Forum |  HardWare.fr | News | Articles | PC | Prix | S'identifier | S'inscrire | Aide | Shop Recherche
1767 connectés 

  FORUM HardWare.fr
  Discussions
  Politique

  Les médias vont-ils de plus en plus dicter nos choix politiques?

 


 

Pensez-vous que les médias dictent nos choix politiques?


 
50.3 %
 83 votes
1.  Oui, ils peuvent même nous dire mieux que nous ce qui est bon pour nous.
 
 
14.5 %
 24 votes
2.  Oui mais c'est purement fortuit.
 
 
17.0 %
 28 votes
3.  Non, la plupart des gens est capable de choisir sa lessive soi-meme.
 
 
3.0 %
     5 votes
4.  Non, car tout est fait pour une information objective.
 
 
15.2 %
 25 votes
5.  J'attends de connaître le choix d'Obi pour me décider.
 

Total : 173 votes (8 votes blancs)
Ce sondage est clos, vous ne pouvez plus voter
 Mot :   Pseudo :  
 
 Page :   1  2
Page Précédente
Auteur Sujet :

Les médias vont-ils de plus en plus dicter nos choix politiques?

n°12402476
cappa
Posté le 14-08-2007 à 21:04:52  profilanswer
 

http://surlezinc.blogs.com/photos/uncategorized/bandeau_pub.jpg
 
1- Un point rapide sur les médias

Sans tomber dans la paranoïa mais aussi sans fausse complaisance , on peut dire des médias que la qualité baisse d'années en années, sinon c'est au risque de ne plus faire de ventes.  
Le journal Libération, par exemple, a plusieurs fois été en passe de mettre la clée sous la porte et à chaque fois a été remanié de manière à plaire au tout-venant si bien que le journal originellement de gauche dure est assimilé aujourd'hui à un journal au moins Bayrouiste. Ou même Le Monde, obligé d'attirer la publicité de grands groupes d'intérêts pour subvenir à ses besoins. Mais comment critiquer encore Bouygues quand on a à côté une page pleine avec le logo orange de Bouygues et donc la menace de perdre des euros très très gras?

Citation :

Le "métro", quotidien belge gratuit semble être un bon exemple de situation ou l'information est un prétexte pour véhiculer de la publicité... (wiki)


Citation :

(http://www.animafac.net/imprimersans.php3?id_article=1871)
La salle fait également valoir que le lectorat de 20 minutes est différent de celui des journaux payants en cela qu’il ne s’agit pas de lecteurs faisant la démarche d’acheter un journal, mais de passants à qui l’on « colle » le journal dans la main. Ils se demandent si ces lecteurs font réellement la différence entre 20 minutes et d’autres journaux gratuits.  
Sophie Caillat reconnaît que l’on fait souvent l’amalgame entre Métro et 20 minutes, ce qui est un tort car 20 minutes s’apparente tout de même plus à un journal classique : les effectifs y sont deux fois plus importants que ceux de Métro, les sources d’informations plus variées et mieux vérifiées, la maquette et le choix des photos plus soignés...
La salle revient sur la publicité : les lecteurs ne risquent-ils pas de s’écœurer de la publicité, omniprésente dans les journaux, comme ils l’ont été de la publicité dans leurs boîtes aux lettres ? Par ailleurs, certains s’interrogent sur l’objectivité de l’information dès lors que les journaux sont financés par la publicité et non par la qualité de leurs reportages.
Pour Sophie Caillat, c’est la presse spécialisée qui est la plus soumise à la pression des annonceurs. Une publication comme Le Moniteur, magazine spécialisé dans le BTP uniquement financé par les pubs de ce secteur, est ainsi beaucoup plus tributaire de la volonté de ses annonceurs. Plus ces derniers sont diversifiés, moins ils auront leur mot à dire sur le contenu éditorial du journal.  
Sophie Caillat pointe également la pression exercée par les imprimeurs de presse qui ont un monopole en la matière : les tarifs d’impression et de distribution sont les plus chers d’Europe.

 
Globalement, Sophie Caillat est pessimiste sur l’avenir de la presse écrite. L’information est de plus en plus « bradée » sur Internet. La presse embauche de plus en plus de jeunes mal payés et exploités, et cette précarité nuit à la qualité de l’information.


Citation :

INTERVIEW CENSURÉE
 
L'accession de Jean-Marie Le Pen au second tour de l'élection présidentielle a surpris tout le monde. Quelle est la responsabilité des médias ?
 
Elle se situe tout d’abord à travers la façon d’utiliser les sondages d’opinion. Cela me rappelle le nuage de Tchernobyl : dans beaucoup de pays étrangers, on annonce des pourcentages avec les marges d'erreur, alors qu’en France, les mêmes données sont assénées comme si elles étaient exactes. L’abus de ces sondages dans les journaux devrait inquiéter plus que leurs approximations, et les journalistes se trompent en accusant en premier lieu l’Ipsos ou la Sofrès. Il s’agit d’une mauvaise méthode de marketing, qui consiste à promouvoir les titres en misant sur la publicité accordée aux sondages par les bulletins radio. Je crains que ces pratiques, symptômes de "maljournalisme", reprennent de plus belle. L’autocritique dans les médias, nécessaire et saine, ces dernières semaines, a contourné une question essentielle, en effet : ne fallait-il pas investir plus et mieux dans des reportages sur les malaises qui expliquent le vote Le Pen ? De même, au lieu de juger les journaux à travers leurs éditos, il faudrait avant tout évaluer la qualité et la densité de leurs enquêtes.
(http://maljournalisme.chez-alice.fr/21avril2002_faute_des_medias.htm)


