Forum |  HardWare.fr | News | Articles | PC | Prix | S'identifier | S'inscrire | Aide | Shop Recherche
1637 connectés 

  FORUM HardWare.fr
  Discussions
  Sciences

  La science du coup de foudre

 



Quel est votre type personnel de coup de foudre ?
Ce sondage expirera le 14-02-2022 à 22:00




Attention si vous cliquez sur "voir les résultats" vous ne pourrez plus voter

 Mot :   Pseudo :  
 
 Page :   1  2
Page Précédente
Auteur Sujet :

La science du coup de foudre

n°17553748
cappa
Posté le 15-02-2009 à 16:02:55  profilanswer
 

[:julie93] LE TOPIC DU COUP DE FOUDRE
http://i39.tinypic.com/2a5zr7c.gif
Une représentation de Narcisse
 
INTRODUCTION
 
Ce topic est celui d'un phénomène de la science de la vie qui nous intrigue tous au plus haut point, le Coup de Foudre (amoureux!). Ce phénomène critique dans l'existence de l'individu, pose quantité de questions, certaines irrésolues. Je n'ai aucunement la prétention d'y répondre, j'espère au contraire que les lumières des personnes qui voudront participer à ce thème, permettront de faire le point des connaissances à ce sujet. Par défaut, et en guise d'introduction, je présenterai la problématique à ma manière, avec quelques GIF de derrière les fagots.  
 
Je signale tout de suite que la présentation qui suit est marquée de certaines insuffisances, par exemple, elle n'apporte pas de réponse à la question pourtant classique de savoir pourquoi les jeunes garçons tombent amoureux de leur maîtresse d'école?. Pourtant on devine bien que ce genre de question peut faire l'objet de plusieurs approches, l'approche psychologique, l'approche biologique, l'approche poétique...
 
La suite du texte est une tentative de réunir les approches en un seul et unique package. La poèsie est toutefois laissée pour compte. Il faut bien admettre que contrairement à l'idée reçue, le coup de foudre, à ne pas confondre avec l'Amour en général, est tout sauf de la poèsie. C'est un phénomène scientifique. Le CFA, Coup de Foudre Amoureux, n'est pas vraiment beau, au même titre qu'on ne trouve rien à dire sur le caractère esthétique du CFE, Coup de Foudre Electrique quand on concentre l'étude sur cette objet (indépendamment du contexte général des phénomènes esthétiques qui prennent place dans le ciel). Et on en dirait autant de l'aurore boréale. Par contre, je ne crois pas que le terme d'aurore boréale ait jamais été utilisé dans le contexte amoureux.
 
Encore une fois, le but du topic est de mettre en commun les connaissances de chacun sur ce vaste thème, et ce qui va suivre n'est qu'une entrée en matière. Bonne lecture!
 
QUESTIONS SUR LE COUP DE FOUDRE
 
Tout d'abord quelques questions sur le coup de foudre. J'en ajouterai au fur et à mesure que j'en trouverai d'importantes ou qu'on en proposera. On remarquera qu'on distingue le fait de tomber amoureux, de celui de se trouver foudroyé d'amour. Le 2ème thème est le notre alors que le premier est beaucoup plus général, hors champs, et pas nécessairement plus intéressant. Sur le CFA, on a ce genre de questions :  
 
Q1. Quelles femmes provoquent plus que les autres des coups de foudres?
Q2. Pourquoi les jeunes garçons sont foudroyés par leurs maîtresses à l'école? (et non pas uniquement par leurs petit(es) camarades)  
Q3. Quid du coup de foudre chez l'animal ?  
 
 
APPROCHE SCIENTIFIQUE : THEORIE DES SEUILS ET DECLENCHEMENT DU COUP DE FOUDRE
&1-Mesures
Que peut-on mesurer dans le coup de foudre ?
Il n'y a de science que du quantitatif, aussi on commencera par parler de la mesure du phénomène du coup de foudre.  
 
Le coup de foudre n'est pas symétrique à ma connaissance, et les mesures doivent sonder le sujet qui subit le phénomène, le récepteur, plutôt que le sujet déclencheur, émetteur de foudre. Le coup de foudre réciproque fait peut-être l'objet de connaissances, mais à l'heure d'aujourd'hui je confesse humblement mon ignarité et j'en appelle à Ignace de Saint Aubain ou à quiconque pourra la combler un peu.  [:babou1980]  
 
Bon, autour du coup de foudre amoureux on peut mesurer :
1. le comportement du corps, et je le réduirai au flux hormonal, c'est ce qui semble le plus pertinent, au moins dans une approche simplifiée ;  
2. la psychologie de l'individu, réduite au traitement intellectuel de la perception du monde extérieur.
 
Globalement les 2 types de mesure 1. et 2. caractérisent un état d'une représentation interne, soit la représentation hormonale du percept extérieur, soit sa représentation intellectuelle. On verra en détail que le coup de foudre peut être considéré comme un événement simultané à la mise en place du focus sur certaines représentations internes dont la combinaison est littéralement : la vision immédiate de l'Amour, pour le sujet foudroyé.  
 
1. Alors, comment mesurer les flux hormonaux?
Avec des prélèvements sanguins, ou grâce aux facteurs visibles extérieurement et qui sont corrélés à ces flux : dilatation de la pupille pour une réponse embarrassée, élévation de la température cutanée, sueurs, tachycardie .etc.. Fondamentalement l'hormonalité ressort de la chimie, la biochimie, à tel point qu'avec une injection du produit chimique adéquate, on déclenche tous les sentiments qu'on veut. Mais le coup de foudre n'est pas qu'hormonalité.  
 
2. Comment mesurer les éléments intellectuels?
Par les méthodes psychométriques, questionnaires, électroencéphalocardiogrammes divers. L'intellectualité ressort du domaine de l'électricité, de la bioélectricité.  
 
Méthodes du laboratoire :
 [:coldlake]  
On ne peut pas espérer recréer sur demande un authentique coup de foudre mais on peut s'en approcher.
Une expérience de laboratoire simple est la suivante :
on place un sujet H ou F devant une vitre sans tain et on fait défiler devant lui des sujets H ou F (même mixtes et objets divers, pour contrôler certaines variables, la rémanence de la stimulation par exemple).
On mesure les phénomènes électrochimiques du sujet, ainsi qu'on le soumet à un questionnaire où il livre son propre jugement.
 [:kevin_12ans] Variante1 : on peut réaliser la même expérience avec des photographies de magazine que le sujet feuillette. Si possible des photographies présentant un taux égal d'exposition des modèles, lesquels devront présenter un maximum de variation en profitant de la grande liberté laissée par une telle méthode.
 [:afcmetos] Variante2 : on projette des diapositive et on guette la réaction du sujet. Avantage on contrôle la vitesse et un certain réalisme visuel, tout en permettant une certaine intimité propice à la mise en scène (salle obscure).
 
