Forum |  HardWare.fr | News | Articles | PC | Prix | S'identifier | S'inscrire | Aide | Shop Recherche
297 connectés 

  FORUM HardWare.fr
  Discussions
  Société

  Topik CNE | CPE - abus et bonnes nouvelles

 



 Mot :   Pseudo :  
 
Bas de page
Auteur Sujet :

Topik CNE | CPE - abus et bonnes nouvelles

n°7729661
muzah
Bal Musette @ HFR depuis 1997
Posté le 22-02-2006 à 12:44:09  profilanswer
 

On sait tous que comme souvent, les médias seront les vecteurs du côté obscur de la Force.
Ils seront les premiers à tirer sur les nouveaux plans gouvernementaux parce que les français - dont votre serviteur - voient d'un mauvais oeil ces Contrat Première Embauche et Contrat Nouvelle Embauche.
 
Dans les mois à venir, beaucoup d'entre-nous seront confrontés à ces contrats. Parfois pour le meilleur, parfois pour le pire.
Pour ne pas rapporter ici nos expériences respectives, histoire de mieux comprendre les objectifs gouvernementaux et des entreprises.
 
 [:raoul_volfoni] Bienvenue dans le monde du travail au XXIe siècle !
 
 
 
----------------------
petit recencement des topics concernant ces contrats
----------------------
 


----------------------
Au nom de la loi
----------------------
 


----------------------
Quelques articles
----------------------
 


Message édité par muzah le 22-02-2006 à 13:05:32

---------------
un instant monsieur ça-va-chier
mood
Publicité
Posté le 22-02-2006 à 12:44:09  profilanswer
 

n°7729664
muzah
Bal Musette @ HFR depuis 1997
Posté le 22-02-2006 à 12:44:21  profilanswer
 

En tout état de cause, ces nouveaux contrats semblent commencer sur les chapeaux de roues, dixit le site Le Monde
 
http://www.lemonde.fr/web/article/ [...] 561,0.html
 
CNE : première condamnation des prud'hommes contre un employeur
 

Citation :

lors que la grogne monte contre le contrat première embauche (CPE), le contrat nouvelles embauches (CNE), destiné aux entreprises de moins de 20 salariés et qui permet à l'employeur de se séparer d'un salarié sans motif pendant les deux premières années, fait lui aussi des vagues. Cette fois, devant les tribunaux. Le Parisien révèle, dans son édition du mercredi 22 février, que, pour la première fois depuis le lancement des CNE en août dernier, le conseil de prud'hommes de Longjumeau (91) a condamné, lundi 20 février, un dirigeant d'une PME pour "rupture abusive de période de consolidation [la période de deux ans]".
 
Le quotidien rapporte ainsi l'histoire de Philippe, 51 ans. Embauché le 21 mai 2005 en CDI dans une PME en tant que contrôleur technique automobile, il prend ses fonctions le 6 juin. Un mois plus tard, son employeur décide de renouveler sa période d'essai pour un mois supplémentaire, c'est-à-dire jusqu'au 6 août. Ce jour-là, Philippe se voit proposer non plus un CDI mais un CNE (créé quatre jours auparavant), via une autre PME, pour travailler sur le même poste, avec le même salaire, et dans la même entreprise. Le 31 août, il est licencié sans aucun motif. Il décide de porter plainte. "On s'est servi de moi pour boucher les trous pendant les vacances, raconte Philippe. Moi, ma motivation, c'était d'avoir un travail. J'ai signé sans me poser de questions..."
 
Un avis partagé par le conseil de prud'hommes de Longjumeau. Les deux entreprises, considérées comme "étroitement liées" , ont été condamnées à 17 500 euros de dommages et intérêts pour "rupture abusive de période d'essai" et "rupture de période de consolidation" . Avec, en prime, un rappel du conseil de prud'hommes : "D'après le rapport présenté au président de la République [...] le CNE est destiné à favoriser de 'nouvelles embauches' et ne peut être utilisé dans le seul but de précariser la situation d'un salarié et d'éluder le droit du licenciement."


Ce genre de manipulation risque bien, j'en ai peur, de prendre l'allure d'une habitude pour beaucoup de chefs d'entreprises peu scrupuleux et peu respectueux de la valeur ouvrière et humaine.
 
