Forum |  HardWare.fr | News | Articles | PC | Prix | S'identifier | S'inscrire | Aide | Shop Recherche
1564 connectés 

  FORUM HardWare.fr
  Emploi & Etudes
  Etudes / Orientation

  [Topic Unique] Apprentissage Bac+5/Niveau I

 

 

 Mot :   Pseudo :  
  Aller à la page :
 
 Page :   1  2  3  4  5  ..  78  79  80  81  82  83
Page Précédente
Auteur Sujet :

[Topic Unique] Apprentissage Bac+5/Niveau I

n°3613678
radioactif
Mighty mighty man
Posté le 26-11-2011 à 15:05:04  profilanswer
 

http://reho.st/http://self/pic/f80b0be2641b566e5de14660dce17bdf49cc1c2c.jpeg
 
Ce topic manque cruellement, et l'information sur le net aussi. Jusqu'au bac pro voire BTS/IUT, c'est très fourni, mais un peu moins lorsqu'on tape dans le +5.
Sur ce forum, c'est souvent concentré sur les topics des écoles. J'exclus volontairement la formation continue.
 
Je propose donc de lancer un véritable sujet sur l'apprentissage, les conditions, les avantages, les inconvénients, les écoles, les rémunérations, les projets proposés, l'international, etc., afin que tout le monde puisse apporter et trouver l'information. Ce topic se concentre sur l'apprentissage : sont donc exclus les contrats de professionnalisation et les alternances bizarres.
 
I-Pourquoi l'apprentissage ?

Plusieurs raisons.
 
Côté employeur, les entreprises sont incitées fiscalement à recruter des apprentis ET capitalisent sur des ressources futures qu'elles auront formées, donc dont elles peuvent évaluer la qualité. Le quota minimal d'apprenti pour les grosses boîtes ayant été relevé à 4% (il était à 2,5% de la masse salariale), gageons que l'année 2012 sera fructueuse et vous permettra de passer une partie de la crise à l'abri !
 
Côté étudiant, c'est de l'expérience professionnelle, la découverte de l'entreprise et l'intégration dans une ou des équipes, des opportunités à l'issue de l'apprentissage, des stages en moins à chercher et... Des sous, de l'indépendance financière ! En tant qu'apprenti, l'entreprise d'accueil prend en charge le coût de votre formation (le vrai coût, donc incluant les subventions de l'Etat) . Là où pour une école d'ingénieur publique/la fac, le bénéfice n'est pas forcément de ce côté là, lorsqu'on parle d'années d'ESC à presque 10k€ maintenant, c'est un autre ordre de grandeur. Et puis, vous êtes rémunérés  tous les mois, y compris en période de cours. Les grilles de rémunération minimales se trouvent facilement, mais elles ne servent que de minimum : cela dépend à la fois des pratiques et des négociations. Lorsque l'entreprise propose des avantages en nature évidents et conséquents (ex: la SNCF), elle a tendance à payer au minimum.
Côté sous encore : l'apprenti est exonéré d'impôts sur la tranche allant de 0 à 12 SMICs bruts, l'apprenti touche des APL majorées tant qu'il est en-dessous de ce seuil, l'apprenti cotise pour sa retraite, a accès aux CE, à l'intéressement de son entreprise...
 
L'apprentissage est une forme d'alternance : l'étudiant passe théoriquement la moitié de son temps en formation, l'autre moitié en entreprise. Il ne faut pas confondre apprentissage et alternance, les autres formes d'alternance n'ouvrant pas ces avantages.
 
II-Quelles obligations ?

En tant qu'apprenti, vous devrez vous conformer à l'emploi du temps de l'entreprise mais surtout de votre école. Sauf arrangement, vous devez aller à TOUS les cours : vous êtes considéré comme un salarié que l'entreprise envoie en formation à l'école, donc êtes payés. L'entreprise a parfaitement le droit de retenir sur votre salaire les jours d'absence en cours. Après, ça se joue avec les écoles et leurs traditions à ce niveau.
En entreprise, les obligations sont à la limite du bon sens : effectuer le travail demandé, respecter le règlement intérieur, s'impliquer dans la vie de l'entreprise, venir tous les jours, respecter la confidentialité, etc.
 
Vous aurez généralement un maître d'apprentissage (qui doit être au moins du niveau du diplôme que vous préparez et travailler à ce niveau depuis au moins cinq ans). Normalement, la relation marche dans les deux sens : vous lui devez des comptes, le tenir au courant de tout (dans la limite du raisonnable bien sûr :D), et en retour, il vous apprend les ficelles du métier, les choses importantes, bref, vous transmet ce que lui a déjà appris. Vous pouvez en changer en cours de route, même si c'est une solution de dernier recours.
 
III-Comment on trouve ? On reste toujours dans le même service ?
 
Ca dépend ! Parfois les écoles ont des offres quasiment toutes prêtes, d'autres fois il faut aller démarcher les entreprises, ou bien postuler sur des stages et voir s'il n'y a pas  moyen de moyenner. Si l'apprentissage est assez développé et reconnu dans votre école, n'hésitez pas à mettre en place des mini-forums.
Concernant le temps à un moment poste, cela dépend largement des conditions et de la structure. Une PME de 100 employés n'aura pas l'envergure d'un groupe international, la diversité des missions réalisables et la mobilité possible ne sera pas la même.
 
IV-Et l'international... ?

L'international ! Souvent, le fait de ne pas pouvoir partir est un frein, car on sacrifie une possibilité fort charmante. Avec le développement des apprentissages sur un an, on comprend facilement pourquoi les entreprises rechignent un peu à envoyer à l'international. A noter que certaines entreprises incluent quand même des périodes, parfois courtes, pour TOUS leurs apprentis. Ce sera à développer.
 
