Forum |  HardWare.fr | News | Articles | PC | Prix | S'identifier | S'inscrire | Aide | Shop Recherche
1427 connectés 

  FORUM HardWare.fr
  Discussions
  Politique

  Quel avenir pour la souveraineté française en terme militaire?

 



Faut-il conserver une armée nationale et souveraine ?


 
52.4 %
 43 votes
1.  Oui, la France a tout à perdre à liquider sa souveraineté militaire (affaiblissement certains du pays)
 
 
24.4 %
 20 votes
2.  Non, la souveraineté n'est pas nécessaire, demain l'Europe !
 
 
9.8 %
 8 votes
3.  Non, l'OTAN nous protège déjà généreusement alors...
 
 
13.4 %
 11 votes
4.  Aucune idée mais Obi ne s'est jamais laissé envahir par le côté obscur lui.
 

Total : 84 votes (2 votes blancs)
Ce sondage est clos, vous ne pouvez plus voter
 Mot :   Pseudo :  
 
 Page :   1  2
Page Précédente
Auteur Sujet :

Quel avenir pour la souveraineté française en terme militaire?

n°15652376
cappa
Posté le 27-07-2008 à 12:29:28  profilanswer
 

Citation :

Démission du Général Cuche, traité d'amateur par Sarkozy
Vidéo--->http://www.dailymotion.com/video/x [...] ite-d_news


Récemment, quittant la réserve habituelle de rigueur chez les militaires, un général 4**** s'est levé devant un discours de nôtre "énergique" chef de l'Etat (comme dit poliment Obama), a quitté la salle, et a démissionné.  
 
Nicolas Sarkozy présentait pourtant professionnellement, lui, un programme de démentellement de la force armée pour raison économique. Car il faut bien allèger le budget de l'État!  
 
On notera que cet aspect du libéralisme est alors une innovation française car les Etats-Unis eux-mêmes entretiennent et investissent des sommes colossales dans l'armée qui, pour faire travailler des entreprises privées (comme Lockeed Martin...) n'en reste pas moins absolument nationale et est pour ainsi dire un service public.  

Citation :

La chambre des représentants du congrès américain a approuvé jeudi le budget militaire des Etats-Unis pour 2008. Le montant total du budget étant de 645,6 milliards de dollars, 397 députés ont voté pour et 27 contre.


La première chose qui fait débat dans cet événement c'est la réaction d'un général. La discipline étant aussi nécessaire au code militaire que la clé de sol à une partition musicale, on abandonnera l'hypothèse du mouvement d'agacement, compréhensible mais tout de même futile, que ne manque jamais de susciter les exhibitions et propos de cet impayable Sarko chez tout citoyen normal (quoiqu'en disent les médias). Au delà de la forme grossière, Hourtoule a du flairé quelque chose de vraiment insupportable qui lui a fait un instant dissocier l'image de Sarkozy et du chef des armées.  
Association d'idée d'ailleurs pénible [:prozac] .
 
Je ne vois que les raisons suivantes à l'exaspération du gratin militaire français :

La perte de souveraineté de l'armée est en quelque sorte prévue à plus ou moins long terme, au profit de l'Europe. Peut-être est-ce là une source du stress des généraux, et chez Hourtoule la cause du trop-plein que Sarko a fait se déverser.  
 
Mais la teneur du discours de Sarko portait sur le présent et touchait à des coupes franches dans les moyens matériels. Ces moyens qui constituent le pilier de l'armée, plus que les discours, et le pilier de sa crédibilité, autrement dit la capacité d'intervention et de dissuasion. Aucune armée n'étant encore mise en place de manière correcte en Europe, laquelle est plus que partiellement sous tutelle de l'OTAN, le démentellement si petit soit-il d'une armée française réduite à une portion déjà honorable sans plus, ne pourra que paraître un acte prématuré. On n'en perçoit encore moins la portée stratégique si la France, dotée de l'atout nucléaire, avait jusqu'alors toutes les chances, je pense, de se poser en leader d'une force européenne et d'en dicter la forme et le fonds.
 

Citation :

L'allemagne ne possède pas le feu nucléaire
En 1952, la Grèce et la Turquie rejoignent l’OTAN et, en 1955, l’admission de l’Allemagne de l’Ouest est subordonnée à un accord complexe, selon lequel ce pays se voit interdire la fabrication d’armes nucléaires, biologiques ou chimiques.
 
Deux évolutions importantes affectent l’OTAN pendant les années 1960 : l’annonce par Charles de Gaulle, président de la République française, du retrait de la France du commandement intégré de l’organisation, mais pas de l’Alliance elle-même, en 1966, et le développement de l’influence des petites nations, cherchant à utiliser l’OTAN comme un instrument de détente (c'est du copier/coller donc allez pas chercher je sais pas non plus ce que ça veut dire ?) autant que de défense.

Encyclopédie Microsoft ® Encarta ® 2005


La tradition militariste française étant plutôt correcte ces dernières années, s'en tenant à des interventions propres et dégagées de soupçons impérialistes, il est peut-être dommage, voire alarmant si on se fie au général Hourtoule, de ruiner le potentiel actuel et futur de l'armée française.
 
