Forum |  HardWare.fr | News | Articles | PC | Prix | S'identifier | S'inscrire | Aide | Shop Recherche
3152 connectés 

  FORUM HardWare.fr
  Systèmes & Réseaux Pro
  Management du SI

  Gestion du temps des utilisateurs en télétravail.

 



 Mot :   Pseudo :  
 
Bas de page
Auteur Sujet :

Gestion du temps des utilisateurs en télétravail.

n°170724
eusebius
Posté le 05-08-2020 à 10:47:05  profilanswer
 

Bonjour,
 
J'espère que ma question n'est pas trop HS ...
 
Un client -en cours de réflexion sur une poursuite du télétravail sur le moyen/long terme- me demande ce qu'il est possible de faire en matière de pointage/gestion du temps pour les utilisateurs qui ne sont pas en présentiel.
 
Il est à noter que ce client n'avait pas du tout de culture du télétravail ni même de vraie gestion des temps de travail (sauf en cas d'heures supplémentaires).  
C'est une collectivité locale, les gens arrivent à telle heure au bureau, repartent à telle heure et entre temps "on" suppose qu'ils font leur travail sans globalement leur demander de compte.
 
On me demande aujourd'hui d'étudier la possibilité de mise en place d'un outil de "pointage" automatique ou déclaratif.  
J'aurais tendance à leurs répondre : pas de problème pour le déclaratif(1) mais l'automatique (logs des connexions VPN ?) n'aurait pas vraiment de sens.
 
Les utilisateurs concernés ne sont pas des "exécutants" mais bien des cadres intermédiaires dont une bonne partie du travail ne passe pas forcement par l'outil informatique.
 
C'est un client qui est en plein "chamboulement" (changement radical de municipalité) et j'aimerais éviter de "braquer" les décideurs.
 
J'aimerais donc avoir des retours d'expérience sur comment cela se passe chez vous / vos clients et également si certain ont quelques bases légales sur ce qu'il est autorisé ou non de faire en matière de "surveillance" des utilisateurs en télétravail.
 
D'avance merci,
 
 
 
 
(1) : Si quelqu'un connait un petit logiciel web de "pointage" (auto-hébergeable), ça me serait utile également.
 

mood
Publicité
Posté le 05-08-2020 à 10:47:05  profilanswer
 

n°170727
Erlum
Posté le 05-08-2020 à 11:48:54  profilanswer
 

Ca va être dur de pas les braquer. Techniquement c'est tout bonnement impossible à part à installer de vrais mouchards sur chaque poste, certainement bien plus intrusifs que ce que la législation permet. Et comme tu l'as dis toi-même les logs VPN ne veulent pas dire grand chose...

 

Ton client ferait mieux de passer son temps à s'assurer que ses télétravailleurs ont de bonnes conditions de travail plutôt qu'à savoir s'ils bossent ou non. D'ailleurs c'est assez marrant de voir combien de collectivités/boîtes se préoccupent seulement maintenant de savoir si leurs employés sont effectivement productifs pendant leur temps de travail ou pas. :D


Message édité par Erlum le 05-08-2020 à 11:49:23
n°170731
ledge01
Posté le 05-08-2020 à 12:52:51  profilanswer
 

Bonjour,  
ce sujet m'intéresse également, car dans notre société nous allons probablement péréniser le télétravail pour certains employés.
Comme dans beaucoup de structure, la direction n'y était pas favorable avant l'épisode du COVID, mais la situation semble évoluer car beaucoup d'employés qui ont fait du télétravail pendant le confinement souhaitent poursuivre au moins 2 jours par semaine.  
 
Les ressources humaines m'ont donc aussi posé des questions sur le fait de pouvoir s'assurer que les utilisateurs travaillaient bien pendant ces jours.  
Ma réponse a été qu'il ne s'agissait pas de prime à bord d'une question technique mais plutôt d'une question de management.  
 
En effet à ma question: Actuellement, comment vous assure-vous qu'un utilisateur travaille lorsqu'il est au bureau, et qu'il ne passe pas sa journée sur son téléphone personnel, à surfer sur le net ou autre ?  
La DRH m'a répondu qu'il n'y avait pas de "contrôles", qu'il s'agissait d'une relation de confiance entre les chefs de services et les utilisateurs, et que si une personne ne faisait pas son travail cela se verrait car les dossiers n'avanceraient pas.  
 
Je lui ai donc suggéré de considérer le télétravail comme une extension du bureau, et que de la même manière si un utilisateur ne faisait pas son travail cela se verrait aussi.  
Peut être que dans un premier temps, des objectifs à atteindre sur des jours de télétravail pourraient être une solution afin que la direction soit rassurée.
 
Nous n'avons actuellement pas de solution technique pour organiser cette "surveillance", qui en plus du risque d'être très mal accepté par les utilisateurs, engendrera des coûts supplémentaires (déploiement d'une solution), devra être validée par le CSE... Il faudra également être très vigilant sur le point juridique.
 
Elle devait faire par de mes réponses à la direction, je n'ai pas encore de retour là dessus.  
 
