Forum |  HardWare.fr | News | Articles | PC | Prix | S'identifier | S'inscrire | Aide | Shop Recherche
614 connectés 

  FORUM HardWare.fr
  Discussions
  Cinéma

  Le culte du super hero dans Kill Bill 2

 


 

Classez-vous Kill Bill dans la catégorie :


 
3.3 %
     1 vote
1.  Manga
 
 
13.3 %
 4 votes
2.  Comics
 
 
20.0 %
 6 votes
3.  Films chinois style Hong Kong
 
 
43.3 %
 13 votes
4.  Hybride, inclassable
 
 
20.0 %
 6 votes
5.  Space Opera, la force, Obi etc...
 

Total : 30 votes (0 vote blanc)
Ce sondage est clos, vous ne pouvez plus voter
 Mot :   Pseudo :  
 
 Page :   1  2
Page Précédente
Auteur Sujet :

Le culte du super hero dans Kill Bill 2

n°17410433
cappa
Posté le 01-02-2009 à 18:27:47  profilanswer
 

http://i44.tinypic.com/2yzht7m.gif
 
Ce résumé ne concerne que l'épilogue de Kill Bill. La quantité de spoiler est modérée par rapport à l'intrigue générale puisqu'on va faire un zoom sur le discours concernant le super-hero. Je ne saurai trop recommander de voir le film avant quand même, par précaution.
http://i39.tinypic.com/b3ork4.gif
A la fin des 2 épisodes dans Kill Bill 2, Bill discute au bar un verre à la main avec Beatrix plus ou moins tranquillement assise sur le canapé. C'est presque le dénouement, il y a une enfant, et on se rend bien compte de ce qui est à peu près évident dès le 1er chapitre, le film est un film pour bonne femme. J'entends par là qu'on ne peut pas s'identifier au héros dans le cas contraire. Plus difficile sinon de s'émouvoir devant un test de grossesse (scène de la tueuse à gage chinoise) ou devant  la photo de Béatrice à Paris tirée de la scène de la chambre à couchée avec la gosse.
http://i44.tinypic.com/2m7g9ki.png
Mais ce n'est pas ce qui compte le plus. Le dénouement dans les films de Tarantino est l'occasion pour lui de s'expliquer. Il le fait par exemple allègrement dans Pulp Fiction ou Born a Killer. Je ne me souviens plus s'il y a des serpents dans Pulp Fiction, faudra qu'on me prête le DVD :/
Ce qui est intéressant ici pendant l'explication de texte, c'est que Tarantino dénie la référence au Manga et se place explicitement sur le plan du Comics.  C'est un premier fait paradoxal étant donné l'usage abondant du sabre et autres chinoiseries tout au long du film. Il reste que les codes visuels transposés de la bande dessinée à l'écran cinéma, sont au fond assez américains. En tout cas ils font Comics des années 30. Il y a donc une référence au manga mais superficielle. Voilà maintenant comment Tarantino - dans la bouche de Bill- situe son Comics cinématographique dans la mythologie du Super-Hero.
http://i43.tinypic.com/5alt8h.gif
http://i39.tinypic.com/120jk3q.gif
A défaut d'extrait audio, on ne pourra pas imiter Béa et écouter bien sagement Bill bien confortablement ancré dans le sofa. Il faudra se pencher pour lire la retranscription à la ponctuation hasardeuse qui suit :
 

Citation :

http://i43.tinypic.com/9u658j.gif
Comme tu le sais (il s'adresse à la plantureuse Uma) - la bande dessinée est une de mes passions.- Rires (non je plaisante)
Surtout les BD de super heros.-  Je trouve toute la mythologie entourant les super heros,- tout à fait fascinante.-  
Prenons mon super hero préféré :- Superman.- C'est loin d'être une bonne BD- ce n'est pas génialement bien dessiné.-  
 
Mais la mythologie – la mythologie est non seulement novatrice,- elle est unique.-
Une des bases de l'univers des super hero par excellence c'est qu'il y a le super hero,- et il y a son alter ego :-
Batman est en fait Bruce Wayne.- Spiderman est en fait Peter Parker.- Quand ce personnage se réveille le matin,- il est Peter Parker.- Il doit enfiler un costume pour devenir Spiderman.-  Et c'est sur cette notion spécifique là que Superman se distingue des autres.- Superman n'est jamais devenu Superman,- il est venu au monde Superman.- Lorsque Superman se lève le matin,- il est Superman.- Et son alter ego est Clark Kent/-
Sa tenue avec le gros « § » rouge,- c'est la couverture dans laquelle il était enveloppé  étant bébé lorsque les Kent l'ont découvert.- Ce sont ses vêtements.-
Ce que Kent porte,- les lunettes,- le complet veston,- ça,- c'est le costume.-
C'est le costume que Superman porte dans le but de se mêler à nous.-  
Kent est le regard que Superman porte sur nous.-
Et quels sont les traits de caractère de Clark Kent ?-
Il est froussard.- Il doute de lui-même /- Il est faible.-
C'est la critique que Superman fait de l'ensemble du genre humain (NdR : en l'occurence celui-ci s'arrête aux frontière des USA dans les Comics).-  
http://i39.tinypic.com/2urmjw2.gif


Message édité par cappa le 02-02-2010 à 15:33:17

---------------
Tester le 1er multisondage HFR ---> MULTISONDAGE.
mood
Publicité
Posté le 01-02-2009 à 18:27:47  profilanswer
 

n°17410521
moonboots
Posté le 01-02-2009 à 18:36:45  profilanswer
 

Super - Héros  [:cbrs]

 

Bon mais que veux-tu développer dans ton topic ? Ma première réaction, mais je suis peut-être hors-sujet, est de dire que les BD de DC comics (notamment Superman et Batman) sont bien moins intéressantes que celles de Marvel, autant du point de vue scénaristique que graphique. Dommage parce que Batman a un énorme potentiel visuel, et je pense que Marvel, à la belle époque, en aurait fait quelques chose d'incroyable. Je ne sais pas si les Batman de Miller, ou les dernières adaptations ciné ont rattrapé le coup.

