Forum |  HardWare.fr | News | Articles | PC | Prix | S'identifier | S'inscrire | Aide | Shop Recherche
964 connectés 

 



 Mot :   Pseudo :  
  Aller à la page :
 
 Page :   1  2  3  4  5  ..  31  32  33  34  35  36
Auteur Sujet :

Bouddhisme/Yoga/Jaïnisme - Science de l'esprit - En quête de sagesse !

n°11610907
la_sagesse
Posté le 23-05-2007 à 17:13:49  profilanswer
 

Reprise du message précédent :

Bob2024 a écrit :

Et si la sagesse, c'était d'essayer de comprendre le monde sensible qui nous entoure et pas de regarder dans le vide  
en espèrant trés fort qu'il se passe un truc ?


 
déjà, je pense que pour comprendre les autres, il faut déjà se comprendre soi-même... qui sommes-nous véritablement ? comment fonctionne notre esprit exactement ? beaucoup de questions qui restent pour beaucoup, sans réponses... car chacun a du mal à se connaître soi-même en profondeur, et non en surface ! en effet, il ne s'agit pas de comprendre de quoi on est fait, c'est à dire quelles sont nos possessions (ventre, tête, etc.) mais de quoi notre être est fait... comment fonctionne notre conscience et tous les plans de conscience les plus subtils qui nous échappent encore...
 
en fait, les sages se contentent "d'être"... ils n'espèrent plus rien, que ce soit du positif ou du négatif... car ils ont déjà tout ce qui leur faut dans leur existence... ils ont donc acquis une véritable "liberté intérieure", ce que très peu de gens, ont de nos jours... et donc, quand on les voit, dans le film "le message des tibétains" par exemple, entrain de "méditer" ou de "regarder dans le vide" (de manière apparente), ils n'espèrent pas "très fort" qu'il se passe quelque chose...  
 
en fait, et c'est peut-être difficile à comprendre, ils n'espèrent plus rien... cela signifie pas qu'ils sont désespérés, bien au contraire
 
ça signifie qu'ils sont tellement "amoureux de la vie", que rien ne leur manque, pas même l'espérance...
 
donc, ils peuvent parfois sembler complètement à "côté de la plaque" en ayant l'air de "regarder dans le vide", en fait, ils se contentent simplement d'être et de rayonner autour d'eux de leur qualité d'être...
 
voilà ce qu'il faut penser des sages... ils ne sont pas "rêveurs"... ils sont simplement dans un "monde beaucoup plus subtil que le notre"
 
a+

Message cité 1 fois
Message édité par la_sagesse le 23-05-2007 à 17:22:13
mood
Publicité
Posté le 23-05-2007 à 17:13:49  profilanswer
 

n°11610944
paprika
Posté le 23-05-2007 à 17:17:51  profilanswer
 

le sagesse je crois que tu decouvre l'ennui http://forum-images.hardware.fr/icones/smilies/whistle.gif


Message édité par paprika le 23-05-2007 à 17:18:18
n°11611006
Bob2024
...
Posté le 23-05-2007 à 17:26:09  profilanswer
 

"monde" n'était pas à prendre au sens "des gens" mais au sens "la Terre, ce qu'il y a dessus, tout ça", l'autre sens quoi. Je ne parlais pas de la sensibilité des gens. Je parlais du monde "sensible" i.e. palpable par opposition au "monde derrière le monde" qui semble exciter tant de gens. Apprends les sciences, l'histoire, l'art, les cultures, les comportements, la philosophie. Pour moi la sagesse n'est pas d'être dans un état d'harmonie (qu'il faudrait définir) mais d'abord dans la connaissance . Ensuite viens le choix de ce qui est juste ou non et enfin d'utiliser ses connaissances justement. Ce n'est pas en regardant dans le vide qu'on y parvient.

 

Edit, oulà, j'ai répondu tard moi. C'était la réponse au post d'avant.

Message cité 1 fois
Message édité par Bob2024 le 23-05-2007 à 17:27:14
n°11611015
la_sagesse
Posté le 23-05-2007 à 17:26:59  profilanswer
 

non, au contraire, je me plais beaucoup à écrire toutes mes pensées ici bas ! ;)
 
(comme si j'étais un sage lol)
 
a+

Message cité 1 fois
Message édité par la_sagesse le 27-05-2007 à 11:00:11
n°11611050
charlie 13
Posté le 23-05-2007 à 17:29:53  profilanswer
 

Il suffit d'être entré une fois dans une pagode boudhiste (avec les Mercedes de grand luxe des moines-chefs dans la cour), et avoir vu les moines taper sur des cloches de bois tout en débitant des patenôtres, pour comprendre qu'en matière d'accès à la sagesse, ils avaient encore bien du chemin à faire.

n°11611058
Bob2024
...
Posté le 23-05-2007 à 17:30:56  profilanswer
 

la_sagesse a écrit :

ils sont simplement dans un "monde beaucoup plus subtil que le notre"


Effet de l'esprit, on peut se droguer aussi pour atteindre tout pleins de mondes différents. En quoi s'approchent-ils plus de la vérité ?

n°11611073
la_sagesse
Posté le 23-05-2007 à 17:32:24  profilanswer
 

Bob2024 a écrit :

"monde" n'était pas à prendre au sens "des gens" mais au sens "la Terre, ce qu'il y a dessus, tout ça", l'autre sens quoi. Je ne parlais pas de la sensibilité des gens. Je parlais du monde "sensible" i.e. palpable par opposition au "monde derrière le monde" qui semble exciter tant de gens. Apprends les sciences, l'histoire, l'art, les cultures, les comportements, la philosophie. Pour moi la sagesse n'est pas d'être dans un état d'harmonie (qu'il faudrait définir) mais d'abord dans la connaissance . Ensuite viens le choix de ce qui est juste ou non et enfin d'utiliser ses connaissances justement. Ce n'est pas en regardant dans le vide qu'on y parvient.
 
