Forum |  HardWare.fr | News | Articles | PC | S'identifier | S'inscrire | Shop Recherche
2252 connectés 

  FORUM HardWare.fr
  Linux et OS Alternatifs
  Débats

  Linux et les 2 "problèmes" qui persistaient en 2008

 



 Mot :   Pseudo :  
 
 Page :   1  2  3  4
Page Précédente
Auteur Sujet :

Linux et les 2 "problèmes" qui persistaient en 2008

n°1161867
bigbernie
Posté le 08-09-2009 à 20:32:11  profilanswer
 

Et en 2009 et 2010 ?
 
Salut et je fais très attention a propos de Linux car les linuxiens ont la reputation d'etre tres chatouilleux !
 
Je sais que par rapport a mes essais de Red Hat  5.2 vers l'an 2000 ( il y avait de quoi criser !) maintenant les distributions sont tres au point. J'ai encore vu passer des louanges sur Ubuntu. Le Linux pour Mme Michu ?
 
Il  restait ( il reste encore ?) 2 point a me faire preciser avant la sortie de W 7.
 
Les ( blockbusters) jeux du commerce
Les drivers.  
 
Les jeux.
 
Wine par exemple est il capable de faire tourner sans perte de vitesse et de graphisme tous les gros super trucs actuels ? Je ne vais pas citer de noms mais vous connaissez tous des jeux nécessitant 2 CG a 400  E et un super quadcore dans  une machine a 2000 €.  
Ces jeux vont  ils tourner avec Wine exactement comme s'ils tournaient sous Windows ?  Bref ! Un hargamer dur de dur pourrait il utiliser un Linux actuel ?  
 
Les drivers.
 
Ca n'est pas la faute de Linux si pas mal de fabricants ne sortent pas de drivers pour leur matos.  Je presume qu'il faut toujours se renseigner  avec une distribution pour savoir ce qui est compatible ou pas ?
 
Et les drivers fabriqués par la communauté sont ils toujours aussi manuels ? C'est a dire à dispatcher en lignes de commande dans les dossiers ? Car j'avais remarqué "jadis" que les drivers maison n'etaient pas  "click and forget".
Les drivers Microsoft le sont. Tout driver Microsoft est sous forme de .exe
 
Je parle bien sur ici des drivers fabriques par la communaute en cas de carence du fabricant. Sont ils maintenant enfin sous forme d'executables en un click dessus  sans rien savoir  sur le sujet ?  
 
Et c'est tout. Lol !  
 
Pas defendu de se renseigner chaque année n'est ce pas ?  
 
Bonne soirée et merci. .

Message cité 1 fois
Message édité par bigbernie le 08-09-2009 à 20:34:33
mood
Publicité
Posté le 08-09-2009 à 20:32:11  profilanswer
 

n°1161868
M300A
Sehr hopfen, vielen IBU, wow!
Posté le 08-09-2009 à 20:37:50  profilanswer
 

Alors,
 
Wine ça reste un hack, cela dit il y'a des jeux qui tournent (et effectivement sans réelle perte de performances). Cependant ça reste une science inexacte!
 
Pour les drivers, aucun soucis, le mode de développement du noyau a énormément changé ce qui fait que désormais tous les pilotes sont inclus.
Le gros point noir reste le driver propriétaire ATi (pour la 3D) qui est toujours aussi catastrophique. Rien à signaler côté nvidia :)

n°1161869
Mjules
Modérateur
Parle dans le vide
Posté le 08-09-2009 à 20:38:06  profilanswer
 

bigbernie a écrit :

Et en 2009 et 2010 ?
 
Salut et je fais très attention a propos de Linux car les linuxiens ont la reputation d'etre tres chatouilleux !
 
Je sais que par rapport a mes essais de Red Hat  5.2 vers l'an 2000 ( il y avait de quoi criser !) maintenant les distributions sont tres au point. J'ai encore vu passer des louanges sur Ubuntu. Le Linux pour Mme Michu ?
 
Il  restait ( il reste encore ?) 2 point a me faire preciser avant la sortie de W 7.
 
Les ( blockbusters) jeux du commerce
Les drivers.  
 
Les jeux.
 
Wine par exemple est il capable de faire tourner sans perte de vitesse et de graphisme tous les gros super trucs actuels ? Je ne vais pas citer de noms mais vous connaissez tous des jeux nécessitant 2 CG a 400  E et un super quadcore dans  une machine a 2000 €.  
Ces jeux vont  ils tourner avec Wine exactement comme s'ils tournaient sous Windows ?  Bref ! Un hargamer dur de dur pourrait il utiliser un Linux actuel ?  
 
 
non
 
Les drivers.
 
Ca n'est pas la faute de Linux si pas mal de fabricants ne sortent pas de drivers pour leur matos.  Je presume qu'il faut toujours se renseigner  avec une distribution pour savoir ce qui est compatible ou pas ?
 
Et les drivers fabriqués par la communauté sont ils toujours aussi manuels ? C'est a dire à dispatcher en lignes de commande dans les dossiers ? Car j'avais remarqué "jadis" que les drivers maison n'etaient pas  "click and forget".
Les drivers Microsoft le sont. Tout driver Microsoft est sous forme de .exe
 
Je parle bien sur ici des drivers fabriques par la communaute en cas de carence du fabricant. Sont ils maintenant enfin sous forme d'executables en un click dessus  sans rien savoir  sur le sujet ?  
 
non plus, ils sont intégrés et utilisés d'emblée quand le matériel est géré
 
Et c'est tout. Lol !  
 
Pas defendu de se renseigner chaque année n'est ce pas ?  
 
Bonne soirée et merci. .


 
 
de rien


---------------
Celui qui pose une question est idiot 5 minutes. Celui qui n'en pose pas le reste toute sa vie. |  Membre du grand complot pharmaceutico-médico-scientifico-judéo-maçonnique.
n°1164181
linuxien12​8
Qui ne dit mot consent !
Posté le 16-09-2009 à 10:46:58  profilanswer
 

S'il est vrai que les jeux sont souvent un frein à la migration vers Linux, il est tout aussi vrai que l'importance accordée à ceux-ci est démesurée.
L'informatique ne se limite pas aux jeux, heureusement d'ailleurs.