 
2-Le problème de la politique
On manque de recul pour prendre des exemples dans l'actualité récente. Si en Septembre Keberman est réintégré à la 5e, l'émission Arrêt sur Image fera un décryptage sérieux et attentif. Mais on peut revenir autant qu'on veut sur les événements de 2002. Un petit vieux est montré couvert de bleus au JT de TF1 et des autres chaînes par la suite. Ce serait des jeunes immigrés qui l'auraient passé à tabac. Le lendemain, Lepen finit derrière Chirac au 1er tour et Jospin est mis à la trappe. Plus tard, le petit vieux de 72 ans revient à la télévision volontairement. Très lucide et vraiment responsable, il explique que pour lui le problème ne méritait pas qu'on en fasse un drame national. Il n'est pas rancunier pour ce qu'il considère comme des dérapages de la jeunesse. Il distingue surtout la brutalité des jeunes déplorable mais digne des faits divers à un quelconque problème de race emblématique et révélateur. Mais son opinion arrive trop tard. Les élections sont déjà passées depuis longtemps. Personne n'avait bien-sûr songé à l'interroger lorsqu'on a diffusé les images suite aux brutalités, trop pressé de diffuser un drame nationaliste à la télé.  
Voilà un extrait sur le sujet :

Citation :

Les déclarations du député socialiste Julien Dray concernant le traitement de l'insécurité à la télévision française vous paraissent-elles justifiées?
 
Oui, en partie. J’ai été surpris par l’importance accordée à certains faits divers, comme cette agression dont a été victime un vieux monsieur de la région d’Orléans la veille du premier tour. Mais je constate qu’il est beaucoup plus facile de s’en prendre à TF1, accusé de sur-médiatiser l’insécurité, que de critiquer les journaux qui ont occulté les drames vécus dans nos «banlieues». Il faut condamner aussi les rédactions politiquement correctes qui pratiquent l’omerta sur des sujets dits sensibles. Plutôt que de clamer que l'on parle trop des violences urbaines, alors que celles-ci font partie de la réalité, assurons-nous qu’elles sont couvertes avec justesse. Si les médias évoquaient ces questions de façon plus directe et dépassionnée, cela permettrait aux hommes politiques de traiter avec davantage de courage et de sérénité un thème central : le lien entre délinquance et faillite de l'intégration à la française. Pour prendre un exemple, il est regrettable que la plupart des journaux aient attendu près d’un an, fin 2001, avant d’enquêter sur les agressions contre des bâtiments et des membres de la communauté juive. Pourquoi? Parce que les principaux coupables identifiés sont des arabo-musulmans solidaires de la cause palestinienne, comme un exutoire. De même, il aura fallu attendre le 11 septembre ou le match France-Algérie, durant lequel La Marseillaise a été sifflée, pour que les médias s’intéressent vraiment au manque d’intégration ou à l’islamisme dans nos villes. Avec des reportages souvent remarquables, mais en retard de plusieurs années.


http://www.ldh-toulon.net/local/cache-vignettes/L500xH324_paris_match_2mai02-21c5a.jpg
Et voilà pour faire grimper l'audience, j'exploite moi aussi l'image de ce bon ptit vieux :/

Message cité 1 fois
Message édité par cappa le 14-08-2007 à 21:56:33
mood
Publicité
Posté le 14-08-2007 à 21:04:52  profilanswer
 

n°12413896
ZePRiNCE
Le Retour du Roi :o
Posté le 16-08-2007 à 05:53:48  profilanswer
 

De toute façon les infos ça permet plein de choses geniales : genre propager la délinquance a vitesse grand V :D
Je me rapelle de la "mode" de jeter des gros cailloux sur les bus et d'agresser les chauffeurs, ça a fait le tour de la france en moins de 10 jours.
 
Meme si je suis curieux de savoir ce qui se passe, des fois je me dis que ce serait peutetre mieux qu'on soit tous ignorant...
 
Sinon, c'est clair que les medias dictent la vie politique, pour moi ce sont "eux" qui ont designé d'office les 2 candidats au second tour (bah oui, je suis un peu pres sûr que si depuis 1 an, on avait présenté Sego VS Bayrou par exemple, ça aurait surement été le cas).
"Le reflex du vote util => voter pour quelqu'un qui ira au second tour, si on hesite entre Bayrou et Besancenot (bon ok c'est peu probable) on vote pour celui qui a des chances d'aller au second tour"
Et pour savoir qui ira, on fait comme tout le monde : on regarde les sondages :o
Alors que tous les candidats sont égaux normallement.
 
Desolé si je suis pas pile dans le sujet ;)

Message cité 1 fois
Message édité par ZePRiNCE le 16-08-2007 à 05:56:16

---------------
Le discours schumpeterien de Kaathe m'a séduit.
n°12413987
Gardavous
Posté le 16-08-2007 à 08:18:43  profilanswer
 

Bien sûr que, de fait, les médias font la pluie et le beau temps !
Mais ça ne veut pas dire qu'il y a derrière les journalistes des gens qui se concertent pour décider de l'orientation à donner à l'opinion publique...
C'est un phénomène complexe d'influence mutuelle entre les journalistes motivés par le désir de se valoriser, et leurs lecteurs.
Car n'oublions pas que c'est nous, en fin de compte, qui permettons aux médias d'exister !

n°12414053
Mercius
ph'nglui mglw'nafh Kerthulhu
Posté le 16-08-2007 à 08:56:30  profilanswer
 

Les médias (oops les medium) ne dictent que ce que nous voulons bien leur laisser nous dicter.
 
