Forum |  HardWare.fr | News | Articles | PC | Prix | S'identifier | S'inscrire | Aide | Shop Recherche
1081 connectés 

  FORUM HardWare.fr
  Discussions
  Politique

  [Parti politique] UPR - Union Populaire Républicaine

 



 Mot :   Pseudo :  
 
Bas de page
Auteur Sujet :

[Parti politique] UPR - Union Populaire Républicaine

n°28854500
listerstor​m
Posté le 06-01-2012 à 10:39:22  profilanswer
 

Bonjour a tous,  
 
N'ayant pas trouvé sur le forum de sujet consacré à l'UPR, j'en créé un!
 
Je souhaite ainsi pouvoir avoir des échanges sur le programme de ce parti créé en 2007.
Afin d'éviter tout malentendu, je tiens à vous préciser que j'y suis adhérant :-)
 
Une remarque : l'UPR n'est pas un parti d'extrême droite, c'est un parti qui s'inspire du CNR, parti d'union nationale créé pendant la seconde guerre mondiale et hostile à Vichy.
 
Pour commencer, une présentation s'impose :
 
La raison d'être principale de l'UPR Union Populaire Républicaine est de redonner l'indépendance de la France et le pouvoir aux Français.  
Au delà de tout bord politique, au-delà du traditionnel clivage gauche/droite, il s'agit de faire une union nationale.
Ce parti est dirigé par François Asselineau, haut fonctionnaire travaillant à Bercy au ministère des finances.
 
Pour ceux que cela intéresse, la charte fondatrice du parti se trouve ici :
http://www.u-p-r.fr/charte-fondatrice
 
Les constats de départ sont les suivants :  
 
- comment se fait-il que les choix fait démocratiquement ne soient pas pris en compte par nos représentants?  
Je pense là tout particulièrement au non au référendum établissant une constitution Européenne de 2005 qui s'est par la suite transformé en oui sous prétexte que les peuples ne sont pas capables de décider par eux-même! Aucune formation politique ne représente ce non.
Je pense aussi à l'abstention record à toutes les élections, qui ne correspond pas à l'idée que l'on se fait de représentativité.
 
- quelle est l'origine de la construction Européenne? Est-elle bien celle que l'on nous raconte dans les médias bienveillants? Je vous invite à ce sujet de lire cette présentation de Robert Shuman "père fondateur" de l'Europe. C'est édifiant.
http://www.u-p-r.fr/wp-content/upl [...] r-2011.pdf
 
Partant de ce constat, l'UPR propose une sortie de la France de l'Europe, de l'Euro, et de l'OTAN rien de moins.
L'UPR souhaite par ailleurs redonner à l'ONU, seule organisation supra nationale et légitime, son importance afin de garantir le droit aux peuples du monde de disposer d'eux-même.
 
Quelles sont les avantages à le faire?
 
- redonner à la France et aux français leur souveraineté.  
Il est par exemple exclu que la France partage son siège à l'ONU avec l'UE. Imaginez un instant que cela ait été le cas, qu'en aurait-il été du refus de la France de cautionner la guerre en Irak, avec tous les mensonges proférés par le gouvernement Bush?
Nous retrouverions aussi notre souveraineté sur le pouvoir régalien de battre monnaie, pouvoir aujourd'hui transféré à l'Europe et à la BCE et dont on voit aujourd'hui ou cela nous mène. Je vous invite à ce sujet à regarder cette conférence de François Asselineau.  
http://www.u-p-r.fr/sortie-de-leur [...] r-de-leuro
Vous apprendrez alors que d'autres pays (Suède, Danemark, Angleterre,...) ne font pas partie de la zone Euro et s'en sortent très bien, contrairement au son de cloche général qui annonce systématiquement la catastrophe si on sortait de l'Euro.
 
- redonner à la France les moyens d'appliquer la politique intérieure qu'elle souhaite.
Comment se fait-il qu'aujourd'hui des services publics qui autrefois fonctionnaient bien (poste, hôpitaux, écoles,...) soient remis en cause par l'Europe, sous prétexte de rentabilité? A qui profite cette rentabilité qui implique une baisse des services? Pas aux citoyens...  
 