 
 
 
 

n°170758
rufo
Pas me confondre avec Lycos!
Posté le 06-08-2020 à 23:13:17  profilanswer
 

Je sais que la société Gfi informatique a développé un logiciel de gestion de temps pour les collectivités et diverses administrations.
Ca peut valoir le coup de leur demander conseil.
 
Je précise que je bosse dans l'une de leur branches, c'est pour ça que je suis au courant mais perso, je ne connais pas cet outil. Si besoin est, je peux faire la mise en relation. ;)


---------------
Astres, outil de help-desk GPL : http://sourceforge.net/projects/astres, ICARE, gestion de conf : http://sourceforge.net/projects/icare, Outil Cantine Calandreta : http://sourceforge.net/projects/canteen-calandreta
n°170782
Roy*.*
Apres Dieu, y a lui
Posté le 07-08-2020 à 18:33:13  profilanswer
 

Regarde les solutions du côté de l’éditeur Talent Soft.


---------------

n°170783
frede94
Anti cococouillon
Posté le 07-08-2020 à 18:45:17  profilanswer
 

Chez nous c’est une question de confiance.
Faut pas compter sur les logs du vpn car par exemple pendant le confinement la consigne était même de couper le vpn pendant les phases de travail qui ne le nécessitaient pas, afin qu’il ne soit pas trop surchargé.
Pour ceux qui ont à rendre des comptes sur leur travail, on voit vite de toute façon s’ils bossent vraiment ou s’ils glandent, surtout avec des petits daily scrum online.
Concernant le temps de travail pour ceux qui badgent (tous ne badgent pas où je bosse), une journée de télétravail c’est compté comme 7h44. Ni plus ni moins. Donc pas possible de se faire des heures supp en déclarant 10h de télétravail, peu importe que les 10h soient vraies ou bidon.
Le point le plus important c’est de bien équiper les personnes (pc portable correct, écran supplémentaire, clavier / souris supplémentaires (parce que se servir toute la journée d’un clavier de pc portable et d’un pavé tactile tout pourri c’est pas terrible), téléphone mobile pro, soft comme skype, etc)..   Sans matos et soft adéquats de toute façon l’envie de bosser ne sera pas au rendez-vous.


---------------
Non au vivre ensemble ----- Communistes = fascistes rouges ----- Non au pacte sur les migrations de l'Onu
n°170784
rufo
Pas me confondre avec Lycos!
Posté le 07-08-2020 à 19:17:51  profilanswer
 

Roy*.* a écrit :

Regarde les solutions du côté de l’éditeur Talent Soft.


Dans ma boîte, on l'utilise pour la gestion des entretiens d'évaluation et professionnels. J'ignorais qu'il permettait aussi de faire de la gestion de temps (i.e. imputations).


---------------
Astres, outil de help-desk GPL : http://sourceforge.net/projects/astres, ICARE, gestion de conf : http://sourceforge.net/projects/icare, Outil Cantine Calandreta : http://sourceforge.net/projects/canteen-calandreta
n°170787
DesuetCR_B
Posté le 07-08-2020 à 20:25:05  profilanswer
 

ledge01 a écrit :

Bonjour,  
ce sujet m'intéresse également, car dans notre société nous allons probablement péréniser le télétravail pour certains employés.
Comme dans beaucoup de structure, la direction n'y était pas favorable avant l'épisode du COVID, mais la situation semble évoluer car beaucoup d'employés qui ont fait du télétravail pendant le confinement souhaitent poursuivre au moins 2 jours par semaine.  
 
Les ressources humaines m'ont donc aussi posé des questions sur le fait de pouvoir s'assurer que les utilisateurs travaillaient bien pendant ces jours.  
Ma réponse a été qu'il ne s'agissait pas de prime à bord d'une question technique mais plutôt d'une question de management.  
 
En effet à ma question: Actuellement, comment vous assure-vous qu'un utilisateur travaille lorsqu'il est au bureau, et qu'il ne passe pas sa journée sur son téléphone personnel, à surfer sur le net ou autre ?  
La DRH m'a répondu qu'il n'y avait pas de "contrôles", qu'il s'agissait d'une relation de confiance entre les chefs de services et les utilisateurs, et que si une personne ne faisait pas son travail cela se verrait car les dossiers n'avanceraient pas.  
 
Je lui ai donc suggéré de considérer le télétravail comme une extension du bureau, et que de la même manière si un utilisateur ne faisait pas son travail cela se verrait aussi.  
Peut être que dans un premier temps, des objectifs à atteindre sur des jours de télétravail pourraient être une solution afin que la direction soit rassurée.
 
Nous n'avons actuellement pas de solution technique pour organiser cette "surveillance", qui en plus du risque d'être très mal accepté par les utilisateurs, engendrera des coûts supplémentaires (déploiement d'une solution), devra être validée par le CSE... Il faudra également être très vigilant sur le point juridique.
 
Elle devait faire par de mes réponses à la direction, je n'ai pas encore de retour là dessus.  
 
 
 
 
 


Pour moi la réponse est la :
Le télétravail c’est comprendre qu’il faut passer de :
Mon personnel doit faire 8h sur place  
A
Mon personnel me doit 8h de taches.
 