---------------
http://pourquoi-pas-linux.blogspot.com/
n°1164212
Magicpanda
Pushing the envelope
Posté le 16-09-2009 à 11:45:31  profilanswer
 

ouai puis quand on a une machine à 2000 euros quadcore double CG machin, on peut avoir 2 disques dur et un dual boot :o


---------------
" Quel est le but du capital ? Le but du capital c'est produire pour le capital. L'objectif, lui, est illimité. L'objectif du capital c'est produire pour produire." - Deleuze || André Gorz - Vers la société libérée
n°1164220
linuxien12​8
Qui ne dit mot consent !
Posté le 16-09-2009 à 12:17:17  profilanswer
 

Magicpanda a écrit :

ouai puis quand on a une machine à 2000 euros quadcore double CG machin, on peut avoir 2 disques dur et un dual boot :o


Evidemment, mais je ne parle pas du matériel (quel que soit son prix et sa qualité) ; je parle simplement des difficultés engendrées par le fait que ne plus "jouer" freine souvent les migrations potentielles de Windows vers Linux, ni plus ni moins.


---------------
http://pourquoi-pas-linux.blogspot.com/
n°1164222
FranceDenB​as
1 dépense = 1 socialiss' :o
Posté le 16-09-2009 à 12:20:46  profilanswer
 

linuxien128 a écrit :

S'il est vrai que les jeux sont souvent un frein à la migration vers Linux, il est tout aussi vrai que l'importance accordée à ceux-ci est démesurée.
L'informatique ne se limite pas aux jeux, heureusement d'ailleurs.


 
+1. Mais pour le grand public si.
De plus, y'a aussi le fameux problème "mon programme xxxx fonctionne sous Fenêtres, est-ce que je peux l'avoir sur le manchot*".
Même si parfois même souvent, on ne se sert que 10% du programme sous Fenêtres, par exemple Office.
 
*Tux est censé être un manchot, non pas un pingouin, faux ou pas ?
 
Edit : d'ailleurs quel est le % de gamers dans le grand public windowsien :??:
Je ne parle pas des hardcore gamers, c'est une catégorie à part. [:aloy]

Message cité 3 fois
Message édité par FranceDenBas le 16-09-2009 à 12:22:52

---------------
"Il a inventé le bougisme : je bouge donc je suis" :sol: - Dupont-Aignan à propos de Son Altesse Sérénissime Sarkal 1er. Merci Handsome Devil et Meriadeck.
n°1164223
o'gure
Modérateur
Multi grognon de B_L
Posté le 16-09-2009 à 12:24:37  profilanswer
 

Ton fameux problème est un faux problème.
Ce n'est pas l'application qu'il faut voir, mais l'usage et les formats d'échanges.

Message cité 1 fois
Message édité par o'gure le 16-09-2009 à 12:24:49

---------------
Ton Antoine commence à me les briser menus !
n°1164225
FranceDenB​as
1 dépense = 1 socialiss' :o
Posté le 16-09-2009 à 12:28:17  profilanswer
 

o'gure a écrit :

Ton fameux problème est un faux problème.
Ce n'est pas l'application qu'il faut voir, mais l'usage et les formats d'échanges.


 
Je suis d'accord, interopérabilité toussa.
Je parle d'une question qui revient aussi souvent, outre les jeux. :jap:


---------------
"Il a inventé le bougisme : je bouge donc je suis" :sol: - Dupont-Aignan à propos de Son Altesse Sérénissime Sarkal 1er. Merci Handsome Devil et Meriadeck.
n°1164228
Gavrinis
Open your mind
Posté le 16-09-2009 à 12:33:06  profilanswer
 

linuxien128 a écrit :

S'il est vrai que les jeux sont souvent un frein à la migration vers Linux, il est tout aussi vrai que l'importance accordée à ceux-ci est démesurée.
L'informatique ne se limite pas aux jeux, heureusement d'ailleurs.

 

Effectivement, mais pour beaucoup de Kevin c'est le cas.


Message édité par Gavrinis le 16-09-2009 à 12:33:38
mood
Publicité
Posté le 16-09-2009 à 12:33:06  profilanswer
 

n°1164230
linuxien12​8
Qui ne dit mot consent !
Posté le 16-09-2009 à 12:34:00  profilanswer
 

FranceDenBas a écrit :


 
+1. Mais pour le grand public si.
De plus, y'a aussi le fameux problème "mon programme xxxx fonctionne sous Fenêtres, est-ce que je peux l'avoir sur le manchot*".
Même si parfois même souvent, on ne se sert que 10% du programme sous Fenêtres, par exemple Office.
 
*Tux est censé être un manchot, non pas un pingouin, faux ou pas ?
 
Edit : d'ailleurs quel est le % de gamers dans le grand public windowsien :??:
Je ne parle pas des hardcore gamers, c'est une catégorie à part. [:aloy]


 
Ce que j'ai dit n'est qu'une constatation et non une remarque péjorative ; combien de fois n'ai-je pas constaté dans des groupements de linuxiens que la seule préoccupation des windowsiens "de base" est la continuité de leurs habitudes pseudo-informatiques ?  Dans ces habitudes figurent en très bonne place les jeux, évidemment !  C'est la raison pour laquelle j'affirme que les jeux freinent l'expansion de Linux ; je ne parle pas des amorçages multiples, mais des cas où l'utilisateur est désireux de s'investir dans la pratique linuxienne en coupant les ponts avec Windows totalement.
Mon avis n'engage que moi.


---------------
http://pourquoi-pas-linux.blogspot.com/
n°1164232
FranceDenB​as
1 dépense = 1 socialiss' :o
Posté le 16-09-2009 à 12:36:18  profilanswer
 

linuxien128 a écrit :


 
Ce que j'ai dit n'est qu'une constatation et non une remarque péjorative ; combien de fois n'ai-je pas constaté dans des groupements de linuxiens que la seule préoccupation des windowsiens "de base" est la continuité de leurs habitudes pseudo-informatiques ?  Dans ces habitudes figurent en très bonne place les jeux, évidemment !  C'est la raison pour laquelle j'affirme que les jeux freinent l'expansion de Linux ; je ne parle pas des amorçages multiples, mais des cas où l'utilisateur est désireux de s'investir dans la pratique linuxienne en coupant les ponts avec Windows totalement.
Mon avis n'engage que moi.


