Forum |  HardWare.fr | News | Articles | PC | Prix | S'identifier | S'inscrire | Aide | Shop Recherche
441 connectés 

  FORUM HardWare.fr
  Discussions
  Vie pratique

  Harcèlement moral au travail [UPDATED - Juriste Needed ]

 



 Mot :   Pseudo :  
 
 Page :   1  2
Page Précédente
Auteur Sujet :

Harcèlement moral au travail [UPDATED - Juriste Needed ]

n°9972929
zhuli
Correr es mi destino
Posté le 18-11-2006 à 00:14:17  profilanswer
 

:hello:  à tous !
 
Petit problème pour mes parents à qui j'essaie de donner un coup de main... Et je pense que les infos que j'espère recueillir pourraient être utile pour tous, au cas où.
 
Situation
 
Mon père était employé PAO dans une petite structure sur Paris depuis 3 ans. Le patron part à la retraite, la boite est rachetée par une plus grosse boite. Un des accords du rachat était de reprendre les salariés (5 ou 6) de l'ancienne boite, dont mon père.
 
Le nouveau patron n'a qu'une idée : se débarasser de ses salariés, pour des raisons obscures... Donc depuis 2 ans, c'est la guerre. Tous les anciens salariés sont partis pour des raisons diverses (en général, dépression...), sauf mon père. Il continuait à chercher un emploi, mais bon, il a une famille, peut pas trop se barrer comme ca...
 
Le patron a donc commencé à faire des problèmes de toutes sortes (refus de verser le salaire directement sur le compte, chèque systématiquement donné en retard), avertissements (un par semaine, par lettre recommandée ces derniers temps, du type "[mon père] bavarde, prend trop de pauses cigarette, casse le matériel etc." ), tentative de faire partir mon père sans indemnité etc. Je vous en passe des irrégularités...
 
Bon, je ne vous demande pas de prendre parti, mais je peux vous dire que mon père fait bien son boulot, n'est pas le mec chiant ni procédurier, c'est plutot le type "artiste"...   ;)   Les plaintes sont bien entendus infondées, mon père n'a jamais manqué une journée de boulot et non, il ne casse pas le matériel  :sarcastic:  
 
C'est monté d'un cran la semaine dernière : le patron a pris à parti mon père (une histoire de dossier "disparu" ) et lui a foutu son poing sur la gueule  :ouch: . Mon père n'a bien sur pas répliqué, a pris ses affaires, et s'est barré. Il a porté plainte, et a été voir le toubib pour un arrêt de travail (donné, de 15 jours). Le patron en a profité pour lui signifier une "démission de poste".  
 
Mon père n'a absolument pas envie de retourner dans cette entreprise... honnêtement, il a la trouille et je le comprends. Ca fait quand même deux ans que ca dure.  
 
Maintenant, que faire ? Aller en justice ? Prud'homme ? Comment ? Ce sprocédures sont-elles chères ? Y a-t-il des structures pour aider dans ce genre de cas ?
 
C'est tout bête, mais mes parents ne savent pas trop par où commencer !
 
Merci à tous si vous avez des suggestions, des idées, des commentaires  :jap:

Message cité 5 fois
Message édité par zhuli le 30-11-2006 à 03:20:15
mood
Publicité
Posté le 18-11-2006 à 00:14:17  profilanswer
 

n°9972956
FCKGW
◥▶◀◤
Posté le 18-11-2006 à 00:19:17  profilanswer
 

Essaie Julien Courbet [:dawa]

n°9972960
LooSHA
Allah Akbar
Posté le 18-11-2006 à 00:20:02  profilanswer
 

Inspection du travail :spamafote:


---------------
Tu ne te feras point d'image taillée, ni de représentation quelconque des choses qui sont en haut dans les cieux, qui sont en bas sur la terre, et qui sont dans les eaux plus bas que la terre.
n°9972977
moquette
le maître des clefs
Posté le 18-11-2006 à 00:22:44  profilanswer
 

Et au passage envoie Arlette lui casser les deux genoux a ce salaud de patron.
Plus serieusement le coup de poing dans la figure ca me parait grave quand meme :/


---------------
JE VOUS EMMERDE TOUS BANDE DE CONS! Connard de motos!
n°9972982
Profil sup​primé
Posté le 18-11-2006 à 00:23:13  answer
 

zhuli a écrit :

:hello:  à tous !
 
Petit problème pour mes parents à qui j'essaie de donner un coup de main... Et je pense que les infos que j'espère recueillir pourraient être utile pour tous, au cas où.
 
Situation
 
Mon père était employé PAO dans une petite structure sur Paris depuis 3 ans. Le patron part à la retraite, la boite est rachetée par une plus grosse boite. Un des accords du rachat était de reprendre les salariés (5 ou 6) de l'ancienne boite, dont mon père.
 
Le nouveau patron n'a qu'une idée : se débarasser de ses salariés, pour des raisons obscures... Donc depuis 2 ans, c'est la guerre. Tous les anciens salariés sont partis pour des raisons diverses (en général, dépression...), sauf mon père. Il continuait à chercher un emploi, mais bon, il a une famille, peut pas trop se barrer comme ca...
 
