Forum |  HardWare.fr | News | Articles | PC | Prix | S'identifier | S'inscrire | Aide | Shop Recherche
643 connectés 

 



 Mot :   Pseudo :  
 
 Page :   1  2  3  4  5  6
Auteur Sujet :

C'est nous le peuple qui avons le pouvoir

n°18578536
Profil sup​primé
Posté le 24-05-2009 à 02:13:24  answer
 

Reprise du message précédent :

Samourai a écrit :


 
si c'était aussi simple que ça...
 
t'as pas le choix entre un frigo qui paie mal ses salariés et qui dure 3 ans ou un frigo tout gentil qui paie bien ses salréis, qui dure 20 ans et qui te taille une pipe passé 22h!
 
c'est pas tout noir ou tout blanc! c'est mentir que de dire ça!
 
en général, t'as le choix pendant un très court moment entre deux frigo quasi identiques! si le prix est très différents, le plus cher disparait et t'as pas le choix de l'acheter ou non (sauf si ils jouent sur le marketing "produit qui respecte les producteurs blablabla", mais à ce moment là, le produit n'est plus identique).
 
Ensuite, t'as toujours accès au haut de gamme qui durera plus longtemps si tu mets le prix.
 
Pour être plus clair, t'as le choix entre des biens de qualités différentes, pas entre des biens de prix différents.
 
A part pour le très haut de gamme, l'immense majorité des producteurs de biens ne paieront pas bien leurs salariés, car quel que soit le prix, moins ils seront payés et plus les producteurs feront de la marge.


 
Essaie d'élever un peu le débat si tant est qu'il puisse y en avoir un  :D  
 
 Le libéralisme dans le cas présent, c'est la capacité du marché à se mettre en adéquation avec la pluralité des existences et donc des budgets. Comme nous ne sommes plus dans une logique égalitaire, l'amplitude des conditions de vie et de ressources a été savamment entretenue, jusqu'à ce que nous arrivions à l'idéologie qui a porté le président actuel, à savoir que la croissance serait à aller chercher auprès d'une seule catégorie de français, la plus aisée. Cela relève du retournement sémantique qui a progressivement été imposé par la contre-révolution neo-libérale et sa novlangue  (les grèves sont devenues des prises en otage, les retenues de patron des séquestrations, les défenseurs des acquis sociaux des conservateurs, etc, etc,...)
 
En réalité ce qui modifie durablement notre rapport à la consommation, c'est la toute puissance communicante de systèmes oligopolistiques qui impriment durablement de nouveaux mode de vie. La qualité a laissé sa place à la quantité surtout parce que l'être humain reçoit en permanence des sollicitations publicitaires ou des modes de vie pré-mâchés qui conduisent à des modifications importantes de l'allocation des différents postes du budget.
 
Concrètement, la part de l'alimentation a été très fortement réduite au bénéfice de nouvelles offres à l'impact beaucoup plus important. Ce que l'on ne dit pas, c'est que pour conserver un niveau qualitatif équivalent à celui qui était au sortir de la guerre, il faut consacrer une part toujours importante du budget. En réalité, en enfermant l'acte de nourriture dans un but uniquement utilitariste (prise d'énergie pour continuer à bosser), nous avons mis au placard les autres fonctions du repas (partage, convivialité, temps de vivre) au bénéfice du travail et des loisirs. L'étalement progressif de la ville a en réalité ruiné les gains progressifs obtenus sur la durée de travail. Les soins peu urgents, l'alimentaire, la recherche de qualité, le temps de vivre et de faire ont été "sacrifiés" sous l'autel de la société de loisirs. De plus, nos gains phénoménaux de productivité, notre croissance, n'ont pas été équitablement répartis. Des populations entières se sont enfoncées dans la précarité et le marché s'est contenté de réadapter son offre à cette donnée. C'est en réalité la faillite du sens des priorités, la traite libérale, l'agriculture intensive, la perte du rapport au vivant qui ont permis ce moins-disant qualitatif constant.
Au final, tu ne fais que perpétuer un système qui a été pensé pour que tu agisses ainsi.

Message cité 1 fois
Message édité par Profil supprimé le 24-05-2009 à 02:16:18
mood
Publicité
Posté le 24-05-2009 à 02:13:24  profilanswer
 

n°18578714
andhar
Vieillir ou mourir
Posté le 24-05-2009 à 02:47:12  profilanswer
 


 
[:delarue5] kécessé cette idée?
 