Parents pauvres des programmes de subventions aux apprentis, les Niveau I ont quand même quelques avantages et quelques ressources.
Au niveau de la recherche de périodes à l'étranger, vous avez le droit avec l'accord de votre entreprise de signer un CDD chez une entreprise tierce, ou bien de partir en mission ou en détachement au sein de votre entreprise. Tout ceci se joue donc à la négociation. La règle est simple : votre entreprise n'a pas le droit de faire de bénéfice sur l'opération lorsqu'elle refacture votre coût.
 
Mais vous avez un avantage énorme sur les autres candidats, qu'il faut savoir faire valoir : un apprenti est exonéré de charges. Ainsi, en fonction des endroits et des primes, vous pourrez coûter bien moins cher qu'un stagiaire tout en étant payé plus. Il faut la jouer fine sur ce critère-là.
 
V-Ca a l'air rose comme tout, mais, où est l'arnaque ?

Il faut savoir qu'en apprentissage long, vous vous fermez la plupart du temps les possibilités de double-diplôme, d'année de césure ou d'échange universitaire à l'étranger. Si rien n'est prévu dans la convention d'apprentissage pour l'étranger, vous ne partez pas à l'étranger pendant le cursus. C'est à savoir et à négocier.
Cependant, il reste possible de faire un échange avant pour les apprentissages courts (ex: échange en L3 puis deux ans d'apprentissage).
 
Le rythme : ça dépend. Certaines écoles fonctionnent en véritable alternance (x semaines en entreprise, x semaines en cours), d'autres mixent un peu (quelques jours par semaines en cours, le reste en entreprise, les vacances en entreprise).  Mais globalement, ce n'est pas tellement lourd : l'apprenti a au moins cinq semaines de congés payés (souvent plus avec les RTT) par an, alors qu'un étudiant classique fait souvent pas mal de stages. Au final, c'est un peu moins de vacances (de l'ordre de 2 fois moins), mais un peu plus de sous pour en profiter... Après, le rythme côté entreprise dépend de l'activité. Certaines activités font que les dossiers ne bougent pas trop. Ainsi, en revenant de congés, vous n'êtes pas trop perdus. D'autres activités peuvent avoir des rushs périodiques ou bien bouger structurellement vite : là il faut encore plus s'adapter !
/! : Le mode de collecte des jours de RTT et de congés dépend de l'entreprise. Les RTT se collectent après la réalisation du temps de travail (vous les acquérez mois par mois), les congés payés, ça dépend, s'ils sont comptés de mai à mai, s'ils sont considérés comme acquis dès votre arrivée... Renseignez-vous aussi sur le paiement des jours restants.
 
Enfin, le risque est simplement de ne pas se plaire en entreprise. Dans ces cas, vous avez le droit de changer d'entreprise en cours de route, ou bien simplement de quitter l'apprentissage. Il faut cependant garder à l'esprit que vous engagez votre école et donc vos camarades, ce n'est pas à prendre à la légère et il faut y réfléchir beaucoup avant de s'engager. Cela-dit, je n'ai pas dans mon entourage de personne le vivant mal. Tout retour d'expérience ici sera le bienvenu.
 
VI-Les écoles, les diplômes : bien lire la formation.
 
Le paysage des études en France n'est déjà pas forcément bien lisible, j'entends ici donner une lecture précise : l'apprenti a-t-il le diplôme dit "Grande Ecole" ? Pour les autres établissements, quels sont les masters possibles ?
 
Ecoles d'ingénieur
 

  • Proposant le même diplôme pour les apprentis et les cursus classiques, recrutement commun.


Centrale Paris (2 ou 3 ans)
Télécom Paris (1 an ou deux ans, en 2A et 3A)
Centrale Nantes (3 ans)
Supoptique (2 ans)
INSA Lyon option GMPP/GMCIP
PAGORA (Papet') (3 ans)
UTC option mécanique (3 ans)
INSA Toulouse en Génie Civil (3 ans)
ECE
ESIGELEC
 
 

  • Proposant des diplômes à part pour les apprentis, recrutement à part. (généralement en partenariat avec des ITII et après DUT ou L3Pro)


Arts&Métiers ParisTech
Mines de Nancy
Mines de Saint-Etienne
ENSIMAG
ENSEEIHT
Télécom Bretagne
ENSEA
Mines de Nantes (option ingénierie logicielle)
Mines de Douai, Alès
ENSIIE
ENSEIRB
ENSGI
Telecom Lille
CPE Lyon
ECAM
ISAE avec le CNAM
 
 

  • Intégralement en apprentissage


A Développer
 

  • Cas particuliers :


Supélec propose aux DUT de préparer le diplôme Grand Ecole en apprentissage.
De même pour l'ISEP, mais recrutement élargi (DUT, BTS, L3)
Même chose pour les Mines d'Albi
ESME Sudria
EFREI
ESIEE
 
Ecoles de commerce/IEP
 
La plupart des ESC (sauf HEC !) proposent de faire un an ou deux en apprentissage. L'IEP de Paris (Sciences Po) propose de plus en plus de masters en apprentissage.
Télécom Ecole de Management propose une formule originale et intéressante : faire M1+M2 en alternance, sur trois ans, débouchant sur le diplôme Grande Ecole. Ce programme sur trois ans constitue une sorte d'internalisation de l'année de césure pour les apprentis.
 
Masters 1/2
 
Listing à faire. Les universités proposent de plus en plus de M1/M2 en apprentissage, mais la liste serait tellement longue que l'on reprendra ici (et plus tard!) les plus gros et réputés.
La plupart des IAE proposent des masters en apprentissage ainsi que le CELSA.
Ne pas oublier le CNAM !
 
