Forum |  HardWare.fr | News | Articles | PC | Prix | S'identifier | S'inscrire | Shop Recherche
2860 connectés 

  FORUM HardWare.fr
  Discussions
  Loisirs

  Randonnée pédestre (Sondage Mar/Avr)

 



Sondage de Mar-Avr - Quel type de réchaud utilisez vous au bivouac ?
Sondage à 9 choix possibles.
Ce sondage expirera le 30-04-2021 à 23:59




Attention si vous cliquez sur "voir les résultats" vous ne pourrez plus voter

 Mot :   Pseudo :  
  Aller à la page :
 
 Page :   1  2  3  4  5  ..  731  732  733  734  735  736
Page Précédente
Auteur Sujet :

Randonnée pédestre (Sondage Mar/Avr)

n°2178721
Poisson ro​uge
Alias Redfish sur Nokytech...
Posté le 03-03-2004 à 14:46:00  profilanswer
 

------------------------------------------------------------------------
FP en cours de construction (début le 06-07-2020, dernière MAJ le 19-04-2021)
------------------------------------------------------------------------
 
Accueil
https://img.super-h.fr/images/c58186d7be89d83c7115ebd1df64b572.gif
https://img.super-h.fr/images/c7c12174459479a91cc0015dbf050a20.png
 
Bienvenue sur le topic dédié à la randonnée.
Ici on parle de pieds, de marmottes, de chocolat et de tartiflette...
:o
 
Sommaire
https://img.super-h.fr/images/c58186d7be89d83c7115ebd1df64b572.gif
https://img.super-h.fr/images/a3989e3f01a2de86d9f1724154c959db.png
 
A Généralités (Post #2)
https://img.super-h.fr/images/6f81a5eb7a160129111d5d101df95873.gif
1 [:poisson rouge] Introduction
2 [:poisson rouge] Lexique
        Définitions
        Abréviations
3 [:poisson rouge] Sécurité et environnement
        Règles de sécurités
        Règles de bonne pratique
4 [:poisson rouge] Orientation
        Cartographie
        GPS et applications de randonnée
5 [:poisson rouge] Sites utiles
        Forums
        Sites et blogs
        Chaînes Youtube
        Outils
        Divers
6 [:poisson rouge] Liste des membres
7 [:poisson rouge] Récits des membres
        France
        Europe
        Monde
 
B Matériel
https://img.super-h.fr/images/6f81a5eb7a160129111d5d101df95873.gif
1 [:poisson rouge] Matériel de marche (Post #3)
        Portage
        Purification
        Contenants
        Pharmacie
        Vêtements
        Chaussures
        Bâtons
        Orientation
        Piolet/crampons
2 [:poisson rouge] Matériel de bivouac (Post #4)
        Abri
        Piquets
        Tapis de sol
        Couchage
        Matelas
        Réchaud
        Popote
        Hygiène
        Énergie
3 [:poisson rouge] Consommables
        Hydratation
        Alimentation
        Carburants
4 [:poisson rouge] Hivernal
 
C Achats
https://img.super-h.fr/images/6f81a5eb7a160129111d5d101df95873.gif
1 [:poisson rouge] Guide d'achat - Matériel de marche (Post #5)
        Portage
        Purification
        Contenants
        Pharmacie
        Vêtements
        Chaussures
        Bâtons
        Orientation
        Piolet/crampons
2 [:poisson rouge] Guide d'achat - Matériel de bivouac (Post #6)
        Abri
        Piquets
        Tapis de sol
        Couchage
        Matelas
        Réchaud
        Popote
        Hygiène
        Énergie
3 [:poisson rouge] Listes type de matériel (Post #7)
        Randonnée à la journée
        Randonnée avec bivouac
4 [:poisson rouge] Fabricants de matériel
        France
        Europe
        Monde
5 [:poisson rouge] Vendeurs de matériel
        France
        Europe
        Monde
6 [:poisson rouge] Infos utiles
        Commander hors UE
        Infos utiles
 
Résultat des sondages
https://img.super-h.fr/images/c58186d7be89d83c7115ebd1df64b572.gif
https://img.super-h.fr/images/78d9496f7f7f77ce2053a0373bba2ad4.png
 
Juillet/Aout 2020 : Biome Lien
Septembre/Octobre 2020 : Chaussures Lien
Novembre/Décembre 2020 : Bâtons - Lien
Janvier/Février 2021 : Abris - Lien
Mars/Avril 2021 : Réchaud - En cours...
 
 
Mises à jour
https://img.super-h.fr/images/c58186d7be89d83c7115ebd1df64b572.gif
https://img.super-h.fr/images/3dc0ffeab2e281c37e99e8d877e81aeb.png
 
19-04-2021 : Généralité > Bonnes pratiques: Alpage (Chien de berger et troupeaux) / Matos bivouac > Complément info  dentifrice / Matos marche > Contenants: Flacons avec bouchon.
14-04-2021 : Ajouts des couteaux (Section Matériel de bivouac et Guide d'achat).
05-04-2021 : Refonte graphique complète (Texte et images de sections).
04-04-2021 : Ajout des savon, serviette, brosse à dents et pelle à popo (Section Hygiène du guide d'achat matos de bivouac).
03-04-2021 : Ajout des tapis de sols, des powerbanks, chargeurs, accus et panneaux solaires (Section tapis de sol et énergie du guide d'achat matos de bivouac).
03-02-2021 : Ajout divers (guide d'achat: sitpad, power tape, sachets ziploc. Sécurité: Fond de sac, Grottes).
02-02-2021 : Ajout des sitpads (section matos de marche).
26-01-2021 : Ajout des éclairages et sifflets (section matos de marche). Ajout des éclairages (guide d'achat matos de marche).
25-01-2021 : Ajout des buff, bonnet et gants (section matos de marche).
29-12-2020 : Ajout des réchauds et popotes (Guide d'achat bivouac).
15-12-2020 : Ajout des crampons, piolets, hydrations et purifications de l'eau (Guide d'achat marche).
15-12-2020 : Ajout d'une bannière d'accueil.
15-12-2020 : Complétion la section piquets (dans la partie matos de bivouac).
15-12-2020 : Ajout de la section abris (dans la partie matos de bivouac).
01-11-2020 : Résultat sondage sept/oct, ajout du sondage nov/dec.
23-09-2020 : Ajout de la section pharmacie (dans la partie matos de marche).
19-09-2020 : Ajout de la section couchage (dans la partie matos de bivouac).
19-09-2020 : Ajout de la section popote, hygiène et énergie (dans la partie matos de bivouac).
19-09-2020 : Réorganisation de la FP sur 7 posts (et ajout de lien vers les posts en question dans le sommaire).
01-09-2020 : Ajout de la section réchaud (dans la partie matos de bivouac).
04-08-2020 : Ajouts divers et réécriture (Piolets, crampons, bâtons, hydratation et purification, etc...).
01-08-2020 : Ajouts divers (Veste imper-respi, poncho, coupe-vent, jupe de pluie, etc... Tout le chapitre sur les chaussures).
26-07-2020 : Ajouts divers (Abréviations, Théorie orientation, Sites utiles, Matos portage, Matos contenants, Matos matière vêtements, Guide achat sac étanches, Guide achat bâtons, etc...)
24-07-2020 : Retour de vacances...
10-07-2020 : Vacances !
09-07-2020 : Intégration des infos écrites récemment dans le topic (#guideachat)
08-07-2020 : Début de rédaction rapide dans plusieurs sections.
07-07-2020 : Réorganisation de la FP sur 4 posts.
06-07-2020 : Récupération de la FP

Message cité 1 fois
Message édité par Poisson rouge le 19-04-2021 à 01:02:26

---------------
Miaou powaaaa !
mood
Publicité
Posté le 03-03-2004 à 14:46:00  profilanswer
 

n°2182115
Poisson ro​uge
Alias Redfish sur Nokytech...
Posté le 04-03-2004 à 10:01:46  profilanswer
 

A
https://img.super-h.fr/images/90c0f8cef5ceb4e7748f6105905fafcb.png

 

1 Introduction
https://img.super-h.fr/images/c58186d7be89d83c7115ebd1df64b572.gif
https://img.super-h.fr/images/0ed957138c61f36e58de0ba10792c25e.png

 

Définition de la randonnée: La randonnée pédestre est une activité de plein air qui s'effectue à pied en suivant un itinéraire, balisé ou non, seul ou en groupe. C'est à la fois un sport et un loisir de découverte et de contemplation.

 


2 Lexique
https://img.super-h.fr/images/c58186d7be89d83c7115ebd1df64b572.gif
https://img.super-h.fr/images/8e683abca4d6e49aa3f834dc7e6fcfab.png

 

Définitions
https://img.super-h.fr/images/6f81a5eb7a160129111d5d101df95873.gif
Amont: La pente au dessus du marcheur (Amont comme montagne).
Aval: La pente en dessous du marcheur (Aval comme valée).
Chaussures de trail : Chaussures utilisées pour la course à pieds en milieu naturel. Peuvent être utilisés pour faire de la randonnée.
Grosses : Surnom des chaussures à tige haute solides et rigides, en général en cuir et lourdes. Généralement utilisées en alpinisme, parfois avec des crampons.
Mesh : Tissus composé de maille, plus ou moins large, élastique ou pas.
Ripstop : Tissus possédant une trame faite avec un fil plus solide (carré ou losange). Permet d'éviter qu'une déchirure dans le tissus ne s'agrandisse.
Tente mono-paroi : Une tente ne possédant qu'une seule toile extérieur (avec un sol intégré).
Tente double-paroi : Une tente composée de deux partie. Une toile extérieur (sans sol intégré) et une tente intérieur (avec sol intégré) généralement en mesh.
Tarp : Une toile étanche, servant d'abri, monté avec des bâtons de marche. On peut l'utiliser de multiples façon différentes pour faire des abris adaptés à la situation.
Tarp-tent : Un tarp préformé, qui ne peut être monté que d'une façon (comme une tente), le plus souvent avec des bâtons de marche. Mais contrairement à une tente, ne possède pas de sol intégré.
Sac de couchage : Un sac garni d'isolant, avec une capuche, pour dormir en étant protégé du froid (peut être de forme momie, rectangulaire ou autre).
Top bag : Un sac de couchage dont le dos ne possède pas d'isolant, uniquement du tissus.
Couette : Un grand rectangle de tissus garni d'isolant. Peut généralement être fermé pour en faire un sac de couchage rectangulaire sans capuche.
Quilt : Un sac de couchage ouvert dans le dos et sans capuche / Une couette dont le bas est cousu pour la fermer (Footbox).
Quilt/Couette : Un quilt dont le bas n'est pas cousu, mais maintenu fermé par une fermeture éclaire et/ou un lien. Peut s'ouvrir pour être utilisé comme une couette.
Pied d'éléphant : Une sac de couchage court s’arrêtant au niveau de la taille. On l'utilise avec une doudoune à capuche et des moufles.
Sursac : Un sac imper-respi et résistant utilisé en tant qu'abris  (Appelé Bivy en anglais).
Fast hiking : Randonnée rapide. Marche rapide, sans être de la course (sinon c'est du Trail), impliquant un sac léger.
Etc...

 

Abréviations
https://img.super-h.fr/images/6f81a5eb7a160129111d5d101df95873.gif
Imper-Respi : Imperméable et respirant (En parlant d'une veste ou un pantalon, ou simplement d'un tissus).
GTX : Goretex (Membrane imper-respi)
GPS : Global Positioning System.  Système de positionnement par satellites (appartenant aux USA).
HRP : Haute Randonnée Pyrénéenne
HRA : Haute Randonnée Alpine
GTA : Grande Traversée des Alpes
PCT : Pacific Trail Crest (Sentier de grande randonnée aux USA).
CDT : Continental Divide Trail (Sentier de grande randonnée aux USA).
GR : Sentier de Grande Randonnée.
GRP : Sentier de Grande Randonnée de Pays.
TS MC : Teeshirt à Manches Courtes
TS ML : Teeshirt à Manches Longues
SàD : Sac A Dos
SdC : Sac De Couchage
TaR : La marque Therm-A-Rest
SOL : La marque Suvive Outdoor Longer
StS : La marque Sea-To-Summit
TB : Tiges Basses (en parlant de chaussures ou de chaussettes)
TM : Tiges Moyennes (en parlant de chaussures ou de chaussettes). Appelé aussi Mid.
TH : Tiges hautes (en parlant de chaussures ou de chaussettes)
HMG : La vendeur High Mobility Gear
D4 : Décathlon
AE : AliExpress
RL : Randonner-léger (Site dédié à la randonnée légère)

 

Etc...

 


3 Sécurité et Environnement
https://img.super-h.fr/images/c58186d7be89d83c7115ebd1df64b572.gif

 

Règles de sécurités
https://img.super-h.fr/images/6f81a5eb7a160129111d5d101df95873.gif
https://img.super-h.fr/images/a4c7b5b6e3e4e21783577e36f7cbccfe.png

 

Informer
Prévenir son entourage de son départ, le parcours envisagé et la date de retour prévue.
Donner éventuellement une copie de l'itinéraire et envoyer régulièrement un SMS en cours de route si possible.
Si personne dans l'entourage, prévenir les pompiers, la mairie ou le syndicat d'initiative de la commune la plus proche de votre départ... et ne pas oublier de leur signaler quand vous êtes arrivé.

 

Météo
Penser à vérifier la météo avant votre départ et si possible pendant votre randonnée.
Garder en tête que même si du beau temps est annoncé, un orage peut vite arriver en montagne, voire de la neige avec grosse chute de température (même en plein été).

 

Orientation
Toujours prendre une carte et une boussole (et apprenez à vous en servir), même si vous utilisez principalement un GPS ou un smartphone avec une application de randonnée.
Ces appareils peuvent tomber en panne, tomber et se casser, voire arriver en fin de batterie.

 

Renoncer
Savoir renoncer si la situation l’exige (même à 100m du sommet).
Météo, sentier dangereux, névés exposés sans équipement, blessures, etc... ne pas prendre de risque inutile.
Votre vie vaut bien plus que votre égo.

 

Fond de sac
Il y a quelques indispensables à toujours avoir sur soi, que ce soit pour une randonnée à la journée ou en itinérance.
• De quoi vous protéger des éléments (Vent, pluie, neige, soleil, froid, chaud, etc...).
• De l'eau.
• Du grignotage.
• Une source d'éclairage (même si il est prévu de rentrer avant la nuit).
• Une petite pharamacie (bobologie).
Tous ces éléments sont à adapter, ou compléter, en fonction de votre sortie, de la saison, etc...

 

Grottes et boyaux
Particulièrement tentant, la visite de grotte un peu profonde devra toujours être pratiqué avec précautions.
• Se renseigner sur la grotte avant votre départ si possible.
• Prévenir quelqu'un que de votre intention d'en visiter une (cf "Informer" plus haut), car il n'y aura pas de réseau pour appeler les secours en cas de soucis.
• Avoir au minimum deux sources de lumière (si votre unique source tombe en panne, celà peu avoir de graves conséquences).
• Attention aux embranchements, dont certains peuvent ne pas être visible à l'aller et induire en erreur au retour.
• Prendre garde au terrain généralement glissant.
• Ayez un vêtement chaud (en général il fait autour de 8° été comme hiver dans une grotte).
Et gardez toujours en tête la règle de "Renoncer" (cf plus haut) au besoin...

 


Règles de bonne pratique
https://img.super-h.fr/images/6f81a5eb7a160129111d5d101df95873.gif
https://img.super-h.fr/images/57ac9740fe3bf788c829e2002ccff2d6.png

 

Faune et flore
Respecter la tranquillité des animaux et ne pas prélèver de végétaux.
En particulier dans les zones sensibles (parcs et réserves).
Toujours respecter la législation en vigueur (panneaux).

 

Sentiers
Rester autant que possible sur le sentier.
Ne pas couper les virages dans les lacets du sentier (ce qui accélère beaucoup leur dégradation, via l’érosion, lors des grosses pluies).

 

Alpages
Ne pas s'approcher des troupeaux, les contourner autant que possible.
Adopter les bons gestes et attitude avec les chiens de protection, se signaler de loin.
[:poisson rouge:4] Guide
[:poisson rouge:4] Vidéo

 

Bivouac
Bien respecter les zones d'interdiction ou de réglementation de bivouac (indiqués par des panneaux).
Ne monter le bivouac qu'au coucher du soleil et le démonter à son lever (hors réel soucis ou grosses intempéries).
Pour rappel, le bivouac est interdit (en France):
• Sur les rivages de la mer.
• Dans et autour des sites classés et historiques.
• Dans les secteurs sauvegardés.
• Dans un rayon de 200 mètres autour des points d'eau captée pour la consommation.
• Dans les zones indiquées comme tel par arrêtés municipaux/préfectoraux (via des panneaux).
Je vous invite à lire ce site, très bien fait > Site web
Il y a une carte interactive avec tous les parcs nationaux/régionaux et leur réglementation...

 

Leave no traces
Prendre soin de ne pas laisser de trace de notre passage:
• Ne pas faire de feu à même le sol en dehors des zones dédiées, si elles existent (utilisation d'un réchaud recommandé).
• Ne pas couper de bois vivant.
• Ne pas laisser traîner d'emballages, pq, sopalin, etc...
• Ranger sa nourriture dans un sac étanche (pour ne pas attirer les animaux la nuit).
• Replacer les cailloux qu'on a déplacés (certains insectes en ont besoins).
• Enterree ses excréments si possible (cf. ci-dessous "Grosse commission" ).
• Faire un tour du campement au départ pour vérifier que l'on oublie rien.

 

Toilette, lessive et vaisselle
Si on utilise du savon, même biodégradable, jamais à moins de 100m d'un captage, d'une source, d'un cours d'eau ou d'un lac.
Même chose si on veut simplement se rincer à l'eau claire alors qu'on a de de la crème solaire sur le corps.
Ne pas utiliser de produits chimiques: Gels douches, liquide vaisselle, etc... qui sont remplis de produits de synthèses.
Idéalement on utilisera du savon de Marseille ou d'Alep (en vérifiant bien la composition, Cf. section dédiée).

 

Avoir de quoi porter une bonne réserve d'eau, pour s'éloigner des zones sensibles, peut donc s'avérer utile.
Un grand sachet ziplock peut aussi être utile pour laver son linge.

 

Grosse commission
Jamais à moins de 100m d'un captage, d'une source, d'un cours d'eau ou d'un lac.
Idéalement on enterre ses déjections à au moins 15cm de profondeur (pelle à popo ou on se débrouille avec ce qu'on trouve su place). En rebouchant bien le trou.
Dans le pire des cas, sous des cailloux (et à l’écart des sentiers).
Pour le papier toilette souillé, on l'enterre si on fait un trou, on le brûle (si il n'y a pas de risque d'incendie dans la zone), dans le pire des cas on l'embarque (sachet ziplock) pour le jeter dans une poubelle plus tard. Un papier toilette à l'air libre se dégradera en 2 à 4 semaines en situation favorable (humide), plusieurs mois sinon (sec).

 

Note pour la neige: Enterrer dans le neige le papier toilette ne suffit pas (à la fonte de cette dernière, il se retrouvera intact sur le sol), on le brûlera donc.
Pour les excréments, on essayera de trouver un coin isolé, loin des sentiers (forêt si possible).

 


4 Orientation
https://img.super-h.fr/images/c58186d7be89d83c7115ebd1df64b572.gif
https://img.super-h.fr/images/5d02a65f9c4284520628f23ba7640bb5.png

 

En randonnée, il est indispensable de savoir où l'on se trouve et où l'on veut aller.

 

GPS dédié
Un petit appareil, fonctionnant à piles ou sur batteries, dédiée uniquement au guidage et à la localisation.
L'autonomie est en générale supérieur à un smartphone, mais l'écran souvent limité en définition/qualité.
On peut en général charger des fonds de cartes et des traces à suivre, et d'enregistrer sa trace.
Il permet aussi de connaître son altitude, sa direction et la distance parcouru (et restant à parcourir).

 

Smartphone
Tous les smartphones modernes intègre une puce GPS permettant de faire la même chose qu'un GPS dédié.
Il faut installer une application dédiée pour la rando (Visorando, Iphigénie, ViewRanger, etc...).
Toute propose de mettre le fond de carte en cache (et donc continue de fonctionner même si vous n'avez pas de réseau).
Les fonds de cartes OSM, ou équivalent, sont gratuit. Pour les fonds de cartes IGN il y a un abonnement (environ 15 à 20€/an).

 

Carte et boussole
La base. Indispensable à maîtriser et à avoir sur soi, même si vous avez un GPS ou un smartphone (qui peuvent toujours tomber être cassés, tomber en panne ou ne plus avoir de batterie).
Vous pouvez prendre une carte IGN ou des copies de celles ci (A4 imprimées recto/verso).

 


Aplications de rando
(En cours dédition...)

 

IGNrando

 

IphiGénie

 

VisoRando

 

SityTrail

 

LocusMap

 

OppenRunner

 

OruxMap

 

AlpineQuest

 

Strava

 

...

 

Voilà pour les plus connus, mais il existe pleins d'autres applications (MyTrail, AllTrail, TrailConnect, WikiLoc, CirkWi, OutdoorActive, etc...).

 

Comparatif complet des applications de rando à venir...

 


5 Sites utiles
https://img.super-h.fr/images/c58186d7be89d83c7115ebd1df64b572.gif
https://img.super-h.fr/images/7dcaf50b3506ff47fd148092c5e7953f.png

 

Forums
https://img.super-h.fr/images/6f81a5eb7a160129111d5d101df95873.gif

 

Randonner léger: Le site et forum de référence français pour la randonnée légère.
[:poisson rouge:4] Site web

 

Camp to camp: Un site et forum généraliste sur les activités de montagne.
[:poisson rouge:4] Site web

 

Sites et blogs
https://img.super-h.fr/images/6f81a5eb7a160129111d5d101df95873.gif

 

Randonner malin: Un blog proposant des fiches conseils sur différents aspects de la randonnée. Très bien fait.
[:poisson rouge:4] Site web

 

Expe mag: Site du magazine du même nom. Divers articles très intéressants en accès libre.
[:poisson rouge:4] Site web

 

Chaînes Youtube
https://img.super-h.fr/images/6f81a5eb7a160129111d5d101df95873.gif

 

La tanière de JR: Chaîne orientée randonnée légère (Membre de RL).
[:poisson rouge:4] Site web

 

Bivouac 2.0: Chaîne orientée randonnée légère (Membre de RL).
[:poisson rouge:4] Site web

 

Grandeur nature: Chaîne généraliste randonnée.
[:poisson rouge:4] Site web

 

Outils
https://img.super-h.fr/images/6f81a5eb7a160129111d5d101df95873.gif

 

Mon réseau mobile: Un site de l'ARCEP qui permet de connaître la couverture réseau des différents opérateurs.
[:poisson rouge:4] Site web

 

Refuges.info : Base de donnée collaboratives des sources et refuges (cabanes, gîtes, refuges). Indispensable !
[:poisson rouge:4] Site web

 

Le camping sauvage : Le point sur la réglementation sur le bivouac, avec informations sur les parcs nationaux/régionaux (cf. carte interactive).
[:poisson rouge:4] Site web

 

Sentinel hub : Image satellite quasi en temps réel. Permet de voir l’enneigement des massifs.
• Désactiver le satellite en haut à droite pour avoir le fond de carte OSM.
• Changer la date de prise de vue si la zone est trop nuageuse.
[:poisson rouge:4] Site web

 

JGN superheros: Permet d'imprimer au format A4 et au ratio 1:1, les cartes IGN.
• Possibilité d'importer une trace GPX et de choisir l'échelle (y compris le 25.000).
• A noter que ce site est gratuit et totalement légal.
[:poisson rouge:4] Site web

 

Cartographie
https://img.super-h.fr/images/6f81a5eb7a160129111d5d101df95873.gif

 

Geoportail: Le site de référence de l'IGN
[:poisson rouge:4] Site web
• Carte IGN verrouillée au 25.000 (quel que soit le zoom) > Site web
• Carte IGN avec les pentes (pour repérer les zones d'avalanches) > Site web

 

Open street map (OSM): Cartographie libre et collaborative.
• Inclus aussi OSM cycle et OSM rando.
[:poisson rouge:4] Site web

 

Open topo map (OSM): Cartographie libre et collaborative, basée sur les fond de OSM mais avec un rendu plus proche de celui de IGN.
• Inclus aussi Open cycle map.
[:poisson rouge:4] Site web

 

Visorando: Site et application de randonnée. Le site propose des nombreuses randonnées, avec énormement de traces GPX, crées par la communauté.
[:poisson rouge:4] Site web

 

Iphigénie: Site et application de randonnée.
[:poisson rouge:4] Site web

 

Viewranger: Site et application de randonnée.
[:poisson rouge:4] Site web

 

Sitytrail: Site et application de randonnée.
[:poisson rouge:4] Site web

 

Divers
https://img.super-h.fr/images/6f81a5eb7a160129111d5d101df95873.gif
...


Message édité par Poisson rouge le 19-04-2021 à 00:26:30

---------------
Miaou powaaaa !
n°2183886
Poisson ro​uge
Alias Redfish sur Nokytech...
Posté le 04-03-2004 à 13:59:50  profilanswer
 

B
https://img.super-h.fr/images/34fcce44f760c5592d0c7c5ce869db79.png
 
1 Matériel de marche
https://img.super-h.fr/images/c58186d7be89d83c7115ebd1df64b572.gif
 
Portage
https://img.super-h.fr/images/6f81a5eb7a160129111d5d101df95873.gif
https://img.super-h.fr/images/fa5d7c5d52f049bfc766c4d95f9abe5c.png
On inclut dans le portage, tout ce qui permet de porter votre matériel.
En général un sac à dos, mais on peut aussi utiliser un sac de trail, une ceinture de trail, une claie de portage, un chariot de portage, une pulka (sur la neige), etc...
 
Sac avec armature
Un sac à dos avec une barre ou un cadre métallique (généralement en aluminium pour le poids, parfois en carbone) qui permet de rigidifier le sac, pour permettre un bon transfert du poids sur les hanches via la ceinture ventrale.
 
Sac sans armature
Un sac à dos sans aucune armature. On utilise général un matelas mousse roulé en tube dans la poche principale pour rigidifier le sac.
Ces sacs sont en général plus léger que les sacs avec armature.
 
Sac avec dos semi-rigide
Un sac à dos sans armature mais avec une plaque en plastique semi-rigide dans le dos, permettant de rigidifier le sac.
 
Sac avec dos filet tendu
Un sac avec une armature légère qui permet de tendre un filet au niveau dos. Cela permet d'avoir une bonne aération et bonne évacuation de la transpirant dans le dos, en plus d'un confort accru.
 
Sac de trail
Un sac de petite volume, dont les bretelles se rapproche d'un gilet. Il n'y a jamais d'armature, ni de ceinture ventrale, mais 2 à 3 boucles pectorales.
Le poids est réparti sur tout le gilet.
En général réservé aux charges légères.
Appelé aussi "gilet de trail".
 
