Forum |  HardWare.fr | News | Articles | PC | Prix | S'identifier | S'inscrire | Aide | Shop Recherche
541 connectés 

 

 

 Mot :   Pseudo :  
  Aller à la page :
 
 Page :   1  2  3  4  5  ..  24  25  26  27  28  29
Auteur Sujet :

[Topic unique] Astronomie / Cosmologie : Où en est-on ?

n°49769965
Elessar777
Tripatt' Faux-reveur.
Posté le 17-05-2017 à 08:06:12  profilanswer
 

Reprise du message précédent :
Puisque tu parles de l inflation gilga, y a une sorte de "flame war" qui agite la communaute scientifique anglosaxonne sur ce sujet.... qu en penses tu ? https://www.theatlantic.com/science [...] ot/526329/


---------------
Cassoulet, again !
mood
Publicité
Posté le 17-05-2017 à 08:06:12  profilanswer
 

n°49782557
robertpato​ulachi
Posté le 18-05-2017 à 00:50:05  profilanswer
 

Une explication théorique de l'expansion accélérée de l'univers  
 
https://youtu.be/96QxvdbZHiA

n°49783364
Gilgamesh ​d'Uruk
Lui-même
Posté le 18-05-2017 à 09:03:42  profilanswer
 

robertpatoulachi a écrit :

Une explication théorique de l'expansion accélérée de l'univers

 

https://youtu.be/96QxvdbZHiA

 

Si cette histoire de weak parametric resonance est confirmée, et tout le mécanisme qu'ils propose de fluctuation de la mousse d'espace temps de Wheeler à l'échelle de Planck, àmha le prix Nobel est pour eux. La difficulté étant de savoir comment confirmer le mécanisme...


Message édité par Gilgamesh d'Uruk le 18-05-2017 à 09:06:18

---------------
Nation spatiale -- Parcours Etranges : Physique, Calcul, Philosophie
n°49783525
Gilgamesh ​d'Uruk
Lui-même
Posté le 18-05-2017 à 09:22:54  profilanswer
 

Elessar777 a écrit :

Puisque tu parles de l inflation gilga, y a une sorte de "flame war" qui agite la communaute scientifique anglosaxonne sur ce sujet.... qu en penses tu ? https://www.theatlantic.com/science [...] ot/526329/

 

J'en pense que c'est un n-ième mauvais procès de l'inflation.

 

On est d'accord que y'a beaucoup de modèles mais le mécanisme dans son ensemble reste falsifiable. Par exemple, pendant 20 ans la mesure du contenu de l'univers (sans énergie noire) donnait une courbure négative prononcée à l'univers, puisqu'on ne dépassait pas 30% de la densité critique. L'inflation exigeait un univers plat et en ce sens la naissance du modèle plat ΛCDM des années 2000 peut être considéré comme une confirmation d'une prédiction importante de l'inflation.  La découverte des fluctuation invariante d'échelle du CMB c'est aussi une forme de confirmation.

 

Ensuite j'ai envie de dire : il faut bien expliquer la matière... D'où est ce que sortent les 10⁹⁰ particules de l'univers observable ? On pressent quand même que de telle grandeur ne peuvent être atteinte que par un phénomène physique régit par une exponentielle. L'inflation permet de les produire à bilan d'énergie nulle et en partant d'un volume planckien de vide. Les autres modèles de pré-bigbang comme la théorie du rebond suppose un grand univers déjà là. Evidemment, c'est peut être ça qui c'est passé effectivement, le réel ne se décrète pas, mais l'inflation me semble plus explicative, au sens d'économe en hypothèses que ses consœurs théoriques. Et ensuite, le mutlivers est une conséquence logique , quasi inévitable, du mécanisme inflationnaire. On ne pose pas le multivers existant pour pouvoir énoncer la théorie. Donc on ne peut pas s'appuyer sur le fait que l'hypothèse du mutlivers n'est pas testable pour dire que la théorie de l'inflation ne l'est pas non plus.

