Forum |  HardWare.fr | News | Articles | PC | S'identifier | S'inscrire | Shop Recherche
1613 connectés 

  FORUM HardWare.fr
  Discussions
  Politique

  La France, un pays "d'assistés" ?

 



La France, un pays "d'assistés" ?




Attention si vous cliquez sur "voir les résultats" vous ne pourrez plus voter
Les invités peuvent voter

 Mot :   Pseudo :  
  Aller à la page :
 
 Page :   1  2  3  4  5  ..  53  54  55  56  57  58
Page Précédente
Auteur Sujet :

La France, un pays "d'assistés" ?

n°26740372
Profil sup​primé
Posté le 08-06-2011 à 10:45:13  answer
 

Merci de lire ce texte avant de valider votre vote.
 
Parmi les grandes mythologies répétées à n'en plus finir sur la quasi-totalité de notre espace médiatique, "l'assistanat français" fait partie des thèmes récurrents auxquels s'abreuvent principalement l'UMP et le FN.
 
Qu'en est-il vraiment ? C'est ce que je vous propose de découvrir avec ce texte de Jean Gadrey, économiste.
 
 
Quelques gros mensonges sur l’assistanat et sur les chômeurs
 
1. La France dépense plus en aides sociales que les autres pays d’Europe ? C’est faux.
 

Citation :

Ainsi, pour les dépenses en minima sociaux, “Nous sommes dans la moyenne européenne des 27 pays”, selon Henri Sterdyniak, économiste à l’OFCE. Les pays scandinaves dépensent bien plus que nous. Plus étonnant : l’Angleterre et l’Irlande aussi.


 
2. Les montants des minima sociaux sont plus importants en France ? C’est faux.
 
Les montants des aides sociales françaises sont très bas dans l’ensemble des 12 pays européens les plus riches.

Citation :

Selon une étude de l’Institut de recherches économiques et sociales de 2007, «les montants des revenus minima sont beaucoup plus élevés» dans les onze autres pays européens étudiés: « de 30 à 40 % au Royaume-Uni et en Finlande, de l’ordre de 50 à 75 % en Irlande, Suède, Belgique et Pays-Bas, environ le double en Norvège et en Islande, et de l’ordre de 150% au Danemark ».
 
Au cours des années récentes, le niveau des minima sociaux a baissé par rapport aux salaires et à la richesse nationale : « la situation relative des allocataires des minima sociaux s’est progressivement dégradée en termes de pouvoir d’achat par rapport au SMIC » (ONPES). Le décrochage est énorme : une perte de 25 à 30 % de pouvoir d’achat par rapport au SMIC horaire depuis 1989 !


 
3. On peut gagner davantage en touchant les minima sociaux qu’en travaillant au SMIC ? Faux.

Citation :


Selon Laurent Wauquiez, “aujourd’hui, un couple qui est au RSA, en cumulant les différents systèmes de minima sociaux, peut gagner plus qu’un couple dans lequel il y a une personne qui travaille au smic. Ça c’est la société française qui tourne à l’envers.” Or tous les calculs montrent que c’est faux (et de loin) si l’on prend le SMIC à temps plein.
 
Évidemment le SMIC à mi-temps étant à peine supérieur au RSA socle, ceux qui sont en dessous du mi-temps (40 %, 25 %, parfois moins) ont un salaire inférieur au RSA. Mais même dans ce cas, le RSA activité, en dépit de ses effets pervers d’incitation à créer des petits boulots, interdit qu’on puisse gagner plus en ne travaillant pas. Quelle que soit la composition de la famille.
 
Il est vrai qu’on peut trouver de rares cas, parfaitement scandaleux, où un chômeur au RSA trouvant à travailler quelques heures (déclarées) par semaine se voit supprimer son allocation logement et gagne alors moins qu’avant, mais ce n’est pas alors « l’assistanat » qui est en cause, c’est la brutalité et l’injustice de telles mesures.
 
Enfin, la proportion de contrats à temps partiel « contraints » s’accroît et celle des travailleurs ayant un revenu inférieur au seuil de pauvreté augmente, en lien avec l’accroissement des contrats de travail précaires : il y a près de 2 millions de travailleurs pauvres (ONPES).


 
4. Les personnes aidées ont en plus des petits avantages que n’ont pas les smicards ? Largement faux
 

Citation :

les “droits connexes” (transports en commun gratuits ou à tarif réduit, cantine moins chère pour les enfants, services de garde, tarifs sociaux de l’électricité) sont ciblés et s’adressent à des populations limitées, le plus souvent en fonction de leurs revenus, et globalement ils ne pèsent pas lourd. Ils sont parfaitement justifiés et même très insuffisants.
 