"La porte ouverte à toutes les fenêtres" comme diraient certains...

Message cité 2 fois
Message édité par muzah le 22-02-2006 à 12:45:59

---------------
un instant monsieur ça-va-chier
n°7742131
sudest
Posté le 23-02-2006 à 18:46:59  profilanswer
 

muzah a écrit :


Ce genre de manipulation risque bien, j'en ai peur, de prendre l'allure d'une habitude pour beaucoup de chefs d'entreprises peu scrupuleux et peu respectueux de la valeur ouvrière et humaine.
 
"La porte ouverte à toutes les fenêtres" comme diraient certains...


 
C'est un cas un peu extrème, et dans tous les cas entre les périodes d'essais rompues de façon abusives, les CDD enchainés sur de l'intérim ; les situations précarisantes existent déjà.
Ceux qui embauchent sérieusement continueront à le faire, ceux qui étaient déjà de petits filous n'y gagnent pas vraiment puisqu'ils avaient déjà un arsenal à disposition.

n°7742288
muzah
Bal Musette @ HFR depuis 1997
Posté le 23-02-2006 à 19:08:24  profilanswer
 

C'est vrai que les solutions d'embauche "kleenex" existaient déjà ; cependant on peut avouer que c'est encore une façon supplémentaire d'opérer en douce. Dommage que cela retombe presque systématiquement sur la tronche des employés.
 


---------------
un instant monsieur ça-va-chier
n°7742326
Profil sup​primé
Posté le 23-02-2006 à 19:14:03  answer
 

Cette condamnation aux prud'hommes est complètement ridicule :
- d'abord parce que c'est paradoxal de reprocher à un patron de rompre abusement un contrat qui par définition peut l'être, faudrait savoir,
- ensuite parce que, comme par hasard, cette condamnation tombe pile au moment où tout le monde dénonce la précarité indéniable qu'engendre le CNE. Tiens donc, ça sent pas du tout la manipulation, ça. Et les média de ne pas oublier de dire : "car le CNE n'est pas fait pour précariser, comme le souhaitait M Villepin"...

n°7742338
will75012
Posté le 23-02-2006 à 19:15:26  profilanswer
 

muzah a écrit :

CNE : première condamnation des prud'hommes contre un employeur


 
1 condamnation en 6 mois pour 300 000 CNE ???  
Whaou le CNE est encore mieu que ce que je croyais  :ouch:  :ouch:  :ouch:  :ouch:  
Les prud'hommes vont pouvoir fermer .... des chomeurs en plus  :(

Message cité 1 fois
Message édité par will75012 le 23-02-2006 à 19:16:34
n°7742376
roscocoltr​an
L'enfer c'est les utilisateurs
Posté le 23-02-2006 à 19:20:23  profilanswer
 


 
la définition du contrat stipule qu'il peut être rompu abusivement à ton avis ?  [:klem3i1]


---------------
"Your god is too small", Giordano Bruno, 1548 - 1600
n°7742537
muzah
Bal Musette @ HFR depuis 1997
Posté le 23-02-2006 à 19:39:55  profilanswer
 

C'est dans ce sens qu'il faut se poser la question.
Avec ce genre de système, nous revenons au temps de mon grand-père paysan (aujourd'hui 88 ans quand même) qui a connu le système du journalier. C'était il y a 60 ans au moins.
Belle innovation tout de même. Si les manoeuvres progressistes du gouvernement en faveur de l'emploi se résume à faire table rase des acquis ouvriers des 50 dernières années, je ne suis pas certain que nous ayons les dirigeants les plus malins qu'il soit.
 
Les tentatives actuelles de modification de notre système de travail n'ont à mon sens aucun intérêt.
Faciliter l'emploi, ce n'est pas faciliter le licenciement, il ne faudrait pas tenter de remplir un seau percé...


---------------
un instant monsieur ça-va-chier
n°7743215
sudest
Posté le 23-02-2006 à 20:35:37  profilanswer
 

muzah a écrit :

C'est vrai que les solutions d'embauche "kleenex" existaient déjà ; cependant on peut avouer que c'est encore une façon supplémentaire d'opérer en douce. Dommage que cela retombe presque systématiquement sur la tronche des employés.


