Forum |  HardWare.fr | News | Articles | PC | Prix | S'identifier | S'inscrire | Aide | Shop Recherche
1543 connectés 

 



Quand j'ai trouvé du taf (hallelujah) j'ai été embauché à (en brut de pomme siouplait) :




Attention si vous cliquez sur "voir les résultats" vous ne pourrez plus voter

 Mot :   Pseudo :  
 
 Page :   1  2  3  4
Page Suivante
Auteur Sujet :

Avis aux ex-thésards...Z'etes embauchés à combien ?

n°4341424
cretino
Posté le 02-07-2013 à 16:27:28  profilanswer
 

Reprise du message précédent :

in_your_phion a écrit :


 
Ce topic est revival !  :hello:  
 
Vu que j'en suis l'auteur et qu'un certain temps, voire un temps certain, est passé depuis sa création (putain 6 ans, elle est loin la thèse !) je peux donner mon feedback :
 
* concernant le salaire, voici ma progression :
- sortie de thèse purement académique (pas CIFRE) en 2007, premier job dans une startup éditrice de logiciels à 35800 euros. C'était pas génial, mais ça permettait de mettre un pieds à l'étrier. J'ai démissionné au bout de 6 mois (ambiance pourrie, chef naze, turn over, ...)
- nouveau job à 38000K 6 mois après, donc. Suis resté deux ans car pas suffisamment d'augmentations et globalement travail peu intéressant.
- Job en SSII, entré à 43k, 1 an après à 47k, puis 50k aujourd'hui, avec environ 4K d'avantages. Je démissione aujourd'hui et conserve mon salaire, mais on m'avait proposé un job à 60K+ pour rester en prestation. J'ai refusé car je cherche aujourd'hui des projets intéressants et une qualité de vie, donc d'autres paramètres entrent en compte que juste le salaire. Kiffer son job, ça n'a pas de prix, et il faut savoir parfois être stratège.
 
Voila donc en 6 ans je suis passé de 36K à potentiellement 60K (région IDF), c'est en tous cas mon prix sur le marché aujourd'hui, hors intérêt du job.  
 
* concernant l'après thèse :
Je dirais que si tu as touché à l'info et que tu continues dans cette voie, c'est facile, voir très facile de trouver. J'ai eu 15 jours de 'chomage' en 6 ans de taf. Par contre j'ai bougé pas mal, et j'ai trouvé pas mal de boites à chier, et les sujets c'est pas aussi intéressant intellectuellement parlant qu'en thèse. C'est différent, c'est un autre monde.  
Mes augmentations, je les aient crées à coup de démissions. Et je continuerai de démissionner tant que j'aurais pas ce que je recherche : des thunes ET un killer job. Oui je cherche le job parfait, et je suis peut être idéaliste mais je pense qu'on peut s'en approcher. J'avoue qu'en France, on a un peu une mentalité de merde : pas d'augmentations au mérite, peu d'innovation, hiérarchisations à outrance, frilosité, etc. Bref tu connais je t'apprends rien là dessus je pense.
Autre point : on m'avait dit qu'en sortant de thèse on est "déconnecté" et je reconnais que c'est vrai. Le système français prépare très mal les jeunes à intégrer le monde du travail, et pour les thésards c'est carrément inexistant. Il faut se sortir les doigts tout seul, faire des expériences, voir loin. Perso, j'ai jamais perdu de vue que je reviendrai dans le privé car la recherche ne m'a jamais vraiment convenue (pas assez payé, relations avec les chercheurs un peu nazes finalement, intellectuellement trop dur, etc).  
 
