Forum |  HardWare.fr | News | Articles | PC | Prix | S'identifier | S'inscrire | Shop Recherche
1390 connectés 

  FORUM HardWare.fr
  Discussions
  Politique

  Autogestion en pratique : coops, phalanstères, squats...

 


Sujet(s) à lire :
    - L'extrême gauche
 

L'autogestion pour vous ?
Sondage à 2 choix possibles.




Attention si vous cliquez sur "voir les résultats" vous ne pourrez plus voter
Les invités peuvent voter

 Mot :   Pseudo :  
 
 Page :   1  2  3  4  5  6  7
Page Précédente
Auteur Sujet :

Autogestion en pratique : coops, phalanstères, squats...

n°18175367
Profil sup​primé
Posté le 17-04-2009 à 14:04:00  answer
 

http://hfr-rehost.net/accel6.mettre-put-idata.over-blog.com/0/45/50/91/mai_68__7__le_patron_a_besoin_de_toi__tu_n__as_pas_besoin_de_lui.jpg
 
« Nul ne peut vouloir détruire sans avoir au moins une imagination lointaine, vraie ou fausse, de l’ordre des choses qui devrait, selon lui, succéder à celui qui existe présentement » Bakounine
 
(Whoo c'est classe une citation en début de premier post)
 
Et une autre en bonus
 
Proudhon (1865)
 

Citation :

« Qu’est-ce que la mutualité ? Une formule en vertu de laquelle les membres de la société, corporation ou individu, industriels, agriculteurs, se promettent et se garantissent réciproquement service pour service, crédit pour crédit, valeur pour valeur, information pour information, propriété pour propriété. Voilà par quelle formule radicale la démocratie entend fonder le droit économique. »


 
De la capacité politique des classes ouvrières.
 
Donc chers amis, chers camarades, nous voici ici pour parler d'autogestion. On verra que ça pourra être dans les entreprises, dans des lycées, souvent dans les luttes sociales et même parfois dans des pays ou régions entières.
 
Juste pour commencer et histoire d'être à peu prés d'accord sur le sujet du topic, un bout de la définition wiki pour moi assez juste :

Citation :

Ses postulats sont la suppression de toute distinction entre dirigeants et dirigés, la transparence et la légitimité des décisions, la non appropriation par certains des richesses produites par le collectif, l'affirmation de l'aptitude des humains à s'organiser sans dirigeant. Cette définition se construit en général explicitement contre des pratiques qualifiées de hiérarchiques, autoritaires, verticales, contre des formes de dépossession que constituent certains modes d'organisation.


 
En pratique ça va souvent se formaliser par la tenue d'assemblées générales souveraines avec éventuellement des mandats impératifs confiés de façon temporaires à des membres de la chose autogérée. On veille également à lutter contre la spécialisations des taches en favorisant la rotation des mandats.
 
Quelques exemples de pratiques autogestionnaire histoire de pouvoir commencer à parler sur du concret :
- la commune de Paris  
- les phalanstères
- la révolution espagnole  
- les kibboutz
- LIP
- les SCOP (Société coopérative de production)
- les lycées autogérés
- les squats
- beaucoup d'associations
- ...
 
C'est une liste un peu en vrac, avec des réussites et échecs, on pourra en discuter....
 
C'est actuellement il faut le dire une idée souvent portée par des organisations et individus  libertaires ou anarcho syndicalistes, mais aussi parfois par des petits producteurs etc.
 
Bien entendu conformément à l'objet du topic je rajouterai ci ce que vous voudrez  :D  
 
Quelques liens :
Article wikipedia sur l'autogestion
Article wikipedia sur les société coopératives de production
Autogestion.coop le site des pratiques autogérées


Message édité par Profil supprimé le 06-05-2009 à 11:30:46
mood
Publicité
Posté le 17-04-2009 à 14:04:00  profilanswer
 

n°18175455
flipo44
Posté le 17-04-2009 à 14:12:12  profilanswer
 

ça m'a toujours intrigué les lycées autogérés, en vrai ça marche?

n°18175456
P_erf_ide
Posté le 17-04-2009 à 14:12:13  profilanswer
 

Je trouve le sujet passionnant, mais là, comme ça, de but en blanc, je n'ai rien à dire [:pingouino]


