Forum |  HardWare.fr | News | Articles | PC | Prix | S'identifier | S'inscrire | Aide | Shop Recherche
1623 connectés 

  FORUM HardWare.fr
  Discussions
  Société

  Faut il supprimer l'élection du Président de la République?

 



Faut-il supprimer l'élection du Président de la République?


 
18.4 %
 19 votes
1.  Oui
 
 
45.6 %
 47 votes
2.  Non
 
 
35.9 %
 37 votes
3.  seulement le lundi
 

Total : 112 votes (9 votes blancs)
Ce sondage est clos, vous ne pouvez plus voter
 Mot :   Pseudo :  
 
 Page :   1  2
Page Précédente
Auteur Sujet :

Faut il supprimer l'élection du Président de la République?

n°10440819
Vittoriode​laMancha
Posté le 22-01-2007 à 03:54:05  profilanswer
 

L'élection au SUD du Pdt en france provoque un dualisme institutionnel abérant avec le PM, qui a pour principale conséquence d'altérer l'action politique et de dissmuler les responsabilités politiques. Il faudrait a mon sens un régime a l'anglaise : un PM responsable devant une Aseemblée. Je pense malheuresement que nous aimons croire en un chef soi-disant charismatique, vu sois comme un petit reste de nos monarchies, soi comme un sauveur potentiel.


---------------
Moi je squatte à Juvisy et toi tu crèches à Neuilly
mood
Publicité
Posté le 22-01-2007 à 03:54:05  profilanswer
 

n°10441003
tet2neu
emmerdeur
Posté le 22-01-2007 à 08:06:18  profilanswer
 

VittoriodelaMancha a écrit :

L'élection au SUD du Pdt en france provoque un dualisme institutionnel abérant avec le PM, qui a pour principale conséquence d'altérer l'action politique et de dissmuler les responsabilités politiques. Il faudrait a mon sens un régime a l'anglaise : un PM responsable devant une Aseemblée. Je pense malheuresement que nous aimons croire en un chef soi-disant charismatique, vu sois comme un petit reste de nos monarchies, soi comme un sauveur potentiel.


ouais c'est pas comme les anglais [:vague nocturne]  
 
Et un modèle à l'américaine ça t'irai pas?

n°10441016
itg
Posté le 22-01-2007 à 08:12:23  profilanswer
 

Non, il ne faut pas, car c'est l'assurance de bons moments de politique télévisuelle, ou il y a tout d'un grand spectacle, des très bons acteurs, du mensonge, des trahisons, des coups bas, de l'amitié, de la haine, etc .... bref bien mieux que les feux de l'amour ...  :D

Message cité 2 fois
Message édité par itg le 22-01-2007 à 08:12:42
n°10441027
tet2neu
emmerdeur
Posté le 22-01-2007 à 08:21:02  profilanswer
 

et vive la cohabitation :D

n°10441074
Cestuila
De démocratie en démocrassies
Posté le 22-01-2007 à 08:49:46  profilanswer
 

VittoriodelaMancha a écrit :

L'élection au SUD du Pdt en france provoque un dualisme institutionnel abérant avec le PM, qui a pour principale conséquence d'altérer l'action politique et de dissmuler les responsabilités politiques. Il faudrait a mon sens un régime a l'anglaise : un PM responsable devant une Aseemblée. Je pense malheuresement que nous aimons croire en un chef soi-disant charismatique, vu sois comme un petit reste de nos monarchies, soi comme un sauveur potentiel.


Moi j'suis pour l'élection au NORD!  :o

n°10441121
Piksou
Posté le 22-01-2007 à 09:04:25  profilanswer
 

oui :o système allemand en force :o


---------------
« Le verbe "aimer" est le plus compliqué de la langue. Son passé n'est jamais simple, son présent n'est qu'imparfait et son futur toujours conditionnel. » Jean Cocteau
n°10555257
DK
No pain, no gain
Posté le 03-02-2007 à 22:28:07  profilanswer
 

VittoriodelaMancha a écrit :

L'élection au SUD du Pdt en france provoque un dualisme institutionnel abérant avec le PM, qui a pour principale conséquence d'altérer l'action politique et de dissmuler les responsabilités politiques. Il faudrait a mon sens un régime a l'anglaise : un PM responsable devant une Aseemblée. Je pense malheuresement que nous aimons croire en un chef soi-disant charismatique, vu sois comme un petit reste de nos monarchies, soi comme un sauveur potentiel.