 
Je n'ai pas pris ton post ni écrit le mien dans ce sens là. [:cosmoschtroumpf]
Mais sinon, tu as raison pour ton post. :jap:

Message cité 1 fois
Message édité par FranceDenBas le 16-09-2009 à 12:36:37

---------------
"Il a inventé le bougisme : je bouge donc je suis" :sol: - Dupont-Aignan à propos de Son Altesse Sérénissime Sarkal 1er. Merci Handsome Devil et Meriadeck.
n°1164236
linuxien12​8
Qui ne dit mot consent !
Posté le 16-09-2009 à 12:51:18  profilanswer
 

FranceDenBas a écrit :


 
Je n'ai pas pris ton post ni écrit le mien dans ce sens là. [:cosmoschtroumpf]
Mais sinon, tu as raison pour ton post. :jap:


 
OK, aucun problème.
@+


---------------
http://pourquoi-pas-linux.blogspot.com/
n°1164249
bigbernie
Posté le 16-09-2009 à 13:04:50  profilanswer
 

Les jeux sont quand meme tres importants. On peut aussi avec une machine sous Linux et une autre pour les jeux ????  Par exemple j'ai une machine de secours avec un tres vieux driver on board pour faire tourner les vieux jeux PC allergiques aux CG modernes. Settlers 4 par exemple ! Mais pas que ça.  
A noter que des modos UbiSoft ont trouve qu'on pouvait monter une machine virtuelle Linux et utiliser Wine pour faire tourner tous ces vieux jeux.  
 
J'ai 3 tres bonnes relations assembleurs avec une clientèle grand public. Exactement la meme que ceux qui achetent  des trucs a Auchan. Les amateurs de Acer ou de Packard Bell et cie.  
 
Il est absolument impossible pour ces clients de faire passer du Linux ( je ne parle pas pour les portables avec Mandriva).
 
Ces clients basiques sont jeux jeux jeux musique et de films. Et en copie bien sur.
 
Ca va craindre chez eux avec Hadopi 2. Ca va faire des degats je le sens !
 
Mes amis ont  bien essayé de vendre des machines de bureau  avec du Mandriva ou de l'Ubuntu mais ça ne prend pas du tout. Par contre du EEPC avec Linux ça part.  Du portable aussi. mais pas du tout la meme clientele.  
 
Linux a "mal" demarré dans le temps. Lorsque je me suis  attaque à Red Hat en 2000 j'ai ete stupefait. Ca n'etait pas un  O.S mais un langage de programmation.
(Et j'ai un fils programmeur Unix !).
 
Lorsque j'ai demarre W 95 j'ai achete le gros bouquin de 1000 pages de Micro Application.  Lorsque j'ai démarre Red hat j'ai achete le gros bouquin de 1000 pages de Barkakati. Traitement egal.
 
Dans le gros pave de W 95 il y a environ 50 pages ou l'on parle de lignes de commandes. Le chapitre consacre au Dos.  
Dans le pave de Barkakati je ne sais pas s'il existe une seule page sans qu'on parle de lignes de commandes.  Bon....50 alors.
 
Ligne de commande = programmation dans le mental de l'immense majorite des utilisateurs d'ordinateur.  
J'en ai conclus que Linux Red hat 5.2  etait un logiciel de programmation Unix pouvant aussi servir d'O.S.
 
Maintenant avec les derniers Mandriva ou Ubuntu  c'est tout a fait a la portee de Mme Michu.  Les drivers,  juste faire attention a l'achat d'un periph s'il est compatible. Mme Michu ne saura pas toujours faire ça.  
 
Mais le manque de jeux ( gros jeux recents) alors la c'est rédhibitoire.  
Impossible de vendre a des utilisateurs lambda des machines allergiques aux gros jeux.
 
J'ai deja vu passer aussi le fait d'avoir Linux et des consoles pour les jeux.  
Mais la logique va se planter sur ceci : Les jeux sur console sont beaucoup plus difficiles a copier que sur PC.  Mes amis qui vendaient aussi des jeux tous supports on cessé la vente de jeux PC.  Invendables quasiment et meme d'occase.
 
Lorsque les  machines rentrent 2 ou 3 mois apres, verolées, un regard dedans et on pourrait completer facile son stock de jeux copies, de musique et de films cochons sans debourser un sou.
Impossible de faire passer ces gens a Linux. Plus tard qui sait .....???!!!  
 
Si Linux n'est plus reserve a une élite comme on disait avant, a vue de nez comme ça je dirais que ça ne pourrait intéresser maintenant  que 5% de notre population.  
Linux est quand même un O.S pour utilisateurs d'un "certain niveau".  
 
Ce qui est un tres bon signe c'est que maintenant avec Linux il ne restera plus que le probleme des super jeux. Et comme ça vient des editeurs.......  
Tout le  reste a ete regle.
 
Bonne continuation.

Message cité 1 fois
Message édité par bigbernie le 16-09-2009 à 13:36:38
n°1164288
linuxien12​8
Qui ne dit mot consent !
Posté le 16-09-2009 à 14:21:55  profilanswer
 

bigbernie a écrit :


.......
Si Linux n'est plus reserve a une élite comme on disait avant, a vue de nez comme ça je dirais que ça ne pourrait intéresser maintenant  que 5% de notre population.  
Linux est quand même un O.S pour utilisateurs d'un "certain niveau".
.......


 
Non désolé, je ne suis pas d'accord sur ce point. Linux est d'abord et avant tout différent ! Il semble difficile à assimiler et à maîtriser aux utilisateurs qui n'ont jamais connu autre chose que le SE historique, et qui n'ont jamais fait l'effort initial nécessaire. Ce n'est donc pas Linux qui est difficile (dans une utilisation normale du moins), mais plutôt l'approche de base qui paraît insurmontable à beaucoup d'utilisateurs sclérosés dans leurs habitudes. On peut parler de manque de culture informatique.


---------------
http://pourquoi-pas-linux.blogspot.com/
n°1164307
memaster
ki a volé mon 62?
Posté le 16-09-2009 à 14:42:14  profilanswer
 

FranceDenBas a écrit :


 
Edit : d'ailleurs quel est le % de gamers dans le grand public windowsien :??:


100% des réceptionnistes :lol:


---------------
ma conduite intérieure .:R | memaster pilote officiel de la HFR Badoit-Auchan F1 Team | zéro tracas, zéro blabla MMa.ster
n°1164313
memaster
ki a volé mon 62?
Posté le 16-09-2009 à 14:52:55  profilanswer
 

linuxien128 a écrit :

 

Non désolé, je ne suis pas d'accord sur ce point. Linux est d'abord et avant tout différent ! Il semble difficile à assimiler et à maîtriser aux utilisateurs qui n'ont jamais connu autre chose que le SE historique, et qui n'ont jamais fait l'effort initial nécessaire. Ce n'est donc pas Linux qui est difficile (dans une utilisation normale du moins), mais plutôt l'approche de base qui paraît insurmontable à beaucoup d'utilisateurs sclérosés dans leurs habitudes. On peut parler de manque de culture informatique.


différent, mais aussi un peu moins abordable au grand public, la vérité se trouve à mi-chemin probablement.
le même raisonnement s'applique aux migration win ==> macosx; faut réapprendre et payer.
par contre
la totalité des fonctionnalités/software est "packagée"; on inclu dans ce cas général les drivers fournis par les éditeurs, ce qui n'est pas
encore le cas dans les "linux" modernes où il faut un peut mettre les mains dans le camboui ==> etiquette programmation.