Message cité 2 fois
Message édité par Gilgamesh d'Uruk le 18-05-2017 à 09:28:52

---------------
Nation spatiale -- Parcours Etranges : Physique, Calcul, Philosophie
n°49783682
toto408
free porn
Posté le 18-05-2017 à 09:38:42  profilanswer
 

robertpatoulachi a écrit :

Une explication théorique de l'expansion accélérée de l'univers

 

https://youtu.be/96QxvdbZHiA


[:implosion du tibia]

 

J'ai clairement pas le bagage pour lire l'article, mais je l'abstract est prometteur :o
Reste à savoir si c'est une théorie bancale de plus ou si ça se vérifie expérimentalement... Ce qui prendrais du temps !


---------------
OverClocking-Masters
n°49783950
Elessar777
Tripatt' Faux-reveur.
Posté le 18-05-2017 à 09:59:39  profilanswer
 

robertpatoulachi a écrit :

Une explication théorique de l'expansion accélérée de l'univers  
 
https://youtu.be/96QxvdbZHiA


 
Passionnante cette approche :love: :jap:


---------------
Cassoulet, again !
n°49783959
Elessar777
Tripatt' Faux-reveur.
Posté le 18-05-2017 à 10:00:15  profilanswer
 

Gilgamesh d'Uruk a écrit :


 
J'en pense que c'est un n-ième mauvais procès de l'inflation.
 
On est d'accord que y'a beaucoup de modèles mais le mécanisme dans son ensemble reste falsifiable. Par exemple, pendant 20 ans la mesure du contenu de l'univers (sans énergie noire) donnait une courbure négative prononcée à l'univers, puisqu'on ne dépassait pas 30% de la densité critique. L'inflation exigeait un univers plat et en ce sens la naissance du modèle plat ΛCDM des années 2000 peut être considéré comme une confirmation d'une prédiction importante de l'inflation.  La découverte des fluctuation invariante d'échelle du CMB c'est aussi une forme de confirmation.
 
Ensuite j'ai envie de dire : il faut bien expliquer la matière... D'où est ce que sortent les 10⁹⁰ particules de l'univers observable ? On pressent quand même que de telle grandeur ne peuvent être atteinte que par un phénomène physique régit par une exponentielle. L'inflation permet de les produire à bilan d'énergie nulle et en partant d'un volume planckien de vide. Les autres modèles de pré-bigbang comme la théorie du rebond suppose un grand univers déjà là. Evidemment, c'est peut être ça qui c'est passé effectivement, le réel ne se décrète pas, mais l'inflation me semble plus explicative, au sens d'économe en hypothèses que ses consœurs théoriques. Et ensuite, le mutlivers est une conséquence logique , quasi inévitable, du mécanisme inflationnaire. On ne pose pas le multivers existant pour pouvoir énoncer la théorie. Donc on ne peut pas s'appuyer sur le fait que l'hypothèse du mutlivers n'est pas testable pour dire que la théorie de l'inflation ne l'est pas non plus.


 
Merci Gilga :jap:
 
c'est très clair :)


---------------
Cassoulet, again !
n°49787549
roll68
Posté le 18-05-2017 à 14:17:45  profilanswer
 

Gilgamesh d'Uruk a écrit :

On est d'accord que y'a beaucoup de modèles mais le mécanisme dans son ensemble reste falsifiable. Par exemple, pendant 20 ans la mesure du contenu de l'univers (sans énergie noire) donnait une courbure négative prononcée à l'univers, puisqu'on ne dépassait pas 30% de la densité critique. L'inflation exigeait un univers plat et en ce sens la naissance du modèle plat ΛCDM des années 2000 peut être considéré comme une confirmation d'une prédiction importante de l'inflation.  La découverte des fluctuation invariante d'échelle du CMB c'est aussi une forme de confirmation.


