Forum |  HardWare.fr | News | Articles | PC | Prix | S'identifier | S'inscrire | Aide | Shop Recherche
1493 connectés 

  FORUM HardWare.fr
  Discussions
  Politique

  Affaire(s) DSK (Sofitel, Banon, Carlton)

 



 Mot :   Pseudo :  
  Aller à la page :
 
 Page :   1  2  3  4  5  ..  1790  1791  1792  1793  1794  1795
Page Précédente
Auteur Sujet :

Affaire(s) DSK (Sofitel, Banon, Carlton)

n°26456010
Maldoror
Carpe diem, tu vas mourir
Posté le 15-05-2011 à 03:25:52  profilanswer
 

Préambule : merci à symantec, l'auteur initial du topic, pour avoir initié ce thread et l'avoir fait vivre, avec partialité, certes, mais avec une dose d'humour que l'on doit saluer. Jusqu'au 1er juillet 2011, date à laquelle il a cessé de s'intéresser à cette affaire, pour des raisons qui ne regardent que lui.
 
L'ensemble du code de son 1er post original a été sauvegardé par ses soins, et par les miens.
 
Le 1er post de symantec est disponible ICI
 
Pour les pressés, les concis, qui veulent prendre rapidement connaissance de l'affaire sans passer trop de temps à lire l'intégralité des trois premiers posts, et à la demande unanime d'Ernestor, voici un petit résumé de l'affaire :
 

Citation :

Dominique Strauss-Kahn est un économiste et homme politique français, ancien patron du FMI et probable futur candidat à l'élection présidentielle française, il a été accusé de viol par Naffissatou Diallo, femme de ménage travaillant au Sofitel de New-York. Arrêté, inculpé par un Grand Jury, incarcéré, libéré dans des conditions extrèmement restrictives et sous condition d'une caution d'un million de dollar, il commence sa descente aux enfers tandis que l'affaire enfle dans les médias français, certains la comparant à l'affaire Dreyfus (DSK est de confession juive). Finalement, il s'avèrera que Naffissatou Diallo est une menteuse pathologique, qu'elle a menti au fisc américain, à l'immigration, au Grand Jury, au procureur, et qu'elle a des relations troubles avec des détenus pour trafic de stupéfiants. Sans preuves matérielles d'un viol, le témoignage de la plaignante s'effondre, le procureur n'a plus aucun moyen de convaincre le jury à l'unanimité de la culpabilité de DSK. Sans grande surprise, il recommande au juge l'abandon des poursuites à l'encontre de DSK le 23 aout. DSK est rentré en France, libre, le 4 septembre 2011. Cette affaire aura duré un peu plus de trois mois, et aura probablement mis un terme pour longtemps aux ambitions politiques de DSK sur le territoire français.


 
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
                                                                               L'AFFAIRE DSK
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Mise à jour du 19/09/2011 :

 
[:soulafa]  
 
DSK s'exprime en public - "Une faute morale dont je ne suis pas fier, mais aucun acte délictueux n'a été commis"
 
Affaire DSK / ND - DSK obtient un délai pour se préparer dans la procédure civile
 
Affaire DSK / Banon : DSK admet avoir tenté d'embrasser Tristane Banon
 
Affaire DSK / Banon : DSK entendu comme simple témoin, à sa demande, par la police judiciaire
 
Plainte au civil : Les avocats de DSK demandent plus de temps pour répondre
 
DSK de retour en France - DSK a atterri ce dimanche 04/09/2011 à 7h05 à Roissy
 
http://img88.imageshack.us/img88/8576/dskr.jpg
 

  • Chapitres :


 

  • 1 - Le Contexte
  • 2 - Les Protagonistes
  • 3 - Les Faits
  • 4 - La Justice
  • 5 - A charge et à décharge
  • 6 - Quelques Liens
  • 3ème post : la théorie du complot


Préambule  
 
Toute(s) erreur(s) ou ajout(s) peut m'être demandé/signalé par MP.
 
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

  • 1 - LE CONTEXTE

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
 
Dominique Strauss-Kahn est, jusqu'au 14 mai 2011, le favori à l'élection présidentielle française de 2012. Ségolène Royal a l'intention de lui faire allégeance, ainsi que Martine Aubry. Il est, au sein du parti socialiste, LE candidat favori pour mener le parti à la victoire. Seul François Hollande fait cavalier seul, en se déclarant candidat à la candidature avant DSK, ce que ce dernier ne lui pardonnait pas. Il avait juré, devant un journaliste de Marianne, que Hollande ne serait jamais ministre s'il se présentait contre lui à la primaire, au risque de faire perdre la gauche.
 
Les sondages le donnent favori, loin devant Nicolas Sarkozy. Il est respecté à l'international, en tant que patron du FMI. Ses compétences en économie, que seuls ses détracteurs les plus acharnés lui contestent, en font un interlocuteur de choix, en ces périodes de crise.
 
DSK est ZE WINNER annoncé, vu comme le prochain président de la république française. C'est dans ce contexte que la star médiatisée devient le "perv" (titre du New-York Post, torchon américain, en date du 15 mai 2011), que DSK trébuche sur la moquette cossue d'une suite d'un Sofitel de New-York, et que la France découvre, abasourdie, l'affaire DSK.
 
L'affaire DSK restera probablement comme un des plus gros fiascos judiciaires aux États-Unis. Elle a même éclipsé la mort de Ben Laden, l'homme le plus recherché de la planète, tué le 2 mai 2011, dont plus personne n'a parlé à compter du 14 mai 2011. DSK a fait la une de plus de 150000 journaux à travers le monde, devenant en 48 heures l'homme le plus connu de la planète.
 
Alors, l'affaire DSK, c'est quoi ? Et d'abord, c'est qui ?
 
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

  • 2 - LES PROTAGONISTES

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
 
Dominique Strauss-Kahn : Economiste et homme politique français.
 
Principales fonctions et mandats (source : Wikipedia) :
 

Citation :


Fonctions internationales
 
    1er novembre 2007 – 18 mai 2011 : directeur général du Fonds monétaire international (FMI)
 
Mandats nationaux
 
    Ministre :
        17 mai 1991 – 2 avril 1992 : ministre délégué à l'Industrie et au Commerce extérieur du gouvernement Édith Cresson
        4 avril 1992 – 29 mars 1993 : ministre de l'Industrie et du Commerce extérieur du gouvernement Pierre Bérégovoy
        4 juin 1997 – 2 novembre 1999 : ministre de l'Économie, des Finances et de l'Industrie du gouvernement Lionel Jospinnote 3
 
    Député :
        2 avril 1986 – 14 mai 1988 : député de Haute-Savoie
        23 juin 1988 – 16 juin 1991 : député de la 8e circonscription du Val-d'Oise
        12 juin 1997 – 4 juillet 1997 : député de la 8e circonscription du Val-d'Oisenote 4
        2 avril 2001 – 18 juin 2002 : député de la 8e circonscription du Val-d'Oise
        19 juin 2002 – 19 juin 2007 : député de la 8e circonscription du Val-d'Oise
        20 juin 2007 – 19 octobre 2007 : député de la 8e circonscription du Val-d'Oise


 
voici sa photo :
 
http://img148.imageshack.us/img148/4039/dskt.jpg
 
Nafissatou Diallo, femme de chambre au Sofitel de New-York
 
Au Sofitel, elle se fait appeler Ophelia. Elle est âgée de 32 ans, d’origine guinéenne, présentée comme une musulmane pratiquante, elle vit dans le Bronx. Elle est femme de chambre au Sofitel, veuve et mère célibataire d'une fille nommée Dana âgée de 15 ans.
Elle mesure 1 mètre 80 et sera qualifiée de "peu séduisante" par les avocats de DSK (certains trouveront cette remarque peu élégante).
 
Le concierge de son immeuble la considère comme "une belle et grande femme qui a la trentaine".
Un parent dit d'elle "qu'elle est vraiment très jolie, comme beaucoup de femmes peule".
Elle est considérée comme discrète par ses voisins. Le groupe Accor (propriétaire du Sofitel) affirme qu'Ophelia était "notée 4,5 sur 5" par la direction du Sofitel de New York, où elle travaille depuis trois ans. Le même groupe Accor est entièrement satisfait de son travail et de son comportement.
 
Elle fait partie des rares employés à avoir accès au 28e étage, celui des suites de luxe. C'est apparemment une jeune femme effacée, timide, parlant mal l'anglais, qui travaille dur pour subvenir à ses besoins ainsi qu'à ceux de sa fille.
 
Voici sa photo :
 
http://img20.imageshack.us/img20/1751/755871nafissatoudiallop.jpg
 
Cyrus Vance, procureur de New-York
 
Cyrus Vance Junior est âgé de 56 ans, fils de Cyrus Vance, l'ancien ministre des Affaires étrangères de Jimmy Carter, et avocat de formation, il a été élu procureur du New York County en novembre 2009, sous l'étiquette démocrate. Dans le système judiciaire américain, les procureurs sont élus au suffrage universel pour un mandat de quatre ans.
 
Le procureur Cyrus Vance est en passe de se présenter à se propre réélection. A ce titre, une affaire comme celle-ci revêt la plus haute importance à ses yeux. C'est lui qui va donner à cette affaire son aspect mélodramatique, en faisant enfermer DSK dans la pire des prisons des Etats-Unis, Rikers Island.
 
Il lui sera reproché d'avoir bâclé son enquête, notamment en n'enquêtant pas suffisamment sur la fiabilité du témoignage de Naffisatou Diallo. Cyrus appuie systématiquement sur la tête de DSK, jusqu'à le faire descendre, du status de patron du FMI, "banquier du monde", à celui de prisonnier de droit commun sous surveillance anti-suicide à la prison de Rikers Island. Le balancier est lancé, et il est lancé très fort.
 
Voici sa photo :
 
http://img545.imageshack.us/img545/5070/1525152370b6cyrusvancej.jpg
 
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

  • 3 - LES FAITS

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
 
Rappel : il y a un décalage horaire de 6 heures, à New-York, par rapport à l'heure française. Quand il est 9h du matin à New-York, il est 15h à Paris.
 
NDLR : Les faits et horaires sont basés sur les déclarations de Naffisatou Diallo et Dominique Strauss-Kahn. Compte tenu du silence légitime qu'à gardé DSK durant cette affaire, et des mensonges et contradictions nombreuses qui sont venus émailler les déclarations de Naffisatou Diallo, y compris devant le grand jury, il est difficile de savoir avec précision ce qu'il s'est réellement passé dans cette suite 2806, ce 14 mai 2011, ni surtout à quelle heure les faits se sont produits.
 
