Forum |  HardWare.fr | News | Articles | PC | Prix | S'identifier | S'inscrire | Shop Recherche
2030 connectés 

 


 

 Mot :   Pseudo :  
  Aller à la page :
 
 Page :   1  2  3  4  5  ..  9006  9007  9008  ..  9028  9029  9030  9031  9032  9033
Auteur Sujet :

Topic Ciné - News, discussions, débats, infos, bandes-annonces, séries

n°62693841
sdedededex
aka luigi
Posté le 19-04-2021 à 01:33:12  profilanswer
 

Reprise du message précédent :
Dikkenek avec les OSS c'est les seuls films français "récents" marrants faut pas déconner.


---------------

mood
Publicité
Posté le 19-04-2021 à 01:33:12  profilanswer
 

n°62693845
rafioul2
Posté le 19-04-2021 à 01:34:21  profilanswer
 

sdedededex a écrit :

Dikkenek avec les OSS c'est les seuls films français "récents" marrants faut pas déconner.


 
Il y a au moins les films de Dumont aussi.

n°62693927
sdedededex
aka luigi
Posté le 19-04-2021 à 01:58:17  profilanswer
 

rafioul2 a écrit :


 
Il y a au moins les films de Dumont aussi.


 
pas vu, lesquels tu conseilles le plus ?


---------------

n°62693933
rafioul2
Posté le 19-04-2021 à 02:01:29  profilanswer
 

sdedededex a écrit :


 
pas vu, lesquels tu conseilles le plus ?


 
Je n'ai vu que Ma Loute et P'tit Quinquin (série) que j'ai beaucoup aimées.
 
J'aime bien aussi les films de Dupieux: Au poste ! , Le Daim.

n°62694171
shia leboe​uf
Vraie Chance pour la France
Posté le 19-04-2021 à 07:36:50  profilanswer
 

Le Chant du Loup
 
Pas mal du tout, même très bien. Très agréablement surpris.
 
Même Omar Sy est correct.  
 
Ca fait plaisir de voir un très bon film français :love:

n°62694280
Deep Test
Posté le 19-04-2021 à 08:19:09  profilanswer
 
n°62694320
Kede
Posté le 19-04-2021 à 08:28:41  profilanswer
 

shia leboeuf a écrit :

Le Chant du Loup

 

Pas mal du tout, même très bien. Très agréablement surpris.

 

Même Omar Sy est correct.

 

Ca fait plaisir de voir un très bon film français :love:


J'ai pas compris la moitié de ses dialogues tellement il articule bien  [:tsomi]


---------------
On est tous en cellule mon petit pote, toi, moi, tout le monde. La vie est une prison. Et la plus terrible de toutes parce que pour s'en évader faut passer l'arme à gauche. Plaisante jamais avec ces choses là. Je vais t'enculer.
n°62694367
John Oldma​n
Posté le 19-04-2021 à 08:36:38  profilanswer
 

Deep Test a écrit :

J’ai du voir max une quinzaine de films espagnols dans ma vie.
Presque tous mauvais, je crois.
 
En même temps j’ai jamais aimé l’Espagne.
Y’a un truc qui me plait pas dans ce pays et dans cette langue.
 


t'as un free pass pour le troll débile ici ou ça se passe comment ? [:transparency]


---------------
"What if a man from the Upper Paleolithic had survived until the present day?"    
n°62694372
valsou
Kss! Kss! Kss!
Posté le 19-04-2021 à 08:37:39  profilanswer
 

John Oldman a écrit :


mais que

 

T'es conscient que Velasquez est une femme ?


Gus est un nom masculin mais veut dire individu, personne. :)

 

Edit: ou c'est le mot macho qui te dérange ? Servant plus à sous entendre le caractère masculin donné au personnage de Vasquez et encore plus grossièrement au cliché de cette équipe de Marines.


Message édité par valsou le 19-04-2021 à 08:49:24

---------------
Steam/Origin/UPlay/Gamertag : Valsou | Mon YouTube | TU Cuphead - GOTY 2017
n°62695410
Moonzoid
omnia vanitas ...
Posté le 19-04-2021 à 10:39:32  profilanswer
 

rafioul2 a écrit :


 
Je n'ai vu que Ma Loute et P'tit Quinquin (série) que j'ai beaucoup aimées.


 
Pas encore vu Ma Loute mais quelques autres, et Ptit Quinquin typiquement c'est original mais je comprends pas vraiment ce que je regarde et où il veut en venir Dumont avec ses films. A chaque fin je me dis "Ah tout ça pour ça ?"
L'Humanité par exemple j'arrive pas à savoir si j'apprécie cette esthétique "réaliste" ou si je m'ennuie profondément devant un truc aussi plat (enfin passé les 2h, si, ça commençait à être franchement longuet). Il y a pas vraiment d'histoire mais en même temps c'est plutôt bien réalisé, des passages glauques mais avec des personnages attachants. Dans Ptit Quinquin il y a de beaux portraits de "vrais" enfants mais mêlés à cette enquête policière qui va nulle part, avec des personnages complètement grotesques (enfin pardon amis du nord, c'est peut-être juste à cause de l'accent :o)
 
Flandres à la rigueur même s'il est vraiment dur, passe encore. Camille Claudel cinéma " naturaliste " qui revient à mettre en scène à peu près rien avec des grands tirades froides et théâtrales de Paul Claudel sur sa conversion...
Faut peut-être que je digère ça et que je les revoies dans quelques temps [:djlemon:2]  


---------------
♣ Toujours plus de gens qui arrivent en Mordor. Un jour tous seront dedans. ♣
mood
Publicité
Posté le 19-04-2021 à 10:39:32  profilanswer
 

n°62695566
sdedededex
aka luigi
Posté le 19-04-2021 à 10:52:10  profilanswer
 

shia leboeuf a écrit :

Le Chant du Loup
 
Pas mal du tout, même très bien. Très agréablement surpris.
 
