Forum |  HardWare.fr | News | Articles | PC | Prix | S'identifier | S'inscrire | Aide | Shop Recherche
1932 connectés 

 



 Mot :   Pseudo :  
  Aller à la page :
 
 Page :   1  2  3  4  5  ..  16  17  18  19  20  21
Page Suivante
Auteur Sujet :

Carl Jung - Psychologie analytique, une alternative à Freud ?

n°50194525
etel
Le code a changé
Posté le 28-06-2017 à 19:49:49  profilanswer
 

Reprise du message précédent :

elmo86 a écrit :

Bonjour Etel,
 
Merci pour ton intérêt.
Le charlatanisme, dans le domaine de la "médecine de la psyché", n'a que faire des diplômes...Sans diplômes reconnus, c'est en effet la porte ouverte à du grand n'importe quoi mais je connais d'épouvantables psychiatres (selon moi) et des universitaires brillants en cours et d'une médiocrité crasse en cabinet, ainsi que quelques exceptionnels "lecteur de l'âme" sans baccalauréat.
 
Et sinon, qu'est ce qui t'interpelle dans la pensée de Jung ?


 
 
 Bonsoir  :hello:  
 
On est d'accord, même dans ces vocations il y a des intrus.
 
L’inconscient c’est vraiment passionnant, l’ombre, nos rêves, mais ça me parait difficile d’appliquer cette fouille avec tout le monde. D’abord parceque c’est très compliqué à lire et à comprendre. (Le dernier livre de BAD me le confirme), ensuite parceque beaucoup de personnes ne sont pas prêts à plonger dans leur inconscient, ce n’est quand même pas toujours très confortable.  :pfff:  Brigitte Allain-Dupré dans ce livre, avec une patiente, remonte à plusieurs générations.

Message cité 1 fois
Message édité par etel le 28-06-2017 à 19:51:44

---------------
Liberté, j'écris ton nom. Paul Eluard et moi
mood
Publicité
Posté le 28-06-2017 à 19:49:49  profilanswer
 

n°50196375
V pour
Posté le 28-06-2017 à 22:41:33  profilanswer
 

jupiter39 a écrit :

Bonjour
 
comment se déroule une psychothérapie dite"axée sur l'Ici  et maintenant"?(ce ne sera pas une psychanalyse me dit elle)
 
j'ai oublié de lui demander si elle était jungienne mais a étudié au Canada


 
Ce ne serait pas une psychanalyse humaniste ou existentialiste ?
 

etel a écrit :

Je ne considère pas Luchini comme un génie, mais comme passeur de mots plus ou moins doué, après chacun sa sensibilité ... mais c’est vrai que la psychanalyse est peut être délétère pour lui. Le gars il est tellement perché. La thérapie TCC positive moins intrusive, car l'inconscient finalement c'est un peu notre jardin secret  :)


 
Je trouve qu'il est une caricature de lui-même. Il surjoue son propre personnage.

n°50196406
V pour
Posté le 28-06-2017 à 22:44:37  profilanswer
 

Pour en revenir à Jung, j'ai regardé une vidéo sur les types psychologiques. Je trouve cela vraiment très intéressant. L'orateur permet de prendre conscience des différents profils et au final des "déterminismes" qui vont orienter, influencer nos comportements, réactions aux diverses situations.

n°50201917
elmo86
De l'ordure en or...
Posté le 29-06-2017 à 15:20:05  profilanswer
 

etel a écrit :


Bonsoir  :hello:  
 
On est d'accord, même dans ces vocations il y a des intrus.
 
L’inconscient c’est vraiment passionnant, l’ombre, nos rêves, mais ça me parait difficile d’appliquer cette fouille avec tout le monde. D’abord parceque c’est très compliqué à lire et à comprendre. (Le dernier livre de BAD me le confirme), ensuite parceque beaucoup de personnes ne sont pas prêts à plonger dans leur inconscient, ce n’est quand même pas toujours très confortable.  :pfff:  Brigitte Allain-Dupré dans ce livre, avec une patiente, remonte à plusieurs générations.


