Forum |  HardWare.fr | News | Articles | PC | Prix | S'identifier | S'inscrire | Aide | Shop Recherche
321 connectés 

 



 Mot :   Pseudo :  
  Aller à la page :
 
 Page :   1  2  3  4  5  ..  30  31  32  33  34  35  36
Auteur Sujet :

Bouddhisme/Yoga/Jaïnisme - Science de l'esprit - En quête de sagesse !

n°13829037
Lolo le 13
Prépare l'avenir
Posté le 20-01-2008 à 13:06:40  profilanswer
 

Reprise du message précédent :
@ l_s : Mouais, bon. :/  
 
En tout cas, cette version chrétienne du paradis, voila ce que j'en pense. [:spamafote]
Après, si tu utilise des mots sans en utiliser la sémantique, je comprends pourquoi on ne se comprend pas. :D
 
Enfin, l'idée d'un l'ordre en elle même, c'est déjà se priver de toutes les autres possibilités d'ordre que le chaos contient. Rejeter le chaos, c'est rejeter le mouvement et le phénomène. C'est directement l'inverse de la non-permanence. Pas très bouddhique. :/  
 
@ Lilya : C'est marrant, je la connaissait en forme hindoue cette coccigrue. Les convives ne peuvent plier les coudes et nourrissent leur voisin d'à côté. :D  
A part ça, tout pareil.  
 
@ Cat : Bouddha n'a permis un ordre féminin que parce que sa tante le lui a fortement demandé et qu'il a cédé. Il est quand même rapporté que la condition féminine est un obstacle supplémentaire à l'illumination, bien qu'elle ne soit pas impossible.  
Après, l'interprétation dépend beaucoup du machisme ambiant du pays.


---------------
C'est drôle les cons, ça repose. C'est comme le feuillage au milieu des roses.  
mood
Publicité
Posté le 20-01-2008 à 13:06:40  profilanswer
 

n°13829181
Profil sup​primé
Posté le 20-01-2008 à 13:30:01  answer
 


Je crois que cela dépendait des pays ;  
il semblerait que Bouddha craignait que les femmes bouleversent l’ordre, la bonne marche d’une vie monastique. (je me demande bien pourquoi :D )
Revenu sur sa décision il a accepté que les femmes y participent mais les conditions d’accès imposées à la pratique sont plus difficiles pour une femme, en effet. Maintenant pour l'histoire de la réincarnation c'en est une autre.

n°13829432
la_sagesse
Posté le 20-01-2008 à 14:09:55  profilanswer
 

bonjour à vous
 
je vais me faire un petit somme
 
a+

n°13829516
la_sagesse
Posté le 20-01-2008 à 14:22:20  profilanswer
 

somme fini
 
allons-y pour une multiplication de nos perceptions conscientes :)
 
tenez un lien que JE trouve intéressant : http://fr.youtube.com/watch?v=cgaXHmYa6uQ
 
c'est jean-claude vandamme... non, c'est pas l'acteur, là, mais c'est le vrai, l'homme qui parle... et bien, je trouve que dans ses airs stupides apparents qu'il se donne volontairement ou non, il a une spiritualité vraiment impressionnante... écoutez les vidéos une par une et vous comprendrez...
 
enfin, moi, il me fait archi rigoler, car il m'éclaire ce mec là...
 
a+

Message cité 1 fois
Message édité par la_sagesse le 20-01-2008 à 19:25:42
n°13832525
PaGaN
Posté le 20-01-2008 à 21:09:04  profilanswer
 


 
 
C'était il y a 2500 ans. ;)
 
A notre époque, je pense que même le monde animal à autant de chances que l'Homme d'accéder à l'Eveil ! :D

n°13832738
Lolo le 13
Prépare l'avenir
Posté le 20-01-2008 à 21:26:03  profilanswer
 

la_sagesse a écrit :

tenez un lien que JE trouve intéressant : http://fr.youtube.com/watch?v=cgaXHmYa6uQ
 
c'est jean-claude vandamme... non, c'est pas l'acteur, là, mais c'est le vrai, l'homme qui parle... et bien, je trouve que dans ses airs stupides apparents qu'il se donne volontairement ou non, il a une spiritualité vraiment impressionnante... écoutez les vidéos une par une et vous comprendrez...
 
enfin, moi, il me fait archi rigoler, car il m'éclaire ce mec là...


