Forum |  HardWare.fr | News | Articles | PC | Prix | S'identifier | S'inscrire | Shop Recherche
2153 connectés 

  FORUM HardWare.fr
  Discussions
  Société

  Vous êtes délégué du personnel ?

 



 Mot :   Pseudo :  
 
 Page :   1  2  3  4  5
Page Précédente
Auteur Sujet :

Vous êtes délégué du personnel ?

n°15655981
Xeen
Posté le 27-07-2008 à 22:32:42  profilanswer
 

Salut les gens.
 
Pauvre secrétaire CE/DP cherche conseils pour ne pas sauter du premier étage avant/après chaque réunion.
Est-ce que d'autres sont, ici, des délégués du personnel (voir des membres de CE) et mieux encore, des élus de délégation unique (qui cumule les deux) ?
Bouleversez moi, je vous prie.
 
A vos micros.

mood
Publicité
Posté le 27-07-2008 à 22:32:42  profilanswer
 

n°15656056
sadlig
Posté le 27-07-2008 à 22:35:34  profilanswer
 

Je peux essayer de répondre à tes questions vas-y


---------------
"You see things; and you say, 'Why?' But I dream things that never were; and I say, 'Why not?"(Georges Bernard Shaw)
n°15656157
Xeen
Posté le 27-07-2008 à 22:39:27  profilanswer
 

On te répond 'non' à chaque fois que tu poses une question en rapport avec l'amélioration des conditions de travail et/ou la revalorisation des salaires ?
Est-ce qu'il y a moyen, hormis répéter à chaque fois les même choses, de faire avancer le smilblick en faveur de la majorité ?
 
 :fou:  :??:

n°15656187
sadlig
Posté le 27-07-2008 à 22:41:21  profilanswer
 

Si je comprend bien : tu veux que l'on aborde les questions sur l'améliorations des conditions de travail et/ou la revalorisaiton des salaires et tes collègues de la DUP refusent d'inscrire la question à l'ordre du jour.
Ou c'est l'employeur qui ne veut pas aborder le sujet ?


Message édité par sadlig le 27-07-2008 à 22:41:31

---------------
"You see things; and you say, 'Why?' But I dream things that never were; and I say, 'Why not?"(Georges Bernard Shaw)
n°15656192
Darkblade6​666
Posté le 27-07-2008 à 22:41:32  profilanswer
 

menacer avec l'inspection du travail :??:

n°15656207
Xeen
Posté le 27-07-2008 à 22:42:32  profilanswer
 

En fait, pour résumer, si je ne suis pas syndiquée je n'ai aucun pouvoir, ni mes confrères (aïe, qui peut-être passent par ce forum de temps à autre) de faire levier ?
 
 
(ps ; problèmes pour poster sur hfr, mes réponses doivent être courtes ou ça marche pas. Ce n'est pas un flood camouflé.)

n°15656214
Xeen
Posté le 27-07-2008 à 22:42:59  profilanswer
 

Darkblade6666 a écrit :

menacer avec l'inspection du travail :??:


C'est trop radical, ma boîte risque de fermer  :sol:

n°15656221
BillyCorga​n
★ Look up here, I'm in heaven
Posté le 27-07-2008 à 22:43:21  profilanswer
 

Xeen a écrit :


Est-ce qu'il y a moyen, hormis répéter à chaque fois les même choses, de faire avancer le smilblick en faveur de la majorité ?


 
> Promotion >  [:tim2460] > [:spamafote] > :/ >  :sweat:  
 
 
 [:onizuka_dark]


---------------
Smashing PumpkinsThe Outer WorldsWasteland 3  ★ Avowed
n°15656240
sadlig
Posté le 27-07-2008 à 22:44:14  profilanswer
 

A partir du moment où tu es élue à la DUP tu as les mêmes que tes collègues syndiqués. La DUP doit représenter TOUS les salariés et on peut censurer tes questions.


---------------
"You see things; and you say, 'Why?' But I dream things that never were; and I say, 'Why not?"(Georges Bernard Shaw)
n°15656247
sadlig
Posté le 27-07-2008 à 22:44:43  profilanswer
 

De plus la négociation salariale est obligatoire une fois par an

Message cité 3 fois
Message édité par sadlig le 27-07-2008 à 22:44:51

---------------
"You see things; and you say, 'Why?' But I dream things that never were; and I say, 'Why not?"(Georges Bernard Shaw)
mood
Publicité
Posté le 27-07-2008 à 22:44:43  profilanswer
 

n°15656266
Misssardon​ik
prévisible a posteriori
Posté le 27-07-2008 à 22:45:51  profilanswer
 

sinon y'a une catégorie emploi/études... :o


---------------
Que va-t-il se passer cette gelgamar ? vous le découvrirez janamont à 20h
n°15656274
lokilefour​be
Posté le 27-07-2008 à 22:46:43  profilanswer
 

sadlig a écrit :

De plus la négociation salariale est obligatoire une fois par an


- Est ce que je pourrais avoir une...
- Non!
- Merci au revoir.