Edit, oulà, j'ai répondu tard moi. C'était la réponse au post d'avant.


 
je pense que tu as raison de penser qu'en acquérant plein d'informations sur le monde qui nous entoure, on acquiert davantage de sagesse.
en effet, plus on sait, moins on est ignorant et plus on est lucide. là, on est d'accord.
 
en revanche, là où je pense que tu te trompes, c'est sur la méditation... le "regardage dans le vide"... tu penses que stopper son mental est quelque chose d'inefficace car "non productif" de manière "apparente"... et bien, moi, je peux t'assurer que ça ne l'est pas !
 
en effet, celui qui maîtrise son mental, celui qui sait comment méditer n'a besoin de dormir que de 2 à 3 heures par nuit. par conséquent, il gagne déjà du temps sur un autre qui dort 6 heures de plus...
 
donc, la pacification du mental est très importante, c'est comme le relachement musculaire lorsqu'on fait du sport...
 
le mental, c'est l'opposiition au coeur...
 
or, nous avons autant (sinon plus) besoin de notre coeur que de notre intellect pour vivre notre vie quotidienne
 
c'est d'ailleurs de cette façon qu'on peut unifier la femme et l'homme dans notre être
 
a+

Message cité 1 fois
Message édité par la_sagesse le 23-05-2007 à 17:38:57
n°11611085
la_sagesse
Posté le 23-05-2007 à 17:33:50  profilanswer
 

Bob2024 a écrit :

Effet de l'esprit, on peut se droguer aussi pour atteindre tout pleins de mondes différents. En quoi s'approchent-ils plus de la vérité ?


 
la différence entre la drogue et la pacification du mental (méditation) c'est que l'un détériore les neurones sur le long terme, tandis que l'autre les entretient (voir mon analogie ci-dessus du relachement musculaire pour un sportif) ;)
 
enfin, après, je peux peut-être me tromper... mais d'après mes connaissances actuelles, je pense que ce que je dis est juste
 
sinon à ta question "pourquoi on se rapprocherait plus de la vérité en ayant des état de consciences supérieures" et bien la réponse me semble évidente... si on "voit mieux" et si on "entend mieux", on est plus efficace pour vivre notre vie quotidienne... c'est à ça que sert d'atteindre des niveaux de conscience plus élevés
 
bien sûr, quand je dis "entendre mieux", ça signifie entendre différemment... c'est avoir un comportement différent dans notre vie quotidienne, un comportement pacifié, un comportement "non hostile" envers personne... et donc, un comportement plus juste... et plus on est sage, plus on tend vers une justesse plus affinée car la vérité est toujours, en toute cironstances, non duelle, c'est à dire que le monde de la dualité est un monde erroné créé par le mental dont il faut savoir s'écarter pour obtenir une meilleure vision de la réalité !!! :)
 
a+


Message édité par la_sagesse le 23-05-2007 à 17:44:06
n°11611172
kaloskagat​os
Posté le 23-05-2007 à 17:42:04  profilanswer
 

Film dont j'ai entendu parler, pas encore vu
 
D'autres mondes par Jan Kounen, Documentaire, 2004
 
http://a69.g.akamai.net/n/69/10688/v1/img5.allocine.fr/acmedia/medias/nmedia/18/35/29/78/18380820.jpg
 
 
http://www.allocine.fr/film/fichef [...] 44432.html
 

Citation :

Ce documentaire nous fait découvrir l'univers des Shipibos-Conibos, une tribu indienne menée par le maître Questembesta, ainsi que le shamanisme, religion caractérisée par le culte de la nature, la croyance aux esprits et des pratiques telles que la transe ou l'extase.


---------------
« Le hasard, c’est différent de la chance. Parce que la chance, je n'en ai jamais. »
n°11611202
Bob2024
...
Posté le 23-05-2007 à 17:44:38  profilanswer
 

T'as raison. Je voulais d'ailleurs m'y mettre il y a quelques années pour ça. Le problème c'est que le boudhisme prétend que la méditation apporte une vérité. Et puis, par "regarder dans le vide" je ne parlais pas seulement de la méditation, je parlais aussi du fait d'accepter des phrases comme "tu dois être en harmonie avec ton coté féminin" sans que ça n'est finalement beaucoup de sens (toujours pas de femme dans les monastère..) ou pire "tu te réincarneras", sans soumettre ces idées à une analyse rigoureuse.

mood
Publicité
Posté le 23-05-2007 à 17:44:38  profilanswer
 

n°11611214
la_sagesse
Posté le 23-05-2007 à 17:45:50  profilanswer
 

c'est bien ce film ?
 
ça parle de quoi ?
 
a+

n°11611246
d3fr4kt
Who's the man ?
Posté le 23-05-2007 à 17:48:18  profilanswer
 

la_sagesse a écrit :

j'ai l'impression que c'est un interrogatoire pour me juger... est-ce que je me trompe ? ;)

Oui tu te trompes, je voulais juste connaître les raisons qui t'ont poussé à t'orienter vers le bouddhisme. Simple curiosité.
C'est pas évident de créer un topic sur quelque chose d'aussi abstrait que la sagesse sans tomber dans le blabla pompeux et vide de sens...
 

la_sagesse a écrit :

et bien, je dirais pour résumer mes diverses lectures, que la sagesse, c'est déjà atteindre l'éveil...

Tu es donc en quête de l'illumination ?
 

la_sagesse a écrit :

et plein d'autres choses que je ne saurais dire ici, car je suppose que tu souhaites une réponse brève et non un livre de 240 pages comme "les chemins de la sagesse" de arnaud desjardins que je suis entrain de relire tellement qu'il me passionne ! :)

En fait je voulais une réponse claire, peu importe la longueur, et surtout personnelle. 1/3 de tes posts font référence à Arnaud Desjardins.  :o
Je n'ai pas lu son livre dont tu nous parles, mais j'imagine que c'est le genre de lecture qui demande une certaine réflexion et qu'on ne lit pas sans se poser des questions. Et à te lire on a pas l'impression que tu aies pris ce recul, je me trompe ?
 

la_sagesse a écrit :

la théorie de la réincarnation étant la seule qui me bloque un peu, mais c'est certainement parce que je n'ai pas acquis un niveau d'être suffisamment élevé pour me rendre compte à quel point c'est possible...

Il faut donc avoir atteint une certaine sagesse pour accepter l'absurde ?  [:dawa]
 
Si je peux te conseiller un bouquin concit, facile à lire et qui t'apporteras peut-être des questions que tu ne t'étais pas posé sur "ta quête de sagesse" :
Se libérer du connu de Jiddu Krishnamurti (tu dois pouvoir le trouver à moins de 3€).  ;)

n°11611283
kaloskagat​os
Posté le 23-05-2007 à 17:52:09  profilanswer
 

la_sagesse a écrit :

c'est bien ce film ?
 
