Forum |  HardWare.fr | News | Articles | PC | Prix | S'identifier | S'inscrire | Aide | Shop Recherche
1171 connectés 

 


 

 Mot :   Pseudo :  
  Aller à la page :
 
 Page :   1  2  3  4  5  ..  1992  1993  1994  1995  1996  1997
Auteur Sujet :

Childfree : Vivre sans enfants par choix et sujets connexes (débats)

n°15542318
Zangalou
PlayJV
Posté le 16-07-2008 à 17:02:11  profilanswer
 

Reprise du message précédent :
 
 
0.0 %
        0 vote
5.  Je suis une femme et j'en veux pas
 
 
1.8 %
     1 vote
6.  Je suis une femme et j'en veux
 
ya des femmes sur hfr ?


---------------
GT: ZangalouQC
mood
Publicité
Posté le 16-07-2008 à 17:02:11  profilanswer
 

n°15542323
Taliesim
Posté le 16-07-2008 à 17:02:59  profilanswer
 

theoperator a écrit :

Quand je vois le monde pourrave dans le lequel on vis et que je constate que les enfants sont bien malheureusement d'avantage eduques par la societe que par leurs parents a priori je ne veux pas avoir d'enfant(s).


 
mais vu que c'est la société qui t a  davantage éduqué toi aussi...  
Le serpent qui se mord la queue :D

Message cité 1 fois
Message édité par Taliesim le 16-07-2008 à 17:04:04

---------------
http://www.thetoadstudio.com
n°15542368
theoperato​r
Blob 3000 Deluxe Limited
Posté le 16-07-2008 à 17:07:17  profilanswer
 

Taliesim a écrit :


 
mais vu que c'est la société qui t a  davantage éduqué toi aussi...  
Le serpent qui se mord la queue :D


 
CQFD  
 
Je constate l'etendue des degats sur mon propre cas quoi...

n°15542373
Taliesim
Posté le 16-07-2008 à 17:07:55  profilanswer
 

theoperator a écrit :


 
CQFD  
 
Je constate l'etendue des degats sur mon propre cas quoi...


ou alors c'est la pernicieuse société qui te fait penser cela et ton jugement est faussé.
Vu qu on va de plus en plus vers une société nombriliste ca se tient.


Message édité par Taliesim le 16-07-2008 à 17:08:44

---------------
http://www.thetoadstudio.com
n°15542416
Taliesim
Posté le 16-07-2008 à 17:12:40  profilanswer
 


Tu n'es pas obligé de troller non plus. :o
Il y a des gens qui aiment partager, transmettre, avoir une descendance . Il y a des gens qui préférent regarder leur visage dans les bulles de champagne.
C'est un choix. ( moi aussi je sais troller dans l autre sens :o )
 
Pour la deuxième partie ça renforce l'idée que c'est la société qui dicte les choix. En gros vouloir ou pas vouloir d'enfant te serait dicté... trés peu de libre arbitre :/ Les rebelles actuels de nos sociétés développées et egocentriques seraient donc les gens voulant des enfants.

Message cité 1 fois
Message édité par Taliesim le 16-07-2008 à 17:17:31

---------------
http://www.thetoadstudio.com
n°15542423
Spinifex
Posté le 16-07-2008 à 17:13:08  profilanswer
 


Et puis, dans un pays riche, le gamin, il faut lui payer sa Wii, son dentiste, puis ses études, puis l'entretenir jusqu'à ses 30 ans révolus. ça coûte cher, un môme!
 
Alors que dans un pays pauvre, dés ses 5 ans, il peut commencer une carrière dans la confection vestimentaire!  :whistle:

n°15542430
Benoit15
Le crime à son meilleur
Posté le 16-07-2008 à 17:13:57  profilanswer
 

Spinifex a écrit :


Perso, j'aimerais avoir un gamin un jour, mais ayant parlé avec des femmes ayant fait le choix de ne pas avoir d'enfants... Et bien, il y a des gens pas élégants. Merci les remarques condescendantes ou venimeuses.  
 
 
Euh, faux.  :non: Je comprends ce que tu veux dire, mais en fait, plein de gosses sont sur le carreau, mais de moins en moins d'entre eux sont légalement adoptables. Oui il y a des enfants malheureux, non, ça ne veut dire qu'on peut tous les adopter.  
 
N'oublions pas que des pays traditionnellement "exportateurs" d'enfants évoluent aussi. Les Chinois, les Russes ou les Lettons commencent à adopter eux aussi, et c'est tant mieux.
 