C'est toujours inconfortable voire à la limite du supportable...C'est assez logique quand on connait les enjeux. Et le changement en profondeur et le pire ennemi du moi, dans un premier temps ;)
Nous sommes tous inégaux face à ce que notre "nature" appelle. Travailler psychiquement sera une question de vie ou de mort pour certains, une formalité pour d'autres.
Mais avec ou sans soutien (parce que bon, ce n'est pas parce que la psyché n'a pas attendu les psychiatres, analystes et autres).
 

V pour a écrit :

Pour en revenir à Jung, j'ai regardé une vidéo sur les types psychologiques. Je trouve cela vraiment très intéressant. L'orateur permet de prendre conscience des différents profils et au final des "déterminismes" qui vont orienter, influencer nos comportements, réactions aux diverses situations.


Ha les fameux types psychologiques.
C'est passionnant et permet, aussi, de saisir l'autre dans sa différence de fonctionnement.
Jung a abandonné les types car il estimait que la dynamique était insaisissable et le risque d'erreur et "d'enfermement" dans une catégorie assez grande.


---------------
http://carl-gustav-jung.blogspot.com/    https://www.facebook.com/Ordre-Mart [...] 890782347/  
n°50206599
V pour
Posté le 29-06-2017 à 23:22:24  profilanswer
 


elmo86 a écrit :


Ha les fameux types psychologiques.
C'est passionnant et permet, aussi, de saisir l'autre dans sa différence de fonctionnement.
Jung a abandonné les types car il estimait que la dynamique était insaisissable et le risque d'erreur et "d'enfermement" dans une catégorie assez grande.


Ah il a abandonné cette approche ? Pourtant, ça a l'air très complet au niveau du profil psychologique, notamment via le mbti ?
Du coup, le dualisme extraversion/introversion, il a abandonné aussi ?

Message cité 1 fois
Message édité par V pour le 29-06-2017 à 23:23:16
n°50206717
etel
Le code a changé
Posté le 29-06-2017 à 23:42:30  profilanswer
 

Même sur ce forum, on voit ceux qui sont sensibles à la question du psyché, aux souffrances psychiques ... et d'autres non, pour des raisons religieuses, d'obscurantisme, d'ignorance involontaire, ou d'inconfort, parceque cet appareil défensif c'est une muraille impossible à déconstruire pour certains, balisée par notre histoire.  
 
Quand j'entends un pépé de 90 ans dire, "tout ça c'est des conneries" je peux comprendre, mais quand j'entends un ou une trentenaire dire la même chose, je suis moins tolérante.
 
L’ombre est l’opposé de la face idéale que l’on cherche à montrer aux autres, «  un contre poison aux illusions idéalistes » Jung


---------------
Liberté, j'écris ton nom. Paul Eluard et moi
n°50210061
elmo86
De l'ordure en or...
Posté le 30-06-2017 à 11:49:54  profilanswer
 

V pour a écrit :


 
Ah il a abandonné cette approche ? Pourtant, ça a l'air très complet au niveau du profil psychologique, notamment via le mbti ?  
Du coup, le dualisme extraversion/introversion, il a abandonné aussi ?


Aheum, le MBTI s'est servi des travaux de Jung mais bon, je préfère pas trop commenter mais ce n'est surement pas pour servir la cause analytique ;)
Abandonner dans le sens, cesser d'y travailler et de s'y référencer. En même temps, il n'en avait plus besoin pour "comprendre" ses analysés.
Il estimait la dynamique archétypique plus importante à saisir et encadrer, tout comme l'idée de l'ombre qui a disparu au profit de ses recherches anima / animus.
Non, l'investissement de libido, extraversion / introversion, n'a jamais été remis en cause. C'est inscrit dans la nature même de la nature.
 

etel a écrit :

Même sur ce forum, on voit ceux qui sont sensibles à la question du psyché, aux souffrances psychiques ... et d'autres non, pour des raisons religieuses, d'obscurantisme, d'ignorance involontaire, ou d'inconfort, parceque cet appareil défensif c'est une muraille impossible à déconstruire pour certains, balisée par notre histoire.  
 