Message cité 1 fois
Message édité par moonboots le 01-02-2009 à 18:37:00
n°17410601
cappa
Posté le 01-02-2009 à 18:43:21  profilanswer
 

moonboots a écrit :

Super - Héros  [:cbrs]  
 
Bon mais que veux-tu développer dans ton topic ? Ma première réaction, mais je suis peut-être hors-sujet, est de dire que les BD de DC comics (notamment Superman et Batman) sont bien moins intéressantes que celles de Marvel, autant du point de vue scénaristique que graphique. Dommage parce que Batman a un énorme potentiel visuel, et je pense que Marvel, à la belle époque, en aurait fait quelques chose d'incroyable. Je ne sais pas si les Batman de Miller, ou les dernières adaptations ciné ont rattrapé le coup.


Super Hero en américain dans le texte  ;)  
Ce topic complète celui sur Unbreakable. J'essaye d'étoffer la thématique des films se référant explicitement au mythe du super héros (en français dans le texte :)). Là je n'ai pas eu le temps d'étayer pour Kill Bill, avec Tarantino y en a de partout.
Je suis assez d'accord avec toi sur les Marvel, ils sont de meilleur qualité. Mais en tant que série, on s'attache plus à un personnage à fort potentiel (le long terme gomme les bavures) qu'à une série bien faite mais courte ou sans suite. De ce point de vue je considère Batman comme une réussite, il avait une vision plus en accord avec le monde d'aujourd'hui, les rues gluantes de Gotham city, ça le fait bien.
http://host.trivialbeing.org/up/tdk-mar26-batman-bw-gotham-times.jpg
 
Dans Kill Bill, Beatrix est comparée explicitement à Superman, dans la fin du dialogue que je n'ai pas eu le temps de retranscrire.


Message édité par cappa le 01-02-2009 à 18:46:16

---------------
Tester le 1er multisondage HFR ---> MULTISONDAGE.
n°17410621
moonboots
Posté le 01-02-2009 à 18:45:14  profilanswer
 

Je n'ai pas vu Kill Bill mais je ne pense pas qu'il s'agisse d'un film de super-héros, si c'est par là que tu veux aller.
Pour Batman, je pense que plus le temps passe, plus il se "marvelise". Je pense aux Marvel des années 70 et début 80, parce qu'ensuite je pense que l'esprit s'est perdu.

Message cité 1 fois
Message édité par moonboots le 01-02-2009 à 18:46:24
n°17410636
cappa
Posté le 01-02-2009 à 18:47:31  profilanswer
 

moonboots a écrit :

Je n'ai pas vu Kill Bill mais je ne pense pas qu'il s'agisse d'un film de super-héros, si c'est par là que tu veux aller.
Pour Batman, je pense que plus le temps passe, plus il se "marvelise". Je pense aux Marvel des années 70 et début 80, parce qu'ensuite je pense que l'esprit s'est perdu.


Justement si, c'est ça qui est étonnant. Et on l'apprend à la fin. Kill Bill ressemble un peu à un manga, on s'y découpe au sabre. En fait on apprend à la fin que Tarantino y voyait un comics sur le mode de Superman.
 
Pour en revenir aussi à Batman, l'esprit s'est perdu, c'est clair. Mais ça c'est le fait qu'il rapporte assez de sous sans que les réalisateurs aient besoin d'y mettre toute la passion. Bien dommage en effet.


Message édité par cappa le 01-02-2009 à 18:48:43

---------------
Tester le 1er multisondage HFR ---> MULTISONDAGE.
n°17410637
moonboots
Posté le 01-02-2009 à 18:47:37  profilanswer
 

Mais il faudrait s'entendre sur une définition du super-héros. Je pense que pour commencer, il a des superpouvoirs.

n°17410657
cappa
Posté le 01-02-2009 à 18:50:09  profilanswer
 

moonboots a écrit :

Mais il faudrait s'entendre sur une définition du super-héros. Je pense que pour commencer, il a des superpouvoirs.


Quand on voit Beatrix de Kill Bill, son pouvoir c'est l'instinct de tuer. Tarantino ne fait que développer ici son thème favori, si tu as vu Tueur né?


---------------
Tester le 1er multisondage HFR ---> MULTISONDAGE.
n°17410673
moonboots
Posté le 01-02-2009 à 18:51:55  profilanswer
 

Tueurs Nés est un film d'Oliver Stone, et ce que tu me décris n'est pas un super pouvoir !  :o

n°17410727
cappa
Posté le 01-02-2009 à 18:57:23  profilanswer
 

moonboots a écrit :

Tueurs Nés est un film d'Oliver Stone, et ce que tu me décris n'est pas un super pouvoir !  :o


C'est pas de Tarantino?  
Bon une seconde je vais aller vérifier.  
Sinon en fait dans l'explication de Bill à la fin de Kill Bill, il attribue bel et bien l'instinct de tuer comme super pouvoir. J'étofferai ce point en faisant la transcription mais ce soir je pourrais pas trop tarder .
 
