Forum |  HardWare.fr | News | Articles | PC | Prix | S'identifier | S'inscrire | Shop Recherche
1989 connectés 

 


 

 Mot :   Pseudo :  
  Aller à la page :
 
 Page :   1  2  3  4  5  ..  9030  9031  9032  ..  9060  9061  9062  9063  9064  9065
Auteur Sujet :

Topic Ciné - News, discussions, débats, infos, bandes-annonces, séries

n°62891201
Spaune
Cordialement
Posté le 09-05-2021 à 17:39:59  profilanswer
 

Reprise du message précédent :

John Oldman a écrit :


 
Le bouquin est soporifique je trouve. La même chose en boucle


T’es passé au dessus, c’est tout :jap:

Message cité 1 fois
Message édité par Spaune le 09-05-2021 à 17:40:12

---------------
Un doute sur une taille de basquette -> asphaltgold a la réponse frer // Mon topic vente
mood
Publicité
Posté le 09-05-2021 à 17:39:59  profilanswer
 

n°62891891
Pedro l'en​fant tapir
Gros con au guidon
Posté le 09-05-2021 à 19:24:58  profilanswer
 

John Oldman a écrit :

 

Le bouquin est soporifique je trouve. La même chose en boucle

 

Blasphème. J'avais lu le livre avant de voir le film et ce dernier m'a paru bien fade.

Message cité 1 fois
Message édité par Pedro l'enfant tapir le 09-05-2021 à 19:26:42
n°62891980
gueuselamb​ix
Minipouce
Posté le 09-05-2021 à 19:35:17  profilanswer
 

Un homme qui me plaît : neuf ans après À bout de souffle et quatre après Pierrot le fou qu'il avait tournés pour Godard, Belmondo trace à nouveau sa route dans un road trip sentimental, aux USA et sous la direction de Lelouch cette fois.

 

Je n'avais pas vu l'intérêt des films de Godard,  que ce soit au niveau de l'histoire ou de la mise en scène. Je veux bien y voir une inculture de ma part, ce n'est pas un problème. Mais sur le même thème, le film de Lelouch me touche énormément. Un couple en fuite devant le raisonnable, devant leurs obligations respectives de retourner à leurs vies. Des séquences superbes comme celle à Vegas ou celle de la poursuite des Indiens, où le bonheur de ces deux amants se conjugue au présent, en tentant de ne pas penser au lendemain.

 

Plus je découvre Belmondo, plus je trouve effarante sa carrière. Il a tourné avec tous les grands réalisateurs et avec toutes les grandes actrices de l'époque. Pour une fois je suis heureux d'avoir Netflix pour découvrir tous ces films.


---------------
Fais ce que je dis, pas ce que je fais.
n°62892473
John Oldma​n
Posté le 09-05-2021 à 20:27:53  profilanswer
 

Spaune a écrit :


T’es passé au dessus, c’est tout :jap:


du tout pour le coup. C'est juste trop redondant/descriptif à mon goût. Au bout du 17ème bivouac à bouffer des conserves ça lasse
 
 

Pedro l'enfant tapir a écrit :


 
Blasphème. J'avais lu le livre avant de voir le film et ce dernier m'a paru bien fade.


 
j'ai peu de souvenirs du film à vrai dire.


---------------
"What if a man from the Upper Paleolithic had survived until the present day?"    
n°62892540
gueuselamb​ix
Minipouce
Posté le 09-05-2021 à 20:34:38  profilanswer
 

John Oldman a écrit :


du tout pour le coup. C'est juste trop redondant/descriptif à mon goût. Au bout du 17ème bivouac à bouffer des conserves ça lasse

 



 

Ca m'avait beaucoup touché en tant que père. Le mec a plus rien a offrir à son enfant, le monde est mort, l'humanité quasi, ceux qui restent sont un danger. Et pourtant il continue son chemin, alors oui ça se répète, mais j'y vois l'acharnement d'un homme à vouloir croire qu'il y a un espoir pour son enfant.


---------------
Fais ce que je dis, pas ce que je fais.
n°62892627
Hecky34
Posté le 09-05-2021 à 20:43:28  profilanswer
 

John Oldman a écrit :


 
Le bouquin est soporifique je trouve. La même chose en boucle


[:4lkaline:6] Ce qu'il ne faut pas lire
Il y a dans ce bouquin des moments qui m'ont choqués et fait réfléchir sur la nature humaine. Le tout avec un sentiment de dégout et mal-etre. Je concois qu'on peut ne pas aimer, mais soporifique, non. Ce bouquin, ainsi que le film, est tout sauf soporifique.
 

