Forum |  HardWare.fr | News | Articles | PC | Prix | S'identifier | S'inscrire | Aide | Shop Recherche
770 connectés 

  FORUM HardWare.fr
  Emploi & Etudes
  Marché de l'emploi

  Négocier son contrat de travail : comment, sur quoi, jusqu'où ?

 



 Mot :   Pseudo :  
 
Bas de page
Auteur Sujet :

Négocier son contrat de travail : comment, sur quoi, jusqu'où ?

n°297020
fsk2
Posté le 16-11-2004 à 09:56:26  profilanswer
 

Salut,
 
Il y a pas mal de sujet sur les salaires mais je n'ai pas trouvé de post
sur la négociation des contrats de travail.
 
J'ai lu le Dossier Familial du mois qui y est consacré.  
Il détaille les éléments constitutifs d'un contrat de travail sur le plan  
légal mais ne précise pas trop ce qui est négociable et jusqu'où.
 
Bien sur ça dépend de l'entreprise, de la convention collective etc ...
Mais je pose quand même mes questions, histoire d'avoir un retour de ceux
qui sont déjà passé par là.  
 
A quels éléments du contrat être spécialement attentif ? :??:  
Qu'est ce qui se négocie ? :)  
Qu'est ce qui ne se négocie pas ?  :non:  
Qu'avez-vous réussi à négocier ? :wahoo:  
Comment vous y êtes vous pris ?  
 
Certaines réponses sont peut-être présentes dans des posts sur d'autres sujets
mais je pense que ça pourraît être utile de les regrouper ici.
 
Allez le débat est lancé !  
     

mood
Publicité
Posté le 16-11-2004 à 09:56:26  profilanswer
 

n°297078
bardass
TEUBDEFER
Posté le 16-11-2004 à 12:20:19  profilanswer
 

dans l'absolu, tu peux tout négocier
mais l'employeur est tenu par des dispositions légales, collectives ou internes qui limitent le champ des négociations
 
en général les négociations portent :
sur le poste et les missions proposées
le salaire, avantages financiers ou en nature
la couverture géographique du poste
les frais de déplacement
la durée du temps de travail (temps plein, partiel ...)
 
même dans la légalité, tout ne sera pas accepté par l'employeur
il te faut donc déterminer par avance les points :
sur lequel tu n'acceptes aucun compromis
ceux pour lequel tu laches du lest et jusqu'où
ceux qui n'ont aucune importance à tes yeux

n°297138
fsk2
Posté le 16-11-2004 à 14:11:49  profilanswer
 

Merci bardass pour tes éclaircissements.
 
Tu as raison la négociation dépend aussi de ce que moi je suis prêt à*
négocier ou pas.
 
Par contre j'ai un peu de mal à voir quelle peut être la marge de manoeuvre.
Bien sur ça dépend de l'entreprise et du critère.
 
Par exemple, le salaire. Chaque entreprise à sa grille par école pour les
jeunes diplômés. S'agit-il de grilles strictes ou est-il facile d'en sortir*
en mettant en avant une compétence, un stage, une formation complémentaire etc ?
 
N'hésitez pas à faire part de votre expérience dans le domaine.
 

n°297143
bardass
TEUBDEFER
Posté le 16-11-2004 à 14:38:26  profilanswer
 

toutes les entreprises n'ont pas de grille
encore moins de grille par école, perso je trouve cela débile
il est évident que certaines écoles vont mieux se valoriser que d'autres
personnellement et par expérience, je préfère un major de promo à l'insa qu'un X, Mines ou Centrale quelconque
à contrario, vu la taille de ma société, peu de X, Mines ... viennent postuler, s'ils le font, c'est en désespoir de cause ou parce qu'ils sont mauvais :D
 
quand je recrute qlq'un, je fais un véritable focus sur la qualité et le contenu de son expérience professionnelle ou de ses stages, beaucoup moins sur le cursus de formation (je me fiche de savoir qu'il a fait trois mois de C++, deux mois de "Merise" ou d'UML, à chaque fois, il est nécessaire de remettre une couche de perfectionnement)
 
pour établir le salaire proposé, on se base sur notre connaissance du marché, sur l'expérience du candidat, sur son salaire précédent (et vérifié) parfois, sur notre appréciation de son profil et de son évolution future

n°297145
Dion
Acceuil
Posté le 16-11-2004 à 14:41:31  profilanswer
 

bardass a écrit :


sur son salaire précédent (et vérifié)  


