Forum |  HardWare.fr | News | Articles | PC | Prix | S'identifier | S'inscrire | Aide | Shop Recherche
1515 connectés 

  FORUM HardWare.fr
  Emploi & Etudes
  Feedback sur les entreprises

  Offres d'emploi de SSII... non suivies de recrutements

 



 Mot :   Pseudo :  
 
 Page :   1  2  3
Page Précédente
Auteur Sujet :

Offres d'emploi de SSII... non suivies de recrutements

n°4066413
r92
Posté le 31-10-2012 à 07:11:16  profilanswer
 

Bonjour,

 

Demande pour Envoyé Spécial (France 2) :

 
Citation :

"Je travaille actuellement sur un dossier emploi, plus précisément sur la question très médiatique des "emplois non pourvus" et je m’intéresse en particulier aux offres d’emploi à destination des informaticiens qui ne débouchent pas toujours sur des recrutements pour des raisons diverses : annonces lancées pendant les appels d’offres des clients puis recrutements abandonnés par les SSII qui n’ont pas remporté l’appel d’offre, sourcing de CV ("entretiens prospectifs"…), annonces et rencontres avec le client avant le recrutement par la SSII, opérations de com...etc

 

Nous cherchons à filmer en caméra cachée l'entretien d'un candidat avec une SSII quelconque, de préférence sur la région parisienne.

 

Je vous remercie vivement pour votre collaboration.

 

PS : si vous ne pouvez pas participer, n'hésitez pas à m'indiquer néanmoins des noms de SSII qui pratiquent actuellement le sourcing, ou bien des annonces identiques de SSII différentes (autrement dit pour le même client...), ou encore des SSII qui font actuellement rencontrer un client avant le recrutement...etc"


Me contacter en message privé (je ne peux pas donner mon numéro publiquement...).


Message édité par r92 le 10-05-2013 à 11:54:29
mood
Publicité
Posté le 31-10-2012 à 07:11:16  profilanswer
 

n°4072123
in_your_ph​ion
Posté le 06-11-2012 à 14:07:07  profilanswer
 

quand sera diffusé ce reportage ?

n°4072169
rg92
Posté le 06-11-2012 à 15:13:08  profilanswer
 

Au mois de décembre normalement, encore faut-il pouvoir filmer une SSII dans ses pratiques de "sourcing"... c'est pas gagné malgré l'énorme différence de volumes entre les offres d'emplois et les recrutements réels dans ce secteur !


Message édité par rg92 le 10-05-2013 à 11:51:57
n°4072179
Grubnatz
me name is potato
Posté le 06-11-2012 à 15:34:05  profilanswer
 

Tu devrais avoir aucun mal à décrocher un entretien bidon dans une ssii à la con en inventant un cv et en bossant tes cours de pipo [:prodigy]

n°4072191
rg92
Posté le 06-11-2012 à 15:49:37  profilanswer
 

dans ce cas qui serait volontaire pour une caméra cachée (anonymat garanti par floutage du visage et changement du prénom)... ?

 

on cherche un demandeur d'emploi en informatique qui passe régulièrement des entretiens en ce moment

 

me contacter par message privé dans un 1er temps... merci ;-)


Message édité par rg92 le 10-05-2013 à 11:53:05
n°4074172
prospoul
Posté le 08-11-2012 à 11:22:50  profilanswer
 

Peut-on télécharger le reportage quelque part ?
 
Certains n'ont, hélas (ou pas), pas accès à la télé francaise.
 
Si j'habitais en france j'aurais été volontaire cela dit.

n°4074199
rg92
Posté le 08-11-2012 à 11:45:33  profilanswer
 

Faites une petite recherche... çà sera dispo le moment venu sur http://www.tv-replay.fr/envoye-special/

n°4074211
prospoul
Posté le 08-11-2012 à 11:50:06  profilanswer
 

Toutes mes excuses. Reste à espèrer que ce soit accessible (ou plutôt non bloqué  :fou:) depuis un pays étranger .

n°4074286
Blue Giant
Le Géant Bleu
Posté le 08-11-2012 à 13:40:37  profilanswer
 

prospoul a écrit :

Toutes mes excuses. Reste à espèrer que ce soit accessible (ou plutôt non bloqué  :fou:) depuis un pays étranger .