---------------
WOERTH BETTENCOURT LE DIAGRAMME http://nsa14.casimages.com/img/201 [...] 708314.png
n°15656310
Profil sup​primé
Posté le 27-07-2008 à 22:49:23  answer
 

Tu n'as aucun pouvoir en matière de négociations salariales en tant de DP, seuls les délégués syndicaux l'ont, donc normal que la direction t'envoie paître.
Concernant les conditions de travail non plus sauf s'il n'existe pas de CHSCT dans ta boîte.
 
Donc, circulez il n'y a rien à voir, tes responsabilités se limitent pratiquement à porter réclamation auprès de l'employeur, lors de l'entretien mensuel, sur l'application du code du travail.
 
Dans certaines circonstances exceptionnelles tu peux avoir des responsabilités par délégation, par ex. pour  un contrat d'intéressement ou en cas de procédure collective...


Message édité par Profil supprimé le 27-07-2008 à 22:50:29
n°15656347
Xeen
Posté le 27-07-2008 à 22:52:25  profilanswer
 

Me suis trompée de catégorie...
Et ma réponse précédente s'est envolée.  
 
Bon pour résumer ; on ne sert à rien si on est pas syndiqués
 
Le fait est qu'il y a beaucoup de disfonctionnement dans ma boîte, et les syndicats ne laisseraient pas passer les abus. Si l'inspection débarque, la boîte ferme :o


Message édité par Xeen le 27-07-2008 à 22:53:32
n°15671369
otobox
Maison fondée en 2005
Posté le 29-07-2008 à 13:39:03  profilanswer
 

Salut,

 

je plante mon drapeau ici :)

 

Je suis élu suppléant C.E. et titulaire D.P. (C.G.T.) depuis maintenant 4 ans dans une entreprise de plus de 100 personnes.

 

Si tu était syndiquée, tu n'aurais pas forcément plus de poids, mais tu aurais certainement plus de conseils et d'aides. Tu trouverais au sein de ton syndicat une structure et une logistique pour t'aider dans ton mandat. Par exemple, la C.G.T. organise des stages de formation pour les élus D.P. / C.E. / C.H.S.C.T. Je pense que les autres syndicats font de même.

 

Je ne connais pas la situation de ta boite, mais le premier devoir d'un élu est de ne pas prendre pour argent comptant ce que dit le patron. S'il te dit qu'en prévenant l'Inspection du Travail, la boite va fermer, méfie toi ! Il y a des chances que cela ne soit pas vrai.
Même si cela devait se vérifier, il y a des procédures qui peuvent être mis en place pour en être informé et vérifier la véracité des propos : avec le C.E., vous pouvez demander un audit des comptes de la société auprès d'un expert-comptable (qui sera payé par la boite !). Selon le résultat, le C.E. peut avoir recourt à un droit d'alerte pour obtenir des explications plus précises.

 


Message cité 1 fois
Message édité par otobox le 22-10-2011 à 13:58:44

---------------
OtObOxBlOg - - - Etre seul à avoir tort  c'est plus difficile, mais c'est bien plus beau que d'avoir raison avec une bande de cons
n°15674683
charlie 13
Posté le 29-07-2008 à 18:06:00  profilanswer
 

Déjà, tu peux demander un rendez vous a l'inspecteur du travail de ton coin(l'affichage de son nom et de son adresse et telephone sont obligatoires dans l'entreprise) et aller lui poser les questions qui te preoccupent, ton patron n'en saura rien.

n°16070367
Xeen
Posté le 04-09-2008 à 23:00:19  profilanswer
 

Dites ? Est-ce que vous pouvez me dire si le patron a le droit de viser un compte rendu de réunion des DP avant qu'on l'envoie aux employés ?
Ça me paraît un peu étrange... comme si on nous coupait la parole.
Sinon euh. Ouais, ça chauffe en ce moment.

 

Que se passe-t'il en cas de démission générale des délégués ?

 

Ps : Pour le choix d'être syndiquée, je n'ai pas très envie. L'encartage est délicat lorsqu'on a des convictions morales et politiques bien affirmées. Mon syndicat n'existe pas encore !
Ps2 : Merci pour vos précisions.. même si elles ne me motivent que peu, mais bah, disons qu'on est pas seuls dans la même barque. C'est rassurant quelque part (oui, là, plus bas)


Message édité par Xeen le 04-09-2008 à 23:06:44
n°16070434
Xeen
Posté le 04-09-2008 à 23:08:02  profilanswer
 

Autre question. Si un employé qui se fait virer ne nous demande pas de le représenter, est-ce qu'on y va quand même, à ce front là bas (vers le placard, à droite) ?

n°16077340
otobox
Maison fondée en 2005
Posté le 05-09-2008 à 17:51:21  profilanswer
 

Chez nous, le compte-rendu de la réunion DP est fait par le patron. Ce sont les réponses écrites aux questions posées par les délégués du personnel.
Si les réponses écrites ne sont pas conformes à ce qui a été dit, rien ne vous empêche d'écrire votre propre compte-rendu et de l'afficher.
 
