Forum |  HardWare.fr | News | Articles | PC | Prix | S'identifier | S'inscrire | Aide | Shop Recherche
691 connectés 

  FORUM HardWare.fr
  Hardware
  Disque dur

  Pb de "mode busy" sur les Seagate 7200.11

 


 Mot :   Pseudo :  
  Aller à la page :
 
 Page :   1  2  3  4  5  ..  167  168  169  170  171  172
Page Précédente
Auteur Sujet :

Pb de "mode busy" sur les Seagate 7200.11

n°6787920
jisse6
Posté le 11-09-2008 à 14:41:07  profilanswer
 

Bonjour :hello:
 
Edit du 7/02/2009: Le firmware seagate SD1A semble résoudre tous les pbs de mode busy pour les disques pas encore touchés.  
Edit du 1er décembre 2010: La méthode Jisse6 reste valable pour les disques MAXTOR DiamondMax22, puisque ce sont en fait des Seagate 7200.11, et elle est adaptable aux disque Seagate Barracuda ES2 ( voir plus bas la méthode modifiée par Hallbert ).

Plusieurs séries de Seagate 7200.11 sont victimes du même problème, du jour au lendemain les hdd deviennent invisibles, non reconnus par les carte mères etc. alors qu'ils tournent encore, que les parties mécaniques ne semblent pas atteintes.
Le disque reste en "mode busy".
 
Voici donc une méthode de récupération ayant fait ses preuves chez plusieurs personnes.
 
Je précise que ce topic ne s' adresse qu' aux personnes désireuses d' appliquer la méthode qui suit. Merci à vous de faire un retour d' expérience.
 
Toute publicité personnelle est proscrite sur ce topic concernant des propositions de prestation de service ou des remerciements suite à une prestation de service après envoi postal d' un DD défectueux. Cette activité commerciale ne rentrant pas dans la notion d' une entraide constructive telle que nous l' apprécions.
 
Je précise enfin que cette méthode présente un pourcentage d' échec de l' ordre de 2% du fait que certains DD détectés à tort en mode "busy" ont en fait leur moteur bloqué suite à un choc ou une non utilisation prolongée.
 
Jisse6

 
http://forum.hardware.fr/forum2.ph [...] 0#t6845124
 
 
:hello:  
 
J’ ai fait un petit travail récapitulatif afin d’ aider tous ceux qui, comme moi, auraient envie de débloquer à moindre frais leur Seagate Barracuda 7200.11 de capacité 350 GO à 1000 GO ayant le firmware SD15.
J’ avais un tel disque de 1000 GO qui du jour au lendemain, sans aucune raison apparente n’ a plus été reconnu par le bios de mon PC. Celui ci bootait même en boucle dés qu’ il arrivait à l’ ouverture de windowx XP. Tout est rentré dans l’ ordre dés que j’ ai enlevé ce disque dur Seagate. Mais d’ après le site de Seagate, je devais me résoudre à perdre 6 mois de photos personnelles à moins de payer le prix fort, ce que je ne pouvais me permettre.
 
Après une recherche un peu fastidieuse sur le net car je ne trouvais que des forums anglophones ou russophones qui parlaient de ce problème, je me suis rendu compte que nous étions nombreux, très nombreux, à rechercher une solution. J’ ai trouvé mon bonheur sur le forum MSFN, avec aujourd’ hui prés de 40 pages à digérer en anglais, de bons conseils mais aussi beaucoup d’ erreurs et beaucoup de désinformations sans doute involontaires dans un climat que l’ on peut juger assez fébrile.
 
Avec cette méthode j’ ai pu récupérer mes données sans aucunes difficultés majeures pour une dépense matérielle d’ environ 10 euros sur Ebay auprès de commerçants en ligne allemands ou anglais.
 
Je n’ ai rien inventé, et rien découvert de cette méthode que je vais détailler, j’ ai tout pris sur MSFN et aussi sur un forum en russe, je l’ ai seulement traduite en français et un peu agrémentée de mon expérience.
Ce faisant, je ne fais que respecter l’ esprit d’ entraide qui doit régner sur ce genre de forum.
 
Il semble que le premier à avoir fait état d’ éléments concrets pour débloquer un DD Seagate « busy » soit YURA, dans ce document en polonais :
 
http://yura.projektas.lt/files/sea [...] _ES21.html
 
Fin janvier, Gradius2, un chilien, a eu la bonne idée d’ initier un fil sur le forum MSFN concernant une méthode pour débloquer les DD Seagate « busy ». Mais sans préciser d’ où venait la méthode, sans trop l’ expliquer non plus et semble t’ il avec des fortunes diverses quand à la réussite de l’ opération. Un polonais, Aviko est alors venu tout expliquer et apporter son aide efficacement sur ce forum tout en revendiquant la paternité de cette méthode pour YURA, ce dont le modérateur du forum lui a donné acte après vérification.
 
Je précise encore que mon DD n’ était plus reconnu dans le bios, que je l' ai acheté en juillet 2008 et qu' il dispose du firmware SD15. Il était devenu « busy » comme disent les anglophones, et je n’ ai testé avec succès cette méthode que dans ce seul cas de DD 7200.11  de 1000 go avec firmware SD15. Mais j' ai encore 2 DD Seagate de 500 go avec aussi le firmware SD15 qui ne sont pas encore tombés en panne mais qui sont potentiellement concernés d' après le site Seagate. Donc, avant de vous lancer, vérifiez sur l' étiquette descriptive de votre DD que son firmware est bien le firmware SD15.
 
Le principe de cette méthode consiste à intervenir sur la programmation interne du DD en utilisant un accès qui sert normalement aux tests et au paramétrage en usine de chaque DD.
Cet accès se trouve à l’ emplacement des 4 pins donnés par Seagate comme devant servir à commuter à l’ aide d’ un strap le DD en 1,5 Gb/s ou 3 Gb/s pour ce qui concerne la vitesse de transmission maximale, ce qui revient à utiliser la technologie SATA1 ou SATA2.
 
Seulement, il y a deux difficultés, cet accès doit se faire en logique TTL, et il faut aussi connaître le langage spécifique Seagate pour communiquer avec le système logique du DD.
 
L’ idée est donc, connaissant les commandes Seagate utiles ici telles qu’ elles ont été vulgarisées sur le net par Yura, de se servir d’ un adaptateur USB / TTL.
 
Voici donc ce qu’ il s ‘ agit de faire, en plusieurs étapes successives.
 
 
 
 
Etape 1
 
Il faut se procurer le matériel nécessaire.  
 
Un tournevis Torx T6 pour démonter sans dommage le circuit imprimé qui se trouve sur le DD.
 
 
http://img4.hostingpics.net/pics/880010phot00.jpg
 
 
Et un adaptateur USB / TTL.
 
