Forum |  HardWare.fr | News | Articles | PC | Prix | S'identifier | S'inscrire | Aide | Shop Recherche
1280 connectés 

  FORUM HardWare.fr
  Graphisme
  Divers

  Démarcher en tant que graphiste

 



 Mot :   Pseudo :  
 
Bas de page
Auteur Sujet :

Démarcher en tant que graphiste

n°1121561
erawancari​nae
Posté le 14-01-2011 à 12:10:19  profilanswer
 

Bonjours a tous.
 
Je suis graphiste free-lance depuis peu, mais dans le métier depuis plus de dix ans.
 
J'ai pas vraiment eu l'habitude de démarcher des clients et aujourd'hui je me retrouve confronté au bonheur du commercial!!
 
J'aimerais juste savoir quelles sont vos techniques, arguments pour justifier aux gens les prix d'un produit qu'ils n'ont même pas sous yeux (on me l'a souvent dit) ou la concurrence vistaprint par exemple.
 
Merci pour vos réponses

mood
Publicité
Posté le 14-01-2011 à 12:10:19  profilanswer
 

n°1121567
Harrybeau1
Verba volant, scripta manent
Posté le 14-01-2011 à 13:50:29  profilanswer
 

Aie… mon problème quotidien ça.
Il faut durer, se faire un nom, une réputation pour acquérir la confiance.
Je n'ai pas la solution miracle, avec des gens ça passe bien, avec d'autres c'est la misère…
Pour Vistatprint, joue sur la qualité de ta création et apporte des échantillons de jolis boulots.
 
Se prendre Vistaprint dans les dents ça fait bien mal au c…
 
Courage !


---------------
Si vis pacem, para bellum
n°1121579
leserigrap​he
Stop the music and go home
Posté le 14-01-2011 à 15:20:13  profilanswer
 

drapal je vais suivre cette discution !


Message édité par leserigraphe le 14-01-2011 à 15:20:22

---------------
agence de communication - graphisme print - web design - photographie - vidéo
n°1121580
erawancari​nae
Posté le 14-01-2011 à 15:26:11  profilanswer
 

C'est dur de justifier son travail quand beaucoup de gens ne voient que l'argent au détriment de la qualité!!!
Je trouve aussi assez difficile "d'imposer" son prix. J'ai toujours peur d'arnaquer les gens ou de me faire arnaquer.
 
J'aimerais bien avoir les avis des "anciens"

n°1121622
erawancari​nae
Posté le 15-01-2011 à 11:17:24  profilanswer
 

personne ne veux réagir? (snifff)

n°1121625
Harrybeau1
Verba volant, scripta manent
Posté le 15-01-2011 à 12:27:53  profilanswer
 

Si bien sûr, j'ai des choses à dire…
mais à te lire on à l'impression qu'il faut avoir 100000 posts au compteur pour espérer pouvoir t'éclairer…
Je réagis là-dessus dans un 1er temps !  :D  
 
Évite peut-être de formuler les choses ainsi…
 
PS : Dès que je termine mes 30 colis, je poste, promis !  ;)


---------------
Si vis pacem, para bellum
n°1121637
Zedlefou
In cabbage we trust !
Posté le 15-01-2011 à 17:08:36  profilanswer
 

erawancarinae a écrit :

personne ne veux réagir? (snifff)


C'est surtout que c'est un problème pour beaucoup de gens. (voir 98% des free-lance)
 
Moi, je viens de créer ma boite et c'est pire que tout parce que les mois où y'a rien t'as quand même les charges de l'entreprise à payer (sans parler de ses charges persos :/ ).
 
Pour moi, les 2 choses les plus importantes à connaitre sont dans l'ordre:
- la régle des 20/80
- le réseau
 
La règle des 20/80 (qui a un nom mais je l'ai pas là) veut dire que 20% de tes clients vont t'apporter 80% de ton chiffre d'affaire. Donc il faut te trouver quelques clients qui ont des besoins récurrents et te concentrer sur cet objectif. Si tu fais du print, les salles de spectacles/concerts ont toujours besoin de graphistes. Y'a un gros turn over là dedans, donc même si c'est pas maintenant, ils peuvent te rappeler dans 1 an. Après c'est à toi à faire en sorte qu'il ne t'oublie pas. Ce qui m'amène au 2éme point.
 
Le réseau c'est primordial. Un gars qui s'installe avec un très bon carnet d'adresse, n'a quasiment pas besoin de faire de commercial. Si t'en a pas, il faut t'en faire un, avec tous les moyens qui existent en-ligne ou hors-ligne. Tu peux d'ailleurs penser à des outils pour ça. Un simple fichiers Excel peut faire l'affaire. Collecter des adresses, serrer des mains, distribuer des cartes de visites, etc ...
 
