Forum |  HardWare.fr | News | Articles | PC | Prix | S'identifier | S'inscrire | Aide | Shop Recherche
1286 connectés 

  FORUM HardWare.fr
  Discussions
  Actualité

  L'avenir de la Planète Terre, de l'Humanité et des espèces

 



 Mot :   Pseudo :  
 
 Page :   1  2  3  4  5  6  7  8  9  10
Page Précédente
Auteur Sujet :

L'avenir de la Planète Terre, de l'Humanité et des espèces

n°39633440
Modération
Posté le 30-09-2014 à 10:31:18  answer
 

« La Terre a perdu la moitié de ses populations d'espèces sauvages en 40 ans »
 
Voici la conclusion du rapport Planète Vivante 2014 établi par WWF, en partenariat avec Zoological society of London, Global Footprint Network, et Water Footprint Network.
 
Articles de Presse :
LeMonde.fr : « La Terre a perdu la moitié de ses populations d'espèces sauvages en 40 ans »
Libération.fr : « Deux fois moins d'animaux sauvages dans le monde qu'en 1970 »
 
Quelques graphiques édifiants :
 
http://i167.photobucket.com/albums/u145/HAL-9000_photos/Image1_zps983b72f8.png
Source : Rapport Planète Vivante 2014
 
http://i167.photobucket.com/albums/u145/HAL-9000_photos/Image3_zpsd95be3d0.png
Source : Rapport Planète Vivante 2014
 
http://i167.photobucket.com/albums/u145/HAL-9000_photos/Image2_zpsdff0147f.png
Source : Rapport Planète Vivante 2014
 
http://i167.photobucket.com/albums/u145/HAL-9000_photos/Image4_zpsd2c59b0f.png
Source : Rapport Planète Vivante 2014

mood
Publicité
Posté le 30-09-2014 à 10:31:18  profilanswer
 

n°39633560
ticaribou
Posté le 30-09-2014 à 10:41:32  profilanswer
 

bonne chance petit topic
mais les gens sont tellement plus intéressés par "où vais-je passer mes prochaines vacances ? " que par le sort d'une chtite grenouille qui disparait définitivement en silence..........silence, on tue..........

n°39634630
Aragorn Le​ Rouge
Clever cars are never punished
Posté le 30-09-2014 à 11:49:21  profilanswer
 

Une espèce qui disparait c'est une espèce qui n'a pas su s'adapter :spamafote:
 
Revoyez vos bouquins de biologie, la terre a connu des cataclysmes bien pire que l'homme :spamafote:
 
Pour une espèce qui disparait combien sont "favorisées" ?
 
Préserver "par la main de l'homme" une espèce plutôt qu'une autre c'est un non sens. Par contre la disparition de l'homme là oui c'est clairement une très bonne solution, pet-être grâce à ebola qui sait :whistle:


---------------
The 911 is like an arrow that you are trying to shoot backwards. - Anatole Lapine
n°39634906
CyrilleTel​mer
magical négro
Posté le 30-09-2014 à 12:07:10  profilanswer
 

Aragorn Le Rouge a écrit :

Une espèce qui disparait c'est une espèce qui n'a pas su s'adapter :spamafote:
 
Revoyez vos bouquins de biologie, la terre a connu des cataclysmes bien pire que l'homme :spamafote:
 
Pour une espèce qui disparait combien sont "favorisées" ?
 
Préserver "par la main de l'homme" une espèce plutôt qu'une autre c'est un non sens. Par contre la disparition de l'homme là oui c'est clairement une très bonne solution, pet-être grâce à ebola qui sait :whistle:


 
Une très bonne solution pour quoi? Vu que selon toi tant qu'on sait s'adapter on a le droit de faire disparaitre autant d'espèce qu'on veut? Si c'est à elles de s'adapter, c'est pas à nous de disparaitre.


---------------
Test scientifique de prédiction de miss france @HFR
n°39635808
Aragorn Le​ Rouge
Clever cars are never punished
Posté le 30-09-2014 à 13:45:45  profilanswer
 


 
Justement cette "causalité" devient une justification pour jouer les mères natures, mettre en avant un pseudo principe de préservation de la biodiversité (me fera toujours marrer d'entendre ces putains d’éleveurs nous bassiner avec la biodiversité des pâturages...) pour ensuite s'amuser, y'a pas d'autres mots, à préserver une espèce aux détriments d'autres simplement parce qu'elle est plus choupi ou qu'il n'en reste que 10 dans le monde...
 