Et parmi les enfants qui restent adoptables, beaucoup sont handicapés et/ou gravement malades, et peu de gens veulent (ou peuvent) les adopter. Les gens veulent adopter des enfants en bas âge et en bonne santé, ce qui est compréhensible.  
 
Article si le sujet t'intéresse.


 
Thx pour le lien  :jap:  Autrement pour complémenter je dirais ne pas vouloir d'enfant parce que je ne me vois pas élever d'enfants avant d'avoir un niveau de vie me permettant de les aider à réaliser leurs reves, je ne me vois pas faire des enfants qui connaitront la galère, et puis de toutes façons j'ai pas de femme, donc la question ne se pose meme pas.

n°15542432
Ouiche
Posté le 16-07-2008 à 17:14:04  profilanswer
 

Le problème c'est pas l'éducation mais le libre arbitre. Le mome va forcément envoyer chier un moment ou un autre les livres que tu lui passe ou les bons vieux albums d'ac/dc ou de maiden et se mettre à raler parce qu'a la maison ya pas de télé. Doux jésus, je suis déja un vieux con.
 
"Tu vois fiston, ca c'est une guitare heavy et c'est la plus belle chose que le monde ait connu. Dieu dit: Que le fait de gratter cet objet en sautant sur un pied produise des solo, fasse pousser les cheveux et pleuvoir de la bière. Dieu fit les batteurs de la terre selon leur espèce, le bassiste selon son espèce, et tous les fans de la terre selon leur espèce. Dieu vit que cela était bon."
"Mais papa t'est encors bourré, tu veux pas m'acheter des nouvelles nikes?"

n°15542489
Taliesim
Posté le 16-07-2008 à 17:20:40  profilanswer
 


dit il.
 
Je te remets mon post pour le reste  
"Pour la deuxième partie ça renforce l'idée que c'est la société qui dicte les choix. En gros vouloir ou pas vouloir d'enfant te serait dicté... trés peu de libre arbitre :/ Les rebelles actuels de nos sociétés développées et égocentriques seraient donc les gens voulant des enfants."
 
Les français sont réputés comme rebelle qui plus est.

Message cité 1 fois
Message édité par Taliesim le 16-07-2008 à 17:23:53

---------------
http://www.thetoadstudio.com
n°15542541
Taliesim
Posté le 16-07-2008 à 17:26:00  profilanswer
 


 
La société te conditionne et dicte tes choix . Tu le prouves toi même dans ton argumentation précédente pays riches/pays pauvres.
A moins d'etre un hermitte et de vivre depuis ton enfance totalement exclu de la société dans laquelle tu es, on est évidemment tous conditionné.

Message cité 1 fois
Message édité par Taliesim le 16-07-2008 à 17:28:16

---------------
http://www.thetoadstudio.com
mood
Publicité
Posté le 16-07-2008 à 17:26:00  profilanswer
 

n°15542542
caudacien
Posté le 16-07-2008 à 17:26:02  profilanswer
 


Bien malheureusement quand je croise certains parents :/


---------------
A table: http://www.papillonette.fr et sur facebook
n°15542580
Taliesim
Posté le 16-07-2008 à 17:30:20  profilanswer
 

Les sociétés riches actuelles, de part les avancées ( pilulles, avortement..) de part la culture du moi et de la gagne poussent à moins avoir d'enfants.


---------------
http://www.thetoadstudio.com
n°15542608
Taliesim
Posté le 16-07-2008 à 17:33:44  profilanswer
 


L'histoire de l oeuf ou de la poule.
Pour moi c'est la sociéte qui nous conditionne à nous regarder plus fortement le nombril et a privilégier notre confort avant tout .
Je n'ai pas d'enfants je sais de quoi je parle aussi.

Message cité 1 fois
Message édité par Taliesim le 16-07-2008 à 17:34:01

---------------
http://www.thetoadstudio.com
n°15542650
JaimeLanni​ster
..always pays his debts
Posté le 16-07-2008 à 17:37:22  profilanswer
 

Les projections de l’ONU à l’horizon 2050 sont préoccupantes : sous l’effet d’une trop faible fécondité et de l’espérance de vie qui s’allonge, la population de la plupart des pays industrialisés connaîtra une décroissance et un vieillissement dans les cinquante prochaines années. Parmi les pays examinés, c’est l’Italie qui devrait accuser les plus grosses pertes : selon l’hypothèse moyenne de l’ONU, sa population devrait diminuer de 28 % entre 1995 et 2050. La démographie de l’Union européenne, qui dépassait en 1995 celle des Etats-Unis de 105 millions d’habitants, devrait lui être inférieure de 18 millions en 2050. Les calculs de l’Office allemand de la statistique prédisent qu’en 2050, la population allemande aura chuté de 82 à 59 millions d’habitants, la population active passant dans le même temps de 41 à 26 millions de personnes.