Et si les gens te font chier avec Vista Print ou autre wilogo, c'est que tu tapes trop bas. Ca peut être une très grosse erreur d'ailleurs. On a tous passer des journées à satisfaire un client pour une facture de 100 euros au final :/
 
Ex : une fois j'ai fais un détourage pour gagner un peu de sous. J'ai fais à 1 euro la photo sans me rendre compte que c'était carrément trop bas. Mais j'ai eu le boulot. Une boite de VPC, je me disais que ça pourrait être récurent. Sauf que c'était des gros radins. J'ai jamais pu leurs vendre rien d'autre. Un jour ils sont revenus pour que je refasse du détourage. Je leur ai dit 2 euros la photo (ce qui reste encore très bas). Ils ont pas voulu. J'ai dis tant pis !
9 mois plus tard, ils viennent de m'envoyer un mail et de m'appeler pour voir à combien je le fais. Ce qui veut dire qu'ils sont tellement radins qu'ils n'arrivent pas à garder leurs prestataires. Ils passent un temps fou à négocier leurs prix et ils ont surement l'impression de faire des bonnes affaires avec ça.
Ma copine/associée leur avait proposé de relire leur catalogue et ils ont dit "oh oui parce que la dernière fois c'était très mal fait". Quand elle a donné son devis ils ont dit que c'était beaucoup trop.
Les gens comme ça faut dire "Au revoir et merci !". Ils aiment exploiter les gens et s'en foute d'avoir de la qualité de merde ... ça peut rien apporter.


---------------
Jeu de simulation Boursière - Version BETA - https://www.facebook.com/wildstocks
n°1121640
leserigrap​he
Stop the music and go home
Posté le 15-01-2011 à 17:14:09  profilanswer
 

Zedlefou a écrit :


C'est surtout que c'est un problème pour beaucoup de gens. (voir 98% des free-lance)
...

 


Mais clairement !!!!!!


Message édité par Skopos le 15-01-2011 à 17:18:14

---------------
agence de communication - graphisme print - web design - photographie - vidéo
n°1121672
erawancari​nae
Posté le 16-01-2011 à 12:00:31  profilanswer
 

Merci beaucoup a tous et surtout a Zedlefou.
 
J'ai créé ce sujet car justement je me pose beaucoup de questions et j'aurais aimé partager ca avec vous.
 
Si 98% des free-lance ont ce problème, je suis curieux de lire leurs point de vue :)
 
Merci encore a vous

n°1121682
justelebla​nc
Posté le 16-01-2011 à 14:11:43  profilanswer
 

erawancarinae a écrit :

Merci beaucoup a tous et surtout a Zedlefou.
 
J'ai créé ce sujet car justement je me pose beaucoup de questions et j'aurais aimé partager ca avec vous.
 
Si 98% des free-lance ont ce problème, je suis curieux de lire leurs point de vue :)
 
Merci encore a vous


t'en auras pas forcément beaucoup à passer ici


---------------
http://www.laurentboucard.com/
mood
Publicité
Posté le 16-01-2011 à 14:11:43  profilanswer
 

n°1121702
Harrybeau1
Verba volant, scripta manent
Posté le 17-01-2011 à 00:55:43  profilanswer
 

J'ai terminé ma mise sous colis…  :sweat:  
 

Zedlefou a écrit :


C'est surtout que c'est un problème pour beaucoup de gens. (voir 98% des free-lance)
 
Moi, je viens de créer ma boite et c'est pire que tout parce que les mois où y'a rien t'as quand même les charges de l'entreprise à payer (sans parler de ses charges persos :/ ).
 
Pour moi, les 2 choses les plus importantes à connaitre sont dans l'ordre:
- la régle des 20/80
- le réseau
 
La règle des 20/80 (qui a un nom mais je l'ai pas là) veut dire que 20% de tes clients vont t'apporter 80% de ton chiffre d'affaire. Donc il faut te trouver quelques clients qui ont des besoins récurrents et te concentrer sur cet objectif. Si tu fais du print, les salles de spectacles/concerts ont toujours besoin de graphistes. Y'a un gros turn over là dedans, donc même si c'est pas maintenant, ils peuvent te rappeler dans 1 an. Après c'est à toi à faire en sorte qu'il ne t'oublie pas. Ce qui m'amène au 2éme point.
Salut Zed. Je croyais que c'était la règle de Gauss, non en fait c'est la loi de Pareto : http://villemin.gerard.free.fr/aSocial/Pareto.htm
 
Le réseau c'est primordial. Un gars qui s'installe avec un très bon carnet d'adresse, n'a quasiment pas besoin de faire de commercial. Si t'en a pas, il faut t'en faire un, avec tous les moyens qui existent en-ligne ou hors-ligne. Tu peux d'ailleurs penser à des outils pour ça. Un simple fichiers Excel peut faire l'affaire. Collecter des adresses, serrer des mains, distribuer des cartes de visites, etc ...
Je confirme : j'ai un début d'année énorme (comparé à la fin 2010 minable), j'ai un max de boulots et de devis à faire et le temps me manque (je viens de terminer un devis là).
Je confirme donc qu'il faut aller vers les gens et démarcher un maximum pour prendre des tafs.
Comme dit Zed, parfois on rentre avec un tout petit dossier chez un client (des cartes, des flyers…) et ça peut déboucher 1 an plus tard (voir plus…) sur un gros boulot inattendu.