Spoiler :

L'élevage d'etres humains sous-alimentés, ces derniers demandant désespérément de l'aide, dans le sous-sol d'une maison, j'ai eu envie de vomir. Pareil pour la scene ou un type d'un gang observe le fils de facon perverse, en imagineant lui faire toutes sorte de saloperies sexuelles, puis le manger :/

Message cité 1 fois
Message édité par Hecky34 le 09-05-2021 à 20:54:12
n°62892896
skum
you'll never walk alone
Posté le 09-05-2021 à 21:15:33  profilanswer
 

:hello:

 

Question sur Millenium de Fincher :

 
Spoiler :

Esqu'il y a une scène de viol comme dans le film original suédois? Ou esque c'est plus soft de ce coté la?

Message cité 2 fois
Message édité par skum le 09-05-2021 à 21:15:44

---------------
"Mundi placet et spiritus minima", ça n'a aucun sens mais on pourrait très bien imaginer une traduction du type : "Le roseau plie, mais ne cède... qu'en cas de pépin" ce qui ne veut rien dire non plus.
n°62892918
Arkin
Posté le 09-05-2021 à 21:17:15  profilanswer
 

skum a écrit :

:hello:  
 
Question sur Millenium de Fincher :
 

Spoiler :

Esqu'il y a une scène de viol comme dans le film original suédois? Ou esque c'est plus soft de ce coté la?



 
pas vu la version suèdoise

Spoiler :

je dirais pas que c'est soft comme scène :o


---------------
Kiribati se dit kiribass,khmer rouge se dit kmaille rouge,Lesotho se dit léssoutou,Laos se dit lao
n°62893390
John Oldma​n
Posté le 09-05-2021 à 21:59:10  profilanswer
 

gueuselambix a écrit :


 
Ca m'avait beaucoup touché en tant que père. Le mec a plus rien a offrir à son enfant, le monde est mort, l'humanité quasi, ceux qui restent sont un danger. Et pourtant il continue son chemin, alors oui ça se répète, mais j'y vois l'acharnement d'un homme à vouloir croire qu'il y a un espoir pour son enfant.


Et j’ai tout à fait capté ce message là. Mais ça m’a pas happé globalement  

Hecky34 a écrit :


[:4lkaline:6] Ce qu'il ne faut pas lire
Il y a dans ce bouquin des moments qui m'ont choqués et fait réfléchir sur la nature humaine. Le tout avec un sentiment de dégout et mal-etre. Je concois qu'on peut ne pas aimer, mais soporifique, non. Ce bouquin, ainsi que le film, est tout sauf soporifique.
 

Spoiler :

L'élevage d'etres humains sous-alimentés, ces derniers demandant désespérément de l'aide, dans le sous-sol d'une maison, j'ai eu envie de vomir. Pareil pour la scene ou un type d'un gang observe le fils de facon perverse, en imagineant lui faire toutes sorte de saloperies sexuelles, puis le manger :/



 
Oui ce sont les 2/3 passages ou ça bouge un peu quoi. J’ai pas détesté hein, mais je relirai pas :jap:


---------------
"What if a man from the Upper Paleolithic had survived until the present day?"    
n°62894613
Rasthor
Posté le 10-05-2021 à 01:34:17  profilanswer
 

Je viens de voir un long métrage en 4/3. Tellement long qu'on a du le voir en deux soirs. Je ferais un mini CR demain.
Si vous trouvez le nom avant, vous gagnez ... toute mon estime. :D

mood
Publicité
Posté le 10-05-2021 à 01:34:17  profilanswer
 

n°62894627
Born Dead
Posté le 10-05-2021 à 01:41:51  profilanswer
 

Philosophy of a Knife ? :o

n°62894635
fret6
Posté le 10-05-2021 à 01:45:54  profilanswer
 

J'ai vu Adieu les cons
Je suis assez mitigé. J'ai l'impression d'être passé à côté du message et ça me gêne. C'est un bon film, à la fois sérieux et déjanté.
J'aime l'univers de Dupontel avec ses personnages hauts en couleurs et parfois déjantés. Il y a beaucoup de ressenti "clown triste", ce qui me plait et il fait passer des messages critiques sur notre société parfois de manière évidente, mais aussi ça peut être très fin. Des gags grossiers aussi mais qui font mouche (chez moi).
 
Pour la technique, le rendu très orange/bleu dont on a parlé ici il y a quelques semaines est très présent et je trouve ça assez criard parfois. Ça m'a sauté aux yeux (sans doute à cause de ce topic :o ) et du coup je me suis dit que Dupontel tombait ici dans le piège de la "mode".
 