- redonner à la France les moyens d'exprimer sa voix à l'international.
Eh oui, le libre échange prôné par les Etats-Unis d'Amérique comme modèle unique, que nous devrions suivre, n'est pas ce qu'il y a de plus juste. Ce n'est d'ailleurs pas un modèle qui est tenable pour les peuples, qui aspirent à autre chose que d'être des valeurs marchandes et autres variables d'ajustement à la sacro sainte rentabilité. Vous n'avez qu'à regarder ce qui se passe aux Etats-Unis pour l'électricité, au Royaume Uni pour le rail ou en Europe pour les banques...  
La France a à ce titre un rôle à jouer en proposant aux pays qui le souhaitent une autre forme de développement, où entreprises privées et entreprises publiques participeraient ensemble à l'économie, et pas uniquement un ensemble d'intérêts privés peu prompts à défendre les intérêts du plus grand nombre. C'est pourtant ce que l'Europe veut nous imposer. Cette voix-là n'est pas possible si la France reste au sein de l'Europe, qui est une organisation de vassalisation envers les Etats-Unis (voir lien précédent), et dont les intérêts des 27 pays sont loin d'être les même.  
La sorti de l'Europe n'impliquera par ailleurs pas un replis égoïste sur nous mais permettra au contraire de nous rapprocher de pays qui partagent notre langue : les pays de la Francophonie. Mais cela n'empêchera pas d'avoir des partenariats avec nos voisins Européens, de type EADS/ASE par exemple.
La sortie de l'OTAN est aussi un axe fort, et permettra à la France d'exprimer en toute indépendance sa position à l'international, qui est historiquement bien différente de celle des Etats-Unis avec la théorie du choc des civilisations, créatrice de guerres notamment à opposer à la position de la France qui défend l'idée selon laquelle chaque peuple est libre de choisir sa destinée.
 
 
Quelques engagements du parti pour la présidentielle 2012 :
 
- instauration d'un 4ème pouvoir indépendant, en plus des pouvoirs législatif, exécutif et judiciaire : la liberté de la presse;
- développer une agriculture indépendante des marchés, donc au minimum auto suffisante;
- nationalisation ou re nationalisation de services publics (EDF, France Telecom, La Poste, SNCF, autoroutes,...) tout en garantissant le développement d'entreprises privées;
- programme de construction de logements neuf pour loger les plus mal lotis;
- programme éducatif visant à passer de 40% à 10% des citoyens sortant de l'école en ayant des difficultés de lecture;
- d'autres sujets, qui aujourd'hui divisent les français seront soumis à référendum à questions multiples pour pouvoir nuancer les réponses, et après débats démocratiques de toutes les sensibilités politiques (nucléaire, immigration, fiscalité,...). La raison de ce choix est que ces questions ne relèvent pas de la fonction présidentielle, mais du gouvernement qui rappelons-le est formé suite aux législatives qui ont lieu après l'élection présidentielle.
 
Si vous souhaitez approfondir, l'ensemble du programme à la présidentiel 2012 se trouve ici :
http://www.u-p-r.fr/presidentielle [...] e-de-l-upr
 
Prévoyez 4 heures, car c'est vraiment dense et argumenté!
 
Maintenant, place au débat!

Message cité 1 fois
Message édité par listerstorm le 06-01-2012 à 16:12:29
mood
Publicité
Posté le 06-01-2012 à 10:39:22  profilanswer
 

n°28855294
Profil sup​primé
Posté le 06-01-2012 à 11:37:38  answer
 

Citation :

Si les Français ont parfois donné l’impression d’acquiescer à la « construction européenne », notamment lors du référendum sur le traité de Maëstricht adopté sur le fil du rasoir, cet accord apparent n’a jamais été obtenu que dans des conditions ambiguës, par une intense pression psychologique menaçant nos concitoyens des pires conséquences en cas de refus


 
 
Tu m'étonnes. Et ce fut encore pire en 2005, où la campagne pour le Oui ressemblait fortement à la propagande totalitaire.
 
 
Sinon, 2 choses : à l'extrême-gauche, il me semble bien que le POI (Parti Ouvrier Indépendant) est fermement contre l'UE et ses traités.  
D'autre part, quid de la 5ème République ? Pour faire avancer les choses, il me parait indispensable de changer de république et de système politique, car dans le cadre de la 5ème tout est verrouillé. On peut d'ailleurs penser que la sainte religion de l'UE sert de carcan supplémentaire.
 

n°28855642
listerstor​m
Posté le 06-01-2012 à 12:03:33  profilanswer
 

Exactement...!  
 
Tout cela est expliqué dans la conférence sur la sortie de l'euro avec l'exemple de la suède dont le peuple a subi des pressions médiatiques énormes en faveur du oui, avec les pires menaces en cas de refus : fuite des entreprises vers l'étranger (Ericsson...), perte de compétitivité et d'influence,...  
Jusqu'à cet épisode de l'assassinat malheureux de la première ministre de l'époque, Anna Lindh, partisanne du oui, à 3 jours du référendum, mais dont on a décidé qu'il ne fallait pas modifier la date mais par contre arrêter tout débat! A 3 jours du vote!! Incroyable, non?  
 
Le résultat est pourtant à l'avantage du non, puisque la Suède est un des pays qui s'en est le mieux sorti dans la crise jusqu'à maintenant.
 
Je ne connais pas le POI, je vais aller consulter leur site internet.
 
Quant à la 5ème république, l'UPR propose une réforme constitutionnelle pour rétablir la souveraineté du peuple, qui permettra de garantir notre constitution. Les détails sont ici :
[url] http://www.dailymotion.com/video/x [...] start=1470[/url]
 
A retenir :  
 
- soumettre au peuple toute modification de la constitution, et redéfinir la place de la cour constitutionnelle, chargée uniquement de faire respecter la constitution, composée de 16 magistrats professionnels élus par l'assemblée parlementaire pour un mandat de 12 ans non renouvelable.
 