Coréen du Nord ?  :o


---------------
Certains font payer les pigeons... d'autres élèvent des pingouins - Mon Feed-back !
n°4074568
prospoul
Posté le 08-11-2012 à 17:18:01  profilanswer
 

Non mais si t'est dans un autre pays (sauf éventuellement la belgique), le site de france télé t'envoie balader quand t'essaye de regarder une émission quelconque.
 
Je pense que ca doit être lié aux recettes publicitaires ou quelque chose comme ca. Je comprends, c'est la meilleure télé du monde.  [:djmb]  
 
Enfin bon, rg92 a du grain à moudre avec ce qui est écris sur ce forum.
 
En ce qui me concerne, je peux citer certaines pratiques :
 - Faire poireauter le "candidat". Pourquoi ? On voit s'il est motivé (voire désespèré). S'il a attendu sans broncher, la négociation sera à la faveur de l'entreprise. On a affaire à quelqu'un de docile.
 - Dans un salle pleine de monde. Histoire de faire sentir qu'ils sont demandés et pas du genre à prendre n'importe qui (bluff).
 - La classique prise de contact des anciens chefs.
 - Le remplissage de CVthèque ...
 - ... et d'emplois du temps.
 - La formation de jeune RH/commercial.
 - Positionnement du candidat (il y a une embauche à la clef cette fois-ci) sur un appel d'offre. Sans rien lui dire bien entendu.
 - Marketing de la boite. Histoire d'exister sur le marché, être connu.
 
La liste n'est pas exhaustive ...
 
De notre côté, on peut :
 - S'entrainer en entretien, paufiner son discours, travailler sa rhétorique ...
 - Tater l'état du marché (et de sa propre valeur sur celui-ci) (et s'entrainer en négociation par la même occasion).
 
Après tout, certains vont en entretien alors qu'ils n'ont aucune intension de bosser dans la boite. Comme ca, "juste pour voir".
 
 
 

mood
Publicité
Posté le 08-11-2012 à 17:18:01  profilanswer
 

n°4173411
akizan
Eye Sca Zi
Posté le 20-02-2013 à 17:05:42  profilanswer
 

Et alors ce reportage il a été diffusé ou pas ?

n°4173434
r92
Posté le 20-02-2013 à 17:38:21  profilanswer
 

On est en train de commencer à tourner pour une diffusions prévue de façon certaine en avril.
 
Mais je manque toujours de volontaires et de témoignages !
 
Il faut absolument que je puisse connaitre des SSII qui diffusent actuellement des offres d'emploi, font passer des recrutements... mais ne recrutent pas (ou très peu) derrière !
Il doit bien y en avoir beaucoup puisque dans votre secteur le ratio entre les offres d'emploi et les recrutements étaient en 2012 de 175 000 offres d'emploi pour 34 000 recrutements (sources : Apec).
 
Quels noms de "recruteurs bidons" pourriez-vous me donner dans ce secteur ? Avez-vous passé récemment ou allez-vous passer prochainement un entretien dans ce genre de situation ?
 
Surtout n'hésitez pas à me contacter en privé, vous n'aurez rien à craindre (anonymat total, floutage des visages, transformation de la voix, caméra cachée ou non... pas besoin je pense de vous rassurer sur le professionnalisme de notre émission !).
 
Merci.

n°4173452
Budykiller
Posté le 20-02-2013 à 18:03:14  profilanswer
 

r92 a écrit :

On est en train de commencer à tourner pour une diffusions prévue de façon certaine en avril.
 
Mais je manque toujours de volontaires et de témoignages !
 
Il faut absolument que je puisse connaitre des SSII qui diffusent actuellement des offres d'emploi, font passer des recrutements... mais ne recrutent pas (ou très peu) derrière !
Il doit bien y en avoir beaucoup puisque dans votre secteur le ratio entre les offres d'emploi et les recrutements étaient en 2012 de 175 000 offres d'emploi pour 34 000 recrutements (sources : Apec).
 
Quels noms de "recruteurs bidons" pourriez-vous me donner dans ce secteur ? Avez-vous passé récemment ou allez-vous passer prochainement un entretien dans ce genre de situation ?
 