---------------
Stamba blo Fridom - Documentaire sur l'indépendance du Vanuatu
n°62894728
barnabe
Posté le 10-05-2021 à 06:19:11  profilanswer
 

skum a écrit :

:hello:  
 
Question sur Millenium de Fincher :
 

Spoiler :

Esqu'il y a une scène de viol comme dans le film original suédois? Ou esque c'est plus soft de ce coté la?



Spoiler :

Cette scène est un peu plus crue dans la version suédoise, qui est en général plus fidèle au livre que la version de Fincher. Notamment dans la personnalité de Lisbeth qui apparait un peu plus soft dans le film de Fincher que dans le bouquin et que le film suédois.
Lisbeth apparait plus sentimentale dans le film de Fincher, alors que ça n'apparait pas trop dans le bouquin. Jamais elle n'offre un blouson à Bloomquist parce qu'elle a des sentiments pour lui comme à la fin du film de Fincher. Elle en a peut-être dans le bouquin mais ne les montre jamais.


Même si la version suédoise est moins "brillante" plus académique que la version de Fincher, elle vaut quand-même le coup, surtout la version TV en 6 épisodes qui est très fidèle aux bouquins dans le déroulement.
 
A noter qu'il existe aussi le film "The Girl in the Spider's Web" avec Claire Foy dans le rôle de Salender, sorti en 2018. Le scénario est inspiré de la suite des romans Millenium écrits par Karl Lagercranst et non pas Stieg Larson l'auteur original de cette série de 3 romans.


Message édité par barnabe le 10-05-2021 à 06:29:37
n°62894730
barnabe
Posté le 10-05-2021 à 06:19:50  profilanswer
 

Rasthor a écrit :

Je viens de voir un long métrage en 4/3. Tellement long qu'on a du le voir en deux soirs. Je ferais un mini CR demain.
Si vous trouvez le nom avant, vous gagnez ... toute mon estime. :D


Justice League Snyder's cut

n°62894752
Emzy
Rōnin
Posté le 10-05-2021 à 06:55:38  profilanswer
 

Rasthor a écrit :

Je viens de voir un long métrage en 4/3. Tellement long qu'on a du le voir en deux soirs. Je ferais un mini CR demain.
Si vous trouvez le nom avant, vous gagnez ... toute mon estime. :D


Spoile pas, je dois le finir ce soir  :D

 

Et j'ai bien aimé les 3/4 que j'ai vus jusqu'à maintenant.  :jap:


---------------
Je rachète votre topic, commencez à faire vos valises.
n°62894785
brown pape​r bag
Concours de pyjama mental
Posté le 10-05-2021 à 07:26:51  profilanswer
 

Apparemment, ça serait moins pire que la version officielle qui a été reshoot par Whedon.
Mais je ne trouve pas l'argument très convaincant, ça reste du Snyder :o

Message cité 1 fois
Message édité par brown paper bag le 10-05-2021 à 07:27:12

---------------
Eponyme -- Le poil des abeilles, le parfum des algues moites --
n°62895079
Emzy
Rōnin
Posté le 10-05-2021 à 08:52:52  profilanswer
 

brown paper bag a écrit :

Apparemment, ça serait moins pire que la version officielle qui a été reshoot par Whedon.
Mais je ne trouve pas l'argument très convaincant, ça reste du Snyder :o


C'est pas moins pire, c'est complètement autre chose.
C'est un vrai film qui raconte beaucoup de choses, et surtout qui raconte tout ce qu'il comptait raconter. Alors que le truc de Whedon n'a aucun sens, ni dans son projet, ni dans ce qui est finalement arrivé sous nos yeux.


---------------
Je rachète votre topic, commencez à faire vos valises.
n°62895100
brown pape​r bag
Concours de pyjama mental
Posté le 10-05-2021 à 08:54:57  profilanswer
 

Ok :jap:
J'attendrai d'y avoir jeté un oeil, si je trouve le courage, pour en dire du mal :D


---------------
Eponyme -- Le poil des abeilles, le parfum des algues moites --
n°62895109
machin_
Posté le 10-05-2021 à 08:57:18  profilanswer
 

Emzy a écrit :


C'est pas moins pire, c'est complètement autre chose.
C'est un vrai film qui raconte beaucoup de choses, et surtout qui raconte tout ce qu'il comptait raconter. Alors que le truc de Whedon n'a aucun sens, ni dans son projet, ni dans ce qui est finalement arrivé sous nos yeux.


Steppenwolf a une vraie raison d'être dans ce film.  :jap:
 
Rien à voir avec l'autre film où je suis méchant parce-que.