Ce qui est un peu plus important, c'est le procès-verbal du Comité d'Entreprise, car contrairement au compte-rendu DP, le PV de CE fait foi devant les tribunaux. Il est normalement signé par le secrétaire du CE. Chez nous, il est aussi parfois signé par le président du CE (le patron) quand il est d'accord avec ce qui est écrit (ce qui n'est pas systématique !)


Message édité par otobox le 05-09-2008 à 17:52:04

---------------
OtObOxBlOg - - - Etre seul à avoir tort  c'est plus difficile, mais c'est bien plus beau que d'avoir raison avec une bande de cons
n°16077417
otobox
Maison fondée en 2005
Posté le 05-09-2008 à 17:58:37  profilanswer
 

Xeen a écrit :

Autre question. Si un employé qui se fait virer ne nous demande pas de le représenter, est-ce qu'on y va quand même, à ce front là bas (vers le placard, à droite) ?


S'il le salarié ne demande pas d'assistance, ou demande l'assistance de quelqu'un de l'entreprise qui ne soit pas DP, tu n'as pas le droit d'assister à l'entretien préalable au licenciement. C'est une réunion privée entre le salarié et l'employeur.


---------------
OtObOxBlOg - - - Etre seul à avoir tort  c'est plus difficile, mais c'est bien plus beau que d'avoir raison avec une bande de cons
n°16082946
Xeen
Posté le 06-09-2008 à 11:06:17  profilanswer
 

Merci pour ces informations  :jap:
En fait c'était une sorte de "réunion d'urgence" - et en aucun cas une négociation. Nous pensions qu'il était de notre devoir de communiquer avec le reste des employés - mais on nous a expliqué qu'il était plus "légal" que ces informations soient fournies par les responsables de chaque studio.
Le bénéfice de cette réunion a été de définir le prochain ordre du jour, et de faire réagir nos collègues. Enfin. On espère recevoir leurs réactions...

 

Ps : Dans quelle mesure on peut se faire engueuler ou mettre au placard parce qu'en tant que dp on pose "les mauvaises questions" ? Je sais qu'on ne peut pas me licencier, mais euhm..
Ps2 : ça existe des forums de discussion autour du sujet ? (qui soient actifs)

Message cité 1 fois
Message édité par Xeen le 06-09-2008 à 11:08:56
n°16083258
otobox
Maison fondée en 2005
Posté le 06-09-2008 à 12:13:06  profilanswer
 

Xeen a écrit :

Merci pour ces informations  :jap:  
En fait c'était une sorte de "réunion d'urgence" - et en aucun cas une négociation. Nous pensions qu'il était de notre devoir de communiquer avec le reste des employés - mais on nous a expliqué qu'il était plus "légal" que ces informations soient fournies par les responsables de chaque studio.
Le bénéfice de cette réunion a été de définir le prochain ordre du jour, et de faire réagir nos collègues. Enfin. On espère recevoir leurs réactions...
 
Ps : Dans quelle mesure on peut se faire engueuler ou mettre au placard parce qu'en tant que dp on pose "les mauvaises questions" ? Je sais qu'on ne peut pas me licencier, mais euhm..  
Ps2 : ça existe des forums de discussion autour du sujet ? (qui soient actifs)


 
Je ne comprends pas trop tes histoires de studios...
 
L'employeur doit mettre à la disposition des DP des emplacements pour faire de l'affichage d'information:

Citation :

Article L2315-7
Les délégués du personnel peuvent faire afficher les renseignements qu'ils ont pour rôle de porter à la connaissance du personnel sur des emplacements obligatoirement prévus et destinés aux communications syndicales, ainsi qu'aux portes d'entrée des lieux de travail.


 
En cas d'engueulade et de mise au placard, de non augmentation etc. tu peux toujours menacer l'employeur de porter plainte pour entrave et discrimination auprès de l'inspecteur du travail.
 
Pour en revenir à mon message précédent, je suis tombé sur cet article :

Citation :

Article L2315-12
 
Sauf circonstances exceptionnelles, les délégués du personnel remettent à l'employeur une note écrite exposant l'objet des demandes présentées, deux jours ouvrables avant la date à laquelle ils doivent être reçus.
 
L'employeur répond par écrit à ces demandes, au plus tard dans les six jours ouvrables suivant la réunion.
 
Les demandes des délégués du personnel et les réponses motivées de l'employeur sont, soit transcrites sur un registre spécial, soit annexées à ce registre.
 
Ce registre, ainsi que les documents annexés, sont tenus à la disposition des salariés de l'établissement désirant en prendre connaissance, pendant un jour ouvrable par quinzaine et en dehors de leur temps de travail.
 
Ils sont également tenus à la disposition de l'inspecteur du travail et des délégués du personnel.