On en arrive à la dernière hypothèse que (c'est une suite jusque là logique il me semble) l'OPA profite à l'OTAN. La fascination que Sarko a montré pour grand frère Bush ne fait rien en tous cas pour le démentir.

Citation :

(...)
l’Alliance est désormais chargée de la gestion des conflits en Europe et de la promotion de relations de partenariat et de coopération dans la zone euro-atlantique. Par ailleurs, le texte du concept stratégique prend en compte et soutient le développement de l’Identité européenne de sécurité et de défense (IESD).
Encyclopédie Microsoft ® Encarta ® 2005.


 
La limite finale de l'observation de ces faits transparents est la corroboration assez directe des dénonciations du Réseau Voltaire : Sarko, propulsé par le soutien discret des Etats-Unis comme tant d'autres chefs d'Etat des républiques bananières, se conformerait avec docilité à un programme essentiellement favorable à notre allié plein de modestie et doté du sens immodéré de l'altruisme et de la justice qui lui ont valu déjà la confiance absolue du général Degaulle. A l'époque le général n'avait pas voulu déranger outre mesure les Etats-Unis et les laisser prendre en charge la reconstruction de la France. La bienveillante tutelle de l'OTAN fut humblement déclinée.  
http://i34.tinypic.com/1zp7h3r.jpg
 
Ce topic veut donc revenir sur un événement que nos médias n'ont eu ni l'envie ni le temps de prendre au sérieux, pour (peut-être) l'approfondir un peu.
 
Le sujet est toutefois difficile car les militaires qui seraient bien placés pour critiquer ce récit, ne sont pas de grands bavards.
http://www.forum-auto.com/uploads/200510/cedric1973_1129831035_general.jpg

Message cité 3 fois
Message édité par cappa le 04-08-2008 à 12:07:08
mood
Publicité
Posté le 27-07-2008 à 12:29:28  profilanswer
 

n°15652407
Profil sup​primé
Posté le 27-07-2008 à 12:36:10  answer
 

Tu peux changer ton titre l'armée n'a pas de souveraineté, celle-ci appartient au peuple qui l'exerce à travers ses représentants élus.   :o

n°15652419
cappa
Posté le 27-07-2008 à 12:39:04  profilanswer
 


En fait le parlement contrôle en théorie l'armée, même si une légende urbaine fait circuler le fait que ce serait Sarko. En fait le parlement donne le feu vert éventuel au chef des armées mais il ne s'auto controle pas.
 
Je parle de la souveraineté de l'armée française par rapport à l'Europe, quelle modif tu veux faire au titre?

n°15652543
adama37
Les Longs Canons
Posté le 27-07-2008 à 12:56:15  profilanswer
 

Comme on s'en doutera, j'ai voté 1 :o
 
La France, et tout pays de son envergure en général, a tout à perdre à renoncer à sa souveraineté, qu'elle soit militaire ou politique d'ailleurs. Car perdre sa souveraineté, cela signifie plusieurs choses :  
 
- cela veux dire ne plus être maitre de son destin, je ne pense pas avoir besoin de dévellopper sur le danger qu'il y a de confier son destin à un tier.  
- cela entraine une importante perte de crédibilité sur le plan international : qui irait respecter une nation entrant dans un engrenage d'aliénation volontaire ? Personne. Quelle crédibilité accorder à ce pays ? Aucune.  
- sur un plan plus "sentimental", cela revient à nier tout ce qui fait la France depuis des siècles, à renier les efforts et souvent la mort des millions de combattants français qui depuis des siècles se sont battus pour que la France soit protégée de l'influence étrangère.  
 
Pour ce qui est de l'OTAN, cette organisation n'a plus aucune raison d'être depuis le 25 Décembre 1991. La raison d'être de l'OTAN c'était de protéger l'Europe de l'Union Soviétique. Hors à moins qu'on m'est menti, il me semble que l'URSS n'existe plus depuis 25 Décembre 1991. L'OTAN n'a donc plus AUCUNE raison d'être, cela n'est plus qu'un instrument de l'impérialisme militaire américain. Certes, ça l'est depuis 1949, mais avant la menace soviétique était bien plus dangereuse que la menace américaine. Par ailleurs en 1966 De Gaulle avait eu une réaction de bon sens : quitter le commandement intégré tout en restant dans l'Alliance, ce qui permettait à la France de bénéficier de tout les avantages de l'OTAN (protection de l'Alliance) sans les inconvénients (aliénation de l'outil militaire français, troupes étrangères sur le sol français, mise à disposition de troupes français placées sous commandement américain). Sarkozy prend le chemin inverse, et bientôt l'armée française se retrouvera de nouveau  sous influence du Pentagone, ce qui n'est pas acceptable.
 

