Forum |  HardWare.fr | News | Articles | PC | Prix | S'identifier | S'inscrire | Aide | Shop Recherche
394 connectés 

 



Comment devons nous choisir le design ?


 
50.0 %
 7 votes
1.  Que les participants du topic peuvent voter.
 
 
50.0 %
 7 votes
2.  Tout le monde peut voter
 
 
0.0 %
        0 vote
3.  Obiwan a pas besoin d'aller sur la Lune
 

Total : 14 votes (0 vote blanc)
Ce sondage est clos, vous ne pouvez plus voter
 Mot :   Pseudo :  
 
 Page :   1  2  3  4  5  6  7  8  9  10  11  12  13  14
Auteur Sujet :

[Espace] Mission lunaire HFR -Proposez votre design

n°41136730
eaglestorm
Posté le 22-02-2015 à 19:55:01  profilanswer
 

Reprise du message précédent :
 :cry:


---------------
l'humanité a fusionné dans l'internet
mood
Publicité
Posté le 22-02-2015 à 19:55:01  profilanswer
 

n°41136781
Natopsi
⫷⫸⫷⫸
Posté le 22-02-2015 à 20:03:53  profilanswer
 

Bah pour le live si on a une bonne antenne au sol pour la réception c'est bon non? :o
 
Un peu de lecture sinon:
http://www.applieddefense.com/wp-c [...] tegies.pdf


---------------
ACH/VDSHFRCoin:7Z2K2a9BLZ1yo1v8uMr4rg7qD3vtBFXZ6p◈1435mm⚡
n°41136790
eaglestorm
Posté le 22-02-2015 à 20:05:55  profilanswer
 

[:julian33:4]


---------------
l'humanité a fusionné dans l'internet
n°41138298
hadada
Posté le 22-02-2015 à 22:38:41  profilanswer
 

Natopsi a écrit :

Bah pour le live si on a une bonne antenne au sol pour la réception c'est bon non? :o


Ha un moment va falloir des nombres :o
Perso je pense qu'il faut:  
-bilan com pour antenne
-bilan power pour rover et service pour savoir si GS ou pas
-ensuite avec ça on fais un 1er bilan de masse
A vos calcos  :o

Message cité 1 fois
Message édité par hadada le 22-02-2015 à 22:39:00
n°41139039
spacex
Space commando is in da place
Posté le 23-02-2015 à 00:27:32  profilanswer
 

Pour les batteries il faut une techno spéciale non pour résister au froid dans l'espace ?

n°41139430
Payoknay
Posté le 23-02-2015 à 02:17:02  profilanswer
 

Il fait ne pas froid dans l'espace, non?  :??:

n°41139656
hyperboles​ke
Posté le 23-02-2015 à 07:21:45  profilanswer
 

spacex a écrit :

Pour les batteries il faut une techno spéciale non pour résister au froid dans l'espace ?


Li ion ça passe crème.

n°41139657
hyperboles​ke
Posté le 23-02-2015 à 07:22:28  profilanswer
 

Payoknay a écrit :

Il fait ne pas froid dans l'espace, non? :??:


La partie face au soleil va avoir chaud,  celle face au fond de l'espace va avoir froid ;)

n°41140534
bongo1981
Posté le 23-02-2015 à 10:10:24  profilanswer
 

Vu que la constante solaire vaut 1360 W/m², pour un corps parfaitement absorbant, il en résulterait une température de 120°C :o
 
(Drapeau déguisé)

n°41140654
Natopsi
⫷⫸⫷⫸
Posté le 23-02-2015 à 10:19:57  profilanswer
 

bongo1981 a écrit :

Vu que la constante solaire vaut 1360 W/m², pour un corps parfaitement absorbant, il en résulterait une température de 120°C :o
 
(Drapeau déguisé)


120°C? On va prendre des batteries Lithium Jesaitpasquoi de chez bolloré, ça deviens un avantage  :o


---------------
ACH/VDSHFRCoin:7Z2K2a9BLZ1yo1v8uMr4rg7qD3vtBFXZ6p◈1435mm⚡
mood
Publicité
Posté le 23-02-2015 à 10:19:57  profilanswer
 

n°41140859
bongo1981
Posté le 23-02-2015 à 10:35:50  profilanswer
 

Yeap, un corps à l'équilibre thermique rayonnerait 1360 W/m², et le corps noir qui fait ça est à 120°C (loi de Stefan :o )
Par contre il y a la partie nuit où ça descendra assez bas.
 