 
 
Et si les gens te font chier avec Vista Print ou autre wilogo, c'est que tu tapes trop bas. Ca peut être une très grosse erreur d'ailleurs. On a tous passer des journées à satisfaire un client pour une facture de 100 euros au final :/
On a débattu de ça déjà avec Lactique > les gens qui prennent du Vistaprint ne sont pas nos clients :
ils ont la farouche volonté de lésiner jusqu'à la corde alors que nous voulons ajouter de la valeur a un dossier — fût-il modeste.
J'ai eu des journées à moins de 100 € hélas. Elles sont compensées par des journées meilleures heureusement !  :)

 
Ex : une fois j'ai fais un détourage pour gagner un peu de sous. J'ai fais à 1 euro la photo sans me rendre compte que c'était carrément trop bas. Mais j'ai eu le boulot. Une boite de VPC, je me disais que ça pourrait être récurent. Sauf que c'était des gros radins. J'ai jamais pu leurs vendre rien d'autre. Un jour ils sont revenus pour que je refasse du détourage. Je leur ai dit 2 euros la photo (ce qui reste encore très bas). Ils ont pas voulu. J'ai dis tant pis !
9 mois plus tard, ils viennent de m'envoyer un mail et de m'appeler pour voir à combien je le fais. Ce qui veut dire qu'ils sont tellement radins qu'ils n'arrivent pas à garder leurs prestataires. Ils passent un temps fou à négocier leurs prix et ils ont surement l'impression de faire des bonnes affaires avec ça.
Ma copine/associée leur avait proposé de relire leur catalogue et ils ont dit "oh oui parce que la dernière fois c'était très mal fait". Quand elle a donné son devis ils ont dit que c'était beaucoup trop.
Les gens comme ça faut dire "Au revoir et merci !". Ils aiment exploiter les gens et s'en foute d'avoir de la qualité de merde ... ça peut rien apporter.
 
@ Zed et aux autres : J'ai un élément de réponse que se suffit à lui même pour les détourages.  :pfff:

Spoiler :

Bientôt on va voir fleurir de la mise en page à 10 € ht la page. J'ai reçu ce mail le 12/12/2010.
http://nsa25.casimages.com/img/2011/01/17/110117125722506170.png




 
Bon de toute façon un indépendant (free-lance) a un coût de revient horaire car il doit payer ses cotisations et charges personnelles, donc 1 ou 2 € c'est pas sérieux.
On arrive facilement a des coûts de revient de 35/45 € de l'heure : qui n'a jamais passé une plombe (ou plus) sur un détourage complexe ??
 
Le temps est un gros atout pour perdurer dans ce métier :
- Il permet de fidéliser de la bonne clientèle
- Il permet d'écarter les indésirables qui veulent de la merde pas chère.
 
Astuce pour erawancarinae :
Ne fais pas de devis précis pour une simple cotation financière, donne un prix au téléphone (ou deux à la limite en cas de variante ou d'option).
Si le client te recontacte pour accord, alors à ce moment là procède au devis avec tous les détails.
Tu économisera un temps précieux crois-moi. Pour prospecter par exemple !  :)


Message édité par Harrybeau1 le 17-01-2011 à 01:08:58

---------------
Si vis pacem, para bellum
n°1121710
erawancari​nae
Posté le 17-01-2011 à 11:12:47  profilanswer
 

Tout d'abord je vous Remercie avec le R maj ^^, rien que deux posts ca fais déjà du bien.
 
Donc j'ai bien compris pour vistaprint et autres conneries : je trace mon chemin!
 
Après pour démarcher, je ratisse assez large. En ce moment (vu que j'ai plus ma voiture) je fais du mailing à fond. Mais le téléphone c'est un désastre, les gens te raccrochent à la figure, c'est une horreur.
 
Après pour ce qui est du devis, je trouve très difficile de donner un prix ou deux "à la louche" sans voir vraiment ce qu'il y a à faire. Je sais pas trop comment m'y prendre là!
 
Pour finir tu dis Harrybeau1 que tu en a déjà débattu avec Lactique. J'aimerais bien avoir le lien de cette conversation si possible car j'ai pas mal cherché sur le forum, mais y'a pas mal de messages!!!!!!
 
Je vous remercie encore tous les deux et si quelqu'un veut venir partager son expérience il seras plus que  bienvenu

n°1121711
Harrybeau1
Verba volant, scripta manent
Posté le 17-01-2011 à 11:28:28  profilanswer
 

Cet échange (bien HS en plus, pardon à Pyksel…) avec Lactique était dans "Imprimeries en ligne" je crois…
25 pages de topic… courage !  :ange:  
Le mieux est que Lactique — si il le souhaite — vienne poster ici son ressenti (plutôt que tu fouilles dans des archives…)
Sa vision du travail de graphiste (agence pour sa part) était très juste à mon sens.
 
Mailing : je suis un peu perplexe. Je ne regarde pas mes mails commerciaux non désirés (SPAM)
Phoning : Pareil…  :(  
 
Faut bouger IRL avec des échantillons pour maximiser tes chances à mon avis… :spamafote:
 
Devis…
Je ne parlais pas de prix à la louche !  :non:  
Je parlais prix définitif dit verbalement (après étude attentive de tout le dossier, il faut faire une bonne prise de notes préalablement).
Seulement si le client est OK, tu passes alors à la mise au propre du devis (dactylographié) et à son envoi par courrier ou par mail (PDF) selon le cas.

