Forum |  HardWare.fr | News | Articles | PC | S'identifier | S'inscrire | Shop Recherche
1902 connectés 

  FORUM HardWare.fr
  Video & Son
  HiFi & Home Cinema

  qualité d'un lecteur CD -> partie mécanique, numérique et analogique !

 



 Mot :   Pseudo :  
 
 Page :   1  2
Page Précédente
Auteur Sujet :

qualité d'un lecteur CD -> partie mécanique, numérique et analogique !

n°892945
tharkie
Effaré par l'idiotie humaine
Posté le 21-06-2005 à 16:27:22  profilanswer
 

salut
 
discution commencée dans le rubrique photo de ce phorum :
 

Leica a écrit :

Ben pour moi, le parallèle tient : le CD/numérique, c'est plus net, plus propre, plus défini... mais ça n'a pas le charme et la personnalité d'un vinyle/une bonne vieille pellicule ! :d
Ceci dit, dans un studio pro j'avais pu faire une écoute comparative entre les deux sur The Wall : le vinyle, c'était vraiment 100 fois plus beau, les guitares claquaient plus, vraiment il n'y avait pas photo ! :love: Par contre, le disque était neuf, et la platine valait 100'000 francs ! :d Alors que pour le CD, comme c'est que des 1 et des 0, pas besoin d'avoir une platine de pointe pour que ça sorte...
Maintenant, je serais curieux de voir ce qu'un album sorti aujourd'hui, fait pour être mis sur CD, rendrait sur vinyle...


 
 

tharkie a écrit :

:D tu te trompes lourdement sur le cd justement :D
 
j'ai eu en main Le Denon, pendant de longues semaines pour l'inauguration de mon magasin, ben je peux te dire qu'il y a une différence gigantesque entre un lecteur @ 1000 € et un @ 20 000 € :sol: ne te déplaise :jap:
 
http://denon.jp/museum/images/dps1/dps1.jpg


 
 

Leica a écrit :

Pour moi, c'est  [:tartragnan]. 20'000€ dans une platine CD, faut vraiment être un pigeon ! :lol:
Un CD, c'est des 1 et des 0, il doit y avoir trois mécaniques différentes au monde... Alors après, tu peux mettre un bon convertisseur et des composants haut de gamme sur les étages analogiques, mais c'est tout... 20'000€ :lol:
Après, si le son est vraiment différent, c'est qu'ils modifient un peu le son (graves plus présents, etc.) pour assurer à l'audiophile riche qu'il a fait le bon choix, mais le son n'est en aucun cas meilleur ou plus défini.
Je t'assure qu'il faut mieux les mettre dans les enceintes ou dans l'ampli. ;)
J'arrête le HS, si tu veux, on continue en MP ou sur la bonne section. ;)


 
 
ben pas du tout...
 
tu as entendu beaucoup de matos de très haut de gamme ?
 
moi j'en ai vu défiler des tas et des tas... premièrement dans mon ancien magasin, et deuxièmement, dans de nombreux salons HI-FI
 
nottament les fameux DCS à suréchantillonage, de l'accuphase, du mcintosh, etc.
 
écouté sur ce qui se fait de mieux en accoustique, JBL K2, S3100, B&W Nautilus 801, cabasse adriatis & pollaris, baltic, pacific, iroise, Kef modèle four, triangle, tanoy westminster, et j'en passe...
 
...
 
tu peux pas savoir la différence qu'il y a entre deux platines CD et deux convertisseurs... sans parler des étages analogiques bien sûr.
 
et pour vérifier, la validité de l'oreille, rien ne vaut une écoute comparative entre musique réelle (musiciens jouant) et enregistrement...
 
parce qu'il ne suffit pas d'avoir un bon son ou un son coloré agréable à l'écoute, avec une correction physiologique, en terme de HI-FI, mais bien de s'approcher le plus possible d'une parfaite neutralité de la chaine et d'une totale transparence, non ?


---------------
Sujet sur les cartes son audiophiles pour mélomanes et musiciens & DAC+ADC
mood
Publicité
Posté le 21-06-2005 à 16:27:22  profilanswer
 

n°892955
BoraBora
Dilettante
Posté le 21-06-2005 à 16:54:23  profilanswer
 

T'aurais pu attendre vendredi pour lancer ça.  :whistle:
 
Sinon, sujet débattu maintes fois, et personne ne sera jamais d'accord puisqu'en matière de son chacun peut prétendre ou s'imaginer entendre telle ou telle différence quand il n'y en a pas. Au moins, en image, les choses sont plus simples.
 
La seule chose que l'on puisse affirmer avec preuves à l'appui, c'est qu'il est possible de faire des mécaniques de lecteurs qui lisent à la perfection un CD en parfait état pour trois fois rien. Donc que tout argument de vente d'un lecteur HDG reposant sur la qualité de sa mécanique est du flan. Et en ce qui me concerne, il faudrait me payer cher pour que je recommence à m'emmerdifier la vie avec des vinyls.  :kaola:

n°892967
tharkie
Effaré par l'idiotie humaine
Posté le 21-06-2005 à 17:22:48  profilanswer
 

ben non, c'est pas du troll ! :p
 
;)
 
pour la mécanique, éventuellement je pourrai me rapprocher de ton point de vue... Mais, mais, mais,... un cd Audio, même si ce sont des données numériques ne possède pas du tout les même codes de contrôle d'erreur qu'un CD de DATA...
 
qui plus est, et, ça je l'ai prouvé maintes fois dans mon auditorium, à Marseille, vu la piètre qualité de pressage de nombreux CD, je peux te dire, que premièrement, le CD gravés par soi-même (avec un plextor par exemple et de très bons médias) sont souvent bien meilleurs que les CD du commerce ; et que deuxièmement en changeant des platines de lecture CD et en utilisant le même convertisseur, tu te rends comptes de différences notables, d'une platine à l'autre...
 
il existe cependant une catégorie de CD, dont le master ne fait pas plus de quelques dizaines de pressage. ces CD sont pressés sur un galette métallique en or 24K, et là tu peux voir toute la différence entre des CD merdiques au pressage douteux, et ces fameux CD haut de gamme.
 
perso, j'en ai gardé quelques-un, nottament un clapton et un supertramp... FABULEUX :love:


Message édité par tharkie le 21-06-2005 à 17:24:41

---------------
Sujet sur les cartes son audiophiles pour mélomanes et musiciens & DAC+ADC
n°892969
lilith88
Posté le 21-06-2005 à 17:36:41  profilanswer
 

Ca peut se repérer à l'oeil un cd mal pressé?

n°892978
BoraBora
Dilettante
Posté le 21-06-2005 à 17:47:02  profilanswer
 

tharkie a écrit :

ben non, c'est pas du troll ! :p
 
;)


Ca y ressemble furieusement.  :p

Citation :


pour la mécanique, éventuellement je pourrai me rapprocher de ton point de vue... Mais, mais, mais,... un cd Audio, même si ce sont des données numériques ne possède pas du tout les même codes de contrôle d'erreur qu'un CD de DATA...


Et donc ? On est en 2005, on sait faire des mécas qui lisent parfaitement un CD audio. Si ton CD est défectueux et demande des corrections d'erreurs, tu le changes. Ca coûte moins cher que d'acheter un lecteur à 2000 €.

Citation :

qui plus est, et, ça je l'ai prouvé maintes fois dans mon auditorium, à Marseille, vu la piètre qualité de pressage de nombreux CD, je peux te dire, que premièrement, le CD gravés par soi-même (avec un plextor par exemple et de très bons médias) sont souvent bien meilleurs que les CD du commerce ;


Nombreux CD ? J'en ai quelques-uns qui passent mal sur une piste ou deux, mais nombreux certainement pas. Qu'est-ce qui te permet d'affirmer ça ? Par ailleurs, tu cites toi-même les Plextor (qui au passage, ne sont plus les meilleurs graveurs depuis pas mal de temps, vu les daubes qu'ils ont sortis depuis deux ans), donc on peut supposer que s'ils gravent si bien, ils lisent aussi bien. Or un Plextor, c'est quasiment donné à côté d'une méca de HDG de salon.

Citation :

et que deuxièmement en changeant des platines de lecture CD et en utilisant le même convertisseur, tu te rends comptes de différences notables, d'une platine à l'autre...


Tu l'as prouvé, tu dis ? C'était donc des tests ABX réalisés correctement ? Quels ont été les résultats ? Nombre de participants, procédure etc. ?

Citation :

il existe cependant une catégorie de CD, dont le master ne fait pas plus de quelques dizaines de pressage. ces CD sont pressés sur un galette métallique en or 24K, et là tu peux voir toute la différence entre des CD merdiques au pressage douteux, et ces fameux CD haut de gamme.
 
perso, j'en ai gardé quelques-un, nottament un clapton et un supertramp... FABULEUX :love:


Mythomanie. D'autant que je ne vois pas comment tu peux juger la qualité du pressage de ces CD puisque tu n'as aucun point de comparaison. Tu consultes la base d'Accurate Rip et tu constates que 10 lecteurs modernes avec la fonction Accurate Stream lisent 10 exemplaires différents d'un même CD de la même manière, au bit près. Preuve que les CD du commerce ne sont pas si mal pressés que ça. L'intérêt des disques Mobile Fidelity (puisque je suppose que ce sont ceux-là dont tu parles) est ailleurs, dans la qualité du mastering presque toujours supérieure aux CD ordinaires. Généralement, même le mix n'est pas le même. C'est cette différence, que tu entends, pas le pressage ou la couche d'or 24 carats.

n°892980
tharkie
Effaré par l'idiotie humaine
Posté le 21-06-2005 à 17:48:53  profilanswer
 

lilith88 a écrit :

Ca peut se repérer à l'oeil un cd mal pressé?


 
 
euh... oui & non !
 
y'en a pour lesquels c'est très visible, d'autres, pas du tout !
 
il faut se méfier des compils par exemple et de CD vendus à bas prix en général...
 
sinon, encore un souvenir sur un CD d'Enya
 
le même morceau va de inécoutable à excellentissime entre deux cd originaux...
 
