Forum |  HardWare.fr | News | Articles | PC | S'identifier | S'inscrire | Shop Recherche
1766 connectés 

  FORUM HardWare.fr
  Discussions
  TV, Radio

  Pièces à conviction : secte Landmark

 



 Mot :   Pseudo :  
 
 Page :   1  2
Page Précédente
Auteur Sujet :

Pièces à conviction : secte Landmark

n°2791722
bardass
TEUBDEFER
Posté le 24-05-2004 à 23:16:20  profilanswer
 

pour ceux qui ont vu l'excellente émission d'Elise Lucet sur la 3 ce soir, avez-vous déjà vécu ou des connaissances qui ont vécu ce type de "formation" ?
 
seul point noir dans l'émission : le cas de cette pauvre dame qui venait pour témoigner du bien-être qu'elle ressentait depuis 2 ans grâce aux différents stages (payants) et qui vient de voir son monde actuel s'écrouler autour d'elle ("je redescends de la lune" )
F3 aurait dû prévoir cet écroulement en direct, j'espère que cette femme sera bien entourée les jours prochains


---------------
à mon âge, on ne me suce plus, on me mâche
mood
Publicité
Posté le 24-05-2004 à 23:16:20  profilanswer
 

n°2791767
Laurent_g
Posté le 24-05-2004 à 23:20:58  profilanswer
 

J'ai vu l'émission :jap:
 
Je ne connais pas de personnes dans mon entourage ayant été confronté à ça.
 
Il est scandaleux que les pouvoirs publics (fisc, commissions d'enquête & co) n'interviennent pas.
 
Bravo France 3 pour le reportage.

n°2791886
Coin_coin
A pu rien en dessous
Posté le 24-05-2004 à 23:29:00  profilanswer
 

Vous pouvez expliquer pour ceux qui n'ont pas vu? :)
 
:hello:

n°2791919
Laurent_g
Posté le 24-05-2004 à 23:32:27  profilanswer
 

Landmark est une société commerciale qui organise des "stages" dits de développement personnel.
 
Classée comme secte dans le rapport parlementaire de 1995, certaines de ces méthodes sont identiques à la scientologie (embrigadement, termes utilisés...).
 
Un meurtre et un suicide sont suspectés d'être dus aux stages de Landmark.
 
A coté de ça, Landmark emploie des "bénévoles" alors que c'est clairement du travail dissimulé, ou ne dépose pas ses comptes au tribunal de commerce depuis de nombreuses années, avec de grosses présomptions de magouilles.

n°2791989
feyd
M'enfin... !
Posté le 24-05-2004 à 23:38:00  profilanswer
 

J'ai vu le reportage, bravo à F3 pour le travail de rechercher et d'infiltration, c'était une très bonne émission. :jap:

n°2792018
bardass
TEUBDEFER
Posté le 24-05-2004 à 23:41:25  profilanswer
 

très bonne synthèse, mon cher Laurent, tu as non seulement vu mais écouté  :jap:  
 
ce qui était intéressant, c'était de voir (caméra cachée), les méthodes de communication, d'asservissement, d'avillissement parfois, d'usure physique et psychologiques utilisées durant les forums, la terminologie utilisée ...
tout cela sans donner à quiconque l'impression d'être embrigadé dans une secte (chacun partirait tous en courant sinon)
mais tout en les encourageant, sans les forcer mais en les encourageant chaque jour par téléphone, à "recruter" de nouveaux participants dans le cercle fermé des amis, de la famille, des relations professionnelles (il sera d'autant plus difficile d'ouvrir les yeux quand on s'aperçoit de son erreur qu'on aura mouillé autant de proches)
chaucn croit faire le bien autour de soi en partageant son bien être sans se rendre compte du cercle vicieux dans lequel il s'enferme
avec un système pyramidal dans lequel le sommet s'enrichit sur le dos de la base


Message édité par bardass le 24-05-2004 à 23:41:41

---------------
à mon âge, on ne me suce plus, on me mâche
n°2792025
feyd
M'enfin... !
Posté le 24-05-2004 à 23:42:08  profilanswer
 

Bon en gros il en parlaient comme secte... Pour moi une secte c'est religieux, point qui n'apparait pas dans Landmark, ça s'apparente plutôt à une grosse machine pour faire des thunes, qui a des méthodes psychologiques très aggressives, voire de manipulation, et qui selon les personnes peut soit réussir (beaucoup de personnes avaient après leur "stage" pris confiance en elles et d'ailleurs Landmark ne faisant pas de pub le bouche à oreille est la seule méthode d'enrolement) soit échouer lamentablement (surtout chez les personnes fragiles).