Ces arguments anti-pauvres sont d’autant plus scandaleux que l’augmentation des dépenses contraintes des ménages les plus pauvres les appauvrit de plus en plus. Selon le Secours catholique (Message, février 2011) : « se chauffer devient un luxe pour des millions de personnes », 3,4 millions de personnes subissent la précarité énergétique, les demandes d’aide au chauffage ont augmenté de 50 % entre 2008 et 2009 au Secours Catholique. Le prix du gaz a augmenté de 48 % depuis 2004.


 
5. Les étrangers peuvent profiter facilement de ces minima sociaux. Faux aussi
 

Citation :

Laurent Wauquiez a proposé de réserver le RSA aux étrangers travaillant depuis cinq ans minimum en France. Il ignorait visiblement que la loi instaurant le revenu de solidarité active prévoit déjà exactement la même chose : il faut être en possession d’un titre de séjour et d’une carte de travail depuis au moins cinq ans pour bénéficier du RSA si on est natif d’un pays extérieur à l’Union européenne.


 
SUR L’OBLIGATION DE FAIRE TRAVAILLER LES PAUVRES GRATIS EN CONTREPARTIE DU RSA
 

Citation :

Autre proposition du ministre ; instaurer “chaque semaine cinq heures de service social” (ou travaux d’intérêt général) obligatoire en contrepartie du RSA. Outre le fait que 446 000 bénéficiaires du RSA travaillent, les travaux proposés par le ministre, qu’il s’agisse de “l’accueil de service public” ou de la surveillance des sorties d’école, sont déjà des postes en contrats aidés, justement proposés à des publics en réinsertion. Remplacer ces personnes – généralement rémunérées sur des contrats d’une vingtaine d’heures – par des allocataires du RSA risquerait de précipiter ces publics vers la désinsertion.
 
C’est une bien curieuse déviation qui fait qu’aujourd’hui on ne parle de travaux d’intérêt général que pour désigner des tâches peu qualifiées réservées aux exclus du système. Je crois pour ma part que l’objectif d’une bonne société devrait être que tous les travaux et tous les emplois concourent à l’intérêt général, et que tous soient dignes. On s’apercevrait alors que le travail des traders n’est pas d’intérêt général mais juste au service d’une petite couche de spéculateurs qui jouent contre l’intérêt général. Or, ce sont ces gens-là, traders et spéculateurs ou rentiers, que notre système rémunère le plus. Et si, comme je le crois, l’accueil du public ou les sorties d’école relèvent de l’intérêt général, alors il faut des emplois décents et pérennes pour les assurer.
 
Je reviens sur cette idée qui fait des dégâts : « les allocations et minima encouragent à ne rien faire » (http://www.mediapart.fr/journal/economie/090511/la-france-un-pays-dassistes)
 
C’est ce que pensent environ la moitié des Français, parce qu’ils sont soumis à une propagande effroyable. Or, c’est un mensonge de classe qu’il faut combattre (le mensonge, et la classe des ploutocrates qui répand ces idées).
 
Selon une enquête menée en 2009 par le Trésor auprès de 7.000 allocataires du RMI (RSA), de l’allocation parent isolé et des ASS, seuls 4 % des sondés donnent comme raison de leur inactivité la non rentabilité financière de la reprise d’activité. C’est même seulement 1% selon la Caisse nationale des allocations familiales (CNAF).
 
Les études convergent : même dans les cas où le gain à la reprise d’un emploi est faible, les bénéficiaires de minima sociaux veulent en général tout de même en retrouver un, et il n’est pas rare qu’ils reprennent un travail même s’ils y perdent. La motivation financière n’est donc pas primordiale.
 
Selon l’enquête du Trésor, si un quart des bénéficiaires du RMI/RSA ne recherchent pas activement d’emploi, c’est d’abord à cause de leur état de santé, de contraintes personnelles, comme le sentiment de ne pas être employable en raison d’une période d’inactivité trop longue, l’absence de moyen de transport ou la garde des enfants… ET SURTOUT LE FAIT QU’IL N’Y A PAS D’EMPLOI DISPONIBLE ou que ceux que l’on propose sont souvent des « offres déraisonnables ».
 
Les chômeurs n’ont besoin ni de carotte ni de bâton mais d’abord d’emplois décents, de formation et d’accompagnement digne de ce nom.
 
L’assistance ne peut être assimilée à l’assistanat. L’assistance est avant tout un devoir de solidarité de l’ensemble de ses membres envers les plus fragiles d’entre eux (ONPES). La non assistance à personne en danger est un délit.
 
ONPES : « Selon les études dont nous disposons, on observe plutôt que de plus en plus de personnes cherchent à travailler pour échapper à la pauvreté ».


 
QUI SONT LES VRAIS PROFITEURS DU SYSTEME ?
 