---------------
OtObOxBlOg - - - Etre seul à avoir tort  c'est plus difficile, mais c'est bien plus beau que d'avoir raison avec une bande de cons
n°16128627
Xeen
Posté le 10-09-2008 à 21:10:28  profilanswer
 

Il n'y a pas grand chose à comprendre.. on va dire qu'on doit faire le boulot des chefs, c'est tout.
Je ne vois pas pourquoi ce serait aux délégués du personnel de tenter une récupération de l'humeur des employé, ou de remotiver les troupes... sachant qu'on a aucun moyen de rétablir une situation saine et légale.
Comment expliquer la situation ? On se fait entuber, mais depuis une semaine, on se fait humilier - en supplément.
Et v'là que je flippe - paranoïa oblige - de poster un commentaire qui se rapporte à ce que je fais, ce qu'on va revendiquer, aux personne qu'on va devoir défendre parce qu'elle veulent simplement que la vérité soit rétablie.
Quand on veut faire cesser les mensonges, dans ma boîte, on se fait remercier...

 

Et même si on me réplique qu'il y a pire dans d'autres sociétés, au moins avant, lorsqu'on me traitait comme une merde, c'était "de face".
Là on ne sait plus à qui faire confiance, vers qui se tourner pour avoir des informations sûres, comment faire pour se dépatouiller de cette ambiance d'hypocrisie et de coup de dés lancés  qui décident de l'avenir de vies.
 :sweat:

 

Voilà où on se trouve. Chaque employé est interchangeable, nul n'est assuré de rester s'il ouvre sa gueule. Il y a tant de "monde qui frappe à la porte pour trouver du boulot"...

Message cité 2 fois
Message édité par Xeen le 10-09-2008 à 21:16:19
n°16128761
Xeen
Posté le 10-09-2008 à 21:19:18  profilanswer
 

Puis à quoi ça sert de "remotiver les troupes" ?
Pour faire d'avantage de bénéfices ? Améliorer notre image d'entreprise ?
Faire augmenter le salaire moyen des employés de 2% ?
Comment ? En mentant ?

 

Et comment dire aux frais arrivés, pleins d'étoiles dans les yeux, qu'ils vont finir par avoir des envies de grand feu purificateur ?  :love:
Les "métiers passion" c'est la fabrique aux esclaves bienheureux
Qu'est-ce qu'on ne ferait pas pour un putain de cdi aujourd'hui.. vivement la prostitution, on est largement plus dignes.


Message édité par Xeen le 10-09-2008 à 21:20:12
n°16130867
otobox
Maison fondée en 2005
Posté le 10-09-2008 à 23:11:57  profilanswer
 

Xeen a écrit :

Il n'y a pas grand chose à comprendre.. on va dire qu'on doit faire le boulot des chefs, c'est tout.
Je ne vois pas pourquoi ce serait aux délégués du personnel de tenter une récupération de l'humeur des employé, ou de remotiver les troupes... sachant qu'on a aucun moyen de rétablir une situation saine et légale.


Hola ! c'est quoi ta boite ?  :pfff:
Le role d'un DP, ce n'est pas de motiver le personnel, c'est, entre autres choses, de remonter ses doléances à l'employeur. Si c'est tellement la merde et que tu ne sais pas comment t'en sortir, je t'ai déjà conseillé de prendre contact avec un syndicat, même si tu penses qu'il n'y en a aucun susceptible de convenir à tes idées.
Le syndicat est ce que tu y apportes.
De plus, tout seul, c'est très dur d'y arriver. Il faut aussi savoir faire des compromis quand ça peut faire avancer les choses.
En allant voir un syndicat, ils pourront t'aider en t'orientant vers telle ou telle solution. Il pourront même te former !

 

Les patrons ils sont tous syndiqués, c'est pour ça qu'ils sont puissants et qu'ils prennent leurs libertés devant leurs employés. Ils sont unis et ont de l'argent, ce qui leur permet un lobbying efficace auprès des députés, sénateurs et ministres.

Message cité 1 fois
Message édité par otobox le 10-09-2008 à 23:14:16

---------------
OtObOxBlOg - - - Etre seul à avoir tort  c'est plus difficile, mais c'est bien plus beau que d'avoir raison avec une bande de cons
n°16149737
Xeen
Posté le 12-09-2008 à 21:03:33  profilanswer
 

otobox a écrit :


Hola ! c'est quoi ta boite ?  :pfff:


Hé ! Hé umh... ben disons que c'est une boîte comme je croyais qu'on en faisait plus.
La merde on est en plein dedans, je crois que je vais suivre tes conseils. Comment choisir maintenant ? Ma culture du syndicat est limitée, je sais que je suis davantage Sud que Cfdt.. mais euh..

 

En tout cas, c'est sacrément déprimant de se rendre compte à quel point on est inutiles voir anecdotiques face à un directeur qui trimballe derrière lui une dizaine d'avocat et qui n'est pas gérant de la boîte, donc ne risque rien à nous traiter de la sorte.
On joue un rôle minable ; les poseurs de question à qui on répond non sans arrêt, et qu'on menace à mots couverts... C'est à pleurer de rire.


