Forum |  HardWare.fr | News | Articles | PC | Prix | S'identifier | S'inscrire | Shop Recherche
1608 connectés 

  FORUM HardWare.fr
  Discussions
  Musique

  TOPIC solfège et harmonie : écriture musical et enchainement d'accords

 



 Mot :   Pseudo :  
 
 Page :   1  2  3  4
Page Précédente
Auteur Sujet :

TOPIC solfège et harmonie : écriture musical et enchainement d'accords

n°1510085
Profil sup​primé
Posté le 18-11-2003 à 22:07:13  answer
 

Suite à la demande de certains je voudrais créer un TOPIC UNIQUE concernant l'écriture musical :
* solfège
* harmonie
* enchainement d'accords
 
Mettez dans ce TOPIC toutes les méthodes que vous connaissez pour écrire sois même une partition !!
merci !!!  :hello:
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
je sais qu'il y a un topic sur les pianistes hfr... mais j'ai pas trouver de solution  :sleep:  
Bon question sur l'écriture musical... qui aurait une explication claire concernant l'enchainement des accords, pourquoi on prend tel accord à tel endroit...
 
Je m'interresse surtout à la musique classique (piano) et ca m'interresse de connaitre cette technique, je sais c'est pas facile, mais je voudrais savoir quelque bases..
 
j'espère que vous m'aurez compris !!
 
 :hello:


Message édité par Profil supprimé le 19-11-2003 à 18:57:26
mood
Publicité
Posté le 18-11-2003 à 22:07:13  profilanswer
 

n°1510112
Profil sup​primé
Posté le 18-11-2003 à 22:11:02  answer
 

:)

n°1510185
Thief
Posté le 18-11-2003 à 22:22:24  profilanswer
 

Il y a pas mal de sites qui traitent de l'harmonie et justement la question que tu te poses, je vais rechercher dans mes favoris. J'ai moi meme 12 ans de piano et 8 de solfege (diplomé) mais j'aurai bien du mal a t'expliquer clairement tout ca, je pense que le mieux serait que tu mattes ces sites ou que tu remontes le topic pianiste et attendre que qqun ayant fait de l'harmonie passe par la  :??: ( et je sais qu'il y en a)
 :hello:

n°1510230
Profil sup​primé
Posté le 18-11-2003 à 22:26:30  answer
 

Thief a écrit :

Il y a pas mal de sites qui traitent de l'harmonie et justement la question que tu te poses, je vais rechercher dans mes favoris. J'ai moi meme 12 ans de piano et 8 de solfege (diplomé) mais j'aurai bien du mal a t'expliquer clairement tout ca, je pense que le mieux serait que tu mattes ces sites ou que tu remontes le topic pianiste et attendre que qqun ayant fait de l'harmonie passe par la  :??: ( et je sais qu'il y en a)
 :hello:  

ok  
merci et toi tu compose des oeuvres de piano tout seul ??
 
tu as douze ans de piano :
tu as commencé à quel age et tu joue quel morceau ?? :D  
 
Sinon oui bien sur qu'il y a des sites qui traitent des théorie musicales j'ai bien cherché avant de poster ici, mais j'ai pas trouvé sur ce que je voulais savoir  :sweat:


Message édité par Profil supprimé le 18-11-2003 à 22:29:52
n°1510236
godbout
Génial.
Posté le 18-11-2003 à 22:27:10  profilanswer
 

Ben en gros t'as des gammes.
Par exemple la gamme de DO, qui fait DO, RE, MI, FA, SOL, LA, SI.
D'après ces 7 notes, tu peux créer des accords, sachant qu'un accord c'est une fondamentale (tonique), une tierce, une quinte, donc tu obtiens les accords DO, RE mineur, MI mineur, FA, SOL, LA mineur, SI tout zarbi. Donc ces accords peuvent se jouer ensemble.
Après tu peux ajouer la 7ème à chaque accord, etc...
Pis tu transposes dans les autres tonalités.
 
Putain en fait c'est un vrai bordel :(

n°1510266
Profil sup​primé
Posté le 18-11-2003 à 22:31:18  answer
 

Godbout a écrit :

Ben en gros t'as des gammes.
Par exemple la gamme de DO, qui fait DO, RE, MI, FA, SOL, LA, SI.
D'après ces 7 notes, tu peux créer des accords, sachant qu'un accord c'est une fondamentale (tonique), une tierce, une quinte, donc tu obtiens les accords DO, RE mineur, MI mineur, FA, SOL, LA mineur, SI tout zarbi. Donc ces accords peuvent se jouer ensemble.
Après tu peux ajouer la 7ème à chaque accord, etc...
Pis tu transposes dans les autres tonalités.
 
Putain en fait c'est un vrai bordel :(


 
oui je me suis rendu compte, mais bon ca m'interresse vraiment de savoir un peu les bases  ;)  
 
tous s'apprend  :sol:

n°1510279
Thief
Posté le 18-11-2003 à 22:32:46  profilanswer
 

BreakOfDawn2004 a écrit :

ok  
merci et toi tu compose des oeuvre de piano tout seul à toi ??
 
tu as douze ans de piano :
tu as commencer à quel age et tu jour quel morceau ?? :D  
 
Sinon oui bien sur qu'il y a des sites qui traitent des théorie musical j'ai bien cherché avant de posté ici, mais j'ai pas trouvé sur ce que je voulais  :sweat:  


j'ai commencé à 7 ans au conservatoire et j'ai arreté après mon diplome de fin d'étude. Je joue un peu de tout(liszt, chopin, debussy, beethoven...).
Mais honnetement je ne me dévoue pas pour expliquer ca clairement en un post, je préfère chercher des liens  :D (surtout que le solfege c'est un peu loin  :lol: )
 
edit : un cours pas très clair sur les accords fondamentaux :
http://www.zikinf.com/skool/triades.php
progressions d'accords :
http://www.guitaresvp.com/zp1.htm