Il est évidemment plus "confortable" de se contenter des "analyses" de TF1 que de se documenter pour choisir en son âme et conscience.
 
Le problème ne vient pas des médias mais des citoyens (s'ils existent encore à notre époque).
 
Personnellement, je ne regarde le 20h que pour les chats écrasés (ou les polonais/irakiens/...). Pour le reste, c'est à dire la "vraie" information, je puise à diverses sources: presse écrite, internet, livres, discussions, documentaires. Mais c'est clair que ça prend du temps. Si je faisais les 3/8 en usine, je n'aurais probablement pas la "force" de faire cet effort.
 
Si on veut une république et une démocratie, il faut s'en donner les moyens. C'est trop facile de s'abstenir à 25/30%, de se prosterner devant Saint-20H et de gueuler après que tout fout le camp. Trop facile de rejeter sa responsabilité sur les médias (en l'occurence la télé).

n°12414062
Maldoror
Carpe diem, tu vas mourir
Posté le 16-08-2007 à 09:00:19  profilanswer
 

Les gens sont capables de choisir leur lessive eux-même. Enfin la plupart.


---------------
Nous ne sommes rien, nous n'allons vers rien. Profitons au moins du voyage !
n°12414179
Profil sup​primé
Posté le 16-08-2007 à 09:26:16  answer
 

Mercius a écrit :

Les médias (oops les medium) ne dictent que ce que nous voulons bien leur laisser nous dicter.
 
Il est évidemment plus "confortable" de se contenter des "analyses" de TF1 que de se documenter pour choisir en son âme et conscience.

Le problème ne vient pas des médias mais des citoyens (s'ils existent encore à notre époque).
 
Personnellement, je ne regarde le 20h que pour les chats écrasés (ou les polonais/irakiens/...). Pour le reste, c'est à dire la "vraie" information, je puise à diverses sources: presse écrite, internet, livres, discussions, documentaires. Mais c'est clair que ça prend du temps. Si je faisais les 3/8 en usine, je n'aurais probablement pas la "force" de faire cet effort.
 
Si on veut une république et une démocratie, il faut s'en donner les moyens. C'est trop facile de s'abstenir à 25/30%, de se prosterner devant Saint-20H et de gueuler après que tout fout le camp. Trop facile de rejeter sa responsabilité sur les médias (en l'occurence la télé).


 
 :non:  
 
Le problème c'est que nous les citoyens nous n'avons pas le choix, en général l'info ne vient pas d'un journal ou d'une TV, mais de  l'ensemble des medias, tv, journaux, radio qui reprennent en coeur LA VERITE du jour ou de la semaine . On nous assènent cette "verité" a longueur de journée entre deux pubs.  
Explique moi qu'elle est le choix du citoyen dans ses conditions  :heink:

n°12414238
Mercius
ph'nglui mglw'nafh Kerthulhu
Posté le 16-08-2007 à 09:37:42  profilanswer
 


Pendant la campagne présidentielle, j'ai lu pas mal de canards, regardé pas mal d'émissions de télé, et j'ai le souvenir de débats contradictoires tels que je n'en ai pas vu depuis longtemps sur les 20h des chaines de télé hertziennes. Pareil sur le net.
 
Le choix du citoyen ? Favoriser les médias présentant des contre-argumentations. Raccourci: TF1 (F2, M6, ...) nous pompe parce que l'écrasante majorité des "citoyens" la regarde et ne cherchent pas la vérité ailleurs  ;)  
 
 
Et si le "citoyen" a la mémoire courte, il n'a qu'à faire travailler ses neurones  :p  
 
Ceci dit, j'ai vu sur France 5 une mise en parallèle des propos de Sarko 2002 et de Sarko 2007: édifiant ! Comme quoi il suffit de regarder les bonnes émissions  ;)

n°12414302
dante2002
HEUUU NOOOOOOOOON
Posté le 16-08-2007 à 09:51:31  profilanswer
 

Bon en même temps si les médias ne dictaient pas les choix politique nous n'aurions pas le paysage politique que nous avons :d


---------------
Parce que le vote pour Emmanuel Macron n'est pas un vote de conviction mais une nécessité démocratique
n°12414316
Profil sup​primé
Posté le 16-08-2007 à 09:53:56  answer
 

Mercius a écrit :


Pendant la campagne présidentielle, j'ai lu pas mal de canards, regardé pas mal d'émissions de télé, et j'ai le souvenir de débats contradictoires tels que je n'en ai pas vu depuis longtemps sur les 20h des chaines de télé hertziennes. Pareil sur le net.

 

Le choix du citoyen ? Favoriser les médias présentant des contre-argumentations. Raccourci: TF1 (F2, M6, ...) nous pompe parce que l'écrasante majorité des "citoyens" la regarde et ne cherchent pas la vérité ailleurs  ;)

 


 
Mercius a écrit :


Et si le "citoyen" a la mémoire courte, il n'a qu'à faire travailler ses neurones  :p

 

Ceci dit, j'ai vu sur France 5 une mise en parallèle des propos de Sarko 2002 et de Sarko 2007: édifiant ! Comme quoi il suffit de regarder les bonnes émissions  ;)

 

Mais je parle pas la campagne, meme si  il y aurait beaucoup a dire. Je parle des medias en genéral sur toute l'année. T'a pas remarqué qu'ils parlent tous des memes choses au meme moment abordent toujours les memes thèmes. Aucun ne se démarque vraiment des autres. Evitent soigneusement les choses qui fache ou qui dérage vraiment.
Jamais il'n'aborde le problème de l'argent dans les médias, des groupes d'influences qui gravite autour des etats, de la puissances de multinationales etc .....