Citation :

Oui, il y a en France et ailleurs des gens qui gagnent beaucoup sans travailler, mais ceux-là on ne les traite pas d’assistés. Ce sont les rentiers, spéculateurs et tous ceux qui font travailler leur argent parce qu’ils en ont déjà beaucoup, ceux aussi qui profitent de niches fiscales taillées sur mesure pour les très riches ou encore des paradis fiscaux. Là, cela ne se compte pas en milliards d’euros mais en dizaines. Et cela fait des dégâts sociaux car ce sont eux qui sont à l’origine de la crise financière et économique, qui sont à l’origine des millions de personnes chassées de leur logement aux Etats-Unis et de la forte montée du chômage depuis 2008. Non seulement ils profitent du système de l’enrichissement facile, mais ils plongent les plus modestes dans la misère, et ensuite ils les accusent d’être des assistés.
 
L’inactivité des rentiers leur a rapporté une centaine de milliards d’euros en 2010, rien qu’en dividendes versés et autres revenus de la propriété et des stock options.
 
Il est temps de dénoncer l’indécente richesse des très riches. Pendant que le pouvoir d’achat des minima sociaux stagnait ou régressait et que les dépenses contraintes bondissaient, eux s’en sont mis plein les poches et ils continuent. Entre 2004 et 2007, derniers chiffres de l’Insee, la croissance des revenus la plus vive (+ 40 % en trois ans) se situe dans la petite tranche des 0,01 % les plus riches, le dix millièmes du haut de l’échelle. Et pour eux la crise a été de courte durée et elle s’est terminée dès 2009. Pour les autres, elle se poursuit.


 
 
http://alternatives-economiques.fr [...] -chomeurs/
 
 
 

mood
Publicité
Posté le 08-06-2011 à 10:45:13  profilanswer
 

n°26740712
cetotomati​x
Bye bye
Posté le 08-06-2011 à 11:08:25  profilanswer
 

Tu nous fais une note de synthèse?
 
En tout cas, bravo, tu maîtrises à la perfection le copier/coller, et l'insertion de liens


Message édité par cetotomatix le 08-06-2011 à 11:09:38
n°26740909
Fatah
Posté le 08-06-2011 à 11:18:40  profilanswer
 

Sujet à haut potentiel trollesque.


---------------
Mon image publique est étonnamment négative, est-ce à cause de mon hobbie qui consiste à gifler des orphelines ? | Je dois aller faire quelque chose de masculin, tel conquérir une nation ou uriner debout.  
n°26740984
uxam
Posté le 08-06-2011 à 11:22:40  profilanswer
 

c'est vrai, surtout si t'as des gosses. Je connais des gens qui ont pu partir gratuitement 2 jours en vacances dans un parc attraction sans rien payer. Mais bon c'est bien que ca existe.


---------------
PSN ID : Euronimus | Steam ID : [HFR] Euronimus | uplay: HFR_uxam
n°26741033
Profil sup​primé
Posté le 08-06-2011 à 11:24:48  answer
 

Fatah a écrit :

Sujet à haut potentiel trollesque.


 
Laurent Wauquiez et Jean-François Copé, dans le genre, ne sont pas mal non plus.
 
Jean-François Copé émarge à 20.000€ le mois pour trois à quatre après-midi de travail hebdomadaire dans son cabinet d'affaires, ce à quoi il faut ajouter ses indemnités de maire et de député.
 

n°26741107
Profil sup​primé
Posté le 08-06-2011 à 11:28:54  answer
 

Le contenu de ce message a été effacé par son auteur

n°26741127
cetotomati​x
Bye bye
Posté le 08-06-2011 à 11:29:38  profilanswer
 

@ Gaston: Et le rapport avec le sujet sur l'assistanat?
 
Je ne suis pas carté UMP, et je dirais même qu'ils me font vomir, mais émarger à 20 000€ d'un cabinet privé...bah tant pis pour le cabinet...c'est pas de l'argent public....
Ses indmenités d'élu concernent tous les élus, donc...
Hors sujet

Message cité 1 fois
Message édité par cetotomatix le 08-06-2011 à 11:30:41
n°26741148
cetotomati​x
Bye bye
Posté le 08-06-2011 à 11:31:14  profilanswer
 


Tu veux quoi en retour, ami populiste?
Tu l'organises comment?

n°26741161
Profil sup​primé
Posté le 08-06-2011 à 11:32:18  answer
 

uxam a écrit :

c'est vrai, surtout si t'as des gosses. Je connais des gens qui ont pu partir gratuitement 2 jours en vacances dans un parc attraction sans rien payer. Mais bon c'est bien que ca existe.


 
 
Deux jours !  :ouch:  Wouah les privilégiés !  :ouch:   Tu oublies de dire que ce n'est pas automatique, que tout le monde n'en bénéficie pas...  
Mais comme tu le dis, c'est bien que cela existe, mais ce n'est pas de l’assistanat. Parce qu'en cherchant bien, on peut toujours trouver qq chose que d'autres ont et pas toi.  
 