Ce que l'on sait, factuellement :
 
Vendredi 13 Mai 2011 :
 
DSK arrive à l’hôtel Sofitel de New York à côté de Times Square, au numéro 45, à l’ouest de la 44e Rue. Il est logé dans la suite 2806, au 28e étage de l'immeuble.
DSK s'est rendu six fois en dix-huit mois dans cet hôtel, dont cinq fois en 2010, c'était son premier séjour cette année.  
 
Il n'était pas prévu qu'il occupe cette suite, mais habitué de cet hôtel et la suite étant libre ce weekend, il a été surclassé. Cette suite est habituellement louée 3000 dollars pour 24 heures, mais elle est louée à DSK pour 500 dollars. Le montant de 3000$ sera notamment utilisé au départ de l'affaire par les détracteurs de DSK pour fustiger le luxe dans lequel serait censé se vautrer le directeur du FMI. Ce n'est que plus tard que l'on apprendra que DSK a payé le prix d'une chambre "normale" pour le sofitel de New-York, soit 500$.
 
A New York en visite privée, il n'a ni chauffeur, ni garde du corps, le siège du FMI étant à Washington. Etant en visite privée, il n'est pas couvert par l'immunité diplomatique.
 
Samedi 14 Mai 2011 :
 
DSK quitte son hôtel, fait normalement son "check out", et prend un taxi pour aller déjeuner avec sa fille Camille.
 
Naffisatou Diallo porte plainte pour viol. Selon une de ses différentes versions, elle aurait été contrainte à faire une fellation à DSK après que celui-ci l'aurait saisie par le vagin, elle l'aurait ensuite violemment repoussé contre une armoire. Elle aurait ensuite attendu qu'il sorte sans qu'il dise un mot, serait entrée dans une autre chambre, aurait commencé à la nettoyer, puis serait revenue dans la suite 2806 avant d'aller voir une de ses chef.  
 
Selon une autre de ses versions, elle serait sortie de la suite 2806 et se serait prostée dans le couloir, ce serait sa chef qui l'aurait trouvée là et lui aurait demandé ce qu'il s'est passé.
 
Selon une troisième version, toujours de Naffisatou Diallo, elle aurait quitté la suite 2806, serait rentré dans une autre chambre brièvement, puis serait retournée dans la suite 2806.
 
Quoiqu'il en soit, elle apparaît suffisamment désemparée et crédible à ses collègues, pour que l'on procède à l'arrestation de DSK à l'aéroport JFK, lequel DSK a, entre temps, déjeuné avec sa fille Camille.
 
S'ensuit alors un festival d'informations et de contre-informations, un mélange dans les horaires et les témoignages, qui vont conduire à faire de cette affaire, l'affaire DSK.
 
D'abord, l'annonce de l'arrestation de DSK sur twitter. A 22h59, le 14 mai, un jeune pop affilié à l'UMP, Jonathan Pinet, balance l'information sur twitter. Il est le premier au monde à lancer l'info :
 
http://img607.imageshack.us/img607/332/15223655f384capturedecr.jpg
 
Aussitôt, Arnaud Dassier, ancien directeur de la campagne internet de Nicolas Sarkozy en 2007, relaye l'information sur son propre compte twitter :
 
http://img16.imageshack.us/img16/1928/h2024950071305426292.jpg
 
Arnaud Dassier, qui est l'un des actionnaires du site atlantico.fr, site d'information en ligne affilié à l'UMP, auquel participe en tant que rédactrice Tristane Banon, écrivain et journaliste que nous verrons entrer dans la danse un peu plus tard. Ces différentes connexions et coïncidences ne sont pas pour rien dans la naissance de la "théorie du complot", qui, si elle est finalement peu probable en terme de moteur de l'affaire, ne saurait être totalement écartée sur le plan strict de la récupération politique. Il arrive un moment ou trop de coïncidences finissent par former un faisceau de présomption... Mais tout comme dans l'affaire du viol de Naffidatou Diallo par DSK, sans preuve, un faisceau de présomption n'est rien.
 
Quoiqu'il en soit, les informations contradictoires sont publiées à la seconde où quelqu'un les tweet / mail / tel / etc.. Ainsi, on apprend que DSK aurait oublié dans sa suite son téléphone portable ainsi que des effets personnels, et qu'il aurait quitté précipitamment l'hôtel. On apprend que l'agression aurait eu lieu vers 13h. On nous dit que DSK cherchait à fuir les Etats-Unis à bord d'un avion, et que la police l'a arrêté in extremis avant qu'il ne quitte le sol américain.
 
Quelques heures plus tard, progressivement, l'information se répand à travers le monde.
Commence un tsunami médiatique unique dans l'histoire du net.
 
DSK consulte ses avocats, lesquels font savoir que ces accusations ne tiennent pas debout, car à 13h, DSK déjeunait avec sa fille, dans un restaurant de New-York. La police répond alors qu'elle s'est trompée, et que c'est vers 12h30, et non 13h, que l'agression a eu lieu. On n'a en fait jamais trouvé d'effets personnels de DSK oubliés dans la suite comme pour un départ précipité. Il semble que DSK ait cru avoir oublié un téléphone portable (il en possède 4) dans la suite, et ait lui-même appelé l'hôtel pour savoir si on avait trouvé son téléphone. A ce moment-là, on lui aurait tendu un piège afin de lui faire dire où il se trouvait. Il a alors indiqué qu'il se trouvait à l'aéroport JFK, donné son n° de vol et son quai d'embarquement.
 
C'est dans l'avion que les policiers américains l'ont arrêté.
 
On a parlé d'une caméra dans les étages, puis on a dit qu'il n'y avait pas de caméra dans les étages. On a parlé d'une fuite précipitée, puis on n'a plus entendu parler de fuite précipitée. Les affirmations et contre-affirmations se sont succédées à un rythme tellement effréné qu'il devenait impossible de suivre les évènements en temps réel, internet était dépassé par la réalité.
 
Pendant qu'on arrêtait DSK, qu'on l'interrogeait, qu'on le fouillait à corps, qu'on prélevait sur lui jusqu'au liquide séminal de son pénis, Naffisatou Diallo subissait également des examens médicaux.
 
Résutalt des examens médicaux de DSK :
 
- des traces de son propre sperme sur son pénis
- des traces de blessures légères aux mains, apparemment consécutives à une maladie de peau. Des miniscules traces de sang seront retrouvées sur les draps de l'hôtel, mais pas sur les vêtements de Naffisatou Diallo.
 
Résultat des examens médicaux de Naffisatou Diallo :
 
- du sperme sur le col de sa chemine
- une rougeur sur la fourchette postérieure du vagin
 
Résultat des examens médicaux dans la suite :
 
- 5 traces de sperme différents sur la moquette de la suite 2806, donc celui de DSK
- Une trace de sperme non identifiée sur le papier peint
- Une trace de sperme mêlé à de la salive sur la moquette, n'appartenant pas à DSK

Conclusion du rapport médical de Naffisatou Diallo :

 
«Diagnostic: agression. Cause des blessures: agression. Viol»
 
Il est à noter que si Naffidatou Diallo était venue en disait qu'elle était tombée sur une poignée de porte, la conclusion aurait probablement été : "Diagnostic : traumatisme. Cause des blessures : traumatisme. Insertion accidentelle d'une poignée de porte". En effet, un rapport médical n'a pas vocation à porter un jugement sur une affaire, il ne fait que des constats. Or, rien ne permet d'affirmer que cette rougeur est dûe à un viol. Rien ne permet non plus d'affirmer le contraire, c'est pourquoi les médecins constatent les lésions, les blessures, forment éventuellement des hypothèses, mais ce sont aux enquêteurs de poser les diagnostics.
 
Dimanche 15 Mai 2011 :
 
Inculpation de DSK pour agression sexuelle, séquestration de personne et tentative de viol sur la personne d'une jeune femme de 32 ans dans une chambre d'hôtel à New York". Le porte-parole de la police de New-York précise que l'accusé doit être amené devant un juge du tribunal de Manhattan dans la journée de dimanche, à une heure non précisée. Par la voix de son avocat, William Taylor, DSK fait déclarer à l'AFP qu'il nie tous les faits qui lui sont reprochés et qu'il va plaider non coupable.
 
A cette étape, il peut vous sembler intéressant de prendre connaissance de l'intégralité du compte-rendu tenu par la police de tous les échanges entre DSK et l'hôtel, puis les policiers, depuis le signalement de la perte de son portable, jusqu'à ce qu'il informe les policiers que, sur les conseils de son avocat, il gardera le silence.
 
Compte-rendu de l'audition de DSK par la police.
Traduction en français : http://www.liberation.fr/politique [...] plomatique
 
A partir de cet instant, DSK en tant que patron du FMI est hors-jeu. Le numéro deux du FMI, John Lipsky va assumer les fonctions de directeur général pendant son absence. Anne Sinclair affirme qu'elle "ne croit pas une seul seconde" aux accusations portées contre son mari.
 
En fin d'après midi la victime présumée reconnait formellement DSK comme son agresseur au milieu d'un groupe d'hommes rassemblés pour une séance d'identification, selon la police. Cette séance de reconnaissance est contestée par les avocats de DSK, qui affirment que le visage de DSK tourne en boucle sur les chaînes de télévision du monde entier, et que Naffisatou Diallo l'a forcément déjà vu à la télévision AVANT la séance d'identification, rendant la validité de celle-ci entachée d'un doute, à minima.
 
Entendue par les enquêteurs, Naffisatou Diallo réaffirme qu'elle est entrée dans la chambre de DSK afin de la nettoyer, et que celui ci lui a "sauté dessus". Elle quitte le commissariat dans un van, cachée sous un drap blanc. A partir de cet instant, elle vivra cachée, dans un endroit tenu secret, sous le régime de protection américain des témoins. Personne ne connait officiellement, ni son nom, ni son visage. Plusieurs visages de jolies jeunes femmes circulent sur internet, présentées comme étant Naffisatou Diallo. L'une de ces jeunes femmes, lassée d'être confondue avec la jeune femme du Sofitel, finira par porter plainte contre les sites qui ont diffusé sa photo.
 
La garde-à-vue de DSK s'achève après 30 heures d'audition. Il sort menotté du commissariat de police. Des dizaines de photographes sont là pour immortaliser l'hallucinante image. C'est ce qu'on appelle aux Etats-Unis le Perp Walk, que DSK devra subir, notamment en raison de sa notoriété (les petits malfrats aux Etats-Unis ne subissent pas cette humiliation, pour la simple raison que les médias se fichent d'eux).
 
Tandis que l'accusé, pourtant présumé innocent, est livré aux médias, la victime présumée, elle, est protégée des médias. C'est une justice totalement différente de la notre qui va juger DSK.
 
Lundi 16 Mai 2011 :
 
DSK ne bénéficie pas de l'immunité diplomatique face aux accusations d'agression sexuelle qui pèsent contre lui, précise le porte-parole de la police de New York (information confirmé par les autorités françaises).
 