Quand j'entends un pépé de 90 ans dire, "tout ça c'est des conneries" je peux comprendre, mais quand j'entends un ou une trentenaire dire la même chose, je suis moins tolérante.
 
L’ombre est l’opposé de la face idéale que l’on cherche à montrer aux autres, «  un contre poison aux illusions idéalistes » Jung


 :)  


---------------
http://carl-gustav-jung.blogspot.com/    https://www.facebook.com/Ordre-Mart [...] 890782347/  
n°50212088
V pour
Posté le 30-06-2017 à 14:54:38  profilanswer
 

elmo86 a écrit :


Aheum, le MBTI s'est servi des travaux de Jung mais bon, je préfère pas trop commenter mais ce n'est surement pas pour servir la cause analytique ;)
Abandonner dans le sens, cesser d'y travailler et de s'y référencer. En même temps, il n'en avait plus besoin pour "comprendre" ses analysés.
Il estimait la dynamique archétypique plus importante à saisir et encadrer, tout comme l'idée de l'ombre qui a disparu au profit de ses recherches anima / animus.
Non, l'investissement de libido, extraversion / introversion, n'a jamais été remis en cause. C'est inscrit dans la nature même de la nature.
 


 
D'accord. Dommage, car je trouve que cette typologie est assez exhaustive. C'est justement ce que je comprends le moins l'archétype, l'anima/animus ^^

n°50213067
elmo86
De l'ordure en or...
Posté le 30-06-2017 à 16:19:09  profilanswer
 

V pour a écrit :


 
D'accord. Dommage, car je trouve que cette typologie est assez exhaustive. C'est justement ce que je comprends le moins l'archétype, l'anima/animus ^^


Cette typologie reste et demeure passionnante !
Et je demeure convaincu que cette "boussole psychologique" répond le mieux au "pourquoi l'autre ne reçoit pas comme moi?".
 
Le fait est qu'il y a une dynamique dans ce cadre, processus même car jamais fini ou abouti et que le danger, pressenti par Jung, est de "classifier quelqu'un" en oubliant que cela peut changer en quelques mois...
 
http://www.jung-reve-alchimie.fr/b [...] #dynamique
 


---------------
http://carl-gustav-jung.blogspot.com/    https://www.facebook.com/Ordre-Mart [...] 890782347/  
n°50216079
etel
Le code a changé
Posté le 30-06-2017 à 21:57:46  profilanswer
 

…Et la faculté de dominer nos émotions, qui peut nous paraître désirable d’un certain point de vue, serait par ailleurs une qualité de valeur contestable, car elle enlèverait aux relations humaines toute variété, toute couleur, toute chaleur et tout charme…
 
Le 21ème siècle est passé dans l'émotion, avec les médias, dans des documentaires, au cinéma, dans la littérature, flux d'informations, les animaux, la nature etc. Je pense qu'il faut faire la différence entre contrôler ses émotions et les maîtriser, les accepter. Certains pensent encore que les émotions c'est pour les faibles ou les femmes... alors que les émotions sont partout, négatives ou positives. Que dirait Jung de cette phrase bien contemporaine "ne pas agir sous le coup de l'émotion"  :)


Message édité par etel le 30-06-2017 à 22:02:09

---------------
Liberté, j'écris ton nom. Paul Eluard et moi
mood
Publicité
Posté le 30-06-2017 à 21:57:46  profilanswer
 

n°50217490
V pour
Posté le 01-07-2017 à 01:47:06  profilanswer
 

Je répondrai: l'impulsion a parfois du bon.

n°50231576
elmo86
De l'ordure en or...
Posté le 03-07-2017 à 09:56:30  profilanswer
 

Jung écrivait et disait (dans une interview) : là où il y a de l'émotion, il y a un enjeu psychologique à dénouer.
Nous ne parlons évidemment pas des émotions liées aux sentiments...