 
6éme république required
 
Votez utile (sachant que les 2 gdes formations n'ont pas envie de changer)
 

itg a écrit :

Non, il ne faut pas, car c'est l'assurance de bons moments de politique télévisuelle, ou il y a tout d'un grand spectacle, des très bons acteurs, du mensonge, des trahisons, des coups bas, de l'amitié, de la haine, etc .... bref bien mieux que les feux de l'amour ...  :D


 
Nan, ça manque de belles jeunes nanas et de boobs :o  
 

n°10557276
hpdp00
Posté le 04-02-2007 à 03:43:48  profilanswer
 

une 6ème république, avec un président neutre et respecté de tous, un sage, mais qui n'agit pas lui-même serait une avancée démocratique certaine. et un premier ministre émanant d'un parlement pluraliste...
y a longtemps que de gaulle est mort, son fauteuil ne sert qu'a donner l'envie aux mégalos de s'y asseoir, d'où une course infinie à la démagogie et à un bipartisme stupide, considéré comme la seule rampe de lancement valable pour "le" fauteuil
 
pour le dire autrement : un équilibre trois point, législatif, exécutif, justice (via un droit de révocation du premier ministre par le président) est plus stable qu'un équilibre "monopoint", un exécutif soutenu sans discussion par le parlement par le parti gagnant et sourd à la vox populi hors période de campagne

n°10557393
python
Posté le 04-02-2007 à 05:34:39  profilanswer
 

itg a écrit :

Non, il ne faut pas, car c'est l'assurance de bons moments de politique télévisuelle, ou il y a tout d'un grand spectacle, des très bons acteurs, du mensonge, des trahisons, des coups bas, de l'amitié, de la haine, etc .... bref bien mieux que les feux de l'amour ...  :D


 
Oui car ça ferait un boulet de moins de la société, un glandeur de moins.
 
Dire que le Président a de lourdes responsabilités c'est de la foutaise.
 

n°10557427
dje33
27 moteurs Merlin 1D
Posté le 04-02-2007 à 05:52:46  profilanswer
 

hpdp00 a écrit :

un président neutre et respecté de tous, un sage


 
sa existe en france un mec comme ça ?

mood
Publicité
Posté le 04-02-2007 à 05:52:46  profilanswer
 

n°10557474
tet2neu
emmerdeur
Posté le 04-02-2007 à 07:45:15  profilanswer
 

Nicolas Hulot ? :D

n°10557500
theloix
Posté le 04-02-2007 à 08:50:40  profilanswer
 

C'est dommage qu'on ait pas le droit de voter pour un anglais.


---------------
Le train c'est surpuissant
n°10557537
Profil sup​primé
Posté le 04-02-2007 à 09:48:55  answer
 

VittoriodelaMancha a écrit :

L'élection au SUD du Pdt en france provoque un dualisme institutionnel abérant avec le PM, qui a pour principale conséquence d'altérer l'action politique et de dissmuler les responsabilités politiques. Il faudrait a mon sens un régime a l'anglaise : un PM responsable devant une Aseemblée. Je pense malheuresement que nous aimons croire en un chef soi-disant charismatique, vu sois comme un petit reste de nos monarchies, soi comme un sauveur potentiel.


 
Ce n'est pas la faute à la Ve République, mais celle des hommes et femmes qui la controlent aujourd'hui.... En cas de cohabitation, la logique voudrait que le Président démissionne, ayant été indirectement désavoué par le peuple, ayant élu une assemblée de couleur opposée. Dans une vision strictement gaullienne de la constitution de 1958, la cohabitation est de ce fait impossible... Tel est l'esprit de la Ve République : le Président est de droit le chef de la Nation, qu'il représente à l'étranger, qu'il gouverne et dont il sauvegarde l'interêt. Il tire sa légitimité de son élection au suffrage universel direct. Si le peuple le désavoue, par une mise en cohabitationn ou par un vote négatif à un référendum, le Président perd cette légitimité et doit donc démissioner, pour laisser le peuple s'exprimer à nouveau. Le problème c'est que de Gaulle a oublié un léger détail : tout le monde n'a pas son sens des responsabilité et de la grandeur, de ce fait on a vu des Mitterand ou des Chirac rester en place malgré de cuisantes défaites législatives ou des référendums perdus..  
 