Les rumeurs continuent d'aller bon train, à la vitesse du haut débit : DSK se serait presque enfui du Sofitel, oubliant même de faire son check-out. On l'aurait vu "soucieux" et "bouleversé". D'autres témoins affirment avoir vu DSK quitter l'hôtel détendu et souriant.  
 
Le procureur de New-York Cyrus Vance Jr, est saisi de l'affaire.
 
Après une audition devant un juge, Dominique Strauss-Kahn, à la surprise générale, est placé dans en cellule, plutôt que d'être laissé en liberté sous caution (ce qui, d'après certains juristes, est plutôt la norme pour ce genre d'affaires).
 
Ce même lundi 16 mai, (re)sort en France une affaire dont le public n'avait jamais entendu parler, les accusations d'une journaliste écrivain, Tristane Banon, qui a affirmé avoir été agressée sexuellement en 2001, puis en 2002 puis en 2003, par DSK. Cette approximation sur l'année de son agression fera dire à certains que, lorsque l'on est victime d'une tentative de viol qui est censée avoir détruit sa vie sexuelle, on doit être capable de se souvenir de l'année à laquelle les faits se sont produits. Ce point sera développé au chapitre "Tristane Banon".
 
Cette deuxième affaire semble définitivement enterrer DSK, et le public commence à s'interroger sur celui qu'il considérait encore, 48h avant, comme le probable futur président de la république française.
 
L'audition devant le juge se solde par le maintien en détention de DSK à Rikers Island. DSK est sous le coup de 7 chefs d'inculpation, pouvant l'envoyer en prison pour 74 ans. Aux États-Unis, les peines sont cumulatives.
 
Les chefs d'inculpation sont :
 
    1. Acte sexuel criminel au premier degré (2 fois)
    2. Tentative de viol au premier degré
    3. Agression sexuelle au premier degré
    4. Emprisonnement illégal au second degré
    5. Attouchements non consentis
    6. Agression sexuelle au troisième degré
 
Voir ici en version originale la plainte contre DSK.
 
Au cours de l'audition, le procureur Cyrus Vance Junior indique que "La victime a fourni des détails très impressionnants", et une fouille de la suite semble "correspondre à son récit".
 
Bien que l'avocat de DSK, Benjamin Brafman, rejette les accusations et demande la libération sous caution de son client, en proposant une caution d'un million de dollars, cette libération lui est refusée. DSK reste en prison est une nouvelle audience est fixée au 20 mai.
Cette audience du 20 mai rassemblera un grand jury composé de 16 personnes minimum jusqu’à 23 au maximum désigné au hasard parmi les citoyens new-yorkais.
 
Ce grand jury décidera ou non, sous contrôle d'un juge, de son inculpation formelle ("indictment" ) et de l'ouverture ou non d'un procès. C'est devant ce grand jury que le témoin, Naffisatou Diallo, doit, sous serment, témoigner devant les représentants du peuple américain de l'agression qu'elle a subie.
 
DSK retourne donc à la prison de Rikers Island à New York, où il bénéficie d'une cellule individuelle. Rikers Island est un établissement réputé difficile, d'une capacité de 15 000 détenus, le centre pénitentiaire a été épinglé par les ONG de défense des droits de l'homme à plusieurs reprises. DSK occuper une cellule individuelle et n'entre pas en contact avec les autres prisonniers. Une promenade d'une heure lui est accordée chaque jour, accompagné d'un gardien.
 
DSK est désormais le numéro 1225789 à la prison de Rikers Island à New York, et le moins que l'on puisse dire est que l'avenir apparaît sombre pour lui.
 
Au parti socialiste, après la stupéfaction (réelle ou feinte), vient le temps de la réaction : la campagne pour la primaire est là, il faut des candidats pour cette primaire. Le PS veut encore croire que DSK sera rapidement lavé de tout soupçon, mais en coulisse, les ténors s'agitent et tentent de trouver une échappatoire. Les pro-Aubry (Delanoë par exemple) exhortent Martine Aubry à se déclarer candidate à la primaire (c'est déjà fait pour Hollande).
 
Mardi 17 Mai 2011 :
 
La presse française est très critiquée par les médias anglo-saxon.
 
Le Times : "Les récits de ses méthodes sauvages envers des collègues, journalistes et connaissances abondent, mais on a toujours fermé les yeux, grâce à la tradition séculaire de tolérance badine parmi les puissants".
Le New York Times : "De façon historique, les Français font le commerce des rumeurs et des secrets, pour qui ces pratiques remontent à l'époque de la cour royale".  
Il continue à propos de la fille caché de Mitterrand : "Les Français ont été complices en acceptant cette façon de garder le secret".
Il ajoute : "L'affaire DSK coïncide avec des changements dans la vie publique française, dans laquelle les codes ont déjà commencé à sauter et les secrets commençaient à être révélés". Un tournant lié [i]"au caractère personnel de la présidence de Nicolas Sarkozy".
Un journaliste du Guardian indique que si le penchant de DSK pour les femmes souvent avec harcèlement avait été révélé par la presse, DSK n'en serait pas la aujourd'hui.
 
Ce même jour, Benjamin Brafman, un des avocats de DSK, indique être en mesure d’avancer des preuves qui remettent en cause la version des faits tels que présentés par la victime. Selon le New York Post (torchon américain qu'il faut toujours lire d'un derrière distrait), DSK et ses avocats pourraient évoquer une relation consentie entre le patron du FMI et la femme de chambre.
 
Selon le meilleur ami d'Ophelia, qui s'était d'abord présente comme son frère, elle aurait été effarée en découvrant l'identité de DSK, le soir de l'arrestation, à la télévision. Ce dernier ajoute d'ailleurs, que, depuis les faits, "elle a passé deux jours entiers à pleurer".
Toujours en état de choc, elle est sous protection policière.  Elle n'a pas formellement porté plainte, c'est en effet le procureur qui a engagé les poursuites contre DSK.
 
Visiblement troublé, Blake Diallo déclare à propos d'Ophelia "Elle n’est pas ce genre de femme. C’est une femme respectable. Elle ne connaissait même pas ce mec". Il ajoute qu'elle est dans "un endroit sûr, elle souffre, elle essaye de se reconstruire. C’est un choc énorme". Ce frère (qui se révèlera donc être en fait un ami, l'une des nombreuses inexactitudes entourant l'histoire de Naffisatou Diallo) ayant vécu quelques années en France rajoute "si cela c'était passé en France, les choses auraient été très différentes".
 
Après un entretien avec une femme de ménage de l’hôtel Sofitel "parlant un anglais sommaire", le Figaro indique que la photo de DSK était affichée dans le local ou les employés se changent avant son arrivé à l’Hôtel. A priori le management de l'hôtel attirait l'attention de son personnel avant l'arrivée des clients à soigner particulièrement. Le Figaro affirme qu'Ophelia savait "comme tout le monde" que DSK était un personnage important.
 
Mercredi 18 Mai 2011 :
 
A partir de ce jour, des voix vont s'élever, pour protester contre le fait que tout le monde, dans les médias, parle de DSK, et du traitement "inhumain" qui lui a été infligé par la justice américaine, et que personne ou presque ne dit pas un mot de la victime présumée. Les associations féministes montent au créneau. Jean-François Kahn se prend magistralement les pieds dans le tapis, en parlant d'un "troussage de soubrette" (ce qui le poussera à la démission de Marianne), Jack Lang ne fait pas mieux avec son "il n'y a pas mort d'homme" (certes, sorti de son contexte, mais c'est ce qui demeurera de sa phrase plus longue, qui était : "il est surprenant qu'on garde Dominique Strauss-Kahn en prison, dés lors qu'il n'y a pas mort d'homme" ).
 
Harlem Désir, n'ayant aucun sens du ridicule, demande à Nicolas Sarkozy d'intervenir, habitué qu'il est à voir l'exécutif influer sur le judiciaire, ce qui se fait couramment en France, mais jamais aux Etats-Unis.
 
D'un autre côté, nous trouvons Gisèle Halimi, qui nous gratifiera d'un prémonitoire : ""Comment voulez-vous croire qu'une simple femme de ménage, noire, mère célibataire de surcroît, ne dise pas la vérité ? Quel serait son intérêt ?"
 
Bref, l'on peut dire, sans craindre l'exagération, que pratiquement tout le monde a dit n'importe quoi sur cette affaire, les plus sages ayant été finalement les plus silencieux.  
 
Ce mercredi 18 mai, Me Benjamin Brafman déclare que "les preuves médico-légales, selon nous, ne coïncident pas avec un rapport forcé". Certains analystes interprètent cela comme une intention de plaider la relation consentie. La victime présumée, quant à elle, dément toute relation sexuelle consentie.  
 
Ce même jour, après avoir rencontré un psychologue, DSK est placé sous surveillance anti-suicide : il est contrôlé toutes les 15 à 30 minutes, il porte des chaussures sans lacets, ainsi qu'une combinaison bleue. C'est dans cette combinaison qu'un gardien peu scrupuleux réussira à prendre une photographie de DSK dans sa cellule, photographie qui appartient aux égouts du net, qui n'apporte rien à l'affaire, et que je ne publierai pas ici.
 
Jeudi 19 Mai 2011 :
 
DSK démissionne de ses fonctions de directeur général du Fonds monétaire international, tout en affirmant dans une lettre au conseil d'administration être innocent des faits d'agression sexuelle pour lesquels il est incarcéré.
 
Lettre de démission de DSK : http://www.imf.org/external/french [...] 51811f.pdf
 
Pendant ce temps, la chambre d'hôtel n° 2806 est passée au crible, les enquêteurs examinent un morceau de la moquette de 3,3 métres sur 1,2 métres, prélevé là où la femme de chambre affirme avoir craché après que le patron du FMI l'ait forcée à lui prodiguer une fellation. La moquette pourrait contenir des traces de sperme, et constituer une preuve cruciale dans le dossier. Les enquêteurs effectuent également des prélèvements sur le lavabo de l'une des deux salles de bains.  
 
Il y trouvent des lentilles de contact, une brosse à dents, un verre et des bandages comportant des traces de sang.
 
Ce même jour, Naffisadou Diallo fait le récit de son agression devant le Grand Jury. Elle y profère alors un mensonge sous serment, affirmant s'être cachée immédiatement après l'agression dont elle aurait été victime. En réalité, on l'apprendra plus tard, la lecture des cartes magnétiques d'ouverture des portes de l'hôtel (qui stockent l'ensemble des opérations d'entrée et de sortie de chaque personnel de l'hôtel) atteste que Naffisatou Diallo a pénétré dans une autre chambre, avant de revenir dans la suite 2806.
 