écoute faite sur Cabasses Iroises et ampli Onkyo M508 double monaural 2x 330 W RMS efficace, préampli Yamaha DSP A1, lecteur LD Pionner CLD D925 connecté par fibre optique sur le DSP A1. tous les câbles Monster câble et monitor PC


Message édité par tharkie le 21-06-2005 à 17:50:45

---------------
Sujet sur les cartes son audiophiles pour mélomanes et musiciens & DAC+ADC
n°892983
tharkie
Effaré par l'idiotie humaine
Posté le 21-06-2005 à 17:56:19  profilanswer
 

BoraBora a écrit :

Ca y ressemble furieusement.  :p

Citation :


pour la mécanique, éventuellement je pourrai me rapprocher de ton point de vue... Mais, mais, mais,... un cd Audio, même si ce sont des données numériques ne possède pas du tout les même codes de contrôle d'erreur qu'un CD de DATA...


Et donc ? On est en 2005, on sait faire des mécas qui lisent parfaitement un CD audio. Si ton CD est défectueux et demande des corrections d'erreurs, tu le changes. Ca coûte moins cher que d'acheter un lecteur à 2000 €.

Citation :

qui plus est, et, ça je l'ai prouvé maintes fois dans mon auditorium, à Marseille, vu la piètre qualité de pressage de nombreux CD, je peux te dire, que premièrement, le CD gravés par soi-même (avec un plextor par exemple et de très bons médias) sont souvent bien meilleurs que les CD du commerce ;


Nombreux CD ? J'en ai quelques-uns qui passent mal sur une piste ou deux, mais nombreux certainement pas. Qu'est-ce qui te permet d'affirmer ça ? Par ailleurs, tu cites toi-même les Plextor (qui au passage, ne sont plus les meilleurs graveurs depuis pas mal de temps, vu les daubes qu'ils ont sortis depuis deux ans), donc on peut supposer que s'ils gravent si bien, ils lisent aussi bien. Or un Plextor, c'est quasiment donné à côté d'une méca de HDG de salon.

Citation :

et que deuxièmement en changeant des platines de lecture CD et en utilisant le même convertisseur, tu te rends comptes de différences notables, d'une platine à l'autre...


Tu l'as prouvé, tu dis ? C'était donc des tests ABX réalisés correctement ? Quels ont été les résultats ? Nombre de participants, procédure etc. ?

Citation :

il existe cependant une catégorie de CD, dont le master ne fait pas plus de quelques dizaines de pressage. ces CD sont pressés sur un galette métallique en or 24K, et là tu peux voir toute la différence entre des CD merdiques au pressage douteux, et ces fameux CD haut de gamme.
 
perso, j'en ai gardé quelques-un, nottament un clapton et un supertramp... FABULEUX :love:


Mythomanie. D'autant que je ne vois pas comment tu peux juger la qualité du pressage de ces CD puisque tu n'as aucun point de comparaison. Tu consultes la base d'Accurate Rip et tu constates que 10 lecteurs modernes avec la fonction Accurate Stream lisent 10 exemplaires différents d'un même CD de la même manière, au bit près. Preuve que les CD du commerce ne sont pas si mal pressés que ça. L'intérêt des disques Mobile Fidelity (puisque je suppose que ce sont ceux-là dont tu parles) est ailleurs, dans la qualité du mastering presque toujours supérieure aux CD ordinaires. Généralement, même le mix n'est pas le même. C'est cette différence, que tu entends, pas le pressage ou la couche d'or 24 carats.


 
:)
 
il est vria que mes essais datent d'il y a quelques années... les mécaniques ont du progresser depuis... heureusement !
 
pour plextor, je parles du premium et du 716
 
il y a certainement des nouvelles données qui m'échappent, je le reconnais humblement quant à la base de lecture :jap:
 
je n'en dirai donc pas plus sur ce thème :)
 
mais un lecteur cd ne s'arrète pas à sa mécanique non ?


---------------
Sujet sur les cartes son audiophiles pour mélomanes et musiciens & DAC+ADC
n°892984
lilith88
Posté le 21-06-2005 à 17:56:21  profilanswer
 

Moué, ben qu'ne symphonie de beethoven à 5€50 soit moins bien masterisée/mixée qu'une à 25 je n'en doute pas (quoique pas toujours) mais que l'éditeur fasse des économies sur le cd physique en lui même ou le pressage me semble tiré par les cheveux quand même. Ca doit pas coûter une fortune de presser un cd nan?
Par contre ca doit coûter nettement plus de louer les services d'un bon ingénieur son*.
 
*désolé si ce n'est pas le terme exact  :whistle:  

n°892985
tharkie
Effaré par l'idiotie humaine
Posté le 21-06-2005 à 17:58:09  profilanswer
 

en général ce sont des équipes complètes, nottament chez deutch gramophon qui ont mis au point la technique dite "4D" pour les prises de son et l'enregistrement de classique


---------------
Sujet sur les cartes son audiophiles pour mélomanes et musiciens & DAC+ADC
n°892992
lilith88
Posté le 21-06-2005 à 18:07:42  profilanswer
 

Peut être qu'ils brident sciemment la version à 5€ pour nous motiver à acheter la zolie version coffret.[:alph-one]

mood
Publicité
Posté le 21-06-2005 à 18:07:42  profilanswer
 

n°892993
BoraBora
Dilettante
Posté le 21-06-2005 à 18:09:43  profilanswer
 

tharkie a écrit :


il faut se méfier des compils par exemple et de CD vendus à bas prix en général...


Excuse-moi, mais c'est n'importe quoi, là. Accuse des labels ou cite des titres si tu veux, mais ne viens pas mettre en cause les compiles et les disques à prix réduit, ça n'a aucun sens.

tharkie a écrit :


pour plextor, je parles du premium et du 716


Le 716 n'est franchement pas terrible et fait partie de ces graveurs récents de Plextor qui n'ont rien de plus que ceux d'autres marques tout en coûtant le double.

Citation :


il y a certainement des nouvelles données qui m'échappent, je le reconnais humblement quant à la base de lecture :jap:
 
je n'en dirai donc pas plus sur ce thème :)


Dommage, j'aurais aimé les réponses à mes questions.  ;)

Citation :

mais un lecteur cd ne s'arrète pas à sa mécanique non ?


Non, mais les mécas présentent l'intérêt de permettre une discussion argumentée et non trollesque puisqu'il existe des moyens simples à la portée de tous de prouver ou infirmer leur qualité. Tandis que si l'on part sur le sujet analogique/digital ou simplement qualité des DACs, c'est soit tests ABX soit fil trollesque sans fin.

n°893007
zabc51
Posté le 21-06-2005 à 18:37:43  profilanswer
 

"le surechantillonnage". Il ne peut que trés trés difficilement améliorer le son, le disque est enregistré en 16 bits (65536 point de quantification), il ressort en 16bits. Aprés on peut interpoler ce que l'on veut, ce sera toujours du 16 bits.  
Un peu comme les scanner qui annoncent du 9600 ou même plus alors qu'ils ont du 300 ou 600 en natif. Ils font une "moyenne" entre deux points adjacents. Sans savoir si l'original contenait vraiment cette valeur. C'est pareil pour les cd.
En plus ce suréchantillage (qui ne coute que quelques centimes à ajouter dans une puce) permet de grande économies sur les composants du DAC. Et ça impressionne les gogos.
Les lecteurs CD de pc ont deux circuits séparés, un pour les datas et l'autre pour l'audio.
 
Pour le combat moyennageux CD-Vinyle, le correcteur RIAA a quand même une grande influence sur le rendu sonore, ainsi que la correction RIAA d'enregistrement. Et avec les dispersions de caractéristiques des composants, les fabricants ont tendance à faire une correction généreuse qui flatte le spectre sonore.
 
Monster cable possédent-ils leur propre fonderie de cuivre?

n°893010
hpl-nyarla​thotep
I failed in life
Posté le 21-06-2005 à 18:49:47  profilanswer
 

"dear god, please make it stop"


---------------
Maybe I've crossed the wrong rivers and walked down all the wrong halls.
n°893125
tharkie
Effaré par l'idiotie humaine
Posté le 21-06-2005 à 21:53:32  profilanswer
 

zabc51 a écrit :

"le surechantillonnage". Il ne peut que trés trés difficilement améliorer le son, le disque est enregistré en 16 bits (65536 point de quantification), il ressort en 16bits. Aprés on peut interpoler ce que l'on veut, ce sera toujours du 16 bits.  
Un peu comme les scanner qui annoncent du 9600 ou même plus alors qu'ils ont du 300 ou 600 en natif. Ils font une "moyenne" entre deux points adjacents. Sans savoir si l'original contenait vraiment cette valeur. C'est pareil pour les cd.
En plus ce suréchantillage (qui ne coute que quelques centimes à ajouter dans une puce) permet de grande économies sur les composants du DAC. Et ça impressionne les gogos.
Les lecteurs CD de pc ont deux circuits séparés, un pour les datas et l'autre pour l'audio.
 
Pour le combat moyennageux CD-Vinyle, le correcteur RIAA a quand même une grande influence sur le rendu sonore, ainsi que la correction RIAA d'enregistrement. Et avec les dispersions de caractéristiques des composants, les fabricants ont tendance à faire une correction généreuse qui flatte le spectre sonore.
 
Monster cable possédent-ils leur propre fonderie de cuivre?