Message cité 3 fois
Message édité par adama37 le 27-07-2008 à 13:03:49

---------------
Gaullisme | Le plan de bataille des financiers  |
n°15652575
Profil sup​primé
Posté le 27-07-2008 à 13:01:40  answer
 

Je reformulerais la phrase pour que la souveraineté se rattache à la France et non à l'armée.
 
Quel avenir pour l'armée dans l'exercice de la souveraineté Française. (par exemple)

n°15652580
cappa
Posté le 27-07-2008 à 13:02:47  profilanswer
 

adama37 a écrit :

Comme on s'en doutera, j'ai voté 1 :o
 
La France, et tout pays de son envergure en général, a tout à perdre à renoncer à sa souveraineté, qu'elle soit militaire ou politique d'ailleurs. Car perdre sa souveraineté, cela signifie plusieurs choses :  
 
- cela veux dire ne plus être maitre de son destin, je ne pense pas avoir besoin de dévellopper sur le danger qu'il y a de confier son destin à un tier.  
- cela entraine une importante perte de crédibilité sur le plan international : qui irait respecter une nation entrant dans un engrenage d'aliénation volontaire ? Personne. Quelle crédibilité accorder à ce pays ? Aucune.  
- sur un plan plus "sentimental", cela revient à nier tout ce qui fait la France depuis des siècles, à renier les efforts et souvent la mort des millions de combattants français qui depuis des siècles se sont battus pour que la France soit protégée de l'influence étrangère.  
 
Pour ce qui est de l'OTAN, cette organisation n'a plus aucune raison d'être depuis le 25 Décembre 1991. La raison d'être de l'OTAN c'était de protéger l'Europe de l'Union Soviétique. Hors à moins qu'on m'est menti, il me semble que l'URSS n'existe plus depuis 25 Décembre 1991. L'OTAN n'a donc plus AUCUNE raison d'être, cela n'est plus qu'un instrument de l'impérialisme militaire américain. Certes, ça l'est depuis 1949, mais avant la menace soviétique était bien plus dangereuse que la menace américaine. Par ailleurs en 1966 De Gaulle avait eu une réaction de bon sens : quitter le commandement intégré tout en restant dans l'Alliance, ce qui permettait à la France de bénéficier de tout les avantages de l'OTAN (protection de l'Alliance) sans les inconvénients (aliénation de l'outil militaire français, troupes étrangères sur le sol français, mise à disposition de troupes français placées sous commandement américain). Sarkozy prend le chemin inverse, et bientôt l'armée française se retrouvera de nouveau  sous influence du Pentagone, ce qui n'est pas acceptable.


J'ai aussi voté 1 à bulletin secret  :o  
Bon je plussoierai juste en précisant que l'OTAN a souhaité revivifié les accords depuis environ la période du KOSSOVO. Avant cela , ça soulait manifestement les US d'investir en Europe, la présence russe rendait le tout coûteux et donc peu rentable quand on considère qu'il s'agissait surtout de protéger la pologne (qui comme on le sait a des idées mais pas de pétrole).
Il y a donc un regain de volonté de s'installer en Europe juste alors qu'elle prétend se doter d'une force européenne. Y aurait -il là l'intention de mettre la force européenne sous tutelle?
Ce serait une tutelle en 2 temps. Les nations transfèrent leur souveraineté à l'Europe, qui elle la transfère à l'OTAN, et le tour est joué.

n°15652583
cappa
Posté le 27-07-2008 à 13:03:28  profilanswer
 


Je vais essayer de trouver une phrase courte dans le style.  :)  

n°15652586
adama37
Les Longs Canons
Posté le 27-07-2008 à 13:04:02  profilanswer
 

L'autre problème, cela crée un précédent dangereux, selon le modèle de la grenouille dont on réchauffe le bain. D'aliénation en aliénation, de soumission en soumission, de suçage de boule en suçage de boule, un jour on se retrouvera avec une armée française sous commandement étranger, qu'il soit américain ou bruxellois, voir pire avec une dissuasion nucléaire qui sera placée non plus sous contrôle français mais sous contrôle européen, ce qui est inacceptable, l'arme nucléaire étant l'assurance vie de la France, il serait irresponsable et carrément CRIMINEL de placer le gros bouton rouge, même partiellement, sous le contrôle de mains étrangères, qui n'agiront pas dans l'intérêt de la France (et c'est bien normal, une personne doit s'occuper de l'intérêt de son pays, pas de celui des autres, sauf si les deux concordent). C'est l'une des raisons pour laquelle De Gaulle a voulu que la France se dote de la bombe atomique : il doutait de la volonté américaine de déclencher le feu nucléaire (et donc d'accepter l'anéantissement des USA) si l'URSS attaquait l'Europe dans le cadre d'une "guerre limitée" (et d'un coté c'est normal, je pense qu'un citoyen américain normalement constitué préfère une France sous contrôle soviétique que des USA réduit à un amas de cendres radioactives avec les dizaines de millions de morts qui vont avec). Il préférait donc une bombe atomique française, pour être certains que celle ci serait utilisée dans le cas où la survie de la France serait en jeu, sans dépendre d'étrangers protégeant avant tout leur propre intérêt national, pas forcément compatble avec celui de la France
 
Aujourd'hui, et certains politiciens en parle, le risque c'est de prendre le chemin inverse et de renoncer à notre assurance vie.