Ecoles de spécialisation
IFP School (ex-ENSPM)

Message cité 1 fois
Message édité par radioactif le 03-12-2013 à 14:40:17

---------------
"La physique, c'est les mathématiques du branleur curieux"© | "Les gens ont tellement peur d'avoir un futur pourri qu'ils se font facilement a l'idee d'avoir un present de merde, en somme"©
mood
Publicité
Posté le 26-11-2011 à 15:05:04  profilanswer
 

n°3613679
radioactif
Mighty mighty man
Posté le 26-11-2011 à 15:05:20  profilanswer
 

Formulations utiles en langue étrangère:
 
Parce que beaucoup ne feront pas que des CV en français. Notez bien que selon le pays, l'apprenti n'est pas perçu de la même façon : en Belgique, il n'y a pas d'apprenti du supérieur, au Royaume-Uni, je ne crois pas non plus, alors qu'en Allemagne c'est monnaie courante, même si les études d'ingénieur restent majoritairement en formation universitaire.
 
Anglais:
-"Apprenticeship", l'apprenti étant "apprentice".
-"Cooperative *** program", *** pouvant être Engineering. C'est une forme qui existe pas mal aux US paraît-il, c'est semblable à l'apprentissage en France mais beaucoup moins encadré légalement.
 
Allemand :
-Ausbildung, l'apprenti étant un Auszubildende (Azubi). Concerne cependant en Allemagne des formations généralement de 3 ans, plutôt assimilable à de la Licence Pro. Sachant le statut accordé à l'ingénieur en Allemagne, ce n'est pas forcément le plus adapté.
-Kooperationsstudent, mais cible plutôt les partenariats entreprise-école voire école-école. C'est pas trop mal.
-Duales Ingenieursstudium, Master-Stufe, an der Ecole xxx avec une petite explication semble le plus adapté
 
Espagnol:
Italien:
Portugais:
Russe:
Arabe:
Japonais:
 
Apprentis :
 
2013-2014
 
Scientifiques :
 
Un peu moins :
 
Mythage, M1 RMS, acheteur dans le domaine public, 3S/3S, 07/2013 à 01/2015, 1160€/mois jusque  03/2014, 1400€/mois après.  avantages liés au domaine public.
Nipponnimauvais, grosse compagnie aérienne, 1600-1700 net, 13e mois + intéressement, billets GP et hôtels/voiture de location [...] à tarif réduit + CE. Possibilité éventuelle d'un VIE à Tokyo.
Sknarfon, M2 SKEMA, leader mondial des PC, compte clé BtoB grands comptes, 1500€ + TR 10€ + part/int + CE
Da_Edge, M2 SKEMA, grosse boite ferroviaire française, direction commerciale fret, 1150€ (p-e 1400€ à voir) + trains gratuits + plein d'autres trucs que je vais découvrir
 
 
 
2012-2013
 
Scientifiques
 
takeoman, M1 MIAGE, apprenti jusqu'en 09/2014, assistant chef de projet chez un opérateur Télécoms, 3 semaines entreprise / 2 semaine université, +/- 1200€ net/mois + CE + intéressement (pas de RTT: 35h/semaines)
d3str0y3r, M1 MCSI, apprenti jusqu'en 10/2014, MOA dans les assurances, 1 semaine école / 2 semaines entreprises, 1300€ net /mois + CE + RTT
 
Un peu moins :
 
rimini, M1 Edhec, prépa, grosse entreprise industrielle française. Rythme 3s/1s, 145€/mois, avantages attractifs.
Galac-Est, Kedge BS, apprenti en contrôle interne spécialisé sur le domaine bancaire, jusque 07/2014, à temps plein en entreprise jusqu'à la rentrée 2013. 1120€/mois en M1, 1150€ / mois en M2, CE (avantages assez nombreux), 35.5 jours de CP
rhumanau, RMS, CdG chez un éditeur de logiciel proposant des expériences 3D, rythme bizarre, 26 mois (février 2015), 1015€ en M1, 1230€ en M2, 13ème mois, intéressement, ordi.
 
2011-2012 :
 
Scientifiques :
Yagmoth, CNAM (enfin EICNAM), en partenariat avec l'ITII, formation d'ingé en système d'information. Sous-payé :o
Feawel, ECP, Consultant IT pour 3 ans dans une grosse boite d'IT, 1050€ net + super CE
rainbow78 Master Systèmes, Réseaux et Sécu / poste en sécurité info pour un éditeur de logiciel, 1100€ en M1 (1250€ en M2) avec participation, intéressement, 13ème mois et CE avantageux
killerider, apprenti mines de Nantes
radioactif, ingénieur apprenti génie civil, jusque 2013, 1400€ net/mois + avantages classiques +100€/mois/an.
 
 
Un peu moins :
laly24, M2 CCA, en comptabilité des activités de marché ( Je dirai pas la boîte pour le moment mais vous pouvez la retrouver ), 1200 net par mois + avantages ( CE, intéressement et participation)
mastakilah 5 ans d'apprentissage. 2ans de BTS MUC dans le pret à porter, 3 ans à l'ESC Montpellier dont 6 mois en contrat en SSII (commerical) salaire 1200/mois, 2,5 ans acheteur dans les services (en dernière année,1200/mois)
braise86, apprenti Edhec
Guiyom77 14 mois en dernière année, l'ESC Montpellier chez un opérateur Télécom,1400€ nets, outre avantages liés à mon boulot, excellent CE avec subventions liées au quotient familial
basketeur12, ESCP, assistant de direction - chargé de mission chez un des leaders en assurance. 4 mois obligatoires à l'étranger sur les 18 mois d'apprentissage.
mllelisabeth, RMS, apprentie jusque 02/2014, Marketing Numérique, 1044€/mois.
McVince, SKEMA, apprenti jusque 09/2013, boîte médias, 1300€ + part/intéress + 13e mois + TR + CE (Voyage à NY à -75% il y a peu  )
braise86, diplôme d'ingé puis AST2 edhec, apprentissage dans une grosse boite non côtée ( +de 1 milliards € de CA) dans le département chargé du déploiement SAP de 01/2011 à 12/2012, bientôt auditeur financier dans un BIG 4  
 
Ex-apprentis :
 
Scientifiques :
 