 
 
j'étais un poil de ton avis et sceptique... le suréchantillonage : bof ! étant moi même scientifique dans certaines parties de mon boulot, et même si je suis un peu faché avec les maths, je n'en revendique pas moins un esprit cartésien, pragmatique et con :o :lol:
 
je l'avoue :sol:
 
en fait la quantification en 16 bits 44.1 KHz a été choisie car elle était sensée reproduire le maximum de résolution d'une oreille humaine...
 
hors, ben non :D
 
les musiciens, les mélomanes et tous ceux qui ont une oreille éduquée ont une perception bien plus large
 
c'est le premier point...
 
jusque là, je pense que on peut être d'accord, non ?
 
après c'est aussi simple que ce que je viens de décrire...
 
le suréchantillonage ; la question est : peut-on créer à partir d'informations existantes des informations qui n'existent pas ?
 
ma réponse, et je ne suis pas seul a défendre cette thèse : oui, dans une certaine mesure. mais dans une certaine mesure seulement. on ne créera pas une symphonie à partir d'un bruit blanc ou rose, c'est clair :lol: (j'exagère à peine)
 
il existe des modèles mathématiques (comme pour les doubleurs de ligne ou quadrupleurs chez farujia) qui interpolent des informations à partir des données existantes. rien à voir avec de l'interpolation de scanner :D
 
cela marche plutôt pas mal, vu la base déjà relativement élevée des informations présentes.
 
des tests ont été effectués entre un enregistrement natif en 24 bits 96 KHz (norme actuelle considérée comme sans perte d'info)  et une extrapolation du même enregistrement fait en 16 bits 44.1 KHz suréchantilloné aux mêmes valeurs.
 
le coéficient de corrélation est assez élevé
 
voila pour le premier point !
 
le second point est tout simplement physiologique.
 
les DAC ne fornissent pas une info homogène au niveau de l'oreille vu qu'il y a des trous "importants" dans l'info de base
 
suréchantilloner, et c'est le second aspect, permet de fournir aux DAC un signal plus complet, plus fournit
 
au sujet du câblagle, je pense que tu as branché tout ça avec du fil électrique, non ? OFC, pureté du Cu, etc. ça doit être du pipeau pour toi, non ?
 
je ne peux que conseiller aux sceptiques d'aller ÉCOUTER dans de vrais auditoriums de la vraie musique !
 
j'ai eu pendant plus d'un an un magasin de très haute fidélité à moi (avec un associé), et j'ai pu, au delà des chiffres, faire des écoutes en aveugle, pour moi, ou avec des copains, sans préjugés.
 
c'est vrai que toutes les musiques ne nécéssitent pas une bande passante de 5-50 000 Hz +- 0db, ni une dynamique de 130 db :D


---------------
Sujet sur les cartes son audiophiles pour mélomanes et musiciens & DAC+ADC
n°893126
tharkie
Effaré par l'idiotie humaine
Posté le 21-06-2005 à 21:53:59  profilanswer
 

hpl-nyarlathotep a écrit :

"dear god, please make it stop"


 
 
euh... on peut se tutoyer ?
 
alors ta gueulle :D
 
 


 
je te répondrai puisque tu en fais la demande :)
 
n'empêche que LEICA il me laisse bien seul sur ce coup là :lol:
 
 

lilith88 a écrit :

Moué, ben qu'ne symphonie de beethoven à 5€50 soit moins bien masterisée/mixée qu'une à 25 je n'en doute pas (quoique pas toujours) mais que l'éditeur fasse des économies sur le cd physique en lui même ou le pressage me semble tiré par les cheveux quand même. Ca doit pas coûter une fortune de presser un cd nan?


 
ben non justement... ce sont les mêmes enregistrements à la base, mais comme dans toute chaine de production et c'est flagrant sur les processeurs, les RAM, etc, tu as un début, un milieu (avec une qualité constante), et une fin...
 
comment on fabrique des CD :
 
en gros, une machine outil fait la matrice à partir d'un enregistrement
 
la matrice est ensuite placée dans une presse qui emboutit des galettes métalliques
 
ensuite, ces galettes pressées, sont mise en rotation très élevée, et un substrat (voire plusieurs) liquide est coulé dessus à partir du centre, se répand par la force centrifuge de manière parfaitement homogène et se solidifie rapidement
 
nous avons donc notre CD
 
suivant la qualité de la chaine de fabrication, la qualité du cd peut varier de parfait à quasi nulle, c'est un premier point.
 
on peut détailler aussi la qualité de cette matrice et du nombre de pressage qu'elle peut supporter avant de devenir de parfaite à excellente, puis, seulement bonne, et enfin médiocre.
 
cela va jouer que la qualité du CD bien évidement.
 
les premiers pressages sont mis de cotés et réservés pour un certain marché haut de gamme, nottament les CD Or etc.
 
ensuite les tirages suivants sont dispatchés suivant leur qualité aux différents marchés (pays, type de boutiques, grossistes, spécialistes, grande consomation)
 
puis la longévité du support rentre en compte bien sûr. suivant les matériaux utilisés, un CD peut rapidement perdre de sa qualité (souvenir de ces fameux trous d'aiguille...)
 
enfin, bref :D
 
il y a CD & CD :)
 
amicalement
 
tharkie


Message édité par tharkie le 21-06-2005 à 22:12:04

---------------
Sujet sur les cartes son audiophiles pour mélomanes et musiciens & DAC+ADC
n°893142
hpl-nyarla​thotep
I failed in life
Posté le 21-06-2005 à 22:59:08  profilanswer
 

tharkie a écrit :

euh... on peut se tutoyer ?
 
alors ta gueulle :D


Se tutoyer: bien sûr.
 
S'insulter: on s'en passera.


---------------
Maybe I've crossed the wrong rivers and walked down all the wrong halls.
n°893152
cirius
Modérateur
Je m'outre :o
Posté le 21-06-2005 à 23:16:52  profilanswer
 

tharkie, rester polie tu dois, sinon les TT tu verra [:yoda_aloy]


---------------
Bowers & Wilkins
n°893190
BoraBora
Dilettante
Posté le 22-06-2005 à 00:15:36  profilanswer
 

tharkie a écrit :


je te répondrai puisque tu en fais la demande :)
n'empêche que LEICA il me laisse bien seul sur ce coup là :lol:


Je te rappelle les questions, et je rajoute les nouvelles inspirées par ta 2ème bordée d'affirmations dénuées de toute source ou argument :
 
* Comment se fait-il qu'autant de lecteurs rippent de manière parfaite autant de CD différents en plusieurs exemplaires différents ? Question d'autant plus pertinente que tu as maintenant ajouté tout ton topo sur le pressage qui va jusqu'à "médiocre".
 
* Quelle label, ces CD dorés ?
 
* Pourquoi les CD vendus à prix bas et à fortiori les compiles seraient moins bons ?
 
* Procédure de tes tests ? ABX ou pas ?
 

Citation :

au sujet du câblagle, je pense que tu as branché tout ça avec du fil électrique, non ? OFC, pureté du Cu, etc. ça doit être du pipeau pour toi, non ?


Oui

Citation :

je ne peux que conseiller aux sceptiques d'aller ÉCOUTER dans de vrais auditoriums de la vraie musique !


Si la "vraie" musique, c'est Clapton et Supertramp, merci je vais continuer d'écouter de la fausse.


Message édité par BoraBora le 22-06-2005 à 00:15:57
n°893212
tharkie
Effaré par l'idiotie humaine
Posté le 22-06-2005 à 02:01:47  profilanswer
 

BoraBora a écrit :

Je te rappelle les questions, et je rajoute les nouvelles inspirées par ta 2ème bordée d'affirmations dénuées de toute source ou argument :
 
* Comment se fait-il qu'autant de lecteurs rippent de manière parfaite autant de CD différents en plusieurs exemplaires différents ? Question d'autant plus pertinente que tu as maintenant ajouté tout ton topo sur le pressage qui va jusqu'à "médiocre".
 
* Quelle label, ces CD dorés ?
 
 
je regarderais, dès mojn retour à st malo où ils sont restés
 
* Pourquoi les CD vendus à prix bas et à fortiori les compiles seraient moins bons ?
 
je n'en sais fichtrement rien :D, c'est juste une observation, du temps où j'avais une chaine digne de ce nom :) et puis en cherchant un peu des arguments économiques, on doit pouvoir arriver à des conclusions équivalentes ;) sachant que le plus cher dans la création d'un cd à partir d'une bande son numérique est la fabrication de la matrice de pressage, son installation, le démarrage et l'arret de la chaine de production
 

 
* Procédure de tes tests ? ABX ou pas ?
 
procédure matériel installé dans mon auditorium au magasin ou chez moi. on change des composant de la chaine et on teste, seul ou à plusieurs. valeur des tests hautement subjective dans certaines conditions, ou en aveugle au vrai sens du terme...
 
je connais pas cette procédure, donc, forcément, la réponse est non
 

 
 

Citation :

au sujet du câblage, je pense que tu as branché tout ça avec du fil électrique, non ? OFC, pureté du Cu, etc. ça doit être du pipeau pour toi, non ?


Oui
 
alors là, je ne peux que te dire que nous n'avons vraiment pas le même avis :D qui a raison ? je n'en sais rien ! je peux juste dire que j'ai entendu des différences bien évidentes au niveau connectique à tous les niveaux que j'ai testé. fibre optique, coax numériques 75 Ohms, liaisons symétriques analogiques et numériques AES/EBU, câblage enceintes, etc. Je te rassure je ne suis pas partisan du bi-câblage, mais de la bi-amplification dans certains cas seulement qu'elle soit active (Albatros 7 :love:) ou passive... pas contre les temps de propagation de groupe... enfin, je ne sais pas là :lol:

 

Citation :

je ne peux que conseiller aux sceptiques d'aller ÉCOUTER dans de vrais auditoriums de la vraie musique !


Si la "vraie" musique, c'est Clapton et Supertramp, merci je vais continuer d'écouter de la fausse.


 
euh, sans emmettre de jugement de valeur, tu t'es gourré très cher :sol:
 
la vraie musique, pour moi, ce n'est pas mettre une notte de valeur sur telle ou telle oeuvre, tel ou tel artiste/interprète, etc.
 
pour moi, la vraie musique, ce sont des gens qui jouent d'un instrument accoustique (voire électrique) et mon but, c'est de pouvoir reproduire chez mes clients, amis ou relations le même son qu'ils auraient en face d'un instrument en concert, chez eux.
 
c'est le concept que j'aime...

 
http://tharkie.free.fr/alchemia.jpg
 
http://perso.wanadoo.fr/assoc/Alchemia.htm
 
pour revenir à la vraie musique, je parle d'instruments que l'on peut entendre en vrai, cad contrebasse, batterie, violon, clarinette, saxo, xylophone, guitare, orgue, etc. je ne dénigre pas une guitare électrique, mais pour un test de Haute fidélité, on n'a pas de base concrète de comparaison. donc on a des étalons, et le but de la haute, voire très haute fidélité, c'est de rendre le plus "neutrement" possible les instruments qui ont été enregistrés... non ? le but ultime : fermer les yeux, et se demander si on est pas au concert et finir par se laisser bercer par la musique dans un bonheur presque sensuel, et à la fin, ouvrir les yeux (j'en voi un qui s'est endormi :o ), et s'étonner, presque, de se trouver chez soi...
 
pour moi, c'est ça la vraie musique, peut importe ce que l'on écoute, chacun écoute ce qu'il veut, que ce soit du classique, de l'expérimental, des percus, du rock, du jazz... peu importe !
 
ceci dit rien n'empêche d'écouter du rap (quoi que :o ), de la techno, house, ou tout autre style, même des chants corses ! (private joke)
 
je m'éclate avec les floyd et avec du JS Bach, avec de la house. j'aime bien le son qui cogne, mais j'aime aussi les infinies variations d'un stradivarius ou d'un steinway... de toutes les façons, quand on a une copine qui a un piano et une guitare et qui sait manifestement bien en jouer, on ne peut que apprécier :sol:

 
voila :D


Message édité par tharkie le 22-06-2005 à 02:05:14

---------------
Sujet sur les cartes son audiophiles pour mélomanes et musiciens & DAC+ADC
n°893301
BoraBora
Dilettante
Posté le 22-06-2005 à 11:13:02  profilanswer
 

tharkie a écrit :

je n'en sais fichtrement rien :D, c'est juste une observation, du temps où j'avais une chaine digne de ce nom :) et puis en cherchant un peu des arguments économiques, on doit pouvoir arriver à des conclusions équivalentes ;) sachant que le plus cher dans la création d'un cd à partir d'une bande son numérique est la fabrication de la matrice de pressage, son installation, le démarrage et l'arret de la chaine de production


Justement non. Outre le fait que beaucoup de compiles, y compris mono-artistes, sont faites à partir de remasters ou au moins l'objet d'un travail d'édition, la part du pressage dans le prix d'un CD est carrément dérisoire.
 
