Forum |  HardWare.fr | News | Articles | PC | Prix | S'identifier | S'inscrire | Aide | Shop Recherche
1505 connectés 

  FORUM HardWare.fr
  Discussions
  Société

  Une proposition de loi pour interdire...la fessée!

 



Interdire la fessée par une loi, vous en pensez-quoi?


 
5.4 %
     4 votes
1.  Pour : ca calmerait certains parents, résolvant du même coup le problème de certains enfants violents
 
 
82.4 %
 61 votes
2.  Contre : Non mais de quoi je me mèle...c'est à l'Etat de dire comment je dois éduquer mes gosses, maintenant?!
 
 
12.2 %
  9 votes
3.  Obiwan donne la fessée par télépathie, ça marche très bien
 

Total : 78 votes (4 votes blancs)
Ce sondage est clos, vous ne pouvez plus voter
 Mot :   Pseudo :  
 
 Page :   1  2  3  4
Page Précédente
Auteur Sujet :

Une proposition de loi pour interdire...la fessée!

n°20584498
Wunderlich
Posté le 17-11-2009 à 14:58:49  profilanswer
 

Ca y est, certains s'y mettent aussi :  
La députée UMP Edwige Antier voudrait faire une proposition de loi visant à interdire...la fessée. :D  
 
 
Si elle est certainement très compétente dans le domaine, vu qu'elle est pédiatre, je trouve déjà bizarre de mettre sur le même plan la fessée et le châtiment corporel. Ce qui reviendra à dire que les enfants qui reçoivent des fessées sont par définition des enfants battus.  
Enfin, c'est comme ça que je le comprend...
Également, elle sort d'argument de la "banalisation de la violence", en considérant que les enfants recevant des fessées deviennent des "petites teignes en puissance"...
Je ne sais pas, mais j'ai moi-même reçu quelques fessées en étant gosse, je n'ai pas le sentiment d'être devenu violent ou avoir eu recours à la fight dès que je voulais obtenir le jouet du camarade de classe en maternelle. [:radeklecogneur]  
 
Je ne suis pas encore concerné par l'éducation, vu que je ne suis pas encore parent  :whistle: ...
Mais je suppose que si des parents donnent des fessées à leur gosses, en leur expliquant surtout pourquoi, ou du moins en le faisant dans un but véritablement éducatif, je vois pas en quoi l'enfant pourrait ne pas "comprendre"?
Pour certains gosses, ils comprennent tout de suite la bêtise qu'ils ont faite, une fessée n'est peut-être pas indispensable.
Pour d'autre, un "électrochoc" comme une fessée, ça peut avoir son effet.
Après, bien-sûre, tout est question de "mesure" : recourir systématiquement à la fessé, c'est certainement malsain.
Mais le faire quand vraiment il n'y a pas d'autres solutions, je vois pas en quoi le gosse deviendrait "potentiellement violent".
 
 
Même, je ne comprend même pas l'utilité d'aller jusqu'à une loi (sic) pour gérer l'éducation des enfants, qui est la responsabilité des parents.  
Pour quelle raison l'Etat aurait-il à donner son avis et à légiférer sur une question d'éducation, qui est ici d'ordre privé?
La fessée, pour moi, ce n'est clairement pas la même chose que de la maltraitance. Et dans ce cas-là justement, il y a déjà des lois existantes permettant de condamner des parents violents.
Et passer par une loi, implique aussi des potentielles dérives :  
On pourrait supposer qu'un gosse qui se fait recevoir une gifle ou une fessée pourrait aller directement porter plainte...
 
 
Enfin, Edwige Antier cite l'exemple de la Suède, où le recours à la loi a finalement été bien accueilli... Et alors? :o  
Ce n'est pas parce-que certains pays légifèrent qu'il faut pour autant faire pareil.  
Chaque pays a ses propres lois, relatives souvent à leur histoire, leur culture...si on pouvait homogénéiser les lois, ça se saurait.
 
 
 

Citation :

La députée UMP Edwige Antier veut interdire la fessée
 
[bLa célèbre pédiatre va déposer une proposition de loi visant à interdire ce chatiment corporel, jugeant la France «à la traîne» de nombreux pays européens.[/b]
 
A quelques jours du vingtème anniversaire la Convention internationale des droits de l'enfant, la députée UMP et célèbre pédiatre Edwige Antier a annoncé dimanche qu'elle allait déposer une proposition de loi visant à interdire les châtiments corporels, dont la fessée, jugeant la France «à la traîne» de nombreux pays européens.
 
Loin de corriger ou d'éduquer l' «enfant roi», explique-t-elle, la petite claque sur les fesses ne contribue qu'à la banalisation de la violence. «Plus on lève la main sur un enfant, plus il devient sournois, agressif et menteur».
 
La pédiatre affirme, en se fondant sur ses «38 ans de pratique professionnelle», que les enfants «qui n'ont jamais reçu de fessée sont les mieux élevés, plus à l'écoute des adultes et de leur autorité». «La seule chose que l'on fait passer à l'enfant» en lui donnant une fessée, «c'est qu'un conflit peut se résoudre par la violence» et «que le fort a le droit de frapper le faible». «On ne peut plus laisser entendre que ce n'est pas grave ou, même pire, que ça a une vertu éducative alors que c'est exactement le contraire», dénonce-t-elle.
 
«Faire changer les mentalités»
 
Edwige Antier appelle de ses voeux une loi, davantage dans l'objectif de «faire changer les mentalités», que de sanctionner. A l'image de la Suède : «Quand (ce pays) a interdit la fessée en 1979, 70% des parents y étaient opposés. Aujourd'hui, ils ne sont plus que 10%», fait-elle valoir. «Il ne s'agit pas d'envoyer les parents en prison ni de les en menacer», rassure -t-elle. Elle ne propose donc pas d'inscrire l'interdiction de la fessée dans le Code pénal mais, «comme en Allemagne», dans le Code civil. «L'article serait lu aux parents lors du mariage».
 
En 2008, le Conseil de l'Europe avait appelé ses Etats membres à interdire la fessée, avec la campagne «Levez la main contre la fessée !». Une campagne qui avait provoquée une levée de bouclier de plusieurs associations. Jusqu'à présent, dix-huit Etats sur les quarante-sept du Conseil de l'Europe ont interdit tout châtiment corporel. Un expert des Nations-Unis avait de son côté fixé l'échéance de 2009, pour abolir dans les différents états les châtiments corporels sur les enfants.
 
Une fois sa proposition de loi officiellement déposée sur le bureau de l'Assemblée nationale, rien ne garantit qu'elle soit débattue en séance publique et, a fortiori, votée. «Je n'ai aucune garantie que le gouvernement la reprenne, mais je serai entêtée», assure-elle. «Si la France est à la traîne, c'est qu'on s'y refuse à prendre une décision impopulaire». De fait, en France, 87% des parents déclarent avoir déjà donné une fessée et plus de la moitié sont contre une interdiction, selon une enquête de l'association L'Union des familles en Europe publiée en 2007.


http://www.lefigaro.fr/actualite-f [...] essee-.php
 
 
Et vous, surtout les forumeurs parents, qu'en pensez-vous?  :o


---------------
The bell will ring tomorrow and everything will be fine.
mood
Publicité
Posté le 17-11-2009 à 14:58:49  profilanswer
 

n°20584529
Arthas77
Posté le 17-11-2009 à 15:00:56  profilanswer
 

Et puis c'est quoi la fessée ? Quelle puissance de la fessée ?  :o

n°20584538
moquette
le maître des clefs
Posté le 17-11-2009 à 15:01:56  profilanswer
 

et on va faire comment aux soirees  [:moonboot]


---------------
JE VOUS EMMERDE TOUS BANDE DE CONS! Connard de motos!
n°20584574
StatuFab
Posté le 17-11-2009 à 15:03:58  profilanswer
 

Nan mais serieusement, on se fout de la gueule de qui ici ? Y a pas des sujets un peu plus serieux a traiter ?
Les politiques me semblent de plus en plus deseperants ...