On peut utiliser soit un module adaptateur USB / RS232 raccordé à un adaptateur RS232 / TTL , soit un module adaptateur USB / TTL, le tout utilisé vulgairement en robotique, soit comme l’ a en premier suggéré Aviko sur le forum MSFN, un de ces adaptateurs pour téléphone portable qui servent à accéder au téléphone à l’ aide d’ un port USB. L’ avantage de ce dernier est qu’ il n’ a pas besoin d’ alimentation extérieure puisqu’ il est alimenté par le port USB et qu’ il délivre une tension de sortie logique de 3 volts et non 5 comme la plus part des modules adaptateurs. Il se trouve enfin sous la forme de copies chinoises pour quelques euros sur le net.
 
J' ai utilsé ici un câble Nokia CA 42 mais le câble DKU 5 pour le même Nokia semble être plus fiable. C' est ce câble DKU 5 que Aesebu recommande d' utiliser. Beaucoup d’ autres câbles de ce type et pour d’ autres téléphones doivent faire l’ affaire aussi bien. Il suffit juste de se méfier de ce que les derniers téléphones fonctionnent directement avec les data USB + et - , la transformation des signaux USB en TTL se faisant alors dans le téléphone et pas dans le câble. Je n’ ai pas de connaissances particulières en téléphonie et ne peux conseiller sur ce point sur l’ achat de tel ou tel autre câble.
 
Le câble Nokia CA 42 présente d’ un côté une prise USB un peu renflée du fait que c’ est de ce côté que se trouve l’ electronique pour passer de signaux USB à des signaux TTL. Et de l’ autre côté une prise spécifique à Nokia qui comporte un peigne de 13 broches. Si on compte 15 broches sur la documentation officielle Nokia c’ est qu’ en fait leurs broches 1 et 15 sont extérieures au peigne :
http://pinouts.ru/CellularPhones-N [...] nout.shtml
 
Dés que j’ ai disposé de ce câble, j’ ai démonté la prise Nokia et repéré les couleurs des fils, il y en a 5, qui vont sur les broches 2,3,5,6 et 7, sur le total des 13 broches du peigne.
 
Dans mon cas :
 
Broche 2= fil noir=fil nokia de contrôle
Broche 3=fil rouge=+ 5 Volts
Broche 5=fil vert= Rx TTL
Broche 6=fil blanc=Tx TTL
Broche 7=fil blindage du câble, sans couleur= masse TTL
 
Seuls les fils 5, 6 et 7 vont servir. Je les ai pour ma part raccordé à un bout de câble informatique de récupération qui avait un connecteur avec 4 petites broches. J’ ai supprimé la partie plastique du connecteur pour ne garder que les 4 broches. J’ en ai entouré 3, car il me faut disposer de seulement 3 broches, de scotch noir pour éviter les courts circuits lors du raccordement au DD. C’ est seulement dans cette phase que l’ on a besoin d’ un fer à souder, et on peut toujours demander à son beauf, un ami, un copain de travail bricoleur pour réaliser ce raccord:
 
 
http://img4.hostingpics.net/pics/475060phot01.jpg
 
Il faut ici noter que Rx est le fil réception du câble USB / TTL et que, le moment venu, il faudra donc le raccorder au pin Tx ( transmission ) du DD. De la même façon il faudra raccorder Tx sur le pin Rx et le fil masse TTL sur le pin masse des données sur le DD ( ne pas oublier de connecter cette masse, elle est indispensable à la communication avec la logique du DD ).
 
 
http://img4.hostingpics.net/pics/909684phot02.jpg
 
 
http://img4.hostingpics.net/pics/786369phot03.jpg
 
 
Une fois que ce câble adaptateur USB / TTL est réalisé, on peut le tester de façon sommaire.
Il suffit pour cela d’ ouvrir l’ Hyper terminal Windows.
On trouve l’ émulateur  Hyperterminal de windows, sous windows XP dans:   »Démarrez / Tous les programmes / Accessoires / Communications » . Sous vista on peut utiliser l’ hyperterminal « realterm » de windows server 2008, ce n’ était pas mon cas.
 
http://img4.hostingpics.net/pics/571592phot04.jpg
 
On peut sauvegarder la future configuration de l’ hyperterminal sous un nom précis et lui attribuer une icône.
Il aura fallu au préalable correctement installer le pilote du câble USB / TTL normalement fourni sur CD avec celui ci.  Notre câble USB / TTL se trouve donc branché par le port USB au PC et son autre extrémité n’ est pas encore raccordé au DD. A l’ initialisation de l’ hyper terminal il faudra indiquer sur quel port com est installé ce câble USB / TTL. Au cas où on ne serait pas certain du port com à utiliser, ouvrir le gestionnaire de périphérique et regarder dans « ports com et LPT » sur quel port com se trouve notre liaison USB / TTL. En fait ce port com est un port com virtuel puisqu’ on émule notre PC en terminal, mais le numéro de ce port com peut varier au fil des manipulations, si on ferme l’ hyperterminal et qu’ on le rouvre par exemple, et il convient de toujours se méfier sur ce point.
 
 
http://img4.hostingpics.net/pics/646195phot05.jpg
 
Paramétrer ce port pour une liaison en 38400 bits/s, 8 bits sans parité, 1 bit d’ arrêt et sans contrôle de flux. Il sera ainsi déjà prêt pour l' étape 4.
 
 
http://img4.hostingpics.net/pics/657893phot06.jpg
 
 
Faire « appliquer » puis « OK », l’ hyper terminal est maintenant paramétré pour notre besoin.
 
On remarque tout d’ abord que lorsque l’ on tape des caractères au clavier, ceux ci n’ apparaissent pas sur l’ écran de contrôle de l’ hyper terminal.
 
 
http://img4.hostingpics.net/pics/611064phot07.jpg
 
 Ils apparaîtront ultérieurement lorsque le câble sera raccordé au DD car celui ci rendra les caractères en « écho » à l’ hyper terminal. Mais pour l’ instant, rien. On connecte alors avec les doigts les fils Rx  et Tx du câble sur la terminaison TTL. Et là, en bouclant donc le câble « émission sur réception » on doit voir les caractères s’ afficher à l’ écran lorsqu’ on les tape au clavier. Sinon on a fait une erreur quelque part.
 
 
Etape 2
 
On a préparé avec bonheur le câble de liaison entre le PC émulé en terminal et la logique TTL du disque dur, il faut maintenant préparer le disque dur avant d’ y connecter le câble.
 