Dernier point : ma thèse a été un vrai boulet pour m’insérer dans le marché du travail, c'était du retard à rattraper, en salaire ET en expérience. C'est aujourd'hui un avantage sans conteste, pour faire simple "ça claque sur le cv" et beaucoup de recruteurs me reçoivent en entretien pour ce côté R&D. Maintenant ça ne fait que l'accroche, et rien d'autre, mais je ne regrette pas ma thèse, j'en suis fier même. J'ai appris beaucoup, et notamment à 'apprendre vraiment' et m’intéresser aux choses, et à être curieux : possibilités qui n'existent nul part ailleurs selon moi. J'ai aussi pu travailler avec des gens brillants à l'extrême, c'est enrichissant de ce côté là aussi.
 
ps : mon domaine actuel n'a rien à voir avec ma thèse.
 
voila pour ma contrib. Bonne chance.


 
Not bad  [:implosion du tibia]  
 
C'est vrai qu'on entend beaucoup de choses sur les choix de carrière des doctorants, souvent en mal, mais ce post redonne espoir  [:btbw03:1] En gros mieux vaut se sortir les doigts du c*l et construire son projet pro soi-même au lieu de regarder les choses se faire toutes seules
 

mood
Publicité
Posté le 02-07-2013 à 16:27:28  profilanswer
 

n°4341821
in_your_ph​ion
Posté le 02-07-2013 à 20:47:31  profilanswer
 

miragef1 a écrit :

J'ai effectivement l'intention de faire une thèse pour retourner dans le privée donc je réseauterai/parlerai avec du monde dès le début.


 
De mon point de vu il faut surtout multiplier les expériences après thèse pour définir vraiment ce que tu veux : vers quoi tu veux aller et ce que tu veux éviter. Tout en ayant à la base une idée directrice, ce qui n'est pas évident.  
 
Rien ne sert de commencer tout de suite à y penser 'concretement' selon moi, car finir sa thèse est déjà un vrai challenge en soit.. En tous cas discuter à droite à et gauche, c'est que du bon.
 
Bonne chance !  :hello:

n°4652854
zad38
Posté le 13-06-2014 à 23:34:00  profilanswer
 

up :o  [:drapal]  
J'ai fait une thèse en physique après école d'ingé mais c'est un peu la lutte pour trouver du taf' dans le privé, pour le domaine le plus proche de mon sujet (la microélec en gros) j'ai l'impression de me faire systématiquement griller par des gens qu'ont fait leur thèse en CIFRE sur des sujets plus appliqués et qu'ont donc un profil bien plus adapté que le mien.
Je me suis donc intéressé aux SSII vu que j'ai toujours lu que c'était une porte de sortie valable pour ce genre de cas. Ce serait quoi pour vous un premier salaire honnête à demander ? Sachant que mon sujet était expérimental, je n'ai pas fait de modélisation par exemple mais je touche quand même ma bille en programmation, j'ai appris en autodidacte avant l'école d'ingé, programmé pas mal de petits trucs pendant ma thèse (automatisation de mesures, traitement de données), j'ai encadré des TP de C++ dans ma fac aussi. + un stage de 3 mois dans une boite qui édite un logiciel technique/scientifique (même si je n'ai pas codé directement).
J'ai déjà contacté une boite, qui est intéressée par mon CV, qui a évoqué 31k (pour faire du COBOL pour des banques [:apsit:3] ) dans un premier entretien téléphonique mais ça me parait carrément faiblard, c'est le salaire d'un jeune diplômé quoi...

n°4652856
Rontgen
Posté le 13-06-2014 à 23:45:32  profilanswer
 

zad38 a écrit :