Message cité 1 fois
Message édité par StatuFab le 17-11-2009 à 15:04:47
n°20584607
ese-aSH
Welcome To Avalon
Posté le 17-11-2009 à 15:06:42  profilanswer
 

Plus de fessées ! l'acte est de toute facon quelque peu symbolique (en fait ca fait pas mal une fessé) et trop intellectualisé même par les gamins (qui sont plus sensibles à l'acte de punition et à l'humiliation induite qu'au chatiment corporel en lui meme).
 
Tant pis, on gardera l'usage de l'aller-retour cinglant suivit d'une heure de piquet dans le coin.

Message cité 1 fois
Message édité par ese-aSH le 17-11-2009 à 15:07:16

---------------
Do it
n°20584626
sokaris
Profil : dans ta chambre !
Posté le 17-11-2009 à 15:08:27  profilanswer
 

est ce bien raisonnable à une époque ou les coups de pieds au cul se perdent ;)  
 
m'enfin tant qu'eux ne sont pas interdits...


---------------
"skyblog m'a tueR" disait ce bon vieux francois dans son dernier souffle...
n°20584652
Arthas77
Posté le 17-11-2009 à 15:10:21  profilanswer
 

ese-aSH a écrit :

Plus de fessées ! l'acte est de toute facon quelque peu symbolique (en fait ca fait pas mal une fessé) et trop intellectualisé même par les gamins (qui sont plus sensibles à l'acte de punition et à l'humiliation induite qu'au chatiment corporel en lui meme).


Mes souvenirs d'enfance me disent que si  :o

n°20584656
la_salace
Fractales 2.0
Posté le 17-11-2009 à 15:10:36  profilanswer
 

J'ai demandé à mon chat de descendre de la table ce matin ( un magnifique Norvegian Coon ).
Il y avait à proximité un paquet de Curly gout cacahuète ouvert.
J'ai donc demandé 3 fois à mon chat de descendre, voyant qu'il ne m'écoutait pas, je me suis approché d'un air menaçant et lui ai laissé une dernière chance en lui demandant de descendre.
Faisant encore une fois la sourde oreille, ben il s'est pris une bonne claque dans la gueule :o
J'ai alors réitéré une dernière fois ma demande, il a tourné la tête, m'a regardé d'un air "enkuler de toi", mais est descendu comme je lui avait demandé =)
La fessé je suis contre, ( c'est mieux quand ce sont des jeux sexuels ) mais une bonne claque dans les dents de temps en temps, c'est nécessaire :o


---------------
Mes copines et moi, on est toutes à poil ici .
n°20584679
sho1978
Posté le 17-11-2009 à 15:11:48  profilanswer
 

Ouais c'est bien la Edwige Antier qui mériterait une fessée, elle est un peu à la ramasse là ... Je m'en suis pris des fessées étant jeune lors de mes grosses conneries, je suis pas devenu pour autant un adepte de la violence mais je dirais même que ca m'a calmé et ca m'a remis les idées en place !!
Et sur ce je dis : "Merci Papa pour toutes ces fessées .."  :jap:

n°20584765
dks
Tout folkant
Posté le 17-11-2009 à 15:17:19  profilanswer
 

Arthas77 a écrit :

Et puis c'est quoi la fessée ? Quelle puissance de la fessée ?  :o


à partir du moment où ça saigne :o

 

Sinon je me prononcerait pas sur le côté pédagogique/non pédagogique de la chose, c'est pas vraiment mon rayon.
Mais comme beaucoup, je m'en suis pris quelques unes étant gamin, ça ne m'a ni traumatisé, ni fait de moi un déviant, un délinquant ou quelqu'un qui a recours à la violence dès qu'il faut résoudre le moindre problème.
Ca faisait mal, oui. Peut-être plus à l'égo que physiquement, j'avoue ne pas m'en souvenir très bien. Mais quand on me l'évoquait sérieusement et que je savais que j'étais dans mon tort, ça me foutait les miquettes et j'arrêtais.


Message édité par dks le 17-11-2009 à 15:22:40

---------------
Everything Mankind does is much, much easier if you're ever so slightly drunk.
mood
Publicité
Posté le 17-11-2009 à 15:17:19  profilanswer
 

n°20584834
bidibulle
houg !
Posté le 17-11-2009 à 15:21:32  profilanswer
 

ils/elles doivent vraiment se faire chier les deputé(e)s quand même...
 
bon j'ai débuté mon mandat de député. Le top c'est le faire voter une loi pour passer dans la postérité et si la loi porte mon nom c'est encore plus la classe.
Faut que je trouve un sujet "bien à la con", dont tout le monde s'en fou mais qui crée un peu la polémique pour qu'on parle de moi.
 [:prozac]

n°20585127
lxl ihsahn​ lxl
●⌠ Antaigris ⌡●
Posté le 17-11-2009 à 15:47:33  profilanswer
 

sho1978 a écrit :


Et sur ce je dis : "Merci Papa pour toutes ces fessées .."  :jap:

 

Glauque  [:shlavos]


Message édité par lxl ihsahn lxl le 17-11-2009 à 15:47:41

---------------
[VDS] Objectifs Pentax 10-17 | Pentacon 135 | Domiplan | Doubleur PKBlog webTutos Photo
n°20585476
lxl ihsahn​ lxl
●⌠ Antaigris ⌡●
Posté le 17-11-2009 à 16:13:33  profilanswer
 

Wunderlich a écrit :

Ca y est, certains s'y mettent aussi :  
La députée UMP Edwige Antier voudrait faire une proposition de loi visant à interdire...la fessée. :D  
 
 
Si elle est certainement très compétente dans le domaine, vu qu'elle est pédiatre, je trouve déjà bizarre de mettre sur le même plan la fessée et le châtiment corporel. Ce qui reviendra à dire que les enfants qui reçoivent des fessées sont par définition des enfants battus.  
Enfin, c'est comme ça que je le comprend...
Également, elle sort d'argument de la "banalisation de la violence", en considérant que les enfants recevant des fessées deviennent des "petites teignes en puissance"...
Je ne sais pas, mais j'ai moi-même reçu quelques fessées en étant gosse, je n'ai pas le sentiment d'être devenu violent ou avoir eu recours à la fight dès que je voulais obtenir le jouet du camarade de classe en maternelle. [:radeklecogneur]  
 
Je ne suis pas encore concerné par l'éducation, vu que je ne suis pas encore parent  :whistle: ...
Mais je suppose que si des parents donnent des fessées à leur gosses, en leur expliquant surtout pourquoi, ou du moins en le faisant dans un but véritablement éducatif, je vois pas en quoi l'enfant pourrait ne pas "comprendre"?
Pour certains gosses, ils comprennent tout de suite la bêtise qu'ils ont faite, une fessée n'est peut-être pas indispensable.
Pour d'autre, un "électrochoc" comme une fessée, ça peut avoir son effet.
Après, bien-sûre, tout est question de "mesure" : recourir systématiquement à la fessé, c'est certainement malsain.
Mais le faire quand vraiment il n'y a pas d'autres solutions, je vois pas en quoi le gosse deviendrait "potentiellement violent".
 