Si il arrive à le faire en 6 et que là qualité est bonne tant mieux pour lui.

n°170809
eusebius
Posté le 10-08-2020 à 14:40:29  profilanswer
 

Merci à tous, pour vos retours qui confortent finalement mon point de vue de départ.
C'est la réponse que j'ai faite au responsable des services et il semble globalement de mon avis, on verra ce qu'il en est du côté "élus". :spamafote:
 
rufo et Roy*.* >> Merci pour ces pistes, je vais regarder ça.  
Pour le moment, ça devrait concerner 3 (!) utilisateurs, donc je pense que dans un premier temps un vrai logiciel est finalement un peu superflu.

n°170812
Mysterieus​eX
Chieuse
Posté le 11-08-2020 à 21:45:20  profilanswer
 

Il est légalement impossible de vérifier l'effectivité de l'exécution du temps de travail en télétravail. Il faut changer d'indicateurs en fixant des objectifs et/ou définir des projets à réaliser en période donnée. C'est pas qu'on ne peut pas techniquement -entre enregistreur de frappe, mouchard sur l'activité par process sur les postes, c'est largement possible de timer le temps effectif passé sur une appli métier- c'est juste pas légal. (c'est déjà pas légal de le faire quand ils sont sur site, c'est encore pire quand souvent ils bossent avec leurs propre matos et/ou chez eux)
Attention au marqueurs et aux indicateurs lors des migrations, il faut qu'ils soient réalistes, parce qu'en cas d'avertissement si le travail n'est pas effectué, c'est l'entreprise/collectivité qu'a tout dans le luc (très facile à prouver qu'une tâche n'est pas réaliste) alors que prouver qu'une personne ne travaille pas lorsqu'elle est chez elle, c'est impossible. On est bien dans un changement de culture au niveau du management à réaliser, sinon c'est direction le mur.

mood
Publicité
Posté le 11-08-2020 à 21:45:20  profilanswer
 

n°170833
eusebius
Posté le 14-08-2020 à 11:12:15  profilanswer
 

Citation :

Il est légalement impossible de vérifier l'effectivité de l'exécution du temps de travail en télétravail. Il faut changer d'indicateurs en fixant des objectifs et/ou définir des projets à réaliser en période donnée.

 
 
OK.
 

Citation :

C'est pas qu'on ne peut pas techniquement -entre enregistreur de frappe, mouchard sur l'activité par process sur les postes, c'est largement possible de timer le temps effectif passé sur une appli métier- c'est juste pas légal. (c'est déjà pas légal de le faire quand ils sont sur site, c'est encore pire quand souvent ils bossent avec leurs propre matos et/ou chez eux)


 
Dans le cas présent il n'y a de toute façon aucune "appli métier" qui pourrait servir d'indicateur.
 

Citation :

Attention au marqueurs et aux indicateurs lors des migrations, il faut qu'ils soient réalistes, parce qu'en cas d'avertissement si le travail n'est pas effectué, c'est l'entreprise/collectivité qu'a tout dans le luc (très facile à prouver qu'une tâche n'est pas réaliste) alors que prouver qu'une personne ne travaille pas lorsqu'elle est chez elle, c'est impossible.


 
Intéressant.
 

Citation :

On est bien dans un changement de culture au niveau du management à réaliser, sinon c'est direction le mur.


 
N'oublies pas qu'on parle d'une collectivité locale, il faudrait vraiment que ça se passe très très mal et pendant longtemps avant qu'on s’aperçoive qu'il y a un vrai problème ... :spamafote:
 
 
Merci en tout cas pour ces infos.
 
A+

n°170964
Erlum
Posté le 21-08-2020 à 22:14:50  profilanswer
 

eusebius a écrit :


N'oublies pas qu'on parle d'une collectivité locale, il faudrait vraiment que ça se passe très très mal et pendant longtemps avant qu'on s’aperçoive qu'il y a un vrai problème ... :spamafote:
 
A+


 
Ca veut rien dire ça, on peut se moquer autant de la FP qu'on le souhaite, les utilisateurs/bénéficiaires le verront vite si des choses ne fonctionnent pas, et ça remonte rapidement en interne.
 
Après la vitesse de correction c'est autre chose.  :whistle:


Aller à :
Ajouter une réponse
  FORUM HardWare.fr
  Systèmes & Réseaux Pro
  Management du SI

  Gestion du temps des utilisateurs en télétravail.

 

Sujets relatifs
Logiciel de gestion de mdp utilisateurs?Serveur temps domaine AD
Teams : inviter des utilisateurs de son propre domaine !Quelles solutions de télétravail mis en place dans vos entreprises?
Solution Web de pointage et gestion du tempsTemps basculement cluster Hyper-V
Gestion d'énergie Windows Server 2016Gestion de parc (ticket, inventaire etc)
Plus de sujets relatifs à : Gestion du temps des utilisateurs en télétravail.


Copyright © 1997-2018 Hardware.fr SARL (Signaler un contenu illicite) / Groupe LDLC / Shop HFR