Message édité par Thief le 18-11-2003 à 22:43:51
n°1510493
Thief
Posté le 18-11-2003 à 22:53:52  profilanswer
 

Thief a écrit :


j'ai commencé à 7 ans au conservatoire et j'ai arreté après mon diplome de fin d'étude. Je joue un peu de tout(liszt, chopin, debussy, beethoven...).
Mais honnetement je ne me dévoue pas pour expliquer ca clairement en un post, je préfère chercher des liens  :D (surtout que le solfege c'est un peu loin  :lol: )
 
edit : un cours pas très clair sur les accords fondamentaux :
http://www.zikinf.com/skool/triades.php
progressions d'accords :
http://www.guitaresvp.com/zp1.htm


un pur site qui va me servir aussi:
http://membres.lycos.fr/mbaron/harmonie.htm
rarement vu un site si complet  :love:


Message édité par Thief le 18-11-2003 à 22:55:35
n°1510581
Profil sup​primé
Posté le 18-11-2003 à 23:03:09  answer
 

Thief a écrit :


un pur site qui va me servir aussi:
http://membres.lycos.fr/mbaron/harmonie.htm
rarement vu un site si complet  :love:  

oki merci  
 
merci bien je vais regardé ca en détail...
 
mais bon pour l'enchainement des accords y'a plusieur étape non ?
* d'abord y'a le musicien ou compositeur piano pax ex cherche une "mélodie" et apres il ajoute un enchainement d'accords avec cette mélodie..
 * puis enfin les basses pour la main gauche !!
 
 
 
là ou je veux en venir, la mélodie c'est l'inpiration du compositeur, mais pour les enchainements d'accords, c'est une inspiration personnel (enchainement de tel ou tel accord pour que ca sonne mieux....) oubien y'a-t-il avec ca une théorie pour l'enchainement ?
???


Message édité par Profil supprimé le 18-11-2003 à 23:05:45
n°1510785
Joe_Black
Posté le 18-11-2003 à 23:26:31  profilanswer
 

BreakOfDawn2004 a écrit :

[...]
là ou je veux en venir, la mélodie c'est l'inpiration du compositeur, mais pour les enchainements d'accords, c'est une inspiration personnel (enchainement de tel ou tel accord pour que ca sonne mieux....) oubien y'a-t-il avec ca une théorie pour l'enchainement ?
???


 
bah tu peux faire les deux...  
puis tu peux aussi faire l'inverse, depuis une suite d'accords improviser une mélodie...


Message édité par Joe_Black le 18-11-2003 à 23:27:01
mood
Publicité
Posté le 18-11-2003 à 23:26:31  profilanswer
 

n°1512014
godbout
Génial.
Posté le 19-11-2003 à 09:29:33  profilanswer
 

BreakOfDawn2004 a écrit :


 
oui je me suis rendu compte, mais bon ca m'interresse vraiment de savoir un peu les bases  ;)  
 
tous s'apprend  :sol:  


Nan mais en fait c'est le bordel à expliquer. Mais une fois que t'as compris c'est génial :)

n°1512076
tristanf
RIP Rostro
Posté le 19-11-2003 à 09:47:03  profilanswer
 

voué, c vrai que l'harmonie spa très explicable... je suis pas sur que l'écriture du piano soit la plus claire à étudiée, plutôt quatuor à cordes je pense...
 
ca pourrait être intéressant de faire un topicsolfège + harmonie/écriture nan ?


---------------
Fumer tue. Ouais. Vivre aussi
n°1512130
tristanf
RIP Rostro
Posté le 19-11-2003 à 10:00:24  profilanswer
 

En gros on peut dire qu'il y a 2 gammes, la gamme mineure et la gamme majeure, qu'elle que soit la note de départ, les écarts entre les notes ont toujours les mêmes :  
 
- gamme majeure (en partant de DO) (1 = 1 ton, 1/2 = 1/2 ton)
 
DO-1-RE-1-Mi-1/2-Fa-1-Sol-1-La-Si-1/2-DO
 
en partant de Ré on a donc
 
RE-1-Mi-1-FA#-1/2-Sol-1-La-1-Si-1-Do#-1/2-Re
 
- gamme mineure (en partant de DO) :
 
DO-1-Re-1/2-Mib-1-Fa-1-Sol-1/2-LAb-1-Sib-1-DO
 
(je vais pas parler de la gamme mineure mélodique ascendante/Descendante, ca apporte rien)
 
On peut donc écrire un morceau en choisissant une tonalité (le nom de la tonalité corrsspond à la première note de la gamme) et le mode de la gamme (mineur/majeur) correspond à la gamme utilisée (majeure-mineure).
 
A partir de ca, on peut composer en utilisant tous les accords disponibles en pensant que les accords basés sur les 1er 4èmes et 5èmes degrés de la gamme (en Do : Do, Fa, Sol) sont lesp lus importants.
 
Il "suffit" (en gros, en réalité ill y a 'autres règles, ca serait trop beau :D) d'enchainer ses accord en respectant les règles de cadences (enchainements d'accords pour faire des pauses dans le morceau) et on écrit un morceau
 
Pour écrire, soit on écrit harmoniquement (par accord : on écrit sr les x voies en même temps, donc dans une mesure à 4 temps, on commence par écrire les notes du premier temps, après celles du 2nd etc...) ou alors on écrit mélodiquement etla on écrit toute la 1ère voie, puis tt la 2nde etc...