 
 
Et du pétrole en même temps aussi (de gré ou de force d'ailleurs). Ce qui fait qu'ensuite, niveau énergie, faudra être nettement plus économes que maintenant ...  :D  
 
 

n°18578764
andhar
Vieillir ou mourir
Posté le 24-05-2009 à 02:54:19  profilanswer
 

Une bonne idée pour l'avenir : être moins nombreux sur Terre.
Mais vu la fierté que l'on a à chaque fois qu'un recenssement indique que notre population a augmenté, c'est pas gagné ...

n°18579429
fixio
Despite being only 13
Posté le 24-05-2009 à 07:56:47  profilanswer
 

@G2F: comment justifies-tu ta position "anti-pub" (pour ainsi dire), ou plutôt comment envisages-tu le commerce sans pub?
 
Très intéressant de te lire sinon.

n°18579564
koostark
Bambi, baise dans les bois
Posté le 24-05-2009 à 10:05:19  profilanswer
 

Ca ressemble surtout à une dictature. :o
Etat ultra puissant sanctuarisé.  
 
T'a oublié la petite prière dans les écoles à la gloire de notre Etat bienveillant.
Avec un texte que les larbins devront répétés par coeur tous les jours "Notre Etat nous mènera vers des lendemain qui chantent, l'extermination est en marche, tralalayoupi...."
Encadrement dès qu'ils sont en âge de parler.

Message cité 1 fois
Message édité par koostark le 24-05-2009 à 10:09:11
n°18579692
Profil sup​primé
Posté le 24-05-2009 à 10:50:13  answer
 

fixio a écrit :

@G2F: comment justifies-tu ta position "anti-pub" (pour ainsi dire), ou plutôt comment envisages-tu le commerce sans pub?


 
Je justifie ma position anti-pub, qui est partagée, soit dit en passant, par quelques millions de français, par son côté profondément aliénant.
Pour faire vite, on pourrait dire que l'on est passé par différentes phases. L'aliénation au divin a produit des modèles de société bien connus. L'avènement des grandes idées se sont installées dans le combat face à l'aliénation au travail. Puis le progrès et son bras armé, le consumérisme, ont fini par remplacer le divin. A partir du XIXe siècle, les plus grands auteurs ont toujours pensé le monde dans une optique productiviste, cette dernière étant associée à l'objet et à sa possession. Tout allait pour le mieux dans le meilleur des mondes, la technologie allait améliorer la vie des gens, nous sommes progressivement passés à des sociétés basées sur l'être à des sociétés basées sur l'avoir. C'est donc grâce à la consommation et à son renouvellement perpétuel que nous avons pu tirer de la pauvreté extrême des pans entiers de la société occidentale, cette abondance matérielle traçant une ligne continue qui ne devait jamais s'arrêter. Progressivement, d'autres types de consommation ont vu le jour. On s'est mis à consommer l'autre, puis on s'est mis à se consommer, à partir du moment où nous étions au sommet de la logique individualiste. Le problème, c'est que cette furie n'a pas pris en compte plusieurs aspects un peu "dérangeants". D'une part le maintien et l'accroissement de fortes inégalités, pas seulement dans le niveau des différents salaires, mais dans la capacité pour chacun à échapper à une condition donnée, mais aussi la négation que ces économies productivistes étaient installées sur du vivant et dans un environnement bien défini.
 
Nos sociétés avaient besoin de se libérer de processus aliénants (le divin, puis les idées totalitaires), mais nous les avons remplacé par la facilité: Le renouvellement de l'objet. Il fallait sans doute le faire, mais désormais, l'urgence écologique nous impose d'imaginer un autre rapport à la croissance et par delà, nous oblige à repenser notre rapport au travail, à la consommation, au temps libre, à l'autre, à l'habitat, à l'alimentation, à la santé, à la culture, etc, etc,... Ce n'est pas seulement un choix idéologique, c'est une urgence absolue.
 
Or le bras armé de nos sociétés consuméristes modernes, c'est à la fois la publicité, et la sous-culture.
La publicité puisque chaque jour, chaque français reçoit des centaines de sollicitations publicitaires. Sous-culture qui imprime des modes de vie pour les plus nombreux et qui va totalement à rebours des enjeux écologiques majeurs du 21e siècle.
 