Sur la foi des affirmations de Naffisatou Diallo, le Grand Jury inculpe formellement Dominique Strauss-Kahn de 7 chefs d'inculpation. Le procureur demande le maintien en détention de Rykers Island de DSK, mais le juge décide néanmoins d'autoriser la libération sous caution, avec des conditions drastiques :
 
- caution d'un million de dollar
- dépôt de garantie de 5 millions de dollars
- le retrait de son passeport  
- une assignation à résidence à New York avec présence de caméras de surveillance  
- une présence permanente d'un garde armé, à ses frais  
- le port d'un bracelet électronique muni d'un GPS  
- des conditions de contact et de sortie restreintes (pas plus de 4 personnes en visite simultanée)
- tout ceci aux frais de DSK
 
Le temps qu'Anne Sinclair trouve un appartement à New-York, Dominique Strauss-Kahn retourne dans sa cellule de Rikers Island pour la dernière nuit.
 
Vendredi 20 Mai 2011 :
 
Anne Sinclair a le plus grand mal à trouver un appartement à New-York. Elle avait loué un appartement à l'hôtel Bristol Plaza, mais la direction de l'hôtel, apprenant que c'était DSK qui devait y résider, a résilié le contrat de location. Il faut savoir qu'aux Etats-Unis, les colocataires ont le droit de réfuter un nouveau locataire (sauf pour raison raciale, religieuse, politique, etc..). Par exemple, ils peuvent refuser d'avoir pour voisin un homme qui sort de prison.
 
Finalement, Anne Sinclair trouve provisoirement une solution, un appartement de fonction de la société de surveillance Stroz Friedberg, chargée de d'organiser sa mise en résidence surveillée.
 
Dans cette même journée, l'avocat de Tristane Banon, Me David Koubbi, annonce sur BFM TV que sa cliente ne porterait pas plainte pour l'instant contre DSK.
Il ajoute : "Si Tristane Banon et Dominique Strauss-Kahn ont des choses à se dire cela se fera en France et selon des règles de droit qui seront applicables au citoyen français. En aucun cas ni Tristane Banon ni moi-même ne souhaitons être instrumentalisés par la justice américaine ou prêter quel que concours que ce soit afin que ces deux dossiers soient liés d’une manière ou d’une autre".
 
Dimanche 22 Mai 2011 :
 
Dans une interview au journal israélien Haaretz, l'avocat de DSK, Maitre Brafman déclare : "il plaidera non coupable, et en fin de compte il sera acquitté".
Il ajoute : "Il m'a beaucoup impressionné. En dépit des circonstances, il tient bien le coup. Il n'est pas heureux d'être accusé de faits qu'il n'a pas commis"."
 
Claude Guéant, ministre de l'Intérieur, interrogé par la radio Europe 1 indique que le gouvernement français appuierait une demande de transfèrement en France dans le cas où DSK serait condamné.
 
DSK envoi un dernier mail aux personnels du FMI :
 

Citation :

Sent: Sunday, May 22, 2011 6:01 PM
 
Subject: Message from the Acting Managing Director, John Lipsky
 
Importance: High
 
As I mentioned in our recent Town Hall, the former Managing Director regrets that he is not going to be able to address us in person, but expressed his desire to send a message to Fund staff as soon as it was feasible.
 
I have just received the following letter from him, and I wanted to share it with you as quickly as possible.
 
John Lipsky
 
______________________
 
Dear Colleagues:
 
You have seen my letter of resignation as Managing Director of the Fund—one of the most difficult communications of my life. I wanted very much to be in touch with you, personally and directly, to express my profound sadness and frustration in having to leave under these circumstances. I am doing so because I believe it to be in the best interests of the institution that I care about so much, and of you, the staff, whom I deeply appreciate and admire.
 
The past days have been extremely painful for me and my family, as I know they have been for everyone at the Fund. I am very sorry that this has been the case. I deny in the strongest possible terms the allegations which I now face; I am confident that the truth will come out and I will be exonerated. In the meantime, I cannot accept that the Fund—and you dear colleagues—should in any way have to share my own personal nightmare. So, I had to go.
 
When I first met you, (I am picturing us in the atrium), I confess that all I really had was a sense of commitment to the Fund’s founding vision of global economic cooperation. This last phrase has always been more than just a slogan for me: I come from a place painfully aware of the slide from economic damage to political strife to war, destruction, and human misery. But I had only the vaguest ideas about how to go about the task. I thank you, all of you, for having sharpened that vision not just for me, but for the world, and for having given it content.
 
The Fund’s response to the crisis has been much praised. I don’t want to leave without remembering with you some key milestones. The early case for fiscal stimulus. The support, analytical and otherwise, for the crisis response by the G20 and the world. The introduction of sensible flexibility in lending tools (FCLs, etc). The large deployment of resources—both securing them, and using them, including in Western Europe for the first time in decades. New tools for identifying crisis risks, like the early warning exercise. Stronger engagement with the emerging market countries, especially in Asia, and with the low-income countries, especially in Africa, including with the new zero interest rate loans. The downsizing of the Fund—difficult as it was—and putting the Fund’s finances on a sound basis with the new income model. And the historic governance reforms, which have strengthened the sense of ownership across the entire global membership.
 
I also don’t want to leave without telling you—as perhaps I did not do sufficiently before—that I understand and deeply value all the other work that you did. Milestones are easy to remember and quote, but the daily work of the institution is much, much broader. And in your daily work, you invariably delivered: you provided invaluable expertise, be it in high-profile or low-key ways, in countless bilateral surveillance and technical assistance missions; you pushed past bureaucratic caution to confront the world’s policymakers with difficult facts; you quietly accomplished all the back office tasks without which nothing can be done; you embraced innovation in every area; and your dedication was without peer.
 
I do not doubt, not for one instant, that what the institution has achieved in the last three and a half years is the fruit of your thinking, your work, your conviction. You should be proud of what you have achieved. A tremendous amount of work remains to be done, at a very crucial time; you will deliver time after time, and I will cheer for you when you do so.
 
I feel privileged and humbled to have worked with such an extraordinary group of people. I will cherish our time together.
 
And so my dear colleagues, I say thank you, good luck for the future, and au revoir.
 
Dominique


 
Il les informe "de sa profonde tristesse et de sa frustration d’avoir à quitter l’institution dans ces circonstances. Les derniers jours ont été extrêmement pénibles pour moi et ma famille, comme je sais qu'ils l'ont été pour tout le monde au Fonds. Je suis vraiment désolé que cela ait été le cas".
 
DSK reste persuadé qu’il sera acquitté et "que la vérité finira par sortir" dans cette affaire.  
Il a expliqué qu’il ne pouvait "accepter que le FMI- ainsi que ses chers collègues – aient à partager ce cauchemar personnel".
 
Lundi 23 Mai 2011 :
 
Les fuites s'organisent dans la presse. Selon CNN et France 2, le sperme de DSK a été retrouvé sur le col du chemisier d'Ophélia.
Les prélèvements ont été effectués le jour même de l’agression supposée par la police de New York.  
Les enquêteurs en ont fait sur trois supports principalement : dans le lavabo de la salle de bain de la chambre où la jeune femme a déclaré avoir craché après avoir été contrainte à pratiquer une fellation, sur la moquette de la suite, et sur son chemisier.
 
Mardi 24 Mai 2011 :
 
Selon Le Monde, daté de mercredi 25 mai, des proches de Nicolas Sarkozy avaient pris soin de laisser fuiter auprès du Monde, ces derniers mois, l'existence d'une note, rédigée peu avant la présidentielle de 2007, par un policier de la base. Quelques lignes signalant la présence de M. Strauss-Kahn, surpris en fâcheuse posture dans une voiture, à l'ouest de Paris, dans un haut lieu des rencontres tarifées, à l'occasion d'un banal contrôle.
 
Si la Préfecture de police et le ministère de l'Intérieur n'ont pas souhaité confirmer l'information, trois sources différentes l'ont fait, assurant également que Nicolas Sarkozy était au courant, avant la nomination de DSK au FMI. Ces derniers mois, au fur et à mesure de la progression de DSK dans les sondages, des hommes de confiance de M.Sarkozy se sont vantés devant des journalistes de "tenir" le patron du FMI, dont ils menaçaient de révéler les frasques. C'est ainsi que cette note a refait providentiellement surface, explique le quotidien.
 
La police de New York dément ce mardi avoir fourni des informations sur des résultats de prélèvements ADN effectués la semaine dernière sur DSK.
Elle précise n'avoir donné ""aucune information ni résultat" concernant les prélèvements ADN effectués sur DSK et Naffisatou Diallo. Le porte-parole du bureau du procureur, Erin Duggan a rappelé mardi que conformément au droit américain, les informations sur les résultats d'analyses et les éventuelles preuves n'étaient révélées qu'aux audiences des procès.
 
NDLR : il est en effet illégal de donner des piéces du dossier aux médias tout du moins avant le procès comme le porte parole du procureur le précise.

Message cité 3 fois
Message édité par Maldoror le 24-01-2013 à 14:28:10

---------------
Nous ne sommes rien, nous n'allons vers rien. Profitons au moins du voyage !
mood
Publicité
Posté le 15-05-2011 à 03:25:52  profilanswer
 

n°26456021
Maldoror
Carpe diem, tu vas mourir
Posté le 15-05-2011 à 03:29:18  profilanswer
 

Jeudi 25 Mai 2011 :
 
Anne Sinclair a trouvé une solution pour la résidence surveillée de DSK : une maison entière de 600m² dans le quartier TriBeCa (donc pas de problème de colocataire réticent), pour un loyer inititial de 60000$ par mois, qu'elle réussira à faire baisser à 50000$ par mois.
 
Dans une lettre adressée au procureur de New York, Cyrus Vance, les avocats William Taylor et Benjamin Brafman dénoncent les fuites faites selon eux dans les médias par les services de police, au préjudice de l'ancien patron du Fonds monétaire international. "Si nous voulions indûment nourrir l’appétit des médias, nous pourrions dès à présent dévoiler des informations importantes qui, à notre avis, ébranleraient sérieusement le dossier d'accusation ainsi que la crédibilité de la plaignante dans cette affaire", écrivent les avocats, sans préciser la nature de ces informations.
 
Comme indiqué plus haut, l'affaire DSK est le plus grand événement médiatique depuis dix ans. Il a fait la une de plus de 150.000 quotidiens depuis le 15 mai, devenant «la personne la plus connue» de la planète pour l'institut d'études Kantar Media. Au niveau strictement français, DSK a représenté 13.761 unités de bruits médiatiques (UBM), c'est-à-dire qu'entre le 15 et le 22 mai chaque Français a été en contact dans les médias avec l'affaire DSK en moyenne 137,61 fois, détaille Stratégies.
 