Ensuite le 2e truc qui grangrène la Ve R, c'est le retour en force du fameux "régime des partis". Depuis les années 80, les partis politiques ont repris l'influence que de Gaulle avait réussi à leur prendre. Le problème c'est qu'un parti politique roule pour lui même et non pour la France. L'objectif du parti politique, c'est de garder le pouvoir et de battre son adversaire (on le voit bien quant on entend dire que l'objectif du PS en 2007 c'est "battre la droite" ).  Lors d'une présidentielle, on dit de tel ou tel candidat qu'il est "le candidat de l'UMP", le "candidat du FN", la "candidate du PS", etc... En fait, les partis sont devenus des écuries de course, qui préparent un candidat et le lance dans la course présidentielle pour prendre le pouvoir. C'est là aussi en contradiction totale avec l'esprit de la Ve république : une présidentielle, c'est des hommes et femmes qui se présentent devant le peuple avec un projet de société à proposer, et c'est pas un combat des chefs médiocre ou chaque parti envoie son champion pour ecraser les champions des autres. Le parti est l'émanation du candidat, et le candidat n'est pas l'émanation du parti : d'ou le fait que dans cet esprit, il est absurde d'organiser des primaires pour choisir un candidat. Des candidats doivent se présenter, et ensuite chaque parti décide qui il suivra.  
Autre signe du retour du régiem des partis : le quinquenat pour syncroniser présidentielle et législative : cela met en place l'image du Président émanation d'un parti, ce qui lui fait perdre tout légitimité. Pourquoi de Gaulle avait mis un septennat ? Pour que le mandat présidentielle couvre la durée de deux législature et que élections présidentielles et législatives ne tombent que rarement la même année. Cela pour déconnecter le vote législatif (et donc de parti) du vote présidentiel, le Président étant celui de tout les Français et d'aucun parti.  
 
J'ai parlé de projet de société : c'est l'autre couille dans la politique française moderne : aucun des grands partis n'a de projet de société dignes de ce nom. En 1958 et en 1965, de Gaulle avait un projet de société. En 1981, Mitterand en avait lui aussi un. A la limite, en 1995, Chirac avait quelque chose pouvant y ressembler. Mais dans les autres élections, nada
Faut regarder en 2007 : c'est quoi le projet de société de Sarkozy ? d'une part "travaille plus, enrichi le grand capitalisme internationaliste et tait toi", d'autre part faire en sorte que la France s'ecrase et suivent sans broncher le troupeau de mouton du berger USA. C'est quoi le projet de société de Royal ? Hormis battre la droite et inventer des slogans creux, bah y'en a pas. Le projet de société de Le Pen ? Fermer le pays et le ramener 60 ans en arrière. Super !  
 
Je suis d'accord sur le fait que la Ve République doit être réformée en profondeur : restauration du septennat, interdiction totale du cumul des mandats électifs, rendre incompatible les fonctions présidentielles et ministérielles avec l'activité au sein d'un parti (donc on peut pas être président de l'UMP et Ministre de l'Intérieur  ;) ), fusionner le Sénat avec le Conseil Economique et Social pour faire du Sénat le représentant des forces vives du pays, faire en sorte qu'une condamnation judiciaire rende inéligible, augmenter la responsabilité pénale du Président, rendre obligatoire la démission du Président en cas de mise en cohabitation ou de défaite au référendum, rendre obligatoire le référendum pour toute les signatures de traités européens (pour éviter les petits malins genre Sarkozy qui veulent bailloner les Français en faisant voter le TCE par le Parlement), etc...
 
Mais ne mélangeont pas le système avec ceux qui le controlent ;)  
 
Après, je ne croit pas qu'un système parlementaire soit possible en France : la France, n'est ni bipartite comme les USA, ni tripartite comme la Grande Bretagne. En France, avec un système parlementaire (ou même l'instauration du vote proportionel) on aurait une Assemblée avec 5 grands partis (FN, UMP, UDF, PS, PCF), rendant le pays gouvernable qu'avec des coalitions boiteuses et fragiles. On aurait des gouvernements de coalitions et de compromis totalement soumis au bon vouloir des partis, et qui ne pourraient agir avec efficacité. Comme le disait de Gaulle, délibérer est le fait de plusieurs, agir est le fait d'un seul. Renseigne toi un peu sur ce qu'a été la IVe République en France, ça te vaccinera à vie contre toute tentative d'instauration d'une république parlementaire en France  :lol:  
 
PS : le PM est déjà responsable devant l'Assemblée Nationale  :whistle:

Message cité 1 fois
Message édité par Profil supprimé le 04-02-2007 à 09:49:17
n°10557616
Profil sup​primé
Posté le 04-02-2007 à 10:44:16  answer
 


Le projet de société est établie ; C'est que chacun subvienne au besoin de ça descendence j'usque ca 18ieme année ; Apres elle est donnée en pature à l'experience existentielle et commence à decider elle même de sa propre finalité  
.... No futur ....

n°10558207
hpdp00
Posté le 04-02-2007 à 13:23:06  profilanswer
 

dje33 a écrit :

sa existe en france un mec comme ça ?

certainement, ceux qui ont fait toute leur carrière au parlement ou sénat, et qui n'ont pas fait la pute pour devenir président
 
tout d'accord avec toi sauf la partie citée
les coalitions sont tout à fait viables, on confond toujours multipartisme avec la 4ème rep et ses gouvernements instables, il y a d'autres formules pluralistes qui marchent ailleurs
un gouvernement inamovible n'est pas non plus une très bonne solution, c'est stable mais pas représentatif de la volonté populaire. en dehors des périodes d'élections parlementaires ils deviennent sourds
le premier ministre n'est _pas_ responsable devant le parlement, il est le représentant du parti majoritaire et automatiquement soutenu par lui quoi qu'il arrive. il y a des exemples de PM viré par l'assemblée?


