Forum |  HardWare.fr | News | Articles | PC | Prix | S'identifier | S'inscrire | Shop Recherche
1919 connectés 

 


 

Votre voyance inspirée de votre bol de chocapic pour fin Juillet :
Sondage à 2 choix possibles.




Attention si vous cliquez sur "voir les résultats" vous ne pourrez plus voter
Les invités peuvent voter

 Mot :   Pseudo :  
  Aller à la page :
 
 Page :   1  2  3  4  5  ..  13821  13822  13823  ..  14041  14042  14043  14044  14045  14046
Auteur Sujet :

[POGNON] ═╗ Le Topic Bourse ╔═ En août le taulier est out

n°63205938
devil may ​cry
Posté le 14-06-2021 à 18:51:52  profilanswer
 

Reprise du message précédent :

Scipion8 a écrit :


Justement, non : la thèse, c'est que le jeune privilégié asiatique ou africain va zapper la phase "j'accumule et je pollue comme un gros porc" (aka les 30 Glorieuses), pour passer directement à un mode plus digital, immatériel, écolo, intelligent. Le Japon et même la Chine sont d'ailleurs plus avancés dans la digitalisation de leur économie. Même en Afrique, l'adoption du mobile money est plus rapide qu'en Europe.

 

C'est une erreur à mon avis de penser à l'inévitable boboïsation du monde comme un phénomène uniquement occidental. Avec les réseaux, la jeunesse dorée du monde entier partage les mêmes valeurs, i.e. la préférence pour l'immatériel, l'expérience plutôt que l'accumulation, la consommation éco-responsable etc.


Là c'est ta vision... Moi c'est pas ce que je vois. Plus on part de bas et plus on achète des trucs inutiles dès qu'on a un peu de thune, le but c'est qu'on montre que maintenant on a les moyens. Les réseaux sociaux amplifient au contraire ce phénomène... Greta elle intéresse pas les pauvres ou nouveaux riches, sorry  :hello:

Message cité 2 fois
Message édité par devil may cry le 14-06-2021 à 18:52:13
mood
Publicité
Posté le 14-06-2021 à 18:51:52  profilanswer
 

n°63205951
7_Papa
mindfu(ll)ck
Posté le 14-06-2021 à 18:53:11  profilanswer
 

La boboisation se fait souvent apres avoir comblé les besoins de base type 30 glorieuses (machine à laver pour bobonne pour reprendre l'expression de notre ami scipion).


---------------
"Faites ce que vous pouvez, avec ce que vous avez, là où vous êtes"
n°63205961
Slyde
A l'affut.
Posté le 14-06-2021 à 18:55:21  profilanswer
 

Scipion8 a écrit :


Si l'euphorie consumériste se fait sur fond de (i) slack important sur le marché du travail (c'est toujours le cas pour le moment aux USA et en Europe), (ii) compétition accrue entre fournisseurs de biens & services (mise en concurrence directe via la digitalisation / uberisation) et flexibilité croissante du travail (aka baisse des protections des travailleurs), (iii) réorientation des modes de consommation vers l'immatériel (culture, digital), l'expérience plutôt que le produit, l'éco-responsable vs le polluant, (iv) peu / pas de contraintes logistiques / matérielles dans ce nouvel environnement de consommation (bon, là il y a une contrainte temporaire sur les semi-conducteurs), (v) progrès technologiques (e.g. SaaS) permettant des gains continus de productivité etc. (i.e. la continuation de tendances structurelles fortes en place depuis des années), alors elle n'est pas forcément génératrice d'une forte inflation.
 
Mais bon, on ne vit pas dans le même monde : moi je crois très fort à une boboïsation du monde, où le consommateur de demain ressemblera à Greta, digitale, éthique, nomade et écolo, freelance sur Fiverr avec un complément de revenus sur Twitch, alors que la majorité ici est restée bloquée en 1950, avec un consommateur type gros beauf, syndiqué avec CDI dans la même boite depuis 30 ans, qui conduit sa grosse bagnole polluante la clope au bec pour aller acheter au Sears une grosse machine à laver à sa grosse femme dans sa grosse maison. Le risque inflationniste n'est forcément pas le même dans ces 2 mondes. Dans le second monde, une euphorie consumériste a plus de chances d'être inflationniste que dans le premier.
 
Evidemment, dans une optique boursière, c'est moi qui ai raison, puisqu'il s'agit d'évaluer les cash-flows futurs, et non passés.


 
Tu as une mauvaise représentation des gens d'ici. Ils ont plutôt troqué le SUV contre les vols low cost pour aller un peu partout en europe ou plus loin, et les clopes et les machines encombrantes par un malinphone à la mode pour aller ici.
 
(Et c'est moche de tacler Dante :/)

n°63205968
Slyde
A l'affut.
Posté le 14-06-2021 à 18:56:42  profilanswer
 

devil may cry a écrit :


Là c'est ta vision... Moi c'est pas ce que je vois. Plus on part de bas et plus on achète des trucs inutiles dès qu'on a un peu de thune, le but c'est qu'on montre que maintenant on a les moyens. Les réseaux sociaux amplifient au contraire ce phénomène... Greta elle intéresse pas les pauvres ou nouveaux riches, sorry  :hello:


 
Non non ça va merci [:tim_coucou:2]

n°63205992
arkeod
Lurkeur since '01
Posté le 14-06-2021 à 18:58:54  profilanswer
 

Ca va en faire des toasts aux avocats tout ça.

n°63206010
Cobra84
Posté le 14-06-2021 à 19:02:45  profilanswer
 

vous en pensez quoi de l'IPO d'OVH ?


