Forum |  HardWare.fr | News | Articles | PC | Prix | S'identifier | S'inscrire | Aide | Shop Recherche
757 connectés 

  FORUM HardWare.fr
  Photo numérique
  Technique

  Respect des couleurs en tirage papier. Photoweb et son profil ICM.

 



 Mot :   Pseudo :  
 
 Page :   1  2  3  4  5  6
Page Précédente
Auteur Sujet :

Respect des couleurs en tirage papier. Photoweb et son profil ICM.

n°677303
Pio2001
Posté le 31-07-2005 à 16:18:10  profilanswer
 

Mots-clés : colorimétrie, ICM, ICC, profil, gamut.
 
Aujourd'hui, je vais vous parler des tirages papiers de chez Photoweb, de leur profil d'impression, de leur retouche automatque, de leur colorimétrie, en les comparant à quelques autres tirages.
 
Tout d'abord, si vous êtes curieux, si vous aimez les couleurs et les sciences physiques, si vous voulez savoir ce que c'est, exactement, qu'un profil d'impression, ou si vous voulez tout simplement comprendre ce qui va suivre, rendez-vous ici en Anglais : http://www.normankoren.com/color_management.html
 
Pour les réfractaires à la gestion des couleurs sur ordinateur, lisez tout simplement le résumé ici : http://forum.hardware.fr/hardwaref [...] tm#t680522
 
Sauf mention contraire, les images que j'utilise ont été photographiées en sRGB, avec un Minolta Dimage A1. Les tirages ont à leur tour été photographiés avec ce même Minolta. Ils étaient éclairés, sauf mention contraire, par un halogène de 300W. La balance des blancs a été faite sur l'appareil en mode custom, en capturant une zone vierge (blanche) du papier photo Fuji de chez Photoweb.  
Les impressions Canon i550 sont faites sur papier Canon PR-101, avec l'option Papier photo extra (quelques essais comparatifs m'ont permis de conclure qu'il fallait utiliser le profil "extra" avec le papier pro et le profil "pro" avec le pepier photo ordinaire, sans doute une coquille dans leurs drivers), qualité haute, couleurs auto.
Les impressions Epson R800 sont faites sur papier Fuji Premium plus ou Epson Premium Glossy, Options papier photo premium, photo RPM, calibration Epson, gamma 1.8, mode couleur Standard Epson.
Les couleurs sont entièrement gérées par les drivers des deux imprimantes, rien dans le logiciel d'impression.
 
 
1 Les couleurs
 
En réalisant un tirage chez Photoweb sans correction ne comportant que des couleurs primaires, on s'aperçoit que celles-ci sont très sombres, et assez éloignées de ce qu'on voit à l'écran. Comparativement, les mêmes couleurs imprimés en jet d'encre sont plus claires : http://3141592.pio2001.online.fr/photoweb/01-RGB.jpg
 
Il est très difficile de rendre en RGB le résultat des différentes impressions. Aussi ai-je trafiqué la photo ci-dessus pour que les teintes se rapprochent de ce qu'on voit sur le papier. Je précise que je travaille sur un écran CRT LaCie ElectronBlue IV 22", contraste au maxi, lumière ajustée sur mire, gamma à 2.2 pile d'après les mires de mesure. 6500 K. Signal de la carte vidéo ajusté avec le gain vert à 96 % afin que le blanc Windows soit identique au blanc du menu LaCie.
 
Voici le résultat : http://3141592.pio2001.online.fr/p [...] iqu%E9.jpg
Les couleurs réelles sont plus saturées, sauf le rouge, mais surtout le magenta, très vif, bien qu'assez sombre, sur le tirage Photoweb. Je ne parviens pas à trouver une teinte similaire sur l'écran.
Voici maintenant les autres options de développement : http://3141592.pio2001.online.fr/photoweb/03-RGB.jpg
Brut : tirage sans correction
Auto : tirage avec correction
sRGB : conversion de l'image interpretée en sRGB dans le profil de couleurs Photoweb, puis tirage sans correction
Adobe RGB :  conversion de l'image interpretée en Adobe RGB 1998 dans le profil de couleurs Photoweb, puis tirage sans correction
Intention de rendu : perceptuel.
 
Les couleurs sont plus claires avec conversion, ce qui correspond mieux aux primaires d'un écran ou d'une jet d'encre, mais elles sont également plus pâles.
 
Voyons ce que donne la simulation à l'écran (Soft proofing) des différentes options de tirage : http://3141592.pio2001.online.fr/p [...] B-Soft.jpg
Brut : fichier interpreté en Photoweb, et converti en sRGB
Adobe : fichier interpreté en Adobe RGB, converti en Photoweb, puis en sRGB
sRGB : fichier interpreté en sRGB, converti en Photoweb, puis en sRGB
Original : fichier non converti.
 
On retrouve bien les différences entre les tirages, mais on voit surtout à quel point l'espace de couleurs d'un tirage papier s'éloigne du sRGB ! Si sur vos tirages vous ne voyez pas de différences avec et sans conversion, c'est que vos photos ne comportent pas beaucoup de couleurs complètement saturées.
En réalisant une simulation sur des bandes grises, on voit que la neutralité du gris est censée être respectée dans tous les profils : http://3141592.pio2001.online.fr/p [...] B-Soft.jpg
 
 
Les espaces de couleur
 
Grâce au site http://www.drycreekphoto.com/tools [...] model.html, nous pouvons visualiser l'espace de couleurs réel d'un minilab Fuji et le comparer au sRGB, assez bien respecté par nos écrans en principe : http://3141592.pio2001.online.fr/p [...] rofile.jpg
En rouge, le sRGB. En volume, le Fuji Frontier 370, Fuji Crystal Archive T1 Glossy.
Si vous avez du mal à comprendre ce que représente ce diagramme, rendez-vous sur le lien donné en début de message.
Afin de savoir si ce diagramme théorique est pertinent, on peut jouer avec les espaces des minilabs Agfa, et ceux des moniteurs CRT et LCD Lacie. On voit que cela ne change pas grand chose. Fuji ou Agfa d'une part, sRGB, LCD ou CRT d'autre part, la forme de l'espace de couleurs
reste tout à fait similaire, avec des différences de taille mineures, par exemple le jaune primaire argentique est à la portée d'un écran LCD, mais pas d'un CRT.
Représentation de l'espace Agfa d-Lab 2, Agfa prestige glossy, au lieu du Fuji : http://3141592.pio2001.online.fr/p [...] leAgfa.jpg
On peut donc en première approximation considérer que le sRGB est l'espace de couleurs d'un écran d'ordinateur, et l'espace Fuji celui d'un tirage argentique en général.
Il s'agit d'une vue de dessous. La luminosité est donc ignorée. La première chose à constater est que l'espace Fuji est largement en dessous du sRGB à tous les points de vue, sauf en jaune primaire. Autre détail intéressant, le jaune argentique est plus orangé que le jaune RGB, chose que les forumeurs ont constaté sur leurs tirages. Le mangenta est également plus violet.
 