Ah j'ai ça qui me rassure :

Citation :

Source Allociné
La mouture de base de Tueurs nés est l'oeuvre de Quentin Tarantino


Citation :

Wikipedia
Le scénario original est en fait l’œuvre de Quentin Tarantino. Les dialogues qu’il rédigea ont été respectés quasiment mot pour mot par Oliver Stone mais ce dernier, aidé de Richard Rutowski et de David Veloz, modifia en profondeur la production initiale du réalisateur de Pulp Fiction et ce, en recentrant le sujet du film sur les deux tueurs en série tout en donnant un rôle très important aux médias par l’intermédiaire du journaliste Wayne Gale (Robert Downey Jr.). Tarantino, insatisfait de la version de son script revisitée par Oliver Stone, renia publiquement la paternité du scénario final[réf. souhaitée]. Il demanda en conséquence de retirer des crédits son nom en tant que scénariste du film mais de ne mentionner seulement son implication dans la création de l’histoire originale.


Message édité par cappa le 01-02-2009 à 19:00:08

---------------
Tester le 1er multisondage HFR ---> MULTISONDAGE.
n°17410752
VPS
Posté le 01-02-2009 à 18:59:59  profilanswer
 

moonboots a écrit :

Tueurs Nés est un film d'Oliver Stone, et ce que tu me décris n'est pas un super pouvoir !  :o


...
 
Tueurs nés est réalisé par Oliver Stone mais écrit par Tarantino ...

mood
Publicité
Posté le 01-02-2009 à 18:59:59  profilanswer
 

n°17410755
cappa
Posté le 01-02-2009 à 19:00:21  profilanswer
 

VPS a écrit :


...
 
Tueurs nés est réalisé par Oliver Stone mais écrit par Tarantino ...


exact :jap:


---------------
Tester le 1er multisondage HFR ---> MULTISONDAGE.
n°17410799
moonboots
Posté le 01-02-2009 à 19:04:32  profilanswer
 

Bon en fait ton topic porte sur la nature super-héroïque de l'héroïne de Kill Bill ? Je ne saurais pas me prononcer.

n°17410848
cappa
Posté le 01-02-2009 à 19:07:17  profilanswer
 

moonboots a écrit :

Bon en fait ton topic porte sur la nature super-héroïque de l'héroïne de Kill Bill ? Je ne saurais pas me prononcer.


En fait le film est une parodie de comics, un peu comme le 1er Hulk. Ceci dit dans Kill Bill1 on jurerai que Tarantino a été séduit par le pur manga nippon. Il n'en est rien, comme toute son oeuvre, il reste attaché aux mythes US, dont la fascination de l'instinct de tuer fait partie. Les serial killer ont fait l'objet d'un débat aux US qui leur attribuait un tel instinct naturel. En Europe on trouverait ça limite.


---------------
Tester le 1er multisondage HFR ---> MULTISONDAGE.
n°17410900
naheu
Posté le 01-02-2009 à 19:11:13  profilanswer
 

moonboots a écrit :

Mais il faudrait s'entendre sur une définition du super-héros. Je pense que pour commencer, il a des superpouvoirs.


 
Non.
 
Batman, iron man ...

n°17410942
cappa
Posté le 01-02-2009 à 19:15:05  profilanswer
 

naheu a écrit :


 
Non.
 
Batman, iron man ...


C'est vrai, d'ailleurs c'est ce qui fait l'incroyable charme d'Iron Man. Il fait vraiment tout presque normalement.
Ceci dit la définition de Wikipedia.fr inclut ce fait. Mais l'article n'est pas très étoffé.

Citation :

Le terme super-héros (de l'anglais super hero ou superhero) désigne un type de héros fictif extraordinaire, que l'on retrouve principalement dans les bandes dessinées américaines (comics). Un super-héros possède au moins deux des trois caractéristiques suivantes (les deux dernières étant très souvent liées) :
 
    * Il a des capacités extraordinaires (force physique surhumaine, rapidité hors du commun, résistance à la douleur...) communément appelées super-pouvoirs.
    * Il possède une double identité : celle d'une personne normale et celle, secrète, de super-héros.
    * Quand il effectue des actes héroïques, il porte un costume distinctif (le plus souvent collant au corps et avec des couleurs vives), qu'il abandonne momentanément quand il reprend ses activités d'individu ordinaire.
 
Habituellement, les super-héros sont de forme humanoïde, mais certains sont animaux, robotisés, voire végétaux.


D'ailleurs je dirais qu'il s'agit là du super héros Comics.


Message édité par cappa le 01-02-2009 à 19:17:53

---------------
Tester le 1er multisondage HFR ---> MULTISONDAGE.
n°17410978
moonboots
Posté le 01-02-2009 à 19:17:46  profilanswer
 

naheu a écrit :


 
Non.
 
Batman, iron man ...