 
Même, je ne comprend même pas l'utilité d'aller jusqu'à une loi (sic) pour gérer l'éducation des enfants, qui est la responsabilité des parents.  
Pour quelle raison l'Etat aurait-il à donner son avis et à légiférer sur une question d'éducation, qui est ici d'ordre privé?

La fessée, pour moi, ce n'est clairement pas la même chose que de la maltraitance. Et dans ce cas-là justement, il y a déjà des lois existantes permettant de condamner des parents violents.
Et passer par une loi, implique aussi des potentielles dérives :  
On pourrait supposer qu'un gosse qui se fait recevoir une gifle ou une fessée pourrait aller directement porter plainte...
 
 
Enfin, Edwige Antier cite l'exemple de la Suède, où le recours à la loi a finalement été bien accueilli... Et alors? :o  
Ce n'est pas parce-que certains pays légifèrent qu'il faut pour autant faire pareil.  
Chaque pays a ses propres lois, relatives souvent à leur histoire, leur culture...si on pouvait homogénéiser les lois, ça se saurait.
 
 
 

Citation :

La députée UMP Edwige Antier veut interdire la fessée
 
[bLa célèbre pédiatre va déposer une proposition de loi visant à interdire ce chatiment corporel, jugeant la France «à la traîne» de nombreux pays européens.[/b]
 
A quelques jours du vingtème anniversaire la Convention internationale des droits de l'enfant, la députée UMP et célèbre pédiatre Edwige Antier a annoncé dimanche qu'elle allait déposer une proposition de loi visant à interdire les châtiments corporels, dont la fessée, jugeant la France «à la traîne» de nombreux pays européens.
 
Loin de corriger ou d'éduquer l' «enfant roi», explique-t-elle, la petite claque sur les fesses ne contribue qu'à la banalisation de la violence. «Plus on lève la main sur un enfant, plus il devient sournois, agressif et menteur».
 
La pédiatre affirme, en se fondant sur ses «38 ans de pratique professionnelle», que les enfants «qui n'ont jamais reçu de fessée sont les mieux élevés, plus à l'écoute des adultes et de leur autorité». «La seule chose que l'on fait passer à l'enfant» en lui donnant une fessée, «c'est qu'un conflit peut se résoudre par la violence» et «que le fort a le droit de frapper le faible». «On ne peut plus laisser entendre que ce n'est pas grave ou, même pire, que ça a une vertu éducative alors que c'est exactement le contraire», dénonce-t-elle.
 
«Faire changer les mentalités»
 
Edwige Antier appelle de ses voeux une loi, davantage dans l'objectif de «faire changer les mentalités», que de sanctionner. A l'image de la Suède : «Quand (ce pays) a interdit la fessée en 1979, 70% des parents y étaient opposés. Aujourd'hui, ils ne sont plus que 10%», fait-elle valoir. «Il ne s'agit pas d'envoyer les parents en prison ni de les en menacer», rassure -t-elle. Elle ne propose donc pas d'inscrire l'interdiction de la fessée dans le Code pénal mais, «comme en Allemagne», dans le Code civil. «L'article serait lu aux parents lors du mariage».
 
En 2008, le Conseil de l'Europe avait appelé ses Etats membres à interdire la fessée, avec la campagne «Levez la main contre la fessée !». Une campagne qui avait provoquée une levée de bouclier de plusieurs associations. Jusqu'à présent, dix-huit Etats sur les quarante-sept du Conseil de l'Europe ont interdit tout châtiment corporel. Un expert des Nations-Unis avait de son côté fixé l'échéance de 2009, pour abolir dans les différents états les châtiments corporels sur les enfants.
 
Une fois sa proposition de loi officiellement déposée sur le bureau de l'Assemblée nationale, rien ne garantit qu'elle soit débattue en séance publique et, a fortiori, votée. «Je n'ai aucune garantie que le gouvernement la reprenne, mais je serai entêtée», assure-elle. «Si la France est à la traîne, c'est qu'on s'y refuse à prendre une décision impopulaire». De fait, en France, 87% des parents déclarent avoir déjà donné une fessée et plus de la moitié sont contre une interdiction, selon une enquête de l'association L'Union des familles en Europe publiée en 2007.


http://www.lefigaro.fr/actualite-f [...] essee-.php
 
 
Et vous, surtout les forumeurs parents, qu'en pensez-vous?  :o


 
 
Bon on a eu un débat acharné sur un autre topic il y a quelques jours là dessus. Voila ce que j'avance.  
 
1. Frapper, c'est couper le dialogue, ne pas chercher a comprendre ni a remédier, ca déclenche une frustration chez le gamin. Effectivement ça peut éviter que la connerie ne se reproduise, mais c'est plus par peur des représailles que par conscience de la bêtise.
2. Frapper, c'est une sanction ultime. Si on fout une claque à un gosse alors qu'il a laissé trainer un jouet, qu'est-ce qu'on lui fera quand il s'amusera a casser la porcelaine ?
3. Frapper souvent rend la chose habituelle, donc inefficace. Ajouté au point deux, ça pose problème. L'escalade de la violence n'est pas souhaitable.
4. Frapper, c'est disposer du corps de son enfant. Or un enfant a une dignité et est seul propriétaire de son corps.
5. Frapper, c'est une réponse grégaire et primitive, un comportement animal. Y recourir autrement que de façon instinctive et protectrice (par exemple quand un gamin est prêt a mettre les doigts dans une prise) est une solution de facilité et d'inefficacité.
 
Est-ce grave de mettre une rouste à son gamin quelquefois dans sa vie ? non.  
 
Par extension au point 1, frapper son enfant, ou même le punir sans lui expliquer le mal qu'il a fait, est néfaste, parce que l'enfant croira que le parent est un adversaire, un priveur de libertés. La relation de confiance est dégradée, et l'enfant apprendra a continuer ses conneries, mais sans se faire prendre. Cela est aussi à l'origine de blocages dans la communication, et c'est comme ça que des filles avortent sans avouer leur grossesse à leur parent, ou que des ados qui boivent et fument s'en cache, au risque de se priver de l'aide la plus précieuse pour en sortir. Pourquoi ? Parce que pour eux l'aveu entrainera un pain dans la gueule, d'où le côté néfaste du régime de la peur.
 
Pour une interdiction pénale du châtiment corporel ? Oui. Pas pour enfermer la mère qui met une claque a son gamin pour la première fois dans un supermarché parce qu'il a renversé un pyramide de services en crystal, mais par principe.
 
On s'arrête à un stop par principe, même si y'a aucune bagnole sur la route. Aucun juge ne retirera le permis à ce genre de fautifs. Mais parce que c'est un acte condamnable, il faut qu'il le soit.
 
De plus, tout le monde sera d'accord pour dire qu'on ne peut pas tabasser un enfant. Or, on ne peut pas mettre dans une loi "est condamné par la loi toute claque consécutive à une autre claque délivrée sous 3 jours ouvrés, minorés de 6 si la température de la joue du gamin a dépassé les 38 °C la première fois, et ramené à 3 heures si plus de 0.75 mL de sang a coulé". Donc il faut interdire purement et simplement. Et la justice pèsera la gravité des cas, ce à quoi elle sert.
 
Un baffe en flagrant délit, tout comme un stop en flagrant délit, ou une arrestation avec un joint, ou le jet d'un papier à terre... Dans la plupart des cas la police n'aura pas a intervenir, mais si un policier affecté à un quartier voit tout les jours une mère claquer son gamin pour un oui ou pour un non, il aura de quoi réagir.
 