---------------
du vide, j'en ai plein !
n°10558742
Profil sup​primé
Posté le 04-02-2007 à 15:11:50  answer
 

hpdp00 a écrit :

tout d'accord avec toi sauf la partie citée
les coalitions sont tout à fait viables, on confond toujours multipartisme avec la 4ème rep et ses gouvernements instables, il y a d'autres formules pluralistes qui marchent ailleurs
un gouvernement inamovible n'est pas non plus une très bonne solution, c'est stable mais pas représentatif de la volonté populaire. en dehors des périodes d'élections parlementaires ils deviennent sourds
le premier ministre n'est _pas_ responsable devant le parlement, il est le représentant du parti majoritaire et automatiquement soutenu par lui quoi qu'il arrive. il y a des exemples de PM viré par l'assemblée?


 
Oui, il y a un exemple : en 1962, la coalition UNR-UDT (gaullistes de centre-droit/gaullistes de gauche) a renversé le gouvernement Pompidou par motion de censure... (source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Gouve [...] idou_(1)).  
 
Après, une coalition peut marcher en France si elle est faite entre deux partis aux idées proches et de rapport de force un peu équilibré (genre UNR-UDT dans les années 60, RPR-UDF dans les années 90, PS-PCF dans les années 80), ou alors entre un parti fort et des micropartis qui servent de supplétifs (genre DL et le PR sous la Xe législature ou les petits partis de la gauche plurielle de Jospin : PS/PCF alliés aux Vert, au MDC et au PRG...). Et encore ça peut être boiteux. Mais imagine une Assemblée nationale vraiment représentative : avec le FN, l'UMP et le PS qui tournent chacun vers 25%, un UDF et un PCF chacun aux 10%, comment tu voudrait gouverner avec ça ? Il faudrait rassembler au moins 3 partis... FN-UMP-UDF ? Impossible, l'UDF n'accepterait jamais et la partie républicaine de l'UMP non plus. UMP-UDF-PS ? UDF-UMP c'est possible mais ça aurait pas la majorité, idem pour PS et UDF, mais comment pourrait s'entendre le PS et l'UMP ? Coalition UDF-PS-PCF ? comment faire cohabiter l'UDF avec le PCF ? Malheureusement en France je pense pas que ce genre de régime fonctionnerait : notre échiquier politique est beaucoup plus fragmenté que chez nos voisins, et les différences entre partis plus marqués, ce qui empècherait la formation de grandes coalitions droite-gauche comme le SPD - CSU/CDU en Allemagne...

n°10558969
hpdp00
Posté le 04-02-2007 à 15:54:15  profilanswer
 

les partis se démarquent l'un de l'autre pour exister, pas par conviction.  il serait tout à fait envisageable de s'accorder sur un programme commun, une sorte de centre droit ou centre gauche le temps d'une législature. il serait même possible de faire un gouvernement ps - ump s'il est cohérant et que le ps et l'ump n'essayent pas, comme maintenant, de faire de l'opposition mais de la construction. ne dis pas "non, impossible en france", c'est ce que souhaitent les français, et à mon avis ils ne voteront pas pour celui qui trahit l'autre par stratégie en vue de l'élection suivante mais pour celui qui bosse et coopère.
mais c'est impossible dans le régime présidentiel actuel, le président, forcément issu d'un grand parti, fausserait trop le jeu parlementaire

n°10559870
Profil sup​primé
Posté le 04-02-2007 à 18:43:41  answer
 

hpdp00 a écrit :

les partis se démarquent l'un de l'autre pour exister, pas par conviction.  il serait tout à fait envisageable de s'accorder sur un programme commun, une sorte de centre droit ou centre gauche le temps d'une législature. il serait même possible de faire un gouvernement ps - ump s'il est cohérant et que le ps et l'ump n'essayent pas, comme maintenant, de faire de l'opposition mais de la construction. ne dis pas "non, impossible en france", c'est ce que souhaitent les français, et à mon avis ils ne voteront pas pour celui qui trahit l'autre par stratégie en vue de l'élection suivante mais pour celui qui bosse et coopère.
mais c'est impossible dans le régime présidentiel actuel, le président, forcément issu d'un grand parti, fausserait trop le jeu parlementaire