---------------
Ils ne sont grands que parce que nous sommes à genoux. La Boétie -
n°18175549
theredled
● REC
Posté le 17-04-2009 à 14:18:33  profilanswer
 

Pareil.  
http://tbn0.google.com/images?q=tbn:co67Go3aiLvP9M:www.asmodee.com/produits/871/blln69---porte-etendard-de-justice---175.jpg


---------------
Contes de fées en yaourt --- --- zed, souviens-toi de ma dernière lettre. --- Rate ta musique
n°18175588
P_erf_ide
Posté le 17-04-2009 à 14:21:22  profilanswer
 


Non, mais c'est affreux :D


---------------
Ils ne sont grands que parce que nous sommes à genoux. La Boétie -
n°18175625
Profil sup​primé
Posté le 17-04-2009 à 14:23:31  answer
 

flipo44 a écrit :

ça m'a toujours intrigué les lycées autogérés, en vrai ça marche?


Ben écoute je ne connais pas personellement le sujet mais au niveau organisation ça l'air de bien fonctionner, mais faut avouer que les taux de réussites au Bac sont plutôt faibles...
 
Après il me semble que ce sont de toutes façon des jeunes au parcours atypique, ce qui peux expliquer entre autres choses ce point noir.
 
T'as un panorama ici http://www.autogestion.coop/spip.php?article69

n°18175760
grozibouil​le
Posté le 17-04-2009 à 14:34:17  profilanswer
 

Dis tu serais pas Coupat comme cochon ? [:kermit]
 
Ok je sors... :D

n°18175936
Emile Zulu
Posté le 17-04-2009 à 14:47:19  profilanswer
 

pour avoir un apprecu des truc qui paraissent possibles a faire dans l'état actuel des choses pour sortir de la société marchande, voir "volem rien foutre" de pierre carles

n°18176055
Profil sup​primé
Posté le 17-04-2009 à 14:56:39  answer
 

grozibouille a écrit :

Dis tu serais pas Coupat comme cochon ? [:kermit]

 

Ok je sors... :D


Ah bravo :D
Allez cadeau http://www.dailymotion.com/video/x [...] la-pa_news  [:trance]

 
Emile Zulu a écrit :

pour avoir un apprecu des truc qui paraissent possibles a faire dans l'état actuel des choses pour sortir de la société marchande, voir "volem rien foutre" de pierre carles


Bon film en effet, sinon celui là a l'air pas mal, ça cause de LIP et des ouvriers qui avaient récupéré la gestion de leur usine :
http://www.youtube.com/watch?v=WKQQADRsqFk

 

Ceci dit le meilleur moyen de voir ce qui est possible c'est encore d'essayer ça peut être un simple jardin collectif, une petite coopérative d'achat informelle etc, c'est vraiment pas compliqué à tester.

Message cité 1 fois
Message édité par Profil supprimé le 17-04-2009 à 14:57:52
n°18176169
Emile Zulu
Posté le 17-04-2009 à 15:05:31  profilanswer
 

sinon, dans une démarche classique de reépropriation de l'outil de travail il y a the take de naomi klein

mood
Publicité
Posté le 17-04-2009 à 15:05:31  profilanswer
 

n°18176343
galaxnordi​st
Posté le 17-04-2009 à 15:19:57  profilanswer
 

Dans la première image du premier post, d'où viennent les engrenages (l'outil de production), si "tu n'as pas besoin du patron" ?
 
C'est l'ouvrier qui a acheté l'outil de production ? Il a gagné au loto et a décidé de mettre sa nouvelle fortune en jeu pour continuer à suer 40 heures par jour en gagnant un/100 000éme de sa fortune ?

n°18176438
Profil sup​primé
Posté le 17-04-2009 à 15:27:19  answer
 

galaxnordist a écrit :

Dans la première image du premier post, d'où viennent les engrenages (l'outil de production), si "tu n'as pas besoin du patron" ?

 

C'est l'ouvrier qui a acheté l'outil de production ? Il a gagné au loto et a décidé de mettre sa nouvelle fortune en jeu pour continuer à suer 40 heures par jour en gagnant un/100 000éme de sa fortune ?

 

Dans le contexte actuel avec de l'argent du commerce et tout ça ?