 
 
Quand au paragraphe que j'ai mis en bleu : il ne s'agit pas d'interférer avec l'éducation des parents, mais de mettre fin à une pratique systématique idiote. C'est bien ancré dans nos mentalité malheureusement mais il faut bien qu'on se le dise, s'arroger le droit d'intenter au corps de son enfant, c'est accepter d'entrer dans un mécanisme dont le paroxysme (et j'insiste sur ce mot, je ne compare pas du tout la gravité de ces faits) est l'octroi du droit de disposer du sexe de son enfant. C'est très crument dit, mais frapper son gamin c'est ne pas se respecter son corps et son intégrité, c'est une humiliation.

Message cité 2 fois
Message édité par lxl ihsahn lxl le 17-11-2009 à 16:22:20

---------------
[VDS] Objectifs Pentax 10-17 | Pentacon 135 | Domiplan | Doubleur PKBlog webTutos Photo
n°20585563
LooSHA
Allah Akbar
Posté le 17-11-2009 à 16:21:41  profilanswer
 

StatuFab a écrit :

Nan mais serieusement, on se fout de la gueule de qui ici ? Y a pas des sujets un peu plus serieux a traiter ?
Les politiques me semblent de plus en plus deseperants ...


Ah mais arrête ta démagogie, il s'agit d'une proposition de loi d'une sénatrice [:massys]


---------------
Tu ne te feras point d'image taillée, ni de représentation quelconque des choses qui sont en haut dans les cieux, qui sont en bas sur la terre, et qui sont dans les eaux plus bas que la terre.
n°20586546
meug
Posté le 17-11-2009 à 17:36:10  profilanswer
 

comme dans tous les groupes animaux socialisés,c'est la lutte entre les membres pour dominer.
 
  Ceux qui ont élevé des enfants le savent et les parents qui laissent tout faire se font "cracher à la tronche".
 
  Les paroles ne feront rien à l'affaire parce que c'est le cerveau reptilien qui est en cause: raisonner est trop compliqué à ces âges.
 
  Vous aurez beau élever le bébé avec tous les mamours possibles,un jour vous serez confrontés au problème.
 
  Cette pédiatre au sourire de tête à claques a un but:foutre le bordel (pour se faire de la clientèle?)ou se faire un nom comme déjà dit ici.
 
  On nous dit que des enfants de plus en plus jeunes deviennent violents alors une question:sont-ce des enfants qui reçoivent des fessées de temps en temps(symboliques bien entendu) ou des enfants livrés à eux-mêmes sans le moindre contrôle?
 
  un lien concernant le rôle de nos trois cerveaux:le reptilien,le limbique et le cortex:
 
http://www.froquet.com/cours/devperso2.pdf

Message cité 1 fois
Message édité par meug le 26-11-2009 à 22:53:06
n°20586680
Ibo_Simon
Posté le 17-11-2009 à 17:49:49  profilanswer
 

meug a écrit :

 comme dans tous les groupes animaux socialisés,c'est la lutte entre les membres pour dominer.Ceux qui ont élevé des enfants le savent et les parents qui laissent tout faire se font "cracher à la tronche".Les paroles ne feront rien à l'affaire parce que c'est le cerveau reptilien qui est en cause: raisonner est trop compliqué à ces âges.Cette pédiatre au sourire de tête à claques a un but:foutre le bordel (pour se faire de la clientèle?)ou se faire un nom comme déjà dit ici.On nous dit que des enfants de plus en plus jeunes deviennent violents alors une question:sont-ce des enfants qui reçoivent des féssées ou des enfants livrés à eux-mêmes sans le moindre contrôle?


 
cet empilage de mots.:/
 

n°20586754
Svensl
woof ?
Posté le 17-11-2009 à 17:55:49  profilanswer
 

Vlà les arguments en face aussi [:cerveau manust]
 
"Ca n'a jamais fait de mal"
 
Et le sempiternel :
 
"Moi quand j'étais petit et bah blablabla et après je filais droit gnagnagna"
 
Ouahou [:skylight]

n°20586773
meug
Posté le 17-11-2009 à 17:57:04  profilanswer
 

Ibo_Simon a écrit :


 
cet empilage de mots.:/
 


 
  OK,je vais aérer :c'est pour moi un sujet qui fache.

n°20586778
Mon oncle ​Edouard
Sur les voies de la destinée
Posté le 17-11-2009 à 17:57:43  profilanswer
 

Notre espace de liberté s'amoindrit de jour en jour, et ce, oeuf corse, toujours pour les bons sentiments.
L'enfer est pavé de bonnes intentions.
Renseignez vous sur les déboires de la dame, elle ferait mieux d'apprendre à ne plus taper dans la caisse.

n°20586859
Ibo_Simon
Posté le 17-11-2009 à 18:06:03  profilanswer
 

Svensl a écrit :

Vlà les arguments en face aussi [:cerveau manust]
 
"Ca n'a jamais fait de mal"
 
Et le sempiternel :
 
"Moi quand j'étais petit et bah blablabla et après je filais droit gnagnagna"
 
Ouahou [:skylight]


 
faudrait faire un espèce de méta-topic rassemblant les psychoses du HFRien de base. :D  

n°20586860
meug
Posté le 17-11-2009 à 18:06:07  profilanswer
 

Mon oncle Edouard a écrit :

Notre espace de liberté s'amoindrit de jour en jour, et ce, oeuf corse, toujours pour les bons sentiments.
L'enfer est pavé de bonnes intentions.
Renseignez vous sur les déboires de la dame, elle ferait mieux d'apprendre à ne plus taper dans la caisse.


 
 
  oui et de plus en plus d'associations voire même de particuliers cherchent à nous imposer leur dictature.
 
  ras le bol de ces donneurs de leçons qui nous prennent pour des débiles.

n°20586874
Flan aux q​uetches
Arcane majeur
Posté le 17-11-2009 à 18:07:06  profilanswer
 

Svensl a écrit :


 
Et le sempiternel :
 
"Moi quand j'étais petit et bah blablabla et après je filais droit gnagnagna"
 
Ouahou [:skylight]


 
 
Ca s'appelle le pragmatisme... [:daaadou:1]  
 
 
 


---------------
Visites un vrai site de réinformation!!!
n°20586876
Ibo_Simon
Posté le 17-11-2009 à 18:07:17  profilanswer
 

meug a écrit :


 
  OK,je vais aérer :c'est pour moi un sujet qui fache.


 
non, non, c'est le vide argumentatif  malgré l'empilement de mots qui choque.
Tu peux aérer tant que tu veux, ça sentira toujours.

n°20586965
petit_krap​o
Est gris.
Posté le 17-11-2009 à 18:15:05  profilanswer
 

Et après on s'étonne que les gosses ne respectent plus rien... <<<<<<<<[appeaux à Trolls]
 
 
Alors on veut interdire la fessée... Ouais, c'est un châtiment corporel, ça risque de "traumatiser" les enfants etc. etc.  
Bien, on l'interdit.  
 
ensuite on interdit les engueulades? Ben, ouais, ça risque de traumatiser les enfants...  
 