Même Omar Sy est correct.  
 
Ca fait plaisir de voir un très bon film français :love:


 
y'en a qui ont crié à la bouse bah franchement moi j'ai trouvé ça efficace, un film d'action qui fonctionne à peu près. La deuxième partie est moins bien que la première mais dans l'ensemble ça se tient pour un fois pour un film FR.


---------------

n°62695797
Emzy
Rōnin
Posté le 19-04-2021 à 11:08:52  profilanswer
 

John Oldman a écrit :


t'as un free pass pour le troll débile ici ou ça se passe comment ? [:transparency]


Apparemment oui.
 
Ses posts, c'est :
- un tiers de vanne de CE2 sur Gregouf
- un tiers de "ça c'est de la merde, point, faut être un gogol pour pas le voir"
- un tiers de "ça c'est le meilleur truc du monde, point, faut être un gogol pour pas le voir"
 
Dès qu'il se pointe, l'ambiance devient pourrave.
Mais apparemment, c'est bon, ça passe.


---------------
Je rachète votre topic, commencez à faire vos valises.
n°62695946
scOulOu
Born Under Saturn
Posté le 19-04-2021 à 11:20:52  profilanswer
 

gregouf a écrit :

Comme on ne fait pas une connerie en isolement, j’avais également mis dans ma Watchlist le Rambo de 2008, suite à la lecture ici que c’est était un bon opus, « aussi bon que First Blood » que j’avais vraiment apprécié. Fatigués, fin de soirée, un dernier petit truc avant d’aller se coucher. Ma femme aperçoit Rambo, décide de le lancer! J’aurais dû me douter qu’un truc clochait vu l’étrangeté de la situation!  [:dks:3]  
Rambo, Sylvester Stallone – 2008


Je ne sais pas qui a écrit que c'était « aussi bon que First Blood » mais ça n'a rien à voir. Rambo 4 est juste une orgie de violence bourrine assez jouissive pour les amateurs (dont moi). Stallone n'y parle quasiment pas, et je crois que sa première ligne de dialogue est un truc du genre "va te faire enculer" donc rien à  voir avec le premier. Cette franchise est en fait assez éclectique, avec le 1 qui se montre assez psychologique, les 2&3 qui relèvent plutôt de la pure action propagandiste, et les 4&5 qui font dans l'ultra-violence (enfin pas vu le 5 mais j'ai compris qu'il était dans la continuité du 4).

n°62696025
HumanRAGE
Rage d'être un Humain...LIBRE!
Posté le 19-04-2021 à 11:26:42  profilanswer
 

le 5 est pourlingue, y a que la derniere partie ( 20min) qui vaut le coup
 
le 4 est a rambo ce que mad max 2 est a mad max : l'idée qu'on s'en fait quand on entend le nom


---------------
"When I give food to the poor, they call me a saint. When I ask why the poor have no food, they call me a communist." Helder Camara
n°62696065
brown pape​r bag
Concours de pyjama mental
Posté le 19-04-2021 à 11:29:52  profilanswer
 

Emzy a écrit :


Apparemment oui.
 
Ses posts, c'est :
- un tiers de vanne de CE2 sur Gregouf
- un tiers de "ça c'est de la merde, point, faut être un gogol pour pas le voir"
- un tiers de "ça c'est le meilleur truc du monde, point, faut être un gogol pour pas le voir"
 
Dès qu'il se pointe, l'ambiance devient pourrave.
Mais apparemment, c'est bon, ça passe.


Il finira par se faire cracotter ou il dérapera de trop --> TT sodo gravier.
Ou plus personne ne lui répondra.
Il changera de pseudo, puis reviendra.
 
Infinite loop.


---------------
Eponyme -- Le poil des abeilles, le parfum des algues moites --
n°62696106
Deep Test
Posté le 19-04-2021 à 11:32:09  profilanswer
 

Emzy a écrit :


Apparemment oui.
 
Ses posts, c'est :
- un tiers de vanne de CE2 sur Gregouf
- un tiers de "ça c'est de la merde, point, faut être un gogol pour pas le voir"
- un tiers de "ça c'est le meilleur truc du monde, point, faut être un gogol pour pas le voir"
 
Dès qu'il se pointe, l'ambiance devient pourrave.
Mais apparemment, c'est bon, ça passe.


 

brown paper bag a écrit :


Il finira par se faire cracotter ou il dérapera de trop --> TT sodo gravier.
Ou plus personne ne lui répondra.
Il changera de pseudo, puis reviendra.
 
Infinite loop.


 
BL moi  [:maurice philippe:7]  
Ça sert à ça GreaseMonkey.
 