 
Ijjas, Steinhardt et Loeb ont montré (http://physics.princeton.edu/~cosm [...] html#facts) qu'en fait l'inflation est compatible avec un Univers non-plat, en citant... des papiers de Hawking et Linde. Linde en 1995 disait:

Citation :

Flatness of the universe ( Ω = 1) for a long time has been considered as one of the most definite predictions of the inflationary theory. However, what will happen if ten years from now it will be shown beyond any reasonable doubt that our universe is open or closed? Would it mean that inflationary theory is wrong?
Apparently, many experts do not think so. So far we do not have any alternative solution to the homogeneity, isotropy, horizon and monopole problems. Inflationary theory provides a natural mechanism for generation of perturbations necessary for galaxy formation. It would be much better to modify this scenario so as to produce n # 1 instead of simply giving up and living without any consistent cosmological theory at all.
Indeed, it is possible to have  Ω ≠ 1 in inflationary cosmology. (...)


 
puisque justement à ce moment là on ne connaissait pas l'énergie noire. Mais ça montre que la théorie est bien plus flexible que ce qu'ils essayent de dire maintenant.

n°49794443
Gilgamesh ​d'Uruk
Lui-même
Posté le 19-05-2017 à 08:07:32  profilanswer
 

Oui, mais Linde dit dans l'article que ça nécessite un réglage plus fin (mais pas exponentiellement fin) de la valeur du coefficient C utilise pour donner sa masse à l'inflaton. C'est le propre des théoriciens de chercher toutes les configurations possibles.  Sans mauvaise foi, on peut quand même dire que le mécanisme théorique aboutissait le plus généralement du monde à une courbure nulle.

 

Ce qui plane au-dessus de ce débat, c'est le fait que la physique à très haute énergie est dégénérée : beaucoup de modèle différents donnent un résultat compatible à ce qu'on observe à basse énergie. Jusqu'aux années 70 on a pu penser que la physique fondamentale progresserait de pierre en pierre pour franchir le torrent, étant entendu qu'il n'y avait qu'un seul gué possible pour le franchir. Chaque théorie améliorant la précédente nous guiderait par l'unique cheminement théorique concevable vers l'unique construction finale rendant compte de manière nécessaire et cohérente des particules et de l'univers.

 

Et en fait, depuis le monde a basse énergie où nous vivons, il y a plusieurs façons de concevoir le monde à haute énergie, et l'espoir de disposer dès aujourd'hui d'une théorie unique permettant de prédire de manière arithmétique quelles sont les structures nécessairement existant entre l'énergie du LHC et celle de Planck s'est envolée.

 

Donc maintenant soit on s'assied pour pleurer, soit on essaye patiemment de forger toutes sortes de clés et on les essaye dans la serrure, en gardant celles qui ouvrent la serrure avec le moins d'efforts.
 


Message édité par Gilgamesh d'Uruk le 19-05-2017 à 17:04:04

---------------
Nation spatiale -- Parcours Etranges : Physique, Calcul, Philosophie
n°49796990
Elessar777
Tripatt' Faux-reveur.
Posté le 19-05-2017 à 12:03:23  profilanswer
 

gilga, penses tu que d'une façon ou d'une autre, on pourrait envisager exploiter l'energie du vide quantique ou bien c'est un juste impossible et/ou inenvisageable en aucune façon ?


---------------
Cassoulet, again !
mood
Publicité
Posté le 19-05-2017 à 12:03:23  profilanswer
 

n°49798736
elixir15
Posté le 19-05-2017 à 14:19:16  profilanswer
 

Elessar777 a écrit :

gilga, penses tu que d'une façon ou d'une autre, on pourrait envisager exploiter l'energie du vide quantique ou bien c'est un juste impossible et/ou inenvisageable en aucune façon ?


 
Ce n'est pas inenviseagable, puisque il s'agit d'une énergie, mais le petit problème c'est que justement elle est régie par la loi de la conservation comme les autres, et qu'il faudrait utilisé autant d'énergie pour l'en extraire, sinon plus, mais sûrement pas moins.


Message édité par elixir15 le 19-05-2017 à 14:26:06
n°49798793
eaglestorm
c'est beau internet
Posté le 19-05-2017 à 14:22:42  profilanswer
 

c'est beau de vous lire


---------------
longue vie à la T.E.P.A, la T.E.P.A vaincra !
n°49798919
elixir15
Posté le 19-05-2017 à 14:30:19  profilanswer
 

eaglestorm a écrit :

c'est beau de vous lire


 
On essaye d'expliquer comme on peut, c'est pas bien de se moquer :)  

n°49800899
Gilgamesh ​d'Uruk
Lui-même
Posté le 19-05-2017 à 17:07:45  profilanswer
 

Elessar777 a écrit :

gilga, penses tu que d'une façon ou d'une autre, on pourrait envisager exploiter l'energie du vide quantique ou bien c'est un juste impossible et/ou inenvisageable en aucune façon ?