---------------
Fumer tue. Ouais. Vivre aussi
n°1512156
tristanf
RIP Rostro
Posté le 19-11-2003 à 10:07:25  profilanswer
 

évidemment c'est valable que pour l'écriture tonale, après si on regarde les règles d'écriture modale, sérielle, dodécaphonique... ca sera pas pareille


---------------
Fumer tue. Ouais. Vivre aussi
n°1512352
_Shaft_
Fais pas chier
Posté le 19-11-2003 à 10:58:02  profilanswer
 

tristanf a écrit :

En gros on peut dire qu'il y a 2 gammes, la gamme mineure et la gamme majeure, qu'elle que soit la note de départ, les écarts entre les notes ont toujours les mêmes :  
 
- gamme majeure (en partant de DO) (1 = 1 ton, 1/2 = 1/2 ton)
 
DO-1-RE-1-Mi-1/2-Fa-1-Sol-1-La-Si-1/2-DO
 
en partant de Ré on a donc
 
RE-1-Mi-1-FA#-1/2-Sol-1-La-1-Si-1-Do#-1/2-Re
 
- gamme mineure (en partant de DO) :
 
DO-1-Re-1/2-Mib-1-Fa-1-Sol-1/2-LAb-1-Sib-1-DO
 
(je vais pas parler de la gamme mineure mélodique ascendante/Descendante, ca apporte rien)
 
On peut donc écrire un morceau en choisissant une tonalité (le nom de la tonalité corrsspond à la première note de la gamme) et le mode de la gamme (mineur/majeur) correspond à la gamme utilisée (majeure-mineure).
 
A partir de ca, on peut composer en utilisant tous les accords disponibles en pensant que les accords basés sur les 1er 4èmes et 5èmes degrés de la gamme (en Do : Do, Fa, Sol) sont lesp lus importants.
 
Il "suffit" (en gros, en réalité ill y a 'autres règles, ca serait trop beau :D) d'enchainer ses accord en respectant les règles de cadences (enchainements d'accords pour faire des pauses dans le morceau) et on écrit un morceau
 
Pour écrire, soit on écrit harmoniquement (par accord : on écrit sr les x voies en même temps, donc dans une mesure à 4 temps, on commence par écrire les notes du premier temps, après celles du 2nd etc...) ou alors on écrit mélodiquement etla on écrit toute la 1ère voie, puis tt la 2nde etc...


Ma copine m'avait expliqué ça et j'avais compris... Et là du coup je me souviens plus comment on passe d'une gamme majeure à une gamme mineure... :??: Y'a une histoire de relatif mineur d'une gamme majeure, genre faut descendre d'une tierce mineure, enfin je me rappelle plus... T'aurais pas une idée pour m'expliquer ça? :D


---------------
STFU
n°1512496
tristanf
RIP Rostro
Posté le 19-11-2003 à 11:25:23  profilanswer
 

voué, en gros, à chaque gamme majeure, corresponf une gamme relative mineure qui a les mêmes altérations à l'armure.
 
L'armure, c'est les altérations (# & b) qu'on trouve par défaut dans la gamme.
 
L'ordre des dièses est : Fa - Do - Sol - Ré - La - Mi - Si
et pour les bémols : Si - Mi - La - Ré - Sol - Do - Fa
 
L'organisation des gammes se fait part tétracorde (groupe de 4 notes consécutive, par exemple Do -ré - Mi- Fa)
Ainsi, en partant de la tonalité sans altération, Do Majeur on trouve
 


M = Majeur, m = mineur
 
Do M ==> Pas d'altération
 
Do + un tétracorde = Sol
Sol M ==> 1 #, selon l'ordre dess dièses : Fa#
Sol + un tétracorde = Ré
Ré M ==> 2 #, selon l'ordre des dièses : Fa#, Do#
Toujours par la même méthode on a ensuite
La M : 3 #, Fa#, Do#, Sol#
Mi M : 4 #
Si M : 5 #
FA# M (le FA étant diésé dans les gammes précédente, il est forcément dièse là) 6 #
et enfin,
Do# M : 7 #
 
en partant dans l'autre sens (en descendant d'un tétracorde), on trouve les gammes ayant des bémols comme armure
 
Do M
Fa M : 1 bémol : Sib
Sib M : 2 b : Si/Mi b
Mib M : 3 b : Si/Mi/La b
Lab M : 4b
Reb M : 5b
Solb M : 6b
Dob M : 7b


 
Comme dis plus haut, chaque gamme majeure a une gamme mineure lui correspondant, ayant la même armure.
 
Pour la trouver, on enlève une tierce mineure (1 ton + 1/2) à la gamme majeure :
 
Do - 1 tierce mineure : La
 
Fa - 1 tierce mineure : Ré
 
Sol - 1 tierce mineur : mi
 
ou encore
 
Sib - 1 tierce mineure : Sol
 
Ces gammes mineures et majeures auront donc une sonorité assez similaire.
 
Seul diffrence entre ces gammes, les gammes mineures ont la particularité d'avoir leur 7ème degré (la 7ème note de la gamme) altéré d'1/2 ton vers le haut
Exemple :
 


       I  II III IV V   VI VII  I
Do M : Do Ré Mi  Fa Sol La Si   Do
 
La m : La Si Do  Ré Mi  Fa Sol# La


 
On voit le Sol # altéré.
 
Cela amène une attirance du 7ème degré vers le 1er (très utile dans les morceaux)
 
Ca amène un autre problème entre le 6ème et el 7ème degré e la gamme majeure, il y a 1 ton (La Majeur 6 = Fa# 7 = Sol# selon l'armure) appelé Seconde Majeure, lorsque l'on prend la gamme mineure, il y a 1 ton 1/2 (La mineur 6 = Fa 7 = Sol# selon la règle du 7ème degré altéré et l'armure) appelé Seconde augmentée
 
Teste en chantant ou en jouant sur un instrument, c pas très beau surtout dans une mélodie... :/
 
Donc on a instauré 2 nouvelles gammes.
 
A partir de maintenant, la gamme mineure avec le 7ème degré altéré s'appelle Gamme harmonique, elle correspond à la gamme théorique
 
LEs 2 nouvelles gammes sont :
 
- gamme mélodique ascendante :
On altère aussi le 6ème degré, on agrandi donc l'écart du 5ème au 6ème degré d'1 ton, mais on diminue l'écart du 6ème au 7ème à 1 ton, c'est juste et pas moche
 
- gamme mineure descendante :
 
on enlève l'altération du 7ème degré et tt redevient normal...
 