 
Déjà qu'au sein des deux grands partis, il y a des tensions, j'imagine même pas une coalition UMP-PS... l'UMP, ça ratisse de l'extrème droite au centre-droit, plus les gaullistes. La frange la plus à droite de l'UMP ne verrait pas d'un mauvais oeil une alliance UMP-FN, et rejetterait toute alliance avec les "gauchistes" de l'UDF (rigole pas, j'ai déjà vu des mecs de l'UMP traiter Chirac de gauchiste, alors parlons même pas de Bayrou...). Au sein de l'UMP, il y a par ailleures de grande tension entre les droitistes et les gaullistes, principalement du fait que la frange droitiste de l'UMP est d'inspiration pétainiste... Les gaullistes de l'UMP ainsi que les chiraquiens refusent catégoriquement toute alliance avec le FN ou le MPF, acceptent avec l'UDF mais ne veulent pas avec le PS... Pour ce qui est du PS, il y a tension entre la frange sociale-libérale qui veut aligner le PS sur les autres partis de gauches européens tel que le SPD ou le PSOE, et une partie qui veut ancrer le PS bien à gauche...  
 
A mon avis, une grande coalition serait possible, mais que si UMP et PS accèptent une inévitable scission (des droitistes de l'UMP comme de la frange la plus à gauche du PS)

n°10559939
lxl ihsahn​ lxl
●⌠ Antaigris ⌡●
Posté le 04-02-2007 à 18:53:11  profilanswer
 

Et les contre-pouvoirs? c'est quoi ce sujet-troll? :o


---------------
[YouTube] Le Cerveau Lent : vulgarisation sciences cognitivesBlog webTutos Photo
n°10559966
Profil sup​primé
Posté le 04-02-2007 à 18:57:21  answer
 

lxl ihsahn lxl a écrit :

Et les contre-pouvoirs? c'est quoi ce sujet-troll? :o


 
précise ta pensée au lieu de crier au troll  :o  

n°10560143
lxl ihsahn​ lxl
●⌠ Antaigris ⌡●
Posté le 04-02-2007 à 19:22:49  profilanswer
 


 
Pas besoin de préciser, j'ai donné ma réponse:
 

Citation :

Et les contre-pouvoirs?


 
Le systeme allemand dont beaucoup parlent avec des pailettes dans les yeux a permis a Hitler de prendre les pleins pouvoirs, ce systeme ne protege rien. Et c'est pas avec des hommes potentiellement dangereux comme sarkozy pointant a la course du pouvoir qu'on ai aa ganger a eliminer la possibilité de contrer un pouvoir dans de mauvaises mains.


---------------
[YouTube] Le Cerveau Lent : vulgarisation sciences cognitivesBlog webTutos Photo
n°10560441
hpdp00
Posté le 04-02-2007 à 19:54:22  profilanswer
 

comme quoi on est d'accord : l'ump et le ps sont eux-mêmes des alliances de partis ou disons de sensibilités qui n'acceptent de rester mariés que pour les enfants, en l'occurance un présidentiable susceptible d'atteindre le second tour.  
avec un président neutre et des partis pour chaque sensibilité il y aurait moyen de faire des coalitions viables. actuellement le président est élu avec 20% des voix au premier tour, et il applique la politique de son parti, 80% sont "contre"... il serait infiniment + logique et représentatif de faire le programme que la plupart des gens souhaitent, prendre le meilleur de plusieurs partis moins les + utopistes ou les - réalisables. ce qui passe par un président "décoratif" et un gouvernement émanant de l'assemblée telle qu'elle existe. rien n'oblige a ce qu'il soit fragile style 4ème repu, une fois les accords signé, celui qui trahi devra faire face à l'électeur


---------------
du vide, j'en ai plein !
n°10560631
Profil sup​primé
Posté le 04-02-2007 à 20:18:59  answer
 

Citation :

Le systeme allemand dont beaucoup parlent avec des pailettes dans les yeux a permis a Hitler de prendre les pleins pouvoirs, ce systeme ne protege rien. Et c'est pas avec des hommes potentiellement dangereux comme sarkozy pointant a la course du pouvoir qu'on ai aa ganger a eliminer la possibilité de contrer un pouvoir dans de mauvaises mains.


 
Malheureusement, le risque 0 n'existe pas... Mais c'est pour réduire le risque de dictature qu'on a deux assemblées élus avec des systèmes différents, une Constitution, un Conseil Constitutionel, etc... Ce qu'il faut, c'est être vigilant...
 

Citation :

comme quoi on est d'accord : l'ump et le ps sont eux-mêmes des alliances de partis ou disons de sensibilités qui n'acceptent de rester mariés que pour les enfants, en l'occurance un présidentiable susceptible d'atteindre le second tour.  