---------------
Dans l'espace, boire ou piloter, il faut choisir. Si t'es bourré, met le pilote automatique.
n°63206040
ponzi
Posté le 14-06-2021 à 19:06:55  profilanswer
 

cascayunga a écrit :

C'est marrant comme on voit le CAC nous mettre en pièces depuis le début de l'année, et ça semble venir à l'idée de personne de prendre un ETF CAC :D
La confiance règne :o


 [:sardinelorano:6]  
Perso en LVC (CAC levier X2) depuis l ouverture de mon CTO Degiro début mai, puis stop et transfert en CAC levier x15 depuis début juin. Initialement 6% de mes actifs financiers investis soit 1300€. Maintenant je dois être à +30% du le CTO.
 
Cet outil coûte très cher. Par exemple aujourd'hui je n' ai pris que 12x l augmentation du CAC. La dernière fois quand ça baissait, le multiplicateur était > à 15 [:teamfive94:7]
 
Néanmoins je trouve cet outil vraiment intéressant en cas de conviction de nette tendance haussière.
 
J envisage également d'augmenter mes liquidités a environ 10% afin de mitrailler la zone basse du CAC avec ce levier en cas de correction majeur ou crack.  
 
Pour conclure, la difficulté va être de sortir au bon moment. Je n exclue pas de débrayer en levier X2 (LVC) si j ai trop de doutes. Si on continue uniquement sur la rengaine de l inflation, je pense maintenir car je pense que 1) la croissance d'activité lié au deconfiment pèsera plus 2) les BC vont gérer la situation afin de ne pas pénaliser la solvabilité des États : les taux d intérêts réels vont rester bas [:tahitiflo2]

n°63206061
evildeus
Posté le 14-06-2021 à 19:09:45  profilanswer
 

crashray a écrit :

ATH sur tous les supports [:yoann riou:10]
 [:yann39] PEA
 [:yann39] PEA/PME
 [:yann39] AV Boursorama
 [:yann39] Gains en €
 [:yann39] Gains en %


Idem il y a que le CTO qui manque d’un Touafik

n°63206082
Karma-desi​gn
Posté le 14-06-2021 à 19:12:50  profilanswer
 

ATH ici aussi, sans grande flamboyance.
Club 116 en pétro-monnaie.

n°63206112
evildeus
Posté le 14-06-2021 à 19:15:54  profilanswer
 

+0.5% sur PEA et + 1% sur CTO je prends :sol:

mood
Publicité
Posté le 14-06-2021 à 19:15:54  profilanswer
 

n°63206154
rambuteau
Posté le 14-06-2021 à 19:22:17  profilanswer
 

Cobra84 a écrit :

vous en pensez quoi de l'IPO d'OVH ?


Je compte y participer. Je mettrai les dividendes d'OVH dans ma comptabilité personnelle en déduction de mes factures de noms de domaine.
 
Et cela rejoindra ma ménagerie de bouses françaises composée pour l'instant de Sodexo, Mauna Kea Technology, Europcar, JC Decaux et Danone.

n°63206157
kokola
Floutch
Posté le 14-06-2021 à 19:22:53  profilanswer
 

Idem ici, tout vert :)

 

Achat de 40 COFACE sur le PEA

 

Arrivée de la prime sur le PEE et mis sur le fond le moins foireux (4k€)

 

Arbitrage AV vers du All Country

 

Même mon demi ETH est en PV


---------------
Viendez tous jouer au JDD :D
n°63206165
Scipion8
Posté le 14-06-2021 à 19:24:33  profilanswer
 

devil may cry a écrit :

Là c'est ta vision... Moi c'est pas ce que je vois. Plus on part de bas et plus on achète des trucs inutiles dès qu'on a un peu de thune, le but c'est qu'on montre que maintenant on a les moyens. Les réseaux sociaux amplifient au contraire ce phénomène... Greta elle intéresse pas les pauvres ou nouveaux riches, sorry  :hello:


La consommation aux fins d'affichage et d'affirmation visible d'une position sociale va forcément être influencée par le système de valeurs dominant. Entre le gros biais m'as-tu-vu (les trucs chers qui brillent - qui a connu son apogée dans les années 1980) et le virtue signalling écolo/éthique (on n'en est qu'au début), je parie sur le second. Et c'est ce qu'il me semble voir à l'observation des bobos parisiens, échantillon représentatif de l'Humanité future. On peut consommer du luxe responsable, hein, genre des carrés Hermès recyclables, de l'artisanat africain avec un logo Louis Vuitton... c'est l'avenir, à mon avis.

7_Papa a écrit :

La boboisation se fait souvent apres avoir comblé les besoins de base type 30 glorieuses (machine à laver pour bobonne pour reprendre l'expression de notre ami scipion).


Je ne crois pas. Il n'y a plus de bobonne, elle a disparu. Le changement de mode de consommation se fait aussi sur fond de nomadisme sexuel et social. Tu n'as plus rien à acheter à bobonne ; le couple, la famille, c'est so 20e siècle. Maintenant tu jongles avec des relations variées et complexes, du genre tu vis seul, en ayant une relation open avec ta sweetheart tout en ayant 2 FWB à côté et une fille que t'aimes bien sur OnlyFans. Forcément ce n'est pas du tout le même mode de consommation. Je fais une étude de marché assez poussée ici à Washington DC (bon point d'observation aussi, c'est démocrate à 92%, très LGBTQ friendly). La grande mode sur les applis c'est ENM (ethical non monogamous). Pas évident de trouver une femme pas bi (même si je n'ai rien contre). (J'ai survécu à un date avec une démocrate déchaînée hier, tout en ayant avoué que j'étais plutôt conservateur... pas évident)

 

L'avenir, c'est une cellule familiale décomposée, instable, aux contours imprécis et mouvants, avec des individus au bout du compte complètement seuls et comblant cette solitude par une consommation qui ne ressemble plus du tout à celle de Papa/Maman.

Slyde a écrit :

Tu as une mauvaise représentation des gens d'ici. Ils ont plutôt troqué le SUV contre les vols low cost pour aller un peu partout en europe ou plus loin, et les clopes et les machines encombrantes par un malinphone à la mode pour aller ici.