Bon, je suis d'accord qu'il faut de l'humour dans la quête spirituelles, mais là, c'est de l'auto-dérision poussée à la négation de soi. :/
Il ne manque plus que de parler d'aikido et de Steven Segal en même temps et c'est complet.  [:prozac]  

PaGaN a écrit :


C'était il y a 2500 ans. ;)
 
A notre époque, je pense que même le monde animal à autant de chances que l'Homme d'accéder à l'Eveil ! :D


Toute créature a la nature de Bouddha en elle. :o  
Bon, forcement, quand on regarde bien en face la France, c'est pas demain qu'on enverra un TGV pour le Nirvana.  [:popol]  


---------------
C'est drôle les cons, ça repose. C'est comme le feuillage au milieu des roses.  
n°13834602
la_sagesse
Posté le 21-01-2008 à 00:43:59  profilanswer
 

PaGaN a écrit :


 
 
C'était il y a 2500 ans. ;)
 
A notre époque, je pense que même le monde animal à autant de chances que l'Homme d'accéder à l'Eveil ! :D


 
j'ignore si tu dis ça JUSTE en rigolant ou bien si tu as déjà fait des expériences où tu sentais que les animaux étaient éveillés ?
 
car pour moi, c'est le cas...
 
j'ai même eu la réelle impression de m'adresser à des superbes psys même si nous avions chacun notre language et ça fait un peu peur, car c'est comme si on parlait à un "extra-terrestre" un peu...
 
a++

n°13834681
Lolo le 13
Prépare l'avenir
Posté le 21-01-2008 à 01:01:20  profilanswer
 

T'es vraiment un optimiste. :D


---------------
C'est drôle les cons, ça repose. C'est comme le feuillage au milieu des roses.  
n°13835088
la_sagesse
Posté le 21-01-2008 à 02:06:41  profilanswer
 

pessimiste, optimiste... ying, yang... :)
 
optimiste ? non, j'ai vu des choses... j'ai juste vu des choses
 
mais je ne sais pas l'expliquer vue la petite taille de mon cerveau actuellement en comparaison à l'immensité du cerveau de la science de notre monde moderne actuelle, qui n'accorde presque aucun crédit au hasard...
 
alors que le hasard c'est ce qui détermine TOUT...
 
je n'en dirais pas plus :)
 
a+

n°13861711
la_sagesse
Posté le 23-01-2008 à 19:25:58  profilanswer
 

salut à tous
 
juste pour vous saluer, comme tout membre de hardware devrait faire pour être poli et courtois à son apogée :)
 
j'attend impatiemment de lire vos messages
 
a+

mood
Publicité
Posté le 23-01-2008 à 19:25:58  profilanswer
 

n°13863396
PaGaN
Posté le 23-01-2008 à 22:46:01  profilanswer
 

Le silence apporte souvent bien plus que la parole.
 
Lorsque le silence rend impatient ou mal à l'aise...
 
(la suite un autre jour)

n°13881029
la_sagesse
Posté le 25-01-2008 à 21:42:33  profilanswer
 

j'arrive désormais à communiquer avec les animaux... pas tous... mais certains... j'entend des signes, des alarmes, dans le bruit qu'ils font ou dans leurs attitudes, m'indiquant précisément un rappel de moi-même, de ce que je suis véritablement dans la profondeur
 
c'est vraiment très fort
 
j'ai parfois l'impression de faire comme dans le film "the buffery effect", que j'ai déjà vécu cette vie mais que j'avais eu la chance de retourner dans le passé pour la renouveller d'une manière bien plus jolie, un peu comme s'il y avait une infinité de mondes parallèles où j'ai existé, et qui s'exécutent en même temps, mais que mon CHOIX, s'il est juste, vraiment harmonieux avec mon environnement, sera le meilleur choix, et je serai par la même occasion un être de meilleur "qualité" pour les autres (dans le sens : plus d'altruïsme pour la planète et les êtres)
 
a+


Message édité par la_sagesse le 25-01-2008 à 21:43:35
n°13883803
perubu
Posté le 26-01-2008 à 01:32:27  profilanswer
 

Vous perdez votre temps. Vous pensez. Il ne faut pas penser.

n°13884291
la_sagesse
Posté le 26-01-2008 à 04:21:15  profilanswer
 

personne ne perd son temps... il faut penser... il faut penser... non.. on PENSE, même les animaux les plus "basiques" pensent...
 
sans penser, vous n'auriez même pas pu écrire ce message
 
si vous ne pensiez pas avec votre cerveau, alors ce serait dieu qui penserait à sa place... est-ce logique ?
 
donc, non... vous êtes probablement MIEUX influencé par le silence que par le bruit intempestif et excessif et manquant de clareté...
 
mais c'est à partir d'un BON filtrage de nos influences qu'on peut parvenir à penser à des choses qui nous rendent meilleur que ce que l'on est, c'est à dire, nous rendre notre état NEUF et RENOUVELE permanent de nous-même
 
salutations cordiales


Message édité par la_sagesse le 26-01-2008 à 04:21:51
n°13891129
Ryan
C'est foupoudav'
Posté le 27-01-2008 à 02:17:28  profilanswer
 


 
 
Pour ma part j'ai du abandonner totalement cette vision la du bouddhisme car ne me convenant pas, ou l'applicant maladroitement car je n'aboutissais a rien. Je courrais derriere une carotte pendue a un fil.
 