Message cité 1 fois
Message édité par Profil supprimé le 16-08-2007 à 10:20:12
n°12414343
Mercius
ph'nglui mglw'nafh Kerthulhu
Posté le 16-08-2007 à 09:57:29  profilanswer
 


Tu ne dois pas consulter les mêmes médias que moi  :??:  
 
Juste un exemple: Clearstream. Le sommet de l'iceberg (l'"affaire" politique) m'a intéressé deux secondes. Le fond (le trafic financier) a accaparé mes neurones et je n'ai eu aucun mal à trouver des sources pour m'informer.

mood
Publicité
Posté le 16-08-2007 à 09:57:29  profilanswer
 

n°12414504
Profil sup​primé
Posté le 16-08-2007 à 10:18:36  answer
 

Mercius a écrit :


Tu ne dois pas consulter les mêmes médias que moi  :??:

 

Juste un exemple: Clearstream. Le sommet de l'iceberg (l'"affaire" politique) m'a intéressé deux secondes. Le fond (le trafic financier) a accaparé mes neurones et je n'ai eu aucun mal à trouver des sources pour m'informer.

 

je parle des médias nationaux, ceux qui font l'opinion ....

Message cité 1 fois
Message édité par Profil supprimé le 16-08-2007 à 10:19:00
n°12414513
Mercius
ph'nglui mglw'nafh Kerthulhu
Posté le 16-08-2007 à 10:20:16  profilanswer
 


Je retombe sur ce que je disais plus haut. Si tu te contente des médias bien pensants, tu n'a aucune chance d'être un "bon" citoyen. Si tu veux de l'info, va la chercher  ;)

n°12414531
Profil sup​primé
Posté le 16-08-2007 à 10:21:48  answer
 

Mercius a écrit :


Je retombe sur ce que je disais plus haut. Si tu te contente des médias bien pensants, tu n'a aucune chance d'être un "bon" citoyen. Si tu veux de l'info, va la chercher  ;)

 

Mais bordel , tout le monde n'a pas les moyens ou le temps ou les capacités d'aller chercher l'information.. C'est bien pour ça que le Journaliste est né  :o

Message cité 1 fois
Message édité par Profil supprimé le 16-08-2007 à 10:23:49
n°12414562
Mercius
ph'nglui mglw'nafh Kerthulhu
Posté le 16-08-2007 à 10:27:06  profilanswer
 


Je suis d'accord, au moins en partie. Je prends un extrême: si tu te contente du 20h de TF1, alors qu'il existe plein d'autres sources accessibles et dignes, tu ne remplis pas ton devoir de citoyen. A l'inverse, je reconnais que nous sommes de moins en moins dans un système républicain et qu'on n'aide pas vraiment les français à être des citoyens.
 
Mais je persiste et je signe: tout mettre sur le dos des médias (de certains médias) est facile: si c'est une excuse pour ne pas utiliser ses neurones, je ne suis pas d'accord.

n°12414635
Profil sup​primé
Posté le 16-08-2007 à 10:38:09  answer
 

tu ne t'es  jamais dit que si nos medias faisait correctement leur boulots on n'aurait pas à chercher l'info. Tu trouve pas anormal que dans une "DEMOCRATIE" les citoyens sont obligés de lire entre les lignes et d'aller à la "peche" à l'info.  
 
Moi je trouve ça choquant.  
 

Citation :

La nouvelle censure
 
Le principe de base de la censure moderne consiste à noyer les informations essentielles dans un déluge d'informations insignifiantes diffusées par une multitude de médias au contenu semblable. Cela permet à la nouvelle censure d'avoir toutes les apparences de la pluralité et de la démocratie.
 
Cette stratégie de la diversion s'applique en premier lieu au journal télévisé, principale source d'information du public.
 
 

De l'info sans infos...

 
Depuis le début des années 90, les journaux télévisés ne contiennent quasiment plus d'information. On continue d'appeler "journal télévisé" ce qui devrait en réalité être appelé un "magazine".
 
Un J.T. moyen contient au maximum 2 à 3 minutes d'information. Le reste est constitué de reportages anecdotiques, de faits divers, de micro-trottoirs et de reality-shows sur la vie quotidienne.
 
 

...et une censure sans censeurs

 
Toute la subtilité de la censure moderne réside dans l'absence de censeurs. Ceux-ci ont été efficacement remplacés par la "loi du marché" et la "loi de l'audience". Par le simple jeu de conditions économiques habilement crées, les chaines n'ont plus les moyens de financer le travail d'enquête du vrai journalisme, alors que dans le même temps, le reality-show et les micro-trottoirs font plus d'audience avec un coût de production réduit.http://www.syti.net/Images/TVDanielBilalian.jpg
 
Même les évènements importants sont traités sous un angle "magazine", par le petit bout de la lorgnette. Ainsi, un sommet international donnera lieu à une interview du chef-cuistot chargé du repas, à des images de limousines officielles et de salutations devant un batiment, mais aucune information ni analyse à propos des sujets débattus par les chefs d'états. De même, un attentat sera traité par des micro-trottoirs sur les lieux du drame, avec les impressions et témoignages des passants, ou une interview d'un secouriste ou d'un policier.
 