 
Wauquiez est le politicard type, qui au lieu de résoudre les problèmes (c'est son boulot, il est payé pour ça) montre du doigt des boucs émissaires. Après les immigrés et les fonctionnaires, au tour des allocataires du RSA !

n°26741208
Profil sup​primé
Posté le 08-06-2011 à 11:35:30  answer
 

cetotomatix a écrit :

@ Gaston: Et le rapport avec le sujet sur l'assistanat?
 
Je ne suis pas carté UMP, et je dirais même qu'ils me font vomir, mais émarger à 20 000€ d'un cabinet privé...bah tant pis pour le cabinet...c'est pas de l'argent public....
Ses indmenités d'élu concernent tous les élus, donc...
Hors sujet


 
Le rapport est évident.
 
C'est Jean-François Copé qui a participé à relancer le "débat" (nouvel enfumage de l'UMP pour détourner les français des thèmes importants) en parlant de droits et de devoirs.  
 
C'est Martin Hirsch (Celui qui a créé le RSA) qui avait évoqué dans son livre la situation honteuse de Copé, élu de la République et qui se permet le luxe de cumuler fonction publique et fonction privée (son cabinet permet aux plus riches de défiscaliser) Hirsch a été "puni" en étant évincé du gouvernement et cette nouvelle charge de Wauqiez et de Copé contre le RSA, cette fois reprises par une partie de l'UMP, est directement liée au différent qui oppose les deux hommes.
 
Voilà pour quoi c'est important de parler des "droits et des devoirs" de Copé sur ce topic.
 

mood
Publicité
Posté le 08-06-2011 à 11:35:30  profilanswer
 

n°26741242
Profil sup​primé
Posté le 08-06-2011 à 11:37:46  answer
 


 
Oui, c'est exactement ça, encore une diversion du gouvernement pour éviter de parler des vrais problèmes.
 
Quant aux départs en vacances :
 

Citation :

Les départs en vacances sont très fortement conditionnés par le niveau de vie. Ainsi moins de 40 % des classes populaires (les 30 % les plus pauvres) sont partis en vacances en 2009, alors que c’est le cas de 80 % des classes favorisées (les 20 % au plus haut de l’échelle des revenus).
 
Non seulement les catégories favorisées partent plus, mais elles ont l’habitude de partir plus souvent : 51 % des hauts revenus et 44 % des catégories aisées ont l’habitude de partir plusieurs fois en vacances par an, contre 7 % des classes populaires. En haut de l’échelle sociale, on s’offre aussi plus souvent de courtes escapades : 65 % des hauts revenus sont partis plusieurs fois en week-ends entre juin 2008 et juin 2009, contre 26 % des « catégories pauvres ».
 
Le poids des contraintes financières est tel que la moitié de la population ne part pas en vacances, principalement pour des raisons budgétaires.


 
http://www.inegalites.fr/spip.php? [...] &id_mot=28
 
 
 
 

n°26741312
Profil sup​primé
Posté le 08-06-2011 à 11:42:36  answer
 

Tain j'en pouvais plus d'entendre les sarko fanboys parler d'assistanat en 2007, et ca y est 2012 approche ils reviennent a la charge. J'ai pu observer que moins ils en foutent eux-memes plus ils sont prompts a cracher sur "ces assistes de chomeurs et RSAistes". Genre des etudiants avec tout paye par papa maman. Bande de sous-merdes.

Message cité 1 fois
Message édité par Profil supprimé le 08-06-2011 à 11:43:54
n°26741351
Betcour
Building better worlds
Posté le 08-06-2011 à 11:45:36  profilanswer
 

Ce topic va être bien trollesque. Rien que le premier post déjà contient quelques perles (genre le point 4, vide d'arguments et qui finalement confirme ce qu'il prétend infirmer)


---------------
"They will fluctuate" (J.P. Morgan) - "Whenever you find yourself on the side of the majority, it is time to pause and reflect." (Mark Twain)
n°26741460
lapremiere​gorgee
Posté le 08-06-2011 à 11:52:14  profilanswer
 

Je pense qu'il est vrai qu'il peut paraître choquant que l'on puisse par des revenus d'assistance gagner presqu' autant qu'un travailleur (je pars sur la base d'un temps plein sinon ca complique encore les choses)
Cependant il suffit de regarder les chiffres pour constater que ces revenus d'aides permettent à peine de survivre dans une ville comme paris et offrent à peine de quoi s'habiller ailleurs...  
Le problème est donc la faiblesse des salaires et non pas le haut niveau des revenus minimums.
Ce qui me paraît aberrant ce n'est pas que quelqu'un qui ne travaille pas ( que ce soit par choix ou par impossibilité) recoive de la société une petite aumone qui lui permets à peine de survivre mais plutôt qu'un travailleur ne gagne qu'à peine plus. La solution ce n'est pas de tirer le système en bas en faisant crever ceux qui ne travaillent pas, c'est de rendre aux travailleurs leur dignité en leur offrant des salaires décents...
Je trouve beaucoup beaucoup plus choquant de voir qu'avec leur salaire bon nombre de français galèrent tous les jours comme des chiens que le fait que l'on donne des aides vraiment minimalistes à ceux qui n'ont pas d'autres revenus...