De nombreux maires ont compris depuis longtemps que la publicité était une authentique pollution à la fois mentale et visuelle. Ils l'ont donc totalement bannie de l'espace public dont ils ont la gestion. Les gens ne se sont pas arrêtés de consommer pour autant car la publicité est également partout ailleurs (à la radio, à la télé, sur nos portables, sur nos PC, dans nos boites aux lettres, etc, etc,...)
En réalité, la publicité permet de sur-représenter dans l'espace individuel et public, les postes du budget dans chaque famille qui ont le vent en poupe. Pire, la publicité, tout comme le marché, est là pour créer de nouveaux "besoins". Ainsi le plus souvent, il y a surexposition publicitaire d'objets ou de services qui vont à l'encontre à la fois de l'intérêt collectif, des intérêts du vivant et de notre capacité à penser le monde de manière épanouissante.
 
Non seulement le productivisme est devenu plus aliénant que libérateur, mais en plus il met sérieusement en danger notre planète. Il faut donc s'attaquer à la pub, bien entendu, mais cela ne suffira pas. C'est une révolution des consciences qui doit s'imposer, et ce dans un délais assez bref. Si nous ne sommes pas capables de le faire à temps, alors il ne restera que la solution totalitaire pour solutionner le gigantesque problème que nous créons.  
 
Un exemple précis: Des émissions comme Capital, comme Déco, comme bien d'autres, sont souvent de la publicité qui ne dit pas son nom, et ce en raison de la défiance progressive qu'a développé une partie de la population face à la publicité. Ainsi le marché s'est dépêché de dévoyer la forme journalistique (ou de magazine) puisque les individus sont beaucoup plus perméables face à de tels messages. (Voir par exemple le "reportage" de Capital sur la Wii ou sur les ludospaces ce soir même) Magazines qui sont entre-coupés de... pub, c'est ainsi la nouvelle double peine permanente que nous inflige le tout consommation.
 
bon j'arrête là, je vais me faire un Mac Do, car c'est tout ce que j'aime.
 

Spoiler :

je déconne hein  [:dams86]


 
Pour essayer de d'approfondir ses réflexions sur le sujet et pourquoi pas les élargir, je vous invite fortement à écouter cette courte vidéo de Jacques Généreux, du Parti de Gauche.
 
http://www.dailymotion.com/video/x [...] auche_news

Message cité 2 fois
Message édité par Profil supprimé le 24-05-2009 à 11:29:09
n°18579699
Profil sup​primé
Posté le 24-05-2009 à 10:51:24  answer
 

koostark a écrit :

Ca ressemble surtout à une dictature. :o
Etat ultra puissant sanctuarisé.  
 
T'a oublié la petite prière dans les écoles à la gloire de notre Etat bienveillant.
Avec un texte que les larbins devront répétés par coeur tous les jours "Notre Etat nous mènera vers des lendemain qui chantent, l'extermination est en marche, tralalayoupi...."
Encadrement dès qu'ils sont en âge de parler.


 
Je vois que les vieux argumentaires sont déjà prêts. Grand bien te fasse, et amuse-toi bien.
 

n°18579880
koostark
Bambi, baise dans les bois
Posté le 24-05-2009 à 11:37:49  profilanswer
 

Ou peut être bien que la pub c'est simplement un moyen pour pas mal d'entreprises de se faire connaître, ratisser plus large et développer leur clientèle. Enfin je dis ça, c'est juste une hypothèse, ça pas été vérifié.
Même si certaines sont vraiment connes et abrutissantes, pas besoin d'aller chercher des idioties du style complot mondial pas-gentil contre notre culture (pourrie), formatage de cerveaux pour financer la guerre en Irak et la colonisation de Mars.
La liberté de commercer, de s'exprimer publiquement ou d'échanger, t'a pas envie de la supprimer non plus ? Ca pourrait être marrant.
 
Un monde meilleur : pour vendre/acheter envoie une demande de permission à l'Etat, en 15 exemplaires signés et au bout de seulement 2 ans de lenteur administrative tu recevra chez toi un petit papier te donnant le droit d'acheter enfin ton CD de musique.
Je décooooone mais je les trouve sympa tes propositions.
 
Par contre ne fais pas payer tes conseils sinon tu risques d'avoir la MIVILUDES sur le dos.