 
Contenants
https://img.super-h.fr/images/6f81a5eb7a160129111d5d101df95873.gif
https://img.super-h.fr/images/5fe69a0562ba7d43024ed804cc59c338.png
 
Sac de compression
Un sac munies de sangles permettant de compresser son contenu. Utilisé en général pour les sacs de couchages, mais parfois aussi pour les tentes, les hamacs, etc...
Non étanche (vu qu'il faut évacuer l'air contenu dedans au moment de la compression).
 
Sac étanche par enroulement
Un sac qui se ferme par 3 enroulements de son ouverture et un clip. Étanche, indispensable pour protéger les affaires sensibles (sac de couchage, change, etc...).
 
Sac de rangement de voyage
Des housses carrés/rectangulaires avec une fermeture éclaire. Non étanche. Pratiques pour organiser votre matériel dans le sac à dos.
 
Sachet congélation
Petits sachets légers, avec fermeture par lien (ou nœud), zip ou tirette. Totalement étanche. Idéal pour organiser votre petit matériel à l'intérieur d'autres sacs de rangements.
 
Flacons
Bien utile pour reconditionner les liquides: Crème solaire, gel hydro, huile, alcool, crème Nok, etc...
On trouve sur internet ou en magasin pleins de volume différents à un prix dérisoire.
On peut aussi récupérer des flacons pour liquides de lentilles, des flacons pour sauce soja, etc...
 
Vêtements
https://img.super-h.fr/images/6f81a5eb7a160129111d5d101df95873.gif
https://img.super-h.fr/images/fa25f9fde8b41e8643c6dfec31ce851b.png
 
Le système des 3 couches
 
Première couche : Teeshirt, chaussettes, boxer/culotte.
Son rôle est d'évacuer votre transpiration de la surface de la peau.
Il faut donc une couche légère, près du corps, qui sèche vite et très respirante.
On utilise généralement du synthétique ou du mérinos.
 
Deuxième couche : Pull, collant.
Son rôle est d'apporter de la chaleur en dynamique (pendant la marche).
Tout en restant très respirante pour ne pas bloquer votre transpiration.
Son isolation thermique sera en rapport avec la saison, en gardant en tête que le besoin de chaleur est faible en dynamique.
Un collant pourra être envisagé pour les conditions froides (en général en dessous de -10°, on a rarement froid au jambes en marchant).
On utilise généralement de la polaire.
 
Troisième couche : Coupe-vent, Veste imper-respi, pantalon imper-respi, poncho, jupe de pluie.
Son rôle est de vous protéger des éléments (Pluie et vent).
Cette couche doit donc être imperméable, mais aussi respirante pour laisser passer votre transpiration.
On utilise généralement un pantalon et une veste imper-respi. Mais on peut aussi utiliser un coupe-vent et un poncho, avec éventuellement une jupe de pluie.
 
Couche bonus : Doudoune, Pantalon thermique, Collant.
Une couche qui se place entre la 2ème et la 3ème.
Son rôle est de vous apporter de l'isolation thermique en statique (pause ou bivouac).
En effet leur ratio isolation/poids est bien meilleur que la polaire, mais elles sont peu respirantes, donc peu adaptés à un usage dynamique.
On utilise généralement un isolant synthétique ou duvet.
 
 
1ère couche: Coton, synthétique ou mérinos
 
Coton: Sans doute la matière la plus utilisée dans les vêtements au quotidien, car très confortable, peu cher et gérant correctement les odeurs.
On évite cette matière en randonnée car elle sèche lentement, une fois saturée d'humidité elle n'évacue plus la transpiration et elle donne très froid si humide dès qu'il y a un peu de vent.
Dans le monde de la rando en montagne, on dit "Coton kills !"... plusieurs cas d’hypothermie ayant été rapportés suite à l'usage de coton en montagne.
On trouve des habits en mixte coton/synthétique, qui sèchent plus vite et est plus élastique (si avec élasthanne).
 
Synthétique: Généralement bon marché et léger, il sèche très vite et évacue très bien la transpiration.
Son seul réel inconvénient, et non des moindres, est sa gestion des odeurs. Certaines bactéries se développent très vite sur le synthétique, pouvant amener à une forte odeur de transpiration.
Idéal pour sorties à la journée, Il faudra donc idéalement le laver tous les soirs sur les randos plus longues.
 
Mérinos: De la laine très douces et fine d'une race de mouton du même nom.
Elle tient chaud quand il fait froid, garde au frais quand il fait chaud, évacue bien la transpiration et sèche bien plus vite que le coton (mais moins vite que le synthétique. Par contre, elle est plus fragile et bien plus cher.
Sont gros avantage vient du fait que les bactéries se développent peu dedans, un tee-shirt ne sentira rien ou presque, malgré plusieurs jours de rando sans lavage.
On trouve des habits en mixte mérinos/synthétique, ce qui augmente la résistance et la vitesse de séchage, tout en conservant une bonne gestion des odeurs (si on reste à 60% ou plus de mérinos dans le mélange).
Idéal donc pour un tee-shirt, mais aussi pour des chaussettes voir un boxer/culotte.
 
 
Pantalon, pantalon modulable ou short
 
Short: Permet de bien ventiler les jambes pendant la marche, mais en cas de froid il faudra compter sur un collant et/ou un pantalon imper-respi. De plus, ne protèges pas les jambes de la végétation et du soleil (prévoir donc une quantité de crème solaire en conséquence).
 
Pantalon: Permet de protéger les jambes de la végétation et du soleil, au détriment de la ventilation. On évitera les pantalon traité déperlant en été, pour gagner en respirabilité (mais envisageable en période froide).
 
Pantalon modulable: Le meilleur des deux mondes. En contrepartie, un peu plus lourd qu'un pantalon classique et certains n'aiment pas le contact du rabat de tissus, protégeant la fermeture éclaire, sur les cuisses. Préférer un modèle avec un zip supplémentaire sur la longueur de la partie amovible, ça permet d'enlever les jambes sans devoir déchausser.
 
 
Veste imper-respi ou poncho + coupe-vent
Deux écoles que tout oppose...
 
Veste imper-respi: Protège du vent et de la pluie, tout en un.
Sans doute le plus pratique, mais assez onéreux (une veste légère et de qualité coûtant généralement plus de 100€). A prendre en compte car sa membrane fini par perdre ses propriétés avec le temps.
Il faut aussi garder en tête que ces vestes sont peu respirantes et vous finirez par être mouillé par votre transpiration si vous l'utilisez avec un effort soutenu.
De même, sous une pluie intense, la membrane sera saturée et ne pourra plus évacuer la transpiration.
Enfin, sur une pluie longue, la membrane pourrait commencer à laisser passer la pluie (en général sur les points de compression: au niveau des bretelles, de dos ou de la ceinture du sac à dos).
 
A noter qu'on peut classer les vestes imper-respi en 2 catégorie: 2.5 couches et 3 couches.
Les premières seront moins cher, plus légères, mais moins durable et étanche dans le temps...
 
Coupe-vent et poncho Deux éléments bien distincts et complémentaires.
Avantage, c'est une solution plutôt économique (on trouve des ponchos dans les 10-15€ et des coupes-vent dans les 20€).
En cas de vent uniquement, on utilisera le coupe-vent seul, car le poncho est étanche (il ne laisse pas passer l'air) et n'évacue par la transpiration. A noter qu'un coupe-vent est bien plus respirant qu'une veste imper-respi.
En cas de petite pluie, les coupe-vents étant traités déperlant, il suffira seul.
En cas de pluie plus soutenue, on utilisera le coupe-vent et le poncho... le poncho protégera de la pluie et le coupe-vent évitera que la condensation se formant sur la face interne du poncho (à cause de la transpiration) ne se retrouve en contact avec vous (les coupe-vents sont traité déperlant, ce qui suffit à assurer cette fonction).
Inconvénient du poncho, on voit moins bien ses pieds et en cas de vent ça fait une grosse surface de prise au vent... on peut réduire ces deux inconvénients en attachant à la taille le poncho, avec une ceinture ou un lien, mais augmentant de manière très sensible la condensation à l'intérieur.
 
A noter que le poncho protège aussi le sac à dos (utile si ce dernier n'est pas étanche) et certains modèles peuvent être utilisé comme abri minimaliste (poncho-tarp).
 
 
Pantalon imper-respi ou jupe de pluie
A nouveau deux écoles avec des approches différentes...
Garder en tête que dans les deux cas, l'eau ruissellera certainement dans vos chaussures, ce n'est donc pas ça qui protégera vos pieds de l'humidité.
 
Pantalon imper-respi: Le plus classique.
Mêmes commentaires que pour la veste imper-respi.
Il sera préférable de choisir un modèle avec zip latéral, permettant ainsi de le mettre/enlever sans devoir enlever les chaussures (particulièrement utile quand on patauge de la boue).
 
Jupe de pluie: C'est tendance ! ^^
Une simple rectangle de silnylon (et donc non respirant) noué autour de la taille (par scratch et/ou clips), avec parfois un lien pour le maintenir fermé en cas de grand vent.
En général très peu cher (moins de 10€) et très léger (60-80gr environ).
Ne protège pas le bas des jambes, ce qui n'est pas un soucis si vous êtes en short (ou pantalon modulable sans les jambes), avec un pantalon classique il faudra le remonter un peu ou faire avec l'humidité.
Par contre, vu que c'est totalement ouvert par le dessous, c'est très respirant...
 
 
Change ou pas change
C'est à chacun de voir...
 
En général on prend un change et un seul, pour les sous-vêtements (tee-shirt, boxer/culotte, chaussettes).
Vous pouvez aussi vous passer de change et mettre votre pull et collant pendant que votre 1ère couche sèche (en général la nuit), après lavage.
Si vos sous-vêtements sont encore humide au matin, vous pouvez les remettre tels quels, ils sécheront rapidement sur vous en marchant (c'est désagréable uniquement les 5 premières minutes, le temps de les réchauffer).
La seule règle est de toujours avoir une paire de chaussette sèche, dédiée pour dormir.
 
 
Polaire ou doudoune
Idéalement, polaire et doudoune, car elle sont complémentaires...
Certains se passent de doudoune en conditions chaudes (Mais en montagne, même l'été vous ne pourrez pas trop flâner au bivouac après le coucher du soleil, les températures chutant en général à ce moment).
D'autres se passent de polaire, dans ces mêmes conditions, considérant que leur coupe-vent ou veste imper-respi leur suffit en dynamique (et ils utiliseront leur doudoune en statique).
 
Polaire: Principalement utilisée en dynamique, car très respirante (pour évacuer la transpiration).
Par contre, son ratio isolation/poids/encombrement est moins intéressant que celui d'une doudoune.
Elle permet aussi de servir de couche thermique et de propreté pour dormir.
Pour de la montagne été, on choisira un modèle léger (en général 140gr/m²) ce qui est amplement suffisant en dynamique. En mis-saison ou l'hiver, on se tournera sur un modèle un peu plus chargé (en général 190gr/m²) sans prendre un modèle trop épais non plus (si vous avez besoin de plus chaud, c'est la doudoune qui prend le relais).
 
A noter qu'une polaire ne coupe pas du tout le vent.
Donc en cas de vent, il vaudra mieux mettre à la place une veste coupe-vent (ou imper-respi), ça sera bien plus efficace (voir la mettre pas dessus la polaire si il fait vraiment froid).
 
Doudoune: Principalement utilisée en statique, car peu respirante.
Par contre, son ratio isolation/poids/encombrement est bien plus intéressant que celui d'une polaire... en particulier dans le cas d'une doudoune duvet.
A noter qu'une doudoune peut sensiblement booster la plage de température de votre couchage.
 
 
Doudoune duvet ou synthétique:
Chacun à ses avantages et inconvénients...
 
Doudoune duvet: Ratio isolation/poids/encombrement meilleur que le synthétique, mais sensible à l'humidité (qui réduit son isolation).  
En général cher.
 
Doudoune synthétique: Ratio isolation/poids/encombrement moins bon que le duvet, mais peu sensible à l'humidité.  
En général bon marché. Idéal pour les destinations très humides.
 
A noter qu'on trouve des doudounes synthétiques hybrides, dont les côtés (voir le dos) sont en polaire ou mesh respirant.
Elles sont prévues pour être utilisés en dynamique par grand froid, apportant une bonne isolation sur le torse et les bras, mais évacuant bien la transpiration générée par l'effort.
 
 
Buff
Un simple tube en tissus, mais très polyvalent.
Peut être utilisés de nombreuses manières différentes (tour de cou, bonnet, balaklava, etc...) et avec d'autres usages détournés (manique pour ne pas se bruler en prenant la popote, essuyer la condensation dans une tente, essuyer la transpiration, serviette de toilette, housse de coussin, préfiltrage de l'eau, etc...).
Existe en différentes matières: Synthétique (plutôt pour l'été), mérinos (toutes saisons), polaire (plutôt hiver).
 
Vidéo montrant de nombreuses utilisations: Lien
 
 
Bonnet
Il est important de garder la tête au chaud (on perd beaucoup de chaleur par cet endroit).
La polaire sera le plus intéressant comme toujours pour son ratio poids/chaleur, mais la laine reste aussi pertinente.
 
Vous pouvez le compléter avec un bandeau pour les oreilles.
Il sera suffisant pour avoir les oreilles au chaud quand il fait peu froid et/ou avec un peu de vent.
Et complétera le bonnet pour un apport de chaleur supplémentaire sur cette zone.
 
Enfin, en hiver, on pourra aussi envisager une cagoule (en polaire, laine voir duvet).
 
 
Gants
Tout comme la tête, il est important de pouvoir protéger les mains du froid.
Surtout par grand froid, ou garder une bonne motricité est importante (en particulier pour les taches du bivouac).
L'idéal est à nouveau le système des 3 couches...
 
1ère couche: Sous-gants
C'est la couche qui vous permet de garder un peu de chaleur près de la peau, tout en conservant une dextérité maximale.
Il faut donc des gants (pas des moufles), plutôt fins et moulants.
Soit en synthétique (séchage plus rapide) ou mérinos (meilleure isolation).
Je conseille fortement de prendre avec tactile... histoire de pouvoir utiliser le smartphone/gps sans devoir les enlever (ce qui en hivernal pour signifier un refroidissement très rapide des doigts).
 
À noter qu'en estival, voir 3 saisons, vous pouvez vous contenter de prendre uniquement cette couche.
 
2ème couche: Gants ou moufles
Le but de cette couche est d'apporter de l'isolation.
Des gants permettront une meilleure dextérité (toute relative) que des moufles, mais seront moins efficace niveau isolation (du fait des doigts séparés).
On privilégiera la polaire, mais on peut aussi envisager de la laine voir du duvet (en gardant en tête que pour ce dernier, très compressible, il n'isole plus quand vous serrez un objet... comme une poignée de bâton de marche).
 
Pour l'usage en 3 couches, je ne conseillerai pas des gants/moufles de ski (ou équivalents)... qui sont un mixte de la couche 2 et 3.
Par contre idéal en backup...
 
3ème couche: Sur-gants ou sur-moufles
Cette couche sert à protéger des éléments extérieurs (vent, pluie, neige).
Le but du jeu est d'avoir quelque chose d'étanche, à la rigueur imper-respi (mais garder en tête que ce denier ne reste imperméable qu'un temps... en particulier si on doit brasser de la neige longtemps, pour se faire un trou-à-neige par exemple).
 
Tailles:
Il faudra bien penser que les tailles de ces 3 éléments doivent permettent de mettre les un sur les autres.
Donc prévoir une taille de plus pour la 2ème couche et deux tailles de plus pour la 3ème.
 
Backup:
En hivernal, il est impératif d'avoir du backup (une paire de sous-gants et une paire de moufle de ski), c'est vital !
D'une part pour les sous-gants, qui peuvent facilement être mouillés (contact neige et eau), brulés (manipulation du réchaud) ou perdu (vent, inattention)... alors qu'ils sont indispensables pour toutes vos manipulations demandant de la dextérité.
D'autre part pour les gants, qui peuvent aussi avoir des soucis (cf ci-dessus)... alors qu'ils sont indispensables pour garder vos mains au chaud.
 
 
Chaussures
https://img.super-h.fr/images/6f81a5eb7a160129111d5d101df95873.gif
https://img.super-h.fr/images/e16ece1104ed8f55d46be5b0c8153625.png
 
Types de chaussures
 
Randonnées basses: Des chaussures à tige basse et semelle semi-rigide.
La malléoles est peu protégée, mai cela laisse une bonne liberté à la cheville.
Existent en classique et imper-respi (mais moins respirantes).
 
Randonnées mid: Des chaussures à tige moyenne et semelle semi-rigide.
Par rapport au basses, protège la malléole. Il y a un niveau de lacet supplémentaire au niveau de la cheville et le laçage sous la malléole utilise généralement un crochet auto-bloquant.
Un bon compromis pour qui cherche une chaussure qui passe partout.
Existent en classique et imper-respi (mais moins respirantes).
 
Randonnées haute: Des chaussures à tige haut et semelle semi-rigide.
Par rapport au basses, protège la malléole et la cheville. Il y a un niveau de lacet supplémentaire au niveau de la cheville (ou un niveau par rapport aux mid) et le laçage sous la malléole utilise généralement un crochet auto-bloquant.
Le plus adapté pour la rando en raquette.
Existent en classique et imper-respi (mais moins respirantes).
 
Grosses: Des chaussures à tige haute et semelle rigide.
En général en cuir et imper-respi (donc peu respirantes).
Plutôt utilisées en très haute montagne et alpinisme. Idéal pour les crampons.
La semelle rigide implique une tige haute pour maintenir la cheville dans les mouvements liés à la rigidité de la semelle.
 
Chaussures d'approche: Des grosses en tige basse.
Généralement la gomme utilisée permet un bonne accroche pour les passages d'escalade.
Utilisées généralement conjointement à une paire de grosse, car plus agréable pour les longues marches d'approche et plus précises pour les pas d'escalade...
 
Chaussures de trails: Des chaussures basses et souples.
A l'origine utilisées pour la course en milieu naturel.
Ces chaussures sont de plus en plus utilisées en randonnée.
Elles sont plus légères (moins de fatigue musculaire) et souples (plus de sensations du terrain) que les chaussures de randonnée basses, mais similaire dans leur design.
Par contre, il faut un peu d’entraînement pour muscler le pieds à s'adapter au terrain.
 
Chaussures minimalistes: Pour une marche plus naturelle...
Généralement un drop 0, une semelle externe fine, une semelle interne fine ou inexistante.
On trouve même des chaussures avec les doigts de pieds séparés (FiveFingers).
Pour ceux qui cherchent avant tout les sensations avec le terrain.
Nécessite une certaine adaptation (attaque médio plutôt que talon) et un apprentissage progressif (on parle de 1 an à raison d'une sortie par semaine, pour retrouver ses performance en chaussures classiques), au risque de se blesser.
Une fois cette adaptation faite, ce n'est que du bonheur... comme si on avait un sens supplémentaire.
 
 
Montante ou basse pour la cheville
Aucun étude n'a prouvé à ce jour que les chaussures montantes protégeaient mieux la cheville des entorses que les basses (dans une pratique type randonnée, pour l'alpinisme les contraintes sont différentes).
Ca protège par contre mieux la malléoles et les chevilles des chocs avec les rochers ou des racines, même si ces chocs devraient être très rares si vous faites attentions ou vous posez vos pieds.
 
En fait il y a un autre élément qui entre jeux, l'épaisseur de la semelle et sa rigidité.
Avec une semelle épaisse et rigide, en cas de mauvais appuie (rocher, racine, trou, etc...) la bascule sera brutale et soudaine... on passe de tout à rien en instant avec un fort effet de levier. Il est de ce fait nécessaire d'avoir un maintient supplémentaire de la cheville, qui ne pourra pas encaisser le choc sans. Au risque de reporter une partie du choc dans le genoux (avec les blessures associées).
A l'inverse, plus une semelle sera fine et souple, plus ces mouvements seront amoindri et rattrapables par une cheville souple et musclée. Un maintient de la cheville ne sera pas nécessaire, voir contre-productif.
 
Bref, pour de la rando (et pas de l'alpinisme), je vous invite à vraiment essayer de marcher avec des chaussures basses et souples, vous remarquerez rapidement que cela ne pose aucun soucis en condition classique..
Par contre, si vous avez de réels soucis de chevilles, un sac très lourd ou que vous marchez comme un bourrin sans regardez ou vous mettez les pieds, je vous conseil de rester en mid/haute.
 
Et en dehors de l'alpinisme, oubliez les grosses...
 
 
Imper-respi ou respirantes
 
Chaussures imper-respi: Dénommées en général GTX.
Les chaussures imper-respi protègent vos pieds de la pluie... pendant un certain temps (sous une pluie longue, la membrane finira toujours par laisser passer l'eau).  
Et, à moins de rajouter des guêtres, l'eau pourra entrer dans la chaussure par le haut (ruissellement de la jambe ou du pantalon).
De plus, ces chaussures étant moins respirantes, vous aurez les pieds toujours un peu humide de votre transpiration (à prendre en compte pour les secteurs/périodes très chaudes).
Enfin, ces chaussures sont très longues à sécher une fois mouillées à l'intérieur (une nuit sèche peu ne pas y suffire).
Par contre, idéal pour traverser des flaques ou rochers affleurants d'un ruisseau, sans vous mouiller les pieds.
Bref, idéal en saison froide, où avoir les pieds mouillées est le plus gênant.
 
A noter que comme pour toute membrane imper-respi, elle perdra de ses propriété avec le temps.
 
Chaussures respirantes:  
Par oppositions, les chaussures sans membranes sont bien plus respirantes... mais ne vous protègent pas du tout de la pluie.
Vous aurez ainsi rapidement les pieds mouillés... mais ces chaussures séchant très vites, un temps sec par la suite vous permettra d'avoir les chaussures sèches en environ 30min de marche. Elles sécheront aussi sans problème la nuit au bivouac.
Étant très respirantes, ces chaussures sont idéales en saison chaude pour la gestion de la transpiration. Des plus, avoir les pieds trempé suite à un passage de ruisseau ou une pluie est moins gênant quand il fait chaud.
 
On peut aussi envisager de les coupler avec une paire de chaussettes imp-respi. Non pas pour marcher en permanence avec, elles évacuent mal la transpiration (comme toute membrane imper-respi), ce qui ferrait perdre tout intérêt d'avoir des chaussures respirantes... mais à avoir en fond de sac en cas de pluie.
 
Que faire si les chaussures/chaussettes sont mouillées au matin:  
Si vous avez une paire de chaussettes de change... utilisez là, elle va vite s'humidifier dans la chaussure, mais vous aurez eut le temps de marcher un peu de réchauffer vos pieds.
Si vous n'avez pas de paire de change (en dehors de celle pour dormir, qui doit toujours rester sèche !), et qu'elle n'a pas eut le temps de sécher dans la nuit, c'est juste 5min un peu désagréable à passer... le temps de réchauffer vos pieds en marchant.
Vous pouvez aussi utiliser un paire de chaussette imper-respi (cf ci-dessus).
 
A noter que marcher dans des chaussettes et chaussures mouillées augmente beaucoup le risque d'ampoules... pensez donc à aérez vos pieds dès que possible (à chaque pauses).
 
 
Bâtons
https://img.super-h.fr/images/6f81a5eb7a160129111d5d101df95873.gif
https://img.super-h.fr/images/2580ef68e84937686ea4a46f6ff63d19.png
 
Randonner avec des bâton apporte plein d'avantages:
• Répartir l'effort aussi sur le haut du corps, soulageant les jambes (montée et descente) et les articulations (descente).
• Sur le plat, donne du rythme.
• Gain d'équilibre et de stabilité de manière général (en particulier lors des passages de guets).
• Aide pour franchir les obstacles (cailloux haut, tronc arbre en travers du chemin).
• Peuvent être utilisés pour monter un abri adapté. Économisant ainsi le poids de mats ou d'arceaux.
• A effort équivalent, permet d'aller plus vite.
• Évite que les mains/doigts gonflent (si on ne les mets pas sur les sangles de bretelles).
• Peuvent servir d’attelle de fortune.
• Permettent de tâter le terrain (terrain meuble, spongieux ou instable).
• Permettent de pousser des ronces/branches ou enlever des toiles d'araignées.
• Pour tenir à distance un chien agressif (pas conseillé, mais en dernier recours).
 
Ils peuvent par contre se relever gênant sur des sentiers avec beaucoup de végétations proche ou lors de passage nécessitant d'avoir les mains libres.
On n'hésitera pas, dans ce cas, à les ranger sur le sac à dos.
 
Attention: A proximité du vide, on range les bâtons... risque de chute si le bâton ripe ou se rétracte et il faut garder les mains libres.
 
Nombre de brins
Le nombre de brin va déterminée la compacité des vos bâtons une fois repliés, mais aussi leur amplitude de réglage (à prendre en compte pour le montage de certains abris).
Mono brin: Plutôt pour la marche nordique ou le ski de piste/fond.
2 brins: Peu courant en rando. Plutôt pour le ski de rando ou les raquettes.
3 brins: Le plus courant pour la rando à pied.
4 brins: Plus compact.
 
Pour la randonnée, on préféra une bâton réglable en hauteur (cf "Taille" plus bas), donc on évitera les bâtons mono brins.
 
Matière
Alu: Moins cher. Tendance à plier au lieu de casser, et peu se détordre (même si cela le fragilise).
Carbone: Plus cher. Plus rigide, plus dynamique et plus léger. Ne pouvant se tordre, il cassera (Avec des éclats dangereux).
Mixte: On trouve des bâtons avec le brin du bas en alu (c'est lui qui prend le plus de chocs et risque le plus de plier/casser) et les autres brins en carbone pour la rigidité de l'ensemble.
 
A noter que contrairement à ce qu'on pourrait penser, les modèles carbones ne sont pas forcément plus léger que les modèles en alu.
 
Système de serrage
A goupille: Premier prix. Tendance à prendre du jeu avec le temps, donc bruit/vibrations. Siffle avec le vent.
A vis: Léger. N'accroche pas la végétation. Moins fiable dans le temps. Risque de se replier si mal serrés, risque de foirer le système si serré trop fort.
A loquet: Fiable, durable et rapide à régler.
Z: Utilisé sur les bâtons de trail. Pliage/repliage très rapide. Non réglable en hauteur. Il existe certains modèles avec un brin réglable (amplitude limitée).
 
Poignées
Plastique: En général sur les premier prix. Pas très agréable/confortable. Glisse avec transpiration. Transmet le froid en hiver.
Caoutchouc: Plutôt rare. Un peu mieux que plastique (mêmes inconvénients mais moins marqués).
Mousse: Le plus courant. Confortable, bon grip même avec de la transpiration.  
Liège: Réservé au haut de gamme. Plus durable et gère mieux la transpiration.
 