n°26741637
Profil sup​primé
Posté le 08-06-2011 à 12:07:09  answer
 

Le contenu de ce message a été effacé par son auteur

n°26741713
Profil sup​primé
Posté le 08-06-2011 à 12:12:55  answer
 

Bientot sur tf1, le retour des reportages sur les rmistes qui roulent en porsche  [:icon10]

n°26741758
Altarius
As de la digression
Posté le 08-06-2011 à 12:16:13  profilanswer
 

 

Il n'y a rien de choquant dans le systeme social, si les gens ont des réactions outré c'est parce qu'on les gaves de mensonges, et certainement pour un petite partie que le chacun pour sa gueule et l'écrasement des faibles sont en vogue.

 
lapremieregorgee a écrit :

Je pense qu'il est vrai qu'il peut paraître choquant que l'on puisse par des revenus d'assistance gagner presqu' autant qu'un travailleur (je pars sur la base d'un temps plein sinon ca complique encore les choses)
...


Ça tombe bien ce n'est pas le cas.


Message édité par Altarius le 08-06-2011 à 12:18:59

---------------
Dsl pour les fautes - ne pas juger est une clé qui change le monde - Mensonge, propagande et manipulation, bienvenue chez les médias.
n°26741790
cetotomati​x
Bye bye
Posté le 08-06-2011 à 12:18:24  profilanswer
 


Excuse moi de te demander pardon, je n'avais pas réalisé à qui je parlais :o

n°26741814
willyledin​gue
Lord Sith...Web
Posté le 08-06-2011 à 12:20:01  profilanswer
 


 
Bienvenue dans la Monarchie Républicaine  des Porcs de la République Française
On peut aussi ajouter les vieux porfessionnels de la poilitique de l'Assemblée Nationale, les retraités dorés du Sénat, les cumulards en tout genre...  [:jeremie von toch]  
 
Pas étonnant que nous la France d'en bas et du milieu voulons en profiter un peu à notre tour...jusqu'à ce qu'on ne veuille ni Etat français, ni Gouvernement français etc... [:-the_unforgiven-]

n°26741828
Artus_is_b​ack
Posté le 08-06-2011 à 12:21:13  profilanswer
 


Faux, ils sont le plus souvent attribués en fonction d'un statut (chômeur, ou bénéficiaire du RSA). Ce qui pose justement des problèmes, quelqu'un au chômage pouvant toucher des allocations largement supérieures au Smic.
 
Sinon, je trouve le sondage très mal posé, très orienté : "soit la France est un pays d'assistés, soit elle est très bas dans le classement". Très caricatural. Mais de la part de Gaston, fallait-il s'attendre à autre chose ? :sarcastic:  
 
Pour rappel : la France est un des pays où les prélèvements obligatoires et la redistribution sont les plus élevés au monde. Prétendre qu'on est dans la moyenne européenne en ne se basant que sur les seuls minimas sociaux, et en minorant les aides connexes en prétendant à tort qu'elles sont elles accordées en fonction des revenus, est juste mensonger.

n°26741832
Profil sup​primé
Posté le 08-06-2011 à 12:21:41  answer
 


 
Ce que tu dis n'a aucun sens.
 
Tu pars du principe qu'il y aurait d'un côté les smicards et de l'autre, les autres. C'est une vision totalement figée de la réalité.
 
Il y a en France près d'un salarié sur trois qui n'est même pas au SMIC. As-tu déjà entendu parler du précariat ? C'est justement l'extrême fragilité et mobilité des existences qui te fond un jour smicard, un autre à mi temps, un autre au RSA, tout bouge, tout change en permanence.  
 
Si l'on regardait 5 ans en arrière et que l'on faisait le décompte des familles qui ont été touchées par le chômage, tu verras que cela concerne une majorité de français.
 
Si tu avais pris la peine de lire le texte, l'immense majorité des français aspire à avoir une activité rémunérée dignement.
 
 

n°26741836
cetotomati​x
Bye bye
Posté le 08-06-2011 à 12:22:23  profilanswer
 

willyledingue a écrit :


 
Bienvenue dans la Monarchie Républicaine  des Porcs de la République Française
On peut aussi ajouter les vieux porfessionnels de la poilitique de l'Assemblée Nationale, les retraités dorés du Sénat, les cumulards en tout genre...  [:jeremie von toch]  
 
Pas étonnant que nous la France d'en bas et du milieu voulons en profiter un peu à notre tour...jusqu'à ce qu'on ne veuille ni Etat français, ni Gouvernement français etc... [:-the_unforgiven-]


Carré de Malberg

n°26741874
remy60
Posté le 08-06-2011 à 12:26:32  profilanswer
 

bon déjà pour commencer,  
 
il faudrait trouver la ligne de démarcation entre ce que l'on appelle communement l'assistanat et la solidarité.  
 
a partir de la, il n'y a plus vraiment de débat..