Dans une mélodie écrite dans uen gamme mineure, on utilisera (en théorie, y a toujours des variantes) la gamme ascendante quand la mélodie monte (exemple : La,Do, Mi Fa#, Sol# La)
et la gamme descendante quand la mélodie descend (exemple La, Sol, Fa, Mi, Do, La)


---------------
Fumer tue. Ouais. Vivre aussi
n°1514057
_Shaft_
Fais pas chier
Posté le 19-11-2003 à 14:59:59  profilanswer
 

Ok merci beaucoup! :) Je vais imprimer ça et me triturer le cerveau dessus toute la soirée (faut que ça rentre :D)


---------------
STFU
n°1514177
tristanf
RIP Rostro
Posté le 19-11-2003 à 15:18:09  profilanswer
 

:lol:


---------------
Fumer tue. Ouais. Vivre aussi
n°1514343
godbout
Génial.
Posté le 19-11-2003 à 15:43:06  profilanswer
 

Le top pour apprendre, y a pas à chier, c'est la pratique, et l'écriture :jap:
Apprendre à trouver les accords sur papier, et les plaquer sur piano/gratte/harmonica, etc...

n°1514381
tristanf
RIP Rostro
Posté le 19-11-2003 à 15:48:05  profilanswer
 

:jap: m'enfin faut pas ouiblier de s'accompagner d'un bon bouquin comme la théorie de danhauser,ca peut être utile


---------------
Fumer tue. Ouais. Vivre aussi
n°1514827
tomlameche
Et pourquoi pas ?
Posté le 19-11-2003 à 16:39:48  profilanswer
 

tristanf a écrit :

:jap: m'enfin faut pas ouiblier de s'accompagner d'un bon bouquin comme la théorie de danhauser,ca peut être utile


Et faire du jazz.


---------------
Gérez votre collection de BD en ligne ! ---- Electro-jazzy song ---- Dazie Mae - jazzy/bluesy/cabaret et plus si affinité
n°1516238
Profil sup​primé
Posté le 19-11-2003 à 19:01:51  answer
 

oki merci

n°1516337
Kronos66
¯\_(ツ)_/¯
Posté le 19-11-2003 à 19:11:25  profilanswer
 

tomlameche a écrit :


Et faire du jazz.


 
la bible absolue : http://images-eu.amazon.com/images/P/2907891030.08.LZZZZZZZ.jpg


---------------
« Si un referendum avait été organisé pour l’introduction de l’euro, nous l’aurions perdu. C’était parfaitement clair. Je l’aurais perdu, et de 7 contre 3 - j’ai agi comme un dictateur » - Helmut Kohl, 2002
n°1517120
Profil sup​primé
Posté le 19-11-2003 à 21:01:49  answer
 

vous onnaissez un bon livre qui traite de l'harmonie et enchainement d'accords ?? pour musique classique surtout ? piano ?

n°1518513
Profil sup​primé
Posté le 19-11-2003 à 23:49:19  answer
 

Un accord Mineur sonne plutôt triste, mélancolique.
Un accord Majeur sonne plutôt gai, joyeux.
 
Pour passer d'un accord mineur à majeur c'est simple.
 
Un accord comprend 3 notes de base.  Ex: La Mineur
Tu as le LA, DO et MI. eh ben tu passes en majeur en changeant le DO en DO#.
 
Un type que je connaissais m'avait dis y'a longtemps :
"dans un accord mineur, tu prend la note du milieu est du rajoute un #".

n°1518610
godbout
Génial.
Posté le 20-11-2003 à 00:07:21  profilanswer
 

Ben c'est la tierce qui donne le majeur/mineur :jap:
Entre la fondamentale et la tierce il doit y avoir 2 tons pour majeur, 1 ton et demi pour mineur.
Donc effectivement, pour un La mineur -> LA + 1 ton et demi = DO
Donc le majeur, LA + 2 tons = DO#.
 
Sinon effectivement les accords mineurs sonnent tristes, très utlisés par Radiohead :D
Et avec un petit chorus ça rend encore mieux. [:aloy]

n°1518793
Kronos66
¯\_(ツ)_/¯
Posté le 20-11-2003 à 00:57:13  profilanswer
 

Godbout a écrit :

Ben c'est la tierce qui donne le majeur/mineur :jap:
Entre la fondamentale et la tierce il doit y avoir 2 tons pour majeur, 1 ton et demi pour mineur.
Donc effectivement, pour un La mineur -> LA + 1 ton et demi = DO
Donc le majeur, LA + 2 tons = DO#.
 
Sinon effectivement les accords mineurs sonnent tristes, très utlisés par Radiohead :D
Et avec un petit chorus ça rend encore mieux. [:aloy]


 
à mon avis, il faut etre plus precis en fait, parce qu'en plus des majeurs et mineurs, tu as les accord diminués et augmentés, auquel cas le fait de se baser uniquement sur la tierce pour aborder un accord induit en erreur :
mineur   : 1.5 2
majeur   : 2   1.5
diminué  : 1.5 1.5
augmenté : 2   2
le fait d'aborder les accord en considerant l'ensemble des intervalles devient particulierement important avec les accords de plus de 3 sons.
par contre dans un accord à 3 sons, et si l'on se borne aux mineurs et majeurs, alors on peut dire que chaque note a une fonction. la fondamentale est la base de l'accord, la quinte renforce cette fondamentale, et la tierce fixe alors, c'est vrai, la couleur. mais ça ne marche que pour les mineurs et majeurs.


---------------
« Si un referendum avait été organisé pour l’introduction de l’euro, nous l’aurions perdu. C’était parfaitement clair. Je l’aurais perdu, et de 7 contre 3 - j’ai agi comme un dictateur » - Helmut Kohl, 2002
n°1518872
stratocast
Posté le 20-11-2003 à 01:33:02  profilanswer
 

concernant les enchainement d'accords, il y effectivement ds enchainements typique qui sonne et qui sont propre a des style de musique. il y a surement un raison pour que ces enchainement sonne, mais je ne la connais.
 
le plus connu etant le classique I-IV-V (en chiffre romain) typique du blues.
 

n°1519171
Kronos66
¯\_(ツ)_/¯
Posté le 20-11-2003 à 07:56:37  profilanswer
 

StratoCast a écrit :

concernant les enchainement d'accords, il y effectivement ds enchainements typique qui sonne et qui sont propre a des style de musique. il y a surement un raison pour que ces enchainement sonne, mais je ne la connais.
 
le plus connu etant le classique I-IV-V (en chiffre romain) typique du blues.
 