 

Bon déjà on en voit qu'un mais en fait ils sont plusieurs, et puis l'autogestion tout seul ce serait trop facile. :D

 

Et bien avec ses collègues ils ont misé chacun un bout de leurs économies  [:spamafote]

 

Et il gagnera ce qu'on peut imaginer être une part fixe + les bénéf divisés équitablement entre tous les employés.

Message cité 1 fois
Message édité par Profil supprimé le 17-04-2009 à 15:27:43
n°18176587
galaxnordi​st
Posté le 17-04-2009 à 15:36:26  profilanswer
 


 
Admettons que pour une usine, il faille 1 million d'euros.
 
Si on part avec 10 ouvriers, il faut qu'ils mettent chacun 100,000 euros. Impossible.
 
Si on part avec 100 ouvriers, il faut qu'ils mettent chacun 10,000 euros. C'est déjà plus jouable.
 
Je suis ouvrier, j'ai 10,000 euros d'économie et je vais tout miser, en quittant mon boulot actuel, pour faire confiance à 99 inconnus ?
 
Cà ne marche pas.

n°18176627
Emile Zulu
Posté le 17-04-2009 à 15:39:23  profilanswer
 

c'est un peu le principe de l'investissement que tu demontes en fait  [:cerveau skyzor]

n°18176673
arthas77
Posté le 17-04-2009 à 15:42:03  profilanswer
 

galaxnordist a écrit :


 
Admettons que pour une usine, il faille 1 million d'euros.
 
Si on part avec 10 ouvriers, il faut qu'ils mettent chacun 100,000 euros. Impossible.
 
Si on part avec 100 ouvriers, il faut qu'ils mettent chacun 10,000 euros. C'est déjà plus jouable.
 
Je suis ouvrier, j'ai 10,000 euros d'économie et je vais tout miser, en quittant mon boulot actuel, pour faire confiance à 99 inconnus ?
 
Cà ne marche pas.


Et puis le boulot se transmet de père en fils, aucune embauche possible à l'extérieur, sauf si le nouveau embauché doit apporter 10000 euros  :D

n°18176677
wildmary
You make my heart sing
Posté le 17-04-2009 à 15:42:19  profilanswer
 

bon ok on remballe tout et tout le monde arrête les autogestions en cours, le monsieur il a dit que ça ne marchera pas...
 
combien d'artisans et autres commerçants se sont lancés comme ça ? en misant tout ce qu'ils avaient ? beaucoup de gens sont tout à fait prêts à mettre leurs économies dans un projet pour être leur propre patron, pour les investir dans une chose en laquelle ils croient. Tu es ouvrier et tu as 10 000 euros tu vas en faire quoi ? acheter une Twingo qui ne vaudra plus un clou dans quelques années ? ça au moins tu en es sûr...
toi tu ne le ferais peut-être pas mais d'autres oui, et pour le moment c'est de toute façon quelque chose qui s'envisage à petite échelle.
D'ailleurs avec 1 million d'euros tu ne fais pas travailler ni vivre 100 ouvriers...


---------------
Vivre est dangereux pour la santé. - Flickr - Instagram
n°18176690
P_erf_ide
Posté le 17-04-2009 à 15:43:22  profilanswer
 


Emile Zulu a écrit :

pour avoir un apprecu des truc qui paraissent possibles a faire dans l'état actuel des choses pour sortir de la société marchande, voir "volem rien foutre" de pierre carles


Très bon film, oui :D
 
Tu nous racontes les tiennes, d'expériences ? [:ma muse]


---------------
Ils ne sont grands que parce que nous sommes à genoux. La Boétie -
n°18176765
P_erf_ide
Posté le 17-04-2009 à 15:49:24  profilanswer
 

wildmary a écrit :

bon ok on remballe tout et tout le monde arrête les autogestions en cours, le monsieur il a dit que ça ne marchera pas...
 
combien d'artisans et autres commerçants se sont lancés comme ça ? en misant tout ce qu'ils avaient ? beaucoup de gens sont tout à fait prêts à mettre leurs économies dans un projet pour être leur propre patron, pour les investir dans une chose en laquelle ils croient. Tu es ouvrier et tu as 10 000 euros tu vas en faire quoi ? acheter une Twingo qui ne vaudra plus un clou dans quelques années ? ça au moins tu en es sûr...
toi tu ne le ferais peut-être pas mais d'autres oui, et pour le moment c'est de toute façon quelque chose qui s'envisage à petite échelle.
D'ailleurs avec 1 million d'euros tu ne fais pas travailler ni vivre 100 ouvriers...