On ferait bien mieux de préserver les biotopes i.e. ne pas y aller. Suffit de regarder les zones d'exclusion autour de Tchernobyl, meilleure solution ever pour la nature ! Ca foisonne et ça s'équilibre tout seul, sans que l'Homme vienne y foutre la merde avec ses gros sabots (bon ok y'a des radiations, beaucoup de radiation, mais pas d'humain).
 

CyrilleTelmer a écrit :


 
Une très bonne solution pour quoi? Vu que selon toi tant qu'on sait s'adapter on a le droit de faire disparaitre autant d'espèce qu'on veut? Si c'est à elles de s'adapter, c'est pas à nous de disparaitre.


 
Très bonne solution pour les biotopes en général. Déforestation, pollution ça te cause ? Nous, on ne s'adapte pas, on adapte notre milieu, c'est pas vraiment pareil. Mais venir pleurer pour telle ou telle espèce qui a ou qui va disparaitre je trouve ça fichtrement hypocrite quand on ne sait même pas diminuer la pollution en général... Mais comme toute espèce on viendra à disparaitre.


---------------
The 911 is like an arrow that you are trying to shoot backwards. - Anatole Lapine
n°39635959
ticaribou
Posté le 30-09-2014 à 13:57:27  profilanswer
 

en 40 ans, réussir à faire disparaître la moitié des espèces, qui dit mieux ?
en dehors d'un vrai gros cataclysme, genre celui qui a anéanti les dinosaures, l'homme est à lui tout seul un autre vrai cataclysme. En plus il est con ! il scie la branche sur laquelle il est assis, et plus on le prévient de faire gaffe, plus il met de l'énergie à scier en niant le truc..........

n°39636112
CyrilleTel​mer
magical négro
Posté le 30-09-2014 à 14:07:29  profilanswer
 


 

Aragorn Le Rouge a écrit :


 
Très bonne solution pour les biotopes en général. Déforestation, pollution ça te cause ? Nous, on ne s'adapte pas, on adapte notre milieu, c'est pas vraiment pareil. Mais venir pleurer pour telle ou telle espèce qui a ou qui va disparaitre je trouve ça fichtrement hypocrite quand on ne sait même pas diminuer la pollution en général... Mais comme toute espèce on viendra à disparaitre.


 
Oui, mais les biotopes, ne sont rien d'autre qu'une liste d'espèces dans un endroit donné. Si elles ne savent pas survivre à notre présence, c'est que ce sont des espèces qui n'ont pas su s'adapter, c'est tout. Pareil pour la déforestation, ce n'est rien de plus que la réduction d'un certain nombres d'espèces dans un endroit particulier. Donc si elles ne savent pas s'adapter, tant pis. Idem pour la pollution. C'est la manifestation de notre présence dans l'environnement. Les lapins creusent des terriers, nous on fait des maisons, on coupe les arbres et tout. Ceux qui s'adaptent à ce nouvel équilibre créé par nous, tant mieux. Les autres, tant pis.  
Tout ça pour dire que, ou bien tu te considères comme une espèce morale, et à ce moment tu en as quelque chose à faire que des espèces disparaissent par ta faute, et tu essaies de les aider à s'adapter/à survivre, ou bien tu choisis de t'inscrire dans l'ordre amoral de la survie du plus fort, auquel cas ça n'a pas le moindre sens de parler de préservation des biotopes (sauf ceux qui te font vivre) et encore moins de souhaiter la disparition de ta propre espèce.


---------------
Test scientifique de prédiction de miss france @HFR
n°39636285
epsiloneri​dani
Posté le 30-09-2014 à 14:19:31  profilanswer
 


 
La seule chose à faire pour préserver les écosystèmes, c'est de délimiter des zones suffisamment grandes (de la taille d'un département français chacune, ça me semblerait pas mal) et d'interdire strictement leur accès à tout homo sapiens. Il faudrait donc commencer par rendre à la nature les terres dont on n'a plus besoin. Je vais provoquer un peu mais l'acte le plus écolo qu'on puisse faire, c'est de fermer un bureau de poste ou une école dans un petit village.

n°39636484
boober
Compromis, chose due
Posté le 30-09-2014 à 14:33:13  profilanswer
 

quand tu vois ce que devient un terrain en friche en 10 ans... et les especes disaprues qui s'y re-implantent... j'imagine en 100 ans... 1000 ans. Les traces de notre passage seraient rapidement effacées. quelques millenaires tout au plus.
 
