréal ? Ça serait vraiment grave, et navrant. Mes parents n'avaient pas la télé quand j'étais petite, aurais-je échappé au formatage de cerveau de toutes ces pubs qui tentent de s'adresser à l'inconscient pour faire passer le message qu'avoir une belle peau c'est un but dans la vie ?
 
Quand on voyage dans des pays où la société de consommation n'est pas excessivement présente, on voit une nette différence. On voit des hommes qui n'ont jamais essayé de se débarasser de leurs caractères sexuels secondaires, et je me dis que c'est peut-être pas une coïncidence.
 
Troisième problème : le côté superficiel. Pour comprendre ce que je veux dire, imaginez Steevy dans le rôle de Charles Ingals dans La petite maison dans la prairie. À priori, les mots qui vous viendront à l'esprit ne seront pas ceux-ci : authentique, sincère, simple, vrai, naturel, viril. Pourtant, c'est pas supposé être des qualités, pour un homme, tout ça ?
 
Je suis jeune, et je crains un peu, au fur et à mesure que le temps passe, d'avoir de plus en plus de mal à trouver chaussure à mon pied, sauf à draguer des mecs qui ont le double de mon âge (beaucoup moins affectés par cette tendance que les jeunes j'ai l'impression, d'ailleurs cette génération n'avait en général pas la télé pendant leur enfance, c'est peut-être pas une coïncidence non plus).
 
Bref, c'est moi qui va pas bien ou quoi ?
 
Si un jour, 95% des mecs sont des types au physique d'employé de bureau qui boivent du Coca Light entre deux séances de Wii Fit et de shopping lingerie, ben je me ferai lesbienne, ça ira plus vite.
 
Lydie


 
Bonjour Lydie.
 
Je suis on ne peut plus d'accord avec toi.
 
De plus en plus souvent dans la rue je suis incapable de dire si j'ai affaire à un mec ou une nana. J'ai pas envie de mettre la main aux fesse d'un mec indéfinissable.
 
Certains en sont même à user du botox pour se remodeler un visage de jeune minet, et même à se faire retirer la barbe au laser.
 
Et après ils vont se plaindre de se faire sauter dessus par des mecs.
 
La société est devenue tellement superficielle que pour que les mecs en arrivent à ce genre de préoccupation, c'est vraiment qu'ils ne doivent pas avoir grand chose de passionnant à faire de leurs vie.


---------------
Les avions sont comme l'âme, ils ont des ailes et prolongent la vie. Marcel Dassault
n°14973651
the_rainma​ker
Mâle nécessaire
Posté le 25-05-2008 à 10:00:58  profilanswer
 

potemkin a écrit :


Pas en ce qui concerne la cosmétique [:thalis]  
 

Spoiler :

:kaola:



Bof.
 
Arrivera un moment où beaucoup se rendrons compte que bouffer de la merde uniquement pour avoir le pognon pour s'acheter une pommade composé a 99% d'eau et de sel n'est pas le meilleur moyen de vivre.
De plus en plus de gens laissent tomber la voiture car ça reviens trop cher, le marché des cosmétiques est encore trop récent pour subir ce contrecoup mais d'ici quelques années, si on continue dans cette voie, ça deviendra un luxe inutile dont on se dispensera facilement.
Sans compter la progression de l'état d'esprit écolo qui pourrait tourner a un esprit hippie light - et si je vois mal les poils aux pattes et sous les bras pour les femmes revenir je pense que les cosmétiques prendrons une claque... avant de revenir sur le devant de la scène [:joce]
 
La mode - comme le Ka - est un éternel recommencement, balance un prison break avec un héros plein de poils, balance un groupe hyper médiatisé où le chanteur se foutra de son aspect et les suiveurs suivrons.


---------------
Vos boulots | Vos voisins | Vos clients | Because rules are for pussies.|
n°14973660
Anonymouse
Posté le 25-05-2008 à 10:06:32  profilanswer
 

Lydie Di a écrit :

Cutter, merci :-). À force de se cultiver avec les séries du trio sacré des chaines pour intellectuels (TF1, M6, FOX TV), c'est vrai qu'on perd le principe de réalité.
 