Désolé Madame la Sénatrice, mais la fessée a son utilité. La dissuasion. C'est "l'arme atomique" des parents. Le châtiment qui normalement ne vient jamais, mais dont la menace sert de limite extrême. Celle dont la menace signifie que la ligne rouge est proche.  
Et quand on y a recours, ce n'est pas la douleur physique qui reste en mémoire. Ça chauffe un peu sur le coup, mais il n'y a aucun risque pour la santé (contrairement à la claque qui elle peut être dangereuse). Non, ce qui reste, c'est que l'on ait poussé le bouchon trop loin et que la sanction soit tombée. En général, on se souvient quelques temps d'une fessée et surtout, de pourquoi on l'a reçu.  
C'est aussi un bon moyen de faire stopper un "caca nerveux" dans un supermarché. Se prendre une fessée devant tout le monde ça calme l'envie de faire le con au rayon jouet le prochain Samedi à Carrouf. (testé et approuvé, dans le rôle de celui qui a reçu la dite fessée).
 
Mais, comme toute sanction, elle doit rester exceptionnelle et JUSTIFIÉE. Et par avance ou par la suite expliquée.  
 
Parce que discuter, expliciter etc. c'est très bien dans un cabinet de pédiatre. Dans la vrai vie de famille, ça ne marche pas aussi simplement. Il y a un moment ou il faut "choquer" (dans le sens imposer une rupture de rythme) pour faire cesser un comportement idiot d'un enfant. Parce qu'on a la tête dure quand on est gosse...  
 
Et pour finir, ce qui blesse le plus à long terme, c'est plus souvent les mots...
 
     


---------------
"A vrai dire, la foi n’a pas encore réussi à déplacer de vraies montagnes, quoique cela ait été affirmé par je ne sais plus qui; mais elle sait placer des montagnes où il n’y en a point." Nietzsche
n°20586973
nopossum
25€ à 300€ et puis patatra
Posté le 17-11-2009 à 18:15:49  profilanswer
 

lxl ihsahn lxl a écrit :


 
 
Bon on a eu un débat acharné sur un autre topic il y a quelques jours là dessus. Voila ce que j'avance.  
[...]


:jap:

n°20587001
kriloner
cold-hearted bastard
Posté le 17-11-2009 à 18:18:48  profilanswer
 

lxl ihsahn lxl a écrit :


 
 
Bon on a eu un débat acharné sur un autre topic il y a quelques jours là dessus. Voila ce que j'avance.  
 
1. Frapper, c'est couper le dialogue, ne pas chercher a comprendre ni a remédier, ca déclenche une frustration chez le gamin. Effectivement ça peut éviter que la connerie ne se reproduise, mais c'est plus par peur des représailles que par conscience de la bêtise.
2. Frapper, c'est une sanction ultime. Si on fout une claque à un gosse alors qu'il a laissé trainer un jouet, qu'est-ce qu'on lui fera quand il s'amusera a casser la porcelaine ?
3. Frapper souvent rend la chose habituelle, donc inefficace. Ajouté au point deux, ça pose problème. L'escalade de la violence n'est pas souhaitable.
4. Frapper, c'est disposer du corps de son enfant. Or un enfant a une dignité et est seul propriétaire de son corps.
5. Frapper, c'est une réponse grégaire et primitive, un comportement animal. Y recourir autrement que de façon instinctive et protectrice (par exemple quand un gamin est prêt a mettre les doigts dans une prise) est une solution de facilité et d'inefficacité.
 
Est-ce grave de mettre une rouste à son gamin quelquefois dans sa vie ? non.  
 
Par extension au point 1, frapper son enfant, ou même le punir sans lui expliquer le mal qu'il a fait, est néfaste, parce que l'enfant croira que le parent est un adversaire, un priveur de libertés. La relation de confiance est dégradée, et l'enfant apprendra a continuer ses conneries, mais sans se faire prendre. Cela est aussi à l'origine de blocages dans la communication, et c'est comme ça que des filles avortent sans avouer leur grossesse à leur parent, ou que des ados qui boivent et fument s'en cache, au risque de se priver de l'aide la plus précieuse pour en sortir. Pourquoi ? Parce que pour eux l'aveu entrainera un pain dans la gueule, d'où le côté néfaste du régime de la peur.
 
Pour une interdiction pénale du châtiment corporel ? Oui. Pas pour enfermer la mère qui met une claque a son gamin pour la première fois dans un supermarché parce qu'il a renversé un pyramide de services en crystal, mais par principe.
 
On s'arrête à un stop par principe, même si y'a aucune bagnole sur la route. Aucun juge ne retirera le permis à ce genre de fautifs. Mais parce que c'est un acte condamnable, il faut qu'il le soit.
 
De plus, tout le monde sera d'accord pour dire qu'on ne peut pas tabasser un enfant. Or, on ne peut pas mettre dans une loi "est condamné par la loi toute claque consécutive à une autre claque délivrée sous 3 jours ouvrés, minorés de 6 si la température de la joue du gamin a dépassé les 38 °C la première fois, et ramené à 3 heures si plus de 0.75 mL de sang a coulé". Donc il faut interdire purement et simplement. Et la justice pèsera la gravité des cas, ce à quoi elle sert.
 
Un baffe en flagrant délit, tout comme un stop en flagrant délit, ou une arrestation avec un joint, ou le jet d'un papier à terre... Dans la plupart des cas la police n'aura pas a intervenir, mais si un policier affecté à un quartier voit tout les jours une mère claquer son gamin pour un oui ou pour un non, il aura de quoi réagir.
 
 
 
Quand au paragraphe que j'ai mis en bleu : il ne s'agit pas d'interférer avec l'éducation des parents, mais de mettre fin à une pratique systématique idiote. C'est bien ancré dans nos mentalité malheureusement mais il faut bien qu'on se le dise, s'arroger le droit d'intenter au corps de son enfant, c'est accepter d'entrer dans un mécanisme dont le paroxysme (et j'insiste sur ce mot, je ne compare pas du tout la gravité de ces faits) est l'octroi du droit de disposer du sexe de son enfant. C'est très crument dit, mais frapper son gamin c'est ne pas se respecter son corps et son intégrité, c'est une humiliation.


 
1 - un gamin est con. Il est jeune, ne connait rien a la vie etc... donc pas la peine de dialoguer. Le but est qu'il se tienne tranquile et comprenne qu'il n'est aps le chef.
 
2 - Frapper n'est absolument pas la sanction ultime, c'est meme plutot ba dans l'echelle :
* Engueulade
* Claques
* Fessés
* Privation de jeu durant x jours
* Privation de sortie durant x jours
* Enfermement dans la chambre durant x jours etc....
 
3 - Ca ne rend pas la chose habituelle, ce n'est pas parceque le gamin va se prendre 3 fessées dans le mois qu'il va s'y habituer hein. Et si ya besoin de plus de fessée, on passe au niveau supérieur des punitions.
 
4 - Ouch, l'enfant roi ca va 2 secondes hein, si je file une claque a mon mome de 10 ans parcequ'il a fait une connerie ce n'est pas "disposer de son corps". Au contraire, je lui montre que si il fait une connerie, je peux m'introduire dans SON espace vitale intime de manière breve mais percutante pour lui faire passer l'envie de recommencer.
 
5 - Un gamin EST primitif. Il ne reflechi pas, il n'a pas conscience des choses. Tu ne peux pas discuter avec un gamin comme un adulte.
 
J'ajouterai qu'on est en train de voir les premiers resultats de la génération enfants rois : Des resultats scolaires de merde (ma cops est prof donc elle sait de quoi elle parle), des eleves je m'en foutiste, insolents, irrespectueux de leurs ainés. Bref on se préparer une belle generation de mongols inapte a vivre en société.