 
Tu résumes bien la situation. Quoique, j'ai eu des échos de gens de l'UMP, nombreux sont ceux qui souhaitent plus ou moins secrètement une victoire de Royal, non pas par adhésion mais car ils la considèrent comme moins dangeureuse pour la France que Sarkozy (chose avec laquelle je suis d'accord). C'est surtout vrais dans les millieux gaullistes et/ou chiraquiens.  
 

Citation :

avec un président neutre et des partis pour chaque sensibilité il y aurait moyen de faire des coalitions viables. actuellement le président est élu avec 20% des voix au premier tour, et il applique la politique de son parti, 80% sont "contre"... il serait infiniment + logique et représentatif de faire le programme que la plupart des gens souhaitent, prendre le meilleur de plusieurs partis moins les + utopistes ou les - réalisables. ce qui passe par un président "décoratif" et un gouvernement émanant de l'assemblée telle qu'elle existe. rien n'oblige a ce qu'il soit fragile style 4ème repu, une fois les accords signé, celui qui trahi devra faire face à l'électeur

[/quote]
 
Pour ce qui est du Président, l'esprit gaullien de la Ve République fait qu'il est sensé être neutre, mais c'est le retour en force des partis ainsi que le quinquénat qui ont tué sa neutralité...  
Le problème, c'est que si l'immense majorité des gens ont des voeux communs (être heureux, avoir un travail rémunéré à sa juste valeur, etc..), la Français sont probablement le peuple le plus divisé quant aux moyens d'y parvenir... De Gaulle lui même reconaissait que les Français n'étaient pas un peuple facile à diriger... Rien qu'au niveau économique, regarde les contrastes entre ceux qui veulent plus de social et ceux qui en veulent moins... Personnellement, je pense que le moyen de mettre la majorité d'accord à ce niveau, ça serait la fameuse 3e voie économique gaullienne, à mi-chemin entre le capitalisme et le marxisme... Malheureusement après la chute de de Gaulle, droite et gauche on tout fait pour enterrer l'idée, les premiers car cela signifiait moins de profit pour les actionnaires et les patrons, les autres car ça démolissait leur fond de commerce...
 
Après, je suis d'accord sur le fait qu'il ya de bonnes idées dans tout les partis...  
 
Pour le régime parlementaire, tu as raison sur le papier, mais il faut voir l'application. Regarde la Ve République tel qu'imaginé par de Gaulle, et regarde comment elle fonctionne aujourd'hui, y'a un gouffre. De même, les rédacteurs de la IVe République n'étaient pas maso, ils ne voulaient pas construire un système instable... Je ne peux m'empecher de penser qu'un régime parlementaire en France serait quoi qu'il arrive bancal, en tout cas je n'ai pas réussi à imaginer un tel système stable dans notre pays, au vu de nos spécificité. Si tu sais comment établir en France un régime parlementaire stable et performant, je serais curieux de connaitre ton idée. Enfin, en théorie, si on prenait que des politiciens compétent et de bonne volonté, ça pourrait fonctionner, mais il y a le problème des partis ("patriotisme de parti", etc..).
 
Décidément, en France, les partis politiques, c'est la quadrature du cercle. Ils sont néfastes pour la République et la démocratie, mais néamoins indispensable à son exercice :??: (car un système sans parti ou à parti unique, c'est une dictature...)

n°10560739
Juju_Zero
Live Fast, Die Young
Posté le 04-02-2007 à 20:31:27  profilanswer
 

lxl ihsahn lxl a écrit :

Le systeme allemand dont beaucoup parlent avec des pailettes dans les yeux a permis a Hitler de prendre les pleins pouvoirs, ce systeme ne protege rien. Et c'est pas avec des hommes potentiellement dangereux comme sarkozy pointant a la course du pouvoir qu'on ai aa ganger a eliminer la possibilité de contrer un pouvoir dans de mauvaises mains.


Il a quoi de dangereux pour la France Sarkozy ? [:petrus75]
 
(je veux dire, qui merite de le mettre presque en balance avec Hitler [:xx_xx] )


---------------
iRacing, LA simu automobile
n°10560762
lxl ihsahn​ lxl
●⌠ Antaigris ⌡●
Posté le 04-02-2007 à 20:33:47  profilanswer
 

Juju_Zero a écrit :

Il a quoi de dangereux pour la France Sarkozy ? [:petrus75]
 
(je veux dire, qui merite de le mettre presque en balance avec Hitler [:xx_xx] )


 
Rien du tout, mis a part mener une politique dangereuse pour l'avenir de notre pays et que s'il était chancelier plutot que président, cela pourrais être desastreux...