Message cité 1 fois
Message édité par Harrybeau1 le 17-01-2011 à 11:30:18

---------------
Si vis pacem, para bellum
n°1121712
Skopos
Titilleur de nombrils...
Posté le 17-01-2011 à 11:49:01  profilanswer
 

Harrybeau1 a écrit :

Cet échange (bien HS en plus, pardon à Pyksel…) avec Lactique était dans "Imprimeries en ligne" je crois…
25 pages de topic… courage !  :ange:


Je sais pas si t'as remarqué mais en haut des topic y'a un forumulaire de recherche intra-topic, ça aide :D

 

Je pense que ça commence là http://forum.hardware.fr/hfr/Graph [...] tm#t987680


Message édité par Skopos le 17-01-2011 à 11:49:13

---------------
userstyles HFR : alléger l'accueil du forum; réduire les img https des quotes. Script AHK ImageFloodHFR
n°1121714
Harrybeau1
Verba volant, scripta manent
Posté le 17-01-2011 à 11:56:48  profilanswer
 

Merci Skopos…
 
Les outils et moi ça fait deux…   :sweat:


Message édité par Harrybeau1 le 17-01-2011 à 12:02:41

---------------
Si vis pacem, para bellum
n°1121715
erawancari​nae
Posté le 17-01-2011 à 12:02:07  profilanswer
 

Mon problème Harrybeau1 c'est vraiment après que je leur donne des devis, précis ou pas, la plupart me disent que c'est trop cher. Pourtant je pense être dans la moyenne.
 
J'ai fais une sorte de "forfait" carte de visite : deux propositions de recherche graphique + 1h de finalisation du visuel + 1000 carte 350gr pelliculage recto, le tout pour 130€; pour exemple.
 
Mais pour l'instant c'est vraiment "c'est moins cher ailleurs" ou le "je travaille déjà avec quelqu'un" qui m'embête.
 

n°1121716
Harrybeau1
Verba volant, scripta manent
Posté le 17-01-2011 à 12:13:03  profilanswer
 

Excellent exemple !
Tu es tout à fait placé en prix vu ta notoriété*  : ce sont les prix moyens du marché en travaux de ville pour ce genre de taf !
(j'ai une grille similaire).
 
Ne propose pas deux variantes, c'est trop de taf pour 130 €, tu va y passer du temps.
Propose plutôt un verso gratos (genre note ou un calendrier) : ça ne te coutera pas tripette et ça peut booster ton offre !
Offre aussi avec les cartes un petit présentoir de comptoir en plexi (ça coute pas cher), ça le fait bien…
Enfin, si le client commande 500 cartes et se la tape coriace, dit lui que c'est période de promo :
500 ex commandés = 500 ex supplémentaires offerts ! (ça va te couter une bricole).
IL FAUT RUSER !!!
 
Ce sont ces petits plus qui font parfois taire les "c'est moins cher ailleurs" ou les "je travaille déjà avec quelqu'un" .
Au moins ton temps passé ne sera pas perdu.  :)  
 
PS : Je suis auvergnat aussi, et c'est vrai que dans le clermontois t'es assez mal barré avec les gros groupes en place (pas de noms…  :sarcastic: ).
Bosse avec ces groupes, va les voir, essaie de connaitre leurs tarots… et tape en dessous. Obligé de faire ainsi en local.
Notoriété*: Confidence d'une conseillère (très sympa) d'un imp en ligne avec qui je bossais :
"Quand vous nous achetez 1000 cartes que vous revendez 130-140 €, Publicis client chez nous les revend 600 € !!!  :ouch: (ça calme hein ?)
C'est ça l'effet notoriété…  :whistle:


Message édité par Harrybeau1 le 17-01-2011 à 21:56:09

---------------
Si vis pacem, para bellum
n°1121754
erawancari​nae
Posté le 17-01-2011 à 20:38:06  profilanswer
 

Franchement, je crois qu'on est sur la même longueur d'onde!!! Tu répond exactement ce que je veux!!
 
Je travaille avec Exaprint et oui il y a moyen de trouver des petits plus pour attirer le client ; je n'y avais pas pensé...
J'essaye d'avoir de la considération auprès de certaines agences de com, mais c'est pas facile de se faire un nom.
 
Je vais réfléchir, étudier ce que tu viens de me conseiller, appliquer ça dès demain sur le terrain et je reviendrai te donner des news de tes conseils car c'est bien sympa de m'aider.
 
Merci encore
 

n°1121758
Harrybeau1
Verba volant, scripta manent
Posté le 17-01-2011 à 21:53:49  profilanswer
 

Et je n'ai pas 100000 posts au compteur,  
juste 10 ans dans le papier… :D


---------------
Si vis pacem, para bellum
n°1121761
kela6
HFR as an alcootest
Posté le 17-01-2011 à 22:44:23  profilanswer
 

Un petit conseil sur la partie commerciale (car côté technique, je suis sûr que tu es capable de leur en mettre plein la vue et côté administratif, je suis sûrement pas le plus calé) : "l'habit fait le moine !"
 