C'est ce qu'expliquait, dès les années 60, le philosophe de gauche Guy Debord dans son livre "la société du spectacle". Il y explique des choses passionnantes sur le rapport entre la représentation de la réalité et la réalité elle-même. Et notemment, comment les gens en sont arrivés à confondre la réalité et sa représentation.
 
Pour qui connaît un peu comment se passaient les choses y'a 50 ou 100 ans, il est aisé de réaliser que les gens d'alors en avaient rien à foutre du grand nom sur leur slip ou bien de l'après shampoing avec effet coiffant.
 
D'ailleurs, parfois les images parlent mieux que les mots :
http://www.mairie-brest.fr/archive [...] cienne.jpg
Difficile d'imaginer qu'à cette époque pas si lointaine, on aurait produit des choses aussi superficielles qu'aujourd'hui. Retournez voir la photo des mecs efféminés plus haut.


 
En même temps c'est la même chose pour les femmes naturellement elles ne n'enduisent pas de crèmes spécial machin et ne se rasent pas les aisselles en mettant des strings.
 
 

n°14973697
doutrisor
Posté le 25-05-2008 à 10:19:41  profilanswer
 

Déjà, partir d'UN exemple pour faire des généralités, ce n'est pas bien sérieux ! En plus, prendre "le bon vieux temps" comme preuve qu'autrefois les hommes étaient plus viriles est une méconnaissance de l'histoire. Autrefois, les hommes aussi s'occupaient d'eux... mais différement ! En dehors des très pauvres, même les hommes issus des milieux populaires avaient à coeur d'avoir une moustache et/ou une barbe bien taillées.
Bien sûr, plus la classe sociale était élevée, plus les gens accordaient de l'importance à l'apparence, surtout parce qu'ils en avaient les moyens et du temps libre.
En remontant plus loin dans le passé, beaucoup d'aristocrates mâles portaient bagues et boucles d'oreilles, les marins et les pirates aussi... (et EarwenX, frapper un noble signifiait soit recevoir un bon coup d'épée dans le bide, soit se faire bastonner par ses valets  :D  Ou pendu selon l'humeur du monsieur  :D  )
 
 
Et en lisant certaines et certains ici, ils doivent vivre sur une autre planète. Car je ne vois pas beaucoup d'androgynes dans les rues. Bref, j'ai l'impression qu'il s'agit plus d'un fantasme paranoiaque que de la réalité  :p  
 


---------------
"A toute chose sa saison, et à toute affaire sous les cieux, son temps"
n°14973750
Profil sup​primé
Posté le 25-05-2008 à 10:37:07  answer
 

perso j'aime les hommes qui prennent soins d'eux, sans forcement exagerer dans le style  [:phenos] :o  
 
je suis pour les hommes qui se mette des cremes de soin, se parfume, meme s'epile (j'aime po ca les pwals de partout) etc.  :D les hommes aiment les femmes qui prennent soin d'elle, c'est pareil dans l'autre sens. Sinon ils seraient tous avec des maité en puissance :o
 
l'image du geek mal rasé ave les pwals du torses qui ressortent devant son paicai, avec sa biere sur son ventre rebondit cay pas du tout mon truc :o

Message cité 2 fois
Message édité par Profil supprimé le 25-05-2008 à 10:40:19
n°14973869
Lydie Di
Posté le 25-05-2008 à 11:07:13  profilanswer
 

Obtus76 a écrit :

Tiens Lydie Di ! Pour ta touchette du matin :


Je ne suis pas celle que vous croyez :-). Cela dit c'est vrai que ces mecs là sont pas trop mal.
 

Obtus76 a écrit :

- La pression sociale et commerciale : ça rapporte qu'un mec se fémininise...


Oui, il ne faut pas négliger l'influence du marketing sur les habitudes des gens. C'est sûr qu'un boxer Hugo Boss qui coûte un mois de salaire d'un pauvre africain, ça fait dépenser plus que le pack de 5 slips à 20 euros. Hugo Boss vous remercie, surtout que ça doit pas lui coûter cher en fabrication, ça reste un bout de tissu découpé et cousu en Chine auquel on fait parcourir ensuite quelques milliers de kilomètres histoire de bien polluer.
 

Obtus76 a écrit :

- Le caractère qui s'assouplit d'année en année parce qu'on veut pas éduquer son enfant aussi durement que l'a fait son propre père


Bien vu. Une vie à la dure peut difficilement aboutir à autant de futilité.
 