Et puisque tu parles encore d'observation, que comparais-tu pour pouvoir incriminer le pressage dans une éventuelle différence de qualité sonore ?

Citation :

je connais pas cette procédure, donc, forcément, la réponse est non


Etonnant, pour quelqu'un dont la hi-fi a été le métier, et qui conseille dans ce fil de faire des tests d'écoute. Le concept du test ABX a été concrétisé il y a plus de 20 ans, tout de même. Mais bref... tests sans valeur, donc.

Citation :

alors là, je ne peux que te dire que nous n'avons vraiment pas le même avis :D qui a raison ? je n'en sais rien ! je peux juste dire que j'ai entendu des différences bien évidentes au niveau connectique à tous les niveaux que j'ai testé. fibre optique, coax numériques 75 Ohms, liaisons symétriques analogiques et numériques AES/EBU, câblage enceintes, etc.


Ah si on m'avait donné 1 € à chaque fois que j'ai lu ou entendu que quelqu'un entendaitt des différences "évidentes" entre un câble A et un câble B.  :o Personne n'a encore pu le prouver dans un test ABX. Pour ton info, et au hasard parmi des dizaines d'autres débilités idiophiles, tu peux poser une pièce de 50 cents sur une enceinte et elle deviendra plus musicale. Ca te fait rire ? Ben si, des gens entendent la différence. C'est fou ce que les gens peuvent entendre...

Citation :

euh, sans emmettre de jugement de valeur, tu t'es gourré très cher :sol:


Une phrase qui commence par "si" est une hypothèse, pas une affirmation.

Citation :

le but de la haute, voire très haute fidélité, c'est de rendre le plus "neutrement" possible les instruments qui ont été enregistrés... non ?


Ca devrait peut-être (c'est mon avis, en tout cas), mais il se trouve que 99% des audiophiles te diront le contraire et que l'important dans l'audiophilie est la "musicalité" (concept très fumeux, donc très pratique pour justifier tous les arguments ésotériques). C'est d'ailleurs grâce à ce concept, et en opposition à la neutralité, que l'on justifie les amplis à tubes et... le vinyl. ;)

n°893308
randolf
Modérateur
Posté le 22-06-2005 à 11:22:13  profilanswer
 

Citation :

qui interpolent des informations à partir des données existantes

en même temps c'est la définition de l'interpolation... interpoler à partir de rien c'est pas interpoler. :heink:


---------------
I will now demonstrate the varying levels of rage that toneh might induce upon thee. ლ(ಠ益ಠ)ლ
n°893310
tharkie
Effaré par l'idiotie humaine
Posté le 22-06-2005 à 11:23:11  profilanswer
 

bref, achetez une chaine avec pleins de lumières qui cligontent partout et vendez votre matos de luxe, ça ne sert à rien :D
 
pitoyable :lol:
 
juste pour info, tu as quel age et tu as fais quoi comme études ?


---------------
Sujet sur les cartes son audiophiles pour mélomanes et musiciens & DAC+ADC
n°893311
tharkie
Effaré par l'idiotie humaine
Posté le 22-06-2005 à 11:24:32  profilanswer
 

randolf a écrit :

Citation :

qui interpolent des informations à partir des données existantes

en même temps c'est la définition de l'interpolation... interpoler à partir de rien c'est pas interpoler. :heink:


 
 
j'a gourré je voulais dire extrapoler :o :sol:


---------------
Sujet sur les cartes son audiophiles pour mélomanes et musiciens & DAC+ADC
n°893316
_JbM
_Dense comme la brique
Posté le 22-06-2005 à 11:31:29  profilanswer
 

tharkie a écrit :

en fait la quantification en 16 bits 44.1 KHz a été choisie car elle était sensée reproduire le maximum de résolution d'une oreille humaine...
 
hors, ben non :D

Le théorème de Shannon dit le contraire. Les maths c'est le bien :o
 

tharkie a écrit :

les musiciens, les mélomanes et tous ceux qui ont une oreille éduquée ont une perception bien plus large

Connaître le solfège n'étendra pas ton audition au delà de 20KHz. Beaucoup d'adultes ont d'ailleurs l'audition qui chute bien en dessous des 20K. Plage que le CD couvre sans problème.
 

tharkie a écrit :

les DAC ne fornissent pas une info homogène au niveau de l'oreille vu qu'il y a des trous "importants" dans l'info de base
 
suréchantilloner, et c'est le second aspect, permet de fournir aux DAC un signal plus complet, plus fournit

Encore une fois d'après Shannon, il n'y a pas de trou avec un échantillonnage à 44KHz. Suréchantillonner te t'apportera pas d'informations nouvelles, donc à moins d'avoir un convertisseur fait pour travailler à 192KHz et non 44KHz de manière optimale, la chose n'a pas d'intérêt (+1 avec Zabc) [:spamafote]
 

tharkie a écrit :

je peux juste dire que j'ai entendu des différences bien évidentes au niveau connectique à tous les niveaux que j'ai testé.

Où bien tu as cru entendre :whistle: Par mesure, on peut voir des différences entre des cable, mais c'est toujours à des fréquences bien plus hautes que celles de l'audio, donc inaudibles (sauf électronique qui oscille, donc électronique pourrie). Quant au numérique, explique moi comment les 1 et les 0 pourraient se transformer au sein d'un cable :??: Mais je crois que ce débat est un peut redondant avec le topic des mensonges en hifi ;)
 

tharkie a écrit :

pour revenir à la vraie musique, je parle d'instruments que l'on peut entendre en vrai, cad contrebasse, batterie, violon, clarinette, saxo, xylophone, guitare, orgue, etc. je ne dénigre pas une guitare électrique, mais pour un test de Haute fidélité, on n'a pas de base concrète de comparaison.

Tu t'engages sur un terrain savonneux ;)
 

tharkie a écrit :

bref, achetez une chaine avec pleins de lumières qui cligontent partout et vendez votre matos de luxe, ça ne sert à rien :D
 
pitoyable :lol:
 
juste pour info, tu as quel age et tu as fais quoi comme études ?

Donc un appareil qui fait de la lumière est fatalement mauvais? Et je peine à voir ce que l'age vient faire dans le débat :??:

n°893342
tharkie
Effaré par l'idiotie humaine
Posté le 22-06-2005 à 11:57:11  profilanswer
 

mais c'est une secte ici :o au secours :cry:
 
:D
 

Citation :

Le théorème de Shannon dit le contraire. Les maths c'est le bien :o


 
approfondis :jap:
 

Citation :

Connaître le solfège n'étendra pas ton audition au delà de 20KHz. Beaucoup d'adultes ont d'ailleurs l'audition qui chute bien en dessous des 20K. Plage que le CD couvre sans problème.
 


 
oui... mais le problème c'est de pouvoir distinguer un triangle ou une ligne de guitare au sein d'un orchestre... pas forcément facile avec du matos qui pompe, un message tronqué ou autre...
 

Citation :

Encore une fois d'après Shannon, il n'y a pas de trou avec un échantillonnage à 44KHz. Suréchantillonner te t'apportera pas d'informations nouvelles, donc à moins d'avoir un convertisseur fait pour travailler à 192KHz et non 44KHz de manière optimale, la chose n'a pas d'intérêt (+1 avec Zabc) [:spamafote]
 


 
mauvaise foi :p
 
1) un convertisseur 44.1 ou 48 khz ne pourra pas transformer un signal en 96 ou 192 khz :D
 
2) le bons convertisseurs travaillent indiférement suivant leurs caractéristiques en 32 et 192 KHz
 
 

Citation :

Où bien tu as cru entendre :whistle: Par mesure, on peut voir des différences entre des cable, mais c'est toujours à des fréquences bien plus hautes que celles de l'audio, donc inaudibles (sauf électronique qui oscille, donc électronique pourrie). Quant au numérique, explique moi comment les 1 et les 0 pourraient se transformer au sein d'un cable :??: Mais je crois que ce débat est un peut redondant avec le topic des mensonges en hifi ;)


 
tu mélanges un peu la !
 
1) pas d'accord
 
2) tu as entendu parlé de jitter atténuation de signal, qualité des interfaces de connection ?
 