Ouais, il y en a plein d'autres, mais ils ont des super gadgets tout de même

n°17411011
cappa
Posté le 01-02-2009 à 19:21:06  profilanswer
 

moonboots a écrit :


Ouais, il y en a plein d'autres, mais ils ont des super gadgets tout de même


Ceci dit, je t'assure que Beatrix a des sacrés capacités. Elle est même capable d'apprendre les "5 coups de la frappe explosive qui éclate le cœur". Ouf  :sweat: j'ai réussi à l'écrire. Or il y a une sacré série d'épreuve pour ça.
Elle s'entraîne avec un sacré vieillard, bien conservé pour son age je peux te le dire. Oui ça fait plutôt manga  [:spamafoote]  
http://www.nerditry.com/images/pai-mei-training.jpghttp://us.ent4.yimg.com/movies.yahoo.com/images/hv/photo/movie_pix/miramax_films/kill_bill__vol__2/_group_photos/gordon_liu4.jpg


Message édité par cappa le 01-02-2009 à 19:23:10

---------------
Tester le 1er multisondage HFR ---> MULTISONDAGE.
n°17411059
moonboots
Posté le 01-02-2009 à 19:25:54  profilanswer
 

Je n'ai pas vu Kill Bill, mais d'après ce que tu me dis, Tigre et Dragon ou Storm Riders sont également des films de super-héros alors ? Il y a un truc qui semble ne pas répondre à la définition du super-héros, je pense que le super-héros doit répondre à un certain minimum de critères, parmi lesquels : anonymat, costume, super-pouvoir, gadget...

n°17411236
cappa
Posté le 01-02-2009 à 19:41:00  profilanswer
 

moonboots a écrit :

Je n'ai pas vu Kill Bill, mais d'après ce que tu me dis, Tigre et Dragon ou Storm Riders sont également des films de super-héros alors ? Il y a un truc qui semble ne pas répondre à la définition du super-héros, je pense que le super-héros doit répondre à un certain minimum de critères, parmi lesquels : anonymat, costume, super-pouvoir, gadget...


Je vais encore te contredire car tu n'as pas vu le film. En fait on pourrait penser que Kill Bill voudrait s'apparenter au Manga, comme Tigre et Dragon. Mais :
 
1- le style visuel comics est présent. Beatrix roule dans une voiture avec un foulard et lunettes au vent, ça fait BD ricaine, et en plus ces scènes sont en noir et blanc.  
 
2- De plus et c'est l'argument central, Tarantino fait lui-même le rapprochement, en le faisant par la bouche de Bill. Beatrix est non pas une abeille de la ruche, mais une sorte de Superwoman tueuse, une "abeille tueuse" selon les mots de Bill.
 
En gros, je dis que Kill Bill est un film sur le super hero car c'est la volonté de Tarantino, et qu'il attribue (arbitrairement au fond) l'instinct de tuer comme pouvoir à Beatrix. De plus c'est d'avantage un Comics; les codes visuels différant de ceux des mangas. Évidemment les codes visuels manga sont présents aussi, mais finalement c'est en marge.
 
Enfin Tigre et Dragon, Storm Riders, sont plus basés sur les arts martiaux et le mysticisme. Alors que Kill Bill et tous les comics, sont basés sur les pouvoirs et la mythologie du super heros. Il y a un topic sur le film Hero (Arts martiaux) mais bon je ne veux pas spécialement faire de pub. De toutes façons je vais y poster un petit ajout.


Message édité par cappa le 01-02-2009 à 19:55:43

---------------
Tester le 1er multisondage HFR ---> MULTISONDAGE.
n°17427788
Castor-Tro​y
Scuze me while I kiss the sky!
Posté le 03-02-2009 à 07:20:08  profilanswer
 

Je sais pas pourquoi je post un message, je n'ai pas vu Kill Bill, mais au moins, sémantiquement parlant il y a erreur dans le terme "manga" (= Japon) que tu utilises :  certes il y a la scène animée, cependant je pense plutôt que Tarantino fait référence aux œuvres de Hong kong (et par extension, la Chine) : ce qui est diamétralement opposé au cinéma (en Live) du Japon.
Le fait que Béatrix soit vêtu comme Bruce Lee, le combat 1 contre 100 typiquement chinois dans la 1ère partie ; les photos de l'entraînement de ton post précédent (la phase d'apprentissage : par exemple The Blade et Tai-Chi Master ; et le fait que le maître se tienne sur l'épée font écho aux chorégraphie de Corey Yuen et yuen Woo Ping).
Certes, il y a le combat avec Lucy Liu dans un décors et accoutrement typiquement Japonais, mais Les références chinoises sont bien plus nombreuses et que l'on peut rapprocher du "super hero" états-uniens, qui vient finalement après.
 
Je répète que je n'ai pas vu les films de Tarantino, juste des extraits. Beatrix ne nait pas super-heros mais le devient, par apprentissage, par l'accès à une compréhension/philosophie "autre" qui la transcende (et qui se traduit donc visuellement par des actes irréelles, typiquement HK, notamment avec Jet Li, et semble-t-il la période 70' mis en exergue par Tarantino, que je n'ai pas connue mais aperçue par des extraits).
 