Puis est venu la lecture d'Eckhart Tolle, qui transpose la vision bouddhiste, la plus elevee, celle des enseignements Dzogchen et Mahamudra sur lequel repose la prise de conscience directe qu'il n'y a en fait aucun chemin, ou accomplissement autre que de s'abandonner, se soumettre totalement corps et ame a l'instant present et voir que tout emerge de cette source inomable, retrouver ses vraies racines, dans le non manifeste. Dissocier les conditions de vie et LA vie, ne plus les confondre en separant le vrai du faux.
 
Le cheminement habituellement propose est un joli appat pour l'ego "Mmmmhhhh je vais devenir plus complet et moi-meme dans le futur...."
 
La quete spirituelle s'apparante a se familiariser avec un paradoxe enorme: Alier les aspect relatif et absolu, letemps psychologique et l'eternel present. Et dieu sait qu'il est facile de faire pencher la balance d'un cote ou de l'autre. C'est le danger que propose la quete aux etres fragiles psychologiquement, parvenir a une negation du temps psychologique et du mental je pense par une lecture faussee...
 
Je trouve etrange que le Bouddhisme ne met pas l'accent sur ce danger.


Message édité par Ryan le 27-01-2008 à 02:26:08
n°13892460
Lolo le 13
Prépare l'avenir
Posté le 27-01-2008 à 11:23:20  profilanswer
 

Bah, j'y retrouve pas mal de ce que j'ai pu lire sur le zen.  
 
La volonté de prendre du recul sur les paradoxes apparents pour finir par voir qu'ils ne sont que les deux faces d'une même pièce, la négation du but apparent pour mieux l'atteindre, le non-faire de zazen, ...  
 
Et puis, si on prend la voie monacale, ça fait beaucoup de renoncements pour devenir complet. :D


---------------
C'est drôle les cons, ça repose. C'est comme le feuillage au milieu des roses.  
n°13952064
PaGaN
Posté le 02-02-2008 à 16:45:59  profilanswer
 

Il ne faut pas oublier que les enseignements bouddhistes viennent tous du Bouddha il y a 2500 ans...
Il me semble que les premières "retranscriptions" par écrit de ses enseignements se sont faits quelques siècles après sa mort. L'enseignement original a naturellement été corrompu de mon avis.
 
L'enseignement original était on ne peut plus simple. S'abandonner à l'instant présent. Être un renconçant. Pas renonçant par défaut aux biens matériels, mais aux désirs issus des sens et qui aboutissent à la création d'un égo, d'un moi, d'un "je"... source des souffrances.
 
Tout ce qui a suivi depuis cet enseignement originel, ne sont, selon moi, que beaucoup de tentatives de perpétuer et développer un enseignement. La perpétuation par des esprits parfois toujours ignorants n'a pu que corrompre l'enseignement originel. L'enseignement du Bouddha qui a simplement renoncé et s'est assis au pied d'un arbre dans l'abandon le plus complet...et qui s'est ainsi relevé libéré.
 
Les Hommes et les croyances ont fait le reste.
1 enseignement simple est devenu 1000 enseignements séparés en différentes traditions... qui viennent toutes de la même racine.
L'Homme, dans son ignorance et sa dualité, aussi bonnes que soient ses motivations, n'a fait que fragmenter 1 enseignement.
 
Cela dit... L'homme a bien évolué depuis 2500 ans. Il est bien plus nombreux, et toujours plus ignorant et attaché à ses désirs... L'ego s'est renforcé...donc, tous ces enseignements et traditions sont aussi une tentative honorable de s'adapter aux êtres dans l'espoir de les libérer de leurs souffrances....Toutes les voies qui peuvent mener à l'enseignement originel sont bonnes à prendre.

Message cité 1 fois
Message édité par PaGaN le 02-02-2008 à 16:51:25
n°13956387
la_sagesse
Posté le 03-02-2008 à 11:33:02  profilanswer
 

oui, mais dans tout ce que l'on dit, il n'y a que du RELATIF
 
que se passe-t-il quand on meurt ?
 
cette planète est tellement éphémère relativement à notre mort
 
où allons-nous nous retrouver ?
 
bien sûr, on peut considérer que ce n'est pas un problème de savoir où et quand on va tomber dans notre futur...
 
mais j'estime quand même qu'il est de taille... car si on se retrouve sur une autre planète, un autre endroit... alors, toutes nos connaissances actuelles seront pour nous totalement inutiles... les seules choses que l'on pourra reconnaître dans un nouveau monde, si l'on se réincarne par exemple (car je ne vois pas pourquoi la réincarnation nous ferait réapparaître forcément sur TERRE.... il n'y a aucune logique à cela...)
 
donc, bref...  je crois de plus en plus en dieu, en la destiné, en la chance, en l'amour véritable... mais je ne crois toujours pas en la réincarnation
 
salutations cordiales

Message cité 1 fois
Message édité par la_sagesse le 03-02-2008 à 11:36:19
n°13959473
Lolo le 13
Prépare l'avenir
Posté le 03-02-2008 à 18:58:41  profilanswer
 

la_sagesse a écrit :

oui, mais dans tout ce que l'on dit, il n'y a que du RELATIF
 
que se passe-t-il quand on meurt ?
 