Surtout n'hésitez pas à me contacter en privé, vous n'aurez rien à craindre (anonymat total, floutage des visages, transformation de la voix, caméra cachée ou non... pas besoin je pense de vous rassurer sur le professionnalisme de notre émission !).
 
Merci.


Bonjour,  
 
Labsoft à Toulouse.
J'avais postulé à l'époque pour 2 annonces. Ils recherchaient un technicien informatique et un administrateur systèmes & réseaux (ce que je suis). Je rentré exactement dans les critères.
 
Finalement après avoir refait un CV à leur façon, passé des entretiens (téléphoniques à l'époque car je n'étais pas encore sur Toulouse), la personne m'a dit qu'ils allaient garder mon CV et me contacter car pour l'instant ils n'avaient pas d'offres !!!
Alors que dans leur base de données il y en avait de nouvelles chaque jour avec mon profil.
 
Entre temps j'ai trouvé une petite boite dans laquelle je travaille toujours. Je n'ai donc jamais eu de nouvelles sur Labsoft. Mais sachez que cette pratique est courante dans le secteur. Les médias nous font croire qu'il y a une pénurie de mains d'oeuvre en informatique. C'est FAUX ! Peut-être un peu plus de développeurs depuis 1 an maintenant, avec le boost des applis sur téléphone, mais faut arrêter de nous faire croire que c'est la porte ouverte aux milles merveilles.


Message édité par Budykiller le 20-02-2013 à 18:03:55
n°4183181
gloubiboul​ga
-
Posté le 05-03-2013 à 12:11:40  profilanswer
 

Ah bah si, si, y'a des offres. 32k pour un admin expérimenté, 40k pour un intégrateur spécialisé en stockage, etc, y'en a des offres de ce genre.  
Derrière ça ils viennent pleurer, affirmer qu'ils n'arrivent pas à recruter. Ils pensent que les candidats font le trottoir quand ils cherchent des jobs ?


---------------
-
n°4183215
prospoul
Posté le 05-03-2013 à 13:00:59  profilanswer
 

Citation :

Derrière ça ils viennent pleurer, affirmer qu'ils n'arrivent pas à recruter.


À recruter .... dans leur fourchettes de salaire  [:moundir]

n°4184417
in_your_ph​ion
Posté le 06-03-2013 à 21:09:11  profilanswer
 

r92 a écrit :

On est en train de commencer à tourner pour une diffusions prévue de façon certaine en avril.

 

Mais je manque toujours de volontaires et de témoignages !

 

Il faut absolument que je puisse connaitre des SSII qui diffusent actuellement des offres d'emploi, font passer des recrutements... mais ne recrutent pas (ou très peu) derrière !
Il doit bien y en avoir beaucoup puisque dans votre secteur le ratio entre les offres d'emploi et les recrutements étaient en 2012 de 175 000 offres d'emploi pour 34 000 recrutements (sources : Apec).

 

Quels noms de "recruteurs bidons" pourriez-vous me donner dans ce secteur ?

 

n'importe quelle grosse SSII, pas difficile à trouver... Pour mon expérience GFI est un très bon exemple.

 

Je trouve ça dommage de faire un reportage sur les offres bidons de 2 ou 3 grosses SSII qui sont des usines à steak perso. Alors qu'il y aurait des sujets de fonds bien plus intéressant là dessus, comme par exemple montrer pourquoi bosser en SSII est à la fois une absurdité et une nécessité dans le système de travail actuel français (enchainé au CDI qui est l'unique cause de toute cette déchéance mercantile), et une vraie source de précarité : pourquoi des cadres bac+5 se retrouvent obligés d'aller bosser à 100km de chez eux, n'ont finalement jamais d'offres d'embauches par le client après des années d'investissement (en finance, exemple flagrant), sont tributaires de l'offre et la demande et des crises et de la spéculation, des pressions des managers pendant les périodes d'intercontrats, ont des difficultés à étendre leurs connaissance tant on ne leur fait confiance que sur leurs acquis et non pas sur leur potentialités, etc..

 

Faire un reportage sur les offres bidons c'est passer à côté du sujet, c'est regarder le problème par un trou de serrure. C'est un peu balo pour une chaine qui a les moyens de faire un truc de qualité e traiter un sujet de fond qui gangraine la R&D et nos ingés depuis des lustres (pas étonnant si on manque de compétitivité avec un système qui tire vers le bas ..)