Le patron a donc commencé à faire des problèmes de toutes sortes (refus de verser le salaire directement sur le compte, chèque systématiquement donné en retard), avertissements (un par semaine, par lettre recommandée ces derniers temps, du type "[mon père] bavarde, prend trop de pauses cigarette, casse le matériel etc." ), tentative de faire partir mon père sans indemnité etc. Je vous en passe des irrégularités...
 
Bon, je ne vous demande pas de prendre parti, mais je peux vous dire que mon père fait bien son boulot, n'est pas le mec chiant ni procédurier, c'est plutot le type "artiste"...   ;)   Les plaintes sont bien entendus infondées, mon père n'a jamais manqué une journée de boulot et non, il ne casse pas le matériel  :sarcastic:  
 
C'est monté d'un cran la semaine dernière : le patron a pris à parti mon père (une histoire de dossier "disparu" ) et lui a foutu son poing sur la gueule  :ouch: . Mon père n'a bien sur pas répliqué, a pris ses affaires, et s'est barré. Il a porté plainte, et a été voir le toubib pour un arrêt de travail (donné, de 15 jours). Le patron en a profité pour lui signifier une "démission de poste".  
 
Mon père n'a absolument pas envie de retourner dans cette entreprise... honnêtement, il a la trouille et je le comprends. Ca fait quand même deux ans que ca dure.  
 
Maintenant, que faire ? Aller en justice ? Prud'homme ? Comment ? Ce sprocédures sont-elles chères ? Y a-t-il des structures pour aider dans ce genre de cas ?
 
C'est tout bête, mais mes parents ne savent pas trop par où commencer !
 
Merci à tous si vous avez des suggestions, des idées, des commentaires  :jap:


 
En 1er lieu plainte pour coup et blessure au commisariat, constaté par le medecin du travail et l'arret de travail ... Ca c'est déja fait !
 
Ensuite plainte aux prud'hommes pour harcelement moral > Suivant la décision des prud'hommes > Affaire close et ton pere repart avec ses indeminté sinon plainte au penal !  
 
Au pire courbay ! :D

n°9972990
moquette
le maître des clefs
Posté le 18-11-2006 à 00:24:22  profilanswer
 

Ca me fait penser a un truc, si c est Courbet qui t arnaques tu fais comment [:tinostar]


---------------
JE VOUS EMMERDE TOUS BANDE DE CONS! Connard de motos!
n°9972995
Profil sup​primé
Posté le 18-11-2006 à 00:25:24  answer
 

moquette a écrit :

Ca me fait penser a un truc, si c est Courbet qui t arnaques tu fais comment [:tinostar]


 
Courbay n'arnaque personne, sa parole est d'évangile !

n°9972998
el tihaho
1mposteur
Posté le 18-11-2006 à 00:26:05  profilanswer
 

Il a littéralement craqué le patron là [:mlc]

n°9973046
danyboy27
doux Jésus..
Posté le 18-11-2006 à 00:38:12  profilanswer
 

zhuli a écrit :

:hello:  à tous !
 
Petit problème pour mes parents à qui j'essaie de donner un coup de main... Et je pense que les infos que j'espère recueillir pourraient être utile pour tous, au cas où.
 
Situation
 
Mon père était employé PAO dans une petite structure sur Paris depuis 3 ans. Le patron part à la retraite, la boite est rachetée par une plus grosse boite. Un des accords du rachat était de reprendre les salariés (5 ou 6) de l'ancienne boite, dont mon père.
 
Le nouveau patron n'a qu'une idée : se débarasser de ses salariés, pour des raisons obscures... Donc depuis 2 ans, c'est la guerre. Tous les anciens salariés sont partis pour des raisons diverses (en général, dépression...), sauf mon père. Il continuait à chercher un emploi, mais bon, il a une famille, peut pas trop se barrer comme ca...
 
Le patron a donc commencé à faire des problèmes de toutes sortes (refus de verser le salaire directement sur le compte, chèque systématiquement donné en retard), avertissements (un par semaine, par lettre recommandée ces derniers temps, du type "[mon père] bavarde, prend trop de pauses cigarette, casse le matériel etc." ), tentative de faire partir mon père sans indemnité etc. Je vous en passe des irrégularités...
 
Bon, je ne vous demande pas de prendre parti, mais je peux vous dire que mon père fait bien son boulot, n'est pas le mec chiant ni procédurier, c'est plutot le type "artiste"...   ;)   Les plaintes sont bien entendus infondées, mon père n'a jamais manqué une journée de boulot et non, il ne casse pas le matériel  :sarcastic:  
 
C'est monté d'un cran la semaine dernière : le patron a pris à parti mon père (une histoire de dossier "disparu" ) et lui a foutu son poing sur la gueule  :ouch: . Mon père n'a bien sur pas répliqué, a pris ses affaires, et s'est barré. Il a porté plainte, et a été voir le toubib pour un arrêt de travail (donné, de 15 jours). Le patron en a profité pour lui signifier une "démission de poste".
 
Mon père n'a absolument pas envie de retourner dans cette entreprise... honnêtement, il a la trouille et je le comprends. Ca fait quand même deux ans que ca dure.  
 
