Forum |  HardWare.fr | News | Articles | PC | Prix | S'identifier | S'inscrire | Shop Recherche
1768 connectés 

 



 Mot :   Pseudo :  
 
 Page :   1  2  3  4  5
Auteur Sujet :

La liberté d'expression et ses limites.

n°61837303
uisto
Posté le 13-01-2021 à 18:32:00  profilanswer
 

Reprise du message précédent :

sillage276 a écrit :

Merci pour ta grande contribution.
Voici donc un exemple, de plus en plus fréquent, de militant voulant réduire la liberté d'expression. Ils ne répond pas à mon message, il m'agresse personnellement pour me faire taire, pour réduire ma liberté d'expression.

 

N'oublies d'envoyer un mail à Angela Merkel pour lui conseiller de soigner sa parano. Elle a surement besoin de tes conseils santés.

 




j'utilise juste ma liberté d'expression puisque tu arrives en mode calimero et accuse les autres, et tu veux me faire taire ? ;)

Message cité 2 fois
Message édité par uisto le 13-01-2021 à 18:32:21

---------------
Bill Gates a créé un virus secret qui se propagera mondialement via la 5G, afin de créer un vaccin pour implanter à toute l'humanité des puces rfid, mais il est pas suffisamment intelligent pour empêcher Juliette Binoche de découvrir toute la vérité !
mood
Publicité
Posté le 13-01-2021 à 18:32:00  profilanswer
 

n°61837372
sillage276
Posté le 13-01-2021 à 18:39:32  profilanswer
 

uisto a écrit :


j'utilise juste ma liberté d'expression puisque tu arrives en mode calimero et accuse les autres, et tu veux me faire taire ? ;)

Je ne vois pas comment tu peux m'accuser de vouloir t'empêcher d'exprimer tes idées, alors qu'il n'y a aucune idée d'exprimée dans ton post.
 

n°61837476
Kirk_Lee_H​ammett
Oh cette paire, mes aïeux ◕_◕)
Posté le 13-01-2021 à 18:51:51  profilanswer
 

uisto a écrit :


j'utilise juste ma liberté d'expression puisque tu arrives en mode calimero et accuse les autres, et tu veux me faire taire ? ;)


 [:antinono]

n°61837488
valentinvt​l
P'tit nouveau.
Posté le 13-01-2021 à 18:52:52  profilanswer
 

On va éviter les prises de bec sans intérêt, merci.

n°61838009
4lkaline
Posté le 13-01-2021 à 19:41:48  profilanswer
 

Mais ils ont le droit bordel  [:saucissioniste]


---------------
"Qu'est-ce que je vais devenir ? Je suis ministre, je ne sais rien faire !" Saluste (la Folie des Grandeurs) | www.1001manchettes.fr
n°61838140
genkidama-​hfr
Révolutionnaire.
Posté le 13-01-2021 à 19:53:47  profilanswer
 

Lobster a écrit :


Mais leur donner la parole n'est-elle pas la solution pour les discréditer définitivement ?
Si on ne leur donne pas la parole, ils crient a la censure, au muselage, etc... et ça apporte du grain a moudre aux complotistes de tous poils.
Débattre avec eux est, amha, le seul moyen de faire comprendre a ceux qui s'intéressent a un sujet que untel a raison et l'autre a tort.


 

1000trees a écrit :


Tout à fait d'accord.