Message cité 1 fois
Message édité par adama37 le 27-07-2008 à 13:07:08

---------------
Gaullisme | Le plan de bataille des financiers  |
n°15652622
cappa
Posté le 27-07-2008 à 13:10:32  profilanswer
 

adama37 a écrit :

L'autre problème, cela crée un précédent dangereux, selon le modèle de la grenouille dont on réchauffe le bain. D'aliénation en aliénation, de soumission en soumission, de suçage de boule en suçage de boule, un jour on se retrouvera avec une armée française sous commandement étranger, qu'il soit américain ou bruxellois, voir pire avec une dissuasion nucléaire qui sera placée non plus sous contrôle français mais sous contrôle européen, ce qui est inacceptable, l'arme nucléaire étant l'assurance vie de la France, il serait irresponsable et carrément CRIMINEL de placer le gros bouton rouge, même partiellement, sous le contrôle de mains étrangères, qui n'agiront pas dans l'intérêt de la France (et c'est bien normal, une personne doit s'occuper de l'intérêt de son pays, pas de celui des autres, sauf si les deux concordent). C'est l'une des raisons pour laquelle De Gaulle a voulu que la France se dote de la bombe atomique : il doutait de la volonté américaine de déclencher le feu nucléaire (et donc d'accepter l'anéantissement des USA) si l'URSS attaquait l'Europe dans le cadre d'une "guerre limitée" (et d'un coté c'est normal, je pense qu'un citoyen américain normalement constitué préfère une France sous contrôle soviétique que des USA réduit à un amas de cendres radioactives avec les dizaines de millions de morts qui vont avec)


 [:bresse]  
J'ajouterai que c'est comme dans l'entreprise, les salariés polonais ont tout à gagner à s'exporter en Europe où ils ont des chances d'être mieux payés mais pas l'inverse. Et si les entreprises françaises s'en vont en Pologne , il y a là délocalisation sans frais (afin de réduire le coût salarial).  
Bon bref, la France posséde l'arme nucléaire et n'a donc pas besoin de transférer son potentiel militaire, au risque sinon de le perdre comme on l'a bien compris mais en plus sans gain pour personne. Puisque tout le monde pense bien que les traités actuels suffisent en Europe pour que la puissance française soit considérée comme protectrice de toute la zone.
 
Pour revenir au scandale du général 4 étoiles. Comment un général aurait pu s'emporter s'il avait du respect profond pour Sarko? Et s'il n'en a pas , est-ce qu'on a pas à craindre sérieusement la politique de Sarko en terme de souveraineté?


Message édité par cappa le 27-07-2008 à 13:13:15
n°15652646
korrigan73
Membré
Posté le 27-07-2008 à 13:16:40  profilanswer
 

le probleme c'est que la france veut tenir son role a l'international avec les OPEX mais n'en a plus les moyens materiels.
le choix est pourtant simple:
soit on redonne du matos a l'armée et elle conserve son statut.
soit on reduit les frais qu'elle occasionne, mais auquel cas il faudra rapatrier les milit tout autour duglobe et rentrer dans le rang des pays n'ayant qu'un poids militaire faible.
 
on est en train de purement et simplement lacher ce que la France est depuis des siecles, a savoir une puissance "complete" (militaire economique et culturelle...)
on se met au diapason de l'OTAN et toute ces saloperies qui sappent notre independance.
on a fait une enorme concession pour entrer dans l'UE d'un point de vue economique, faudrai pas pousser le bouchon trop loin en reduisant notre potentiel militaire et en laissant le restant a la discretion de l'UE...

mood
Publicité
Posté le 27-07-2008 à 13:16:40  profilanswer
 

n°15652679
cappa
Posté le 27-07-2008 à 13:25:11  profilanswer
 

C'est pourtant exactement la politique de Sarko. A vrai dire pour traîter avec Khadaffi et lui vendre des armes, il fallait un président complètement irresponsable. Et s'il le peut, je crois pas risquer de me tromper en disant qu'il bradera l'armée, en en laissant juste assez pour être un débouché pour le copain Dassault.  
Sans puissance militaire, plus jamais on ne verra un dirigeant français dire non à la politique expansionniste américaine par exemple. Elle devra suivre, comme toute république bananière.  
 
En plus en se privant de son service public de l'armée elle se condamne à arrêter la course technologique qu'entraîne la militarisation du pays même en l'absence de guerre. On sera donc définitivement aux oubliettes des technologies de défense diverses et variées . Ca promet des jours heureux pour la CIA et tous les fouineurs du globe.