Préférer les poignées en double hauteurs. Permet de tenir le bâton plus bas sans devoir modifier le réglage de hauteur trop fréquemment.
Très pratique quand on alterne entre montée et descente), ou les terrains en devers...
 
Pointes et rondelles
Pointes: Toujours choisir des pointe en carbure de tungstène. Durable et inoxydables.
Éviter acier qui s'usera bien plus vite et rouillera.
Embouts: Je conseil de prendre un jeu d'embouts caoutchoucs (premier prix). Ils protègent la pointe quand les bâtons ne pas utilisés (utile en transport en commun ou si vous ranger les bâtons à l'intérieur du sac à dos, notamment pour mettre le sac en soute si vous prenez l'avion). Et c'est bien plus confort et silencieux sur les passage ponctuels sur le bitume.
Rondelles : Utiliser un jeu de petites rondelles (en général fournies), pour éviter que la pointe du bâton ne se coince entre deux rochers ou dans une fissure (avec risque d'effet levier et casse du bâton). Oubliez pas contre les rondelles à neige, bien plus larges, qui ne feront que se prendre dans la végétation...
 
Quelle longueur
Logiquement c'est votre taille x0,7 environ. En pratique, on a pas tous les mêmes proportions, donc à essayer en magasin.
Il faut que l'avant bras soit parallèle au sol et à 90° avec le haut du bras.
PS: A noter que ce n'est pas la même taille que pour faire du ski (car la pointe s'enfonce de 5cm dans la neige en ski, et la position du corps, de même que les efforts sur les bâtons, ne sont pas du tout les mêmes).
 
En descente: On aura tendance à allonger les bâtons, pour compenser la pente.
En montée: De la même manière, on raccourcira les bâtons. Après, certaines personnes aiment bien avoir des bâtons plus long dans les fortes montées, pour se "suspendre" dessus et ainsi pourvoir tirer fort sur les bras.
En dévers: On met les bâtons à deux hauteurs différentes (amont: raccourcis / aval: allongé). Quand on monte en zig-zag on change les bâtons de main à chaque virage.
 
Le poids
Comme tout équipement de rando, le poids est important à prendre en compte... en particulier sur des bâtons que vous allez devoir soulever, pour replacer, quasiment à chaque pas (sur 10km, ça représente plus de 4 à 6.000 portés par bâton !).
Les paires les plus légères, font dans les 120-130gr... des modèles monobrins ou de trails simple (sans réglable). Souvent fragiles (parfois même utilisés uniquement en monté et pas en descente à cause de cette limitation).
Un modèle classique fait entre 160 et 200gr environ, c'est le parfait compromis en général.  
Les modèles entre 200 et 225gr seront moins confortables à la longue, mais tout à fait exploitable.
Les modèles plus lourds ne sont globalement pas recommandés, sauf usage spécifique (marcheur de gros/grand gabarit, usage bourrin, etc...).
 
Apprentissage
Ca prend un petit peu de temps pour être à l'aise avec, voir même déroutant au début.
Ne pas se décourager au bout de la 1ère sortie, il est tout à fait normal que vous regardiez plus vos pieds que le paysage.
A la 2ème sortie ça ira déjà mieux, à la 3ème marcher avec des bâtons sera aussi naturel pour vous que de marcher sans.
;)
 
 
Crampons et piolet
https://img.super-h.fr/images/6f81a5eb7a160129111d5d101df95873.gif
https://img.super-h.fr/images/8467beb0dcc1b6ba3b4e244d1389438c.png
Équipements indispensable si vous comptez randonner dans des secteurs à névés (même l'été) ou que vous envisagez aussi la randonnée hivernale.
 
Attention: Un piolet peut être utilisé sans crampons, mais des crampons ne devraient jamais être utilisés sans piolet.
En effet, les crampons augmentent le risque de chute (c'est paradoxal), et une fois la chute engagée ils ne vous serviront à rien pour vous arrêter (n'essayez même pas, au risque d’aggraver encore plus votre chute).
A noter qu'il faut s’entraîner pour maîtriser leur usage à tout deux, ça ne s'improvise pas. Mieux vaut savoir renoncer à une traversée de névé si vous avez un doute, que risquer l'accident en forçant le passage sans être sûre de vous.
Ajouter vidéo technique arrêt au piolet.
 
Si vous devez vraiment traverser un névé, que vous ne pouvez pas contourner, sans équipement... n'essayez pas de passer le matin, il sera en général dur et très glissant.
Attendez donc l'après midi, la neige va fondre et vous limiterez ainsi le risque de glissade.
A réserver uniquement aux névés où le risque est faible (peu de pente, de petite taille, sans vire, gros blocs ou pierrier juste en dessous).
 
Crampons
En été, et hors glacier, on serra confronté uniquement à de la traversée de névés. Pour ce cas là, des micro-crampons suffisent...
Pour de la pratique hivernale ou sur glacier, il faudra s'orienter sur des crampons plus conséquents et adaptés au terrain. Prenez en compte que des crampons pour cet usage devront être utilisés sur des chaussures adaptés (pas de basses, trails ou minimalistes).
 
Piolet
Même chose pour le piolet.
En estival pour les névés, un piolet d'arrêt suffit.
Il en va bien sure autrement en pratique hivernale ou sur glacier.
Dans les deux cas, on conseille une pointe en acier ou en titane, plutôt qu'en alu... bien plus durable et bien meilleur attaque dans la glace.
 
 
Hydratation
https://img.super-h.fr/images/6f81a5eb7a160129111d5d101df95873.gif
https://img.super-h.fr/images/dfa9815c1ca6c496cfe19ae59944edf6.png
 
Un point très important, et pourtant souvent négligé.
La déshydratation pouvant avoir rapidement de sérieuses conséquences sur l'organisme.
Bien s'hydrater est aussi très important pour la récupération après la marche.
 
A noter que le corps n'assimile pas bien plus de 0.8l/h environ
Il faut donc boire peu mais souvent et surtout ne pas attendre d'avoir soif ou la bouches sèches (qui sont déjà des signes de déshydratation).
 
Gourde ou bouteille
Gourdes lourdes, bouteilles plus légère, mais moins durable.
Gourdes plastiques isolent mieux le contenu que inox, alu ou titane.
Bruit de flocfloc pendant la marche.
1 bouteille de 1l ou 2 de 0.5l répartie de chaque côté du sac à dos (poches filets latérales).
 
Flask souple
Pas de bruit, mais plus lourde que bouteille plastique.
 
Poche à pipette
Pas de bruit, en général lourde, compliqué de savoir où on en est (risque de ne pas assez boire pour économiser ou de se retrouver à sec si bois trop).
En hivernal, par température négative, l'eau peu geler dans la pipette ou le tube, à isoler.
 
Porte flask/gourde
Certains sac sont équipés de poches filet sur les bretelles pour y mettre gourde/flask (typiquement les sacs de trails).
On peut aussi trouver des portages à fixer sur les bretelelles (scratch).
 
Stockage
Avoir un contenant supplémentaire pour emporter une grosse quantité d'eau pour les secteurs sans ravitaillement, pour emporter l'eau pour bivouaquer loin d'un point d'eau ou pour emporter de l'eau pour se laver (cf régles de bonnes pratique).
Une platypus de 2l (2.4l réel) est léger (36gr) est idéal pour cet usage.
 
Déshydratation
Le mieux est encore de vous renvoyer sur la page wikipédia du phénomène: Site web
 
Sel minéraux
Le fait de transpirer fait perdre des sels minéraux, en particulier le sodium.
Donc avoir un peu plus de sel dans son alimentation pour compenser (ex: manger des fruits à coques salé).
 
On pourra aussi utiliser des mélanges isotoniques (tout prêt ou à faire soit même). L'eau est mieux assimilée par l'organisme quand certains éléments sont présents dans les bonnes proportions.
Ce mélange contiendra idéalement:
• Du sodium.
• Du potassium.
• Éventuellement d'autres minéraux.
• De la dextrose et/ou de la maltodextrine (sucres avec IG élevé, mais sans gout sucré qui pourrait être écœurant pendant l'effort).
• De la BCAA (Des acides aminés très assimilables).
 
 
Purification
https://img.super-h.fr/images/6f81a5eb7a160129111d5d101df95873.gif
https://img.super-h.fr/images/e46c3c79461b7facf9b58ac91fb8cf03.png
Ce n'est pas parce que l'eau est claire qu'elle est potable.
On pourra retrouvé des déjections d'animaux dans l'eau avec des alpages en amont.
Il est aussi possible qu'un animal soit mort dans le lit d'un cours d'eau plus haut.
Sans même parler des pollutions industrielles, agricoles ou après un petit village sans système d'épuration...
Etc...
 
Risque dans l'eau
• Parasites
• Bactéries
• Virus
• Métaux lourds (ex: zone industrielle).
• Polluants chimiques ou naturels (ex: zone agricole).
 
Filtre
On trouve des filtres dédiés à la randonnée (ou pas), certains modèles étant léger et compacts.
Ils utilisent en général une membrane de 0.1 micron, suffisante pour filtrer quasi toutes les bactéries et parasites (on évitera les filtres à 0.2 microns et plus).  
Par contre, ils ne filtrent pas la plupart des virus, qui se trouvent être plus petit (voir bien plus petit)... mais sachant qu'une partie des virus a besoin d'un hôte (bactérie par exemple), pour survivre dans l'eau... si on filtre les bactéries, on filtre aussi ces virus.
Ils ne filtrent pas, non plus, les métaux lourds ou les polluants chimiques (sauf certains filtres lourds, peu adaptés à un usage rando).
Bref, ces filtres sont suffisant en montagne ou dans les zones isolées... mais pas en plaine et proche des agglomérations (zone agricoles, industrie, villages). Dans ce cas préférer les fontaines de village et les cimetières (ces derniers sont en général toujours ouverts).
 
Sur une eau trouble, on ferra un préfiltrage (avec son buff ou sa serviette micro-fibre) pour éliminer les grosses particules, et ainsi éviter de boucher le filtre.
 
Attention: ce type de filtre ne supportent pas le gel. L'eau restante dans le filtre augmente de volume en gelant et éclate les ports de la membrane.
Il ne sera alors plus efficace, sans rien ne le signal.  
Donc par temps froid ou en usage hivernal, gardez toujours le filtre au chaud sur vous (même dans le couchage pour dormir).
 
Traitement chimique
Le plus connu est certainement les cachets de Micro-pur forte (plus ou moins de la javelle en cachet).
Détruit tous les organismes vivants (parasites, bactérie et virus), mais pas d'effet sur les métaux lourd et les polluants chimiques.
Donne un léger goût de javel à l'eau et peu perturber le transit des personnes sensibles.
Plutôt long à agir (de 30min à 2h, par litre, suivant la température de l'eau).
 
Même si vous avez un filtre, il est toujours bon d'avoir quelques un dans la pharmacie, au cas où.
 
UV
Il existe des lampes à UV de purification de l'eau.
Détruit tous les organismes vivants (parasites, bactérie et virus).
Pas d'effet sur les métaux lourd et les polluants chimiques.
Inconvénient, nécessite de l'énergie et l'ampoule UV peut être fragile (si ce n'est pas une led UV).
 
 
Pharmacie
https://img.super-h.fr/images/6f81a5eb7a160129111d5d101df95873.gif
https://img.super-h.fr/images/2e5a60aa42b89a48e278b748b0fe4dc1.png
 
Important: Je ne conseil aucun médicament, n'étant ni médecin, ni pharmacien.
Je me contente d'énumérer les grands classiques, qu'on retrouve souvent dans les trousses de secours.
Dans tous les cas, ne prenez pas un médicament que vous ne connaissez pas ou que vous ne prenez pas habituellement.
Ne prenez jamais un médicament sur ordonnance sans l'avis d'un médecin.
 
Si vous déconditionnez, pensez à marquer la date de péremption sur les plaquettes et vous faire une mini-notice pour récapituler les posologies.
 
Les indispensables
• Anti-douleur: Paracétamol (Doliprane, Dafalgan, ...).
• Anti-inflammatoire: Ibuprofène (Nurofen, Ketoprofen, ...).
• Anti-spasmodique: Phloroglucinol (Spasfon lyoc).
• Suture adhésives: Steri-strip (Utile pour plein de choses et pas seulement suturer).
• Sérum-physiologique: Pour lavage oculaire (ou pour une plaie).
• Une pince à épiler: Pour les échardes (A récupérer sur un couteau-suisse).
 
Plus tout traitement que vous prenez habituellement (Asthme, migraine, etc...).
 
En option
• Couverture de survie: Votre tente, matelas et duvet font aussi bien, mais si on peu éviter de mettre du sang dessus.
• Pansement anti-ampoules: 2 grands et 2 petits (normalement pas besoin si vous êtes habitués à vos chaussures).
• Pansements divers: 2 grands, 2 moyens, 2 petits.
• Un tire-tique: Si vous allez dans une zone avec des tiques.
• Une lime carton ou un coupe ongle: Pour les sorties de plus de 10j uniquement.
• Crème anti-frottement: Type Nok (Pour prévenir des ampoules et survivre au "Loup" bien connu des militaires et randonneurs).
 
Supplément trauma
A noter que le but n'est pas d'avoir tout le matos d'un urgentiste... on ne va pas se trimbaler le matériel d'intubation ou de réanimation cardiaque.
• Gants jetables: Pour l'hygiène.
• Masque de bouche à bouche: Idem.
• Cortisone: Prednisolone (Solupred, Ultracortenol, ...). Peut sauver des vies (œdème de Quincke, crise d'asthme, ...).
• Pansement thoracique: Avec valve (Pneumothorax ou plaie sifflante).
• Bande hémostatique: Pour stopper tout hémorragie externe de surface.
• Vaseline: Pour les brûlures.
• Compresses stériles: Pour les brûlures et plaies.
 
Ne sont pas indispensables
• Désinfectant liquide/spay: Vous avez déjà de l'eau et du savon dans votre trousse de toilette.
• Lingettes désinfectante: Idem.
• Gel hydroalcoolique: Idem.
• Strap: Normalement vous avez du ducktap dans votre matériel de bricolage.
• Smecta: Sujet à débat (métaux lourd dans l'argile et peu efficace).
• Anti-diarrhéique: Sujet à débat (à n’utiliser qu'à bon escient, parfois il vaut mieux évacuer rapidement et ne pas en prendre: Intoxication alimentaire par exemple).
• Garrot: Sujet à débat (Uniquement si vous avez été formé pour et encore, dans des circonstances exceptionnelles).
• Pansement compressif: On peu faire ça avec n'importe quel bout de tissus et du ducktap.
• Un petit miroir: Utilisez plutôt le mode selfie de l'appareil photo de votre smartphone (Pour pouvoir regarder partout où sont les tiques ou une blessure au visage).
• Biafine: Vous n'avez aucune raison d'attraper un coup de soleil si vous vous protégez (vêtements adaptés, chapeau et crème solaire).
• Aspivenin: Pas d’efficacité démontrée.
• Antibiotiques: A moins de partir au fin fond du monde, si vous en avez besoin, c'est qu'il est temps d'aller voir un médecin.
 
Période Covid
• Gel hydroalcoolique et masque (Indispensable pour prendre les transports en commun ou ravitailler en supérette).
 
 
Réparation et bricolage
https://img.super-h.fr/images/6f81a5eb7a160129111d5d101df95873.gif
https://img.super-h.fr/images/7b9d360ac0b6b536071506151ef98b2c.png
 
Duck tape
Polyvalent. Prendre 5 à 10m roulé sur lui même à plat.
Ex: Maintenir fermé une chaussure qui se décolle. Remplacer du sparadrap.
Attention, en hivernal, par grand froid, certains modèles ne collent plus (faire un test au congélo avant).
 
Kit couture
Une bobine de fil et 2 aiguilles.
Bien utile pour réparer un pantalon déchiré ou repriser une chaussette.
 
De la cordelette
Type hauban ou dyneema.
Toujours utile pour réparer un lacet de chaussure ou remplacer un hauban cassé.
 
Couteau
Si vous êtes amateur de saucisson ou de fromage, un couteau est indispensable.
De même si vous utiliser un réchaud à bois ou un feu de camp (découper de l'écorce de bois mort pour démarrer le feu, ou récupérer du bois sec au coeur d'un bois humide).
En dehors de ça... peu d'utilité.
 
Oubliez de suite le couteau-suisse baroudeur avec pleins d'acessoires... en dehors de la lame, le reste n'a aucun intérêt en rando.
Garder la pincette pour votre pharmacie et prenez plutot un couteau simple (type opinel).
 
Orientation
https://img.super-h.fr/images/6f81a5eb7a160129111d5d101df95873.gif
https://img.super-h.fr/images/5d02a65f9c4284520628f23ba7640bb5.png
 
Même si vous utilisez principalement un GPS/Smartphone, vous devez savoir lire une carte et vous orienter à la boussole.
Un GPS/Smartphone peut tomber en panne, se casser suite à une chute ou avoir la batterie vide.
A l'inverse, naviguer à la carte et boussole dans le brouillard peu rapidement devenir compliqué.
 
Smartphone
L'idéal pour notre pratique.
Il existe une multitudes d'applications de randonnées avec géolocalisation.
On peut utiliser des fonds de cartes gratuits (ex: OSM) ou payants (ex: IGN pour 15-20€/an), qu'on peut mettre en cache (donc disponible même sans réseau).
Garder en tête que la géolocalisation consomme de la batterie (donc à moins d'enregistrer votre trace, vous pouvez ne l'activer qu'au besoin).
 
GPS dédié
Les smartphone sont devenu tellement performant dans le domaine qu'on utilise de moins en moins de GPS dédié.
Ils gardent quand même l'avantage de l'autonomie et de la précision.
Ils sont en général à pile/accu... on peut donc prévoir un jeu d'avance et changer rapidement (contrairement à un smartphone).
Par contre, l'emploi est plus fastidieux (parfois pas d'écran tactile) et l'écran souvent peu défini (pas l'idéal pour la lecture de fond de carte).
 
Carte
Carte IGN au 25.000 de la zone ou des copies A4 recto/verso (plus léger).
 
Boussole
Un modèle précis si orientation principale en papier, pluôt minimaliste (backup) si usage gps/smartphone.
 
Éclairage
https://img.super-h.fr/images/6f81a5eb7a160129111d5d101df95873.gif
https://img.super-h.fr/images/214c8300784b68ff65d516546dbf3130.png
 
Avoir une source de lumière est un élément de sécurité indispensable, en plus d'être utile.
 
On peut se retrouver à devoir marcher de nuit alors que ce n'était pas prévu à l'origine (Blessure ralentissant la marche, erreur d'orientations rallongeant la durée initiale, chemin prévu qui s'avère être impraticable, etc...).
 
De la lumière sera aussi utile pour visiter des grottes sur le parcours.
En gardant toujours en tête que le si la grotte est un peu profonde il faudra rester très prudent et toujours avoir en plus une 2ème source lumineuse en backup.
De plus, en cas de problème vous n'aurez pas de réseau pour appeler des secours et il peut être possible de se perdre suivant la topologie de la grotte.
 
Enfin, de la lumière est indispensable pour toutes les petites choses à faire au bivouac (y compris le petit pipi de nocturne par nuit noire).
 
En particulier en hiver, quand les journées sont courtes et les nuits longues...
 
Frontale
L'idéal pour la randonnée.
Laisse les mains libres tout en permettant d'éclairer où se pose le regard... parfait pour marcher (en particulier avec des bâtons) ou pour toutes les manips au bivouac.
Le tout en permettant d'être posé en éclairage fixe au besoin.
 
Lampe torche
Clairement moins adapté du fait qu'il faut avoir une main dédiée pour la tenir.
Mais on trouve des micro-lampes torches qui peuvent se clipser, palliant en partie cet inconvénient.
Cela reste clairement moins pertinent qu'une frontale...
 
Smartphone
La base comme éclairage de secours, mais pas adapté en éclairage principal.
Il faut une main libre pour le tenir et cela augmente considérablement le risque de chute de celui-ci.
De plus, la puissance lumineuse est souvent insuffisante suivant l'usage.
Et enfin, celà consomme de la batterie de votre téléphone (qui pourrait être utile à d'autres usages comme le GPS ou un appel de secours).
 
Puissance lumineuse
Elle est générale exprimée en lumens (lm).
 
Au bivouac > On a besoin de 1-10lm (une fois la vision habituée).
Marche sur sentier facile > Environ 10-20lm
Marche sur sentier technique > Environ 20-50lm.
Marche hors sentier > Environ 50-100lm.
Trail > Environ 100-200lm.
Bien sûre un éclairage plus puissant peut apporter plus de confort (au détriment de la vision nocturne), mais n'est clairement pas indispensable une fois la vision accoutumée.
 
À noter qu'en période de pleine lune, on peut tout à fait marcher sans lumière sur terrain facile...
 
Source d'énergie
Critère très important avant achat, vu qu'il déterminera la façon dont vous allez devoir alimenter votre lampe.
Une batterie rechargeable sera idéale pour les sorties sur plusieurs jours...
 
Pile: Bonne densité énergétique et trouvables dans toutes les supérettes.  
Par contre elles sont non rechargeables (pas très écologique ni très économique).  
On peut avoir un jeu d'avance au besoin.
 
Accu Ni-Mh: Densité énergétique plus faible, mais on peut les recharger (si on prend un chargeur d'accu dans sa liste).
Je conseille fortement des piles de type FAD (Faible Auto Décharge) comme les Eneloop de Panasonic ou des Ladda de Ikea (qui sont des Eneloop rebadgées).
On peut avoir un jeu d'avance au besoin.
 
Accu Li-ion: Densité énergétique plus importante que les accus Ni-Mh.
Il faut que la lampe soit compatible avec leur tension de 3.6v.
On trouve des accus de ce type au format AA, AAA, mais le plus intéressant reste le format 18650 (pour son ratio poids/énergie).
On peut avoir un jeu d'avance au besoin.
 
Batterie: Densité énergétique identique aux accus Li-ion.  
Rechargeable via µUSB (si vous avez une powerbank, un panneau solaire ou un chargeur secteur).  
La batterie étant généralement non amovible, difficile d'avoir un jeu d'avance.
 
 
Sifflet
https://img.super-h.fr/images/6f81a5eb7a160129111d5d101df95873.gif
https://img.super-h.fr/images/6df45623c544a6df70e428dbad9de794.png
 
Autre élément de sécurité indispensable.
Il vous permet de vous signaler à très grande distance, y compris si vous avez des problèmes de motricité ou pour parler.
Demande beaucoup moins d'énergie que de siffler avec la bouche et/ou les doigts, ceci de manière bien plus efficace et avec plus de portée.
 
Généralement, inclus dans les sacs à dos (mais pas toujours).
 
 
Sitpad
https://img.super-h.fr/images/6f81a5eb7a160129111d5d101df95873.gif
https://img.super-h.fr/images/4e7f2eeab362a500786fb50837e15b66.png
 
Petit bonus... peu encombrant et très léger.
Un simple rectangle de mousse qui sert à plein de choses.
• Sous les fesses pour s'assoir confortablement, tout en isolant du froid et de l'humidité (sa fonction première).
• Augmenter l'isolation d'un matelas de bivouac sur une zone donnée (généralement les fesses, là où le matelas est le plus compressé).
• Placer contre le dos dans un sac à dos sans armature, pour augmenter le confort de portage.
• Toujours placé contre le dos d'un sac à dos, avec poche à eau, permet d'éviter que la chaleur du dos ne réchauffe l'eau (ca typique des sacs de trail).
• Etc...
 
On trouve des sitpads vendus tel quels dans le commerce, généralement pliables en accordéons.
On peut aussi le fabriquer soit même en recoupant un matelas de bivouac en mousse ou un tapis de gym.

Message cité 1 fois
Message édité par Poisson rouge le 19-04-2021 à 11:18:02

---------------
Miaou powaaaa !
n°2184459
Poisson ro​uge
Alias Redfish sur Nokytech...
Posté le 04-03-2004 à 14:46:25  profilanswer
 

https://img.super-h.fr/images/17a097de605c7232a03f3e705466f4d3.png
 
2 Matériel de bivouac
https://img.super-h.fr/images/c58186d7be89d83c7115ebd1df64b572.gif
 
Abri
https://img.super-h.fr/images/6f81a5eb7a160129111d5d101df95873.gif
https://img.super-h.fr/images/4b226e1912b0aa052b832184f79fc806.png
 
Pour vous protéger des éléments extérieurs (pluie, vent, insectes) au bivouac.
 
Tente (Double-paroi)
Le plus classique, composé de 2 parties:
• Une tente intérieure (pour protéger des insectes et de la condensation présente sur la face interne de la toile extérieur), avec un tapis de sol intégré (pour protéger de l'humidité et saleté du sol),
La partie haute serra principalement en mesh pour une tente 3 saison (gain de température de 1-2° environ) ou en tissus plein pour une tente 4 saisons (gain de température 2-3° environ).
• Une toile extérieure, dont le but est de protéger des éléments extérieurs (pluie et vent).
Couvre généralement une surface plus grande que la tente intérieur, créant un ou des zones couvertes, pour stocker son matériel ou popoter (appelées absides).
 
Niveau forme de l'abri: canadiennes, dôme, tunnel, tipi, etc..
Certains modèles permettent le montage sans la tente intérieur, on se rapproche donc de l'usage d'un tarp-tent.
 
Tente (Mono-paroi)
Une tente composée d'une seule partie:
• Le principe est le même que la tente double paroi, mais le tapis de sol est directement solidaire de la toile extérieur. Il n'y a pas de tente intérieure.
On garde une séparation en la zone d'abside et la zone de vie avec une porte en mesh ou semi-pleine.
On gagne ainsi en poids, mais on peut entrer en contact avec la condensation de la toile extérieure.
 
On trouve une ou deux portes en fonction du modèle.
Une tente peut être montée avec des arceaux ou des bâtons de marches suivant les modèles.
 
Il peut y avoir un système de jupe (appelée "toile à pourire" ) sur une tente 4 saisons utilisée sur la neige (on recouvre des jupes de neige pour stabiliser la tente et éviter que de la neige ne rentre par dessous en cas de vent).
 
Tarp
Une toile munis d'attaches, qui permet de monter un abris de différentes façons.
Le montage peut être fait de manière très ouverte en cas de beau temps, à très fermé suivant la météo, avec tous les intermédiaires entre.
Nécessite un certains apprentissage pour être monté rapidement et efficacement sur le terrain.
Exemple de montages: Lien
 
A noter qu'il n'y a pas de tapis de sol intégré, il faut donc en rajouter un.
De même pour la moustiquaire si vous bivouaquez à basse altitude.
 
Se monte principalement avec des bâtons de marches, mais aussi grâce au terrain (arbres, morceaux de bois, attaches de haubans au arbres ou rochers, etc...).
 
Exemple d'un abri se montage avec 2 bâtons et 1 arceaux: Abri Olivier Lien
Pour 350gr (toile, piquets et haubans inclus), vous avez un abri permettant de traversée l'Islande avec des vents à plus de 100kmh et des pluies diluviennes.
 