Un peu moins :
timote8, apprentissage M2 (ESC) réalisé chez BNPP en 2010/2011, salaire 1700net/mois + avantage d'un salarié lambda (13eme mois, participation/intéressement) + promesse d'embauche.
piej, M2 (Dauphine) réalisé chez L'Oréal en 2010/2011, salaire 1550net/mois + avantage d'un salarié lambda (CE, participation/intéressement) + embauche en fin de parcours
Sophiste, SKEMA, Finance, un an dans cette boite, et un an en banque (départ anticipé à l'amiable), rémunération au minimum, 2jc/3jE
DesCalinsDesBisous, SKEMA jusque 07/2012, Analyste Financier dans une très grosse boite d'IT & Entertainment, 1064 Brut/net avec RTT
angelorei, Audencia, jusque 06/2013, Editeurs de logiciels multinational (et aussi de consoles maintenant), 1150 Brut/net avec RTT
 
 
Liens utiles :
 
Départ à l'étranger : www.centre-inffo.fr/depart/Accompa [...] tml#statut
Si vous êtes dans la région Rhône-Alpes, renseignez-vous sur la bourse Explo'RA-Sup : subvention assez grasse pour les apprentis partant à l'étranger.
http://www.iquesta.com/select.cfm Base de données d'entreprises cherchant des alternants.
 
 
Infos pratiques, ToDo :
 
N'oubliez pas d'envoyer votre formulaire de changement de statut à votre CPAM !
 

  • Rémunération en cas de poursuite d'un diplôme en apprentissage après un autre diplôme en appritissage :
Citation :

Lorsqu'un apprenti conclut un nouveau contrat d'apprentissage avec le même employeur, sa rémunération est au moins égale à celle qu'il percevait lors de la dernière année
d'exécution du contrat précédent.
 
Lorsqu'un apprenti conclut un nouveau contrat d'apprentissage avec un employeur différent, sa rémunération est au moins égale à la rémunération minimale à laquelle il pouvait prétendre lors de la dernière année d'exécution du contrat précédent.
 
Ce texte ne s’applique que si le contrat de travail précédent était également un contrat d’apprentissage.  
 
Il ne s’applique pas si le contrat de travail précédent était un contrat de qualification ou de
professionnalisation. (Article D117-5 du code du travail)


Donc vous conservez une rémunération qui est au minimum la précédente. Si le nouveau minimum est plus avantageux, il s'applique, bien entendu.

Message cité 1 fois
Message édité par radioactif le 08-08-2014 à 12:47:00

---------------
"La physique, c'est les mathématiques du branleur curieux"© | "Les gens ont tellement peur d'avoir un futur pourri qu'ils se font facilement a l'idee d'avoir un present de merde, en somme"©
n°3613687
laly24
Posté le 26-11-2011 à 15:17:37  profilanswer
 

+1
 
Topic intéressant.
 
Pas compris le niveau I, c'est un échelon ?

n°3613690
radioactif
Mighty mighty man
Posté le 26-11-2011 à 15:23:18  profilanswer
 

Le Niveau I est la reconnaissance par l'Etat.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Liste [...] C3.A9rieur


---------------
"La physique, c'est les mathématiques du branleur curieux"© | "Les gens ont tellement peur d'avoir un futur pourri qu'ils se font facilement a l'idee d'avoir un present de merde, en somme"©
n°3613698
laly24
Posté le 26-11-2011 à 15:28:01  profilanswer
 

Ah ok. J'avoue je suis en M2 en apprentissage et j'avais pas capté ça.
 
Pour ce qui est de l'international, j'ai eu la chance de faire un double diplome à l'étranger l'année du M1. Ce qui fait que le M2 est ma première année en apprentissage. C'était mon choix de partir en M1 et d'essayer de rentrer en M2 en apprentissage.
 
Mais rien n'empêche de faire une année à l'étranger pendant le premier cycle...
 
 
 

n°3613700
captain re​dface
Posté le 26-11-2011 à 15:31:23  profilanswer
 

Niveau vacance pour les ESC c'est pas très objectif ton truc.
Tu as grosso merdo 2 fois moins au minimum de vacances que tes copains en stage (mais vraiment minimum).
 
Pour le reste nikel, rajoute des photos de jeunes apprentis dynamiques :d
Et faudrait les chiffres d'intégration pour illustrer le tout.

n°3613706
radioactif
Mighty mighty man
Posté le 26-11-2011 à 15:35:02  profilanswer
 

Vos remarques ont été prises en compte. Perso chez nous la tendance s'inverse en deuxième année, la troisième année on a même plus de vacances a priori :D
C'est plutôt centré ingénieur (donc souvent 2 à trois ans en alternance) car c'est ce que je connais le mieux.


Message édité par radioactif le 26-11-2011 à 15:36:09

---------------
"La physique, c'est les mathématiques du branleur curieux"© | "Les gens ont tellement peur d'avoir un futur pourri qu'ils se font facilement a l'idee d'avoir un present de merde, en somme"©
n°3613708
scrouffi
Posté le 26-11-2011 à 15:37:33  profilanswer
 

Drap ! Car je suis particulièrement concerné par cela. Plusieurs choses à savoir :  
 
 - S'engager dans un apprentissage, ça n'implique pas de faire (dans mon cas par exemple) 2 x 6 mois dans le même service. Pas mal de groupes acceptent de faire faire 2 types de missions différentes (exemple : Total, ou encore BNP P ...)
 
 - On ne trouve majoritairement que des offres pour du marketing ou du contrôle de G. Les autres offres, il faut aller les chercher en entreprise : on postule pour un stage/mission, et on négocie !
 
 - Il arrive que l'entreprise envoie l'apprentis à l'étranger pour l'une des période d'alternance. Encore une fois, c'est à l'apprenti de se renseigner !  

n°3613710
laly24
Posté le 26-11-2011 à 15:38:45  profilanswer
 

C'est vrai que quand tu es habitué aux vacs, ça fait un peu mal.
 