Message édité par cappa le 27-07-2008 à 13:25:40
n°15652694
adama37
Les Longs Canons
Posté le 27-07-2008 à 13:27:35  profilanswer
 

korrigan73 a écrit :

le probleme c'est que la france veut tenir son role a l'international avec les OPEX mais n'en a plus les moyens materiels.
le choix est pourtant simple:
soit on redonne du matos a l'armée et elle conserve son statut.
soit on reduit les frais qu'elle occasionne, mais auquel cas il faudra rapatrier les milit tout autour duglobe et rentrer dans le rang des pays n'ayant qu'un poids militaire faible.
 
on est en train de purement et simplement lacher ce que la France est depuis des siecles, a savoir une puissance "complete" (militaire economique et culturelle...)
on se met au diapason de l'OTAN et toute ces saloperies qui sappent notre independance.
on a fait une enorme concession pour entrer dans l'UE d'un point de vue economique, faudrai pas pousser le bouchon trop loin en reduisant notre potentiel militaire et en laissant le restant a la discretion de l'UE...


 
 
Tout à fait. Le problème de la France c'est qu'elle tente de concilier restriction budgétaire et conservation de son rang, ce qui n'est pas compatible. Comme on dit dans l'armée, "la France c'est l'ambition des Etats-Unis avec le budget militaire du Mali"   :D  
 
La France n'a pas le choix, si elle veut conserver sa place et sa liberté, elle doit augmenter son budget militaire pour avoir une vraie indépendance de décision et d'action (condition nécessaire mais non suffisante cependant)  
 
C'est aussi un problème européen : dans le monde ENTIER, les crédits militaires augmentent PARTOUT, depuis quelques années, sauf en Europe où ils diminuent. Le budget militaire chinois par exemple connait une croissance officieuse à 2 chiffres chaque année. Le Monde entier s'arme et l'Europe au contraire désarme, par idéalisme bisounoursien d'une part et d'autre par par complaisance dans la médiocrité, vivre sous la fausse protection des USA
 
Depuis 1991, les politiciens veulent bénéficier des "dividendes de la paix". Ils oublient seulement que la paix n'est que l'état transitoire intercallé entre deux guerres.
Une guerre, ça se prépare en temps de paix. Quant elle éclate, s'est trop tard, si une armée n'y est pas préparé correctement, sa défaite est presque certaine, sauf exception.


Message édité par adama37 le 27-07-2008 à 13:29:32

---------------
Gaullisme | Le plan de bataille des financiers  |
n°15691531
shadowform
Cry more noob
Posté le 31-07-2008 à 10:52:49  profilanswer
 

cappa a écrit :

Nicolas Sarkozy présentait pourtant professionnellement, lui, un programme de démentellement de la force armée pour raison économique. Car il faut bien allèger le budget de l'État!


 
si il commencais par alleger sa paye et le budget de l'elysé y'aurais deja de belles economies de faites....


---------------
"Si vous parlez à Dieu vous êtes croyant. Si il vous répond vous êtes schyzo..."
n°15694659
charlie 13
Posté le 31-07-2008 à 15:54:50  profilanswer
 

C'est pas d'hier que la France vend des armes à la Lybie, des batteries de missiles anti aeriens, notamment.
Ça s'était calmé avec l'embargo, mais maintenant plus de raison de se priver.

n°15723878
arnaudwar
Posté le 03-08-2008 à 23:01:50  profilanswer
 

Je suis d'accord que la France perde tout indépendance stratégique si est établie une armée européenne mais je suis totalement contre si on doit mettre le destin de notre pays entre les mains de l'otan et des U.S.A


Message édité par arnaudwar le 03-08-2008 à 23:06:06
n°15724063
Prozac
Tout va bien
Posté le 03-08-2008 à 23:21:13  profilanswer
 

Et puis faut pas faire dans le desordre : c'est pas en agglutinant des armées ridicules qu'on va faire une une armées européenne crédible.
 
Les économies d'échelle, elles devront venir aprés le rodage d'une future défense européenne. En tuant l'armée en France, c'est aussi l'idée de défense européenne qu'on rend inapplicable et/ou inefficace.


Message édité par Prozac le 03-08-2008 à 23:22:50

---------------
La ligne droite n'est en aucun cas le plus court chemin entre deux points. Sauf, bien sûr, si les deux points sont bien alignés l'un en face de l'autre
n°15724108
totoz
( ͡° ͜ʖ ͡°) KK ( ͡⊙ ͜ʖ ͡⊙)
Posté le 03-08-2008 à 23:27:05  profilanswer
 

adama37 a écrit :

Comme on s'en doutera, j'ai voté 1 :o
 
La France, et tout pays de son envergure en général, a tout à perdre à renoncer à sa souveraineté, qu'elle soit militaire ou politique d'ailleurs. Car perdre sa souveraineté, cela signifie plusieurs choses :  
 
- cela veux dire ne plus être maitre de son destin, je ne pense pas avoir besoin de dévellopper sur le danger qu'il y a de confier son destin à un tier.  
- cela entraine une importante perte de crédibilité sur le plan international : qui irait respecter une nation entrant dans un engrenage d'aliénation volontaire ? Personne. Quelle crédibilité accorder à ce pays ? Aucune.  
- sur un plan plus "sentimental", cela revient à nier tout ce qui fait la France depuis des siècles, à renier les efforts et souvent la mort des millions de combattants français qui depuis des siècles se sont battus pour que la France soit protégée de l'influence étrangère.  
 