Obtus76 a écrit :

Sans déconner, c'est fou qu'il y'a de moins en moins de gosses pris en charge par leur père ! Et comme la tendance voudrait que l'enfant cherche à ressembler à la personne qui s'en occupe... y'a plus qu'un pas que je me permets de franchir :p


En effet, avant fallait que le garçon fasse comme papa, et la fille comme maman. Y'avait une sorte de pression. Maintenant y'a plus trop ça. Moi-même étant petite, mes parents me laissaient adopter n'importe quelle mode à la con. Ce qui revient à dire que la pression, c'était plutôt la pub que mes parents qui me la mettait. Or contrairement aux parents, le but de la pub est de générer du fric.
 


Chiffres intéressants et révélateur. En plus c'est exactement ce que je disais tout à l'heure. On part de presque 0% et peu à peu, ça augmente. Ça redescendra peut-être, mais est-ce que Nivea for Men laissera chuter son chiffre d'affaire sans réagir ? À l'heure du neuro-marketing, on peut se poser la question (le neuro-marketing c'est la pub faite par des neuro-psychiatres, qui travaillent à optimiser le message pour une réceptivité maximale, effrayant non ?). En tout cas, je suis sûre qu'énormément d'entreprises dans d'autres secteurs aimeraient avoir de telles progressions dans leurs ventes.
 

potemkin a écrit :

Ca va évoluer, probablement, mais je suis persuadé que les bases (hygiène corporelle) vont bien rester ancrée un bon bout de temps, et que s'occuper de son corps deviendra à terme une procédure asceptisée.
La mode vestimentaire, elle, changera sans doute, de par sa définition de phénomène éphémère ; Mais il est déjà prédictible que les habits de demain ne vont pas être plus larges et cool, bien au contraire: toujours plus moulant, et matières toujours plus high-tech (ça justifiera du coup les prix exorbitants), flashy, et brillantes/chromées. Toujours plus d'accessoires high-tech aussi (ceintures à leds, bonnets chauffants, etc).


Oui, ça ne semble pas trop difficile à prédire. Je vois mal le retour aux tenues traditionnelles. Ça va pas être vulgaire du tout, je sens...
 
 
Il s'agit là d'une catégorie très particulière et archi-minoritaire. Y'avait pas de culotte bouffante et de perruques pour travailler dans les champs (ce qui était le cas de la très large majorité de la population). Faut croire que le fric et le temps libre, ça peut inciter à tendre vers le superficiel.
 
 
Et les bébés lobotomisés par leurs parents dès le berceau. Exemple à gauche de l'image :
http://img55.imageshack.us/img55/9085/diptyquetr4.th.png
Y'a comme un léger contraste entre les deux images, à part ça la débilité ne s'est pas installée par ci par là.
 
 
T'inquiètes pas, je suis vraiment loin du desespoir :-). Et puis même dans le cas inverse, mon cas particulier est pas tellement intéressant par rapport au sujet.
 

halman a écrit :

La société est devenue tellement superficielle que pour que les mecs en arrivent à ce genre de préoccupation, c'est vraiment qu'ils ne doivent pas avoir grand chose de passionnant à faire de leurs vie.


Attends, la couleur de ton teint justifie de dépenser 12 euros dans un pot de crème de 15 mL qui contient des composants cancérigènes qui vont réduire ton espérance de vie. ;-) Demande à Paris Hilton, elle te le dira. Par contre, ne demande pas à Marie Curie, cette beauf même pas foutue d'être hyper fashion et qui passe sa vie à essayer de faire progresser l'humanité... J'te raconte pas Marie Curie au sortir du lit, c'est vraiment pas la classe. (bon j'aime pas utiliser l'ironie d'habitude mais faut bien se lâcher de temps en temps)

n°14973885
Lydie Di
Posté le 25-05-2008 à 11:11:14  profilanswer
 


Si les opposés s'attirent, alors pourquoi vouloir que ce soit pareil dans les deux sens ?

n°14973931
jello
Posté le 25-05-2008 à 11:18:57  profilanswer
 

Les parisiens c'est des fiottes, c'est sûr. Viens dans les campagnes, tu verras si le métrosexuel est si courant.

n°14973952
Lydie Di
Posté le 25-05-2008 à 11:25:17  profilanswer
 

jello a écrit :

Les parisiens c'est des fiottes, c'est sûr. Viens dans les campagnes, tu verras si le métrosexuel est si courant.