Tarp-tent
A mi-chemin entre la tente et le tarp.
Comme la tente, on ne peut la monter que d'une seule manière.
Comme le tarp, c'est un abri mono-paroie, sans tapis de sol, ni moustiquaire.
Le montage est plus simple que sur un tarp.  
 
Se monte principalement avec des bâtons de marches.
 
Poncho-tarp
C'est à la base un poncho (ou cape de pluie), qui est muni d'attaches et dont on peut fermer la zone de capuche, permettant de l'utiliser comme un tarp.
En général de taille réduite (1m50 sur 2m50), il procure un abri sommaire.
 
Sursac
Un abri en forme de sac de couchage, dans un tissus imper-respirant sur la face supérieur (jouant le rôle de toile extérieure) et un tissus solide et totalement étanche sur la face inférieur (jouant le rôle de tapis de sol).
Il y a une ouverture sur le haut, avec une moustiquaire, muni d'un rabat étanche pour protéger de la pluie cette partie.
Il doit être assez grand pour y entrer le matelas, le couchage, ses vêtements/chaussures et son sac à dos.
 
Très léger et très discret.
Idéal pour se poser rapidement et n'importe où grâce à une surface nécessaire au sol très faible.
Par contre, la surface habitable est réduite à son minimum.
 
Le volume peut être structuré avec un ou des arceaux, ou des bâtons de marche.
Souvent couplé à un micro-tarp ou un poncho-tarp pour créer une zonde bivouac protégée de la pluie.
 
 
Piquets
https://img.super-h.fr/images/6f81a5eb7a160129111d5d101df95873.gif
https://img.super-h.fr/images/c1d13a0688592e9d0e472528f03ee9d2.png
 
Des encrages permettant de maintenir l'abri au sol ou de tendre la toile avec des haubans.
Généralement en aluminium ou en titane pour plus de résistance/légèreté (parfois en acier, bien lourd, sur les anciens modèles).
Appelé aussi "Sardines".
 
Piquets fils
Les plus courants. Une tige métallique de section ronde avec une tête munie d'une boucle arrondie.
Profile non adapté pour taper avec une pierre pour l'enfonce, par contre se faufile bien dans un sol rocailleux.
Tenue faible en terrain meuble.
 
Piquets carrés
Un piquet de section carré au lieu de ronde, la tête est munie d'une encoche.
Plus solide, idéal si vous avez besoin de taper dessus avec une pierre pour l'enfoncer.
Leur section plus large permet une meilleur tenue dans le sol.
 
Cornières en V/L
Une piquets avec une section en cornière, la tête est munie d'une encoche.
Très bonne tenue dans le sol (variable suivant largeur de la section) et plutôt solide.
 
Cornières en Y/X
Cornières à 3 ou 4 branches (comme une étoile).
A éviter... La tenue dans le sol n'est pas meilleur que pour les cornières V/L, de même pour la résistance... mais surtout la terre se loge dans les creux et c'est la misère à nettoyer tous les matins.
 
Ancres à neige/sable
Pour les sols très meubles (sable, neige, etc...), on utilisera plutôt des ancres dédiées. Aucun piquet léger ne sera adapté...
Elles se présente sous forme d'une large cornière avec un trou central pour passer un hauban, ou à un morceaux de tissus en forme de hamac.
Le but étant de l'enterrer à une certaine profondeur.
 
Corps morts
Alternative au ancres à neige/sable pour les sols très meubles.
On utilise tout ce qui est disponible pour faire l'ancrage: morceaux de bois, bâton de rando, raquettes, skis, pelle, palmes, etc...
 
Astuces
Pour optimiser le poids, l'idéal est d'avoir un mixte de différentes formes.
Ex: 2 cornière en V pour les 2 haubans principaux, 4 piquets carrés pour les coins et 4 piquet fils pour les attaches secondaires (tapis de sol, haubans pour tendre la toile, etc...).
 
Pour ma part, je n'utilise que des piquets fils et n'ai jamais eu de soucis... on trouve toujours des pierres à proximité pour attacher son abri si le sol est vraiment trop dur (ou trop meuble), pour ces petits piquets.
 
 
Tapis de sol
https://img.super-h.fr/images/6f81a5eb7a160129111d5d101df95873.gif
https://img.super-h.fr/images/b0f553e53e495afdeea0706c448c65d1.png
 
Sert à vous isoler de l'humidité et de la saleté du sol... mais pas à vous isoler thermiquement ou apporter du confort, ça c'est le rôle du matelas.
Il est intégré à l'abri dans le cas des tentes, mais n'est pas fourni avec les tarp et tarp-tents.
 
A noter qu'avoir un tapis de sol ne doit pas vous empécher de choisir avec soin votre emplacement de bivouac.
Vous installer dans une cuvette par nuit pluvieuse peut vous faire finir sous l'eau.
De plus, aucun tapis de sol ne reste éternellement totalement étanche (il suffit d'une plante agressive ou un cailloux pointu, sous le matelas... la pression de vos genoux quand vous circulez dans la tente fera le reste)... si vous être entouré d'eau, elle risque donc bien de passer par le moindre trou et vous finirez dans une piscine.
 
Footprint
La définition même du tapis de sol classique...
Toile en polyester ou en nylon avec enduction silicone ou PU.
En général très résistant, mais très lourd (100-200gr/m² suivant résistance).
Utiliser la face tissées contre le sol et la face avec enduction ver le haut (pour protéger celle ci de l'abrasion).
 
Bathtub
Appelé aussi tapis baignoire ou cuvette.
C'est un tapis de sol, comme la foorptint, mais avec une bordure tout autour (hauteur variable), devant être fixé à des haubans/piquets.
Souvent en polyester ou nylon léger (50-100gr/m²).
Protège mieux du ruissellement qu'une footprint classique.
 
Polycree
Totalement étanche.
Résistant au percement et à l'abrasion. Très sensible au déchirement (une déchirure sur le côté s'étendra très facilement).
Plastique fin transparent. Peut être bruyant avec du vent.
Très bon marché (13€ les 2.5*5m).
Très léger (18gr/m²).
Facile à couper.
Très glissant sur la neige.
Vendu en magasin spécialisé ou en magasin de bricolage sous la dénomination de "film de survitrage".
On peut le transformer en bathtub en DIY.
 
Tyvek
Un tissus imper-respirant, non tissé, aspect papier froissé.
Résistant à l'abrasion, au percement et au déchirement (attention, les trous de l'aiguille pour les coutures le fragilisent... effet pré-découpage suivant les pointillés).
Peu bruyant neuf, silencieux une fois rodé.
Assez léger (60gr/m²).
Facile à couper.
Sur la neige, une fois qu'il à pris de l'âge, il peut rester coller à elle au matin... tirer pour la décoller peut délaminer le tissus.
Devient poreux avec l'âge.
Vendu en magasin de tissus spécialisé.
Ce tissus sert à fabriquer des tenues de peinture jetables, des bracelets jetables pour certains événements, etc...
On peut le transformer en bathtub en DIY.
 
Astuce
Même si vous avez une tente avec tapis de sol, utiliser un tapis de sol additionnel dessous.
Cela protégera le tapis de sol intégré à votre tente d'un sol abrasif.
Sachant qu'il est plus facile et économique de changer de temps en temps ce tapis additionnel, plutot que de changer la tente intérieur intégralement (tente double-parois), voire de changer toute la tente (tente mono-paroi).
On utilisera dans ce cas plutôt un polycree (le fait qu'il glisse ou soit bruyant en cas de vent, ne sont plus des soucis une fois sous la tente), pour un poids totalement justifié en vu du service rendu (1.5*2.5m pèsent 70gr environ).
 
 
Couchage
https://img.super-h.fr/images/6f81a5eb7a160129111d5d101df95873.gif
https://img.super-h.fr/images/070ffc78f73072dbf94e4ea9dedb566e.png
 
L’élément indispensable pour vous garder au chaud pendant la nuit.
Mais n'oubliez pas que le couchage ne vous isole que de l'air ambiant, pas du froid du sol (c'est le rôle du matelas).
En effet, l'isolant, sous le dormeur, est écrasé sous le poids de ce dernier et donc n'isole pas (duvet) ou peu (synthétique).
C'est l'air contenu dans l'isolant qui fait son isolation. Si on l'écrase, il n'y a plus d'air, donc plus d'isolation.
C'est entre autre pour ça, que même avec un bon sac de couchage classique, il faut un matelas qui isole bien du froid du sol (le sac de couchage ne pouvant jouer ce rôle).
 
Température
Pour la montagne été, on conseil un couchage à 0° confort environ.
Cette température, normée, est donnée pour une personne habillée en sous-vêtements thermiques (t-shirt ML, collant et chaussettes en mérinos ou polaire 140gr/m²).
Si vous dormez juste en boxer/culotte avec un drap (pour ne pas encrasser votre couchage), il faudra en tenir compte et rajouter 4-5° environ (un drap en soie/coton n'apportant que 1° au max).
Ca va aussi dépendre si vous êtes frileux ou pas, si vous êtes bien hydraté, si avez bien mangé le soir et si vous êtes particulièrement ofatigué.
 
La norme:
Elle distingue 3 types de températures.
La température confort: Celle à laquelle une femme, peu dormir confortablement en position allongée.
La température confort limite: Celle à laquelle un homme, peu dormir sans être réveillé en position de chien de fusil.
La température extrême: Celle en dessous de laquelle vous risquez l’hypothermie.
Bien entendu, pour le choix du couchage, seul la température confort nous intéresse (attention, certains sites n'indiquent que la température confort limite, notamment aux US).
 
 
Isolant
Il existe deux type de matériaux utilisés comme isolant dans les couchages.
 
Synthétique
+ Peu cher.
+ Ne craint pas l'humidité et isole toujours une fois mouillé.
+ Pas besoin de quiltage.
- Ratio poids/volume/isolation moyen.
- Peu compressible
 
Il existe différents isolants synthétiques, avec divers noms commerciaux (Apex, Primaloft, Thermal Q, Norguard, etc...).
En dehors des isolants sur les produits premiers prix, les bons isolant se valent à peu près.
 
Formule: Pour connaître leur température de confort, on utilise cette formule (approximative):
Température confort = 20 - Grammage au m²
Ainsi, de l'Apex 133 (133gr/m²), aura une température confort de 6.7° environ.
 
Duvet
+ Ratio poids/volume/isolation excellent.
+ Très compressible.
- Plus cher
- Craint l'humidité, peu ne plus du tout isoler une fois mouillé.
- Origine animal (prélevé sur animal vivant en Chine, sur animal mort en UE/US).
- Besoin de quiltage.
 
CUIN:
Le pouvoir isolant d'un duvet est exprimé en CUIN.
Généralement, le duvet de canard est à 650CUIN (550-750 suivant qualité) et le duvet d'oie à 800CUIN (700-900 suivant qualité), en norme EU.
Vous trouverez parfois du duvet avec norme US, qui est moins isolation à valeur identique. Un 800CUIN EU équivaut à 712CUIN US.
 
Duvet/plumette:
Il faudra aussi prendre en compte la proportion de duvet (fin, léger et isolant) et de plumette (plus lourdes, moins isolantes, mais donnant du tonus au mélange, pour un meilleur gonflant au final). Un bon couchage tourne avec un ratio de 90/10 voir 95/5.
 
Le duvet peut aussi être traité hydrophobe, pour mieux résister à l'humidité.
 
Quiltage:
Pour être uniformément réparti, le duvet doit être maintenu en place dans des caissons (comme pour les "boudins" sur les doudounes duvet).
Sans ça le duvet serait mal réparti et cela créerait des points froids.
Sur les modèles peu chargés et/ou peu chers, ces caissons sont avec des coutures traversantes. Il y aura donc des ponts thermique au niveau des coutures. On peu limiter se phénomène en plaçant le couchage dans un sursac (bivvy ou SOL escape par exemple).
Sur les modèles plus chargés et/ou hauts de gamme, ces caissons sont en "3D (ils sont coûteux à la fabrication). Il n'y a donc pas de pont thermique.
 
Formule:
Pour connaître la température de confort d'un couchage duvet, on utilise cette formule (approximative):
Température confort = 15 - (Qualité du duvet (CUIN EU) x Poids de duvet (en gr) / 21 333)
Ainsi, un sac de couchage avec 400gr de duvet à 800CUIN devrait avoir une température confort de 0°.
 
A noter que cette formule est adapté pour un sac de couchage classique (forme sarcophage et avec capuche), il faut donc l'adapter suivant la forme du couchage.
Pour un quilt, par exemple, sans duvet dessous et sans capuche, il faudra moins de duvet pour atteindre la même valeur (on considère qu'on rajoute 1/3 de duvet en plus dans le calcul).
 
A l'inverse, si le couchage est à couture traversante, il faudra plus de duvet pour avoir ce même résultat (on considère qu'on enlève 1/3 de duvet pour le calcul).
Ainsi, ce même sac de couchage (400gr de 800CUIN) avec des coutures traversante, aura une température de confort de 5°.
 
Autres
Pour ceux qui auraient l'idée de prendre une couverture polaire ou en laine, oubliez.
Quasi non compressible, et ratio poids/volume/isolation très mauvais.
 
Type
 
Sac de couchage
Le plus classique.  
Souvent en forme de sarcophage, pour réduire le volume à "réchauffer" et optimiser le volume/poids du couchage.
Il y a en général un zip sur le côté, pleine longueur, 1/2 ou 1/3. Un zip long augmente la facilité d'utilisation, mais apporte un pont thermique (souvent comblé par un rabat d'isolant devant le zip à l'intérieur du sac de couchage).
On trouve aussi une capuche, avec un serrage tour de cou et un serrage tout de tête. (A noter que certains modèles peuvent être sans capuche, on prendra alors soin de dormir avec un buff ou un bonnet).
 
Top bag
Comme un sac de couchage classique, mais sans isolant dans le dos (le tissus, lui, est toujours présent).
Ce système repose sur le constat que l'isolant, sous le dormeur, est écrasé sous le poids de ce dernier et donc n'isole pas (cf plus haut)... et donc inutile à cet endroit.
 
A réserver au personnes dormant uniquement le dos. Sinon, quand vous vous retourner, vous avez froid au dos.
 
Quilt
Le concept va encore plus loin que le top-bag, sans isolant ni tissus dans le dos, et sans capuche.
La partie basse (footbox), elle, est normale (fermée comme sur un sac de couchage donc).
Le quilt est généralement placé autour du matelas et ses pans maintenus en place avec des élastiques sous celui-ci.
Ce système est aussi très pratique pour "ventiler" un peu le couchage quand il fait chaud.
A isolation équivalent, un quilt est environ 30% plus léger qu'un sac de couchage classique.
 
Contrairement au top-bag, vu qu'on a pas de capuche, on peu tourner dans le couchage sans aucun soucis. Le quilt reste en place, seul tourne le dormeur.
Par temps froid, il est courant de mettre une doudoune (protège la tête et le cou du froid, évite les courants d'air au niveau des épaules).
 
Si la footbox est non cousue, mais modulable (avec un élastique ou fermeture éclaire), on appel ça un quilt-couette.
 
Couette
Une couette, comme à la maison.
Généralement munie d'un zip pleine longueur permettant de la transformer en sac de couchage rectangulaire (sans capuche).
S'utilise plus où moins comme un quilt au besoin.
 
Pied d'éléphant
Un sac de couchage qui s'arrête à mi-torse et prévu pour être utilisé avec une doudoune (d'isolation équivalente) et des moufles.
Plutôt utilisé en alpinisme (ou le poids/volume sont comptés), mais aussi par certains MUL.
 
Combinaison
On peu aussi envisager d'utiliser une tenue complète isolante.
Un pantalon, une doudoune, des chaussons et des moufles (avec isolation duvet ou synthétique).
Rarement utilisé seuls, mais souvent en complément d'un autre système couchage.
En hiver, cela permet de booster un couchage été, et de garder une couche chaude quand on sort du couchage.
 
SOL escape bivy
Vous pouvez aussi envisager un couchage moins chaud (5-10° confort), mais le compléter avec un SOL escape bivvy.
En version classique (avec capuche et zip pour 230gr) ou version lite sans capuche ni zip (pour 145gr).
 
C'est un sursac en tyvek reflex... il est donc imper-respirant, mais surtout possède une face interne réfléchissante.
Elle renvoie 70% des infra-rouges vers le dormeur, permettant de gagner 5° si utilisé en sursac (en plus de protéger du vent, du givre, de la condensation ou du splash effect) et 10° si utilisé en drap (en plus de protéger de votre crasse votre couchage si vous dormez en boxer/culotte).
Vous pouvez l'utiliser à l'envers, si vous ne voulez pas de surplus de chaleur (utile comme drap dans un refuge/gîte chauffé avec couette/couverture fournis).
On peut même dormir avec uniquement ça, sans couchage, juste avec sa tenue de rando dedans (mais pas tout nu, le contact avec la face alu est froid au touché) vers 10-15° dehors.
Bref, ça vous permet de moduler en fonction de la température nocturne ou des conditions météos.
 
A noter que si vous le couplez à un couchage 0°, ça permet d'envisager de l'hivernal avec...
 
PS: Vous pouvez vous fabriquer votre propre SOL escape bivy, avec du Tyvek reflex (On en trouve dans les 10€ le mètre linéaire, qui renvoi 90% des IR).
Ca permet entre autre de faire la forme de votre choix (couette, quilt, etc...) et non pas uniquement la forme proposée par SOL.
PS: Il existe une version chinoise équivalente, bien moins chère.
 
Hivernal
En général, pour l'hivernal, on part sur un couchage -10° voire -20°.
En synthétique, ça devient vite très lourd et très encombrant... en duvet, ça revient vite à une petite fortune (même sur AliExpress).
 
Pour contourner ceci, on peut associer plusieurs types de couchage (leur isolation se cumulant).
Par exemple, un quilt apex 7°, un sac de couchage duvet 0° et un SOL escape bivy.
 
En été plaine (10 à 15°), vous ne prenez que le SOL.
En été basse montagne (5 à 10°), vous ne prenez que le quilt.
En été haute montagne ou en basse montagne 3 saisons (0 à 5°), le sac de couchage ou le quilt + SOL.
En hivernal, les 3... ce qui vous permet d'avoir -18 à -23° confort.
Bref, 3 éléments qui vous permettent beaucoup de polyvalence, pour randonner toute l'année.
 
PS: Un des soucis en hivernal, quand on bivouac uniquement dehors (sans possibilité de faire sécher le matos au chaud dans une cabane avec poêle) est l'accumulation de l'humidité dans le sac de couchage.
Quand vous dormez, vous transpirez et dégagez environ 1/2l d'eau dans la nuit. Si il fait très froid, le point de givre va se trouver au centre de l'isolant de votre couchage (et non par en surface)... et y rester jusqu'à réchauffage et séchage.
Pas trop gênant pour du synthétique, beaucoup plus pour du duvet (qui perd sa capacité d'isolation quand mouillé/gelé).
Pas gênant pour une seule nuit, peu gênant pour deux... mais cet effet s’accumule de nuit en nuit... et peu réellement réduire l'isolation de votre couchage.
Dans le cas des 3 couches vu ci-dessus, on placera le quilt apex sur le duvet, le point de givre se fera alors dans l'apex (peu gênant) et pas dans le duvet.
;)
 
PS': Autre possibilité pour l'hiver, dormir dans son sac de couchage avec une doudoune et un pantalon thermique (duvet ou synthétique).
Avec un pantalon duvet Aegismax (250gr et 50€) et une doudoune duvet D4 Trek 100 (290gr et 50€), on peut booster son sac de 10° environ.
Ca permet aussi d'aller faire son petit pipi nocturne en gardant une couche chaude sur soi...
 
Et pour les conditions plus clémentes, cette tenue peut remplacer complément un sac de couchage (environ 10° confort) et éventuellement couplée à un SOL (on passe à 5° confort).
Par contre, vous ressemblerez à un bibendum shamallow au réveil...
:)
 
Astuces
Dans le sac à dos, toujours protéger votre couchage de l'humidité (pluie ou chute dans une rivière).
Même si votre sac à dos est étanche, ou que vous utilisez un liner, vous devez mettre votre couchage dans un sac étanche (et donc ne pas utiliser le sac de compression fourni, qui n'est pas étanche)... il doit toujours rester sec, quoi qu'il arrive (ceinture et bretelles).
 
A noter qu'on évite de compresser trop fort un couchage, pour ne pas casser les fibres (synthétique) et les plumes (duvet).
Un sac de compression n'est donc pas vraiment utile... on peu compresser modérément et suffisamment avec un sac étanche (type Sea to summit ultra sil).
4l suffisent pour un quilt à 200-300gr de duvet.
8l pour ce même quilt avec un change, ou un sac de couchage chargé à 400-500gr de duvet.
12l pour ce même sac de couchage et un change.
Pour du synthétique équivalent, compter 50% de volume en plus...
 
Niveau hygiène, on évite de dormir juste en boxer/culotte dans le couchage.
Votre transpiration et votre sebum vont encrasser le tissus du couchage (qui sera alors moins respirant) et l'isolant (qui se alors moins efficace, en particulier sur le duvet).
Autant, laver un couchage en synthétique n'est pas trop compliqué, autant sur un en duvet, c'est un peu plus galère... donc autant éviter de le salir.
On peut donc dormir dans un drap de sac (soie léger et fragile ou coton plus lourd et moins cher), mais on fini souvent entortillé dedans et surtout c'est un poids mort dans le sac à dos, utile uniquement pour dormir... sans parler du gain d'isolation négligeable (1° au max) par rapport au poids.
On préférera donc dormir avec des sous-vêtements: chaussette de change, t-shirt de change et collant (fin ou polaire). Collant qui sera aussi utile au bivouac, sous le pantalon, si il fait frais.
Il est aussi conseillé de dormir avec un bonnet ou un buff sur la tête si le couchage a une capuche (le contact des cheveux, c'est pas mieux que la peau).
 
On peut aussi booster un peu son sac de couchage en utilisant sa doudoune dedans.
Ca devient très intéressant si on utilise une doudoune à capuche avec un quilt ou une couette, qui n'ont pas de capuche et peuvent avoir des courants d'air au niveau du cou...
 
 
Matelas
https://img.super-h.fr/images/6f81a5eb7a160129111d5d101df95873.gif
https://img.super-h.fr/images/73d509a7c020ba188cc90e4b71fec71c.png
 
Son rôle est de vous isoler thermiquement du sol et d'apporter du confort, pas de vous protéger de l'humidité ou de la saleté (ça c'est le rôle du tapis de sol).
 
A noter que le sol est souvent bien plus chaud que l'air nocturne.
Ainsi, un sol ayant pris le soleil de l'après midi, sera souvent à 15/20° ou plus au moment de poser le bivouac, et le restera sous le matelas la nuit... quand bien même il ferait 0° dans l'air en cours de nuit.
Un sol meuble ou herbeux sera aussi plus isolant qu'une dalle rocheuse (en particulier si il a plu, par 5°, toute la journée).
;)
 
R-value
Tout d’abord, un petit point sur l'isolation (et donc la R-value indiquée).
R1.0 > Permet de dormir sur un sol à 10° environ (suffisant en montagne été). Ex: Matelas gonflable non isolé ou matelas mousse fin.
R2.0 > Sol à 3° environ. Ex: Matelas gonflable peu isolé ou matelas mousse épais.
R3.0 > Sol à -4° environ. Ex: Matelas gonflable moyennement isolé.
R4.0 > Sol à -11° environ. Etc...
R5.0 > Sol à -18° environ. "
R6.0 > Sol à -25° environ. "
R7.0 > Sol à -32° environ. "
Etc... de 7 en 7.
 
PS: il y a une nouvelle norme, plus exigeante et précise, sortie il y a quelques mois (mi-2019).
Certains matelas ont vu leur score augmenter (ex: TaR Neo air xlite 3.2>4.2), d'autre baisser (ex: Drop x Klimy insulated 4.4>1.6).
La plupart des sites de vente ont donc mis à jour leur informations, mais pas tous... faites donc attention.
Il faut en tenir compte à la lecture de tests de matériel datant de mi-2019 et avant.  
 
Type de matelas
 
Mousse
Très encombrant, isolation faible à moyenne, confort minimal, mais increvable...
Peut par contre être utilisé, en tube, à l'intérieur d'un sac à dos sans armature, pour le rigidifier (et améliorer son confort de portage et le report de charge sur les hanches).
On peut aussi le recouper à la longueur souhaité, en fonction de votre taille, pour gagner un peu de volume/poids.  
 
Gonflable
Peu encombrant, isolation faible à très bonne, confort moyen à bon, mais peu crever...  
 
Auto-gonflant
Les inconvénient d'un matelas gonflable (risque de crevaison), sans les avantages.
Encombrement un peu plus important qu'un gonflable, mais plus faible qu'un mousse quand même.
Poids beaucoup plus important que gonflable/mousse.
Épaisseur (et donc confort) plus faible qu'un gonflable, en étant quand même supérieur à un mousse.
Isolation thermique meilleur que les gonflables non isolés, mais moins bon que les isolés, mais supérieurs aux mousses.
 
Après certains préfèrent l'auto-gonflant car il est plus stable au sol (moins haut et plus rigide) que les gonflables, tout en apportant un confort correct.  
 
Formes
On trouve les matelas en général dans plusieurs formes.
Les matelas mousse sont en général rectangulaires.
Les matelas gonflables/auto-gonflant sont soit rectangulaire ou de forme appelée "momie", plus étroit en bas qu'en haut (pour optimiser le poids).
 
Taille
Il existe plusieurs tailles pour les matelas:
• Small: Pour les enfants ou pour gagner du poids (matelas uniquement sous la tête, le torse et le haut des jambes).
• Regular: Le standard (185x50cm environ).
• Wide: Un matelas plus large, pour ceux qui bougent beaucoup ou n'aiment pas avoir les bras qui tombent hors du matelas (185x65 environ).
• Long: Un matelas à la fois plus large et aussi plus long, pour les grands gabarits (195x65cm environ).
• Women: On trouve parfois des versions femme, un peu plus petit que le regular (170x50cm environ) et parfois mieux isolé (les femmes étant plus frileuses).
 
Astuces
 
Gonflage à la bouche vs sac de gonflage
En gonflant votre matelas à la bouche, vous y faite entrer de l'humidité et des bactéries.
Ce qui peut à force, créer de la moisissure à l'intérieur.
C'est pourquoi certains recommandent l'usage d'un sac de gonflage (ou une petite pompe à pile).
 
Sur un matelas avec un isolant la moisissure pourrait endommager l'isolant et donc diminuer son efficacité.
De plus, sur un isolant duvet, l'humidité pourrait agglomérer le duvet et l’empêcher de gonfler, réduisant son isolation.
Enfin, en cas de grand froid (sol sous 0°), l'humidité dans le matelas pourrait geler et créer des cristaux de glace (même effet que l'humidité sur le duvet).
 