Il me semble donc, en tenant compte de ton premier post, que Tarantino efface la frontière super-hero/film HK (selon la citation de ton premier post) pour faire un rapprochement avec le Comic en général, mais je doute que réaliser un film de plus de 4h avec l'empreinte chinoise (chorégraphies des combats, même avec Daryl Hannah dans le second volume) pour être balayer à la fin par ce monologue. Il ne faut pas oublier la fascination de QT pour les pulps fictions, correspondants bien à la production chinoise (dont la Shaw Brothers) des 70'.
 
j'ai beaucoup de mal à vouloir regarder Kill Bill à cause du gore "gratuit" (à mon sens) dont j'ai entendue parlé, donc je ne pourrais pas soutenir ma parenthèse, qui n'est finalement qu'une hypothèse évasive sur aucun fondement (vu que je n'ai pas vu les films)... :pt1cable:

Message cité 1 fois
Message édité par Castor-Troy le 03-02-2009 à 07:35:57
n°17990829
cappa
Posté le 31-03-2009 à 20:57:42  profilanswer
 

Castor-Troy a écrit :

Je sais pas pourquoi je post un message, je n'ai pas vu Kill Bill, mais au moins, sémantiquement parlant il y a erreur dans le terme "manga" (= Japon) que tu utilises :  certes il y a la scène animée, cependant je pense plutôt que Tarantino fait référence aux œuvres de Hong kong (et par extension, la Chine) : ce qui est diamétralement opposé au cinéma (en Live) du Japon.
Le fait que Béatrix soit vêtu comme Bruce Lee, le combat 1 contre 100 typiquement chinois dans la 1ère partie ; les photos de l'entraînement de ton post précédent (la phase d'apprentissage : par exemple The Blade et Tai-Chi Master ; et le fait que le maître se tienne sur l'épée font écho aux chorégraphie de Corey Yuen et yuen Woo Ping).
Certes, il y a le combat avec Lucy Liu dans un décors et accoutrement typiquement Japonais, mais Les références chinoises sont bien plus nombreuses et que l'on peut rapprocher du "super hero" états-uniens, qui vient finalement après.
 
Je répète que je n'ai pas vu les films de Tarantino, juste des extraits. Beatrix ne nait pas super-heros mais le devient, par apprentissage, par l'accès à une compréhension/philosophie "autre" qui la transcende (et qui se traduit donc visuellement par des actes irréelles, typiquement HK, notamment avec Jet Li, et semble-t-il la période 70' mis en exergue par Tarantino, que je n'ai pas connue mais aperçue par des extraits).
 
Il me semble donc, en tenant compte de ton premier post, que Tarantino efface la frontière super-hero/film HK (selon la citation de ton premier post) pour faire un rapprochement avec le Comic en général, mais je doute que réaliser un film de plus de 4h avec l'empreinte chinoise (chorégraphies des combats, même avec Daryl Hannah dans le second volume) pour être balayer à la fin par ce monologue. Il ne faut pas oublier la fascination de QT pour les pulps fictions, correspondants bien à la production chinoise (dont la Shaw Brothers) des 70'.
 
j'ai beaucoup de mal à vouloir regarder Kill Bill à cause du gore "gratuit" (à mon sens) dont j'ai entendue parlé, donc je ne pourrais pas soutenir ma parenthèse, qui n'est finalement qu'une hypothèse évasive sur aucun fondement (vu que je n'ai pas vu les films)... :pt1cable:


Il faut voir le film. Je t'avais répondu en détail mais un édit malheureux m'a fait effacé le contenu  :sweat:  


---------------
Tester le 1er multisondage HFR ---> MULTISONDAGE.
n°17997386
tenchi-sen​sei
Brütal
Posté le 01-04-2009 à 11:05:06  profilanswer
 

Je suis d'accord avec Castor, bien qu'il ait apparemment pas vu le film, sur l'ensemble des deux films toutes les références à la culture chinoise sont au moins aussi ou plus présentes que celles du manga , qu'on peut apercevoir en simple "enrobage" un peu vulgaire peut-être pour que ce soit plus accessible (en quelques sortes c'est un amalgame voulu).
Dire que le film est basé sur un style manga parce que l'héroïne va se chercher un sabre à Okinawa est très réducteur.
Et les capacités de Beatrice viennent directement d'un entrainement typique de la culture asiatique; le jeune disciple ignorant pris sous l'aile d'un sage qui va en baver pour finalement devenir extremement puissant. Ce sont des capacités acquises à la force du mental et de d'énormes efforts, pas par accident, mutation ou que sais-je... C'est tout sauf une image de super-héros. A la rigueur Batman le justicier s'en approche légèrement.


Message édité par tenchi-sensei le 01-04-2009 à 11:07:12

---------------
Last.fm - Comets Of Doom
n°17998789
charlie 13
Posté le 01-04-2009 à 13:11:20  profilanswer
 

Il me semble que le super -héros est surtout quelqu'un qui, pour une raison ou une autre, de naissance (superman) ou par formation (batman), a la possibilité de sortir de temps en temps de la condition humaine.
Il s'affranchit de toutes les obligations du citoyen moyen (seul Spiderman a des fins de mois difficiles), de la pesanteur, des lois, de la police, il est invulnerable, etc.
Débarassé de toutes ces contingences, il peut, à son aise, faire régner son ordre personnel.
On notera quand même que ses interventions ne sont jamais que ponctuelles et ultra limitées, il ne s'occupe que d'un ou quelqes "villains".
  Il n'agit jamais dans le sens d'un changement profond de la société.
Quand il a reussi à se debarasser d'un ennemi, il sort toujours à la fin un truc du genre "et c'est pas fini, on n'est pas sorti de l'auberge", mais ça c'est normal puisqu'il est generalement héros de feuilleton.
 Du coup, Kill Bill me semble plutôt une histoire de vengeance personelle type "Comte de Monte Christo" qu'une histoire de super heros.