Je sais. Malheureusement, la société fait pression sur eux : voir le gars plus haut, esclave du capitalisme malgré lui, qui faisait des "mouhahaha" "tête de vainqueur" devant la photo d'un mec qui a le malheur de pas être bodysculpté. Cela dit, en effet, j'ai pour projet de me barrer de Paris d'ici quelques années. Je vais pas attendre que Calvin Klein sorte sa gamme de sparadras (oui c'est une de mes idées, selon laquelle tout ce qui est purement fonctionnel et pas du tout conçu pour être beau est destiné à être considéré comme beauf).

n°14973954
NeoDc
Born to be a larve
Posté le 25-05-2008 à 11:25:25  profilanswer
 

Lidy Die, je trouve que tu fais de drole de comparaisons, sous le ton de l'ironie qui est franchement bof quoi (dixit ton couplet sur Marie Curie...), tu compares des époques différentes forcement hein, c'était pas pareil, dans ce cas là, remonte plus loin, remonte à l'époque des Gaulois qui portaient la moustache...
 


---------------
demain n'existe pas...
n°14973965
Profil sup​primé
Posté le 25-05-2008 à 11:26:47  answer
 

Lydie Di a écrit :

mais en France à Paris.


Hop hop hop. Le topic aurait du s'arrêter .

n°14973988
Lydie Di
Posté le 25-05-2008 à 11:32:11  profilanswer
 

NeoDc a écrit :

Lidy Die, je trouve que tu fais de drole de comparaisons, sous le ton de l'ironie qui est franchement bof quoi (dixit ton couplet sur Marie Curie...), tu compares des époques différentes forcement hein, c'était pas pareil, dans ce cas là, remonte plus loin, remonte à l'époque des Gaulois qui portaient la moustache...
 


Ben oui, je compare des époques différentes, je vais pas comparer des époques identiques. 2008 par rapport à 2008 c'est... assez pareil. Et ça montrerait pas une évolution, ça serait un instantanné, donc encore moins intéressant.

n°14974010
kaymi
Posté le 25-05-2008 à 11:35:47  profilanswer
 


totalement d'accord avec toi  :jap:  
je prefere ça ...
http://pix.nofrag.com/1/a/4/9b702687352ab8a029cae144dd3a6.jpg
 
plutot que ca ...
http://pix.nofrag.com/e/7/5/db2b8f6821aaadd90a23905477dee.bmp

n°14974027
NeoDc
Born to be a larve
Posté le 25-05-2008 à 11:39:16  profilanswer
 

Lydie Di a écrit :


Ben oui, je compare des époques différentes, je vais pas comparer des époques identiques. 2008 par rapport à 2008 c'est... assez pareil. Et ça montrerait pas une évolution, ça serait un instantanné, donc encore moins intéressant.


 
Quel est l'interet ? forcement il y a eu une évolution, donc forcement du changement...
 


---------------
demain n'existe pas...
n°14974035
barnabe
Posté le 25-05-2008 à 11:40:04  profilanswer
 
n°14974043
Profil sup​primé
Posté le 25-05-2008 à 11:41:38  answer
 

Citation :

Il s'agit là d'une catégorie très particulière et archi-minoritaire. Y'avait pas de culotte bouffante et de perruques pour travailler dans les champs (ce qui était le cas de la très large majorité de la population). Faut croire que le fric et le temps libre, ça peut inciter à tendre vers le superficiel.

 

Ce que j'ai essayé de t'expliquer, c'est justement que premierement, l'élite d'autrefois, et pas seulement à 1713, était la marque forte d'une mode débile qui était déjà bien ancrée dans la superficialité, le paraître, les convenances de merde. Donc l'équipement inutile, les hommes qui se croyaient haut placés ils y ont bien touché. Et comme ces chers nobles ne faisaient que cela, c'est sur qu'a coté du fermier qui bossait 15 heures par jour dans la suie, la vision des vraies valeurs et de la vie n'était pas la même, donc ceux qui avaient plein d'argent mais rien a faire, restaient tout de meme des tarlouzes de merde, et le savaient bien, donc pour eviter que ceux qui meritent ptete plus de confort dans leur existence ne profitent comme eux, ils ont multiplié les privileges (aujourdhui risibles) et fait en sorte que ce soient les seuls à pouvoir en jouir méchamment.