 
C'est sur, mais bon une fois de plus il faut tout de même essayer de voir le verre à moitié plein : je connais le patron d'une tpe (4 personnes), son activité marche bien et ça fait des années qu'il se tate pour embaucher et qu'il hésite parce qu'il n'a aucune vision à long terme alors qu'après coup il voit que les années ont été bien pleine niveau activité.
Bon ben là du coup il va surement sauter le pas et prendre quelqu'un ; alors c'est sur que si dans un an il connait une grosse baisse d'activité il pourra se séparer du salarié, chose qu'il n'aurait pas pu faire avec un CDI puisqu'à ce moment là la période d'essai aurait été terminée depuis bien longtemps (il ne prends pas de CDD ou d'intérim). Mais si j'ose dire, il le fera "en toute bonne foi".

n°7743842
gyzmo39
c'est pas un pseudo à chiffre!
Posté le 23-02-2006 à 21:38:31  profilanswer
 

j'ai vu qur la depeche que un boucher c'est fait virer (CNE) parce qu'il faisait ses courses un jour de repos dans le supermarché ou il travaillait en survet.
un autre qui s'est fait virer parcequ'il a posé ses congés pour se faire opérer.
une autre car elle a dit qu'elle était enceinte.
enfin bref...moi j'arrive decidement pas a voir le bon dans tout ca...le marché de l'emploi sera reservé a ceux qui font tout pour garder leur boulot, au detriment de leur vie personelle


---------------
Je ne vous ecoute plus, je suis une moule
mood
Publicité
Posté le 23-02-2006 à 21:38:31  profilanswer
 

n°7743894
LooSHA
Allah Akbar
Posté le 23-02-2006 à 21:44:15  profilanswer
 

Bonsoir.
 
J'ai acheté un Carambar, c'est sympa, maintenant leur blagues sont plus longues qu'avant [:al zheimer]  
 

Citation :

Olivier poursuit des études d'ingénierie informatique dans l'Isère pour devenir programmateur. Parallèlement, il travaille dix-huit heures par semaine en alternance dans une entreprise. Embauché alors en CDD, il doit assumer rapidement un surcroît de travail pour remplacer un congé maladie en plus de son poste régulier. Problème : il est déjà le seul programmateur dans sa boîte, le seul à développer des logiciels utilisés par des parcs automobiles. Il passe en CNE, et jusque-là ne demande pas mieux. Il signe donc les yeux fermés pour continuer à développer les produits sur lesquels il avait déjà bien avancé. Succès de ses logiciels, et pression de son employeur pour en faire davantage et finir plus vite, il loupe certains de ses cours. Pas de souci, l'employeur demande à son école d'être assez tolérante sur la scolarité en pointillés d'Olivier. Ce dernier se rend tout de même compte que, bien que travaillant un tiers de plus par semaine, seules ses dix-huit heures sont décomptées sur sa fiche de salaire. Logiquement, il réclame... mais se fait licencier le soir même. Il décide d'attaquer.


© libération
 
J'ai bien ri :lol:


---------------
Tu ne te feras point d'image taillée, ni de représentation quelconque des choses qui sont en haut dans les cieux, qui sont en bas sur la terre, et qui sont dans les eaux plus bas que la terre.
n°7743931
gyzmo39
c'est pas un pseudo à chiffre!
Posté le 23-02-2006 à 21:47:28  profilanswer
 

vraiment au vu des applications du CNE/CPE, je me rend compte que c'est vraiment de la merde. parce que avant, je me contentait de ne pas juger trop tot juste sur des textes, car la pratique peut s'averer tres differente de la lettre, mais la... :sweat:


---------------
Je ne vous ecoute plus, je suis une moule
n°7744031
disconect
Posté le 23-02-2006 à 21:59:03  profilanswer
 

houlas, un topic qui va devenir encore plus gros que le mien :D DRAPAL ! :o

n°7755353
Sugoy
Ad augusta, per angusta
Posté le 25-02-2006 à 12:43:57  profilanswer
 