Ceux qui détruisent les services publics ou soutiennent les politiques de destruction des services publics sont partout.
Mais ils ne sont pas considérés comme des irresponsables.

n°61838273
genkidama-​hfr
Révolutionnaire.
Posté le 13-01-2021 à 20:04:53  profilanswer
 

Article pour abonné(e)s.
https://www.mediacites.fr/enquete/n [...] -facebook/

Citation :

Cette gauche radicale et locale mise à l’index sur Facebook


Septembre 2019.

n°61838725
morrissey5​9lille
Just Do It Inchallah
Posté le 13-01-2021 à 20:50:57  profilanswer
 

On peut plus dire singe?  [:cyd125:8]


---------------
Omar Simpson m'a tuer
n°61839057
valentinvt​l
P'tit nouveau.
Posté le 13-01-2021 à 21:21:11  profilanswer
 

morrissey59lille a écrit :

On peut plus dire singe?  [:cyd125:8]


ça dépend pour dire quoi? :D


---------------
Carpe Diem.
n°61839538
Ernestor
Modérateur
modo-coco :o
Posté le 13-01-2021 à 22:02:06  profilanswer
 

Lobster a écrit :


Mais leur donner la parole n'est-elle pas la solution pour les discréditer définitivement ?
Si on ne leur donne pas la parole, ils crient a la censure, au muselage, etc... et ça apporte du grain a moudre aux complotistes de tous poils.
Débattre avec eux est, amha, le seul moyen de faire comprendre a ceux qui s'intéressent a un sujet que untel a raison et l'autre a tort.


Débattre oui. Sauf qu'un mec comme Raoult n'a jamais participé à aucun débat à la télé. Il était systématiquement interviewé seul par un journaliste qu'il humiliait allégrement sans qu'une contradiction efficace puisse lui être opposée.
 
Ca aussi c'est la responsabilité des médias que de ne pas l'interviewer pour en plus le laisser dire absolument ce qu'il veut sans contradiction.


---------------
Idéaliste pragmatique gauchiste cherche camarades pour fonder un parti
mood
Publicité
Posté le 13-01-2021 à 22:02:06  profilanswer
 

n°61841898
moonblood
Non, je ne suis pas Moonboots
Posté le 14-01-2021 à 09:47:20  profilanswer
 

Lobster a écrit :


Mais leur donner la parole n'est-elle pas la solution pour les discréditer définitivement ?
Si on ne leur donne pas la parole, ils crient a la censure, au muselage, etc... et ça apporte du grain a moudre aux complotistes de tous poils.
Débattre avec eux est, amha, le seul moyen de faire comprendre a ceux qui s'intéressent a un sujet que untel a raison et l'autre a tort.


Débattre je suis pour, c'est toujours intéressant de confronter les idées.
Mais si tu penses pouvoir faire comprendre sur le Web à une personne qui est certaine de ce qu'elle avance qu'elle a tort, tu te trompes (malheureusement ajouterais-je).
De nombreuses études montrent que cette personne évolue probablement dans un cercle social qui approuve son idée et la renforce et ce n'est pas un débat sur Internet qui risque de la faire changer d'avis. Sur les réseaux sociaux cette personne va se diriger sur des groupes qui valident son idée et va discuter avec des gens qui la partagent. Cela n'arrivera donc pas et risque même de renforcer son idée, à moins que cette personne ait des idées ouvertes, ce qui est rare (prends les débats politiques, tu crois qu'un militant va changer de parti comme ça une fois bien embrigadé ?).
Une source parmi d'autres : https://cursus.edu/articles/43201/f [...] impossible


Message édité par moonblood le 14-01-2021 à 09:50:42

---------------
Mod : Mon Xaser III | Moonblood, magnifique f  -Homerde- | Tu m'étonnes, j'ai cru que c'était du Homerde ! -LoDeNo-
n°61841933
valentinvt​l
P'tit nouveau.
Posté le 14-01-2021 à 09:51:33  profilanswer
 

Ruffin trouve scandaleux le ban de Trump sur twitter.
https://www.lepoint.fr/politique/tw [...] 861_20.php


---------------
Carpe Diem.
n°61841951
thun_on_th​e_r
Employé de l'année en 1979
Posté le 14-01-2021 à 09:53:12  profilanswer
 

valentinvtl a écrit :

Ruffin trouve scandaleux le ban de Trump sur twitter.
https://www.lepoint.fr/politique/tw [...] 861_20.php