Son arrestation est l'évènement ayant généré en France le plus d'UBM depuis la création de cette mesure, en 2000, précise L'entreprise.  
Presque deux fois plus que l'élection de Nicolas Sarkozy en 2007 et celle de Barack Obama en 2008, et six fois plus que le tremblement de terre et le tsunami au Japon.
 
Lundi 06 Juin 2011 :
 
A leur arrivée au tribunal, DSK et sa femme Anne Sinclair sont hués par des femmes habillées en tenues de femmes de chambre, criant "Shame on you".
Sans surprise, DSK plaide non coupable.
 
Mardi 07 Juin 2011 :
 
Kenneth Thompson lance un appel à toutes les femmes, en France ou en Afrique, qui auraient eu à subir les violences sexuelles de DSK. Cet appel est curieux, et semble indiquer que le dossier Naffisatou Diallo, seul, est peut-être insuffisant pour convaincre un jury à l'unanimité.
 
Jeudi 30 Juin 2011 :
 
Coup de tonnerre dans l'affaire DSK !
 
Le procureur Cyrus Vance écrit une lettre aux avocats de DSK, dans laquelle il fait part de ses doutes sérieux sur la crédibilité de Naffisatou Diallo. Il évoque de nombreux mensonges, et notamment :
 
- au fisc, en déclarant un second enfant qu'elle n'a pas, pour toucher des allocations
- à l'immigration, en ayant raconté une histoire de viol pour obtenir sa carte verte, viol dont elle admettra, après l'avoir joué avec conviction et force larmes devant le procureur, qu'il est faux
- au grand jury, en affirmant être sortie tout de suite de la chambre 2806 et s'être prostrée dans le couloir, alors qu'en réalité, elle est sortie, puis est entrée dans une autre chambre, avant de revenir dans la suite 2806
- en dissimulant au bureau du procureur 4 abonnements téléphoniques, qui lui coûtent chaque mois plusieurs centaines de dollars, et dont on ignore ce qu'elle en fait
- en dissimulant un compte en banque sur lequel ont transité pendant 2 ans environ 100000$, alors qu'elle a toujours affirmé vivre uniquement de son salaire de maid au Sofitel.
 
Enfin, le procureur fait état d'une conversation téléphonique, passée par Naffisatou Diallo à un détenu d'une prison d'Atlanta, le lendemain de l'agression supposée, conversation tenue en fulani, dialecte peul, dans lequel elle aurait dit "ne t'inquiète pas, je sais ce que je fais, ce type a beaucoup d'argent".
 
Le balancier, que Cyrus Vance avait envoyé si loin du côté de DSK, en le faisant passer en 48h du statut de banquier de la planète à celui de pervers sexuels, va revenir très vite et très fort, cette fois du côté de Naffisatou Diallo.
 
Un proche du bureau du procureur raconte que lorsque le procureur a sorti le relevé de compte bancaire de Naffisatou Diallo, présentant des mouvements réguliers en espèces pour près de 100000$ en deux ans (typique du blanchiement d'argent), celle-ci s'est tournée vers son avocat, Kenneth Thompson, l'interrogeant du regard sur ce qu'elle devait répondre. L'avocat serait alors resté sans voix.
 
Il est probable que c'est ce jour-là que Kenneth Thompson a compris que le procès au pénal était perdu. A partir de ce moment-là, il a placé tous ses pions en vue du futur procès au civil, n'hésitant pas à critiquer ouvertement le procureur, voire à demander sa destitution.
 
 
Vendredi 1er Juillet 2011 :
 
DSK obtient la levée de son assignation à résidence, mais son passeport est conservé par la justice américaine. Il peut se déplacer librement sur l'ensemble du territoire américain. Les poursuites sont maintenues, mais à partir de ce moment-là, le revirement est visible dans toutes les couches médiatico-politiques françaises. Bernard Debré, qui l'avait gratifié d'un billet incendiaire sur son blog, le qualifiant de "honte de la France", revient sur ses propos, estimant avoir jugé "un peu vite".
 
Ce même Bernard Debré sera d'ailleurs victime de l'effet Streisand. Ainsi, le billet supprimé de Bernard Debré, que je ne reproduis pas ici car c'est un torchon digne du New-York Post, est disponible sur de nombreux sites miroirs.
 
Les féministes, à mon avis avec raison, se désolent de cette situation, indiquant que si Naffisatou Diallo a menti, c'est un coup dur porté à la condition des femmes.
 
Julien Dray affirme comprendre ce qu'il doit ressentir, et déclare qu'"il doit avoir envie de bouffer le monde entier"
 
A partir de ce jour, la question ne sera plus "combien risque DSK au pénal", mais "y aura-t-il un procès au pénal" ?
 
 
Lundi 4 Juillet 2011 :
 
Tristane Banon dépose plainte à Paris pour tentative de viol contre DSK. Elle affirmera que c'est après l'avoir vu manger des pâtes aux truffes dans un restaurant New-Yorkais qu'elle a pris sa décision. Elle met ainsi le doigt dans l'engrenage.
 
Jeudi 8 Juillet 2011 :
 
Le parquet de Paris, dirigé par Jean-Claude Marin, proche de Nicolas Sarkozy (c'est lui qui avait fait appel suite au premier jugement de l'affaire Clearstream qui avait relaxé Dominique de Villepin), ouvre une enquête préliminaire dans l'affaire Banon/DSK.
 
Jeudi 8 Juillet 2011 :
 
Les auditions de Tristane Banon et de ses proches commencent. Les avocats en France de DSK déposent plainte contre Tristane Banon pour dénonciation calomnieuse. Le nom de François Hollande commence à se répandre dans la presse à propos de l'affaire Banon. François Hollande, en pleine primaire pour la candidature à la présidentielle, dénonce le 20 juillet une "opération politique".
 
 
Lundi 25 Juillet 2011 :
 
L'avocat de Naffisatou Diallo tente un coup de poker, en rompant le sacro-saint anonymat de la victime présumée, à qui il fait raconter sa version des faits à ABC et Newsweek. Le monde entier découvre ainsi le vrai visage de Naffisatou Diallo, qui décrit avec gestes et larmes, la main sur le coeur, et en invoquant Dieu, son agression par Dominique Strauss-Kahn. Sa prestation est jugée peu convaincante, y compris par la presse américaine. L'impression générale est qu'elle joue la comédie dans cette interview filmée.
 
Mercredi 27 Juillet 2011 :
 
Le procureur Cyrus Vance convoque Naffisatou Diallo pour une entrevue de 8 heures. Il est notamment question de la conversation téléphonique passée à un détenu d'une prison d'Atlanta. Les avocats de ND dénoncent une mauvaise traduction. Cyrus Vance avait informé les avocats de la défense que ND avait tenu une conversation dans laquelle elle disait, en fulani (dialecte peul) : "Ne t'inquiète pas, je sais ce que je fais, ce type a beaucoup d'argent".
 
Jeudi 28 Juillet 2011 :
 
Naffisatou Diallo affirme dans une déclaration publique se battre pour toutes les femmes du monde.
 
Lundi 8 aout 2011 :
 
Sans attendre la décision du procureur concernant le procès au pénal, Naffisatou Diallo porte plainte au civil afin de réclamer des dommages et intérêts à DSK pour l'"agression sadique" dont elle affirme avoir été victime.
 
Mardi 16 aout 2011 :
 
L'express publie des extraits du rapport médical établi par l'hôpital de New-York après l'agression. Le rapport conclut au viol. Les anti-DSK triomphent et parlent d'une preuve, les pro-DSK relativisent en affirmant que ce n'est pas à l'hôpital de conclure au viol, mais aux enquêteurs, l'hôpital devant se contenter de faire des constatations médicales.
 
De fait, ce rapport, qui était déjà entre les mains du procureur, ne suffira pas à changer le cours des choses.
 
Lundi 22 aout 2011 :
 
Le procureur convoque Naffisatou Diallo. Son avocat pense que les charges vont être abandonnées contre DSK au pénal.
 
 
Mardi 23 aout 2011 :
 
Le procureur recommande au juge Michael Obus l'abandon des charges. Celui-ci prononce l'abandon des charges le même jour. Un séisme à New-York entraine la fermeture des services judiciaires, empêchant DSK de récupérer son passeport le jour même. DSK affirme avoir "hâte" de rentrer dans son pays, après l'épreuve "terrible" et "injuste" qu'il a subie.
 
 
Mercredi 24 aout 2011 :
 
Dominique Strauss-Kahn récupère son passeport. Après 3 mois d'un rocambolesque épisode judiciaire, qui aura fait couler autant d'encre que l'affaire Dreyfus, et provoqué autant d'affrontements, verbaux ou écrits, DSK est libre. Cette affaire lui aura coûté sa place au FMI, et la vraisemblable victoire à la primaire socialiste. DSK est passé successivement du statut de potentiel prochain président de la république française, à celui de criminel sexuel risquant 74 années de prison, puis à celui de simple citoyen, libre d'aller et venir où bon lui semble.
 
Il devrait s'exprimer plus longuement après être rentré en France, et a prévu de le faire dans une dizaine de quotidiens du monde entier.
 
Durant toute l'affaire, sa femme, Anne Sinclair, l'aura soutenu du premier au dernier jour. J'aime, personnellement, cette photo :
 
http://img15.imageshack.us/img15/9762/annesinclairsolidairede.jpg
 
 
Lundi 29 aout 2011 :
 
Dominique Strauss-Kahn s'exprime au FMI, dans une salle non ouverte à la presse, pour dire "au revoir" à ses anciens collaborateurs. Il fait acte de contrition devant un parterre de 700 personnes. "Je suis venu ici pour m'excuser auprès de ceux qui ont été blessés par toute cette histoire [...] c'était une erreur de ma part [...] et je suis désolé des répercussions négatives que cela a eu pour cette institution".
 
Il émet également un avis sur la crise actuelle : "Je ne suis pas trop optimiste pour ce qui va arriver [...] raison pour laquelle le rôle du FMI sera essentiel dans les mois qui viennent."
 
Les employés du FMI lui réservent une standing ovation.
 
Un employé raconte :
 

Citation :


Il a ensuite parlé du rôle du FMI pendant la crise, affirmant que, pour lui, les années qu'il avait passées avec nous étaient les meilleures de sa vie professionnelle. Il a donné un coup de chapeau à Christine Lagarde, approuvant ses déclarations de ce week end sur la nécessité pour les Européens de recapitaliser leurs banques.  
 
Il a précisé que c'était le genre de recommandations que l'on attendait du FMI, que si les Européens avaient respecté celles que lui-même avait formulées il y a huit mois, la crise de la dette dans la zone euro aurait pu être jugulée plus vite. Il a rappelé que l'une des missions du FMI était d'assurer la stabilité économique et, ainsi, d'oeuvrer pour la paix. Un type de discours qu'il nous tenait déjà quand il dirigeait le FMI.


 
http://www.lexpress.fr/actualite/p [...] 25097.html
 
 
Dimanche 4 septembre 2011 :
 
DSK est de retour en France, il atterrit à Roissy à 7h05.
 