Pour le reste, je pense pas que mon opinion vaille moins que la votre.


---------------
https://www.imdb.com/user/ur118724425/
n°62696122
Rasthor
Posté le 19-04-2021 à 11:33:26  profilanswer
 

HumanRAGE a écrit :

le 5 est pourlingue, y a que la derniere partie ( 20min) qui vaut le coup


Oui, faut avoir le cœur bien accroché pour la fin. :O

n°62696129
Spaune
Cordialement
Posté le 19-04-2021 à 11:33:46  profilanswer
 

Deep Test a écrit :


 
BL moi  [:maurice philippe:7]  
Ça sert à ça GreaseMonkey.
 
Pour le reste, je pense pas que mon opinion vaille moins que la votre.


L'opinion non, la provoc de gamin par contre, c'est très chiant


Message édité par Spaune le 19-04-2021 à 11:34:06

---------------
Un doute sur une taille de basquette -> asphaltgold a la réponse frer // Mon topic vente
n°62696249
gregouf
Abubu Grigoufi Al-Hibi
Posté le 19-04-2021 à 11:43:55  profilanswer
 

scOulOu a écrit :


Je ne sais pas qui a écrit que c'était « aussi bon que First Blood » mais ça n'a rien à voir. Rambo 4 est juste une orgie de violence bourrine assez jouissive pour les amateurs (dont moi). Stallone n'y parle quasiment pas, et je crois que sa première ligne de dialogue est un truc du genre "va te faire enculer" donc rien à  voir avec le premier. Cette franchise est en fait assez éclectique, avec le 1 qui se montre assez psychologique, les 2&3 qui relèvent plutôt de la pure action propagandiste, et les 4&5 qui font dans l'ultra-violence (enfin pas vu le 5 mais j'ai compris qu'il était dans la continuité du 4).


 
Le truc c'est que pour une orgie de violence c'est vraiment pas ca non plus que je recommenderai. J'ai trouve ca vraiment plat, y'a aucun des personnages dont on se soucie, donc ils meurent et puis on passe a un autre. Et les CGI pour le sang, ca marche vraiment pas je trouve, donc 45 minutes de ca, c'est long mais long... Et ils ont meme garde le fait de pas tuer la femme blanche! Vraiment rien a sauver pour moi. Je toucherai pas au 5 vu que tu signales que c'est dans la meme lignée  :jap:

Message cité 1 fois
Message édité par gregouf le 19-04-2021 à 11:55:39

---------------
"Toi qui souffres, qui que tu sois, entre, dors, mange, reprends espoir... ici on t'aime" - L'Abbe
n°62696313
brown pape​r bag
Concours de pyjama mental
Posté le 19-04-2021 à 11:48:53  profilanswer
 

C'est surtout le ton condescendant pour pisser des références et des poncifs mal digérés sur l'idée approximative qu'il se fait d'un "grand cinéma" que je trouve particulièrement imbitable.
 
Il y a des intervenants qui ont une grande culture cinématographique mais qui n'essayent pas de péter plus haut que leur cul et surtout qui ne confondent pas "goûts personnels" et cinéphilie.


---------------
Eponyme -- Le poil des abeilles, le parfum des algues moites --
n°62696432
Emzy
Rōnin
Posté le 19-04-2021 à 11:59:43  profilanswer
 

gregouf a écrit :


 
Le truc c'est que pour une orgie de violence c'est vraiment pas ca non plus que je recommenderai. J'ai trouve ca vraiment plat, y'a aucun des personnages dont on se soucie, donc ils meurent et puis on passe a un autre. Et les CGI pour le sang, ca marche vraiment pas je trouve, donc 45 minutes de ca, c'est long mais long... Et ils ont meme garde le fait de pas tuer la femme blanche! Vraiment rien a sauver pour moi. Je toucherai pas au 5.
 
 


Bah tu vois, pour avoir vu la version longue, j'ai trouvé une vraie réflexion sur la violence. On apprend notamment un peu plus sur le passé de Rambo (éleveur de chevaux dans le Montana ou un truc du genre), ce qui l'humanise, et surtout cela appuie le choc de voir cet homme transformé en machine à tuer, quasiment réduit à un chien de Pavlov abattant la violence d'un claquement de doigts.
 
Stallone a bien compris son personnage de Rambo (puisqu'il a co-écrit le script), et nous montre un futur crédible pour un type à qui l'on a appris qu'à tuer et rien d'autre.  
Le côté "quoi que tu fasses, la violence te rattrapera" m'a plu. Il y a un message extrêmement pessimiste sur la nature de l'homme en général, sur la finalité tragique d'une vie de guerrier.
 
D'ailleurs, Rambo parle plus dans la version longue, et c'est vraiment cool, car ça appuie encore plus le décalage entre l'humain et la machine qu'il est devenu. L'humain est toujours là, enfoui quelque part. On le voit notamment essayer de résoudre les problèmes autrement dans un premier temps, avant de basculer à nouveau à cause de la violence du monde.
 
Bref, j'avais passé un excellent moment devant, mais je ne peux que conseiller la version Director's cut.