 

Mais la France, la Suède et d’autres pays scandinaves affichent eux aussi des chiffres assez élevés par rapport à la moyenne européenne. Dans ces pays-là, les mères de famille qui travaillent font depuis longtemps partie du paysage. Tandis que ces pays misent sur la garde des enfants et l’aide à la vie active des femmes, en Allemagne et en Autriche, on continue de promouvoir le schéma des 3 phases, où les années parents sont les années carence. Avec des conséquences très nettes : les femmes allemandes sans enfant sont majoritairement des universitaires. En 1994 déjà, 37 % des femmes titulaires d’un diplôme universitaire étaient sans enfant, un chiffre estimé actuellement à 50 % et qui devrait atteindre les 2/3 prochainement. En France, le désir d’enfant croît parallèlement au niveau d’instruction, 80 % des Françaises ayant un enfant ont aussi un emploi – alors qu’en Allemagne, ce chiffre est de 60 %. Pour les Allemandes, avoir un enfant est souvent synonyme de rupture de carrière, voire de déclin social, car seulement 2 % des enfants en bas âge ont une place de garderie toute la journée. Les temps partiels sont peu nombreux et les mères travaillant à plein temps sont vite qualifiées de « mères indignes ».

 

Allemands et italiens en voie de disparition

 


Message édité par JaimeLannister le 16-07-2008 à 17:38:57
n°15542657
Taliesim
Posté le 16-07-2008 à 17:37:51  profilanswer
 


Dans le monde du travail je vois tout le contraire de ce que tu dis. La femme qui veut des enfants est considéré comme une "chieuse" qui va ralentir l'activité de la société, qui va etre absente quand son futur gosse aura un rhume. Au contraire celle qui dit ne pas en vouloir va accéder plus rapidement à des postes.
C'est ce que j ai constaté dans les entreprises parisiennes dans lesquelles je suis passé.

Message cité 2 fois
Message édité par Taliesim le 16-07-2008 à 17:39:15

---------------
http://www.thetoadstudio.com
n°15542665
Gardavous
Posté le 16-07-2008 à 17:38:47  profilanswer
 


 Peut-être qu'on pourrait aussi (et même d'abord) voir la question du côté des enfants : Est-ce que mon couple est en mesure d'apporter les meilleures chances de bonheur aux enfants qu'il est susceptible d'avoir ?
(conditions financière, matérielles et immatérielles)

n°15542671
theoperato​r
Blob 3000 Deluxe Limited
Posté le 16-07-2008 à 17:39:10  profilanswer
 

Taliesim a écrit :

Les sociétés riches actuelles, de part les avancées ( pilulles, avortement..) de part la culture du moi et de la gagne poussent à moins avoir d'enfants.


 
En effet: l'impitoyable marche (je dis ca sans ironie) exige des gens une discipline de fer pour pouvoir procreer: "si t'as pas assez de thunes pour donner la possibilite a tes proches de consommer comme il faut (c'est a dire a outrance et sans but atteignable) c'est meme pas la peine d'essayer".

n°15542688
Taliesim
Posté le 16-07-2008 à 17:41:10  profilanswer
 

theoperator a écrit :


 
En effet: l'impitoyable marche (je dis ca sans ironie) exige des gens une discipline de fer pour pouvoir procreer: "si t'as pas assez de thunes pour donner la possibilite a tes proches de consommer comme il faut (c'est a dire a outrance et sans but atteignable) c'est meme pas la peine d'essayer".


Les rebelles des sociétés riches seraient donc paradoxalement les personnes voulant des enfants.