En fait 120°C c'est le max, si la batterie est à l'ombre, elle peut être à une température moindre. Et puis c'est toujours possible de tapisser les parois avec une matériau plus ou moins réfléchissant, ça diminuerait la température.
 
Avec un pouvoir réflecteur de 50%, tu descends à 60°C.
25% : 90°C
50% : 60°C
75% : 5°C
90% : -50°C

n°41140916
zeql_
Posté le 23-02-2015 à 10:39:09  profilanswer
 

hadada a écrit :


Ha un moment va falloir des nombres :o
Perso je pense qu'il faut:  
-bilan com pour antenne
-bilan power pour rover et service pour savoir si GS ou pas
-ensuite avec ça on fais un 1er bilan de masse
A vos calcos  :o


 
Pour faire un bilan de power et de masse pour le rover, faut savoir ce qu'on met dedans   :D  
 

spacex a écrit :

Pour les batteries il faut une techno spéciale non pour résister au froid dans l'espace ?


 
Pas forcément, mais il faut penser à la chaleur et au froid. Pour le froid, on met en en général des résistances de chauffage. Donc faut penser que même en "hibernation" il y a une consommation électrique simplement pour maintenir les composants à des températures correcte.
Si tu pars sur des composants de gamme industrielle, c'est fait pour fonctionner de -40°C à +85°C.

n°41140926
hyperboles​ke
Posté le 23-02-2015 à 10:39:52  profilanswer
 

La batterie sera dans une cavité, et l'extérieur du SM (et/ou du rover) sera couverte de MLI (Multi-Layer Insulated) en fonction du besoin thermique.
 
Afin de limiter le poids, il est vraiment important d'avoir un système de régulation thermique aussi passif que possible.
Ne pas oublier que les équipements chauffent aussi.

n°41140970
hyperboles​ke
Posté le 23-02-2015 à 10:42:20  profilanswer
 

zeql_ a écrit :


 
Pour faire un bilan de power et de masse pour le rover, faut savoir ce qu'on met dedans   :D  
 


 
Et pour savoir ce que l'on met dedans, il faut savoir jusqu'à combien on peut monter en alimentation électrique  [:oh shi-]  
Faut mettre une limite haute mais réaliste.
 

zeql_ a écrit :


 
Pas forcément, mais il faut penser à la chaleur et au froid. Pour le froid, on met en en général des résistances de chauffage. Donc faut penser que même en "hibernation" il y a une consommation électrique simplement pour maintenir les composants à des températures correcte.
Si tu pars sur des composants de gamme industrielle, c'est fait pour fonctionner de -40°C à +85°C.


On réchauffe autant que possible avec le soleil.

n°41141047
zeql_
Posté le 23-02-2015 à 10:46:51  profilanswer
 

hyperboleske a écrit :


 
Et pour savoir ce que l'on met dedans, il faut savoir jusqu'à combien on peut monter en alimentation électrique  [:oh shi-]  
Faut mettre une limite haute mais réaliste.
 


 
En connaissant les équipements minimum que tu met dans le rover, tu peux déjà donner un bilan de conso minimum  :jap:  
 
Parce que si tu dis 50W pour le rover en limite haute mais que tu as besoin de minimum 55W pour les équipements indispensables, t'as l'air malin  :o  
 

hyperboleske a écrit :


On réchauffe autant que possible avec le soleil.