Maintenant, que faire ? Aller en justice ? Prud'homme ? Comment ? Ce sprocédures sont-elles chères ? Y a-t-il des structures pour aider dans ce genre de cas ?
 
C'est tout bête, mais mes parents ne savent pas trop par où commencer !
 
Merci à tous si vous avez des suggestions, des idées, des commentaires  :jap:


 
Ca a donné quelque chose la plainte pour coups et blessures? (15 jours ça commence à faire beaucoup, il devait être bien amoché..)..
Tu peux contacter les organisations syndicales ( :whistle: elles ont leur défaut mais pour ce genre de cas tu peux compter sur leur tenacité!!), elles te renseigneront sur les démarches + aides pour monter un dossier solide. S'il est encore en relation avec ses anciens collègues (les 5 autres partis pour des raisons "obscures" ) il faut les contacter..


---------------
tite caille addict/"Vouloir être dans le vent, c'est avoir l'ambition d'une feuille morte" (Boris Vian)..ôh bon?
n°9973084
Roy*.*
Apres Dieu, y a lui
Posté le 18-11-2006 à 00:45:28  profilanswer
 

Porter plainte au commissariat pour coup et blessure, c'est la toute première chose à faire, ensuite, se rendre dans une organisation syndicale pour obtenir l'adresse d'un avocat pour porter plainte au prud’homme, en effet dans cette affaire il y à deux chose, les coups et blessure ayant entraîner un arrêt de travail exercé par une personne ayant autorité hiérarchique sur l'employé, en l'occurrence le patron.
 
Et porter plainte au prud’homme pour le licenciement abusif (prend aussi un avocat), de plus avec toutes les lettres recommandé, il serra facile à ton avocat de prouver qu'il s'agissait bien d'un harcèlement de la part de son employeur, à cela s'ajoutera aussi les coups et blessure.
 
Pour ce qui est du financement de l'avocat, avec eux, il y à toujours moyen de s'arranger sur les honoraires, en effet, une personne de ma famille avec eu des problème de harcèlement à son travail (c'est récent, le jugement date de 6 mois) et son avocat avait fait un contrat comme quoi il prenait 7.5 % du montant global des gains obtenue, donc, en gros, l'avocat fait tout pour que tu gagne un max.

mood
Publicité
Posté le 18-11-2006 à 00:45:28  profilanswer
 

n°9973196
viniw
geek repenti
Posté le 18-11-2006 à 01:13:08  profilanswer
 

-1 porter plainte commisariat coup et blessure!
 
-2 porter plainte au prud'homme harcelment morale ..etc avertisement abusif..etc touce qui est possible de lui mettre dans la figure du patron
 
- 3 trouvé tout les anciens salariés pour qu'ils temoignent.
 
- 4 avertir la presse faire des lettre pour denoncer ce scandale.
 
avec un dossier bien ficelé faut faire cracher un max a ce fou furieux. :fou:  

n°9973355
zhuli
Correr es mi destino
Posté le 18-11-2006 à 02:06:16  profilanswer
 

Merci à toua pour vos réponses ! Avec mon big décalage horaire, je ne pensais rien avoir avant demain... mais c'est des accros du net qu'il y a là !  :D  
 
Bon, alors porter plainte au commissariat + médecin, c'est fait. Mon père n'a rien au passage, les autres employés se sont quand même interposés... Du bol sur ce coup-là, car mon pôpa, c'est pas Rambo !  :pt1cable:  Quand il a été voir le médecin pour son arrêt de travail, celui-ci n'a même pas sourcillé... Apparemment, c'est courant les patrons qui pètent un cable !  :ouch:  
 
La plainte n'a rien donné pour le moment, la police (ou est-ce la gendarmerie ? J'sais jamais...!) l'a enregistré, basta. Un des espoirs de mes parents, c'est qu'apparemment le patron est fiché (multiple récidiviste de perdre son permis de conduire, avec l'énervement que ça peut engendrer pour lui...  :ange: ), donc ça va peut-être faire quelque chose... Je ne sais pas.
 
Oganisation syndicale, je ne sais pas où ça en est. Je sais qu'il s'était rapproché d'une (c'est une petite structure, donc pas grand chose dans sa boite...), mais rien de plus. Bonne piste, en effet.
 
PLus concrètement, les prud'homme et les avocats heu... ça se trouve où ? Question stupide, mais un petit problème géographique complique le truc : mon père bosse (bossait ?) en IDF, mais mes parents habitent à Nantes. J'imagine qu'il faut prendre des gens sur Paris... on ne connait personne là-bas. Quelqu'un aurait une adresse en MP ? Sinon, oui, je sais, le bottin... ;)  
 
Pour Courbet, ça va pas être possible... Mes parents ont des problèmes d'ordre moral avec TF1 !   :whistle:  
 
Officiellement, mon père n'est pas licencié - il est juste en arrêt de travail. Connaissez-vous les difficultés de porter plainte pour harcèlement moral ? Je n'ai absolument aucune personne dans mon entourage qui a eu ce genre d'expérience (moi = Canada, on va pas se battre avec nos patrons hein, fait trop froid dehors...!).  
 
 :jap:  mille fois à tous !
 