Message édité par Xeen le 12-09-2008 à 21:03:57
n°16152799
otobox
Maison fondée en 2005
Posté le 13-09-2008 à 00:26:01  profilanswer
 

Je pense que tu fais le bon choix en t'orientant vers un syndicat. Lequel, je ne pourrais te conseiller, ne connaissant ni ton secteur d'activité, ni tes goûts, même si tu sembles être plus proche d'une organisation plus indépendant des grandes centrales.
De toute façon, même si tu te syndiques à une organisation type CGT/CFDT etc. tu peux monter un syndicat dans ta boite (même toute seule, chez nous, le gars de la CGC est tout seul !) et ensuite rester complètement indépendant dans ton entreprise.
Pour ce qui est des menaces et mises au placard, si tu peux prouver que c'est lié à tes activités de DP, tu peux trainer ton boss au prudhommes. Avocats ou pas, avec un bon dossier, cela devrait calmer ses ardeurs !
Entretemps, tu peux toujours prendre contact avec l'inspecteur du travail et lui expliquer l'ambiance dans ta boite, la façon dégradante avec laquelle ton chef vous parle. Il pourra aussi te donner quelques pistes.
 
Tiens nous au courant de la suite :)


---------------
OtObOxBlOg - - - Etre seul à avoir tort  c'est plus difficile, mais c'est bien plus beau que d'avoir raison avec une bande de cons
n°16178275
Xeen
Posté le 15-09-2008 à 22:50:21  profilanswer
 

Tu sais, ça me rassure presque que tu trouves ça dégradant. Tu n'en connais qu'une part - pourtant.  
On en vient à croire qu'on se fait des idées quand on vit dedans toute la journée.  
 
Ma bibliothèque municipale regorge de "que sais-je" sur les syndicats. Trois d'entre eux m'ont fait de jolis yeux.  
Faut que ça s'accorde avec notre convention collective ou pas obligé ?
 
Pour le reste, étant témoin d'un licenciement précipité.. les dp doivent s'attendre à une "suite" et la préparer.
Si encore on se sentait soutenus.
Mais non, la plupart ont peur de perdre leur taf', et ça se comprend.
On a d'un côté le patron qui dit ce qu'il veut, de l'autre, les employés qui nous reprochent de "ne rien faire".
 
 :sweat:  

n°16178808
otobox
Maison fondée en 2005
Posté le 15-09-2008 à 23:43:25  profilanswer
 

La convention collective est un complément du code du travail. Elle ne peut que l'améliorer (que ça soit en faveur de l'employé ou en faveur de l'employeur). C'est au fil du temps et des négos des syndicats avec le patronat que les CC sont écrites. Chaque branche à la sienne. Voire même chaque branche et chaque région à la sienne. Le nom de ta convention collective est inscrite sur ton bulletin de salaire.

 

Quand tu as un mandat, c'est souvent difficile de contenter tout le monde, il y en aura toujours certains qui ne seront pas contents. Dans ce cas, il faut le demander de venir t'aider ! Pour convaincre les gens, il ne faut pas hésiter à prendre toutes ses heures de délégation pour faire des tracts, faire des recherches sur le code du travail, bosser pour l'amélioration des conditions de travail dans l'entreprise. C'est à ce prix que tu seras reconnue par tes collègues et que tu susciteras des vocations ! Quand on arrive à faire bouger un truc, c'est plus facile ensuite de faire bouger les autres ;) En plus, tu fais chier ton patron, puisque pendant ce temps là, tu ne travailles pas pour lui !


Message édité par otobox le 15-09-2008 à 23:45:01

---------------
OtObOxBlOg - - - Etre seul à avoir tort  c'est plus difficile, mais c'est bien plus beau que d'avoir raison avec une bande de cons
n°16182299
Xeen
Posté le 16-09-2008 à 12:32:20  profilanswer
 

Je ne savais pas qu'on pouvait négocier pour en changer plus "vite". Me semblait que c'était le tribunal des greffes qui décidait - en fonction des statuts de la société. Au bout de combien de temps les statuts peuvent changer ? Et si on constate une différence flagrante entre notre métier et la convention choisie (qui nous pénalise au niveau des salaires minimums, par exemple), comment faire accélerer les choses ?
 
Tiens pendant que j'suis là... euh c'est possible de représenter les intérêts d'un employé isolé ?
Dans le cadre du CE ou des DP ? La personne en question n'a pas droit à la reconnaissance qu'elle devrait avoir depuis le temps.

n°16187806
otobox
Maison fondée en 2005
Posté le 16-09-2008 à 20:32:29  profilanswer
 

Je ne comprends pas la première partie de ta question. Les statuts ? La CC n'est négociée au niveau de l'entreprise, elle est négociée plus haut, au niveau départementale, régionale ou nationale. Et ce ne sont pas des statuts, ce sont des sortes d'avenants au code du travail. Par exemple (excuse moi, je n'ai pas d'exemple plus récent qui me viennent en tête) pour ma CC (métallurgie départements 56 et 35) à l'époque où le temps de travail légal était de 39 h/semaine, notre convention collective donnait comme temps de travail légal 38.5 heures/semaine. On faisait 39h par semaine, et la 1/2 heure qu'on faisait en rab chaque semaine permettait de payer les ponts.
 