Message cité 1 fois
Message édité par memaster le 16-09-2009 à 14:53:54

---------------
ma conduite intérieure .:R | memaster pilote officiel de la HFR Badoit-Auchan F1 Team | zéro tracas, zéro blabla MMa.ster
n°1164373
linuxien12​8
Qui ne dit mot consent !
Posté le 16-09-2009 à 16:03:45  profilanswer
 

memaster a écrit :


différent, mais aussi un peu moins abordable au grand public, la vérité se trouve à mi-chemin probablement.
le même raisonnement s'applique aux migration win ==> macosx; faut réapprendre et payer.
par contre
la totalité des fonctionnalités/software est "packagée"; on inclu dans ce cas général les drivers fournis par les éditeurs, ce qui n'est pas
encore le cas dans les "linux" modernes où il faut un peut mettre les mains dans le camboui ==> etiquette programmation.


 
D'accord, je relativise quelque peu : Linux est moins "immédiat" que Windows. J'ai d'ailleurs toujours été favorable à une formation/introduction préalable de quelques heures. Cela dit, Linux n'est en rien inabordable !
Pour s'initier (voire même beaucoup plus) les applications suivantes sont amplement suffisantes :
- une suite bureautique
- un à deux lecteurs multimédias
- un navigateur web
- une application de messagerie
- un gestionnaire de fichiers
- un visionneur universel.
Le choix d'une distribution universaliste est évidemment primordiale : par exemple Ubuntu.
Dans le cadre de mes activités privées, j'utilise un portable dont la configuration est on ne peut plus générale (et même basique) :
http://pourquoi-pas-linux.blogspot [...] linux.html
Une installation telle que la mienne est absolument suffisante pour se lancer dans le monde de Linux, c'est du moins mon avis.
Le reste est une question de temps et d'expérience.
Il faut respecter un ordre de logique de priorités : du simple au complexe.
@+


Message édité par linuxien128 le 16-09-2009 à 16:11:48

---------------
http://pourquoi-pas-linux.blogspot.com/
n°1164428
bobjambon
UBUNTU can divide by zero
Posté le 16-09-2009 à 21:05:01  profilanswer
 

Le gros avantages de linux est de proposeUn avantage de linux sur le point de l'accessibilité est la grande diversite des distribution
Si certaines se veulent encore élitistes (Archlinux ou debian a l'epoque) d'autre vise a proposer un systême simple a la transition aisée (Comme ubuntu,Mandriva ou encore Linux Mint)  
De mon experience d'ubuntu on peut néanmoins regrété que la philosophie "Linux for human beings" ne soit pas plus poussée : bien souvent une boite de dialogue s'ouvre pour proposer de taper quelque chose en ligne de commande : Pourquoi ne pas "graphiser" au maximum sur des distribution comme ubuntu ?


---------------
L'esprit est une force qui peut tirer d'elle même , plus qu'elle ne contient et qui peut rendre plus que ce qu'elle reçoit
n°1164459
Nonor_
Ubuntu c'est supaire
Posté le 17-09-2009 à 00:08:21  profilanswer
 

Il reste l'ÉNORME PROBLÈME de l'installation d'applications. Et qu'on ne me parle pas des avantages du système de paquets, je les connais je n'utilise que linux depuis 7 ou 8 ans, mais tant qu'on aura pas un système similaire à windows (ie on télécharge un fichier on exécute on passe l'assistant et hop c'est installé) ce n'est pas la peine de penser à Linux pour le grand public.
 
Sinon je suis d'accord avec le reste, mais vous restez trop optimistes, les GNU/Linux sont des systèmes constitués de milliers de briques, y'en a dans tous les sens et y'a le choix pour tout, cette force est une faiblesse du point de vue du grand public car la multiplication des interfaces, des distributions, des systèmes de paquets, créé une grande incohérence dont la richesse nous régale si on est un tant soit peu geek et intéressé, mais provoque beaucoup de frustration et d'incompréhension dans le cas contraire...

n°1164480
deK
watching for beerz on the wing
Posté le 17-09-2009 à 01:09:31  profilanswer
 

Nonor_ a écrit :

Il reste l'ÉNORME PROBLÈME de l'installation d'applications. Et qu'on ne me parle pas des avantages du système de paquets, je les connais je n'utilise que linux depuis 7 ou 8 ans, mais tant qu'on aura pas un système similaire à windows (ie on télécharge un fichier on exécute on passe l'assistant et hop c'est installé) ce n'est pas la peine de penser à Linux pour le grand public.


 
Bizarrement, je pense l'inverse, que c'est son plus grand avantage pour le grand-public  [:airforceone]


---------------
Feed HA/V          
n°1164500
linuxien12​8
Qui ne dit mot consent !
Posté le 17-09-2009 à 08:07:22  profilanswer
 

bobjambon a écrit :

.......  taper quelque chose en ligne de commande : Pourquoi ne pas "graphiser" au maximum sur des distribution comme ubuntu ?


Il ne faut pas perdre de vue que Linux est un clone d'Unix ; ce sont les commandes en mode terminal qui donnent à Linux sa puissance et sa souplesse. Selon moi, il n'est pas concevable de soustraire aux linuxiens le mode commandes.


---------------
http://pourquoi-pas-linux.blogspot.com/
n°1164502
linuxien12​8
Qui ne dit mot consent !
Posté le 17-09-2009 à 08:25:17  profilanswer
 

Nonor_ a écrit :

Il reste l'ÉNORME PROBLÈME de l'installation d'applications. Et qu'on ne me parle pas des avantages du système de paquets, je les connais je n'utilise que linux depuis 7 ou 8 ans, mais tant qu'on aura pas un système similaire à windows (ie on télécharge un fichier on exécute on passe l'assistant et hop c'est installé) ce n'est pas la peine de penser à Linux pour le grand public.


Exact, rien à ajouter.
 

Nonor_ a écrit :

je suis d'accord avec le reste, mais vous restez trop optimistes, les GNU/Linux sont des systèmes constitués de milliers de briques, y'en a dans tous les sens et y'a le choix pour tout, cette force est une faiblesse du point de vue du grand public car la multiplication des interfaces, des distributions, des systèmes de paquets, créé une grande incohérence dont la richesse nous régale si on est un tant soit peu geek et intéressé, mais provoque beaucoup de frustration et d'incompréhension dans le cas contraire...