3) pas du tout, ça ne se voulait pas l'être, mais ça va devenir, le coin des partisans de la HI-FI qui se veut hônnete et pas emplie de préjugés mathématiques ou physiques, voire musicaux ou élitiste ou même encore charlatants... car comme on le sait bien, les mathématiciens prouvent des choses absolues... jusqu'à ce qu'ils prouvent le contraire :D
 
 

Citation :

Tu t'engages sur un terrain savonneux ;)


 
 
effectivement ! c'était mal formulé :jap:
 
je parlais de vrai musique, dans un sens bien particulier, c'est à dire de pouvoir avoir une référence complètement accoustique et non pas fournie déjà par de l'électronique...
 
mais je pense que tu avais compris... enfin j'espère et que tu n'avais relevé que pour me faire préciser :jap:
 

Citation :

Donc un appareil qui fait de la lumière est fatalement mauvais? Et je peine à voir ce que l'age vient faire dans le débat :??:


 
d'près ce que j'ai pu en voir et entendre, oui :D
 
pour l'age, je pense qu'un jour tu comprendras ;) ça ne fait pas tout, mais pour ceux qui cherchent, ça améliore la perception de son environnement, ça s'appelle l'expérience :D enfin, bon, il ewst vrai que pour refaire une citation (cette fois-ci je précise, car apparement... :o ) l'age ne fait rien à l'affaire, quand on est con, on est con :jap:


Message édité par tharkie le 22-06-2005 à 11:58:18

---------------
Sujet sur les cartes son audiophiles pour mélomanes et musiciens & DAC+ADC
n°893361
Leica
Womanizer FTW :o
Posté le 22-06-2005 à 12:15:15  profilanswer
 

tharkie a écrit :


n'empêche que LEICA il me laisse bien seul sur ce coup là :lol:


Désolé, je n'étais pas devant mon ordi jusqu'à maintenant !
En tout cas, ça déchaîne les foules ! :d

n°893373
tharkie
Effaré par l'idiotie humaine
Posté le 22-06-2005 à 12:34:23  profilanswer
 

et non pas ça foule les deschaines ce qui ne veut strictement rien dire :lol:


---------------
Sujet sur les cartes son audiophiles pour mélomanes et musiciens & DAC+ADC
n°893375
BoraBora
Dilettante
Posté le 22-06-2005 à 12:36:53  profilanswer
 

tharkie a écrit :

bref, achetez une chaine avec pleins de lumières qui cligontent partout et vendez votre matos de luxe, ça ne sert à rien :D
 
pitoyable :lol:


Si on nie les différences entre un câble banal et un autre ésotérique, ça signifie qu'on nie aussi la différence entre un radio-cassette et une bonne chaîne ? Je sais qui est pitoyable, là. D'un autre côté, quand on est à court d'arguments pour justifier ses assertions, il faut bien essayer de discréditer l'interlocuteur. Tiens, un lien que tu as peut-être vu sur le fil des "mensonges de la hi-fi" :

Citation :

L’histoire de la vogue des cables ésotériques par Roger Russell, directeur de recherches acoustiques chez McIntosh Laboratory :
http://www.roger-russell.com/wire/wire.htm


Si tu n'as pas peur du ridicule, écris-lui de s'acheter une mini-chaîne Aiwa et de se reconvertir. Puisqu'ils nient l'effet des câbles ésotériques, c'est qu'ils ne doivent pas savoir concevoir du matos hi-fi de qualité, chez McIntosh.

Citation :

juste pour info, tu as quel age et tu as fais quoi comme études ?


J'ai 47 ans et j'ai suivi toute l'évolution de la hi-fi depuis les années 70.

Citation :

3) pas du tout, ça ne se voulait pas l'être, mais ça va devenir, le coin des partisans de la HI-FI qui se veut hônnete et pas emplie de préjugés mathématiques ou physiques, voire musicaux ou élitiste ou même encore charlatants... car comme on le sait bien, les mathématiciens prouvent des choses absolues... jusqu'à ce qu'ils prouvent le contraire :D


La base de l'objectivisme, ce n'est pas les maths mais l'écoute en ABX puisque seul ce qui s'entend compte. Mais les maths et la physique viennent fatalement dans le tableau puisque les gens qui défendent les mythes audiophiles sont les premiers à justifier leurs dires par les chiffres. Puis une fois contredits, ils se rabattent sur l'argument "y'a que l'écoute qui compte". Tu en fais la démonstration, encore une fois, avec ton point 2 qui prétend justifier les différences audibles entre deux câbles, immédiatement suivi de ton point 3 qui prétend envoyer balader les arguments chiffrés.


Message édité par BoraBora le 22-06-2005 à 12:38:15
n°893388
_JbM
_Dense comme la brique
Posté le 22-06-2005 à 13:01:17  profilanswer
 

tharkie a écrit :

mais c'est une secte ici :o au secours :cry:

[:popok]
 

tharkie a écrit :

approfondis :jap:

Ca dit pour résumer que si ton signal a une certaine bande passante, il te faut une fréquence d'échantillonnage d'au moins le double pour ne pas perdre d'information.
 

tharkie a écrit :

mauvaise foi :p
1) un convertisseur 44.1 ou 48 khz ne pourra pas transformer un signal en 96 ou 192 khz :D
2) le bons convertisseurs travaillent indiférement suivant leurs caractéristiques en 32 et 192 KHz

Nous sommes donc d'accord, ce qui d'ailleurs vient contredire tes messages précédents ;)
 

tharkie a écrit :

2) tu as entendu parlé de jitter atténuation de signal, qualité des interfaces de connection ?[...]

Sur des lignes si courtes et à des fréquences si faibles, le jitter et l'atténuation relèvent plus du mythe qu'autre chose (et d'autant plus pour les appareils intégrés).
Pour le reste, je crois avoir vu que tu as trouvé l'autre topic :D
 

tharkie a écrit :

effectivement ! c'était mal formulé :jap:
 
mais je pense que tu avais compris... enfin j'espère et que tu n'avais relevé que pour me faire préciser :jap:

:jap:
 

tharkie a écrit :

l'age le temps ne fait rien à l'affaire, quand on est con, on est con :jap:

[:aloy]
 

BoraBora a écrit :

Citation :

L’histoire de la vogue des cables ésotériques par Roger Russell, directeur de recherches acoustiques chez McIntosh Laboratory :
http://www.roger-russell.com/wire/wire.htm


Si tu n'as pas peur du ridicule, écris-lui de s'acheter une mini-chaîne Aiwa et de se reconvertir. Puisqu'ils nient l'effet des câbles ésotériques, c'est qu'ils ne doivent pas savoir concevoir du matos hi-fi de qualité, chez McIntosh.

Une très bonne lecture en effet :jap:
Mais attention, les McIntosh ont des grands vu-mètres, ça fait de la lumière qui clignote [:dawa]

n°893405
BoraBora
Dilettante
Posté le 22-06-2005 à 13:35:01  profilanswer
 

Au fait, ça serait un de ceux-là, ton Supertramp ?
 
http://www.aurealm.com/gallery_covers/udcd_505.jpg
http://www.aurealm.com/gallery_covers/udcd_534.jpg


Message édité par BoraBora le 22-06-2005 à 13:35:52
n°893415
tharkie
Effaré par l'idiotie humaine
Posté le 22-06-2005 à 13:43:35  profilanswer
 

:o
 
image stollent :D
 

Citation :

Nous sommes donc d'accord, ce qui d'ailleurs vient contredire tes messages précédents ;)


 
on doit pas voir saisi ma phrase dans le même sens alors :o je me suis mal exprimé ? tu as mal compris ? va svoir :D
 

Citation :

Sur des lignes si courtes et à des fréquences si faibles, le jitter et l'atténuation relèvent plus du mythe qu'autre chose (et d'autant plus pour les appareils intégrés).


 
bah je ne parle pas d'intégrés spécialement, mais par exemple, liaison optique, contre liason coax analogique ! y'a une différence, c'est évident ! mais là, c'est juste car on utilise pas le même convertisseur... ou entre un préampli et un ampli, les liaisons symétrique analogiques (XLR) sont bien meilleures que les assymétriques (coax). autre exemple, liaison entre un cd et un convertisseur externe le top c'est l'AES/EBU opposé au coax ou fibre optique qui se vallent plus ou moins
 


---------------
Sujet sur les cartes son audiophiles pour mélomanes et musiciens & DAC+ADC
n°893423
tharkie
Effaré par l'idiotie humaine
Posté le 22-06-2005 à 14:00:04  profilanswer
 

Si on nie les différences entre un câble banal et un autre ésotérique, ça signifie qu'on nie aussi la différence entre un radio-cassette et une bonne chaîne ? Je sais qui est pitoyable, là. D'un autre côté, quand on est à court d'arguments pour justifier ses assertions, il faut bien essayer de discréditer l'interlocuteur. Tiens, un lien que tu as peut-être vu sur le fil des "mensonges de la hi-fi" :  
 
assertions, assertions, est-ce que j'ai une gueulle d'assertion :o ;)
 
nullement te discréditer je cherche, mais arivver à comprendre ton point de vue j'aimerai bien :jap:
 
au sujet des câbles... je crois que je n'ai pas assez précisé mon point de vue !
 
je n'ai jamais parlé de câbles vallant des prix de ouf !
 
j'ai juste dit que la qualité des câbles était très importante, non ? pour moi, dépasser les 1000 F dans un câble est aussi absurde que de n'en dépenser que 10... un juste milieu il y a :D
 
monster câble offre une gamme tout à fait correcte, au dela de laquelle je n'ai jamais entendu de différence. ces câbles coutent entre 250 F pour une paire de coax analogique, 500 F pour un coax vidéo, et 400 F pour une bonne fibre optique...
 
voila ce que j'entends par bon câbles (jeu de mot pas voulu inside :o )
 

Citation :

Si tu n'as pas peur du ridicule, écris-lui de s'acheter une mini-chaîne Aiwa et de se reconvertir. Puisqu'ils nient l'effet des câbles ésotériques, c'est qu'ils ne doivent pas savoir concevoir du matos hi-fi de qualité, chez McIntosh.


 
ce n'est pas mon propos... perso j'avais un onkyo double monaural de 2x330 W RMS avec deux très grands vu-mètres verts du plus bel effet... quand à ceux de mcintosh ou de accuphase, ils sont aussi magnifiques, quoi que je crois que ça se fasse de moins en moins dans le haut de gamme ?
 

Citation :

J'ai 47 ans et j'ai suivi toute l'évolution de la hi-fi depuis les années 70.


 
je n'en ai que 39 :o
 

Citation :

La base de l'objectivisme, ce n'est pas les maths mais l'écoute en ABX puisque seul ce qui s'entend compte. Mais les maths et la physique viennent fatalement dans le tableau puisque les gens qui défendent les mythes audiophiles sont les premiers à justifier leurs dires par les chiffres. Puis une fois contredits, ils se rabattent sur l'argument "y'a que l'écoute qui compte". Tu en fais la démonstration, encore une fois, avec ton point 2 qui prétend justifier les différences audibles entre deux câbles, immédiatement suivi de ton point 3 qui prétend envoyer balader les arguments chiffrés.


 
oui, j'ai vaguement lu la norme ABX effectivement, je m'y pencherai plus tard
 
je n'ai pas l'impression que ce soit ce que j'ai voulu dire... relis bien ma phrase... je parle de réalité temporaire des chiffres
 
d'ailleurs pourquoi passer au DVD audio au HDCD ou encore au SACD... si le CD suffit ? le CD suffit-il ?