---------------
http://carl-gustav-jung.blogspot.com/    https://www.facebook.com/Ordre-Mart [...] 890782347/  
n°50236447
etel
Le code a changé
Posté le 03-07-2017 à 16:01:38  profilanswer
 

Sauf que 3 générations après Jung, il y a le Canadien Robert Hare, professeur émérite, qui nomme le psychopathe comme froid sans émotion ni empathie.
 
Donc je préfère la première option, même si les émotions envahissantes sont douloureuses  
 
 :)


---------------
Liberté, j'écris ton nom. Paul Eluard et moi
n°50237169
elmo86
De l'ordure en or...
Posté le 03-07-2017 à 16:38:49  profilanswer
 

etel a écrit :

Sauf que 3 générations après Jung, il y a le Canadien Robert Hare, professeur émérite, qui nomme le psychopathe comme froid sans émotion ni empathie.
 
Donc je préfère la première option, même si les émotions envahissantes sont douloureuses  
 
 :)


Je ne vois pas vraiment le rapport.
Oui, le psychopathe est souvent, pour ne pas dire systématiquement, psychotique, donc détaché de perceptions "humaines communes", ce n'est pas nouveau.
 
L'émotionnel artificiel et le pathos des medias actuels ne sont pas les émotions personnelles.
Parmi elles, celles qui sont singulières et détachées d'évènements évidents (déclaration d'amour, accident, colère, etc) sont toutes liées à un "complexe" pour rester dans le ton jungien, c'est juste la signification des mots de Jung.
"Ne pas agir sous le coup de l'émotion", en ce cas, serait d'une évidente priorité pour Jung.


---------------
http://carl-gustav-jung.blogspot.com/    https://www.facebook.com/Ordre-Mart [...] 890782347/  
n°50237476
etel
Le code a changé
Posté le 03-07-2017 à 16:56:48  profilanswer
 

:pfff:  Les psychopathes sont rarement psychotiques. Les psychopathes ne sont pas tous violents. Avec le psychologue Paul Babiak, ils ont écrit un ouvrage consacré à ces « serpents en costume » qui prospèrent dans le monde de l’entreprise
 
Je voulais juste t’expliquer que les émotions peuvent être un atout si on se place du coté de ceux qui n’en ont pas.  "Ne pas agir sous le coup de l'émotion" pas simple à travailler, mais nécessaire.

Message cité 1 fois
Message édité par etel le 03-07-2017 à 16:57:44

---------------
Liberté, j'écris ton nom. Paul Eluard et moi
n°50239293
etel
Le code a changé
Posté le 03-07-2017 à 19:29:30  profilanswer
 

Je sais ce qu’a dit Jung sur le complexe : « Le complexe est un fragment psychique scindé à forte charge affective, jouissant d’une certaine autonomie et d’un puissante cohérente interne […] l’origine du complexe est souvent un choc émotionnel, un traumatisme ou quelques autres incidents analogues ayant pour effet de séparer un compartiment de la psyché »
 
Alors oui, l'affaire Gregory est un choc émotionnel relayé par les médias, tout comme les attentats. Est- ce vraiment un problème ?  
 
Nous sommes passés d’une société de taiseux, et de manque de moyens technologiques (peu de personne du peuple connaissait Freud au temps de son vivant) à une société qui parle trop et trop vite, grâce ou à cause des réseaux sociaux. L’équilibre se fera peut-être dans les prochaines générations. En attendant, on peut toujours aller vivre en Corée du Nord  :)

Message cité 1 fois
Message édité par etel le 03-07-2017 à 19:46:26

---------------
Liberté, j'écris ton nom. Paul Eluard et moi
n°50274090
elmo86
De l'ordure en or...
Posté le 06-07-2017 à 20:18:11  profilanswer
 

etel a écrit :

:pfff:  Les psychopathes sont rarement psychotiques. Les psychopathes ne sont pas tous violents. Avec le psychologue Paul Babiak, ils ont écrit un ouvrage consacré à ces « serpents en costume » qui prospèrent dans le monde de l’entreprise
Je voulais juste t’expliquer que les émotions peuvent être un atout si on se place du coté de ceux qui n’en ont pas.  "Ne pas agir sous le coup de l'émotion" pas simple à travailler, mais nécessaire.