ça parle de quoi ?
 
a+


 
 
D'après ce qu'on m'a dit ça parle des pratiques traditionnelles de certains peuplent qui utilisent des plantes pour atteindre d'autres niveaux de spiritualité. En gros [:boidleau] . On m'en a dit du bien et je voulais le voir, c'est pour ça que j'en parle je trouvais que ça avait sa place.


---------------
« Le hasard, c’est différent de la chance. Parce que la chance, je n'en ai jamais. »
n°11611293
d3fr4kt
Who's the man ?
Posté le 23-05-2007 à 17:53:11  profilanswer
 

la_sagesse a écrit :

en effet, celui qui maîtrise son mental, celui qui sait comment méditer n'a besoin de dormir que de 2 à 3 heures par nuit. par conséquent, il gagne déjà du temps sur un autre qui dort 6 heures de plus...

N'importe quoi, ça n'a aucun rapport !  :lol:

n°11611346
la_sagesse
Posté le 23-05-2007 à 17:58:34  profilanswer
 

Bob2024 a écrit :

T'as raison. Je voulais d'ailleurs m'y mettre il y a quelques années pour ça. Le problème c'est que le boudhisme prétend que la méditation apporte une vérité. Et puis, par "regarder dans le vide" je ne parlais pas seulement de la méditation, je parlais aussi du fait d'accepter des phrases comme "tu dois être en harmonie avec ton coté féminin" sans que ça n'est finalement beaucoup de sens (toujours pas de femme dans les monastère..) ou pire "tu te réincarneras", sans soumettre ces idées à une analyse rigoureuse.


 
et bien, je pense que je peux peut-être t'éclairer concernant ces questions que tu te poses...
 
la méditation apporte une certaine vérité, c'est le "non dualisme"... la vérité est toujours non duelle... et en méditant, on vit les choses différemment... on se familarise avec une nouvelle vision des choses... donc, ça apporte une certaine vérité oui...
 
peut-être que pour toi, la vérité, c'est de connaître un maximum de choses... pour d'autres, la vérité, c'est d'être en harmonie avec son être et tous les êtres... tout simplement...
 
déjà, la phrase "tu dois être en harmonie avec ton côté féminin" signifie... qu'il faut acquérir "l'intuition féminine" dans ton être... en gros, c'est ça... et je pense que la méditation, sur le long terme, peut apporter cette intuition... :-)
 
et sinon, tu te "réincarneras", c'est une chose qui parait extrêmement dogmatique et hypothétique et je comprend tout à fait que tu aies du mal à digérer ce genre d'affirmation... moi-même, j'ai toujours du mal d'ailleurs...
 
mais à force de se familariser avec la vision bouddhiste, de "méditer"... on finit par percevoir la logique de la réincarnation... c'est une logique subjective, qui se comprend donc avec la conscience et non avec le mental...
 
en effet, tout est perdu de toute façon... la mémoire, etc. donc l'ego a du mal à accepter qu'il soit immortel ou qu'il se réincarne... et cela se comprend tout à fait...
 
mais lors d'une méditation, on vit les choses différemment, et on perçoit parfois que le fait de se réincarner n'est pas si absurde que ça... même si on perd les données de notre mémoire !
 
et je crois savoir que cela te chagrine beaucoup, toi qui est tant "attaché" à la culture, aux connaissances, etc. :)
 
a+


Message édité par la_sagesse le 23-05-2007 à 18:11:51
n°11611407
la_sagesse
Posté le 23-05-2007 à 18:04:31  profilanswer
 

d3fr4kt a écrit :

Oui tu te trompes, je voulais juste connaître les raisons qui t'ont poussé à t'orienter vers le bouddhisme. Simple curiosité.
C'est pas évident de créer un topic sur quelque chose d'aussi abstrait que la sagesse sans tomber dans le blabla pompeux et vide de sens...
 
Tu es donc en quête de l'illumination ?
 
En fait je voulais une réponse claire, peu importe la longueur, et surtout personnelle. 1/3 de tes posts font référence à Arnaud Desjardins.  :o
Je n'ai pas lu son livre dont tu nous parles, mais j'imagine que c'est le genre de lecture qui demande une certaine réflexion et qu'on ne lit pas sans se poser des questions. Et à te lire on a pas l'impression que tu aies pris ce recul, je me trompe ?
 
Il faut donc avoir atteint une certaine sagesse pour accepter l'absurde ?  [:dawa]
 
Si je peux te conseiller un bouquin concit, facile à lire et qui t'apporteras peut-être des questions que tu ne t'étais pas posé sur "ta quête de sagesse" :
Se libérer du connu de Jiddu Krishnamurti (tu dois pouvoir le trouver à moins de 3€).  ;)


 
tu dis beaucoup de choses intéressantes mais aussi beaucoup de choses dont tu n'es pas entièrement certain (ça se voit)
 
parce que tu dis que la théorie de la réincarnation est abusrde, j'en déduis que tu ne sais pas réellement ce qu'est la réincarnation...
 
il ne s'agit pas de conserver sa mémoire et toutes ses caractéristiques mentales... la réincarnation, c'est quelque chose de métaphysique... qui ne peut se comprendre qu'en méditant, qu'en vivant les choses différemment... je ne peux pas dire autre chose... moi, par exemple, j'ai à peine compris ce qu'était vraiment la réincarnation... mais je n'en suis pas encore certain à 100%... je pense simplement qu'il ne faut pas s'attacher à ses possessions (mémoire, caractérisitques physiques, amis proches, famille, etc.) mais qu'il faut juste se concentrer sur son être et sur notre entourage...
 
dans la vie, notre but c'est que nous-même, à l'image des autres que nous voyons, soient satisfaits
 
on a une responsabilité universelle envers tous les êtres car tous les êtres ne sont rien d'autre que nous-même...
 
il n'existe qu'un UNIQUE BLOC , c'est la vérité, c'est l'univers, c'est l'infini... et donc, nous sommes tous liés dans une même vérité...
 