&2-Théorie

Citation :

Question préliminaire : Existe-t'il une théorie scientifique du coup de foudre? Qui énumère tous les déclencheurs et qui donne un moyen de les mesurer, en fonction de l'émetteur et de la cible?


On ne sait pas mais il est clair que cette théorie serait au confluent des 2 approches figurées sur ce GIF :
http://i40.tinypic.com/2vkes0p.gif
 
Constatations de base
[:etudiant-architecte] Dans la suite on va faire un certain nombre de constats et d'observations débouchant sur une théorie (des seuils). Plus on aura d'observations justes et pertinentes sur le coup de foudre, plus on pourra s'approcher d'une bonne théorie, ou juger une théorie existante. C'est aussi le but de ce topic que de receuillir les conclusions de chacun. Bon il faut commencer alors allons-y. Mon but maintenant c'est d'expliquer le GIF ci-dessus.  
 
On aurait tendance à dire que la probabilité de coup de foudre doit être plus grande si le nombre de facteur déclenchant est réduit. Simplifions à l'extrême pour dire les choses concrètement :

  • Si la foudre de type A, la foudre Amoureuse, attend l'approche d'un femme aux mensurations idéales pour la pratique du métier de mannequin, critère M, qui soit jeune, J, riche, R, et naïve, N, à la fois, on peut toujours attendre, le coup de foudre ne se produira pas.
  • Il vaudrait mieux guetter un unique facteur, J par exemple, ou R [:ahriman179] Mais on voit bien que J donnera certainement lieu à un déclenchement hormonal, la jeunesse étant gage de beauté physique en fait, tandis que R, donne plutôt lieu à une surcharge intellectuelle : " [:canaille] comment dépenserais-je tout l'argent de cette femme si je la séduis".  
  • Donc Le nombre de facteur déclenchant n'est une approche précise. De plus si ce facteur est uniquement J, la jeunesse, on doit s'attendre à subir le coup de foudre à longueur de temps, ce qui n'est pas réaliste.  
  • En conclusion, il nous faut chercher ailleurs, explorer la combinatoire des facteurs hormonaux et intellectuels.  

 
Pour reprendre, dans les faits on ne peut donc pas se contenter de dire que la probabilité de foudre est plus grande si le nombre de facteur déclenchant est réduit. Il n'en est pas ainsi. Un débordement hormonal puissant ne constitue pas un cas de coup de foudre à lui seul. La vision soudaine d'une vie riche et sécurisée ne suffit pas non plus sans éléments du volet hormonal.  

Citation :

[:icon2] Une perception , soudaine, d'une grande quantité de déclencheurs, même d'intensités minimales (intensités de seuil) est la vraie clé du coup de foudre.


 
Quels sont les déclencheurs du sentiment amoureux et soudain, déclencheurs du coup de foudre ?
Listing des signes extérieurs de fécondité vis-à-vis du coup de foudre amoureux :Cette liste est à faire, je montre les exemples ci-dessous en guise de simple ébauche.
a. la musculature chez l'homme;
b. des hanches et une poitrine affirmées chez la femme;  
c. les caractères hormonaux affirmés, la présence de certaines hormones en quantité induit des effets visibles, on peut donc déduire empiriquement de l'observation du corps d'un sujet son taux d'hormonalité probable;  
d. le critère de complémentarité biologique. On ne tombe amoureux que de ses semblables. Je pense donc que la probabilité de coup de foudre est pratiquement nulle devant un mollusque, par contre une image dans un magazine suffit peut-être car la complémentarité au niveau du coup de foudre est surtout anticipée.  
e. les signes évoquant psychologiquement la mère ou le père chez le sujet, ces signes peuvent contrebalancer ceux de la liste précédente (le père peut être petit et maigre si le vécu a validé cette représentation et la configuration de coup de foudre en sera influencée).  
 
On a donc une liste de facteurs susceptibles de participer au déclenchement du coup de foudre sur la base de la fécondité, la fécondité étant le noyau dur de l'Amour il me semble. Il faut sans doutes la compléter par celle des signes extérieurs de richesse, c'est-à-dire dépendant des représentations sociales.  
 
 [:euro]  Dans certaines sociétés, la richesse c'est posséder des terres, dans d'autres des chèvres, et en général des gros billets de banque. Je reporterai pour l'instant la constitution d'une liste exhaustive, mais je note d'ores et déjà que l'odeur de l'argent sert à améliorer la susceptibilité des hommes à déclencher le coup de foudre. Or, exercer un tel pouvoir à distance, celui de produire le coup de foudre, cela donne forcément accès à l'ivresse du pouvoir, et cela fait partie des raisons pour lesquelles le pouvoir est une addiction au même titre que divers produits de synthèse commercialisés par l'industrie pharmaceutique ou les autres circuits de la parapharmacie reconnue officiellement illégale.  
 

  • Bien que ce ne soit pas le sujet, si on cite le cas du produit légal et pharmaceutique appelé Viagra. Il n'a certainement pas pour but de satisfaire un besoin physique. C'est un produit marketing type, et les hommes qui en prennent tentent de soigner une impression de perte de pouvoir sur la gente féminine existante en l'état ou supposée. Le pouvoir et la santé physique ne sont pas liés réciproquement. La santé facilite toute chose, mais ne dépend pas des choses qu'elle facilite. En particulier le pouvoir ne donne pas la santé. Pris isolément celui-ci est plutôt un vice, et comme tous les vices, le commerce l'exploite avec beaucoup d'ardeur. Une grande partie du marketing publicitaire dirigé vers les hommes consiste à leur vendre une impression de pouvoir exercé sur la gente féminine, et pour le dire dans notre contexte, à les électriser de sorte qu'ils déclenchent plus facilement la foudre. Enfin ils la déclencheront peut-être grâce aux produits de l'industrie, mais alors sur des personnes qui adhérent aux même représentations mercantiles. C'est pourquoi il est important pour une société de consommation d'obtenir une adhésion uniforme aux systèmes de représentation sociale du marketing. Si posséder une grosse voiture ne suffit pas à produire le coup de foudre chez des femmes qui rêveraient à des choses qui ne s'achètent pas, à quoi bon alors acheter une grosse voiture ? Et on a 99% de la motivation de consommer le produit qui s'évapore. C'est pourquoi la Saint Valentin mérite d'être déclarée d'utilité mercantile publique.  