 
Nan, pour avoir un déjeuner gratuit, je pense qu'il faut être l'Univers. A l'échelle humaine, je ne vois rien venir.


---------------
Nation spatiale -- Parcours Etranges : Physique, Calcul, Philosophie
n°49806116
eaglestorm
c'est beau internet
Posté le 20-05-2017 à 09:16:57  profilanswer
 

elixir15 a écrit :


 
On essaye d'expliquer comme on peut, c'est pas bien de se moquer :)  


 
je me moque pas, je le pense vraiment
 
j’adore vos discussions


---------------
longue vie à la T.E.P.A, la T.E.P.A vaincra !
n°49818939
Elessar777
Tripatt' Faux-reveur.
Posté le 22-05-2017 à 08:48:42  profilanswer
 

Gilgamesh d'Uruk a écrit :

 

Nan, pour avoir un déjeuner gratuit, je pense qu'il faut être l'Univers. A l'échelle humaine, je ne vois rien venir.

 

C est bien ce qu il me semblait, on extrait pas quelque chose sans que ca coute. La question corollaire pourrait etre, arrivera t on a extraire en depensant moins que ca nous rapporte.....


---------------
Cassoulet, again !
n°50070433
Gilgamesh ​d'Uruk
Lui-même
Posté le 16-06-2017 à 06:59:42  profilanswer
 

Elessar777 a écrit :


 
C est bien ce qu il me semblait, on extrait pas quelque chose sans que ca coute. La question corollaire pourrait etre, arrivera t on a extraire en depensant moins que ca nous rapporte.....


 
 
A mon sens, le paradoxe de Fermi permet quand même de circonscrire la réponse. Etant donné la grande probabilité qu'il existe une civilisation technologique du même acabit que la votre mais née des milliards d'année avant nous dans l'univers, s'il existait un moyen facile d'extraire en quantité arbitrairement grande de l'énergie du vide, on pourrait envisager de propulser des vaisseaux avec un ratio v/c arbitrairement proche de 1 et le paradoxe de Fermi serait incroyablement renforcé, puisque cette civilisation aurait de quoi s'étendre non seulement dans sa galaxie mais dans tout son rayon de Hubble.


---------------
Nation spatiale -- Parcours Etranges : Physique, Calcul, Philosophie
n°50073627
Elessar777
Tripatt' Faux-reveur.
Posté le 16-06-2017 à 13:03:44  profilanswer
 

reste que, philosophiquement, tu sais fort bien mon cher Gilga, que ce genre de civilisation nous considérera comme des "bébés" de l'univers, si ils sont "sages" et non belliqueux, il y a fort à parier qu'ils puissent considérer que nous ne sommes pas encore "murs" en terme de civilisation prise dans sa globalité pour une telle forme de contact.....

 

donc, paradoxe de fermi, ou pas, qu'il n'y ait point de contact pour le moment ne permet en aucun cas de dire qu'une telle civilisation n'existe pas dans l'univers .....

Message cité 1 fois
Message édité par Elessar777 le 16-06-2017 à 13:04:07

---------------
Cassoulet, again !
n°50077145
Gilgamesh ​d'Uruk
Lui-même
Posté le 16-06-2017 à 17:50:49  profilanswer
 

Elessar777 a écrit :

reste que, philosophiquement, tu sais fort bien mon cher Gilga, que ce genre de civilisation nous considérera comme des "bébés" de l'univers, si ils sont "sages" et non belliqueux, il y a fort à parier qu'ils puissent considérer que nous ne sommes pas encore "murs" en terme de civilisation prise dans sa globalité pour une telle forme de contact.....

 

donc, paradoxe de fermi, ou pas, qu'il n'y ait point de contact pour le moment ne permet en aucun cas de dire qu'une telle civilisation n'existe pas dans l'univers .....