Par contre, sur un matelas sans isolant, aucun soucis à gonfler à la bouche.
A noter qu'il est conseillé de ventiler votre matelas en rentrant à la maison (une pompe de vélo ou une pompe de gonflage à pied, on le rempli et vide 2-3 fois).
On stockera son matelas ouvert et à plat idéalement.
 
Dormir sur la neige
Pour dormir sur la neige, on conseille un R4.0 ou plus... la neige étant généralement à moins de 0° (voir beaucoup moins en cas de neige sèche/froide).
A noter que si votre matelas n'isole pas assez, la neige va légèrement fondre sous le matelas (à cause de votre chaleur passant à travers) et finir par se stabiliser vers les 0°... donc un matelas R3.5 pourrait suffire, mais ça sera moins confortable en début de nuit.
 
Par contre, pour dormir sur de la glace ou une dalle rocheuse en plein hiver, c'est une autre histoire... là on vise des R6.0 à 8.0 au moins.
 
Avec un hamac
J'aborderai plus en détails le sujet dans un dossier consacré au hamac.
Un mousse est plus pratique à l'usage qu'un gonflable.
Il faut une meilleur isolation que quand on dort au sol, l'air sous le hamac sera plus froid pendant la nuit que le sol quand on dort au sol.
De plus, l'air sous le hamac ne se réchauffera pas, contrairement au sol sous le dormeur.
Bref, si il fait 0° dehors (alors que le sol qui a pris le soleil en journée est à 10°), un matelas R1.0+ suffira au sol, mais il faudra un matelas R3.0+ pour le hamac.
 
Mousse + Gonflable
Certains utilisent un matelas gonflable court, pour isoler le torse et le haut des jambes (en apportant un bon confort sur ces zones)... et un matelas mousse court pour le bas des jambes.
Après, cela engendre une différence de hauteur que certains n'aiment pas.
A noter qu'en cas de besoin d'isolation supplémentaire, on peut mettre son sac à dos sur la partie mousse.
Ce matelas court pourra servir de sitpad de luxe aux pauses (et bien sûre à rigidifier un sac sans armature).
 
On peut aussi prendre un matelas mousse pleine longueur (ex: Arkmat, très fin mais très résistant), ce qui permet d'augmenter un peu l'isolation du matelas gonflable, tout en le protégeant un peu des crevaisons.
 
 
Réchaud
https://img.super-h.fr/images/6f81a5eb7a160129111d5d101df95873.gif
https://img.super-h.fr/images/019ed338f06729f9ebf47db434bba4a0.png
 
Il existe différents types de réchauds et de combustibles associés, utilisés en randonnées.
Certains seronts plus adaptés à certains environnement ou températures, d'autre plus simples à utiliser, ou simplement plus légers...
 
Sécurité
 
Feu Pour rappel, tous ces réchauds utilisent du feu (non, sans blague !) et doivent donc être utilisés avec précaution pour éviter brûlures et incendies (en particulier dans un abri par mauvais temps).
Pensez toujours à respecter la législation en vigueur (dans certains secteurs le feux de camp son interdits, dans d'autres les réchauds le sont aussi).
Pensez aussi à utiliser votre bon sens (utiliser un réchaud sur un sol parsemé d'aiguilles de pins sèches n'est jamais une bonne idée, interdiction ou pas).
 
Monoxyde de carbone
Tous les réchauds ne sont pas égaux face au dégagement de CO (Monoxyde de carbone), gaz dégagé lors d'une combustion incomplète.
Certains ne générant que peu de CO, d'autres beaucoup... et l'information est compliqué (voire impossible) à trouver, car non communiquée par les fabricants.
Donc soyez toujours vigilant quand vous utilisez votre réchaud dans un espace clos, comme l'intérieur de votre abri par mauvais temps (en plus du risque de brûlure/incendie).
 
Réchaud à gaz
Le plus courant en randonnée.
+ Chauffe rapide.
+ Contrôle de la puissance (idéal pour cuisiner/mijoter).
+ Facile d'utilisation
+ Plutôt sûr.
= Poids très variable suivant les modèles.
= Prix du réchaud très variable.
- Cartouche de gaz lourde et encombrante, même vide.
- Peu de possibilité de choix dans la quantité emportée (100, 230 ou 450gr de gaz).
- Gestion de la quantité de gaz restante (au juger) et que faire des fonds de cartouches.
- Nécessitée d'utiliser un mélange de gaz hiver pour les températures froides.
- Ne pas exposer la cartouche à plus de 50° (risque d'explosion).
- De ce fait, si on utilise un paravent, il ne devra pas couvrir la cartouche et isoler celle-ci de la chaleur du brûleur.
- Peu manquer de stabilité sur les modèles classiques.
- Prix et disponibilité des cartouches de gaz.
 
Réchaud tout en un:
Ce sont des réchauds avec un paravent, un piezo et une popote intégrés. La popote est vissée sur le réchaud et reste solidaire pendant l'usage.
le fond de la popote est garnie d'ailettes pour améliorer les échanges thermiques avec la flamme (gain de 20 à 40% mais ajoute du poids).
Les côtés de la popote sont généralement recouverts de néoprène, pour réduire les pertes thermiques avec l'air.
Ils sont très puissant et plutôt dédié à la chauffe d'eau rapide.
 
Réchaud déporté:
La cartouche est raccordée au réchaud par un flexible.
Ainsi le réchaud n'est pas "perché" sur la cartouche, mais posé au sol, on gagne ainsi en stabilité.
De plus, la cartouche n'étant plus à proximité du brûleur, on peut utiliser un paravent très protecteur sur celui-ci.
 
Réchaud inversé:
Il ressemble beaucoup au réchaud déporté, mais en plus le gaz passe par un tuyau en laiton au dessus du brûleur avant d'être injecté dans celui-ci.
A l'allumage, il se comporte comme un réchaud déporté... mais ensuite, une fois le tube chaud, on retourne la cartouche, tête en bas.
Ça envoie le gaz sous forme liquide dans le flexible, qui se vaporisera dans le tuyau en laiton en traversant la flamme.
La vaporisation ne se faisant pas dans la cartouche, elle ne sera pas refroidi par le processus.
De plus, vu qu'on envoie le gaz sous forme liquide, on brûle tout les gaz... même par température très froide.
 
Bref, l'idéal en hiver avec la fonte de neige.
 
Taille du brûleur:
• Brûleur large, avec beaucoup de trous, plus adapté pour des popotes larges (1l ou plus).
C'est la taille la plus polyvalente pour faire chauffer de l'eau, cuisiner ou mijoter.
• Brûleur étroit, avec peu de trous, créant un flamme concentrée, plus adapté pour les popotes étroites (0.5l environ).  
De plus, ces brûleurs créant un point chaud, ils sont peu adaptés pour faire la cuisine/mijoter et sont plutôt réservés à la chauffe d'eau rapide.
 
Type de réchaud/cartouches:
La plupart des réchauds de randonnée utilisent un système à vis, commun à toutes les marques.
On vis la cartouche pour utiliser le réchaud et on la dévisse pour ranger le matériel dans le sac à dos.
Ces cartouches sont en vente dans tous les magasins de sport/montagne en général... mais plus rarement en supérette.
 
Il existe aussi un système où la cartouche est percée par le réchaud, de ce fait, il faut laisser la cartouche en place tant qu'elle n'est pas vide.
Ce système est encore très courant, voire majoritaires dans nombres de pays en dehors de l'Europe.
On trouve des adaptateurs permettant d'utiliser ces cartouches sur les réchauds à vis et vis-versa (par contre, assez lourd, compter 60gr pour les modèles légers).
 
Cartouches de gaz:
Il existe 3 types de gaz utilisés dans les cartouches, avec des températures de vaporisation différentes.
• Butane: -1°.
• Isobutane: -12°.
• Propane: -42°.
Ca veut dire qu'en dessous de cette température, le gaz restera sous forme liquide et ne pourra pas passer en forme gazeuse.
Et même un peu au dessus, la pression sera faible, donc peu exploitable.
A l'inverse, avec l'altitude, et la baisse de pression atmosphérique, le point d'ébullition des gaz augmente (un peu).
 
Ajouter à ceci le fait que la vaporisation du gaz crée du froid, d'autant plus qu'elle est rapide.
Bref, plus vous réglez votre réchaud sur une flamme forte, plus la cartouche se refroidira vite...
 
Dans les cartouches été, on trouve généralement du butane pur.
A 5° déjà, le réchaud manquera de pression et la flamme sera faible voire instable.
Avec le refroidissement de la cartouche pendant la vaporisation, on peu vite se retrouver avec une cartouche couverte de givre et plus de pression (et une pression faible avec 10° dehors).
Il faudra donc réchauffer la cartouche (eau tiède, sous les vêtements, etc...), si besoin plusieurs fois au cour de la chauffe.
 
Dans les cartouches hiver, on trouve en général un mélange butane/propane (avec ou sans isobutane).
Ces cartouches fonctionnent en général pas trop mal jusqu'à -10°... mais à ces températures vous brûlerez principalement du propane et peu de butane, au bout d'un certain temps la cartouche ne contiendra que du butane butane qui restera sous forme liquide.
 
A noter qu'il existe des cartouches en full propane, mais elles doivent tellement être renforcées pour tenir la pression, qu'elles en sont exagérément lourdes.... donc non utilisées en randonnée.
 
Consommation:
On compte environ 10gr (18ml) de gaz par litre d'eau portée à ébullition.
Ceci n'est possible que sans vent (voire courant d'air), qui augmentent considérablement la consommation... ça peut même refroidir votre popote plus vite que le flamme du brûleur ne la réchauffe. D'où l'utilité d'un paravent, et même avec, de popoter dans un coin relativement abrité.
 
Réchaud à alcool
+ Réchaud très léger.
+ Contenant léger.
+ Quantité à emporter adaptable.
+ Alcool à brûler facile à trouver (dans toutes les supérettes) et bon marché.
+ Possibilité de récupérer le carburant non utilisé.
+ Prix nul du réchaud si DIY.
= Prix moyen du réchaud si commercial.
- Flamme sensible au vent (Paravent indispensable).
- Pas de réglage de la flamme.
- Carburant liquide (Manipulation délicate).
 
Type de réchaud
On trouve quelques modèles commerciaux, généralement avec un support pour maintenir la popote à bonne distance au dessus du réchaud.
Mais c'est du côté du DIY qu'on trouve les modèles les plus intéressant. Ils sont généralement fabriqués à partir de canettes de soda de récupération et ne pèsent que quelques grammes.
Une fois allumés, on pose la popote dessus ce qui fait monter en pression les gaz d'alcool dans la chambre, qui alimentent les flammes sur le pourtour du réchaud.
Le plus connu est sans doute le P3RS (invité par un membre de RL), mais je conseillerai plutôt le Top Noch pour sa facilité de fabrication et son efficacité.
Il existe même quelques modèles avec réglage de la puissance (mais plus compliqués à fabriquer).
 
Tutoriel : Lien
 
Gel d'alcool
Il existe de l'alcool à brûler sous forme de gel (ex Fire dragon).
Il peut être utilisé sur les réchauds ouverts (flamme sur le dessus), mais pas ceux avec flammes latérales car les dépôts vont boucher rapidement les canaux.
De plus, l'aspect gel est obtenu par émulsion avec de l'eau et d'autres produits, ce qui réduit la densité énergétique du mélange, pas rapport à de l'alcool à 90 ou 95°... on porte donc plus lourd pour pas grand chose.
A côté de ça, on réduit les risques de faire couler de l'alcool liquide.
 
Consommation:
On compte environ 20gr (24ml) d'alcool par litre d'eau porté à ébullition.
Toujours, sans vent...
 
Réchaud à esbit
+ Réchaud très léger
+ Très sûr
+ Quantité à emporter adaptable (par blocs de 4 ou 14gr, sécable)
+ Prix nul du réchaud si DIY.
= Pas de réel réglage de la puissance du feu (on peut toujours mettre 2 blocs côte à côte).
= Prix faible du réchaud si commercial.
- Prix des blocs d'esbit.
- Disponibilité des blocs d'esbit (magasin spécialisé montagne/survie/armée)
- Les blocs craignent l'humidité.
- Flamme faible (très sensible au vent, paravent indispensable).
- Chauffe lente (pas adapté par temps froid et fonte de neige).
- Odeur
 
Certainement le carburant le plus sûr à transporter et utiliser, car sous forme solide .
A noter qu'il a une odeur particulière, pendant la combustion, de même que l'emballage vide et pour le stockage de morceaux de bloc coupés (odeur pouvant passer à traverse un sachet ziplock).
Le réchaud en lui même se compose en général d'une simple coupelle avec un support pour surélever la popote.
 
A noter qu'il peut toujours servir d’allume-feu pour démarrer un feu de bivouac ou de poêle.
 
Consommation:
On compte environ un bloc de 14gr  par litre d'eau portée à ébullition.
Toujours, sans vent...
 
Réchaud à bois
+ Bois abondant suivant les zones
+ Carburant gratuit.
+ Pas besoin de porter le carburant.
+ Prix nul du réchaud si DIY.
= Prix moyen du réchaud si commercial.
= Pas de réel réglage de la puissance de chauffe (faut doser le bois).
- Réchaud relativement lourd (surtout en double-parois).
- Pas de bois passé une certaine altitude.
- Ne marche pas avec du bois mouillé.
- Encrassement par la suie du fond de la popote et du réchaud (prévoir un sachet de rangement pour les deux).
 
Permet de faire du feu avec du bois dans les secteurs ou les feux ouverts sont interdits mais les réchauds autorisés.
 
Type de réchaud
Le réchaud les plus simples sont mono-paroi.
Les modèles avancés sont double-parois. Plus lourd, mais permet une chauffe plus puissante, moins de fumée et de consommer moins de bois.
Il existe des modèles commerciaux, mais il est très facile d'en faire un en DIY.
 
Sécurité
Dans tous les cas, il ne faut pas que les braises puissent tomber au sol.
 
Consommation:
Variable suivant essence de bois et humidité résiduelle.
 
Réchaud à essence
+ Marche quel que soit la température.
+ Puissant
+ Puissance réglable
+ Combustible facile à trouver, partout dans le monde.
- Prix du réchaud
- Contenant du combustible lourd
- Manipulations délicates
- Besoin d'entretien régulier
 
Bref, plutôt à réserver aux conditions hivernales rudes...
 
Multifuel
Certains modèles sont compatibles essence/gaz, mais généralement lourd et chers.
 
Sécurité
Délicat à manipuler, il faut vraiment apprendre et s’entraîner à l'utiliser... une fausse manipulation peu avoir de sérieuses conséquences sur vous ou votre matériel.
Cf Mike Horn dans son expédition au pole Nord, qui a dû survivre 48h par -40° dans un trou à neige, après avoir brûlé tout son matos suite à une fausse manip...
 
Consommation:
On compte environ 10gr d'essence par litre d'eau portée à ébullition.
Toujours, sans vent...
 
Cold soaking
Ou la solution de ne pas utiliser de réchaud.
Cette pratique consiste à prendre des repas qui se contentent d'eau froide pour la réhydratation.
 
Hivernal
A approfondir...
+Fonte de neige
+Conso fonte
+Stabilité
+taille popote

 
 
Popote
https://img.super-h.fr/images/6f81a5eb7a160129111d5d101df95873.gif
https://img.super-h.fr/images/e1336abd3b8cc586e01bd3df0890e98f.png
 
Le complément indispensable de votre réchaud.
Elle peut servir à réchauffer de l'eau (pour réhydrater vos plat, faire un thé ou un café) ou cuisiner.
On peut même manger dedans.
 
Matériaux
 
Aluminium
Peu cher, léger et bon conducteur de chaleur.
Par contre, au centre de débats pour sa toxicité potentielle...
 
Titane
Plus cher, résistant, très léger et mauvais conducteur de chaleur.
Neutre d'un point de vue santé.
 
Sa mauvaise conductivité thermique est plutôt un avantage, permettant de boire au rebord sans se brûleur ou encore d'utiliser les poignées de la popote même si non recouvertes d'isolant.
Cela permet aussi de garder plus longtemps au chaud son contenu.
Pour l'efficacité de la chauffe, pas de différence avec l'alu d'après les tests (ça s'équilibre avec les pertes liées aux parois avec l'air extérieur).
 
A noter qu'en soit le titane est deux fois plus dense que l'alu, mais étant bien plus solide, on peut avoir des parois plus fines... ce qui est plus léger au final.
 
Inox
Très peu cher, lourd et mauvais conducteur de chaleur (comme le titane).
Neutre d'un point de vue santé.
A réserver uniquement aux petits budgets voulant un matériau sain.
 
Revêtement interne
Un traitement anti-dérapant ne sera utile que si vous cuisinez dans la popote. Cela facilitera entre autre le nettoyage.
Si ce n'est pas le cas, préférez sans traitement, c'est potentiellement plus sain.
 
Fond à ailettes
Certaines popotes possèdent un fond avec des ailettes sur le pourtour (le centre restant libre pour la flamme), augmentant ainsi de manière sensible la surface d'échange avec le réchaud.
Le gain de vitesse et de consommation constaté se situe entre 20 et 40%, ce qui est loin d'être négligeable.
Autre avantage, l'air à proximité du réchaud sera tiède et non pas brûlant, limitant les risques de brûlure.
A l'inverse, l'efficacité des échanges thermiques marchent aussi dans l'autre sens... votre popote va se refroidir très rapidement hors du feu ou en présence de vent, en particulier quand il fait froid.
Bref, paravent très couvrant obligatoire.
 
Par contre, le poids est à prendre en compte pour savoir si il est rentable d'utiliser une telle popote... à déterminer en fonction du type de réchaud, du type de carburant, de la quantité à chauffer, de la vitesse de chauffe nécessaire et de l'autonomie de carburant emporté.
Ainsi, si vous ne faite que chauffer doucement 0.5l par jour et que vous pouvez ravitailler tous les 3j, le surpoids de la popote ne sera pas rentabilisé.
Si vous faites fondre de la neige pour faire 3l d'eau par jour (où la puissance sera importante pour ne pas y passer des heures), en autonomie pendant 1 semaine, c'est tout de suite bien plus intéressant.
 
Note:
• Uniquement sur des popotes en alu (le titane étant mauvais conducteur de chaleur, ça ne serait pas intéressant).
• Attention, il ne faudra pas que les flammes touches les ailettes, au risques de les endommager (exit donc l'utilisation sur feu de bois).
• Il faudra aussi ranger votre popote dans sa housse pour protéger les ailettes pendant le transport (et non pas en vrac dans le sac).
• Peu efficace sur poêle car fond pas plat (mais en général, on est pas trop pressé en cabane).
 
Popote avec poêle couvercle
A réserver à ceux qui cuisinent vraiment.
Ca rajoute rapidement du poids à la popote... mais permet de se faire quelques petits plaisirs (pancake !).
 
Volume
Le choix du volume va grandement dépendre de ce que vous voulez faire dans votre popote.
Sachant que le volume annoncé est au ras bord de la popote... prévoir un peu de marge pour que ça ne déborde pas à l'ébullition.
Le volume sera aussi à ajuster en fonction de votre appétit. A savoir qu'on aura tendance à plus manger par temps froid, donc potentiellement besoin d'une popote plus grande.
Mais aussi du type d'aliment réchauffer (du riz demande moins de volume d'eau que des pâtes) ou à réhydrater (il en faut presque deux fois plus d'eau pour la purée que pour la semoule par exemple).
 
Pour faire chauffer de l'eau et réhydrater un repas, une popote de 500ml est une bonne base.
Pour faire cuir du riz ou des pâtes, on visera plutôt une popote de 600ml.
Pour réellement cuisiner, on partira sur 700ml ou plus.
Si vous comptez faire fondre de la neige, il faut au moins 1l (la neige pouvant avoir 4 fois plus de volume que son équivalent en eau).
 
Nettoyage
Si vous ne faite que chauffer de l'eau dans votre popote et que vous mangez dans un bol indépendant... pas besoin de la nettoyer.
Si vous cuisinez ou mangez dans dans votre popote, vous pouvez utiliser un morceau d'éponge recoupé (3*5cm suffisent, avec ou sans côté grattant suivant ce que vous préparez dedans) ou un petit morceau de lingette microfibre.
Si vous êtes buveur de thé et utilisez des sachets jetables, après usage, vous pouvez nettoyer votre popote avec.
 
Astuce:
Pour gagner en rendement, donc chauffer plus vite et consommer moins de carburant... peindre le fond de votre popote en noir mat.
Cela permettra de mieux capter les infra-rouges. On estime le gain à 5% environ... il n'y a pas de petit profit.
Il faut pour ce faire une peinture adaptée au hautes températures (rayon poêle et cheminée des magasins de bricolage).
 
De plus, toujours utiliser un couvercle pendant la chauffe (et on évitera d'être trop curieux à regarder dedans toutes les 10sec).
On évite d'une part des pertes thermiques par convection, mais aussi par évaporation (le passage de l'état liquide à gazeux consommant des calories).
 
 
Hygiène
https://img.super-h.fr/images/6f81a5eb7a160129111d5d101df95873.gif
https://img.super-h.fr/images/08af65983d9d5534611fab806550e380.png
 
Un point important sur plusieurs jours de randonnées.
Que ce soit pour votre toilette ou laver vos vêtements.
 
Savon d'alep
Plus ou moins la panacée universelle pour le randonneur.
Il est plutôt doux, naturellement antiseptique et se conserve quasi indéfiniment.
Utilisé pour se laver, faire la lessive, mais aussi faire la vaisselle, désinfecter ou comme dentifrice.
Compter environ 20gr/semaine pour tous ces usages.
 
Pensez juste à l'utiliser loin des points d'eau (lac, rivière, captage, etc...) pour ne pas les polluer.
Même si c'est un savon naturel il perturbera ces écosystèmes.
 
Un bon savon d'alep n'est composé que d'eau, d'huile d'olive, d'huile de baies de laurier et de soude végétale (cette dernière étant totalement "consommée" pendant la saponification)... si il y autre chose dans la composition, fuyez.
Le % d'huile de laurier variera entre 5 et 40% suivant vos préférences.
 
Mérinos
Comme vu précédemment, les vêtements mérinos permettent d'espacer les lavages par rapports au synthétiques.
Malgré tout, quand vous transpirez, vous déposez du sel sur vos vêtements... sel qui peut créer des irritations en augmentant le frottement entre le vêtement et la peau.
Donc même si vous ne lavez pas votre t-shirt mérinos, n'hésitez pas à le rincer (sans savon donc) quand vous croisez un cours d'eau pour évacuer cet excédent de sel (si la température extérieur le permet).
 
Serviette microfibre
La encore, un item à tout faire et à garder à porter de main (accrocher au sac à dos).
Légère et sèche très vite.
Utile tant vous sécher après la toilette, qu'a essuyer la condensation dans la tente ou éponger la transpiration pendant la marche.
Un morceau de 30x40cm suffit à se sécher intégralement, avec un peu d'habitude, cheveux long compris.
Une fois mouillée, on peut l'essorer pour pouvoir à nouveau l'utiliser de suite après, pas besoin qu'elle soit sèche.
 
Brosse à dent
Pour l'hygiène des dents, le plus important c'est le brossage (le dentifrice est très accessoire et pas indispensable pour quelques jours).
Vous pouvez prendre une brosse à dent pliable de voyage, une brosse à dent classique en plastique ou en bambou (avec manche coupé si vous voulez gagner quelques gramme et sur l'encombrement... essayez, vous verrez que la moitié du manche ne sert à rien pour une bonne prise en main).
 
Dentifrice
Comme vu plus haut, pas forcément indispensable (sauf si vous avez de réels propensions aux caries).
Vous pouvez prendre un tube échantillon ou de voyage... voire reconditionner votre dentifrice habituel dans un petit contenant (ex: Oeuf kinder vide).
On peut trouver du dentifrice en pastille ou en poudre dans le commerce.
On peut aussi désydrater des petits plots de dentifrice en tube ou faire son propre mélange à base de bicarbonate.
Certains utilisent aussi leur savon d’Alep pour cet usage (on s'habitue vite au goût).
Dans tous les cas, penser à cracher loin des points d'eau...
 
PQ
L'indispensable du gros besoin du soir (à moins que vous ne soyez du matin).
Avec la bonne technique, et hors problème gastrique, vous ne devriez avoir besoin que 2 feuilles par commission.
On a la mauvaise habitude de vouloir s’essuyer un peu trop vite... et au final on se nettoie surtout l'intérieur du fondement ainsi (je ne rentre pas dans les détails).
Si vous attendez un peu que votre organisme remette tout ça en place, et avec le régime alimentaire particulier de la randonnée, vous ne devriez même pas avoir besoin de PQ ou prou (si si, essayez, vous verrez !).
Ayez quand même un petit stock suffisant en cas de diarrhée (liée à l'alimentation, l'eau, la fatigue ou un virus), sinon grand moment de solitude en perspective...
 
Pour le stockage, faire un pile par 2 feuilles à plat et ranger dans un sachet ziplock.
Le PQ utilisé sera soit brûlé (si pas de danger d'incendie dans le secteur !), enterré (voir ci-dessous) ou ramené dans un ziplock (et jeté quand vous croiserez une poubelle).
 
Pelle
On trouve des pelles légères (moins de 20gr), adaptée pour creuser le trou du gros besoin.
Idéalement les besoins devront être enterrés dans un trou de 20cm de diamètre (plus pratique pour viser) sur 20cm de profondeur. On veillera à bien reboucher le trou avec de la terre et tasser avec le pied (pour ne pas finir dans les eaux de ruissellement).
Le tout à plus de 100m de tout point d'eau.
 
Dans les secteurs rocailleux, il faudra jouer avec les pierres et faire au mieux.
 
 
Énergie
https://img.super-h.fr/images/6f81a5eb7a160129111d5d101df95873.gif
https://img.super-h.fr/images/7b442df49e61122016e1897353a1081e.png
 
Quand on part pour plusieurs jour, le besoin d'autonomie énergétique se pose.
Que ce soit pour le smartphone (photo, gps, sms, appels, consultation météo, ...), votre frontale, un apn dédié, un gpd dédié, une liseuse ou autre.
 
La première chose à faire est de déterminer vos besoin et d'essayer de les réduire.
Ex: Sur un smartphone:
• On restera autant que possible en mode avion.
• On activera le mode économie d'énergie.
• On baissera la luminosité de l'écran.
• On n'activera pas le GPS sur les sentiers biens balisés
• On mettra en veille toute application non utile.
• Etc...
 
Chargeur secteur
Léger, charge rapidement, mais utile que si vous croisez des prises électriques.
Idéal si vous randonnez en gîtes ou refuges.
Vous pourrez aussi l'utilisez dans un bar ou restaurant où vous ferez une pause (dans ce cas, préférez un modèle à charge rapide).
 