Faire du tap-tap : descendre une rue en se faisant toutes les boutiques et tout ce qui est pro ou institutionnel (en gros tout sauf les particuliers) peut être pas mal pour se faire les dents : démarcher beaucoup de monde en peu de temps, ensuite laisse faire les statistiques (si une personne sur 50 fait appel à toi roulez jeunesse).
 
Et là avec il faut éviter de passer pour un étudiant en arts mais se conformer à l'idée du "mec sérieux qui tient ses délais" que peut se faire l’artisan du coin : chaussures, costard, rasé de près :sol:
 
Ensuite tu les fais baver sur ton book, tu leurs passes un belle carte de visite avec éventuellement un petit trucs imprimé en A5 qu'il pourront passer à leur pote qui a besoin de tes prestations.
 
Fais ça par exemple une matinée sur deux en faisant attention à ne pas passer une heure avec chaque personne mais plutôt 5 mn.
 
Mais j'avoue que c'est un peu l'aveugle qui donne des conseils à au borgne : j'ai pas l'expérience du beau Harry :sarcastic:


---------------
Là-bas, sans bruit, tombe un pétale.
n°1121765
Harrybeau1
Verba volant, scripta manent
Posté le 17-01-2011 à 23:25:20  profilanswer
 

Bah toutes les expériences sont bonnes à prendre…
Pour le costard, ben ça dépend avec qui… perso j'ai toujours eu tendance à penser que les cravates empêchaient le sang d'irriguer le cerveau,donc bof…
 
(lol merci de me rappeler que mon pseudo est très con, je sais pas pourquoi j'ai mis ça…)


---------------
Si vis pacem, para bellum
n°1121767
Zedlefou
In cabbage we trust !
Posté le 18-01-2011 à 00:16:26  profilanswer
 

kela6 a écrit :

Faire du tap-tap : descendre une rue en se faisant toutes les boutiques et tout ce qui est pro ou institutionnel (en gros tout sauf les particuliers) peut être pas mal pour se faire les dents : démarcher beaucoup de monde en peu de temps, ensuite laisse faire les statistiques (si une personne sur 50 fait appel à toi roulez jeunesse).


Tu l'as déjà fait ? Moi oui et ça ne marche pas. Si tu ramasses une personne sur 50 pour des cartes de visites à 130euros, ben fais le calcul :/
Les gens sont sur-sollicités et ce genre de technique, c'est comme chercher une aiguille dans une botte de foin. La prospection direct, si c'est pas ton métier, faut pas le faire.


---------------
Jeu de simulation Boursière - Version BETA - https://www.facebook.com/wildstocks
n°1121768
kela6
HFR as an alcootest
Posté le 18-01-2011 à 07:08:59  profilanswer
 

J'en ai déjà plusieurs mois d’affilé mais pas pour des freelances en graphisme : quand j'aurai mon statut AE, je pense en refaire un peu à mon compte : la méthode me semble pas mal pour démarrer.
 
PS : si tu paies 130€ tes 50 cartes, il faut que tu révises le chapitre imprimerie de ton manuel du parfait graphiste :D c'est ultra important d'avoir des contacts dans l'imprimerie à pas cher (presses en Yougaslavie & co.)
 
Ensuite je dis pas qu'il faille aller jusque mettre une cravate, mais l'idée est là : il faut bien présenter, l'image que notre interlocuteur se fait de nous ce sera (dans un premier temps) ce qu'il se sera imaginé en nous voyant arriver de loin avant même de savoir qu'on est des grapheux : le style étudiant bohème un peu hippie peut faire perdre des contrats, business is business.
 
Par exemple (même si ça me gave) en tant que responsable du service com de ma boite j'essai de faire un effort vestimentaire, si mes interlocuteurs étaient des pubeux ou juste des personnes du métier, je serai en jean basquet, no soucaÿ  :whistle:  
 
En tout cas un beau book parfaitement propre, organisé et présenté est sin equa non (avec de préférence un contenu qui suit :D ).


---------------
Là-bas, sans bruit, tombe un pétale.
n°1121776
erawancari​nae
Posté le 18-01-2011 à 10:47:49  profilanswer
 

Pour le look kela6 y'a pas de problème! Bien sur que je présente bien sans parler du costard trois pièces, mais je sais faire classe et propre.
 
Pour kela6, si il ne faut pas prospecter direct, comment ferais tu?

n°1121782
Harrybeau1
Verba volant, scripta manent
Posté le 18-01-2011 à 12:33:51  profilanswer
 

Il faut vraiement présenter impec' pour les gros décideurs (éviter coute que coute les particuliers* > temps perdu).
Je pense à mes démarrages ou j'ai rendu visite a des organismes/sociétés :
- Chambres consulaires
- Conseils Généraux
- Élus locaux (com/com, mairies…)
- Entreprises
 
Je sollicitais un rendez-vous avec les décideurs et j'apportais mes meilleurs échantillons (brochures, plaquettes…)
 
*Pour les particuliers, je prend uniquement quand j'ai déjà du travail (ce sont généralement des toutes petites demandes).
 