 
Pour une fois qu'il ne raconte pas n'importe quoi, il faut saluer l'effort :jap:


---------------
Pseudo de réserve grand millésime, médaillé argent concours national des panzers carnistes turbo libéraux en 1942.
n°61841984
AllenMadis​on
Posté le 14-01-2021 à 09:56:32  profilanswer
 

https://i.imgur.com/7cyj2mK.gif
 
C'est dans le ton du topic j'espère :o


---------------
Je parle de ce que mes proches vivent et ce que je vois / Tant de mecs coulés par le désespoir qui partent a la dérive.
n°61842034
AllenMadis​on
Posté le 14-01-2021 à 10:01:59  profilanswer
 

thun_on_the_r a écrit :


 
Pour une fois qu'il ne raconte pas n'importe quoi, il faut saluer l'effort :jap:


 
il raconte n'importe quoi, je te rassure.


---------------
Je parle de ce que mes proches vivent et ce que je vois / Tant de mecs coulés par le désespoir qui partent a la dérive.
n°61842048
valentinvt​l
P'tit nouveau.
Posté le 14-01-2021 à 10:03:23  profilanswer
 

AllenMadison a écrit :

https://i.imgur.com/7cyj2mK.gif
 
C'est dans le ton du topic j'espère :o


J'aimerai juste que ce topic ne devienne pas une poubelle.  Donc oui pourquoi pas mais à petite dose. Dieudonné a largement dépassé les bornes à partir du moment où ce qu'il dit est sous le coup de la loi.


---------------
Carpe Diem.
n°61842063
gatt
Posté le 14-01-2021 à 10:04:33  profilanswer
 

Je suis en train de regarder Captive State et en même temps je découvre ce topic?
 
Le hasard?

n°61842080
valentinvt​l
P'tit nouveau.
Posté le 14-01-2021 à 10:06:01  profilanswer
 

AllenMadison a écrit :


 
il raconte n'importe quoi, je te rassure.


Non ce n'est pas si simple, je trouve par exemple normal que Trump soit banni de twitter mais ce genre de "censure" pose quand même un problème du contrôle des RS.


---------------
Carpe Diem.
n°61842099
super_pour​ri
חירות, שוויון, אחוה
Posté le 14-01-2021 à 10:07:34  profilanswer
 

drapal
https://i1.wp.com/www.imperatif-francais.org/wp-content/uploads/2015/03/liberte-dexpression-2015.jpg?resize=188%2C268


---------------
#JeSuisNicolasSarkozy, "Super poupou est un démissionnaire civilisationnel" Innolis_Jevede ; "C'est moi l'élite" Professeur Didier Raoult ; ""Il faudrait s'excuser de crimes qu'on n'a pas commis devant des gens qui n'en sont pas les victimes" G. Lejeune
n°61842108
zcoold
Celestial Defender
Posté le 14-01-2021 à 10:08:47  profilanswer
 

drap :hello:


---------------
(屮゜Д゜)屮 - Lightning strikes again! - L'écriture inclusive c'est de la merde
n°61842131
thun_on_th​e_r
Employé de l'année en 1979
Posté le 14-01-2021 à 10:10:44  profilanswer
 

Liberté d’expression : des réseaux sociaux de plus en plus ambigus

 

https://h16free.com/2020/12/09/6745 [...] us-ambigus

 

Article du 09 décembre, il a une portée encore plus significative aujourd'hui

 
Citation :

Ces plateformes, privées, ont toute latitude pour organiser les contenus qui y sont placés et ce d’autant que cette fameuse section 230 leur en donne le droit. Un souci se pose cependant lorsque les actions entreprises par ces plateformes dépassent largement le cadre prévu au départ : alors que Twitter, par exemple, se voulait à ses débuts comme l’aile la plus radicale du parti de la liberté d’expression (« the free speech wing of the free speech party » selon les termes du responsable de Twitter au Royaume-Uni), la disparition de certains tweets émanant de personnages officiels, l’affichage d’avertissements sur d’autres, le blocage unilatéral d’utilisateurs n’ayant pas clairement enfreint les règles d’utilisation, tout ceci participe d’une lourde suspicion de biais ou d’orientation de ces plateformes.