On a plus de détails en examinant les profils de côté, sous différents angles :
http://3141592.pio2001.online.fr/p [...] d-Cyan.jpg
Le rouge argentique est moins saturé que le rouge RGB, un peu plus sombre. Le cyan est aussi saturé en argentique qu'en RGB, mais beaucoup plus sombre. Si on veut éclaircir le cyan argentique, il perd automatiquemlent sa saturation : en ajoutant du blanc, on le fait pâlir.
http://3141592.pio2001.online.fr/p [...] Yellow.jpg
Les jaunes sont très similaires, les bleus à mille lieues l'un de l'autre. Pourtant visuellement, le jaune choque plus que le bleu, parce qu'il est plus orangé, alors que c'est surtout la différence de luminosité qui frappe dans le bleu, le bleu argentique paraissant vraiment très sombre.
http://3141592.pio2001.online.fr/p [...] agenta.jpg
Les mangentas sont assez semblables. L'argentique est un peu plus sombre, un peu plus violet, et un peu moins saturé. Visuellement, il paraît pourtant plus saturé. La différence entre les verts est affreuse. En fait, le vert argentique n'est rien d'autre qu'un vert sRGB à 50 % de sa luminosité (47 % exactement, d'après la simulation).
 
Je n'ai pas trouvé de profil jet d'encre quadrichrome générique, pour illustrer la Canon i550, mais il y a celui de l'Epson R800. Le voici en rouge (le sRGB étant en gris) : http://3141592.pio2001.online.fr/p [...] 0-Fuji.jpg
 
 
Les photos test
 
La première est une photo d'un bocal peint éclairé de l'intérieur. Il était vert, mais j'ai effectué une rotation de couleur pour essayer les autres teintes. Voici une simulation : http://3141592.pio2001.online.fr/p [...] t-Soft.jpg
En réalisant un tirage sans correction et sans conversion, on s'attend donc à une disparition totale des détails dans le vert et dans le bleu. Détails que l'on peut très bien conserver si on prend la peine de convertir les fichiers dans le profil Photoweb avant de les envoyer. C'est plus difficile si on travaille en Adobe RGB, car le vert Adobe RGB est encore bien plus éloigné de l'espace de couleurs argentique.
C'est un phénomène vraiment curieux, car on s'attendait à l'inverse ! Les détails devrait subsister, dans des couleurs déformées, sans faire de conversion, et disparaitre dans la conversion à cause de la différence entre les espaces de couleurs. La seule explication que je vois est que la courbe de gamma argentique est déformée, les tons verts saturés étant écrasés.
Voici les tirages réels :
http://3141592.pio2001.online.fr/photoweb/07-Gamut.jpg
http://3141592.pio2001.online.fr/photoweb/08-Gamut.jpg
On voit que seuls les détails verts sont vraiment affectés. On peut noter une chose importante : le mode auto de chez photoweb ne récupère aucun détail, de même que l'Epson R800, alors qu'une imprimante jet d'encre bureautique ordinaire est parfaitement capable de les conserver !
 
Deuxième photo test : le métro de Lyon éclairé en vert pour le jour de la fête des lumières.
Simulation : http://3141592.pio2001.online.fr/p [...] o-Soft.jpg
Tirages : http://3141592.pio2001.online.fr/photoweb/09-Metro.jpg
 
Et là c'est l'horreur : l'intérieur du métro est complètement défiguré si on ne convertit pas soi-même les fichiers à envoyer, et ce, que l'on demande des tirages avec ou sans correction ! La simulation confirme qu'il n'y a pas eu de problème au tirage. L'aspect des photos est tout à fait conforme au profil fourni par Photoweb !
C'est en comparant les différent tirages avec la simulation que je me suis aperçu qu'aucune conversion n'était effectuée, même si on demandait des tirages standard, avec correction. Il faudrait tout de même que je fasse retirer la même image, convertie, mais avec correction, pour en être sûr. Il se pourrait en effet que la correction auto ait tout simplement resaturé les verts.
 
J'ai ensuite repris un lever de soleil qui était affreux sur l'Epson R800, à cause d'un trop fort contraste dans le halo, une sorte de "color banding".
Voici ce que j'avais observé : http://3141592.pio2001.online.fr/p [...] lanc01.jpg
Et voici les tirages :
Simulation : http://3141592.pio2001.online.fr/p [...] c-soft.jpg
Tirages : http://3141592.pio2001.online.fr/photoweb/11-Blanc.jpg
On peut malheureusement voir que la conversion dans le profil Photoweb fait apparaitre un banding similaire. Moins prononcé toutefois qu'avec l'Epson R800. L'absence de banding dans le tirage avec correction m'incite à penser que les fichiers ne sont vraiment pas convertis dans l'espace de couleurs Photoweb. A noter qu'il n'y a pas de banding non plus sur mes vieux tirages de la Fnac et de Christine Balastéguy, photographe, mais les mires qu'ils m'ont tirées montrent qu'ils n'effectuent pas non plus de conversion dans le bon espace de couleurs.
 
Enfin, un coucher de soleil.
Original : http://3141592.pio2001.online.fr/p [...] iginal.jpg
Tirages : http://3141592.pio2001.online.fr/photoweb/14-brule.jpg
Là je dois dire que je suis très surpris. La Fnac et Christine Balastéguy m'avaient fourni des tirages complètement brûlés à cause d'une correction automatique. Or la correction automatique de Photoweb n'a absolument rien brûlé du tout ! Pourtant elle agit de façon flagrante sur d'autres photos sous exposés en général, mais avec tout de même de franches zones blanches. La Fnac et C.Balastéguy m'avaient également surpris en n'effectuant aucune correction sur des tirages que j'avais intentionnellement piegés en choisissant un sujet complètement clair (nuage blanc, ciel bleu), et un sujet complètement sombre (ciel d'orage). Je me demande s'il ne faudrait pas essayer de pièger Photoweb de la même façon, leur correction étant différente.
Je ne tirerais toutefois pas trop de conclusions sur le fonctionnement des corrections automatiques. En effet, je ne sais pas comment s'effecture le travail dans un labo, mais il paraît tout à fait plausible qu'il y ait une intervention humaine sur certains tirages, par exemple si la machine émet une alarme lorsque les corrections auto sont trop importantes, invitant un opérateur à faire un choix.
 
 
Dépendance à la source de lumière (métamérisme ?)
 
Phénomène très gênant, je me suis aperçu que les tirages argentiques prenaient une dominante rouge lorsqu'on les éclaire avec des ampoules à économie d'énergie (fluocompatces). Voici une image comportant des bandes verticales de gris pur, tirée sans correction, sans conversion. Elles se détachent sur fond de bandes horizontales noires et blanches. La balance des blancs des photos est à chaque fois effectuée préalablement sur le blanc du papier photo.
 
Eclairage halogène 300 W : http://3141592.pio2001.online.fr/p [...] logene.jpg
Eclairage floucompact 23 W : http://3141592.pio2001.online.fr/p [...] mpacte.jpg
 
En haut, le tirage Photoweb. Au milieu, Epson R800. En bas Canon i550. Avec l'halogène, le tirage photo est tout à fait neutre, tandis que l'Epson tire légèrement sur le rose, et le Canon sur le bleu. Avec l'ampoule fluocompacte, Canon n'a pas bougé, Epspon semble moins rose, mais le tirage Photoweb vire au rouge.
Illustration en photo :
Halogène : http://3141592.pio2001.online.fr/p [...] logene.jpg
Fluo : http://3141592.pio2001.online.fr/p [...] mpacte.jpg
Le bleu des fleurs est semblable sous halogène, alors que le bleu Photoweb tire vers le violet sous éclairage fluocompact. On s'aperçoit également que l'arrière plan Epson est plus rouge sous halogène.
 