 

Enfin bon .. c'est mon avis perso..Pas besoin de souhaiter bonne chance pour trouver du viandard, ça court les rues !

Message cité 1 fois
Message édité par in_your_phion le 06-03-2013 à 21:33:49
n°4184670
prospoul
Posté le 07-03-2013 à 10:09:22  profilanswer
 

in_your_phion a écrit :


pourquoi des cadres bac+5 se retrouvent obligés d'aller bosser à 100km de chez eux, n'ont finalement jamais d'offres d'embauches par le client après des années d'investissement [?]


Ces cadres sont d'un autre type de main d'oeuvre. Ils sont intérimaires. L'entreprise est cliente et non pas employeuse. Ca change beaucoup la donne.
Avantages :
 - Elle peut se débarasser du presta plus facilement que tu te débarasse de ton abonnement téléphonique (tout de suite sans préavis ni justifications).
 - Elle ne craint donc pas de mouvements syndicaux ou autres types de revendications. Ils sont pas contents : ils dégagent.
 - Elle n'a pas besoin de gérer les carrières, formations, etc. (qui explique pourtant la facturation élévée du presta).
 - Pas besoin de proceder à processus de recrutement (pas besoin de RH).
 - Pas d'indemnités de licensiement ni de prime de précarité à payer.
 - Le presta n'a pas accès au CE ni à la cantine d'entreprise (toujours ca de pris). Les syndicats négocient les salaires des internes, pas ceux des prestas.  
 
Inconvéniants :
 - Le presta coûte plus cher (grosso modo deux fois plus).
 - Les prestas peut se barrer s'il est plus rentable ailleurs ... avec les savoir faire de l'entreprise.
 
D'une manière générale, faire appel à un sous-traitant, c'est déléguer les risques et responsabilités. C'est aussi diviser les travailleurs (on évite grèves, convention collectives, solidarité entre travailleurs, etc.)
 
Nous, cadres, on en est arrivé là.
 

in_your_phion a écrit :


[pourquoi des cadres bac+5] sont tributaires de l'offre et la demande et des crises et de la spéculation [?]


C'est fini les trentes glorieuses. Ils faut s'y faire. Et, non, on n'est pas à l'abris des crises.  
 

in_your_phion a écrit :


[les] viandard[s], ça court les rues !


Et les diplômés aussi. C'est ca le problème. On est des travailleurs comme les autres (ce qui ne veut pas dire qu'il faut tout accepter sans broncher).
 
Mais je suis tout à fait d'accord avec toi. Si on devait faire un reportage couvrant l'intégralité du métier de prestas en info (je précise car même la dame de ménage est presta aujourd'hui), il serait plus long que l'intégrale du seigneurs des anneaux.

n°4184752
Profil sup​primé
Posté le 07-03-2013 à 11:38:03  answer
 

Le système de SSII est tout simplement un système d'intérim pour cadres. Il faut le voir comme ça et rien d'autre. Ne voir que la stabilité via le sacro-saint CDI, c'est se planter complétement et occulter la précarité générale des employés dans ce genre de boite.
Comme un intérimaire lambda, tu es baladé de missions en missions au gré des budgets des clients et de ce qu'arrive à trouver ton commercial.
L'avantage du CDI (comparé à de l'intérim) est illusoire quand on voit la pression mise par les supérieurs en période d'intercontrat (car tu rapportes rien et fais baisser leur marge ...).
Mais bon quand on est pas du métier, l'informaticien, c'est celui qui travaille sur des ordinateurs donc il peut se faire balader entre les missions dont le contexte technique n'a absolument rien à voir (et où il est pas compétent mais a été vendu comme expert et doit donner l'illusion devant le client).
Après on est typiquement dans un système merdique de base (plan de carrière, formations, augmentations inexistants, CE au rabais, aucun avantage supplémentaire, convention collective à chier, ...).

 

Dernieres stats sur mon ancienne agence de SSII en province :
2011 : 50% de turn over,
2012 : 40% de turn over.

 

SSII qui compte dans les ~4000 employés au total (donc exit la petite boite perdue).