Message édité par feyd le 24-05-2004 à 23:43:44
n°2792027
popopeye
J'en prendrai pour 1 dollar
Posté le 24-05-2004 à 23:42:13  profilanswer
 

Tres bon reportage, vraiment impressionnant se qu'ils arrivent à faire croire aux gens. Rien qu'a voir la femme invitée on voit bien la mise en condition qu'ils font.

n°2792051
Romf
Posté le 24-05-2004 à 23:44:31  profilanswer
 

Tiens à ce propos.
Bon j'ai pas pu voir tout le reportage, mais une grande partie quand même.
 
Moi ce qui m'a étonné quand même c'est les arguments comme quoi ce serait une secte: je n'en vois pas :??:  
Oui c'est un "stage" qui a des méthodes dures, mais bon j'ai un peu du mal à appeler ca une secte quand même... On a pas un culte d'une personne (même si le gars au milieu fait un peu chef...), on n'est visiblement pas obligé de passer sa vie la bas (même si c'est un pompe fric, le choix est laissé à chaque fois visiblement...)
 
J'ai ptet loupé quelque chose?

n°2792056
bardass
TEUBDEFER
Posté le 24-05-2004 à 23:45:00  profilanswer
 

feyd a écrit :

Bon en gros il en parlaient comme secte... Pour moi une secte c'est religieux, point qui n'apparait pas dans Landmark, ça s'apparente plutôt à une grosse machine pour faire des thunes, qui a des méthodes psychologiques très aggressives, voire de manipulation, et qui selon les personnes peut soit réussir (beaucoup de personnes avaient après leur "stage" pris confiance en elles et d'ailleurs Landmark ne faisant pas de pub le bouche à oreille est la seule méthode d'enrolement) soit échouer lamentablement (surtout chez les personnes fragiles).


 
"Une secte dans son acceptation contemporaine, est une structure qui sous couvert d'une proposition attractive de croissance personnelle, d'évolution spirituelle, ou de transformation de la société, porte atteinte aux libertés et droits de l'être humain, en faisant usage de manipulations mentales qui asservissent progressivement l'individu, afin de le soumettre au modèle défini par le ou les dirigeants. La secte se définit également par des comportements qui mettent en péril l'équilibre social."


---------------
à mon âge, on ne me suce plus, on me mâche
mood
Publicité
Posté le 24-05-2004 à 23:45:00  profilanswer
 

n°2792078
Romf
Posté le 24-05-2004 à 23:47:05  profilanswer
 

bardass a écrit :

"Une secte dans son acceptation contemporaine, est une structure qui sous couvert d'une proposition attractive de croissance personnelle, d'évolution spirituelle, ou de transformation de la société, porte atteinte aux libertés et droits de l'être humain, en faisant usage de manipulations mentales qui asservissent progressivement l'individu, afin de le soumettre au modèle défini par le ou les dirigeants. La secte se définit également par des comportements qui mettent en péril l'équilibre social."


 
en l'occurence l'appellation de secte pour landmark ne me semble pas évidente.
Même si ces pratiques peuvent évidemment être dangereuses vu qu'elles sont très agressives, il est précisé que la personne doit etre en forme, et moi aussi au vu de ca je vois plus ca comme un gros commerce à thunes

n°2792186
Laurent_g
Posté le 24-05-2004 à 23:57:17  profilanswer
 

bardass a écrit :

très bonne synthèse, mon cher Laurent, tu as non seulement vu mais écouté  :jap:  
 