 
Je ne dis pas le contraire  :o

n°41141095
hyperboles​ke
Posté le 23-02-2015 à 10:49:22  profilanswer
 

zeql_ a écrit :


 
En connaissant les équipements minimum que tu met dans le rover, tu peux déjà donner un bilan de conso minimum  :jap:  
 
Parce que si tu dis 50W pour le rover en limite haute mais que tu as besoin de minimum 55W pour les équipements indispensables, t'as l'air malin  :o  
 


 
On a est déjà d'accord sur les différentes phases de la mission ?
- Lancement  
- séparation du lanceur puis cruise
- mise en orbite du SM autour de la Lune ?
- Séparation SM/Rover
- Descente
- Atterrissage
- Mission au sol
 
Pour chaque phase, la conso sera différente.
 

zeql_ a écrit :


 
Je ne dis pas le contraire  :o


 
On est d'accord :o

n°41141224
eaglestorm
Posté le 23-02-2015 à 10:58:31  profilanswer
 

ça avance ça avance [:pdbzombifiay:3]


---------------
l'humanité a fusionné dans l'internet
n°41141418
bongo1981
Posté le 23-02-2015 à 11:12:46  profilanswer
 

hyperboleske a écrit :

- mise en orbite du SM autour de la Lune ?

Quelle orbite pour le SM ? étant donné qu'il va relayer les informations vers la terre, on fait comment quand il est du côté face cachée ?

n°41141618
hyperboles​ke
Posté le 23-02-2015 à 11:24:32  profilanswer
 

bongo1981 a écrit :

Quelle orbite pour le SM ? étant donné qu'il va relayer les informations vers la terre, on fait comment quand il est du côté face cachée ?

 

Le rover ne communiquera pas directement avec la Terre ? :??:
Pour moi le SM sert seulement de module de cruise de la Terre à la Lune, du moins j'avais compris ça comme ça.
Sinon ça veut dire qu'il faut aussi maintenir le SM en orbite, on aura que des fenêtres de comunication particulière quand il sera en visibilité du rover. Ca rajoute du boulot en plus ça.

 

Autant blinder la comm' côté rover et dégager le SM une fois qu'on est sur la lune.


Message édité par hyperboleske le 23-02-2015 à 11:24:42
n°41141766
bongo1981
Posté le 23-02-2015 à 11:32:26  profilanswer
 

Je sais pas, je pose la question à tout hasard.
 
Disons que si la mission ne dure qu'un jour lunaire, il faut faire coïncider la mission avec la pleine lune (sinon... ça va être compliqué de communiquer).
 
Par contre si ça dure un peu plus longtemps... en fait non je dis vraiment des bêtises, on pose le lander sur sa face visible. Il opère seulement de jour, et pourra forcément communiquer avec la terre.
 
La nuit, ben il dort, et ne communique pas, mais reste tout de même visible de la terre. :o
Donc effectivement, on s'en fout du SM.

Message cité 1 fois
Message édité par bongo1981 le 23-02-2015 à 11:32:55
n°41141871
epsiloneri​dani
Posté le 23-02-2015 à 11:38:42  profilanswer
 

bongo1981 a écrit :

Je sais pas, je pose la question à tout hasard.
 
Disons que si la mission ne dure qu'un jour lunaire, il faut faire coïncider la mission avec la pleine lune (sinon... ça va être compliqué de communiquer).
 
Par contre si ça dure un peu plus longtemps... en fait non je dis vraiment des bêtises, on pose le lander sur sa face visible. Il opère seulement de jour, et pourra forcément communiquer avec la terre.
 
La nuit, ben il dort, et ne communique pas, mais reste tout de même visible de la terre. :o
Donc effectivement, on s'en fout du SM.


 
Pourquoi ce serait compliqué de communiquer avec une mission lunaire pendant la nouvelle lune ?

n°41141969
hyperboles​ke
Posté le 23-02-2015 à 11:44:43  profilanswer
 

epsiloneridani a écrit :


 
Pourquoi ce serait compliqué de communiquer avec une mission lunaire pendant la nouvelle lune ?