J'ai bien l'impression que l'Homme se donne globalement une importance plus grande qu'elle ne l'est réellement.  
Mais bon le nombrilisme fait tourner le monde et permet de se donner une raison d'exister.


---------------
Entrez dans la dance clap clap, les soucis n'ont pas de chance, la musique commence, clap clap, ça c'est Fraggle Rock!
n°39636525
clockover
That's the life
Posté le 30-09-2014 à 14:36:56  profilanswer
 

Sauf pour les espèces définitivement éteintes ;)


---------------
-----
mood
Publicité
Posté le 30-09-2014 à 14:36:56  profilanswer
 

n°39636694
boober
Compromis, chose due
Posté le 30-09-2014 à 14:48:03  profilanswer
 

clockover a écrit :

Sauf pour les espèces définitivement éteintes ;)


 
 
c'est pas tant l'extinction des espèces qui est a craindre. C'est triste, c'est certain, d'autant que c'est la conséquences en partie ou plus gloablement de nos actions.  
Ce qui est craindre ce sont les répercussions de ces extinctions sur la chaine alimentaire, l'équilibre des écosystèmes et tous les effets en cascade, difficile a mesurer, que cela peut (va?) provoquer. Y compris sur nous même.
 
 
 


---------------
Entrez dans la dance clap clap, les soucis n'ont pas de chance, la musique commence, clap clap, ça c'est Fraggle Rock!
n°39636742
boober
Compromis, chose due
Posté le 30-09-2014 à 14:50:47  profilanswer
 


 
le nombrilisme consiste aussi a donner a l'Homme une importance qu'il n'a pas. (centre de l'univers, le plus intelligent, le plus fort, le plus destructeur ... )


---------------
Entrez dans la dance clap clap, les soucis n'ont pas de chance, la musique commence, clap clap, ça c'est Fraggle Rock!
n°39636830
LooSHA
Allah Akbar
Posté le 30-09-2014 à 14:57:01  profilanswer
 

Aragorn Le Rouge a écrit :

Une espèce qui disparait c'est une espèce qui n'a pas su s'adapter :spamafote:
 
Revoyez vos bouquins de biologie, la terre a connu des cataclysmes bien pire que l'homme :spamafote:
 
Pour une espèce qui disparait combien sont "favorisées" ?
 
Préserver "par la main de l'homme" une espèce plutôt qu'une autre c'est un non sens. Par contre la disparition de l'homme là oui c'est clairement une très bonne solution, pet-être grâce à ebola qui sait :whistle:


Oh là bijou, avant de parler de préserver, si on disait plutôt ne pas nuire à telle ou telle espèce ? [:petrus75]  
Parce que quand on en est au stade de la préservation, c'est qu'on a bien déconné auparavant.
 

boober a écrit :

quand tu vois ce que devient un terrain en friche en 10 ans... et les especes disaprues qui s'y re-implantent... j'imagine en 100 ans... 1000 ans. Les traces de notre passage seraient rapidement effacées. quelques millenaires tout au plus.
 
J'ai bien l'impression que l'Homme se donne globalement une importance plus grande qu'elle ne l'est réellement.  
Mais bon le nombrilisme fait tourner le monde et permet de se donner une raison d'exister.


Alors là c'est très très fort [:ddr555]


---------------
Tu ne te feras point d'image taillée, ni de représentation quelconque des choses qui sont en haut dans les cieux, qui sont en bas sur la terre, et qui sont dans les eaux plus bas que la terre.
n°39636888
boober
Compromis, chose due
Posté le 30-09-2014 à 15:00:27  profilanswer
 


LooSHA a écrit :


Alors là c'est très très fort [:ddr555]


 
ne te fait pas plus bete que tu ne l'es. clockover a tres bien compris ce que je voulais dire. lui.


---------------
Entrez dans la dance clap clap, les soucis n'ont pas de chance, la musique commence, clap clap, ça c'est Fraggle Rock!
n°39636905
Aragorn Le​ Rouge
Clever cars are never punished
Posté le 30-09-2014 à 15:01:14  profilanswer
 

CyrilleTelmer a écrit :

 