Au risque de me répéter : il n'y a pas d'avenir épanouissant pour Linux sans un re-centrage autour des distributions majeures.  
Cet avis m'a déjà valu pas mal de critiques dans d'autres forums de linuxiens, mais j'en suis sincèrement convaincu.
Il n'est d'ailleurs pas exagéré d'espérer dans un futur proche une "norme" (même étendue) en matière de paquetages.
 


---------------
http://pourquoi-pas-linux.blogspot.com/
n°1164503
linuxien12​8
Qui ne dit mot consent !
Posté le 17-09-2009 à 08:27:40  profilanswer
 

deK a écrit :


 
Bizarrement, je pense l'inverse, que c'est son plus grand avantage pour le grand-public  [:airforceone]


C'est là qu'un parrainage se justifie pleinement.


---------------
http://pourquoi-pas-linux.blogspot.com/
n°1164504
fighting_f​alcon
Posté le 17-09-2009 à 08:42:56  profilanswer
 

Nonor_ a écrit :

Il reste l'ÉNORME PROBLÈME de l'installation d'applications. Et qu'on ne me parle pas des avantages du système de paquets, je les connais je n'utilise que linux depuis 7 ou 8 ans, mais tant qu'on aura pas un système similaire à windows (ie on télécharge un fichier on exécute on passe l'assistant et hop c'est installé) ce n'est pas la peine de penser à Linux pour le grand public.
 
Sinon je suis d'accord avec le reste, mais vous restez trop optimistes, les GNU/Linux sont des systèmes constitués de milliers de briques, y'en a dans tous les sens et y'a le choix pour tout, cette force est une faiblesse du point de vue du grand public car la multiplication des interfaces, des distributions, des systèmes de paquets, créé une grande incohérence dont la richesse nous régale si on est un tant soit peu geek et intéressé, mais provoque beaucoup de frustration et d'incompréhension dans le cas contraire...


Tu peux expliciter pourquoi tu considères cela comme un "énorme problème" ?
Tu es sous Linux depuis 7/8 ans, tu installes tes paquets via la ligne de commande ou par un outil graphique ? parce qu'avec un outil graphique, en max 10 clics (et encore je suis généreux) et un mot de passe, tu as installé ton logiciel plus toutes les dépendances qui vont bien avec
Alors que sous Windows, tu peux te retrouver avec des dépendances manquantes, ou X version de la même dépendance parce qu'elle aura été installée par les logiciels qui en ont besoin
 
Ce qui est vraiment énorme avec le packaging des distrib Linux c'est qu'en 4 clics, tu as mis à jour l'intégralité de ton système (OS + softs) .. Sous Windows, tous les matins j'ai un message "le logiciel ... a besoin de télécharger une mise à jour ..."
 

linuxien128 a écrit :

C'est là qu'un parrainage se justifie pleinement.


Parrainage ? pour te montrer comment installer / mettre à jour / supprimer un logiciel sous Linux ?
 
 
Je pense surtout que le gros frein à l'adoption de Linux sont effectivement les habitudes que prennent les gens, dès leur plus jeune âge, sur le monde Windows.
Mais à mettre un néophyte devant un Linux (au hasard Ubuntu) et devant un Windows, il sera à l'aise beaucoup plus rapidement sous Linux que sous Windows ...
J'amène Linux dans ma boîte petit à petit, et hormis les réfractaires au changement, ceux qui ont un début de présentation de Linux me disent qu'ils trouvent ça plus accessible (le menu "Applications" d'Ubuntu est quand même bien mieux foutu que le menu démarrer ...) et bien plus simple (notamment pour l'installation des logiciels)

n°1164505
deK
watching for beerz on the wing
Posté le 17-09-2009 à 08:44:17  profilanswer
 

linuxien128 a écrit :


Au risque de me répéter : il n'y a pas d'avenir épanouissant pour Linux sans un re-centrage autour des distributions majeures.  
Cet avis m'a déjà valu pas mal de critiques dans d'autres forums de linuxiens, mais j'en suis sincèrement convaincu.
Il n'est d'ailleurs pas exagéré d'espérer dans un futur proche une "norme" (même étendue) en matière de paquetages.


 
Le truc, c'est que certains (dont toi apparemment), font de l'épanouissement de Linux auprès du grand-public un objectif.
Certaines distributions ont également ce but. (cf. https://bugs.launchpad.net/ubuntu/+bug/1)
 
Mais la majeure partie de la communauté linuxienne (au sens large) veut simplement des systèmes de qualité, et qui correspondent à leurs besoins.
Chacun a des besoins différents, c'est là qu'une variété de systèmes se justifie.
Et techniquement, c'est la meilleure chose, de la variété émergent les solutions de qualité au bout d'un certain temps.
 
Alors vouloir normaliser, à part pour les "grandes" distros qui visent le grand-public et qui peuvent s'assoir sur certains principes si c'est pour gagner de la part de marché, personne ne suivra.
Et tant mieux, franchement tous se retrouver avec des distribs identiques techniquement, bonjour la morosité.
 
Si tu veux de la normalisation, tu n'as qu'à choisir entre la norme DEB ou la norme RPM, y'a un paquet de distros qui les utilisent chacune, et ce ne sont pas les paquets qui manquent dans l'un ou l'autre format.
Le fait qu'il existe d'autres distros ne t'empêche pas de continuer à utiliser la norme que tu te choisis.
 
Mais uniformiser les distributions, y'a pas mieux pour tuer l'esprit du libre.
 
Pourquoi vouloir à tout prix se battre avec la concurrence Microsoft/Apple ?
On a de bons systèmes libres qui fonctionnent, que peut-on demander de plus à part de l'interopérabilité pour ne pas se faire écraser ?


---------------
Feed HA/V          
n°1164509
linuxien12​8
Qui ne dit mot consent !
Posté le 17-09-2009 à 08:56:06  profilanswer
 

fighting_falcon a écrit :

.......
Je pense surtout que le gros frein à l'adoption de Linux sont effectivement les habitudes que prennent les gens, dès leur plus jeune âge, sur le monde Windows (1).
Mais à mettre un néophyte devant un Linux (au hasard Ubuntu) et devant un Windows, il sera à l'aise beaucoup plus rapidement sous Linux que sous Windows (2) ...
J'amène Linux dans ma boîte petit à petit, et hormis les réfractaires au changement, ceux qui ont un début de présentation de Linux me disent qu'ils trouvent ça plus accessible (le menu "Applications" d'Ubuntu est quand même bien mieux foutu que le menu démarrer ...) et bien plus simple (3) (notamment pour l'installation des logiciels)


 
(1) OK
(2) à vérifier tout de même
(3) dans la majorité des cas


---------------
http://pourquoi-pas-linux.blogspot.com/
n°1164515
bigbernie
Posté le 17-09-2009 à 09:01:15  profilanswer
 

Citation :

n'est pas concevable de soustraire aux linuxiens le mode commandes.