 
Mais revenons à nos Cupidons  .
Je vais essayer d'aller plus vite sur la suite.  
Je voudrais qu'on puisse être au moins au clair sur cette théorie des seuils.
 
On part des affirmations suivantes :  
Aff1. Le coup de foudre est un phénomène externe, rapide, fondé sur l'intelligence, ou/et , sur un terrain hormonal donné mais non déterminant à lui seul.  
Aff2. Le coup de foudre est reçu par l'intelligence mais attendu par un terrain hormonal favorable. La sensibilité au phénomène de perception amoureux, l'attractibilité, s'émousse avec l'expérience. Le terrain hormonal se détériore avec l'age.
Aff3. En théorie multiseuil , les femmes provocatrices de coup de foudre conservent leur rang. En seuil unique, elles disparaissent du champ de certains sujets, passé un certain age, le seuil étant principalement une fonction de l'age (exemple du facteur J cité plus haut).
 
 Nous n'avons pas défini :  
 

  • Computation communicationnelle (CC) - en langage courant, ce serait les échanges entre individu, le commerce quelconque au sens le plus large. C'est principalement le niveau statistique du domaine de la communication.  
  • Communication sociale - une subdivision de la CC, propre à une société donné. Par exemple en regardant uniquement le commerce professionnel, le fait de donner 1 euro pour une boule de gomme (on a plus rien avec 1 euro :() est de la communication liée à nos sociétés. Ce n'est qu'un exemple parmi tous les autres actes communicationnels spécifiquement sociaux et liés à une société particulière. C'est le domaine social de la communication.  
  • Communication passive - C'est le sous domaine de la communication sociale où l'intention de communiquer devance la matérialisation d'un récepteur et même à la limite, de l'émetteur. Dans un certain sens, il n'y a que le canal de diffusion qui compte. Prenons le cas du marketing, le canal de diffusion est défini de manière si restrictive que celui-ci va s'identifier au message, et l'émetteur sera tout média de masse absolument quelconque. Ainsi en marketing, s'il faut vendre du "sport", il suffira de faire en sorte que le récepteur se sache sur la chaîne du sport. D'où il naît indiscutablement le message sportif. Et ce même si les commentateurs parlent de lessive. On peut ainsi vendre de la lessive "sportive", ou simplement des chaussures pour les sportifs, des produits comestibles pour sportifs .etc..  

Dans la communication passive du coup de foudre, le canal est biologique. On pourrait parler des phéromones, tout le monde connaît plus ou moins ces fameuses hormones diffusés par voie aérienne comme des messages dans des bouteilles jetées à la mer. Mais en contexte amoureux du coup de foudre, il faut être beaucoup plus explicite. La communication du coup de foudre est passive dans le sens que la communication doit attendre l'occurrence d'un potentiel à émettre la foudre porté par un sujet qui sera probablement dénué de toute intention amoureuse envers sa cible.  
Le potentiel se déclenchera automatiquement à l'approche du récepteur adéquat, c'est-à-dire dont les seuils adéquats se trouveront overfloodés. C'est tout à fait caractéristique de l'arc électronique, tant dans la cinétique, le phénomène étant soudain, que dans les conditions d'interactions, distances, conductivités, seuils de potentiel électrique...  
 
Théorie sommative de la décharge émotionnelle : seuil de décharge d'éclair émotionnel
 
Le phénomène du coup de foudre dépend moins de l'intention que d'une prédisposition.  
C'est le fonctionnement de cette prédisposition qui est n'a pas été suffisamment expliqué par la science à l'heure d'aujourd'hui. La théorie sommative de la décharge émotionnelle regroupe biologie et psychologie. Pour faire bref, le corps peut stocker les représentations de l'intelligence et des hormones, on dit qu'il somatise. La seule adaptation faite à cette théorie pour en dériver la théorie des seuils de déclenchement de la foudre amoureuse est de considérer l'état somatif des représentations mentales et physiques amoureuses comme un graphe reliant de manière planaire des variables quantitatives excitables. Lors de l'occurrence du coup de foudre, au passage de la nymphe de ses rêves, ou du bel Adonis, toutes les variables du graphe passent au dessus d'un certain seuil et la décharge émotionnelle opère.
http://i43.tinypic.com/t555k3.gifhttp://i44.tinypic.com/2rddqo6.gifhttp://i41.tinypic.com/2jvejb.gif
 
Si on tient compte des valeurs quantitatives atteintes lors du passage de la foudre, on peut obtenir une classification du type d'éclair. Grossièrement si les variables hormonales ont littéralement explosé, on a affaire à un coup de foudre à dominante hormonale. Si en revanche, les seuils hormonaux sont tout juste atteint mais les seuils intellectuelles largement dépassés, l'éclair est intellectuel.
Enfin, la théorie peut faire l'objet de différentes déclinaison en théorie à :
- seuils uniques et constants dans le temps; simplification  
- seuils multiples
- seuils évolutifs ; exemple : dépendance de l'attention
- seuils multiples et évolutifs

Citation :

 
Schéma simplifié
Graphe simple (liste) décrivant les conditions de foudre chez un individu lambda :
Variables hormonales :

H1 : signes relatifs à la fécondité naturelle , seuil de déclenchement fixé à s(H1)=33%  
H2 : sensualité , seuil de déclenchement fixé à s(H2)=40%  
H3 : chaleur humaine , seuil de déclenchement fixé à s(H1)=60%  
Variables intellectuelles - représentations sociales
S1 : ressemblance aux parents , seuil de déclenchement fixé à s(H1)=75%  
S2 : signes extérieurs de richesse , seuil de déclenchement fixé à s(H1)=65%  
S3 : signes communautaires , seuil de déclenchement fixé à s(H1)=30%  
 
On obtient donc la décharge émotionnelle correspondant au coup de foudre lorsque tous les seuils décrits par le graphe d'état ci-dessus sont dépassés simultanément.  
Le simple fait d'avoir d'avoir le seuil S1<75% pour l'individu proposé suffit à l'empêcher de subir la foudre. Tous les facteurs sont potentiellement limitants.  
Enfin dans le cas où tous les seuils atteindraient 100%, je propose l'expression être littéralement "toasté", plutôt que foudroyé. Mais ce cas limite ne peut se présenter que si on a un cœur de biscotte  [:welcom]  


http://i44.tinypic.com/3097i2x.gifhttp://i39.tinypic.com/2e52h77.gifhttp://i44.tinypic.com/b4bvpt.gif
 
 
Exploitation de la théorie - à propos coup de foudre homosexuel

Citation :

Si vous n'avez jamais eu de coup de foudre c'est que vous soyez trop hormonal ou trop intellectuel. Car soit bien entendu que la décharge émotive puisse être violente et néanmoins n'activer tous les seuils.