Pour ce qui est de l'OTAN, cette organisation n'a plus aucune raison d'être depuis le 25 Décembre 1991. La raison d'être de l'OTAN c'était de protéger l'Europe de l'Union Soviétique. Hors à moins qu'on m'est menti, il me semble que l'URSS n'existe plus depuis 25 Décembre 1991. L'OTAN n'a donc plus AUCUNE raison d'être, cela n'est plus qu'un instrument de l'impérialisme militaire américain. Certes, ça l'est depuis 1949, mais avant la menace soviétique était bien plus dangereuse que la menace américaine. Par ailleurs en 1966 De Gaulle avait eu une réaction de bon sens : quitter le commandement intégré tout en restant dans l'Alliance, ce qui permettait à la France de bénéficier de tout les avantages de l'OTAN (protection de l'Alliance) sans les inconvénients (aliénation de l'outil militaire français, troupes étrangères sur le sol français, mise à disposition de troupes français placées sous commandement américain). Sarkozy prend le chemin inverse, et bientôt l'armée française se retrouvera de nouveau  sous influence du Pentagone, ce qui n'est pas acceptable.
 


 
gros +1 :o
 
sa me desole de voir mon pays se faire débiter en morceaux comme ça et vendu au kilo a prix discount :/
 
etant d'origine turc j'ai enormement de respect envers la caste militaire (l'armée turc :love: 800 000 hommes et sa force militaire affectée à l'OTAN se trouve en seconde position ), mais j'enrage de voir cet imbecile tout detruire :fou:

n°15724361
arnaudwar
Posté le 03-08-2008 à 23:56:01  profilanswer
 

on a peut etre oublier quelque chose d'essentiel pour creer une armée europeene il aurrait fallu que tout les materiels militaires eut été identiques or par exemple la majorité de l'europe a adopter l'eurofighter typhoon et nous les francais avons refusé pour favoriser notre industrie avec le rafale. Ci nous les francais ne faisons pas de consessions militaires il est impossible de faire d'armée europeenne .

n°15724379
totoz
( ͡° ͜ʖ ͡°) KK ( ͡⊙ ͜ʖ ͡⊙)
Posté le 03-08-2008 à 23:57:34  profilanswer
 

surtout que des pays comme la grèce se fournisse essentielement en russie car les pieces de rechange coute bien - cher que les version européenne :o
 

n°15724742
totoz
( ͡° ͜ʖ ͡°) KK ( ͡⊙ ͜ʖ ͡⊙)
Posté le 04-08-2008 à 00:50:14  profilanswer
 

blablagerezkljrez a écrit :

Je pense qu'il est évident que la France doit garder une certaine souveraineté militaire
Cependant je pense aussi que l'armée doit se moderniser, que dans l'avenir, ce ne seront pas les hommes qui feront la guerre, mais les "outils" et technologies (porte-avions, équipement de défense, sous-marin nucléaire, char toussa). Après je suis d'accord qu'avec mon raisonnement, il faut quand même des hommes pour diriger ces outils, mais pas en surplus
 


une bombe EMP dans la gueule et hop tes machines formidable tu pourras te les fourrer la ou je pense  [:airforceone]  
 
la technologie avance, drone toussa toussa, mais les contres mesures aussi avance :o


Message édité par totoz le 04-08-2008 à 00:52:01
n°15724760
totoz
( ͡° ͜ʖ ͡°) KK ( ͡⊙ ͜ʖ ͡⊙)
Posté le 04-08-2008 à 00:55:03  profilanswer
 

wai et des soldats qui n'ont plus de poumons, qui ne se nourrissent pas etc etc :o EMP > tout :o


Message édité par totoz le 04-08-2008 à 00:55:12
n°15724779
totoz
( ͡° ͜ʖ ͡°) KK ( ͡⊙ ͜ʖ ͡⊙)
Posté le 04-08-2008 à 00:58:07  profilanswer
 

pas besoin, vu on l'on se dirirge on va bientot rejoindre le tiers monde economique et technologique :o

n°15724803
doutrisor
Posté le 04-08-2008 à 01:01:51  profilanswer
 

Sarkozy et son gouvernement veulent faire de la France un état vassal des USA sur le modèle anglais.