 

n°9973391
Space
Profil: Maux des rateurs
Posté le 18-11-2006 à 02:19:38  profilanswer
 

il aurait déja dù voir ça avec les prud'homme vers le début
 
le poing sur la gueule,c'est plus vraiment du harcèlement moral [:itm]


---------------
Ma cinémathèque
n°9973418
zhuli
Correr es mi destino
Posté le 18-11-2006 à 02:36:49  profilanswer
 

Citation :

il aurait déja dù voir ça avec les prud'homme vers le début
 
le poing sur la gueule,c'est plus vraiment du harcèlement moral [:itm]


 
On est d'accord, et j'ai mis "harcèlement moral" parce que même si la situation est loin d'être normal et que c'est inacceptable, il ne s'est pas fait tabasser non plus...
 
Ca fait longtemps que la situation traine, mais comme je l'ai dit, ça n'a pas forcément été facile car :
 
- Mon père mettait surtout son énergie à trouver un autre boulot  
- Il fait l'aller-retour en TGV Paris-Province, donc pas des masses de temps
- Mes parents n'ont tout simplement pas su vers qui se tourner au début... c'est pas toujours facile

n°9975534
LooSHA
Allah Akbar
Posté le 18-11-2006 à 15:47:38  profilanswer
 

Arrêtez avec les Prud'hommes :heink:

LooSHA a écrit :

Inspection du travail :spamafote:


 
Et comme visiblement on à affaire à des gens qui méconnaissent totalement leurs droits (enfin, d'après fiston), assistons-les >> http://www.travail.gouv.fr/adresse [...] &id_mot=55


---------------
Tu ne te feras point d'image taillée, ni de représentation quelconque des choses qui sont en haut dans les cieux, qui sont en bas sur la terre, et qui sont dans les eaux plus bas que la terre.
n°9975746
zhuli
Correr es mi destino
Posté le 18-11-2006 à 16:44:32  profilanswer
 

Citation :

Et comme visiblement on à affaire à des gens qui méconnaissent totalement leurs droits (enfin, d'après fiston), assistons-les >> http://www.travail.gouv.fr/adresse [...] &id_mot=55


 
Un, je suis une femme, deux, pas la peine de nous prendre de haut  :non:  
 
Moi je suis au Canada, ça me fait chier de voir mes parents galérer de loin, j'essaie d'aider comme je peux. Je dois avouer que je ne connais pas bien la législation française du travail, j'ai immigré au Canada à 18 ans... [:spamafote]
 
Pas besoin d'être assisté, merci. Juste quelques infos, ça suffit. Mon père a été a son compte quasiment toute sa vie, je suis désolée, tout le monde ne sait pas forcément ce qu'il faut faire en cas d'emmerde.
 
Mais question était bête ? Ben n'y répond pas.

n°9975761
LooSHA
Allah Akbar
Posté le 18-11-2006 à 16:48:08  profilanswer
 

J'ai répondu une fois, seconde réponse, mais visiblment c'est passé inaperçu. Voilà voilà.
 
Je le prends pas de haut, c'est un constat navré que d'être ignorant de ses droits. Après, et je ne parle ni de toi ni de ton père, on a le droit aux belles tirades sur les syndicacacats... et les propositions de supprimer le code du Travail et l'inspection du même nom ne font pas de vagues :sweat:


---------------
Tu ne te feras point d'image taillée, ni de représentation quelconque des choses qui sont en haut dans les cieux, qui sont en bas sur la terre, et qui sont dans les eaux plus bas que la terre.
n°9975859
zhuli
Correr es mi destino
Posté le 18-11-2006 à 17:05:53  profilanswer
 

Je suis d'accord avec toi, c'est important de connaître ses droits, et trop peu de gens les connaissent... ou alors, c'est assez vague.
 
Question bête mais... tu me dis "inspection du travail" - qu'est-ce que l'inspection du travail va constater ? (euh, là c'est moi hein, je crois que mes parents savent...!).
 
J'inagine que c'ets souvent le cas de figure suivant (qui s'est appliqué à mes parents aussi...) : tu sais que quelque chose ne va pas dans le boulot, mais en même temps, t'en a besoin pour vivre et tu te dis que tu vas trouver ailleurs. De petites irrégularité, on passe aux grosses. En attendant, la situation s'envenime... Etc.

n°9977281
Roy*.*
Apres Dieu, y a lui
Posté le 18-11-2006 à 20:48:32  profilanswer
 

zhuli a écrit :

Je suis d'accord avec toi, c'est important de connaître ses droits, et trop peu de gens les connaissent... ou alors, c'est assez vague.
 
Question bête mais... tu me dis "inspection du travail" - qu'est-ce que l'inspection du travail va constater ? (euh, là c'est moi hein, je crois que mes parents savent...!).
 
J'inagine que c'ets souvent le cas de figure suivant (qui s'est appliqué à mes parents aussi...) : tu sais que quelque chose ne va pas dans le boulot, mais en même temps, t'en a besoin pour vivre et tu te dis que tu vas trouver ailleurs. De petites irrégularité, on passe aux grosses. En attendant, la situation s'envenime... Etc.