up :o  [:drapal]  
J'ai fait une thèse en physique après école d'ingé mais c'est un peu la lutte pour trouver du taf' dans le privé, pour le domaine le plus proche de mon sujet (la microélec en gros) j'ai l'impression de me faire systématiquement griller par des gens qu'ont fait leur thèse en CIFRE sur des sujets plus appliqués et qu'ont donc un profil bien plus adapté que le mien.
Je me suis donc intéressé aux SSII vu que j'ai toujours lu que c'était une porte de sortie valable pour ce genre de cas. Ce serait quoi pour vous un premier salaire honnête à demander ? Sachant que mon sujet était expérimental, je n'ai pas fait de modélisation par exemple mais je touche quand même ma bille en programmation, j'ai appris en autodidacte avant l'école d'ingé, programmé pas mal de petits trucs pendant ma thèse (automatisation de mesures, traitement de données), j'ai encadré des TP de C++ dans ma fac aussi. + un stage de 3 mois dans une boite qui édite un logiciel technique/scientifique (même si je n'ai pas codé directement).
J'ai déjà contacté une boite, qui est intéressée par mon CV, qui a évoqué 31k (pour faire du COBOL pour des banques [:apsit:3] ) dans un premier entretien téléphonique mais ça me parait carrément faiblard, c'est le salaire d'un jeune diplômé quoi...


Ecole ? Region ?
Ca parait quand meme un peu faible 31k, c'était juste le fixe ou le package entier ?


Message édité par Rontgen le 13-06-2014 à 23:45:50
n°4652857
gnocch
Posté le 13-06-2014 à 23:52:25  profilanswer
 

Vaut mieux commencer a l'étranger je crois. Je discutais avec un récent postdoc a Genève: 80k€, dans le public. :o

n°4652859
zad38
Posté le 13-06-2014 à 23:55:03  profilanswer
 

J'ai fait Phelma (enfin quand je suis entré c'était l'ENSPG :o ), la boite est en province (Alsace), et c'est à priori le fixe. C'était juste un premier entretien téléphonique je rappelle, pas une offre ferme, je vais sûrement avoir un autre entretien.
Et la recherche universitaire, c'était bien en thèse mais je veux passer à autre chose là :o

Message cité 1 fois
Message édité par zad38 le 13-06-2014 à 23:56:02
n°4652862
Rontgen
Posté le 13-06-2014 à 23:58:12  profilanswer
 

Pour confirmer le message de gnocch, j'en profite pour citer le retour que j'avais posté sur Salaires JD :

Rontgen a écrit :


Diplôme : Ecole d'Ingé A,  M2 Recherche, Thèse (CIFRE)
Poste : Research Scientist
Salaire : Embauche a 54k fixe, augmenté à 66k à la fin de la période d'essai
Lieu : Allemagne
Boite : Start-up/PME
Secteur : Expertise en algos scientifiques


Je précise quand meme qu'il y a plus de taxes en Allemagne donc ca ne correpond pas exactement a la meme chose qu'en France; mais ca reste quand meme très supérieur à ce que j'aurais pu avoir pour le meme boulot.
 
Docteurs, n'ayez pas peur de l'étranger :)


Message édité par Rontgen le 14-06-2014 à 00:03:08
n°4653252
radioactif
Mighty mighty man
Posté le 15-06-2014 à 14:51:24  profilanswer
 

zad38 a écrit :

J'ai fait Phelma (enfin quand je suis entré c'était l'ENSPG :o ), la boite est en province (Alsace), et c'est à priori le fixe. C'était juste un premier entretien téléphonique je rappelle, pas une offre ferme, je vais sûrement avoir un autre entretien.
Et la recherche universitaire, c'était bien en thèse mais je veux passer à autre chose là :o


En passant le Rhin t'auras ptêt des trucs plys sympas.


---------------
"La physique, c'est les mathématiques du branleur curieux"© | "Les gens ont tellement peur d'avoir un futur pourri qu'ils se font facilement a l'idee d'avoir un present de merde, en somme"©
n°4668577
Rontgen
Posté le 09-07-2014 à 11:34:33  profilanswer
 


 [:implosion du tibia]  
C'est visa J-1 donc net d'impots ?  Quelle ville ?

n°4668581
gnocch
Posté le 09-07-2014 à 11:38:29  profilanswer
 

Rontgen a écrit :


 [:implosion du tibia]  
C'est visa J-1 donc net d'impots ?  Quelle ville ?