ce qui était intéressant, c'était de voir (caméra cachée), les méthodes de communication, d'asservissement, d'avillissement parfois, d'usure physique et psychologiques utilisées durant les forums, la terminologie utilisée ...
tout cela sans donner à quiconque l'impression d'être embrigadé dans une secte (chacun partirait tous en courant sinon)
mais tout en les encourageant, sans les forcer mais en les encourageant chaque jour par téléphone, à "recruter" de nouveaux participants dans le cercle fermé des amis, de la famille, des relations professionnelles (il sera d'autant plus difficile d'ouvrir les yeux quand on s'aperçoit de son erreur qu'on aura mouillé autant de proches)
chaucn croit faire le bien autour de soi en partageant son bien être sans se rendre compte du cercle vicieux dans lequel il s'enferme
avec un système pyramidal dans lequel le sommet s'enrichit sur le dos de la base


 
tout à fait :jap:

n°2792204
bardass
TEUBDEFER
Posté le 24-05-2004 à 23:58:38  profilanswer
 

Romf a écrit :

en l'occurence l'appellation de secte pour landmark ne me semble pas évidente.
Même si ces pratiques peuvent évidemment être dangereuses vu qu'elles sont très agressives, il est précisé que la personne doit etre en forme, et moi aussi au vu de ca je vois plus ca comme un gros commerce à thunes


 
l'asservissement des stagiaires durant le reportage ne t'a pas choqué ?
la conformation au modèle unique présenté par le "formateur" ne t'a pas fait tiquer ?
l'exploitation des bénévoles (au même titre que les témoins de Jéovah, pour faire un parallèle avec une secte à caractère religieux) ne te semble pas curieux ?


---------------
à mon âge, on ne me suce plus, on me mâche
n°2792317
bardass
TEUBDEFER
Posté le 25-05-2004 à 00:09:06  profilanswer
 

feyd a écrit :

C'est pas parceque les faits que tu cite sont choquant que c'est davantage religieux  [:spamafote]


 
en quoi t'ai-je dit qu'une secte devait avoir un caractère religieux (cf la définition que je donne plus haut) ?
l'objectif de la majorité des sectes est de faire du fric : moon, scientologie, temple solaire pour citer les plus connues  
pourquoi, dès lors que le caractère religieux n'est pas impliqué, le terme secte ne doit-il pas s'appliquer ?
c'est pourquoi je t'avais fait un parallèle avec les témoins de jéovah : les techniques sont identiques, quelque soient les sectes  
et c'est bien ce qu'a montré le reportage : les méthodes de la scientologie et de la Landmark sont très proches, voire identiques
pourquoi l'un serait-il une secte parce qu'il a un caractère religieux et pas l'autre ?
à moins que tu considères que la scientologie n'est pas une secte, mais c'est alors un autre débat


---------------
à mon âge, on ne me suce plus, on me mâche
n°2792386
feyd
M'enfin... !
Posté le 25-05-2004 à 00:19:13  profilanswer
 

bardass a écrit :

en quoi t'ai-je dit qu'une secte devait avoir un caractère religieux (cf la définition que je donne plus haut) ?
l'objectif de la majorité des sectes est de faire du fric : moon, scientologie, temple solaire pour citer les plus connues  
pourquoi, dès lors que le caractère religieux n'est pas impliqué, le terme secte ne doit-il pas s'appliquer ?
c'est pourquoi je t'avais fait un parallèle avec les témoins de jéovah : les techniques sont identiques, quelque soient les sectes  
et c'est bien ce qu'a montré le reportage : les méthodes de la scientologie et de la Landmark sont très proches, voire identiques
pourquoi l'un serait-il une secte parce qu'il a un caractère religieux et pas l'autre ?
à moins que tu considères que la scientologie n'est pas une secte, mais c'est alors un autre débat


Bon j'avoue, j'ai supprimé mon post pendant que tu répondais, je le trouvais un peu simpliste  :whistle:  
Les méthodes de la scientologie et du Landmark sont très proches mais L'Eglise de Scientologie est incontestablement religieuse tandis que le Landmark ne l'est pas. Pour moi une secte c'est quand même un minimum porté sur un aspect spirituel alors que la Landmark ne se situe que du point de vue psychologique. Ca ne la rend pas moins dangeureuse. L'émission de ce soir m'a surtout appris, en fait, le manque de frontière entre ce qui est une pure secte (scientologie) et des boite à faire des thunes qui en adoptent plus ou moins les méthodes mais qui restent laïques. Je crois que c'est juste un problème au niveau du vocabulaire, pour le reste je suis d'accord avec ce que tu dis et ça ne rend pas Landmark nocive pour autant.