 

(Et c'est moche de tacler Dante :/)


Je ne parle pas du mode de consommation des gens d'ici (je ne crois pas qu'il soit très différent du mien - en gros c'est une population en voie de boboïsation plus ou moins avancée), mais de leur perception du consommateur moyen.

 

Pour une raison que j'ignore, le ptit jeune qui débute en bourse et débarque ici à 22 ans se précipite sur Total, parce que le pétrole c'est l'avenir et que le dividende est bon. Ensuite il se passionne pour les débats sur l'énergie (Jancovici). Puis il voit des pénuries de matières premières et de l'inflation partout... Ensuite il découvre le value, et il se passionne pour les yaourts, les céréales et les boîtes de conserve : il ajoute Danone, Graines Voltz et Bonduelle à sa ligne Total. Et bien sûr Renault, parce qu'elle n'est "pas chère" (elle n'est JAMAIS chère, c'est bien ça le problème).

 

Alors que tout ça, c'est le monde d'avant, c'est fini depuis longtemps. Je suis généralement l'un des premiers à dénicher des pépites SaaS, alors que j'ai un niveau IT bien inférieur à la moyenne ici...

 

Honnêtement je ne comprends pas, hein, je pense que c'est peut-être dû à un biais psychologique inconscient, du type : je commence à gagner de l'argent -> je deviens comme Papa -> je vais acheter des entreprises dont Papa est client. Mais la bourse c'est acheter l'avenir, pas le passé...

Message cité 6 fois
Message édité par Scipion8 le 14-06-2021 à 19:33:21

---------------
ATTENTION : j'investis de façon très diversifiée dans des actions de qualité, sur le très long terme. Je m'inspire des conseils de Buffett, Munger, Bogle et Lynch. Je suis plutôt optimiste. DON'T TRY THIS AT HOME !
n°63206228
Slyde
A l'affut.
Posté le 14-06-2021 à 19:32:02  profilanswer
 

Scipion8 a écrit :


 
L'avenir, c'est une cellule familiale décomposée, instable, aux contours imprévis et mouvants, avec des individus au bout du compte complètement seuls et comblant cette solitude par une consommation qui ne ressemble plus du tout à celle de Papa/Maman.


 
L'avenir pour moi c'est le radinisme volontaire (par convictions ancrées)... ou forcé.

n°63206302
Drizzt
Posté le 14-06-2021 à 19:40:55  profilanswer
 

Scipion8 a écrit :


La consommation aux fins d'affichage et d'affirmation visible d'une position sociale va forcément être influencée par le système de valeurs dominant. Entre le gros biais m'as-tu-vu (les trucs chers qui brillent - qui a connu son apogée dans les années 1980) et le virtue signalling écolo/éthique (on n'en est qu'au début), je parie sur le second. Et c'est ce qu'il me semble voir à l'observation des bobos parisiens, échantillon représentatif de l'Humanité future. On peut consommer du luxe responsable, hein, genre des carrés Hermès recyclables, de l'artisanat africain avec un logo Louis Vuitton... c'est l'avenir, à mon avis.


 

Scipion8 a écrit :


Je ne crois pas. Il n'y a plus de bobonne, elle a disparu. Le changement de mode de consommation se fait aussi sur fond de nomadisme sexuel et social. Tu n'as plus rien à acheter à bobonne ; le couple, la famille, c'est so 20e siècle. Maintenant tu jongles avec des relations variées et complexes, du genre tu vis seul, en ayant une relation open avec ta sweetheart tout en ayant 2 FWB à côté et une fille que t'aimes bien sur OnlyFans. Forcément ce n'est pas du tout le même mode de consommation. Je fais une étude de marché assez poussée ici à Washington DC (bon point d'observation aussi, c'est démocrate à 92%, très LGBTQ friendly). La grande mode sur les applis c'est ENM (ethical non monogamous). Pas évident de trouver une femme pas bi (même si je n'ai rien contre). (J'ai survécu à un date avec une démocrate déchaînée hier, tout en ayant avoué que j'étais plutôt conservateur... pas évident)
 
L'avenir, c'est une cellule familiale décomposée, instable, aux contours imprécis et mouvants, avec des individus au bout du compte complètement seuls et comblant cette solitude par une consommation qui ne ressemble plus du tout à celle de Papa/Maman.


 
Si tu veux dire que l'avenir c'est ne pas avoir d'enfants, tu veux dire que l'avenir c'est l'extinction ?
 
Je pense que ce raisonnement est complètement biaisé - et heuresement. Je sais pas quel est ton entourage, mais on est très loin de ta description dans la réalité.

Message cité 1 fois
Message édité par Drizzt le 14-06-2021 à 19:42:45
n°63206339
Hardtek
Pompélup
Posté le 14-06-2021 à 19:45:38  profilanswer
 

Cobra84 a écrit :

vous en pensez quoi de l'IPO d'OVH ?


C'est chaud :/


---------------
- Is that a gun in your pocket or are you just glad to see me ? -
n°63206369
Scipion8
Posté le 14-06-2021 à 19:49:14  profilanswer
 

Drizzt a écrit :

Si tu veux dire que l'avenir c'est ne pas avoir d'enfants, tu veux dire que l'avenir c'est l'extinction ?


Pas forcément, je pense juste qu'on est en pleine transition démographique, avec une baisse inévitable de la population en Occident, en Chine et au Japon (compensée partiellement par l'immigration), compte tenu des taux de fécondité désormais très inférieurs au niveau de renouvellement de la population. Et de plus en plus de pays passent au-dessous de ce seuil : Brésil, Vietnam, Turquie, Bangladesh... ça va avoir forcément de grandes conséquences économiques, politiques et sociales. Cette baisse du taux de fécondité reflète un choix plus ou moins conscient d'un parcours purement individuel (carrière, jouissance par la consommation etc.) au détriment de la construction durable (et forcément contraignante) d'une famille. (Sans parler du discours écolo-collapso qui culpabilise désormais le fait d'avoir des enfants.)