A ces insignifiances s'ajouteront le sport, les faits-divers, les reportages pitoresques sur les villages de la France profonde, sans oublier les pubs déguisées pour les produits culturels faisant l'objet d'une campagne de promotion (spectacles, films, livres, disques...).
 
 
 
Information destructurée pour mémorisation minimale
 
Tous les psychologues et spécialistes des neurosciences savent que la mémorisation des informations par le cerveau se fait d'autant mieux que ces informations sont présentées de façon structurée et hiérarchisée.
 
La structuration et la hiérarchisation de l'information sont aussi des principes de base enseignés à tous les étudiants en journalisme.
 
Or depuis 10 ans, les journaux télévisés font exactement le contraire, en enchainant dans le désordre des sujets hétéroclites et d'importance inégale (un fait divers, un peu de politique, du sport, un sujet social, un autre fait divers, puis à nouveau de la politique, etc) , comme si le but recherché était d'obtenir la plus mauvaise mémorisation possible des informations par le public. Une population amnésique est en effet beaucoup plus facile à manipuler...
 
 
Contenu d'un Journal Télévisé ordinaire
ou comment faire de l'info sans infos...
J.T. 20h - TF1 - Janvier 1997

 
 
20h00 Le froid, les accidents sur les routes.
 
20h04 La naissance du petit Joseph, dans le Gers couvert par la neige.
 
20h05 La récolte des brocholis, chez Albert en Bretagne, est menacée par le gel.
 
20h06 La récolte des poireaux se fait au marteau. Augmentation inévitable du prix des légumes.
 
20h08 Compteurs d'eau et canalisations gelées chez les habitants d'une ville de province.
 
20h09 Début des soldes à Paris.
 
20h11 Reportage sur la fabrication artisanale du pain.
 
20h13 Viol d'une petite fille.
 
20h14 Jugement en Belgique d'un membre présumé islamiste du "Gang de Roubaix".
 
20h15 En Israël, présentation devant le juge d'un jeune soldat qui avait tenté de mitrailler des Palestiniens.
 
20h16 Jugement en Angletterre des époux West, assassins en série de jeunes filles.
 
20h18 Départ à la retraite de Miguel Indurain. Rappel de sa carrière de champion cycliste.
 
20h22 Rétablissement d'un malade cardiaque greffé aux Etats-Unis.
 
20h23 Les hommes consomment de plus en plus de soins et de produits de beauté. Reportage.
 
20h26 Prison pour Bernard Tapie, suite à l'affaire des comptes de l'OM.
 
20h28 Reportage sur la "poupée qui mange", conçue pour manger des frites, mais qui "mangeait" aussi les cheveux des enfants, voire la peau du doigt. Il est suggéré que la poupée soit équipée d'un "bouton d'arret d'urgence".
 
20h30 Stages-nature en montagne pour les enfants en Savoie.
 
20h32 Présentation du téléfilm de la soirée, consacré à Dalila, femme du héros biblique Samsom. Reportage sur le tournage du téléfilm.
 
20h34 Fin du J.T. Générique.
 
 
37 minutes sur 40 d'insignifiances...
J.T. 20h - France 2 - 4 Septembre 2002

 
http://www.syti.net/Images/PujadasTV.jpg
 
 
20h01 Orages violents et inondations en Provence.
 
20h04 Orages violents et inondations en Ardèche. Mort d'un touriste après que sa voiture ait été emportée par les flots.
 
20h05 Les orages sont-ils de plus en plus violents? Interview rassurante d'un spécialiste de Météo France.
 
20h08 Progrès dans l'enquête sur les meurtres en série de jeunes filles dans la Somme.
 
20h10 Procès d'un pédophile à Melun.
 
20h11 Remise en liberté refusée pour Maurice Papon.
 
20h12 Condamnation d'un hopital pour avoir transfusé un malade contre son gré et contre ses convictions religieuses.
 
20h15 Interview de Bernard Kouchner. L'ancien ministre de la santé rappelle que l'éthique médicale interdit au médecin d'imposer un traitement contre la volonté du patient.
 
20h18 Nomination par le gouvernement d'un nouveau PDG à La Poste.
 
20h19 Annonce par le gouvernement d'une diminution du nombre de fonctionnaires, et d'une diminution des budgets de la plupart des ministères, à l'exception des budgets de la justice (+7%), de la police (+6,5%) et des Affaires Etrangères (+14%).
 
    Remarque: l'une des rares "vraies" infos de ce JT est traitée en 1 minute, contre 7 minutes pour les orages. Par ailleurs, aucune raison n'est donnée pour justifier la très forte augmentation obtenue par Dominique de Villepin, le ministre des affaires étrangères.
 
20h20 Reportage sur un stage de conduite spécialisé pour échapper à une éventuelle embuscade. Interview d'un chauffeur de ministre qui participe au stage.
 
20h22 Revendications des médecins pour l'augmentation de leurs honoraires.
 
20h23 Reportage sur les vaccinations des bébés dans les maternités.
 
20h24 George W. Bush s'entretient avec Tony Blair à propos d'une nouvelle intervention militaire contre l'Irak.
 
    Cette autre info importante est elle aussi traitée en une minute.
 
20h25 A Jerusalem, le Mur du Temple menace de s'écrouler à cause d'un chantier souterrain.
 
20h26 A Moscou, succès d'un groupe de chanteuses avec une chanson "glamour" sur Vladimir Poutine.
 
20h28 A Johannesburg, le Sommet de la Terre s'achève sans être parvenu à fixer un calendrier et des engagement précis de la part des états. Les Etats-Unis continuent de refuser tout effort en matière d'environnement et de réduction des gaz responsables des modifications climatiques.
 