 

Ça c'est l'explication sociologique du paradoxe de Fermi. Mais cet argument est statistiquement vulnérable, puisque une seule exception met fin au paradoxe

Message cité 1 fois
Message édité par Gilgamesh d'Uruk le 16-06-2017 à 17:51:08

---------------
Nation spatiale -- Parcours Etranges : Physique, Calcul, Philosophie
n°50085561
V pour
Posté le 17-06-2017 à 20:20:33  profilanswer
 

Attention, question idiote en approche, mais je la pose quand même:
 
Je regarde Gravity, et je me demandais quelque chose: Est-ce qu'un humain éjecté comme c'est le cas dans le film peut quitter l'orbite de la Terre malgré la force gravitationnelle de celle-ci ? Si oui, est-ce du à sa masse qui est faible ?
 

n°50085588
toto408
free porn
Posté le 17-06-2017 à 20:25:50  profilanswer
 

V pour a écrit :

Attention, question idiote en approche, mais je la pose quand même:

 

Je regarde Gravity, et je me demandais quelque chose: Est-ce qu'un humain éjecté comme c'est le cas dans le film peut quitter l'orbite de la Terre malgré la force gravitationnelle de celle-ci ? Si oui, est-ce du à sa masse qui est faible ?

 



Non, mais dans le film personne ne sort pas de l'influence gravitationnelle de la Terre non plus


---------------
OverClocking-Masters
n°50085598
V pour
Posté le 17-06-2017 à 20:28:36  profilanswer
 

toto408 a écrit :


Non, mais dans le film personne ne sort pas de l'influence gravitationnelle de la Terre non plus


 
Mais est-ce possible ?

n°50085649
Gilgamesh ​d'Uruk
Lui-même
Posté le 17-06-2017 à 20:36:20  profilanswer
 

Il faut rajouter dans le bon sens (Ouest --> Est) une vitesse additionnelle de (√2 - 1)√(GM/R) ~ 3,2 km/s
 
Ça risque de tirer un peu sur les bras :o


---------------
Nation spatiale -- Parcours Etranges : Physique, Calcul, Philosophie
n°50085715
V pour
Posté le 17-06-2017 à 20:48:32  profilanswer
 

Gilgamesh d'Uruk a écrit :

Il faut rajouter dans le bon sens (Ouest --> Est) une vitesse additionnelle de (√2 - 1)√(GM/R) ~ 3,2 km/s
 
Ça risque de tirer un peu sur les bras :o


 
Je suis fan des équations qui expliquent tout, mais le néophyte que je suis n'y comprends rien ^^
 G: gravité ?
M: Masse ?
R: ???
 
Tu veux bien décoder la formule ?  :D  
 
Donc la réponse est non ? ^^

n°50085746
Gilgamesh ​d'Uruk
Lui-même
Posté le 17-06-2017 à 20:53:00  profilanswer
 

√(GM/R)
avec
G la cte de gravité
M la masse de la Terre
R le rayon de la Terre + l'altitude

 

c'est la "première vitesse cosmique", c'est à dire la vitesse de satellisation soit de l'ordre de 7,8 km/s (décroissante avec l'altitude)

 

Pour atteindre la "seconde vitesse cosmique", ou vitesse de libération, qui permet de s'échapper dans le système solaire il faut multiplier cette première vitesse par √2 ce qui donne environ 11,2 km/s

 

L'incrément est donc  (√2 - 1)√(GM/R)

 

Et donc la réponse est non si tu ne t'aides que de tes bras. Il faut une moteur fusée au fesse avec quelques tonnes de carburant.

Message cité 1 fois
Message édité par Gilgamesh d'Uruk le 17-06-2017 à 20:56:59

---------------
Nation spatiale -- Parcours Etranges : Physique, Calcul, Philosophie
n°50085787
V pour
Posté le 17-06-2017 à 20:59:42  profilanswer
 

Gilgamesh d'Uruk a écrit :

√(GM/R)
avec
G la cte de gravité
M la masse de la Terre
R le rayon de la Terre + l'altitude

 

c'est la "première vitesse cosmique", c'est à dire la vitesse de satellisation soit de l'ordre de 7,8 km/s (décroissante avec l'altitude)

 

Pour atteindre la "seconde vitesse cosmique", ou vitesse de libération, qui permet de s'échapper dans le système solaire il faut multiplier cette première vitesse par √2 ce qui donne environ 11,2 km/s

 

L'incrément est donc  (√2 - 1)√(GM/R)

 

Et donc la réponse est non si tu ne t'aides que de tes bras. Il faut une moteur fusée au fesse avec quelques tonnes de carburant.