Oui, mais les biotopes, ne sont rien d'autre qu'une liste d'espèces dans un endroit donné. Si elles ne savent pas survivre à notre présence, c'est que ce sont des espèces qui n'ont pas su s'adapter, c'est tout. Pareil pour la déforestation, ce n'est rien de plus que la réduction d'un certain nombres d'espèces dans un endroit particulier. Donc si elles ne savent pas s'adapter, tant pis. Idem pour la pollution. C'est la manifestation de notre présence dans l'environnement. Les lapins creusent des terriers, nous on fait des maisons, on coupe les arbres et tout. Ceux qui s'adaptent à ce nouvel équilibre créé par nous, tant mieux. Les autres, tant pis.
Tout ça pour dire que, ou bien tu te considères comme une espèce morale, et à ce moment tu en as quelque chose à faire que des espèces disparaissent par ta faute, et tu essaies de les aider à s'adapter/à survivre, ou bien tu choisis de t'inscrire dans l'ordre amoral de la survie du plus fort, auquel cas ça n'a pas le moindre sens de parler de préservation des biotopes (sauf ceux qui te font vivre) et encore moins de souhaiter la disparition de ta propre espèce.

 

Que vient faire la morale là dedans :lol: Et comparer notre mode de vie à celui du reste du règne vivant, mis à part pour trouver des similitudes avec les bactéries (i.e. on "vide" le milieu dans lequel on se trouve pour ensuite aller coloniser ailleurs). Parler d'adaptation par rapport à la déforestation faut pas non plus déconner !

 

Et parler "d'aider à s'adapter/à survivre" mais quelle connerie ! Suffit de les laisser vivre. On est assez "malin" pour adapter notre milieu, autant le faire sans gèner le reste ni vouloir absolument tout diriger... Quant à la disparition de notre espèce, comme toute espèce ça va bien finir par lui arriver :spamafote: Ce n'est pas un souhait, c'est la simple réalité de la vie.

 
LooSHA a écrit :


Oh là bijou, avant de parler de préserver, si on disait plutôt ne pas nuire à telle ou telle espèce ? [:petrus75]
Parce que quand on en est au stade de la préservation, c'est qu'on a bien déconné auparavant.

 


 

J'y peux rien c'est le terme à la mode chez les écolos (il y a un marais à "préserver" pas loin de chez moi, les communes environantes ont entre-autres financé des tunnels sous routier pour que les bébêtes ne finissent plus en crêpes sur la route qui sépare le marais "à préserver" de la forêt "pleine de chasseurs quand la chasse est ouverte".

Message cité 2 fois
Message édité par Aragorn Le Rouge le 30-09-2014 à 15:05:10

---------------
The 911 is like an arrow that you are trying to shoot backwards. - Anatole Lapine
n°39637308
Aragorn Le​ Rouge
Clever cars are never punished
Posté le 30-09-2014 à 15:25:53  profilanswer
 


 
J'aime lorsqu'on me vouvoie [:diwa7:4] Celui du critique plutôt que du contradicteur.  
 
Non je n'ai pas lu en intégralité le rapport, mais j'ai regardé les graphiques, comme d'hab on prend quelques milliers d'espèces de-ci de-là et on en fait des jolis courbes. Sur près de 2 millions d’espèces différentes recensées sur les 8 à 30 millions à découvrir, est-ce vraiment pertinent ? Je suis quasi certain qu'en choisissant un millier d'espèces "prospères" on obtiendrait les courbes inverses.
 
Bref ça reste une méthode alarmiste pour sensibiliser le quidam à la "préservation" des biotopes où on va encore signer des pétitions ou envoyer des like pour sauver les ours blancs de la fonte de la banquise...
 


---------------
The 911 is like an arrow that you are trying to shoot backwards. - Anatole Lapine
n°39637511
ticaribou
Posté le 30-09-2014 à 15:39:00  profilanswer
 

Aragorn Le Rouge a écrit :


 
J'aime lorsqu'on me vouvoie [:diwa7:4] Celui du critique plutôt que du contradicteur.  
 
Non je n'ai pas lu en intégralité le rapport, mais j'ai regardé les graphiques, comme d'hab on prend quelques milliers d'espèces de-ci de-là et on en fait des jolis courbes. Sur près de 2 millions d’espèces différentes recensées sur les 8 à 30 millions à découvrir, est-ce vraiment pertinent ? Je suis quasi certain qu'en choisissant un millier d'espèces "prospères" on obtiendrait les courbes inverses.
 