 


 
rapidement avant de partir :  
I = stabilité
IV = moins stable
V = instable (tension)
l'idée est d'être de plus en plus instable pour revenir à la stabilité de I (resolution)
iv v i c'est la cadence parfaite


Message édité par Kronos66 le 20-11-2003 à 07:57:38

---------------
« Si un referendum avait été organisé pour l’introduction de l’euro, nous l’aurions perdu. C’était parfaitement clair. Je l’aurais perdu, et de 7 contre 3 - j’ai agi comme un dictateur » - Helmut Kohl, 2002
n°1519660
tomlameche
Et pourquoi pas ?
Posté le 20-11-2003 à 10:37:32  profilanswer
 

kronos66 a écrit :


 
rapidement avant de partir :  
I = stabilité
IV = moins stable
V = instable (tension)
l'idée est d'être de plus en plus instable pour revenir à la stabilité de I (resolution)
iv v i c'est la cadence parfaite


Ajoutons à cela la cadence typique jazz :
II, V, I
En fait on a la même chose qu'un iv v i, mais on subsitut le iv par un ii, ces deux accords ont le même role, des notes très proches ( si je joue un rém et que je lui ajoute sa 7ième, j'ai dans mon accord les notes d'un fa majeur ).
On peut encore légèrement modifier la cadence comme ça
vi, ii, v, i
Je dirais encore une fois qu'ici le vi et ii sont 2 substitution du iv de la cadence classique.
Exemple pratique :
Lam7, Rem7, Sol7, Domaj7
De manière général, on peut ecrire une multitude d'enchainement en partant de la cadence de base et en jouant avec des substitutions.  
 
( m'enfin je suis pas spécialiste, c'est juste ce que j'en ai compris )


---------------
Gérez votre collection de BD en ligne ! ---- Electro-jazzy song ---- Dazie Mae - jazzy/bluesy/cabaret et plus si affinité
n°1519824
tristanf
RIP Rostro
Posté le 20-11-2003 à 11:07:00  profilanswer
 

kronos > Euh nan, spa forcément la cadence parfaite, celle que tu donnes peut être imparfaite aussi. Et une cadence parfaite peut (et on en trouve souvent) aussi avoir cette enchainement :
II V I ou VI V I
 
Tiens je vas faire un pti topo.
 
Les Intervalles
 
Rapide passage sur les intervalles.
 
Un intervalle est un écart entre 2 notes.
Exemples :
Do - Ré
Fa# - Si
 
Ces intervalles peuvent être soient harmoniques ( notes jouées en même temps) soit mélodique ( notes jouées l'une après l'autre).
 
Ces intervalles sont définis par un nom et une qualification


Les noms :    Les abréviations
 
[*]Seconde    2nde
[*]Tierce     3ce
[*]Quarte     4te
[*]Quinte     5te
[*]Sixte      6te
[*]Septième   7me
[*]Octave     8ve
(Unison aussi, mais ce n'est pas vraiment un intervalle, ou alors, un intervalle nul puisqu'il correspond au jeu de la même note,  à la même hauteur, par deux voies différentes (par exemple : sol 2nde ligne de clé de sol joué par le 1er et le 2nd violon d'un quatuor à cordes))
 
Il existe aussi des intervalles qu'on appelle "redoublés" qui correspondent à la superposition d'un intervalle x avec  ou plusieurs octave.
Ils sont nommés au féminim par leur rang :
[*]neuvième
[*]dizième
[*]onzième etc...


 
Les qualifications
 
Elles sont au nombres de 5 ou 6 selon les intervalles, dont 2 très peu utilisés : (par ordre de grandeur de l'intervalle)
 
pour les secondes, tierces, sixtes et septièmes (ainsi que leurs correspondances redoublées) :
sur-diminué (peu usité)
diminué
mineur
majeur
augmenté
sur-augmenté (peu usité)
 
et pour les quartes, quintes et octaves (ainsi que leurs correspondances redoublées)
 
sur-diminué (peu usité)
diminué
juste
augmenté
sur-augmenté (peu usité)
 
Pour trouv le nom d'un intervalle, il suffit de compter le nombre de notes consécutives qu'il contient :
la - si = 2 notes consécutives (la - si) = seconde
la - ré = 4 notes consécutives (la - si - do - ré) = quarte
 
Pour leur qualification, ce n'est pas tellement plus compliqué, il faut justele retenir par coeur (on n'y fait plus attention après, ca vient tt seul) :
la seconde et la tierce majeure, sont uniquemen composés de ton entier ; la - do#, ré - mi
 
la quarte, la quinte justes, la sixte et la septième majeures, sont coposés de x tons (nombre de notes consécutives dan l'intervalles - 2 = 7ème = 5 tons) et d'1/2 ton diatonique (1/2 ton diatonique = do# ré, mi-fa mais pas fa - fa# ou mib - mi, ce sont des 1/2 tons chromatiques) :
la - ré 4te juste
la sol 7me majeure
 
enfin l'octave jsute est composé de 6 tons et 2 1/2 diatoniques :
La - La (La-1-Si-1/2-Do-1-Ré-1-Mi-1/2-Fa-1-Sol-1-La)
Facile à reconnaitre, une octave est juste lorsque ses deux notes ont les mêmes altérations : La - LA, Sib - Sib, Fa# - Fa#
 
Lorsqu'on ajoute 1/2 ton chromatique à un intervalle juste (au dessus ou en dessous) il devient augmenté.
Lorsqu'on enlève 1/2 tons chromatique à un intervalle juste, il devient diminué.
 