---------------
Je rachète votre topic, commencez à faire vos valises.
n°62696511
Deep Test
Posté le 19-04-2021 à 12:04:59  profilanswer
 

brown paper bag a écrit :


Il y a des intervenants qui ont une grande culture cinématographique mais qui n'essayent pas de péter plus haut que leur cul et surtout qui ne confondent pas "goûts personnels" et cinéphilie.


C'est là qu'on est pas d'accord.
 
Je crois que certains grands réalisateurs comme Scorsese ou Almodovar ont dit clairement que les MCU/Marvel n'étaient pas du vrai cinéma.
Ça a déplût à certains, et puisqu'on vit dans un monde où tous les goûts doivent être mis sur le même plan, alors on leur a demandé de s'excuser.
 
Mais non, tu ne peux pas confondre Quand Passent les Cigognes avec Avengers EndGame.
L'un est du vrai cinéma, d'une beauté qui touche à la vie et à la mort des êtres humains. A l'attraction sensible de deux êtres durant une grande guerre. Avec des plans séquences inimaginables, techniquement très compliqués et remplis de détails.
 
De l'autre, un cinéma de fond vert, sans accroche sentimentale, des personnages auxquels on ne relit aucun sentiment. Du visuel sans odeur ni fulgurance.
 
Tout ne se vaut pas.


---------------
https://www.imdb.com/user/ur118724425/
n°62696520
gregouf
Abubu Grigoufi Al-Hibi
Posté le 19-04-2021 à 12:05:41  profilanswer
 

Emzy a écrit :


Bah tu vois, pour avoir vu la version longue, j'ai trouvé une vraie réflexion sur la violence. On apprend notamment un peu plus sur le passé de Rambo (éleveur de chevaux dans le Montana ou un truc du genre), ce qui l'humanise, et surtout cela appuie le choc de voir cet homme transformé en machine à tuer, quasiment réduit à un chien de Pavlov abattant la violence d'un claquement de doigts.

 

Stallone a bien compris son personnage de Rambo (puisqu'il a co-écrit le script), et nous montre un futur crédible pour un type à qui l'on a appris qu'à tuer et rien d'autre.
Le côté "quoi que tu fasses, la violence te rattrapera" m'a plu. Il y a un message extrêmement pessimiste sur la nature de l'homme en général, sur la finalité tragique d'une vie de guerrier.

 

D'ailleurs, Rambo parle plus dans la version longue, et c'est vraiment cool, car ça appuie encore plus le décalage entre l'humain et la machine qu'il est devenu. L'humain est toujours là, enfoui quelque part. On le voit notamment essayer de résoudre les problèmes autrement dans un premier temps, avant de basculer à nouveau à cause de la violence du monde.

 

Bref, j'avais passé un excellent moment devant, mais je ne peux que conseiller la version Director's cut.

 

Intéressant parce que la version ciné n'a vraiment aucun développement, ni dialogue autour de son personnage. Juste ce flashback cauchemardesque mais qui ne sert plus a rien ensuite, si ce n'est pour lui d'accepter qu'il n'est en effet qu'une arme sans humanité. Bon par pour autant que je m'y re-pencherai, mais ça veut dire que pour quelqu'un qui veut s'y pencher la DC est sans doute bien plus intéressante :jap:

Message cité 2 fois
Message édité par gregouf le 19-04-2021 à 12:06:28

---------------
"Toi qui souffres, qui que tu sois, entre, dors, mange, reprends espoir... ici on t'aime" - L'Abbe
n°62696541
Emzy
Rōnin
Posté le 19-04-2021 à 12:07:41  profilanswer
 

gregouf a écrit :


 
Intéressant parce que la version ciné n'a vraiment aucun développement, ni dialogue autour de son personnage. Juste ce flashback cauchemardesque mais qui ne sert plus a rien ensuite, si ce n'est pour lui d'accepter qu'il n'est en effet qu'une arme sans humanité. Bon par pour autant que je m'y re-pencherai, mais ça veut dire que pour quelqu'un qui veut s'y pencher la DC est sans doute bien plus intéressante :jap:


Eh bien pense à elle dans 10 ans quand tu voudras remater le film :D


---------------
Je rachète votre topic, commencez à faire vos valises.
n°62696678
gregouf
Abubu Grigoufi Al-Hibi
Posté le 19-04-2021 à 12:24:47  profilanswer
 

Samedi soir, en apercevant un documentaire sur Pepe Mujica, l’homme qui devrait devenir président de l’Univers, réalisé par Kusturica j’ai eu une expérience quasi Proustienne. Je me suis revu pendant mon adolescence sur le canapé familial à découvrir Underground pour la première fois sur Arte. Film qui je pense figure dans un top de mon cerveau, un coup de foudre instantané pour cette merveille d’Emir. Un film que j’aime d’amour!
Mais revenons à un autre amour, beaucoup plus classique celui-là, le grand Alfred, "divertisseur" de génie ! Direction le film qui lui ouvrira les portes d’Hollywood  [:alfa j:3]

 

The 39 Steps, Alfred Hitchcock – 1935

 

https://i.ibb.co/tZbRcfk/The-39-Steps-small.jpg

 

IMDb: https://www.imdb.com/title/tt0026029/

 

Les 39 Marches, c’est un peu le film fondateur de Hitchcock, on y trouve beaucoup de son approche du medium, beaucoup des thèmes et de la construction d’histoire qu’il développera ensuite. Le terme "ébauche" serait mal choisi, car le film fonctionne à merveille, est très bon, mais c’est celui qui permettra à Alfred de venir à Hollywood pour étendre sa cinematographie dans toutes ses dimensions. Les 39 Marches, c’est un peu North by Northwest avant l’heure !