Bref ça reste une méthode alarmiste pour sensibiliser le quidam à la "préservation" des biotopes où on va encore signer des pétitions ou envoyer des like pour sauver les ours blancs de la fonte de la banquise...
 


on n'aura pas le temps de les découvrir because pollution déforestation et faut bien bien creuser distroyer anéantir au nom de la ste croissance et son ange le billet vert.après nous, le déluge..........
des espèces prospères ? késako ? du saumon élevé en norvège de façon que même les norvégiens évitent d'en bouffer ? des vaches dans des enclos sans un brin d'herbe élevées avec de la bouffe pourrie aux USA ? les quelques sangliers rescapés qui faute de territoire suffisant vont saccager un champ voisin ?  
en ce moment c'est la guerre en baie de somme : 60 phoques qui osent bouffer du poisson.......ils étaient des centaines 100 ans plus tôt sans aucunement gêner les pêcheurs...........
VOUS voulez quoi ? qu'il ne reste que l'homme sur terre ? sans plantes ni animaux (ça marche de pair) bin l'homme n'est rien......il disparait.......
http://www.dailymotion.com/video/x [...] rien_music

n°39637699
Aragorn Le​ Rouge
Clever cars are never punished
Posté le 30-09-2014 à 15:52:36  profilanswer
 


 
Apprends à lire... Je critique, je ne la contredis pas. Comme toute étude scientifique quoi. Ah ce n'est pas une étude peer-reviewed ? Donc ça n'a aucune valeur scientifique :whistle:


---------------
The 911 is like an arrow that you are trying to shoot backwards. - Anatole Lapine
n°39637729
boober
Compromis, chose due
Posté le 30-09-2014 à 15:54:34  profilanswer
 


 
 "La Terre a perdu la moitié de ses populations d'espèces sauvages en 40 ans"  
 
 
déjà j'ai pas trouver cette phrase dans le rapport.
 
par contre j'ai trouvé
 

Citation :

les populations d’espèces de vertébrés sont approximativement la moitié de ce qu’elles étaient il y a 40 ans


 
bon peut etre pas pour les vaches, les moutons et autres animaux d'elevages. Tout cela est heureusement judicieusement pondéré !
 
et derriere un bon gros discours sur "ça correspond au moment ou l'Homme a besoin de 1 terre et demi pour subvenir a ses besoins" (en résumé hein)
 
et tout le discours qui suit, que tu as donc lu, tu sous entenderais qu'il ne pointe pas clairement l'Homme comme responsable de cette diminution? que ça ne sous entends pas un caractere destructeur, et massivement destructeur, des autres especes par l'espece humaine?
 
allons allons, soit un peu honnête. On parle bien ici d'une destruction massive perpetré par l'Homme. de rien d'autre. limite comparable aux grandes extinction passées. avec en plus comme l'une des causes marquées, le rechauffement climatique (et le rechauffement climatique? c'est la faute a qui?)
 
nombrilisme oui.
 
 
 
 
 
 


---------------
Entrez dans la dance clap clap, les soucis n'ont pas de chance, la musique commence, clap clap, ça c'est Fraggle Rock!
n°39637851
boober
Compromis, chose due
Posté le 30-09-2014 à 16:03:53  profilanswer
 

je suis tout ce qu'il y a de plus serieux moi monsieur :o


---------------
Entrez dans la dance clap clap, les soucis n'ont pas de chance, la musique commence, clap clap, ça c'est Fraggle Rock!
n°39638336
Aragorn Le​ Rouge
Clever cars are never punished
Posté le 30-09-2014 à 16:37:49  profilanswer
 

 

Je suis scientifique de formation hein.

 

On me dit "1500 espèces sont en déclin depuis 1970"

 

Je veux bien. Mais en faire une généralité c'est dire que 0,075% des espèces connues sont en bernes depuis 1970.

 

A l'inverse si on en prend que 150 mais qui ont disparu entre 1970 et maintenant peut on généraliser en disant que toutes les autres vont aussi disparaitre aussi vite ?

 

Est-ce significatif dans les 2 cas ? J'ai le droite d'en douter scientifiquement parlant non ?

 

Ils montrent des tendances. C'est bien pour le quidam qui n'en a rien à foutre de la planète. Mais reste que j'aurai préféré que le fric parti dans cette jolie étude serve plutôt à dépolluer un site / aider à financer une zone de "préservation" / what else de plus concret que des courbes non significatives...


Message édité par Aragorn Le Rouge le 30-09-2014 à 16:38:34

---------------
The 911 is like an arrow that you are trying to shoot backwards. - Anatole Lapine
n°39639159
CyrilleTel​mer
magical négro
Posté le 30-09-2014 à 17:34:21  profilanswer
 

Aragorn Le Rouge a écrit :


 
Que vient faire la morale là dedans :lol:  
 


Parce que c'est en son nom qu'on sauve des espèces et des biotopes. Pourquoi préserve-t-on les tigres alors que ce serait si simple de raser leur forêt et d'y foutre une dalle pour les chinois quand ils vont arriver?[:xla]. Pourquoi préserver les baleines, les dauphins, les pandas?
Pourquoi faire attention à son environnement?
Parce qu'on est une espèce morale, c'est tout.
 