cette planète est tellement éphémère relativement à notre mort
 
où allons-nous nous retrouver ?
 
bien sûr, on peut considérer que ce n'est pas un problème de savoir où et quand on va tomber dans notre futur...
 
mais j'estime quand même qu'il est de taille... car si on se retrouve sur une autre planète, un autre endroit... alors, toutes nos connaissances actuelles seront pour nous totalement inutiles... les seules choses que l'on pourra reconnaître dans un nouveau monde, si l'on se réincarne par exemple (car je ne vois pas pourquoi la réincarnation nous ferait réapparaître forcément sur TERRE.... il n'y a aucune logique à cela...)
 
donc, bref...  je crois de plus en plus en dieu, en la destiné, en la chance, en l'amour véritable... mais je ne crois toujours pas en la réincarnation
 
salutations cordiales


Il est dit quelque part dans la religion juive que les foetus connaissent toutes les réponses à toutes les questions de l'univers. Ce n'est qu'avant la naissance que vient un ange qui place un doigt devant la bouche du foetus pour lui empêcher d'accèder à ces connaissances. La trace de ce doigt est dès lors imprimé sur la lèvre supérieure du futur enfant.  
 
Voici un joli conte pour dire que qu'on vienne simplement à la vie ou qu'on y revienne par la réincarnation, le passage de la naissance nous fait tout oublier. Nous devons donc acquérir les savoir, les repères, les instincts, ... qu'après être nés.  
En conséquence, que nous naissions animaux, homme, extra-terrestre ou même dieu, nous reprenons une condition qui sera liée à notre naissance jusqu'à ce que nous cessions de nous atteignions le nirvana, fin du cycle des réincarnations.
Que la condition d'accès au nirvana soit une naissance humaine, pour pouvoir être illuminé, c'est possible face à la condition animale, mais personne n'a dit que l'humanité en était le seul accès et le dalai lama est déjà prêt à accepter le fait qu'une race extraterrestre soit capable d'atteindre le nirvana.  
 [:stefa]  
 
De plus, la relativité des choses n'est elle même que très relative. Qu'une gravité change de valeur à cause d'une masse planétaire plus ou moins grande que la terre, ça change quelques perceptions, mais pas les lois fondamentales de la gravitation telles que Newton les a données.  
 [:cosmoschtroumpf]  
 
Après, s'inquiéter du futur, c'est déjà se détourner de la voie. Pour le zen, il n'existe qu'ici et maintenant. Le passé n'est plus et le futur n'est pas encore.  
 
Enfin, croire en la destiné écrite et en une volonté extérieure, c'est refuser la vérité du bouddha de l'interdépendance et du karma. Dommage, encore une chose à expérimenter dans cette vie ou dans une autre. ;)


---------------
C'est drôle les cons, ça repose. C'est comme le feuillage au milieu des roses.  
n°13963963
Ryan
C'est foupoudav'
Posté le 04-02-2008 à 06:44:19  profilanswer
 

PaGaN a écrit :

Il ne faut pas oublier que les enseignements bouddhistes viennent tous du Bouddha il y a 2500 ans...
Il me semble que les premières "retranscriptions" par écrit de ses enseignements se sont faits quelques siècles après sa mort. L'enseignement original a naturellement été corrompu de mon avis.
 
L'enseignement original était on ne peut plus simple. S'abandonner à l'instant présent. Être un renconçant. Pas renonçant par défaut aux biens matériels, mais aux désirs issus des sens et qui aboutissent à la création d'un égo, d'un moi, d'un "je"... source des souffrances.
 
Tout ce qui a suivi depuis cet enseignement originel, ne sont, selon moi, que beaucoup de tentatives de perpétuer et développer un enseignement. La perpétuation par des esprits parfois toujours ignorants n'a pu que corrompre l'enseignement originel. L'enseignement du Bouddha qui a simplement renoncé et s'est assis au pied d'un arbre dans l'abandon le plus complet...et qui s'est ainsi relevé libéré.
 
Les Hommes et les croyances ont fait le reste.
1 enseignement simple est devenu 1000 enseignements séparés en différentes traditions... qui viennent toutes de la même racine.
L'Homme, dans son ignorance et sa dualité, aussi bonnes que soient ses motivations, n'a fait que fragmenter 1 enseignement.
 
Cela dit... L'homme a bien évolué depuis 2500 ans. Il est bien plus nombreux, et toujours plus ignorant et attaché à ses désirs... L'ego s'est renforcé...donc, tous ces enseignements et traditions sont aussi une tentative honorable de s'adapter aux êtres dans l'espoir de les libérer de leurs souffrances....Toutes les voies qui peuvent mener à l'enseignement originel sont bonnes à prendre.