 

Un homme charmant et charmeur qui se retrouve au milieu d’une situation qu’il ne comprend pas, une poursuite infernale pour sauver sa vie et qui le mettra sur la route d’une femme qui ne le croira initialement pas, du burlesque et de l’humour parfaitement intégré, une réalisation virevoltante ultra-créative (ce plan incroyable sur nos deux prisonniers escortés dans la voiture qui sort ensuite et filme la voiture roulant de nuit dans les landes Écossaises!) et un charme fou aussi bien visuel, que dans les dialogues et personnages! Robert Donat et Madeleine Carroll sont les personnages centraux de ce crime teinté d’espionnage, où un Canadien basé à Londres se doit d’empêcher une information secrète qu’il ne connaît pas de fuiter. On n’en sait pas plus que le personnage et c’est ce qui rend cette course si trépidante, cherchant comme lui à comprendre qui sont ses poursuiveurs et pour quelle raison! Film Britannique, le film s’ouvre donc dans Londres que l’on apercevra très brièvement avant que notre personnage fuit vers l’Écosse. Le plan du Pont du Forth marque la transition vers les landes Écossaises, et cette orgie visuelle, où le personnage cherche à démêler les fils de l’histoire. Ce plan fixe sur le pont, merveille d’ingénierie du 19eme siècle, parmi les plus beaux ponts du monde, où circule ce train à la configuration si particulière qu'elle y permet cette course poursuite  :love:

 

Telle une grand boucle, le film se ferme comme il s’ouvre, dans un théâtre Londonien (le Palladium, toujours là  :)), où se démêle devant nous le fil du mystère! C’est beau, c’est rythmé, c’est drôle, c’est créatif… C’est du Alfred !

 

TLDR#: Un des films fondateurs d’Alfred où il aligne toutes les qualités et idées qu’il continuera ensuite à Hollywood. Un vrai moment de cinema  [:goumite:3]

 

NB1: Faut que je me refasse la filmographie de Kusturica. J’en ai des trépidations rien que d’y penser  [:warkcolor]
NB2: Et pour les amateurs de pont, le Pont du Forth: https://fr.wikipedia.org/wiki/Pont_du_Forth


Message édité par gregouf le 19-04-2021 à 12:44:00

---------------
"Toi qui souffres, qui que tu sois, entre, dors, mange, reprends espoir... ici on t'aime" - L'Abbe
n°62696783
Space
Profil: Maux des rateurs
Posté le 19-04-2021 à 12:38:33  profilanswer
 

shia leboeuf a écrit :

Le Chant du Loup
 
Pas mal du tout, même très bien. Très agréablement surpris.
 
Même Omar Sy est correct.  
 
Ca fait plaisir de voir un très bon film français :love:

Qu'ils fassent plein de bruit, je veux que les poulpes pensent ètre à un concert d'AC/DC !!! [:hurle]  
 
 
 
Vu Love and Monsters sur Netflix ce week-end [:volta]
 
Suite à un cataclysme qui a décimé une grande partie de la population , les quelques humains restants vivent fractionnés dans plusieurs camps.
C'est l'histoire d'un type (interprété par le gus de Le Labyrinthe) qui part rejoindre sa greluche qui est située dans un autre camp , il va rencontrer divers PNJ dont un ancien (interprété par le gus de Horribilis) et il sera accompagné par un truc poilu à quatre pattes (interprété par le gus de Rintintin) pour affronter divers streums.
 
C'est un survival familial orienté ado , l'ambiance du film fait assez jeux vidéo , la première heure du film passe à peu près si on ne se montre pas trop exigeant... après cela part en cacahuètes [:klm:1]  
 
https://i.postimg.cc/wMy8wdhb/poster-redimensionner.jpg


Message édité par Space le 19-04-2021 à 12:38:53

---------------
VDS lot de 2 étuis + une coque pour Xiaomi Mi5s pour 10€in - Ma cinémathèque
n°62697273
Rasthor
Posté le 19-04-2021 à 13:34:08  profilanswer
 

Deep Test a écrit :


C'est là qu'on est pas d'accord.
 
Je crois que certains grands réalisateurs comme Scorsese ou Almodovar ont dit clairement que les MCU/Marvel n'étaient pas du vrai cinéma.
Ça a déplût à certains, et puisqu'on vit dans un monde où tous les goûts doivent être mis sur le même plan, alors on leur a demandé de s'excuser.
 
Mais non, tu ne peux pas confondre Quand Passent les Cigognes avec Avengers EndGame.
L'un est du vrai cinéma, d'une beauté qui touche à la vie et à la mort des êtres humains. A l'attraction sensible de deux êtres durant une grande guerre. Avec des plans séquences inimaginables, techniquement très compliqués et remplis de détails.
 
De l'autre, un cinéma de fond vert, sans accroche sentimentale, des personnages auxquels on ne relit aucun sentiment. Du visuel sans odeur ni fulgurance.
 
Tout ne se vaut pas.