---------------
"A toute chose sa saison, et à toute affaire sous les cieux, son temps"
n°15724819
totoz
( ͡° ͜ʖ ͡°) KK ( ͡⊙ ͜ʖ ͡⊙)
Posté le 04-08-2008 à 01:03:53  profilanswer
 


rien rien, je n'est rien dit, tu n'as rien entendu, tout va pour le mieux dans le meilleur des monde !
 
reprend donc une dose de debilzac 600mgr :o

n°15724851
totoz
( ͡° ͜ʖ ͡°) KK ( ͡⊙ ͜ʖ ͡⊙)
Posté le 04-08-2008 à 01:09:12  profilanswer
 

nan jpense pas :o mais si on faisait un petit fight armée francaise VS armée turque, la france se ramasserai aussi vite que pendant la coupe de l'euro 2008 :o

n°15724895
totoz
( ͡° ͜ʖ ͡°) KK ( ͡⊙ ͜ʖ ͡⊙)
Posté le 04-08-2008 à 01:15:44  profilanswer
 

oh wai la techno francaise :love:  
 
tu me paie le billet d'avion ? :D

n°15724966
totoz
( ͡° ͜ʖ ͡°) KK ( ͡⊙ ͜ʖ ͡⊙)
Posté le 04-08-2008 à 01:25:43  profilanswer
 

blablagerezkljrez a écrit :


 
Payé par l'état et le contribuable français, tu voyageras en avion Air France ou Air Caca Turquie.  [:jibeyyy]  
Avec une petite lettre de remerciement de notre meilleur ministre : M. Hortefeu  [:wkatepebaboune]


np, paie le billet :love:

n°15724985
totoz
( ͡° ͜ʖ ͡°) KK ( ͡⊙ ͜ʖ ͡⊙)
Posté le 04-08-2008 à 01:28:01  profilanswer
 

empeche moi de rentrer pour voir :love:

n°15725076
totoz
( ͡° ͜ʖ ͡°) KK ( ͡⊙ ͜ʖ ͡⊙)
Posté le 04-08-2008 à 01:36:28  profilanswer
 

wai arrete de troller :o

n°15725663
LardonCru
Mâle Lambda
Posté le 04-08-2008 à 04:48:55  profilanswer
 

cappa a écrit :

La première chose qui fait débat dans cet événement c'est la réaction d'un général. La discipline étant aussi nécessaire au code militaire que la clé de sol à une partition musicale,


Autrement dit, on peut très bien s'en passer... :jap:
 
L'alto, la contrebasse, le ténor, la batterie, le basson, le trombone, le basson, le cor, la basse et tant d'autres instruments à tessiture grave, n'utilisent pas la clé de sol. :o
 
 
 
[/intervention constructive]


Message édité par LardonCru le 04-08-2008 à 05:18:19
n°15726369
arnaudwar
Posté le 04-08-2008 à 10:29:35  profilanswer
 

C'est pas forcément le nombre de soldat dans l'armée qui fait la différence  pour preuve il y a quelque jours des rafales sont allé aux etats unis pour se confrontés aux F-16 je crois (f-22 ou f-35 ca aurait été plus corsé je vous l'assure) et il se trouve que nous ayons remporté le "match" 6-2 la preuve que nous avons une bonne technologie et surtout de bons pilotes.

n°15727302
cappa
Posté le 04-08-2008 à 12:13:11  profilanswer
 

charlie 13 a écrit :

C'est pas d'hier que la France vend des armes à la Lybie, des batteries de missiles anti aeriens, notamment.
Ça s'était calmé avec l'embargo, mais maintenant plus de raison de se priver.


De là à inviter le monsieur univers des Rayban à l'Elysée , c'est un peu gros. Surtout que Sarko dans sa tournée en Afrique s'est montré extrêmement colonialiste dans les propose. Enfin, difficile à interpréter, c'était à la fois de l'anti-Chirac , et une manière de dire maintenant l'Afrique sera l'interlocuteur des US comme tout le monde sans aucun lien avec la France.
Je parle des discours tenus par Sarko au Sénégal. Bon au Gabon où il y a un dictateur féroce et acheteur d'arme potentiel, Sarko a été un vrai gentleman. Bref sarkoland dans tous ses états. Ce qui se résume par , on renonce à notre rôle international et à toute indépendance vis-à-vis des US, mais ils nous laissent vendre des armes à quelques états belliqueux de l'Afrique.

n°15729397
korrigan73
Membré
Posté le 04-08-2008 à 15:55:13  profilanswer
 

arnaudwar a écrit :

C'est pas forcément le nombre de soldat dans l'armée qui fait la différence  pour preuve il y a quelque jours des rafales sont allé aux etats unis pour se confrontés aux F-16 je crois (f-22 ou f-35 ca aurait été plus corsé je vous l'assure) et il se trouve que nous ayons remporté le "match" 6-2 la preuve que nous avons une bonne technologie et surtout de bons pilotes.


les pilotes de chasse francais mettent regulierement la pile a tout ce qui vole.  :jap:  
que ca soit americain ou pas, du dernier cri ou pas. du temps ou ils volaient sur des mirage 2000 c'etait pareil.
la france a une doctrine de formation des militaires qui est bien differente de celle des USA, chez nous, les types ont la meilleure des formations possible en regle generale, alors que dans certains autres pays on compte sur le nombre de combattant, plus que leur qualité intrinseque.
 
sinon, je trouve indispensable que la france garde sa maitrise des technologies d'armement, et la totale independance de son armée. tout en s'assurant une armée puissante.
l'infeoder a qui que ce soit: les USA, l'UE ou autres, ca serai catastrophique.

n°15735473
mixoumix
Pire pseudo ever
Posté le 05-08-2008 à 01:50:40  profilanswer
 

arnaudwar a écrit :

C'est pas forcément le nombre de soldat dans l'armée qui fait la différence  pour preuve il y a quelque jours des rafales sont allé aux etats unis pour se confrontés aux F-16 je crois (f-22 ou f-35 ca aurait été plus corsé je vous l'assure) et il se trouve que nous ayons remporté le "match" 6-2 la preuve que nous avons une bonne technologie et surtout de bons pilotes.


tain', ils se font des soirées LAN entre avions de chasse aussi ? nice frags french team !