 
Toute cette théorie peut s'ajuster et expliquer le coup de foudre homosexuel, si celui-ci existe. Il suffit qu'il n'y ait pas de seuil à déclencher qui soit spécifiquement lié à la fécondation. Ou alors, ce seuil existe mais il est floué par une représentation surréaliste de la biologie humaine (i.e un homme avec du rouge sur les lèvres n'est une femme que dans un monde surréaliste). En tout état de cause, si le critère de fécondité réaliste n'est pas nécessaire sous forme pure, ou pas du tout sous quelque forme que ce soit (ce qui de manière intuitive m'étonnerait) on peut étendre le coup de foudre au cas unisexe. C'est au niveau des seuils préparés par des terrains d'attentes de représentations sociales que la théorie est la plus fulgurante pour expliquer le coup de foudre unisexe, ou homosexuel, si encore une fois il existe.  
Concrètement avoir une maison se conçoit en couple indépendamment du sexe. Plus spécifiquement, il est possible de se représenter comme un avantage sélectif fort, la fréquentation les milieux festifs, ou de l'audiovisuel, le fait de se rapprocher d'un Bruno Solo ou d'un Sami Aceri par le biais de l'homosexualité, pris alors dans le sens de caste, au cours de ces soirées mondaines admises en premier lieu aux homosexuels.  
De plus, contre la nécessité de la fécondité réelle comme critère j'ai pensé à opposer la possibilité de tomber en amour devant une nonne, mais leur fonction sociale et l'uniforme n'affectent en rien leur beauté, peut-être même est-ce le contraire. Cependant on conçoit que le coup de foudre n'est pas basé sur un calcul de possibilisme, mais d'idéalisme. Un coup de foudre peut se déclencher sans aucune possibilité, et sans aucun doute sont-ce d'authentiques coups de foudres ceux déclenchés par les icônes des magazines photographiques. Des amours impossibles par nature, fondés sur l'importance de la plastique dans ce phénomène dominé par la perception.
En conclusion, dans la théorie des seuils tient fondamentalement compte de tous critères, mais elle signale aussi la possibilité d'abaisser artificiellement un seuil, même tenu pour naturel, comme le seuil hormonal lié à la possibilité de fécondité. La possibilité de fécondité peut s'incliner devant une figure idéale de fécondité, même stérile. Peut-être la mode du corset qui mutilait l'appareil ovarien des femmes, et le culte de la minceur en général en est-il l'exemple le plus flagrant. Enfin une représentation sociale peut imposer un ordre quelconque. Cas du coup de foudre homosexuel à ce qu'il semble si on observe les accointances entre homosexualité et un milieu social déterminé, tout du moins dans l'imaginaire colporté par les médias. Le but n'est absolument pas de réduire l'homosexualité aux boîtes de nuit, mais si représentation sociale il y a , c'est le plus souvent un stéréotype.

Message cité 1 fois
Message édité par cappa le 03-04-2009 à 21:17:08

---------------
Tester le 1er multisondage HFR ---> MULTISONDAGE.
mood
Publicité
Posté le 15-02-2009 à 16:02:55  profilanswer
 

n°17553888
archange_r​edemption
大塚愛
Posté le 15-02-2009 à 16:20:50  profilanswer
 
n°17553903
moonboots
Posté le 15-02-2009 à 16:23:29  profilanswer
 

j'ai pas lu mais tes gifs sont super !

n°17553934
cappa
Posté le 15-02-2009 à 16:28:42  profilanswer
 

moonboots a écrit :

j'ai pas lu mais tes gifs sont super !


Alors en voici un spécialement dédicacé pour toi  ;)  
http://i43.tinypic.com/1rytew.gif


---------------
Tester le 1er multisondage HFR ---> MULTISONDAGE.
n°17553999
Phil883
Posté le 15-02-2009 à 16:38:10  profilanswer
 

Moi qui m'attendait à un topic à la con avec seulement une question pour le commencer.  :ouch:

 

Mais au moins ça fait un bon début de topic.  :D


Message édité par Phil883 le 15-02-2009 à 16:38:33
n°17554047
potemkin
Optimisateur relativiste.
Posté le 15-02-2009 à 16:44:19  profilanswer
 

Je crois que tout est dit :(
 
On joue aux cartes maintenant? ^^

n°17554058
moonboots
Posté le 15-02-2009 à 16:45:38  profilanswer
 

cappa a écrit :


Alors en voici un spécialement dédicacé pour toi  ;)  
http://i43.tinypic.com/1rytew.gif


ça me va droit au cœur  :love:

n°17554083
Profil sup​primé
Posté le 15-02-2009 à 16:49:47  answer
 

Moi aussi je m'attendais à un topic à la con, avec sondage genre "vous en avez déjà eu ?"
 
Et puis Théorie sommative de la décharge émotionnelle, Computation communicationnelle, méthodes psychométriques, électroencéphalocardiogrammes...  :heink:

n°17554095
Prozac
Tout va bien
Posté le 15-02-2009 à 16:50:55  profilanswer
 

moonboots a écrit :

j'ai pas lu mais tes gifs sont super !


Je les trouve toujours super flippants  :cry:


---------------
La ligne droite n'est en aucun cas le plus court chemin entre deux points. Sauf, bien sûr, si les deux points sont bien alignés l'un en face de l'autre
n°17554105
cappa
Posté le 15-02-2009 à 16:52:34  profilanswer
 


J'étais en pleine édition, fautes d'orthographes et toussa. Bon avez-vous déjà eu un coup de foudre :)
J'éditerai les mots savants dés que je tomberais sur le vocabulaire officiel, je comptais justement sur des personnes qui se sont déjà renseignées sur le sujet. Il y a avait un article dans Ça m'intéresse, quelqu'un l'a lu?