Retirer le circuit imprimé du DD en enlevant les six vis torx, les deux plus longues vis sont du côté connexions. Bien remarquer les deux emplacements où le circuit imprimé fait contact avec le corps du DD.
 
http://img4.hostingpics.net/pics/237572phot08.jpg
 
On laissera libres les contacts moteur, mais on mettra quelque chose d' isolant comme un carton Bristol, un morceau de carte de visite ou un papier fin mais résistant sur le corps du DD à l’ emplacement des contacts des têtes afin de les dissocier du circuit imprimé lorsqu' on le remontera. Il n’ est pas du tout judicieux d’ utiliser une feuille plastique qui risquerait malencontreusement d’ être chargée d’ électricité statique.
 
http://img4.hostingpics.net/pics/123511phot09.jpg
 
Replacer le circuit imprimé à son emplacement exact et remonter toutes les vis sauf deux ou trois autour de l’ emplacement ou se trouve maintenant le Bristol :
 
http://img4.hostingpics.net/pics/372215phot10.jpg
 
La manipulation du circuit imprimé doit se faire avec précautions, le tenir si possible par les côtés sans mettre les doigts dessus. Ce faisant, toujours veiller à être déchargé d' électricité statique. Les mêmes conseils s' appliquent ici aussi bien que pour la manipulation d' une carte mère, par exemple.
 
 
Etape 3
 
 
Brancher avec le plus grand soin les connecteurs de l’ extrémité TTL du câble USB / TTL sur le circuit imprimé à l’ endroit déjà indiqué. Connecteurs bien isolés l’ un de l’ autre avec du scotch isolant ou autre, et faisant bon contact sur les pins 2, 3, et 4 de l' emplacement déjà précisé du CI du DD.
 
 
http://img4.hostingpics.net/pics/159167phot11.jpg
 
 
Donc, Tx du câble sur Rx ( pin 4 du circuit imprimé ), Rx du câble sur Tx ( pin 3 du circuit imprimé ) et masse du câble sur masse ( pin 2 du circuit imprimé ).
 
Brancher maintenant le câble d'alimentation SATA sur le DD, et bien attendre que le moteur s'arrête. Attention, ne pas utiliser un adaptateur molex / SATA sous peine de n’ obtenir que des caractères anarchiques sur l’ hyperterminal, utiliser un connecteur SATA disposant du fil orange 3,3 volts pour alimenter le disque dur.
 
Tout est prêt, l’ émulateur hyper terminal est toujours présent à l’ écran du PC, sinon il faut le rouvrir et recommencer les opérations de paramétrage précédentes, le câble USB / TTL relie bien un port USB du PC avec la logique TTL du circuit imprimé du DD, le DD est alimenté par une prise d' alimentation SATA et son moteur s’ est bien arrêté. On peut donc passer à la partie « commandes ».  
Mais attention encore: Il faudra bien respecter la casse. Minuscules et majuscules doivent bien être respectées.
 « z » c’ est bien z minuscule, et « Z » c’ est z majuscule. !!!!!!  
 
 
A partir d' ici il faut être au calme, très méticuleux et vérifier à l' écran deux fois plutôt qu' une les commandes que l' on vient de taper au clavier avant de faire "entrée", au risque, au mieux de voir apparaître un code erreur et au pire de faire des dégâts.
 
Etape 4: Réveil logique
On fait au clavier touche « Ctrl » et on tape en même temps « z ». Cette commande doit « réveiller » le processeur qui se trouve sur le circuit imprimé du DD, et on doit voir afficher en retour le prompt «F3 T> » sur l’ hyper terminal. Attention, il s' agit de "z" minuscule! Si on arrive à ce point, c’ est presque gagné.
 
Etape 5: Passage au niveau 2
Taper /2 et faire « entrée » pour voir apparaître le prompt F3 2>
 
Etape 6: Arrêt moteur
Taper Z et faire « entrée » pour voir répondre :
               "Spin Down Complete, Elapsed Time 0.153 msecs"
le « elapsed time » ne sera pas identique pour tous – tout va bien.
 
Etape 7: Rétablissement des contacts du CI
Enlever avec précaution, et en soulevant légèrement le circuit imprimé, le papier cartonné isolant et remonter normalement le circuit imprimé, en replaçant correctement toutes les vis . Le circuit imprimé étant toujours sous tension, il faut faire très attention à ne pas tomber une vis dessus, à ne pas déraper avec le tournevis et proscrire l' emploi de tout autre objet métallique pour cette intervention. Il est probable, mais je n' ai pas essayé, que le début de cette procédure serait tout aussi efficace en laissant le circuit imprimé "en l' air", mais le remontage sous tension du circuit imprimé serait alors autrement plus périlleux et je le déconseille.
 
Etape 8:  Démarrage moteur
Taper U et faire « entrée » pour voir répondre :
               "Spin Up Complete, Elapsed Time 9.668 secs".  
Encore une fois le “elapsed time” ne sera pas le même pour tous et c’ est normal.
Taper / et faire « entrée » pour retourner à la racine et voir apparaître le prompt F3 T>
 
Etape 8bis:  
La partie suivante n’ est pas nécessaire, elle ne sert qu’ à voir si tout est OK en restaurant la configuration par défaut. L’ utiliser lorsque la fin de la procédure ne vient pas correctement au sens ou la logique TTL  ne répond pas à la commande « m 0 »finale.
La commande F712 n’ est opérante que sur les DD 7200.11 avec le  firmware SD15. (  si vous n’ avez pas le firmware SD15, vous devez sauter cette partie) .
 
Taper alors F712 et faire « entrée » pour voir répondre :
 
                 Byte:0712: RealTimeUpdatedFlags = 00 00
                 Byte:0712: Bit:0, HPA_SET_BY_SETMAX = 0
                 Byte:0712: Bit:1, HPA_SET_BY_SETMAX_EXT = 0
                 Byte:0712: Bit:2, DCO_SET_ACTIVE = 0
                 Byte:0712: Bit:3, CONGEN_READ_FROM_MEDIA = 0 <- configuration not loaded from surface
 
Taper F,,22 et faire « entrée » pour voir répondre :
                 Drive Configuration restored to defaults.
 
Taper F712 et faire « entrée » pour voir répondre :
 
                 Byte:0712: RealTimeUpdatedFlags = 08 00
                 Byte:0712: Bit:0, HPA_SET_BY_SETMAX = 0
                 Byte:0712: Bit:1, HPA_SET_BY_SETMAX_EXT = 0
                 Byte:0712: Bit:2, DCO_SET_ACTIVE = 0
                 Byte:0712: Bit:3, CONGEN_READ_FROM_MEDIA = 1 <- done
 
C’ est ici la fin de cette partie facultative uniquement prévue pour les DD avec le firmware SD15
 
Etape 9: Passage au niveau 1
Vous devez avoir le prompt F3 T> à ce moment.
 
Taper /1 et faire « entrée » pour voir apparaître le prompt F3 1>
 
Etape 10: Effacement et re-création du secteur S.M.A.R.T.
Taper N1 et faire « entrée », le prompt F3 1> revient
 
Etape 11: Retour à la racine
Taper / et faire « entrée » pour voir apparaître le prompt F3 T>
 
 
Etape 11bis: Coupure de l' alimentation du disque dur
Il faut enlever la prise d' alimentation SATA du DD, attendre quelques secondes et rebrancher l' alimentation SATA.
Faire Ctrl z sur l' hyper terminal pour voir revenir le prompt F3 T>
En cas de difficultés, vérifier que l' hyper terminal soit toujours bien paramétré, bon port com etc...
 