Message cité 1 fois
Message édité par Profil supprimé le 07-03-2013 à 11:41:20
n°4187852
in_your_ph​ion
Posté le 11-03-2013 à 14:06:24  profilanswer
 


 
c'est la dessus qu'il faut faire un reportage, pas sur "les offres d'emploi fictive", tous le monde s'en fou de ça.

n°4187868
CHK28
Posté le 11-03-2013 à 14:18:31  profilanswer
 

Heu non on s'en fout pas tant que çà quand-même, perso (et je ne pense pas être le seul) j'en ai marre de passer des entretiens alors qu'il n'y a pas de poste immédiatement disponible derrière, c'est une grosse perte de temps...

n°4187975
prospoul
Posté le 11-03-2013 à 16:27:47  profilanswer
 

in_your_phion a écrit :


c'est la dessus qu'il faut faire un reportage, pas sur "les offres d'emploi fictive", tous le monde s'en fou de ça.


+1 chk28.
 
Quand t'en a enchainé plus d'une dizaine (voire plus), tu te dis que ca commence à bien faire.  
 
(temps de trajet aller + temps d'attente éventuel de l'interlocuteur + durée dudit "entretien" + temps de trajet retour) * le nombre de ces "entretiens". Je te laisse faire le calcul du temps que t'as* perdu ...  
 

Citation :

Comme un intérimaire lambda, tu es baladé de missions en missions au gré des budgets des clients et de ce qu'arrive à trouver ton commercial.
L'avantage du CDI (comparé à de l'intérim) est illusoire quand on voit la pression mise par les supérieurs en période d'intercontrat (car tu rapportes rien et fais baisser leur marge ...).


C'est pour ca qu'en tant que presta, t'est (en théorie du moins) mieux payé qu'un interne. Sinon, faut demander plus ailleurs. Sauter de boites en boites et s'augmenter à chaque fois, c'est le jeu.
 
* : j'ai supposé que tu était aussi touché par ce problème.

n°4187986
in_your_ph​ion
Posté le 11-03-2013 à 16:41:52  profilanswer
 

ok tourné comme ça effectivement on s'en fou pas :o

n°4188005
Profil sup​primé
Posté le 11-03-2013 à 17:05:13  answer
 

CHK28 a écrit :

Heu non on s'en fout pas tant que çà quand-même, perso (et je ne pense pas être le seul) j'en ai marre de passer des entretiens alors qu'il n'y a pas de poste immédiatement disponible derrière, c'est une grosse perte de temps...


Ca, tu peux le voir dès le premier entretien téléphonique.
Le RH qui essaie de justifier son salaire en tenant à jour un vivier de CVs pour "au cas ou", j'ai / on a autre chose à foutre que de se taper la route (trajet + éventuellement hotel) afin d'avoir une discussion complétement inutile pendant 30 mins via un entretien RH lambda (rien de précis à proposer, tout reste dans le flou et les questions à la con, vues 1 million de fois en entretien).  

 
prospoul a écrit :

C'est pour ca qu'en tant que presta, t'est (en théorie du moins) mieux payé qu'un interne. Sinon, faut demander plus ailleurs. Sauter de boites en boites et s'augmenter à chaque fois, c'est le jeu.


Sauf que c'est généralement pas trop le cas. Le client paie bien plus cher mais tu en vois rarement la couleur. Dans le meilleur (pire ?) des cas, l'écart salarial (presta gagnant plus) est bien maigre face à la précarité du poste.

Message cité 1 fois
Message édité par Profil supprimé le 11-03-2013 à 17:06:04
n°4188014
akizan
Eye Sca Zi
Posté le 11-03-2013 à 17:11:51  profilanswer
 

CHK28 a écrit :

Heu non on s'en fout pas tant que çà quand-même, perso (et je ne pense pas être le seul) j'en ai marre de passer des entretiens alors qu'il n'y a pas de poste immédiatement disponible derrière, c'est une grosse perte de temps...


 
+1 aussi, j'en ai fait des entretiens comme ça... des journées de perdues :( :(

n°4188078
prospoul
Posté le 11-03-2013 à 17:58:02  profilanswer
 


Voilà. Résumé en quelque mots.
 