Lorsqu'on ajoute 1/2 ton chromatique à un intervalle majeur, il devient augmenté.
L'orsqu'on enlève 1/2 ton chromatique à un intervalle majeur, il devient mineur.
Lorsqu'on enlève 1/2 ton chromatique à un intervalle mineur, il devient diminué.
 
 
On en arrive automatiquement aux acords
 
 
Les Accords
 
Qu'est-ce qu'un accord ?
Définition de la Théorie de la musique de Danhauser :
On nomme accord tout ensemble de sons entendus simultanément pouveant donner lieu à une perception globale identifiable.
A défaut d'identification possible, on ne parle pas d'accord maid d'agrégat sonore.
 
 
Exemple :
 
La Do Mi = Accord, il est "chiffrable" comme on le vera après
Lab Re# Solb = agrégat, il n'est pas chiffrable.  
 
Une règle simple pour les accord est qu'ils sont tous des supperpositions de x tierces.
 
Les accord de 3 sons
 
On commence donc par les plus simples et les plus utilisés.
 
Les accords de 3 tons peuvent avoir plusieurs positions, qu'on appelle état fondamental, et renversements.
 
Etat fondamental :
 
L'état fondamental d'un accord est la position de base, avec la tonique de l'accord (premier degré de la gamme correspondant à l'accord) à la basse :
Accord de Do M à l'état fondamental : Do - Mi - Sol
Accord de La m à l'état fondamental : La - Do - Mi
 
Le 1er renversement :  
 
LE premier renversement consiste à faire passer la b tonique de l'accord en 3ème place, c'est donc la 1ère tierce qui arrive à la basse :
1er renversement de Do M : Mi - Sol -Do
1er renversement de La m : Do - Mi - La
 
Le 2nd renversement :
 
LE second renversement consite a reproduire la même opération sur le 1er renversement, la basse pas en haut de l'accord, la nouvelle base est donc la 2nd tierce de l'acord fondamentale :
2nd renversement de Do M : Sol - Do - Mi
2nd renversement de La m : Mi - La - Do
 
 
 
La nature :
 
Un accord à plusiers nature selon le type de tierce qu'il comporte :
 
Accord diminué : superposition de 3ces mineures : La - Do - Mib
Do - Mib - Solb
 
Accord mineur : superposition d'une 3ce mineure et d'une 3ce majeure : La - Do - Mi, Do - Mib - Sol.
 
Accord majeur : superposition d'une tierce majeure et d'ne tierce mineure : La - Do# - Mi, Do - Mi - Sol
 
Accord augmenté : superposition de tierces majeures : La - Do# - Mi#, Do - Mi - Sol#
 
 
Les chiffrages :
 
Le chiffrage d'un accord est l'indication du renversement de l'accord :
Accord majeurs et mineurs ( on fera la différence par rapport à l'armure de la partition)
 
5 = état fondamental = accord de quinte
 
6 = 1er renversement = accord de sixte
 
6
4 = 2nd renversement = accord de sixte et quarte (ou de quarte et sixte, ca change pas grand chose :o )
 
Lorsqu'un accord est modifié par ajout d'altération (#, b et bécarre) on modifie le chiffrage en conséquence :
(petite précision, quand il y a juste une altération et aucun chiffre, cette altération compte pour la 1ère tierce (dans do - mi - sol, le mi) et on a forcément un accord de quinte)
 
Autre précision, ces chiffrages ne sont valables que quand il y a une altération accidentelle (altération n'étant pas àç l'armure) sinon, ils ne sont pas utilisés, par exmple en Do mineur, Do - Mib - Sol era chiffré 5 car le Mib est à l'armure (Do m = sib, mib)
 
LE chiffrage d'un accord permet (en complément du degré) de définir entièrement un accord :
 
On est dan un morceau en Do majeur et on lit :  
 
5
Ré (note ecrite sur la partition)
II
 
L'accord est situé sur le 2nd degré de la gamme (Ré puisqu'on est en do) et il est à l'tat fondamental : Ré - Fa - La (on voit donc qu'l est mineur puisque le Fa n'est pas # en Do M)
 
6
4
Do
IV
 
L'accord est situé sur le 4ème degré de la gamme (Fa) et il est à l'état de 2nd renversement, on aura donc un Do à la basse : Do - Fa - La
 
Bien entendu dans une partition ou il y a des accords de guitare, les renversements ne sont pas pris en comptes, d'ou le non-affichage des degrés et des renversements, mais une écriture compatible avec toutes les tonalités.
 
Les accords de 4 sons
 
Les accords de 4 sons correspondent au rajout d'une tierces au dessus d'un accord de 3 sons. (soit une 7ème par rapport à la tonique de l'accord : Do - Mi - Sol - Si entreDo - et Si , une 7ème)
 
LEs accords de 4 son son au nombre de 7 dont 4 utilisés.
 
Ses 4 utilisés sont :
Septième de dominante
septième mineure
septième mineure et qunte diminuée
septième majeure
 
On ne s'ocuppera que de la 7ème de dominante, qui est très utiliser en blues/jazz.
 
Son nom vient de 1) le fait qu'il y ait une 7ème dans l'accord et 2) du fait qu'il ne se trouve que sur le Vème degré de la gamme (dans un morceau en Do M on ne le trouvera que sur le Sol à l'état fondamental, ou sur le si, le ré, le fa selon les renversements)
 
La tierce ajoutée dans un accord de 7ème de dominante est une tierce mineure.
 