---------------
http://www.thetoadstudio.com
n°15542700
Kalymereau
bienpensant
Posté le 16-07-2008 à 17:42:18  profilanswer
 

Il tombe bien ce topic au moment où un type pend ses deux filles, et un autre abandonne son fils dans sa voiture au soleil [:prodigy]


---------------
rm -rf internet/
n°15542719
theoperato​r
Blob 3000 Deluxe Limited
Posté le 16-07-2008 à 17:44:01  profilanswer
 


 
La situation est assez simple: soit t'as une vie un temps soit peu ancree dans la tradition etc soit tu te devoues completement au marche. Evidemment, y a tout a fait moyen de procreer tout en etant un esclave du marche mais a condition de confier son enfant au marche (qui en prendra bien evidemment "soin", y'a bien la tele/les creches privees/ les nounous/ les filles au pair etc pour ca, non?).  

n°15542729
Spinifex
Posté le 16-07-2008 à 17:45:03  profilanswer
 


Taliesim a écrit :


Dans le monde du travail je vois tout le contraire de ce que tu dis. La femme qui veut des enfants est considéré comme une "chieuse" qui va ralentir l'activité de la société, qui va etre absente quand son futur gosse aura un rhume. Au contraire celle qui dit ne pas en vouloir va accéder plus rapidement à des postes.
C'est ce que j ai constaté dans les entreprises parisiennes dans lesquelles je suis passé.


C'est pas contradictoire, ce que vous dîtes. La femme active sans enfants aura une carrière plus brillante, mais sera mal considérée socialement. La mère de famille stagnera plus dans sa carrière, mais sera dans la norme sociale.

n°15542758
theoperato​r
Blob 3000 Deluxe Limited
Posté le 16-07-2008 à 17:48:21  profilanswer
 


 
T'as du trop lire de feminisme anglosaxon: reviens un peu sur terre et interesses-toi aux contextes locaux au lieu d'appliquer des theories qui ont du sens que sur le sol ricain.  

n°15542769
psychatric​meuh
Empty Walls
Posté le 16-07-2008 à 17:49:38  profilanswer
 

Zangalou a écrit :

 
 
0.0 %
        0 vote
5.  Je suis une femme et j'en veux pas
 


 
bah voilà je viens d'y mettre le premier vote.
en fait j'en ai toujours voulu des gamins.
puis depuis quelques temps autours de moi les bébés et grossesses se multiplient. ça m'a coupé l'envie.  
au final j'ai pas envie d'etre responsable d'un mioche à vie, de me battre avec lui pour qu'il fasse ce que je lui demande, j'ai pas envie de devoir changer ma vie et mes envies pour me mettre à son rythme, pas envie de me taper les pleurs ni les hurlements (que ce soit des pleurs ou de joies) pas envie de me faire ch*** à trouver une éducation pour m'apercevoir que de toute manière le gosse il s'en fout et que je fais tout mal,
ajoutons que franchement avoir un gosse est la chose la plus égoïste que je connaisse et pas envie de demander à mes gosses d'etre/ de faire ce que je veux parce qu'il faut bien décider pour eux.
 
ah oui en plus quand je vois l'état du monde et de la planète offrir ça à un gamin c'est lache je trouve.
 
en vrac et en gros voilà les raisons qui font que chéri et moi avons décidé de vivre en couple et pas "en famille"  :)

n°15542783
caudacien
Posté le 16-07-2008 à 17:51:32  profilanswer
 

C'est quand je vois des enfants que j'en veux plus. [:ddr555]


---------------
A table: http://www.papillonette.fr et sur facebook
n°15542848
theoperato​r
Blob 3000 Deluxe Limited
Posté le 16-07-2008 à 17:58:05  profilanswer
 

 

De toute maniere le coup de la femme qui travaille pas n'est qu'un fantasme ricain des 50s donc, bien evidemment, que la femme fasse un travail qui lui plais est indiscutablement une bonne chose. Ce qui m'inquiete par contre, c'est qu'on essaye de vendre un modele soit-disant egalitaire (femmes qui font des "carrieres" etc.) sans se rendre compte qu'en faisant ca la societe est desequilibree car y'a toute une categorie de taches qui doivent etre prises en charge par le marche (repas a la maison vs. les fast fouds/ plats a rechauffer; faire son menage soi-meme vs. avoir recours aux femmes de menage etc etc etc), ce qui engendre un besoin considerable d'immigres (y'a qu'a voir les USA et son flux permanant de Latinos) et de pauvres sur place (pour qu'ils taffent dans le secteur des services).