---------------
antithéiste ||Mes photos
n°20587076
lxl ihsahn​ lxl
●⌠ Antaigris ⌡●
Posté le 17-11-2009 à 18:25:11  profilanswer
 

petit_krapo a écrit :

Et après on s'étonne que les gosses ne respectent plus rien... <<<<<<<<[appeaux à Trolls]
 
 
Alors on veut interdire la fessée... Ouais, c'est un châtiment corporel, ça risque de "traumatiser" les enfants etc. etc.  
Bien, on l'interdit.  
 
ensuite on interdit les engueulades? Ben, ouais, ça risque de traumatiser les enfants...  
 
Désolé Madame la Sénatrice, mais la fessée a son utilité. La dissuasion. C'est "l'arme atomique" des parents. Le châtiment qui normalement ne vient jamais, mais dont la menace sert de limite extrême. Celle dont la menace signifie que la ligne rouge est proche.  
Et quand on y a recours, ce n'est pas la douleur physique qui reste en mémoire. Ça chauffe un peu sur le coup, mais il n'y a aucun risque pour la santé (contrairement à la claque qui elle peut être dangereuse). Non, ce qui reste, c'est que l'on ait poussé le bouchon trop loin et que la sanction soit tombée. En général, on se souvient quelques temps d'une fessée et surtout, de pourquoi on l'a reçu.  
C'est aussi un bon moyen de faire stopper un "caca nerveux" dans un supermarché. Se prendre une fessée devant tout le monde ça calme l'envie de faire le con au rayon jouet le prochain Samedi à Carrouf. (testé et approuvé, dans le rôle de celui qui a reçu la dite fessée).
 
Mais, comme toute sanction, elle doit rester exceptionnelle et JUSTIFIÉE. Et par avance ou par la suite expliquée.  
 
Parce que discuter, expliciter etc. c'est très bien dans un cabinet de pédiatre. Dans la vrai vie de famille, ça ne marche pas aussi simplement. Il y a un moment ou il faut "choquer" (dans le sens imposer une rupture de rythme) pour faire cesser un comportement idiot d'un enfant. Parce qu'on a la tête dure quand on est gosse...  
 
Et pour finir, ce qui blesse le plus à long terme, c'est plus souvent les mots...
 
     


 
Même si je m'attendais à un post qui ferait monter mon courroux, finalement j'ai envie de dire +1. Mais je ne le ferais pas, parce que dans notre société l'usage de la fessée est trop systématique (ou je parle des 'beaufs', mais ne sont-il pas notre société tout entière ?). Si l'interdire peut la rendre sporadique, et même rare, ce serait un grand bien. parce que ce que les parents d'enfant qui tournent mal ne comprennent pas, c'est qu'ils qu'ils ont usés trop vites et trop mal leurs munitions, et que quand une guerre nucléaire éclate, on ne compte plus les coups et les blessures internes et externes, on serre les dents et on avance de plus belle.


---------------
[VDS] Objectifs Pentax 10-17 | Pentacon 135 | Domiplan | Doubleur PKBlog webTutos Photo
n°20587179
lxl ihsahn​ lxl
●⌠ Antaigris ⌡●
Posté le 17-11-2009 à 18:31:58  profilanswer
 

kriloner a écrit :

1 - un gamin est con. Il est jeune, ne connait rien a la vie etc... donc pas la peine de dialoguer. Le but est qu'il se tienne tranquile et comprenne qu'il n'est aps le chef.

 

Ah ouai, et donc vu qu'il nait con il ne faut surtout rien lui apprendre de la vie, comme ça il sera vachement bien préparé à la vivre, sa vie [:dawa]

 
Citation :

2 - Frapper n'est absolument pas la sanction ultime, c'est meme plutot ba dans l'echelle :
* Engueulade
* Claques
* Fessés
* Privation de jeu durant x jours
* Privation de sortie durant x jours
* Enfermement dans la chambre durant x jours etc....

 

Ah donc les coups de fouet et la lapidation c'est moins fort que la peine de prison ? T'es vraiment à l'ouest là, mon pauvre.

 
Citation :

3 - Ca ne rend pas la chose habituelle, ce n'est pas parceque le gamin va se prendre 3 fessées dans le mois qu'il va s'y habituer hein. Et si ya besoin de plus de fessée, on passe au niveau supérieur des punitions.

 

Oh que si. Un gamin n'est pas aussi con que tu ne le crois, et c'est en le sous-estimant que tu vas droit au mur. j'ai été bien éduqué à la ceinture, ça ne m'a pas empêché de finir hippie drogué sur la voie de l'alcoolisme, mais le truc c'est que mes parents eux n'en savaient rien, parce que j'avais appris à me cacher pour faire ce que je ne considérais pas comme mauvais. Le problème fut plutôt quand j'aurais eu besoin d'eux pour remonter la pente [:icon3]

 
Citation :

4 - Ouch, l'enfant roi ca va 2 secondes hein, si je file une claque a mon mome de 10 ans parcequ'il a fait une connerie ce n'est pas "disposer de son corps". Au contraire, je lui montre que si il fait une connerie, je peux m'introduire dans SON espace vitale intime de manière breve mais percutante pour lui faire passer l'envie de recommencer.

 

Ah bah si, tu fouttrais une baffe à l'enfant d'un autre ? Pourtant c'est la même espèce, le même âge et 99.99% du même ADN [:dawa]

 
Citation :


5 - Un gamin EST primitif. Il ne reflechi pas, il n'a pas conscience des choses. Tu ne peux pas discuter avec un gamin comme un adulte.

 

Et la seul alternative à la discussion est balancer une masse de 5 kilogramme à la gueule de son enfant, supeyr [:bien]

 
Citation :

J'ajouterai qu'on est en train de voir les premiers resultats de la génération enfants rois : Des resultats scolaires de merde (ma cops est prof donc elle sait de quoi elle parle), des eleves je m'en foutiste, insolents, irrespectueux de leurs ainés. Bref on se préparer une belle generation de mongols inapte a vivre en société.

 

Oh oui, oh oui, un magnifique sophisme pourri, je l'attendais :love:

Message cité 1 fois
Message édité par lxl ihsahn lxl le 17-11-2009 à 18:32:43

---------------
[VDS] Objectifs Pentax 10-17 | Pentacon 135 | Domiplan | Doubleur PKBlog webTutos Photo
n°20587234
Fructidor
Posté le 17-11-2009 à 18:35:23  profilanswer
 

kriloner a écrit :

J'ajouterai qu'on est en train de voir les premiers resultats de la génération enfants rois : Des resultats scolaires de merde (ma cops est prof donc elle sait de quoi elle parle), des eleves je m'en foutiste, insolents, irrespectueux de leurs ainés. Bref on se préparer une belle generation de mongols inapte a vivre en société.


 
C'était mieux avant.  
 
Et sinon, ça la gêne pas ta "cops" de passer ses journées avec des cons ?

n°20587240
Mon oncle ​Edouard
Sur les voies de la destinée
Posté le 17-11-2009 à 18:35:43  profilanswer
 

Je ne vois pas en quoi l'interdiction serait une avancée. Quelqu'un pour éclairer ma lanterne?

n°20587251
lxl ihsahn​ lxl
●⌠ Antaigris ⌡●
Posté le 17-11-2009 à 18:36:19  profilanswer
 

Bon, pour éviter 10 posts de renvoi à la figure, vu qu'on a déjà le débat avec les mêmes extrémismes :
 
Putain de bordel de merde, arrêtez de penser que ceux qui ne veulent pas dégommer la gueule de leur gosse ne peuvent pas prôner une éducation stricte et sans faille, je connais des tas de gamins qui se tiennent à carreau sans prendre la moindre baffe. Ils ont juste en face d'eux des parents unis dans leur éducations, qui posent des limites strictes et justes, mais à l'intérieur desquelles les enfants peuvent se mouvoir vraiment librement, et vous savez quoi ? ça marche. Mais faut utiliser un peu plus que son cerveau réptilien pour réussir a insuffler un peu d'intelligence et de responsabilité à un enfant.
 
mais c'est compatible avec la société d'aujourd'hui. On ne veut plus passer du temps à la cuisine alors on achète de la merde en conserve, on n'a plus envie d'éduquer ses enfants alors on lui fout deux baffes pour qu'il se tienne tranquille, c'est rapide et ça semble efficace.