 

C'est l'une des raisons pour lesquelles je ne crois pas à un retour durable de l'inflation, de même que je ne m'inquiète pas des risques d'incendie dans une forêt détrempée par la pluie.

Message cité 1 fois
Message édité par Scipion8 le 14-06-2021 à 19:52:08

---------------
ATTENTION : j'investis de façon très diversifiée dans des actions de qualité, sur le très long terme. Je m'inspire des conseils de Buffett, Munger, Bogle et Lynch. Je suis plutôt optimiste. DON'T TRY THIS AT HOME !
n°63206483
n0b0dy
i'm a statistic
Posté le 14-06-2021 à 20:04:46  profilanswer
 

Cobra84 a écrit :

vous en pensez quoi de l'IPO d'OVH ?


 

Hardtek a écrit :


C'est chaud :/


 
Ouais ça sent le cramé un peu


---------------
(Tu) vas faire comme quelques autres énergumènes dans le passé: Faire comme si c'était moi qui était celui qui avait des "problèmes"
n°63206496
Pzu
Posté le 14-06-2021 à 20:07:36  profilanswer
 

Dans les IPO chaudes, je préfèrerais une IPO d'Onlyfans :o
On va pas s'mentir, le whoring c'est le futur.

n°63206647
Koolklem
Short levier 10
Posté le 14-06-2021 à 20:29:42  profilanswer
 

Pzu a écrit :

Dans les IPO chaudes, je préfèrerais une IPO d'Onlyfans :o
On va pas s'mentir, le whoring c'est le futur.


 
Ya plein de pétitions sur WSB pour ça  :o


---------------
We can stay retarded longer than they can stay solvent
n°63206659
Babouchka
You're no fun anymore
Posté le 14-06-2021 à 20:31:23  profilanswer
 

Colis Privé va faire un carton :o


---------------
HFR, the final frontier, where no troll has gone before
n°63206759
calculusdi​fferentius
Posté le 14-06-2021 à 20:43:17  profilanswer
 

kokola a écrit :

Idem ici, tout vert :)

 

Achat de 40 COFACE sur le PEA

 

Arrivée de la prime sur le PEE et mis sur le fond le moins foireux (4k€)

 

Arbitrage AV vers du All Country

 

Même mon demi ETH est en PV

 

C'est quoi ta thèse sur coface ? Je  regarde les assurances en ce moment donc ça m'intéresse


Message édité par calculusdifferentius le 14-06-2021 à 20:43:50

---------------
Savoir, c'est connaître l'inconnu
n°63206804
zeroz
Posté le 14-06-2021 à 20:49:08  profilanswer
 

Scipion8 a écrit :

La consommation aux fins d'affichage et d'affirmation visible d'une position sociale va forcément être influencée par le système de valeurs dominant. Entre le gros biais m'as-tu-vu (les trucs chers qui brillent - qui a connu son apogée dans les années 1980) et le virtue signalling écolo/éthique (on n'en est qu'au début), je parie sur le second. Et c'est ce qu'il me semble voir à l'observation des bobos parisiens, échantillon représentatif de l'Humanité future. On peut consommer du luxe responsable, hein, genre des carrés Hermès recyclables, de l'artisanat africain avec un logo Louis Vuitton... c'est l'avenir, à mon avis.


Je suis d'accord sur le ISR qui est l'avenir. J'ai hâte qu'un ETF World ISR soit dispo en PEA.
 
Par contre les bobos parisiens qui représentent l'Humanité future... [:clooney19] j'y crois pas du tout.
Ou alors plus un scénario façon Elysium où la population humaine s'est divisée en 2 catégories :

Citation :

XXIIe siècle. La Terre est rongée par la maladie, la pollution et la surpopulation ; la violence est omniprésente. La fraction la plus riche de la population s'est réfugiée au sein d'une station orbitale.


 
Donner internet (sans censure) et des voitures autonomes à une population ne la rend pas intelligente/éduquée/cultivée.
https://www.notre-planete.info/actu [...] -QI-Europe

Message cité 1 fois
Message édité par zeroz le 14-06-2021 à 21:23:46
n°63206814
Drizzt
Posté le 14-06-2021 à 20:50:00  profilanswer
 

Scipion8 a écrit :


Pas forcément, je pense juste qu'on est en pleine transition démographique, avec une baisse inévitable de la population en Occident, en Chine et au Japon (compensée partiellement par l'immigration), compte tenu des taux de fécondité désormais très inférieurs au niveau de renouvellement de la population. Et de plus en plus de pays passent au-dessous de ce seuil : Brésil, Vietnam, Turquie, Bangladesh... ça va avoir forcément de grandes conséquences économiques, politiques et sociales. Cette baisse du taux de fécondité reflète un choix plus ou moins conscient d'un parcours purement individuel (carrière, jouissance par la consommation etc.) au détriment de la construction durable (et forcément contraignante) d'une famille. (Sans parler du discours écolo-collapso qui culpabilise désormais le fait d'avoir des enfants.)
 
C'est l'une des raisons pour lesquelles je ne crois pas à un retour durable de l'inflation, de même que je ne m'inquiète pas des risques d'incendie dans une forêt détrempée par la pluie.


 
Donc tu prédis en somme un collapse total de la France à cause du système de repartition des retraites.
- personne n'acceptera de passer à la capitalisation
- augmenter l'immigration est politiquement impossible. De plus moralement - ça revient à délocaliser la production d'enfants ce qui est cynique au possible.


Message édité par Drizzt le 14-06-2021 à 20:51:44
n°63207057
PierreQuiR​ouIe
Posté le 14-06-2021 à 21:17:18  profilanswer
 

Team Scipion, comme souvent.