Message cité 1 fois
Message édité par charlie 13 le 01-04-2009 à 13:13:48
n°17999845
tenchi-sen​sei
Brütal
Posté le 01-04-2009 à 14:52:58  profilanswer
 

charlie 13 a écrit :


 Du coup, Kill Bill me semble plutôt une histoire de vengeance personelle type "Comte de Monte Christo" qu'une histoire de super heros.


Il devrait pas seulement te sembler, puisque c'est bien le cas, et on le sait depuis le debut.
 
enfin cette histoire de super-héros là... je pense que cappa devait faire pleins de hors sujets à l'école. :s


---------------
Last.fm - Comets Of Doom
n°18003647
cappa
Posté le 01-04-2009 à 19:37:18  profilanswer
 

tenchi-sensei a écrit :


Il devrait pas seulement te sembler, puisque c'est bien le cas, et on le sait depuis le debut.
 
enfin cette histoire de super-héros là... je pense que cappa devait faire pleins de hors sujets à l'école. :s


Pas du tout  :o  
C'est quand même textuellement tiré de l'épilogue du film. Et chez Tarantino dans l'épilogue on a vraiment des explications pour comprendre le film. Beatrix a des super-pouvoir, enfin le killing-instinct comme on dit. Et puis quels que soient les styles brassés dans Kill Bill, je suis sûr que Tarantino a fait un film comme lui,c'est -à-dire made in US, et les comics y sont une culture prédominante , c'est indéniable. Il suffit de voir les Marvel, on a pas l'équivalent chez nous. On a Lagaffe nous :)


---------------
Tester le 1er multisondage HFR ---> MULTISONDAGE.
n°18004944
tenchi-sen​sei
Brütal
Posté le 01-04-2009 à 21:25:03  profilanswer
 

OKay, c'est un film US donc influencé par les comics.... non mais non.
 
Je trouve pas du tout qu'on puisse dire qu'elle ait des super-pouvoirs.


---------------
Last.fm - Comets Of Doom
n°18004983
Bresse
EVERYTHING IS§§§⭐⭐
Posté le 01-04-2009 à 21:28:05  profilanswer
 

cappa a écrit :


En fait le film est une parodie de comics, un peu comme le 1er Hulk. Ceci dit dans Kill Bill1 on jurerai que Tarantino a été séduit par le pur manga nippon. Il n'en est rien, comme toute son oeuvre, il reste attaché aux mythes US, dont la fascination de l'instinct de tuer fait partie. Les serial killer ont fait l'objet d'un débat aux US qui leur attribuait un tel instinct naturel. En Europe on trouverait ça limite.


 
Le 1er Hulk une parodie? Il était bien plus proche du comics que l'infâme Hulk 2. :D


---------------
He was a cop and good at his job, but he committed the ultimate sin and testified against other cops gone bad. Cops that tried to kill him but got the woman he loved instead...
n°18006642
ashes99
Posté le 01-04-2009 à 23:11:09  profilanswer
 

Le Hulk de Ang Lee ? Le film ou on se fait chier les 3/4 du temps devant un gros chamalow à l'air benêt ? Ouais non mais il est peut-être fidèle mais vue comme il est nul, mieux vaut passer un bon moment devant le 2 (et ou au moins le personnage principale ressemble à quelque chose).
 
Sinon je rejoins l'avis de tenchi-sensei, il n'y a aucun rapport entre Kill Bill et les super-heros, à par le monologue de Bill à la fin tu vol.2. Et encore qu'il est bancale son discourt puisqu'à partir du moment ou Peter Parker devient Spiderman, il EST, costume ou pas. Pareil pour les mutants. Le seul truc qu'à Superman par rapport aux autres, c'est que c'est un extraterrestre.
Bref, j'adore Tarantino, j'aime Kill Bill vol.1&2 mais définitivement non, il n'y a aucun lien entre Beatrice et les super-heros.


---------------
A vaincre sans périls... On évite les ennuis !
n°18006716
Bresse
EVERYTHING IS§§§⭐⭐
Posté le 01-04-2009 à 23:14:46  profilanswer
 

Bon moment devant le 2? C'était assez pauvre en fait. Gentil monstre contre méchant monstre, fille au milieu, emballé c'est pesé. :D


---------------
He was a cop and good at his job, but he committed the ultimate sin and testified against other cops gone bad. Cops that tried to kill him but got the woman he loved instead...
n°18007062
ashes99
Posté le 01-04-2009 à 23:33:30  profilanswer
 

J'ai pas dit que c'était super intelligent, juste qu'on passait un bon moment.
Aller stop HS ;)


---------------
A vaincre sans périls... On évite les ennuis !
n°18028296
cappa
Posté le 03-04-2009 à 17:41:12  profilanswer
 

Bresse a écrit :


 
Le 1er Hulk une parodie? Il était bien plus proche du comics que l'infâme Hulk 2. :D


Pour m'expliquer sur Hulk avant de répondre sur le thème de Kill Bill, je le juge surtout sur une scène que j'ai trouvé très inhabituelle pour un comics, celle ou Bruce et David Banner sont assis sur des chaises électriques et font toute un cirque sentimentalo-dramatique. On dirait les rois maudits, et je pense qu'Ang Lee a voulu ce décalage, pour montrer que son comix sortait un peu du lot. Sinon évidemment c'est un excellent et véritable comix, étant donné qu'il a été filmé comme une BD du même genre, avec les cases et tout ça. Il ne manquait que des cadres avec des "et pendant ce temps..." de ci de là. Et enfin, je trouve que Ang Lee est allé pêcher au fond du mythe de Hulk, puisque Hulk c'est le super-héros indestructible par excellence, et dans la version de Ang on saisit bien comment c'est possible. Voilà bon il faudra regarder le film pour comprendre cette dernière affirmation, c'est une sorte de question biotechnologique disons.  
[:omelettocrabe]

ashes99 a écrit :

Le Hulk de Ang Lee ? Le film ou on se fait chier les 3/4 du temps devant un gros chamalow à l'air benêt ? Ouais non mais il est peut-être fidèle mais vue comme il est nul, mieux vaut passer un bon moment devant le 2 (et ou au moins le personnage principale ressemble à quelque chose).
 