Powerbank
Les capacités les plus courantes sont 18.5Wh (5.000mAh@3.7v), 37Wh (10.000mAh@3.7v) et 74Wh (20.000mAh@3.7v).
Considérez qu'environ 80% de cette valeur est réellement disponible (car il y a des pertes pendant la charge, ce qu'on appel le rendement).
Ensuite, il faut regarder de combien vous avez besoin pour vos appareils et sur quelle durée.
Ex: Si votre smartphone a une batterie de 11Wh (3000mA@3.7v) et que vous utilisez 50% de la batterie par journée de rando, avec une powerbank de 37Wh (29.6Wh réellement disponible), vous pourrez recharger votre téléphone 2.7 fois environ... soit une autonomie pour 7j de rando au total environ (1+2.7 charge, x2 jours).
 
Garder en tête qu'une fois vide, il faudra la recharger (chargeur secteur et donc prise de courant, ou panneau solaire).
 
Powerbank DIY
On peut trouver des boîtiers permettant d'accepter un ou plusieurs accus 18650 (45gr et 4-5€ pièce), permettant ainsi de composer sa powerbank, adaptée à se besoins.
Les meilleurs accus 18650 font 13Wh environ (3500mAh@3.7v), si plus petit c'est quand même gâché et si c'est plus c'est forcément du fake.
 
On peut aussi utiliser un chargeur/powerbank comme le folomov A1 ou le Nitecore F1/F2, qui font la même chose que les powerbank DIY, mais sans boîtier autour des accus.
 
Panneau solaire
On trouve des modèles légers (80gr environ), peu encombrant (Format A5), peu chers (10-15€) et d'une puissance suffisante (5W) pour des besoins faibles.
Sur un panneau de 5W, vous rechargerez 5Wh de votre smartphone ou powerbank en 1h d'ensoleillement optimal (pause midi, arrivée au bivouac), le double en 2h, etc...
A réserver plutôt à l'été (voire fin du printemps et début de l'automne avec un rendement moindre).
 
Vous pourrez aussi le mettre sur votre sac à dos pour recharger pendant la marche (avec un rendement variable suivant votre position par rapport au soleil, la présence d'arbre, de vallons à l'ombre, etc...), on comptera dans ce cas environ 4h de marche pour charger 5Wh.
On utilisera dans ce cas la powerbank comme batterie tampon et non pas le smartphone branché en direct (ce dernier étant trop sensibles aux coupures fréquentes liées à ce type de charge).
 
Dans tous les cas, on aura toujours au moins une petite powerbank pour palier à quelques jours de temps nuageux (ou un chargeur secteur de secours).
Et il faudra réfléchir à la pertinence de prendre un panneau solaire plutôt qu'une powerbank plus grosse, au niveau du poids (fonction de votre conso et de la durée de la sortie).

Message cité 1 fois
Message édité par Poisson rouge le 19-04-2021 à 00:35:03

---------------
Miaou powaaaa !
n°2184522
Poisson ro​uge
Alias Redfish sur Nokytech...
Posté le 04-03-2004 à 14:52:20  profilanswer
 

C
https://img.super-h.fr/images/559f97384c040be3cbf6d9bf5b6350d2.png
 
1 Guide d'achat - Matériel de marche
https://img.super-h.fr/images/c58186d7be89d83c7115ebd1df64b572.gif
 
Un petite sélection de matériel pour débuter à un prix raisonnable et quelques articles avec un bon rapport qualité/prix.
Les randonneurs expérimentés ne trouveront sans doute pas leur bonheur ici, ils savent en général ce qu'il veulent (et sont près à y mettre le prix).
:jap:
 
 
Portage
https://img.super-h.fr/images/6f81a5eb7a160129111d5d101df95873.gif
https://img.super-h.fr/images/fa5d7c5d52f049bfc766c4d95f9abe5c.png
 
Sac avec armature
 
Osprey Talon 44
Un peu la référence quand on veut commencer à s'alléger, tout en gardant un sac avec armature.
Armature alu donc, mousse semi-rigide et ventilé dans le dos.
Hauteur de dos réglable par un système de scratch.
Zone pour la poche à eau accessible de l'extérieur (max 2l).
Poches latérales en mesh accessibles par le haut et une fente du côté de la ceinture.
Zip d'accès fond de sac.
Poche sommitale amovible.
Sangles pour attacher un matelas ou une tente sous le sac.
Sangles de compression sur les côtés (pouvant servir de portes skis d'appoint).
2 portes piolets.
Porte bâtons sur bretelle/ceinture.
Confort: 10kg confort et 12kg limite confort.
Volume: 51l (Corps 39l, sommitale 4l, ceinture 2*0.5l, latérales 2*1.5l, arrière 4l).
Poids: 1020gr (S/M), 1100gr (M/L)
Prix: 130€ (trouvable en promo dans les 100€).
 
[:poisson rouge:4] Page fabricant
[:poisson rouge:4] Topic dédié
[:poisson rouge:4] Vidéo test
 
Notes:  
• Les version 11, 18, 22 et 33 n'ont pas d'armature, mais une simple plaque rigide.
Pour avoir tester le 33 quelques minutes, ça ne pose aucun soucis sur ce litrage et avec une liste légère.
De plus, ces versions n'ont pas de sangles de portages sous le sac.
• La taille S/M fait 2l de moins.
• La version femme est le Tempest et fait 2l de moins.
• La version 2021 de ces sacs a augmenté de poids (tissus plus solides).
 
Berghaus fasthike 45
Le même que le Fast hike 32 (cf. ci-dessous), mais plus gros... avec une armature alu.
De plus, il a une grande poche mesh à l'arrière et 2 poches latérales en mesh supplémentaires.
Enfin, la ceinture est amovible.
Confort: 9kg confort et 11kg limite confort.
Volume: 50-52l (Corps 40l, latérales 2*1l et/ou 2*2l, bretelles 2*0.5l, ceinture 2*0.5l, arrière 6l).
Poids: 920gr (TU)
Prix: 120€ (trouvable en promo dans les 80€).
 
[:poisson rouge:4] Page fabricant
[:poisson rouge:4] Topic dédié
[:poisson rouge:4] Vidéo test
 
Sac dos filet tendu
 
Osprey Exos 38
Un sac super confort avec une armature et un dos filet tendu... le top pour la transpiration.
Hauteur de dos réglable par un système de scratch.
Zone pour la poche à eau à l'intérieur (max 2l).
Poches latérales en mesh accessibles par le haut et une fente du côté de la ceinture.
Poche sommitale amovible (avec rabat pour fermer le sac).
Sangles de compression sur les côtés (pouvant servir de portes skis d'appoint).
2 portes piolets.
Par contre, pas de poches de ceinture.
A noter que le dos filet tendu donne une forme arquée au sac, pouvant compliquer l'accès à la poche principale et au rangement.
De plus, le filet tendu fait que le centre de gravité du sac est légèrement décalé vers l'arrière... pouvant légèrement perturber niveau équilibre du sac sur le dos.
Enfin, la forme du sac fait qu'il ne tient pas debout tout seul quand on le pose au sol (à savoir).
Confort: 12kg confort et 14kg limite confort
Volume: 46l (Corps 34l, sommitale 4l, ceinture 0l, latérales 2*2l, arrière 4l).
Poids: 1120gr (S), 1160gr (M), 1200gr (L)
Prix: 130€ (trouvable en promo dans les 100€).
 
[:poisson rouge:4] Page fabricant
[:poisson rouge:4] Topic dédié
 
Notes:  
• Existe aussi en version 48 (conception identique).
• La taille M fait 2l de moins, la taille L 2l de plus.
• La version femme est le Eja et fait le même volume (Dispo en S et M).
 
Sac sans armature
 
Berghaus fasthike 32
Un sac sans armature (dos semi-rigide) à mis chemin avec un sac de trail.
Bretelles larges avec des poches à flask (ou pour mettre au chose).
Zone pour la poche à eau accessible de l'extérieur (max 2l).
2 sangles de compression sur tout le tour du sac (on peut aussi s'en servir pour porter du matos: polaire, une veste ou un abri humide).
2 daisy chains verticales sur l'arrière du sac pour fixer un élastique (idem ci-dessus).
2 portes piolets.
Tissus étanche avec fermeture par enroulement.
Confort: 8kg confort et 10kg limite confort
Volume: 31l total (Corps 27l, latérales 2*1l, bretelles 2*0.5l, ceinture 2*0.5l).
Poids: 600gr (TU)
Prix: 80€ (trouvable en promo dans les 50€).
 
[:poisson rouge:4] Page fabricant
[:poisson rouge:4] Topic dédié
[:poisson rouge:4] Vidéo test
 
 
Contenants
https://img.super-h.fr/images/6f81a5eb7a160129111d5d101df95873.gif
https://img.super-h.fr/images/5fe69a0562ba7d43024ed804cc59c338.png
 
Sacs étanches à enroulement
 
Sea to summit - Ultra-sil dry sack
La référence du sac étanche à enroulement, en silnylon 30D.
Idéal pour stocker et protéger de l'humidité votre sac de couchage, votre change ou votre nourriture.
On compte 4l pour un quilt avec 250-300gr de duvet, 8l pour un sac de couchage avec 400-500gr de duvet... 50% de plus pour un couchage synthétique.
Vous pouvez aussi prendre la taille au dessus pour ranger couchage + change + doudoune dans un seul sac.
Volume: 1, 2, 4, 8, 13, 20 ou 35l.
Poids: 20, 23, 26, 30, 40, 50 ou 65gr.
Prix: 8, 10, 12, 14, 16, 20 ou 25€.
 
[:poisson rouge:4] Page fabricant
 
Notes: Existe aussi en version "Nano", en nylon 15D. Réputé plus fragile, devient poreux en vieillissant, pour un poids à peine plus léger... donc peu intéressant.
 
3F UL Gear - Waterproof bag
L'équivalent des Sts Ultra-Sil.
Moins de choix pour les volumes.
Volume: 5, 10, 20 ou 50l (fond rond) / 6, 12, 24 et 36l (fond oval)
Poids: 28, 36, 50 ou 97gr (fond rond) / 33, 45, 64 ou 79gr (fond oval)
Prix: 10, 14, 16 ou 20€ (fond rond) / 10, 12, 14 ou 16€ (fond oval)
 
[:poisson rouge:4] Page fabricant
 
Notes:  
• Existe aussi en version 15D. Pas assez de retour pour savoir si ils sont plus durables que les StS.
• On trouve l'équivalent dans la marque Green Hermit en 3, 6, 12, 24 ou 36l (prix et poids similaires), qui ont aussi bonne réputation.
 
Sachets étanches
 
Albal - Ziploc
Des sachets à zip de toutes tailles, idéal pour organiser votre matériel ou vos consommables (et les protéger de l'humidité).
Bien plus résistants que les modèles de marque distributeur.
Taille: Mini, Petit, Moyen et Grand.
Volume: 0.5l, 1l, 3l et 6l.
Poids: 4gr, 6gr, 8gr et 10gr.
Prix: ~€
 
[:poisson rouge:4] Page fabricant
 
Notes: Existe aussi avec tirette de fermeture, plus faciles à manipuler (en particulier en hivernal), mais un peu plus lourds.
 
Flacons
Des petits flacons légers avec un bouchon de sécurité (pour éviter tout fuite malencontreuse).
Utile pour reconditionner vos liquides: Crème solaire, gel hydro, huile, alcool, dentifrice, Nok, etc...
Volume: 5, 10, 15, 20, 30, 50, 100 et 120ml.
Poids: 5, 5, 6, 7, 9, 10, 14 et 17gr.
Prix: 1.5~3€/les 5
 
[:poisson rouge:4] Page de vente
 
Notes:
• Un petit entonoire est fourni avec les flacons pour le remplissage.
• Vous pouvez utiliser l'embout de précision ou pas.
• Le choix de couleur du bouchon permet de l'adapter en fonction du contenu (ex: Crème solaire = orange, Gel hydro = bleu, Huile = jaune, etc...).
 
 
Vêtements
https://img.super-h.fr/images/6f81a5eb7a160129111d5d101df95873.gif
https://img.super-h.fr/images/fa25f9fde8b41e8643c6dfec31ce851b.png
 
...
 
 
Chaussures
https://img.super-h.fr/images/6f81a5eb7a160129111d5d101df95873.gif
https://img.super-h.fr/images/e16ece1104ed8f55d46be5b0c8153625.png
 
...
 
 
Bâtons
https://img.super-h.fr/images/6f81a5eb7a160129111d5d101df95873.gif
https://img.super-h.fr/images/2580ef68e84937686ea4a46f6ff63d19.png
 
A loquets
 
Nature hike - NH17D006-D
Des bâtons mixte alu/carbone.
Le brin central et le brin du haut sont en carbone et apportent la rigidité.
Le brin du bas, le plus soumis au chocs et torsions, est en alu (moins de risque de casse, peu se détordre si plié).
Micro-rondelle intégrée et non amovible. Ce qui implique qu'on ne peut pas mettre de rondelles à neige.
Pointes: Carbure de tungstène.
Verrouillage: Loquets.
Poignée: Mousse. Double hauteur.
Longueur: 66 à 135cm.
Poids: 185gr (x2)
Prix: 20€ (x2)
 
[:poisson rouge:4] Page fabricant
 
Notes: Attention, souvent vendu à l'unité sur Aliexpress... il faudra donc bien en commander 2.
 
A vissage
 
Fizan - Compact 3
Des bâtons mixte aluminiums très léger.
Fournis avec rondelles marche, rondelles neige et embouts caoutchouc.
Très bon rapport Q/P et surtout parmi les plus léger du marché.
Garantie à vie.
Pointes: Carbure de tungstène.
Verrouillage: Vissage.
Poignée: Mousse. Simple hauteur.
Longueur: 66 à 135cm.
Poids: 158gr (x2)
Prix: 60€ (Paire)
 
[:poisson rouge:4] Page fabricant
 
Notes: Existe aussi en version 4 brins (plus compacts quand repliés).
 
 
Crampons et piolets
https://img.super-h.fr/images/6f81a5eb7a160129111d5d101df95873.gif
https://img.super-h.fr/images/8467beb0dcc1b6ba3b4e244d1389438c.png
 
Crampons
 
Snowline - Chainsail trail
Des micro-crampons sur base silicone, adaptable sur toutes les chaussures.
Minimaliste, mais suffisant pour de la traversée de névés occasionnelle.
Poids: 177gr (M) / 189gr (L) / 201gr (XL) la paire + ?gr (Housse)
Prix: 35€
 
[:poisson rouge:4] Page fabricant
 
Piolet
 
[Petzl - Ride
Un piolet compact et très léger, idéal pour la rando.
Pointe: Acier trempé.
Manche: Aluminium. 45cm.
Poids: 250gr
Prix: 70€
 
[:poisson rouge:4] Page fabricant
 
 
Hydratation
https://img.super-h.fr/images/6f81a5eb7a160129111d5d101df95873.gif
https://img.super-h.fr/images/dfa9815c1ca6c496cfe19ae59944edf6.png
 
Poche à eau
 
Platypus - Platy 2L
Idéal comme réserve d'eau dans le sac à dos.
Plastique très résistant, ne prend pas de place une fois roulé quand il est vide.
Volume: 2.4l (au max)
Poids: 36gr
Prix: 15€
 
[:poisson rouge:4] Page fabricant
 
Notes: Existe aussi en version 1L (1.2l au max) pour 24gr et 10€.
 
 
Purification de l'eau
https://img.super-h.fr/images/6f81a5eb7a160129111d5d101df95873.gif
https://img.super-h.fr/images/e46c3c79461b7facf9b58ac91fb8cf03.png
 
Filtration
 
Sawyer - Micro squeeze
Le filtre de référence. Filtre toutes les bactéries et une partie des virus.
Débit d'environ 2l/min.
A noter que seul le filtre et la poche sont suffisant pour un usage rando.
Filtration: 0.1µm
Poids: 47gr (filtre), 6gr (capuchon), 5gr (adaptateur), 30gr (seringue), 3gr (bouchon), 2gr (pipette), 1gr (joint), 16gr (poche).
Prix: 35€
 
[:poisson rouge:4] Page fabricant
 
Notes: Il est conseillé de remplacer la poche d'origine (trop fragile) par une poche Platy 1L.
 
Katadyn - BeFree
Une bonne alternative au Sawyer, avec gourde intégré (0.6l en silicone).
Débit beaucoup plus important.
Filtration: 0.1µm
Poids: 59gr (filtre et flasque)
Prix: 45€
 
[:poisson rouge:4] Page fabricant
 
Notes: Existe aussi en version 1l.
 
Traitement chimique
 
Katadyn - MicroPur Forte
Des petites pastilles pour purifier l'eau (ni plus ni moins que de la javel en cachet).
Efficace contre toutes les bactéries et tous les virus.
Il faut laisser agir 30min à 2h en fonction de la température de l'eau.
Poids: 1gr/cachet
Prix: 20€ (boite de 100)
 
[:poisson rouge:4] Page fabricant
 
Notes: Attention à ne pas confondre avec les MicroPur Classic qui ne servent que pour la conservation de l'eau et pas pour la purification.
 
 
Réparation et bricolage
https://img.super-h.fr/images/6f81a5eb7a160129111d5d101df95873.gif
https://img.super-h.fr/images/7b9d360ac0b6b536071506151ef98b2c.png
 
Ducktape
 
Pattex - Power tape
Adhésif extra-fort toilé, idéal pour toutes les réparations.
Fonctionne sans soucis même par -20°, résistant à l'eau, étanche, se coupe à la main.
5m suffisent pour un kit de fond de sac.
Dimensions: 51mmx25m (Rouleau)
Poids: 1.5gr/m (environ)
Prix: 10€ (Rouleau)
 
[:poisson rouge:4] Page fabricant
 
Couteau
 
Opinel - n°8 effilé
Le même poids que l'opinel n°6, mais une lame et un manche aussi long que le n°8, en plus fin... idéal pour une bonne prise en main.
Acier inox.
Dimensions: 9.5cm (lame 8cm)
Poids: 26gr
Prix: 14€
 
[:poisson rouge:4] Page fabricant
 
Notes:
-La version hêtre est plus légère que les version olivier/padouk.
-Eviter les opinels n°5 et en dessous, pas de bague de sécurité.
 
Victorinox - Ambassador
Une lame de 6cm, une paire de ciseau, une lime, la pincette et le cure dent... le nécessaire.
Dimensions: 7.4cm (lame 6cm)
Poids: 35gr
Prix: 30€
 
[:poisson rouge:4] Page fabricant
 
Notes: Vous avez aussi le "Wenger", équivalent en fonctions, avec une lame de 5cm, pour 21gr.
 
 
Orientation
https://img.super-h.fr/images/6f81a5eb7a160129111d5d101df95873.gif
https://img.super-h.fr/images/5d02a65f9c4284520628f23ba7640bb5.png
 
...
 
 
Eclairage
https://img.super-h.fr/images/6f81a5eb7a160129111d5d101df95873.gif
https://img.super-h.fr/images/214c8300784b68ff65d516546dbf3130.png
 
Frontale
 
Forclaz - Bivouac 500
Une frontale à petit prix qui fait le job.
Rechargeable en µUSB et orientable.
Puissance: 20lm, 100lm (plus diming pour choisir la puissance).
Autonomie: 11h, 4h (variable en diming).
Modes: Normal, Rouge.
Énergie: Batterie intégrée.
Poids: 45gr
Prix: 15€
 
[:poisson rouge:4] Page fabricant
 
Notes: Seul reproche, la face avant transparente laisse filtrer un peu de lumière vers le bas... pouvant gêner les porteurs de lunettes.
 
Nitecore - NU20
Une excellente petite frontale rechargeable en µUSB.
On peut la verrouiller (pour éviter un allumage involontaire), elle possède un indicateur de batterie faible et est orientable.
Puissance: 1lm, 40lm, 220lm (turbo 360lm)
Autonomie: 100h, 7h45, 6h (turbo 30min)
Modes: Normal, Balise, SOS.
Énergie: Batterie intégrée.
Poids: 47gr (31gr avec modification de l'élastique).
Prix: 30€
 
[:poisson rouge:4] Page fabricant
 
Existe aussi en version CRI, avec un haut indice de rendu des couleurs (idéal pour avoir les bonnes couleurs en lisant une carte papier), mais moins puissante (1, 30, 170 et 270lm).
 
Nitecore - NU25
Ce qui se rapproche le plus de la frontale idéale de randonnée.
Similaire à la NU20 (recharge par µUSB, verrouillable, orientable, indicateur de batterie faible, même taille), elle y ajoute une led rouge et une led CRI.
Puissance: 1lm, 38lm, 190lm (turbo 360lm)
Autonomie: 160h, 8h, 5h (turbo 30min)
Modes: Normal, Balise, SOS, Rouge, CRI.
Énergie: Batterie intégrée.
Poids: 55gr (31gr avec modification de l'élastique).
Prix: 40€
 
[:poisson rouge:4] Page fabricant
 
Sitpad
https://img.super-h.fr/images/6f81a5eb7a160129111d5d101df95873.gif
https://img.super-h.fr/images/4e7f2eeab362a500786fb50837e15b66.png
 
Forclaz - Trek pad
Pas le plus léger, mais plutot résistant.
Isolation : R1.3
Dimensions : 29x39x2cm (29x9,5x4,5cm replié)
Poids: 60gr
Prix: 4€
 
[:poisson rouge:4] Page fabricant
 
NoName - Sitpad
Un équivalent chinois, plus léger mais un peu moins durable (se tasse plus rapidement).
Isolation : R?
Dimensions : 28.5x38.5x1.1cm (27.5x9,5x3cm replié)
Poids: 32gr
Prix: 1€40
 
[:poisson rouge:4] Page de vente
 
DIY - Sitpad
A faire soi-même en recoupant dans un tapis de gym... économique et permet de choisir ses dimensions (je conseil 30x40cm qui sont une bonne base).
Eviter les tapis premiers prix (qui se tasse très vites et résistent mal à l'abrasion) et ceux denses (car très lourds).
Isolation : R~ (suivant mousse)
Dimensions : 30x40cm (non pliable, à mettre contre le dos dans le sac).
Poids: 25~50gr (suivant mousse)
Prix: 2~10€ (avec possibilité d'en faire plusieurs).
 
Notes: Pour l'hiver, on peut renforcer l'isolation de la mousse en collant un morceaux de couverture de survie sur une face, ou encore du papier à bulles aluminisé (isolation porte de garage).


Message édité par Poisson rouge le 19-04-2021 à 00:58:28

---------------
Miaou powaaaa !
n°2184538
Poisson ro​uge
Alias Redfish sur Nokytech...
Posté le 04-03-2004 à 14:53:57  profilanswer
 

https://img.super-h.fr/images/9cdb92dd83683b2ff930b47ef183aed1.png
 
2 Guide d'achat - Matériel de bivouac
https://img.super-h.fr/images/c58186d7be89d83c7115ebd1df64b572.gif
 
 
Abri
https://img.super-h.fr/images/6f81a5eb7a160129111d5d101df95873.gif
https://img.super-h.fr/images/4b226e1912b0aa052b832184f79fc806.png
 
Les tentes
 
3F UL Gear - CangQiong
Tente mono-paroi en silnylon 15D.
Se monte avec un seul bâton, un petit tube de rehausse et 8 piquets.
On peut rajouter un hauban et 1 piquet (fourni) pour tirer la toile latérale.
Porte interne en mesh et grande abside.
Pour ceux mesurant moins de 1m80 (idéalement moins de 1m75).
Poids: 754gr total (Toile seule 607gr).
Prix: 115€ (En promo à 80-90€).
 
[:poisson rouge:4] Page fabricant  
[:poisson rouge:4] Topic dédié
 
Notes:
• Existe aussi sous la marque Flame's creed en nylon 20D (17gr plus lourde).
Vendue dans les 85€ (trouvable en promo à 65€).
• Existe aussi en version double toit, sous la marque Aricxi en nylon 20D.
 
3F UL Gear - Lanshan 1 pro
Tente mono-paroi en silnylon 20D.
Se monte avec 1 bâtons, 2 haubans et 6 piquets.
On peu rajouter 2 haubans et 2 piquets (fournis) pour tirer la toile en latérale.
Adaptée aux grands et spacieuse.
Portes internes en mesh.
Poids: 850gr total (Toile seule 690gr).
Prix: 115€.
 
[:poisson rouge:4] Page fabricant
[:poisson rouge:4] Topic dédié (Le début du topic parle de la version non pro).
 
Notes:
• Cette référence existe aussi sous la marque Flame's creed (Même nom).
• Existe en version 2 places (Lanshan 2 pro), avec 2 portes et 2 absides, pour 225gr de plus, ce qui est peu (raison qui font que certaines préfèrent cette version même en solo), au prix de 130€.
• Existe aussi en version 4 saisons (porte mesh en haut pleine en bas) pour un poids similaire.
• Pour ceux voulant une double-parois, il y a la version non pro (mais elle est plus petite à cause de la tente intérieur, 210cm de long au lieu de 230cm). Edit: La version 2021 de la non pro à été agrandi et fait donc maintenant 230cm en tente intérieur.
 
Massdrop -X-mid 1p
Tente double paroi en polyester 20D (ne se détend pas à l'humidité comme le nylon).
Se monte avec 2 bâtons et 6 piquets (possible avec seulement 4).
On peu rajouter 2 haubans et 2 piquets (fournis) pour la sécuriser en cas de grand vent.
2 portes et 2 grandes absides, très spacieuse.
Sans doute une des tentes les mieux conçu que je connaisse...
Poids total 866gr (Toile extérieur 490gr, toile intérieur 273gr, piquets x8 78gr, haubans 10gr, sacs 12+3gr).
Prix 220$ HT (Parfois en promo à 180$ HT).
 
[:poisson rouge:4] Page fabricant  
[:poisson rouge:4] Topic dédié
 
Notes: Existe en version 2 places (X-mid 2p), avec 2 portes et 2 absides, pour 308gr de plus, ce qui est peu (raison qui font que certaines préfèrent cette version même en solo). Prix 300$ HT.
 
Les tarp-tentes
 
Flame's creed - Xunshang
Combinaison d'un tarp-tent ouvert, d'une chambre intérieur et d'une fermeture amovible, le tout en silnylon 20D.
Se monte avec 2 bâtons, 8 piquets et 8 haubans.
Utilisable en solo ou à deux, compatible grands.
Poids total 870gr (Tente extérieur 325gr, tente intérieure 335gr, vestibule 95gr).
Prix dans les 85€.
 
[:poisson rouge:4] NA
 
Notes: Cette référence existe aussi sous la marque 3F UL Gear (pas de nom précis), mais peu dispo.
 
Les tarps
 
Arixci - Sans nom
Un tarp préformé, semi ouvert, en silnylon 20D.
Fournis avec 6 haubans et 6 piquets.
C'est quasi le même tarp que le celui du tarp-tent Flame's creed Xunshang.
Un vrai palace en solo, utilisable à 2 sans soucis.
Suffisamment profond pour être bien protecteur.
On peut fermer l'avant une jupe de pluie ou un poncho.
Poids total 430gr (Toile seul 320gr).
Prix 30€.
 