 

Avec une atténuation : je ne pense pas que le "monde d'avant" est vraiment fini, je pense que c'est la création de richesse qui est finie dans ces secteurs.

 

On va continuer à polluer, mais on ne va pas pouvoir faire des milliards en niquant ouvertement la nature et les populations. On voit déjà avec l'ESG que ça devient haram d'investir dans de la grosse industrie qui tue des bébés phoques. Pour les autres, les marges vont être de plus en plus bouffées par la compensation des externalités négatives. À l'inverse, des marges de 90%, c'est juste la norme quand on vend des œuvres immatérielles, des persona, du "luxe" made in pays pauvres, des NFT à la con ou des algues séchées.

 

Sur le plan boursier, la dichotomie n'est pas aussi tranchée. Il y a beaucoup de communication, d'hypocrisie et des critères ESG mal définis ou changeants. Toujours est-il que l'orientation à avoir si on veut capter la valeur du monde qui vient me semble assez claire.


---------------
Mon portefeuille
n°63207079
cascayunga
Posté le 14-06-2021 à 21:19:20  profilanswer
 

Pzu a écrit :

Dans les IPO chaudes, je préfèrerais une IPO d'Onlyfans :o
On va pas s'mentir, le whoring c'est le futur.


Xvideos, vu leur fréquentation, ils auraient peut-être pas l'air ridicules dans la tech française :D

n°63207183
Drizzt
Posté le 14-06-2021 à 21:28:08  profilanswer
 

PierreQuiRouIe a écrit :

Team Scipion, comme souvent.
 
Avec une atténuation : je ne pense pas que le "monde d'avant" est vraiment fini, je pense que c'est la création de richesse qui est finie dans ces secteurs.  
 
On va continuer à polluer, mais on ne va pas pouvoir faire des milliards en niquant ouvertement la nature et les populations. On voit déjà avec l'ESG que ça devient haram d'investir dans de la grosse industrie qui tue des bébés phoques. Pour les autres, les marges vont être de plus en plus bouffées par la compensation des externalités négatives. À l'inverse, des marges de 90%, c'est juste la norme quand on vend des œuvres immatérielles, des persona, du "luxe" made in pays pauvres, des NFT à la con ou des algues séchées.  
 
Sur le plan boursier, la dichotomie n'est pas aussi tranchée. Il y a beaucoup de communication, d'hypocrisie et des critères ESG mal définis ou changeants. Toujours est-il que l'orientation à avoir si on veut capter la valeur du monde qui vient me semble assez claire.


 
Je suis désolé mais les cryptos contredisent tout ça.
 
Le ratio pollution / utilité des crypto explose tout le reste, et pourtant.

Message cité 1 fois
Message édité par Drizzt le 14-06-2021 à 21:29:33
n°63207226
Cobra84
Posté le 14-06-2021 à 21:32:29  profilanswer
 

n0b0dy a écrit :


 
Ouais ça sent le cramé un peu


 
désolé mais moi qui ai perdu une entreprise dans les flammes, il y a longtemps, j’apprécie pas du tout ton humour


---------------
Dans l'espace, boire ou piloter, il faut choisir. Si t'es bourré, met le pilote automatique.
n°63207270
PierreQuiR​ouIe
Posté le 14-06-2021 à 21:37:03  profilanswer
 

Drizzt a écrit :

 

Je suis désolé mais les cryptos contredisent tout ça.

 

Le ratio pollution / utilité des crypto explose tout le reste, et pourtant.


Ça fait partie des hypocrisies du monde actuel (nous ne sommes pas encore demain :o) avec Musk en tête d'affiche. À long terme, je parie que le bitcoin ne sera pas la crypto qui va s'imposer (du moins, si on ne trouve pas un moyen de lui faire consommer moins d'énergie).


---------------
Mon portefeuille
n°63207900
n0b0dy
i'm a statistic
Posté le 14-06-2021 à 22:25:47  profilanswer
 

Cobra84 a écrit :


 
désolé mais moi qui ai perdu une entreprise dans les flammes, il y a longtemps, j’apprécie pas du tout ton humour


Molette, bl, ce que tu veux.  [:yeah]  
 
Le potentiel comique est la, et il sera exploité.  [:ogratte:4]


---------------
(Tu) vas faire comme quelques autres énergumènes dans le passé: Faire comme si c'était moi qui était celui qui avait des "problèmes"
n°63208359
Scipion8
Posté le 14-06-2021 à 23:02:18  profilanswer
 

zeroz a écrit :

Ou alors plus un scénario façon Elysium où la population humaine s'est divisée en 2 catégories :

Citation :

XXIIe siècle. La Terre est rongée par la maladie, la pollution et la surpopulation ; la violence est omniprésente. La fraction la plus riche de la population s'est réfugiée au sein d'une station orbitale.



Je crois assez à un scénario de ce type, mais beaucoup moins pessimiste qu’un Elysium, au contraire.

 

Ce qu’on observe actuellement, c’est :

 

1) Une accélération de la destruction de l’environnement terrien (biodiversité en danger, dérèglement climatique plutôt sur les prévisions les plus pessimistes etc.)

 

2) Une accélération de la conquête martienne, avec les Chinois qui suivent de près les Américains (très impressionnant, je trouve), et des premiers essais encourageants par Perseverance pour produire de l’oxygène sur Mars à partir de CO2. On voit qu’une situation de vie sur Mars façon The Martian est de moins en moins irréaliste, à un horizon de 15-20 ans

 

A un horizon de quelques décennies (ou moins, selon Musk), on voit qu’on pourrait envisager un début de colonisation de Mars (avec plein de problèmes techniques, bien sûr, mais rien d’insurmontable). A la limite, on est peut-être mieux équipé technologiquement pour coloniser Mars que pour garder notre Terre vivable.