c'est comme ça que le bouddhisme considère les choses... ça peut paraître abstrait, mais en réalité, c'est le fruit d'un long questionnemment de ma part  
 
a+
 
ps : je lirai peut-être ce livre, merci du conseil :)

n°11611613
lancelottt
Babyfooteux
Posté le 23-05-2007 à 18:25:32  profilanswer
 

Drapal  :bounce:  
 
Le rapport avec le sujet ne concerne qu'une partie de l'ouvrage mais je pense qu'il à sa place dans ce topic :
Hypérion (livre SF en 4 tomes de Dan Simmons, perso je l'ai trouvé énorme, bon y faut avoir le temps quand meme. :bounce: )

Message cité 1 fois
Message édité par lancelottt le 23-05-2007 à 18:26:46

---------------
Y'a deux sortes de stagiaires :  les inutiles et les nuisibles, tache de rester inutile
n°11611630
d3fr4kt
Who's the man ?
Posté le 23-05-2007 à 18:27:02  profilanswer
 

la_sagesse a écrit :

tu dis beaucoup de choses intéressantes mais aussi beaucoup de choses dont tu n'es pas entièrement certain (ça se voit)

Jolie analyse.  :D  
 

la_sagesse a écrit :

parce que tu dis que la théorie de la réincarnation est abusrde, j'en déduis que tu ne sais pas réellement ce qu'est la réincarnation...

Tu m'obliges à t'expliquer le sens de ma remarque : j'ai l'impression que tu considères le peu que tu as lu sur le bouddhisme comme une vérité. Résultat quand tu doutes sur un principe (en l'occurence la réincarnation), tu es dans l'optique de te forcer à l'accepter en te justifiant par "ton niveau d'être insuffisamment élevé", plutôt que de le critiquer...
 

la_sagesse a écrit :

on a une responsabilité universelle envers tous les êtres car tous les êtres ne sont rien d'autre que nous-même...

Traduction ?  [:tinostar]
 

la_sagesse a écrit :

c'est comme ça que le bouddhisme considère les choses...

C'est comme ça que tu considères les choses...
 

la_sagesse a écrit :

je lirai peut-être ce livre, merci du conseil :)

Je te le conseille vivement, ne tarde pas trop.  :/

n°11611653
Profil sup​primé
Posté le 23-05-2007 à 18:29:32  answer
 

d3fr4kt a écrit :


Traduction ?  [:tinostar]
/


 
Les autres sont conditions de notre existance, c'est eux qui permettent de nous donner une dimenssion réelle, de nous prouver qu'on existe.  
Du moins je pense que c'est ce qu'il a voulu dire

n°11612138
la_sagesse
Posté le 23-05-2007 à 19:31:08  profilanswer
 

oui tenaka, c'est un peu ça...
 
mais en fait, il y a plus profond que ça...
 
la vérité étant non duelle, ça signifie que tout l'univers fait parti du même objet unique : l'infini
 
par conséquent, tout est égal mais en même temps, tout est différent
 
c'est l'opposition de la dualité et de la non dualité
 
dans la non dualité, on se rend compte, que tout est lié, le coeur c'est ça.... c'est unir tout en un... la multiplicité devient l'unité... l'infini devient le fini
 
tout ça pour dire que si tout est égal, ça veut dire que le véritable "Je" est de partout et que par conséquent, si on fait du mal aux autres, on se fait mal à soi-même...
 
le problème de l'ego c'est qu'il s'isole des autres, et il croit qu'il y a LUI ET LE RESTE de la manifestation au lieu de comprendre qu'ill n'y a que lui, que LA conscience dans toute la manifestation
 
tout ce que l'on regarde, ce sont des êtres qui expriment "je suis"... même un haut-parleur... même un tableau... notre mental ne fait que consolider, geler, les éléments que l'on observe, et qui du coup, se cristallisent dans notre mental et nous donne une illusion d'un monde matériel solide alors que tout est en fluidité permanente du fait de l'écoulement du temps
 
donc tout coule... tout est en fluidité permamente, comme de l'eau... et l'eau peut avoir toutes les formes que l'on souhaite... c'est pareil pour les particules qui donnent des formes, etc. mais seule le flux de notre conscience est éternel, illimité, car nous "sommes" dieu, chaque être, vivant ou non, représente dieu... car la réalité, c'est le paraodoxe de l'infini dans le fini... et du fini dans l'infini...  
 
notre mental identifie les objets, les personnes, etc. donc il LIMITE les choses, il ne ressent donc plus le caractère "transcendant", "infini", de toutes choses... c'est parce qu'il a perdu son "coeur".... le coeur unifie toutes les choses... le coeur réuni tout en un... la lune que l'on regarde est EN nous... elle n'est pas extérieure à nous... l'extérieur à nous est une illusion d'optique, une conception figée du mental, mais ce n'est pas une vérité absolue
 
a+


Message édité par la_sagesse le 23-05-2007 à 19:38:40
n°11614004
autoclave
Heuh... oui... mais non!
Posté le 23-05-2007 à 22:18:50  profilanswer
 

la_sagesse a écrit :

et bien, tu ne connais pas l'ésotérisme ? c'est la science de l'être, et donc, de l'esprit...
 


 
 
 :lol: ah ok... d'accord  je vois le genre  :o  

n°11614032
Profil sup​primé
Posté le 23-05-2007 à 22:20:15  answer
 

lancelottt a écrit :

Drapal  :bounce:  
 
Le rapport avec le sujet ne concerne qu'une partie de l'ouvrage mais je pense qu'il à sa place dans ce topic :
Hypérion (livre SF en 4 tomes de Dan Simmons, perso je l'ai trouvé énorme, bon y faut avoir le temps quand meme. :bounce: )


 
amagad ce bouquin  :love:

n°11615189
la_sagesse
Posté le 23-05-2007 à 23:30:49  profilanswer
 

et sinon, que pensez-vous de tout ce que je racconte ? c'est trop abstrait, incompréhensible ? ;)
 
je vous avouerais qu'il y a beaucoup d'intuition dans ce que j'écris... mais j'ai presque la casi certitude de tout ce que j'écris...
 
a+

Message cité 2 fois
Message édité par la_sagesse le 23-05-2007 à 23:31:58
n°11615548
TamKaz
PSN : ThomasKazRoma
Posté le 24-05-2007 à 00:18:08  profilanswer
 

la_sagesse a écrit :

et sinon, que pensez-vous de tout ce que je racconte ? c'est trop abstrait, incompréhensible ? ;)
 
je vous avouerais qu'il y a beaucoup d'intuition dans ce que j'écris... mais j'ai presque la casi certitude de tout ce que j'écris...
 
a+


 
Ca peut paraitre abstrait mais je comprend la majeure partie de tes dires avec mes connaissances philosophiques (qui ne sont pourtant pas énormes)
Faut avoir lu quelques bouquins sur le sujet pour pouvoir dialoguer pleinement avec toi je pense.
 

n°11616820
Bob2024
...
Posté le 24-05-2007 à 08:25:11  profilanswer
 

la_sagesse a écrit :

et sinon, que pensez-vous de tout ce que je racconte ? c'est trop abstrait, incompréhensible ? ;)

 

je vous avouerais qu'il y a beaucoup d'intuition dans ce que j'écris... mais j'ai presque la casi certitude de tout ce que j'écris...