Je trouve la dominante rouge des tirages argentiques gènante sur les portraits. Les personnages devenant rougeauds.
J'ai constaté que ce phénomène se produisait aussi avec des tubes fluorescents classiques (dans le métro), mais que le gris restait bien neutre en lumière naturelle, comme avec l'halogène. Idem avec les tirages de la Fnac et de C Balastéguy. C'est de toute évidence le caractère discontinu du spectre des ampoules fluorescente qui est à l'origine de ce changement de teinte.
J'insiste bien sur le fait que la teinte change intrinsèquement, et pas seulement en fonction de la lumière, car la balance des blancs a été refaite entre les deux photos afin de compenser complètement la teinte de la lumière ambiante. D'ailleurs, les bleus paraissent identiques dans un cas, et différents dans l'autre : le bleu argentique a changé de teinte en fonction de l'éclairage, pas le bleu Epson.
Le lien que je donne au début parle de ce phénomène, appelé "metamerism", ou plus exactement "viewing illuminant sensitivity" en anglais. Gènant sur les tirages noir et blanc, il aurait été particulièrement sévère sur l'imprimante Epson 2000P.
 
 
Interpolation
 
J'ai enfin remarqué que les points noirs, d'un pixel chacun, présents sur la mire avec les rampes de couleur apparaissaient nettement sur les tirages Photoweb récents, alors qu'ils étaient complètement flous sur les tirages précédents : http://3141592.pio2001.online.fr/p [...] aliasl.jpg
Il semble donc que Photoweb soit passé à une autre technique d'interpolation. Il serait intéressant de voir le résultat pour les images basse définition, qui devraient être beaucoup moins floues qu'avant.


Message édité par Pio2001 le 20-09-2008 à 21:06:19
mood
Publicité
Posté le 31-07-2005 à 16:18:10  profilanswer
 

n°677308
Pio2001
Posté le 31-07-2005 à 16:25:24  profilanswer
 

Moralité sur le métamérisme : quand vos tirages noir et blancs ne sont pas neutres, avant de changer de photographe, changez vos ampoules :)

n°678024
ricou57
Gnefffeuuuuu....
Posté le 01-08-2005 à 14:37:37  profilanswer
 

Photoweb a à dispo sur son site un outil qui permet de visualiser sur l'écran le rendu des photos avant l'envoi et donc de préparer les photos pour tirage ici http://www.photoweb.fr/atelier/tips_previsu_log.asp
 
As-tu testé ? Je ne l'ai pas encore fait. Donc si quelqu'un peut me dire ce qu'il en retourne ?
 
Aussi, j'ai constaté que les couleurs sortaient mieux chez eux en mat(enfin plutot papier perlé (merci denio)) qu'en brillant.


Message édité par ricou57 le 01-08-2005 à 14:37:58
n°678051
denio
Posté le 01-08-2005 à 14:59:01  profilanswer
 

ricou57 a écrit :

Photoweb a à dispo sur son site un outil qui permet de visualiser sur l'écran le rendu des photos avant l'envoi et donc de préparer les photos pour tirage ici http://www.photoweb.fr/atelier/tips_previsu_log.asp
 
As-tu testé ? Je ne l'ai pas encore fait. Donc si quelqu'un peut me dire ce qu'il en retourne ?
 
Aussi, j'ai constaté que les couleurs sortaient mieux chez eux en mat(enfin plutot papier perlé (merci denio)) qu'en brillant.


 :hello: Mais, mais... je le connais çuilà...  [:clarinette] (même que la photo me dit quelquechose  :lol: )


---------------
[Instagram] - [Site Web] - [Blog Photo]
n°678074
ricou57
Gnefffeuuuuu....
Posté le 01-08-2005 à 15:25:19  profilanswer
 

denio a écrit :

:hello: Mais, mais... je le connais çuilà...  [:clarinette] (même que la photo me dit quelquechose  :lol: )


 
Sans blague ??? Je suis sûr que tu l'as quelque part sur ton DD.  :na:  

n°678176
Clarkent
Musclor le shérif de l'espace
Posté le 01-08-2005 à 16:38:20  profilanswer
 

bein je lirai ca plus tard ;).


---------------
"PAR LE POUVOIR DU CRÂNE ANCESTRAL, JE DETIENS LA FORCE TOUTE PUISSANTE".
n°678354
Pio2001
Posté le 01-08-2005 à 18:45:21  profilanswer
 

ricou57 a écrit :

Photoweb a à dispo sur son site un outil qui permet de visualiser sur l'écran le rendu des photos avant l'envoi ...
As-tu testé ?


 
C'est ce que j'ai utilisé pour faire les "simulations" dans mon étude. Elles sont conformes aux tirages obtenus. L'intéret est surtout de pouvoir convertir les images dans l'espace de couleurs de leur machine avant de les leur envoyer. On évite ainsi les problèmes sur la photo du métro, notamment.

n°678420
ricou57
Gnefffeuuuuu....
Posté le 01-08-2005 à 20:29:14  profilanswer
 

oups désolé...
 
En tout cas merci, cela me conforte dans mon choix de la labo.

n°678806
Clarkent
Musclor le shérif de l'espace
Posté le 02-08-2005 à 11:18:34  profilanswer
 

j'ai probablement pas tout compris.
En effet tout se mélange un peu photo brute, soft proof, conversion photoweb srgb ... :), alors je m'y retrouve plus, quand tu mets sur la photo photoweb srgb a veut dire quoi ? imprimer par photoweb et tu l'as envoyer avec le profil srbg :/, ou c'est du srgb en soft proof ? je crois que j'ai trouvé la reponse en ecrivant la question :D.
 
par contre tu ne conclus pas vraiment sur la methode a utilisé ni ce qu'ils faut envoyer.
mieux vaut travailler en soft proof et envoyer le fichier brute ? (enfin je crois queje vais eter obliger de relire car je pige en meme temps que j ecris les questions :D).
ou travailler en adob et faire la conversion, ou encor soft proof plus conversion :D, enfin je crois que la reponse c'est soft proof puis fichier brut ;), non ?
 
Le soft proof aura tendance a foncer l'image car la tireuse a tendance a foncé l'image :), et la conversion l'image paraitra plus clair car la tireuse foncera l'image, non :D ? enfin la rendra plus sombre.


---------------
"PAR LE POUVOIR DU CRÂNE ANCESTRAL, JE DETIENS LA FORCE TOUTE PUISSANTE".
n°678935
Pio2001
Posté le 02-08-2005 à 14:01:29  profilanswer
 

Ben j'ai du mal à expliquer parce que je n'ai pas encore compris toutes les options de Photoshop. Je ne connais pas bien l'impact du choix de l'espace de travail sur l'affichage, et ou est-ce qu'on définit le profil du moniteur.
J'ai tout fait avec Corel PhotoPaint.
 
D'ailleurs, je suis parti du principe que la gestion des couleurs sur PC était acquise, et j'ai juste étudié la qualité des tirages Photoweb.
 
