Forum |  HardWare.fr | News | Articles | PC | Prix | S'identifier | S'inscrire | Aide | Shop Recherche
853 connectés 

  FORUM HardWare.fr
  Discussions
  Société

  règlement anti-motard

 



 Mot :   Pseudo :  
 
Bas de page
Auteur Sujet :

règlement anti-motard

n°37430277
kelaouin
Posté le 12-03-2014 à 14:11:18  profilanswer
 

Bonjour à tous,  
Je reviens juste d'une grande surface dénommée "LECLERC" j'y suis allé en moto et à l'entré du magasin le vigile m'a gentiment tendu une clé numérotée pour y déposer mon casque dans un casier.  
Jusque-là pas de problème, mais en revenant vers lui pour rentrer dans le magasin celui-ci m'interpelle et me demande une pièce d'identité, je lui demande pourquoi puisque mon casque est déposé et n'est plus dans mes mains, celui-ci me répond que c'est le règlement, alors je lui demande pourquoi ce n'est pas notifié sur la pancarte prévue à cet effet, pas de réponse, mais interdiction de rentrer dans le magasin.Voilà les motards sont perçus comme des voleurs aux yeux des surveillants. (Belle mentalité ! )  
M'a question sont il dans leurs droits ?
http://imagesia.com/anti_h4bs

mood
Publicité
Posté le 12-03-2014 à 14:11:18  profilanswer
 

n°37431048
viniw
geek repenti
Posté le 12-03-2014 à 14:46:03  profilanswer
 

-Je ne sais pas mais au même titre que déposer son sac, ils ont du avoir un problèmes avec pour qu'ils réagissent ainsi comme les hold ups.
-La plupart des lieux privés même recevant du public peuvent demander certaines mesures qu'impose le lieu comme une tenue correcte dans un lieu de culte, ou de ne pas faire de photos dans une expo musée.
 
Mais aprés je n'ai pas d'article de loi qui autorise ou interdise ces pratiques.

n°37431197
fatah93
Posté le 12-03-2014 à 14:53:35  profilanswer
 

En même temps quelle idée de vouloir rentrer en moto dans une grande surface  [:spamafoote]


---------------
Mon image publique est étonnamment négative, est-ce à cause de mon hobbie qui consiste à gifler des orphelines ? | Je dois aller faire quelque chose de masculin, tel conquérir une nation ou uriner debout.  
n°37431271
darkmaniac
Scienta Vincere Tenebras !!!
Posté le 12-03-2014 à 14:57:22  profilanswer
 

quelle idée de voulloir aller baiser à Leclerc :o :o

n°37432155
kelaouin
Posté le 12-03-2014 à 15:42:16  profilanswer
 

fatah93 a écrit :

En même temps quelle idée de vouloir rentrer en moto dans une grande surface  [:spamafoote]


En même temps il n'y avait pas ce panneau !
http://imagesia.com/no2r_h4f7
Alors pourquoi pas !  

n°37433610
teepodavig​non
Shéraf
Posté le 12-03-2014 à 17:18:38  profilanswer
 

Citation :

Ajoutons encore : confusion chez les employeurs, qui, profitant de la situation ou mal informés, accordent presque immanquablement aux vigiles des droits qui ne sont pas les leurs (6). Pourtant, les vigiles ne sont ni des policiers ni des gendarmes. Ils n’appartiennent pas au contingent des forces de l’ordre.
[...]
Pourtant, et il faudrait s’étonner de ce que jamais les médias ne relaient une information aussi cruciale, les APS sont des citoyens comme les autres. Ils n’ont pas plus de pouvoir qu’un citoyen ordinaire, pas plus de privilèges ou d’autorité. Les professionnels de la sécurité sont des « professionnels » au même titre que ceux de l’horlogerie ou de la restauration. Ils jouent donc la plupart du temps un rôle qui n’est pas le leur. Car non seulement le vigile n’est pas plus près de la loi ou de la justice qu’un citoyen lambda, mais il y est soumis au même titre (8).
[...]
Pourtant, la fonction des APS ne peut jamais être autre chose que préventive. Ils n’ont pas d’autre droit, en plus de celui d’être présents sur le site, que celui d’informer le public quant aux dispositions du règlement intérieur. Mais, une fois celles-ci enfreintes, ils ne disposent d’aucun pouvoir leur permettant de réprimer les infractions elles-mêmes. Tout juste celui de les constater, d’en consigner les modalités dans un registre et, le cas échéant, d’appeler les forces de l’ordre.
[...]
Dans la pratique cependant, l’APS, par sa tenue, par sa fonction, par son attitude, n’en joue pas moins sur le double registre de la loi et de la règle et tend à faire passer la moindre incartade pour une infraction, le moindre sursaut de vie, le moindre événement pour un acte de délinquance. A tel point que l’individu « déviant », ne sachant jamais vraiment s’il a affaire à un représentant de la loi ou non, tend à accepter le blâme comme s’il s’agissait d’un rappel à l’ordre. Il se figure que son comportement est « illégal » alors même qu’il est simplement (et relativement à une norme contingente) « anormal ».