 
D'accord mais rien n'empeche d'avoir les deux.
Windows a bien les deux non ?  
 
Personne n'empeche d'utiliser CTRL C et CTRL V pour copier coller
Il est impossible sous W par exemple de renommer 1000 fichiers d'un coup sans passer par une commande.
On ne peut pas relever son IP sans utiliser la commande IPConfig /all
On ne peut pas tracer un ordinateur remote sans utiliser la console CMD
Etc......
 
Mais un utilisateur basique n'a pas besoin de savoir ça. On peut utiliser W pendant 10 ans sans meme savoir que les commandes existent.
 
Au moins  automatiser tout ce qui est executable.  Ce qui n'empecherait pas les commandes.  
 
La "versalité" (au sens anglais du terme) de Linux, et j'avais discute de ça une fois avec un développeur Linux est un obstacle insurmontable pour automatiser pas mal d'actions. Comme il n'y a pas "un" Linux mais beaucoup plus que le nombre des grandes  distributions connues le laisseraient supposer, l'automatisation complète est impossible. Chaque "exe" ( langage Windows) doit forcement trouver les memes  destinations dans le systeme. Pas possible avec tous les Linux.  
 
Vos raisonnements sont tous justes mais a remettre dans l'esprit de leur finalite technique. Linux pour quoi faire ?  
Les avantages de Linux c'est facile a consulter sur le web.  
 
Linux est meilleurs que Windows techniquement ( ça inclut pas mal de choses ) mais pas du tout en se mettant a la place de l'assistante ménagère portugaise bac - 7 qui elle aussi a droit a l'ordinateur.
 
Il faut absolument un minimum de connaissances generales et un minimum d'aptitudes mentales pour utiliser Linux. Les EEPC c'est un autre usage.  
 
Une solution aurait pu se dégager.  Qu'une distribution prenne totalement le dessus sur les autres. Si sur 100 machines Linux il y en a  au moins 50 de la meme distribution, alors la tous les éditeurs sortiraient pour LE Linux universel, tout pourrait etre automatisé et meme tous les jeux sortiraient aussi sous Linux.
 
La multiplicite des Linux est un obstacle insurmontable pour attaquer le marché colossalement grand public Microsoft.  
 
Pour qu'un systeme quelconque puisse prendre le dessus sur un autre, ça ne peut se concevoir  que sous l'aspect de domination commerciale et jamais technique.
Le Tos Tamiel Atari et le dos Amiga etaient bien superieurs au Dos Microsoft, et Microsoft a gagne commercialement.
 
Être supérieur techniquement  n'a aucune valeur si le "commercial" ne le pilote pas.
Il n' y a qu'a voir avec le Concorde et même le Rafale, des merveilles  techniques invendables.  
 
Bonne continuation.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

n°1164520
Fork Bomb
Obsédé textuel
Posté le 17-09-2009 à 09:15:23  profilanswer
 

Nonor_ a écrit :

Il reste l'ÉNORME PROBLÈME de l'installation d'applications. Et qu'on ne me parle pas des avantages du système de paquets, je les connais je n'utilise que linux depuis 7 ou 8 ans, mais tant qu'on aura pas un système similaire à windows (ie on télécharge un fichier on exécute on passe l'assistant et hop c'est installé) ce n'est pas la peine de penser à Linux pour le grand public.
 
Sinon je suis d'accord avec le reste, mais vous restez trop optimistes, les GNU/Linux sont des systèmes constitués de milliers de briques, y'en a dans tous les sens et y'a le choix pour tout, cette force est une faiblesse du point de vue du grand public car la multiplication des interfaces, des distributions, des systèmes de paquets, créé une grande incohérence dont la richesse nous régale si on est un tant soit peu geek et intéressé, mais provoque beaucoup de frustration et d'incompréhension dans le cas contraire...


Linux != Windows.


Message édité par Fork Bomb le 17-09-2009 à 09:20:37

---------------
Décentralisons Internet-Bépo-Troll Bingo - "Pour adoucir le mélange, pressez trois quartiers d’orange !"
n°1164523
linuxien12​8
Qui ne dit mot consent !
Posté le 17-09-2009 à 09:18:03  profilanswer
 

deK a écrit :


.......
Mais uniformiser les distributions, y'a pas mieux pour tuer l'esprit du libre.
.......


 
- comme tu l'as parfaitement compris, je suis universaliste et pas élitiste
- je pense sincèrement (et je ne suis pas le seul à l'affirmer) qu'il règle dans le monde linuxien une "cacophonie" néfaste à l'expansion d'un SE qui aurait dû être beaucoup plus utilisé qu'actuellement
- le message linuxien doit être cohérent afin d'être efficace
- je respecte ton orientation mais elle manque d'universalisme


---------------
http://pourquoi-pas-linux.blogspot.com/
n°1164524
deK
watching for beerz on the wing
Posté le 17-09-2009 à 09:19:19  profilanswer
 

linuxien128 a écrit :


 
- comme tu l'as parfaitement compris, je suis universaliste et pas élitiste
- je pense sincèrement (et je ne suis pas le seul à l'affirmer) qu'il règle dans le monde linuxien une "cacophonie" néfaste à l'expansion d'un SE qui aurait dû être beaucoup plus utilisé qu'actuellement
- le message linuxien doit être cohérent afin d'être efficace
- je respecte ton orientation mais elle manque d'universalisme


 
Ce que je ne pige pas c'est quel peut bien être la motivation d'un tel besoin d'expansion ?


---------------
Feed HA/V          
n°1164535
linuxien12​8
Qui ne dit mot consent !
Posté le 17-09-2009 à 10:00:40  profilanswer
 

deK a écrit :


Ce que je ne pige pas c'est quel peut bien être la motivation d'un tel besoin d'expansion ?


 
Un SE tel que Linux mérite sa part de gâteau, de par ses qualités techniques internes, ainsi que par sa gratuité (dans la majorité des cas).  