 

a+


C'est tout à fait compréhensible mais c'est juste une erreure à mon avis. Comme toutes les religions, il faut en accepter les dogmes. Aucune preuve n'est demandée et il y a même toujours un certain nombre d'excuses pour ne jamais avoir à en donner. La principale étant que la Foi est le premier pas vers la sagesse (ou Dieu directos). De plus, le dogme freine l'évolution de la pensée. Je crois qu'on avance plus libre quand on est libre-penseur. Enfin, et c'est la que le bat fait franchement mal, il y a toujours des inégalités naturelles supposées. Ici, c'est les différences de trajet restant vers l'illumination dans le cycle des réincarnation. On pose que ces différences existent et on peut même savoir qui est plus ou moins avancé. C'est dangereux et triste à mon goût. Et je ne parle pas du cas des femmes ....


Message édité par Bob2024 le 24-05-2007 à 08:31:47
n°11617682
la_sagesse
Posté le 24-05-2007 à 10:54:06  profilanswer
 

salut !
 
je pense que les différences existent dans le cadre de la dualité uniquement, c'est à dire, du mental, mais pas dans le cadre du coeur, de la "non intellectualisation" des phémonènes
 
en effet, lorsque le mental ne "réfléchi plus", cela "annule" en nous toutes les différences entre les différents phénomènes observés et l'on comprend mieux pourquoi tout est égal... (mais il faut pratiquer la méditation de plus en plus souvent pour s'en rendre compte)
 
l'ego ne doit pas s'approprier l'état de sagesse, la sagesse doit venir d'elle même...
 
bref, comme tout le monde est égal, peu importe son "niveau spirituel" ou intellectuel, l'amour reste intact, pour n'importe qui...
 
c'est à ça que sert la méditation justement... sans elle, on ne parvient pas à se rendre compte des égalités véridiques entre tous les êtres, non pas une égalité "inventée par un acte de foi", mais une égalité "comprise par la méditation"... par une manière différente de penser... j'ignore si je suis clair ou non là... mais j'essaye au moins...
 
sinon, que voulais-tu dire concernant les femmes ?
 
citation (du livre "les chemins de la sagesse" de arnaud desjardins) : La façon dont j’ai agi était-elle la justice de la situation perçue par un sentiment libre et une intelligence claire, ou ma réaction aveugle à ce que j’aime ou n’aime pas ?
 
a+


Message édité par la_sagesse le 24-05-2007 à 15:35:30
n°11627721
Lolo le 13
Prépare l'avenir
Posté le 25-05-2007 à 02:39:34  profilanswer
 

On ne confond pas un peu sagesse et spiritualité, là ?  
 
Parce que pour être sage, il faut un peu s'interroger, par contre pour la spiritualité, c'est quand même la fin des questionnements pour croire à/en quelque chose. [:spamafote]
 
Côté sagesse, perso c'est philo et pour commencer Socrate.  
Côté spiritualité, c'est plutôt Zen, mais toujours pas décidé entre Soto et Rinsai. Pour l'instant, mes seules lectures se trouvent du côté de Taisen Deshimaru.  
 
Comme on parle bouddhisme ici, je vais vous faire part du point de vue qui est le mien :  
Le but du bouddhisme est de permettre à tout être vivant d'atteindre le nirvana (interrompre le cycle des réincarnations). Pour cela, la seule chose à faire est de méditer pour atteindre l'illumination (satori, pour moi et a priori pour le reste des zen).  
 
L'etat d'illumination se trouve au dela de la réflexion et de la comprehension. Il ne peut être décrit. Ainsi, plus on l'étudie, moins on s'en rapproche.  
 
Bon, après tout ça, on s'orriente plutôt vers des discourts de "c'est pas la destination qui fait le voyage, mais le déplacement lui même" et vers des devinettes (koans) du genre " Que fait-on quand on arrive en haut de la montagne ? " .  
Mais tout cela sert en fait à "guider" l'etat d'esprit dans lequel il faut être pour trouver satori (enfin, pour qu'il vous tombe dessus, plutôt) pendant la méditation (zazen).  
 
Tout cela, c'est ce que j'ai pu comprendre du bouddhisme via le prisme du zen. Ca peut être complètement faux.  [:cosmoschtroumpf]  
 
Là dessus on peut ajouter les concepts d'impermanence et d'interdépendence pour être non pas le meilleur, mais le moins mauvais (vaste programme déjà).  
 
et  [:cerveau drapal] inside.  [:cerveau d]


---------------
C'est drôle les cons, ça repose. C'est comme le feuillage au milieu des roses.  
n°11634076
la_sagesse
Posté le 25-05-2007 à 18:36:17  profilanswer
 

Citation :

Il ne peut être décrit. Ainsi, plus on l'étudie, moins on s'en rapproche


 
ce n'est pas tout à fait exact... en fait, je dirais plutôt que plus on l'étudie de l'intérieur, c'est à dire en nous-même, plus on peut se rapprocher de l'état d'illumination, où la dualité disparaît...
 
et sinon, à mon avis, on peut "décrire" l'état d'illumination, sinon ça voudrait dire que cet état serait irréel, or ce n'est pas le cas.
 
disons simplement que si description il y a, peut-être qu'elle sera aussi imprécise que la description du goût du miel... on peut utilisé des termes comme "sucré", et d'autres adjectifs qui ne font pas parti de mon vocabulaire.. donc on peut énoncer une description qui "tend" à expliquer ce qu'est l'illumination, mais comme c'est quelque chose de subjectif, c'est difficile de la décrire avec des mots, surtout quand on n'est pas vraiment illuminé... c'est tout...
 