Message édité par feyd le 25-05-2004 à 00:20:14
n°2792393
Laurent_g
Posté le 25-05-2004 à 00:20:01  profilanswer
 

Pour moi une secte n'est pas forcément religieuse.

n°2792424
Laurent_g
Posté le 25-05-2004 à 00:24:07  profilanswer
 

Assemblée nationale
 
RAPPORT
FAIT
AU NOM DE LA COMMISSION D'ENQUÊTE (1) SUR LES SECTES,
 
 
http://www.assemblee-nat.fr/rap-enq/r2468.asp

n°2792438
feyd
M'enfin... !
Posté le 25-05-2004 à 00:26:05  profilanswer
 

Laurent_g a écrit :

Assemblée nationale
 
RAPPORT
FAIT
AU NOM DE LA COMMISSION D'ENQUÊTE (1) SUR LES SECTES,
 
 
http://www.assemblee-nat.fr/rap-enq/r2468.asp


 
 

Citation :

de nos jours, le terme " secte " fait référence à des mouvements religieux ou pseudo-religieux d'apparition récente, minoritaires, sécessionnistes ou non

 :whistle:

n°2792447
Laurent_g
Posté le 25-05-2004 à 00:27:16  profilanswer
 

feyd a écrit :

Citation :

de nos jours, le terme " secte " fait référence à des mouvements religieux ou pseudo-religieux d'apparition récente, minoritaires, sécessionnistes ou non

 :whistle:


 

Citation :

- Mouvements sectaires de moins de 50 adeptes :
 
[...]
Landmark education international - Le forum
[...]


 
 [:titprem]

n°2792453
feyd
M'enfin... !
Posté le 25-05-2004 à 00:28:40  profilanswer
 

de moins de 50 adeptes ? Dans l'émission ils parlaient de 7000 personnes par an en France, et 150 000 aux Etats-Unis :D :D :D

n°2792457
Laurent_g
Posté le 25-05-2004 à 00:29:01  profilanswer
 

C'était en 1995 :D

n°2792458
feyd
M'enfin... !
Posté le 25-05-2004 à 00:29:04  profilanswer
 

Bon sinon je veux bien reconnaitre que le Landmark est une secte selon certaines définitions :)

n°2792461
feyd
M'enfin... !
Posté le 25-05-2004 à 00:29:27  profilanswer
 

Laurent_g a écrit :

C'était en 1995 :D


 
 
Ben ptain, faut voir l'évolution [:xx_xx]

n°2792467
Laurent_g
Posté le 25-05-2004 à 00:31:18  profilanswer
 

Citation :

L'imprécision et la diversité des définitions issues du langage courant
 
La notion de secte, même dans le langage courant, n'est pas univoque : différents niveaux d'analyse ne suffisent sans doute pas à témoigner de la diversité - et de la richesse - du concept.
 
a) L'approche étymologique
 
Une étude étymologique montre que le terme " secte " est apparu aux alentours des XIII - XIVèmes siècles et qu'il peut être rattaché à deux racines latines : l'une le rattachant au verbe suivre, l'autre au verbe couper.
 
Cette hésitation sur l'origine sémantique imprègne aujourd'hui encore l'ensemble des dictionnaires.
 
Significative est la définition fournie par le dictionnaire Littré, pour qui la secte est " l'ensemble des personnes qui font profession d'une même doctrine " ou " qui suivent une opinion accusée d'hérésie ou d'erreur " .
 
Le dictionnaire Robert distingue quant à lui entre les personnes " qui ont la même doctrine au sein d'une religion " et celles qui " professent une même doctrine " .

 
Dans tous les cas, les deux origines supposées de la notion induisent, simultanément ou alternativement, les deux idées de croyance commune et/ou de rupture par rapport à une croyance antérieure.
 