Message édité par machin_ le 10-05-2021 à 08:57:56
n°62895673
CorB3n
Posté le 10-05-2021 à 10:04:45  profilanswer
 

brown paper bag a écrit :

Ok :jap:
J'attendrai d'y avoir jeté un oeil, si je trouve le courage, pour en dire du mal :D


Si on arrive à faire voir JLSC de plus de 3h à toi, je pense qu’on peut fermer le topic :o


---------------
CS-View et les chouals vous invitent à consulter la charte du site.
n°62897075
gregouf
Abubu Grigoufi Al-Hibi
Posté le 10-05-2021 à 12:40:36  profilanswer
 

Alors qu’Edouard Molinaro nous annonçait en 1982 que Pour cent briques t’as plus rien, certains autres réalisateurs ont trouvé dans des sommes modiques le moyen de développer leurs visions du cinéma. Souvent des films de genre, souvent axé horreur, les exemples ne manquent pas dans les dernières années de réalisations à faible budget comme One Cut of the Dead qui revient régulièrement ici. Mais que peut-on vraiment faire avec 7000$? Deux films de genre, l’un Américain, l’autre Mexicain, l’un d’action, l’autre de Hard SF  [:lumbahaab:1]  
 
Primer, Shane Carruth – 2004 (Dispo sur Amazon Prime UK)
 
https://i.ibb.co/T43hLmC/Primer-Small.jpg
 
IMDb : https://www.imdb.com/title/tt0390384/
 
Le film revient régulièrement dans les meilleurs films de SF de ces 20 dernières années. Petit film indé où le réalisateur est également acteur principal, scénariste, compositeur, chef du casting, producteur… C’est même sa femme qui faisait les sandwichs pour nourrir l’équipe de tournage ! J’avais découvert le titre récemment alors qu’on parlait justement du sujet. En remontant dans le topic, le film avait été remarqué lors de sa sortie et le titre revenait de temps en temps. Rattrapage!
 
Primer, c’est la découverte par deux scientifiques de garage d’un moyen de voyager dans le temps. Là où l’idée est intéressante c’est que ce voyage ne peut se faire qu’en arrière jusqu’au moment où la machine est activée. On allume la machine, on va faire se faire un café et en rentrant dedans on revient à l’instant initial où le bouton ON a été enclenché. Nos deux personnages décident d’utiliser leur découverte pour jouer sur le marché boursier, l’attente avec le café se faisant dans une chambre d’hôtel pour éviter d’impacter l’environnement par leurs actions. De ce postulat initial, le film offre un scenario très élaboré sur les boucles temporelles avec une construction qu’on croit initialement chronologique mais qui s’avère beaucoup, beaucoup plus complexe. Et c’est là la force du métrage, un scenario bien écrit qui utilisent ces boucles et l’idée de modification d’une réalité pour se construire de manière beaucoup plus élaborée qu’il n’apparaît initialement. Les dernières 15 minutes sont une « orgies » de boucles imbriquées et il y a une énorme cohérence sur l’ensemble du scenario.
 
Sur les autres aspects, le film souffre de son budget. C’est visuellement de « son époque » avec un visuel qui tire sur le vert et une réalisation somme toute assez banale. Deux  
acteurs principaux qui fonctionnent plutôt bien pour laisser suffisamment d’indices dans les « discussions » pour réussir à reconstruire exactement quelle version ils sont.
 
A la première vision, tout n’est pas clair, car le but de Carruth était que les gens intéressés s’y re-penchent plusieurs fois. J’ai suivi la voie de la paresse, en regardant une petites vidéos qui re-déroulent les boucles une par une et permet de mettre en valeur ce scenario. Très bien ficelé…
 
TLDR# : Pour les amateurs de boucles temporelles  [:lumbahaab:2]  
 
 
 
En découvrant le budget de Primer, je me suis souvenu que El Mariachi, le premier long métrage de Robert Rodriguez avait également cette somme en budget. Les plus consciencieux me diront que l’inflation aidant, le film de Carruth est donc moins cher. Détails, détails… Revisionnage de ce film découvert il y a fort longtemps et qui m’avait laissé un souvenir plaisant  [:mrk8]  
 
El Mariachi, Robert Rodriguez – 1992 (Dispo sur Amazon Digital)
 
https://i.ibb.co/6mRZ7BV/Mariachi-small.jpg
 
IMDB : https://www.imdb.com/title/tt0104815/
 
Premier long métrage de Rodriguez, des acteurs mexicains, une guerre des gangs entre un gringo blanc qui s’appelle Moco et un Mexicain habillé de noir qui s’appelle Azul. Il connait même pas ses couleurs… la honte!  [:jambier]  
 
Au milieu de tout ça, un Mariachi, musicien vagabond qui va de ville en ville pour subsister, nous l'appelerons Pedro car il n'est pas nommé  :o. Azul transporte ses armes dans une housse de guitare. Et voilà, bam, quiproquo! El Mariachi c’est 80 minutes de courses poursuites, d’affrontements sous le soleil et le sable mexicains, de Pedro qui se demande pourquoi tout le monde veut le tuer et au milieu de ça, une romance avec la charmante Consuelo Gomez. C’est du déjà vu 100 fois, mais c’est fait avec une vraie vision de réalisateur et un amour de ce type de cinéma. Ça marche toujours aussi bien, beaucoup de travail sur la réalisation, ce style très cartoonesque, le rythme même si les limitations du budget se voient un peu partout. Ça reste vraiment un petit plaisir de cinéma et lancera la carrière de Rodriguez.
 