    La troisième et dernière info importante est présentée en une minute et en fin de journal, alors que ses implications auraient justifié une place en ouverture du journal.
 
20h29 Mise en service d'une éolienne géante dans la Marne.
 
20h31 A Grenoble, des bergers manifestent contre les loups.
 
20h32 A Paris, le Maire Bertrand Delannoe souhaite réglementer la présence anarchique des émetteurs de téléphonie mobile.
 
20h34 Dans les Hauts de Seine, les habitants manifestent contre les coupures d'eau chaude causées par l'insécurité d'une centrale thermique.
 
20h36 Après la rentrée des classes, la rentrée dans les crèches. Reportage.
 
20h38 Début de la nouvelle tournée mondiale des Rolling Stones.
 
20h40 Retour de Johny Halliday au cinéma, avec un rôle dans le film de Patrice Leconte, "L'homme du train".
 
20h42 Résultats de l'US Open de tennis.
 
20h43 Fin du J.T. Générique.


 
http://www.syti.net/JTContents.html

Message cité 1 fois
Message édité par Profil supprimé le 16-08-2007 à 10:39:39
n°12414659
Mercius
ph'nglui mglw'nafh Kerthulhu
Posté le 16-08-2007 à 10:42:37  profilanswer
 


C'est vrai que c'est choquant de devoir faire des efforts pour perpétuer la démocratie et la république.  :heink:  
Mais pourquoi ne sommes-nous pas dirigés par un déspote éclairé qui ne prendrait que de bonnes décisions, en nous laissant glander tranquillement sans nous poser la moindre question ?
 
Second degré OFF.
 
Et que fais-tu pour changer ces maudits médias ? (ok pas toi tout seul, mais collectivement)

n°12414734
Profil sup​primé
Posté le 16-08-2007 à 10:52:36  answer
 

Mercius a écrit :


C'est vrai que c'est choquant de devoir faire des efforts pour perpétuer la démocratie et la république.  :heink:  
Mais pourquoi ne sommes-nous pas dirigés par un déspote éclairé qui ne prendrait que de bonnes décisions, en nous laissant glander tranquillement sans nous poser la moindre question ?
 
Second degré OFF.
 
Et que fais-tu pour changer ces maudits médias ? (ok pas toi tout seul, mais collectivement)


 
Pour moi on n'est plus en democratie, point barre.  
 
Une société qui ne peux plus avoir d' infos multiples,divergentes et ACCESSIBLE au plus grand nombre n'est plus une démocratie. Le seul media accessible au plus grand nombre est la television, hors ce medias est totalement verouillé par le pouvoir de la l'argent.  

n°12414757
Mercius
ph'nglui mglw'nafh Kerthulhu
Posté le 16-08-2007 à 10:56:18  profilanswer
 


Je suis pas loin de penser comme toi. Mais que font donc ces braves "citoyens" pour remédier à cette décadence ? Tu pose la question "que pensez vous des médias" à 100 français, combien diront "super ne changez rien" ? Et sur ces mêmes français, combien seraient prêts à se bouger pour changer tout ça ?
 
Bayrou a largement critiqué la proximité (promiscuité ?) du pouvoir politique, du pouvoir financier et du pouvoir médiatique. Qui l'a écouté ? 54% pour Sarko et ses amis people/média/financier...  :heink:

n°12414770
boubougna
Posté le 16-08-2007 à 10:58:26  profilanswer
 

[:drapal]

n°12415624
Maldoror
Carpe diem, tu vas mourir
Posté le 16-08-2007 à 12:34:04  profilanswer
 

Déjà y a zéro votes en faveur de l'information objective, c'est plutôt bon signe :D


---------------
Nous ne sommes rien, nous n'allons vers rien. Profitons au moins du voyage !
n°12415770
french_Kis​s
Universel
Posté le 16-08-2007 à 12:52:34  profilanswer
 

J'arrive vraiment plus à regarder un JT genre le 13 ou le 20H c du n'importe quoi :o

n°12416992
dkS
Tout folkant
Posté le 16-08-2007 à 15:20:56  profilanswer
 

french_Kiss a écrit :

J'arrive vraiment plus à regarder un JT genre le 13 ou le 20H c du n'importe quoi :o


Ca m'arrive un coup de temps en temps histoire de voir "ce qui se passe" et "ce qui se dit". J'éteinds la télé autant navré à chaque fois. :/


---------------
Everything Mankind does is much, much easier if you're ever so slightly drunk.
n°12417023
Mercius
ph'nglui mglw'nafh Kerthulhu
Posté le 16-08-2007 à 15:24:08  profilanswer
 

dkS a écrit :


Ca m'arrive un coup de temps en temps histoire de voir "ce qui se passe" et "ce qui se dit". J'éteinds la télé autant navré à chaque fois. :/


Faut pas. De temps en temps, tu peux voir un présentateur tenir 20 minutes sans "euh", sans bafouiller et sans écorcher un nom.  ;)

n°12417296
Gardavous
Posté le 16-08-2007 à 15:59:39  profilanswer
 

<<Explique moi qu'elle est le choix du citoyen dans ces conditions  >>
 
 Il peut toujours éteindre la télé...

n°12419319
cappa
Posté le 16-08-2007 à 19:41:38  profilanswer
 

ZePRiNCE a écrit :

De toute façon les infos ça permet plein de choses geniales : genre propager la délinquance a vitesse grand V :D
Je me rapelle de la "mode" de jeter des gros cailloux sur les bus et d'agresser les chauffeurs, ça a fait le tour de la france en moins de 10 jours.
 