Aragorn Le Rouge a écrit :


 
Et comparer notre mode de vie à celui du reste du règne vivant, mis à part pour trouver des similitudes avec les bactéries (i.e. on "vide" le milieu dans lequel on se trouve pour ensuite aller coloniser ailleurs). Parler d'adaptation par rapport à la déforestation faut pas non plus déconner !


Il n'y a rien de déconnant dans ça. Nous ne faisons rien de foncièrement différent de ce que font les autres espèces, vivre et exploiter notre niche du mieux qu'on peut. Nous le faisons simplement à une échelle inédite. Alors si comme tu le prétends la morale n'a rien à voir dans l'affaire, alors ça n'a pas le moindre sens de vouloir préserver un biotope autre que le notre. Autant coloniser tout ce qui nous arrange tant qu'on peut, et tant que ça ne nous nuit pas. Je ne fais qu'appliquer ton raisonnement.
 

Aragorn Le Rouge a écrit :


Et parler "d'aider à s'adapter/à survivre" mais quelle connerie ! Suffit de les laisser vivre. On est assez "malin" pour adapter notre milieu, autant le faire sans gèner le reste ni vouloir absolument tout diriger...
 


Pourquoi? Si c'est plus confortable pour nous et qu'il n'y a pas de morale qui tienne, il n'y a pas de scrupules à avoir. Autant gêner, autant diriger.
 

Aragorn Le Rouge a écrit :


Quant à la disparition de notre espèce, comme toute espèce ça va bien finir par lui arriver :spamafote: Ce n'est pas un souhait, c'est la simple réalité de la vie.


J'ai dit ça parce que

Citation :

Par contre la disparition de l'homme là oui c'est clairement une très bonne solution, pet-être grâce à ebola qui sait :whistle:


ça ressemblait à un souhait.


---------------
Test scientifique de prédiction de miss france @HFR
n°39639731
Aragorn Le​ Rouge
Clever cars are never punished
Posté le 30-09-2014 à 18:32:04  profilanswer
 

CyrilleTelmer a écrit :


Parce que c'est en son nom qu'on sauve des espèces et des biotopes. Pourquoi préserve-t-on les tigres alors que ce serait si simple de raser leur forêt et d'y foutre une dalle pour les chinois quand ils vont arriver?[:xla]. Pourquoi préserver les baleines, les dauphins, les pandas?
Pourquoi faire attention à son environnement?
Parce qu'on est une espèce morale, c'est tout.
 


 

CyrilleTelmer a écrit :


Il n'y a rien de déconnant dans ça. Nous ne faisons rien de foncièrement différent de ce que font les autres espèces, vivre et exploiter notre niche du mieux qu'on peut. Nous le faisons simplement à une échelle inédite. Alors si comme tu le prétends la morale n'a rien à voir dans l'affaire, alors ça n'a pas le moindre sens de vouloir préserver un biotope autre que le notre. Autant coloniser tout ce qui nous arrange tant qu'on peut, et tant que ça ne nous nuit pas. Je ne fais qu'appliquer ton raisonnement.
 


 

CyrilleTelmer a écrit :


Pourquoi? Si c'est plus confortable pour nous et qu'il n'y a pas de morale qui tienne, il n'y a pas de scrupules à avoir. Autant gêner, autant diriger.
 


 

CyrilleTelmer a écrit :


J'ai dit ça parce que

Citation :

Par contre la disparition de l'homme là oui c'est clairement une très bonne solution, pet-être grâce à ebola qui sait :whistle:


ça ressemblait à un souhait.


 
Et quand bien même je le souhaiterai ? Ça changerait quoi ?
 
Le truc qui coince grave dans tout ton pseudo raisonnement c'est résumé là :
 

Citation :

Autant coloniser tout ce qui nous arrange tant qu'on peut, et tant que ça ne nous nuit pas


 
Pourquoi faire attention à notre environnement ? Parce qu'on pourrai bien disparaitre si on y fait pas plus attention.
Et aux dernières nouvelles on ne pourra pas sporuler comme certaines bactos quand notre environnement sera invivable pour nous :/ Avec le RCA il y a toutes les chances qu'on prenne cher.
 