C'est sur ce concept de rupture qu'insiste le dictionnaire des religions (PUF, 1984) qui définit la secte comme " Au sens originel, un groupe de contestation de la doctrine et des structures de l'Eglise, entraînant le plus souvent une dissidence. Dans un sens plus étendu, tout mouvement religieux minoritaire " .
 
 
b) L'approche sociologique
 
La sociologie fournit quant à elle une définition de la secte par opposition à celle d'Eglise. C'est ainsi que Max Weber a procédé pour préciser ces deux notions l'une par rapport à l'autre : pour lui l'Eglise est une institution de salut qui privilégie l'extension de son influence, alors que la secte est un groupe contractuel qui met l'accent sur l'intensité de la vie de ses membres.
 
Ernst Troeltsh a poursuivi l'oeuvre de Weber et souligné que l'Eglise est prête, pour étendre son audience, à s'adapter à la société, à passer des compromis avec les Etats. La secte, au contraire, se situe en retrait par rapport à la société globale et tend à refuser tout lien avec elle, et même tout dialogue. Elle a une attitude identique à l'égard des autres religions, de sorte qu'en ce sens l'oecuménisme pourrait servir de critère pour distinguer Eglise et secte.
 
 
c) L'approche fondée sur la dangerosité des sectes
 
Le terme " sectaire " , apparu, lui, au cours des guerres de religion, est empreint d'une forte connotation péjorative. Il est appliqué au membre d'une secte caractérisé par son intolérance, son adhésion aveugle, son étroitesse d'esprit.
 
Le langage moderne a été fortement marqué par cette connotation péjorative : de nos jours, le terme " secte " fait référence à des mouvements religieux ou pseudo-religieux d'apparition récente, minoritaires, sécessionnistes ou non.
 
Le débat sur les " sectes dangereuses " ou les " dérives sectaires " a encore accentué l'aspect péjoratif du concept.
 
Plusieurs personnalités entendues par la Commission ont développé devant elle des approches de la définition des sectes fondées sur la dangerosité des mouvements. L'une d'entre elles a formalisé ainsi le résultat de cette démarche, en donnant comme définition des sectes :
 
" Groupes visant par des manoeuvres de déstabilisation psychologique à obtenir de leurs adeptes une allégeance inconditionnelle, une diminution de l'esprit critique, une rupture avec les références communément admises (éthiques, scientifiques, civiques, éducatives), et entraînant des dangers pour les libertés individuelles, la santé, l'éducation, les institutions démocratiques.
Ces groupes utilisent des masques philosophiques, religieux ou thérapeutiques pour dissimuler des objectifs de pouvoir, d'emprise et d'exploitation des adeptes. "
.
 
Dans une telle optique, l'accent est mis en outre sur le caractère insidieux de la dérive sectaire, car il est difficile de tracer une frontière entre le fonctionnement " légitime " et la zone dangereuse, c'est à dire entre :
 
- la libre association et le groupe coercitif,
- la conviction et les certitudes incontournables,
- l'engagement et le fanatisme,
- le prestige du chef et le culte du gourou,
- les décisions volontaires et les choix totalement induits,
- les recherches d'alternatives (culturelles, morales, idéologiques) et la rupture avec les valeurs de la société,
- l'appartenance loyale à un groupe et l'allégeance inconditionnelle,
- la persuasion habile et la manipulation programmée,
- le langage mobilisateur et le néolangage (la " langue de bois " ),
- l'esprit de corps et le groupe fusionnel.
 
[...]
 


 
 
 [:yes papa !!!]
 