Meme si je suis curieux de savoir ce qui se passe, des fois je me dis que ce serait peutetre mieux qu'on soit tous ignorant...
 
Sinon, c'est clair que les medias dictent la vie politique, pour moi ce sont "eux" qui ont designé d'office les 2 candidats au second tour (bah oui, je suis un peu pres sûr que si depuis 1 an, on avait présenté Sego VS Bayrou par exemple, ça aurait surement été le cas).
"Le reflex du vote util => voter pour quelqu'un qui ira au second tour, si on hesite entre Bayrou et Besancenot (bon ok c'est peu probable) on vote pour celui qui a des chances d'aller au second tour"
Et pour savoir qui ira, on fait comme tout le monde : on regarde les sondages :o
Alors que tous les candidats sont égaux normallement.
 
Desolé si je suis pas pile dans le sujet ;)


Si si, c'est assez logique, ça me rappelle le problème de l'oeuf et de la poule. Les médias disent que c'est le peuple qui fait l'oeuf, et le peuple a l'impression d'être devancé par les médias. Y a un problème assez grave de manque de volonté d'éviter la confusion des esprits , ça au moins c'est clair. Parce que si les médias le voulaient , ils pourraient présenter prudemment et intelligemment les infos, si bien qu'il faudrait le faire exprès pour croire que tout ce qui nous tombe du bec de TF1 est du pain béni.

n°12431771
Profil sup​primé
Posté le 17-08-2007 à 22:22:16  answer
 

Cette année, j´ai eu l´impression que les votes ont suivi la santé des journaux :
l´Humanité est mal parti, le PC est parti
Le Nouvel Obs tire un peu la tronche, comme le PS, en restant une référence
Le Point bat des records, comme son poulain Sarkozy
Le succès de Marianne n´est pas expliqué par cette théorie. Peut etre
parce que l´époque aime le vulgaire ?

n°12431795
Profil sup​primé
Posté le 17-08-2007 à 22:24:24  answer
 


 
Tu oublie le canard qui va tous les enterrer :)  

n°12431912
sohan
Posté le 17-08-2007 à 22:35:02  profilanswer
 


 
 
c'est a dire ?  :heink:


Message édité par sohan le 17-08-2007 à 22:35:24
n°12432343
eol melwas​ul
Sujet du Roi
Posté le 17-08-2007 à 23:24:18  profilanswer
 

Parceque Marianne est le dernier hebodmadaire qui ne propose pas a ses abonnés des lecteurs DVD mais une information differentes et polemique heurtant toutes les sensibilités sans laisser indifferent???

n°12432705
Profil sup​primé
Posté le 18-08-2007 à 00:02:47  answer
 

C´était juste une boutage.
Les "articles" de Marianne apportent rarement des analyses nouvelles.
Pour l´info, c´est le Monde avec plus de sarcasmes. Pour heurter, oui, JFK est doué.  
Ce que je n´aime pas au fin, c´est que Marianne dit ce que JFK et ses potes pensent. L´avis des autres ne les intéresse pas.
Moins de diatribes, plus de journalisme ? de gustibus...
 
Bien vu pour les lecteurs DVD, c´est typique en ce moment !
 
J´oubliais l´émission "C dans l´air" d´Yves Calvi. Amener plusieurs experts d´avis différents sans chercher à reproduire un combat de gladiateurs est une bonne idée.

n°12433582
eol melwas​ul
Sujet du Roi
Posté le 18-08-2007 à 01:57:00  profilanswer
 

Pour le coup des lecteurs DVD c'est Marianne qui le dit dans ses colonnes. En effet combien de fois le nouvelObs m'a propose un lecteur ou autre a l'abonnement qui n'a jamais eu lieu vu que leur journal ne m'interesse pas.

n°12434699
Profil sup​primé
Posté le 18-08-2007 à 10:29:29  answer
 


Enfin, depuis le temps qu'on devait le faire ce topic.
 

Spoiler :

C'était mon sujet d'exam en com : la communication politique / les médias (internet principalement).


 
Il est facile de constater en disséquant les JT d'infos que les RP monopolisent au moins la moitié si ce n'est la quasi totalité certains jours...
 
Un reportage sur les bio carburant pour vendre les mérites de Peugeot ou bien un reportage sur le "dynamisme" anglais et le nombre d'heures travaillées pour vendre les mesures gouvernementales actuelles...  
 
 
Les gens votent / achètent ce qu'on leur dit d'acheter ou de voter dans leur grande majorité.
 
 
Je suis assez hermétique à la publicité mais je me suis surpris plusieurs fois à acheter connement un truc à cause d'une publicité au matraquage un peu trop forcé...

n°12446840
Profil sup​primé
Posté le 20-08-2007 à 01:21:32  answer
 

"Pensez-vous que les médias dictent nos choix politiques?"
 
"nos" : qui ça "nous" ? :??:

n°12471725
Klian
Posté le 22-08-2007 à 14:14:08  profilanswer
 


 
Qu'est-ce que c'est que cette question?
 
"Nous" ==> la population, les citoyens, ceux qui votent quoi. On parle de choix politique et de médias, c'est si compliqué de faire le lien?
 
Et si c'est de la provoc ta question, remballe hein, ça sert a rien.