Mais je vais essayer de donner une explication.
Chaque fichier comporte un profil de couleur, appelé profil ou espace colorimétrique. S'il n'est pas précisé, il est interpreté comme du sRGB. En particulier toutes les images affichées dans l'explorateur sont affichées en sRGB. Les écrans d'ordinateurs fonctionnent aussi en sRGB.
Donc dans la chaîne qui part du sujet réel jusqu'à la photo, on commence par l'appareil photo. il peut être reglé en sRGB ou en Adobe RGB, au choix. Les photos qu'il prend sont donc en sRGB ou en Adobe RGB.
 
Si elles sont en sRGB, tout est simple : on travaille en sRGB, et elles s'affichent en sRGB.
Si elles sont en Adobe RGB, c'est beaucoup plus compliqué, parce que nos écrans sont en sRGB. On peut les convertir en sRGB à l'ouverture, on peut ne pas les convertir, mais définir l'espace de travail en Adobe RGB, mais dans ce cas il faut que l'affichage à l'écran fasse la conversion en sRGB, ce qui est possible dans Photoshop ou Corel, mais je ne sais pas comment va réagir le soft proofing ! Et si on définit l'espace de travail en Adobe RGB et qu'on y ouvre des photos sRGB, je ne sais pas non plus ce qui va se passer !
 
Donc prenons l'exemple simple d'une photo prise en sRGB, et ouverte dans un Photoshop dont l'espace de travail est le sRGB. Elle est affichée en sRGB, sur un écran qui marche en sRGB. Vous me suivez ?
Photoweb, ils ne marchent pas en sRGB. Ils marchent dans le profil qui est sur leur site, le profil Photoweb. C'est le profil du papier argentique, en gros.
Donc quand on leur envoie les tirages, on les convertit dans leur profil, et ils ressortent comme il faut puisqu'ils sont tirés sur papier argentique. Simple, non ?
 
Le soft proofing, il est bizarrement tourné dans leur page web. Ce qu'ils font, ce n'est pas vraiment du soft proofing, c'est une simulation de la dérive qui se produira quand on enverra les photos dans le mauvais profil.
En fait, il faut décocher la case "conserver les valeurs RGB" pour qu'il fonctionne normalement. On travaille alors en sRGB tout du long, avec l'option soft proofing qui nous indique comment ça ressortira sur le papier, tout simplement.
Et il ne faut pas oublier de faire la conversion en dernier, avant de leur envoyer, parce qu'ils ne le font pas eux-mêmes.

mood
Publicité
Posté le 02-08-2005 à 14:01:29  profilanswer
 

n°678945
Clarkent
Musclor le shérif de l'espace
Posté le 02-08-2005 à 14:13:23  profilanswer
 

j'ai beau elire non je m'y perd, un coup y a du phtoweb srgb apres y a marque impression srgb, puis au dessus photoweb brut et le fichier d'avant brut soft proof, et deux images audessus srgb soft proof, conclusion je n'arrive pas a discerner ce qui doit etre comparer.
il aurait ete mieux de mettre l'un a cote de l'autre le fichier obtenu et le fichier envoyé.
par exemple,  
simulation soft proof photoweb et a cote resultat obtenu avec le fichier via photoweb.
 
la franchement je m'y perds.


---------------
"PAR LE POUVOIR DU CRÂNE ANCESTRAL, JE DETIENS LA FORCE TOUTE PUISSANTE".
n°678964
Clarkent
Musclor le shérif de l'espace
Posté le 02-08-2005 à 14:24:45  profilanswer
 

Pio2001 a écrit :

Ben j'ai du mal à expliquer parce que je n'ai pas encore compris toutes les options de Photoshop. Je ne connais pas bien l'impact du choix de l'espace de travail sur l'affichage, et ou est-ce qu'on définit le profil du moniteur.
J'ai tout fait avec Corel PhotoPaint.
 
D'ailleurs, je suis parti du principe que la gestion des couleurs sur PC était acquise, et j'ai juste étudié la qualité des tirages Photoweb.
 
Mais je vais essayer de donner une explication.
Chaque fichier comporte un profil de couleur, appelé profil ou espace colorimétrique. S'il n'est pas précisé, il est interpreté comme du sRGB. En particulier toutes les images affichées dans l'explorateur sont affichées en sRGB. Les écrans d'ordinateurs fonctionnent aussi en sRGB.
Donc dans la chaîne qui part du sujet réel jusqu'à la photo, on commence par l'appareil photo. il peut être reglé en sRGB ou en Adobe RGB, au choix. Les photos qu'il prend sont donc en sRGB ou en Adobe RGB.
 
Si elles sont en sRGB, tout est simple : on travaille en sRGB, et elles s'affichent en sRGB.
Si elles sont en Adobe RGB, c'est beaucoup plus compliqué, parce que nos écrans sont en sRGB. On peut les convertir en sRGB à l'ouverture, on peut ne pas les convertir, mais définir l'espace de travail en Adobe RGB, mais dans ce cas il faut que l'affichage à l'écran fasse la conversion en sRGB, ce qui est possible dans Photoshop ou Corel, mais je ne sais pas comment va réagir le soft proofing ! Et si on définit l'espace de travail en Adobe RGB et qu'on y ouvre des photos sRGB, je ne sais pas non plus ce qui va se passer !
 
Donc prenons l'exemple simple d'une photo prise en sRGB, et ouverte dans un Photoshop dont l'espace de travail est le sRGB. Elle est affichée en sRGB, sur un écran qui marche en sRGB. Vous me suivez ?
Photoweb, ils ne marchent pas en sRGB. Ils marchent dans le profil qui est sur leur site, le profil Photoweb. C'est le profil du papier argentique, en gros.
Donc quand on leur envoie les tirages, on les convertit dans leur profil, et ils ressortent comme il faut puisqu'ils sont tirés sur papier argentique. Simple, non ?
 
Le soft proofing, il est bizarrement tourné dans leur page web. Ce qu'ils font, ce n'est pas vraiment du soft proofing, c'est une simulation de la dérive qui se produira quand on enverra les photos dans le mauvais profil.
En fait, il faut décocher la case "conserver les valeurs RGB" pour qu'il fonctionne normalement. On travaille alors en sRGB tout du long, avec l'option soft proofing qui nous indique comment ça ressortira sur le papier, tout simplement.
Et il ne faut pas oublier de faire la conversion en dernier, avant de leur envoyer, parce qu'ils ne le font pas eux-mêmes.


 
tout ce qui est profil et espace de couleur, ca je m'y retrouve un peu merci :p.
 
mais moi ce que je piges pas ce sont tes cliches, je ne sais jamais quoi comparer a quoi. et d'ou sort la simu, et ou est le resultat attentdu, en fait voila, il aurait ete plus simple pour moi :D, plus long pour toi ;), de mettre l'un a cote de l'autre le resultat attendu et le resultat obtenu.
 
Pour ce qui est du soft proofing, si tu decoches conserver les valeurs chromatiques, il va modifier le fichier.  
et si j'envois le fichier modifier il pourra etre encore interprete differement chez eux non ?  
 
enfin si tu fais la conversion, et tu as modifié le fichier via le soft proof et si tu ne conserves pas les valeurs chromatiques ca me semble bizarre. ce que je comprendrai, c'est que si on ne coche pas conserver les valeurs chromatiques, on est dans l'espace de travail et comme tu dis on dervie dans leur espace, mais avec les valeurs de l espace de travail :/, je m'y perds severe la.  
 
selon moi si on fait conserver les valeurs chromatiques, on voit a l ecran comment va interpreter la tireuse les valeurs chromatiques qu'on lui donne.
 
attention je suis presque paumé :D.
 
et lors de la conversion, on doit obtenir a l ecran ce qu'on verra sur papier.
d'ailleur a quel moment on a a l ecran ce qu'on obtient sur papier et a quel moment on ne l'a plus justement (lors de la conversion ?).
 
merci pour ton investigation ;).