 

Ce n’est ni inattendu, ni à proprement parler incompatible avec leur nature privée.

 

En revanche, cette édition de plus en plus systématique des contenus selon des normes de plus en plus floues et arbitraires fait cependant glisser ces plateformes de simples hébergeurs à éditeurs de contenu, ce qui modifie substantiellement leur perception en terme de droit ; il apparaît qu’on est passé, tant sur Twitter que Facebook ou ailleurs, du règne de la libre expression, où n’était supprimé que ce qui est illégal, au filtrage plus ou moins actif de ce qui est choquant puis simplement de ce qui heurte les sentiments voire la simple idéologie de telle ou telle communauté, sans que les règles d’usage officielles permettent de préciser exactement ce qui est finalement autorisé ou non.

 

Ainsi, on se demande exactement pourquoi Twitter ou Facebook empêchent le partage d’une information (comme ce fut le cas pour l’article du New York Post sur Hunter Biden), ou pourquoi Google et Youtube en diminuent l’exposition si cette information n’enfreint aucune loi ni même leurs conditions générales d’utilisation.

 

Tout se passe en somme comme si ces entreprises américaines bénéficiaient d’un privilège assez extraordinaire puisqu’elle peuvent utiliser cette fameuse « section 230 » pour choisir de laisser un contenu diffamatoire ou violent (au motif qu’elles ne sont que pourvoyeur de contenu, et non éditrices), et peuvent aussi utiliser cette même « section 230 » pour justifier l’édition ou la suppression de contenu (au motif que le premier amendement constitutionnel américain ne s’applique pas à elles). Pile je gagne, face tu perds.

 

Au niveau européen, les lois étant un peu différentes, leur application diffère pour ces entreprises mais le résultat reste globalement le même ; ces entreprises ont maintenant passé la frontière poreuse entre le simple hébergement de contenu et celui de son édition et de sa curation active, ce qui donne lieu à des interrogations légales et éthiques : comment gérer la liberté d’expression et les limites que ces entreprises imposent, avec un sens parfois étrange de l’esprit de la loi ?

 

Il va de soi que, sur le strict plan libéral, l’attitude actuelle de ces plateformes ne devrait pas être le prétexte ni pour réduire encore la liberté d’expression (et abonder dans le sens de ces entreprises d’une modération de plus en plus drastique de tout propos vaguement irritant) ni dans la recherche active d’un moyen de briser leur quasi-monopole : en pratique, Twitter, Facebook et les autres creusent actuellement leur tombe à chaque billet censuré, chaque utilisateur banni pour des raisons futiles, un humour corrosif ou l’infraction à des règles communautaires de plus en plus farfelues et idéologiquement teintées.

 

Avec leur modération active idéologiquement orientée, ces plateformes finissent par nourrir des communautés de plus en plus agressives voire toxiques au sein desquelles la liberté d’expression disparaît et les opinions se polarisent très vite, ce qui est à peu près l’opposé de ce que recherchent les utilisateurs moyens qui en viennent, petit-à-petit, à explorer des alternatives dont le nombre ne cesse de croître pour répondre aux nouvelles demandes : MeWe, Parler, Gab, VK, Minds, Bitchute, Odyssey, Rumble, …

 

Ce qui n’empêchera pas les autorités (américaines ici, mais bientôt européennes, on peut prendre le pari) de s’intéresser de près à leur modus operandi. Pour le moment, des rumeurs évoquent l’association de 40 États américains pour poursuivre Facebook en justice pour pratiques anticoncurrentielles, pendant que le Département américain de la justice entend poursuivre l’entreprise pour discriminations à l’embauche.