 
L'inspection du travail agit seulement que sur des problèmes collectif (genre mouvement de greve massif dans une entreprise), mais, jamais sur un cas isolé, surtout en ile de france, il sont trop peu nombreux pour faire correctement le travail à faire (et il y en à).

n°9977325
Nicarao
---
Posté le 18-11-2006 à 20:55:47  profilanswer
 

putain sa fout les boules ton histoire
j'espere qu'ils vont le faire raqué cet enfoiré de patron  :fou:

n°9977331
LooSHA
Allah Akbar
Posté le 18-11-2006 à 20:57:49  profilanswer
 

L'Inspection du travail peut parfaitement agir lorsqu'il s'agit d'un problème concernant unseul salarié :heink:
 
Le mieux à faire, c'est de téléphoner en exposant la situation. Le contrôleur ou l'inspecteur donnera des conseils et/ou agira. Ça va d'en entretien téléphonique de quelques minutes à  quelques heures sur le terrain :spamafote:
 
Doit bien y avoir quelqu'un de l'Inspection du Travail sur ce forum, fudrait un appaeau :whistle:


---------------
Tu ne te feras point d'image taillée, ni de représentation quelconque des choses qui sont en haut dans les cieux, qui sont en bas sur la terre, et qui sont dans les eaux plus bas que la terre.
n°9977366
zhuli
Correr es mi destino
Posté le 18-11-2006 à 21:02:27  profilanswer
 

Citation :

L'inspection du travail agit seulement que sur des problèmes collectif (genre mouvement de greve massif dans une entreprise), mais, jamais sur un cas isolé, surtout en ile de france, il sont trop peu nombreux pour faire correctement le travail à faire (et il y en à).


 
Ce qui parait quelque part logique... c'est dur et pas franchement de mettre un inspecteur du travail derrière chaque patron !
 
Donc porter plainte au prud'homme sera, j'imagine, la prochaine étape. En attendant, si vous avez des témoignages, je suis preneuse.  :jap:
 
Edit au vu des réponses : oui, il nous faut un inspecteur du travail du forum ! Ca doit pouvoir se trouver, ça... ami, inspecteur, viens, viens...
 
Mes parents ne veulent pas tant "faire payer le patron" (même si ça soulage...), que d'avoir au moins une indemnité en attendant que mon père retrouve un boulot.
 


Message édité par zhuli le 18-11-2006 à 21:04:53
n°9978117
Sagittariu​s
Posté le 18-11-2006 à 22:39:35  profilanswer
 

Je ne saurais que trop vous conseiller:
 
- de trouver une association susceptible de vous aider, comme Harcèlement moral STOP
 
- de commencer à établir les preuves sur un cahier. Pour cela, établissez par ordre chronologique tous les faits qui se sont déroulés, mêmes a priori insignifiants car c'est leur répétitions qui aident à caractériser le harcèlement moral. Il vous est possible de détailler: la date du fait, son objet, la personnes présentes, les paroles entendues, le sentiment d'humiliation éprouvé, etc.
 
Cordialement,

n°9983148
Roy*.*
Apres Dieu, y a lui
Posté le 19-11-2006 à 19:28:22  profilanswer
 

LooSHA a écrit :

L'Inspection du travail peut parfaitement agir lorsqu'il s'agit d'un problème concernant unseul salarié :heink:


 
Dans la théorie oui, mais, dans la pratique non, même si la sécurité est en jeux, et que des preuves sont fournie, il ne bouge pas pour une personne, si l'action est collective, il s'en occupe, mais, sinon, non.

n°9987030
danyboy27
doux Jésus..
Posté le 20-11-2006 à 12:10:30  profilanswer
 

Roy*.* a écrit :

Dans la théorie oui, mais, dans la pratique non, même si la sécurité est en jeux, et que des preuves sont fournie, il ne bouge pas pour une personne, si l'action est collective, il s'en occupe, mais, sinon, non.


 
C'est pour ça que j'avais dis qu'il fallait contacter les collègues qui ont apparament subi des brimades injustifiées..ensuite, se faire conseiller, soit par une asso, soit l'inspection du travail (mais là, j'suis d'accord avec Roy, dans la pratique, ça risque d'être long), soit syndicats...de toute façon, compte tenu de la gravité des faits, l'affaire se terminera aux Prud'hommes..  


---------------
tite caille addict/"Vouloir être dans le vent, c'est avoir l'ambition d'une feuille morte" (Boris Vian)..ôh bon?
n°9987078
LooSHA
Allah Akbar
Posté le 20-11-2006 à 12:19:23  profilanswer
 

Roy*.* a écrit :

Dans la théorie oui, mais, dans la pratique non, même si la sécurité est en jeux, et que des preuves sont fournie, il ne bouge pas pour une personne, si l'action est collective, il s'en occupe, mais, sinon, non.


Bien sûr que si [:daydream]
 
Au minimum il fournit un conseil, au mieux il se déplace. J'ai encore eu le cas dans mon entourage il y a quelques mois.