Oui bien entendu, les émotions ont un rôle à jouer, si on s'écarte d'une attitude "unilatérale" à leur égard ;)
 
Concernant la distinction psychopathe/psychotique, c'est une affaire de nomenclature médicale. Je ne suis absolument pas d'accord avec le fait de déclarer un psychotique violent puisque la dissociation, aussi poussée soit elle, n'engage en rien un caractère physiquement inadapté. Beaucoup de psychotiques restent face à un mur en se dandinant, loin de ce monde et de leur monde intérieur sans geste violent.
De la même manière, dire qu'un psychopathe, détaché de tout empathie, n'est pas dans une forme avancée de dissociation psychique, c'est un peu limite. Evidemment, ce n'est que mon opinion.
 

etel a écrit :

Je sais ce qu’a dit Jung sur le complexe : « Le complexe est un fragment psychique scindé à forte charge affective, jouissant d’une certaine autonomie et d’un puissante cohérente interne […] l’origine du complexe est souvent un choc émotionnel, un traumatisme ou quelques autres incidents analogues ayant pour effet de séparer un compartiment de la psyché »
 
Alors oui, l'affaire Gregory est un choc émotionnel relayé par les médias, tout comme les attentats. Est- ce vraiment un problème ?  
 
Nous sommes passés d’une société de taiseux, et de manque de moyens technologiques (peu de personne du peuple connaissait Freud au temps de son vivant) à une société qui parle trop et trop vite, grâce ou à cause des réseaux sociaux. L’équilibre se fera peut-être dans les prochaines générations. En attendant, on peut toujours aller vivre en Corée du Nord  :)


Oui, c'est un véritable problème dans une société où les médias deviennent une référence culturelle (pour ne pas dire cultuelle) pour une assemblée d'individus de moins en moins capable de se développer par eux-mêmes...Et pour cause ;)
La société de taiseux, comme les sociétés dites "primitives" (quel vilain terme) étaient défaillantes mais en connexion étroite avec une forme d'intériorité, chacune à leur manière.
Aujourd'hui, pour ne pas se laisser bouffer et séduire par la facilité de non-penser, faut être costaud.
 


---------------
http://carl-gustav-jung.blogspot.com/    https://www.facebook.com/Ordre-Mart [...] 890782347/  
n°50284339
hatapoum
Posté le 07-07-2017 à 20:16:20  profilanswer
 

etel a écrit :

Sauf que 3 générations après Jung, il y a le Canadien Robert Hare, professeur émérite, qui nomme le psychopathe comme froid sans émotion ni empathie.
 
Donc je préfère la première option, même si les émotions envahissantes sont douloureuses  
 
 :)


 
Ce qui est bien c'est qu'avec une grille de lecture pareille d'un individu x tu vas le considérer comme un individu froid, sans émotion ni empathie. Un bon moyen de produire un individu froid, sans émotion ni empathie.  
 
Sinon t'as une fâcheuse tendance à remettre l'autre en cause avec ce que tu piges de la psychanalyse, c'est le pire usage à faire de ce savoir. Ce serait bien que tu te concentres sur toi, c'est à ça que ça sert à la psychanalyse en premier lieu.  
Et bon je me prive pas pour faire la leçon à des psychanalystes sur cette question du rapport au savoir alors je vois pas de raisons de t'épargner. Parce que les gens qui transforment la psychanalyse en instrument de domination font un contre emploi terrible de cette somme théorique, l'enjeu c'est l'émancipation, l'altérité, la reconnaissance de soi à travers l'autre. Pas de se complaire dans une illusion narcissique qui nous pousse à nous mettre au dessus de notre prochain.  
 