 

Merci pour l'explication :)  Tout cela m'intéresse mais je n'ai aucune base mathématiques, physiques donc j'essaie de me dépatouiller mais très ardu.

 

EDIT: donc un astronaute expulsé, imaginons, il erre dans l'espace ? Il décrirait une orbite ? (en supposant qu'il ne rencontre aucun obstacle) Il redescendrait vers la Terre et s'écraserait ?

Message cité 1 fois
Message édité par V pour le 17-06-2017 à 21:01:20
n°50085928
V pour
Posté le 17-06-2017 à 21:24:29  profilanswer
 

Désolé pour ces questions qui peuvent paraître bêtes vu les conversations au dessus, mais c'est intéressant justement par une situation, de l'expliquer en vulgarisant des notions complexes ;)


Message édité par V pour le 17-06-2017 à 21:24:44
n°50085952
tibo2002
C'est très content.
Posté le 17-06-2017 à 21:29:16  profilanswer
 

Question liée: d'un point de vue scientifique, Gravity est-il considéré comme sérieux?


---------------
"Nan mais c'est l'plan d'cam' qui fait tout."
n°50086102
Gilgamesh ​d'Uruk
Lui-même
Posté le 17-06-2017 à 21:50:05  profilanswer
 

V pour a écrit :


 
Merci pour l'explication :)  Tout cela m'intéresse mais je n'ai aucune base mathématiques, physiques donc j'essaie de me dépatouiller mais très ardu.
 
EDIT: donc un astronaute expulsé, imaginons, il erre dans l'espace ? Il décrirait une orbite ? (en supposant qu'il ne rencontre aucun obstacle) Il redescendrait vers la Terre et s'écraserait ?  


 
Oui, s'il est entre la première et la deuxième vitesse cosmique, il orbite autours de la Terre, entre la deuxième et la troisième vitesse cosmique il orbite autours du Soleil. La troisième vitesse cosmique se calcule comme la seconde, mais avec M la masse du Soleil et R la distance au Soleil. Au delà, il orbite autours du centre de la Galaxie.


---------------
Nation spatiale -- Parcours Etranges : Physique, Calcul, Philosophie
n°50086143
Gilgamesh ​d'Uruk
Lui-même
Posté le 17-06-2017 à 21:59:22  profilanswer
 

tibo2002 a écrit :

Question liée: d'un point de vue scientifique, Gravity est-il considéré comme sérieux?


 
Non, y'a des invraisemblance nombreuses et grossières.  
 
* dès le début, avec Kowalsky qui se balade en MMU comme si il était en scooter (autonomie réelle ~ 5 minutes) c'est nimp. On se balade pas en mission pendant que l'autre bosse.
 
* le moment clé du film avec le lâcher prise tragique de Kowalsky c'est un gros n'importe quoi d'un point de vue dynamique.
 
* toutes le manœuvres orbitales effectuée sont irréalistes. Le HST et l'ISS ne sont pas sur la même orbite, y'a genre 170 km de différence. Mais surtout ils n'ont pas la même inclinaisons orbitale.
 
repost :
 
HST  
altitude = 569 km
inclinaison=28,5°
 
ISS  
altitude ~ 400 km (valeur moyenne)
inclinaison=51,63°
 
 
Passer de 600 à 400 km selon un transfert de Hohman nécessite deux impulsions de 47 m/s  
soit un total Δv ~ 100 m/s
 
passer de 51,63° à 28,5° nécessite une impulsion perpendiculaire de  
Δv = 2v sin(Δi/2)
avec :
Δv est l'incrément de vitesse à fournir
v la vitesse au début de la manoeuvre
Δi la variation d’inclinaison
 
comme v est élevé ça fait très mal...
Δv ~ 3028 m/s  soit 30 fois plus que pour le changement d'altitude.
 