---------------
[YouTube] Le Cerveau Lent : vulgarisation sciences cognitivesBlog webTutos Photo
n°10560766
dje33
27 moteurs Merlin 1D
Posté le 04-02-2007 à 20:34:06  profilanswer
 

Juju_Zero a écrit :

Il a quoi de dangereux pour la France Sarkozy ? [:petrus75]
 
(je veux dire, qui merite de le mettre presque en balance avec Hitler [:xx_xx] )


Sarkozy est pire qu'Hitler au yeux des jeunes bobo

n°10560777
lxl ihsahn​ lxl
●⌠ Antaigris ⌡●
Posté le 04-02-2007 à 20:35:42  profilanswer
 

J'ajoute qu'en Allemagne le président fédéral a un pouvoir qui me fais penser a certains posts d'URSS...


---------------
[YouTube] Le Cerveau Lent : vulgarisation sciences cognitivesBlog webTutos Photo
n°10560780
dje33
27 moteurs Merlin 1D
Posté le 04-02-2007 à 20:35:59  profilanswer
 

lxl ihsahn lxl a écrit :

Rien du tout, mis a part mener une politique dangereuse pour l'avenir de notre pays et que s'il était chancelier plutot que président, cela pourrais être desastreux...


 
 [:rofl]

n°10560794
Juju_Zero
Live Fast, Die Young
Posté le 04-02-2007 à 20:36:57  profilanswer
 

lxl ihsahn lxl a écrit :

Rien du tout, mis a part mener une politique dangereuse pour l'avenir de notre pays et que s'il était chancelier plutot que président, cela pourrais être desastreux...


T'as pas repondu a ma question la :/
 
C'est quoi cette politique dangereuse ? [:xx_xx]


---------------
iRacing, LA simu automobile
n°10561308
Profil sup​primé
Posté le 04-02-2007 à 21:17:57  answer
 

Juju_Zero a écrit :

T'as pas repondu a ma question la :/
 
C'est quoi cette politique dangereuse ? [:xx_xx]


 
Je dirais pas que Sarko est fasciste (c'est débile de dire ça, même si on sent parfois dans le discours sarkozyste des relent de pétainisme, il n'est pas fasciste, contrairement à ce que dit l'extrême gauche), mais en tant que gaulliste pur et dur, je pense que sa volonté de libéraliser l'économie française, c'est un danger. Je pense que le fait de vouloir soumettre le pays au bon vouloir de Washington, c'est dangeureux.  
 
Et de toute façon, Sarkozy n'a pas la carrure d'un Président : il est trop nerveux, ne supporte pas la contradiction, et est bien trop maladroit (voir ses propos sur les "racailles", le "karcher", etc...)  
 
De ce fait, oui Sarkozy est dangeureux...  

n°10561407
lxl ihsahn​ lxl
●⌠ Antaigris ⌡●
Posté le 04-02-2007 à 21:29:43  profilanswer
 

Juju_Zero a écrit :

T'as pas repondu a ma question la :/
 
C'est quoi cette politique dangereuse ? [:xx_xx]


 
Liberalisation economique, précarisation sociale, securitarisme liberticide.


---------------
[YouTube] Le Cerveau Lent : vulgarisation sciences cognitivesBlog webTutos Photo
n°10561433
hpdp00
Posté le 04-02-2007 à 21:33:23  profilanswer
 

je ne pense pas que les français + difficile à gouverner, ils sont autant chiant que les autres :D  
il n'y a pas 36 façons de gouverner efficacement, la question est juste : "un peu + ou - de social", et c'est aux gens de faire le "réglage" qui leur convient, en leur permettant de choisir la sensibilité qui les tente, ce qui implique plusieurs options, et pas seulement deux programmes. j'ai d'ailleurs tendance à penser que 90% des électeurs ignorent tout des programmes des partis et ne se fient qu'a "l'image" qu'ils ont. bref
 
c'est l'intéret des partis de se rassembler pour obtenir un max de voix, jusqu'a obtenir la situation actuelle, deux grands partis qui trustent l'essentiel des voix, ce pourrait être exactement la même chose avec des partis s'alliant pour un projet, sauf que les idées seraient + ouvertes et variées, n'étant pas tenu de faire le contraire de l'autre. le vote de "punition" pour les extrèmes serait aussi réduit, le champ étant + large
 
il n'y a sans doute pas de système politique parfait, surtout à long terme, même le concept de démocratie évolue dans le temps et les mentalités. en faire admettre un représentatif est déjà une performance, il y a sûrement moyen de l'améliorer petit à petit. là je pense qu'il faudrait repenser l'institution "président". je doute que le président remette sa fonction en cause lui-même, ou même qu'un candidat second-tour-probable le fasse puisqu'issu d'un parti puissant, faudrait les pousser un peu
sans président à élire les machines de parti à lancer un présidentiable s'effondrent, il en résultera une quantité de partis d'opinion diverses susceptibles d'alliance sur un projet de gouvernement. une fois le projet bouclé, plus question d'accepter que tel parti jouent à la fois la majorité et contre elle, sinon l'opinion va le voir et sanctionner. les médias aussi ont beaucoup changé depuis la 4ème répu