Sinon je rejoins l'avis de tenchi-sensei, il n'y a aucun rapport entre Kill Bill et les super-heros, à par le monologue de Bill à la fin tu vol.2. Et encore qu'il est bancale son discourt puisqu'à partir du moment ou Peter Parker devient Spiderman, il EST, costume ou pas. Pareil pour les mutants. Le seul truc qu'à Superman par rapport aux autres, c'est que c'est un extraterrestre.
Bref, j'adore Tarantino, j'aime Kill Bill vol.1&2 mais définitivement non, il n'y a aucun lien entre Beatrice et les super-heros.


J'apporterai des éléments de réponse plus dévellopées à Tenchi-sensei et les autres. Pour l'instant je demande de considérer simplement ces 2 gifs :
 
1- Beatrix est une super-héroine, elle a le costume :
http://i40.tinypic.com/2lcep5.gif
Abeille skieuse...
 
2- L'essentiel pour le Super-Hero comix c'est le killing-instinct :
Donc peu importe le costume, et même l'habit manga peut convenir, si l'auteur a bien voulu faire un super-hero. Et Tarantino l'admet dans l'épilogue de KB2.
http://i39.tinypic.com/dwz7nl.gif
 
Étant donnés ces nouveaux gifs, les choses devraient être plus claires je pense.
 
3- Le super-hero a un ennemi juré qui est son opposé.
C'est évidemment le cas dans Kill-Bill. Bill et Bea sont finalement aussi doué l'un que l'autre, et d'ailleurs très similaires. Sauf que Bill ne cherche pas à se mêler aux "simples mortels", il représente le mal comix, il ne se camoufle donc pas en civil. Les comix US n'ont en effet pas franchi ce pas, peut-être trop effrayant? et le méchant est toujours aisé à identifier, il a des pouvoirs issus du killing-instinct qu'il utilise contre ceux qui sont ses opposés, et il ne se déguise surement pas pour passer inaperçu parmi eux.
 
Je rappelle d'où je tire mes sources de cette dernière argutie de définition du super-hero comix : du film UNBREAKABLE, dont j'ai traite dans un autre topic de la série "le culte du Super-Hero au cinéma US". UNBREAKABLE se dit entièrement consacré au Super-Hero et au Comix, les définitions issus de ce film sont donc de premier choix pour la définition qui nous intéresse.
 
Lien vers "UNBREAKABLE"

cappa a écrit :


http://i34.tinypic.com/5123h2.gif
[...]
(*Elijah*) affirme alors à David Dunn que les super-héros ont des pouvoirs qui sont des exagérations de ce qu'on appelle l'instinct : "invisibilité, vision aux rayons X..."
 
[...]
Dans la dernière scène, David Dunn se rend dans le repère d'Elijah. Ce dernier est présent et achève sa démonstration sur la complémentarité des 2 personnages : on apprend que le bon, le héros, ne l'est en fait que s'il est mis en valeur par le méchant.
 


 
En conclusion , ceci permet de prendre acte de la très juste remarque préliminaire de Moonbots :

moonboots a écrit :

Mais il faudrait s'entendre sur une définition du super-héros. Je pense que pour commencer, il a des superpouvoirs.


 
Et bien oui, il a des super-pouvoirs, mais comme extensions du killing-instinct ( c'est criant chez Batman par exemple pour reprendre ce cas déjà cité ). Le costume, les armes, etc.. sont des accessoires qui gravitent autour d'un noyau dur instinctif. D'ailleurs ce qui est en mesure de désactiver Beatrix est un autre instinct, vital celui-ci, l'instinct maternel, mais on reste dans une sphère centrée sur les instincts des individus. Enfin, le super-hero comix a un ennemi juré, c'est le Joker dans Batman, c'est Bill dans Kill Bill.


Message édité par cappa le 06-04-2009 à 16:00:21

---------------
Tester le 1er multisondage HFR ---> MULTISONDAGE.
n°18054259
moonboots
Posté le 06-04-2009 à 16:35:22  profilanswer
 

je repost ma définition vite faite, qui nécessite d'être affinée, évidemment :
 
le super-héros doit répondre à un certain minimum de critères, parmi lesquels : anonymat, costume, super-pouvoir, gadget...

n°18054342
cappa
Posté le 06-04-2009 à 16:43:07  profilanswer
 

moonboots a écrit :

je repost ma définition vite faite, qui nécessite d'être affinée, évidemment :
 
le super-héros doit répondre à un certain minimum de critères, parmi lesquels : anonymat, costume, super-pouvoir, gadget...


Merci, de ce rappel en règle  :jap:  
 
Réponses que je peux donner :
 
1,2- Je pense que costume et super-pouvoirs ne sont plus discutables chez Beatrix : il s'agit du survêt jaune et noir, et du killer instinct. (Si ces points doivent être revus , on y reviendra sans problème).
 