Beaucoup de gens seraient certainement prêts à le faire, à condition d'y penser (ce qui n'est déjà pas une mince affaire), puis de rencontrer d'autres personnes avec qui l'aventure serait possible (au delà de toute petites structures) autant d'obstacles qu'un vrai travail de popularisation/information rendrait caduques.


---------------
Ils ne sont grands que parce que nous sommes à genoux. La Boétie -
n°18176833
wildmary
You make my heart sing
Posté le 17-04-2009 à 15:54:55  profilanswer
 

y penser encore, je ne me fais pas trop de soucis, les plus gros obstacles restent en effet à savoir que cela existe, savoir où s'informer et effectivement la mise en relation des personnes.
 
Là où je m'interroge d'ailleurs sur ces structures c'est : concrètement, comment ça marche ? parce que du coup il doit falloir monter une entreprise et donc choisir un statut légal, quel est le statut de ces entreprises autogérées qui du coup n'ont par définition pas de dirigeant désigné nominativement ?


---------------
Vivre est dangereux pour la santé. - Flickr - Instagram
n°18176883
galaxnordi​st
Posté le 17-04-2009 à 15:58:08  profilanswer
 

wildmary a écrit :

bon ok on remballe tout et tout le monde arrête les autogestions en cours, le monsieur il a dit que ça ne marchera pas...
 
combien d'artisans et autres commerçants se sont lancés comme ça ? en misant tout ce qu'ils avaient ? beaucoup de gens sont tout à fait prêts à mettre leurs économies dans un projet pour être leur propre patron, pour les investir dans une chose en laquelle ils croient. Tu es ouvrier et tu as 10 000 euros tu vas en faire quoi ? acheter une Twingo qui ne vaudra plus un clou dans quelques années ? ça au moins tu en es sûr...
toi tu ne le ferais peut-être pas mais d'autres oui, et pour le moment c'est de toute façon quelque chose qui s'envisage à petite échelle.
D'ailleurs avec 1 million d'euros tu ne fais pas travailler ni vivre 100 ouvriers...


 
 
A petite échelle ? Du genre 10 ouvriers mettent chacun toutes leurs économies (10,000 euros chacun) pour investir une totalité de 100,000 euros ?
 
100,000 euros, c'est suffisant pour monter une usine (euh ... un atelier) qui va permettre de payer 1,000 euros chacun des 10 ouvriers chaque mois ?
 
Purée, un rendement de 10% par mois, faut trouver l'idée du siécle.
 
Cà ne marche pas.
Tu ne trouveras pas un investissement qui donne un rendement de 10% par mois dès le premier mois.

n°18176890
P_erf_ide
Posté le 17-04-2009 à 15:58:30  profilanswer
 

wildmary a écrit :

y penser encore, je ne me fais pas trop de soucis, les plus gros obstacles restent en effet à savoir que cela existe, savoir où s'informer et effectivement la mise en relation des personnes.
 
Là où je m'interroge d'ailleurs sur ces structures c'est : concrètement, comment ça marche ? parce que du coup il doit falloir monter une entreprise et donc choisir un statut légal, quel est le statut de ces entreprises autogérées qui du coup n'ont par définition pas de dirigeant désigné nominativement ?


SCOP ?


---------------
Ils ne sont grands que parce que nous sommes à genoux. La Boétie -
n°18176910
Betcour
Building better worlds
Posté le 17-04-2009 à 15:59:52  profilanswer
 

Emile Zulu a écrit :

c'est un peu le principe de l'investissement que tu demontes en fait  [:cerveau skyzor]


Pas vraiment, parce que là l'ouvrier mise ses économies et son job dans la même boîte : si elle coule il est sans revenu ET ruiné.