Sinon de manière générale la différence psychose/névrose me semble assez vaine, du moins comme on l'entend usuellement. On se retrouve avec un grille de lecture dichotomique généralement foireuse qui soutient que d'un côté on a du pathologique sain, la névrose, et de l'autre du pathologie délirant, la psychose. C'est absurde. Disons que de tels référentiels sont sans doute essentiels du côté psychiatrique pour permettre aux individus de communiquer, mais à notre niveau ça n'a pas vraiment d'intérêt. L'enjeu c'est l'humain, sa singularité et ça que tu sois psychotique ou névrosé c'est à conquérir. Ce qui fonde la distinction c'est la position de départ mais la ligne d'arrivée est la même dans les deux cas.  
 
Le résultat il est pas anodin puisque t'as une image assez péjorative de la psychoque qui se déploye dans le champs social, une image qui est le reflet de notre peur sociétale vis à vis de la folie, du coup le premier à en souffrir c'est le pscyhotique lui même.  
 
A noter qu'à priori on peut prendre n'importe quel sujet sur terre, si on le démolit assez fort il doit devenir fin fou. Même s'il n'était "que" névrosé à la base, voir "parafaitement" sain.  

n°50299660
jupiter39
Posté le 10-07-2017 à 06:06:42  profilanswer
 

etel a écrit :

Il vaut mieux un bon livre qu'un mauvais psychanalyste. Je trouve très intéressant le concept du Patient Expert, c'est nouveau dans notre culture. Mais attention au charlatan ! C'est pour ça qu'il vaut mieux s'adresser aux psychologues études universitaires, ou psychiatres médecine.
 
 :hello:  


 


 
Merci.Qu'est ce qu'un patient expert? quelqu'un qui lit des bouquins de psycho sur sa propre névrose?

n°50342459
jupiter39
Posté le 13-07-2017 à 21:52:06  profilanswer
 
n°50364135
elmo86
De l'ordure en or...
Posté le 17-07-2017 à 10:09:38  profilanswer
 

jupiter39 a écrit :


Merci.Qu'est ce qu'un patient expert? quelqu'un qui lit des bouquins de psycho sur sa propre névrose?


Expert de quoi ?
 


Merci
 


---------------
http://carl-gustav-jung.blogspot.com/    https://www.facebook.com/Ordre-Mart [...] 890782347/  
n°50489078
psychoreve
L'ouverture résout tout.
Posté le 30-07-2017 à 16:38:10  profilanswer
 

CG Jung Foundation of NY
23 juillet, 21:05 ·  
"Every form of addiction is bad, no matter whether the narcotic be alcohol or morphine or idealism." - Carl Jung


---------------
http://velo-sens.net/ http://psychoreve-psychoreve.blogspot.com/ Le devoir a une étrange ressemblance avec le bonheur d'autrui. Hugo Victor
n°50518679
elmo86
De l'ordure en or...
Posté le 02-08-2017 à 14:57:25  profilanswer
 

psychoreve a écrit :

CG Jung Foundation of NY
23 juillet, 21:05 ·
"Every form of addiction is bad, no matter whether the narcotic be alcohol or morphine or idealism." - Carl Jung


haaa tu vois qu'il a pas écrit que des conneries.

 

Trêve de plaisanterie, le jeu des citations est le propre de l'absence d'argumentaire sérieux.
Dans ses correspondances, tu trouveras aussi des allusions claires sur la forme névrotique, sévère, qu'il nomme "Don Quichotte", celui qui, croyant être porté par une vertu et/ou une "guerre sainte" pour l'humanité ou le collectif, va, naturellement, se trouver des nuisibles / ennemis qui ne sont autres que...ceux qui ne sont pas en accord avec son combat.

 

Espérant que cela t'aide, sur un plan personnel...


Message édité par elmo86 le 28-08-2017 à 13:08:50

---------------
http://carl-gustav-jung.blogspot.com/    https://www.facebook.com/Ordre-Mart [...] 890782347/  
n°50771553
elmo86
De l'ordure en or...
Posté le 28-08-2017 à 13:07:47  profilanswer
 

thème sensible et particulier, autour de l'idée du nombre et du chiffre.
 
 
http://www.jung-reve-alchimie.fr/c [...] e-nombres/


---------------
http://carl-gustav-jung.blogspot.com/    https://www.facebook.com/Ordre-Mart [...] 890782347/  
n°50844153
jupiter39
Posté le 03-09-2017 à 22:31:27  profilanswer
 


 
Bonsoir
 
ce qu'on a appelé la pulsion de Mort chez Freud:
 
1) Est-ce que ça a une signification complètement différente chez Jung?
 