 
 
Je plussoie, et donc pour ca "the power of Now" RUlezz!!
 
Je n'ai jamais lu un livre aussi puissant.
 
 
"Looking for a more complete sens of self is the core illusion"
 
Et donc la quete aussi, on trouve quand on ne cherche plus. :o


Message édité par Ryan le 04-02-2008 à 06:46:10
n°13989152
la_sagesse
Posté le 06-02-2008 à 19:58:37  profilanswer
 

merci pour vos réponses...
 
on envisage les choses de la manière qu'il faut ou non
 
peut-être ai-je totalement tord dans mes perceptions et surtout dans l'emploi de mes mots
 
car il faudrait toujours que je redéfinisse les mots que j'emploi car j'utilise des mots dont souvent j'ignore la définition absolue...
 
a+

n°13989359
Lolo le 13
Prépare l'avenir
Posté le 06-02-2008 à 20:23:04  profilanswer
 

C'est juste que les mots représentants des concepts abstraits ne sont pas spécialement "absolument définis" et surtout, les sentiments et les ressenti sont par essence subjectifs. D'où la relative impossibilité de pouvoir transmettre l'idée, le sentiment ou le ressenti avec la précision et la force avec laquelle on a pu l'expérimenter.  
 
En ce qui me concerne :  
perception = illusion
sentiment = illusion
réflexion = illusion
passé = illusion
futur = illusion
 
Juste passer au dessus de tout ça en méditant.  
Après, si on veut un mouvement bouddhiste occidental plus ou moins religieux, il serait judicieux de retrouver les enseignements originaux ou communs à toutes les diverses traditions et de les accommoder à la sauce occidentale, chretienisés, musulmanisés, juivisés, horoscopisés, carnavalisés, superstitionnisé, ....  
 
Après tout, Bouddha n'est qu'un pousse caca. [:spamafote]


---------------
C'est drôle les cons, ça repose. C'est comme le feuillage au milieu des roses.  
n°13990490
Profil sup​primé
Posté le 06-02-2008 à 21:58:26  answer
 

Lolo le 13 a écrit :


En ce qui me concerne :  
 
sentiment = illusion
 
 
Juste passer au dessus de tout ça en méditant.  


 
T'es sur que ca vaut le coup de passer au dessus de ca ?

n°13990639
Lolo le 13
Prépare l'avenir
Posté le 06-02-2008 à 22:08:58  profilanswer
 

On complique un peu les choses si je dis :  
"les sentiments oui, la compassion, l'amour, non. "  
 
J'ai fait un gros bloc. ;)


---------------
C'est drôle les cons, ça repose. C'est comme le feuillage au milieu des roses.  
n°13991809
PaGaN
Posté le 06-02-2008 à 23:59:43  profilanswer
 

Lolo le 13 a écrit :


Après, si on veut un mouvement bouddhiste occidental plus ou moins religieux, il serait judicieux de retrouver les enseignements originaux ou communs à toutes les diverses traditions et de les accommoder à la sauce occidentale, chretienisés, musulmanisés, juivisés, horoscopisés, carnavalisés, superstitionnisé, ....  
 [:spamafote]


 
Osho, bien que personnage très controversé à juste titre, fût à mon sens et indéniablement un des meilleurs maîtres et créateur d'un "bouddhisme occidental"...bien que ses enseignements transcandaient tous les concepts d'étiquettage auxquels même celui de "bouddhiste" ne résiste pas.
L'essence de ses discours mérite d'être connue tant elle est percutante pour l'esprit occidental.

n°14066650
Ryan
C'est foupoudav'
Posté le 15-02-2008 à 05:28:28  profilanswer
 

PaGaN a écrit :


 
Osho, bien que personnage très controversé à juste titre, fût à mon sens et indéniablement un des meilleurs maîtres et créateur d'un "bouddhisme occidental"...bien que ses enseignements transcandaient tous les concepts d'étiquettage auxquels même celui de "bouddhiste" ne résiste pas.
L'essence de ses discours mérite d'être connue tant elle est percutante pour l'esprit occidental.


Un peu comme Krishnamurti en somme...

n°14129991
la_sagesse
Posté le 22-02-2008 à 00:41:27  profilanswer
 

salut à tous
 
a+

n°14137938
PaGaN
Posté le 22-02-2008 à 20:52:16  profilanswer
 

Ryan a écrit :


Un peu comme Krishnamurti en somme...


 
 
Oui, les deux avaient ce pouvoir de provoquer le doute dans l'esprit... pour le bien de ce dernier.
Ebranler les illusions, les croyances et t'amener lentement mais surement vers la source de l'esprit.
Parmi les plus grandes lectures que j'ai pu parcourir jusqu'ici.
 
PS : Salut la_sagesse.