Ca c'est pas de la définition de merde  [:titprem]


Message édité par Laurent_g le 25-05-2004 à 00:33:35
n°2792476
feyd
M'enfin... !
Posté le 25-05-2004 à 00:34:11  profilanswer
 

Ceci dit classifier "secte ou non" doit pas être évident pour les enquéteurs, on est loin d'avoir d'un côté les dangeureuses sectes, de l'autre côté les honnêtes communeautés religieuses ou les honnêtes sociétés spécialisées dans la psychologie :/
 
edit :  
Laurent > oui, j'ai lu tout ça :jap:
D'ailleurs c'est ce qu'ils disent dans la fin de ton quote, la difficulté de tracer une frontière entre les organisations sectaires et celles qui ne font que s'en approcher


Message édité par feyd le 25-05-2004 à 00:37:55
n°2792504
Laurent_g
Posté le 25-05-2004 à 00:40:27  profilanswer
 

http://www.veilleur.org/landmark/
 
 
http://www.prevensectes.com/landmar1.htm
http://www.prevensectes.com/landmar3.htm
http://www.prevensectes.com/landmark7.htm
http://www.prevensectes.com/landmar2.htm
 
 

Citation :

Télé Ciné Obs, 20 mai 2004 par Elodie Lepage  
 
[Texte intégral]
 
Les stages de « développement personnel » ont la cote. Ils peuvent transformer les personnalités en profondeur. Enquête au royaume du lavage de cerveau.
 
Une salle de séminaire pleine à craquer. Sur une scène, un homme insulte copieusement une femme. Elle est debout, il trône sur une chaise haute. « Vous êtes une enfoirée ! Faut que vous réalisiez à quel point vous êtes une enfoirée ! Si vous voulez faire quelque chose pour votre fille, suicidez-vous ! » Silence dans l’assistance. L’agression dure trente minutes. La femme quitte la scène, brisée. Suit un long laïus dans un jargon abscons. Le « coach », Alain Roth, parle de « faire un racket », du « devoir d’être authentique »... Pendant trois jours, les 80 participants de ce stage de développement personnel vont être enivrés de propos délirants. Interdiction de quitter la salle sans autorisation. Un seul repas par jour. Pas de lumière naturelle. Rien de tel pour perdre pied. Et tout esprit critique.  
 
 
Le développement personnel a la cote. Certaines sectes l’ont bien compris, qui jouent désormais cette carte. C’est le cas de Landmark Education. Enregistrée en 1992 au registre du commerce comme « entreprise de formation professionnelle », cette société américaine, dirigée en France par Alain Roth, un ancien de HEC, figure aussi sur la liste des sectes répertoriées dans un rapport parlementaire de 1995. Depuis, elle prospère pourtant sans souci. Des entreprises réputées lui envoient des salariés. Ses « stages » sont pleins. Pour son premier numéro en prime time, « Pièces à conviction » a réalisé, caméra cachée, une enquête en interne, fouillée et instructive, sur son f onctionnement.  
 
 
Si la manipulation mentale est évidente, redoutable sur le long terme (un ancien de Landmark Education s’est suicidé, un autre a tué sa mère !) et bien décryptée ici, on est assez loin des pratiques habituelles des sectes. C’est le point fort de ce mouvement : avancer à pas feutrés. Un premier stage de trois jours, puis des cours avancés pour prendre confiance en soi, changer de peau, changer de vie : Landmark Education ne happe pas ses adeptes. Difficile, cependant, de décrocher. Certains prennent goût aux concepts fumeux du gourou Roth. Au point de travailler pour lui bénévolement. Ceux qui voudraient prendre le large sont harcelés de coups de téléphone, comme autant de piqûres de rappel. Landmark Education ne dépouille pas ses fidèles, ne les coupe pas de leur famille. Au contraire, elle les incite à recruter parmi leurs proches. Mis en confiance, ils tombent dans le panneau facilement. Les gains font boule de neige. Doucement mais sûrement. A raison de 395 euros le « stage », la secte gagnerait, selon « Pièces à conviction », entre 1 et 1,5 million d’euros par an.  
 
Beaucoup plus que ses revenus déclarés.  
 
 
La mansuétude de Bercy à son égard pose question. La négligence de la Miviludes (Mission interministérielle de Vigilance et de Lutte contre les Dérives sectaires) aussi. Face à la caméra, son secrétaire général s’enferre dans des explications emberlificotées pour justifier la passivité de son service. Autant de zones d’ombre sur lesquelles Elise Lucet reviendra en plateau, en présence d’un expert en manipulation mentale, d’un psychanalyste, de deux députés engagés dans la lutte contre les sectes, d’anciens adeptes de Landmark Education et d’une inconditionnelle d’Alain Roth.