Pour les RTT, faut déjà les cumuler. Par exemple, j'en suis a à peine 2 jours. Au grand max, pour les vacs de Noel, c'est 3 jours à tout casser. Les congés payés, c'est pas avant Mai. Après tu peux avoir des obligations d'être présent selon ton service. Après pour une personne qui fait sa deuxième année, c'est différent.
 
Edit : Oui, on peut tourner dans plusieurs services, ma boite le fait également.
 
Il y a aussi beaucoup d'offres en compta...

Message cité 1 fois
Message édité par laly24 le 26-11-2011 à 15:41:24
n°3613711
scrouffi
Posté le 26-11-2011 à 15:39:42  profilanswer
 

captain redface a écrit :

Niveau vacance pour les ESC c'est pas très objectif ton truc.
Tu as grosso merdo 2 fois moins au minimum de vacances que tes copains en stage (mais vraiment minimum).

 

Pour le reste nikel, rajoute des photos de jeunes apprentis dynamiques :d
Et faudrait les chiffres d'intégration pour illustrer le tout.

 

Je ne sais pas trop comment cela fonctionne : tu as tes 5 semaines de congés payés ainsi que les RTTs, par contre, ce que je ne sais pas, c'est si un jour est banalisé par l'école lors de ta période académique, si tu es obligé d'aller en entreprise (pour un jour ...  :??: ), si tu dois poser un jour, ou alors si c'est libre. Par contre, les périodes de vacances académiques n'en sont pas ==> entreprise ou congés payés !

Message cité 1 fois
Message édité par scrouffi le 26-11-2011 à 15:42:18
mood
Publicité
Posté le 26-11-2011 à 15:39:42  profilanswer
 

n°3613712
laly24
Posté le 26-11-2011 à 15:43:58  profilanswer
 

Chez nous, il arrive qu'il y ait un jour ou un après midi banalisé par l'école et que c'est bien marqué "entreprise" mais personne n'y va :). On s'en tient à généralement les 3 premiers jours en entreprise ( hors vacs bien sûr) et il y a jamais eu de pb.

Message cité 2 fois
Message édité par laly24 le 26-11-2011 à 15:44:35
n°3613716
halley-bru​ley
Posté le 26-11-2011 à 15:48:45  profilanswer
 

laly24 a écrit :

Chez nous, il arrive qu'il y ait un jour ou un après midi banalisé par l'école et que c'est bien marqué "entreprise" mais personne n'y va :). On s'en tient à généralement les 3 premiers jours en entreprise ( hors vacs bien sûr) et il y a jamais eu de pb.


T'es dans quelle école?

n°3613718
laly24
Posté le 26-11-2011 à 15:53:13  profilanswer
 

Je suis à l'université, pas en école.
 
En fait notre rythme, c'est lundi, mardi, mercredi en entreprise. Or il arrive que sur l'emploi du temps( pdt la période académique) qu'il y ait pas cours des jeudi ( journée ou juste après-midi) dans ce cas, on est censé être en entreprise.

n°3613721
radioactif
Mighty mighty man
Posté le 26-11-2011 à 15:54:27  profilanswer
 

scrouffi a écrit :

Drap ! Car je suis particulièrement concerné par cela. Plusieurs choses à savoir :  
 
 - S'engager dans un apprentissage, ça n'implique pas de faire (dans mon cas par exemple) 2 x 6 mois dans le même service. Pas mal de groupes acceptent de faire faire 2 types de missions différentes (exemple : Total, ou encore BNP P ...)
 
 - On ne trouve majoritairement que des offres pour du marketing ou du contrôle de G. Les autres offres, il faut aller les chercher en entreprise : on postule pour un stage/mission, et on négocie !
 
 - Il arrive que l'entreprise envoie l'apprentis à l'étranger pour l'une des période d'alternance. Encore une fois, c'est à l'apprenti de se renseigner !  


Dans mon cas aussi, j'aurai tourné tous les six mois :jap:
Pour nous, le passage à l'étranger est obligatoire.

laly24 a écrit :

C'est vrai que quand tu es habitué aux vacs, ça fait un peu mal.
 
Pour les RTT, faut déjà les cumuler. Par exemple, j'en suis a à peine 2 jours. Au grand max, pour les vacs de Noel, c'est 3 jours à tout casser. Les congés payés, c'est pas avant Mai. Après tu peux avoir des obligations d'être présent selon ton service. Après pour une personne qui fait sa deuxième année, c'est différent.
 
Edit : Oui, on peut tourner dans plusieurs services, ma boite le fait également.
 
Il y a aussi beaucoup d'offres en compta...


Je rajoute ça. Ici c'est 6 semaines + les jours d'examen.

scrouffi a écrit :


 
Je ne sais pas trop comment cela fonctionne : tu as tes 5 semaines de congés payés ainsi que les RTTs, par contre, ce que je ne sais pas, c'est si un jour est banalisé par l'école lors de ta période académique, si tu es obligé d'aller en entreprise (pour un jour ...  :??: ), si tu dois poser un jour, ou alors si c'est libre. Par contre, les périodes de vacances académiques n'en sont pas ==> entreprise ou congés payés !


 

laly24 a écrit :

Chez nous, il arrive qu'il y ait un jour ou un après midi banalisé par l'école et que c'est bien marqué "entreprise" mais personne n'y va :). On s'en tient à généralement les 3 premiers jours en entreprise ( hors vacs bien sûr) et il y a jamais eu de pb.


Pour garder la lisibilité de l'emploi du temps, on se borne à nos durées fixées en général. Ca embrouille plus qu'autre chose de débarquer un après-midi ou un jour non-prévu.