 

Il semble maintenant clair que les actions de ces plateformes n’ont plus rien de neutre, tout comme il semble aussi clair que les législateurs, partout, comprennent les dérives qui se sont mises en place sous leur nez. Mais voilà : l’État n’aime pas la concurrence, jamais.

 

En allant sur le terrain glissant de la manipulation des foules, dans l’orientation des idéologies et dans la propagande politique, ces entreprises ont pris le risque d’attirer sur elles le pouvoir de coercition des États. À présent, la seule question qui vaille est de savoir si ceux-ci sauront résister à la tentation d’utiliser les moyens mis en œuvre par ces plateformes pour leurs propres desseins.

 

On se souvient de la levée de boucliers des poids lourds du secteur lors de la tentative de trump de modifier la section 230, sous le prétexte (justifié) que cela entraverait la liberté d'expression. Et aujourd'hui ces mèmes plateformes appliquent d'elles mèmes leur propre censure suivant leurs standards idéologiques.

 
Citation :

Twitter et Facebook ne se laisseront pas faire. Ils estiment tous deux que la section 230 du « Communications Decency Act » est régie par des valeurs démocratiques. La révoquer risquerait de faire mourir la diversité des opinions et donc la liberté d’expression.

 

L'hypocrisie en mode overdrive, c'est toujours rafraichissant.
On peut bien sur supposer que la blitzkrieg de ces mêmes réseaux sur trump soient une manière de lui signifier leurs remerciements quand a cette idée de réforme (avortée), et un avertissement pour les candidats suivants, mais là je pense que c'est mon coté complotiste qui parle :o

Message cité 2 fois
Message édité par thun_on_the_r le 14-01-2021 à 10:12:32

---------------
Pseudo de réserve grand millésime, médaillé argent concours national des panzers carnistes turbo libéraux en 1942.
n°61842146
AllenMadis​on
Posté le 14-01-2021 à 10:11:33  profilanswer
 

valentinvtl a écrit :


Non ce n'est pas si simple, je trouve par exemple normal que Trump soit banni de twitter mais ce genre de "censure" pose quand même un problème du contrôle des RS.

 

A partir du moment ou c'est privé et qu'il n'y a pas de subventions publiques, je ne vois pas comment on peut imposer un quelconque contrôle puisque les sanctions délivrées par Twitter le sont sur la base d'une rupture d'un contrat de droit privé (les fameuses CGU).

 

La seule chose que tu peux faire, c'est contester ensuite cette rupture unilatérale du contrat devant un juge.

 

Mais là on part dans des considérations juridiques dont je doute de l'accessibilité intellectuelle aux 3/4 des intervenants de ce topic

Message cité 2 fois
Message édité par AllenMadison le 14-01-2021 à 10:16:38

---------------
Je parle de ce que mes proches vivent et ce que je vois / Tant de mecs coulés par le désespoir qui partent a la dérive.
n°61842205
valentinvt​l
P'tit nouveau.
Posté le 14-01-2021 à 10:15:43  profilanswer
 

thun_on_the_r a écrit :


L'hypocrisie en mode overdrive, c'est toujours rafraichissant.
On peut bien sur supposer que la blitzkrieg de ces mêmes réseaux sur trump soient une manière de lui signifier leurs remerciements quand a cette idée de réforme (avortée), mais là je pense que c'est mon coté complotiste qui parle :o


Je pense que la raison la plus simple c'est que les RS qui ont sanctionné Trump l'ont fait pour se dédouaner des violences passées et éventuellement à venir, de plus Trump est à terre donc ils n'ont aucun scrupules à tirer sur l'ambulance. Et ils se mettent bien avec les nouveaux dirigeants. :D


---------------
Carpe Diem.
n°61842360
AllenMadis​on
Posté le 14-01-2021 à 10:26:26  profilanswer
 

valentinvtl a écrit :


Je pense que la raison la plus simple c'est que les RS qui ont sanctionné Trump l'ont fait pour se dédouaner des violences passées et éventuellement à venir, de plus Trump est à terre donc ils n'ont aucun scrupules à tirer sur l'ambulance. Et ils se mettent bien avec les nouveaux dirigeants. :D