 
Dans beaucoup de boites, les prestas voient baisser leur salaires en devenant internes (note l'emploi du mot "théorie" ). Je me base sur je que j'ai entendu. Après, je ne généralise pas. Il y a des prestas qui se font enfler sec.
 
Mais je suis d'accord avec toi, c'est loin d'être systématique.
 
La préembauche, ca existe. N'hésite pas.

n°4188088
Profil sup​primé
Posté le 11-03-2013 à 18:04:08  answer
 

Ceux gagnants plus, c'était généralement du truandage sur des frais de déplacement.
En passant de presta à interne, j'ai fait une petite augment (non HFR compliant bien sur) comme ca tout le monde est gagnant (client et employé) sauf la SSII qui perd sa marge bien sur :o

n°4190650
hycerfr
Posté le 14-03-2013 à 00:31:24  profilanswer
 

Je trouve les commentaires du dessus d'une grande justesse.  
 
Pour revenir sur la question initiale : je ne pense que la problématique soit sur la création de fausses offres. Les boites du cac 40 le font bien pour simuler une solidité financière et rassurer les effectifs.
 
Ces acteurs s' assurent d'avoir en permanence un vivier de candidats potentiels pour répondre à une nouvelle demande ou combler un départ. Les SSII ne peuvent pas se permettre une interruption de services fautes d'effectifs... le CA baisserait directement...
 
Il y a peu de gestion de carrières, d'évolution en interne ou d'avantages car la réalité c'est celle d'un intérimaire en cdi. Qui devient mercenaire dès que bankable. D'où les turnovers...
 
Dans mon secteur (erp SAP), aucun client ne recrute en direct. Tous passent par des SSII car elles ont besoin de continuité de services. Lorsqu'on engage un projet d'installation d'un erp ou une évolution, assez souvent elles ouvre en même temps un compte de contentieux.


---------------
Les bourses ne témoignent pas l'état des économies, mais de la psychologie des investisseurs! - Françoise Giroud
n°4195158
r92
Posté le 18-03-2013 à 15:49:24  profilanswer
 

Bonjour à tous,
 
Nouveau message reçu du journaliste :  
 

Citation :

URGENT SVP ! je lance un dernier appel à témoin... ou plutôt un dernier "appel au secours" : nous devons impérativement pouvoir filmer en caméra cachée l'entretien d'un candidat avec une SSII quelconque au plus tard LA SEMAINE PROCHAINE (ie. entre le 25 et 29 mars, peu importe l'heure), idéalement un candidat avec une bonne employabilité (type : ingénieur en informatique de moins de 40 ans...) sur la région parisienne.
 
Malheureusement, c'est l'ensemble du reportage sur les SSII qui sera annulé si nous n'arrivons pas à filmer cet entretien décisif.
 
Merci pour votre collaboration !


Me contacter en message privé (je ne peux pas donner mon numéro publiquement...).

Message cité 1 fois
Message édité par r92 le 10-05-2013 à 11:47:54
n°4195171
Blue Giant
Le Géant Bleu
Posté le 18-03-2013 à 16:03:32  profilanswer
 

C'est payé combien ?  :o

 

Sinon, si vous ne trouvez pas de candidat, faites illusion avec une fausse caméra caché avec un faux candidat et un faux recruteur. Comme vous travaillez pour France 2, ce genre de comédien ne manque pas notamment grâce à réality-fiction "Le jour où tout à basculé".  :o :o


Message édité par Blue Giant le 18-03-2013 à 16:06:29

---------------
Certains font payer les pigeons... d'autres élèvent des pingouins - Mon Feed-back !
n°4195176
r92
Posté le 18-03-2013 à 16:13:13  profilanswer
 

"une fausse caméra caché avec un faux candidat et un faux recruteur."
 
Certaines émission le font sur d'autres chaines en effet, pas Envoyé Spécial...