 
La masse de carburant Mc pour obtenir ce Δv avec une vitesse d'éjection u est :
 
Mc = M [exp(Δv/u) -1]
 
avec u la vitesse d'éjection du carburant
que l'on trouve être le produit de l'impulsion spécifique (Isp en seconde) par g0=9,81 m/s2
 
Pour mémoire
Isp LOX/LH2 = 451 s.
 
Dans ce cas :
 
Mc ~ 400 kg
 
Evidemment, bricoler un propulseur à carburant cryogénique, là tout de suite, je ne vous cache pas que ça va être tendu, Docteur Stone  [:clooney19] .  
Et si on utilise quelque chose de moins performant que LOX/LH2 qui représente la Rolls des carburants en terme d'Isp, la masse carburant nécessaire grimpe très vite, vu que c'est à l'exponentiel. Par exemple si on prenait des fusées de feu d'artifice (à poudre noire d'Isp ~ 50 s) il en faudrait 224 tonnes (juste la poudre, sans compter le poids du moteur et des réservoir...)  [:clooney26] .
 
Mais nous disposons de moteur de la navette, avec le réservoir capable de pousser des centaine de tonne.  
Je vais en démonter un [:clooney2]  et le démarrer à la main comme un vrai bonhomme, et ainsi nous pourrons rejoindre l'ISS.  [:clooney5]
 
Voilà ce qu'un scénariste couillu aurait pu oser.


---------------
Nation spatiale -- Parcours Etranges : Physique, Calcul, Philosophie
n°50086624
V pour
Posté le 17-06-2017 à 23:27:55  profilanswer
 

Gilgamesh d'Uruk a écrit :


 
Oui, s'il est entre la première et la deuxième vitesse cosmique, il orbite autours de la Terre, entre la deuxième et la troisième vitesse cosmique il orbite autours du Soleil. La troisième vitesse cosmique se calcule comme la seconde, mais avec M la masse du Soleil et R la distance au Soleil. Au delà, il orbite autours du centre de la Galaxie.


 
Et une vitesse inférieure à la première vitesse cosmique ? Il se fait désintégrer en entrant dans l'atmosphère ?

n°50087525
Gilgamesh ​d'Uruk
Lui-même
Posté le 18-06-2017 à 06:19:20  profilanswer
 

V pour a écrit :

 

Et une vitesse inférieure à la première vitesse cosmique ? Il se fait désintégrer en entrant dans l'atmosphère ?

 

Il perd de l'altitude et gagne de la vitesse en chutant de la sorte, jusqu'à ce que ce gain de vitesse atteigne la première vitesse cosmique à l'altitude considéré. Concrètement il va adopter une nouvelle orbite plus elliptique avec une apogée (point le plus éloigné) correspondant à son altitude de départ et un perigée (point le plus rapproché) de l'autre côté de la Terre plus basse que son orbite de départ. Au total le corp orbite en moyenne plus proche de la Terre. Il a moins d'énergie gravitationnelle elle s'est transformé en énergie cinétique (il va plus vite en moyenne) et son énergie mécanique totale est conserbée.

 

La limite de ça, effectivement est donné par la presence du gaz dont la densité est une exponentielle decroissante de l'altitude. Le perigée le fait pénétrer dans des couches plus dense de l'atmosphere résiduelle.  Il y a frottement, le corp perd de l'énergie mécanique, donc de l'altitude et le phénomène s'amplifie jusqu'à combustion dans la haute atmosphère. Ce phénomène est à prendre en compte pour des altitudes inférieures à 2000 km environ. Donc tous le domaine des orbites basses (LEO). C'est pour ça que l'ISS (400 km) a besoin régulièrement d'un boost pour conserver son altitude.


Message édité par Gilgamesh d'Uruk le 18-06-2017 à 06:24:15

---------------
Nation spatiale -- Parcours Etranges : Physique, Calcul, Philosophie
n°50088860
aroll
Posté le 18-06-2017 à 12:35:29  profilanswer
 

Bonjour.