Message cité 1 fois
Message édité par PaGaN le 22-02-2008 à 20:53:23
n°14163181
Profil sup​primé
Posté le 25-02-2008 à 21:37:32  answer
 

PaGaN a écrit :


 
 
Oui, les deux avaient ce pouvoir de provoquer le doute dans l'esprit... pour le bien de ce dernier.
Ebranler les illusions, les croyances et t'amener lentement mais surement vers la source de l'esprit.
Parmi les plus grandes lectures que j'ai pu parcourir jusqu'ici.
 
PS : Salut la_sagesse.


Bonsoir à tous
 
Tout d'abord bonjour  la Sagesse
 
A propos de Krishnamurti: j'aime bien ce qu'il a écrit globalement.
comme par exemple:  
"lorsque vous citez la Bhagavad Gîta ou la bible vous n'êtes en train que de répéter; n'est-ce pas?
Et ce que l'on répète n'est pas la vérité; c'est un mensonge, car la vérité ne peut pas être répétée"

ou bien encore
"La vraie libération est " la liberté intérieure d'une réalité créative; Cela n'est pas un don, mais doit être découvert et expérimenté";
et
"la clarté en nous ne peut-être organisée; la pensée des groupes organisés n'est que répétition"

Il a écrit aussi beaucoup sur l'art d'écouter...ce que l'on ne sait pas bien faire, à mon sens, et aussi sur la compréhension de soi.
Une manière de pensée que je trouve des plus interessante mais qui peut amener parfois une espèce de confusion
dont on ne trouve pas toujours l'issue. Beaucoup de philosophes expriment des idées mais très peu comme lui (pas trop experte ds ce domaine), suscite l'envie d'aller au plus profond de soi. Mais comme il disait (en résumé) il ne faut rien chercher.
Ne rien faire est plus facile à faire que de trouver.(mon avis) et c'est ça que j'ai du mal à comprendre de sa part!
 
 

n°14200422
Ryan
C'est foupoudav'
Posté le 29-02-2008 à 08:29:19  profilanswer
 

Il surf le long d'un enorme paradoxe dont il est tres difficile de venir a bout je crois.  
 
Vous souffrez ? Arretez de ne plus vouloir cette souffrance et elle disparaitra. Vous etes malheurex ? ne desirez pas le bonheur et il viendra se poser sur vous comme un papillon.
 
Comment ne pas vouloir desirer que le feu de la souffrance nous quitte lorsqu'on se sent mal ? c'est une reaction tellement normale de vouloir la rejeter.  
 
 
La par exemple je viens de vivre un truc enormissime, je voyage en Nouvelle Zelande et j'ai rencontre 5 jours de cela une Deesse de lumiere, coup de foudre instantane, et hier on se quittait parce que je dois travailler, et elle voyager.
 
La reverrais-je ? Pas sur du tout...je sens qu'une partie de moi veut s'accrocher a cet absolu pour le maintenir en vie mais c'est une illusion terrible, laissons les choses venir et s'en aller sans vouloir les retenir, s'y attacher. C'est quelque part inhumain, mais c'est ca la sagesse et j'ai le sentiment de mourrir en adoptant cette posture de complet lacher prise, tant de couleur et la je retourne dans la relative grisaille du monde. Tenter d'accepter...
 
La sagesse est une chose extremement exigeante, on ne peut pas faire semblant d'etre sage.

Message cité 2 fois
Message édité par Ryan le 29-02-2008 à 08:38:37
n°14206552
Profil sup​primé
Posté le 29-02-2008 à 20:30:13  answer
 

Ryan a écrit :

Il surf le long d'un enorme paradoxe dont il est tres difficile de venir a bout je crois.  
 
Vous souffrez ? Arretez de ne plus vouloir cette souffrance et elle disparaitra. Vous etes malheurex ? ne desirez pas le bonheur et il viendra se poser sur vous comme un papillon.
 
Comment ne pas vouloir desirer que le feu de la souffrance nous quitte lorsqu'on se sent mal ? c'est une reaction tellement normale de vouloir la rejeter.  
 
 
La par exemple je viens de vivre un truc enormissime, je voyage en Nouvelle Zelande et j'ai rencontre 5 jours de cela une Deesse de lumiere, coup de foudre instantane, et hier on se quittait parce que je dois travailler, et elle voyager.
 
La reverrais-je ? Pas sur du tout...je sens qu'une partie de moi veut s'accrocher a cet absolu pour le maintenir en vie mais c'est une illusion terrible, laissons les choses venir et s'en aller sans vouloir les retenir, s'y attacher. C'est quelque part inhumain, mais c'est ca la sagesse et j'ai le sentiment de mourrir en adoptant cette posture de complet lacher prise, tant de couleur et la je retourne dans la relative grisaille du monde. Tenter d'accepter...
 
La sagesse est une chose extremement exigeante, on ne peut pas faire semblant d'etre sage.


 
C’est inhumain quand c’est contre sa raison ou sa nature. Lorsque c’est vécu comme une contrainte.(en fait selon les personnes "ça en rajoute une couche". Quel intérêt?
Pour faire taire la souffrance : 2 solutions :  
-fuir (comme l’indique le bouddhisme-je sais c’est un peu réducteur)
-faire face et se battre avec ses moyens propres.  
 