---------------
Ebook 1984
n°26741884
Profil sup​primé
Posté le 08-06-2011 à 12:27:21  answer
 

Artus_is_back a écrit :


 
Sinon, je trouve le sondage très mal posé, très orienté : "soit la France est un pays d'assistés, soit elle est très bas dans le classement". Très caricatural. Mais de la part de Gaston, fallait-il s'attendre à autre chose ? :sarcastic:  


 
Ce texte de Jean Gadrey, économiste, fait la synthèse de différentes données officielles datant de 2007. Un article identique est sorti sur Le Monde mais également sur Mediapart, qui est allé beaucoup plus loin dans le détail.
 
Ce n'est en aucun cas une "caricature" comme tu dis mais la stricte réalité.  
 
Mais c'est vrai que pour quelqu'un de droite comme toi, ça doit être rageant de voir quelqu'un briser ton fond de commerce.
 
 
 
 

n°26741937
240-185
Yoshi anthropophage ò('')ó
Posté le 08-06-2011 à 12:32:33  profilanswer
 

Citation :

3. On peut gagner davantage en touchant les minima sociaux qu’en travaillant au SMIC ? Faux.


Ce n'est pas vraiment « gagner davantage », le problème est que dans certains cas, un travail à temps partiel payé au SMIC n'est pas économiquement rentable par rapport à une situation d'assistance sociale [:spamafote]
 
Ah oui dernier truc : le sondage est merdique à souhait.

Message cité 2 fois
Message édité par 240-185 le 08-06-2011 à 12:38:08

---------------
Tel un automate, le Yoshi noir s'avance vers le chef des Chain Chomps et lui dit : « Le CEC reprend du service : http://www.latelier240.fr/CEC »
n°26741942
remy60
Posté le 08-06-2011 à 12:33:05  profilanswer
 

dans tous les cas gaston, inutile de t'inquieter, ce qu'ils appellent de l'assistanat, ne consiste en rien d'autre que d'acheter la paix sociale. il y a une limite qu'ils ne peuvent dépasser sans déclencher des émeutes, et ils le savent..
les Fr ne sont pas désesperés au point de se laisser crever sans combattre..


---------------
Ebook 1984
n°26741996
Profil sup​primé
Posté le 08-06-2011 à 12:38:33  answer
 

remy60 a écrit :

dans tous les cas gaston, inutile de t'inquieter, ce qu'ils appellent de l'assistanat, ne consiste en rien d'autre que d'acheter la paix sociale. il y a une limite qu'ils ne peuvent dépasser sans déclencher des émeutes, et ils le savent..
les Fr ne sont pas désesperés au point de se laisser crever sans combattre..


 
Certes, mais c'est un autre débat.
 
Actuellement en France, une personne seule au RSA touche 467€/mois. (410€ pour une personne qui n'a pas droit aux 57€ dédiés au logement)
 
QUI PEUT VIVRE DIGNEMENT AVEC CETTE SOMME EN FRANCE ? QUI PEUT S'ALIMENTER CORRECTEMENT AVEC CA ?
 
En dix ans, le RSA, rapporté au coût de la vie, a vu sa valeur perdre 30% (source Mediapart)
 
 
Si l'UMP a choisi cet "axe", c'est tout simplement pour tenter de faire oublier que les français exclus du grand banquet de la vie sont parmi les plus mal lotis en Europe au sein des 12 pays les plus riches (France, seconde puissance en Europe). Cela permet de dresser les français les uns contre les autres pendant que les très riches exultent.
 
En France, près de 4.5 millions de personnes survivent grâce au RSA (en comptant l'ensemble des familles, enfants compris)
 
En France, il y a officiellement 5.2 millions de chômeurs pour une population active (français en âge de travailler) qui s'élève à 28 millions. En réalité, ils sont plus nombreux.

Message cité 2 fois
Message édité par Profil supprimé le 08-06-2011 à 12:44:49
n°26742063
Altarius
As de la digression
Posté le 08-06-2011 à 12:44:43  profilanswer
 

240-185 a écrit :

Citation :

3. On peut gagner davantage en touchant les minima sociaux qu’en travaillant au SMIC ? Faux.


Ce n'est pas vraiment « gagner davantage », le problème est que dans certains cas, un travail à temps partiel payé au SMIC n'est pas économiquement rentable par rapport à une situation d'assistance sociale [:spamafote]
 
.


 
Ah  Cad ? Parce par exemple la CMU dépend de tes revenus, si tu travail à temps partiel, tu y a peut-être droit, de même que les tarifs sociaux.
 
Et puis faire la distinction entre "travail à temps partiel payé au SMIC" et "assistance" est ridicule et ne veux rien dire comme dit G2F plus haut.
 