---------------
Tu ne te feras point d'image taillée, ni de représentation quelconque des choses qui sont en haut dans les cieux, qui sont en bas sur la terre, et qui sont dans les eaux plus bas que la terre.
n°9987158
maurice ch​evallier
Versus Maurice Laspallès
Posté le 20-11-2006 à 12:36:43  profilanswer
 

zhuli a écrit :


C'est monté d'un cran la semaine dernière : le patron a pris à parti mon père (une histoire de dossier "disparu" ) et lui a foutu son poing sur la gueule  :ouch: .


Faute grave. Ton père le tiens par les couilles le mec. Si en plus il y a des témoins c'est bon. C'est ton père qui va le faire virer cet empaffé, pas le contraire.


Message édité par maurice chevallier le 20-11-2006 à 12:38:04
n°9987204
Jack'o'Lan​tern
Wisdom, Justice and Love !
Posté le 20-11-2006 à 12:44:37  profilanswer
 

zhuli a écrit :

:hello:  à tous !
 
Petit problème pour mes parents à qui j'essaie de donner un coup de main... Et je pense que les infos que j'espère recueillir pourraient être utile pour tous, au cas où.
 
Merci à tous si vous avez des suggestions, des idées, des commentaires  :jap:


 
Pour tous les litiges relatifs au contrat de travail, l'inspecteur du travail n'est pas habilité à agir. Tout au plus, il renseignera sur les droits et devoirs du salarié.
 
Sinon, je conseille vivement à ton père de saisir le CPH d'IDF (celui du ressort géographique de l'entreprise et pas de Nantes) par LRAR ( http://www.ca-paris.justice.fr/cou [...] bunal.html ).  
 
Parallèlement, ton père serait bien inspiré de se faire assister par un avocat ( http://www.cnb.avocat.fr/annuaire/Recherche.php ) et de commencer à accumuler toutes les pièces allant dans son sens (témoignages d'anciens salariés fortement incités à partir, certificats médicaux, ...).
 
Si tu veux des renseignements sur l'aide juridictionnelle, tu n'hésites pas à demander.
 
 :hello:  


---------------
I'm real when it's usefull !
n°9987269
maurice ch​evallier
Versus Maurice Laspallès
Posté le 20-11-2006 à 12:59:11  profilanswer
 

Ce monsieur a forcément quelqu'un placé au dessus de lui au sein de la grosse boîte. Ce qu'il faut faire déjà, c'est rencarder la hierarchie sur la faute grave (violence) du Monsieur.

n°9987395
Roy*.*
Apres Dieu, y a lui
Posté le 20-11-2006 à 13:20:52  profilanswer
 

LooSHA a écrit :

Bien sûr que si [:daydream]
 
Au minimum il fournit un conseil, au mieux il se déplace. J'ai encore eu le cas dans mon entourage il y a quelques mois.


 
Ben moi, j'ai l'exemple inverse ... oui, ils fournissent des conseils, mais, franchement pas plus.
Mais, bon, là, vu qu'il y à eu coup et blessure, les choses peuvent changer.

n°9992610
zhuli
Correr es mi destino
Posté le 20-11-2006 à 23:31:22  profilanswer
 

Merci à tous encore une fois !  :jap:  
 
Et merci Jack'o'Lantern pour tes liens et ton offre de conseil.
 
Je n'ai pas eu mes parents au téléphone depuis quelques jours (ce maudit décalage horaire...), mais je vais transmettre ces infos demain. De leur coté, ils ont surement du faire des recherches.  
 

Citation :

Ce monsieur a forcément quelqu'un placé au dessus de lui au sein de la grosse boîte. Ce qu'il faut faire déjà, c'est rencarder la hierarchie sur la faute grave (violence) du Monsieur.


 
Il me semble que le patron, c'est lui... C'est une relativement petite structure, il est le proprio de la boite.  
 
La semaine dernière, mes parents cherchaient un avocat - ca doit être fait maintenant.
 
La question en ce moment, c'est aussi : passé ses 15 jours d'arrêt maladie, qu'est-ce que mon père fait ? Objectivement, il n'a pas du tout envie de retourner au travail... autant par trouille de se faire re-casser la gueule (bon, peut-être pas une deuxième fois quand même... :sarcastic: ) que par le fait que l'ambiance ne va pas être top. Comme je le disais, relativement petite structure, le patron est inévitable. Mais il me semble qu'il doit y retourner, car sinon c'est un abandon de poste, non ?
 
L'autre chose, c'est comment rassembler toutes les pièces, faire un dossier etc. (ce qui, j'imagine, prend du temps... j'ai souvenir de mon dossier d'immigration, j'avais peiné dessus pendant deux mois !) pendant qu'il travaille ? Je veux dire, pas question dans les conditions actuelles que mon père fasse une erreur dans son poste. Même prendre des journées de congé (ben oui, avocat etc.) peut être risqué si de son coté, le patron chercher la petite bête (et il la cherchera).  
 
C'est très bancal cette situation, car il n'est pas licencié...  :sweat:

n°10010069
zhuli
Correr es mi destino
Posté le 22-11-2006 à 23:59:56  profilanswer
 

Juste les dernières nouvelles...
 
L'inspection du travail a appelé mes parents - apparemment, elle est déjà venue dans l'entreprise pour des problèmes de sécurité dans les ateliers. La personne qu'ils ont eu au téléphone a dit qu'elle faisait passer la plainte... Je ne sais pas ce que cela donnera.  
 