Le problème est cette vision binaire "vrai cinéma" vs "cinéma industriel". Il y a pléthore de films qui peuvent être classe dans les deux en même temps, ou qui ont des aspects des deux.  
Prenons les Aliens:
1) Réalisé par Ridley Scott.
2) Réalisé par James Cameron.
3) Réalisé par David Fincher.
4) Réalisé par Jean-Pierre Jeunet.
 
=> Est-ce du "vrai cinéma" ou du "cinéma industriel"?
 
Les Batman de Nolan et Burton, ou le Joker:
=> est-ce du "vrai cinéma" ou du "cinéma industriel"?
 
Pulp Fiction de Tarantino (et ses autres films):
=> est-ce du "vrai cinéma" ou du "cinéma industriel"?
 
Les films coréens de Bong Joon-ho et Park Chan-wook:
=> est-ce du "vrai cinéma" ou du "cinéma industriel"?
 
 
 
Pour moi, il y a des facteurs objectifs et subjectifs pour dire qu'un film est bons ou mauvais. Donc goût personnels et cinéphilie sont liés.

n°62697312
Deep Test
Posté le 19-04-2021 à 13:39:17  profilanswer
 

Rasthor a écrit :


Le problème est cette vision binaire "vrai cinéma" vs "cinéma industriel". Il y a pléthore de films qui peuvent être classe dans les deux en même temps, ou qui ont des aspects des deux.  
Prenons les Aliens:
1) Réalisé par Ridley Scott.
2) Réalisé par James Cameron.
3) Réalisé par David Fincher.
4) Réalisé par Jean-Pierre Jeunet.
 
=> Est-ce du "vrai cinéma" ou du "cinéma industriel"?
 
Les Batman de Nolan et Burton, ou le Joker:
=> est-ce du "vrai cinéma" ou du "cinéma industriel"?
 
Pulp Fiction de Tarantino (et ses autres films):
=> est-ce du "vrai cinéma" ou du "cinéma industriel"?
 
Les films coréens de Bong Joon-ho et Park Chan-wook:
=> est-ce du "vrai cinéma" ou du "cinéma industriel"?
 
 
 
Pour moi, il y a des facteurs objectifs et subjectifs pour dire qu'un film est bons ou mauvais. Donc goût personnels et cinéphilie sont liés.


Dans le fond t'as raison.
Pour moi ça se règle en trois : (i) cinéma de très haut niveau, qui se rapporte à l'art et qui durera plusieurs décennies dans les mémoires (ii) cinéma ordinaire qui ne restera quelques années (iii) le cinéma poubelle, qui n'a pas à se faire appeler cinéma.
 
Les Batman & co, c'est la deuxième catégorie.


---------------
https://www.imdb.com/user/ur118724425/
n°62697355
casey jone​s
Posté le 19-04-2021 à 13:44:27  profilanswer
 

gregouf a écrit :


 
Intéressant parce que la version ciné n'a vraiment aucun développement, ni dialogue autour de son personnage. Juste ce flashback cauchemardesque mais qui ne sert plus a rien ensuite, si ce n'est pour lui d'accepter qu'il n'est en effet qu'une arme sans humanité. Bon par pour autant que je m'y re-pencherai, mais ça veut dire que pour quelqu'un qui veut s'y pencher la DC est sans doute bien plus intéressante :jap:


 
dans mes souvenirs, la director's cut n'apporte qu'une scène intéressante de plus concernant la caractérisation du personnage

Spoiler :

dialogue sous la pluie entre rambo et la nana sur l'absurdité de la guerre


pour le reste, je trouve qu'elle amoindri l'impact de certaines scènes

Spoiler :

pas de gosse tué en gros plan, monologue intérieur de rambo remplacé par la prière du pasteur au moment où il forge sa machette


il y a une petite scène de fan service aussi

Spoiler :

rambo se débarrasse de son vieux couteau des trois premiers films


donc, globalement, je préfère la version ciné :)

n°62697367
Spaune
Cordialement
Posté le 19-04-2021 à 13:46:04  profilanswer
 

Deep Test a écrit :


Dans le fond t'as raison.
Pour moi ça se règle en trois : (i) cinéma de très haut niveau, qui se rapporte à l'art et qui durera plusieurs décennies dans les mémoires (ii) cinéma ordinaire qui ne restera quelques années (iii) le cinéma poubelle, qui n'a pas à se faire appeler cinéma.

 

Les Batman & co, c'est la deuxième catégorie.

 


Bah non, BTTF par exemple, dans ta définition c'est du II.
Pourtant ca restera dans les memoires.
Alien (1979, faut il le rappeler) a une place bien plus importante dans le cinéma que certains films que tu mettrais en I.
Les westerns, c'est du II, et pourtant, y'en a pas mal qui ont une place immense dans l'histoire du cinéma (La trilogie du dollar, La horde sauvage...)

 

Arrête de vouloir hierarchiser, c'est stupide

Message cité 1 fois
Message édité par Spaune le 19-04-2021 à 13:48:33

---------------
Un doute sur une taille de basquette -> asphaltgold a la réponse frer // Mon topic vente
n°62697422
Deep Test
Posté le 19-04-2021 à 13:51:27  profilanswer
 

Spaune a écrit :


Bah non, BTTF par exemple, dans ta définition c'est du II.  
Pourtant ca restera dans les memoires.
Alien (1979, faut il le rappeler) a une place bien plus importante dans le cinéma que certains films que tu mettrais en I.
Les westerns, c'est du II, et pourtant, y'en a pas mal qui ont une place immense dans l'histoire du cinéma (La trilogie du dollar, La horde sauvage...)
 