 
Pendant la phase de nuit, je pense qu'il faudra que le rover se mette en hibernation. Et puis des photos de la lune dans le noir, on ne va pas voir grand chose :D

n°41141979
Natopsi
⫷⫸⫷⫸
Posté le 23-02-2015 à 11:45:18  profilanswer
 

La consommation d'énergie : faut assurer en priorité le maintien au chaud de l'engin, le reste...


---------------
ACH/VDSHFRCoin:7Z2K2a9BLZ1yo1v8uMr4rg7qD3vtBFXZ6p◈1435mm⚡
n°41142015
Natopsi
⫷⫸⫷⫸
Posté le 23-02-2015 à 11:47:59  profilanswer
 

hyperboleske a écrit :

Et puis des photos de la lune dans le noir, on ne va pas voir grand chose :D


Bah par contre c'est la que tu doit faire les plus belles photos de la terre depuis la lune, ou alors tu peut vouloir capturer le coucher/lever de soleil sur la lune  ;)


Message édité par Natopsi le 23-02-2015 à 11:51:27

---------------
ACH/VDSHFRCoin:7Z2K2a9BLZ1yo1v8uMr4rg7qD3vtBFXZ6p◈1435mm⚡
n°41142414
toninus
tête de cône
Posté le 23-02-2015 à 12:15:33  profilanswer
 

Bof sans atmosphère ça ne gêne pas beaucoup les photos de la Terre, si ?
Par contre une lumière rose sur les collines grisâtres de la Lune je ne dis pas non. :o Enfin en calculant bien notre coup on peut essayer de tomber pendant une éclipse...


Message édité par toninus le 23-02-2015 à 12:19:04
n°41142874
cronos
Posté le 23-02-2015 à 13:12:36  profilanswer
 

drapal, a la base je suis plutot dans la théorie que l’ingénieure mais je kiffe l'espace.
Si il faut une petite main pour caltos/dev/simu, je suis chaud  :o  
On rajoute un drapeau belge au logo ? [:cupra]

Message cité 1 fois
Message édité par cronos le 23-02-2015 à 13:12:50

---------------
" Ah parce que c'était inclus dans "tout" ? " StephaneF, 2014.
n°41142899
eaglestorm
Posté le 23-02-2015 à 13:14:41  profilanswer
 

cronos a écrit :


On rajoute un drapeau belge au logo ? [:cupra]


 :lol:


---------------
l'humanité a fusionné dans l'internet
n°41143423
babajaga
Piles ? Nie pisz
Posté le 23-02-2015 à 13:55:00  profilanswer
 

:lol:


---------------
HFRcoin : 7VPw7DwZXvGNdJe1pUarv6NqcVMdvCgLFG
n°41144462
epsiloneri​dani
Posté le 23-02-2015 à 15:05:51  profilanswer
 

hyperboleske a écrit :


 
Pendant la phase de nuit, je pense qu'il faudra que le rover se mette en hibernation. Et puis des photos de la lune dans le noir, on ne va pas voir grand chose :D


 
Ca d'accord mais je pensais qu'il parlait d'un problème de liaison radio par exemple.
 
Et puis la Nouvelle Lune c'est pas si grave que ça, ça veut dire qu'au même moment il y a la "pleine Terre". La pleine Lune suffit à voir un peu donc avec la pleine Terre ça doit être encore mieux. Sinon le rover fait comme tout le monde et il passe en feux de route

n°41144541
bongo1981
Posté le 23-02-2015 à 15:10:25  profilanswer
 

Oui, je pensais à ça, mais en fait y a pas de problème. J'aime bien voir des problèmes là où y en a pas, comme ça t'as l'air plus intelligent.

n°41144731
epsiloneri​dani
Posté le 23-02-2015 à 15:23:56  profilanswer
 

Par rapport à la question du froid, c'est seulement les batteries qui n'aiment pas le froid ou bien c'est un problème général pour tout ce qui est électronique ? Et des batteries qui tournent à - 200° c'est envisageable ou pas ?
 