 
Belle conclusion, on peut fermer ce topic  
 
https://i.imgur.com/hnzbKmR.gif


---------------
Je parle de ce que mes proches vivent et ce que je vois / Tant de mecs coulés par le désespoir qui partent a la dérive.
n°61842453
varlocke
Homme de l'être.
Posté le 14-01-2021 à 10:34:05  profilanswer
 

Bonjour vous,
 
Je me pose tranquille ici, topic intéressant.
 [:hugeq:1]


---------------
La sérendipité mène à tout. La zemblanité mène à rien.
n°61842512
genkidama-​hfr
Révolutionnaire.
Posté le 14-01-2021 à 10:38:32  profilanswer
 

thun_on_the_r a écrit :

et un avertissement pour les candidats suivants, mais là je pense que c'est mon coté complotiste qui parle :o


Ils vont être soumis au prochain gouvernement.

n°61842883
midnaite
Stagiaire à la DGSI
Posté le 14-01-2021 à 11:04:49  profilanswer
 

Un topic à suivre


---------------
If only you knew how bad things really are.
n°61843040
valentinvt​l
P'tit nouveau.
Posté le 14-01-2021 à 11:15:41  profilanswer
 

genkidama-hfr a écrit :


Ils vont être soumis au prochain gouvernement.


J'adore ton ton péremptoire et tes affirmations sans appel, même quand tu te trompes tu ne bouges pas d'un iota. :lol:


---------------
Carpe Diem.
n°61843171
thun_on_th​e_r
Employé de l'année en 1979
Posté le 14-01-2021 à 11:25:05  profilanswer
 

Genki a raison


---------------
Pseudo de réserve grand millésime, médaillé argent concours national des panzers carnistes turbo libéraux en 1942.
n°61843214
mith sipan​atu
Une forme alitée à remplir
Posté le 14-01-2021 à 11:27:53  profilanswer
 

AllenMadison a écrit :


 
A partir du moment ou c'est privé et qu'il n'y a pas de subventions publiques, je ne vois pas comment on peut imposer un quelconque contrôle puisque les sanctions délivrées par Twitter le sont sur la base d'une rupture d'un contrat de droit privé (les fameuses CGU).  
 
La seule chose que tu peux faire, c'est contester ensuite cette rupture unilatérale du contrat devant un juge.
 
Mais là on part dans des considérations juridiques dont je doute de l'accessibilité intellectuelle aux 3/4 des intervenants de ce topic


Des comptes comme le twitter de LDNA diffusent des propos largement aussi violeurs de CGU mais ne sont pas sanctionnés
Des types comme Erdogan ne sont pas inquiétés non plus.
 
L'intraitabilité vis à vis des règles et à géométrie variable


---------------
Plutôt la mort que la souillure
n°61843407
genkidama-​hfr
Révolutionnaire.
Posté le 14-01-2021 à 11:39:05  profilanswer
 

https://www.france24.com/fr/afrique [...] ux-sociaux

Citation :

Deux jours avant la présidentielle ougandaise, les autorités ont exigé la suspension de l'accès à plusieurs réseaux sociaux, dont Facebook, Twitter ou encore WhatsApp. Accusés d'interférences dans le débat public, plusieurs responsables gouvernementaux ougandais avaient vu leur compte Facebook fermé en janvier.

n°61843470
valentinvt​l
P'tit nouveau.
Posté le 14-01-2021 à 11:42:22  profilanswer
 

mith sipanatu a écrit :


Des comptes comme le twitter de LDNA diffusent des propos largement aussi violeurs de CGU mais ne sont pas sanctionnés
Des types comme Erdogan ne sont pas inquiétés non plus.
 