---------------
http://pourquoi-pas-linux.blogspot.com/
n°1164537
deK
watching for beerz on the wing
Posté le 17-09-2009 à 10:09:42  profilanswer
 

Justement, ses qualités techniques viennent en grande partie de son mode de développement actuel, vouloir le changer pour gagner de la part de marché est totalement contre-productif.

 

Ensuite, un système d'exploitation, en soi, ne mérite rien  :o
Les gens l'utilisent, ou pas.

 

L'histoire de l'informatique est truffée de systèmes qui "méritaient" mais qui n'ont pas percé.
Les systèmes GNU/Linux ont déjà conquis une grande quantité d'utilisateurs, cela permet d'assurer leur existence et éviter leur disparition : on sait que leur avenir est assuré.

 

Alors bon, vaincre Microsoft, pourquoi pas, mais le faire en sacrifiant la qualité et la diversité des systèmes, non  [:airforceone]

 

L'essentiel est de produire une alternative crédible et de qualité, sorti de là, bof.

Message cité 2 fois
Message édité par deK le 17-09-2009 à 10:10:08

---------------
Feed HA/V          
n°1164538
memaster
ki a volé mon 62?
Posté le 17-09-2009 à 10:13:48  profilanswer
 

fighting_falcon a écrit :


Parrainage ? pour te montrer comment installer / mettre à jour / supprimer un logiciel sous Linux ?
 
 
Je pense surtout que le gros frein à l'adoption de Linux sont effectivement les habitudes que prennent les gens, dès leur plus jeune âge, sur le monde Windows.
Mais à mettre un néophyte devant un Linux (au hasard Ubuntu) et devant un Windows, il sera à l'aise beaucoup plus rapidement sous Linux que sous Windows ...
J'amène Linux dans ma boîte petit à petit, et hormis les réfractaires au changement, ceux qui ont un début de présentation de Linux me disent qu'ils trouvent ça plus accessible (le menu "Applications" d'Ubuntu est quand même bien mieux foutu que le menu démarrer ...) et bien plus simple (notamment pour l'installation des logiciels)


j'aurais cette réponse dans quelques années avec mes 2 filles;
par ailleurs, j'ai déjà converti ma femme et ça passe bien (ce qu'elle préfère par dessus tout
c'est le fait de ne pas être attachée à une licence), sauf qd ses collègues lui envoi des .doc bien formattés
et qu'il faut se retapper la présentation et les fonts pour avoir le même résultat à l'écran+imprimante.


---------------
ma conduite intérieure .:R | memaster pilote officiel de la HFR Badoit-Auchan F1 Team | zéro tracas, zéro blabla MMa.ster
n°1164540
linuxien12​8
Qui ne dit mot consent !
Posté le 17-09-2009 à 10:19:56  profilanswer
 

deK a écrit :

Justement, ses qualités techniques viennent en grande partie de son mode de développement actuel, ...


Pas d'accord : les qualités techniques initiales proviennent de la base Unix (qui a fait ses preuves depuis 1970). Linux est un clone d'Unix.  
Les déclinaisons actuelles de Linux sont une conséquence logique de la liberté accordée aux développeurs.


---------------
http://pourquoi-pas-linux.blogspot.com/
n°1164541
deK
watching for beerz on the wing
Posté le 17-09-2009 à 10:25:35  profilanswer
 

linuxien128 a écrit :


Pas d'accord : les qualités techniques initiales proviennent de la base Unix (qui a fait ses preuves depuis 1970). Linux est un clone d'Unix.  
Les déclinaisons actuelles de Linux sont une conséquence logique de la liberté accordée aux développeurs.


 
En partie, mais ça ne suffit pas, à ce compte-là on aurait tous pu rester sur Linux 1.0
 
C'est une conjonction des principes Unix et d'un mode de développement ouvert. Sans ce dernier, Linux ne serait pas ce qu'il est.
Des Unix propriétaires, il en existe pas mal, leurs parts de marché sur le desktop sont inexistantes.
 
Mais bon, là on parle noyau alors que c'est loin d'être le centre de la problématique.
 
En gros, toi tu veux qu'il n'y ait qu'une grosse distribution que tout le monde rallie ?


---------------
Feed HA/V          
n°1164556
linuxien12​8
Qui ne dit mot consent !
Posté le 17-09-2009 à 12:24:53  profilanswer
 

deK a écrit :

......
En gros, toi tu veux qu'il n'y ait qu'une grosse distribution que tout le monde rallie ?


 
Absolument pas !
Ce que je préconise :
- soutenir de diverses manières les distributions majeures  
- favoriser l'expansion des distributions grand-publics, qui sont des déclinaisons des précitées (par exemple Ubuntu, mais il en existe d'autres évidemment)
- analyser objectivement les points forts et faibles des distributions éprouvées et éventuellement les améliorer (par exemple openSUSE, Mandriva, etc)
- ne pas favoriser l'explosion des distributions expérimentales, sans pour autant restreindre la liberté fondamentale d'utilisation, de modification et de distribution
- promouvoir un langage "linuxien global" cohérent, mais comportant malgré tout des différences (par exemple la gestion des paquetages)


---------------
http://pourquoi-pas-linux.blogspot.com/
n°1164557
Nonor_
Ubuntu c'est supaire
Posté le 17-09-2009 à 12:28:51  profilanswer
 

fighting_falcon a écrit :


Tu peux expliciter pourquoi tu considères cela comme un "énorme problème" ?
Tu es sous Linux depuis 7/8 ans, tu installes tes paquets via la ligne de commande ou par un outil graphique ? parce qu'avec un outil graphique, en max 10 clics (et encore je suis généreux) et un mot de passe, tu as installé ton logiciel plus toutes les dépendances qui vont bien avec


 
C'est l'argument qui revient tout le temps, et qui est vrai en théorie, mais complètement faux en pratique. C'est ça le problème.
Et si le soft que je veux installer n'est pas de base dans les dépots ?
Et si le soft que je veux installer n'a pas été prévu pour ma distrib, il n'y a pas de paquet ?
Et si il y a bien un paquet mais correspondant à une autre version de ma distrib ? Je dois tout upgrader ? Ou tout downgrader ?
 