Spoiler :

N'empêche j'ai connu un déchet étatiste qui aimait ce genre de trucs.....brrrr

Message cité 1 fois
Message édité par koostark le 24-05-2009 à 11:42:02
n°18579901
Profil sup​primé
Posté le 24-05-2009 à 11:40:59  answer
 

koostark a écrit :

Ou peut être bien que la pub c'est simplement un moyen pour pas mal d'entreprises de se faire connaître,(...) vraiment connes et abrutissantes, (...) des idioties du style complot mondial pas-gentil  
Je décooooone (..)
 
 déchet étatiste


 
C'est de la bouillie  ;)  

n°18580383
limonaire
Savoir renoncer avec grâce
Posté le 24-05-2009 à 12:59:46  profilanswer
 

 


D'accord avec toi sur le discours anti-pub. Mais, pour le plaisir, je vais me faire l'avocat du diable libéral. La publicité existe surtout parce que les droits de propriété sont mal définis. Si je pouvais interdire ma boîte aux lettres aux publicités et éventuellement porter plainte en cas de non respect de mon droit de propriété sur cette boîte aux lettres qui m'appartient, le problème serait en partie résolu. Pour limiter le coût d'action en justice, on pourrait autoriser les class actions, çàd la possibilité pour les associations de consommateurs de porter plainte collectivement.

 

La publicité dans la rue via l'affichage Decaux ou Dauphin est typiquement la conséquence d'un droit de propriété qui n'existe pas : la rue appartient à tout le monde, çàd à personne, donc c'est le maire qui décide, en fonction du lobbying des uns et des autres. D'où des politiques à géométrie variable, parfois fort accomodantes pour la publicité. Si la rue appartenait à quelqu'un, il n'y aurait pas de pub, personne n'acceptant de voir son bien dégrader par des affiches bien laides : par exemple, on voit peu de maisons  avec des façades faisant de la pub (ça arrive, mais c'est rare), de même les panneaux publicitaires dans les jardins privatifs sont rares aussi. Le problème de la pub est donc largement un problème de droit de propriété, çàd non pas d'excès du marché, mais de son insuffisance... Paradoxe, paradoxe...

 

Reste la télévision : les chaines privées pourraient être libres d'en mettre autant qu'elles veulent. Peut-être que ça détournerait les gens de regarder ces chaînes. Pas sûr cela dit : il suffit de voir comment RTL, entrelardé de pub, est écoutée (1ère radio de France).

 

Il faut donc peut-être quand même que l'Etat intervienne pour limiter ou interdire. Popper avait un peu sur la fin de sa vie ces idées -à, très critique sur la publicité et la télévision, bien que fondamentalement libéral. On pourrait par exemple imaginer qu'on interdise de faire figurer des enfants dans les publicités, les enfants n'ayant pas encore l'autonomie de la volonté, et n'ayant pas le droit de travailler avant 14 ans.

 

En fait, le libéralisme est fondé sur l'autonomie de la volonté : or, il est probable que trop de publicité altère cette autonomie. Ce serait donc libéral que de limiter la pub.

 

L'autre voie à explorer, autre que l'interdiction, c'est bien sûr l'éducation, le fait d'émanciper les individus et d'en faire des acteurs, avec des loisirs, des passions, une vie intérieure, et non d'en faire seulement des consommateurs passifs. Vaste chantier, mais qui pour moi à gauche devrait être prioritaire. Hélas, la gauche en parle peu (Mélenchon un peu plus, il faut le reconnaître)

Message cité 1 fois
Message édité par limonaire le 24-05-2009 à 13:03:05
mood
Publicité
Posté le 24-05-2009 à 12:59:46  profilanswer
 

n°18586234
nataledomi​nie
Posté le 24-05-2009 à 22:52:44  profilanswer
 

peace

n°18586351
fixio
Despite being only 13
Posté le 24-05-2009 à 23:01:19  profilanswer
 

and love lol

n°18586417
moonboots
Posté le 24-05-2009 à 23:05:54  profilanswer
 

nataledominie a écrit :

Contrairement à ce que nous pensons souvent le capitalisme nous offre une grande liberté. Nous avons le pouvoir de boycotter et de faire faire faillite à n'importe quelle firme dans le monde. Sans un client le capitalisme n'a plus aucun pouvoir. Donc cessez d'acheter des produits là où l'éthique n'est pas respectée. C'est le seul pouvoir que vous avez mais c'est le plus grand de tous.