---------------
"La physique, c'est les mathématiques du branleur curieux"© | "Les gens ont tellement peur d'avoir un futur pourri qu'ils se font facilement a l'idee d'avoir un present de merde, en somme"©
n°3613725
radioactif
Mighty mighty man
Posté le 26-11-2011 à 15:59:36  profilanswer
 

Ca vous dit de faire un listing des apprentis ou aspirants, par école et/ou entreprise, ou bien ça commence à poser des problèmes d'anonymat ? :D


---------------
"La physique, c'est les mathématiques du branleur curieux"© | "Les gens ont tellement peur d'avoir un futur pourri qu'ils se font facilement a l'idee d'avoir un present de merde, en somme"©
n°3613726
laly24
Posté le 26-11-2011 à 16:00:02  profilanswer
 

Pour master 1/2 ( hors IAE), la fac propose de plus en plus de master en apprentissage. Enfin en gestion en tout cas.

n°3613730
radioactif
Mighty mighty man
Posté le 26-11-2011 à 16:03:41  profilanswer
 

Pas que, ça se fait de plus en plus dans les masters scientifiques :jap:


---------------
"La physique, c'est les mathématiques du branleur curieux"© | "Les gens ont tellement peur d'avoir un futur pourri qu'ils se font facilement a l'idee d'avoir un present de merde, en somme"©
n°3613856
timote8
Posté le 26-11-2011 à 17:44:20  profilanswer
 

[:drapal]  
 
Pour apporter mon expérience, apprentissage M2 (ESC) réalisé chez BNPP en 2010/2011, salaire 1700net/mois + avantage d'un salarié lambda (13eme mois, participation/intéressement) + prise en charge par l'entreprise des droits de scolarité de 3A (pour mon cas 7k€) et promesse d'embauche à la fin de mon alternance que j'ai refusé, après avoir eu une meilleure offre de la concurrence.

n°3613874
scrouffi
Posté le 26-11-2011 à 17:57:30  profilanswer
 

radioactif a écrit :

Ca vous dit de faire un listing des apprentis ou aspirants, par école et/ou entreprise, ou bien ça commence à poser des problèmes d'anonymat ? :D


 
Je ne l'ai pas encore mon apprentissage, je cherche :o

n°3613881
radioactif
Mighty mighty man
Posté le 26-11-2011 à 18:03:38  profilanswer
 

Tu cherches quoi précisément, chez qui, de quelle école ?

Message cité 1 fois
Message édité par radioactif le 26-11-2011 à 18:03:47

---------------
"La physique, c'est les mathématiques du branleur curieux"© | "Les gens ont tellement peur d'avoir un futur pourri qu'ils se font facilement a l'idee d'avoir un present de merde, en somme"©
n°3613886
scrouffi
Posté le 26-11-2011 à 18:08:12  profilanswer
 

radioactif a écrit :

Tu cherches quoi précisément, chez qui, de quelle école ?


 
mp :o

n°3613900
speedboyz3​0
Guide Michelin :o
Posté le 26-11-2011 à 18:22:39  profilanswer
 

Drap :o
 
Essec, apprentissage toussa  [:cerveau delight]

n°3613945
rienderien
Posté le 26-11-2011 à 19:00:09  profilanswer
 

Comment est vu l'apprentissage par rapport à un parcours classique ? Je parle bien sûr de faire le choix en étant la même univ/école.  
 
Ce qui m'a découragé c'est que ça m'avait l'air moins bien vu. Du genre fait pour les manuels, donc connotation négative.
Pour moi c'est trop tard mais je pose la question pour les jeunes qui tomberaient sur ce topic.
 
Alors, votre ressenti ?


---------------
http://www.wat.tv/audio/laicite-1wu6_86ls_.html
n°3613953
radioactif
Mighty mighty man
Posté le 26-11-2011 à 19:11:15  profilanswer
 

Chez nous, bonne école, sélection dans le même pool, c'est très bien vu par les autres élèves, et pour les entreprises, c'est le diplôme qui compte, tu as bossé en même temps que tes cours : bon point. On en revient aux discussions sur le topic ingé, mais si t'es entré dans un cursus sélectif, c'est bon, en gros.
 
En plus, sur deux ans, t'as quasiment pas de différence avec un mec qui aurait fait deux stages au niveau de l'expérience, à part le fait que lui aura pu tâter deux entreprises différentes. Sur un an, la distinction est ridicule.


---------------
"La physique, c'est les mathématiques du branleur curieux"© | "Les gens ont tellement peur d'avoir un futur pourri qu'ils se font facilement a l'idee d'avoir un present de merde, en somme"©
n°3613969
rienderien
Posté le 26-11-2011 à 19:50:52  profilanswer
 

Donc quel est l'avantage après bac+3 ?


---------------
http://www.wat.tv/audio/laicite-1wu6_86ls_.html
n°3613976
radioactif
Mighty mighty man
Posté le 26-11-2011 à 19:54:00  profilanswer
 

Pas de frais de scolarité, être payé pendant tes études, mettre un pied dans le secteur/entreprise où tu voudrais travailler, ne pas avoir à chercher de stages... Par exemple.


---------------
"La physique, c'est les mathématiques du branleur curieux"© | "Les gens ont tellement peur d'avoir un futur pourri qu'ils se font facilement a l'idee d'avoir un present de merde, en somme"©
n°3613988
Profil sup​primé
Posté le 26-11-2011 à 20:03:53  answer
 

Heureux de voir que radioactif a son fief :o
Taupin rules the world :o

 

L'ESME-Sudria propose également un parcours par apprentissage qui donne le même diplome qu'en formation initiale, et qui rend la formation gratuite.


Message édité par Profil supprimé le 26-11-2011 à 20:05:08
n°3613995
rienderien
Posté le 26-11-2011 à 20:08:19  profilanswer
 

radioactif a écrit :

Pas de frais de scolarité, être payé pendant tes études, mettre un pied dans le secteur/entreprise où tu voudrais travailler, ne pas avoir à chercher de stages... Par exemple.


Frais de scolarité on va dire que c'est pas énorme quand tu es dans une bonne école :o
Etre payé, faut calculer la différence avec ce que tu gagnes en stage pour voir de combien est le bénéfice.  
Tu dois quand même chercher une entreprise.
Et t'as plus de vacances.
 
Y a sûrement un bon côté pour ceux à qui ça correspond mais c'est pas flagrant.