Arrête de vouloir hierarchiser, c'est stupide


Je suis pas en train de dire que y'a que les films en noir et blanc des années 50 qui doivent être considérés comme de l'art  :o  
BTTF est peut-être considéré comme de l'art par certains (moi j'ai pas aimé, mais je comprends qu'on aime).
 
Alien, ça me fait penser à The Thing. Y'a certains Carpenter qui peuvent être considérés comme avant-gardistes et comme de l'art.
 
Mais cependant, je fous tous les Nolan dans la cat. 2 car c'est non significatif dans l'histoire du cinéma.


Message édité par Deep Test le 19-04-2021 à 13:51:37

---------------
https://www.imdb.com/user/ur118724425/
n°62697453
Deep Test
Posté le 19-04-2021 à 13:53:43  profilanswer
 

Je voyais ce montage sur Quand Passent les Cigognes  [:doppelgangbanger:3]  [:doppelgangbanger:3]  [:doppelgangbanger:3]  
https://www.youtube.com/watch?v=8V7NHxgpGMU
 
Bon, faut avoir vu le film pour tout comprendre.
Mais même sans l'avoir vu, on se rend compte du niveau.


---------------
https://www.imdb.com/user/ur118724425/
n°62697471
Spaune
Cordialement
Posté le 19-04-2021 à 13:55:17  profilanswer
 

Le "non significatif" c'est toi qui le dit, ça n'est absolument pas un critère objectif comme tu sembles vouloir le marteler.
 
Et c'est bien toi qui dit "ne durera que quelques années", or les films qui restent sont souvent des films qui induise un succès populaire certain, que tes films d'art n'auront pas forcément.
 
En gros la limite est fluide entre ton 1 et ton 2, et pas absolue.


---------------
Un doute sur une taille de basquette -> asphaltgold a la réponse frer // Mon topic vente
n°62697583
Gros Boule​t
Born to troll
Posté le 19-04-2021 à 14:07:31  profilanswer
 

Deep Test a écrit :

Je voyais ce montage sur Quand Passent les Cigognes [:doppelgangbanger:3] [:doppelgangbanger:3] [:doppelgangbanger:3]
https://www.youtube.com/watch?v=8V7NHxgpGMU

 

Bon, faut avoir vu le film pour tout comprendre.
Mais même sans l'avoir vu, on se rend compte du niveau.


Ce genre de montage tendrait plutôt à m'énerver. Parce qu'il charcute, pour en faire au final un... clip, des scènes et séquences dont le découpage était très différent.

 

Cf. ce plan-séquence par exemple: https://youtu.be/3U9ceWpqyMk
qui s'y retrouve charcuté en multiples petits fragments...
:/

Message cité 1 fois
Message édité par Gros Boulet le 19-04-2021 à 14:07:55
n°62697609
Rasthor
Posté le 19-04-2021 à 14:09:43  profilanswer
 

Deep Test a écrit :


Dans le fond t'as raison.
Pour moi ça se règle en trois : (i) cinéma de très haut niveau, qui se rapporte à l'art et qui durera plusieurs décennies dans les mémoires (ii) cinéma ordinaire qui ne restera quelques années (iii) le cinéma poubelle, qui n'a pas à se faire appeler cinéma.
 
Les Batman & co, c'est la deuxième catégorie.


Le problème avec tes groupes I et II, c'est que tu peux avoir des films industriels (II ou III) qui restent pendant des décennies car bénéficiant d'un culte (par exemple Dune, Retour vers le Futur (comme dit plus haut), Les Griffes de la nuit, etc...).

n°62697709
gregouf
Abubu Grigoufi Al-Hibi
Posté le 19-04-2021 à 14:19:16  profilanswer
 

Spaune a écrit :

Le "non significatif" c'est toi qui le dit, ça n'est absolument pas un critère objectif comme tu sembles vouloir le marteler.
 
Et c'est bien toi qui dit "ne durera que quelques années", or les films qui restent sont souvent des films qui induise un succès populaire certain, que tes films d'art n'auront pas forcément.
 
En gros la limite est fluide entre ton 1 et ton 2, et pas absolue.


 

Citation :