t'as raison, maintenant qu'on se tape des prédictateurs il ne nous reste que cet extraordinaire liberté de choisir entre le produit A et B dans nos grandes surfaces   :sarcastic:  
 
quant au clochard il est heureux car il ne consomme plus rien...

n°18586449
nataledomi​nie
Posté le 24-05-2009 à 23:07:30  profilanswer
 

bien dit mais un restrictif

n°18587420
Profil sup​primé
Posté le 25-05-2009 à 01:23:22  answer
 

nataledominie a écrit :

bien dit mais un restrictif


En l'occurence je crois que le prédicateur c'est toi :o

 

:sarcastic:  << ca exprime le sarcasme.
Enfin bon je vais pas continuer à étaler les arguments que j'ai déjà donné ici, ni persister à te dire que ton sens du jugement est faussé par ta naïveté et ton manque d'expérience.

 

On reparlera de ton boycott des grandes surfaces, le jour ou tu devras acheter toi même ta nourriture, avec un salaire médian et toute les autres factures à ton nom. Avant c'est un peu comme discuter politique avec un enfant de 12 ans, ça peut être marrant de voir sa vision du monde mais il n'en sortira pas grand chose d'intéressant.

 

Pas la peine de me répondre sur ce topic, c'est un déflag :o


Message édité par Profil supprimé le 25-05-2009 à 01:23:46
n°18587578
D_omi
sourit
Posté le 25-05-2009 à 01:37:14  profilanswer
 


 

Citation :


J'ai longtemps cherché le sens de ma vie. D'où elle vient. C'est aujourd'hui que j'ai ma définition qui me convient:
 
 
Le sens de la vie c'est d'être ensemble
 
Rek


C'est qui lui ? genre http://hfr-rehost.net/preview/www.cafardcosmique.com/IMG/jpg/rael.jpg ?  :o  


---------------
(='.'=)   Le despote coupe l'arbre pour avoir le fruit   (='.'=) Mabul
n°18588071
Nokiwiazer​ty
L'émotion empêche l'action !
Posté le 25-05-2009 à 02:24:30  profilanswer
 

moonboots a écrit :


t'as raison, maintenant qu'on se tape des prédictateurs il ne nous reste que cet extraordinaire liberté de choisir entre le produit A et B dans nos grandes surfaces   :sarcastic:  
 
quant au clochard il est heureux car il ne consomme plus rien...


 
Voir parfois on a pas le choix, pour certains produits qui n'existent que en 1 seule marque, surtout les medicaments ...
On a surtout l'ulusion du choix meme quans on en a les moyens !


---------------
Xbox 360 sur Paris
n°18588573
moonboots
Posté le 25-05-2009 à 06:00:25  profilanswer
 

En gros c'est "arrêtez de râler, vous avez déjà le pouvoir ultime"
Le consumérisme d'essence libérale est le meilleur système, et on peut très bien se passer de la démocratie et encore plus des grèves / manifs / élections...
 
C'est vrai : c'est grâce au libre-arbitre exercé au supermarché que nous avons eu accès aux congés payés, aux 40 heures, au salaire minimum, à la sécurité sociale, à la liberté de la presse, bref aux grandes avancées sociales et humaines....
 
:/


Message édité par moonboots le 25-05-2009 à 06:01:44
n°18835625
nataledomi​nie
Posté le 15-06-2009 à 14:49:14  profilanswer
 

trop pas lol
 
vive la france

n°18911423
nataledomi​nie
Posté le 22-06-2009 à 13:47:56  profilanswer
 

Citation :
 
 
 
J'ai longtemps cherché le sens de ma vie. D'où elle vient. C'est aujourd'hui que j'ai ma définition qui me convient:  
 
 
Le sens de la vie c'est d'être ensemble  
 
Rek  
 
 
taime pas cette phrase?
 
moi jaime bien
 
 

n°18928966
misterpres​ident
Posté le 23-06-2009 à 19:36:06  profilanswer
 

Le peuple doit s'unir car ce n'est que comme cela qu'il aura une faible chance d'être écouté.


Message édité par misterpresident le 23-06-2009 à 19:36:49

---------------
http://www.reprisedechanson.com  libérez l'artiste qui est en vous !
n°18931015
Malakin
Posté le 23-06-2009 à 23:01:40  profilanswer
 

salut les gars
 
alors toujours en lutte contre le système?