 
Merde  [:zerod]


---------------
Elmoricq petite bite - Les enfants de vapeur c'est  comme les crevettes, tout est bon sauf la tête !
n°297151
bardass
TEUBDEFER
Posté le 16-11-2004 à 14:58:11  profilanswer
 


 
certaines évidences sont parfois bonnes à dire ;)
idem pour les diplômes ...

n°297155
chaica
Posté le 16-11-2004 à 15:16:07  profilanswer
 

Comment tu peux vérifier le salaire que gagnait quelqu'un?

n°297156
bardass
TEUBDEFER
Posté le 16-11-2004 à 15:24:13  profilanswer
 

comme pour les diplômes : photocopies des derniers bulletins
 
on ne demande ces documents lors de la candidature : on demande la rémunération actuelle du candidat en le prévenant que lors de la signature de son contrat, les photocopies seront nécessaires
charge au candidat de dire la vérité ou non ...

n°297159
Dion
Acceuil
Posté le 16-11-2004 à 15:45:19  profilanswer
 

bardass a écrit :

comme pour les diplômes : photocopies des derniers bulletins
 
on ne demande ces documents lors de la candidature : on demande la rémunération actuelle du candidat en le prévenant que lors de la signature de son contrat, les photocopies seront nécessaires
charge au candidat de dire la vérité ou non ...


 
Vous ne téléphoneez pas au précédent patron ?   :ange:


---------------
Elmoricq petite bite - Les enfants de vapeur c'est  comme les crevettes, tout est bon sauf la tête !
n°297160
bardass
TEUBDEFER
Posté le 16-11-2004 à 15:52:36  profilanswer
 

Dion a écrit :

Vous ne téléphoneez pas au précédent patron ?   :ange:


 
non mais quand on en a la possibilité, on prend nos renseignements auprès d'ex-collaborateurs, de clients, de connaissances diverses et variées ...
le monde de l'informatique est petit
 
ça parait normal : tout candidat se renseigne comme il le peut sur la société, l'entreprise fait de même

mood
Publicité
Posté le 16-11-2004 à 15:52:36  profilanswer
 

n°297164
Dion
Acceuil
Posté le 16-11-2004 à 16:01:19  profilanswer
 

bardass a écrit :

non mais quand on en a la possibilité, on prend nos renseignements auprès d'ex-collaborateurs, de clients, de connaissances diverses et variées ...
le monde de l'informatique est petit
 
ça parait normal : tout candidat se renseigne comme il le peut sur la société, l'entreprise fait de même


 
Oui c'est normal, mais téléphoner au précédent responsable de la personne permettait aussi de savoir s'il n'y avait pas eu d'éxagération quand aux fonctions occupées (ca comporte aussi certains risques :o)


---------------
Elmoricq petite bite - Les enfants de vapeur c'est  comme les crevettes, tout est bon sauf la tête !
n°297171
bardass
TEUBDEFER
Posté le 16-11-2004 à 16:07:09  profilanswer
 

Dion a écrit :

Oui c'est normal, mais téléphoner au précédent responsable de la personne permettait aussi de savoir s'il n'y avait pas eu d'éxagération quand aux fonctions occupées (ca comporte aussi certains risques :o)


 
difficile de téléphoner à un employeur quand le candidat n'a pas démissionné

n°297172
fsk2
Posté le 16-11-2004 à 16:07:10  profilanswer
 

bardass a écrit :


pour établir le salaire proposé, on se base sur notre connaissance du marché, sur l'expérience du candidat, sur son salaire précédent (et vérifié) parfois, sur notre appréciation de son profil et de son évolution future


 
Ca ne laisse pas beaucoup de place à la négociation, je me trompe ?
 