Quant à la question de défendre personnellement un employé, je ne pense pas que ça soit le rôle d'un DP (hormis cas particulier, par exemple licenciement). En tous cas, nous, on ne le fait pas. On revendique forcément la promotion interne plutôt qu'un recrutement externe, mais on n'appuie personne pour tel ou tel poste.


---------------
OtObOxBlOg - - - Etre seul à avoir tort  c'est plus difficile, mais c'est bien plus beau que d'avoir raison avec une bande de cons
n°16198830
Xeen
Posté le 17-09-2008 à 19:44:32  profilanswer
 

Umh ok pour l'employé. En tout cas on doit être à ses côté en tant que témoins.. si la personne nous le demande. Donc j'irais jouer mon rôle d'ingénue qui pose les mauvaises questions.

 

Changer les statuts ; c'est le patron qui l'a dit. Nous on tient à changer absolument de convention collective. Ça avantagerait tout le monde. On est sous euh.. (punaise j'ai peur de l'écrire, on va me reconnaître) exemple ; la CC "boulangerie", et en fait pour de vrai on s'occupe des "caisses enregistreuses". Tu vois la nuance ?
Mais comme il y a - dixit lui - trop de métiers différents dans notre entreprise, on peut pas changer les statuts. Commerciaux, techniciens, télépro... Tu vois, il nous cause on pige que dalle, on avale presque tout, en hochant la tête. Vraiment, c'est affligeant...  
Puis le prétexte numéro deux, c'est une histoire de zone franche, de scinder les groupes de travail - et là on ne suit plus du tout.

 

Euh, sinon, j'ai oublié de répondre ; on se tape d'être "reconnus" (enfin pour ma voix). A vrai dire si j'avais le choix... je prendrais mes cliques et - aloha.
Ce qui est important c'est de se dire que tout ce temps passé à œuvrer pour ces aménagements ne soit pas gâché vainement, tu vois ?
Ensuite, ne pas se faire reprocher d'être inutile par les collègues dépités, c'est bonus. Ils ont raison d'avoir les nerfs.
C'comme les histoires d'amour, au départ on est super enthousiastes, on croit pouvoir tout supporter et remonter la pente allègrement, on s'prend des petits baffes, puis des gros coups de taloche, on continue, joie, espoir, mais arrive le moment tant redouté ou on se dit qu'en fait on s'est fait avoir quelque part.
Le constat de notre délégation c'est ça ; tout ça pour ça - et dans quel état on sort de là au final ? L'estime de soi plate comme une crêpe.
Ça bouffe le moral ces histoires.
J'vais retourner dans le sujet "dépression" un de ces jours. et j'embarque mes deux compères élus, dans mes bagages.

 

En tout cas merci, mais euh désolée pour le côté psy, t'étais pas là pour ça  [:xeen]

 


Message édité par Xeen le 17-09-2008 à 19:45:47
n°16198957
otobox
Maison fondée en 2005
Posté le 17-09-2008 à 20:00:16  profilanswer
 

Je t'en pris ;)
 
C'est pour ca qu'il faut que tu rencontre un syndicat. Tu seras formé à savoir quoi répondre à ton patron au lieu de

Citation :

il nous cause on pige que dalle, on avale presque tout, en hochant la tête

Ca va vous remotiver tous les trois. Et pourquoi pas monter ensuite votre section syndicale au sein de votre boite ? Le délégué syndical pourra participer au NAO d'une façon beaucoup plus efficace.
Bon courage !


---------------
OtObOxBlOg - - - Etre seul à avoir tort  c'est plus difficile, mais c'est bien plus beau que d'avoir raison avec une bande de cons
n°16242484
Xeen
Posté le 22-09-2008 à 19:48:51  profilanswer
 

Bonjour OtObOx !
Ca gaze ?  :sol:

 

On se croirait dans mes mps, je n'ai que toi comme interlocuteur  :o

 

Enfin, si ça peut être utile à quelqu'un autant poser les questions ici, hé.

 

Bon voilà, maintenant y'a le patron qui essaie de pousser à bout la personne dont je parlais plus haut, en lui refusant des demi-journées de congés.
La loi dit qu'il ne peut refuser trois fois d'affilée, dans mes souvenirs ; cependant, lorsque c'est un cas de force majeure (un enfant qui ne peut être gardé ce jour là) il a le droit d'agir ainsi ?
J'ai l'impression qu'il cherche à ce que cette personne soit poussée à la faute, en s'absentant pour d'autres raisons... que faire ? On intervient ? On fait tampon ? On se transforme en punching-ball pour que le salarié s'en prenne moins dans la figure ?