Edit : batteries et non bactéries, déformation professionnelle [:ocolor]

Message cité 3 fois
Message édité par epsiloneridani le 23-02-2015 à 15:24:38
n°41144765
Natopsi
⫷⫸⫷⫸
Posté le 23-02-2015 à 15:26:23  profilanswer
 

epsiloneridani a écrit :

Par rapport à la question du froid, c'est seulement les batteries qui n'aiment pas le froid ou bien c'est un problème général pour tout ce qui est électronique ? Et des batteries qui tournent à - 200° c'est envisageable ou pas ?
 
Edit : batteries et non bactéries, déformation professionnelle [:ocolor]


Je viens de tourner une batterie de -200° sur mon bureau et elle marche toujours :o
 
Par contre si je vais la tremper dans une bassine d'azote liquide à -200°C la je sait pas ce qui va se passer :o
 
Sinon les batteries c'est de la chimie, et la chimie plus il fait chaud mieux ça marche. Une batterie lambda à -20°C t'en tire plus rien, le Ni-Cd et Ni-Mh tiens un peu le coup je croit mais c'est pas top.
 
Après il peut y avoir des technos de batterie capables de supporter -200°C en stockage mais qui fonctionnent à nouveau parfaitement une fois aux alentours de 20°C, ça peut être une solution avec le robot qui reste congelé pendant la nuit.
 
Et pour l'électronique je dirai que ça peut supporter pour le stockage, par contre pareil ça fonctionnera correctement qu'une fois aux alentours 0°C.

Message cité 1 fois
Message édité par Natopsi le 23-02-2015 à 15:34:42

---------------
ACH/VDSHFRCoin:7Z2K2a9BLZ1yo1v8uMr4rg7qD3vtBFXZ6p◈1435mm⚡
n°41144888
zeql_
Posté le 23-02-2015 à 15:36:05  profilanswer
 

epsiloneridani a écrit :

Par rapport à la question du froid, c'est seulement les batteries qui n'aiment pas le froid ou bien c'est un problème général pour tout ce qui est électronique ? Et des batteries qui tournent à - 200° c'est envisageable ou pas ?

 

Edit : batteries et non bactéries, déformation professionnelle [:ocolor]

 

Problème pour tout ce qui est électronique (même les matériaux je pense qu'on peut pas prendre n'importe quoi).

 

En électronique il y a trois gammes de température pour les composants :

  • Commercial : 0°C - +70°C (et commercial étendu : -20/10°C - +70°C)
  • Industriel : -40°C - +85°C
  • Militaire/spatial : -55°C - +125°C


Ces températures correspondent à températures où le fonctionnement est garanti. Tu peux aller au-delà de ces limites mais en cas de non-fonctionnement la responsabilité du fabricant ne peut pas être engagée.

 

Les composants militaire sont rares et cher car ils consistent principalement en des composants de gamme industriel triés et testé, ou alors de composants créés spécialement pour cette gamme. Vu le peu de volume les prix sont assez élevés.

 

Possibilité de mettre des dissipateurs pour faire diminuer la température mais avec une température ambiante de 80°C tu fais pas des miracles :o

 

Pour les soudures on soude à une température supérieure à 300°C, donc mieux vaut rester en-dessous pour éviter que les composants se barrent :o

Message cité 1 fois
Message édité par zeql_ le 23-02-2015 à 15:37:27
n°41145333
babajaga
Piles ? Nie pisz
Posté le 23-02-2015 à 16:01:47  profilanswer
 

On est tous d'accord que le rover pourra se recharger grâce à des panneaux ?

 

Pour passer la nuit je vois une solution :

 

Passer le rover en hibernation à j-1 de la nuit pour se recharger à 100%, à j0 il allume des radiateurs, cela voudrait dire que tous les composants doivent être renfermé dans une boîte isolé à l'extérieur avec des matériaux réfléchissant et à l'intérieur par des matériaux qui captent bien la chaleur des radiateurs.