Message édité par Clarkent le 02-08-2005 à 15:04:58

---------------
"PAR LE POUVOIR DU CRÂNE ANCESTRAL, JE DETIENS LA FORCE TOUTE PUISSANTE".
n°679599
Pio2001
Posté le 03-08-2005 à 00:14:19  profilanswer
 

Clarkent a écrit :

mais moi ce que je piges pas ce sont tes cliches, je ne sais jamais quoi comparer a quoi. et d'ou sort la simu, et ou est le resultat attentdu, en fait voila, il aurait ete plus simple pour moi :D, plus long pour toi ;), de mettre l'un a cote de l'autre le resultat attendu et le resultat obtenu.


 
Alors, il y a deux types d'images.
Des images entièrement simulées par ordinateur. C'est écrit "soft proofing" dedans. Et devant le lien j'ai écrit "simulation".
Et il y a des photos que j'ai prises des tirages.
 
Dans les simulations, il y a trois (parfois quatre) images, intitulées original, brut, sRGB et (parfois) Adobe RGB.  
 
L'original. C'est la photo, ou le fichier, d'origine, non traité. Il apparait donc dans ton explorateur en sRGB (donc il n'y a pas "d'original Adobe RGB", ce qui serait un non-sens puisqu'un écran d'ordinateur n'est jamais Adobe RGB). Si c'est une photo prise en sRGB par ton appareil, elle apparait en couleurs naturelles, aux défauts d'affichage de ton matériel près. C'est l'idéal... impossible à atteindre sur papier argentique. L'espace de couleurs n'a pas bougé du début à la fin, c'est du sRGB de A à Z, sans déformation, conversion, ou quoi que ce soit.
Le "brut", c'est une simulation de ce que Photoweb va t'envoyer si tu coches simplement "pas de correction", et que tu envoies tes photos sans te préoccuper de la gestion des couleurs. Je l'appelle "brut" parce que la gestion des couleurs est désactivée sur leur machine.
sRGB (ou Adobe RGB), c'est l'image correctement convertie. Je la convertis de l'espace sRGB (parfois Adobe RGB) vers l'espace Photoweb téléchargé sur leur site. Ensuite, j'effectue la simulation de ce qui est censé sortir de leur machine, c'est à dire que je reconvertis dans l'espace sRGB pour qu'on puisse l'afficher à l'écran. C'est la définition de "soft proofing" : espace de travail -> espace de tirage -> espace d'affichage.
 
Donc en résumé :
Original : l'image en couleurs véritables.
Brut : l'aspect d'un tirage Photoweb de cette image "sans correction". Tout simple.
sRGB ou Adobe RGB, selon ta façon de travailler : l'aspect d'un tirage Photoweb de cette image si tu la convertis dans leur profil juste avant de leur envoyer, comme ils le conseillent.
 
Techniquement, je travaille avec Corel PhotoPaint 12.  
Pour l'original, je n'ai touché à rien. Toutes les conversions sont désactivées.  
Pour les simulations brutes, je définis Photoweb comme profil d'importation et sRGB comme espace de travail, avec rendu perceptuel. J'ouvre les images, et je les sauve, la gestion des couleurs étant désactivée à l'export. C'est l'équivalent d'attribuer un profil, dans Photoshop.
Pour les simul sRGB ou Adobe RGB, je définis sRGB ou Adobe RGB comme profil d'importation, Photoweb comme espace de travail, et sRGB comme profil d'affichage, et j'active les conversions à l'import et à l'affichage. J'ouvre les fichiers, je fais une capture d'écran. Je ne sais plus si je peux ensuite créer un nouveau document depuis le presse papiers sans que le profil d'import soit activé, je crois que c'est le cas.
Enfin, je désactive toutes les conversions. J'ouvre les différents fichiers obtenus, et je les colle ensemble pour faire l'image comparative finale.
Comme tu peux le voir, Photoshop et Corel Photopaint ne fonctionnent pas du tout de la même façon. Corel ne dispose pas de l'option pour convertir dans un profil, seulement pour convertir depuis un profil. En revanche, toutes les conversions sont paramétrables d'un seul coup dans un diagramme très clair.
 
Ensuite, les photos des tirages, ce sont les résultats réels des tirages directs sans correction (brut), et des tirages avec conversion préalable des fichiers dans l'espace Photoweb avant de les envoyer (sRGB et Adobe RGB).
Il y a en plus les tirages Epson et Canon, avec toutes les conversions désactivées dans Corel. Les drivers respectifs des imprimantes prennent en charge toutes les conversions nécessaires en interne sans que l'on ait à fournir le moindre effort.
 

Clarkent a écrit :

Pour ce qui est du soft proofing, si tu decoches conserver les valeurs chromatiques, il va modifier le fichier.


 
Non, le soft proofing est un outil de prévisualisation. Il ne change rien à ton fichier. Il change seulement l'affichage à l'écran à l'intérieur de Photoshop.
 

Clarkent a écrit :

enfin si tu fais la conversion, et tu as modifié le fichier via le soft proof et si tu ne conserves pas les valeurs chromatiques ca me semble bizarre. ce que je comprendrai, c'est que si on ne coche pas conserver les valeurs chromatiques, on est dans l'espace de travail et comme tu dis on dervie dans leur espace, mais avec les valeurs de l espace de travail :/, je m'y perds severe la.


 
 
Soit tu convertis (ce qui permet de respecter les couleurs), soit tu ne convertis pas (ce qui va tout ficher en l'air au tirage).
Si tu ne convertis pas, tu coches "conserver les valeurs chromatiques", comme ils disent. De cette façon, le soft proofing te montre comment cela va être déformé.
Si tu convertis, tu convertis en tout dernier, quand tu as fini toutes tes retouches, comme ils disent. Mais pendant ton travail, tu peux utiliser aussi le soft proofing pour voir comment cela sortira au tirage, sans déformation, (avec juste les couleurs non imprimables qui disparaissent si tu est en intention de rendu "relative", ou une adaptation générale si tu es en intention de rendu "perceptuelle".) Tu dois alors utiliser le soft proofing "normalement", comme l'indique Photoshop, c'est-à-dire avec la case décochée. Il t'affichera alors ce qui sortira après et la conversion, et le tirage. Alors qu'avec la case cochée il simule le résultat après le tirage mais en omettant la conversion ("conserver les valeurs" signifie en fait "ne pas convertir" ).
 

Clarkent a écrit :

selon moi si on fait conserver les valeurs chromatiques, on voit a l ecran comment va interpreter la tireuse les valeurs chromatiques qu'on lui donne.


 
 
C'est tout à fait ça. C'est la "simul brute" dans mes images. Disons plutôt qu'on voit comment elle va les "restituer", parce qu'interpreter, je préfère utiliser ce mot pour désigner ce que Corel appelle le profil d'importation.
 

Clarkent a écrit :

et lors de la conversion, on doit obtenir a l ecran ce qu'on verra sur papier.
d'ailleur a quel moment on a a l ecran ce qu'on obtient sur papier et a quel moment on ne l'a plus justement (lors de la conversion ?).