Donc accord de 7ème de dominante dont la tonique est do : Do - Mi - Sol Sib
 
Les chiffrages :
 
Etat fondamental :
7
+ (le + indique que la sensible (7ème degré dela gamme) est au niveau de la quinte, ce chiffrage est une convention, même s'il n'est pas forcément très logique)
Accord de septième de dominante :
Exemple (en Do M) Sol - Si - Ré - Fa
 
Les renversement sont :
 
1er renversement :
6
5/ (je met un / a coté, en réalité il raye le 5)
accord de sixte et de quinte diminuée :
Exemple : (toujours en Do M) Si - ré - Fa - Sol
 
2nd renversement :
+6 (le + indique donc que la sensible est sur la sixte)
Accord de sixte sensible
Exemple : Ré - Fa - Sol - Sib
 
3ème renversement :
+4
Accord de quarte sensible plus connu sous le nom de triton
 
Exemple Fa - Sol - Sib - Re
 
[:icon4]cet accord n'est que très peu utilisé a cause de la 4te augmenté (Fa - Sib) qui comporte 3 tons (d'ou le "triton" ) et qui extrèmement moche, cet accord, à une époque (ou vous n'étiez pas nés :D) était considéré comme "l'accord du diable" ou "le diable en musique" [:icon4]
 
On en arrive aux cadences :
 
Cadences
 
LEs cadences sont des enchainements d'accorts importants dans un morceau.
 
Il y en a 7 :
 

  • Cadence parfaite
  • 1/2 cadence
  • Cadence Imparfaite
  • Cadence rompue
  • Cadence évitée
  • Cadence plagale
  • Cadence picarde


La 1/2 cadence est l'enchainement du I et du V degré de la tonalité courante, souvent précédé d'un IV ou d'un II, cette cadence à un effet de pause, e appelle forcément une suite.
 
LA cadence parfaite est l'enchainement V - I souvent précédé d'un II, IV ou VI qui a un effet conclusif sur le morceau.
[:icon4]Les accord V et I doivent obligatoirement être à l'étzt fondamental dans cette cadence[:icon4]
La Cadence imparfaite est une cadence parfaite, dont au moins un des accords V et I est renversé.
Cela amène un effet moins conclusif et est donc utilisé lorsqu'on veut faire une pause dans un morceau mais qu'il n'est pas fini.
 
La cadence rompue est une cadence parfaite dont on a remplacé l'accord I pa un VI degrée, cela amène un vééritable effet de surprise qui pour certains peut choqué et paraitre moche.
 
La cadence évitée est une cadence rompue qui en fait amène à une autre tonalité.
Exemple en Do :
 Fa Sol La
 IV V   VI de Do mais en fait I de La M
 
LA cadence picarde est une cadence parfaite dans une tonalité mineure dont on a remplacé l'accord I par son homonyme Majeur
PAr exemple, morceau en Do mineur, cadence finale en Do Majeur.
 
Enfin, la cadence plagiale, le plus souvent situé après une cadence parfaite, porlonge le morceau en insistant sur la tonique.
C'est un enchainement d'accords I et IV se termiannt sur un I à l'état fondamental.
 
Bien entendu ses cadences peuvent toutes être varriées par l'insertion de notes supplémentaires, néanmoins, elles auront toujorus cette base-là.
¨
Pour varier un peu plus la musique, on utilise des modulations.
 
LEs modulations
 
La modulation est un changement de tonalité au cours d'un morceau.
 
On peut classés les modulations en 4 groupes:
 

  • Les tonalités principales :

Un morceau n'es pas obligé être figé sur une tonalité, il est courant de trouvé des morceaux commencant en Do M, puis se terminant en Do m par exemple.
Ces tonalités sont des tonalités affirmés par les cadences qu'on y trouve forcément.
 

  • Les tonalités passagères :

Ce sont des tonalités par lesquelles on passe sans faire de cadences.
 

  • Les modulation passagères :

C'est un changement de tonalité dans une tonalité principale sur un court temps avec une cadence avant le retour dans la tonalité pincipale
 

  • Les accords d'emprunt :

La, ce sontdes changements de tonalité sur 1 accord seulement.
 
Les tonalités principales d'un morceau peuvent être n'importe lesquelles.
Par contre, les modulations passagères ne se font que dans les ton voisins
Un ton voisin est une tonalité possédant une altération d'écart seulement avec la tonalité principale, ou leurs relatifs mineurs.
Exemples :
 
Tonalité principale : Do Majeur (pas d'altération à l'armure)
 
Ton voisins : (ton majeurs) Fa M (1b), Sol M (1#)
Ton voisins : (relatifs mineurs) La m (relatif Do M), Re m (Fa M) et Mi m (Sol M)
 
Voilà, avec tt ca on peut déjà faire pas mal de choses :D


---------------
Fumer tue. Ouais. Vivre aussi
n°1519843
tristanf
RIP Rostro
Posté le 20-11-2003 à 11:09:28  profilanswer
 

tomlameche > nan, faut surtout pas comencer par le jazz, le jazz, c'est mien, mais c'est la musique la plus dure à apprendre à composer, vaut mieux commencer par le pop/rock de base qui untilise une structure alégée de la musique classique, ensuite, la musique classique et enfin le jazz
 
tomlameche encore :D > la cadence II V I est aussi courante en musique classique, c'est une variante de la cadence parfaite IV V I.


---------------
Fumer tue. Ouais. Vivre aussi
n°1520448
Profil sup​primé
Posté le 20-11-2003 à 12:31:19  answer
 

tristanf > toi qui à l'air de t'y connaitre un peu, explique moi comment jouer les commas???

n°1520503
tristanf
RIP Rostro
Posté le 20-11-2003 à 12:42:56  profilanswer
 

yu fais quoi comme instrument ? pasque les commas, ne sont entendus que sur un vilon/alto/violoncelle/contrebasse
en gros, un ton est divisé en 9 commas, u ndemi-ton chromatique (dob - do, la - la#, Re - Reb) contient 4 commas, un demi-ton diatonique (do - reb, mib - re) en contient 5.
 
Tous les instruments typés clavier (claviers, claviers de percussions (xylophones...), guitares et dérivés, vents) sont dit à "clavier tempéré" et ont la même note pour do# et reb par exemple, les seules instruments qui peuvent faire la différence au jeu sont les cordes frottés car les notes ne sont pas figées (pas de barrettes comme les guitares).
 