Pour l’anecdote, Desperado volet qui suit El Mariachi remplace l’acteur principal Carlos Gallardo par Antonio Banderas. La scène de la mort de Consuelo sera d’ailleurs retournée avec le nouvel acteur et Gallardo héritera d’un rôle beaucoup plus petit dans la suite. Si vous avez appréciez From Dusk Till Dawn ou Desperado, alors El Mariachi est intéressant à découvrir pour y voir la genèse du cinéma de Rodriguez. Mais surtout, surtout, ne continuer par sur le 3eme volet, Once Upon a Time in Mexico
 
TLDR# : « All I wanted was to be a mariachi, like my ancestors. But the city I thought would bring me luck brought only a curse.”  [:deroute_elkrief]  
 
Conclusion de cette comparaison qui n’en est pas vraiment une, c’est que le talent n’a pas besoin de beaucoup pour s’exprimer!  [:goumite:3]  


---------------
"Toi qui souffres, qui que tu sois, entre, dors, mange, reprends espoir... ici on t'aime" - L'Abbe
n°62897107
John Oldma​n
Posté le 10-05-2021 à 12:44:17  profilanswer
 

Primer mon cerveau avait lâché l'affaire au bout de 30 min :o


---------------
"What if a man from the Upper Paleolithic had survived until the present day?"    
n°62897178
gregouf
Abubu Grigoufi Al-Hibi
Posté le 10-05-2021 à 12:55:00  profilanswer
 

John Oldman a écrit :

Primer mon cerveau avait lâché l'affaire au bout de 30 min :o


 
Pourtant il ne se passe a vrai dire pas grand chose dans les 20 premières minutes, juste une intro des persos et du contexte. Tu t'es arrêté quand justement ça commence, dommage.


---------------
"Toi qui souffres, qui que tu sois, entre, dors, mange, reprends espoir... ici on t'aime" - L'Abbe
n°62897196
John Oldma​n
Posté le 10-05-2021 à 12:57:07  profilanswer
 

façon de parler, ça date, mais j'avais décroché.


---------------
"What if a man from the Upper Paleolithic had survived until the present day?"    
n°62897264
HumanRAGE
Rage d'être un Humain...LIBRE!
Posté le 10-05-2021 à 13:04:58  profilanswer
 

Mariachi de mémoire il ne se passe RIEN c'est mou à en crever

 

et Primer c'est du pur bonheur :love:


Message édité par HumanRAGE le 10-05-2021 à 13:05:16

---------------
"When I give food to the poor, they call me a saint. When I ask why the poor have no food, they call me a communist." Helder Camara
n°62897352
Rasthor
Posté le 10-05-2021 à 13:15:53  profilanswer
 

Born Dead a écrit :

Philosophy of a Knife ? :o


Jamais je ne touche a ca moi!  [:do not want]  

barnabe a écrit :


Justice League Snyder's cut


 

Emzy a écrit :


Spoile pas, je dois le finir ce soir  :D  
 
Et j'ai bien aimé les 3/4 que j'ai vus jusqu'à maintenant.  :jap:


 
Non, ne t’inquiète pas, pas de risque, pas encore vu. :D

n°62897354
Rasthor
Posté le 10-05-2021 à 13:16:12  profilanswer
 

Donc ce weekend, j'ai revu The Stand (1994) (Le Fléau), film post-apocalyptique de Mick Garris, sur une histoire de Stephen King. Format blu-ray.
 
 
https://i.ibb.co/MNXSGvX/Gt7o3j-Ya-L6.jpg
 
Synopsis: un virus sort d'un labo de recherche et se met a ravager les Etat-Unis (on ne sait pas ce qu'il se passe dans le reste du monde). Un groupe de survivants immunisés se rassemble autour d'une vieille femme, Abigail, représentante de Dieu. Un autre groupe de survivants se rassemble autour de Flagg, le méchant de l'histoire, genre de Satan descendu sur Terre. Les gentils vont tenter de lutter contre les méchants et mettre fin a leur plan. Évidemment, il y aura des trahisons. On sent bien l'inspiration du Seigneur des Anneaux dans cette œuvre de Stephen King.
 [:rasthor:5]  
 
Le téléfilm dure 361 min, soit 6h. Il y a 2 minutes de plus pour la version DVD/BR.
 