Expand?

mood
Publicité
Posté le 09-07-2014 à 11:38:29  profilanswer
 

n°4668594
Rontgen
Posté le 09-07-2014 à 11:53:47  profilanswer
 


Malheureusement je peux pas t'en dire beaucoup plus.
C'est juste que j'ai parle a un pote qui m'a dit qu'il partait en post-doc aux US et qu'avec son visa il ne paiera pas (ou quasiment pas) d'impot.

n°4668696
gnocch
Posté le 09-07-2014 à 14:55:30  profilanswer
 

Rontgen a écrit :


Malheureusement je peux pas t'en dire beaucoup plus.
C'est juste que j'ai parle a un pote qui m'a dit qu'il partait en post-doc aux US et qu'avec son visa il ne paiera pas (ou quasiment pas) d'impot.


Bon après je suppose que tu cotises aussi que dalle pour la retraite, que tu peux pas rêver à la moindre protection sociale...

n°4668732
Dæmon
Posté le 09-07-2014 à 15:32:52  profilanswer
 

Rontgen a écrit :


Malheureusement je peux pas t'en dire beaucoup plus.
C'est juste que j'ai parle a un pote qui m'a dit qu'il partait en post-doc aux US et qu'avec son visa il ne paiera pas (ou quasiment pas) d'impot.


sous certaines conditions tu peux te faire exempter d'impots selon le type de tes revenus (bourse en particulier) via le tax treaty France/USA. c'est valable pour 5 ans.
Sinon en tant que francais, il me semble que tu ne peux déduire que 5k$ de tes revenus imposables.  
 
Source: j'ai déclaré mes impôts cette année et j'ai rien payé :o
Mais si tu es payé par un salaire "normal" et non une bourse je ne suis pas certain que tu puisses echapper aux impots :o


---------------
|.:::.._On se retrouvera_..:::.|
n°4717288
spiritpent​ax
Posté le 05-11-2014 à 19:33:01  profilanswer
 

Je suis MCF donc titulaire depuis 2 ans. Je passe à l'échelon 3 en novembre. Youpi je vais prendre 150€ sur ma paie :pt1cable: . Tel est le statut de fonctionnaire. Mais je me plains pas. Personne au dessus de moi pour me faire chier :o
Evidemment entre la soutenance et le recrutement, j'ai passé deux ans en qualité de contractuel à assurer la service d'un MCF pour environ 750€ par mois. Mais bon, toujours mieux qu'avant la soutenance et après avoir épuisé mes deux années d'ATER.


Message édité par spiritpentax le 05-11-2014 à 19:35:35
n°4717304
radioactif
Mighty mighty man
Posté le 05-11-2014 à 20:15:53  profilanswer
 

C'est bien plus que beaucoup du privé :o


---------------
"La physique, c'est les mathématiques du branleur curieux"© | "Les gens ont tellement peur d'avoir un futur pourri qu'ils se font facilement a l'idee d'avoir un present de merde, en somme"©
n°5081902
neil_tn
Posté le 09-01-2019 à 10:29:55  profilanswer
 

J'up vue la tendance actuelle et la masse de thèse CIFRE en informatique, les retours peuvent être intéressants..

mood
Publicité
Posté le   profilanswer
 

 Page :   1  2  3  4
Page Suivante

Aller à :
Ajouter une réponse
 

Sujets relatifs
LICENCE PRO MULTIMEDIA, vos avisCollège des Ingénieurs : votre avis
cabinet Poyconseil / avis / xp... ? ?besoin de votre avis ( cadre ou non cadre)
Donnez moi votre avis SVP...Avis/ Conseils Lettre de motivation pour l'alternance en BTS MUC
Lettre de demande d'emploi: vos avisAvis sur votre CE
A votre avisCombien demandez pour un week end de formation??
Plus de sujets relatifs à : Avis aux ex-thésards...Z'etes embauchés à combien ?


Copyright © 1997-2018 Hardware.fr SARL (Signaler un contenu illicite) / Groupe LDLC / Shop HFR