 
A partir du moment ou tu respecte le bon cochage de la case "conserver les valeurs" : cochée si tu ne convertis pas, décochée si tu prévois de convertir à la fin, tu vois à l'écran ce qui va sortir sur le papier quand tu enclenche le soft proofing.
Il est vraiment pratique que l'espace de couleurs Fuji soit presque entièrement contenu dans l'espace sRGB. Ainsi l'écran peut vraiment montrer ce qui va sortir sur le papier. Il n'existe presque pas de couleurs imprimables, mais non affichables. Alors qu'il existe de nombreuses couleurs affichables, mais non imprimables.
 
Une fois que tu as fait la conversion, ce que tu vois à l'écran n'a plus rien à voir avec ce qui va sortir sur le papier.  
En principe, tu ne devrais jamais avoir à effectuer de conversion toi même. L'Epson et la Canon le font elles-mêmes, par exemple, sans même que j'aie à m'en soucier. C'est pourquoi Photoshop n'a absolument pas prévu la gestion d'une image pré-convertie dans l'espace d'impression. Elle apparaît n'importe comment.
Seulement comme Photoweb ne peut pas deviner si les gens travaillent chez eux en sRGB ou en Adobe RGB, ils leurs donnent leur profil d'impression, et ils se démerdent  :) !

n°679600
Pio2001
Posté le 03-08-2005 à 00:15:54  profilanswer
 

Ah oui, pour répondre à ta première question "quel est le résultat attendu", c'est l'image où c'est écrit "original" dans les simuls.

n°679612
Clarkent
Musclor le shérif de l'espace
Posté le 03-08-2005 à 00:31:16  profilanswer
 

ok merci pour toutes ces precisions, va falloir que je relise tes tests :).
 
pour ce qui est des tireuses et des convesions, j'ai mailé un labo à priori spécialisé dans les grand formats pour photos numériques, ils se chargent donc de l'interpolation etc ... et leur ai demandé le profil de leur tireuse ou si celle ci faisait la cnoversion, la réponse était qu'ils n'efectuaient pas de conversion :/.
possible que tous fassent pareil non ?
Photoways n'a jamais été clair non plus sur ce qu'ils faisainet aux fichier qu'on leur envoyait, photoweb sont apparemment un peu plus transparent, mais les autres je ne sais pas.


---------------
"PAR LE POUVOIR DU CRÂNE ANCESTRAL, JE DETIENS LA FORCE TOUTE PUISSANTE".
n°679618
Pio2001
Posté le 03-08-2005 à 00:50:21  profilanswer
 

"On ne touche pas à vos photos".
C'est la phrase-type de tous les photographes grand public, quelles que soient leurs méthodes.
 
Suivant la question que tu poses, ça peut devenir
"Est-ce que votre machine convertit ?
-Non
Est-ce que vous retouchez ?
-Non
Est-ce que votre machine respecte les couleurs RGB dans son espace colorimétrique ?
-Oui
Est-ce que la machine s'adapte aux photos sous ou surexposées ?
-Oui
...

n°679722
Clarkent
Musclor le shérif de l'espace
Posté le 03-08-2005 à 10:39:43  profilanswer
 

bein photoways m'ont dit qu'ils utilisaient les exi pour optimiser mais qu'ils ne retouchaient pas les photos :/, et la nané a été incapable de me dire a quoi servait les exifs dans leurs "optimisations" :/, mais bon ça devait être une vendeuse et non un techncien.
 
de meme sur le site ils disent qu'ils ne touchent pas au photo en dehors de toutes optimisaiton de leur tireuse frontier ... sans précision sur les optimisations.


---------------
"PAR LE POUVOIR DU CRÂNE ANCESTRAL, JE DETIENS LA FORCE TOUTE PUISSANTE".
n°680524
Pio2001
Posté le 03-08-2005 à 23:34:55  profilanswer
 

J'ai posté une version ultra-simplifiée de mes tests dans le topic sur les tirages papier :  
http://forum.hardware.fr/hardwaref [...] tm#t680522

n°685485
peckable_j​unior
faites des bb
Posté le 11-08-2005 à 12:14:50  profilanswer
 

Je débarque dans votre forum car je m'intéresse à la photo numérique et j'essaie de comprendre tout ce qui est icc, conversion, espace colorimetrique, srgb etc ...
Mon labo photo à la rochelle me propose (comme photoweb) de retoucher les images ou non et je peux les commander par internet ; on peut obtenir les profils icc et je crois que l'espace utilisé sur frontier est sRGB.
Pour les tirages plus grands (sur traceur), je ne sait pas encore quel est l'espace mais les profils icc existent également

n°685542
Pio2001
Posté le 11-08-2005 à 13:34:32  profilanswer
 

Je compare l'espace Frontier et le sRGB dans le paragraphe "Les espaces de couleurs". Ils sont très différents.

n°685555
peckable_j​unior
faites des bb
Posté le 11-08-2005 à 13:51:17  profilanswer
 

En effet, j'ai écris un peu vite : les fichiers doivent être fournis en sRGB mais l'espace exploité est ensuite plus restreint.

n°685764
Pio2001
Posté le 11-08-2005 à 19:15:14  profilanswer
 

Ca c'est intéressant. Les trois labos que j'ai essayés (Fnac, C Balastéguy, et Photoweb) n'ont pas fait de conversion entre les espaces de couleur.  
Ce qui veut dire qu'il aurait fallu chez eux fournir les fichiers directement en Fuji Frontier, et non en sRGB.

n°703530
FRandon
Citation personnelle associée
Posté le 01-09-2005 à 12:27:17  profilanswer
 

IL m'est arrivé de fournir des images à la fnac et autres labos
Les photos sont toujours bien moins saturées qu'elles n'apparaissent à l'écran.
Le profil est sRGB.
Il faudrait que je teste une conversion chez photoweb pour voir...


---------------
Cdlt,
n°703927
Pio2001
Posté le 01-09-2005 à 18:47:56  profilanswer
 

C'est un écran LCD ? La courbe de luminosité des LCD a un profil en S, qui a tendance a saturer les couleurs.

n°703951
gOpA
Posté le 01-09-2005 à 19:20:07  profilanswer
 

j'ai jamais rien demandé à mon labo et mon labo ne m'a jamais rien demandé et c'est toujours excellent...

n°703971
Leica
Womanizer FTW :o
Posté le 01-09-2005 à 19:42:16  profilanswer
 

C'est intéressant ça comme remarque ! :d


---------------
Photos noir et blanc : www.alexandremaller.com
n°703976
gOpA
Posté le 01-09-2005 à 19:46:21  profilanswer
 

Leica a écrit :

C'est intéressant ça comme remarque ! :d


ouais, très  :lol:  
mais sans être de 1er ordre, l'info est quand même que tout se passe très bien avec mon labo sans avoir jamais eu de discution au sujet de profil ICC. Se doit être un coup de bol...  

n°704049
Clarkent
Musclor le shérif de l'espace
Posté le 01-09-2005 à 20:56:15  profilanswer
 

ca peut etre aussi que l'oeil avertit arriverait a faire la difference la ou toi tu n'y arriverais pas.