 

Et deuxiemement, c'est justement PARCE QUE le systeme a été brisé et que l'acces à des choses qui étaient élitistes, depuis lire jusqu'a sacheter des bijoux ou des habits tendance est present, que les gens de toutes les couches sociales aujourdhui se ruent dessus à l'extreme. Ces classes sociales ont tellement été rabaissées à n'étre que le peuple qui travaille et qui paie les taxes que maintenant a force de se lacher c'est une vraie dérive. Mais c'est toujours là. La forme archétypale de la conscience personnelle qui veut tout dechirer et rester a la pointe de la mode, elle perdure, mais pire, elle se multiplie à toutes les echelles. Et c'est dans une fourmilliere de superficialité qui ne s'accentue que d'avantage grace a des supers phénomenes comme la mondialisation que l'on doit faire le tri.

 

Jte signale dailleurs que l'élite minoritaire existe toujours avec ses mecs super effeminés, ca sappelle la mondanité, avec la jet set et tout le bordel de privileges pourris que ca incombe. Le stereotype complet du beauf de 45 ans en costard gucci qui se rend a ibiza tous les 3 mois pour aller faire la bise a des pseudo mannequins siliconés sans conversation, mais qui ignore ce qu'est la galere d'un 3x8 en interim pour nourrir 4 gosses, n'est pas loin hein.  

 

Bien evidemment que les paysans majoritaires ils avaient pas le temps de faire les stars, c'est encore une evidence que n'importe quel idiot peut faire. Seulement, ces gens qui n'ont ni le temps ni les moyens ils existent encore aujourdhui, faut pas croire que l'épidémie du confort et  des reformes sociales liberatrices ont touché tout le monde. Et comme toujours, y a aussi des gens qui ont largement les moyens de s'habiller bling bling et de sacheter tous les nouveaux merdiers inventés, mais qui ne le font pas, parce qu'ils savent reflechir :) Mais encore une fois ca ne date pas d'aujourdhui.

 


Citation :

Et les bébés lobotomisés par leurs parents dès le berceau. Exemple à gauche de l'image :
http://img55.imageshack.us/img55/9 [...] tr4.th.png
Y'a comme un léger contraste entre les deux images, à part ça la débilité ne s'est pas installée par ci par là.
 

 

Meme schéma social expliqué plus haut. Exces du à des siecles et des siecles de condescendance brutale exercée sur les petits travailleurs.

 

Apres, personnellement jtrouve pas ca super. Si javais un enfant, bon, si jai du fric jlhabille comme il faut mon gosse, mais de la a lui acheter des habits de marque, faut pas rever, surtout que les enfants grandissent tres vite alors ca sert a rien de douiller sur le porte monnaie pour qu'ils aient l'air fashion. Puis des enfants fashion, ca fait automate de production futur consommateur et suiveur d'une mode hautement grotesque.

 

Ce que les gens oublient, cest qu'a cause de cette société ou si tas pas dargent, texistes pas, quand ils vont crever, ils vont pas emporter les lunettes de soleil chanel et les parfums dior dans leur tombe


Message édité par Profil supprimé le 25-05-2008 à 11:43:02
n°14974045
kaymi
Posté le 25-05-2008 à 11:42:03  profilanswer
 
n°14974055
barnabe
Posté le 25-05-2008 à 11:42:49  profilanswer
 


t'es sûre ? Qu'est-ce qui te permet de l'affirmer ? :o

n°14974057
Obtus76
Dawa.
Posté le 25-05-2008 à 11:43:05  profilanswer
 


 
Le vieux fantasme de midinette  [:prozac]
 
Ce que certaines filles ne comprennent pas c'est qu'Emmanuel Chain lui, il a certainement bien plus de choses à apporter que l'aut' fils à papa là !

n°14974069
Obtus76
Dawa.
Posté le 25-05-2008 à 11:44:34  profilanswer
 


 
C'est insultant pour l'homme que d'appeler ce gayzou ([:tarlooze]) d'homme.