---------------
http://www.wat.tv/audio/laicite-1wu6_86ls_.html
n°3613997
speedboyz3​0
Guide Michelin :o
Posté le 26-11-2011 à 20:09:55  profilanswer
 

rienderien a écrit :


Frais de scolarité on va dire que c'est pas énorme quand tu es dans une bonne école :o
Etre payé, faut calculer la différence avec ce que tu gagnes en stage pour voir de combien est le bénéfice.  
Tu dois quand même chercher une entreprise.
Et t'as plus de vacances.
 
Y a sûrement un bon côté pour ceux à qui ça correspond mais c'est pas flagrant.


 
C'est aussi un mode de vie totalement différent. Tu n'es plus vraiment étudiant et tu te rapproches beaucoup plus du monde professionnel.
Certains aiment ça, d'autre non.

n°3614003
radioactif
Mighty mighty man
Posté le 26-11-2011 à 20:18:05  profilanswer
 

rienderien a écrit :


Frais de scolarité on va dire que c'est pas énorme quand tu es dans une bonne école :o
Etre payé, faut calculer la différence avec ce que tu gagnes en stage pour voir de combien est le bénéfice.
Tu dois quand même chercher une entreprise.
Et t'as plus de vacances.

 

Y a sûrement un bon côté pour ceux à qui ça correspond mais c'est pas flagrant.


T'es payé quand t'es pas en stage ?
Les bonnes écoles d'ingé ne sont pas chères. Les ESC, si. Sans compter que tu as aussi dans le lot des écoles d'ingé privées parfois chères. Certes, pas les meilleures.

 

Pour le calcul généralement le ratio stage/totalité du cursus est de 0,5, moins en école d'ingé (seul le TFE est obligatoirement en entreprise/labo).
Donc il faudrait, pour que les stages soient rentables en comparaison, être payé deux à trois fois plus en stage qu'en apprentissage, soit de 1500€ nets minimum. C'est pas le cas. Sans compter que, perso, les 1000€ à sortir en moins chaque année pour la totalité des frais de scolarité, je suis bien content, ça fait deux mois de stage si tu veux encore comparer. + mutuelle d'entreprise, intéressement, APL majorées, CE, exonération, compte pour le chômage au cas où, etc. Financièrement, il n'y a généralement pas photo du tout.
Perso j'ai six semaines de vacances par an + quelques jours pour les périodes d'examen, d'autres apprentis en ont plus, ça dépend des gens. Pendant l'année tu les prends pas en général après, pour le reste, dans mon cas ça me suffit.
Tu cherches une entreprise oui, heureusement. mais si tu t'engages pour deux ans, bah tu la cherches qu'une seule fois. Et sur trois ans, t'as pas à trouver de stage ouvrier pour la 1A (et, perso, tout a été pris en charge pour le mien).
Enfin, j'ai pu mettre le pied dans un secteur qui m'intéresse et tourner un peu, ça c'est pas mal non plus.

 

Après, ça n'arrange pas que l'étudiant : l'entreprise a de la main-d'oeuvre pas chère et doit remplir ses quotas d'apprentis, et l'Etat est bien content de ne plus verser de subventions pour l'élève en apprentissage.


Message édité par radioactif le 26-11-2011 à 20:36:00

---------------
"La physique, c'est les mathématiques du branleur curieux"© | "Les gens ont tellement peur d'avoir un futur pourri qu'ils se font facilement a l'idee d'avoir un present de merde, en somme"©
n°3614022
torfin
Posté le 26-11-2011 à 20:38:54  profilanswer
 

radioactif a écrit :


Mais globalement, ce n'est pas tellement lourd : l'apprenti a au moins cinq semaines de congés payés (souvent plus avec les RTT)


 
Rappelons que si le contrat d'apprentissage indique 35H de travail, il n'y a pas de RTT
 
 
Je suis en M2 en apprentissage et, au delà d'être rémunéré sur un an (ou 2, puisque j'ai signé mon dernier contrat en M1)   et qu'il n'y a pas de frais de scolarité à payer, le gros point positif de l'apprentissage c'est qu'on obtient une expérience pro plus enrichissante qu'après un stage :
- sur 12 mois, on a plus le temps d'apprendre son métier
- sur 12 mois, et vu qu'on alterne cours et entreprise, on a plus de recul sur ce qu'on fait (d'autant plus qu'en discutant avec les gens de sa promo quand on retournes en cours, on peut se faire des points de comparaison en fonction de l'entreprise/ la taille d'entreprise/ le type d'entreprise/ la mission, etc.)
- on voit plus de choses, on n'est pas cantonné à un projet/ une mission de 6 mois
- on connait mieux ses collègues, on se fait son petit réseau
- on est crédible quand on dit qu'on va en "afterwork"   :sol:

Message cité 1 fois
Message édité par torfin le 26-11-2011 à 20:42:51
n°3614025
radioactif
Mighty mighty man
Posté le 26-11-2011 à 20:41:22  profilanswer
 

torfin a écrit :


 
Rappelons que si le contrat d'apprentissage indique 35H de travail, il n'y a pas de RTT
 
 
Je suis en M2 en apprentissage et, au delà d'être rémunéré sur un an  et qu'il n'y a pas de frais de scolarité à payer, le gros point positif de l'apprentissage c'est qu'on obtient une expérience pro plus enrichissante qu'après un stage :
- sur 12 mois, on a plus le temps d'apprendre son métier
- sur 12 mois, et vu qu'on alterne cours et entreprise, on a plus de recul sur ce qu'on fait (d'autant plus qu'en discutant avec les gens de sa promo quand on retournes en cours, on peut se faire des points de comparaison en fonction de l'entreprise/ la taille d'entreprise/ le type d'entreprise/ la mission, etc.)
- on voit plus de choses, on n'est pas cantonné à un projet/ une mission de 6 mois
- on connait mieux ses collègues, on se fait son petit réseau


Le pourfendeur ?
 