---------------
"They will fluctuate" (J.P. Morgan) - "Whenever you find yourself on the side of the majority, it is time to pause and reflect." (Mark Twain)
n°18176917
super_pour​ri
חירות, שוויון, אחוה
Posté le 17-04-2009 à 16:00:40  profilanswer
 

wildmary a écrit :

bon ok on remballe tout et tout le monde arrête les autogestions en cours, le monsieur il a dit que ça ne marchera pas...
 
combien d'artisans et autres commerçants se sont lancés comme ça ? en misant tout ce qu'ils avaient ? beaucoup de gens sont tout à fait prêts à mettre leurs économies dans un projet pour être leur propre patron, pour les investir dans une chose en laquelle ils croient. Tu es ouvrier et tu as 10 000 euros tu vas en faire quoi ? acheter une Twingo qui ne vaudra plus un clou dans quelques années ? ça au moins tu en es sûr...
toi tu ne le ferais peut-être pas mais d'autres oui, et pour le moment c'est de toute façon quelque chose qui s'envisage à petite échelle.
D'ailleurs avec 1 million d'euros tu ne fais pas travailler ni vivre 100 ouvriers...


 
Y en a plein, puisque une bonne partie des entreprises en France sont unipersonnelles.
 
Ceci dit, là à mon sens on sort de l'autogestion pour promouvoir plutôt l'entrepreneuriat :o  

n°18176960
super_pour​ri
חירות, שוויון, אחוה
Posté le 17-04-2009 à 16:03:57  profilanswer
 

des retours sur les Coopératives Longo Maï ? :o

n°18176967
Profil sup​primé
Posté le 17-04-2009 à 16:04:21  answer
 

arthas77 a écrit :


Et puis le boulot se transmet de père en fils, aucune embauche possible à l'extérieur, sauf si le nouveau embauché doit apporter 10000 euros  :D


ben oui, ça me semble logique, après on peut imaginer un système de prêt par l'entrprise, si elle en a les moyens  [:spamafote]

 
P_erf_ide a écrit :


Tu nous racontes les tiennes, d'expériences ? [:ma muse]


Là toute de suite comme ça en deux mots je détaillerai peut-être plus tard : jardin autogéré, restau autogéré, squat autogéré, plus divers camps à des contre-sommets anti G8 and co. Rien que du ponctuel donc et pas de quoi en vivre, ceci dit l'endroit où je bosse a des méthodes de prises de décisions assez collectives et proches du concept.

 


wildmary a écrit :

y penser encore, je ne me fais pas trop de soucis, les plus gros obstacles restent en effet à savoir que cela existe, savoir où s'informer et effectivement la mise en relation des personnes.

 

Là où je m'interroge d'ailleurs sur ces structures c'est : concrètement, comment ça marche ? parce que du coup il doit falloir monter une entreprise et donc choisir un statut légal, quel est le statut de ces entreprises autogérées qui du coup n'ont par définition pas de dirigeant désigné nominativement ?

 

T'as le statut de SCOP http://fr.wikipedia.org/wiki/SCOP qui fait ça mais après la répartition des bénefs etc ben chacun fait ce qu'il veut, en gros la seule obligation c'est que les salariés soient actionnaires majoritaire.
Et il faut bien sûr un "gérant", salariés lui aussi.

Message cité 2 fois
Message édité par Profil supprimé le 17-04-2009 à 16:10:56
n°18177007
Profil sup​primé
Posté le 17-04-2009 à 16:07:24  answer
 

galaxnordist a écrit :

 


A petite échelle ? Du genre 10 ouvriers mettent chacun toutes leurs économies (10,000 euros chacun) pour investir une totalité de 100,000 euros ?

 

100,000 euros, c'est suffisant pour monter une usine (euh ... un atelier) qui va permettre de payer 1,000 euros chacun des 10 ouvriers chaque mois ?

 

Purée, un rendement de 10% par mois, faut trouver l'idée du siécle.

 

Cà ne marche pas.
Tu ne trouveras pas un investissement qui donne un rendement de 10% par mois dès le premier mois.


Nan mais ce que tu racontes n'a rien de spécifique par rapport au fait qu'il y ait 10 actionnaires (salariés) ou un seul (patron)

 

Tu vas pas demander à une bôite d'être rentable le premier mois que ce soit une SA ou une SCOP quoi  :heink:

Message cité 2 fois
Message édité par Profil supprimé le 17-04-2009 à 16:07:50
n°18177033
P_erf_ide
Posté le 17-04-2009 à 16:09:15  profilanswer
 

Betcour a écrit :


Pas vraiment, parce que là l'ouvrier mise ses économies et son job dans la même boîte : si elle coule il est sans revenu ET ruiné.