J'estime qu'ils se trompent lourdement ceux qui affirment que les bases de la connaissance, de la culture, les bases de tout sont nécessairement ces classiques que l'on trouve énumérés dans toutes les listes des "meilleurs" livres. Je sais qu'il existe plusieurs universités dont tout le programme se fonde sur ce genre de liste. A mon avis, tout homme doit bâtir lui-même ses propres fondations. C'est le caractère unique de chacun qui en fait un individu. Quels que soient les matériaux qui ont contribué à donner sa forme à notre culture, chaque homme doit décider tout seul des éléments qu'il y choisira pour son propre usage. Les grandes œuvres sélectionnées par des esprits universitaires ne représentent que leur choix à eux. De tels esprits ont la manie de s'imaginer être nos guides élus, nos mentors. Peut-être si l'on nous laissait libre, finirions-nous par partager leur point de vue. Mais le moyen le plus sur de ne pas parvenir à ce résultat, c'est de conseiller la lecture de telle liste de livres, représentant les soi-disant fondations de toute culture. Un homme devrait commencer par son époque. Il devrait commencer par se familiariser avec le monde où il vit et dont il fait partie. Il ne devrait pas avoir peur de lire trop ou trop peu. Il devrait lire comme il mange ou comme il prend de l'exercice. Le bon lecteur ne tardera pas à graviter autour des bons livres. Il découvrira, grâce à ses contemporains, ce qu'il y a dans la littérature du passé qui apporte un exemple, une inspiration ou simplement un délassement. Il devrait avoir le plaisir de faire ces découvertes tout seul, à sa guise. Tout ce qui a de la valeur, du charme, de la beauté, tout ce qui est lourd de sagesse ne saurait être perdu ni oublié. Mais les choses peuvent perdre toute valeur, tout charme, toute séduction, si l'on vous traîne par les cheveux pour les admirer...


 - Henry Miller, Ils étaient vivants et il m'ont parlé
 
La transposition au 7eme art n'en saura que des plus simples  :jap:


---------------
"Toi qui souffres, qui que tu sois, entre, dors, mange, reprends espoir... ici on t'aime" - L'Abbe
n°62697752
Deep Test
Posté le 19-04-2021 à 14:24:21  profilanswer
 

Gros Boulet a écrit :


Ce genre de montage tendrait plutôt à m'énerver. Parce qu'il charcute, pour en faire au final un... clip, des scènes et séquences dont le découpage était très différent.
 
Cf. ce plan-séquence par exemple: https://youtu.be/3U9ceWpqyMk
qui s'y retrouve charcuté en multiples petits fragments...
:/


 
Oui j'ai pensé pareil.
Mais OSEF quand t'as vu le film, moi ça m'a plu car ça m'a rappelé justement les plans séquences (comme celle de l'escalier qui est complètement dingue).
 
Mais t'as raison que ça travesti un peu l'idée du film.


---------------
https://www.imdb.com/user/ur118724425/
n°62698031
shia leboe​uf
Vraie Chance pour la France
Posté le 19-04-2021 à 14:47:15  profilanswer
 

Puisque ça parle vrai cinéma véritable, je vous conseille le podcast de Capture Mag consacré à Mel Gibson Le Légendaire.


---------------
Blue Lives Matter
n°62698088
machin_
Posté le 19-04-2021 à 14:51:41  profilanswer
 

Y'a une forme d'elitisme à vouloir classer le cinéma, le gros cinéphile qui conchie Marvel, je comprend complètement. C'est comme en musique, moi je peux écouter des trucs qui peuvent paraître élitiste, et ça l'est si on se place du point de vue du grand public. C'est pareil pour le cinéma.

n°62699281
Garland56
Marié 2 enfants
Posté le 19-04-2021 à 16:31:20  profilanswer
 

Vu que ça parle VRAI cinéma, l'odieux connard a semble-t-il apprécié Wonder woman 84  [:arantheus]  
 
https://unodieuxconnard.com/2021/04 [...] oman-1984/
 
Pour ma part, j'ai regardé First man hier soir.  
J'ai bien aimé la retranscription du premier vol sur la Lune avec l'histoire familiale de Neil Armstrong en toîle de fond (bien romancée j'imagine). Par contre l'interprétation de Ryan Gosling  [:delarue5] on a dû lui dire de s'inspirer de Tom Hanks dans Forest Gump, c'est pas possible...


Message édité par Garland56 le 19-04-2021 à 16:34:34

---------------
Ladies and gentlemen! boys and girls! Please! Put your hands together! The one... the only... CASTLEVANIAAAAA!
n°62699296
Nighttime ​Bird
Predator666 on PSN/TF2/L4D
Posté le 19-04-2021 à 16:32:03  profilanswer
 

machin_ a écrit :

Y'a une forme d'elitisme à vouloir classer le cinéma, le gros cinéphile qui conchie Marvel, je comprend complètement. C'est comme en musique, moi je peux écouter des trucs qui peuvent paraître élitiste, et ça l'est si on se place du point de vue du grand public. C'est pareil pour le cinéma.


 
J'imagine que tu n'en arrives pas au point de déclarer des trucs débilos du genre "je déteste toute la musique américaine".

Message cité 1 fois
Message édité par Nighttime Bird le 19-04-2021 à 16:32:28

---------------
« les êtres du Bulk referment le tesseract »
mood
Publicité
Posté le   profilanswer
 

 Page :   1  2  3  4  5  ..  9006  9007  9008  ..  9028  9029  9030  9031  9032  9033

Aller à :
Ajouter une réponse
 

Sujets relatifs
Voilà, c'est fait .... de Bla bla - Divers on passe à DiscussionsLoisirs - Magic the Gathering - votre topic
Le topic des fans de techno, trance, goa,... Vol.7Catégorie Discussions - Explications & Règles
Plus de sujets relatifs à : Topic Ciné - News, discussions, débats, infos, bandes-annonces, séries


Copyright © 1997-2018 Hardware.fr SARL (Signaler un contenu illicite / Données personnelles) / Groupe LDLC / Shop HFR