L'expression "tenter d'accepter est peine perdue".
Mais, bon courage tout de même à toi.
 
 

n°14209430
Ryan
C'est foupoudav'
Posté le 01-03-2008 à 05:25:31  profilanswer
 

J'essaie plutot de transformer cette energie vorace de la passion en carburant pour la conscience. C'est toujours comme ca que j'ai evolue, a coup de marteau dans la gueule que la vie m'a envoye. Tant que je n'accede pas au stade du lacher prise, ca revient automatiquement, je n'ai pas d'autre choix que d'elever ma conscience...
 
Je commence a serieusement a croire que je me suis concocte entre 2 vie un programme d'enfer, ou que je possede un shema karmique vraiment tres particulier. D'ailleur la prise de champis magiques m'en a fait prendre pleinement conscience. Toute la douleur a ressurgi puissance 10.000 et plus je la repoussais et plus je m'enfoncais dans la souffrance. Apres 4 heures de lutte intense, je me suis dis "Ok, si je creve, je creve, j'accepte ce qui arrivera"...
 
Et la, POUF, la douleur m'a quitte pour laisse a la place un sentiment de grace ultime. C'etait une sorte d'initiation je crois et ca m'a ete profitable pour definitivement comprendre mon chemin de vie...


Message édité par Ryan le 01-03-2008 à 05:28:10
n°14211081
PaGaN
Posté le 01-03-2008 à 14:25:23  profilanswer
 

Ryan a écrit :


Vous souffrez ? Arretez de ne plus vouloir cette souffrance et elle disparaitra. Vous etes malheurex ? ne desirez pas le bonheur et il viendra se poser sur vous comme un papillon.
 
Comment ne pas vouloir desirer que le feu de la souffrance nous quitte lorsqu'on se sent mal ? c'est une reaction tellement normale de vouloir la rejeter.  


 
La souffrance (autre que physique) n'a pas à être rejetée, ni acceptée. Elle sûrgit de l'esprit et transforme "ton" monde.
Il faut juste abandonner les causes de cette souffrance, qui sera un désir quelconque.
Comprendre que la souffrance est une projection de l'esprit basé sur un désir qu'on ne sait abandonner suffit. Il faut pour cela pratiquer la présence. Tant qu'être présent n'est pas une pratique stable, cela semble inaccessible.
 
La présence étant "l'ici et maintenant", l'esprit attentionné au présent, sans passé, sans futur... le vide se fait.
Ce vide "pur" provoque ensuite comme un appel d'air puissant.
Un appel d'air de quoi ?
 
Aucun mot ne peut le nommer. Certains appellent cela la Sagesse, d'autres l'Amour ou d'autres la Vérité... peu importe. Lorsqu'on le vit. Le nom n'a aucune importance.

n°14211150
PaGaN
Posté le 01-03-2008 à 14:34:29  profilanswer
 


 
Aucun des deux ne me semble être une solution.
 
Fuir ?
C'est en effet très réducteur. En fait, je ne vois aucun lien avec le bouddhisme. Ou à la limite, le terme "abandonner" me semble plus approprié.
 
Faire face et se battre ?
Echec assuré. Là où il y a une lutte, il y a déjà les ingrédients de l'échec. C'est un peu comme le principe de l'homme emporté par un fleuve puissant. Tu peux essayer de nager jusqu'à épuisement et mourir noyé. Ou tu peux être confiant dans le fait qu'il peut être bien plus approprié de rester calme et conscient du fait qu'un corps peut flotter s'il ne résiste pas au courant et s'il est complétement détendu.... jusqu'au moment où il pourra s'extraire.

n°14216138
la_sagesse
Posté le 02-03-2008 à 03:14:21  profilanswer
 

salut à tous
 
j'ai du mal à suivre tous vos raisonnements, n'étant pas assez intelligent
 
mais si cela vous apporte de la lumière, voici une citation que j'ai lu en guise de TAG sur un mur :  
 
"saluons les morts ivres de vie dans la lumière"
 
salutations cordiales
 
ps : si quelquq'un a envie de dialoguer avec moi sur msn, mon adresse msn est : undavid@wanadoo.fr
 
je dis ça, car ça pourrait être passionnant d'échanger avec vous... et réciproquement (je l'espère, sauf si vous pensez que je suis un boulet taré et que je ne racconte que des absurditiés)
 
a+

n°14216519
Ryan
C'est foupoudav'
Posté le 02-03-2008 à 06:44:29  profilanswer
 

PaGaN a écrit :


 
La souffrance (autre que physique) n'a pas à être rejetée, ni acceptée. Elle sûrgit de l'esprit et transforme "ton" monde.
Il faut juste abandonner les causes de cette souffrance, qui sera un désir quelconque.
Comprendre que la souffrance est une projection de l'esprit basé sur un désir qu'on ne sait abandonner suffit. Il faut pour cela pratiquer la présence. Tant qu'être présent n'est pas une pratique stable, cela semble inaccessible.
 