---------------
"PAR LE POUVOIR DU CRÂNE ANCESTRAL, JE DETIENS LA FORCE TOUTE PUISSANTE".
n°704073
Pio2001
Posté le 01-09-2005 à 21:14:40  profilanswer
 

Non, la remarque est bonne, sur une grande partie des tirages, sans faire de conversion, le résultat est assez correct, il faut faire la part des choses.
C'est pour ça que quand il s'agit d'images "toujours bien moins saturées", je demande d'abord si ce n'est pas l'écran qui en fait trop.
 
Ensuite, si on a de belles photos, c'est mieux de faire la conversion pour mieux respecter les couleurs.  
 
Enfin, si on a des cas pathologiques comme des photos prises sous éclairages colorés, la conversion devient indispensable pour obtenir quelque chose de correct.

n°704079
Clarkent
Musclor le shérif de l'espace
Posté le 01-09-2005 à 21:18:48  profilanswer
 

ce qui m'interesse c'est la certitude du resultat, faier un tirage et avoir un truc different de ce que je voulais, si c'est mieux bein merde c'est pas de notre faute :D, c'est moins bien bon la ca fait deja plus chier, mais dans les deux cas faut savoir à qui la faute, j'ai eu des tirages tirant plus vers le jaune qui sont sorties tirant vers le rose, et d'autres sans dominante particuliere tirant sur le jaune rose orange ... mon ecran n'tant aps calibré, j'ai mis ca sur le dos de l ecran, et apres calibration, je doute que ca vienne de l'ecran.


---------------
"PAR LE POUVOIR DU CRÂNE ANCESTRAL, JE DETIENS LA FORCE TOUTE PUISSANTE".
n°704274
gOpA
Posté le 02-09-2005 à 00:37:30  profilanswer
 

Clarkent a écrit :

ca peut etre aussi que l'oeil avertit arriverait a faire la difference la ou toi tu n'y arriverais pas.


t'as raison, çà ne fait que 25ans que je fais de la photo dont 15 en pro... :D  

n°704277
gOpA
Posté le 02-09-2005 à 00:39:47  profilanswer
 

Clarkent a écrit :

ce qui m'interesse c'est la certitude du resultat, faier un tirage et avoir un truc different de ce que je voulais, si c'est mieux bein merde c'est pas de notre faute :D, c'est moins bien bon la ca fait deja plus chier, mais dans les deux cas faut savoir à qui la faute, j'ai eu des tirages tirant plus vers le jaune qui sont sorties tirant vers le rose, et d'autres sans dominante particuliere tirant sur le jaune rose orange ... mon ecran n'tant aps calibré, j'ai mis ca sur le dos de l ecran, et apres calibration, je doute que ca vienne de l'ecran.


ha en plus, je demande toujours que tous les réglages de la bécane soit à 0. J'aime bien qu'on me "rende" ce que j'ai fait (comme si je faisais des ektas) :D  :D  :D  

n°704411
FRandon
Citation personnelle associée
Posté le 02-09-2005 à 09:43:16  profilanswer
 

Pio2001 a écrit :

Non, la remarque est bonne, sur une grande partie des tirages, sans faire de conversion, le résultat est assez correct, il faut faire la part des choses.
C'est pour ça que quand il s'agit d'images "toujours bien moins saturées", je demande d'abord si ce n'est pas l'écran qui en fait trop.
 
Ensuite, si on a de belles photos, c'est mieux de faire la conversion pour mieux respecter les couleurs.  
 
Enfin, si on a des cas pathologiques comme des photos prises sous éclairages colorés, la conversion devient indispensable pour obtenir quelque chose de correct.


ça peut être cela : mon écran CRT a quelques années. C'est un LG 775. j'en avais renvoyé 2 en SAV :
un pour claquage
l'autre parce que les couleurs "mourraient" progressivement pour n'etre plus qu'en N&B
 
je pense que cet écran est en train de suivre ses prédécesseurs :/
je testerai à mon retour avec un autre moniteur que j'ai en stock et comparerai les tirages...
 
EDIT : ortho :O


Message édité par FRandon le 02-09-2005 à 09:44:26

---------------
Cdlt,
n°704439
Clarkent
Musclor le shérif de l'espace
Posté le 02-09-2005 à 10:12:58  profilanswer
 

gOpA a écrit :

t'as raison, çà ne fait que 25ans que je fais de la photo dont 15 en pro... :D

y en a qui sont marabou depuis 25 ans, ca veut pas dire qu'ils ont un don ;).
 
 
y en a qui sont depuis 25 ans dans la fonction publique, ca ne veut pas dire qu'ils travaillent non plus :D.
 
 
y en a qui sont incompétent depuis 25 ans (je parle pas de toi :), toi je ne sais pas :D), et c'est pas les 25 ans qui ont fait deux des gens compétents.
 
 
Moi ce que j'en dis c'est que des choses peuvent t'échapper, j'ai juste émis une possibilité, et puis tu ne compares pas vraiment, faudrait que tu fasses le test en envoyant un clichés convertit et un ecran calibré pour voir si y a une difference avec ton ancienne méthode et la methode avec une chaine graphique correctement réglée, et la tu pourras dire y a aucun pb si résultat identique ;), sinon c'est juste du bol en effet.
 
Tu ne peux pas affirmer "moi tout est ok" si tu n'as jamais comparé.
je peux faire pareil, la LADA c'est une voiture génial pour faire de la course automobile, mais je n'ai jamais tester une porsche :D.
 
Et suffit parfois de regarder les photos sans se poser de questions, genre bein si je reçois ça c'est que ça doit être comme ça et voila c'est fini on accepte tout ce qu'on nous donne ;).


Message édité par Clarkent le 02-09-2005 à 10:20:08

---------------
"PAR LE POUVOIR DU CRÂNE ANCESTRAL, JE DETIENS LA FORCE TOUTE PUISSANTE".
n°704487
Leica
Womanizer FTW :o
Posté le 02-09-2005 à 10:52:18  profilanswer
 

Me prenant la tête ces jours-ci avec la calibration pour des tirages, je viens de relire l'excellent premier post, mais une chose me turlupine...

Pio2001 a écrit :


Il est très difficile de rendre en RGB le résultat des différentes impressions. Aussi ai-je trafiqué la photo ci-dessus pour que les teintes se rapprochent de ce qu'on voit sur le papier. Je précise que je travaille sur un écran CRT LaCie ElectronBlue IV 22", contraste au maxi, lumière ajustée sur mire, gamma à 2.2 pile d'après les mires de mesure. 6500 K. Signal de la carte vidéo ajusté avec le gain vert à 96 % afin que le blanc Windows soit identique au blanc du menu LaCie.


En quoi le blanc du menu est une référence ? :??:
Sur chacun de mes LaCie (calibrés à la sonde), ce blanc a une température de couleur bien supérieur à 6500°K...


Message édité par Leica le 02-09-2005 à 10:52:58

---------------
Photos noir et blanc : www.alexandremaller.com
n°704562
Pio2001
Posté le 02-09-2005 à 12:22:49  profilanswer
 

Ce blanc change de teinte lorsque je modifie la température de couleur de l'écran. Bleuâtre à 9300 K, jaunâtre à 5000 K. J'en déduis que l'affichage de ce menu respecte la séléction de température de couleur.
Bien sûr elle ne respecte pas le règlage de contraste, sinon, le menu serait invisible avec le contraste à zéro.
 