Et ta morale me fait bien rire :lol: Tu veux que je te montre combien elle est useless ?  
 
http://reho.st/jamesminshall.com/wp-content/uploads/2012/11/jmm-Earth-Histroy-24h-Clock.gif
 
"L'équilibre" de la vie avec ses disparitions massives et ses renaissances n'a pas attendu l'apparition de l'homme et de sa morale. Surtout que l'homme sa morale il l'oublie complètement pour quelques poignées de $$$
 
Donc ne déforme pas mes propos :pfff:  
 
 


---------------
The 911 is like an arrow that you are trying to shoot backwards. - Anatole Lapine
n°39645672
ticaribou
Posté le 01-10-2014 à 10:33:31  profilanswer
 

remonte petit topic :D  
même si c'est pas grand chose, je souhaite plein de bonheur à tom pouce, une petite mésange charbonnière tombée du nid, qui a partagé un moment de sa vie avec nous pour la tirer d'affaire, et potdcolle une petite grive musicienne également rescapée et qui a repris le cours de sa vie.
Si pour vous toutes ces petites vies n'ont pas d'importance, ce n'est pas mon cas.

n°39806948
clockover
That's the life
Posté le 17-10-2014 à 04:35:08  profilanswer
 

C'est un bide non :D ?


---------------
-----
n°39806955
sebfun
Posté le 17-10-2014 à 05:00:38  profilanswer
 

les gens en ont rien a foutre (surtout en ce moment)
ils ne pensent qu'a leur porte monnaie et leur petit confort

 

le problème c'est que l'on dépend de cette nature et animaux
la terre tôt ou tard reprendra ses droits et fera disparaitre les parasites que nous sommes.  

Message cité 1 fois
Message édité par sebfun le 17-10-2014 à 05:01:15
n°39835511
boober
Compromis, chose due
Posté le 20-10-2014 à 13:27:17  profilanswer
 

sebfun a écrit :

les gens en ont rien a foutre (surtout en ce moment)  
ils ne pensent qu'a leur porte monnaie et leur petit confort
 
le problème c'est que l'on dépend de cette nature et animaux  
la terre tôt ou tard reprendra ses droits et fera disparaitre les parasites que nous sommes.  


 
 
on depends surtout de nos capacités d'adaptations. et nos capacités cognitives font des nous des animaux qui nous adaptons très bien. Tu trouveras pas de girafe au Groenland. Parcequ'elles y survivraient pas.
 
si demain y'a plus de lion, ours, loup, buffles, ok c'est triste mais ça ne nous empechera pas de pratiquer l'elevage intensif de bovins. ou de cultiver massivement des céréales.
 
le seul véritable ennemi de l'Homme aujourd'hui, c'est l'Homme.  
 


---------------
Entrez dans la dance clap clap, les soucis n'ont pas de chance, la musique commence, clap clap, ça c'est Fraggle Rock!
n°39836178
ticaribou
Posté le 20-10-2014 à 14:14:22  profilanswer
 

boober a écrit :


 
 
on depends surtout de nos capacités d'adaptations. et nos capacités cognitives font des nous des animaux qui nous adaptons très bien. Tu trouveras pas de girafe au Groenland. Parcequ'elles y survivraient pas.
 
si demain y'a plus de lion, ours, loup, buffles, ok c'est triste mais ça ne nous empechera pas de pratiquer l'elevage intensif de bovins. ou de cultiver massivement des céréales.
 
le seul véritable ennemi de l'Homme aujourd'hui, c'est l'Homme.  
 


les plantes ont-elles besoin de nous ? non
les animaux ? non plus
par contre on dépend des plantes et des animaux pour vivre. Le jour où un insecte résistant détruit la seule gamme de blé que tu fais pousser partout, c'est la famine assurée. vive la biodiversité dans tous les cas.........
nos capacité d'adaptation ? lesquelles ?????????celles de détruire, ça on est fort. Par contre tenir compte de notre environnement pour y vivre sans saccager, c'est autre chose. La vraie adaptation, c'est savoir tenir compte de notre environnement, des ressources (limitées) et y trouver un équilibre de vie permettant de conserver cet équilibre fragile.

n°39836883
boober
Compromis, chose due
Posté le 20-10-2014 à 15:02:24  profilanswer
 

ticaribou a écrit :


les plantes ont-elles besoin de nous ? non
les animaux ? non plus
par contre on dépend des plantes et des animaux pour vivre. Le jour où un insecte résistant détruit la seule gamme de blé que tu fais pousser partout, c'est la famine assurée. vive la biodiversité dans tous les cas.........
nos capacité d'adaptation ? lesquelles ?????????celles de détruire, ça on est fort. Par contre tenir compte de notre environnement pour y vivre sans saccager, c'est autre chose. La vraie adaptation, c'est savoir tenir compte de notre environnement, des ressources (limitées) et y trouver un équilibre de vie permettant de conserver cet équilibre fragile.