 

A long-terme peut-être que la solution pour que la Terre reste vivable consiste en une combinaison de (i) efficacité énergétique, consommation plus responsable etc. (l’axe principal aujourd’hui), (ii) transition démographique (c’est en cours), et (iii) déplacement d’une partie de l’activité économique vers une autre planète. (Bon, avant qu’une Greta galactique ne pousse des cris d’orfraie contre la pollution humaine de Mars : (i) y a rien là-bas et (ii) à l’échelle de l’univers la pollution humaine est une chiure de fourmi.)

 

On pourrait comparer cela avec la transition de l’activité démographique, économique et technologique de l’Europe (un peu fatiguée) vers l’Amérique (plus dynamique), aux 19e et 20e siècles. L’Humanité continue à avancer, mais avec un nouveau moteur moins fatigué. Tous les gens sans boulot, discriminés, mais aussi tous les winners du futur, se précipiteraient dans les shuttles pour commencer une nouvelle vie sur Mars. La Terre se transformerait peu à peu en économie musée, à la fois historique (un peu comme Venise, voire l'Italie dans son ensemble) et écologique (on laisserait la Nature reprendre son souffle), alors que le dynamisme économique serait sur Mars.

 

D’un point de vue boursier, c’est assez évident pour moi que la Terre est une valeur mature, de plus en plus une économie de rente, alors que Mars va émerger comme valeur de croissance et source de l’innovation. Mais c’est pas évident d’en tirer parti en bourse pour le moment, parce que tout ça, c’est quand même pas doummain la veille.

Message cité 3 fois
Message édité par Scipion8 le 14-06-2021 à 23:06:45

---------------
ATTENTION : j'investis de façon très diversifiée dans des actions de qualité, sur le très long terme. Je m'inspire des conseils de Buffett, Munger, Bogle et Lynch. Je suis plutôt optimiste. DON'T TRY THIS AT HOME !
n°63208404
Drizzt
Posté le 14-06-2021 à 23:08:58  profilanswer
 

Scipion8 a écrit :


Je crois assez à un scénario de ce type, mais beaucoup moins pessimiste qu’un Elysium, au contraire.
 
Ce qu’on observe actuellement, c’est :
 
1) Une accélération de la destruction de l’environnement terrien (biodiversité en danger, dérèglement climatique plutôt sur les prévisions les plus pessimistes etc.)
 
2) Une accélération de la conquête martienne, avec les Chinois qui suivent de près les Américains (très impressionnant, je trouve), et des premiers essais encourageants par Perseverance pour produire de l’oxygène sur Mars à partir de CO2. On voit qu’une situation de vie sur Mars façon The Martian est de moins en moins irréaliste, à un horizon de 15-20 ans
 
A un horizon de quelques décennies (ou moins, selon Musk), on voit qu’on pourrait envisager un début de colonisation de Mars (avec plein de problèmes techniques, bien sûr, mais rien d’insurmontable). A la limite, on est peut-être mieux équipé technologiquement pour coloniser Mars que pour garder notre Terre vivable.
 
A long-terme peut-être que la solution pour que la Terre reste vivable consiste en une combinaison de (i) efficacité énergétique, consommation plus responsable etc. (l’axe principal aujourd’hui), (ii) transition démographique (c’est en cours), et (iii) déplacement d’une partie de l’activité économique vers une autre planète. (Bon, avant qu’une Greta galactique ne pousse des cris d’orfraie contre la pollution humaine de Mars : (i) y a rien là-bas et (ii) à l’échelle de l’univers la pollution humaine est une chiure de fourmi.)
 
On pourrait comparer cela avec la transition de l’activité démographique, économique et technologique de l’Europe (un peu fatiguée) vers l’Amérique (plus dynamique), aux 19e et 20e siècles. L’Humanité continue à avancer, mais avec un nouveau moteur moins fatigué. Tous les gens sans boulot, discriminés, mais aussi tous les winners du futur, se précipiteraient dans les shuttles pour commencer une nouvelle vie sur Mars. La Terre se transformerait peu à peu en économie musée, à la fois historique (un peu comme Venise, voire l'Italie dans son ensemble) et écologique (on laisserait la Nature reprendre son souffle), alors que le dynamisme économique serait sur Mars.
 
D’un point de vue boursier, c’est assez évident pour moi que la Terre est une valeur mature, de plus en plus une économie de rente, alors que Mars va émerger comme valeur de croissance et source de l’innovation. Mais c’est pas évident d’en tirer parti en bourse pour le moment, parce que tout ça, c’est quand même pas doummain la veille.


 
Tu oublies qu'à la suite de toute colonisation suit une guerre d'indépendance, et que Mars ne fera pas défaut.

n°63208411
Ashkaran
C6 Addict
Posté le 14-06-2021 à 23:09:43  profilanswer
 

À suivre dans la prochaine saison de The Expanse [:tyberzann]


---------------
Perf Bourse des Frers POGNON|| Le Topic Bourse | Bijoux personnalisés
n°63208457
Pzu
Posté le 14-06-2021 à 23:17:44  profilanswer
 

Mon Ash' szûr  [:sadfrog62:1]  
Et n'oubliez pas de mettre un billet sur Amazon  [:fredmoul:1]  
 
Et deux billets s'ils relancent Stargate  [:sadfrog62:1]

n°63208460
Scipion8
Posté le 14-06-2021 à 23:17:58  profilanswer
 

Drizzt a écrit :

Tu oublies qu'à la suite de toute colonisation suit une guerre d'indépendance, et que Mars ne fera pas défaut.