Les affaires se font n'importe ou…
Elles sont parfois très spontanées… et invitent à sauter sur l'occasion :
- Au resto, le patron qui trouve ses menus moches et pas à jour
- Chez un commerçant (votre boulanger) qui découvre votre activité et qui cherche un presta pour ses étiquettes
- Le camion kebab/pizza qui en a marre de se taper ses cartes de fidélités à la jet d'encre
- etc.
 
Ce sont autant de rencontres fortuites — alors que j'étais moi-même le client — qui ont débouché  sur des petits dossiers…
Petits dossiers qui peuvent devenir sympa :
- Après les menus, le patron du resto peut lorgner sur des cartes ou des sets de table.
- Le boulanger va reprendre des étiquettes chaque année,
- Le pizzaiolo va reprendre chaque année des trucs si il tourne bien…
- Contents de votre boulot ces commerçants pourront en aviser d'autres…et ainsi de suite.
 
Ce sont des petits boulots pas chiants à faire (clientèle peu exigeante) et rapidement traités.
 
Après les démarches initiales pénibles (je le reconnais), l'effet "réseau" commence à s'intaller.
Le bouche à oreille fonctionne et le téléphone se met a sonner pour des demandes inattendues…  :)  
 

Message cité 1 fois
Message édité par Harrybeau1 le 18-01-2011 à 12:49:34

---------------
Si vis pacem, para bellum
n°1121783
erawancari​nae
Posté le 18-01-2011 à 12:41:02  profilanswer
 

Je ne vise pas les particuliers. Comme tu dis, je ne m'en sortirais pas sinon.
 
Ps : "Pour kela6, si il ne faut pas prospecter direct, comment ferais tu?"
pour Zedlefou sorry^^

n°1121784
Harrybeau1
Verba volant, scripta manent
Posté le 18-01-2011 à 13:04:20  profilanswer
 

@ erawancarinae : j'ai complété mon post ci-dessus.
 
J'insiste sur ce phénomène de réseau il est important.
Même des fournisseurs peuvent devenir ameneurs d'affaires…
 
Possibilités / fournisseurs :
Il est bon aussi d'avoir plusieurs cordes à son arc en graphisme,
pour pouvoir prendre en charge les diverses demandes et ne pas répondre "ça je ne sais pas faire" (pas bon… :/)
Il ne faut pas se cantonner au papier (genre "chui revendeur Exaprint [ou autre] et je me borne au catalogue" )
 
Avec le temps on trouve les bons fournisseurs :
- Sérigraphes
- PLV boitage
- Découpe vinyle
- Spécialistes divers (étiquettes, impression sur metal…)
- Enseignistes (structures de totems, panneaux, déco véhicules…)
- Presta en évènementiel (structures de salon…)
- etc.
 
En travaillant étroitement (réseau), un fournisseur peut aussi te consulter pour sous-traiter un taf…


---------------
Si vis pacem, para bellum
n°1121786
Zedlefou
In cabbage we trust !
Posté le 18-01-2011 à 13:13:24  profilanswer
 

kela6 a écrit :

J'en ai déjà plusieurs mois d’affilé mais pas pour des freelances en graphisme : quand j'aurai mon statut AE, je pense en refaire un peu à mon compte : la méthode me semble pas mal pour démarrer.


Ca dépend du domaine bien sur.
 

Citation :

PS : si tu paies 130€ tes 50 cartes, il faut que tu révises le chapitre imprimerie de ton manuel du parfait graphiste :D


Ben j'ai jamais dit ça  [:zedlefou:1]  
 

Citation :

Ensuite je dis pas qu'il faille aller jusque mettre une cravate, mais l'idée est là : il faut bien présenter, l'image que notre interlocuteur se fait de nous ce sera (dans un premier temps) ce qu'il se sera imaginé en nous voyant arriver de loin avant même de savoir qu'on est des grapheux : le style étudiant bohème un peu hippie peut faire perdre des contrats, business is business.


Pas dans le graphisme. Tu vas pas représenter Publicis ! Tu vas juste essayer de présenter ton book. Moi, je vois un graphiste arriver en costard, je rigole.
Tu es peut être très bon dans ta branche de métier, mais tu ne dois pas généraliser. J'ai vu des DA aller présenter des propals à des trèèèès grosses boites, en jean effilochés, chemise et basquette de ville et ça ne posait aucun problèmes.
 

erawancarinae a écrit :

Pour kela6, si il ne faut pas prospecter direct, comment ferais tu?


Tu peux commencer par faire le tour de TOUS tes amis, familles anciens collègues, anciens patrons.
Tu leur laisse ta carte de visite, tu expliques ce que tu fais, que tu cherches des contrats et si jamais ça peut les intéresser eux ou quelqu'un qu'ils connaissent.
C'est con mais des fois tu dis aux gens autour de toi que tu t'installes et ça fait pas forcément tilt dans la tête. Si t'insistes gentillement pour qu'ils te filent des tuyaux (des adresses de gens hein ! Pas les trucs du genre : "Va voir au conseil général peut être ?" ) ça peut vite te faire un bon carnet d'adresse.
 

Harrybeau1 a écrit :

Il faut présenter impec' seulement pour les gros décideurs (éviter coute que coute les particuliers* > temps perdu).