 
 
on ne depends pas plus des plantes ou des animaux qu'ils ne dependent de nous. Nous dépendons essentiellement de nos capacités à les utiliser pour nos besoins. Cela n'exclu pas d'en faire une gestion intelligente et pérenne parce que justement on en a les capacités.
 
par ex un insecte ne detruira pas l'ensemble des récoltes mondiales. ton histoire d'insecte ou meme ton exemple n'a pas de sens. ce sera un phenomene tout au plus local (au sens terrestre du terme), et nous savons echanger/transporter/nous déplacer.
 
non la vrai problematique c'est comment faire tenir les milliards d'etres humains a venir en plus de ceux qu'on a déjà sur terre sans ecraser le reste ou une partie du vivant, et comment les nourrir a plus ou moins long terme.  
 
Nos ressources sont limités certes, dans l'espace disponible, mais un certain nombre de ressources se renouvellent chaque année. C'est surtout une question de rythme. On consomme plus et plus vite que ce que peut fournir la planète, mais en meme temps on exploite 20% des terres cultivables pour citer l'exemple de la culture.  
 
le vrai defi (ou la vraie future catastrophe) est là...
 
 
 


---------------
Entrez dans la dance clap clap, les soucis n'ont pas de chance, la musique commence, clap clap, ça c'est Fraggle Rock!
n°39837807
ticaribou
Posté le 20-10-2014 à 16:12:59  profilanswer
 

boober a écrit :


 
 
on ne depends pas plus des plantes ou des animaux qu'ils ne dependent de nous. Nous dépendons essentiellement de nos capacités à les utiliser pour nos besoins. Cela n'exclu pas d'en faire une gestion intelligente et pérenne parce que justement on en a les capacités.
 
par ex un insecte ne detruira pas l'ensemble des récoltes mondiales. ton histoire d'insecte ou meme ton exemple n'a pas de sens. ce sera un phenomene tout au plus local (au sens terrestre du terme), et nous savons echanger/transporter/nous déplacer.
 
non la vrai problematique c'est comment faire tenir les milliards d'etres humains a venir en plus de ceux qu'on a déjà sur terre sans ecraser le reste ou une partie du vivant, et comment les nourrir a plus ou moins long terme.  
 
Nos ressources sont limités certes, dans l'espace disponible, mais un certain nombre de ressources se renouvellent chaque année. C'est surtout une question de rythme. On consomme plus et plus vite que ce que peut fournir la planète, mais en meme temps on exploite 20% des terres cultivables pour citer l'exemple de la culture.  
 
le vrai defi (ou la vraie future catastrophe) est là...
 
 
 


une petite idée de la quantité de terres cultivables qui disparaissent grâce au progrès fantastique  de ces dernières décennies ? :D  
cherche donc sur google
 
notre survie passe par la survie d'un maximum de biodiversité car notre énergie (bouffe eau et énergie pour se chauffer) vient d'abord des plantes (ce sont elles qui fabriquent lipides glucides protides grâce au solaire) passant ensuite par les espèces animales. les plantes peuvent se passer de nous. Pas l'inverse ! alors laisser l'homme en position centrale, hors d'un système dont il dépend totalement, c'est absurde. Nous ne sommes qu'un petit maillon d'une chaîne dont le début c'est les plantes. Vouloir s'en exonérer en prétendant tout contrôler à notre profit c'est ridicule et mortifère.

mood
Publicité
Posté le   profilanswer
 

 Page :   1  2  3  4  5  6  7  8  9  10
Page Précédente

Aller à :
Ajouter une réponse
  FORUM HardWare.fr
  Discussions
  Actualité

  L'avenir de la Planète Terre, de l'Humanité et des espèces

 

Sujets relatifs
L'avenir des films sur support physique ?L'Échange, de Jacques Stival (2013)
L'étonnant nettoyage du foie et de la vésicule biliaireL'arbre aux 40 fruits différents !!!
La planète des singes l'affrontement 
Plus de sujets relatifs à : L'avenir de la Planète Terre, de l'Humanité et des espèces


Copyright © 1997-2018 Hardware.fr SARL (Signaler un contenu illicite) / Groupe LDLC / Shop HFR