Message cité 1 fois
Message édité par lxl ihsahn lxl le 17-11-2009 à 18:38:44

---------------
[VDS] Objectifs Pentax 10-17 | Pentacon 135 | Domiplan | Doubleur PKBlog webTutos Photo
n°20587305
LooSHA
Allah Akbar
Posté le 17-11-2009 à 18:39:53  profilanswer
 

kriloner a écrit :

J'ajouterai qu'on est en train de voir les premiers resultats de la génération enfants rois : Des resultats scolaires de merde (ma cops est prof donc elle sait de quoi elle parle), des eleves je m'en foutiste, insolents, irrespectueux de leurs ainés. Bref on se préparer une belle generation de mongols inapte a vivre en société.


T'as juste 40 ans de retard [:prodigy]


---------------
Tu ne te feras point d'image taillée, ni de représentation quelconque des choses qui sont en haut dans les cieux, qui sont en bas sur la terre, et qui sont dans les eaux plus bas que la terre.
n°20587334
petit_krap​o
Est gris.
Posté le 17-11-2009 à 18:42:04  profilanswer
 

lxl ihsahn lxl a écrit :


 
Même si je m'attendais à un post qui ferait monter mon courroux, finalement j'ai envie de dire +1. Mais je ne le ferais pas, parce que dans notre société l'usage de la fessée est trop systématique (ou je parle des 'beaufs', mais ne sont-il pas notre société tout entière ?). Si l'interdire peut la rendre sporadique, et même rare, ce serait un grand bien. parce que ce que les parents d'enfant qui tournent mal ne comprennent pas, c'est qu'ils qu'ils ont usés trop vites et trop mal leurs munitions, et que quand une guerre nucléaire éclate, on ne compte plus les coups et les blessures internes et externes, on serre les dents et on avance de plus belle.


 
Je pense que tu parles des beaufs... La plupart des parents "normaux" n'utilise celle-ci que très rarement. Si j'en ai pris 3 au cours de ma vie, c'est bien le diable. Et a chaque fois c'était amplement mérité.  
Il ne faut pas croire que les gamins sont des petits anges innocents. Un enfant peut être un monstre de sadisme, de fourberie et très bien savoir utiliser les "limites" des parents pour faire ce qu'il veut.  
C'est pour ça que je pense qu'il faut des sanctions qui "douchent" cette confiance en eux que certains petits monstres en culottes courtes développent assez vite.  
N'oublions pas non plus qu'on apprend pas a être parent. On le devient. Il n'y a pas de parents parfaits, il n'y en aura jamais.  
On peut se taper la lecture des bouquins de Dolto et autres sans pour autant éviter le moment ou tous les bons conseils ne marchent plus et qu'il faut passer a autre choses que de jolies théories, certes pleine d'humanisme et de bons sentiments, mais qui ne marchent pas.  
 
Sinon, pour les sondages indiquant une baisse de l'usage de la fessée après adoption d'une loi, ça me laisse doucement rigoler. Sachant que la "norme" est devenue le "plus de fessée", bien sur que les parents vont dire qu'ils sont contre, même s'ils viennent d'en coller une au petit Kevin (ou Gunther). Pression sociale quand tu nous tiens...

Message cité 1 fois
Message édité par petit_krapo le 17-11-2009 à 18:43:35

---------------
"A vrai dire, la foi n’a pas encore réussi à déplacer de vraies montagnes, quoique cela ait été affirmé par je ne sais plus qui; mais elle sait placer des montagnes où il n’y en a point." Nietzsche
n°20587346
Fructidor
Posté le 17-11-2009 à 18:42:41  profilanswer
 

lxl ihsahn lxl a écrit :

Bon, pour éviter 10 posts de renvoi à la figure, vu qu'on a déjà le débat avec les mêmes extrémismes :
 
Putain de bordel de merde, arrêtez de penser que ceux qui ne veulent pas dégommer la gueule de leur gosse ne peuvent pas prôner une éducation stricte et sans faille, je connais des tas de gamins qui se tiennent à carreau sans prendre la moindre baffe. Ils ont juste en face d'eux des parents unis dans leur éducations, qui posent des limites strictes et justes, mais à l'intérieur desquelles les enfants peuvent se mouvoir vraiment librement, et vous savez quoi ? ça marche. Mais faut utiliser un peu plus que son cerveau réptilien pour réussir a insuffler un peu d'intelligence et de responsabilité à un enfant.
 


 
+1
 
Une fessée peut-être parfois nécessaire, mais la brutalité le mépris et l'autoritarisme donne des enfants malheureux et eux-même violents.

n°20587358
meug
Posté le 17-11-2009 à 18:43:48  profilanswer
 

 je viens de voir ton profil lxl ihsahn lxl
 
  dis nous tu as des enfants?Si oui,quel age a/ont-ils?

n°20587374
Mon oncle ​Edouard
Sur les voies de la destinée
Posté le 17-11-2009 à 18:45:10  profilanswer
 

Pensez vous sincérement que celui qui mets une trempe à son fils le méprise et fait preuve d'autoritarisme? N'allez vous pas un peu bien vite en besogne?
Je trouve que priver un gosse d'un repas, c'est pire.
Après chacun ses valeurs. L'état ne devrait pas s'immiscer dans l'intimité du foyer.

n°20587392
Impacilla ​Carpisung
Posté le 17-11-2009 à 18:46:35  profilanswer
 

lxl ihsahn lxl a écrit :


 
Ah ouai, et donc vu qu'il nait con il ne faut surtout rien lui apprendre de la vie, comme ça il sera vachement bien préparé à la vivre, sa vie [:dawa]
 

Citation :

2 - Frapper n'est absolument pas la sanction ultime, c'est meme plutot ba dans l'echelle :
* Engueulade
* Claques
* Fessés
* Privation de jeu durant x jours
* Privation de sortie durant x jours
* Enfermement dans la chambre durant x jours etc....


 
Ah donc les coups de fouet et la lapidation c'est moins fort que la peine de prison ? T'es vraiment à l'ouest là, mon pauvre.
 

Citation :

3 - Ca ne rend pas la chose habituelle, ce n'est pas parceque le gamin va se prendre 3 fessées dans le mois qu'il va s'y habituer hein. Et si ya besoin de plus de fessée, on passe au niveau supérieur des punitions.


 
Oh que si. Un gamin n'est pas aussi con que tu ne le crois, et c'est en le sous-estimant que tu vas droit au mur. j'ai été bien éduqué à la ceinture, ça ne m'a pas empêché de finir hippie drogué sur la voie de l'alcoolisme, mais le truc c'est que mes parents eux n'en savaient rien, parce que j'avais appris à me cacher pour faire ce que je ne considérais pas comme mauvais. Le problème fut plutôt quand j'aurais eu besoin d'eux pour remonter la pente [:icon3]
 

Citation :

4 - Ouch, l'enfant roi ca va 2 secondes hein, si je file une claque a mon mome de 10 ans parcequ'il a fait une connerie ce n'est pas "disposer de son corps". Au contraire, je lui montre que si il fait une connerie, je peux m'introduire dans SON espace vitale intime de manière breve mais percutante pour lui faire passer l'envie de recommencer.