Est-ce que ça veut dire que tu proposes un salaire et c'est ça ou rien
ou est-ce que tu acceptes de négocier avec le candidat ?
Si il y a négociation, elle portera sur le salaire en lui même ou plutôt
sur les avantages annexes ?
 
Quelle attitude face à qqn qui commence à négocier ?  
1) "Quel chieur on lui propose déjà qq chose de bien !"  
2) "Au moins lui il sait ce qu'il veut et il ne se laisse pas faire !"
 
Tu sembles accorder bcp d'importance au salaire précédent et tu ne t'appuies  
pas sur des grilles. Comment fais-tu pour différencier des jeunes diplômés ?
Pour leur salaire, tu ne t'appuies que sur le "marché" ?
 
 

n°297174
Dion
Acceuil
Posté le 16-11-2004 à 16:10:34  profilanswer
 

bardass a écrit :

difficile de téléphoner à un employeur quand le candidat n'a pas démissionné


 
d'ou les certains risques :D
 
Mais quand il n'a pas démissioné, pkoi pas ? On utilise bien les lettres de recommendation ;)


---------------
Elmoricq petite bite - Les enfants de vapeur c'est  comme les crevettes, tout est bon sauf la tête !
n°297176
bardass
TEUBDEFER
Posté le 16-11-2004 à 16:17:03  profilanswer
 

fsk2 a écrit :

Ca ne laisse pas beaucoup de place à la négociation, je me trompe ?
tout dépend du profil recherché : pour un débutant, pas grand chose, pour un expert ou un consultant senior ..., la marge de manoeuvre est plus grande
 
Est-ce que ça veut dire que tu proposes un salaire et c'est ça ou rien
ou est-ce que tu acceptes de négocier avec le candidat ?
dans les limites de la raison, raison basée sur le marché, le profil du candidat et son potentiel perçu durant l'entretien
 
Si il y a négociation, elle portera sur le salaire en lui même ou plutôt
sur les avantages annexes ?
encore une fois, tout dépend du profil du candidat
par exemple, les avantages en nature doivent pouvoir être justifiés auprès de l'urssaf : téléphone portable, voiture, ordinateur portable ...

 
Quelle attitude face à qqn qui commence à négocier ?  
1) "Quel chieur on lui propose déjà qq chose de bien !"  
2) "Au moins lui il sait ce qu'il veut et il ne se laisse pas faire !"
les deux mon capitaine, selon le déroulement de l'entretien et la prestation fournie par le candidat
 
Tu sembles accorder bcp d'importance au salaire précédent et tu ne t'appuies  
pas sur des grilles. Comment fais-tu pour différencier des jeunes diplômés ?
je les questionne sur le contenu réel des stages. La qualité des formations est à peu près connu des SSII, je m'appuie beaucoup sur la qualité des stages, moins sur le contenu de la formation
 
Pour leur salaire, tu ne t'appuies que sur le "marché" ?
voir plus haut : profil ...


 
pour la dernière question, c'est oui mais

n°297223
bibiphoque
I deliver my peace
Posté le 16-11-2004 à 19:08:14  profilanswer
 

Tu as l'air de t'y connaitre un peu, alors j'aimerais ton avis la dessus:
 