Message édité par theoperator le 16-07-2008 à 18:00:16
n°15542935
Kalymereau
bienpensant
Posté le 16-07-2008 à 18:06:21  profilanswer
 

A mon avis quelqu'un qui ne veut pas d'enfants c'est quelqu'un qui ne veut pas se remettre en question:
- parce qu'un enfant qui passe de 0 à 2 ans fait 100 fois plus que vous ces 30 dernières années
- parce qu'un enfant va vous foutre la honte parce qu'il va vous expliquer devant tout le monde que le petit quai qui mène aux bateaux ne s'appelle pas un quai mais une "panne flottante"
- parce qu'un enfant va vous mettre dans la panade en vous demandant ce que c'est qu'une race et pourquoi ce n'est pas la même chose pour un homme que pour un chien
- parce qu'avoir un enfant c'est se rendre compte qu'il y a plein de choses qu'on ne maîtrise pas du tout
 
bref...


---------------
rm -rf internet/
n°15543124
sof
Don't quit on me. Ever.
Posté le 16-07-2008 à 18:25:50  profilanswer
 


 
On fait beaucoup d'enfants des les pays pauvres / en voie de développement car le taux de mortalité en bas âge en plus élevés. C'était comme ça à l'époque ici, puis l'amélioration des conditions de vie aidant, on a diminué notre nombre de portée  :o  
 
Vous allez me dire qu'ils devraient diminuer aussi, vu que leurs conditions s'améliorent. Certes, mais pas très vite en fait, et, je n'ai pas les chiffres, mais il est certain que le taux de mortalité est encore vachement impressionnant dans certains pays  :o  
Et puis ce sont des changements qui se font sur des décades  :jap:


---------------
Je ne sais pas si le Paradis existe. Mais j'ai vécu l'enfer. "L'artiste contemporain possède une double faculté : celle d'être le premier à créer une merde ; celle de trouver des gens assez idiots pour confondre merde et talent"
n°15543147
caudacien
Posté le 16-07-2008 à 18:28:05  profilanswer
 

Je trouve le regard des "pro-gamins" relativement méprisant vis à vis de ceux qui n'en souhaitent pas.

Message cité 2 fois
Message édité par caudacien le 16-07-2008 à 18:28:14

---------------
A table: http://www.papillonette.fr et sur facebook
n°15543208
Taliesim
Posté le 16-07-2008 à 18:36:03  profilanswer
 

caudacien a écrit :

Je trouve le regard des "pro-gamins" relativement méprisant vis à vis de ceux qui n'en souhaitent pas.


C'est un autre débat mais un regard qui évolue.
On pourrait faire le paralléle avec le mariage. ( une honte de ne pas etre marrié il y a 50 ans, maintenant c'est presque devenu ringuard)
On pourrait aussi parler de la frustation refoulée des pro " non enfants"  ( comme des pros non mariage, j en fais surement partie ) qui peut etre envient aussi inconsciemment ce bonheur qu ils ne comprennent pas.


Message édité par Taliesim le 16-07-2008 à 18:38:37

---------------
http://www.thetoadstudio.com
n°15543228
caudacien
Posté le 16-07-2008 à 18:38:30  profilanswer
 

Je trouve juste que les pro gamins sont dans l'ensemble moins "tolérant" que les non pro gamins.
Et ca, ca me donne encore moins envie d'en avoir. :d


---------------
A table: http://www.papillonette.fr et sur facebook
n°15543243
Taliesim
Posté le 16-07-2008 à 18:41:03  profilanswer
 

caudacien a écrit :

Je trouve juste que les pro gamins sont dans l'ensemble moins "tolérant" que les non pro gamins.
Et ca, ca me donne encore moins envie d'en avoir. :d


Pas d'accord.
Pour moi etre pro enfant ou pro non enfant c'est la même chose. C'est etre assez fermé et intolérent.
Qu on en veuille ou qu on en veuille pas à un instant X ok, mais déclarer ne pas en vouloir pour les 50 ans à venir c'est etre super figé.
Je n ai pas d enfants, je n en veux pas pour l instant ( envie d eprofiter , vivre, voyager tout ça) mais je serai bien incapable d affirmer que je n'en veux pas de toute ma vie. Les choses évoluent.


Message édité par Taliesim le 16-07-2008 à 18:44:26

---------------
http://www.thetoadstudio.com
mood
Publicité
Posté le   profilanswer
 

 Page :   1  2  3  4  5  ..  1992  1993  1994  1995  1996  1997

Aller à :
Ajouter une réponse
 

Sujets relatifs
Plus de sujets relatifs à : Childfree : Vivre sans enfants par choix et sujets connexes (débats)


Copyright © 1997-2018 Hardware.fr SARL (Signaler un contenu illicite) / Groupe LDLC / Shop HFR