Le budget fut de $26 millions, et ça se voit, entre le casting conséquent, les effets spéciaux et les nombreux paysages et lieux filmés.
 
 
Casting: Gary Sinise, Molly Ringwald, Jamey Sheridan, Laura San Giacomo, Ruby Dee, Ossie Davis, Ed Harris, Miguel Ferrer, Corin Nemec (Parker Lewis), Matt Frewer, Adam Storke, Ray Walston and Rob Lowe. Et Stephen King bien sur!
 
 
Niveau de l'histoire, je la trouve passionnante, car on arrive a rentrer dans les personnages et suivre leur evolution. On se demande ce qu'il va se passer, ou ils vont, et surtout qui va survivre. C'est assez creepy par moments, pas mal de cadavres tout au long du film, quelques moments d'horreur avec jump-scare, et même une scène de viol. Mais comme d'habitude avec les adaptations de Stephen King (genre It), c'est surtout la premiere partie (mise en place) qui est vraiment excellente, la seconde moitié (denouement) un peu en retrait.  
 
 
L'image: niveau photo, on est proche du telefilm (format 4/3, plan très serré sur les visages et traitement quelconques des couleurs). Mais il y a quand meme quelques plans intéressants, dont un plan-sequence au debut. Le Blu-ray est normalement remastérisé, mais l'image reste quand même trop douce.
 
La bande-son est vraiment sympa et variée, pas mal de hardrock.
 
 
Bref, "M-O-O-N, ca s’épelle très bien!" [:dawa]
 
 
Et je ne vais pas regarder la mini-série sortie l'an dernier, les critiques ne sont pas terribles (IMDB 7.2 pour le téléfilm vs 5.5 pour la série...).
 
 
20 / #104films
21 / #104films
 
(Vu la durée, je m'autorise a le compter 2x. :o ).
 
 
 
"Bumpty Bumpty Bump!"   :bounce:  :bounce:  :bounce:

n°62898344
gregouf
Abubu Grigoufi Al-Hibi
Posté le 10-05-2021 à 14:56:29  profilanswer
 

Et parce que jamais deux sans trois  :o

 

J’avais découvert ce réalisateur Japonais d’animation avec Your Name il y a quelques années. Une énorme claque visuelle portée par un très bon scenario. Une des forces du métrage était pour moi la représentation aussi bien visuelle que sonore de ces environnements urbains Tokyoïtes, si fidèles à la réalité et pourtant avec une qualité graphique personnelle indéniable. Il avait récidivé ensuite avec Weathering with You, même si le scenario n’était pas aussi prenant. Retour donc vers les réalisations antérieures de Makoto Shinkai avec ce moyen métrage réalisé en 2013, The Garden of Words. Préparez vos Iris, une expérience Proustienne…  [:hiich:3]

 

Koto no ha no niwa, Makoto Shinkai – 2013 (Dispo sur Netflix UK)

 

https://i.ibb.co/sCGmJdQ/Garden-small.jpg

 

IMDb: https://www.imdb.com/title/tt2591814/

 

Makoto Shinkai a étudié la littérature Japonaise à l’Université. Dans ce moyen métrage, il décide de construire son histoire comme un Tanka. Pour les moins férus de poésie Japonaise, c’est une forme plus ancienne et plus longue que l’Haiku mais, très important, qui est construit en deux parties. Ainsi l’histoire suit deux personnages, un jeune étudiant qui sèche l’école les jours de pluie ( :o ) et une jeune femme un peu plus âgée qui se retrouve également à Shinjuku Gyoen (un jardin central de Tokyo) pour observer la pluie. Apres leur première rencontre, celle-ci lui lance la première partie d’un tanka:

 
Citation :

A faint clap of thunder
Clouded skies
Perhaps rain comes
If so, will you stay here with me?

 

Alors qu’ils se retrouvent régulièrement au même endroit, les deux personnages se révèlent légèrement. Lui rêvant de devenir cordonnier créateur, elle cherchant l’apaisement pour une raison qui nous échappe encore.

 

C’est un film d’atmosphère, de la place de ces deux êtres dans la jungle urbaine Tokyoïte mais également des choix et décisions de la vie. C’est très succinct en scenario, et c’est plus en suggestion que l’histoire se raconte. C’est surtout l’occasion pour Shinkai de dérouler une œuvre visuelle incroyable, mélange de cette aire urbaine ultra-dense et bruyante qui contraste si fortement avec le calme et la paix de ce jardin de Shinjuku, d’autant plus vide quand il pleut. Là encore visuellement somptueux aussi bien dans les atmosphères du jardin sous la pluie que dans la captation de la fureur de la ville.