---------------
Sujet sur les cartes son audiophiles pour mélomanes et musiciens & DAC+ADC
n°893582
BoraBora
Dilettante
Posté le 22-06-2005 à 17:10:45  profilanswer
 

tharkie a écrit :

:o
 
image stollent :D


Bizarre, j'avais juste mis le lien, sans tags images. Parfaitement nettiquettement correct. Mais bref, les revoila :
http://perso.wanadoo.fr/borabora/1.jpg
http://perso.wanadoo.fr/borabora/2.jpg
 

Citation :

nullement te discréditer je cherche, mais arivver à comprendre ton point de vue j'aimerai bien :jap:
 
au sujet des câbles... je crois que je n'ai pas assez précisé mon point de vue !
 
je n'ai jamais parlé de câbles vallant des prix de ouf !
 
j'ai juste dit que la qualité des câbles était très importante, non ? pour moi, dépasser les 1000 F dans un câble est aussi absurde que de n'en dépenser que 10... un juste milieu il y a :D
 
monster câble offre une gamme tout à fait correcte, au dela de laquelle je n'ai jamais entendu de différence. ces câbles coutent entre 250 F pour une paire de coax analogique, 500 F pour un coax vidéo, et 400 F pour une bonne fibre optique...
 
voila ce que j'entends par bon câbles (jeu de mot pas voulu inside :o )


Pas la peine de te rétracter sur le style de tes messages, on a suffisamment remarqué que tu pratiquais le sarcasme et l'outrance. Mais bref.
 
Tu prétends donc entendre une différence entre un coaxial analogique Monster et un câble à 2 balles ? Il y a justement eu un test ABX réalisé sur un autre forum il y a peu de temps. Résultat nul, comme dans la plupart des tests ABX portant sur la différence sonore entre des éléments qui ne peuvent en avoir au vu de leurs caractéristiques. Tu trouveras le lien sur le fil des mensonges de la hi-fi.

Citation :

oui, j'ai vaguement lu la norme ABX effectivement, je m'y pencherai plus tard


Ce n'est pas une norme mais une procédure de test d'écoute comparatif. C'est la base à respecter avant de dire "j'entends la différence entre le produit A et le produit B".

Citation :

je n'ai pas l'impression que ce soit ce que j'ai voulu dire... relis bien ma phrase... je parle de réalité temporaire des chiffres


J'ai parfaitement lu et je persiste. Pourquoi parles-tu de jitter, alors, si ce n'est qu'une "réalité temporaire" ?
 
Tu n'as toujours pas répondu à ces questions :
 
* Pourquoi un Plextor produirait-il un CD-R de meilleure qualité qu'un CD gravé ?
* Que comparais-tu pour pouvoir incriminer le pressage dans une éventuelle mauvaise qualité sonore de compiles ou CD budget ?
* Qu'est-ce qui te permet concrètement de dire que "la qualité du cd peut varier de parfait à quasi nulle", et que par ailleurs, au fil du temps, les pressages finissent par être "médiocres" ? Parce que dit comme ça, ça sent sa légende urbaine à plein nez, agrémentée d'un léger parfum de théorie du complot. Il y a 20 ans, on entendait partout chez les audiophiles anti-CD (ce qui à l'époque était un pléonasme) que les vernis des CD ne tiendraient pas le coup dur la durée et que ceux-ci seraient inécoutables dans 10 ans, à la grande surprise de tous ces crétins qui se jetaient là-dessus au lieu de garder leurs merveilleux vinyls. Prétendre des trucs, c'est facile. Les appuyer par des faits, c'est nettement plus dur mais aussi plus efficace si l'on veut être crédible.

n°893780
tharkie
Effaré par l'idiotie humaine
Posté le 22-06-2005 à 23:05:02  profilanswer
 

oui, ce sont bien ces CD
 
me rétracter ??? :??:
 
oui il y a des différences entre les câbles
 
va pour procédure plutôt que norme :D
 
le jitter est ou était la principale lutte sur les composants haut de gamme, seule les liaisons AES/EBU permettent de le rendre nul
 
un peu comme pour l'image où pour une meilleure qualité, outre le signal composantes séparés, les signaux d'horloge sont égallement séparés, ce qui produit 4 ou 5 connecteurs
 
par contre, moi, j'ai du mal à faire une corrélation entre ta phrase sur le jitter et ce que j'ai écrit :??:  
 
cd gravé meilleur ?
 
il suffit de faire quelques tests avec des outils genre nero et autres... c'est assez évident. même les CD ou DVD gravés ne sont pas parfaits d'ailleurs !!! je trouve que plextor a été bien décrié ces derniers temps, pourtant, j'ai eu l'occasion d'en voir beaucoup passer des graveurs de toutes les marques, et je ne changerai pas de marque... pour l'instant :D
 
"il n'y a rien de plus provisoire que les certitudes ;)"
 
je comparais un CD d'enya et une compil achetée dans un super marché, ce fut le plus frappant !
 
au sujet de l'évolution des pressages, seulement des statistiques récupérées à l'époque chez des gens du métier !!!
 
pour résumer ce que j'ai appris au fil de ce sujet :
 
a) une base de lecture CD ou DVD peut lire parfaitement de nos jours
 
je trouve ça bizarre qu'avec les meilleurs lecteurs et graveurs du moment, on n'obtienne pas des courbes comparables à ce que tu affirmes avec des logiciels de test
 
b) les câbles n'ont aucune importance
 
curieux aussi, car mon collèque qui venait me rendre visite à mon magasin, lui entendait encore mieux les différences que moi... alors que lui est aveugle pour de bon et qu'il ne savait jamais quel matos je mettais en route..., c'est d'ailleurs en grande partie lui qui m'a aidé à former mon oreille :D
 
petite anecdote, en rentrant dans un magasin de hifi ou de vente de matos bon marché, j'arrivais à clouer mon meilleur ami en lui disant quel type d'enceintes marchait dans le magasin. style son américain, français, japonais, anglais. mais il est vrai que je ne tombais juste qu'à 80 % pour ne pas dire plus :jap:


---------------
Sujet sur les cartes son audiophiles pour mélomanes et musiciens & DAC+ADC
n°893905
BoraBora
Dilettante
Posté le 23-06-2005 à 00:12:37  profilanswer
 

tharkie a écrit :

oui, ce sont bien ces CD


OK, donc tout ton laïus sur les premiers CDs pressés qui vont au marché audiophile après avoir été plaqués or, c'est du n'importe quoi. Les CD de Mobile Fidelity ne sont pas des tirages de têtes, comme en édition papier, ce sont des éditions complètement différentes. Un mastering différent, souvent un mix différent, et parfois même en utilisant des sources (bandes) différentes. Ca fait 20 ans qu'ils font ça, ils font aussi des vinyles, et je suis très étonné qu'un ancien professionnel de la hi-fi l'ignore et raconte des histoires farfelues comme tu le fais plus haut. Ces disques sont très recherchés par les collectionneurs audiophiles puisque les engineers sont des pointures comme Irwin ou Hoffman et ces CD sonnent presque toujours mieux que les CD habituels. Pas de NR employé, niveaux bas, sources de 1ère génération, jamais de fold-downs de pistes stéréo etc.

Citation :

me rétracter ??? :??:
 
oui il y a des différences entre les câbles


Je parlais de tes tentatives de décrédébilisation de tes interlocuteurs. Mais passons.

Citation :

par contre, moi, j'ai du mal à faire une corrélation entre ta phrase sur le jitter et ce que j'ai écrit :??:  


Simple : tu justifies les différences en invoquant le jitter, qui est une mesure chiffrée. De la science, si tu veux. Puis la ligne d'après, comme tu viens justement de te prendre des arguments de physicien de la part de _JbM, tu ironises sur le fait que les scientifiques changent d'avis tout le temps. Comme c'est une figure de rhétorique qui est tout le temps employée par les audiophiles subjectivistes, je te le faisais remarquer, c'est tout.

Citation :

cd gravé meilleur ?
 
il suffit de faire quelques tests avec des outils genre nero et autres... c'est assez évident. même les CD ou DVD gravés ne sont pas parfaits d'ailleurs !!! j


Evident ? C'est tellement absurde, au contraire, qu'on ne voit pas du tout où tu veux en venir. Pour graver le CD avec ton Plextor, il a fallu qu'il le lise, non ? Si la copie est sans défaut, c'est que l'original l'était aussi.  :sarcastic:

Citation :

je comparais un CD d'enya et une compil achetée dans un super marché, ce fut le plus frappant !


C'est tout ?  :ouch: Tu tiens un discours sur la médiocrité des compiles et des CD budget après avoir comparé UN morceau d'Enya extrait d'une compile avec le même morceau sur l'album ? Ben dis donc, ça va vite, les certitudes et les opinions à l'emporte-pièce, chez toi.  :??: Et il ne t'es pas venu à l'idée que les différences sonores pouvaient venir d'autre chose que le pressage ? Que la version sur la compile pouvait être un radio edit ou un mix single ? Facile à comparer avec un PC, en plus.

Citation :

au sujet de l'évolution des pressages, seulement des statistiques récupérées à l'époque chez des gens du métier !!!


Aaaaaah... on n'en saura pas plus, donc...

Citation :

a) une base de lecture CD ou DVD peut lire parfaitement de nos jours
 
je trouve ça bizarre qu'avec les meilleurs lecteurs et graveurs du moment, on n'obtienne pas des courbes comparables à ce que tu affirmes avec des logiciels de test


Courbes ? Quelles courbes ? Un CD rippé est un fichier informatique. Rien de plus simple que de vérifier s'il est identique au bit près à 10 autres exemplaires, lus avec 10 autres lecteurs. Je ne sais pas de quel logiciels de test tu parles, mais je crois que tu te mélanges complètement les crayons, là.