 

Seul problème, les instruments extérieur doivent être résistant à du 130°C/-200°C.

 

Il faut aussi prévoir des batteries suffisante pour chauffer pendant 19jours. (c'est bien 19 la nuit ?)

 

Je veux bien calculer la dissipation thermique du rover. Vous vous orienteriez vers quoi pour le là très bonne isolation ?


---------------
HFRcoin : 7VPw7DwZXvGNdJe1pUarv6NqcVMdvCgLFG
n°41145394
hyperboles​ke
Posté le 23-02-2015 à 16:05:17  profilanswer
 

babajaga a écrit :

On est tous d'accord que le rover pourra se recharger grâce à des panneaux ?  
 
Pour passer la nuit je vois une solution :
 
Passer le rover en hibernation à j-1 de la nuit pour se recharger à 100%, à j0 il allume des radiateurs, cela voudrait dire que tous les composants doivent être renfermé dans une boîte isolé à l'extérieur avec des matériaux réfléchissant et à l'intérieur par des matériaux qui captent bien la chaleur des radiateurs.
 
Seul problème, les instruments extérieur doivent être résistant à du 130°C/-200°C.
 
Il faut aussi prévoir des batteries suffisante pour chauffer pendant 19jours. (c'est bien 19 la nuit ?)  
 
Je veux bien calculer la dissipation thermique du rover. Vous vous orienteriez vers quoi pour le là très bonne isolation ?


 
Pense aussi au fait que les équipements internes vont chauffer. Faut pas que ça devienne un four à l'intérieur si la température générée ne peut pas s'évacuer correctement.
 
Pour l'isolation de l'extérieur, de la MLI : http://en.wikipedia.org/wiki/Multi-layer_insulation

n°41145495
babajaga
Piles ? Nie pisz
Posté le 23-02-2015 à 16:11:39  profilanswer
 

Un système mécanique d'ouverture de la boîte le jour et de fermeture la nuit c'est faisable ?


---------------
HFRcoin : 7VPw7DwZXvGNdJe1pUarv6NqcVMdvCgLFG
n°41145515
epsiloneri​dani
Posté le 23-02-2015 à 16:12:47  profilanswer
 


 


 
Merci pour les réponses  :jap:  
 
Je ne comprends pas bien pourquoi l'électronique ne marche pas à basse température. Une diode, un transistor ce sont des processus quantiques donc j'aurais pensé que plus il fait froid mieux ça marche ?

Message cité 1 fois
Message édité par epsiloneridani le 23-02-2015 à 16:13:05
n°41145559
hyperboles​ke
Posté le 23-02-2015 à 16:15:28  profilanswer
 

babajaga a écrit :

Un système mécanique d'ouverture de la boîte le jour et de fermeture la nuit c'est faisable ?


Non, tu ajoutes un mécanisme mécanique supplémentaire.
De la MLI, des réchauffeurs et ça ira :jap:  
 
On a pas des infos sur la jeep utilisée par les missions apollo par exemple ?
 
de Wiki :  
 

Citation :

Le contrôle thermique
 
Vue arrière du Rover de la mission Apollo 15
La Lune connaît des températures extrêmes le jour comme la nuit : les températures au sol culminent à 130 °C (−130 °C durant la nuit). Or de nombreux composants du véhicule ne peuvent fonctionner que dans une plage de températures réduite : les batteries, par exemple, ne peuvent être utilisées que lorsque leur température va de 4 à 52 °C. Toutefois, pour bénéficier de températures plus clémentes, les missions Apollo étaient toutes programmées au début de la période éclairée (longue de 354 heures terriennes : ainsi la température maximum que la mission Apollo 17 dut subir est de 83 °C34.
 