- Je fais une pause ici pour préciser déjà que, le développeur d'un soft pingouin, pour faire les choses bien il doit non seulement faire le packaging pour X distro, mais en plus refaire ce packaging à chaque sortie d'une version majeure de chaque distro, sinon bah une partie des utilisateurs n'y aura plus accès sans installation à la main compilation des sources & co et là niveau ergonomie on est au sous sol -
 
Et si je veux juste installer la nouvelle version d'un soft qui vient de sortir, parce que j'aime ça, parce que j'aime ce soft ? Je dois attendre que le paquet soit fait avant. Puis qu'il soit disponible pour ma version de distrib. Puis je dois.... Tout mettre à jour ? Pourquoi je mettrais tout à jour, alors que je veux juste la nouvelle version d'UN soft ? Parce que du coup les autres softs sont aussi mis à jour, et c'est pas forcément une bonne chose, il y a parfois des régressions, des choses qui marchent plus, moi ça m'emmerde de déstabiliser tout mon système - qui était réglé aux petits oignons - juste pour mettre à jour un soft. Ça peut paraître absurde peut être comme argument mais c'est une réalité.
 
 

deK a écrit :

Justement, ses qualités techniques viennent en grande partie de son mode de développement actuel, vouloir le changer pour gagner de la part de marché est totalement contre-productif.


 
Tout à fait, et je suis moi même contre la percée en grand public de linux pour ces mêmes raisons (même si je critique la multi existence de systèmes de paquets qui me fait ch*****), en plus ça apportera virus vérolages & compagnie... Mais je pense que les linuxiens qui aimeraient plus d'utilisateurs de leur système pensent surtout à un meilleur support matériel comme logiciel, plus la base d'utilisateurs sera grande et mieux seront supportés les matériels, et plus on a de chances d'avoir les applications portées sous le pingouin (jeux inside), ce qui serait vraiment pas déplaisant faut le reconnaître...

n°1164560
FranceDenB​as
1 dépense = 1 socialiss' :o
Posté le 17-09-2009 à 12:56:04  profilanswer
 

Nonor_ a écrit :


...
 
Tout à fait, et je suis moi même contre la percée en grand public de linux pour ces mêmes raisons (même si je critique la multi existence de systèmes de paquets qui me fait ch*****), en plus ça apportera virus vérolages & compagnie... Mais je pense que les linuxiens qui aimeraient plus d'utilisateurs de leur système pensent surtout à un meilleur support matériel comme logiciel, plus la base d'utilisateurs sera grande et mieux seront supportés les matériels, et plus on a de chances d'avoir les applications portées sous le pingouin (jeux inside), ce qui serait vraiment pas déplaisant faut le reconnaître...


 
C'est pas faux, mais c'est aussi une question de formation utilisateur. Apprendre à ne pas cliquer partout et faire attention un minimum.


---------------
"Il a inventé le bougisme : je bouge donc je suis" :sol: - Dupont-Aignan à propos de Son Altesse Sérénissime Sarkal 1er. Merci Handsome Devil et Meriadeck.
n°1164562
thamieu
Posté le 17-09-2009 à 12:59:26  profilanswer
 

linuxien128 a écrit :


 
(1) OK
(2) à vérifier tout de même
(3) dans la majorité des cas


Vérifié, j'ai installé Ubuntu à un proche qui a trouver le système de gestion de paquets très accessible.
C'est quand même nettement plus simple que d'aller sur un moteur de recherche, taper le nom du logiciel, cliquer sur 2 ou 3 liens pour arriver jusqu'à la page de téléchargement, récupérer un exécutable, double-cliquer dessus, faire 3 fois "suivant", "ok" ou que sais-je encore.

Nonor_ a écrit :


 
C'est l'argument qui revient tout le temps, et qui est vrai en théorie, mais complètement faux en pratique. C'est ça le problème.
Et si le soft que je veux installer n'est pas de base dans les dépots ?
Et si le soft que je veux installer n'a pas été prévu pour ma distrib, il n'y a pas de paquet ?
Et si il y a bien un paquet mais correspondant à une autre version de ma distrib ? Je dois tout upgrader ? Ou tout downgrader ?


Et si le soft que je veux installer n'existe pas sous Linux ? :-

Nonor_ a écrit :


- Je fais une pause ici pour préciser déjà que, le développeur d'un soft pingouin, pour faire les choses bien il doit non seulement faire le packaging pour X distro, mais en plus refaire ce packaging à chaque sortie d'une version majeure de chaque distro, sinon bah une partie des utilisateurs n'y aura plus accès sans installation à la main compilation des sources & co et là niveau ergonomie on est au sous sol -
 
Et si je veux juste installer la nouvelle version d'un soft qui vient de sortir, parce que j'aime ça, parce que j'aime ce soft ? Je dois attendre que le paquet soit fait avant. Puis qu'il soit disponible pour ma version de distrib. Puis je dois.... Tout mettre à jour ? Pourquoi je mettrais tout à jour, alors que je veux juste la nouvelle version d'UN soft ? Parce que du coup les autres softs sont aussi mis à jour, et c'est pas forcément une bonne chose, il y a parfois des régressions, des choses qui marchent plus, moi ça m'emmerde de déstabiliser tout mon système - qui était réglé aux petits oignons - juste pour mettre à jour un soft. Ça peut paraître absurde peut être comme argument mais c'est une réalité.
 


 
Il faut choisir sa distribution. Si tu veux pouvoir installer les dernières version de certains logiciels sans mettre à jour tout le système, il faut pas prendre une distro qui utilise un sytème de version comme celui d'Ubuntu [:spamafote]
 
J'ajouterais que la plupart des gens n'ont pas connaissance des évolutions des logiciels. Ils mettent à jour quand ils voient un pop-up les invitant à le faire, "parce que c'est mieux", mais sans savoir ce que ça va leur apporter. C'est du moins ce que je constate dans mon entourage le moins qualifié en informatique.

mood
Publicité
Posté le   profilanswer
 

 Page :   1  2  3  4
Page Précédente

Aller à :
  FORUM HardWare.fr
  Linux et OS Alternatifs
  Débats

  Linux et les 2 "problèmes" qui persistaient en 2008

 

Sujets relatifs
Prise de controle a distance graphique sur BSD/Gnu Linux ?linux sur portable 13''
Linux est il mature (L'admiministrateur aussi ?)[Linux] Interdire connexion des utilisateurs LDAP
[Divers] KmidiMon est un moniteur MIDI pour Gnu/Linux : UtilisationDouble redirection de la sortie d'une commande sous Linux
petite config suffisante pour linux ?[ubuntu/windows] Enlever le dual boot pour ne booter que sur linux
Un logiciel pour tester la sécurité de son installation linux ?Quels sont les meilleurs sites de news sur Linux ?
Plus de sujets relatifs à : Linux et les 2 "problèmes" qui persistaient en 2008


Copyright © 1997-2018 Hardware.fr SARL (Signaler un contenu illicite / Données personnelles) / Groupe LDLC / Shop HFR