Message édité par r92 le 18-03-2013 à 16:13:25
n°4195371
Profil sup​primé
Posté le 18-03-2013 à 20:25:46  answer
 

Comme souvent avec votre émission, vous tapez à coté ou en retard ...

n°4195412
r92
Posté le 18-03-2013 à 20:50:12  profilanswer
 

Sur tout le PAF, c'est pourtant l'émission qui détient l'audience la plus forte sur les reportages/documentaires, et cela depuis longtemps. C'est aussi l'émission la plus primée de sa catégorie.
En ce qui concerne le "retard", cela fait longtemps qu'on cherche à faire ce reportage et l'on a frappé à de nombreuses portes...
A vrai dire c'est la 1ere fois que l'on rencontre autant de difficultés (il paraitrait que les informaticiens sont des gens souvent individualistes... :sarcastic:)

n°4195433
barth95
Posté le 18-03-2013 à 21:07:06  profilanswer
 

r92 a écrit :

Sur tout le PAF, c'est pourtant l'émission qui détient l'audience la plus forte sur les reportages/documentaires, et cela depuis longtemps. C'est aussi l'émission la plus primée de sa catégorie.


Audimat =/= qualité
Je ne pense pas que vous trouverez beaucoup de monde ici en vous accrochant à ce discours malgré les nombreuses remarques qui ont été faites

n°4195449
XprtZ
Profil : O.O
Posté le 18-03-2013 à 21:20:27  profilanswer
 

Par pur curiosité, c'est payé ou pas ce genre de chose ? :o


---------------
PSN : XprtZ - BattleTag : XprtZ#2257 - 3DS : 2492-4109-3060
n°4195474
Profil sup​primé
Posté le 18-03-2013 à 21:47:05  answer
 

r92 a écrit :

Sur tout le PAF, c'est pourtant l'émission qui détient l'audience la plus forte sur les reportages/documentaires, et cela depuis longtemps. C'est aussi l'émission la plus primée de sa catégorie.
En ce qui concerne le "retard", cela fait longtemps qu'on cherche à faire ce reportage et l'on a frappé à de nombreuses portes...
A vrai dire c'est la 1ere fois que l'on rencontre autant de difficultés (il paraitrait que les informaticiens sont des gens souvent individualistes... :sarcastic:)


On te dit qu'avec l'optique "recrutement sur profil", tu te plantes de cible si tu cherches à décrire les agissements de ce genre de boite.  
Une société de prestations qui cherche à maintenir à jour un vivier de CVs, oulalala grand scoop.
Après tu dois mieux connaitre que nous le milieu, tu es journaliste et nous n'avons que quelques années d'expérience avec ces marchands de viande [:skeye]

n°4195758
r92
Posté le 19-03-2013 à 09:56:29  profilanswer
 

J'ai cru comprendre qu'il n'y avait pas que des recrutements sur profil ou sur mission, mais surtout beaucoup d'entretiens "exploratoires"...
Sinon il faudra m'expliquer comment on passe de 165 000 offres d'emploi... à seulement 33 000 recrutements (chiffres 2012 Apec).

n°4195790
Profil sup​primé
Posté le 19-03-2013 à 10:52:09  answer
 

Un recrutement sur profil, c'est juste un pari de la SSII qui pense caser rapidement la personne sur une mission après un entretien "exploratoire" (au pire on la vire en période d'essai vu que c'est 2 x 4 mois).
 
Après c'est pas rare qu'une SSII propose un CV au client alors que le prestataire n'est même pas encore embauché par la SSII. Si le client est Ok, l'embauche se fait, sinon la SSII n'embauche pas.
Donc pour 1 demande client (qui arrose 5 SSII) tu vas avoir 5 offres d'emploi pour au final 1 vrai job derrière.
Une fois que le contrat n'est plus dispo, toutes les offres dégagent.

n°4195795
r92
Posté le 19-03-2013 à 11:04:27  profilanswer
 

Oui çà je le savais mais d'après certains professionnels la raison N°1 demeure quand-même le sourcing (certains commerciaux ont en d'ailleurs parlé plus tôt dans ce topic), c'est çà que j'aimerais démontrer dans mon reportage mais la tâche est ardue en effet car comment reconnaitre une annonce qui correspond typiquement à ce sourcing (si tant est que cela soit possible)...


Message édité par r92 le 19-03-2013 à 11:04:58
n°4195808
squalezone
Posté le 19-03-2013 à 11:25:30  profilanswer
 

r92 a écrit :

Bonjour à tous,
 
URGENT SVP ! je lance un dernier appel à témoin... ou plutôt un dernier "appel au secours" : nous devons impérativement pouvoir filmer en caméra cachée l'entretien d'un candidat avec une SSII quelconque au plus tard LA SEMAINE PROCHAINE (ie. entre le 25 et 29 mars, peu importe l'heure), idéalement un candidat avec une bonne employabilité (type : ingénieur en informatique de moins de 40 ans...) sur la région parisienne.
 