 
 Ah bah si, tu fouttrais une baffe à l'enfant d'un autre ? Pourtant c'est la même espèce, le même âge et 99.99% du même ADN [:dawa]
 

Citation :


5 - Un gamin EST primitif. Il ne reflechi pas, il n'a pas conscience des choses. Tu ne peux pas discuter avec un gamin comme un adulte.


 
 Et la seul alternative à la discussion est balancer une masse de 5 kilogramme à la gueule de son enfant, supeyr [:bien]
 

Citation :

J'ajouterai qu'on est en train de voir les premiers resultats de la génération enfants rois : Des resultats scolaires de merde (ma cops est prof donc elle sait de quoi elle parle), des eleves je m'en foutiste, insolents, irrespectueux de leurs ainés. Bref on se préparer une belle generation de mongols inapte a vivre en société.


 
 Oh oui, oh oui, un magnifique sophisme pourri, je l'attendais :love:

Mais c'est quoi ton expérience des enfants pour nous arroser de poncifs de ce genre ?
T'as lu Dolto dans Femme Actuelle ? :??:
Personnellement, j'ai 3 enfants et cela peut être parfois très dur.
Répéter 10, 20 fois la même chose, à un moment, ça fait plus qu'user.
Mais dans mon cas, la dernière fois que j'ai châtié physiquement l'un d'eux, c'est après que celui ci ait malmené son frère de façon très violente et cruelle. Ça doit remonter a il y a 6 ou 7 mois. Depuis, à part quelques engueulades par ci par là, rien...
J'avoue ne pas y être allé de main morte ce jour là, mais plus par peur que par besoin de faire mal. La crise de nerfs du petit passée, j'ai quand même été lui expliquer pourquoi j'avais réagi comme ça, pourquoi ce réflexe, que si on se met à donner des coups il faut s'attendre à en recevoir, etc.
 
Sinon, en bas âge, on peut dire pour plaisanter que oui, les enfants sont des cons. Qui ont en même temps parfois des questions qui nécessitent des réponses très intelligentes, et intelligibles.
Enfin, s'ils étaient complètement intelligents, on aurait pas à répéter mille fois les mêmes choses, n'empêche. :o

n°20587396
lxl ihsahn​ lxl
●⌠ Antaigris ⌡●
Posté le 17-11-2009 à 18:46:53  profilanswer
 

petit_krapo a écrit :


 
Je pense que tu parles des beaufs... La plupart des parents "normaux" n'utilise celle-ci que très rarement. Si j'en ai pris 3 au cours de ma vie, c'est bien le diable. Et a chaque fois c'était amplement mérité.  
Il ne faut pas croire que les gamins sont des petits anges innocents. Un enfant peut être un monstre de sadisme, de fourberie et très bien savoir utiliser les "limites" des parents pour faire ce qu'il veut.  
C'est pour ça que je pense qu'il faut des sanctions qui "douchent" cette confiance en eux que certains petits monstres en culottes courtes développent assez vite.  
N'oublions pas non plus qu'on apprend pas a être parent. On le devient. Il n'y a pas de parents parfaits, il n'y en aura jamais.  
On peut se taper la lecture des bouquins de Dolto et autres sans pour autant éviter le moment ou tous les bons conseils ne marchent plus et qu'il faut passer a autre choses que de jolies théories, certes pleine d'humanisme et de bons sentiments, mais qui ne marchent pas.  
 
Sinon, pour les sondages indiquant une baisse de l'usage de la fessée après adoption d'une loi, ça me laisse doucement rigoler. Sachant que la "norme" est devenue le "plus de fessée", bien sur que les parents vont dire qu'ils sont contre, même s'ils viennent d'en coller une au petit Kevin (ou Gunther). Pression sociale quand tu nous tiens...


 
Sadisme, fourberie, non. Ça fait partie de sa construction que de tester les limites sans arrêt. S'il voit la moindre faille, il ne va pas lâcher le morceau. Et c'est valable dès un an, et ça l'est également encore plus à l'adolescence. L'enfant passera son temps à buter sur des limites, et c'est absolument naturel. Certains sont d'ordinaire plus discrets, mais d'autres sont plus expansifs et demandent plus de fermeté. Mais dans tout les cas, on peut arriver au bon resultat sans frapper. Ca peut prendre plus de temps, ça peut être plus emmerdant, ce pourquoi beaucoup de gens déculpabilisent en minimisant la gravité du geste, qui reste grave.


---------------
[VDS] Objectifs Pentax 10-17 | Pentacon 135 | Domiplan | Doubleur PKBlog webTutos Photo
n°20587408
Ibo_Simon
Posté le 17-11-2009 à 18:48:07  profilanswer
 

Fructidor a écrit :


 
C'était mieux avant.  
 
Et sinon, ça la gêne pas ta "cops" de passer ses journées avec des cons ?


 

LooSHA a écrit :


T'as juste 40 ans de retard [:prodigy]


 
beaucoup plus:
 

Citation :

Pour expliquer les mutineries à répétitions des lycéens de Louis-le-Grand au XIXe siècle, l'historien Gustave Dupont-Ferrier écrivait en 1922 : « La discipline de la maison ne triomphait que par la force et n'agissait pas sur la conscience  » Un demi-siècle plus tard, historiens et sociologues dénonceront abondamment le caractère contraignant et coercitif du fonctionnement des établissements scolaires. Silence dans les classes, élèves en rangs dans la cour, dialogue inexistant avec les adultes de l'établissement, toute-puissance des enseignants, travail réduit à la restitution passive des connaissances, les événements de mai 68 avaient résumé ce constat en un slogan efficace : le « lycée caserne ». La pratique de la punition corporelle était également dénoncée, même si elle demeurait essentiellement cantonnée à l'école primaire, et parfois aux ateliers des lycées professionnels.

n°20587452
Profil sup​primé
Posté le 17-11-2009 à 18:52:22  answer
 

Proposition totalement stupide
 
On a largement pu contempler les méfaits de l'éducation permissive à la mode 68, et on aurait besoin d'une restauration de l'autorité parentale, pas d'aller plus loin dans le laxisme et la logique de l'enfant-roi.
 
La fessée doit rester une solution exceptionnelle (si c'est quotidiennement et gratuitement, c'est de la violence, déjà punie par les lois existantes, mais c'est HS ici), mais l'interdire est débile.

Message cité 3 fois
Message édité par Profil supprimé le 17-11-2009 à 18:55:17
mood
Publicité
Posté le   profilanswer
 

 Page :   1  2  3  4
Page Précédente

Aller à :
Ajouter une réponse
  FORUM HardWare.fr
  Discussions
  Société

  Une proposition de loi pour interdire...la fessée!

 

Sujets relatifs
[Sondage] Faut-il interdire le port de la burqa en France ?[obésité] Proposition de taxation plus élevée des "mauvais" aliments
Proposition d'indemnisation suite à accidentProposition de réforme électorale (démagogie ?)
Proposition féministe d'un vieux presque sage...[Sécurité Routière] Faut-il interdire purement le téléphone au volant?
Faut-il interdire complètement le tabac ?En Hollande ils vont interdire le port du burqa et du voile (BIS) !
La Hollande a décidé d'interdire le port du burqa et du voile !Que est la validité d'une proposition téléphonique ?
Plus de sujets relatifs à : Une proposition de loi pour interdire...la fessée!


Copyright © 1997-2018 Hardware.fr SARL (Signaler un contenu illicite) / Groupe LDLC / Shop HFR