La présence étant "l'ici et maintenant", l'esprit attentionné au présent, sans passé, sans futur... le vide se fait.
Ce vide "pur" provoque ensuite comme un appel d'air puissant.
Un appel d'air de quoi ?
 
Aucun mot ne peut le nommer. Certains appellent cela la Sagesse, d'autres l'Amour ou d'autres la Vérité... peu importe. Lorsqu'on le vit. Le nom n'a aucune importance.


 
 
Le probleme est que je ne suis pas grand meditant et que le mental possede une force incroyable. J'ai beau avoir des connus des moments de clarte absolue ou je me suis pris des gifles en realisant l'illusion que representait le temps. Tot ou tard avec le train train quotidien, le petit velo interieur reprends le dessus...
 
Pourtant il me suffit de bien peu pour sentir cette absence de temps dans la realite ou tout se deroule au sein de cette imobilite totale, je le sais, j'ai vecu un grand retournement, mais apparemment pas encore definitif. Mon corps lui possede les stigmate du temps (donc de la souffrance), et me le rappelle sans cesse. Parfois oui, je suis assez present pour realiser que j'ai le choix de ne pas repondre a un reflexe pour devenir present et alchimiser le plomb en or, mais je n'ai pas encore trouve la guerison ultime.  
 
 
 
Patience, foi, amour sans doute...


Message édité par Ryan le 02-03-2008 à 06:46:22
n°14219596
la_sagesse
Posté le 02-03-2008 à 18:46:40  profilanswer
 

salut ryan
 
en te lisant, je ressens de la tristesse face à la réalisation de ton conditionnement actuel
 
mais tôt ou tard, cela changera, que ce soit dans cette vie ou dans une autre
 
mes séjours en  hopital du jour avec des personnes sortant du commun m'ont ouvert les yeux et m'ont fait prendre conscience que la réincarnation était probablement possible... disons que ma foi en cela s'aggrandi considérablement à mesure que je réalise diverses choses concernant la vie, la réalité ultime ET relative
 
salutations cordiales
 

n°14231307
la_sagesse
Posté le 03-03-2008 à 22:39:44  profilanswer
 

aller, j'arrête de dire des conneries
 
j'ai absolument rien réalisé, juste perçu quelques trucs
 
a+


Message édité par la_sagesse le 03-03-2008 à 22:40:13
n°14251804
PaGaN
Posté le 05-03-2008 à 21:22:35  profilanswer
 

C'est lorsqu'on abandonne qu'on réalise. :)

n°14262308
la_sagesse
Posté le 06-03-2008 à 21:50:19  profilanswer
 

PaGaN a écrit :

C'est lorsqu'on abandonne qu'on réalise. :)


 
salut
 
c'est tout à fait juste
 
seulement, tout abandonner n'est pas la voie du milieu non plus :)
 
il faut être entre le renoncement total et la prise en compte de tout
 
ne pas s'attacher tout en s'attachant momentanément lors de l'instant présent qui ne demeure jamais identique à lui-même
 
a+


Message édité par la_sagesse le 06-03-2008 à 21:50:32
n°14275377
PaGaN
Posté le 08-03-2008 à 13:09:06  profilanswer
 

Vidéo de Jiddu Krishnamurti en 4 parties : Se libérer du conditionnement ;)
 
1ère partie :  
http://dailymotion.alice.it/relate [...] shnamurti- se-liberer-du-conditio_politics  
 
2éme partie :  
http://dailymotion.alice.it/relate [...] shnamurti- se-liberer-du-conditio_politics  
 
3ème partie :  
http://dailymotion.alice.it/relate [...] shnamurti- se-liberer-du-conditio_politics  
 
4ème partie :  
http://dailymotion.alice.it/relate [...] shnamurti- se-liberer-du-conditio_politics
 

mood
Publicité
Posté le   profilanswer
 

 Page :   1  2  3  4  5  ..  30  31  32  33  34  35  36

Aller à :
Ajouter une réponse
 

Sujets relatifs
Votre avis sur la Lotus Esprit?L'Action de l'Esprit sur la Matière
l'esprit peut il agir sur le corp??Pourquoi la majorité des topics dans science sont des topics à neuneu
Dent de sagesse et oreilledent de sagesse nerf touché
dent de sagesse:nerf touchéOn a combien de dents de sagesse?
Esprit Trail - Ultra Trail "Tour du Mont-Blanc" [ 2008 ? ]Posséder la science ?
Plus de sujets relatifs à : Bouddhisme/Yoga/Jaïnisme - Science de l'esprit - En quête de sagesse !


Copyright © 1997-2018 Hardware.fr SARL (Signaler un contenu illicite) / Groupe LDLC / Shop HFR