Prozac a écrit :


Je les trouve toujours super flippants  :cry:


Ils n'ont pourtant aucun sadisme, surtout ceux là , c'est ceux de la Saint Valentin  :o  
 [:djmb]
Si j'avais du effrayer les foules j'aurais mis du sith :
http://www.starwars-holonet.com/holonet/dictionnaire/photos/tech_eclair_force_2.jpg


Message édité par cappa le 15-02-2009 à 16:59:16

---------------
Tester le 1er multisondage HFR ---> MULTISONDAGE.
mood
Publicité
Posté le 15-02-2009 à 16:52:34  profilanswer
 

n°17554112
Profil sup​primé
Posté le 15-02-2009 à 16:54:00  answer
 

Sinon, pour répondre sérieusement :
 

cappa a écrit :


 Quels sont les déclencheurs du sentiment amoureux et soudain, déclencheurs du coup de foudre ?
Listing des signes extérieurs de fécondité vis-à-vis du coup de foudre amoureux :Cette liste est à faire, je montre les exemples ci-dessous en guise de simple ébauche.
 
b. des hanches et une poitrine affirmées chez la femme;
c.les caractères hormonaux affirmés, la présence de certaines hormones en quantité induit des effets visibles, on peut donc déduire empiriquement de l'observation du corps d'un sujet son taux d'hormonalité probable;  
d. le critère de complémentarité biologique. On ne tombe amoureux que de ses semblables. Je pense donc que la probabilité de coup de foudre est pratiquement nulle devant un mollusque, par contre une image dans un magazine suffit peut-être car la complémentarité au niveau du coup de foudre est surtout anticipée.  
e. les signes évoquant psychologiquement la mère ou le père chez le sujet, ces signes peuvent contrebalancer ceux de la liste précédente (le père peut être petit et maigre si le vécu a validé cette représentation et la configuration de coup de foudre en sera influencée).  


 
Rien de tout ça chez moi, c'est pas un cul ou des seins qui provoque un coup de foudre chez moi (ça provoque juste une envie de pootrer), mais c'est plutôt les yeux, le visage en général...

n°17554148
Prozac
Tout va bien
Posté le 15-02-2009 à 17:00:43  profilanswer
 


 
 
+1, surtout le sourire en fait.
 
Mais si le reste est en décrépitude, ça peut faire passer rapidement, quand même.


---------------
La ligne droite n'est en aucun cas le plus court chemin entre deux points. Sauf, bien sûr, si les deux points sont bien alignés l'un en face de l'autre
n°17554151
Julian33
Tu l'as ou tu l'as pas ⭐⭐
Posté le 15-02-2009 à 17:01:37  profilanswer
 


 
 
 
+ 1000 quoi.

n°17554153
cappa
Posté le 15-02-2009 à 17:01:46  profilanswer
 


 
 
Donc tu aurais plutôt un coup de foudre intello dominé par la représentation sociale  [:cerveau dr]  
En fait, je ne sais pas , il me semble que le vrai coup de foudre doit contenir un peu d'hormonalité même à un seuil très bas. Là tu l'exclus carrément, je suis gêné.  [:payzan]


---------------
Tester le 1er multisondage HFR ---> MULTISONDAGE.
n°17609417
cappa
Posté le 21-02-2009 à 12:35:53  profilanswer
 

[:chercheinfos] Up  
Bon j'ai fait 2 choses cette semaine, j'ai réalisé une petite extension théorique pour expliquer le paradoxe de Baarf ci-dessus. C'est-à-dire comprendre comment quelque chose d'aussi intellectuel et social que le visage pouvait générer un phénomène a priori tout aussi bien hormonal que le coup de foudre. Parce que le sourire c'est plutôt intellectuel, pas de quoi faire chauffer la cocotte. Bon ce sera la partie 1.
Deuxio, j'ai préparé un petit prototype de test que j'explique rapidement, avec un petit tutorial. Le test en lui-même est à la fin de ce post et il est open. Ceux qui le feront n'auront qu'à mettre leurs résultats, je récolterai le tout et je ferai une synthèse si j'obtiens assez de données.  
[:doc_prodigy]  
 
Paragraphe 1 - Une solution possible du paradoxe de Baarf
 
a- Baarf prétend, et c'est corroboré par d'autres, que le coup de foudre peut se baser de manière dominante sur des éléments simples de l'aspect d'une source de foudre, éléments qui appartiennent au domaine des représentations intellectuelles et sociales, et pas du tout hormonales. La théorie générale prétend qu'au contraire les causes de foudres sont nombreuses, qu'elles cohabitent, et qu'elles se répartissent entre l'hormonal et le social. Les points de vue semblent contradictoires mais on peut observer que l'individu n'est pas figé dans le temps mais qu'il change d'age en age.  
http://i43.tinypic.com/2my40ew.gif
 
b- Au début de la vie, les représentations hormonales dominent. Pas tant que les petits soient très hormonaux, au contraire leur corps est moins développé dans l'ensemble que la tête où peut se faire du traitement intellectuel. Mais que leurs données intellectuelles et sociales sont faibles. En attendant ils exploitent les données hormonales, et font par exemple une fixation sur la tétée.  
http://i44.tinypic.com/mb74f5.gif
 
c- A l'age adulte les représentations sociales dominent très largement. L'apparence du visage qui ne veut pas dire grand chose en terme hormonal, joue par contre tout un rôle dans les représentations sociales. Et l'adulte base son jugement sur les stéréotypes sociaux, les conventions. Dans le même temps les représentations hormonales cèdent le pas, d'autant plus que l'hormonalité qui a son pic dans l'adolescence, est en berne.
http://i40.tinypic.com/2rz7xgy.gif
 
d- Pour mémoire on citera le cas spécial de l'adolescence. A l'adolescence, la représentation à dominante hormonale entre en conflit avec la représentation sociale que les conventions adultes ne sauraient faire autrement que brider. Le conflit effervescent de l'adolescence donne lieu à des coups de foudre où la force de la représentation hormonale rencontre celle plus intellectuelle ou/et plus sociale. S'il y a un age du romantisme et du vague à l'âme c'est bien celui-là. Et c'est à cette tranche d'âge que s'adresse le mieux des émissions de radio comme celles de Chery FM. Dans l'ensemble, les radios commerciales exploitent les gammes de représentation entre le très convenu socialement et le très hormonal. Il faut noter que les radios commerciales en France, Cherry FM, Nostalgie, Europe 2, RTL 2 etc.. aussi diverses qu'elles paraissent, appartiennent aux mêmes groupes financiers. La diversité apparente n'est qu'une manière de couvrir les représentations du public : segmentation du marché inside.
 