Message édité par Laurent_g le 25-05-2004 à 00:51:14
n°2792543
feyd
M'enfin... !
Posté le 25-05-2004 à 00:49:14  profilanswer
 

:jap:

n°2792577
feyd
M'enfin... !
Posté le 25-05-2004 à 01:03:07  profilanswer
 

Assez hallucinant les coupures de presses (us) sur le site de Landmark : que des journaux on ne peut plus répandus (Time, New York Times, Washington Post..), que des avis positifs sur cette formidable entreprise.
http://www.landmarkeducation.fr/Articles.htm

n°2792582
Laurent_g
Posté le 25-05-2004 à 01:05:38  profilanswer
 

Citation :

Chaque journée débute à 9h00 et se termine environ à minuit


[:wam]

n°2792644
feyd
M'enfin... !
Posté le 25-05-2004 à 01:38:51  profilanswer
 

T'as pas bien écouté, ils le disaient dans le reportage ;)
 
(enfin, moi j'avais entendu 7h/22h mais c'est même durée de toute façon)

n°2792646
Elbarto
Posté le 25-05-2004 à 01:39:10  profilanswer
 

j'ai vu cette excellente émission, les techniques de manipulations mentales de Landmark sont vraiment terrifiantes et répugnantes à la fois ( la séquence lors du premier jour de stage où le chef traite d'enfoirée et humilie en public la dame, la fausse séance de question/réponse, le vocabulaire utilisé )
 
pour moi une secte ce n'est pas uniquement le caractère religieux, tout le mérite de cette émission a été de montrer justement que le coté "secte" peut aussi se retrouver derriere des boites   comme Landmark Education


Message édité par Elbarto le 25-05-2004 à 01:39:45
n°2792649
Laurent_g
Posté le 25-05-2004 à 01:39:54  profilanswer
 

feyd a écrit :

T'as pas bien écouté, ils le disaient dans le reportage ;)
 
(enfin, moi j'avais entendu 7h/22h mais c'est même durée de toute façon)


 
je pensais pas que c'était systématique et tous les jours :o

n°2793057
bardass
TEUBDEFER
Posté le 25-05-2004 à 08:25:53  profilanswer
 

Laurent_g a écrit :

je pensais pas que c'était systématique et tous les jours :o


 
la durée est primordiale : tu fais sauter toutes les protections, toutes les oppositions
-> effondrement physique et psychologique


---------------
à mon âge, on ne me suce plus, on me mâche
n°2793063
bardass
TEUBDEFER
Posté le 25-05-2004 à 08:30:27  profilanswer
 

feyd a écrit :

Bon sinon je veux bien reconnaitre que le Landmark est une secte selon certaines définitions :)


 

bardass a écrit :

"Une secte dans son acceptation contemporaine, est une structure qui sous couvert d'une proposition attractive de croissance personnelle, d'évolution spirituelle, ou de transformation de la société, porte atteinte aux libertés et droits de l'être humain, en faisant usage de manipulations mentales qui asservissent progressivement l'individu, afin de le soumettre au modèle défini par le ou les dirigeants. La secte se définit également par des comportements qui mettent en péril l'équilibre social."


 
c'est pour cela que je donnais une des définitions les plus génériques (unadfi http://www.unadfi.org/sectes/defsecte.htm) dans laquelle on retrouve bien le positionnement de Landmark


---------------
à mon âge, on ne me suce plus, on me mâche
n°2793154
cow2
Posté le 25-05-2004 à 09:13:46  profilanswer
 

la définition 'facile' d'une secte, c'est une organisation où il est très facile d'y entrer, mais très dur d'en sortir :o

n°2793184
Flytox
Ad augusta per angusta
Posté le 25-05-2004 à 09:21:24  profilanswer
 