Etape 12: Régénération du disque dur
Taper m0,2,2,0,0,0,0,22 (Noter que "m" est en minuscule et que 0 est le zéro).  
et faire « entrée » pour voir répondre :
 
          Max Wr Retries = 00, Max Rd Retries = 00, Max ECC T-Level = 00, Max Certify Rewrite Retries = 0000
          User Partition Format 5% complete, Zone 00, Pass 00, LBA 00008DED, ErrCode 00000080, Elapsed Time  
          0 mins 05 secs
          User Partition Format Successful - Elapsed Time 0 mins 10 secs
 
Cette commande ne formate pas les données du disque dur, elle formate seulement une zone système cachée du disque dur qui contient des informations erronées sur la gestion du disque dur.
 
Le tout sera suivi du prompt F3 T>, après un temps plus ou moins long.
 
C’ EST FINI: :bounce:  :bounce:  :bounce:  :bounce:  
 
Enlever le cable d’ alimentation SATA du disque dur, enlever les fils RX, TX, et masse. Installer le DD dans un PC ou un boîtier USB / eSata.
 
Le DD doit maintenant parfaitement être reconnu par le bios au démarrage du PC, et fonctionner normalement sans aucunes pertes de données comme cela a été le cas pour moi.
 
Après,  updater ou pas le DD avec le dernier firmware , c’ est votre affaire et un autre débat.  
Toutefois, les firmware mis à disposition sur le site Seagate sont maintenant fiables ( novembre 2009 ). Et le défaut reviendra certainement si vous ne faites pas les mises à jour préconisées par Seagate.
 
 
 
Pour mon cas, ayant le firmware SD15 sur mon DD et ayant attendu une heure sans résultat aprés la commande m0..., j’ ai dû tout recommencer en exécutant au passage la partie facultative pour que cela fonctionne, voici exactement la totalité de mon affichage durant la procédure :
 
http://img4.hostingpics.net/pics/758127phot12.jpg
 
Quelques problèmes récurrents.
 
1-Si l’ écran affiche des caractères incompréhensibles, c’ est en général que la connexion USB / TTL est mal faite, ou qu’ il y a un problème de masse.
 
2-Si après la commande « U », l’ hyper terminal affiche :
 
Error 1009 DETSEC 00006008
Spin Error
Elapsed Time x  secs
R/W Status 2 R/W Error 84150180
 
Cela signifie, au mieux, que le contact circuit imprimé / moteur se fait mal, on peut y remèdier en vérifiant l’ élasticité des contacts de type lamelle ou en nettoyant la partie circuit imprimé de ces contacts avec un chiffon propre et toujours à sec.
 
3- Comment faire fonctionner une alimentation de PC en dehors du PC et non branchée sur une carte mère afin de disposer d' une alimentation SATA dans de bonnes conditions?
En connectant PS_ON à la masse. En principe PS_ON est  le fil vert du brochage alimentant la carte mère et on le connecte à une masse de ce connecteur pour faire fonctionner l’ alimentation.
 
4-Ne pas oublier, comme cela m' est arrivé  :) , de faire ctrl + z pour réveiller la logique du DD, pouvoir obtenir le prompt F3 T> en retour, et pouvoir débuter les commandes!
 
5-Le DD peut mettre 10, 15 ou 20 minutes pour répondre à la dernière commande "m0....".
Faut savoir patienter.
 
6-La commande "F3 T>i4,1,22 " effaçant la G-LIST, c' est à dire l' endroit où sont éventuellement signalés les secteurs défectueux à la sortie d' usine du disque dur, je ne vois vraiment pas à quoi cette commande peut bien servir pour notre question de récupération de données. Pourtant certains l' ont recommandé dans leurs procédures et c' est à mon avis dangereux, et inutile. Aviko déconseillait fortement son utilisation. Je cite un spécialiste de la récupération de données: "La perte d’informations capitales comme la P-List et la G-list est trop catastrophique pour prendre le risque de s’amuser de cette manière avec ses données." Toute la difficulté est là, on connait les commandes Seagate, on les diffuse mais on ne sait pas vraiment à quoi elles servent et si elles sont dangereuses à utiliser. Il faut donc en être économe et ne faire que le strict nécessaire. Sinon autant utiliser le classique marteau ou le frigo....
 
7-Un classique de la non réponse du DD à la commande "ctrl z" est le mauvais branchement des fils Rx / Tx. Dans ce cas, on ne risque rien à les inverser pour voir si la situation peut se débloquer. Cela peut aussi provenir du port com qui a changé suite à plusieurs manips avec l' hyper terminal.
 
8-Tout ce qui précède concerne les DD "busy", ayant donc le défaut de ne plus être reconnus au démarrage par le bios. Pour les DD présentant le défaut d' être reconnus par le bios mais avec une capacité nulle, LBA=0, il ne faut pas démonter le circuit imprimé et seulement exécuter la dernière commande sur le prompt F3 T>:
 
m0,2,2,0,0,0,0,22
 
Cela d' après le site MSFN, mais je n' ai pas testé ce cas de figure n' ayant pas eu ce problème de DD qui se retrouve à tort avec une capacité nulle.
 
 
Et, bien sur, si je me suis attaché ici à donner un éclairage particulier sur une méthode qui a très bien fonctionné pour moi, je ne garanti rien en ce qui vous concerne et vous restez seuls responsables de ce que vous entreprendrez sur votre matériel.
 
 :hello: Bonne chance.
 
EDIT du 20 décembre 2010:
 
aesebu a maintenant une forte expérience sur les câbles USB/TTL. Il se propose même de réaliser le câble pour vous si vous ne vous en sentez pas capable ( pour environ 10 euros). Vous pouvez le contacter en MP.  
 
Voici son expérience:
 
aesebu

 
Pour ceux qui veulent réaliser eux-même leur câble, le meilleur choix reste le DKU-5 chinois, c'est le moins cher et le plus simple à mettre en oeuvre. On peut évidement en utiliser d'autres, il suffit de retrouver les bons fils.  
 
Le CA-42 peut faire l'affaire, mais je le déconseille, car mis à part le fait que l'on peut en trouver avec 4, 5 ou 6 fils (avec des couleurs différentes pour Rx, Tx et Gnd), certains modèles nécessitent en plus une alimention de 3V pour fonctionner (voir page 74). Payer plus cher et se compliquer le vie, je n'en vois pas l'intérêt!
 
Dans tous les cas il faut faire attention au delai de livraison, un câble au prix dérisoire, port gratuit et envoyé de Chine mettra en moyenne 15 jours pour arriver, moins avec de la chance, et 5 semaines, voir plus, dans le pire des cas. Pour un envoi d'Angleterre, ça sera plutôt une semaine.
 