e- En résumé, ce qui est important de noter c'est que les seuils du coups de foudre sont toujours réglés en fonction des 2 familles de représentations internes, hormonale ou sociale. En langage d'objet mathématique, le graphe état des valeurs seuil caractérisant la susceptibilité au coup de foudre est la somme de 2 composantes, une composante réelle, la représentation hormonale, et l'autre imaginaire , la composante sociale. Dans le cas général, aucune des 2 composantes ne s'annule, mais dans le temps ces composantes n'ont pas le même poids relatif. Et conformément à loi de Baarf disons, puisque ce n'est plus un paradoxe, chez l'adulte le graphe des seuils est plus fortement lié à la représentation sociale.
http://i43.tinypic.com/nbeq7t.gif
 
Paragraphe 2 - Face-Test
 
Le Face-Test cherche à répondre à une des questions du topic, sur la base de la loi de Baarf.  
Quelles femmes (ou hommes pour les homosexuels) suscitent plus de coups de foudre que les autres?  
La loi de Baarf nous dit que pour les adultes on peut se contenter, en première approximation, d'étudier les visages, le sourire (source : Prozac). Le Face-Test, dont je présente un prototype largement améliorable et sans-doute déjà employé en marketing commercial, n'est qu'une exploitation des constatations pour en tirer des résultats tangibles.
 
a- Tutorial :
http://i42.tinypic.com/a3cjcy.jpg
 
b- Le test :  

Citation :

Pour bien aborder le test, prendre une bonne respiration , un crayon et une gomme ! [:nawhak]


Citation :

http://i39.tinypic.com/539x5e.gif


Message édité par cappa le 22-02-2009 à 17:51:33

---------------
Tester le 1er multisondage HFR ---> MULTISONDAGE.
n°17609521
pakm
Posté le 21-02-2009 à 12:50:19  profilanswer
 

C'est à nous de donner un pourcentage pour le test? Parce que si oui ça devient très subjectif

n°17609545
cappa
Posté le 21-02-2009 à 12:53:36  profilanswer
 

pakm a écrit :

C'est à nous de donner un pourcentage pour le test? Parce que si oui ça devient très subjectif


En fait le % est une donnée secondaire. Il faudrait déjà donner les visages qui suscitent un coup de foudre. Après le % c'est pour classer, car je me doute qu'il y a de quoi hésiter. Et enfin si aucun de ces visages ne convient, ce qui m'étonnerait  [:gnub] , bon eh bien on peut déjà donner un petit avis sur ses préférences. :)


---------------
Tester le 1er multisondage HFR ---> MULTISONDAGE.
n°17609625
pakm
Posté le 21-02-2009 à 13:05:36  profilanswer
 

Donc il suffit peut être de faire simplement un classement des visages qui nous donnent un coup de foudre, à moins que tu veuilles te lancer dans des calculs avec les pourcentages :D  
Bon je vais faire le test de ce pas

n°17609678
pakm
Posté le 21-02-2009 à 13:14:13  profilanswer
 

Je dirais G7 > F6 > G2 (ordre décroissant des "coups de foudre" )
Je lirai le topic plus tard, ça peut être intéressant :)

n°17609696
Mxtrem
Posté le 21-02-2009 à 13:17:34  profilanswer
 

Il y a que la F5 que je trouve jolie.


---------------
J'ai un clavier US et j'ai la flemme de switch en FR :o
n°17609701
cappa
Posté le 21-02-2009 à 13:18:21  profilanswer
 

pakm a écrit :

Je dirais G7 > F6 > G2 (ordre décroissant des "coups de foudre" )
Je lirai le topic plus tard, ça peut être intéressant :)


That s a wrap   ;)

Mxtrem a écrit :

Il y a que la F5 que je trouve jolie.


Noted. Ça fera 100% pour miss F5, voilà le principe est simple  :o


Message édité par cappa le 21-02-2009 à 13:20:26

---------------
Tester le 1er multisondage HFR ---> MULTISONDAGE.
n°17609788
Nicarao
---
Posté le 21-02-2009 à 13:32:18  profilanswer
 

je drap  :o


---------------
- nada -
n°17610004
Julian33
Tu l'as ou tu l'as pas ⭐⭐
Posté le 21-02-2009 à 14:07:18  profilanswer
 

g5 - 75%
g3 - 70%
g8 - 65%
g7 - 50%
 
 [:o_doc]

n°17610012
Profil sup​primé
Posté le 21-02-2009 à 14:08:40  answer
 

T'es sérieux avec ton topik là ? [:phenos]

n°17610038
ObsydianKe​nobi
peloton suicida
Posté le 21-02-2009 à 14:14:15  profilanswer
 

moonboots a écrit :

j'ai pas lu mais tes gifs sont super !


 
[:rofl]


---------------
Long-range goals keep you from being frustrated by short-term failures. RIP VC
n°17610063
Cutter
Posté le 21-02-2009 à 14:19:41  profilanswer
 

C'est un canular? [:l'enfant pourri]


---------------
last.fm
n°17610685
love_lauri​e
Posté le 21-02-2009 à 16:25:16  profilanswer
 

Drapalito!  [:bap2703]

n°17611407
Mouaiff
Posté le 21-02-2009 à 18:31:45  profilanswer
 
n°17611419
BCNY
Posté le 21-02-2009 à 18:33:29  profilanswer
 

[:joran]

n°17612869
cappa
Posté le 21-02-2009 à 22:39:45  profilanswer
 


Oh que c'est laid  :sweat: C'est un détournement de l'esprit de la saint valentin  [:-noemie-]
Enfin ça soutend peut-être une loi de Mouarf?
 
 
Pour les résultats du face-Test (ne pas confondre avec son alter-inego :( ) ça prendra la forme suivante, disons.
http://i44.tinypic.com/2ezmvxl.gif
 
Si quelqu'un a des explications personnelles sur le coup de foudre, qu'il le dise ou se taise à jamais comme on dit :)
 
http://i39.tinypic.com/539x5e.gif
True Face-Test  :o Saint-Valentin certified
http://images.mesdiscussions.net/pubstv/images/perso/ted%20lift.gif
 
Bon les 2 questions pour la semaine 10 :
- Le coup de foudre présente-t'il un avantage évolutif?
- Comment décompter le taux de coup de foudre caractéristique d'un territoire national?