Message édité par Klian le 22-08-2007 à 14:17:57
n°12473309
Profil sup​primé
Posté le 22-08-2007 à 16:29:41  answer
 

Nan, c'est juste qu'en toute logique il est difficile de répondre à la question. Je saurais pas dire si les médias orientent le vote de mon voisin de palier ; le mien, c'est peu probable, mais c'est la seule chose dont j'ai connaissance... :/

n°12503511
steeveaust​in
Posté le 25-08-2007 à 19:19:14  profilanswer
 

Moi je pense que les médias dictent totalement nos choix politiques et qu'il est très difficile de réfléchir en dehors de leurs idées.
Il n'y a qu'à voir sur HFR, la plupart des posts ce n'est que du recrachage de médias, c'est rare de voir un post original.

 

Pour moi, ce n'est pas vraiment que les gens ont perdu leur sens de la réflexion à cause du JT de TF1, c'est plutot qu'ils n'ont jamais eu à réfléchir et que les médias leur donnent l'impression qu'ils réfléchissent alors qu'ils ne font que répéter comme des perroquets.


Message édité par steeveaustin le 25-08-2007 à 19:21:20

---------------
Steeve Austin les a vu
n°12584580
Profil sup​primé
Posté le 03-09-2007 à 17:42:38  answer
 

Bien sur que les médias vont de plus en plus dicter les choix politique. D'ailleurs c'est ce qui se fait déjà. Vous ne vous êtes jamais demandé pourquoi tout le monde en France est séverement anti-Bush ? Peut être parceque tout les médias aiment colporter une image de bush, comparable à un guignol, ou on le montre s'étouffer avec un Bretzel, etc . Et evidemment tout les moutons francais gobent les infos sans regarder plus loin ;)
 
Enfin rien que cet exemple prouve que oui les médias vont de plus en plus nous dicter nos choix politiques,

n°12633139
roscocoltr​an
L'enfer c'est les utilisateurs
Posté le 08-09-2007 à 15:27:16  profilanswer
 

dkS a écrit :


Ca m'arrive un coup de temps en temps histoire de voir "ce qui se passe" et "ce qui se dit". J'éteinds la télé autant navré à chaque fois. :/


 
Ce qui me navre, c'est le ton narratif de certains reportages, l'image de fin qui se veut poétique, démonstrative, le ton qui change.
 
Et bien sûr la petite phrase qui suit du présentateur, sorte d'éditorial du pote sympa, qui ne reste pas de marbre devant cette machine en marche. Spécialité de Pernaud.
 
Je ne mate plus les JT depuis longtemps et je ne m'en porte pas plus mal. Internet et le canard me suffisent pour m'informer. Si quelqu'un connaît un hebdo qui en vaille la peine, je veux bien essayer.


---------------
"Your god is too small", Giordano Bruno, 1548 - 1600
n°12633234
FLo14
Gouranga !
Posté le 08-09-2007 à 15:41:17  profilanswer
 


Pourquoi on pense que les Belges sont débiles alors ? :whistle:


---------------
Si la nature avait voulu que l'on soit fidèle, elle nous aurait fait une quéquette qui ne rentre que dans une seule foufoune. Mais au lieu de ça, on a un passe-partout ; c'est bien la preuve que la nature s'en fout de la fidélité
n°12633412
Jean920
Posté le 08-09-2007 à 16:17:08  profilanswer
 


 
Franchement n'importe quoi. Réfléchis un peu sur tout ce qu'à fait l'administration Bush ces 7 derniers années, et tu comprendra très vite qu'il y a quand même pas mal de raisons d'être contre la politique de l'administration Bush et ça n'a rien à voir avec le Bretzel. Son bilan international et national est calamiteux
Et cette impopularité de Bush, elle n'est pas présente qu'en France, il y a aussi une très grosse majorité des populations en Italie, en Allemagne, en Espagne, en Grande Bretagne, en Amérique du Sud,...
Aux Etats-Unis aussi , à tel point que le prochain candidat républicain aura intéret de se démarquer très nettement  de Bush si il veut avoir une chance d'être élu.
Aux Etats-Unis ils commencent à se réveiller d'une gueule de bois de propagande médiatique qui surfait sur la corde patriotique, et avec le recul les gens s'apperçoivent qu'ils ont quand même été pas mal berné
Ils commencent à voir que le bilan est désastreux, Irak, déficit budgétaire monstrueux, une croissance qui n'avait pas  atteinds des niveaux aussi bas depuis très longtemps, des lois liberticides,...
 
Trois Américains sur quatre estiment que le pays « va dans la mauvaise direction ». La côte de popularité de Bush aux Etats-Unis passe régulièrement sous les 30%, ça m'étonnerait que c'est de la faute aux médias français

Message cité 1 fois
Message édité par Jean920 le 08-09-2007 à 16:22:38
mood
Publicité
Posté le   profilanswer
 

 Page :   1  2
Page Précédente

Aller à :
Ajouter une réponse
  FORUM HardWare.fr
  Discussions
  Politique

  Les médias vont-ils de plus en plus dicter nos choix politiques?

 

Sujets relatifs
choix ampliChoix entre Magimix Expresso & Filtre Auto 11 406 et Krups xp 2070 ?
Choix de livremandataire automobile bon choix?
Aide sur le choix d'un VTC[Topic unique] Choix d'un transporteur UPS , Fedex , DHL , autres...
choix vehicule ?j'aimerai acheter un quad, aidez moi dans mon choix!!
petit coup de main pour choix vroumvroum ?Choix frigo : quelle importance mettre à la classe climatique ?
Plus de sujets relatifs à : Les médias vont-ils de plus en plus dicter nos choix politiques?


Copyright © 1997-2018 Hardware.fr SARL (Signaler un contenu illicite) / Groupe LDLC / Shop HFR