Citation :

b) les câbles n'ont aucune importance
 
curieux aussi, car mon collèque qui venait me rendre visite à mon magasin, lui entendait encore mieux les différences que moi... alors que lui est aveugle pour de bon et qu'il ne savait jamais quel matos je mettais en route..., c'est d'ailleurs en grande partie lui qui m'a aidé à former mon oreille :D
 
petite anecdote, en rentrant dans un magasin de hifi ou de vente de matos bon marché, j'arrivais à clouer mon meilleur ami en lui disant quel type d'enceintes marchait dans le magasin. style son américain, français, japonais, anglais. mais il est vrai que je ne tombais juste qu'à 80 % pour ne pas dire plus :jap:


Qui a dit que les enceintes sonnaient toutes pareil ? Tu ne trouveras aucune affirmation de ce genre ni sur ce fil ni même en 55 pages du fil sur les mensonges de la hi-fi. Quand aux câbles ---> test ABX. Le reste, c'est du vent qui souffle depuis la fin des années 70, avec plein de gens qui prétendent y entendre des voix. Pio2001 en organise sur le forum HC-FR, va voir là-bas si tu veux participer au prochain.


Message édité par BoraBora le 23-06-2005 à 00:19:21
n°893959
tharkie
Effaré par l'idiotie humaine
Posté le 23-06-2005 à 02:24:27  profilanswer
 

yep...
 
j'avoue que cette discution me fatigue :o
 
quelques remarques :
 
pour les CD or, il faudra que je retrouve mes sources, mais rien ne justifie plus ce que tu dis par rapport à mes affirmations... tu as peut-être raison, il faudra que je cherche :) ceci dit si avec le temps mes souvenirs se sont émoussés, on en revient quand même au fait que ce sont parmis les meilleurs tirages effectués pour les CD... et puis la discution avançant, je me souviens que mes sources viennent en fait du représentant qui nous vendait ces disques au magasin. bien sûr ce ne sont pas ses dires mais les les prospectus qu'il nous avait fournis parlant de la méthode de fabrication des dits-cd émanant de la maison mère :sarcastic:
 
pour continuer sur le sujet, je peux te dire que le supertramp, je l'ai dans l'édition or et dans l'édition normale. les arangements sont strictements identiques. peut-être que le mixage ou le traitement est différent, je ne sais pas ou plus. et pour ta gouverne, les cd ne sont pas plaqués or, mais pressés sur une galette recouverte d'or et protégée par une couche arrière
 
oula je n'ai pris qu'un exemple, le plus frappant, il y en a plein d'autres... Enya, c'est celui qui m'a marqué... j'ai pas tout en tête quand tu vois défiler tant de cd ! tes affirmations sont non seulement discourtoises et nulles, mais en plus infondées. bien joli de tirer des hypothèses cherchant à discréditer les autres et forcément prendre le sens le moins pertinent d'une phrase... et dire que tu m'accuse d'essayer de discréditer les autres :o
 
pour les courbes, je te laisse chercher, si ça t'amuse, moi je l'ai fait, et question mélange, tu te poses un peu là :D
 
tu prends un cd que tu mets dans ton lecteur ou graveur et tu l'analyse, tu verras les corrections hard qui sont faites. si tu rippes le cd, tu auras un fichier corrigé informatique comme tu dis. graves-le ce fichier, avec ton meilleur graveur et tu refais la première analyse. sur de bons supports, avec un bon graveur et une vitesse adéquate, il y a de grandes chances que tu te retrouves avec un meilleur cd que celui d'origine... absurde, non ? :lol:
 
j'ai parlé de nero, mais il y en a d'autres... qui établissent concrètement, justement, le taux d'erreur de lecture physique corrigées, y'a plextools et d'autres, beaucoup !
 
quant à mon anecdote, elle ne faisait que mettre en évidence la qualité de mon oreille qui n'était pas si mauvaise que chat :D c'est amusant comme tu en tire des conclusions te sentant presque agressé :o
 
pour le jitter, c'est une mesure, elle ne changera pas, tant que le protocole de mesure ne changera pas, nous sommes d'accord, par contre, l'incidence que ça peut avoir sur l'écoute, là ça reste une autre paire de manche :D et c'est là qu'intervient la versalité des scientifiques qui pensent tout savoir, c'est qu'ils resteront du même avis, jusqu'à ce qu'ils en changent... 44.1 khz et 16 bits, on ne fera jamais mieux pour l'oreille... ben pourquoi ils sortent du 24 bits 96 Khz voire 192 KHz ???
 
non, je ne participerai pas car j'ai tiré un trait pour l'instant sur la HiFi pour des raisons personelles (de deuil si tu préfères) :(
 
ceci dit, je pense que le test ABX dont tu ne cesses de me rabattre les oreilles est excellent protocole de comparaison, je le connaissais plus ou moins sous la dénomination "en double aveugle"... mais celà a du être perfectionné ;) normalisé, nomenclaturé, disséqué, :o
 
moi j'ai une question pour toi, si tu me fais l'honneur d'y répondre :
 
il y a-t-il une différence perceptible dans une liaison numérique entre un convertisseur et une platine lectrice
avec :
 
a) liaison AES/EBU
b) coax
c) optique
 
si oui lequel trouves-tu le mieux ?
 
pendant que j'y pense : je me souviens en 2000 qu'avec mon plex 12/10/32a, on avait de meilleurs CD pour la voiture, à tel point que un collègue de travail conquis, nous faisait systématiquement regraver ses originaux avec le plex. le cd sortaient bien moins chauds, ne sautaient quasiment plus, et donnaient un meilleur son de son lecteur de cd de voiture très bon pour l'époque !
 
dernière chose... pour le coup du marbre, le découplage par pointes et le galet presseur... je suppose que si tu est un bon mélomane, tu dois écouter la musique à niveau réel, non ? ben quand tu as deux 30cm push pull qui se déplacent dans la maison, autant arrimer le meiux possible la table de lecture... autrement dit, le son fort et percutant influe grandement sur les lecteurs de cd médiocres... testé inside :sol:
 
oula, je m'épanche, je m'épanche... :D


---------------
Sujet sur les cartes son audiophiles pour mélomanes et musiciens & DAC+ADC
n°893960
randolf
Modérateur
Posté le 23-06-2005 à 02:34:30  profilanswer
 

tharkie a écrit :

pendant que j'y pense : je me souviens en 2000 qu'avec mon plex 12/10/32a, on avait de meilleurs CD pour la voiture, à tel point que un collègue de travail conquis, nous faisait systématiquement regraver ses originaux avec le plex. le cd sortaient bien moins chauds, ne sautaient quasiment plus, et donnaient un meilleur son de son lecteur de cd de voiture très bon pour l'époque !


 
Je ne suis pas du tout un spécialiste du domaine mais je voudrais savoir un truc. Comment tu fais pour avoir un CD gravé "meilleur" que l'original (le CD pressé du commerce) ? Ca veut dire quoi "meilleur" ? Plus agréable à écouter ? Plus fidèle à l'original (et si oui, qu'est l'original dans ce cas, si ce n'est pas le CD pressé du commerce ?) ?
 
Le lecteur/graveur ne peut pas inventer ce qui n'existe pas (ou si il peut, mais ce qui n'existe pas ne fait donc pas partie de l'original et donc ne peut pas entrer en ligne de compte dans le qualificatif de "perfection" ). Soit il lit et grave à l'identique, soit il le fait avec des erreurs. Dans le meilleur des cas tu as une copie parfaite (où "parfaite" veut dire identique), soit tu as une copie imparfaite, mais tu ne peux pas avoir une copie meilleure ! :heink:
 
Je ne vois pas comment le CD gravé pourrait comporter les nuances de voix / notes d'instruments que l'original ne restituerait pas. :??:
 
Tu parles de "bien moins chaud". C'est un critère totalement subjectif. Il correspond à ton goût personnel et non pas à un critère objectif, irréfutable quelque soit l'oreille qui écoute.


Message édité par randolf le 23-06-2005 à 02:36:30

---------------
I will now demonstrate the varying levels of rage that toneh might induce upon thee. ლ(ಠ益ಠ)ლ
n°893964
lilith88
Posté le 23-06-2005 à 03:35:55  profilanswer
 

Un truc que j'ai pu remarquer de façon certaine: j'ai déjà eu des cds gravés qui rendaient les basses plus percutantes et présentes que l'original. Je n'ai aucune explication, je n'ai fait aucun test de courbes etc. Baguette magique nero?

n°893991
zabc51
Posté le 23-06-2005 à 08:49:45  profilanswer
 

JITTER.
Il existe deux types de jitter, celui du aux bases de temps et celui du à l'extraction audio numérique des graveurs. Sur les platines de salon il ne peut s'agir que du premier type.
La signification première de jitter fait référence aux erreurs de base de temps lorsque les échantillons numériques sont reconvertis en signaux analogiques. Et à la différence entre la base  de temps qui a servi à la gravure du master et celle de la platine de lecture
 
C'est une erreur liée aux bases de temps. Il ne s'agit pas d'une corruption des "0" et "1" numériques, mais d'une distorsion liée au "timing" auxquels les "1" et "0" arrivent à destination. Cela n'a pas d'incidence sur l'extraction audio-numérique, il n'y a donc pas lieu de s'en inquiéter lors d'un transfert ou d'une conversion en MP3. Elle a par contre une incidence lors de l'écoute d'un CD.  
Le signal numérique est lu sur le CD via un processus analogique: la détection par le laser des "pits" (zones brulées par le laser) et "lands" sur le CD. Différents facteurs peuvent empêcher les signaux d'être lus au bon moment et à la bonne place. Normalement toutes les bonnes platines de salon corrigent cette erreur.
Voir aussi l'AMQ de yamaha pour les cd gravés qui augmente la taille des pits. Sur les cd gravés ce jitter est aussi plus ou moins importants suivant la vitesse de gravure. Les master sont toujours gravés en 1.
 
un excellent article à lire: http://www.digido.com/portal/pmodu [...] page_id=28
 

Citation :

autre exemple, liaison entre un cd et un convertisseur externe le top c'est l'AES/EBU opposé au coax ou fibre optique qui se vallent plus ou moins


Comme le jitter est du à la différence de fréquence entre deux bases de temps, le cable n'a strictement aucune importante, seule compte la fréquence exacte fournies par les bases de temps et sa stabilité.
 
A ma connaissance il n'existe pas de liaison optique entre cd et convertisseur optique. La diode de lecture du lecteur fournie un signal electrique dépendant des "0" et des "1". Ce signal est ensuite fortement amplifié avant traitement. Aprés, seulement, certain ajoute une tête optique pour transformé ce signal életrique en signal optique, puis un peu plus loin on retransforme ce signal optique en signal electrique. Ouf pour le nombre de traitements du signal.
 