---------------
Officier Cotorep
n°18939141
Profil sup​primé
Posté le 24-06-2009 à 16:17:54  answer
 

Malakin a écrit :

salut les gars
 
alors toujours en lutte contre le système?


 
C'est censé être intelligent ce que tu dis ?  
 

n°18939181
Malakin
Posté le 24-06-2009 à 16:21:07  profilanswer
 

attention chérie, sa va couper


---------------
Officier Cotorep
n°18939218
Profil sup​primé
Posté le 24-06-2009 à 16:24:15  answer
 

Malakin a écrit :

attention chérie, sa va couper


 
Tu as l'intention de t'émasculer ?
 

n°18939262
Malakin
Posté le 24-06-2009 à 16:26:49  profilanswer
 

[:tibo2002]


---------------
Officier Cotorep
n°18939370
Profil sup​primé
Posté le 24-06-2009 à 16:34:07  answer
 


 [:ezekiel-]  [:ddr555]

n°19613816
batbat8
Prosper youpla boum §
Posté le 24-08-2009 à 20:07:38  profilanswer
 

http://www.estrepublicain.fr/lorra [...] 158090.php
 
Je sais pas trop dans quel topic mettre ça...


---------------
c'est le roi du pain d'épices
n°19614066
Malakin
Posté le 24-08-2009 à 20:39:59  profilanswer
 

beh pas sur celui la.


---------------
Officier Cotorep
n°19620433
240-185
Yoshi anthropophage ò('')ó
Posté le 25-08-2009 à 14:04:43  profilanswer
 

Citation :

par exemple, on voit peu de maisons  avec des façades faisant de la pub (ça arrive, mais c'est rare)


La loi francaise est stricte sur ce point : pour pouvoir afficher une pub sur une maison, la façade doit être aveugle et la pub ne doit pas dépasser la hauteur de son support.


---------------
Tel un automate, le Yoshi noir s'avance vers le chef des Chain Chomps et lui dit : « Eh connard, sac à merde, je vais te coller un procès mais ça te dit un débat tranquillou billou pour que je te défonce avant  ? » (Ernestor chez φ, 22/10/2018)
n°19629378
caramel-mo​u
un mars et ca repart
Posté le 26-08-2009 à 02:43:52  profilanswer
 

salut les gars  
je sort du bouleau ou j'ai vendu des produit made in china toute la journée  
Me voila donc un peu stressé et sentant la sueur  
Et la je me dit que je vais participé a un acte intellectuel en participant a un forum politique  
Et me voila hilare pendant les trois premiere page de ce topic !
Merci beaucoup
Apres ca devient plus serieux il y a des gens qui deconne pas qui arrive comme gaston 2 foix (qui a un style soutenue que j'apprecie )
Et on ne fait plus dans l'amateurisme .
nataledominie part sur une vidéo qui fait de nous des nazis donc je te dis bravo !c'est trés bien de banalisé de telle fait historique pour tant servir a des fin politicienne  (alter-mondialiste mais ca ne t'excuse en rien)  et en terme d'amalgame et de manque de finesse dialectique tu as atteint le nirvana (non attachement )
Bref rien a faire si ca marche (un peu comme certain patron).
Et voila la second vague de gauche contemporaine qui arrive ,refusant de voir ses idées ridiculisées ne seraissent qu'un moment .
Si le monde est si soumis c'est qu'il n'y a plus d'ideologie de contre pouvoir  
Commerce equitable stopper la pub etc ... vos seul idées sont celle du capitalime rien qui ne soit hors du systeme .
Votre seul ambition c'est de garde la meme vie mais avec des justifications morale  
Je veut continue a trop mange mais chez le boucher et je veut un ipod (ou un ordinateur )mais sans qu'on me le vende .
La gauche ideologique et la droite ont le meme conservatisme .
La solution?
Une essence qui   precede  l'existence (sartre au buché ) merde a la sureté celle de la droite pleine de flic et celle de la gauche qui fait en sorte que je puisse plus regarde le cul d'une fille sans etre un macho attaqué pour harcelement .
Si vous avais soif de changement dite vous bien qu'il se seras necessairement douloureusement mais je suis bete vous etes deja au courant et c'est pour cela que personne n'en veut (le sacrifice c'est catho hahaha).
Demain je craint fort de devoir retourné vendre mes produit made in china aussi bete que la veille enfin ca m'apprendra a allé sur le net au lieu de lire .
 