- mise en place du référendum d'initiative populaire, sous réserve de respecter les principes constitutionnels (dont la cour constitutionnelle précédemment citée sera chargée de vérifier, au delà de tout aspect partisan)
 
Cela me semble être conforme à l'intérêt général et suffisant pour prévenir toute confiscation du pouvoir comme c'est le cas.


Message édité par listerstorm le 06-01-2012 à 14:08:04
n°28856757
helicon2
Posté le 06-01-2012 à 13:52:55  profilanswer
 

listerstorm a écrit :

redonner l'indépendance de la France et le pouvoir aux Français.


 
Comment ? Techniquement, qui décide du programme de l'UPR ?  
 
Comment faire entendre nos avis de simple citoyen sur le logement, sur l'emploi, sur les conditions de travail, sur la gestion de la dette ?
 
Quels moyens techniques ont été mis en place par l'UPR pour écouter le peuple ?
 

listerstorm a écrit :

- comment se fait-il que les choix fait démocratiquement ne soient pas pris en compte par nos représentants?  
Je pense là tout particulièrement au non au référendum établissant une constitution Européenne de 2005 qui s'est par la suite transformé en oui sous prétexte que les peuples ne sont pas capables de décider par eux-même!


 
 :jap: Bien dit !
 

listerstorm a écrit :

Partant de ce constat, l'UPR propose une sortie de la France de l'Europe, de l'Euro, et de l'OTAN rien de moins.


 
Et pourquoi ne pas faire une Europe sociale, au service des peuples plutôt qu'au service du capital ?
 
Pour la sortie de l'OTAN, qui n'est qu'une machine de guerre et non de paix, je suis d'accord, cela serait très bien d'en sortir.

n°28857422
listerstor​m
Posté le 06-01-2012 à 14:39:09  profilanswer
 

helicon2 a écrit :


 
Comment ? Techniquement, qui décide du programme de l'UPR ?  
 
Comment faire entendre nos avis de simple citoyen sur le logement, sur l'emploi, sur les conditions de travail, sur la gestion de la dette ?
 
Quels moyens techniques ont été mis en place par l'UPR pour écouter le peuple ?
 


 
A votre première question, l'UPR proposera des référendums d'initiative populaire, sur des questions importantes (énergie, dette publique, immigration), avec une information en amont des citoyens (indépendance des médias comme pilier constitutionnel pour rappel). Ces questions ne seront pas fermées (de type oui/non) mais ouvertes, afin de pouvoir nuancer.
Un lien ici :
http://www.dailymotion.com/video/x [...] 10-10_news
 
Votre question sur l'écoute du peuple français me semblent inversée, car aujourd'hui n'étant pas au pouvoir, l'UPR propose un programme que chacun est libre d'apprécier.  
Je dirais même qu'à part quelques médias, dont BFM TV, François Assellineau n'est jamais invité à s'exprimer.  
Ce n'est pourtant pas faute d'être demandeur. Dérangerait-il?
 

helicon2 a écrit :


 
 :jap: Bien dit !
 


 

helicon2 a écrit :


 
Et pourquoi ne pas faire une Europe sociale, au service des peuples plutôt qu'au service du capital ?
 
Pour la sortie de l'OTAN, qui n'est qu'une machine de guerre et non de paix, je suis d'accord, cela serait très bien d'en sortir.


 
 
Au sujet de l'Europe sociale, ce n'est qu'un leurre, dans la mesure où les pays Européens n'ont pas tous les mêmes intérêts : allez mettre en place une régulation de l'imposition sur les entreprises à Irlande, une régulation de la finance au Royaume Uni, une dévaluation monétaire à l'Allemagne,...  
Au mieux nous imposerons une France à l'échelle Européenne (on en est loin) au pire, l'Europe arrivera a ne satisfaire personne.  
Enfin ce n'est tout simplement pas possible car il faut l'unanimité des 27 (ce fameux traité dont on nous a garanti qu'il était merveilleux et que l'Europe serait fantastique avec et plus démocratique)
 
Quant à faire des "groupes" de pays qui sont d'accord sur des sujets, alors l'Europe n'a plus aucun sens...autant en sortir dès maintenant.

n°28861697
Modération
Posté le 06-01-2012 à 21:25:36  answer
 

Aller à :
  FORUM HardWare.fr
  Discussions
  Politique

  [Parti politique] UPR - Union Populaire Républicaine

 

Sujets relatifs
Pourquoi ne pas faire un gouvernement d'union Nationale en FRANCE?sondage présidentielle 2012 par catégorie politique
Recherche: quadrant politique des partis francaisL'influence des Guignols sur la vie politique française
le parti pirate allemand à 12% dans les sondagesQuel parti politique soutenir?
Rapports entre les médias la politique et l'opinion 
Plus de sujets relatifs à : [Parti politique] UPR - Union Populaire Républicaine


Copyright © 1997-2018 Hardware.fr SARL (Signaler un contenu illicite) / Groupe LDLC / Shop HFR