Sur la Lune, l’absence d’atmosphère ne permet pas d’avoir recours à des systèmes de ventilation classiques. Pour que le Rover reste opérationnel, des dispositifs thermiques passifs et semi passifs sont installés sur les organes les plus sensibles : ceux-ci doivent, en particulier, maintenir la température des batteries et des équipements électroniques (gyroscope (DGU), de l'ordinateur de navigation (SPU), du boîtier de commande de la direction (DCE)) situés à l’avant du véhicule, limiter l’échauffement du tableau de bord et éviter que l’équipage soit en contact avec des parties du Rover portées à des températures trop élevées.
 
Les composants électroniques et les batteries, organes les plus sensibles, sont enveloppés dans un isolant, composé de 15 couches de mylar aluminisé intercalées avec 14 couches de nylon. L'excès de chaleur du DGU et du SPU est transféré par un pont thermique aux batteries qui sont utilisées comme puits thermiques. Lorsque la température excède les 45 °C, la chaleur est absorbée par des blocs de paraffine (2 kg en tout) en les faisant fondre.
 
Des radiateurs situés sur les batteries et sur le DCE, couverts et donc inopérants durant les excursions pour les protéger de la poussière, sont activés (la protection est relevée manuellement) à l'issue des sorties pour dissiper la chaleur par rayonnement. Dès que la chaleur s'est dissipée, les protections se remettent automatiquement en place pour éviter une diminution trop importante de la température35.
 
La protection thermique des autres parties du Rover est réalisée par l'anodisation de certaines pièces métalliques (poignées, repose-pieds, sections tubulaires des sièges, panneaux centraux et arrière du plancher), l'utilisation de peintures spéciales (tableau de bord), etc.
 
Sur le terrain, l'action des radiateurs fut fortement contrariée par l'omniprésence de la poussière lunaire qui réduisit, et même dans un cas annula complètement, la dissipation attendue de l'excès de chaleur entre deux sorties. Au cours d'une excursion de l'équipage d'Apollo 17, le conducteur dut changer de batterie à cause d'une montée en température trop rapide.


 
On remplace les blocs de parafines par des caloducs à base d'amoniac. Les équipements sont posés dessus et ils circulent vers l'éxtérieur du rover où se trouvent des ailettes dissipant la température dans le vide.
Ces caloducs sont situés sur le plateau "bas" du rover, à l'horizontal par rapport au sol.

Message cité 2 fois
Message édité par hyperboleske le 23-02-2015 à 16:19:07
n°41145611
Natopsi
⫷⫸⫷⫸
Posté le 23-02-2015 à 16:18:57  profilanswer
 

Pour utiliser du matos COTS faut pouvoir mettre le matos dans une enceinte pressurisée à l'azote et régulée en température aux conditions terrestres (méthode sputnik :o ).
L'enceinte peut être conçue pour protéger des radiations au passage.


---------------
ACH/VDSHFRCoin:7Z2K2a9BLZ1yo1v8uMr4rg7qD3vtBFXZ6p◈1435mm⚡
n°41146320
nicotchtch
Posté le 23-02-2015 à 17:00:06  profilanswer
 


[:ahe]

n°41146963
hadada
Posté le 23-02-2015 à 17:44:19  profilanswer
 

Payoknay a écrit :

Il fait ne pas froid dans l'espace, non?  :??:


Si, mais en fait dans l'espace y'a 0 dissipation par convection donc souvent les Electronique ont chaud plus que froid!

hyperboleske a écrit :


Non, tu ajoutes un mécanisme mécanique supplémentaire.
De la MLI, des réchauffeurs et ça ira :jap:

 

On a pas des infos sur la jeep utilisée par les missions apollo par exemple ?

 

de Wiki :

 
Citation :

Le contrôle thermique

 

Vue arrière du Rover de la mission Apollo 15
La Lune connaît des températures extrêmes le jour comme la nuit : les températures au sol culminent à 130 °C (−130 °C durant la nuit). Or de nombreux composants du véhicule ne peuvent fonctionner que dans une plage de températures réduite : les batteries, par exemple, ne peuvent être utilisées que lorsque leur température va de 4 à 52 °C. Toutefois, pour bénéficier de températures plus clémentes, les missions Apollo étaient toutes programmées au début de la période éclairée (longue de 354 heures terriennes : ainsi la température maximum que la mission Apollo 17 dut subir est de 83 °C34.