L'intraitabilité vis à vis des règles et à géométrie variable


C'est le gros problème. :jap:  


---------------
Carpe Diem.
n°61843730
valentinvt​l
P'tit nouveau.
Posté le 14-01-2021 à 12:03:44  profilanswer
 

AllenMadison a écrit :


 
A partir du moment ou c'est privé et qu'il n'y a pas de subventions publiques, je ne vois pas comment on peut imposer un quelconque contrôle puisque les sanctions délivrées par Twitter le sont sur la base d'une rupture d'un contrat de droit privé (les fameuses CGU).  
 
La seule chose que tu peux faire, c'est contester ensuite cette rupture unilatérale du contrat devant un juge.
 
Mais là on part dans des considérations juridiques dont je doute de l'accessibilité intellectuelle aux 3/4 des intervenants de ce topic


Vu sur un autre forum et je le reprends ici: "Nous l'avons fait pour la TV en les obligeants à avoir un temps de paroles égal pour tous les candidats à l'élection présidentielle par exemple, (y compris les chaines privés) donc c'est possible.
 
Il y a aussi le projet de loi polonais, qui effraie la gauche bienpensante, qui curieusement n'ose pas crier au scandale en france de peur de donner des idées. La Pologne envisage de donner une amende aux réseaux sociaux pour toute suppression de comptes ou de messages n'étant pas illégal aux yeux de la loi. C'est je trouve, une très bonne approche pour garantir que les réseaux socio ne se transforment pas en outil de propagande idéologique en pratiquant une censure arbitraire."


---------------
Carpe Diem.
n°61843736
Brad Pitt
★L'heure du Pitt★
Posté le 14-01-2021 à 12:03:54  profilanswer
 

[:drapo]
 
Ça va déjà beaucoup trop vite ici... J'en suis à la page 2.


---------------
Dieu se rit des hommes qui déplorent les effets dont ils chérissent les causes. J.-B. Bossuet
n°61844005
genkidama-​hfr
Révolutionnaire.
Posté le 14-01-2021 à 12:31:26  profilanswer
 

Une remarque sur les mots complotisme/complotiste.
On utilise les mots complotisme/complotiste pour désigner ceux qui voient des complots mais d'après la définition du mot, ce sont ceux qui font les complots, il y a le suffixe iste/isme.

n°61844108
jamere
Posté le 14-01-2021 à 12:44:53  profilanswer
 

valentinvtl a écrit :


Vu sur un autre forum et je le reprends ici: "Nous l'avons fait pour la TV en les obligeants à avoir un temps de paroles égal pour tous les candidats à l'élection présidentielle par exemple, (y compris les chaines privés) donc c'est possible.
 
Il y a aussi le projet de loi polonais, qui effraie la gauche bienpensante, qui curieusement n'ose pas crier au scandale en france de peur de donner des idées. La Pologne envisage de donner une amende aux réseaux sociaux pour toute suppression de comptes ou de messages n'étant pas illégal aux yeux de la loi. C'est je trouve, une très bonne approche pour garantir que les réseaux socio ne se transforment pas en outil de propagande idéologique en pratiquant une censure arbitraire."


 
Pfff. Si on pouvait éviter ce genre de terme. On est en 2021, sur HFR, entre gens intelligents. Respecte les autres membres et surtout respecte toi.

n°61844141
VAN WINKLE
fait matériel.fr grand encore
Posté le 14-01-2021 à 12:48:48  profilanswer
 

valentinvtl a écrit :


Si il n'y a pas de vrais raisons ce serait scandaleux en effet et d'ailleurs je ne pense pas que twitter le fasse. Par contre si un dirigeant politique harangue les foules sur les RS d'aller occuper l'AN ou le Sénat ce ne serait pas choquant.


Pas choquant pour toi.
Visiblement ça pose problème ce bannissement de Twitter quand même. Même à Mme Merkel : La chancelière allemande Angela Merkel juge « problématique » la suspension du compte Twitter du président américain Donald Trump.
https://www.ouest-france.fr/europe/ [...] ue-7115270
 
Heureusement que vous n'êtes pas aux manettes...