Ce fonctionnement est très classique et il n'y a strictement aucune possibilité d'identifier le candidat ou même la SSII :
- Tous les visages sont floutés et les voix modifiées (candidat et recruteur)
- Le nom de la SSII n'apparaitra pas
- Seules quelques passages (environ 1 à 2 mns max) passeront à l'écran pour illustrer si possible le phénomène de sourcing ("on vous rappellera dès qu'on a une mission pour vous"...)
 
Concrètement, on vous posera simplement une caméra miniature juste avant l'entretien, cela ne prendra que quelques minutes.
 
Malheureusement, c'est l'ensemble du reportage sur les SSII qui sera annulé si nous n'arrivons pas à filmer cet entretien décisif...
 
Me contacter en message privé (je ne peux pas donner mon numéro publiquement...).
 
Merci pour votre collaboration !
Olivier P.


 
 
Mais va le passé toi même cette entretien, les recruteurs ne regarde pas les CV avant d'appelé ou autre, il ne recherche que des mot clé. Ce n'est que au moment de l'entretien en face à face qu'ils prennent conscience de ton CV, et encore ils font pas dans le détail, ils vont pas aller vérifier que tu as bien fait telle école...
 
Et puis on t'a posé une question, c'est payé ?
Car posé 1/2 journée voir une journée, sa fait ça en moins dans les vacances.
Avec en plus la possibilité de ce faire grillé : Les SSII ne sont quand même pas con, tu peux être sur que la boite concerné reconnaitra l’entretien et n’hésitera pas à faire passer le CV (surtout la photo du mec) à toutes les SSII du coin (et comme elle sont maintenant National...., sauf pour certaines qui travaillent en concurrence entre région).
Même si ce sont des marchands des viandes, personnes à envie de griller ses chances d'avoir une potentiel mission intéressant, même en one shoot, pour un reportage qui ne ramène rien.
 
Déjà que en payant quelqu'un (décemment hein), tu va avoir du mal à, trouver, alors si c'est pas payé, je me répète, FAIT LE TOi MÊME.

n°4195820
r92
Posté le 19-03-2013 à 11:36:30  profilanswer
 

Au risque de me répéter, il n'y a aucune possibilité d'identifier le candidat et la SSII, il est tout aussi peu probable que le recruteur arrive à se reconnaitre lui même ainsi que son candidat... de plus si l'entretien débouche sur un recrutement, celui-ci ne sera pas diffusé, le but étant de démontrer au contraire la réalité des "offres d'emploi bidons". Donc la paranoïa n'est pas utile.
Il est fréquent de filmer des entretiens en caméra cachée dans ce genre d'émission, il semble que çà soit le secteur de l'informatique qui pose davantage problème ! (de plus, c'est la 1ere fois qu'on me demande si c'est payé... mais pourquoi pas...)

Message cité 1 fois
Message édité par r92 le 19-03-2013 à 21:56:23
mood
Publicité
Posté le   profilanswer
 

 Page :   1  2  3
Page Précédente

Aller à :
Ajouter une réponse
  FORUM HardWare.fr
  Emploi & Etudes
  Feedback sur les entreprises

  Offres d'emploi de SSII... non suivies de recrutements

 

Sujets relatifs
Stage ou emploi saisonnier ? (Informatique)L'emploi des séniors progresse fortement
Reprise d'études et Pôle EmploiIndemnités kilométriques SSII
L'emploi en France en 2012 (résultat d'enquête)Pourquoi l'informatique français est dominé par les SSII?
meilleur site pour recherche d'emploi informatiqueA quel emploi puis-je pétendre avec...
Clause de non concurrence avec contrepartie dans ssiiRupture contrat SSIi
Plus de sujets relatifs à : Offres d'emploi de SSII... non suivies de recrutements


Copyright © 1997-2018 Hardware.fr SARL (Signaler un contenu illicite) / Groupe LDLC / Shop HFR