 
C'est plus dur que le grand Oral :)


Message édité par cappa le 22-02-2009 à 17:41:23

---------------
Tester le 1er multisondage HFR ---> MULTISONDAGE.
n°17655776
BCNY
Posté le 26-02-2009 à 10:35:54  profilanswer
 

A 1ère vue j'ai cru que c'était du délire ce topic mais en fait c'est super détaillé  [:clooney44]

n°17679054
cappa
Posté le 28-02-2009 à 18:49:30  profilanswer
 

Cutter a écrit :

C'est un canular? [:l'enfant pourri]


Non c'est la science en marche  :D  

BCNY a écrit :

A 1ère vue j'ai cru que c'était du délire ce topic mais en fait c'est super détaillé  [:clooney44]


Tu peux aussi donner ton avis sur le sujet, participer au sondage et au test. Pour le sondage ça doit être fait , mais je ne crois pas avoir aperçu ton classement au Facetest :)
 
Bilan du Facetest :
http://i42.tinypic.com/fxtmpz.gif
Réalisé avec OpenOffice Calc
 
Questions en suspens :
http://i40.tinypic.com/ekm048.gif
Il s'agit des questions en suspens. Je laisse encore une semaine à tout le monde pour répondre. J'ai quand même mis mes réponses mais dans un spoiler, à ne consulter qu'après avoir chercher soi-même ça va de soi, sinon aucun intérêt.  :o  

Spoiler :


Bon, je n'ai répondu à aucune des 2 questions ci-dessus, mais j'ai commencé à déblayer le terrain . Le problème c'est que ces questions en amènent d'autres et il risque bien de falloir un peu plus de temps que prévu pour en arriver à bout.
 
1-Avantage évolutif?
 
La question de l'avantage évolutif du coup de foudre peut être étudiée directement en définissant bien la conservation de l'espèce. Mais je trouve une autre approche plus intéressante si on se demande pourquoi l'homme n'a pas de période de rut comme les autres mamnidés ? Et autre question : le rut à date fixe, impliquant de poser les questions d'accouplement et des critères associés à date fixe, n'a-t-il pas chez l'homme disparu au profit des calculs rapides, quasi instantanés et continuels, réalisés dans le mécanisme du coup de foudre. C'est un peu comme quand on remplace les examens de fin d'année par un contrôle continu ou des modules. C'est plus souple. Bref, pour répondre à la question d'avantage que représente le coup de foudre en terme de conservation de l'espèce, le comparer avec le mécanisme classique du rut chez les mamnidés est la voie qui me plairait de suivre. On reverra ça j'espère.
 
2-Mesurer la foudre sur le territoire national
 
Quant au taux de foudre sur l'ensemble d'un territoire national, c'est aussi une question à multiples facettes. La méthode scientifique directe voudrait mesurer et enregistrer les impacts de foudre locaux, leurs lieus, leurs fréquences, les intensités mise en jeu, et faire une moyenne. Pour réduire les coûts, on imagine bien qu'extrapoler les résultats de quelques études sur des échantillons convenables feraient tout aussi bien l'affaire. Mais dans tous les cas, les topics HFR n'étant pas subventionnés, pas même par l'association des valentinistes en folie, il faudra se contenter d'arguments plus formels, du ressort sociologique et espérons le, logique (ces 2 derniers termes étant loin d'être équivalents d'habitude). Manière indirect de faire en somme, en interrogeant un sujet analogue présentant une forte corrélation.
 
En essayant de revenir à des considérations formelles donc, j'ai repris la distinction précise en usage sur ce topic, entre représentation hormonale vs intellectuelle et sociale, pour la ramener aux termes plus courants de libido et de projet social. La libido c'est finalement un projet hormonal. C'est un projet qui ne sollicite généralement pas l'intellectualité, en se ramenant à la biochimie, et la mécanique, du corps. Le projet social, lui, peut être purement intellectualisé, ou bien peut relever de la mécanique social. Le contexte social est en effet balisé de telle manière qu'on peut se contenter d'un moutonisme particulièrement creux intellectuellement, et néanmoins évoluer de manière satisfaisant au sein de la masse.
 
Je dis alors les choses dans les termes suivants. Vous avez deux fonctions humaines : la libido et le projet social.
 
On peut alors parler dans des termes sociologiques faciles et dire par exemple ceci : Dans une société sans projet social, capitaliste, les curseurs de la consommation libidineuse sont poussés à fond (par exemple le marché de la pornographie, mais aussi tout autre marché présenté du point de vue libidineux, un shampoing orgasmique (*), un yaourt interdit aux enfants.etc..). Sans cette configuration, la susceptibilité de foudre s'effondre. En effet, la libido ou le projet social, sont les deux voies permettant de former les projections de bonheur, par des voies différentes et complémentaires. On conclut à ceci d'intéressant que la raison pour laquelle la consommation paraît tellement nécessaire pour le bonheur aux sociétés capitalistes c'est que c'est que le projet social tendant en être éradiqué, c'est le dernier brin d'espoir de bonheur auquel se raccrocher. Si dans nos sociétés capitalistes, une personne  crie à la diminution du consumérisme, sans qu'il signale qu'il s'agit de redonner son poids au projet social pour que soient remis en marche tous les mécanismes conduisant au bonheur, et en augmenter ainsi les chances, alors cette personne sera huée et conspuée par la masse. Il en va de même du socialiste qui par manque de pédagogie, défend les valeurs sociales négativement, en posant comme ennemi à abattre la valeur consumériste. Car, pour vile que cette dernière valeur puisse être, elle n'en est pas moins, au quotidien des masses des sociétés capitalistes, la seule route pour un éventuel bonheur. Pour revenir au coup de foudre, la libido seule, peut encore, bien que de manière très déséquilibrée, assurer des possibilités de coups de foudre en entretenant les fonctions humaines qui induisent la réceptivité à la foudre. C'est-à-dire avant tout la construction d'une représentation hormonale, ou sociale.
http://thumbs.koreus.com/200710/pub-herbal-essences.jpg
(*) Shampoing Herbal Essences, produit des orgasmes d'après la publicité
 
 
 
Tout cela fait, il me semble, un pont entre sociologie pure et dure, et coup de foudre. Les mesures que la sociologie pratique permettent sans doutes d'extraire des données sur la susceptibilité de foudre au moins probable d'une population, et la précarité ou la pérennité de son état d'électrisation. Je pense sincèrement que le bonheur basé sur la consommation est précaire pour preuve en étant le besoin de renouveler sans cesses des montages publicitaires tendancieux associant l'orgasme sexuel à des produits industriels quelconques. Des produits qui sans cela, seraient le plus souvent d'une telle inutilité qu'aucun besoin humain ne pourrait justifier leur production, et encore moins à l'échelle industrielle, surtout en considérant la pollution induite. Le coupe de foudre socialiste est nettement plus pérenne. Sur la base du projet social, il se dégage l'impression d'avoir affaire à quelque chose de sain. Bien-sûr, une société bannissant la libido est également sujette à caution.
 