---------------
Le topic des commentaires priceless sur les sites Web !
n°15736564
arnaudwar
Posté le 05-08-2008 à 10:05:30  profilanswer
 

mixoumix a écrit :


tain', ils se font des soirées LAN entre avions de chasse aussi ? nice frags french team !


 
 
 :D et oué les Francais c'est les meilleurs sur les simulateurs d'avions :o  
 
 
 
non en fait ils sont juste allé aux usa avec quelques rafale pour se mesurer aux f-16 c'est tout  ;)  

n°15736584
totoz
( ͡° ͜ʖ ͡°) KK ( ͡⊙ ͜ʖ ͡⊙)
Posté le 05-08-2008 à 10:07:14  profilanswer
 

korrigan73 a écrit :


 
l'infeoder a qui que ce soit: les USA, l'UE ou autres, ca serai catastrophique.


en fait la question est : pourrat on revenir en arriere si sarko se fait mettre dans 4 ans ? :o

n°15736791
Profil sup​primé
Posté le 05-08-2008 à 10:27:37  answer
 

cappa a écrit :

 
 
Nicolas Sarkozy présentait pourtant professionnellement, lui, un programme de démentellement de la force armée pour raison économique. Car il faut bien allèger le budget de l'État!  
 


 
 [:al zheimer]  
N'importe quoi. S'il montrait l'exemple encore mais ce n'est même pas le cas. Il a décidé du remplacement des appareils "vip" A310-300 sans parler de son salaire augmenté, du budget de la communication etc..
Par ailleurs c'est complètement débile d'avoir payé en majorité les cout de developpement pour le 2e porte avion et de laisser tomber. Ainsi on a quasiment offert tout le travail de développement aux anglais.

n°15737916
cappa
Posté le 05-08-2008 à 12:00:14  profilanswer
 


Tony Blair c'est son copain sans doutes :)

n°15738135
arnaudwar
Posté le 05-08-2008 à 12:20:40  profilanswer
 

cappa a écrit :


Tony Blair c'est son copain sans doutes :)

 


Oui D'ailleurs Sarkozy avait exprimé le souhait de voir Tony Blair premier président de l'union européenne si le traité était ratifié.

 

En parlant du PA2 il sortira si tout ce passe bien dans les environs 2030-35 pour remplacer le CDG et non plus pour l'épauler  :fou:

 


Alors que pendant ce temp les britaniques vont faire 2 porte avions lourd pour remplacé leurs 3 porte avions légers de 30.000 tonnes

Message cité 1 fois
Message édité par arnaudwar le 05-08-2008 à 12:21:42
n°15738347
cappa
Posté le 05-08-2008 à 12:54:13  profilanswer
 

arnaudwar a écrit :


 
Oui D'ailleurs Sarkozy avait exprimé le souhait de voir Tony Blair premier président de l'union européenne si le traité était ratifié.
 
En parlant du PA2 il sortira si tout ce passe bien dans les environs 2030-35 pour remplacer le CDG et non plus pour l'épauler  :fou:  
 
Alors que pendant ce temp les britaniques vont faire 2 porte avions lourd pour remplacé leurs 3 porte avions légers de 30.000 tonnes


C'est le grand paradoxe, on imite les US et l'angleterre sur tout parce qu'ils sont capitalistes et donc supérieurs, mais bizarrement sur le militaire on se distingue. On laisse la place aux copains.

mood
Publicité
Posté le   profilanswer
 

 Page :   1  2
Page Précédente

Aller à :
Ajouter une réponse
  FORUM HardWare.fr
  Discussions
  Politique

  Quel avenir pour la souveraineté française en terme militaire?

 

Sujets relatifs
week end d'intégration: thème militairedemande Infos conversion brevet militaire
Livres CULtes dans la littérature françaiseJAPD mais pas recensement militaire
Sondage: votre avenir sur ce forumFrançaise à Bruxelles, logements, quartiers, asdl, transports
Calcul des interets sur un compte à termeA ce qui joue a la FRANCAISE DE JEUX AUX PARI COTE ET MATCH
Nouvelle scène rock françaiseLes reprises les plus honteuses de la chanson française ...
Plus de sujets relatifs à : Quel avenir pour la souveraineté française en terme militaire?


Copyright © 1997-2018 Hardware.fr SARL (Signaler un contenu illicite) / Groupe LDLC / Shop HFR