---------------
Dsl pour les fautes - ne pas juger est une clé qui change le monde - Mensonge, propagande et manipulation, bienvenue chez les médias.
n°26742094
remy60
Posté le 08-06-2011 à 12:48:09  profilanswer
 


 
le constat est dramatique, maintenant quelles sont les solutions applicables?
 
car éléctoralement, la "solidarité" ca ne fonctionne pas vraiment comme thème de campagne, c'est plutot chacun pour soi et dieu pour tous.
 
alors quelle mesure, éléctoralement gagnante, peut on proposer ?


Message édité par remy60 le 08-06-2011 à 12:48:26

---------------
Ebook 1984
n°26742199
Profil sup​primé
Posté le 08-06-2011 à 13:00:20  answer
 

Le contenu de ce message a été effacé par son auteur

n°26742243
Tangrim
Des bisous et des nounours !
Posté le 08-06-2011 à 13:06:43  profilanswer
 
n°26742277
Altarius
As de la digression
Posté le 08-06-2011 à 13:10:49  profilanswer
 


 
Pour les minimas sociaux nous sommes clairement à la traine.


---------------
Dsl pour les fautes - ne pas juger est une clé qui change le monde - Mensonge, propagande et manipulation, bienvenue chez les médias.
n°26742414
Profil sup​primé
Posté le 08-06-2011 à 13:24:54  answer
 

Citation :

L'UMP est lancée dans la guerre aux pauvres. Dans cette stratégie abjecte du parti des riches, Wauquiez était un éclaireur. On l'avait présenté comme un électron libre, il était en fait chargé de lancer un ballon d'essai. L'UMP a dû juger l'essai concluant puisque c'est maintenant Copé lui-même qui reprend à son compte l'idée du travail forcé en contrepartie du versement du RSA. La Convention UMP sur la "justice sociale" du 8 juin a bien fait saigner le burnous ! Celle-ci a pour mission de  cibler « l'assistanat ». Ce mot affreux, est à lui seul un manifeste de classe ! Une bouche de gauche parlerait ici de solidarité ! Le but est de mettre en scène la fraude aux allocations sociales. Le plan de communication a été savamment préparé. Au ministère du travail Xavier Bertrand a commencé à pilonner, la semaine dernière, avec des chiffres opportunément choisis pour démontrer la soi disant « progression fulgurante » de la fraude. Un sujet sur lequel l'UMP se livre à une grossière manipulation en ne communiquant que sur la fraude aux prestations. Pour mieux se taire sur la fraude aux prélèvements dus par les entreprises.
 
Car la réalité des chiffres publiés par la Cour des comptes serait très encombrante pour le parti des riches. Les fraudes aux prestations sociales sont estimées à 3 milliards par an, soit à peine 1 % des prestations. Mais la fraude des entreprises aux prélèvements est estimée par la même Cour des comptes entre 8 et 14 milliards par an. C'est-à-dire entre 3 et 5 fois plus ! Si l'on regarde en nombre de fraudeurs, les caisses d'allocations familiales (qui gèrent aussi le RSA et les allocations logement) parlent de 2 % environ de bénéficiaires fraudeurs. A l'inverse, si l'on regarde du côté des plus riches, on apprend de la Cour des comptes que 87 % des contrôles fiscaux sur les grandes entreprises entraînent au moins un redressement au titre d’irrégularités. Cette réalité de la fraude, l'UMP la connait parfaitement. Et c'est délibérément qu'elle a décidé de la maquiller pour pointer du doigt les "assistés".
 
(...)Pour cela le « Fig Mag » a sorti la grosse propagande. Lisez, vous n'en reviendrez pas : "Faire travailler gratuitement les allocataires du RSA : l'idée choc de Laurent Wauquiez a enthousiasmé l'opinion, lasse de déverser toujours plus d'argent dans le puits sans fond de la solidarité nationale". Enthousiasmé ? L’opinion ? Quelle opinion ? De qui ? De quel quartier ?  Intimider les plus pauvres pour leur faire rentrer la tête dans les épaules, flatter la cruauté de l’égoïsme social des nantis, voila la stratégie.
 
Il faut dire que Copé lui-même a beaucoup de chose à faire oublier en tant que pillard de l’Etat. Ainsi de sa niche fiscale exonérant d'impôt sur les sociétés les plus values de vente de filiales ou de participations boursières des entreprises. Un jackpot de 22 milliards économisés en 3 ans de 2007 à 2009 par les entreprises qui boursicotent. Copé avait annoncé au départ un coût "extrêmement raisonnable" d'un milliard par an. Un cout « raisonnable » représentant quand même deux fois le montant des économies réalisées en ne remplaçant qu’un  fonctionnaire sur deux… Si cela ne s'appelle pas un pillage !
Autre fraude pour justifier le travail forcé et gratuit des allocataires du RSA, Copé invoque "un principe qui fonde notre République : l’équilibre des droits et des devoirs". Voila un grossier travestissement du principe républicain qui proclame au contraire l'universalité et l'inaliénabilité des droits. A l'opposé de toute logique contractuelle ou de marchandage qui conditionnerait un droit au respect de tel ou tel devoir.


 
http://www.jean-luc-melenchon.fr/2 [...] ouvez-pas/

n°26742442
240-185
Yoshi anthropophage ò('')ó
Posté le 08-06-2011 à 13:27:02  profilanswer
 

Ça va être une énième antenne du topic FdG ici ?