Ca demande à être creusé, mais, a priori, les associés étant également salariés, ils ont les mêmes droits de chômage que les salariés de l'usine lambda. En revanche, oui, ils perdent leur capital de départ.

super_pourri a écrit :

 

Y en a plein, puisque une bonne partie des entreprises en France sont unipersonnelles.

 

Ceci dit, là à mon sens on sort de l'autogestion pour promouvoir plutôt l'entrepreneuriat :o


L'autogestion peut être envisager dans tous les métiers sans restriction, ça fait quand même une petite différence.


Message édité par P_erf_ide le 17-04-2009 à 16:12:06

---------------
Ils ne sont grands que parce que nous sommes à genoux. La Boétie -
n°18177126
super_pour​ri
חירות, שוויון, אחוה
Posté le 17-04-2009 à 16:14:03  profilanswer
 

qqs chiffres issus de http://www.scop.coop
 

Citation :

Bilan des Scop en 2008  
1 916 Scop
40 163 salariés (hors filiales)  
3,7 milliards d’€ de chiffre d'affaires
1,7 milliards d’ € de valeur ajoutée  
191 millions d’€ de résultat net
Taille moyenne : 22 personnes
Taux de sociétariat à plus de 2 ans : 87 %


(en France)
 
 
 [:implosion du tibia]  

n°18177128
arthas77
Posté le 17-04-2009 à 16:14:12  profilanswer
 


 :D  
C'est juste une invention journalistique, c'est des campings sauvages !

n°18177133
wildmary
You make my heart sing
Posté le 17-04-2009 à 16:14:24  profilanswer
 

galaxnordist a écrit :

A petite échelle ? Du genre 10 ouvriers mettent chacun toutes leurs économies (10,000 euros chacun) pour investir une totalité de 100,000 euros ?
 
100,000 euros, c'est suffisant pour monter une usine (euh ... un atelier) qui va permettre de payer 1,000 euros chacun des 10 ouvriers chaque mois ?
 
Purée, un rendement de 10% par mois, faut trouver l'idée du siécle.
 
Cà ne marche pas.
Tu ne trouveras pas un investissement qui donne un rendement de 10% par mois dès le premier mois.


on n'est pas forcé de commencer par un truc énorme, il n'y a pas que des grosses boites et des grosses usines pour travailler :sarcastic:
et même les grosses boites et les grosses usines n'ont pas toutes commencé par être énormes et n'ont pas été montées par des milliardaires qui avaient gagné au loto...
ça marche déjà.
(oui moi aussi je sais énoncer des certitudes avec des points en fin de phrase)
 


merci :jap:  
 

super_pourri a écrit :

Y en a plein, puisque une bonne partie des entreprises en France sont unipersonnelles.
 
Ceci dit, là à mon sens on sort de l'autogestion pour promouvoir plutôt l'entrepreneuriat :o  


il n'y a pas que des unipersonnelles, il y a aussi des gens qui s'associent, on peut donc tout à fait imaginer que les gens qui s'associent le font à parts égales sans désigner un président, un directeur technique, un directeur commercial, etc.
 
 
merci aussi :)


---------------
Vivre est dangereux pour la santé. - Flickr - Instagram
n°18177161
P_erf_ide
Posté le 17-04-2009 à 16:15:48  profilanswer
 

super_pourri a écrit :

qqs chiffres issus de http://www.scop.coop
 

Citation :

Bilan des Scop en 2008  
1 916 Scop
40 163 salariés (hors filiales)  
3,7 milliards d’€ de chiffre d'affaires
1,7 milliards d’ € de valeur ajoutée  
191 millions d’€ de résultat net
Taille moyenne : 22 personnes
Taux de sociétariat à plus de 2 ans : 87 %


(en France)
 
 
 [:implosion du tibia]  


Je suis surprise de la taille moyenne, je ne l'aurais pas crue si élevée. :D


---------------
Ils ne sont grands que parce que nous sommes à genoux. La Boétie -
n°18177162
Profil sup​primé
Posté le 17-04-2009 à 16:15:55  answer
 

super_pourri a écrit :

des retours sur les Coopératives Longo Maï ? :o


Ben écoute sans connaitre parfaitement le sujet ça a l'air de tranquilement suivre son cours puisqu'ils produisent etc...
 