+1
 

Citation :

Je sollicitais un rendez-vous avec les décideurs et j'apportais mes meilleurs échantillons (brochures, plaquettes…)


erawancarinae c'est là que le démarchage au téléphone est pas mal. Tu appels pour te présenter et savoir si tu peux avoir un rdv avec le boss ou le dir comm pour présenter ton travail.


---------------
Jeu de simulation Boursière - Version BETA - https://www.facebook.com/wildstocks
n°1121789
Harrybeau1
Verba volant, scripta manent
Posté le 18-01-2011 à 14:02:09  profilanswer
 

Le point important après avoir obtenu le rendez-vous est de pouvoir montrer des travaux !
Le graphisme c'est du visuel, ça ne s'explique pas, ça se montre.
 
Un beau boulot résumera à lui seul toutes les compétences
(mise en page, couleur, typo, créativité, bon choix du prestataire d'impression, qualité… etc.)
Le reste sera évoqué : conditions générales, disponibilité, délais de réalisation, de fab, acompte à la commande…
 
On peut aussi parler des compétences non mises en lumière dans les travaux montrés :
Photographie, illustration, web, correction ortho-typo comprise des textes… etc.
Autant de petits plus qui peuvent accrocher le décideur.
 
Par contre je reconnais que le serpent se mord la queue dans le cas de la phase de début d'activité :
le graphiste indépendant n'aura pas forcement les échantillons adéquats à montrer, voir pas d'échantillons du tout
(hormis un book "scolaire" ) car il est justement en phase de démarrage.
 
Pas simple.


Message édité par Harrybeau1 le 18-01-2011 à 14:06:17

---------------
Si vis pacem, para bellum
n°1121799
erawancari​nae
Posté le 18-01-2011 à 14:45:24  profilanswer
 

Pour répondre a Harrybeau1 je n'ai pas de book scolaire mais un book qui commence à se remplir depuis 10ans. Je met également mes travaux persos, plus des boulots factices que je mets en avant pour démontrer ce que je sais faire.
 
Pour la tenue vestimentaire, je me prend pas la tête, je démarche en étant moi même mais propre, pas en sortant du lit quoi!!!
 
Les amis et la famille c'est déjà fais, mais mon ancien patron et collègues, ça c'est même pas la peine d'y penser...
 
Pour l'instant, après avoir gambadé à Clermont, et ma voiture étant en panne (dur dur ^^), je fais du mailing car ca me coûte rien et de ce fait je "ratisse" les corps de métier auquel j'ai eu a faire : artisans, coiffeurs, enfin les petits et moyenne entreprises.
Je déménage sur besancon dans 3mois (pour ma femme) donc arrivé là bas je vais m'y mettre sérieusement et surtout essayer de faire des grosses boite.
 
Mais j'avoue que j'appréhende un peu.
 
En tout cas vous m'avez bien éclairé sur pas mal de sujets et je vous en remercie du fond du cœur

n°1121800
kela6
HFR as an alcootest
Posté le 18-01-2011 à 14:49:46  profilanswer
 

erawancarinae a écrit :

Pour le look kela6 y'a pas de problème! Bien sur que je présente bien sans parler du costard trois pièces, mais je sais faire classe et propre.
 
Pour kela6, si il ne faut pas prospecter direct, comment ferais tu?


 
Au contraire, je trouve très bénéfique le contact direct avec le client (évidemment il ne faut pas faire que ça et ce n'est pas le plus facile, mais très instructeur je pense).
 

Citation :

Genghis77
moi je pose des petits billets de monopoly devant chez moi :D
sinon pour les petits clients je fais une depose massive de cartes un peu partout :spamafote: etant pres de disney (à la campagne en somme) :D j'ai beaucoup d'artisan dans mon secteur, ca me permet pas de faire de gros projet mais ca me permet d'en plusieurs petit :spamafote:


 
En plus du direct, il y a ton réseau : dis à tous tes amis, anciens collègues, famille, vague connaissance que tu te lances, il y a toujours quelqu'un qui connait quelqu'un...
 
Le wouèb bien sûr, les annonces, les "candidatures / propositions de free" spontanées à la planète entière : la french touch est très apprécié (mets une photo avec béret et baguette + quatre-ailes en arrière plan comme ça on te prendra pas pour un imposteur :D ).
 
Le téléphone, la mère à Julio, la transmission de pensées, le méga-site qui attire les mouches, les 4x3 dans le métro, annonces papier (journaux, boulangerie près de chez toi avec ton tél. x 10, etc.) la radio, la TV (juste après le 20 h c'est mieux), les tract aux manifs, les 1e et 3e partie des concerts, les expos, Sculi...  :pt1cable:  
 
Tu as déjà essayé quoi ?


---------------
Là-bas, sans bruit, tombe un pétale.
n°1121836
Skopos
Titilleur de nombrils...
Posté le 18-01-2011 à 17:22:29  profilanswer
 

Dans ce style de prestation si on fait du tap-tap il ne faut surtout pas le faire avec l'objectif de décrocher un contrat. Enfin je veux surtout dire qu'il ne faut pas que le prospect ai l'impression que vous voulez lui vendre un truc toud'suite-maint'nant car ça ne doit pas être votre objectif de toute façon.