---------------
VC FTW
n°61844298
valentinvt​l
P'tit nouveau.
Posté le 14-01-2021 à 13:11:26  profilanswer
 

VAN WINKLE a écrit :


Pas choquant pour toi.
Visiblement ça pose problème ce bannissement de Twitter quand même. Même à Mme Merkel : La chancelière allemande Angela Merkel juge « problématique » la suspension du compte Twitter du président américain Donald Trump.
https://www.ouest-france.fr/europe/ [...] ue-7115270
 
Heureusement que vous n'êtes pas aux manettes...


Ce ne serait pas choquant car ça va à l'encontre de la loi, la liberté d'expression est limité à ça non? Les appels à l'insurrection, aux meurtres etc sont normalement bannis.
Ce qui pose un problème c'est la subjectivité des réseaux sociaux, le fait qu'ils puissent le faire sans aucun contrôle.

Message cité 2 fois
Message édité par valentinvtl le 14-01-2021 à 13:12:48

---------------
Carpe Diem.
n°61844380
VAN WINKLE
fait matériel.fr grand encore
Posté le 14-01-2021 à 13:22:32  profilanswer
 

valentinvtl a écrit :


Ce ne serait pas choquant car ça va à l'encontre de la loi, la liberté d'expression est limité à ça non? Les appels à l'insurrection, aux meurtres etc sont normalement bannis.
Ce qui pose un problème c'est la subjectivité des réseaux sociaux, le fait qu'ils puissent le faire sans aucun contrôle.


Et en cas de... par exemple... "blasphème" ?  
Infraction inexistante chez nous


---------------
VC FTW
n°61844389
valentinvt​l
P'tit nouveau.
Posté le 14-01-2021 à 13:23:46  profilanswer
 

VAN WINKLE a écrit :


Et en cas de... par exemple... "blasphème" ?  
Infraction inexistante chez nous


Oui par exemple.


---------------
Carpe Diem.
n°61844426
data_mk
Posté le 14-01-2021 à 13:29:07  profilanswer
 

La liberté d'expression ne peux être quand c'est la loi qui en limite l'expression et les contours  :o  
 
Les lois sont édictées selon des époques, du a des circonstances diverses et variées...
 
La liberté d'expression est ou n'est pas  :jap:  
 
Utiliser les diffamations, appel au meurtre/ insultes/mensonges etc comme des limites ne sont que des prétextes variant au grès des circonstances pour la restreindre  :o
 
Exemple : des humoristes d'antan n'était pas censurer aujourd'hui le serait
Des récits de faits historiques se sont relever n'être que de la propagande.
Des affirmations religieuses/scientifiques etc ...
 
Ici par exemple la liberté d'expression n'existe pas  :non:  
seul ici l'expression publique est autorisée  et donc forcément encadrée ;)


Message édité par data_mk le 14-01-2021 à 14:13:28

---------------
Sous couvert de ... il n'y aura pas d’élections présidentielle en 2022.
mood
Publicité
Posté le   profilanswer
 

 Page :   1  2  3  4  5

Aller à :
Ajouter une réponse
 

Sujets relatifs
Liberté menacée: Fin de l'école à la maison,instruction en famille IEFAffaire marvel fitness - Appel reporté au 2 Juin (à confirmer)
Liberté, égalité, fraternitéLa bien pensance est elle en train de nous priver de liberté ?
(ACAB) liberté pour les supporters.Topic Morsay Préssident (la liberté elle se défend)
[Unique] La libertéLa liberté - Qu'est ce que c'est ?
J'aimerai comprendre cette expression s'il vous plait:ACTA | (MàJ) Définitivement rejeté par l'U.E !!!
Plus de sujets relatifs à : La liberté d'expression et ses limites.


Copyright © 1997-2018 Hardware.fr SARL (Signaler un contenu illicite / Données personnelles) / Groupe LDLC / Shop HFR