Pour la gravure des cd, si certain logiciel utilise le systéme de correction d'erreur, d'autre font une lecture bit à bit du support original. Dans ce cas, l'original et la copie sont strictement identiques, avec les erreurs s'ils y en avait sur l'original. Egalement un trés bon logiciel "audio exact copy". Il fait de l'extraction audio-numérique et recommence jusqu'à ce que l'extrait soit conforme à 100% à l'original.
 
La laison AES/EBU est normalement supérieure aux autres. C'est celle des DAT

n°894027
BoraBora
Dilettante
Posté le 23-06-2005 à 09:45:40  profilanswer
 

tharkie a écrit :


pour les CD or, il faudra que je retrouve mes sources, mais rien ne justifie plus ce que tu dis par rapport à mes affirmations... tu as peut-être raison, il faudra que je cherche :) ceci dit si avec le temps mes souvenirs se sont émoussés, on en revient quand même au fait que ce sont parmis les meilleurs tirages effectués pour les CD... et puis la discution avançant, je me souviens que mes sources viennent en fait du représentant qui nous vendait ces disques au magasin. bien sûr ce ne sont pas ses dires mais les les prospectus qu'il nous avait fournis parlant de la méthode de fabrication des dits-cd émanant de la maison mère :sarcastic:


Tu as probablement lu que la matrice était toujours en parfait état sur la totalité du tirage. Ce qui est un argument commercial qui en vaut un autre, mais est applicable à... n'importe quel tirage limité. Car les éditions MFSL/MoFI, étant destinés aux audiophiles et collectionneurs, sont des petits tirages. Ils auraient eu tort de se priver d'en faire un argument commercial. Maintenant, si tu considères une plaquette publicitaire comme une preuve...

Citation :

pour continuer sur le sujet, je peux te dire que le supertramp, je l'ai dans l'édition or et dans l'édition normale. les arangements sont strictements identiques. peut-être que le mixage ou le traitement est différent, je ne sais pas ou plus. et pour ta gouverne, les cd ne sont pas plaqués or, mais pressés sur une galette recouverte d'or et protégée par une couche arrière


L'édition MFSL est un mastering différent, comme tous les MFSL. Dans le cas de Supertramp, le volume est très très bas, parmi les plus bas de toute l'histoire d'MFSL. Sur le forum de Steve Hoffman, un posteur qui avait rippé BIA reporte un peak level de... 50% ! :ouch:

Citation :

oula je n'ai pris qu'un exemple, le plus frappant, il y en a plein d'autres... Enya, c'est celui qui m'a marqué... j'ai pas tout en tête quand tu vois défiler tant de cd ! tes affirmations sont non seulement discourtoises et nulles, mais en plus infondées. bien joli de tirer des hypothèses cherchant à discréditer les autres et forcément prendre le sens le moins pertinent d'une phrase... et dire que tu m'accuse d'essayer de discréditer les autres :o


Excuse-moi de ne pas être télépathe et de juger sur ce que tu écris et non sur ce que tu n'écris pas. Ca doit être mon âge et l'habitude des forums depuis tant d'années, mais je fais partie de ces gens qui réclament toujours des éléments concrets pour pouvoir juger d'un discours. S'il faut croire Pierre, Paul et Jacques à chaque fois que tu parcoures un fil, non seulement tu changes d'avis toutes les 30 secondes, mais tu n'apprends jamais rien.
 
Une chose est sûre, même les compiles mono-artistes présentent fréquemment des masterings (voire des mixes) différents de ceux des albums. J'en ai peu, mais c'est le cas de celles des Pretenders, de U2, des Stones 60's, des Who, de Prince, et il est facile de le constater pour d'autres artistes. Dans le cas de morceaux rebattus sur  des compiles multi-artistes, que j'ai pour certains en 10 exemplaires, j'ai très rarement le même mastering. Donc avant d'incriminer le pressage...

Citation :

pour les courbes, je te laisse chercher, si ça t'amuse, moi je l'ai fait, et question mélange, tu te poses un peu là :D  
tu prends un cd que tu mets dans ton lecteur ou graveur et tu l'analyse, tu verras les corrections hard qui sont faites. si tu rippes le cd, tu auras un fichier corrigé informatique comme tu dis. graves-le ce fichier, avec ton meilleur graveur et tu refais la première analyse. sur de bons supports, avec un bon graveur et une vitesse adéquate, il y a de grandes chances que tu te retrouves avec un meilleur cd que celui d'origine... absurde, non ? :lol:
 
j'ai parlé de nero, mais il y en a d'autres... qui établissent concrètement, justement, le taux d'erreur de lecture physique corrigées, y'a plextools et d'autres, beaucoup !


C'est bien ce que je pensais, tu mélanges tout. Quand tu rippes un CD en mode burst avec EAC ou les Plextools, tu n'as aucune correction d'erreurs, justement parce que comme tu le disais au début du fil, un CD-A "ne possède pas du tout les même codes de contrôle d'erreur qu'un CD de DATA". Si tu refais le même rip, 2 ou 10 fois de suite, et obtiens rigoureusement le même fichier, ton CD est parfait et ton lecteur aussi. C'est le principe de base du rip sécurisé.
 
Après, sur peut-être 0,5 ou 1% des morceaux (d'après mon expérience après avoir rippé plus de 1000 CD tous en parfait état), tu auras une différence de CRC et sera obligé de refaire le rip en activant la correction d'erreurs, soit celle des Plextools qui s'appuie fortement sur les codes C2, soit celle d'EAC qui repose seulement sur la lecture répétée avec comparaison (EAC gère aussi les codes C2, mais avec les pieds).
 
Là où tu mélanges tout, c'est que :
 
1 : Le fait d'avoir une erreur sur une fraction de seconde d'1 CD sur 30 ne permet pas de d'affirmer qu'il y a tant de CD mal pressés.
 
2 : Le fait que tel ou tel appareil lise avec plus de facilité un CD-R qu'un CD pressé (d'ailleurs, en général c'est le contraire dans le cas des lecteurs cheap type auto-radios) ne change rien au fait que ton Plextor ou autre a parfaitement lu le CD, et sans avoir à le corriger. On peut donc s'attendre à ce qu'un lecteur de salon à 1000 € en fasse autant, c'est la moindre des choses.

Citation :

quant à mon anecdote, elle ne faisait que mettre en évidence la qualité de mon oreille qui n'était pas si mauvaise que chat :D c'est amusant comme tu en tire des conclusions te sentant presque agressé :o


Aucune agression, je me demandais juste le rapport entre ce que tu disais et la discussion sur les câbles.

Citation :

pour le jitter, c'est une mesure, elle ne changera pas, tant que le protocole de mesure ne changera pas, nous sommes d'accord, par contre, l'incidence que ça peut avoir sur l'écoute, là ça reste une autre paire de manche :D et c'est là qu'intervient la versalité des scientifiques qui pensent tout savoir, c'est qu'ils resteront du même avis, jusqu'à ce qu'ils en changent... 44.1 khz et 16 bits, on ne fera jamais mieux pour l'oreille... ben pourquoi ils sortent du 24 bits 96 Khz voire 192 KHz ???


Tu veux dire dans la réalité, ou dans le marketing ?

Citation :

ceci dit, je pense que le test ABX dont tu ne cesses de me rabattre les oreilles est excellent protocole de comparaison, je le connaissais plus ou moins sous la dénomination "en double aveugle"... mais celà a du être perfectionné ;) normalisé, nomenclaturé, disséqué, :o


Oui, et c'était nécessaire vu ce qu'est devenu l'audiophilie depuis 20 ans : le royaume de la fumisterie, de la mythomanie et de la charlatanerie, y compris et surtout chez les vendeurs et les journalistes hi-fi, qui font avaler n'importe quelle couleuvre à leurs clients/lecteurs (parfois de bonne foi parce qu'ils y croient eux-mêmes), qui vont ensuite les répéter à longueur d'année sur les forums.
 
Avec un test ABX, au moins, on sait à quoi s'en tenir. C'est toujours plus instructif que ce que nous disent les publicités, les publi-reportages déguisés en articles ou les commerciaux de tout poil.

Citation :

moi j'ai une question pour toi, si tu me fais l'honneur d'y répondre :
 
il y a-t-il une différence perceptible dans une liaison numérique entre un convertisseur et une platine lectrice
avec :
 
a) liaison AES/EBU
b) coax
c) optique
 
si oui lequel trouves-tu le mieux ?


a), jamais testé. Pas impossible que j'y vienne si je m'achète une carte son pro. b) et c) : jamais entendu de différence. Jamais lu non plus que quelqu'un en entende une en ABX.

Citation :

dernière chose... pour le coup du marbre, le découplage par pointes et le galet presseur... je suppose que si tu est un bon mélomane, tu dois écouter la musique à niveau réel, non ? ben quand tu as deux 30cm push pull qui se déplacent dans la maison, autant arrimer le meiux possible la table de lecture... autrement dit, le son fort et percutant influe grandement sur les lecteurs de cd médiocres... testé inside :sol:


Sur les lecteurs de CD médiocres ? Je veux bien le croire.  :) La question est : comment peut-on oser vendre une méca médiocre dans un lecteur de salon HDG quand un lecteur PC à 30 € TTC peut lire parfaitement un CD à vitesse 48x en vibrant comme un presse-légumes dans une tour alu, juste fixé par 4 vis à un chassis du même métal ?

mood
Publicité
Posté le   profilanswer
 

 Page :   1  2
Page Précédente

Aller à :
Ajouter une réponse
  FORUM HardWare.fr
  Video & Son
  HiFi & Home Cinema

  qualité d'un lecteur CD -> partie mécanique, numérique et analogique !

 

Sujets relatifs
protection copyright numérique ???Quel lecteur MP3/Clé USB pour enregistrement
4 Camescope numerique Lequel choisir ! :)Lecteur DVD portable, lequel choisir???
DVD+R Intenso reconnu ni par l'ordi ni par le lecteur Divx !Problème lecteur video...
Probleme avec lecteur video...[recherche] boitier d'acquisition ? magnéto numérique ?
aide pour choix lecteur MP3 a disque durQuel camescope numérique ??
Plus de sujets relatifs à : qualité d'un lecteur CD -> partie mécanique, numérique et analogique !


Copyright © 1997-2018 Hardware.fr SARL (Signaler un contenu illicite / Données personnelles) / Groupe LDLC / Shop HFR