 

Il faut prendre le prétexte de déposer une doc/plaquette, le faire (c'est le minimum) mais surtout essayer d'obtenir un nom de décideur, et autre info potentiellement utile... et savoir pas-faire-chier surtout.

Message cité 1 fois
Message édité par Skopos le 18-01-2011 à 17:23:04

---------------
userstyles HFR : alléger l'accueil du forum; réduire les img https des quotes. Script AHK ImageFloodHFR
n°1121840
Harrybeau1
Verba volant, scripta manent
Posté le 18-01-2011 à 17:33:24  profilanswer
 

Skopos a écrit :

(…)et savoir pas-faire-chier surtout.


Un gros + 50 dûment mérité.
 
Comment on a pu zapper ça !
Le client de base à rien branler de la PAO et des explications interstellaires au moment d'un contact ou d'un prix. Il faut aller à l'essentiel.
 
Plus tard par contre, si le client le demande — par curiosité — on peut rentrer dans ce genre de détail pour montrer qu'on maitrise des trucs.
 
Je me suis fait avoir à ce petit jeu-là, à vouloir des fois trop en faire… :/


Message édité par Harrybeau1 le 18-01-2011 à 17:33:40

---------------
Si vis pacem, para bellum
n°1121920
kela6
HFR as an alcootest
Posté le 19-01-2011 à 00:34:47  profilanswer
 

+ 1000


---------------
Là-bas, sans bruit, tombe un pétale.
n°1121924
DOM93
Posté le 19-01-2011 à 03:57:13  profilanswer
 

Je me mêle de la discution
D'abord pas d'aprioris le look c'est selon les prospects. Grosses boîtes = costard avec un peu de fantaisie cravate drôle ou de couleur vive mais toujours en harmonie. Artisans commerçants plus stricte un peu austère presque.
Toutes les occases sont bonnes pour faire ta pub la famille, les amis, tout contact (boulanger, barman, policier, joueur de boules) doit être l'occasion de faire connaitre ton activité. Tu dois toujours avoir sur toi de quoi dire "regardes ce que je sais faire".
Le book c'est ta vitrine avec le look donc il doit être complet archi complet faut en mettre plein la vue.
Rien de mieux que le démarchage direct c'est plus rapide et plus clair t'as la réponse de suite mais tu peux toujours revenir à la charge sans tomber dans le truc témoins de Jéhovah.
Le téléphone pages jaunes bien sur. Tu prends une profession et tu fais tous je dis bien TOUS les numéros. Prépares ton dialogue, ta présentation. Faut être clair rapide et avoir des arguments pour contrer l'interlocuteur négatif. Tu te feras jeter par le sur de lui mais les hésitants t'écouterons peut-être. Demande toujours un RDV s'en engagement je veux juste vous rencontre, on ma parlé de votre entreprise. Ne dis pas que t'es pas cher ça fais nul mais trouves des arguments pour justifier le prix genre vous gagnerez de l'argent avec mon travail. Pas de mots argotiques ou trop sophistiqué.
Proses des prix d'appel sur certains produits à condition. Ex : les cartes de visite moins chères si y a d'autres travaux (menu, logo, prospectus, etc ).
Lire un livre scolaire sur la commercialisation peut s'avérer utile.
Enfin deux choses
 
Un devis t'engage juridiquement alors fais gaffe.
Les cartes de visite classiques c'est généralement sur du 250 grs voire du 180 grs
 
bonne chance
 

n°1121935
Harrybeau1
Verba volant, scripta manent
Posté le 19-01-2011 à 09:45:59  profilanswer
 

[:otacon-yuiitsu:3]


---------------
Si vis pacem, para bellum
n°1121936
erawancari​nae
Posté le 19-01-2011 à 10:07:55  profilanswer
 

Merci DOM93 pour ta participation.
 
J'essaye de rester moi même lors des entretiens et de ne pas les assommer avec des termes techniques lourdingues!  
Et justement tu me dis DOM93 de justifier mon prix, mais comment. Je comprend l'argumentation de la qualité, mais pour certain c'est pas suffisant...

n°1121969
DOM93
Posté le 19-01-2011 à 19:20:55  profilanswer
 

la qualité c'est pas seulement les couleurs les formes etc c'est aussi la fiabilité, le suivi, la rapidité, les délais de paiement, l'étalement, le conseil, l'expertise, l'écoute, etc.......

mood
Publicité
Posté le   profilanswer
 


Aller à :
Ajouter une réponse
  FORUM HardWare.fr
  Graphisme
  Divers

  Démarcher en tant que graphiste

 

Sujets relatifs
rienCherche graphiste.
cherche graphiste pour une charteRecherche de Webmaster et graphiste
Recherche partenariat avec graphiste webmasterCoup de gueule sur le métier de graphiste/maquettiste
Recrutement graphiste 2D/3D pour jeu onlineTarif d'un "graphiste" amateur
webdesign? infographiste? graphiste? la difference c quoi 
Plus de sujets relatifs à : Démarcher en tant que graphiste


Copyright © 1997-2018 Hardware.fr SARL (Signaler un contenu illicite) / Groupe LDLC / Shop HFR