Question: avoir travailler 3 mois et être au chomage (il ne s'agit donc plus d'un premier emploi) ==> tombe t on sur le coup du CPE

n°7755435
Profil sup​primé
Posté le 25-02-2006 à 12:57:32  answer
 

Sugoy a écrit :

Question: avoir travailler 3 mois et être au chomage (il ne s'agit donc plus d'un premier emploi) ==> tombe t on sur le coup du CPE


oui. Le canard de cette semaine rapporte que la question a été posée aux services de Borlo qui ont répondu que le CPE, malgré son nom, était applicable à tout jeune de moins de 26 ans, même s'il s'agit de son 5ème contrat au sein de la même boite.

n°7755465
Sugoy
Ad augusta, per angusta
Posté le 25-02-2006 à 13:03:21  profilanswer
 

C'est vraiment du n'importe quoi...
 
mais bon, limite j'ai envie de dire "tant mieux" sinon on aurait été défavorisé...

n°7758793
el muchach​o
Comfortably Numb
Posté le 25-02-2006 à 17:51:43  profilanswer
 

sudest a écrit :

C'est sur, mais bon une fois de plus il faut tout de même essayer de voir le verre à moitié plein : je connais le patron d'une tpe (4 personnes), son activité marche bien et ça fait des années qu'il se tate pour embaucher et qu'il hésite parce qu'il n'a aucune vision à long terme alors qu'après coup il voit que les années ont été bien pleine niveau activité.
Bon ben là du coup il va surement sauter le pas et prendre quelqu'un ; alors c'est sur que si dans un an il connait une grosse baisse d'activité il pourra se séparer du salarié, chose qu'il n'aurait pas pu faire avec un CDI puisqu'à ce moment là la période d'essai aurait été terminée depuis bien longtemps (il ne prends pas de CDD ou d'intérim). Mais si j'ose dire, il le fera "en toute bonne foi".


 
Ah oui, si on regarde du point de vue du patron, le verre n'est pas à moitié, mais plein à ras bord. Demande-lui dnc pourquoi il ne prend ni CDD ni intérim, qui sont traditionnellement les contrats dans ce type de situation, où il y a des pics d'activité. La réponse est simple, dans le cas du CNE, il peut jeter l'employé comme un kleenex dès qu'il n'y a plus d'activité. Il n'a plus besoin de faire une prédiction sur la durée de ce surcroît d'activité, il sait par avance qu'il va pouvoir se débarrasser de l'employé dès que l'activité aura cessé.  
Autrement dit, il n'a plus besoin de faire un budget prévisionnel serré, il ne prend plus aucun risque, c'est l'employé en CNE qui assume le risque pour l'entreprise, et ce alors que le patron est incapable d'avoir une vision à moyen ou long terme de son marché. Avec 2 ans au cours desquels il a les mains libres, il a le temps de voir venir.

Message cité 1 fois
Message édité par el muchacho le 25-02-2006 à 17:55:33
n°7758872
el muchach​o
Comfortably Numb
Posté le 25-02-2006 à 18:10:52  profilanswer
 

will75012 a écrit :

1 condamnation en 6 mois pour 300 000 CNE ???  
Whaou le CNE est encore mieu que ce que je croyais  :ouch:  :ouch:  :ouch:  :ouch:  
Les prud'hommes vont pouvoir fermer .... des chomeurs en plus  :(


Le fait est que comme l'employeur n'est pas censé signifier la raison du licenciement, l'employé n'a d'autre choix que d'aller devant les prud'hommes. Le nombre de conflits va donc exploser, encombrant les tribunaux, bien que l'employé risque de perdre dans la grande majorité des cas. Je prévois d'ailleurs un pic de conflits peu avant la fin des 24 mois d'essai, donc fin 2007, juste à point pour les élections. :D  
Et là, les tribunaux seront tellement débordés que les juges pourraient bien prendre assez systématiquement le coté de l'employé. :na:  
Dans le cas en question, l'employé a pu démontrer que l'entreprise avait fait un licenciement abusif car dans la journée, une société appartenant au même groupe (en fait la même société, mais avec un enregistrement différent) passait une annonce pour le même poste.