 

Notre jeune étudiant lui répondra sur le tard:

Citation :

A faint clap of thunder
Even if rain comes not
I will stay here
Together with you


Pour compléter ce tanka qui aura permis de construire cette histoire simple…
TDLR#: Si beau, si simple, vraiment touchant. Shinkai est un magicien qui me ramène à mes années à Tokyo. Merci  [:goumite:3]

 

Pour ceux intéressés :
- Le Tanka : https://fr.wikipedia.org/wiki/Tanka_(po%C3%A9sie)


Message édité par gregouf le 10-05-2021 à 14:59:20

---------------
"Toi qui souffres, qui que tu sois, entre, dors, mange, reprends espoir... ici on t'aime" - L'Abbe
n°62898399
daaadou
- - - - - Photo de mon chat -
Posté le 10-05-2021 à 15:01:18  profilanswer
 

ptain, encore en train de faire des achats à cause de rasthor et gregouf...

n°62898551
MonsieurPo​ney
Posté le 10-05-2021 à 15:16:27  profilanswer
 

Your name, la beauté des images, les détails partout sur chaque dessin  :love:  
Faut que je vois les autres!

n°62898673
Nighttime ​Bird
Predator666 on PSN/TF2/L4D
Posté le 10-05-2021 à 15:26:45  profilanswer
 

Même si le suivant est techniquement aussi époustouflant, je l'ai trouvé bien moins maîtrisé et frais que Your Name.
Je retenterai peut être, difficile de passer après cette pépite.


---------------
« les êtres du Bulk referment le tesseract »
n°62900950
gig-gic
jouic jouic
Posté le 10-05-2021 à 19:43:22  profilanswer
 

Rasthor a écrit :

Donc ce weekend, j'ai revu The Stand (1994) (Le Fléau), film post-apocalyptique de Mick Garris, sur une histoire de Stephen King. Format blu-ray.

 


https://i.ibb.co/MNXSGvX/Gt7o3j-Ya-L6.jpg

 

Synopsis: un virus sort d'un labo de recherche et se met a ravager les Etat-Unis (on ne sait pas ce qu'il se passe dans le reste du monde). Un groupe de survivants immunisés se rassemble autour d'une vieille femme, Abigail, représentante de Dieu. Un autre groupe de survivants se rassemble autour de Flagg, le méchant de l'histoire, genre de Satan descendu sur Terre. Les gentils vont tenter de lutter contre les méchants et mettre fin a leur plan. Évidemment, il y aura des trahisons. On sent bien l'inspiration du Seigneur des Anneaux dans cette œuvre de Stephen King.
[:rasthor:5]

 

Le téléfilm dure 361 min, soit 6h. Il y a 2 minutes de plus pour la version DVD/BR.

 

Le budget fut de $26 millions, et ça se voit, entre le casting conséquent, les effets spéciaux et les nombreux paysages et lieux filmés.

 


Casting: Gary Sinise, Molly Ringwald, Jamey Sheridan, Laura San Giacomo, Ruby Dee, Ossie Davis, Ed Harris, Miguel Ferrer, Corin Nemec (Parker Lewis), Matt Frewer, Adam Storke, Ray Walston and Rob Lowe. Et Stephen King bien sur!

 


Niveau de l'histoire, je la trouve passionnante, car on arrive a rentrer dans les personnages et suivre leur evolution. On se demande ce qu'il va se passer, ou ils vont, et surtout qui va survivre. C'est assez creepy par moments, pas mal de cadavres tout au long du film, quelques moments d'horreur avec jump-scare, et même une scène de viol. Mais comme d'habitude avec les adaptations de Stephen King (genre It), c'est surtout la premiere partie (mise en place) qui est vraiment excellente, la seconde moitié (denouement) un peu en retrait.

 


L'image: niveau photo, on est proche du telefilm (format 4/3, plan très serré sur les visages et traitement quelconques des couleurs). Mais il y a quand meme quelques plans intéressants, dont un plan-sequence au debut. Le Blu-ray est normalement remastérisé, mais l'image reste quand même trop douce.

 

La bande-son est vraiment sympa et variée, pas mal de hardrock.

 


Bref, "M-O-O-N, ca s’épelle très bien!" [:dawa]

 


Et je ne vais pas regarder la mini-série sortie l'an dernier, les critiques ne sont pas terribles (IMDB 7.2 pour le téléfilm vs 5.5 pour la série...).