Je demanderai à des potes qui connaissent mieux le sujet.

n°18177174
wildmary
You make my heart sing
Posté le 17-04-2009 à 16:16:44  profilanswer
 


beh si puisque les boites ont été montées par des milliardaires qui ont sorti des milliards de leur chapeau pour pouvoir acheter les centaines de machines au départ, il n'y a pas de dette, pas de fournisseur à payer, tout a été payé d'entrée rubis sur l'ongle donc on produit tout bénèf :o


Message édité par wildmary le 17-04-2009 à 16:17:23

---------------
Vivre est dangereux pour la santé. - Flickr - Instagram
n°18177209
Profil sup​primé
Posté le 17-04-2009 à 16:18:47  answer
 

arthas77 a écrit :


 :D
C'est juste une invention journalistique, c'est des campings sauvages !


Ah ben nan c'est très organisé hein, tu vas avoir, des points de restauration collective, des lieux de réunions, un service d'ordre (enfin on dit plutôt un truc du genre "équipe sérénité" :D), souvent un point médical, un point média, des sanitaires etc...

 

ça n'a rien d'une légende hein :D

 

exemple : http://mdh.limoges.free.fr/support/g8-2003/vaag.htm ou http://mdh.limoges.free.fr/support/g8-2003/vig.htm on s'aperçoit qu'il ya des structures qui vont un peu au delà du "camping sauvage" de base quoi :D

Message cité 1 fois
Message édité par Profil supprimé le 17-04-2009 à 16:25:00
n°18177278
galaxnordi​st
Posté le 17-04-2009 à 16:22:42  profilanswer
 


 
Une SA qui n'est pas rentable le premier mois ou la premiére année, çà ne gêne pas le patron ni l'actionnariat. PAs de dividende la premiére année, c'est pas grave. Le parc Disney Japon a perdu des sous les 10 premiéres années.
 
Si on ouvrier lâche son boulot pour investir toutes ses économiées dans une auto-gestion, il faut payer chaque ouvrier 1,000 euros net dès le premier mois, faut bien manger (et se loger).
 
Quelqu'un a un exemple d'usine comme l'image du premier post ? Avec un outil de production acheté par les ouvriers, ex nihilo ? ... pas confisqué après la ruine des premiers actionnaires ?

n°18177280
arthas77
Posté le 17-04-2009 à 16:22:59  profilanswer
 


Bof, des barbecues à merguez et rulez  [:doc_prodigy]

n°18177293
Betcour
Building better worlds
Posté le 17-04-2009 à 16:23:55  profilanswer
 

Ca soulève un tas de questions pratiques quand même :
- comment on fait pour les sociétés à gros investissements (c'est facile pour un cabinet d'avocat où il faut juste un bureau et un PC pour bosser, mais une compagnie aérienne ?) ou qui ne sont rentables qu'au bout de X années (les premières tournant à perte pour financer la R&D par ex.)
- comment on gère les licenciements éventuels (comme dans un reality show, chacun vote et c'est le grand jeu des alliances et trahisons ?)
- comme évoqué plus haut, le problème du double risque patrimoine/emploi en cas de faillite (sachant que l'investissement les français ont une grosse aversions aux placements en action et au risque en général)
- comment on évite le recours excessif à la sous-traitance (plutôt que de recruter et de partager les bénéfices, les salariés de boîtes profitables auront tout intérêt à externaliser tout ce qu'ils peuvent)
- comment on récompense ceux qui créént une activité et la développe (faut-il que le créateur soit obligé de se déposséder de sa création quand il recrute ?)


---------------
"They will fluctuate" (J.P. Morgan) - "Whenever you find yourself on the side of the majority, it is time to pause and reflect." (Mark Twain)
n°18177298
Profil sup​primé
Posté le 17-04-2009 à 16:24:18  answer
 

arthas77 a écrit :


Bof, des barbecues à merguez et rulez  [:doc_prodigy]


Euuuh c'est souvent végétarien ce genre de trucs :D
sinon ici ça synthétise assez bien le principe http://campus.attac.org/Activites- [...] e-Formes-d

 

edit : cf mon édit précédent :D


Message édité par Profil supprimé le 17-04-2009 à 16:25:20
n°18177352
super_pour​ri
חירות, שוויון, אחוה
Posté le 17-04-2009 à 16:28:30  profilanswer
 

galaxnordist a écrit :


 
Une SA qui n'est pas rentable le premier mois ou la premiére année, çà ne gêne pas le patron ni l'actionnariat. PAs de dividende la premiére année, c'est pas grave. Le parc Disney Japon a perdu des sous les 10 premiéres années.
 