- Nokia DKU-5 (chinois) / CA-45 (chinois) :
 
http://img710.imageshack.us/img710/1235/dku5ca451.jpg
 
Voici donc le DKU-5, et son frère jumeaux, car mis à part la prise nokia qui ressemble à du mini usb, le CA-45 est en fait un câble DKU-5. Tous les deux contiennent les même fils bleu, rouge et orange, et utilisent le même driver et le même câblage au niveau du disque :
 
1. Bleu
2. Rouge
3. Orange
4. -
 
Pour la connexion au disque, on peut utiliser comme jisse6 un bout de câble de récup, mais pour mes câbles je sertis sur les fils des pinoches, et j'ajoute le connecteur plastique qui va avec, retaillé pour la circonstance.
 
http://img139.imageshack.us/img139/5802/dku5ca452.jpg
 
La mise en place est donc trés simple, d'autant que je laisse une partie du détrompeur, pour éviter les inversions de sens.
 
http://img88.imageshack.us/img88/3629/dku5ca453.jpg
 
Pour alimenter le disque, j'utilise une alimentation externe molex, avec un adaptateur molex<>sata, mais on peut aussi utiliser l'alim du pc hôte.
 
En ce qui concerne le driver 32 bits, il est présent sur le cd-rom fournit avec le câble. Si ce n'est pas le cas, ou s'il vous faut le driver 64 bits, pas de panique, il est téléchargeable sur cette page :  
http://www.prolific.com.tw/eng/downloads.asp?id=31
 
 
 
Pour finir, voici la mise en oeuvre du câble :
 
- connecter le câble seul sur un port usb de libre
- l'assistant d'installation de périphérique s'ouvre automatiquement et installe tout seul le bon driver (lui indiquer le chemin du cd-rom si nécessaire)
- déconnecter le câble  
- tout les éléments étant déconnectés, on met en place le connecteur blanc du câble usb sur le disque  
- l'alimentation du disque étant éteinte, on met en place le connecteur d'alim sata  
- mise en route de l'alimentation du disque, et on attends quelques secondes que le disque ronronne tranquillement  
- on branche le connecteur usb sur le port utilisé précédemment
- on note le numéro du port com dans le gestionnaire de périphérique (à contrôler à chaque reconnexion du câble)  
- on lance l'hyperterminal, et on le configure (paramètres série et numéro de port com).
 
 
EDIT du 1er décembre 2010:  
 
La méthode est aussi valable pour les disque Seagate Barracuda ES2 en adoptant une modification apportée par HALLBERT en page 77 et que je recopie ci dessous:
 
 
Hallbert

 
La procédure pour les barracuda (ST******ns) diffère légèrement de celle employée pour les (ST******as).
 
Toutes les explications qui vont suivre,se réfèrent au "Tuto de jisse6" qui demeure la référence de base.
 
 
les différences se situent donc entre les étapes 2 à 7 du tuto.
 
 
Cette procédure n'est pas mon invention.Elle n'est qu'une adaptation d'un topic lancé par "johnmar"
sur le forum MSFN.org
LIEN: http://www.msfn.org/board/topic/12 [...] 0cc-state/
-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------
 
 
Etape 2
 
 
On a préparé avec bonheur le câble de liaison entre le PC émulé en terminal et la logique TTL du disque dur, il faut maintenant préparer le disque dur avant d’ y connecter le câble.
 
 
-Dévisser les trois vis près de l’ emplacement des contacts des têtes.(Je ne les ai pas retirées complètement).
 
 
Etape 3
 
 
-Brancher avec le plus grand soin les connecteurs de l’ extrémité TTL du câble USB / TTL sur le circuit imprimé.
-Brancher l'extrémité USB du câble USB / TTL dans le port USB de l'ordinateur (si ce n'est déjà fait).
-Ouvrir l'hyper terminal (si ce n'est déjà fait) et vérifier qu'il est bien connecté.
 A partir d'ici,il faut être très attentif,se préparer à l'avance car il faudra aller très vite.
-L'alimentation étant éteinte,brancher le connecteur d'alimentationt SATA sur le circuit imprimé.
-Appuyer avec un doigt sur le circuit imprimé à l'extrémité ou sont situés les contacts des têtes,en évitant de toucher à des points de contact sur le circuit.
 
 
Etape 4: Réveil logique
 
 
-Ouvrir l'alimentation du disque avec l'autre main.
-revenir taper <<Ctrl+z>> dès que le moteur démarre, (important dans mon cas,car si j'attendais plus de 3 ou 4 secondes,il ne se passait rien).
-Dès que le prompt «F3 T> » s'affiche à l'écran,on a à peu près une seconde pour relâcher le doigt appuyé sur le circuit imprimé  (dans mon cas j'ai aussi soulevé légèrement le rebord du circuit imprimé)  .si non ne va pas assez vite,on a le message d'erreur: LED: 000000CC... (Si on a manqué son coup,il faut fermer l'alimentation moteur,débrancher le cable SATA puis,attendre plusieur secondes,rebrancher le cable SATA. Puis recommencer l'étape 4)
-À ce moment le moteur doit s'arrêter.
À partir d'ici,on peut prendre son temps.
Etape 5: Passage au niveau 2
-Taper /2 et faire « entrée » pour voir apparaître le prompt F3 2>
 
 
Etape 6: Arrêt moteur
-Taper Z et faire « entrée » pour voir répondre :
               "Spin Down Complete, Elapsed Time 0.153 msecs"
le « elapsed time » ne sera pas identique pour tous – tout va bien.  (À ce moment j'ai enlevé le doigt qui
soulevait le rebord du circuit imprimé).
 
 
Etape 7: Rétablissement des contacts du CI
-Reserrer les 3 vis sur le circuit imprimé.
 
 
À partir de l'étape 8 il faut suivre la procédure décrite dans le TUTO de jisse 6.
 
 
 
 
Droopy6 montre l' utilisation d' un module RS232/lvTTL avec alimentation, en lieu et place du cordon Nokia USB/lvTTL.
 
droopy6

http://forum.hardware.fr/forum2.ph [...] 0#t6929551
 
J'ai sauvé mon disque de 1 tera avec la méthode expliquée ici, mais avec quelques  
précautions de plus:
 
- je me suis monté une vielle carte mère de test (avec port RS232) avec une alim récente à connecteur SATA
   comme ça si je pète tout je m'en fou.
- j'ai utilisé putty pour la connexion série, pourquoi se faire chier avec Hyperterminal ?!
- je n'ai pas acheté de cable de téléphone portable non documenté
  (l'idée d'utiliser un cable USB dans cette manip me parait complètement hors sujet, rien ne vaut
   un bon vieux port RS232)
- j'ai acheté un module RS232/TTL bien moins cher ET documenté (chip MAX232)
http://www.virtualvillage.com/Conv [...] 003602-008
- aucune soudure à faire
 
FAITES GAFFE AU TTL: http://www.interfacebus.com/voltage_LV_threshold.html
- le module sort en TTL-CMOS: 0-5V
- le seagate demande du LVTTL: 0-2.4V (parait-il ! , on en sait rien en fait)
(je pense que les cables de tel portable sont en LVTTL,  
mais j'ai pas voulu prendre le risque de ne pas être sûr)
- dans un forum d'elec on m'a dit qu'il faut mettre une résistance de 2.2KOhm à l'entrée du seagate
pour passer du TTL au LVTTL.
 