 
 

n°19629388
anthoto1
Posté le 26-08-2009 à 02:46:28  profilanswer
 
n°19629397
caramel-mo​u
un mars et ca repart
Posté le 26-08-2009 à 02:55:40  profilanswer
 


Pareil ca change au moins mdr

n°19631238
charlie 13
Posté le 26-08-2009 à 11:07:13  profilanswer
 

Ne pas mélanger eux choses, dans la consomation:
Le coût, et la necessité pour l'utilisateur.
Tout le monde gueule contre le "made in china",a juste titre car il crée du chomage en France, mais tout le monde en achète parcequ'il est moins cher que l'équivalent français, lequel existe d'ailleurs de moins en moins.
Vaut-il mieux pour l'utilisateur un produit chinois qu'il peut se payer, ou ne pas pouvoir se l'acheter parcequ'il est trop cher?
 
Ça amène la question suivante, le produit en question est-il une necessité pour lui, ou le croit-il parcequ'il a été conditionné par la pub?
  Allez dans un supermarché, regardez ce qui est à vendre, et refléchissez à sa necessité.
Déjà, il n'y a aucune necessité de payer plus cher un produit parcequ'il fait de la pub à la télé.
Le premier réflexe de citoyen conscient serait de bannir tous les produits qui passent continuellement sur les télés, magazines, abribus, etc, cette pub coûte une fortune et est répercutée sur le prix de vente, sans apporter, bien sûr, aucune qualité suplémentaire.
On n'a jamais vu un produit être meilleur parcequ'il fait de la pub, ce serait plutôt le contraire, le fabriquant fait de la pub parcequ'il pense que les seules qualités de son produit ne suffiraient pas à le faire vendre.
(Pas la peine de répondre que la pub "informe", 99% des produits vendus existent depuis longtemps, et n'ont nul besoin de pub pour êre connu.)

n°19631918
Malakin
Posté le 26-08-2009 à 11:51:58  profilanswer
 

j'ai le droit de mettre un master of the obvious dans ce cas la?


---------------
Officier Cotorep
n°19669313
cocto81
Posté le 29-08-2009 à 11:41:05  profilanswer
 

Je rappelle quelques vérités dont personne (surtout pas nataledominie) ne semble avoir tenu compte.
 
Il est interdit d'appeler à un boycott d'un produit, de faire de la publicité négative EN FRANCE.
Ce qui est autorisé par l'Etat est encouragé à être consommé. Du moins dans les faits, il y a un visa de commercialisation puis une protection juridique, pénale assurée par l'Etat.
Ce n'est pas le cas aux Etats-Unis et traditionnellement dans une partie de l'Europe, où il existe de véritables groupements de consommateurs ou d'investisseurs qui agissent selon des critères autres que la rentabilité ou la jouissance immédiate, et n'hésitent pas à appeler au boycott. Du coup, dans ces pays, il y a un véritable débat, alors qu'en France c'est un sujet tabou et on généralise rapidement (c'est la faute au système), vite politisé et infantilisé, puisque les Français, interdits d'initiative groupée, sont rendus impuissants.
 
En France, les associations de consommateurs sont contrôlées au niveau de leur revenus (loi de 1901) et orientées politiquement, de sorte qu'elle ne combattent pas une société ou un produit en particulier ou une mauvaise conduite de certains, mais le système en général. Ils se comportent en groupe de pression politique. Ca a pour but de rendre le pouvoir à l'autorité administrative et politique au lieu d'en donner à la justice et aux individus.
 
C'est ça qu'il faudrait changer en France, mais c'est pas demain la veille, car l'administration et tous les politiques qui en sont issus y tiennent fermement.

n°19669350
Malakin
Posté le 29-08-2009 à 11:48:01  profilanswer
 

cocto81 a écrit :

Je rappelle quelques vérités dont personne (surtout pas nataledominie) ne semble avoir tenu compte.
 
Il est interdit d'appeler à un boycott d'un produit, de faire de la publicité négative EN FRANCE.
Ce qui est autorisé par l'Etat est encouragé à être consommé. Du moins dans les faits, il y a un visa de commercialisation puis une protection juridique, pénale assurée par l'Etat.
Ce n'est pas le cas aux Etats-Unis et traditionnellement dans une partie de l'Europe, où il existe de véritables groupements de consommateurs ou d'investisseurs qui agissent selon des critères autres que la rentabilité ou la jouissance immédiate, et n'hésitent pas à appeler au boycott. Du coup, dans ces pays, il y a un véritable débat, alors qu'en France c'est un sujet tabou et on généralise rapidement (c'est la faute au système), vite politisé et infantilisé, puisque les Français, interdits d'initiative groupée, sont rendus impuissants.
 