Oui, je suis aux 35h justement, et pas de RTT. Ca dépend des usages dans l'entreprise, mais si elle n'a pas de convention-cadre pour les apprentis, elle aura plutôt tendance à mettre le même statut que les collaborateurs : c'est plus simple.
 
Sinon +1 sur toute la ligne. En plus, on peut se faire de bons potes :D


---------------
"La physique, c'est les mathématiques du branleur curieux"© | "Les gens ont tellement peur d'avoir un futur pourri qu'ils se font facilement a l'idee d'avoir un present de merde, en somme"©
n°3614042
torfin
Posté le 26-11-2011 à 20:48:40  profilanswer
 

radioactif a écrit :


Le pourfendeur ?
 


 
Moui :o , je ne fais qu'inciter les gens à y aller ! J'aurai pu l’être dès ma 2ème année de DUT, mais ne sachant pas ce que c'était à l'époque, je l'ai pas faite en apprentissage et j'aurais pu m'en mordre les doigts si j'étais entré sur le marché du travail directement.  
 
Mais je me suis rattrapé juste après en L3, et en M1 et M2 aujourd'hui  :o  
 

n°3614077
torfin
Posté le 26-11-2011 à 21:08:02  profilanswer
 

rienderien a écrit :

Comment est vu l'apprentissage par rapport à un parcours classique ? Je parle bien sûr de faire le choix en étant la même univ/école.

 

Ce qui m'a découragé c'est que ça m'avait l'air moins bien vu. Du genre fait pour les manuels, donc connotation négative.
Pour moi c'est trop tard mais je pose la question pour les jeunes qui tomberaient sur ce topic.

 

Alors, votre ressenti ?

 

J'y ai répondu partiellement, mais pour ceux en entreprise qui savent ce qu'est l'apprentissage, c'est forcément mieux vu (plus grande expérience, plus large). Et cette expérience compte réellement lors des négociations du salaire à l'embauche.

 

La connotation a beaucoup évolué je pense, le gouvernement a fait des campagnes publicitaires, les grandes écoles (ingé/ commerce) phares s'y sont mises, ça ne coute pas grand chose aux entreprises avec les subventions, on ne rentre pas dans les budgets des responsables, etc. .
Les grosses boites aiment ..


Message édité par torfin le 26-11-2011 à 21:08:19
n°3614111
bAAm
Posté le 26-11-2011 à 21:36:47  profilanswer
 

Pour Télécom les apprentis préparent bien également le diplôme d'ingénieur (grande école) de Télécom ParisTech.
 
 
Sinon un point à savoir pour les apprentis, c'est que vous allez être très coupé de la vie associative de votre école étant donné que vous n'êtes là que la moitié du temps.


---------------
You can never be too rich, too thin, too young or have too much bandwidth.
n°3614121
radioactif
Mighty mighty man
Posté le 26-11-2011 à 21:42:25  profilanswer
 

C'est noté, j'en étais resté à l'ancienne formule. Dommage qu'ils n'ouvrent pas aux taupins non plus. Enfin, "dommage,", ça dépend du point de vue de ce que doit être une première année :D

 

Pour la vie associative, ça dépend. Si c'est un rythme qui se compte en semaine, oui, si c'est quelques jours par semaine, certes tu seras pas président ou trésorier, mais de là à être coupé de la vie associative, j'ai pas l'impression du tout.


Message édité par radioactif le 26-11-2011 à 21:43:28

---------------
"La physique, c'est les mathématiques du branleur curieux"© | "Les gens ont tellement peur d'avoir un futur pourri qu'ils se font facilement a l'idee d'avoir un present de merde, en somme"©
n°3614122
killerider
Posté le 26-11-2011 à 21:43:39  profilanswer
 

Salut !

 

Très intéressant comme topic !

 

Tu peux rajouter l'école des mines de Nantes spécialité ingénierie logicielle dans ta partie diplôme ITII.


Message édité par killerider le 26-11-2011 à 21:43:59
n°3614130
radioactif
Mighty mighty man
Posté le 26-11-2011 à 21:54:33  profilanswer
 

:jap:


---------------
"La physique, c'est les mathématiques du branleur curieux"© | "Les gens ont tellement peur d'avoir un futur pourri qu'ils se font facilement a l'idee d'avoir un present de merde, en somme"©
n°3614167
rienderien
Posté le 26-11-2011 à 22:45:54  profilanswer
 

Et pour les départs à l'étranger ça se passe comment ?
En cursus normal tu peux faire tes stages à l'étranger, tu peux partir un semestre ou un an. Tu peux faire une année de césure.
 
Est-ce possible en apprentissage ?


---------------
http://www.wat.tv/audio/laicite-1wu6_86ls_.html
n°3614174
killerider
Posté le 26-11-2011 à 22:52:14  profilanswer
 

Dans mon école on à 2 mois de stage obligatoires dans une entreprise étrangère en deuxième année.

mood
Publicité
Posté le   profilanswer
 

 Page :   1  2  3  4  5  ..  78  79  80  81  82  83
Page Précédente

Aller à :
Ajouter une réponse
  FORUM HardWare.fr
  Emploi & Etudes
  Etudes / Orientation

  [Topic Unique] Apprentissage Bac+5/Niveau I

 

Sujets relatifs
Besoin d'aide orientation post BAC ingénieurEcriture Invention, Les Caprices de Marianne, niveau STG
[Prepa CPP] Niveau ?Besoin d'une remise à niveau en Math
[RCH] Stage info indus (Bac+2) Nancy/Chalons en champagneAPRES BAC S
DUT R&T après Bac S SIOù rechercher un contrat d'apprentissage ?
Orientation T.SS.I informatique[Topic Unique] Concours Advance Post-Bac (ESME-Sudria/EPITA/IPSA)
Plus de sujets relatifs à : [Topic Unique] Apprentissage Bac+5/Niveau I



Copyright © 1997-2016 Hardware.fr SARL (Signaler un contenu illicite) / Groupe LDLC / Shop HFR