---------------
du vide, j'en ai plein !
n°10561454
Juju_Zero
Live Fast, Die Young
Posté le 04-02-2007 à 21:35:21  profilanswer
 


 

lxl ihsahn lxl a écrit :

Liberalisation economique, précarisation sociale, securitarisme liberticide.


Ouai bref [:figti]
 
(désolé, j'aurais pas du lancer le sujet, mais on va ptet pas faire deriver le topic vers un topic "pour ou contre Sarko" :o )


---------------
iRacing, LA simu automobile
n°10561504
Profil sup​primé
Posté le 04-02-2007 à 21:41:44  answer
 

lxl ihsahn lxl a écrit :

Liberalisation economique, précarisation sociale, securitarisme liberticide.


 
 
Privatisation du secteur des énérgies aussi ... c'est un peu le suicide à bien plus court terme que certains l'imagine..

n°10561809
lxl ihsahn​ lxl
●⌠ Antaigris ⌡●
Posté le 04-02-2007 à 22:18:38  profilanswer
 
n°10561834
LooSHA
Allah Akbar
Posté le 04-02-2007 à 22:22:03  profilanswer
 

Après Don qui chuchotte, VittoriodelaMancha. Y'a de quoi devenir parano :pt1cable:


---------------
Tu ne te feras point d'image taillée, ni de représentation quelconque des choses qui sont en haut dans les cieux, qui sont en bas sur la terre, et qui sont dans les eaux plus bas que la terre.
n°10561859
Profil sup​primé
Posté le 04-02-2007 à 22:24:21  answer
 

lxl ihsahn lxl a écrit :

c'est inclu dans liberalisation :o


 
ouais mais j'avais envie d'écrire mon post inutile

n°10562077
Krogg
Posté le 04-02-2007 à 22:45:07  profilanswer
 

Perso je suis franchement pour un régime parlementaire, avec un président clairement subordonné à l'assemblé nationale. Comment? Ben il suffit qu'il soit élu juste après l'assemblée. La plupart des gens choisiraient alors le candidat le plus apte à former une coalition qui tienne la route... On pourrait même imaginer un système ou le président se présente en même temps que son futur gouvernement, comme ça la coalition au pouvoir ne pourrait pas être formée sans l'avis du peuple (je crois que c'est ce point précis qui à déstabilisé la IV° rep.). Et à mon avis, dans un tel cas de figure, on finirait par avoir des ministres issus de la "société civile", genre abbé Pierre ou Nicolas Hulot, bref des gens sans attache partisane...

n°10562273
Minuteman1
Posté le 04-02-2007 à 23:04:42  profilanswer
 

Je suggère qu'on supprime les élections présidentielles, législatives et municipales et qu'on nomme d'office des hommes, des vrais, à la place de tous ces charlots. :pt1cable:

n°10562289
Hitmoon
Debout les damnés de la terre
Posté le 04-02-2007 à 23:06:24  profilanswer
 

Minuteman1 a écrit :

Je suggère qu'on supprime les élections présidentielles, législatives et municipales et qu'on nomme d'office des hommes, des vrais, à la place de tous ces charlots. :pt1cable:


Tres poujadiste tout ca  :o

mood
Publicité
Posté le   profilanswer
 

 Page :   1  2
Page Précédente

Aller à :
Ajouter une réponse
  FORUM HardWare.fr
  Discussions
  Société

  Faut il supprimer l'élection du Président de la République?

 

Sujets relatifs
José Bové doit-il se présenter à l'élection présidentielle ?L'UMP : une république bananière ?
6ème république française6ème république française
Pourquoi le modo a supprimer mon sujet ?[Topic unique] Les élections législatives : après l'élection
Pensé vous que les élection de 2007 von changé kelkechoz????L'élection 2007 nous réserve t'elle réellement encore des surprises ??
[ Election ] A quoi sert il de voter Blanc ?Des chiffres utiles à rappeler (Présidentielles 5ème république)
Plus de sujets relatifs à : Faut il supprimer l'élection du Président de la République?


Copyright © 1997-2018 Hardware.fr SARL (Signaler un contenu illicite) / Groupe LDLC / Shop HFR