De tt façon, la différence est très minime et il faut avoir une oreille très éduquée pour pouvoir entendre la différence.
 
PAr contre, va pas dire à un compisiteur de musique contemporaine, genre boulez, qui utilise bcp de cordes que un do # et un reb, c^'est la même chose, pasque lui il fait souvent la différence.


---------------
Fumer tue. Ouais. Vivre aussi
n°1521040
tomlameche
Et pourquoi pas ?
Posté le 20-11-2003 à 13:55:38  profilanswer
 

tristanf a écrit :

tomlameche > nan, faut surtout pas comencer par le jazz, le jazz, c'est mien, mais c'est la musique la plus dure à apprendre à composer, vaut mieux commencer par le pop/rock de base qui untilise une structure alégée de la musique classique, ensuite, la musique classique et enfin le jazz
 
tomlameche encore :D > la cadence II V I est aussi courante en musique classique, c'est une variante de la cadence parfaite IV V I.


Bah je ne connais que la théorie musicale du jazz  [:spamafote]  
(m'enfin justes les bases, gammes, modes, substitutions )  
J'ai toujours pensé que si on s'interesse aux accords, il n'y a vraiment que dans le jazz où on travail beaucoup dessus, d'où ma remarque. ( pis surtout j'y connais pas grand chose en classique je suis juste un improvisateur qui fait croire qu'il est capable de penser ce qu'il joue  :D )


---------------
Gérez votre collection de BD en ligne ! ---- Electro-jazzy song ---- Dazie Mae - jazzy/bluesy/cabaret et plus si affinité
n°1521066
morgoth1
Agathe ze Céleste powah§§§
Posté le 20-11-2003 à 13:58:19  profilanswer
 

[:drap]
 
Tout ça m'interesse. Ce topic devrait être classé patrimoine de la culture musicale :jap:


---------------
Profil Steam | Envie de faire un ptit cadeau original ? C'est par ici ! | Profil G+
n°1521458
Profil sup​primé
Posté le 20-11-2003 à 14:46:52  answer
 

Quelle joie !!!
 moi aussi ca m'interresse tous ca  :)  
 
 
vous êtes tous sympa  :love:  
 
postez encore !!!

n°1521551
instantdha​rma
Ailleurs c'est ici
Posté le 20-11-2003 à 14:59:52  profilanswer
 

Salut
Pour des bases bien faites et pour pas cher (moins de 20 euros les 2 je pense), 2 bouquins :
Théorie De la Musique de Danhauser (ya pas mieux).
que sais-je ? le solfège.


---------------
di. / www.diredaredare.org - Ailes de la ville
n°1522159
Profil sup​primé
Posté le 20-11-2003 à 16:49:27  answer
 

tristanf >je suis prof de batterie.
 
Mais je joue aussi de la guitare, de la basse, du clavier et un peu de bombarde. J'ai tout appris tout seul ces derniers.
 
J'avais vu sur un site très bien fait d'ailleurs les commas que je ne connaissais pas et je me demandais comment on pouvait les jouer.
 
Donc sur une basse ou une guitare fretless on peut les jouer aussi. Même si c'est difficile.


Message édité par Profil supprimé le 20-11-2003 à 16:50:03
n°1524580
Kronos66
¯\_(ツ)_/¯
Posté le 20-11-2003 à 22:32:19  profilanswer
 

tristanf a écrit :

kronos > Euh nan, spa forcément la cadence parfaite, celle que tu donnes peut être imparfaite aussi. Et une cadence parfaite peut (et on en trouve souvent) aussi avoir cette enchainement :
II V I ou VI V I
 


 
oui c'est vrai en fait la cadence parfaite c'est le concept pastropstable-instable-stable :jap:
je pense qu'il faut preciser aussi que le concept des tension-resolution ne s'applique pas qu'aux accords, mais aussi aux notes. par exemple dans la gamme majeure de Do, on a :
-Do, Mi et Sol (I III V) qui sont des notes qui "attirent", c'est à dire que toutes les notes tendent à s'y resoudre avec plus ou moins de force, ça depend si on s'en est ecarté d'un ton, auquel cas le "magnetisme" est assez fort (Re et La dans l'exemple, soit II et IV), ou si on s'en ecarte d'un demi ton, et dans ce cas le "magnetisme" est fort (Fa et Si, IV et VII)
pour voir cette theorie dans la pratique, il suffit de prendre sa guitare et de faire un VII-I (un bend par exemple)
autre exemple de resolution en cascade : II va se resoudre sur V qui etant lui meme instable doit aller se resoudre sur I, et on retrouve alors grossierement le meme principe que pour la cadence.


---------------
« Si un referendum avait été organisé pour l’introduction de l’euro, nous l’aurions perdu. C’était parfaitement clair. Je l’aurais perdu, et de 7 contre 3 - j’ai agi comme un dictateur » - Helmut Kohl, 2002
mood
Publicité
Posté le   profilanswer
 

 Page :   1  2  3  4
Page Précédente

Aller à :
Ajouter une réponse
  FORUM HardWare.fr
  Discussions
  Musique

  TOPIC solfège et harmonie : écriture musical et enchainement d'accords

 

Sujets relatifs
Cherche Personne qui connait accords et solo de chanson corses :)Ecriture SMS, meme SFR en est victime
Logiciel pour clavier/piano qui donne les accords[Quizz Musical] Trouverez-vous les titres / auteurs de ces extraits ?
Droit de demande de sauvegarde à un éditeur ( CD Musical )FILM musical : pour vous quel est le meilleur ???
Forme de politesse sur l'écriture d'un mot...faut il absolument connaitre le solfege pour bien joué de la gratt ??
un guitariste avec une bonne oreille, pour identifier des accords :)la musique: le solfège c'est trop compliqué!
Plus de sujets relatifs à : TOPIC solfège et harmonie : écriture musical et enchainement d'accords


Copyright © 1997-2018 Hardware.fr SARL (Signaler un contenu illicite / Données personnelles) / Groupe LDLC / Shop HFR