- j'ai mis un cache en papier sur le circuit du disque afin d'éviter de laisser tomber des vis
dessus
- j'ai mis de l'adhésif sur les 3 fils du seagate pour les empécher de se débrancher pendant la manip
 
http://img4.hostingpics.net/pics/112945phot13.jpg
 
- j'ai utilisé le 5v (fil rouge des prises molex) de l'alim pour le 5v du module RS232/TTL
- j'ai recyclé des connecteurs de carte mère pour brancher les fils sur les différents éléments.
  (le genre de connecteur qu'on utilise pour le speaker, ou le bouton reset par exemple)
 
comme ça y'a zero risque de tout faire péter.
la carte est vissée partout, sauf vers le papier à enlever où j'ai vissé
juste un petit peu pour laisser la possibilité de soulever la carte.
 
Voir ici pour une intervention interne de déblocage moteur:
 
http://forum.hardware.fr/forum2.ph [...] 0#t7579372
 
 
 
Jahred le 23 juin 2016:
 
Quelques commentaires pour adapter la solution à un OS plus récent :  
 
C'est tout à fait possible d'effectuer la manœuvre sur Windows 7/8/10 (10 dans mon cas). Les réponses qui vont suivre existent sûrement déjà sur le thread mais je n'ai pas eu le courage de le (re)parcourir  . Finalement, le plus difficile pour moi, c'était de se procurer Windows XP et de retrouver le kit d'aesebu dans mon bordel !  
 
J'ai tenté de faire une machine virtuelle en XP Mode, clé USB d'un Windows XP portable mais plus de problèmes qu'autre chose... La machine virtuelle ne repère pas les ports USB nativement, le Windows XP Portable (que j'ai récupéré) ne contenait pas HyperTerminal !  
 
Finalement, la version originale d'HyperTerminal sur cette page, merci à Coplan27 (lien tout en bas) : http://www.paratte.ch/Jean-Marc/ht.php  
 
Il suffit de copier les fichiers dans un dossier et ça fonctionne parfaitement sur un OS récent. Pas besoin d'utiliser le fameux émulateur payant...  
 
Mais de nouveau confronté à un problème... décidément ! Le drivers du câble (kit d'aesebu) n'est pas bien reconnu sur les OS récents, un point d'exclamation dans le gestionnaire des tâches et le port COM n'est pas perçu par HyperTerminal.  
 
Du coup, j'ai trouvé des drivers sur ce lien : http://devid.info/31266                                      
 
Et j'ai forcé l'installation de vieux drivers comme expliqué sur cette vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=H394FnMzeFo  
 
Dernière précaution, utilisez un port USB 2.0, ça ne passe pas bien en 3.0.  
 
De là, la procédure en elle-même a été extrêmement rapide, on perd toujours du temps pour de l'improbable en informatique...  
 
Mais voilà, il fallait encore un dernier soucis (petit celui-là). L'informaticien m'avait prévenu que le disque était formaté pour MAC, donc même s'il est reconnu dans le gestionnaire de disques et BIOS, il reste illisible sur Windows. J'ai utilisé MacDrive en version d'essai pour faire un Backup des données avant l'upgrade du firmware.  
 
Alors où est le problème ? La limite des chemins d'accès à 255 caractères sur Windows... En copiant les données du disque sur mon NAS, il m'a indiqué être incapable de copier les fichiers à cause de chemins d'accès trop longs, etc etc. Du coup, pour éviter la copie à la main fastidieuse, voici une méthode simple : un simple archivage avec Winrar/Windows en mode stocker pour éviter le temps de compression. Là ça passe...  
 
En fait, c'est pas tout à fait fini... Je pensais que l'upgrade du firmware allait passer sans heurt mais je pense que j'ai fait face à la loi des séries. L'utilitaire d'upgrade Seagate par Windows m'a indiqué une erreur incongrue, sûrement lié au fait que c'est un format inadapté et que le disque n'est pas réellement reconnu, uniquement émulé par MacDrive.  
 
En gros, j'ai du plancher sur la solution par boot clé usb, je vais sur le site de l'update Firmware de Seagate et je prends l'ISO : http://knowledge.seagate.com/articles/fr/FAQ/207951fr  
 
Je vous épargne les recherches et je tombe sur le post de ce type qui explique comment il s'y est pris pour faire booter cette ISO, inutilisable et incompréhensible sans son aide : http://programmaticallyspeaking.co [...] mware.html  
 
Pour récapituler (il explique un peu vite), vous téléchargez son utilitaire pour créer une clé bootable (version YUMI complète, pas trouvé GRUD dans la version simple/non multiboot), vous le lancez : http://www.pendrivelinux.com/  
 
L'utilitaire va vous demander de choisir une distribution, tout en bas, sélectionner GRUD. Vous cherchez l'ISO téléchargé sur le site de Seagate et lancez la procédure.  
 
Ensuite vous entrez dans la clé et vous recherchez le fichier menu.lst. Attention, il y en a deux, le bon se trouve dans \multiboot\menu\. Il faut l'éditer avec Notepad/Blocnote et y indiquer le code suivant (le mien est légèrement différent et adapté, les chemins ne correspondaient pas au sien) :  
 
#start MooseDT-SD1A-2D-8-16-32MB  
#Modify the following entry if it does not boot  
title Boot MooseDT-SD1A-2D-8-16-32MB.iso  
find --set-root /multiboot/ISOS/MooseDT-SD1A-2D-8-16-32MB.iso  
map --mem /multiboot/ISOS/MooseDT-SD1A-2D-8-16-32MB.iso (hd32)  
map --hookroot (hd32)  
chainloader (hd32)  
#end MooseDT-SD1A-2D-8-16-32MB  
 
Ensuite, avant de booter, rentrez bien dans le BIOS/UEFI pour remettre vos contrôleurs SATA en IDE, pas AHCI... Sinon, l'utilitaire de boot Seagate va se lancer mais il ne reconnaîtra pas le disque. J'ai du recommencer le boot 3-4x pour divers petites erreurs, j'suis un peu drillé...  
 
Et dernière petit chose, depuis l'update du Firmware, le disque fait un bruit de claquement/grattement (néanmoins plus audible pcq le disque est a l'air pour le moment). A l'époque pour mon disque perso, je me rappelle avoir été confronté au même dérangement... Mais manifestement, c'est mon père qui l'utilise en ce moment (il marche toujours...) et avec le temps, ce bruit a +- disparu... En fait, il vient même de disparaître au moment où je rédige ce post.