Je n’ai pas oublié, j’y pense beaucoup. Effectivement, la colonisation de Mars posera un problème politique, puisque les colons voudront à raison vouloir se gouverner eux-mêmes, avec des préoccupations qui leur sont propres (l’approvisionnement en oxygène, les espèces de plantes qu’on peut faire pousser, regroupement familial, quotas et éligibilité des immigrants terriens, prix du ticket de shuttle vers la Terre etc. - un Terrien ne peut pas comprendre tout cela). Ce sera d’autant plus le cas quand on verra les premières générations de purs Martiens, i.e. born and raised sur Mars, qui n’auront plus l’attachement sentimental de leurs parents envers la planète-mère, la Terre.
 
A terme, on peut imaginer un risque de conflit avec la Terre, comme on l’a vu entre l’Angleterre et les colons américains à la fin du 18e siècle, avec de gros risques si les 2 côtés sont équipés en armes nucléaires ou pire.
 
Une solution à ce problème serait de répliquer sur Mars les divisions nationales / idéologiques qui existent sur Terre, comme les Chinois semblent vouloir le faire actuellement. Un genre de diviser pour régner. Mais je ne crois pas trop à cette solution.
 
Je crois plutôt à une relation mutuellement enrichissante entre Nouveau Monde et Vieux Monde, parfois avec de la compétition et des tensions, comme actuellement entre USA et Europe.

Message cité 1 fois
Message édité par Scipion8 le 14-06-2021 à 23:18:34

---------------
ATTENTION : j'investis de façon très diversifiée dans des actions de qualité, sur le très long terme. Je m'inspire des conseils de Buffett, Munger, Bogle et Lynch. Je suis plutôt optimiste. DON'T TRY THIS AT HOME !
n°63208486
Slyde
A l'affut.
Posté le 14-06-2021 à 23:23:09  profilanswer
 

[:manulelutin:5]  [:manulelutin:5]  [:manulelutin:5]

n°63208505
blueape
Posté le 14-06-2021 à 23:26:07  profilanswer
 

Scipion8 a écrit :


 Le changement de mode de consommation se fait aussi sur fond de nomadisme sexuel et social. Tu n'as plus rien à acheter à bobonne ; le couple, la famille, c'est so 20e siècle. Maintenant tu jongles avec des relations variées et complexes, du genre tu vis seul, en ayant une relation open avec ta sweetheart tout en ayant 2 FWB à côté et une fille que t'aimes bien sur OnlyFans. Forcément ce n'est pas du tout le même mode de consommation. Je fais une étude de marché assez poussée ici à Washington DC (bon point d'observation aussi, c'est démocrate à 92%, très LGBTQ friendly). La grande mode sur les applis c'est ENM (ethical non monogamous). Pas évident de trouver une femme pas bi (même si je n'ai rien contre). (J'ai survécu à un date avec une démocrate déchaînée hier, tout en ayant avoué que j'étais plutôt conservateur... pas évident)
 
L'avenir, c'est une cellule familiale décomposée, instable, aux contours imprécis et mouvants, avec des individus au bout du compte complètement seuls et comblant cette solitude par une consommation qui ne ressemble plus du tout à celle de Papa/Maman.


 
 :lol:  
 
C'est tellement progressiste, tellement woke, tellement naïf et déconnecté de toute réalité biologique et sociologique.  
 
C'est savoureux, j'adore  :D.  
 
Le comportement d'une infime minorité de bobo us, même si elle fait énormément de bruit il faut bien le reconnaitre.


Message édité par blueape le 14-06-2021 à 23:26:50

---------------
2020, l'année du Pangolin / 2021, Welcome to the Circus !
n°63208606
burnout62
Posté le 14-06-2021 à 23:52:28  profilanswer
 

Club 35 :sol: 27 858,70 € de versements.


---------------
Ce qui est fantastique avec le PC, c’est qu’il est toujours next-gen.
n°63208685
Drizzt
Posté le 15-06-2021 à 00:18:23  profilanswer
 

Scipion8 a écrit :


Je n’ai pas oublié, j’y pense beaucoup. Effectivement, la colonisation de Mars posera un problème politique, puisque les colons voudront à raison vouloir se gouverner eux-mêmes, avec des préoccupations qui leur sont propres (l’approvisionnement en oxygène, les espèces de plantes qu’on peut faire pousser, regroupement familial, quotas et éligibilité des immigrants terriens, prix du ticket de shuttle vers la Terre etc. - un Terrien ne peut pas comprendre tout cela). Ce sera d’autant plus le cas quand on verra les premières générations de purs Martiens, i.e. born and raised sur Mars, qui n’auront plus l’attachement sentimental de leurs parents envers la planète-mère, la Terre.
 
A terme, on peut imaginer un risque de conflit avec la Terre, comme on l’a vu entre l’Angleterre et les colons américains à la fin du 18e siècle, avec de gros risques si les 2 côtés sont équipés en armes nucléaires ou pire.
 
Une solution à ce problème serait de répliquer sur Mars les divisions nationales / idéologiques qui existent sur Terre, comme les Chinois semblent vouloir le faire actuellement. Un genre de diviser pour régner. Mais je ne crois pas trop à cette solution.
 
Je crois plutôt à une relation mutuellement enrichissante entre Nouveau Monde et Vieux Monde, parfois avec de la compétition et des tensions, comme actuellement entre USA et Europe.


 
Cette fois ci ce sera différent (la relation "mutuellement enrichissante" ), ne serait-ce que par la latence des moyens de communication ainsi que par le commerce physique rendu impossible par le cout du transport. On se rendra compte qu'en fait la Terre n'aura rien gagné à avoir colonisé Mars à long terme - ce qui ne veut pas dire qu'il ne faut pas le faire quand même.
 
Mais bon, pour en revenir au sujet initial :o
 
Tu transposes le comportement de 0.1% de la population (et je suis gentil) pour théoriser la consommation future. Même si le mariage est en chute libre en occident (principalement par le retrait de la pratique religieuse chez les chretiens / ex chrétiens maintenant athés ou agnostiques) la monogamie est encore largement la norme quoi qu'en dise ton app de rencontre bobo new-yorkaise :o
Si de moins en moins de gens fondent un "foyer" c'est plutot à cause des prix l'immobilier et du travail massif des femmes que d'une réelle volonté de décroissance.
 