 

C'est évidemment délicat, car c'est ce même employé nous a demandé de le représenter, il y a quelques jours.
Nous lui avons conseillé de parler à son supérieur hiérarchique de ses doléances, mais ça s'est très mal passé...

 

Les délégués du personnels ne peuvent pas se transformer en zorro, on a bien compris.
On est pas censés défendre la veuve et l'hor..  euh.. les autres salariés ? On sert à quoi ?

 

En fait j'ai trouvé.
On sert à projeter l'image d'un patron qui englobe une "sorte" de "politique sociale" dans la gestion de ses "ressources humaines"  :sol:

Message cité 1 fois
Message édité par Xeen le 22-09-2008 à 19:50:35
n°16253582
otobox
Maison fondée en 2005
Posté le 23-09-2008 à 21:44:40  profilanswer
 

Xeen a écrit :

Bonjour OtObOx !
Ca gaze ?  :sol:  
 
On se croirait dans mes mps, je n'ai que toi comme interlocuteur  :o  
 
Enfin, si ça peut être utile à quelqu'un autant poser les questions ici, hé.
 
Bon voilà, maintenant y'a le patron qui essaie de pousser à bout la personne dont je parlais plus haut, en lui refusant des demi-journées de congés.  
La loi dit qu'il ne peut refuser trois fois d'affilée, dans mes souvenirs ; cependant, lorsque c'est un cas de force majeure (un enfant qui ne peut être gardé ce jour là) il a le droit d'agir ainsi ?  
J'ai l'impression qu'il cherche à ce que cette personne soit poussée à la faute, en s'absentant pour d'autres raisons... que faire ? On intervient ? On fait tampon ? On se transforme en punching-ball pour que le salarié s'en prenne moins dans la figure ?
 
C'est évidemment délicat, car c'est ce même employé nous a demandé de le représenter, il y a quelques jours.
Nous lui avons conseillé de parler à son supérieur hiérarchique de ses doléances, mais ça s'est très mal passé...
 
Les délégués du personnels ne peuvent pas se transformer en zorro, on a bien compris.
On est pas censés défendre la veuve et l'hor..  euh.. les autres salariés ? On sert à quoi ?
 
En fait j'ai trouvé.
On sert à projeter l'image d'un patron qui englobe une "sorte" de "politique sociale" dans la gestion de ses "ressources humaines"  :sol:  


 
Les autres peuvent intervenir, soit pour dire que je me trompe, soit pour préciser un point que j'aurais mal défini...
 
Tu peux toujours conseiller le salarié "en sous-main", c'est à dire avoir potassé la loi + CC + jurisprudence sur le point que tu décris (absence imprévue). Vérifie qui est dans son bon droit ;) Ensuite, tu pourras faire pression en t'appuyant sur des choses concretes et pas des "je pense" ou "je crois". Dans ces cas là, il vaut mieux être sûr de soi !
Encore une fois, si tu ne l'es pas, une assistance juridique d'un syndicat peut te venir en aide ! D'où l'intérêt de se syndiquer ! (désolé si je te répète cela, mais en même temps, tu remarqueras que je ne te pousse vers aucun syndicat précis ! ).


---------------
OtObOxBlOg - - - Etre seul à avoir tort  c'est plus difficile, mais c'est bien plus beau que d'avoir raison avec une bande de cons
n°16264945
5eme colon​ne
Posté le 24-09-2008 à 22:24:50  profilanswer
 

bonsoir,  
Juste un complément d'information : les représentants du personnel peuvent suivre des formations sur le rôle d'un élu, par des organismes très compétents. Ces formations définissent parfaitement, les rôles, droits et limites du champ d'actions.... Ces formations sont prises en charge par le budget de fonctionnement de la DUP.
A faire en début de mandat, généralement. Pas besoin d'être syndiqué.

n°16265325
otobox
Maison fondée en 2005
Posté le 24-09-2008 à 22:56:13  profilanswer
 

5eme colonne a écrit :

bonsoir,
Juste un complément d'information : les représentants du personnel peuvent suivre des formations sur le rôle d'un élu, par des organismes très compétents. Ces formations définissent parfaitement, les rôles, droits et limites du champ d'actions.... Ces formations sont prises en charge par le budget de fonctionnement de la DUP.
A faire en début de mandat, généralement. Pas besoin d'être syndiqué.

 

C'est vrai, mais si la personne n'est pas syndiquée, quel organisme de formation choisir ? Celui proposé par le patron ? Un organisme chapeauté par le médef ?
A mon avis, une formation faite par un organisme syndical est plus efficace ! De plus, tu as un suivi après ton stage, tu n'es pas laché seul devant le patron de ta boite !