Si on ouvrier lâche son boulot pour investir toutes ses économiées dans une auto-gestion, il faut payer chaque ouvrier 1,000 euros net dès le premier mois, faut bien manger (et se loger).
 
Quelqu'un a un exemple d'usine comme l'image du premier post ? Avec un outil de production acheté par les ouvriers, ex nihilo ? ... pas confisqué après la ruine des premiers actionnaires ?


 
Hors Argentine '01 donc...

n°18177391
wildmary
You make my heart sing
Posté le 17-04-2009 à 16:31:53  profilanswer
 

Betcour a écrit :

Ca soulève un tas de questions pratiques quand même :
- comment on fait pour les sociétés à gros investissements (c'est facile pour un cabinet d'avocat où il faut juste un bureau et un PC pour bosser, mais une compagnie aérienne ?) ou qui ne sont rentables qu'au bout de X années (les premières tournant à perte pour financer la R&D par ex.)
- comment on gère les licenciements éventuels (comme dans un reality show, chacun vote et c'est le grand jeu des alliances et trahisons ?)
- comme évoqué plus haut, le problème du double risque patrimoine/emploi en cas de faillite (sachant que l'investissement les français ont une grosse aversions aux placements en action et au risque en général)
- comment on évite le recours excessif à la sous-traitance (plutôt que de recruter et de partager les bénéfices, les salariés de boîtes profitables auront tout intérêt à externaliser tout ce qu'ils peuvent)
- comment on récompense ceux qui créént une activité et la développe (faut-il que le créateur soit obligé de se déposséder de sa création quand il recrute ?)


pour moi dans ce genre de structure justement il n'y a pas forcément besoin de ça : mon patron quand il a bien bossé, il n'a pas de patron au dessus de lui pour lui tapoter l'épaule et lui verser une prime, sa récompense c'est de voir l'entreprise vivre et progresser, de voir les clients dire qu'ils sont satisfaits et voir de nouveaux clients arriver. Là tout le monde est le patron...
Et même, si on veut parler de récompense financière, pourquoi pas ? le principe (si j'ai bien compris) de l'autogestion c'est que tout le monde donne son avis et on prend les décisions en commun, on peut donc tout à fait soit dès le début décider de fixer des récompenses de tel ou tel montant ou au coup par coup de dire tous ensemble que oui en effet untel ou untel mérite une récompense parce qu'il nous a été bien utile et particulièrement efficace.
 
Par contre je ne comprends pas très bien ta parenthèse : quand le créateur recrute quelqu'un ??
et qu'est-ce que tu appelles "dépossédé de sa création" ? pour ma part c'est dans mon contrat de travail de toute façon que tout ce que je fais dans le cadre de mon boulot c'est pour ma boite et que c'est elle qui a les droits dessus.


---------------
Vivre est dangereux pour la santé. - Flickr - Instagram
mood
Publicité
Posté le   profilanswer
 

 Page :   1  2  3  4  5  6  7
Page Précédente

Aller à :
Ajouter une réponse
  FORUM HardWare.fr
  Discussions
  Politique

  Autogestion en pratique : coops, phalanstères, squats...

 

Sujets relatifs
demande d'aide pratique un sport a 22 ansQui pratique la course à pieds ici ?
Les enchères IRL - qui pratique ? [ Ce topik ne parle pas d'ebay][Piano] Pratique de l'instrument - Claviers
Question sur la pratique de la clarinette.Entre la théorie et la pratique, l'homme, l'univers et les dieux.
Concours d'entrée IFSI - épreuve de mise en situation pratiqueHello - question pratique :-)
livre pratique pour demarrer dans la vieQuestion pratique au sujet du téléphone
Plus de sujets relatifs à : Autogestion en pratique : coops, phalanstères, squats...


Copyright © 1997-2018 Hardware.fr SARL (Signaler un contenu illicite / Données personnelles) / Groupe LDLC / Shop HFR