 
Question de la semaine 11 :
Pourquoi l'homme n'a pas de période de rut comme les autres mamnidés ?
 
Postez aussi vos questions svp. Le sujet encore loin d'être épuisé  :o


Message édité par cappa le 28-02-2009 à 19:12:02

---------------
Tester le 1er multisondage HFR ---> MULTISONDAGE.
n°17679178
Amaniak
Schnitzel, Prima!
Posté le 28-02-2009 à 19:15:36  profilanswer
 

drapal [:gaga_love]


---------------
drugs designer , flick r , 5∞px
n°17679212
boblion
Authentique CPF
Posté le 28-02-2009 à 19:22:27  profilanswer
 

On peut avoir un coup de foudre à partir d'une photo ? [:petrus75]


---------------
Mort aux z'humains, mort au z'ocial.
n°17679251
cappa
Posté le 28-02-2009 à 19:28:36  profilanswer
 

boblion a écrit :

On peut avoir un coup de foudre à partir d'une photo ? [:petrus75]


Je crois que oui. Si on admet le fait que le coup de foudre est un phénomène rapide, qu'il nécessite seulement une activation hormonale et l'éveil d'un rêve de vie sociale, alors une photo permet de réunir toutes les conditions. Par contre rester à long terme amoureux à partir d'une photo, là ça me semble très improbable.
Certains ici ont affirmé tomber amoureux d'après le regard seulement en fait (cf Baarf&al).  
 
http://pinker.wjh.harvard.edu/about/silly/Cross%20Leg%20files/x_legs3.jpghttp://media.sheknows.com/articles/woman-wintertime.jpg
Exemples de photo


Message édité par cappa le 28-02-2009 à 19:32:58

---------------
Tester le 1er multisondage HFR ---> MULTISONDAGE.
n°17679293
boblion
Authentique CPF
Posté le 28-02-2009 à 19:35:12  profilanswer
 

Sympa la photo [:mullet]
Les chaussettes ! :love:
Mais ça me donne tout sauf le coup de foudre :o

 

En fait je pense que le coup de foudre est lié pas mal au perçu qu'on a de la personne. La manière dont elle s'exprime, etc...
Je pense pas qu'une photo soit assez pour moi perso :o
Ca à l'air d'être relatif.

Message cité 1 fois
Message édité par boblion le 28-02-2009 à 19:35:51

---------------
Mort aux z'humains, mort au z'ocial.
n°17679373
cappa
Posté le 28-02-2009 à 19:48:05  profilanswer
 

boblion a écrit :

Sympa la photo [:mullet]
Les chaussettes ! :love:  
Mais ça me donne tout sauf le coup de foudre :o
 
En fait je pense que le coup de foudre est lié pas mal au perçu qu'on a de la personne. La manière dont elle s'exprime, etc...
Je pense pas qu'une photo soit assez pour moi perso :o
Ca à l'air d'être relatif.


Attention, je parle du coup de foudre comme le phénomène instantané que l'expression évoque. Est-ce que tu ne parles pas de sentiments amoureux plus profonds? Parce que tu peux tomber foudroyé d'une inconnue, après de rester amoureux ou d'aller plus loin, c'est encore l'étape suivante, non?
Pour les photos, regarde les adolescentes, elles épinglent la photo de MacGyver et bavent dessus toute la nuit :)


Message édité par cappa le 28-02-2009 à 19:58:56

---------------
Tester le 1er multisondage HFR ---> MULTISONDAGE.
n°17679419
boblion
Authentique CPF
Posté le 28-02-2009 à 19:57:43  profilanswer
 

Je parlerais plutôt d'une possibilité d'attirance sexuelle pour les photos plus haut :o


---------------
Mort aux z'humains, mort au z'ocial.
n°17679455
cappa
Posté le 28-02-2009 à 20:03:57  profilanswer
 

Tu as peut-être dépassé le stade où une photo pourrait te sensibiliser à la foudre mais dans le cas général, qu'est-ce qui te ferait exclure cette possibilité?

boblion a écrit :

Je parlerais plutôt d'une possibilité d'attirance sexuelle pour les photos plus haut :o


Je ne sais pas. La brunette au regard d'olivier espingouin , on ne voit quasiment que ses yeux.  
Je ne dis pas pour miss chaussette par contre  
 [:msaint]  
Dans tous les cas, encore une fois, le sentiment amoureux durable doit certainement réunir des conditions différentes de celles du coup de foudre. Mais le coup de foudre est tellement bref que ça me paraît impossible de la baser sur un jugement long. D'ailleurs au sondage pas mal de gens ont reconnu être plutôt coup de foudre hormonal, c'est-à-dire entre autres sensibles aux arguments charnels :) Il se peut que tu sois aussi trop exigeant pour avoir des coups de foudre facilement?

Message cité 1 fois
Message édité par cappa le 28-02-2009 à 20:08:51

---------------
Tester le 1er multisondage HFR ---> MULTISONDAGE.
mood
Publicité
Posté le   profilanswer
 

 Page :   1  2
Page Précédente

Aller à :
Ajouter une réponse
  FORUM HardWare.fr
  Discussions
  Sciences

  La science du coup de foudre

 

Sujets relatifs
Partir en vacance sur un coup de têteDes soldes qui valent vraiment le coup!
acaht voiture en ce moment : ça vaut vraiment le coup ?Question + coup de geule + focu + poéme
La science-fiction peut-elle devenir réalité ?Besoin d'un coup de main pour traduction anglais
Resident Evil Degeneration: Capcom rattrape le coup!Equivalents de Nature / Science mag focused sur l'informatique
Science de l'ingénieur: coeff d'amortissementCoup de gueule contre Eurocash
Plus de sujets relatifs à : La science du coup de foudre


Copyright © 1997-2018 Hardware.fr SARL (Signaler un contenu illicite) / Groupe LDLC / Shop HFR