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

  • 4 - LA JUSTICE

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
     
Le récit d'Ophelia :
http://img855.imageshack.us/img855/8532/9f989e7686a411e0adacb4c.jpg
     
Extrait traduit du rapport de la police de New York :
"A 15h29, une employée de l’hôtel Sofitel, de sexe féminin, de race noire, âgée de 33 ans, avise la police qu’elle a été victime d’une agression sexuelle. L’agression se serait déroulée dans la chambre 2806 de l’hôtel situé 45 ouest sur la 44e rue. Lorsque la femme est rentrée dans la chambre, l’occupant de la chambre, Dominique Strauss-Kahn, homme blanc de 62 ans, est sorti nu de la salle de bains, a maintenu sur le lit la femme, et a inséré son pénis dans sa bouche.
 
L’homme a ensuite réglé l’hôtel et a pris un avion à JFK, là ou le Port Autority Police Department l’a extrait de l’appareil. Le mis en cause est en garde à vue au Special Victims Units. Il est le président (sic) du FMI et allait se présenter comme "Premier ministre" (sic) en France. Il n’a pas de statut diplomatique et a déjà été impliqué dans des scandales sexuels antérieurement.

 
Explications juridiques des chefs d'accusations :
1. "Acte sexuel criminel au premier degré". X2 Cette qualification, qui n'existe pas dans le code pénal français, désigne un viol par fellation ou sodomie en ayant recours à la force ou menaçant d'y recourir. En l'espèce, "le pénis est entré en contact avec la bouche de la victime à deux reprises", selon le procureur Cyrus Vance. Cette charge est donc comptée deux fois. Ce chef est passible d'un maximum de 25 ans de réclusion, soit une peine de 50 ans dans cette affaire en raison de la répétition du fait.
     
2. "Tentative de viol au premier degré". La définition du viol aux Etats-Unis ne recouvre que le rapport sexuel vaginal non consenti. En France, elle recouvre "tout acte de pénétration" non consenti. La circonstance de premier degré signifie que l'agresseur a employé la force physique ou a menacé d'y recourir. Comme en France, le viol, qu'il soit accompli ou fasse l'objet d'une tentative, est punissable de 15 ans de réclusion.
     
3. "Agression sexuelle au premier degré". Cette qualification recouvre tout "contact sexuel" non consenti avec usage de la violence ou menace d'y recourir. En France, cela correspond à une agression sexuelle, un délit passible de cinq ans de prison. A New York, DSK encourt 7 ans de prison pour ce motif.
     
4. "Emprisonnement illégal au second degré". Il s'agit du fait de retenir quelqu'un contre son gré, un délit passible d'un an de prison. Dans cette affaire, DSK est soupçonné d'avoir fermé la porte de la suite du Sofitel, empêchant ainsi la femme de chambre de sortir. Cette qualification n'a pas vraiment d'équivalent dans le code pénal français où la séquestration est un crime passible de 20 ans de réclusion, sauf si le ravisseur libère sa victime avant le septième jour et encourt alors 5 ans de prison.
     
5. "Attouchements non consentis". Il s'agit de "toucher les parties intimes d'une personne dans un but dégradant et afin d'abuser d'elle". En l'espèce, la victime présumée accuse le patron du FMI de lui avoir "attrapé la poitrine", selon le procureur. L'attouchement sexuel n'est pas un terme juridique en France où le code pénal n'envisage que l'agression sexuelle. Ce délit est passible d'un an de prison dans l'Etat de New York.
     
6. "Agression sexuelle au troisième degré". Cette qualification recouvre un "contact sexuel" sans emploi de la force. Le délit est passible de 3 mois d'emprisonnement.
     
Le Procès : Explications
http://imageshack.us/m/98/960/leprocslachronologie.jpg
     
Le document officiel de la libération conditionnelle de DSK
http://www.scribd.com/doc/55949439 [...] ion-de-DSK
     
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

  • 5 - A CHARGE ET A DECHARGE

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
     
Interview de Brafman et Taylor (les avocats de DSK) dans le JDD
 

Citation :


Naffidatou Diallo est une bien étrange personne
 
JDD: Même si Nafissatou Diallo a menti par ailleurs, comment être sûr qu’elle ne dit pas la vérité cette fois-ci?  
W. T.: Les mensonges de Nafissatou Diallo suffisent largement à discréditer ses allégations. Par  exemple, elle s’est toujours plainte d’une très violente attaque physique de la part de M. Strauss-Kahn. Où sont les marques, les bleus, les contusions? Son corps à elle et son corps à lui en portent-ils les traces? Non. Y a-t-il eu des objets renversés dans la chambre, des tables, des lampes? Non. Le procureur a relevé que l’accusatrice avait changé trois fois de version. Quand vous vous aventurez à donner des détails, il vaut mieux dire la vérité.


 
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

  • 6 - QUELQUES LIENS

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
 
Audience de DSK face au Juge Jackson :
Source : http://www.youtube.com/watch?v=G2bUmoK7Pwk
     
DSK est arrivé au palais de Justice de New York où il est placé dans une cellule.
Source : http://www.youtube.com/watch?v=hFWWJJ9rUOA (NDLR : attention ces images peuvent choquer :D).
     
Diaporama des premières des journaux dans le monde par Libération :
Source : http://www.liberation.fr/politique [...] ait-la-une
     
Extrait BFM de l'annonce :
Source : http://www.youtube.com/watch?v=sMs [...] r_embedded
     
DSK rattrapé à la culotte :
Source : http://washington.blogs.liberation [...] lotte.html
     
DSK et les femmes : les histoires de trop :
Source : http://www.rue89.com/2011/05/15/DS [...] rop-203849
     
2012 : le plan "anti-DSK" de Sarkozy :
Source : http://www.lepost.fr/article/2011/ [...] rkozy.html

Message cité 1 fois
Message édité par Maldoror le 19-09-2011 à 18:26:23

---------------
Nous ne sommes rien, nous n'allons vers rien. Profitons au moins du voyage !
n°26456025
Maldoror
Carpe diem, tu vas mourir
Posté le 15-05-2011 à 03:32:15  profilanswer
 

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
                                                                                                          La théorie du complot
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
 
Pour être réussie, une bonne affaire judiciaire qui passionne vraiment les foules doit pouvoir nourrir le soupçon d'un complot visant la victime ou l'accusé. La théorie du complot a réussi admirablement à l'assassinat de JFK, à la mort de Marilyn Monroe, ainsi qu'aux attentats du 11 septembre 2001.
 
L'affaire DSK présente certaines singularités, certaines coïncidences que d'aucun qualifient de "troublantes", qui ont nourrit cette théorie du complot. Essayons de faire un point sur cet aspect de l'affaire.
 
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

  • L'UMP

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
 
Les faits considérés comme troublants sont les suivants :
 
- L'information a été révélée au monde entier sur twitter, par un "jeune pop'" (sympatisant UMP), Jonathan Pinet. DSK a été arrêté à 22h45, Jonathan Pinet a publié l'information sur twitter à 22h59. Soit 14 minutes après. Jonathan Pinet, dans son tweet, évoque une arrestation à l'hôtel. Le problème, c'est que DSK a été arrêté à l'aéroport, non à l'hôtel, dans lequel les policiers se sont rendus, mais duquel DSK était déjà parti.
 
- Dans la foulée, Arnaud Dassier, ancien directeur de la campagne électorale de Nicolas Sarkozy sur internet en 2007, qui avait été accusé (ce qu'il nie) d'avoir "sorti" l'affaire de la Porsche de DSK, reprend le tweet, à 23h23, soit 24 minutes après Jonathan Pinet.
 
DSK étant le supposé futur rival de Nicolas Sarkozy, Arnaud Dassier étant l'ancien directeur de la campagne électorale de Nicolas Sarkozy, Jonathan Pinet étant affilié à l'UMP, tout ceci soulève déjà des interrogations.
 
Mais c'est le fait que Jonathan Pinet ait évoqué une arrestation à l'hôtel, alors que DSK a été arrêté à l'aéroport, qui va interpeller un internaute, lequel s'inscrira sur lepost.fr pour publier un article qui deviendra le plus consulté de la journée
 
C'est fait, le doute est là, le soupçon plane, la rumeur enfle, on a piégé DSK. La théorie est également alimentée par les propos prêtés à Frédéric Lefebvre (lequel dément les avoir tenus), sur une éventuelle candidature de DSK à la présidentielle (propos qui auraient été tenus avant l'affaire de New-York) :
 

Citation :

"Il ne tiendrait pas une semaine. On a des photos, elles existent! On les fera circuler, ça ne plaira pas aux Français!"


 
Ces propos étaient censés faire allusion à des photographies de DSK en galante compagnie. Frédéric Lefebvre, qui avait défendu DSK lors de l'affaire Piroska Nagy, dément vigoureusement avoir tenu ces propos. Mais c'est déjà trop tard, la théorie du complot enfle encore. On a bel et bien piégé DSK, et d'ailleurs, il est tout simplement impensable que le patron du FMI, probable futur président de la république française, se soit mis à courir partout après une soubrette dans une suite d'un Sofitel à New-York pour lui mettre son pénis dans la bouche et éjaculer dedans, puis soit tranquillement allé déjeuner avec sa fille. C'est trop gros, ça ne colle pas.
 
Encore ? D'accord, encore.
 
- Tristane Banon, qui avait déjà dénoncé en public à la télévision une agression sexuelle de DSK sur sa personne, porte plainte contre DSK pour tentative de viol. Tristane Banon collabore à Atlantico, site internet affilié à l'UMP, qui a pour actionnaire minoritaire... Arnaud Dassier ! L'homme (qui nie l'affaire) de la Porsche de DSK, l'homme qui a repris le tweet de Jonathan Pinet à 23h23, l'ancien directeur de campagne internet de Nicolas Sarkozy.
 
Tristane Banon collabore à la mairie UMP de Boulogne-Billancourt (elle est membre du conseil économique et social local (CESL) de la mairie).
 
Tristane Banon est la belle-soeur de Pierre Lellouche, député UMP proche de Nicolas Sarkozy, celui-là même qui avait dit à Mélenchon que s'il était au XIXème siècle, il le provoquerait en duel et qu'il le flinguerait.
 
Tristane Banon est la fille d'Anne Mansouret, encartée PS, rivale de DSK à la primaire socialiste.
 