Message édité par Obtus76 le 25-05-2008 à 11:50:05
n°14974080
Lydie Di
Posté le 25-05-2008 à 11:46:37  profilanswer
 


Personne ne choisit ce qu'il aime. Moi je ne me suis pas dit un beau jour "tiens, ça me paraît plus logique d'aimer la virilité donc allez hop c'est parti, maintenant j'aime les poils". Pareil, je ne suis jamais dit "tiens allez, je vais me mettre à aimer la glace à la vanille".
 
On est le produit de son environnement. Tu places un peuple de 1800 en l'an 2000, et t'obtiens un nombre record de crises cardiaques. Tu fais l'inverse, pareil. Pourtant on est tous humains, et tous supposés réfléchir par nous-même. C'est juste que ce n'est pas la logique qui dicte nos goûts, c'est pas aussi simple que ça.
 
Et c'est très dur de mettre de la distance entre son ressenti, sa personalité, et la logique. C'est même impossible, sans doute, d'être totalement indépendant de son époque et d'avoir un vrai libre arbitre.

n°14974081
johnbroot
n00b Inside
Posté le 25-05-2008 à 11:47:02  profilanswer
 

Obtus76 a écrit :


 
Le vieux fantasme de midinette  [:prozac]
 
Ce que certaines filles ne comprennent pas c'est qu'Emmanuel Chain lui, il a certainement bien plus de choses à apporter que l'aut' fils à papa là !


 
avec la bonne pose de winner qui va bien. Remarque c'est ce qui excite la pré pubère de base...:o


Message édité par johnbroot le 25-05-2008 à 11:48:16

---------------
"Tout le monde sait que les immigrés viennent vivre du RSA en prenant les emplois des français. L'immigré de Schrödinger" Gottorp
n°14974095
kaymi
Posté le 25-05-2008 à 11:49:42  profilanswer
 

barnabe a écrit :


t'es sûre ? Qu'est-ce qui te permet de l'affirmer ? :o


tu m'as deja montré une photo de toi :D

Obtus76 a écrit :


 
Le vieux fantasme de midinette  [:prozac]
 
Ce que certaines filles ne comprennent pas c'est qu'Emmanuel Chain lui, il a certainement bien plus de choses à apporter que l'aut' fils à papa là !


oui peut etre ... mais il me plait trop  [:atsuko]

n°14974099
Lydie Di
Posté le 25-05-2008 à 11:50:15  profilanswer
 

NeoDc a écrit :


 
Quel est l'interet ? forcement il y a eu une évolution, donc forcement du changement...
 


Tu plaisantes ou... ? On est dans le forum "société", donc à priori on peut trouver ici des questions d'ordre sociétales. Comment la société évolue, pourquoi, est-ce bénéfique ou non, qu'est-ce que ça peut nous apprendre sur nous-mêmes, est-ce qu'on doit remettre en question certaines choses ou non. Bref.

n°14974104
barnabe
Posté le 25-05-2008 à 11:51:17  profilanswer
 

kaymi a écrit :


tu m'as deja montré une photo de toi :D


 :fou:  
 
spas moi  [:popol] , je ne porte pas de slim, non plus que des lunettes de soleil de gayzou :o

mood
Publicité
Posté le   profilanswer
 

 Page :   1  2  3  4  5  ..  17  18  19  20  21  22

Aller à :
Ajouter une réponse
 

Sujets relatifs
Réentendre et voir les hommes du passé grâce aux ondes ?les filles rêvent d'être mannequin! mais les jeunes hommes?
[topik]les hommes qui prennent soins d'euxtopic curiosité, pourcentage hommes / femmes sur le forum
L'hommes arbre : Il se transformeTaillefine Fizz... pour nous les hommes???
etude sur les hommes et la beautéDécès de M. Messmer : la France perd un de ses derniers grands Hommes
[Topik Unik] : Le topik des hommes battus :(Les hommes et leur corps
Plus de sujets relatifs à : Féminisation : où sont les hommes ?


Copyright © 1997-2018 Hardware.fr SARL (Signaler un contenu illicite / Données personnelles) / Groupe LDLC / Shop HFR