Message édité par el muchacho le 25-02-2006 à 18:13:14
n°7759220
sudest
Posté le 25-02-2006 à 19:07:06  profilanswer
 

el muchacho a écrit :

Ah oui, si on regarde du point de vue du patron, le verre n'est pas à moitié, mais plein à ras bord. Demande-lui dnc pourquoi il ne prend ni CDD ni intérim, qui sont traditionnellement les contrats dans ce type de situation, où il y a des pics d'activité. La réponse est simple, dans le cas du CNE, il peut jeter l'employé comme un kleenex dès qu'il n'y a plus d'activité. Il n'a plus besoin de faire une prédiction sur la durée de ce surcroît d'activité, il sait par avance qu'il va pouvoir se débarrasser de l'employé dès que l'activité aura cessé.  
Autrement dit, il n'a plus besoin de faire un budget prévisionnel serré, il ne prend plus aucun risque, c'est l'employé en CNE qui assume le risque pour l'entreprise, et ce alors que le patron est incapable d'avoir une vision à moyen ou long terme de son marché. Avec 2 ans au cours desquels il a les mains libres, il a le temps de voir venir.


 
Ben créé ta propre activité, avec seulement 2-3 employés et on verra si tu tiens toujours ce discours.
S'il prenait un CDI et que l'activité baisse d'un coup, c'est le dépot de bilan assuré et ce n'est pas un emploi mais tous ses salariés qui se retrouveraient sans travail.
Que la marché du travail devienne merdique parce que c'est fluctuant et qu'il est difficile voire impossible de faire des prévisions c'est une chose, mais le gérant de la micro pme au bout de la rue il n'y peut rien lui, il survit.
 
La caricature "les patrons tous des cons" montre bien à quel point le dialogue est impossible à cause d'une certaine paranoïa de la peur d'être flouée en permanence.
Plus intéressant même : des patrons de petites pme du genre que celle que je citais eux sont décidés à embaucher. En CDI qui plus est.
"Trop pénible le travail que vous me proposez" ou bien "c'est pas assez payé pour tout ce qu'il faut savoir faire".
Bientôt il va falloir donner une prime à ceux qui font l'effort d'être à l'heure le matin ou quoi ?
 
Le marché du travail est ce qu'il est, compte tenu de très nombreux paramètres qui nous échappent totalement, ce n'est pas nous, ni même l'état, ni même la CEE qui y peut quelque chose c'est un équilibre qui s'établit comme il peut entre pays riche qui voulons continuer à exploiter les autres pays et la Chine et l'Inde qui sont bien décidés à nous faire payer ces années ou on les a fait travailler pour notre compte pour 1 rouble par mois.
Et comme disait mon copain Darwin : Ce n'est pas le plus fort ou le plus intelligent d'une espèce qui survit, mais celui qui s'adapte le mieux aux changements.

n°7855710
Profil sup​primé
Posté le 09-03-2006 à 18:01:35  answer
 
n°7855751
Enzan
Bougresse sur canapé...
Posté le 09-03-2006 à 18:08:12  profilanswer
 


 
Genre, tu n'as pas vu ce tout petit topic :o
 
http://forum.hardware.fr/hardwaref [...] 4617-1.htm

mood
Publicité
Posté le   profilanswer
 


Aller à :
  FORUM HardWare.fr
  Discussions
  Société

  Topik CNE | CPE - abus et bonnes nouvelles

 

Sujets relatifs
Le CNE pour un chomeur qui n'est pas en fin de droitPour ou contre le CPE?
Nouvelles mensurations des françaisrecherche une BD de nouvelles "surréalistes" qui a au moins 10 ans
des nouvelles de Jakie Quartz !Probleme d'éducation des nouvelles générations !
Les meilleurs sites d'Actualité Internet & Nouvelles technologiesVous écrivez ? Postez ici vos nouvelles ou chapitres.
je vous presente ma premiere premiere nouvelles2006 arrive... Vos bonnes résolutions?
Plus de sujets relatifs à : Topik CNE | CPE - abus et bonnes nouvelles


Copyright © 1997-2018 Hardware.fr SARL (Signaler un contenu illicite) / Groupe LDLC / Shop HFR