Comme la mafia ?  :o

n°2793194
Garuda
BlaBla 4 ever
Posté le 25-05-2004 à 09:23:49  profilanswer
 

Et hfr c'est pas une secte ? ya qu'a voire tous les sacrifices de hardware et tout :o

n°2793300
porc1net
superseded
Posté le 25-05-2004 à 09:51:03  profilanswer
 

Elbarto a écrit :

j'ai vu cette excellente émission, les techniques de manipulations mentales de Landmark sont vraiment terrifiantes et répugnantes à la fois ( la séquence lors du premier jour de stage où le chef traite d'enfoirée et humilie en public la dame, la fausse séance de question/réponse, le vocabulaire utilisé )
 
pour moi une secte ce n'est pas uniquement le caractère religieux, tout le mérite de cette émission a été de montrer justement que le coté "secte" peut aussi se retrouver derriere des boites   comme Landmark Education


 
C'est à dire ? Je suis désolé je n'ai pas vu le début du reportage, j'ai donc loupé tout ce qui concerne les stages à proprement parlé :-/


---------------
"Le basketball est le second sport d’intérieur le plus excitant, et le premier ne devrait pas avoir de spectateurs." D. Vertlieb - Feed
n°2793413
bardass
TEUBDEFER
Posté le 25-05-2004 à 10:08:23  profilanswer
 

avilissement / asservissement / appartenance au groupe
avilissement : vous êtes mauvais, vous êtes nul, je vous engueule devant 100 personnes, vous avez raté votre vie et celles de vos proches et moi je vais vous apprendre ce qu'il faut faire
quoi que dise le stagiaire, le formateur s'en fout : il cherche la faille au travers d'un mot, d'une expression donnée par le stagiaire et s'en sert pour l'enfoncer et assoir sa démonstration future
 
c'est assez facile à faire dans le sens où chacun est présent parce qu'il ressent un problème dans sa vie familiale, amicale ou professionnelle
tout l'art du formateur est de trouver le bon stagiaire (fragile psychologiquement), de trouver sa faille et de l'enfoncer
la méthode est percutante aurpès des autres
 
asservissement : faire ressentir aux stagiaires ses peurs d'enfance, exercices d'introspection sur soi-même guidés par le formateur (le maître)
moi le formateur (le père), je vous donne les clés, à vous stagiaires (mes enfants), pour vous dégager de vos peurs et ne pas rééditer vos erreurs, vos échecs
 
appartenance au groupe : utiliser notre langage (le code) que nous sommes seuls à connaitre, utiliser nos méthodes pour devenir meilleur
et évidemment faites partager cette expérience (payante) à tous vos proches pour que le monde soit meilleur

n°2793416
yopyopyop
หมดตูด
Posté le 25-05-2004 à 10:09:25  profilanswer
 

Excellent reportage.
Ce qui m'a le plus choqué, a part les methodes scandaleuses de la secte et le ramassis de pognon que le gourou se fait sur les "benevoles" et les personnes en difficultés, sont les propos d'un des membres de la comission d'enquete sur les sectes. Il y'aurait eu d'extremes difficultés à obtenir de bercy des informations fiscales sur les supposées sectes, sous couvert de "secret fiscal". Or il n'y a pas de secret fiscal qui vaille pour se genre de comission. C'est proprement scandaleux. Qu'est ce qu'on attend pour mettre dehors tous les responsables de ce blocage?  :heink:

mood
Publicité
Posté le   profilanswer
 

 Page :   1  2
Page Précédente

Aller à :
Ajouter une réponse
  FORUM HardWare.fr
  Discussions
  TV, Radio

  Pièces à conviction : secte Landmark

 

Sujets relatifs
appartement et nombre de pieces....[VDS] Pieces racing de Suzuki 1200 Bandit 96-00
Apparement 2 pièces 40 m² Fontenay/Bois : 540 euros ccLes accessoires et pieces de rechange TCR
pieces nissan 100 nxCombien payez vous de loyer? (Studio & 2 pieces)
Sortir d'une secte !!Nouvelles pièces et nouveaux billets en mai ?
[Théatre] Quelles pièces à aller voir sur Paris ? 
Plus de sujets relatifs à : Pièces à conviction : secte Landmark


Copyright © 1997-2018 Hardware.fr SARL (Signaler un contenu illicite / Données personnelles) / Groupe LDLC / Shop HFR