Message cité 6 fois
Message édité par jisse6 le 24-06-2016 à 14:18:28
mood
Publicité
Posté le 11-09-2008 à 14:41:07  profilanswer
 

n°6787921
Profil sup​primé
Posté le 12-09-2008 à 00:46:17  answer
 

j'en ai un
mais je cherche pas a le vendre, je viens de l acheter

n°6787922
superfacte​ur1
lmurien go pompage de dard
Posté le 12-09-2008 à 01:14:27  profilanswer
 

et donc quel est l'utilité de ton message sérieux  , tu veux quoi 100 euros [:buggy]

n°6787923
totoz
−·− ·− −·− ·− −·· − −·−· −·−
Posté le 12-09-2008 à 02:48:41  profilanswer
 

nan il cherche a avoir le genie de la lampe DSC :o

n°6787924
Profil sup​primé
Posté le 12-09-2008 à 03:57:09  answer
 

superfacteur1 a écrit :

et donc quel est l'utilité de ton message sérieux  , tu veux quoi 100 euros [:buggy]


si j'avais voulu 100 euros, je les aurais demandé
ensuite ca lui permet de savoir que c'est pas si dur a trouver
enfin, mon dd est plein, comment je fais avec mes donnees ?

n°6787925
Cedxxxiv
Forumeur de 1er choix !!!
Posté le 12-09-2008 à 04:13:09  profilanswer
 

Il me semble que j'ai ca dans un de mes pcs je regarderai demain :)


---------------
MES VENTES ICI / MY FEEDBACK HERE
n°6787926
grosdodo
Posté le 12-09-2008 à 07:41:24  profilanswer
 


 
Pas si dur à trouver je veux bien.
Tu as dévissé le pcb ou c'est juste que tu as acheté un 7200.11 500go et que tu te dis que "c'est pareil" ?
Le même pcb et le même modèle année de fabrication ok, c'est marqué sur le dessus.
Les chips ?
Tu peux me garantir que ce sont les mêmes contrôleurs ?


Message édité par grosdodo le 12-09-2008 à 07:44:03
n°6787927
grosdodo
Posté le 12-09-2008 à 07:41:55  profilanswer
 

Cedxxxiv a écrit :

Il me semble que j'ai ca dans un de mes pcs je regarderai demain :)


 
Je veux bien et j'attends ça avec impatience :D :D

n°6787928
grosdodo
Posté le 12-09-2008 à 11:54:42  profilanswer
 

up

n°6787929
grosdodo
Posté le 12-09-2008 à 16:32:07  profilanswer
 

up

mood
Publicité
Posté le 12-09-2008 à 16:32:07  profilanswer
 

n°6787930
Cedxxxiv
Forumeur de 1er choix !!!
Posté le 12-09-2008 à 19:05:02  profilanswer
 

Hello
 
Moi c'est du ST3500330AS
 
Tu veux que je demonte quand meme pour verifier le pcb ?


---------------
MES VENTES ICI / MY FEEDBACK HERE
n°6787931
Profil sup​primé
Posté le 12-09-2008 à 19:12:52  answer
 

grosdodo a écrit :


 
Pas si dur à trouver je veux bien.
Tu as dévissé le pcb ou c'est juste que tu as acheté un 7200.11 500go et que tu te dis que "c'est pareil" ?
Le même pcb et le même modèle année de fabrication ok, c'est marqué sur le dessus.
Les chips ?
Tu peux me garantir que ce sont les mêmes contrôleurs ?


g pas devissé le pcb, donc pas comparé les chipsets
mais le reste est bon
 

n°6787932
Profil sup​primé
Posté le 12-09-2008 à 19:13:52  answer
 

meme etiquette, meme pcb
tous les n° correspondent

n°6787933
grosdodo
Posté le 12-09-2008 à 20:41:49  profilanswer
 

Cedxxxiv a écrit :

Hello
 
Moi c'est du ST3500330AS
 
Tu veux que je demonte quand meme pour verifier le pcb ?


 
Je veux bien, c'est même la condition sine qua non pour que j''achète, que tout soit identique.
Donc va falloir que tu joues du tournevis torx ;)

n°6787934
grosdodo
Posté le 12-09-2008 à 20:43:45  profilanswer
 


 
Donc c'est bien ce que je disais, tu ne sais pas si les chips sont identiques.
Aller dans une boutique et regarder à travers le plastique je sais faire, merci  :o

n°6787935
grosdodo
Posté le 13-09-2008 à 08:04:36  profilanswer
 

up

n°6787936
Cedxxxiv
Forumeur de 1er choix !!!
Posté le 13-09-2008 à 18:45:55  profilanswer
 

Ce ne sont pas les mmes chips pour moi :( desolé


---------------
MES VENTES ICI / MY FEEDBACK HERE
n°6787937
grosdodo
Posté le 13-09-2008 à 19:15:08  profilanswer
 

Arf...
Merci quand même :jap:
:hello:

n°6787938
grosdodo
Posté le 14-09-2008 à 11:38:00  profilanswer
 

:bounce:

n°6787939
grosdodo
Posté le 15-09-2008 à 10:18:02  profilanswer
 

up siouplait

n°6787940
grosdodo
Posté le 16-09-2008 à 11:41:17  profilanswer
 

up

n°6787941
grosdodo
Posté le 16-09-2008 à 14:24:46  profilanswer
 

up

n°6787942
grosdodo
Posté le 16-09-2008 à 16:19:48  profilanswer
 

up

n°6787943
grosdodo
Posté le 16-09-2008 à 19:13:01  profilanswer
 

up

n°6787944
grosdodo
Posté le 17-09-2008 à 07:32:03  profilanswer
 

[:voxel63]  [:voxel63]

n°6787945
grosdodo
Posté le 17-09-2008 à 14:36:57  profilanswer
 

up

n°6787946
grosdodo
Posté le 17-09-2008 à 20:57:16  profilanswer
 

up

n°6787947
grosdodo
Posté le 18-09-2008 à 07:37:50  profilanswer
 

up

n°6787948
grosdodo
Posté le 18-09-2008 à 12:23:59  profilanswer
 

up

n°6787949
grosdodo
Posté le 18-09-2008 à 18:29:35  profilanswer
 

up !!!

n°6787950
yardz
Flashing Machine
Posté le 18-09-2008 à 18:35:11  profilanswer
 

Mon pauvre t'es en grosse galère là...
par contre t'es sur que si tu changes le pcb et que c'est pas les même chips ca va pas marcher ?

n°6787951
vison bute
Guitar hero... sur PS2!!!
Posté le 18-09-2008 à 19:19:57  profilanswer
 

Il peut aussi flinguer les têtes... J'ai eu le tour en voulant faire un essai de pcb sur un vieux western digital. Il faut aussi bien veiller à ce que le pcb de rechange respecte les mêmes tensions.