 

Sur la Lune, l’absence d’atmosphère ne permet pas d’avoir recours à des systèmes de ventilation classiques. Pour que le Rover reste opérationnel, des dispositifs thermiques passifs et semi passifs sont installés sur les organes les plus sensibles : ceux-ci doivent, en particulier, maintenir la température des batteries et des équipements électroniques (gyroscope (DGU), de l'ordinateur de navigation (SPU), du boîtier de commande de la direction (DCE)) situés à l’avant du véhicule, limiter l’échauffement du tableau de bord et éviter que l’équipage soit en contact avec des parties du Rover portées à des températures trop élevées.

 

Les composants électroniques et les batteries, organes les plus sensibles, sont enveloppés dans un isolant, composé de 15 couches de mylar aluminisé intercalées avec 14 couches de nylon. L'excès de chaleur du DGU et du SPU est transféré par un pont thermique aux batteries qui sont utilisées comme puits thermiques. Lorsque la température excède les 45 °C, la chaleur est absorbée par des blocs de paraffine (2 kg en tout) en les faisant fondre.

 

Des radiateurs situés sur les batteries et sur le DCE, couverts et donc inopérants durant les excursions pour les protéger de la poussière, sont activés (la protection est relevée manuellement) à l'issue des sorties pour dissiper la chaleur par rayonnement. Dès que la chaleur s'est dissipée, les protections se remettent automatiquement en place pour éviter une diminution trop importante de la température35.

 

La protection thermique des autres parties du Rover est réalisée par l'anodisation de certaines pièces métalliques (poignées, repose-pieds, sections tubulaires des sièges, panneaux centraux et arrière du plancher), l'utilisation de peintures spéciales (tableau de bord), etc.

 

Sur le terrain, l'action des radiateurs fut fortement contrariée par l'omniprésence de la poussière lunaire qui réduisit, et même dans un cas annula complètement, la dissipation attendue de l'excès de chaleur entre deux sorties. Au cours d'une excursion de l'équipage d'Apollo 17, le conducteur dut changer de batterie à cause d'une montée en température trop rapide.

 

On remplace les blocs de parafines par des caloducs à base d'amoniac. Les équipements sont posés dessus et ils circulent vers l'éxtérieur du rover où se trouvent des ailettes dissipant la température dans le vide.
Ces caloducs sont situés sur le plateau "bas" du rover, à l'horizontal par rapport au sol.


 :jap:
Pour notre truc pas besoin d'aussi compliqué, déjà au maximum utilisé du passif comme tu dis, des calloduc en cuivre c'est déjà très efficace pour prendre le chaud ou il est (électronique ou face soleil) pour l'amener là où on veut (batterie par exemple). Ensuite MLI comme tu dis et radiateur. Pour le peu de temps qu'on a a tenir ça peu suffir. Par contre il faudra des réchauffeur pour la propu


Message édité par hadada le 23-02-2015 à 17:52:43
mood
Publicité
Posté le   profilanswer
 

 Page :   1  2  3  4  5  6  7  8  9  10  11  12  13  14

Aller à :
Ajouter une réponse
 

Sujets relatifs
Manque d’espace dans les toilettes[Topikunik] David Guetta - Nouveau sondage 06-08-2017
- HFRcoin - The real shitcoin™[espace] Rotation Voie Lactée
Les benjamins de l'espaceA propos de la création d'un espace ludique
La publicité dans l'espace publicQu'advient-il d'un corps éjecté dans l'espace ?
Plus de sujets relatifs à : [Espace] Mission lunaire HFR -Proposez votre design


Copyright © 1997-2018 Hardware.fr SARL (Signaler un contenu illicite) / Groupe LDLC / Shop HFR