J'ai passe un entretien d'embauche pour un poste d'ingénieur dans une autre spécialité que l'informatique (ca arrive...).  
La personne me demande mes prétentions. Je réponds 29-32 ke...lui me propose 24-25 ke...
Il se trouve, apres verification, qu'étant donné la morosité du marché, ce salaire est réaliste meme s'il est un peu faible.
Si tu rencontrais ce genre de situation, quel serait ton avis sur le candidat (en l'occurence moi) ?????????????? Ai-je encore des chance ????? (par ailleurs mon profil avait l'air de vraiment l'intéressé).
Autre chose : A un moment, il me lance :  
"Donc, j'imagine que notre offre constitue votre priorité ?"  :??:  
Je réponds que j'ai d'autres propositions et qu'il faudra que ke réfléchisse...
 

n°297511
bibiphoque
I deliver my peace
Posté le 17-11-2004 à 15:06:43  profilanswer
 

bibiphoque a écrit :

Tu as l'air de t'y connaitre un peu, alors j'aimerais ton avis la dessus:
 
J'ai passe un entretien d'embauche pour un poste d'ingénieur dans une autre spécialité que l'informatique (ca arrive...).  
La personne me demande mes prétentions. Je réponds 29-32 ke...lui me propose 24-25 ke...
Il se trouve, apres verification, qu'étant donné la morosité du marché, ce salaire est réaliste meme s'il est un peu faible.
Si tu rencontrais ce genre de situation, quel serait ton avis sur le candidat (en l'occurence moi) ?????????????? Ai-je encore des chance ????? (par ailleurs mon profil avait l'air de vraiment l'intéressé).
Autre chose : A un moment, il me lance :  
"Donc, j'imagine que notre offre constitue votre priorité ?"  :??:  
Je réponds que j'ai d'autres propositions et qu'il faudra que ke réfléchisse...


 
allo ?  :whistle:

n°297517
bardass
TEUBDEFER
Posté le 17-11-2004 à 15:25:19  profilanswer
 

je penserais que le candidat est 30% trop cher
au vu de sa dernière phrase, il attend que tu le rappelles (vu que sa proposition est "ta priorité" ) en ajustant tes prétentions à son offre
 
à toi de voir

n°297527
Dion
Acceuil
Posté le 17-11-2004 à 16:06:19  profilanswer
 

bardass a écrit :

je penserais que le candidat est 30% trop cher
au vu de sa dernière phrase, il attend que tu le rappelles (vu que sa proposition est "ta priorité" ) en ajustant tes prétentions à son offre
 
à toi de voir


 
Il est peut etre prêt à kelkes compromis non ?
(on peut rever :d)


---------------
Elmoricq petite bite - Les enfants de vapeur c'est  comme les crevettes, tout est bon sauf la tête !
n°297530
bardass
TEUBDEFER
Posté le 17-11-2004 à 16:14:28  profilanswer
 

certainement, la dernière phrase du recruteur a été dite pour mettre la pression sur le candidat en vue de limiter la négociation future
 
ensuite, tout dépend de la situation du candidat :
il est prêt à prendre le risque de perdre le poste, il ne négocie pas ou peu
il a vraiment besoin du job et accepte telle quelle la proposition du recruteur.


Aller à :
Ajouter une réponse
  FORUM HardWare.fr
  Emploi & Etudes
  Marché de l'emploi

  Négocier son contrat de travail : comment, sur quoi, jusqu'où ?

 

Sujets relatifs
Etudes + TravailTravail complémentaire
Questions sur le droit du travail ...[ urgent recherche contrat de qualif]
[Recherche emploi/stage/contrat] Infographie 2D / developpement Web[RECHERCHE] Contrat de qualif. BTS IG dept 73, 74, 01 + IDF [URGENT]
Ch DEV VB pour 2 macros Word Excel (Travail payé)urgent contrat de qualif informatique
travail parallèle à un emploi salarié, légalement ?probleme de contrat de travail (SSII inside)
Plus de sujets relatifs à : Négocier son contrat de travail : comment, sur quoi, jusqu'où ?


Copyright © 1997-2018 Hardware.fr SARL (Signaler un contenu illicite) / Groupe LDLC / Shop HFR