L'affaire Banon implique indirectement, comme par hasard, François Hollande, également rival supposé de Nicolas Sarkozy. Oh, comme tout ceci tombe à merveille, à un an de la présidentielle française ! Le fait que François Hollande ne soit concerné que de très loin par cette affaire, n'empêche pas Le Figaro, organe de presse et courroie de transmission officielle de Nicolas Sarkozy, de faire sa Une sur un photomontage de François Hollande et Tristane Banon, avec comme titre "François Hollande va être entendu".
 
On aurait voulu récupérer l'affaire pour s'en servir sur le terrain politique, qu'on ne s'y serait pas pris autrement. Heureusement, la ficelle est bien grosse, et les français ne s'y sont pas laissés prendre. Il faut croire qu'ils sont moins cons que certains ne l'imaginent...
 
Tu le sens, mon gros complot, tu le sens bien ? Attends, je t'en remets une louche :
 
- Le 26 mai, soit 12 jours après l'arrestation de DSK, on apprend que celui-ci se serait fait verbaliser, à une date assez indéterminée, mais il y a probablement assez longtemps,  au bois de boulogne, en "galante" compagnie (en clair, avec une pute). D'où croyez-vous que cette information soit sortie, hein ? hein ? hein ?
 
- Nicolas Sarkozy et le chef de la police de New-York, Raymond W. Kelly, se connaissent bien. Kelly est un francophile convaincu, qui a effectué plusieurs voyages en France. Nicolas Sarkozy l'a décoré de la légion d'honneur.
 
Ce sont les services de Raymond W. Kelly qui ont été en charge de l'affaire DSK.
 
Il est frais mon complot, il est frais !
 
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

  • LES ETATS-UNIS

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
 
Il se murmure que le FMI de DSK ne convenait pas à Barak Obama, parce qu'il s'apprêtait à avertir les Etats-Unis sur leur dette. Il se murmure également que le FMI voulait mettre fin au dollar comme monnaie de réserve. On a vu depuis que l'éviction de DSK n'a pas empêché Standards and Poors d'abaisser la note des Etats-Unis à "AA", donc si vraiment c'est un complot d'Obama, c'est raté.
 
Je pense personnellement que ceux qui défendent cette thèse ont, comment dire... un problème avec les coïncidences. Pour ces gens-là, c'est clair : si le bouchon de la bouteille de Gin qu'ils ont acheté tourne sur lui-même au lieu de s'ouvrir, c'est parce que le directeur du magasin dans lequel ils l'ont acheté a eu une relation, naguère, avec la belle-soeur de leur concierge. Il n'y a pas de hasard...
 
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

  • VLADIMIR POUTINE

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
 
DSK craignait un complot franco-russe pour le "virer" du FMI. Il avait déclaré à Claude Bartolone :
 

Citation :

''Attention, il faut être très vigilant. On peut être sur écoute téléphonique. Je sens bien que les Russes, et notamment Poutine, sont les alliés de la France pour essayer de me virer du FMI. Ce serait une faute pour tous à ce que je sois viré et non que je sorte proprement (en vue de la présidentielle)''

.
 
En réalité, les Russes croyaient bel et bien à un complot... mais pas russe !
 
Ils voyaient surtout l'intérêt des américains et de Nicolas Sarkozy dans l'éviction de DSK.
 
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

  • COMPLOT ou pas COMPLOT ?

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
 
Faite vos jeux, faites-vous votre idée, j'ai la mienne. L'UMP, les américains, les russes ? La maladie mentale, comme Michel Rocard l'avait suggéré, avant de prudemment se rétracter et présenter des excuses ?
 
DSK avait confié craindre des attaques sur trois aspects de sa personnalité : l'argent, son goût pour les femmes, et sa religion juive.
 
La question, finalement, se pose, à mes yeux, en ces termes :  
 
1° - DSK a-t-il été piégé par quelqu'un d'autre que DSK ?
2° - Quelqu'un a-t-il cherché à "récupérer" l'affaire DSK à des fins politiques ?
 
Personnellement, je réponds "non" à la première, et "oui" à la seconde.


Message édité par Maldoror le 03-09-2011 à 21:33:59

---------------
Nous ne sommes rien, nous n'allons vers rien. Profitons au moins du voyage !
n°26456026
JohnMK
Posté le 15-05-2011 à 03:32:32  profilanswer
 

J'ai la sensation qu'à partir de maintenant, on va arrêter de parler de porches et de costards.  
 [:david blaine]

n°26456031
symantec
Posté le 15-05-2011 à 03:34:14  profilanswer
 

Le contenu de ce message a été effacé par son auteur

Message cité 1 fois
Message édité par symantec le 28-05-2011 à 09:39:45
n°26456047
Timoonn
Moune pour les intimes :o
Posté le 15-05-2011 à 03:44:03  profilanswer
 

Faut bien qu'il tire son coup [:raph0ux] [:raph0ux]

 
JohnMK a écrit :

J'ai la sensation qu'à partir de maintenant, on va arrêter de parler de porches et de costards.
 [:david blaine]


Porsche [:ban]

 

in b4 toussa. :o

Message cité 1 fois
Message édité par Timoonn le 15-05-2011 à 03:46:31

---------------
HFPonss - C'est l'histoire triste et sordide, d'un gigolo de la Vache-Noire... - You can't turn back the clock you can't turn back the tide. Ain't that a shame...
n°26456056
Kryten
Casio brille-brille, t'entends
Posté le 15-05-2011 à 03:49:24  profilanswer
 
n°26456058
under_scor​e
I wear my sunglasses at night
Posté le 15-05-2011 à 03:50:37  profilanswer
 

[:drapal] pour ce topic possédant un joli potentiel de  [:turbocat:1]  [:raph0ux]

n°26456060
JohnMK
Posté le 15-05-2011 à 03:52:40  profilanswer
 


 
 [:kolombin]  
 
La fois d'avant, DSK s'était excusé et avait reconnu "une erreur de jugement". ça va peut-être marcher encore :o  
 [:mimounne]

Message cité 1 fois
Message édité par JohnMK le 15-05-2011 à 04:43:53
n°26456061
under_scor​e
I wear my sunglasses at night
Posté le 15-05-2011 à 03:53:16  profilanswer
 

Kryten a écrit :

Rien sur France 24 :o


 
Oui, pas grand chose sur les chaînes fr, ni même sur les media online fr  [:blinkgt]

mood
Publicité
Posté le 15-05-2011 à 03:53:16  profilanswer
 

n°26456062
chinge
Le froc aux chevilles
Posté le 15-05-2011 à 03:53:48  profilanswer
 

Citation :

The 32-year-old woman told authorities that she entered Strauss-Kahn's room at the Sofitel near Manhattan's Times Square at about 1 p.m. Eastern (1600 GMT) Saturday and he emerged from the bedroom naked, threw her down and tried to sexually assault her, Browne said. She somehow broke free and escaped the room and told hotel staff what had happened, authorities said. They called police.


 
http://hosted2.ap.org/APDEFAULT/3d [...] d540eca610
 
 La classe. [:juju_zero:1]


---------------
Modéré par Sylphide
n°26456073
vandread
TUNAK TUNAK DA DA DA
Posté le 15-05-2011 à 03:56:46  profilanswer
 

under_score a écrit :


 
Oui, pas grand chose sur les chaînes fr, ni même sur les media online fr  [:blinkgt]


Samedi soir, les gens dorment, AFP comprise :o Et si j'ai bien suivi, c'est parti du New York Post, aka le France Dimanche local.

n°26456074
dlm75
Posté le 15-05-2011 à 04:32:46  profilanswer
 

Soit c'est une manip de ouf, soit DSK est un gros malade d'obsédé sexuel :o

n°26456077
chinge
Le froc aux chevilles
Posté le 15-05-2011 à 04:36:46  profilanswer
 

Ca me refait penser a la chronique de Guillon:
http://www.youtube.com/watch?v=QekWZCN1Xc4
 
Il avait pas eu de problemes a cause de ca?


---------------
Modéré par Sylphide
n°26456078
Profil sup​primé
Posté le 15-05-2011 à 04:36:56  answer
 

DSK est grillé  :D  
 
il n'avait pas déjà été accusé de viol par une journaliste française ?

n°26456079
symantec
Posté le 15-05-2011 à 04:38:26  profilanswer
 

dlm75 a écrit :

Soit c'est une manip de ouf, soit DSK est un gros malade d'obsédé sexuel :o


 
Le détail qui me chiffonne c'est qu'il est laissé ses affaires personnelles et son portable derrière lui ! (Le NYT : Mr. Browne said it appeared that Mr. Strauss-Kahn left in a hurry. Investigators found his cellphone in the room, which he had left behind, he said.)
 
Sans ce petit détail, mon doute aurait été plus grand en faveur du complot.... mais laisser son téléphone derrière soit, c'est qu'a priori il s'est passé quelque chose !

n°26456084
symantec
Posté le 15-05-2011 à 04:41:58  profilanswer
 


 
Non ça c'est Kadhafi.... mélange pas les torchons et les serviettes !
 
http://teleobs.nouvelobs.com/artic [...] ve-de-viol
 
 
Mais DSK, ça le dérange pas de tromper sa femme, ça c'est avéré :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Domin [...] ernational

Message cité 1 fois
Message édité par symantec le 15-05-2011 à 04:42:28
n°26456088
chinge
Le froc aux chevilles
Posté le 15-05-2011 à 04:44:35  profilanswer
 

symantec a écrit :


 
Le détail qui me chiffonne c'est qu'il est laissé ses affaires personnelles et son portable derrière lui ! (Le NYT : Mr. Browne said it appeared that Mr. Strauss-Kahn left in a hurry. Investigators found his cellphone in the room, which he had left behind, he said.)
 
Sans ce petit détail, mon doute aurait été plus grand en faveur du complot.... mais laisser son téléphone derrière soit, c'est qu'a priori il s'est passé quelque chose !


 
+1  
Ce détail (s'il est vrai) me fait penser que c'est sérieux.


---------------
Modéré par Sylphide
n°26456098
Hust_
Talmudo-sioniste
Posté le 15-05-2011 à 04:56:47  profilanswer
 

Marine 2012  [:sospc:1]


---------------
Maintenant c'est braquos
n°26456100
symantec
Posté le 15-05-2011 à 04:58:22  profilanswer
 

chinge a écrit :


 
+1  
Ce détail (s'il est vrai) me fait penser que c'est sérieux.


 
Oui mais [:henri gaud-belin:1] [:henri gaud-belin:1]
 
Cette info est indiquée par le NYT et a été reprise par les sites d'infos français..... puis cette petite info a désormais disparu.... sauf sur Le Point :
"La police de New York s'est rendu compte qu'il (DSK) avait fui, il avait oublié son téléphone portable", a dit Paul Browne.
 
http://www.lepoint.fr/politique/do [...] 804_20.php


Message édité par symantec le 15-05-2011 à 04:58:45
n°26456113
incubusss
s.c.i.e.n.c.e
Posté le 15-05-2011 à 05:33:45  profilanswer
 

Ces affaires (Clearstream et celle-là) qui tombent toujours à pic pour dégommer le concurrent le plus sérieux de Sarkozy, c'est quand même étrange  :heink:

n°26456115
tompat87
Posté le 15-05-2011 à 05:37:19  profilanswer
 

Tout se passe comme prevu.
 