---------------
Tel un automate, le Yoshi noir s'avance vers le chef des Chain Chomps et lui dit : « Le CEC reprend du service : http://www.latelier240.fr/CEC »
n°26742469
arthas77
Posté le 08-06-2011 à 13:29:33  profilanswer
 

Altarius a écrit :


 
Pour les minimas sociaux nous sommes clairement à la traine.


Mais encore ?

n°26742505
Profil sup​primé
Posté le 08-06-2011 à 13:32:33  answer
 

240-185 a écrit :

Ça va être une énième antenne du topic FdG ici ?


Sur la totalité des chaînes télé et radios proches de la droite, à savoir TF1, France 2, LCI, BFM tv, Europe 1, RTL, Direct8, NRJ 12, M6, W9, RMC, etc, etc, il va être relayé cette idée fallacieuse des "droits et devoirs", sans que PERSONNE en face ne soit convié pour apporter la contradiction.
 
Or Jean-Luc Mélenchon a abordé le sujet dans son nouveau billet du jour, il est donc normal que ce soit posté sur ce topic, non ?  
 

n°26742521
Profil sup​primé
Posté le 08-06-2011 à 13:33:47  answer
 

arthas77 a écrit :


Mais encore ?


 
Articles du Monde et de Mediapart, études officielles européennes de 2007.

n°26742555
Altarius
As de la digression
Posté le 08-06-2011 à 13:35:57  profilanswer
 

arthas77 a écrit :


Mais encore ?


 
Cherche. Tu trouvera. Minima sociaux Europe c'est facile à taper dans un moteur de recherche. En plus c'est marqué dans le premier poste.
 
C'est sur que c'est moche de voir battu en brèche l'idée reçu comme quoi la France est un pays d'assisté :/


---------------
Dsl pour les fautes - ne pas juger est une clé qui change le monde - Mensonge, propagande et manipulation, bienvenue chez les médias.
n°26742690
fernansata​n1
Posté le 08-06-2011 à 13:45:42  profilanswer
 

les gens qui vivent dans des négriers ne doivent rien à la france.
 
HLM négrier,cage a poule ou les gens son entassé comme des merce dans des HLM mal isolé du bruit et termique ainsi que des odeurs.
 
les gens qui vivent dans ces taudit ne doivent rien à la france et non pas de devoir a rendre.
 

n°26742721
remy60
Posté le 08-06-2011 à 13:47:45  profilanswer
 


 
sur BFM radio, un type a fait la synthese parfaite du problème
1- on ne peut pas baisser les minima car les gens vont crever
2- donc il faut augmenter les salaires pour que le travail rapporte plus que l'assistannat
3- pour augmenter les salaires, le seul moyen (réaliste dans le monde réel) c'est de baisser les charges qui pesent sur le salarié
4- pour baisser les charges qui pèsent sur les salarié, il faut rendre l'état plus compétitif, l'exemple cité montrait qu'on dépensait 2 fois plus que l'allemagne sur un sujet donné et que le service délivré etait inférieur, ce qui est quand meme assez baleze.
 
donc ce qu'il faut réformer c'est l'ETAT, qui pompe les finances publiques, en particuliers celles de ceux qui vivent pauvrement

Message cité 4 fois
Message édité par remy60 le 08-06-2011 à 13:49:12

---------------
Ebook 1984
mood
Publicité
Posté le   profilanswer
 

 Page :   1  2  3  4  5  ..  53  54  55  56  57  58
Page Précédente

Aller à :
Ajouter une réponse
  FORUM HardWare.fr
  Discussions
  Politique

  La France, un pays "d'assistés" ?

 

Sujets relatifs
Escroquerie leboncoin avec livraison en FranceLa France ferme ses yeux ?
Service Kiala France/FranceAchat d'un scooter en France pour la Suisse
La France est désormais composée de 101 départements.Envoyer un télégramme vers la France
dossier banque de franceLa France victime d'une attaque informatique de grande envergure ?
La France est-elle un pays d'"assistés" ?Femme enceinte et dangers de l'alcool....la France un pays d'assistés?
Plus de sujets relatifs à : La France, un pays "d'assistés" ?


Copyright © 1997-2018 Hardware.fr SARL (Signaler un contenu illicite / Données personnelles) / Groupe LDLC / Shop HFR