[:poisson rouge:4] Page fabricant
[:poisson rouge:4] Topic dédié
Un des modèles très en vogue sur RL.
 
Notes: Cette référence existe aussi sous la marque 3F UL Gear (pas de nom précis), mais peu dispo.
 
3F UL Gear - Tarp 15D
Un tarp carré de 3x3m, en silnylon 15D.
Fourni avec 6 haubans.
16 attaches sur le pourtour et 2 sur la faîtière, permettant tous les montages possibles.
Un palace en solo, même en mode fermé. Utilisable à 2 sans soucis.
Poids total 550gr (Toile seule 500gr).
Prix 55€ (trouvable dans les 35-40€ normalement).
 
[:poisson rouge:4] Page fabricant
 
Notes: Attention, il y a une version avec face interne argenté, bien plus lourde... pas intéressante.
Plus divers autres version, en grammage plus élevé ou polyester, toutes bien plus lourde.
 
Forclaz - Trek 900
Un tarp rectangulaire de 2.40x2.85m en Polyester (20D ?).
Fourni avec 6 haubans et 8 piquets.
Taille idéale en solo, utilisable à deux en mode ouvert (mais un peu trop petit pour deux en mode fermé).
Lui manque juste 2 attaches pleines toiles pour varier les montages (à faire en DIY).
Poids total 500gr (Toile seul 360gr).
Prix 60€
 
[:poisson rouge:4] Page fabricant
[:poisson rouge:4] Topic dédié (Le début du topic parle de l'ancien modèle, plus lourd).
 
 
Piquets
https://img.super-h.fr/images/6f81a5eb7a160129111d5d101df95873.gif
https://img.super-h.fr/images/c1d13a0688592e9d0e472528f03ee9d2.png
 
En général fournis avec l'abri, vous voudrez peut être en changer pour plus léger ou plus robuste...
 
Piquets fils
 
Boundless voyage - Titane fil
Des piquets fil en titane de 3mm de diamètre.
Pas fait pour taper dessus du fait de leur forme et résistance.
Avantage du titane, on peut les détordre aussi souvent que nécessaire (mais à la mains, peu de chance de les tordre, c'est quand même bien rigide).
Idéal pour se faufiler entre les pierres, moins performante sur terrain meuble ou sur terrain vraiment très dur.
Parfait pour les fixations secondaires de la tente.
Poids: 6gr/pc
Prix: 10€/8 ou 13€/12
 
[:poisson rouge:4] NA
 
Notes:
• Existe aussi en orange (un peu plus cher) pour ceux qui perdent leur piquets sans arrêt (et on la flemme de peindre leur piquets gris).
• On trouve l'équivalent en France en grande marque... mais le prix explose.
 
Piquets carrés
 
Forclaz - Trek
La référence, les fameux piquets alu carrés oranges de chez D4... qui sont maintenant gris (!).
Très solide, on peut appuyer avec le pied sans hésiter ou taper dessus avec des cailloux avec modération.
Profile carré assez polyvalent, terrain mixte et tout types de fixations.
Poids: 10gr/p
Prix: 10€/5
 
[:poisson rouge:4] Page fabricant
 
Notes:
• Attention à ne pas acheter leur copie sur AE... à peine moins chers, elles se tordent rapidement si on tape dessus (toutes, sans exceptions... alu de moins bonne qualité certainement).
 
Cornières V
 
Vargo - Titanium V
Le piquet cornière en V de référence, le profil le plus polyvalent et efficace.
Super solide, on peut appuyer avec le pied ou taper dessus avec des cailloux comme un malade sans hésiter.
Le profile en V se glisse pas trop mal entre les pierres et la surface de contact le rend efficace sur sol meuble.
Parfait pour les fixations principales.
Poids: 12gr/pc
Prix: 5€/p
 
[:poisson rouge:4] Page fabricant
 
Notes:
• Il existe l'équivalent dans d'autres marques (mais rien vue en Chine de la même qualité).
• Éviter les cornières en V ajourée... elles plient si on tape fort dessus (pour un gain de poids minime).
 
Tapis de sol
https://img.super-h.fr/images/6f81a5eb7a160129111d5d101df95873.gif
https://img.super-h.fr/images/b0f553e53e495afdeea0706c448c65d1.png
 
Polycree
 
Leroy merlin - Film de survitrage
Film plastique transparent très solide malgré sa grande finesse.
Dimensions: Au choix (découpe facile).
Poids: 18gr/m²
Prix: 13€ les 1.5*5m  
 
[:poisson rouge:4] Page de vente
 
Tyvek
 
Extremtextil - Tyvek
Une bonne altenative au polycree, (plus lourd, mais ne glisse pas et ne fait pas de bruit).
Dimensions: Au choix (découpe facile).
Poids: 54gr/m² (ou plus suivant grammage).
Prix: 7.5€ le mètre linéaire en 1.4m de large.
 
[:poisson rouge:4] Page fabricant
 
Bathtub
 
T3F UL Gear - Tapis baignoire
Pour ceux qui veulent un sol baignoire pour leur tarp.
Dimensions: 80*210cm (S), 120*210cm (M), 160*210cm (L).
Poids: 180gr (S), 227gr (M), 284gr (L).
Prix: 5 à 10€.
 
[:poisson rouge:4] Page fabricant
 
Footprint
Je ne conseillerai pas de footprint, pas intéressant.
 
 
Couchage
https://img.super-h.fr/images/6f81a5eb7a160129111d5d101df95873.gif
https://img.super-h.fr/images/070ffc78f73072dbf94e4ea9dedb566e.png
 
Pour rappel: En montagne été, on conseil un sac 0° confort environ.
Cette température, normée, est donnée pour une personne habillée en sous-vêtements thermiques.
 
Sac de couchage
 
Forclaz - Trek 500 0°
Un sac de couchage synthétique... pas cher, mais plus lourd et encombrant que le duvet (car peu compressible).
Par contre, avantage sur le duvet, le synthétique craint peu l'humidité.
Zip 3/4, double curseur. Tissus déperlant.
Température: 0° confort
Volume: 12.5l (S), 13.9l (M), 15.2l (L), 16.7l (XL) (Avant compression ?)
Poids: 1450gr (S), 1550gr (M), 1670gr (L), 1785gr (XL) (Incluant le sac de compression ?)
Prix: 70€
 
[:poisson rouge:4] Page fabricant
 
Notes: On peut envisager une version 5° (plus légère, moins volumineuse et moins cher), couplé à un SOL.
Voire même la version 10° si on rajoute une doudoune en plus du SOL.
 
Forclaz - Trek 900 0°
Sac de couchage duvet D4... plus cher que les modèles chinois, mais avec le SAV de Décathlon.
Beaucoup plus cher que la version synthétique, mais c'est le prix à payer pour les avantages du duvet.
Zip 3/4, double curseur. Tissus déperlant avec cloisons.
Duvet: ?gr (S), ?gr (M), ?gr (L), ?gr (XL). Canard 800CUIN
Température: 0° confort
Volume: ?l (S), ?l (M), 7.8l (L), ?l (XL) (Avant compression ?)
Poids: ?gr (S), ?gr (M), 945gr (L), ?gr (XL) (Incluant le sac de compression ?)
Prix: 160€
 
[:poisson rouge:4] Page fabricant
 
Aegismax - G1
Le moyen le plus économique d'avoir un sac de couchage duvet correct.
Zip 3/4, double curseur. Tissus déperlant avec cloisons.
Duvet: 380gr (M), 400gr (L). Oie 800CUIN.
Température: 3° confort
Volume: 6l/4l
Poids: 722gr (M), 778gr (L) (+64gr le sac de compression)
Prix: 100€
 
[:poisson rouge:4] Page fabricant
 
Notes: La version D1, un peu moins cher, n'est pas intéressante, car moins isolante à poids équivalent (Duvet canard 650CUIN seulement).
G= Goose, D=Duck
 
Black snow - 400G
Une alternative économique.
Zip 2/3, double curseur. Tissus déperlant avec cloisons.
Duvet: 400gr (TU). Oie 800CUIN.
Température: 3° confort
Volume: 6l/4l
Poids: 850gr (TU) (+60gr le sac de compression)
Prix: 50€
 
[:poisson rouge:4] NA
 
Notes: Le Nano1 n'est pas intéressant comparé au Nano2 (car en couture traversante, donc 10° confort).
 
Couette
 
Drop - Drop Pine Down Blanket
Une couette en duvet, pouvant être fermée comme un sac de couchage rectangulaire sans capuche.
Tissus déperlant avec coutures traversantes.
Compatible grand avec ses 220cm de long.
Duvet: 298gr (TU). Oie 850CUIN.
Température: 5° confort (A coupler avec un SOL éventuellement).
Volume: 8l/4l
Poids: 544gr (TU) (+12gr le sac de compression)
Prix: 100$
 
[:poisson rouge:4] Page fabricant
 
Quilt
 
Aegismax - Windhard
Un quilt en duvet, transformable en couette et même en poncho thermique (il y a un zip pour passer la tête au milieu).
Tissus déperlant avec coutures traversantes.
Pas adapté aux très grand à mon sens (1m80+) car ne fait que 190cm de long.
Duvet: 290gr (TU). Oie 800CUIN.
Température: 7° confort (A coupler avec un SOL).
Volume: 4l/3l
Poids: 450gr (TU) (+40gr le sac de compression)
Prix: 100€
 
[:poisson rouge:4] Page fabricant
 
Quilt Apex DIY
Il est très facile de se fabriquer une couette ou un quilt en Apex.
Cet isolant, synthétique, n'a pas besoin de cloisonnement comme pour du duvet, il n'y a donc que de la couture sur les bords à faire.
De l'apex 100 correspond à du 10° confort, du 133 du 6-7° et du 200 du 0°.
Température: Variable (suivant isolant).  
Volume: Variable (suivant tissus/isolant)
Poids: Variable (suivant tissus/isolant)
Prix: 50-100€ (suivant tissus/isolant)
 
Notes: On va prendre l'exemple pour du nylon 30gr/m² et de l'apex133 (6-7° confort, 133gr/m² donc), qui est un bon compromis couplé avec un SOL.
Sur un quilt de 2m de long, 100cm en bas / 130cm de large en haut, ça fait 450-500gr environ et un volume de 8l/6l environ.
 
Spécial
 
SOL escape bivy
Un sursac en tyvek reflex.
Imper-respirant, sa face interne aluminisée renvoi 70% des infra-rouges vers le dormeur.
Utilisé en sursac: gain de 5°, protection contre l'humidité, la condensation, le splash-effect, le givre et le vent.
Utilisé en drap: gain de 10° et couche de propreté.
Peut être utilisé retourné pour ne pas avoir de renvoi d'IR.
Peut éventuellement être utilisé comme sac de couchage seul à 10-15° confort (avoir une tenue polaire ou mérinos pour ne pas toucher la paroi du SOL, froide au touché).
Attention, pas assez imperméable ou résistant pour dormir directement au sol ou sous la pluie comme avec un sursac classique.
Existe en version classique (zip 1/3, footbox 3D et capuche avec 2 serrages) ou lite (pas de zip, footbox 2D, pas de capuche ni serrage).
Poids: 230gr (classique), 145gr (lite) (+ 10gr housse).
Prix: 50€ (classique), 40€ (lite)
 
[:poisson rouge:4] Page fabricant
 
Notes:
• Peut facilement être fabriqué en DIY avec du tyvek reflex (renvoi 90% des IR). Compter 10€/m en magasin spécialisé.
Ca se coupe sans soucis (comme du papier), se coud comme du papier/tissus, pas besoin de surfiler les bords (ne s'éfilloche pas car non tissés). Utiliser une couture en zig-zag en point large et une aiguille fine (pour ne pas faire un effet "prédécoupé" qui le fragiliserai).
• Il existe une version chinoise équivalente (en tyvek reflex aussi), bien moins cher: Lien
 
Matelas
https://img.super-h.fr/images/6f81a5eb7a160129111d5d101df95873.gif
https://img.super-h.fr/images/73d509a7c020ba188cc90e4b71fec71c.png
 
Pour rappel: Une nouvelle norme, plus exigeante et précise, sortie il y a quelques mois.
La plupart des sites de vente ont donc mis à jour leur informations, mais pas tous... faites donc attention.
 
Mousse
 
Forclaz -Arpenaz M100
Le minimum syndical niveau confort (seulement 7mm d'épaisseur), mais pas cher.
La face supérieur est aluminisée, permettant un gain de R-value (les infra-rouges émis par le dormeur lui sont renvoyés).
Isolation: R1.2
Poids: 210gr
Prix: 5€
 
[:poisson rouge:4] Page fabricant
 
Notes: Pour plus de confort (et un peu plus d'isolation), vous pouvez le coupler avec un matelas mousse de gym D4 à 2€... une longueur de 1.2m, juste pour le torse, le bassin et le haut des cuisses sera suffisant (pour environ 138gr). Ce dernier pourra vous servir de sitpad aux pauses.
 
Thermarest - Zlite SOL
La référence du matelas mousse...
Un système d'alvéole permet un confort et une isolation supplémentaire par rapport à un matelas plat.
La face supérieur est aluminisée, permettant un gain de R-value (les infra-rouges émis par le dormeur lui sont renvoyés).
Par contre, il ne se roule pas, mais est composé de rectangle liés les uns aux autres, plutôt encombrants... on le range donc souvent à l'extérieur du sac à dos.
Certains coupent le matelas en 2 partie (grande+petite), la petite servant de sitpad aux pauses.
Isolation: R2.0
Poids: 410gr
Prix: 45€
 
[:poisson rouge:4] Page fabricant
 
Notes: Il existe une version dite Original (non SOL) sans face aluminisée, qui isole à R1.7, pour le même poids et le même prix... peut d'intérêt donc.
 
Gonflable
 
Massdrop x Klymit Static V UL Pad
Un nom à coucher dehors... :D
Isolation suffisante pour de la montagne été.
Confort excellent même si un peu déroutant au début (cf boudins en vagues).
Très stable et surtout ne bouge pas grâce à ses pastilles silicones sous le matelas.
Garantie à vie.
Isolation: R1.3
Poids: 337gr (+14gr sac)
Prix: 50$
 
[:poisson rouge:4] Page fabricant
 
Notes: Attention, ne surtout pas prendre l'autre modèle isolé (appelé Massdrop x Klymit Ultralight V Sleeping Pad), même si il semble intéressant sur le papier.
Il est annoncé R4.4 mais c'est l'ancienne norme, avec la nouvelle il est rétrogradé à R1.9... en pratique, utilisable en été seulement (pour 520gr, c'est lourd payé par rapport à la version non isolée).
 
Thermarest - Neo air xlite
On rentre dans une autre catégorie de prix, mais ce matelas est un peu la référence.
Son isolation lui permet d'être utilisé sans soucis en 4 saisons, donc même sur la neige.
Il n'y a pourtant pas d'isolant dedans, mais 2 étages de boudins en V en quinconces, séparés par des feuilles aluminisées (qui renvoient les infra-rouges émis par le dormeur vers lui).
Le tissus est réputé légèrement bruyant, mais cela s'estompe avec le temps.
Vu son épaisseur et son système de boudins latéraux, certains lui trouvent un petit manque de stabilité.
Garantie à vie (même sans facture).
Isolation: R4.2
Poids: 340gr (Regular) (+?gr sac)
Prix: 130€ (Regular)
 
[:poisson rouge:4] Page fabricant
 
Notes:
• Existe en plusieurs tailles. 230gr (Small), 430gr (Wide), 460gr (Long).
• Existe en version femme de 168cm de long et mieux isolé (R5.4), avec 3 niveaux de boudins au lieu de 2. Même poids que le Regular.
• Le modèle a été modifié il y a quelques mois. Au programme, une nouvelle valve (avec clapet anti-retour), un tissus moins bruyant et un sac de gonflage inclus.
De plus, les 2-3 premiers mois, suite à un soucis au niveau de l'usine, le tissus était plus épais et donc plus lourd... avec un matelas pesé entre 350 et 370gr.
Problème résolu depuis, mais en magasin vous pourriez avoir l'ancien modèle ou le modèle plus lourd, toujours en stock.
 
Nemo - Tensor ultralight
Une alternative au Neoair xlite, mais non isolé.
Il est par contre silencieux, plus stable et tout aussi confortable.
Sac de gonflage et pompe inclus, valve plate et anti-retour.
Certaines personnes ont eut des cas de cloisons qui se sont délaminées avec le temps (je ne sais pas si c'est corrigé).
Garantie à vie.
Isolation: R1.6
Poids: 345gr (Regular) (+75gr sac, pompe vortex et kit réparation)
Prix: 125€ (Regular)
 
[:poisson rouge:4] Page fabricant
 
Notes:
• Existe en version isolé (R3.5, avec feuilles aluminisées), mais le poids est plus important (410gr).
• Différentes formes (Momie, rectangulaire) et tailles (Small, regular, wide et long).
 
Sea to summit
Je ne propose pas cette marque, malgré des prix plus abordable (ex: Modèle Ultralight, R1.0, 395gr, 100€), car la garantie constructeur n'est que de 24 mois... pas adapté à un matelas gonflable à mon sens.
 
Autogonflant
Aucun modèle conseillé pour le moment (mais ça pourrait venir).
 
 
Réchaud
https://img.super-h.fr/images/6f81a5eb7a160129111d5d101df95873.gif
https://img.super-h.fr/images/019ed338f06729f9ebf47db434bba4a0.png
 
Gaz
 
BRS-3000T
Un minuscule réchaud en titane, adapté pour des popotes de moins de 750ml.
Poids: 25gr (+3gr sac)
Prix: 15€
 
[:poisson rouge:4] NA
 
MSR Pocket Rocket 2
Un grand classique, adapté pour les popotes de toutes tailles.
Poids: 74gr (+5gr sac)
Prix: 30€
 
[:poisson rouge:4] Page fabricant
 
Edelrid Opilio
Un réchaud déporté et inversé.
Idéal pour l'hiver et la fonte de neige.
Poids: 143gr (+6gr sac)
Prix: 55€
 
[:poisson rouge:4] Page fabricant
 
Alcool
 
Top noch (DIY)
Pour le coup, ça se fait en DIY.
Je conseil le modèle Top noch / Groove stove (plutôt que le P3RS).
Très facile à fabriquer, préchauffage quasi instantanée, excellent rendement.
Prendre une canette adapté à la taille de la popote
Poids: 6 à 10gr (suivant la taille de la canette d'origine)
Prix: 0€ (un peu de travail)
 
[:poisson rouge:4] Topic dédié (Avec explications de fabrication).
 
Notes:
• Canette micro pour un popote de 350 à 550ml.
• Canette classique pour une popote de 550 à 1000ml.
 
Esbit
 
Esbit titane
Compact et léger.
Poids: 11gr (+5gr sac)
Prix: 10€
 
[:poisson rouge:4] Page fabricant
 
Notes: Pour les pastilles, prenez toujours la marque Esbit (les autres marques sont clairement moins bien).
 
 
Popote
https://img.super-h.fr/images/6f81a5eb7a160129111d5d101df95873.gif
https://img.super-h.fr/images/e1336abd3b8cc586e01bd3df0890e98f.png
 
Toaks 550-L
Une popote en titane, avec couvercle.
550ml est parfait pour faire chauffer l'eau pour réhydrater un repas
(Peu adapté pour cuisiner: volume insuffisant et le titane crée un point chaud).
Attention à bien prendre la version "L" (la version classique faisant 102gr).
Poids: 72gr
Prix: 25€
 
[:poisson rouge:4] Page fabricant
 
Notes: Si vous êtes un peu limité en budget, TiArtisan ou Lixada font un équivalent pour 15€ mais un peu plus lourd (107gr).
 
Sea To Summit - Alpha Pot 1.2l
Popote légère en alu, plus adaptée pour cuisiner.
Bon volume pour deux personnes.
Poids: 187gr
Prix: 35€
 
[:poisson rouge:4] Page fabricant
 
Primus - Eta pot
Popote en alu, avec des ailettes dessous pour optimiser la consommation et le temps de chauffe.
Idéal pour un usage hivernal, en particulier pour la fonte de neige.
Poids: 278gr
Prix: 25€
 
[:poisson rouge:4] Page fabricant
 
 
Hygiène
https://img.super-h.fr/images/6f81a5eb7a160129111d5d101df95873.gif
https://img.super-h.fr/images/08af65983d9d5534611fab806550e380.png
 
Savon
 
Alepia - Alep 25% laurier
Un des rares fabricant à proposer des vrais savon d'Alep (et de Marseille) en France. Sans autre composants que de l'eau, des huiles et de la soude (éliminée par la saponification).
Poids: 200gr
Prix: 8€
 
[:poisson rouge:4] Page fabricant
 
Notes:
• À recouper pour emporter uniquement la quantité nécessaire (20gr/semaine suffisent pour tout faire).
• Alepia fait régulièrement des promos, attendez le bon moment pour commander.
• Choisissez un % d'huile de laurier en fonction de votre peau et votre préférence (1%, 10%, 25% ou 40%).
• Vous pouvez aussi utiliser du savon de Marseille si vous préférez.
• Si vous commandez ailleurs, faites attention à la composition: Ne prenez pas de savon avec additifs de synthèses (polluants pour la nature).
 
Serviette
 
Blackdeer - Towel
Une serviette microfibre très fine et très absorbante.
Elle sèche très vite grâce à son épaisseur.
Dimensions: 35x39cm
Poids: 16gr (sans la housse)
Prix: 4€
 
[:poisson rouge:4] NA
 
Nabaiji - Serviette
La plus petite serviette microfibre vendue chez Décathlon.
Plus épaisse, et donc plus lourde, que la Blackdeer.
Dimensions: 42x55cm
Poids: 40gr
Prix: 2€
 
[:poisson rouge:4] Page fabricant
 
Notes: Si vous voulez gagner un peu de poids, vous pouvez la recouper (35x40cm est une bonne taille) et surtout découper l'élastique de rangement et la bordure cousue (surpoids conséquent inutile), puis stabiliser le bord avec un coup de briquet (pour éviter que le tissu ne s'effiloche).
 
Brosse à dents
 
Variable - Bambou
Pas de marque spécifique à recommander, mais je vous conseille vraiment une brosse à dents en bambou.
C'est un matériau léger, durable et naturel.
Poids: 9gr
Prix: 3-5€
 
Notes: Vous pouvez couper le manche de moitié (sans perte de confort) pour descendre le poids à 4gr et diviser par deux l'encombrement... un coup de scie, puis de lime et enfin de papier de verre, rapide et facile.
C'est toujours ça de pris et ça ne coute rien.
 
Pell à popo
 
Yuan Tools - Tao Hua
Une petite pelle en aluminium, pour enterrer vos excréments.
Bonne prise en main et petites dents pour couper les micro-racines.
Poids: 18gr
Prix: 6€
 
[:poisson rouge:4] Page de vente
 
Notes:
• À stocker dans un petit sachet zip, avec votre PQ.
• En alternative: TheTentLab - TheDeuce / Vargo - Dig dig tool
 
 
Énergie
https://img.super-h.fr/images/6f81a5eb7a160129111d5d101df95873.gif
https://img.super-h.fr/images/7b442df49e61122016e1897353a1081e.png
 
Powerbank
 
ZMI - QB810
Une powerbank de 37Wh (10.000mAh@3.7v), légère et avec un excellent rendement.
Poids: 177gr
Prix: 20€
 
[:poisson rouge:4] Page fabricant
 
Notes: Le seul modèle plus léger, de cette capacité, est la Nitecore NB10000 avec boitier carbone, qui pèse 142gr (et un prix en conséquence de 60€).
 
Chargeur/Powerbank
 
Nitecore F1
Un chargeur et powerbank, tout en une, permettant d'utiliser un accu 18650 (ou autre accu lithium).
Un élastique plat est fourni pour maintenir l'accu en place.
Prix: 15€
Poids: 31gr
 
[:poisson rouge:4] Page fabricant  
 
Notes: Au besoin le modèle F2 permet de mettre 2 accus.
 
Accu
 
Samsung INR18650-35E
Un des meilleurs accu 18650, avec une capacité de 12.8Wh (3450mAh3.7v).
Accu protégé: Non
Poids: 45gr
Prix: 5€
 
[:poisson rouge:4] Page de vente
 
Notes:
• Pour éviter les contrefaçons, je vous ai mis le lien vers la page produits sur Nkon.
• Si cette référence n'est pas dispo, vous pouvez aussi voir pour les Panasonic NCR18650B/NCR18650G ou le LG INR18650-MJ1.
 
Panneau solaire
 
Sunpower - 5w
Un excellent panneau solaire, peu encombrant et léger.
Dimensions: 14x26cm
Poids: 84gr (sans les ventouses et crochets).
Prix: 15€
 
[:poisson rouge:4] Page de vente
Le fabricant n'ayant pas de site web, je vous mets le lien vers un site de vente, histoire de voir à quoi ressemble le modèle.
 
Notes: Possibilité de recouper la zone blanche autour du panneau pour gagner environ 10gr.
 
Chargeur secteur
Normalement pas besoin d'en acheter un... il suffit de prendre celui fourni avec votre smartphone.


Message édité par Poisson rouge le 14-04-2021 à 23:14:19

---------------
Miaou powaaaa !
n°2184611
Poisson ro​uge
Alias Redfish sur Nokytech...
Posté le 04-03-2004 à 15:03:08  profilanswer
 

https://img.super-h.fr/images/36b2caeedc965b795e514af14ba92d52.png
 
3 Listes type de matériel
https://img.super-h.fr/images/c58186d7be89d83c7115ebd1df64b572.gif
https://img.super-h.fr/images/3e6dc77513d811d2198b72c388741563.png
 
Montagne été
Ou équivalent (Bivouac 0° confort).
 
Aller, petit test de liste économique, légère, mais de qualité:
 [:poisson rouge:4] Liste LighterPack
 
Achat principalement chez Décathlon et un tout petit peu sur Aliexpress.
• Sac à dos de 40l.
• Couchage duvet et tente double-parois.
• Le matelas mousse devra être fixé à l'extérieur du sac à dos.
• Prévu pour un bivouac 0° confort environ.
• Sous-vêtement synthétiques.
 
Poids de base: 5055gr
Consommable: 3569gr (pour 3j de nourriture et 1l d'eau)
Poids total: 8634gr (sur le dos)
 
Prix: 528€
Incluant les vêtements/chaussures de marche.
Mais excluant smartphone, powerbank et câble usb (considéré comme étant les mêmes qu'au quotidien, donc pas d'achat spécifique à la rando).  
 