Marine 2012  :)

Message cité 1 fois
Message édité par tompat87 le 15-05-2011 à 05:37:44
n°26456117
Profil sup​primé
Posté le 15-05-2011 à 05:41:39  answer
 

symantec a écrit :


 
Non ça c'est Kadhafi.... mélange pas les torchons et les serviettes !
 
http://teleobs.nouvelobs.com/artic [...] ve-de-viol
 
 
Mais DSK, ça le dérange pas de tromper sa femme, ça c'est avéré :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Domin [...] ernational


 
en fait, il s'agissait d'une accusation de tentative de viol, par tristane banon....

n°26456119
sylphide p​inklady
Modérateur
Posté le 15-05-2011 à 05:42:38  profilanswer
 

symantec a écrit :


En english : (et voila que j’apprends qu'Anne Sinclair est d'origine Américaine !!!)


 
/HS Plus précisément, c'est une Française née à l'étranger. Elle avait d'ailleurs fait un billet très intéressant sur son blog à ce sujet : http://annesinclair.typepad.fr/jou [...] ition.html décrivant le parcours du combattant pour renouveler sa carte d'identité alors que ses deux parents sont français et qu'elle a même été Marianne de la République.


---------------
Comment accepter d'avoir un ami communiste
n°26456131
whyjuan
HATE ETERNAL
Posté le 15-05-2011 à 06:08:52  profilanswer
 

ça me parait hallucinant

n°26456140
MacPedro
Posté le 15-05-2011 à 06:38:15  profilanswer
 

HFR commence la contre-enquete...
 

symantec a écrit :


L’information a été confirmée en fin d’après-midi par les autorités policières de la ville, par la voix de Paul Browne, porte-parole du NYPD (le New York Police Department) et John Kelly, porte-parole de l’Autorité des ports de New York et du New Jersey, qui gèrent les aéroports de la région de la région de New York. "Il était bien dix minutes avant l’heure prévue du décollage", a confirmé ce dernier.  


 
http://imageshack.us/m/30/3797/sarko0b.jpg

n°26456142
Julian33
Tu l'as ou tu l'as pas ⭐⭐
Posté le 15-05-2011 à 06:39:53  profilanswer
 

Hop, une théorie du complot américain supplémentaire. :o

n°26456146
M600
ShitOps Engineer
Posté le 15-05-2011 à 06:43:17  profilanswer
 

tompat87 a écrit :

Tout se passe comme prevu.
 
Marine 2012  :)


 [:roxelay]
Mais du coup la supposé porsche... :)


Message édité par M600 le 15-05-2011 à 06:44:00

---------------
« BROOOOAAAAAAAPPPPPPP » - Akrakra, 2015.
n°26456148
tompat87
Posté le 15-05-2011 à 06:48:47  profilanswer
 

Bernie Madoff, Strauss-Kahn, Polanski, Moshe Katsav...

n°26456161
homme des ​bois
In YT Industries we trust
Posté le 15-05-2011 à 07:05:59  profilanswer
 

Citation :

serait sorti complètement nu de la salle de bain et aurait tenté de l'agresser sexuellement".


http://www.lemonde.fr/politique/ar [...] id=1402952
 

Citation :

DSK est grillé  :D  
 
il n'avait pas déjà été accusé de viol par une journaliste française ?


 
Si la vidéo ici :
http://www.dailymotion.com/video/k [...] from=embed
Le témoignage de la journaliste est hallucinant, ils ont finit par se battre par terre pour qu'elle l’empêche de quasiment la violer, DSK est tout simplement un pervers sexuel avec du pouvoir...mais bon ca on s'en doutait déja  [:il a ri 4]


---------------
Viendez faire du VTT
n°26456172
sayen
vouloir c'est pouvoir
Posté le 15-05-2011 à 07:16:27  profilanswer
 

[:wam]
 
Il en n'était pas à son 1er coup... Ce mec était un chaud de la bite...
 
Voilà, on vient de perdre notre présidentiable désigné par les médias.
 
Comment on peut être aussi brillant et se comporter comme un Cro-magnon ?
 
Il ne reste qu'Hollande et éventuellement Aubry au PS  [:doudoule la banane]

n°26456176
under_scor​e
I wear my sunglasses at night
Posté le 15-05-2011 à 07:20:18  profilanswer
 

Edition spéciale sur BFMTV  [:neuf] DSK plaide non coupable
 
Sinon effectivement hallucinant la vidéo dailymotion, comment ça se fait qu'une vidéo de 2008 n'a pas bruitée plus que ça avant?

n°26456183
tbse78
Posté le 15-05-2011 à 07:29:29  profilanswer
 


 
 
 
Sa candidature va être " Ébranlé " !!!!!!!!!
 
 
 :jap:  
 

n°26456187
sylphide p​inklady
Modérateur
Posté le 15-05-2011 à 07:35:10  profilanswer
 

homme des bois a écrit :


Si la vidéo ici :
http://www.dailymotion.com/video/k [...] from=embed
Le témoignage de la journaliste est hallucinant, ils ont finit par se battre par terre pour qu'elle l’empêche de quasiment la violer, DSK est tout simplement un pervers sexuel avec du pouvoir...mais bon ca on s'en doutait déja  [:il a ri 4]

 

Mouais alors ça, en revanche, la nana qui se fait agresser mais qui ne porte pas plainte... Elle peut raconter ce qu'elle veut hein, c'est pratique (elle ne porte pas plainte parce qu'elle ne veut pas que ça s'ébruite mais elle en parle à la télé ROFL). Puis bon, il faudrait savoir. Elle se plaint par ailleurs que les mecs d'aujourd'hui soient des fiottes non violentes : http://www.atlantico.fr/atlantico- [...] 49995.html  :sarcastic:

 

Le truc réel, c'est qu'il a effectivement une réputation de chaud lapin compulsif.

 

J'ai bien peur que comme Polanski (qui, par ailleurs, avait beaucoup de succès auprès des femmes), il ait fini par déraper. Enfin là, les USA l'ont chopé juste à temps (impossible d'extrader quelqu'un de France), ça nous épargnera une intervention de Frédéric Mitterrand à propos de notre "diapason d'émotions" ou de Kouchner...

Message cité 1 fois
Message édité par sylphide pinklady le 15-05-2011 à 07:40:21

---------------
Comment accepter d'avoir un ami communiste
n°26456189
chinge
Le froc aux chevilles
Posté le 15-05-2011 à 07:37:13  profilanswer
 

Je me demande si Anne Sinclair va le soutenir sur ce coup.   [:mimounne:5]  


---------------
Modéré par Sylphide
n°26456197
whyjuan
HATE ETERNAL
Posté le 15-05-2011 à 07:50:33  profilanswer
 

homme des bois a écrit :

Citation :

serait sorti complètement nu de la salle de bain et aurait tenté de l'agresser sexuellement".


http://www.lemonde.fr/politique/ar [...] id=1402952
 

Citation :

DSK est grillé  :D  
 
il n'avait pas déjà été accusé de viol par une journaliste française ?


 
Si la vidéo ici :
http://www.dailymotion.com/video/k [...] from=embed
Le témoignage de la journaliste est hallucinant, ils ont finit par se battre par terre pour qu'elle l’empêche de quasiment la violer, DSK est tout simplement un pervers sexuel avec du pouvoir...mais bon ca on s'en doutait déja  [:il a ri 4]


 
 
bah il a raison d'avoir fait ça, la voix de la blonde est insuportable

n°26456199
Black_Pant​her
Le plus beau félin du forum ^^
Posté le 15-05-2011 à 07:52:20  profilanswer
 

Notre Berlusconi français [:il a ri 2]
Si c'est vrai, c'est une honte, et comme ce n'est pas la première fois, j'espère que ça en sera fini de sa carrière politique, FMI, Porche toussa bye bye
Nan mais il a un gros soucis le mec sérieusement. [:airforceone]


---------------
Sur une roue en ce moment, mais tant que ça roule, c'est bon!
n°26456200
Black_Pant​her
Le plus beau félin du forum ^^
Posté le 15-05-2011 à 07:53:28  profilanswer
 

whyjuan a écrit :

bah il a raison d'avoir fait ça, la voix de la blonde est insuportable


Ha ouai d'accord, second degrés peut-être?


---------------
Sur une roue en ce moment, mais tant que ça roule, c'est bon!
n°26456211
tiburs1
Posté le 15-05-2011 à 08:05:21  profilanswer
 

Quel queutard quand même. Qelque part c'est fascinant.

n°26456217
KimBrendel
X JAPAN 01/07/2011 @ Paris
Posté le 15-05-2011 à 08:10:29  profilanswer
 

C'est bien la première fois que je suis content de m'être levé tôt un Dimanche :D
Je me fends bien la poire depuis ce matin avec les infos sur DSK  [:power600]  
 
Rien qu'il sort nu de la salle de bain et traverse toute la chambre pour aller choper la bonne et la traîner ensuite sur le lit, et elle s'échappe, et lui part en panique à l'aéroport en oubliant de prendre ses affaires et son phone ?
 
Le barman lui a mis du viagra et de la drogue pour mettre les gorilles en rute dans son whisky c'est pas possible . Le pauvre avait des raison de se saouler et ça a dérapé ou c'est vraiment un complot, suffisait de rester sur place et nier ce que racontait la bonne, c'était parole contre parole.

mood
Publicité
Posté le   profilanswer
 

 Page :   1  2  3  4  5  ..  1790  1791  1792  1793  1794  1795
Page Précédente

Aller à :
Ajouter une réponse
  FORUM HardWare.fr
  Discussions
  Politique

  Affaire(s) DSK (Sofitel, Banon, Carlton)

 

Sujets relatifs
Agression Islamophobe " C'est devenu dangereux pour une femme en niqabNew Home Design : vous connaissez ?
Que pensez vous de Strauss Kahn ?Libye : ISIS est sur les côtes. L’Égypte mène des raids aériens.
quand canal+ arrête d'être difuser sur les ondes hertziennes ?Peut-on mourir en avalant une arrète ?
[Topic Unique] New York District/Police JudiciaireDSK pire que Sarkozy !?
Bombe a new york 
Plus de sujets relatifs à : Affaire(s) DSK (Sofitel, Banon, Carlton)


Copyright © 1997-2018 Hardware.fr SARL (Signaler un contenu illicite) / Groupe LDLC / Shop HFR