Mes parents avaient aussi un RDV avec un avocat aujourd'hui.
 
En tout cas, merci  :jap: à tous !

n°10010111
Syl_83
Already in the legend...
Posté le 23-11-2006 à 00:04:48  profilanswer
 

Comment j'y serai retourné avec une cagoule et une batte de base ball à la sortie de l'entreprise pour lui faire passer l'envie de taper mon père [:brainbugs]


---------------
Michael Schumacher laissera une trace immense dans l'histoire de notre sport. Il en a aussi laissé une belle sur les flancs de ma Williams à Adélaïde, en 1994...
n°10018468
zhuli
Correr es mi destino
Posté le 24-11-2006 à 02:57:17  profilanswer
 

Bonjour !  
 
Juste une petite update pour ceux et celles que ça intéresse... j'apprécie toujours vos commentaires !  :jap:  
 
Mon père a été voir un avocat. Selon celui-ci, pas de problème, le patron est en tort pour de multiples raisons, donc ça devrait se conclure à la faveur de mes parents.
 
Deux options maintenant :
 
- Faire une proposition au patron, règler ça à l'amiable. Le plus que mon père pourrait obtenir - d'après l'avocat - serait un an de salaire. C'est pas lourd quand même, vu que mon père gagne environ 1 600 euro par mois...  :sweat:  
 
- Si le patron refuse la proposition, aller aux prud'homme.
 
Selon l'avocat toujours, mon père pourrait et devrait ne pas retourner au travail. Une histoire de jurisprudence... Bref, pour mes parents c'est impensable, car ça voudrait dire pas de salaire jusqu'à temps qu'ils aillent au prud'homme, ce qui peut faire long !  
 
Une autre employée de la boite vient de recevoir le même traitement que mon père. Vu que c'est une femme, ça a pas été poing dans la gueule, mais lettre recommandée + licenciement pour faute grave etc. Ce par quoi mon père est passé en tout cas.  
 
Elle et mon père s'étaient syndiqués à la CGT, et ont été voir la même permanence pour conseil à quelques jours d'intervalle. Inutile de vous dire que le mec a halluciné, et s'est bien demandé quel genre de boite c'était !  :heink:  :sarcastic:  
 
N'empêche que tout ça, ça met bien dans la merde. J'ai vraiment l'impression que mes parents sont perdants quasiment sur tous les tableaux : d,un côté, mon père va devoir retourner au travail tôt ou tard en attendant que ça passe au prud'homme, certainement, puis il va devoir retrouver un autre job ou se remettre à son compte (pas facile en ce moment...)... avec au plus un an de salaire derrière. Tout ça a cause d'un petit chef sadique et con. Super...  :sweat:  
 
Au niveau de l'avocat, il prendrait 10% du total obtenu... et 150 euro de l'heure. Ca vous parait correct ? Je n'ai aucune idée des frais...

n°10059414
zhuli
Correr es mi destino
Posté le 30-11-2006 à 03:17:52  profilanswer
 

Bonjour,
 
Me me permet un petit up, car j'ai d'autres questions, et un nouveau dilemne se pose...
 
L'avocat a fait unr proposition au patron de mon père, qui l'a refusé. Actuellement, mon père est toujours en arrêt de travail. Depuis trois semaines, le patron a envoyé trois lettres recommandées (ma mère les qualifie de "lettres de menace..." ), où il dit en gros qu'il ne veut plus revoir mon père au boulot, et veut le licencier pour faute grave, pour ne rien avoir à payer. Evidemment, c'est hors de question pour mon père, qui n'a absolument rien fait !  :fou:  
 
Mes parents ne savent plus quoi faire :
 
1) Mon père démissionne, mais il n'a le droit à rien financièrement
 
2) Il reste en congé maladie, mais pas viable non plus financièrement, et puis c'est pas indéfini...  
 
3) Il retourne au travail, mais va de toute façon se faire virer pour une raison ou pour une autre (sans compter qu'il a les boules d'y aller, vu la véhémence du patron !)
 
4) Mes parents l'assignent de toute façon aux prud'homme, mais en attendant le jugement, ils n'ont rien.
 
C'est vraiment la merde, et ça m'ennuie de voir mes parents comme ça... Mon père gagne 1 500 EUR par mois (oui, en plus il se faisait exploiter !), et sans salaire du jour au lendemain, sachant que j'ai un frère et une soeur beaucoup plus jeune, ça ne peut pas aller !
 
C'est quand même dingue... Juste pour être tombé sur un patron complètement con qui veut se débarasser de lui, mes parents se retrouvent dans une merde totale.  :sweat:  
 
Ils vont bien sûr demander l'avis de leur avocat suite aux derniers rebondissement, mais si vous avez des idées, elles sont vraiment les bienvenus.  
 
Merci  :jap:

n°10059416
lxl ihsahn​ lxl
●⌠ Antaigris ⌡●
Posté le 30-11-2006 à 03:19:35  profilanswer
 

bon, il y a eu des réponses interessantes et constructives, donc j'oses

 
Spoiler :

L'ANPE? [:cupra]

 

Mais a part la justice je ne vois pas quoi faire..