3- Pour l'anonymat, il semble en effet nécessaire. Mais Béatrix mène une double vie de future mariée (intro dans Kill Bill2) et de tueuse patentée, donc anonyme, la police n'a pas de files sur elle.
 
4- Pour les gadgets, pensons à l'anti-super-héros par excellence : l'inspecteur Gadget ! Il est certainement bourré de gadgets comme Iron-Man, mais il n'a pas le don, le killer-instinct. Sans ce noyau dur du super-héros on ne peut pas en être un à la façon comix US en tous cas. Par contre, Beatrix a un accessoire important : le sabre hatori Anne-So. Il est assez essentiel pour être considéré comme son gadget officiel dans le sens d'un gadget à la Iron Man , je pense.
 
J'espère que ça répond aux premières critiques. Pour le moment on a plutôt un bon faisceau de conviction concernant le fond de KillBill2, je l'ai regardé un bon nombre de fois et je ne suis pas déçu, c'est plutôt encourageant je dois dire.
 :hello:  
http://www.top-coloriages.com/images/rubriques/inspecteur-gadget.jpg
 
Les affinements ultérieurs eou autres définitions (ex: ce que n'est pas un SuperHero comix) sont bien entendu attendus avec fébrilité.  
 [:ineffable]


Message édité par cappa le 06-04-2009 à 16:49:08

---------------
Tester le 1er multisondage HFR ---> MULTISONDAGE.
n°18054435
tenchi-sen​sei
Brütal
Posté le 06-04-2009 à 16:52:25  profilanswer
 

Ya pas de killer instinct. Pas de super pouvoirs.
Si elle avait une qualité qui les surpassent (et qui lui permet d'arriver à ses fins), c'est sa soif de vengeance.
 
Je persiste dans l'idée que tu fais fausse route.


---------------
Last.fm - Comets Of Doom
n°18054922
moonboots
Posté le 06-04-2009 à 17:32:08  profilanswer
 

je ne dis pas qu'il faut tous ces critères mais un certain nb parmi la liste non exhaustive que j'ai écrite vite fait, je n'ai pas vu KB donc je ne peux pas me prononcer

n°18065761
cappa
Posté le 07-04-2009 à 17:13:28  profilanswer
 

Heu j'édite ou pas  :o

Message cité 1 fois
Message édité par cappa le 25-11-2009 à 15:55:00

---------------
Tester le 1er multisondage HFR ---> MULTISONDAGE.
n°18074557
tenchi-sen​sei
Brütal
Posté le 08-04-2009 à 10:30:50  profilanswer
 

cappa a écrit :


 
Pourtant je vais te citer l'intro de KB2 :

Citation :

(...) Bill a tiré une balle qui m'a mise dans le coma – un coma très profond qui a duré à peu près 4 ans. Une fois réveillée, j'ai effectué ce que la publicité du film qualifie de revanche rugissante et de bain de sang purificateur. J'ai rugi, j'ai fait coulé beaucoup de sang, et j'ai obtenu satisfaction. Il a fallu que je tue des tas de gens pour parvenir jusqu'à ce point. Mais il en reste un qui doit mourir... le dernier de la bande.
(Beatrix Kidow - Intro KB2)
 


Alors se réveiller de 4 ans de coma (suite à une balle de fusil en pleine tête) en pleine forme, et rugir comme un lionne féroce assoiffée de sang, si ce n'est pas du killing instinct qu'est-ce que c'est?


 
Ce sera tout pour moi, je vais pas discuter avec quelqu'un qui invente des concepts pour etayer son argumentaire.


Message édité par tenchi-sensei le 08-04-2009 à 10:31:18

---------------
Last.fm - Comets Of Doom
n°18090332
cappa
Posté le 09-04-2009 à 14:51:03  profilanswer
 

Edit provisoire. Restauration d'image.


Message édité par cappa le 25-11-2009 à 15:56:21

---------------
Tester le 1er multisondage HFR ---> MULTISONDAGE.
n°18092810
cappa
Posté le 09-04-2009 à 17:23:56  profilanswer
 

Mouais trop bizare.


Message édité par cappa le 25-11-2009 à 15:58:27

---------------
Tester le 1er multisondage HFR ---> MULTISONDAGE.
n°18092882
moonboots
Posté le 09-04-2009 à 17:29:43  profilanswer
 

Je pense que la référence à l'œuvre de K. Dick est indispensable quand on parle de Matrix, mais tu te disperses un peu Cappa

mood
Publicité
Posté le   profilanswer
 

 Page :   1  2
Page Précédente

Aller à :
Ajouter une réponse
  FORUM HardWare.fr
  Discussions
  Cinéma

  Le culte du super hero dans Kill Bill 2

 

Sujets relatifs
Guitar hero world tour batterieHéro, ou l'étoffe du mysticisme
qui connait guitar hero?Super NDE de Gloria de Colombie
Connaissez vous d'autres sites à super prix comme dealextreme[Série] Hero Corp - 4ème saison à partir du 19/12 à 23h15 sur France 4
super 5 gt turboComparatif des super livrets proposés par les banques
la Nonne a verrouillé mon super sujet !Quel est le meilleur dessinateur de super-héros ?
Plus de sujets relatifs à : Le culte du super hero dans Kill Bill 2


Copyright © 1997-2018 Hardware.fr SARL (Signaler un contenu illicite) / Groupe LDLC / Shop HFR