Options
Quelques exemple d'options, pour monter un peu en gamme, en restant dans le bon rapport Q/P:
• Piquets: Boundless voyage titane (6gr/pc, 8€ les 8). > Gain 36gr.
• Bâtons de marche: NatureHike NH17D006-D (370gr, 40€ la paire). > Gain 70gr et du carbone.
• Sac de couchage: Aegismax G1 3° confort (778gr, 95€). > Gain 450gr et bien plus compact.
• Matelas gonflable: Massdrop x Klimyt R1.3 (330gr, 45€). > Gain 40gr et beaucoup de confort.
• Doudoune: Quechua trek 100 duvet (290gr, 50€). > Gain 80gr et bien plus compacte.
• Teshirt: Quechua travel 100 mérinos (20€). > Poids similaire, mais meilleur gestion des odeurs.
• Chaussettes: Massdrop x Fitsocks mérinos (20€ les 3 paires). > Idem.
• Boxer: Odlo mérinos (15€). > Idem.
• Pantalon: Quechua MH550 modulable (430gr, 40€). > Plus lourd, mais jambes avec zip long et tissus strech.
• Chaussures trail - Evadict MT2 (620gr, 80€). > Un poil plus lourdes, mais meilleur technicités.
• Popote: Toaks 550-L (72gr, 25€). > Gain 34gr.
 
 
4 Fabricants de matériel
https://img.super-h.fr/images/c58186d7be89d83c7115ebd1df64b572.gif
https://img.super-h.fr/images/5a6e2e751d3d320e249b4c4f6faead6c.png
 
Je ne met que les principaux, mais il en existe pleins d'autres...
 
Généralistes
https://img.super-h.fr/images/6f81a5eb7a160129111d5d101df95873.gif
MSR : Matériel de montagne divers. > Site web
Therm-a-rest : Matériel de montagne divers. Plus connu pour ses matelas. > Site web
Sea-to-summit : Matériel de montagne divers. > Site web
Klymit : Matériel de rando divers. Plus connu pour ses matelas. > Site web
Camp : Matériel de montagne divers. > Site web
Paria outdoor : Matériel de rando divers. Site web
Liteway : Matériel de rando léger > Site web
Petzl : Matériel de montagne divers. > Site web
Décathlon : Matériel de sport divers. > Site web
 
Couchage
https://img.super-h.fr/images/6f81a5eb7a160129111d5d101df95873.gif
Cumulus : Spécialisé couchage duvet (Polonais). > Site web
Valendré : Spécialisé couchage duvet. > Site web
Triple0 : Spécialisé couchage duvet. > Site web
As tucas : Spécialisé quilt. > Site web
 
Spécialisés
https://img.super-h.fr/images/6f81a5eb7a160129111d5d101df95873.gif
Ice breaker : Vêtements en mérinos. > Site web
Platypus : Poches à eau. > Site web
TSL Outdoor : Raquettes à neige. > Site web
Toaks : Réchaud et popote titane. (Canada). > Site web
Raidlight : Matériel de trail léger. > Site web
Nitecore : Eclairage. > Site web
Osprey : Sac à dos. Site web
 
Chinois
https://img.super-h.fr/images/6f81a5eb7a160129111d5d101df95873.gif
3F UL Gear : Matériel de rando léger. Spécialisé abri. > Site web
NatureHike : Matériel de rando divers. > Site web
Aegismax : Couchage et vêtements duvet. > Site web
Aonijie : Matériel de trail. > Site web
TiArtisan : Popotes titane. > x
 
Artisans
https://img.super-h.fr/images/6f81a5eb7a160129111d5d101df95873.gif
Atelier longue distance : Spécialisé sac à dos (rando avec structure sac de trail. Membre de RL). > Site web
KS ultralight gear : Spécialisé sac à dos (Un français au Japon). > Site web
Zpacks : Matériel de rando léger. > Site web
AtomPacks : Fabriquant de sac à dos sur mesure > Site web
Ferzil : Fabriquant de réchaud à bois (Français) > Site web
 
 
5 Vendeurs de matériel
https://img.super-h.fr/images/c58186d7be89d83c7115ebd1df64b572.gif
https://img.super-h.fr/images/a5edcb40a443de71cea18ac163b7307f.png
 
Je ne met que les principaux, mais il en existe pleins d'autres...
 
Grosses enseignes
https://img.super-h.fr/images/6f81a5eb7a160129111d5d101df95873.gif
Alpiniste : Matériel de montagne divers. > Site web
Campz : Matériel de montagne divers. > Site web
Expe : Matériel de montagne divers. > Site web
Aux vieux campeur : Matériel de montagne divers. > Site web
Décathlon : Matériel de sport divers. > Site web
Go-sport : Matériel de sport divers. > Site web
Inter-sport : Matériel de sport divers. > Site web
Sport 2000 : Matériel de sport divers. > Site web
Trek-inn : Matériel de montagne divers. > Site web
Aliexpress : Marketplace généraliste. > Site web
Drop : Plateforme de vente groupée (USA). Anciennement MassDrop. > Site web
 
Petites enseignes
https://img.super-h.fr/images/6f81a5eb7a160129111d5d101df95873.gif
Arklight-design : Matériel de randonnée léger (Membre de RL). > Site web
High Mobility Gear : Matériel de randonnée léger. > Site web
Snowleader : Matériel de montagne divers (pourvoyeur de reblochons). > Site web
Sport aventure : Matériel de montagne divers. > Site web
Hardloop : Matériel de montagne divers. > Site web
Back light packing : Matériel de randonnée léger (Danemark et Suède). > Site web et Site web
Globe trotter : Matériel de montagne divers (Allemagne). > Site web
Materiel-aventure: Matériel de montagne divers. > Site web
 
Location de matériel
https://img.super-h.fr/images/6f81a5eb7a160129111d5d101df95873.gif
Décathlon location : Service de location de matériel de rando/bivouac par Décathlon. > Site web
Bivouac location : Location de matériel de rando/bivouac. > Site web
 
DIY
https://img.super-h.fr/images/6f81a5eb7a160129111d5d101df95873.gif
Extrem textil : Tissus techniques (Allemand). > Site web
Ripstop by the roll : Tissus techniques (USA). > Site web
Adventur exprt : Tissus techniques (Slovénie). > [url=https://www.adventurexpert.com/[/url]
Orri : Tissus techniques (Membre de RL) > Site web
Cordage Gautier : Vente de cordelette dyneema (Accastilleur). > Site web
 
Non recommandés
https://img.super-h.fr/images/6f81a5eb7a160129111d5d101df95873.gif
Randonner-léger.com : > Site web et pleins d'autres.
Nom de domaine proche de celui du forum "Randonner-leger.org" pour surfer sur sa popularité...
A noter que la boutique est divisée en 11 sites webs différents, histoire de ratisser encore plus large.
Aventure-nordique : > Site web et Site web
Auto-promotion dissimulée dans les forums...
Mon-réchaud : > Site web
Auto-promotion dissimulée dans les forums...
 
 
6 Infos utiles
https://img.super-h.fr/images/c58186d7be89d83c7115ebd1df64b572.gif
https://img.super-h.fr/images/0ed957138c61f36e58de0ba10792c25e.png
 
Acheter hors UE
https://img.super-h.fr/images/6f81a5eb7a160129111d5d101df95873.gif
On commence par faire le total du prix de l'article + frais de ports + assurance: C'est la valeur déclarée.
 
Si valeur déclarée inférieur à 150€ et colis acheminé avec une poste nationale (ChinaPost, UsPostal, etc...):
• En général, pas de passage en douane.
• Pas de droits de douanes: 0€
• On doit payer la TVA (A déclarer soi même sur le site dédié de l'état): 20% (sur le total article + fdp + assurance)... après chacun fait en son âme et conscience.
 
Si valeur déclarée inférieur à 150€ et colis acheminé par un transporteur privé (DHL, UPS, Etc...):
• Passage en douane quasi systématique (vu que ça permet au transporteur de facturer ses droits de dossier, ils font leur beurre la dessus).
• Pas de droits de douanes: 0€
• Facturation de la TVA: 20% (sur le total article + fdp + assurance).
• Frais de dossier du transporteur à payer, appelé à tord frais de douanes: 15-25€ environ.
 
Si valeur déclarée supérieur à 150€:
• Passage en douane quasi systématique (en particulier si transporteur privé).
• Facturation de la TVA: 20% (sur le total article + fdp + assurance).
• Droit de douane à payer: % variable suivant le type de bien (sur le total article + fdp + assur). Pour le matos de rando c'est en général 2.5%.
• Frais de dossier du transporteur à payer, appelé à tord frais de douanes: 15-25€ environ.
 
Outils
https://img.super-h.fr/images/6f81a5eb7a160129111d5d101df95873.gif
Frugal hiker : Blog qui récence les articles de rando intéressant sur AliExpress (en comparant à leur équivalent de grande marque). > Site web


Message édité par Poisson rouge le 21-04-2021 à 01:41:16

---------------
Miaou powaaaa !
n°2184630
Prodigy
Posté le 04-03-2004 à 15:04:49  profilanswer
 

Tiens je suis curieux de savoir, à partir de combien de km une marche est considérée comme une "randonnée" ?  
 
Passke j'adore marcher, mais bon je pense pas que je marche assez pour qu'on appelle ça randonnée, c'est des marches d'une heure ou deux, 3 max, pas d'une après midi ou d'une journée :)
 
Prodigy

n°2184727
cvb
Posté le 04-03-2004 à 15:15:47  profilanswer
 

Je ne connais pas votre niveau, et les temps de balade car ça doit faire deux ans que j'en n'ai pas faits. Par contre je peux dire ce que j'ai déjà fais avec des camps ou des organisations comme le Club Alpin Français que je ne devrais pas tarder à reprendre.
 
J'ai commencé les premières balades en 91 du Coté de Saint Lary Soulan, autour du barage du Cap de long. Ont loger à Guchen, bled avant Saint Lary. On bivouacé le soir et repartions le lendemain matin. C'était un colonnie. On n'as terminé, avec le Néouvielle, un somme à 3092 Mètres, au dessus du Lac d'Omar.
 
 
Avec une autre colonnie et avec le Club Alpin Français (CAF), il y a des balades, en moyenne montagne, assez  corsés. Autour du Jusez d'iseau (escusez de l'ortho, je modifirais plus tard), aprés Luchon et en prenant la direction de Saint Béat, aprés le col de Menthe. Le pic du Cagire. C'est un 1800 mètres. Pas trés haut mais la montée et sec. 1000 mètres de dinivelé, qui se monte en 2h30 avec beau temps. Dans le même secteur, le pic du Gard.
 
 
Troisième chose que j'ai fais seul, autour de Gavarnie, Luz saint sauveur : la fruitière, c'est un départ de balade pour plusieurs jours. En faisant le tour ont n'arrive au pont d'espagne et ont peut y trouver la neige à certains endroits même en été. Il y aussi des balades sympa au cirque de Gavarnie, sympathique.
 
Voilà en gros les balades pour se mettre en jambes ! Les petites dont je parles font 2h30 minimum et peuvent aller jusqu'à 6 heures de marche. Dans tous les cas, soulier de montagne basse et moyenne montagne et baton de marche. Pas ceux que l'ont vend dans les boutisques mais ce que l'ont fabrique et qui doivent monter jusqu'au épaules. Recommandation de notre guide en 92. Le necessaires ? cartes au 25/0000, boussole et sucre lent...comme des figues ou des conneries comme ça !
 
@+
cvb
 
ps : j'ai des photos, il faut que je les retrouves !  [:ddr555]


Message édité par cvb le 04-03-2004 à 15:18:24
n°2184812
cvb
Posté le 04-03-2004 à 15:32:10  profilanswer
 

Prodigy a écrit :

Tiens je suis curieux de savoir, à partir de combien de km une marche est considérée comme une "randonnée" ?  
 
Passke j'adore marcher, mais bon je pense pas que je marche assez pour qu'on appelle ça randonnée, c'est des marches d'une heure ou deux, 3 max, pas d'une après midi ou d'une journée :)
 
Prodigy

je ne considère par un randonnée comme marcher en ville. J'etends personellement par ce mots avoir le sac à dos, les souliers de marche et faire un parcours bien balisé.Quand je prend le dico :  Promenade de longue durée, à pied, à cheval ou à véloà à ski, ect... Le terme, reste quand même vague !


Message édité par cvb le 04-03-2004 à 15:32:28
mood
Publicité
Posté le 04-03-2004 à 15:32:10  profilanswer
 

n°2185331
mrduss
Rien que du bonheur
Posté le 04-03-2004 à 16:38:51  profilanswer
 

krapaud a écrit :

ca ne doit pas être évident comme excursion. Comment gères-tu tes reserves d'eau par ex?


 
Randonnée chamelière, transport de l'eau par les chameaux en jerrycans avec approvisionnements aux puits et désinfection au micropur pour les européens fragiles.
Chaque personne a sur lui 2 à 3 litres avec renouvellement aux étapes (midi soir) ou moins en fonction des trajets prévus.
En fait l'établissement des parcours tient compte de ça .
pour la bouffe l'eau est celle des jerrycans et on doit donc en tenir compte dans le calcul des quantités d'eau.
Pour le reste pas de flotte. toilette lingettes


---------------
Ah! s'amuser avec sa mort tout pendant qu'il la fabrique, ça c'est tout l'Homme.      - Images -
n°2185451
Prodigy
Posté le 04-03-2004 à 16:56:33  profilanswer
 

cvb a écrit :

je ne considère par un randonnée comme marcher en ville.


 
Qui t'as parlé de ville ?  :??:  
 
Je fais des balades en forêt, et la vraie forêt paumée, pas dans un parc parisien :)
 
Prodigy

n°2185457
cvb
Posté le 04-03-2004 à 16:57:31  profilanswer
 

Prodigy a écrit :


 
Qui t'as parlé de ville ?  :??:
 
Je fais des balades en forêt, et la vraie forêt paumée, pas dans un parc parisien :)
 
Prodigy

personne, je donnais juste mon avis ;)

n°2185499
Telchar
Posté le 04-03-2004 à 17:03:38  profilanswer
 

Quand je le peut (c'est trop rare) je vais marcher dans les alpes avec quelques amis. Mais bon on est vite limité par le manque de thune (refuge, matos..), ce qui nous empeche pour l'instant de pousser trop loin.
 
Ce n'est pas de la "vraie" randonnée puisqu'on rentre au point de départ à chaque fois, m'enfin ca me dirait bien de passer à la vitesse supérieure  :)

n°2186940
muse
A kiss that can't renew
Posté le 04-03-2004 à 19:56:36  profilanswer
 

alors mon père est un grand randonneur donc je l'ai souvent suivi en saison.
 
on habite juste à côté du Mont Ventoux qui propose beaucoup de sentiers très sympas pour tous niveaux.
 
Sinon dans les hautes alpes au Nord de Gap dans le Champsaur je connais des endroits sympas.
L'été dernier j'ai fait le vieux Chaillol 3163m :)

n°2188415
krapaud
Posté le 04-03-2004 à 22:42:00  profilanswer
 

cvb a écrit :

Troisième chose que j'ai fais seul, autour de Gavarnie, Luz saint sauveur : la fruitière, c'est un départ de balade pour plusieurs jours. En faisant le tour ont n'arrive au pont d'espagne et ont peut y trouver la neige à certains endroits même en été. Il y aussi des balades sympa au cirque de Gavarnie, sympathique.


 
magnifique comme coin :love:

n°2188424
krapaud
Posté le 04-03-2004 à 22:42:42  profilanswer
 

MrDUSS a écrit :


 
Randonnée chamelière, transport de l'eau par les chameaux en jerrycans avec approvisionnements aux puits et désinfection au micropur pour les européens fragiles.
Chaque personne a sur lui 2 à 3 litres avec renouvellement aux étapes (midi soir) ou moins en fonction des trajets prévus.
En fait l'établissement des parcours tient compte de ça .
pour la bouffe l'eau est celle des jerrycans et on doit donc en tenir compte dans le calcul des quantités d'eau.
Pour le reste pas de flotte. toilette lingettes


 
c'est quand même une grosse organisation :jap:

n°2188431
krapaud
Posté le 04-03-2004 à 22:43:29  profilanswer
 

Muse a écrit :

alors mon père est un grand randonneur donc je l'ai souvent suivi en saison.
 
on habite juste à côté du Mont Ventoux qui propose beaucoup de sentiers très sympas pour tous niveaux.
 
Sinon dans les hautes alpes au Nord de Gap dans le Champsaur je connais des endroits sympas.
L'été dernier j'ai fait le vieux Chaillol 3163m :)


 
le ventoux je l'ai fait une fois avec mes parents, j'ai littéralement morflé :'(
 
c'est aride l'été, c'est affolant.

n°2189022
muse
A kiss that can't renew
Posté le 05-03-2004 à 00:00:44  profilanswer
 

oué c'est chaud le ventoux en été. Faut aller dans les hautes alpes.

n°2190464
Spiderkat
Posté le 05-03-2004 à 07:09:20  profilanswer
 

Ou je vis, sud californie, y a de grands espaces desertiques avec pour seuls habitants des coyottes, des crotals, plantes venimeuses et araignees en tout genre. J'avais pris par habitude de faire de longues randonnees, de tot le matin jusqu'en soiree avec sac a dos. Une gourde d'eau avec nourriture et un kit premier soin. Chaussures de rando et de quoi se proteger du soleil car 45-50 degres ca commence a faire chaud.
   
http://home.comcast.net/~spiderkat/Pictures/Picture_03.JPG
 
http://home.comcast.net/~spiderkat/Pictures/Picture_14.JPG
 
http://home.comcast.net/~spiderkat/Pictures/Picture_31.JPG


Message édité par Spiderkat le 05-03-2004 à 15:29:52
n°2190593
cvb
Posté le 05-03-2004 à 08:59:01  profilanswer
 

Spiderkat a écrit :

Ou je vis, sud californie, y a de grands espaces desertiques avec pour seuls habitants des coyottes, des crotals, plantes venimeuses et araignees en tout genre. J'avais pris par habitude de faire de longuges randonnees, de tot le matin jusqu'en soiree avec sac a dos. Une gourde d'eau avec nourriture et un kit premier soin. Chaussures de rando et de quoi se proteger du soleil car 45-50 degres ca commence a faire chaud.
   
http://home.comcast.net/~spiderkat [...] ure_03.JPG
 
http://home.comcast.net/~spiderkat [...] ure_14.JPG
 
http://home.comcast.net/~spiderkat [...] ure_31.JPG


 
J'adore !  :love:

n°2191294
krapaud
Posté le 05-03-2004 à 11:23:27  profilanswer
 

Spiderkat a écrit :

Ou je vis, sud californie, y a de grands espaces desertiques avec pour seuls habitants des coyottes, des crotals, plantes venimeuses et araignees en tout genre. J'avais pris par habitude de faire de longuges randonnees, de tot le matin jusqu'en soiree avec sac a dos. Une gourde d'eau avec nourriture et un kit premier soin. Chaussures de rando et de quoi se proteger du soleil car 45-50 degres ca commence a faire chaud.
   
http://home.comcast.net/~spiderkat [...] ure_03.JPG
 
http://home.comcast.net/~spiderkat [...] ure_14.JPG
 
http://home.comcast.net/~spiderkat [...] ure_31.JPG


 
j'aimais bien les balades aux etats-unis, y'a toujours moyen de faire dans son fut', entre les ours au sequoia park, les bisons à yellowstone/grand tetons, les crotals en bordure de lacs...
le pire c'était death valley. en 30 min de 'marche' j'ai cru qu'on allait crever sur place :o

n°2191302
Bresse
EVERYTHING IS§§§⭐⭐
Posté le 05-03-2004 à 11:24:17  profilanswer
 

le cirque de garvarnie c'est bien :)

n°2191309
krapaud
Posté le 05-03-2004 à 11:25:10  profilanswer
 

tiens toi le pyrénéen, tu dois en faire des jolies balades?

n°2191334
Bresse
EVERYTHING IS§§§⭐⭐
Posté le 05-03-2004 à 11:27:45  profilanswer
 

j'en ai fait c'est beau quoi entre les gypahètes barbus les izards les marmottes et les aspics (bbrrrrrrr) c'est vraimment sympa pleins de parc et de recoins

n°2191359
krapaud
Posté le 05-03-2004 à 11:31:37  profilanswer
 

bah la faune est variée, heureusement!
j'connais mal les pyrénnées mais j'me demandais comment c'était l'été? plutot ensoleillé et très chaud ou plutot ensoleillé et pas trop chaud ou plutot pluvieux...?

n°2191383
muse
A kiss that can't renew
Posté le 05-03-2004 à 11:33:50  profilanswer
 

ya pas assez d'arbres...

n°2191402
krapaud
Posté le 05-03-2004 à 11:36:21  profilanswer
 

?

n°2191442
cvb
Posté le 05-03-2004 à 11:42:44  profilanswer
 

Bresse a écrit :

le cirque de garvarnie c'est bien :)

Quand ont m'as parlé dé ça la première fois, je croyais que c'était un cirque avec un chapiteau. Sérieux ! Si je dis pas de connerie, il n'y a que trois quart d'heure de montée ou sinon à dos d'anne !

n°2191729
krapaud
Posté le 05-03-2004 à 12:21:36  profilanswer
 

cvb a écrit :

Quand ont m'as parlé dé ça la première fois, je croyais que c'était un cirque avec un chapiteau. Sérieux ! Si je dis pas de connerie, il n'y a que trois quart d'heure de montée ou sinon à dos d'anne !


 
la pauvre :'(
 
bah moi j'ai eu la même réaction quand j'étais mougeot et que mes parents me parlaient des cirques et des causses :D

n°2191750
cvb
Posté le 05-03-2004 à 12:24:08  profilanswer
 

krapaud a écrit :


 
la pauvre :'(
 
bah moi j'ai eu la même réaction quand j'étais mougeot et que mes parents me parlaient des cirques et des causses :D


 
Bientôt ont monteras au sommet en voiture. Ils veulent faire de la montagne mais surtout pas marcher !  :pfff:

n°2191760
Nico [PPC]
Posté le 05-03-2004 à 12:25:32  profilanswer
 

J'adore marcher. Je peux marcher des heures en forêt :love:
Problème : je déteste être accompagné, pas l'idéal pour la sécurité :/

n°2191766
Nico [PPC]
Posté le 05-03-2004 à 12:26:18  profilanswer
 

Sinon mon matériel est limité : une paire de chaussures made in Decathlon achetée 45 EUR en soldes et un sac à dos lambda :o

n°2191767
krapaud
Posté le 05-03-2004 à 12:26:38  profilanswer
 

euh ouais 'fin quand j'étais au grand canyon je disais la même chose de ceux qui étaient à dos de mules, bah en fait quand tu commences à descendre tu fais le malin mais très vite tu te rends compte que t'as vraiment une grande gueule :D

n°2191776
krapaud
Posté le 05-03-2004 à 12:27:42  profilanswer
 

Nico [PPC] a écrit :

J'adore marcher. Je peux marcher des heures en forêt :love:
Problème : je déteste être accompagné, pas l'idéal pour la sécurité :/


 
t'as peur de tourner un remake d'anzel et gretel? :o
 
pour moi une rando n'a de sens que si tu es avec qq personnes. pas 150, les groupes de neo-boyscoot ça me perturbe.

n°2191782
cvb
Posté le 05-03-2004 à 12:28:24  profilanswer
 

Nico [PPC] a écrit :

J'adore marcher. Je peux marcher des heures en forêt :love:
Problème : je déteste être accompagné, pas l'idéal pour la sécurité :/


 
si tu marches en forêt et que quelqu'un connaît en gros ton intinéraire, plus un mobile ca va ! En montagne c'est clair que c'est fortement deconseillé, sauf pour les balades du style Gavarnie ou autre...qui dure 1/2 heure...

n°2191788
Nico [PPC]
Posté le 05-03-2004 à 12:29:05  profilanswer
 

krapaud a écrit :


 
t'as peur de tourner un remake d'anzel et gretel? :o
 
pour moi une rando n'a de sens que si tu es avec qq personnes. pas 150, les groupes de neo-boyscoot ça me perturbe.


 
Avec la maison en bonbons ? :love:
Je préfère être accompagné de 150 personnes qui jouent une symphonie dans mon walkman :o

n°2191793
Nico [PPC]
Posté le 05-03-2004 à 12:29:51  profilanswer
 

cvb a écrit :


 
si tu marches en forêt et que quelqu'un connaît en gros ton intinéraire, plus un mobile ca va ! En montagne c'est clair que c'est fortement deconseillé, sauf pour les balades du style Gavarnie ou autre...qui dure 1/2 heure...


 
La forêt je la connais comme ma poche, m'enfin ça ne m'a pas empêcher de me gourrer une fois et de rentrer alors qu'il faisait nuit :o

n°2191802
vingtcent
C'est c'laaaa ouiiii !
Posté le 05-03-2004 à 12:30:27  profilanswer
 

Pas tout a fait une randonnée, mais je vais peut etre refaire ceci cette année : http://www.dodentocht.be/fr/main.htm

n°2191818
cvb
Posté le 05-03-2004 à 12:32:07  profilanswer
 

krapaud a écrit :

euh ouais 'fin quand j'étais au grand canyon je disais la même chose de ceux qui étaient à dos de mules, bah en fait quand tu commences à descendre tu fais le malin mais très vite tu te rends compte que t'as vraiment une grande gueule :D


 
Je connais la chose ! En montée ca allé, en descente c'était parfois plus compliqué. Personellement, je préfère me faire chier pour descente que prendre des subsitues. Quit à en avoir des clocs aux pieds...Ca me fait penser à ceux que j'ai vu il y a dix ans à plus de 3000 mètres avec des tennis, dans la neige et sur le verglas ou ceux que je vois faire des randonnée en claquette. Certains vont en montagne comme à la plage...Avant chaque randonneur, ce disait bonjour, aujourd'hui ca disparus...le bonne esprit se perd !
 
Ce n'est qu'un avis perso, que je demande à personne de partager !


Message édité par cvb le 05-03-2004 à 12:33:22
mood
Publicité
Posté le   profilanswer
 

 Page :   1  2  3  4  5  ..  731  732  733  734  735  736
Page Précédente

Aller à :
Ajouter une réponse
  FORUM HardWare.fr
  Discussions
  Loisirs

  Randonnée pédestre (Sondage Mar/Avr)

 

Sujets relatifs
[Saison de F1 2004] Pronosticsfacture a payer malgré refus de materiel recu par VPC en CtreRembmt
musique du parcours libre du nouveau champion d'europe de patinageRando pédestre prés de St-Gaudens (Pyrénées)
Matériel Informatique pour handicapé... ou acheter ???[Stargate SG1] Apofis n'est pas sensé etre mort dans la saison 2?
[Guitare] pratique de l'instrument[Tour de France 2004] 23 Octobre : le parcours est sortie !
[séries] Les cliffhanger en fin de saisonquelle est votre saison préférée?
Plus de sujets relatifs à : Randonnée pédestre (Sondage Mar/Avr)


Copyright © 1997-2018 Hardware.fr SARL (Signaler un contenu illicite / Données personnelles) / Groupe LDLC / Shop HFR