D'autre part, j'ai noté une légère dominante verdâtre sur l'image en général, mais sans appareil de mesure, impossible de savoir si c'est le cas.
 
Par contre, en ajustant le contraste de façon à ce que le blanc de Windows soit de la même intensité que le blanc du menu, on peut voir une légère différence de teinte : un poil vert sur Windows, un poil rose sur le menu système LaCie.
J'ai donc décidé de modifier les paramètres avancés de la carte vidéo afin que le blanc Windows se confonde avec le blanc LaCie. L'image me paraît plus neutre ainsi.
 
Enfin, dans le forum hardware, une personne m'a confirmé que les cartes vidéo NVidia avaient une dominante verte sur leurs sorties analogiques.

n°704572
Pio2001
Posté le 02-09-2005 à 12:29:59  profilanswer
 

Clarkent a écrit :

y en a qui sont marabou depuis 25 ans, ca veut pas dire qu'ils ont un don ;).
etc.


 
Pour moi l'éxpérience ou les connaissances de l'interlocuteur importent peu pour le jugement de ce qu'il énonce.
 
Gopa, tu nous dis que le résultat est "excellent", mais encore ? As-tu testé le problème du vert, qui perd en détail s'il est entièrement saturé dans les hautes lumières en sRGB ? Fais-tu seulement des tirages numériques ?

n°704868
gOpA
Posté le 02-09-2005 à 17:20:20  profilanswer
 

Pio2001 a écrit :

Pour moi l'éxpérience ou les connaissances de l'interlocuteur importent peu pour le jugement de ce qu'il énonce.
 
Gopa, tu nous dis que le résultat est "excellent", mais encore ? As-tu testé le problème du vert, qui perd en détail s'il est entièrement saturé dans les hautes lumières en sRGB ? Fais-tu seulement des tirages numériques ?


Je ne comprends pas exactement la question. Tirage num.... sur imprimante num ? et puis un vert ultra saturé, mais en trad y a plus de détail,non ???
Pour le Clark: quand çà fait dix ans que tu as des clients et qu'ils sont satisfaits, j'pense que tu dois avoir l'oeil un petit peu... Mais bon, on vaq pas entamer un fight puor si peu

n°704980
Pio2001
Posté le 02-09-2005 à 20:13:53  profilanswer
 

gOpA a écrit :

Je ne comprends pas exactement la question. Tirage num.... sur imprimante num ?


 
Non, tirage argentique de photo numérique. Les photos numériques sont prises en sRGB ou en Adobe RGB, et nécéssitent donc une conversion pour être tirées en argentique, le papier n'étant ni sRGB, ni AdobeRGB, et les minilab Frontier n'effectuant pas cette conversion ! (alors que les imprimantes à deux balles de chez Casino le font !).
 
Les tirages d'après négatif, je ne peux rien dire, je n'ai pas d'infos sur l'espace de couleur d'un négatif.
 

gOpA a écrit :

et puis un vert ultra saturé, mais en trad y a plus de détail,non ???


 
En traditionnel, tu veux dire sur un négatif par rapport à un fichier jPeg ? Aucune idée, je ne sais pas si l'espace de couleurs d'un film est plus grand ou plus petit que le sRGB. Et puis il faudrait un appareil de mesure pour savoir si le vert est saturé. Avec un fichier jpeg, on n'a qu'à mesurer les valeurs des pixels avec la pipette de Photoshop.
 
Quand je parle de perte de détail dans le vert, je parle de ceci :
 
http://perso.numericable.fr/~lagui [...] o-Soft.jpg
En haut, la photo originale. Au milieu, ce qui est censé se passer si on fait faire un tirage sans correction (tel quel), en bas, ce qui est censé se passer si on prend la peine de faire la conversion d'espace colorimétrique avant le tirage.
 
Ce qui donne en tirage réel ceci : http://perso.numericable.fr/~lagui [...] -Metro.jpg
En haut à gauche, tirage direct sur papier argentique. En haut à droite, tirage après conversion dans l'espace colorimétrique idoine. Tout en bas, tirage grand public (correction auto).
 

n°705301
Clarkent
Musclor le shérif de l'espace
Posté le 03-09-2005 à 10:35:27  profilanswer
 

gOpA a écrit :

Je ne comprends pas exactement la question. Tirage num.... sur imprimante num ? et puis un vert ultra saturé, mais en trad y a plus de détail,non ???
Pour le Clark: quand çà fait dix ans que tu as des clients et qu'ils sont satisfaits, j'pense que tu dois avoir l'oeil un petit peu... Mais bon, on vaq pas entamer un fight puor si peu

faut pas e vexer ;), mais le nombr d'année ne garantie pas l'excllence du travail, je suis sur qu'il y en a qui travailles depuis tout autant de temps que toi et qui trouvent plus juste en tant que photographe professionnel de calibrer tout ca ;), alors quel photogaphe croire, celui qui dit je fais rien et c'est tres bien ou celui qui s assure que tout sera fait correctement ;) ?
 
et je trouve pas tres pro d'affirmer quelque chose si tu as jamais comparé. Et tes clients je ne les connais, si c'est monsieur ou madame tout le monde la oui ils ne peuvent etre que satisfait :D, generalement ils ne se posent pas de question et accepte ce qu'on leur donne, donc pour moi une personne qui ne connait pas n'est pas du tout une reference, meme 1000 personnes :D.
 
desole c'est pas pour etre mechant ou autre, mais je trouve que ton argument tient pas la route c'est tout :).
Dire ca fait 25 ans que je fais de la photo dnoc je me trompe pas ca n'a rien de scientifique, et je ne vois pas pourquoi on te croirait sur parole hors qu'il existe pas mal de chose pour eviter tous soucis et tes 20ans d'expérience (probablement pas dans le numérique :D) ne peuvent etre une garantie dans le domaine ni n'explique pourquoi apres tests des labos fournissent des photos différentes de ce qui est attendu malgré que tout soit calibré, ou encore que certains aient des surprises.
 
m'enfin moi ce que j'en dis :D, mais pour un photographe avertit qui fait peut etre du numérique, tu n'avais pas connaissance de tout ca :p, c'est louche :D, je veux dire tu t'es jamais demande si l'écran affichait exactement ce qui allait ere imprimer ? moi si.


Message édité par Clarkent le 03-09-2005 à 10:42:33

---------------
"PAR LE POUVOIR DU CRÂNE ANCESTRAL, JE DETIENS LA FORCE TOUTE PUISSANTE".
mood
Publicité
Posté le   profilanswer
 

 Page :   1  2  3  4  5  6
Page Précédente

Aller à :
Ajouter une réponse
  FORUM HardWare.fr
  Photo numérique
  Technique

  Respect des couleurs en tirage papier. Photoweb et son profil ICM.

 

Sujets relatifs
ça existe du papier photo pour imprimante Laser couleur???,papier baryté ! help
Saturation des couleursTirage Photos haute-résolution (en poster)
Labo photo, Tirage argentique gris et sans contrasteCouleurs du printemps
Couleurs étranges.choisir un papier photo
Analyse des couleursTirage sur papier mat, baryté, etc.
Plus de sujets relatifs à : Respect des couleurs en tirage papier. Photoweb et son profil ICM.


Copyright © 1997-2018 Hardware.fr SARL (Signaler un contenu illicite) / Groupe LDLC / Shop HFR