mais, il y a déjà une description possible, c'est l'apparence du sage... comme il est le témoin de la vérité, il décrit ce qu'est l'état d'illumination de lui-même...
 
sinon, ce qu'on peut décrire au sujet de l'illumination, c'est que c'est un état où tout attachement (affectif ou autre) a disparu... c'est un état où l'indépendance est totale... c'est un état où l'amour et la compassion prédominent, un état d'éveil où les émotions ont disparu complètement pour faire place au véritable sentiment d'unité avec tous les élements de la manifestations (être vivant, objets, etc.), et c'est bien sûr un état où la dualité n'a plus de pouvoir sur nous, c'est à dire qu'on est détaché de la dualité pour vivre dans la non dualité, c'est à dire où l'on est dans tout, où notre être est dans tous les êtres autour de nous, où nous refletons les gens comme si nous étions des miroirs ou des distributeurs automatiques d'aliments... c'est la neutralité parfaite... l'illumination permet surtout d'aider tous les êtres vivants, en les inspirant, en leur redonnant confiance (travail d'un psychologue ou d'un psychiatre en général), en leur redonnant du moral par le simple rayonnement de notre présence... c'est donc un état magnifique, un but sublime que nous pouvons peut-être un jour atteindre, ce qui serait merveilleux pour tous !
 
 
 
a+

Message cité 2 fois
Message édité par la_sagesse le 25-05-2007 à 18:48:27
n°11634390
Lolo le 13
Prépare l'avenir
Posté le 25-05-2007 à 19:17:42  profilanswer
 

la_sagesse a écrit :

Citation :

Il ne peut être décrit. Ainsi, plus on l'étudie, moins on s'en rapproche


ce n'est pas tout à fait exact... en fait, je dirais plutôt que plus on l'étudie de l'intérieur, c'est à dire en nous-même, plus on peut se rapprocher de l'état d'illumination, où la dualité disparaît...


La méditation n'est pas une étude, c'est un espace de non-pensée.  
 

la_sagesse a écrit :

et sinon, à mon avis, on peut "décrire" l'état d'illumination, sinon ça voudrait dire que cet état serait irréel, or ce n'est pas le cas.


La réalité est par essence subjective puisque sujete à l'interprétation de nos sens. Donc chacun la sienne et donc l'état d'illumination aussi. En fait, c'est surtout l'etat où les paradoxes ne sont plus et où tout et rien se rejoignent, me semble-t-il.  
Il me semble d'ailleurs qu'on ne peut que montrer la voie à suivre et non décrire l'etat d'illumination.  
 

la_sagesse a écrit :

disons simplement que si description il y a, peut-être qu'elle sera aussi imprécise que la description du goût du miel... on peut utilisé des termes comme "sucré", et d'autres adjectifs qui ne font pas parti de mon vocabulaire.. donc on peut énoncer une description qui "tend" à expliquer ce qu'est l'illumination, mais comme c'est quelque chose de subjectif, c'est difficile de la décrire avec des mots, surtout quand on n'est pas vraiment illuminé... c'est tout...


Mais la nature de Bouddha est en chacun de nous. Nous devrions donc savoir tous ce qu'est l'illumination.  
 

la_sagesse a écrit :

mais, il y a déjà une description possible, c'est l'apparence du sage... comme il est le témoin de la vérité, il décrit ce qu'est l'état d'illumination de lui-même...


L'habit ne fait pas le moine ? [:spamafote]
 

la_sagesse a écrit :

sinon, ce qu'on peut décrire au sujet de l'illumination, c'est que c'est un état où tout attachement (affectif ou autre) a disparu... c'est un état où l'indépendance est totale... c'est un état où l'amour et la compassion prédominent, un état d'éveil où les émotions ont disparu complètement pour faire place au véritable sentiment d'unité avec tous les élements de la manifestations (être vivant, objets, etc.), et c'est bien sûr un état où la dualité n'a plus de pouvoir sur nous, c'est à dire qu'on est détaché de la dualité pour vivre dans la non dualité, c'est à dire où l'on est dans tout, où notre être est dans tous les êtres autour de nous, où nous refletons les gens comme si nous étions des miroirs ou des distributeurs automatiques d'aliments... c'est la neutralité parfaite... l'illumination permet surtout d'aider tous les êtres vivants, en les inspirant, en leur redonnant confiance (travail d'un psychologue ou d'un psychiatre en général), en leur redonnant du moral par le simple rayonnement de notre présence... c'est donc un état magnifique, un but sublime que nous pouvons peut-être un jour atteindre, ce qui serait merveilleux pour tous !


C'est surtout la fin de tout désir et en premier de celui d'atteindre l'éveil ou l'illumination. Seule par cette voie l'illumination arrive, renonçons mes frères renonçons.


---------------
C'est drôle les cons, ça repose. C'est comme le feuillage au milieu des roses.  
n°11634541
la_sagesse
Posté le 25-05-2007 à 19:36:15  profilanswer
 

salut ! j'aime assez bien ce que tu écris... surtout quand tu parles d'un "espace de non pensée"... c'est clair et court
 
mais quand tu dis "la fin de tout désir", le "renonçons mes frères, renonçons" (ce qui paraît humoristique j'ai l'impression)
 
tu penses réellement que c'est possible de parvenir à un tel état d'esprit ou tu ne fais que réciter ce que tu as appris ?
 
je dis ça car l'amour, c'est le désir... que tous les être soient libérés de la souffrance (psychologique)... donc il y a bien un désir, même si c'est un désir altruïste... il y en a au moins un, même dans le bouddhisme... sauf qu'on ne se l'approprie pas pour booster notre ego, mais au contraire, pour l'annuler en ne pensant qu'aux autres et non à nous-même...
 
d'après toi, est-ce que je me trompe quand je dis ça ?
 