Gilgamesh d'Uruk a écrit :


 
Ça c'est l'explication sociologique du paradoxe de Fermi. Mais cet argument est statistiquement vulnérable, puisque une seule exception met fin au paradoxe

Alors il faut y ajouter un "ONU glactique" à l'autorité incontestable.  :o   :D  
 

n°50090799
Gilgamesh ​d'Uruk
Lui-même
Posté le 18-06-2017 à 17:59:40  profilanswer
 

Oui, c'est l'hypothèse du zoo galactique dans sa version complète, c'est celle du film Contact. C'est super pour se faire des films mais la crédibilité est en 1/N (avec N le nombre de civilisations fédérées), environ :o

Message cité 1 fois
Message édité par Gilgamesh d'Uruk le 18-06-2017 à 18:00:16

---------------
Nation spatiale -- Parcours Etranges : Physique, Calcul, Philosophie
n°50090870
aroll
Posté le 18-06-2017 à 18:12:15  profilanswer
 

Gilgamesh d'Uruk a écrit :

Oui, c'est l'hypothèse du zoo galactique dans sa version complète, c'est celle du film Contact. C'est super pour se faire des films mais la crédibilité est en 1/N (avec N le nombre de civilisations fédérées), environ :o

Fais gaffe à ce que tu dis... [:cacique] [:guepe]
 

n°50093388
Gilgamesh ​d'Uruk
Lui-même
Posté le 18-06-2017 à 21:34:43  profilanswer
 

Je reconnais que mon manque de foi envers la fédération galactique peut sembler assez consternant :o


Message édité par Gilgamesh d'Uruk le 18-06-2017 à 21:35:21

---------------
Nation spatiale -- Parcours Etranges : Physique, Calcul, Philosophie
n°50096555
aroll
Posté le 19-06-2017 à 09:37:17  profilanswer
 

Bonjour.
Pour cette fois, pardonné tu seras. [:yoda_aloy]

n°50332153
Gilgamesh ​d'Uruk
Lui-même
Posté le 12-07-2017 à 22:35:46  profilanswer
 

Je suis enfin tombé sur une conférence d'Alain Conne à peu près compréhensible. A peu près. Mais c'est extrêmement stimulant.
 
La géométrie et le quantique
 
J'ai pas trouvé la seconde partie mais en guise d'intro c'est déjà pas mal.


---------------
Nation spatiale -- Parcours Etranges : Physique, Calcul, Philosophie
n°50332470
Plam
:o
Posté le 12-07-2017 à 23:17:55  profilanswer
 

Part 2 : https://www.college-de-france.fr/si [...] -15h45.htm

Message cité 1 fois
Message édité par Plam le 12-07-2017 à 23:18:16

---------------
Xen-orchestra.com // NodeJS c'est le bien :o // Ossifié, comme fusionné dans son cockpit
n°50332666
Gilgamesh ​d'Uruk
Lui-même
Posté le 12-07-2017 à 23:52:25  profilanswer
 

Ah ben oui c'était dans les commentaire :) merci


---------------
Nation spatiale -- Parcours Etranges : Physique, Calcul, Philosophie
n°50358541
big e
Posté le 16-07-2017 à 15:55:49  profilanswer
 

Gilgamesh d'Uruk a écrit :

Je suis enfin tombé sur une conférence d'Alain Conne à peu près compréhensible. A peu près. Mais c'est extrêmement stimulant.

 

La géométrie et le quantique

 

J'ai pas trouvé la seconde partie mais en guise d'intro c'est déjà pas mal.


À peu près compréhensible pour qui     ?

 


Toi  ?   [:nicodonald]  

mood
Publicité
Posté le   profilanswer
 

 Page :   1  2  3  4  5  ..  24  25  26  27  28  29

Aller à :
Ajouter une réponse
 

Sujets relatifs
Topic Unique NSBM[ Topic Unique ] California - The Golden State
[ topic antechrist ] Apocalypse du 6 juin 2006Concert unique en Europe Elton John Grenoble 14 juin 2006
[Drame] Le topic de celles et ceux qui n'ont pas de soeur[TOPIC UNIK] Oz :: Welcome to EM.City
Topic [People] ![TOPIC UNIQUE] Les accidents les plus stupides
Plus de sujets relatifs à : [Topic unique] Astronomie / Cosmologie : Où en est-on ?



Copyright © 1997-2016 Hardware.fr SARL (Signaler un contenu illicite) / Groupe LDLC / Shop HFR