2)Cette pulsion de Mort explique-t-elle en partie les meurtres,les viols,les guerres?(freudo-marxisme?)
https://www.cairn.info/revue-cliniq [...] ge-193.htm
 

n°50859727
jupiter39
Posté le 05-09-2017 à 11:37:54  profilanswer
 
n°50870396
elmo86
De l'ordure en or...
Posté le 06-09-2017 à 11:35:46  profilanswer
 

jupiter39 a écrit :


 
Bonsoir
 
ce qu'on a appelé la pulsion de Mort chez Freud:
 
1) Est-ce que ça a une signification complètement différente chez Jung?
 
2)Cette pulsion de Mort explique-t-elle en partie les meurtres,les viols,les guerres?(freudo-marxisme?)
https://www.cairn.info/revue-cliniq [...] ge-193.htm
 


Oui, la pulsion de mort chez Freud (qui d'ailleurs ne vient pas de lui mais des travaux de Spielrein) serait un instinct naturel poussant au retour de l'état dit anorganique (avant que la conscience soit).
Pour Jung et pour faire simple, il n'existe pas d'instinct contrariant la vie, juste des freins, des blocages, en grande partie d'ordre personnel, qu'il faut considérer et identifier.
Les pulsions morbides ou meurtrières, qu'elles soient en lien ou pas avec une psychose, ne rentre pas, directement, dans ce champs.
 


Merci


---------------
http://carl-gustav-jung.blogspot.com/    https://www.facebook.com/Ordre-Mart [...] 890782347/  
n°51851042
elmo86
De l'ordure en or...
Posté le 15-12-2017 à 17:19:38  profilanswer
 
n°51851809
elmo86
De l'ordure en or...
Posté le 15-12-2017 à 19:01:01  profilanswer
 

"Dans une première partie, j’étudierai les origines du concept décrit par Jung comme représentant la partie inférieure de la personnalité, à comparer à l’inconscient personnel de Freud.  
J’examinerai les relations entre ombre, clivage et projection. Je tenterai de répondre à plusieurs questions.  
L’ombre est-elle un complexe ou un archétype ? Quels sont ses rapports avec l’anima/animus et l’inconscient collectif ? Quel problème éthique soulève la confrontation à l’ombre et quel en est l’impact sur la collectivité ? Comment l’ombre se manifeste-t-elle dans la psychothérapie, et quel est son lien avec la fonction transcendante, l’individuation et la totalité ?"
 
https://www.cairn.info/revue-cahier [...] age-51.htm


---------------
http://carl-gustav-jung.blogspot.com/    https://www.facebook.com/Ordre-Mart [...] 890782347/  
mood
Publicité
Posté le   profilanswer
 

 Page :   1  2  3  4  5  ..  16  17  18  19  20  21
Page Suivante

Aller à :
Ajouter une réponse
 

Sujets relatifs
Clim mobile : retours d'expérience merci[Topic qui pique] Débat sur la tolérance.
débat de sciences politique et économique sur l'économie de marché[psychologie des masses televisuées] claudette=MV=40%. kilucru ?
retour d'expérience et paramètrage de PAC France GeothermieTopic Votre experience sexuelle la plus "Osée"
Avez-vous tenté l'expérience mentale du prolongement de la douleur?VO, VF, VF st [le débat]
Débat Hadopi / Loppsi (important merci)Mon expérience téléphonique avec les escrocs !
Plus de sujets relatifs à : Carl Jung - Psychologie analytique, une alternative à Freud ?


Copyright © 1997-2018 Hardware.fr SARL (Signaler un contenu illicite) / Groupe LDLC / Shop HFR