a+

Message cité 1 fois
Message édité par la_sagesse le 25-05-2007 à 19:43:27
n°11636737
Lolo le 13
Prépare l'avenir
Posté le 25-05-2007 à 23:29:20  profilanswer
 

la_sagesse a écrit :

salut ! j'aime assez bien ce que tu écris... surtout quand tu parles d'un "espace de non pensée"... c'est clair et court
 
mais quand tu dis "la fin de tout désir", le "renonçons mes frères, renonçons" (ce qui paraît humoristique j'ai l'impression)
 
tu penses réellement que c'est possible de parvenir à un tel état d'esprit ou tu ne fais que réciter ce que tu as appris ?
 
je dis ça car l'amour, c'est le désir... que tous les être soient libérés de la souffrance (psychologique)... donc il y a bien un désir, même si c'est un désir altruïste... il y en a au moins un, même dans le bouddhisme... sauf qu'on ne se l'approprie pas pour booster notre ego, mais au contraire, pour l'annuler en ne pensant qu'aux autres et non à nous-même...
 
d'après toi, est-ce que je me trompe quand je dis ça ?
 
a+


Merci. Je tente d'être le plus court et le plus explicite possible. :jap:
 
La frustration est une souffrance. La frustration est un désir inasouvi. Plus de désir, plus de frustration, fin de la souffrance : but du bouddhisme ?  [:spamafote]  
Après, je n'ai pas encore réussi à atteindre cet état, mais je pense que ça viendra en même temps que la disparition de l'ego lors de satori.
 
L'amour, ce n'est pas le désir. Le désir, c'est le sexe, la possession de l'autre, l'apparence, ...  
L'amour dont parle le bouddhisme, c'est surtout cet Amour universel qui permet d'apprécier tout le monde sans aucune exception. Cet Amour est plus de l'ordre de la compassion et de l'abscence de haine et de peur, pas de l'Amour qui lie une mère et son fils ou deux amants.  
Ensuite, il ne faut pas confondre amour et charité. Le moine est mandiant, pas dispenseur de richesses et pourtant il est celui qui est le plus près de l'eveil.  
 
Si l'illumination n'était que l'amour, tout le monde serait déjà au nirvana. ;)


---------------
C'est drôle les cons, ça repose. C'est comme le feuillage au milieu des roses.  
n°11640626
la_sagesse
Posté le 26-05-2007 à 15:25:10  profilanswer
 

Salut...
 
Je pense que l'on ne considère pas le mot amour de la même façon !
 
Par exemple, quand tu parles de l'amour entre la mère et son fils, tu sembles dire qu'il ne s'agit que d'attachements infantiles, de désir de posséder l'autre comme un enfant possède un nounours ou une poupée.
 
Or, on peut parfaitement éprouver le même amour pour sa mère que pour l'ensemble de tous les êtres vivants.
 
D'ailleurs, on constate souvent que celui qui ne s'entend pas bien avec sa mère, aura du mal à s'entendre avec le restant des êtres vivants, car pour le bébé, la mère représente l'absolu, c'est à dire l'univers !
 
Maintenant, il est clair que lorsque notre amour est infini et égal pour tous les êtres vivants, c'est à dire qu'on ne juge jamais personne malgré ses apparences, on est plus proche de l'état d'illumination que lorsque notre amour est limité, conditionné par ce qu'on aime et ce qu'on n'aime pas chez autrui.
 
a+


Message édité par la_sagesse le 26-05-2007 à 15:39:23
n°11641020
Lolo le 13
Prépare l'avenir
Posté le 26-05-2007 à 16:15:41  profilanswer
 

Ah, désolé si je laisse une impression de "prise de haut". C'est probablement le fait de tenter d'être clair qui rend le ton trop direct. [:cosmoschtroumpf]
J'ai bien conscience que tu es mon maitre et moi ton disciple et réciproquement. Reste que deux individus ont toujours le droit d'avoir deux points de vue différents.;)
 
Pas de problème pour moi quant à écouter un autre, mais je peux ne pas avoir compris le texte dans toute sa globalité et dans tous ses sens possibles.  
S'il y a une possibilité pour avoir plus de détails ou une utilisation directe du concept ou du mot bien défini, ça pourra m'aider. Merci d'avance :jap:
 
Par exemple, nous ne considérons pas le mot Amour de la même façon en effet.  
Tu sembles considérer qu'il n'y a qu'un et un seul amour, un seul sentiment.  
Or, ce n'est vraiment pas le cas. Il existe autant de façon d'aimer que d'interactions possibles entre tous les êtres humains (seuls capables d'atteindre le nirvana).  
L'amour peut très bien se mélanger  d'autres sentiments comme la jalousie, la filiation, la peur, le réconfort, la compassion, la souffrance, ...  
 
Ce qu'il nous faut arriver à trouver, c'est cette base commune à tous ces sentiments d'amour et de le prodiguer à tous sans pour autant se sentir suppérieur ou même meilleur. L'ego est la barrière majeure sur la voie du milieu.  
Je ne nie pas qu'on peut aimer sa mère comme l'ensemble des êtres vivants, à cette différence qu'on aime plus sa mère comme une mère ou qu'on se persuade que tout le monde vous a engendré. Cette dernière conséquence étant un peu beaucoup pour ma conception étriquée de mes sentiments.  
 
Tu dis toi même que ne pas s'entendre avec sa mère induit qu'on aura du mal à s'entendre avec le reste des êtres vivants.  
Ne pas s'entendre ne veut pas forcemment dire ne pas s'aimer, mais avoir un problème qui empèche l'expression et la bonne réception de l'amour.  
Passon par l'exemple :  
Un enfant veut un jouet que sa mère refuse de lui acheter. Si cet enfant crie, ce n'est pas parce qu'il n'aime plus sa mère, mais à cause de la souffrance  engendrée par la frustration.
Généralement, si on ne s'entend pas avec tous les autres c'est bien que le problème vient de soi et non des autre. Le mien par exemple est d'avoir un ton trop direct et des idées trop ancrées. ;)
 
Un peut comme l'idée que ce n'est pas l'amour qui conditionne l'accès à l'illumination, mais qu'il n'est qu'une conséquence de l'illumination.