Message édité par otobox le 24-09-2008 à 22:57:42

---------------
OtObOxBlOg - - - Etre seul à avoir tort  c'est plus difficile, mais c'est bien plus beau que d'avoir raison avec une bande de cons
n°16267624
5eme colon​ne
Posté le 25-09-2008 à 08:20:50  profilanswer
 

Ne t'affole pas ! Il y a plein de sociétés qui forment les DUP, CE... ( Alinéa par exemple....) Des pubs arrivent aussi, enfin normalement, dans la boite aux lettres des DUP, CHSCT... Une recherche simple sur Internet te permettra de trouver des organismes sérieux. Il y a des suivis après stage de formations.  
Tu peux choisir, pour démarrer : rôle et missions du CE... et la fois suivante prendre une formation financière : étude du bilan, droit d'alerte etc...

n°16269870
Xeen
Posté le 25-09-2008 à 13:17:23  profilanswer
 

Encore faudrait-il qu'on aie une boîte aux lettres  :o

 

L'inspection du travail m'en a parlé effectivement. C'est difficile pour nous, on manque de temps et nos plannings sont over-bouclés.
Puis il y a cette histoire de CHST, on est censés y participer, aussi...

 

Tiens dites, qui reçoit les cartes d'électeurs des prud'hommes ?
Ça a un rapport avec le fait que je sois déléguée, ou c'est pur hasard ?

 

Message cité 1 fois
Message édité par Xeen le 25-09-2008 à 13:17:31
n°16273115
5eme colon​ne
Posté le 25-09-2008 à 17:51:08  profilanswer
 

Quels salariés peuvent voter aux élections prud'hommales ?Pour voter, vous devez remplir 3 conditions :
 
Etre âgé de 16 ans minimum ;  
Exercer au 28 décembre 2007 une activité professionnelle relevant du droit du travail français, y compris être en apprentissage
Ne pas être privés de vos droits civiques
Il faut par ailleurs que vous soyez inscrit sur les listes électorales prud’homales.
 
Vous pouvez voter aux élections prud’homales si vous avez un contrat de travail de droit privé, même si celui-ci est suspendu (congés payés, arrêt maladie, congé maternité…).
 
Comment participer aux élections du 3 décembre 2008 ?
Vous êtes inscrit automatiquement sur les listes électorales, que vous soyez salarié d’une entreprise ou salarié d’un particulier employeur. Les informations vous concernant sont collectées via les déclarations sociales envoyées par les employeurs. Ces déclarations sont une obligation légale et elles intègrent, pour chaque salarié, les données prud’homales nécessaires à l’inscription sur les listes électorales à savoir le collège, la section et la commune d’inscription.  
Vous votez en général dans un bureau de vote près de votre lieu de travail. Les employés de maison votent, quant à eux, dans un bureau proche de leur domicile.
Le numéro et l’adresse du bureau de vote dans lequel vous devez voter, ainsi que le collège et la section sont indiqués sur votre carte électorale prud’homale.
 
Vous pouvez aussi voter par correspondance. Vous recevrez à votre domicile tout le matériel pour voter. Il vous suffit de mettre votre bulletin dans l’enveloppe que vous recevrez à votre domicile ainsi que votre carte d’électeur signée.
 
 :sweat: (je ne sais pas encore mettre des liens, mais il y a un site qui s'appelle Elections Prudhommes 2008 et qui dépend du Ministère.) qui est très bien fait et dont j'ai extrait les infos ci-dessus (leur style est meilleur que le mien).
 
 :) Pour la boite aux lettres : le CE peut l'acheter. Ca permet aussi aux personnes débordées de glisser des messages à votre attention....
 
 :) Pour tes  plannings surbookés, je connais. Votre employeur doit vous laisser prendre vos 20 h de délégation par mois. Les réunions plénières mensuelles n'entrent pas dans ces 20 h.  
Préviens ton employeur suffisamment à l'avance pour qu'il puisse te remplacer ou s'organiser. Les plannings c'est lui qui les fait ? Alors c'est son problème de te remplacer.  
 
 :) Le CHSCT est une émanation du CE. C'est à dire que soit les mêmes membres du CE font aussi partie du CHSCT, soit d'autres personnes déposent une candidature auprès du CE et le CE choisit. 20 h maxi de délégation+ réunion plénières trimestrielles.
 
Autre site sympa : juritravail.com
 

mood
Publicité
Posté le   profilanswer
 

 Page :   1  2  3  4  5
Page Précédente

Aller à :
Ajouter une réponse
  FORUM HardWare.fr
  Discussions
  Société

  Vous êtes délégué du personnel ?

 

Sujets relatifs
Mon témoignage personnelRecruter un graphiste pour un projet personnel
Logêka, mon engagement personnelun renseignement a titre personnel sur le courant...
Apropos des vigiles et du personnel de sécurité en grande surfaceAir scooter: Helicoptère personnel ?
Qualité de service clientele avec personnel Norautocréation d'une SARL, pret personnel ou professionnel ?
Un ministre délégué, est -il un vrai ministre?Vol de materiel personnel en entreprise : quels recours ?
Plus de sujets relatifs à : Vous êtes délégué du personnel ?


Copyright © 1997-2018 Hardware.fr SARL (Signaler un contenu illicite / Données personnelles) / Groupe LDLC / Shop HFR