 


20 / #104films
21 / #104films

 

(Vu la durée, je m'autorise a le compter 2x. :o ).

  

"Bumpty Bumpty Bump!" :bounce: :bounce: :bounce:


Oh la la, ça fait longtemps que je veux le voir celui là. J'avais adoré le bouquin.


---------------
Du lourd !              ----                 omg
n°62901500
machin_
Posté le 10-05-2021 à 20:52:54  profilanswer
 

Besoin de voir Creed I pour apprécier le II ? Répondez maintenant.

n°62901529
Emzy
Rōnin
Posté le 10-05-2021 à 20:55:19  profilanswer
 

machin_ a écrit :

Besoin de voir Creed I pour apprécier le II ? Répondez maintenant.


 
Je te renvoie à mes quelques lignes sur Creed 2.


---------------
Je rachète votre topic, commencez à faire vos valises.
n°62901537
NeoDc
Born to be a larve
Posté le 10-05-2021 à 20:55:50  profilanswer
 

machin_ a écrit :

Besoin de voir Creed I pour apprécier le II ? Répondez maintenant.

 

Maintenant

 


:o


---------------
demain n'existe pas...
n°62901865
skum
you'll never walk alone
Posté le 10-05-2021 à 21:23:08  profilanswer
 

machin_ a écrit :

Besoin de voir Creed I pour apprécier le II ? Répondez maintenant.


Vaut mieux en voir aucun des 2.


---------------
"Mundi placet et spiritus minima", ça n'a aucun sens mais on pourrait très bien imaginer une traduction du type : "Le roseau plie, mais ne cède... qu'en cas de pépin" ce qui ne veut rien dire non plus.
n°62901987
brown pape​r bag
Concours de pyjama mental
Posté le 10-05-2021 à 21:30:26  profilanswer
 

machin_ a écrit :

Besoin de voir Creed I pour apprécier le II ? Répondez maintenant.


Faut avoir vu Rocky, Rocky II, Rocky III, Rocky IV, Rocky V, Rocky Balboa et Creed [:lumbahaab:1]


---------------
Eponyme -- Le poil des abeilles, le parfum des algues moites --
n°62902036
gregouf
Abubu Grigoufi Al-Hibi
Posté le 10-05-2021 à 21:33:36  profilanswer
 

brown paper bag a écrit :


Faut avoir vu Rocky, Rocky II, Rocky III, Rocky IV, Rocky V, Rocky Balboa et Creed [:lumbahaab:1]

 

T'as oublié Grudge Match :o


---------------
"Toi qui souffres, qui que tu sois, entre, dors, mange, reprends espoir... ici on t'aime" - L'Abbe
n°62902040
sdedededex
Posté le 10-05-2021 à 21:33:48  profilanswer
 

Creed c’est moyen mais pourquoi pas, creed 2 inutile...

n°62902473
Spaune
Cordialement
Posté le 10-05-2021 à 22:03:18  profilanswer
 

gig-gic a écrit :


Oh la la, ça fait longtemps que je veux le voir celui là. J'avais adoré le bouquin.

 

Je suis en train de le relire (après avoir lu La Peste de Camus, la lecture pour s'évader à son meilleur :o)

skum a écrit :


Vaut mieux en voir aucun des 2.

 

Bah ils sont plutôt pas mal les 2 Creed je trouve, t'es sévère

Message cité 2 fois
Message édité par Spaune le 10-05-2021 à 22:04:23

---------------
Un doute sur une taille de basquette -> asphaltgold a la réponse frer // Mon topic vente
n°62902584
daaadou
- - - - - Photo de mon chat -
Posté le 10-05-2021 à 22:11:20  profilanswer
 

Les creed, c’est ce que j’appelle «  film smartphone »  
Parce que généralement, je finis a un moment ou à un autre par prendre mon téléphone sans m’en rendre compte pour venir sur Hfr, mater mes mails...  
pas super bon signe sur mon intérêt pour le film en général :o

mood
Publicité
Posté le   profilanswer
 

 Page :   1  2  3  4  5  ..  9030  9031  9032  ..  9060  9061  9062  9063  9064  9065

Aller à :
Ajouter une réponse
 

Sujets relatifs
Voilà, c'est fait .... de Bla bla - Divers on passe à DiscussionsLoisirs - Magic the Gathering - votre topic
Le topic des fans de techno, trance, goa,... Vol.7Catégorie Discussions - Explications & Règles
Plus de sujets relatifs à : Topic Ciné - News, discussions, débats, infos, bandes-annonces, séries


Copyright © 1997-2018 Hardware.fr SARL (Signaler un contenu illicite / Données personnelles) / Groupe LDLC / Shop HFR