En France, les associations de consommateurs sont contrôlées au niveau de leur revenus (loi de 1901) et orientées politiquement, de sorte qu'elle ne combattent pas une société ou un produit en particulier ou une mauvaise conduite de certains, mais le système en général. Ils se comportent en groupe de pression politique. Ca a pour but de rendre le pouvoir à l'autorité administrative et politique au lieu d'en donner à la justice et aux individus.

C'est ça qu'il faudrait changer en France, mais c'est pas demain la veille, car l'administration et tous les politiques qui en sont issus y tiennent fermement.


 
Elles informent les consommateurs qui ne sont pas obligés d'acheter de la merde.  :o  
 
Tu pourrais me dire en quoi une revue comme 60millions a été orientée politiquement?


---------------
Officier Cotorep
n°19669701
caramel-mo​u
un mars et ca repart
Posté le 29-08-2009 à 12:51:51  profilanswer
 

Pendre l'exemple de l'outre atlantique me parait contre productif en ce qui concerne votre but ;la legislation francaise est plus restritif ;faire de la pub comparatif c'est oblige les entreprises a investir encore plus dans les espaces de pub pour contrecarre leurs détracteurs .
La vrai question qui se pose ce sont les ententes entre opérateur de  telephonie par exemple .
Pour l'exemple des panneaux de pub sur les maisons ce qui arrete les personnes d'accepté ces proposition c'est de voir leur propriete degradé (ma cherie a refusé 350 euros pour un an )Il s'agit la d'un fort sentiment de proprièté et n'ont pas d'aversion pour la pub .
''C'est nous le peuple qui avons le pouvoir ''ca se resume a la consomation alors pour vous ?

n°21006676
Positivist​e
Reaction Apathique
Posté le 26-12-2009 à 14:18:40  profilanswer
 

bin ouais c'est nous tous  qui avons le pouvoir mais on n'en veut pas assumer le poids donc à partir de là tous les gens qui ne bouge pas leur cul et qui veulent juste vivre tranquil leur vie sas sposer de questions n'ont pas à se plaindre. Y a rien de nouveau


---------------
ploum ploum tralala
n°21061332
Malakin
Posté le 01-01-2010 à 15:24:23  profilanswer
 

[:grammar nazi]  
 
Lycéen communiste spotted

n°21405876
cappa
Posté le 01-02-2010 à 17:48:27  profilanswer
 

Positiviste a écrit :

bin ouais c'est nous tous  qui avons le pouvoir mais on n'en veut pas assumer le poids donc à partir de là tous les gens qui ne bouge pas leur cul et qui veulent juste vivre tranquil leur vie sas sposer de questions n'ont pas à se plaindre. Y a rien de nouveau


 [:eval+]  
Plussoyement votre  :jap:
En plus j'ai bien vérifié la grammaire du titre est irréprochable, c'est bien nous le peuple qui avons le pouvoir et pas qui ont. La démocratie est sauvée ... pour un temps  :o


Message édité par cappa le 01-02-2010 à 17:49:38

---------------
Tester le 1er multisondage HFR ---> MULTISONDAGE.
mood
Publicité
Posté le   profilanswer
 

 Page :   1  2  3  4  5  6

Aller à :
Ajouter une réponse
 

Sujets relatifs
coup de gueule contre les horaires à la C...des administrationsSMIC et pouvoir d'achat
C'est bon pour le moral ... c'est bon bon...L'entreprise peut-elle se substituer au pouvoir politique ?
N I K L U I S A M E R L A C H I E N N ECarte bleue cassée
Paris : C est quoi cet hélico qui nous survole ?SAW V NOUVEAU TRAILER C ENORME
[Topic Unique]UDPP: Castor met un 9 et a voyagé[Question] Pouvoir envoyer plusieurs smileys
Plus de sujets relatifs à : C'est nous le peuple qui avons le pouvoir


Copyright © 1997-2018 Hardware.fr SARL (Signaler un contenu illicite) / Groupe LDLC / Shop HFR