Message édité par lxl ihsahn lxl le 30-11-2006 à 03:20:33
n°10060299
viniw
geek repenti
Posté le 30-11-2006 à 11:21:54  profilanswer
 

est il possible de demander au tribunal des prud'homme que la patron licencie ton pere pour mesentente ?
toujours est'il que ce c......[:aless]  de patron il a beau envoyer des lettres recommandé ils devrait pas tenir compte de ce qu'il veut.
il doit lui repondre qu'il reviendra aprés sa convalescence il ne faut pas que le patron puisse lui reprocher quoique ce soit.

n°10060365
Profil sup​primé
Posté le 30-11-2006 à 11:30:44  answer
 

non, les prudhommes pour ces cas là servent à faire reconnaitre la non culpabilité de l'employé sur le motif de licensiement, et donc de faire cracher au patron l'indemnité de départ.


Message édité par Profil supprimé le 30-11-2006 à 11:31:00
n°10060434
Oxygen3
Tears from the moon
Posté le 30-11-2006 à 11:39:34  profilanswer
 

Juste pour rappel, inutile de demander aux prud'hommes la réintégration, ca servira a rien de toutes facons.
 
Donc, oui, il faut qu'il cherche un autre boulot dans tous les cas [:spamafote], car même si il se fait pas virer directement, au final il pourra pas rester vraiment dans son poste :o


---------------
Metro-PoleRéseau A Suivre...: Annuseries|LeVillage|pErDUSA
n°10060468
ShonGail
En phase de calmitude ...
Posté le 30-11-2006 à 11:43:58  profilanswer
 

zhuli a écrit :

:hello:  à tous !
 
Petit problème pour mes parents à qui j'essaie de donner un coup de main... Et je pense que les infos que j'espère recueillir pourraient être utile pour tous, au cas où.
 
Situation
 
Mon père était employé PAO dans une petite structure sur Paris depuis 3 ans. Le patron part à la retraite, la boite est rachetée par une plus grosse boite. Un des accords du rachat était de reprendre les salariés (5 ou 6) de l'ancienne boite, dont mon père.
 
Le nouveau patron n'a qu'une idée : se débarasser de ses salariés, pour des raisons obscures... Donc depuis 2 ans, c'est la guerre. Tous les anciens salariés sont partis pour des raisons diverses (en général, dépression...), sauf mon père. Il continuait à chercher un emploi, mais bon, il a une famille, peut pas trop se barrer comme ca...
 
Le patron a donc commencé à faire des problèmes de toutes sortes (refus de verser le salaire directement sur le compte, chèque systématiquement donné en retard), avertissements (un par semaine, par lettre recommandée ces derniers temps, du type "[mon père] bavarde, prend trop de pauses cigarette, casse le matériel etc." ), tentative de faire partir mon père sans indemnité etc. Je vous en passe des irrégularités...
 
Bon, je ne vous demande pas de prendre parti, mais je peux vous dire que mon père fait bien son boulot, n'est pas le mec chiant ni procédurier, c'est plutot le type "artiste"...   ;)   Les plaintes sont bien entendus infondées, mon père n'a jamais manqué une journée de boulot et non, il ne casse pas le matériel  :sarcastic:  
 
C'est monté d'un cran la semaine dernière : le patron a pris à parti mon père (une histoire de dossier "disparu" ) et lui a foutu son poing sur la gueule  :ouch: . Mon père n'a bien sur pas répliqué, a pris ses affaires, et s'est barré. Il a porté plainte, et a été voir le toubib pour un arrêt de travail (donné, de 15 jours). Le patron en a profité pour lui signifier une "démission de poste".  
 
Mon père n'a absolument pas envie de retourner dans cette entreprise... honnêtement, il a la trouille et je le comprends. Ca fait quand même deux ans que ca dure.  
 
Maintenant, que faire ? Aller en justice ? Prud'homme ? Comment ? Ce sprocédures sont-elles chères ? Y a-t-il des structures pour aider dans ce genre de cas ?
 
C'est tout bête, mais mes parents ne savent pas trop par où commencer !
 
Merci à tous si vous avez des suggestions, des idées, des commentaires  :jap:


 
 
Vu ton cas, une seule évidence : aller voir un avocat ou une aide juridictionelle.

mood
Publicité
Posté le   profilanswer
 

 Page :   1  2
Page Précédente

Aller à :
Ajouter une réponse
  FORUM HardWare.fr
  Discussions
  Vie pratique

  Harcèlement moral au travail [UPDATED - Juriste Needed ]

 

Sujets relatifs
travail en freelance...[Juriste] Date de début de la période d'essai dans un contrat cadre
Les sanitaires de votre lieu de travaildéprime moral
Harcellement ou pression excessive au travailLe travail quotidien à l'écran [updated 21oct06]
Travail : lunettes de protection... !Mc do & droit du travail
Plus de sujets relatifs à : Harcèlement moral au travail [UPDATED - Juriste Needed ]


Copyright © 1997-2018 Hardware.fr SARL (Signaler un contenu illicite) / Groupe LDLC / Shop HFR