On a jamais acheté autant de merdes qu'aujourd'hui, et les valorisations d'Amazon, Alibaba, ainsi que les pubs Aliexpress à la TV en sont la preuve flagrante.

Message cité 1 fois
Message édité par Drizzt le 15-06-2021 à 00:21:49
n°63208780
LooKooM
Posté le 15-06-2021 à 01:09:38  profilanswer
 

Echanges de belle qualité ici aujourd'hui, grace à Scipion notamment mais aussi de pas mal de réponses :jap:

 

Je partage une bonne partie des vues de Scipion quant à la poursuite de la consommation vers :

 

- Digital : medias, JV
- Luxe et hochets de valeur
- Software B2B pour la productivité, ce n'est que le début : AI/ML, Interconnexion SaaS, etc... je vois de nouveaux sujets arriver chaque semaine qui me scotchent dans mon metier de VC (encore quelques semaines, je viens d'accepter un nouveau job)

 

Là où je pense différemment :

 

- Voitures, Luxe : toujours au format physique et là pour rester pour le top 10% des marques qui representeront 50-60% en valeur des volumes vendus.
- Construction : besoin d'espace toujours plus grand, familles plus petites, beaucoup de celibataires, beaucoup de divorce, bref besoin de construire toujours plus. Amenagement intérieur toujours très valorisé
- Voyages qui continuent de drainer une part importante en % des budgets discretionnaires des gens. Je ne vois pas le monde du voyage changer radicalement dans le futur.

 

Les critères ESG/ISR sont flous, tordus par beaucoup de corporate qui font du green washing et qui mettent des femmes au chausse pied MAIS cela indique tout de même les boites attentive à leur perception, capable d'évoluer rapidement en faveur de leur cours de bourse, etc... donc c'est un signal positif d'investissement pour moi, quel que soit le contenu de ces critères ESG/ISR globalement assez creux.

Message cité 1 fois
Message édité par LooKooM le 15-06-2021 à 01:10:52
n°63208897
Karma-desi​gn
Posté le 15-06-2021 à 06:01:08  profilanswer
 

Scipion8 a écrit :

Pour une raison que j'ignore, le ptit jeune qui débute en bourse et débarque ici à 22 ans se précipite sur Total, parce que le pétrole c'est l'avenir et que le dividende est bon. Ensuite il se passionne pour les débats sur l'énergie (Jancovici). Puis il voit des pénuries de matières premières et de l'inflation partout... Ensuite il découvre le value, et il se passionne pour les yaourts, les céréales et les boîtes de conserve : il ajoute Danone, Graines Voltz et Bonduelle à sa ligne Total. Et bien sûr Renault, parce qu'elle n'est "pas chère" (elle n'est JAMAIS chère, c'est bien ça le problème).
 
Alors que tout ça, c'est le monde d'avant, c'est fini depuis longtemps. Je suis généralement l'un des premiers à dénicher des pépites SaaS, alors que j'ai un niveau IT bien inférieur à la moyenne ici...
 
Honnêtement je ne comprends pas, hein, je pense que c'est peut-être dû à un biais psychologique inconscient, du type : je commence à gagner de l'argent -> je deviens comme Papa -> je vais acheter des entreprises dont Papa est client. Mais la bourse c'est acheter l'avenir, pas le passé...

A mon avis le petit jeune de 22 ans a fait l'erreur de s'intéresser aux fondamentaux et de chercher des boîtes profitables. On vit dans un paradigme un peu particulier où l'argent ne coûte rien, les boîtes peuvent lever des milliards sans générer de revenus en sortant quelques PowerPoint. C'est justement parce que tu n'y connais pas grand chose en informatique que tu as la candeur nécessaire pour passer à l'action sur toutes ces boîtes de SaaS (ou autre) qui sont valorisées des milliards pour un contenu qui vaut quelques millions.  
Sur un scénario du type remontée des taux (même de quelques %), le nombre de faillites dans ces boîtes risque d'exploser, pendant que Total et Bonduelle continueront à faire leurs 5/6% annuels.  
 
Tout le principe de la tech c'est la disruption et le remplacement. Acheter une boîte (= une marque) qui vend un concept à prix d'or (e.g comptabilité dans le cloud en SaaS) c'est faire le pari que la boîte dominera le secteur dans quelques années avec des grosses marges pour justifier la valorisation.  
Je pense que le pari growth était intéressant quand les boîtes étaient introduites en bourse avec des valorisations qui ne pricaient pas 5 ans de croissance parfaite. Maintenant cet argent là est dans le PE, et il reste les miettes sur le marché public.

mood
Publicité
Posté le   profilanswer
 

 Page :   1  2  3  4  5  ..  13821  13822  13823  ..  14041  14042  14043  14044  14045  14046

Aller à :
Ajouter une réponse
 

Sujets relatifs
[Topic Unique]Une semaine à Barcelone !!!!Le topic des différences culturelles!
[Plongée sous-marine] Le topic des petites bulles - MaJ: i3 & GoPro[TOPIC SANTE]Le stress...
Les plantes c'est bien ! Topic sur les plantes et leur entretienj'arrive pas a trouver de topic sur U2 HELP!!!!!
[topic dark-folk, indus etc] Nouvel album de LaibachFermeture abusive de topic
[Topic demande d'Infos] Boxe anglaiseTravailler en etant boursier ?
Plus de sujets relatifs à : [POGNON] ═╗ Le Topic Bourse ╔═ En août le taulier est out


Copyright © 1997-2018 Hardware.fr SARL (Signaler un contenu illicite / Données personnelles) / Groupe LDLC / Shop HFR