---------------
my feedback
n°6787952
grosdodo
Posté le 18-09-2008 à 21:29:03  profilanswer
 

yardz a écrit :

Mon pauvre t'es en grosse galère là...
par contre t'es sur que si tu changes le pcb et que c'est pas les même chips ca va pas marcher ?


 
Salut,  :hello:  
 
Effectivement c'est pas la joie  :cry:  
Je me suis demandé aussi si juste le même pcb ça irait ou pas et sur le topic spécial seagate il m'a été dit qu'il fallait vraiment les mêmes controleurs  :sweat:  
Bref, je ne désespère pas sauf que vu les merdes que peuvent avoir les uns et les autres, pour moi maintenant seagate c'est commes toutes les marques à savoir confiance 0  :heink:  

n°6787953
grosdodo
Posté le 18-09-2008 à 21:29:42  profilanswer
 

vison bute a écrit :

Il peut aussi flinguer les têtes... J'ai eu le tour en voulant faire un essai de pcb sur un vieux western digital. Il faut aussi bien veiller à ce que le pcb de rechange respecte les mêmes tensions.


 
Et là j'ai le stressomètre qui remonte d'un cran rien qu'en y pensant  :lol:  :lol:  

n°6787954
elliotdoe
Posté le 18-09-2008 à 21:35:11  profilanswer
 

Pas besoin d'avoir exactement le même PCB ni les mêmes puces...
 
Suffit d'avoir le même modèle et le même firmware, ça suffit.
 
A l'époque, j'avais même récupéré des données d'un 40Go en utilisant le PCB d'un 80, donc bon...

n°6787955
grosdodo
Posté le 19-09-2008 à 08:03:30  profilanswer
 

elliotdoe a écrit :

Pas besoin d'avoir exactement le même PCB ni les mêmes puces...
 
Suffit d'avoir le même modèle et le même firmware, ça suffit.
 
A l'époque, j'avais même récupéré des données d'un 40Go en utilisant le PCB d'un 80, donc bon...


 
Moi je veux bien croire qui me le prouve  :)  
Tu es sûr de ce que tu avances concernant MON disque dur ?  
 

n°6787956
elliotdoe
Posté le 19-09-2008 à 11:15:38  profilanswer
 

Ecoute, moi je te donne mes conclusions sur 2 ans d'expérience.
Après, c'est toi qui gère, pas la peine de m'agresser.

n°6787957
grosdodo
Posté le 19-09-2008 à 12:04:43  profilanswer
 

elliotdoe a écrit :

Ecoute, moi je te donne mes conclusions sur 2 ans d'expérience.
Après, c'est toi qui gère, pas la peine de m'agresser.


 
Nous ne devons pas avoir la même définition du verbe  :heink:  
Je te demande juste une preuve de ce que tu avances et c'est "une agression" selon toi ?   :sarcastic:  
 
Moi je suis prêt à te croire (je pensais aussi au départ qu'il suffisait juste d'avoir la même référence de pcb) si tu me dis que tu as déjà changé un pcb de seagate de cette génération, que ça marche et tout alors ok, je vais faire pareil.
Maintenant toi tu me parles d'une autre marque de hd, d'une autre génération, d'ide et pas de sata2 donc ça ne m'avance guère pour me faire un avis  :o

n°6787958
elliotdoe
Posté le 19-09-2008 à 14:06:37  profilanswer
 

C'est le ton hautain et le "MON" en majuscule que j'ai pas apprécié, mais bon, peu importe.

 

Si tu veux des preuves ou d'autres témoignages, ouvre un ticket dans la section "hardware", les gars t'en fourniront. Sinon, bon courage pour trouver un PCB de même série avec les mêmes puces. Ca va pas être simple. C'est déjà difficile de trouver un PCB de même firmware...

 

PS : j'ai déjà remplacé des dizaines de PCB, que ça soit IDE ou SATA, pour récupérer des données. Ca ne dépend pas de la marque.
PS2 : demande à stephdetrevoux pour les PCB, il en a pas mal. Tu pourras lui demander également des conseils sur le matos qu'il faut que tu trouves. Il te confirmera certainement que seul le firmware est nécessaire.


Message édité par elliotdoe le 19-09-2008 à 14:07:13
n°6787959
grosdodo
Posté le 19-09-2008 à 14:31:51  profilanswer
 

Citation :

C'est le ton hautain et le "MON" en majuscule que j'ai pas apprécié, mais bon, peu importe.


 
Un ton hautain ? A l'écrit en plus ?  :heink:  
Bref, je crois que c'est une histoire d'incompréhension  :)  
 

Citation :

Si tu veux des preuves ou d'autres témoignages, ouvre un ticket dans la section "hardware", les gars t'en fourniront. Sinon, bon courage pour trouver un PCB de même série avec les mêmes puces. Ca va pas être simple. C'est déjà difficile de trouver un PCB de même firmware...
 
PS : j'ai déjà remplacé des dizaines de PCB, que ça soit IDE ou SATA, pour récupérer des données. Ca ne dépend pas de la marque.
PS2 : demande à stephdetrevoux pour les PCB, il en a pas mal. Tu pourras lui demander également des conseils sur le matos qu'il faut que tu trouves. Il te confirmera certainement que seul le firmware est nécessaire.


 
Ok !!  [:chris barnes]  
Bah c'est exactement ce que je te demandais au dessus, un avis avec explication/expérience.
Là je suis plus convaincu et je vais tenter ça, choper la même référence de pcb, le même firmware etc. sans m'occuper des chips.
 
En fait j'ai déjà changé un pcb d'un hd en ide, justement un pcb acheté à stephdetrevoux, mais sur le topic seagate il m'a été affirmé qu'il fallait vraiment que tout corresponde.
Alors comme je n'ai pas droit à l'erreur fatale :D (perdre 50€ à la limite je m'en fo... mais ce qu'il y a sur mon hd non) je me fie aux avis éclairés.
 
En tous cas merci pour tes infos :jap:
 
 
 
 
 
 

mood
Publicité
Posté le   profilanswer
 

 Page :   1  2  3  4  5  ..  167  168  169  170  171  172
Page Précédente

Aller à :
Ajouter une réponse
  FORUM HardWare.fr
  Hardware
  Disque dur

  Pb de "mode busy" sur les Seagate 7200.11

 

Sujets relatifs
Pb drivers carte son PC qui demarre 1/2sec puis s'éteint PB Alim ?
Perf d'un Seagate Momentus 7200.3 320Go sous linuxPB reconnaissance lecteur tres bizarre
PB reseau linkstationlivePc bruyant suite à formatage. Pb ventilo?
Western Digital My Book Home 500Go - Pb jauge en FirewirePB CM P5Q nouvelle config
[PB Souris] dection win puis non fionctionnement 
Plus de sujets relatifs à : Pb de "mode busy" sur les Seagate 7200.11



Copyright © 1997-2016 Hardware.fr SARL (Signaler un contenu illicite) / Groupe LDLC / Shop HFR