---------------
C'est drôle les cons, ça repose. C'est comme le feuillage au milieu des roses.  
n°11641089
la_sagesse
Posté le 26-05-2007 à 16:26:05  profilanswer
 

"nos qualités sont nos intentions, nos défauts sont nos limitations"
 
(c'est un truc que mon ego a inventé suite à mes diverses lectures lol)
 
tant qu'on est limité, on a des défauts
tant qu'on a de bonnes intentions, on a des qualités
 
donc, ce qu'il faudrait, et là, ce serait un "idéal", c'est de n'être plus limité, de perdre son ego afin de n'avoir que des bonnes intentions
 
sinon, tout ce que tu dis est correct sauf peut-être pour le coup de l'illumination qui est une cause à l'amour... je dirais peut-être que l'inverse peut fonctionner aussi...
 
sinon, je n'ai rien à contredire :)
 
a+


Message édité par la_sagesse le 26-05-2007 à 16:31:42
n°11647483
la_sagesse
Posté le 27-05-2007 à 13:35:18  profilanswer
 

kaloskagatos a écrit :

Film dont j'ai entendu parler, pas encore vu
 
D'autres mondes par Jan Kounen, Documentaire, 2004
 
http://a69.g.akamai.net/n/69/10688 [...] 380820.jpg
 
 
http://www.allocine.fr/film/fichef [...] 44432.html
 

Citation :

Ce documentaire nous fait découvrir l'univers des Shipibos-Conibos, une tribu indienne menée par le maître Questembesta, ainsi que le shamanisme, religion caractérisée par le culte de la nature, la croyance aux esprits et des pratiques telles que la transe ou l'extase.



 
je l'ai justement regardé hier...
 
j'ai aimé quand le sociologue français parlait, il avait l'air vraiment heureux de s'exprimer... sinon, tout le reste, n'est à mon avis pas très instructif... enfin, si bien sûr, ça nous apprend des choses... mais je ne pense pas que voir des serpents ou voir des choses "bizarres" peuvent aider un être à être plus sage, plus éveillé... peut-être que ça peut apporter du bonheur, mais sans plus...
 
en résumer, ce film m'a moyennement intéressé... ni bien ni mal.. mais pas superbe non plus pour l'éveil :)
 
a+

n°11647503
la_sagesse
Posté le 27-05-2007 à 13:38:06  profilanswer
 

d3fr4kt a écrit :

Oui tu te trompes, je voulais juste connaître les raisons qui t'ont poussé à t'orienter vers le bouddhisme. Simple curiosité.
C'est pas évident de créer un topic sur quelque chose d'aussi abstrait que la sagesse sans tomber dans le blabla pompeux et vide de sens...
 
Tu es donc en quête de l'illumination ?
 
En fait je voulais une réponse claire, peu importe la longueur, et surtout personnelle. 1/3 de tes posts font référence à Arnaud Desjardins.  :o
Je n'ai pas lu son livre dont tu nous parles, mais j'imagine que c'est le genre de lecture qui demande une certaine réflexion et qu'on ne lit pas sans se poser des questions. Et à te lire on a pas l'impression que tu aies pris ce recul, je me trompe ?
 
Il faut donc avoir atteint une certaine sagesse pour accepter l'absurde ?  [:dawa]
 
Si je peux te conseiller un bouquin concit, facile à lire et qui t'apporteras peut-être des questions que tu ne t'étais pas posé sur "ta quête de sagesse" :
Se libérer du connu de Jiddu Krishnamurti (tu dois pouvoir le trouver à moins de 3€).  ;)


 
 
il est vraiment bien ce livre ? se libérer du connu, c'est un peu comme se "déconditionner"... j'ai appris beaucoup de choses sur le déconditionnemment, etc.
 
donc, certainement que ce livre peut me plaire...
 
je vais regarder sur google :)
 
merci à toi !

n°11658862
d3fr4kt
Who's the man ?
Posté le 28-05-2007 à 16:12:59  profilanswer
 

la_sagesse a écrit :

il est vraiment bien ce livre ? se libérer du connu, c'est un peu comme se "déconditionner"...

C'est un peu ça, oui, dans le sens où sa lecture t'amène à te poser certaines questions personnelles et donc te fais prendre un peu de recul.
Il est assez court, facile à lire, et va certainement te donner envie d'en savoir plus sur son auteur.

n°11658895
la_sagesse
Posté le 28-05-2007 à 16:15:29  profilanswer
 

ok, merci !
 
mais sinon, qu'est-ce qui t'incite à penser que je ne sais pas prendre de recul sur mes lectures ?
 
ai-je l'air borné quand je m'exprime ?
 
a+

Message cité 1 fois
Message édité par la_sagesse le 28-05-2007 à 16:16:55
n°11658917
d3fr4kt
Who's the man ?
Posté le 28-05-2007 à 16:17:29  profilanswer
 

la_sagesse a écrit :

mais sinon, qu'est-ce qui t'incite à penser que je ne sais pas prendre de recul sur mes lectures ?

C'est juste l'impression que tu me donnes quand je lis tes posts.  :D
On peut en parler en MP si tu veux, ça risque de dévier en HS...

n°11658939
la_sagesse
Posté le 28-05-2007 à 16:20:14  profilanswer
 

sur msn plutôt... mon adresse est undavid@wanadoo.Fr
 
a+

n°11662938
pitchoune8​5
Posté le 28-05-2007 à 23:00:26  profilanswer
 

la_sagesse a écrit :

non, au contraire, je me plais beaucoup à écrire toutes mes pensées ici bas !  ;)

 

(comme si j'étais un sage lol)

 

a+

 


le LOL ca ne fait pas tres "sagesse" je trouve :??:
 
mais c'est mon avis, bonne quete :)


---------------
Pour la carotte, le lapin est la parfaite incarnation du Mal.
mood
Publicité
Posté le   profilanswer
 

 Page :   1  2  3  4  5  ..  31  32  33  34  35  36

Aller à :
Ajouter une réponse
 

Sujets relatifs
Votre avis sur la Lotus Esprit?L'Action de l'Esprit sur la Matière
l'esprit peut il agir sur le corp??Pourquoi la majorité des topics dans science sont des topics à neuneu
Dent de sagesse et oreilledent de sagesse nerf touché
dent de sagesse:nerf touchéOn a combien de dents de sagesse?
Esprit Trail - Ultra Trail "Tour du Mont-Blanc" [ 2008 ? ]Posséder la science ?
Plus de sujets relatifs à : Bouddhisme/Yoga/Jaïnisme - Science de l'esprit - En quête de sagesse !


Copyright © 1997-2018 Hardware.fr SARL (Signaler un contenu illicite) / Groupe LDLC / Shop HFR