Fait ce que tu veux, après si tu te rend compte qu'on te juge au faciès libre à toi d'en prendre considération pour aller donner ton argent ailleurs.

n°37434308
kelaouin
Posté le 12-03-2014 à 18:12:09  profilanswer
 

teepodavignon a écrit :

Citation :

Ajoutons encore : confusion chez les employeurs, qui, profitant de la situation ou mal informés, accordent presque immanquablement aux vigiles des droits qui ne sont pas les leurs (6). Pourtant, les vigiles ne sont ni des policiers ni des gendarmes. Ils n’appartiennent pas au contingent des forces de l’ordre.
[...]
Pourtant, et il faudrait s’étonner de ce que jamais les médias ne relaient une information aussi cruciale, les APS sont des citoyens comme les autres. Ils n’ont pas plus de pouvoir qu’un citoyen ordinaire, pas plus de privilèges ou d’autorité. Les professionnels de la sécurité sont des « professionnels » au même titre que ceux de l’horlogerie ou de la restauration. Ils jouent donc la plupart du temps un rôle qui n’est pas le leur. Car non seulement le vigile n’est pas plus près de la loi ou de la justice qu’un citoyen lambda, mais il y est soumis au même titre (8).
[...]
Pourtant, la fonction des APS ne peut jamais être autre chose que préventive. Ils n’ont pas d’autre droit, en plus de celui d’être présents sur le site, que celui d’informer le public quant aux dispositions du règlement intérieur. Mais, une fois celles-ci enfreintes, ils ne disposent d’aucun pouvoir leur permettant de réprimer les infractions elles-mêmes. Tout juste celui de les constater, d’en consigner les modalités dans un registre et, le cas échéant, d’appeler les forces de l’ordre.
[...]
Dans la pratique cependant, l’APS, par sa tenue, par sa fonction, par son attitude, n’en joue pas moins sur le double registre de la loi et de la règle et tend à faire passer la moindre incartade pour une infraction, le moindre sursaut de vie, le moindre événement pour un acte de délinquance. A tel point que l’individu « déviant », ne sachant jamais vraiment s’il a affaire à un représentant de la loi ou non, tend à accepter le blâme comme s’il s’agissait d’un rappel à l’ordre. Il se figure que son comportement est « illégal » alors même qu’il est simplement (et relativement à une norme contingente) « anormal ».

Fait ce que tu veux, après si tu te rend compte qu'on te juge au faciès libre à toi d'en prendre considération pour aller donner ton argent ailleurs.


 
 
Je ne comprends pas pourquoi on applique ce genre de règlement, et ce type de comportement à un type de personne en l'occurrence le conducteur de 2 roues.
En faite à force d'accepter nous devenons de brave petit mouton face à se genre de situation.
Si je dépose mon casque à la brasserie et demande de me le garder, je rentre dans le magasin sans pb et sans me demander ma pièce d'identité alors pourquoi cet excès de zèle face à un certain type de personnes.
Le jour ou ils demanderont une pièce d'identité à chaque citoyen pour faire ses courses dans leurs magasins ne sera t'il pas trop tard pour parler de liberté !
 
 

n°37444155
shadaxx
Posté le 13-03-2014 à 14:17:27  profilanswer
 

kelaouin a écrit :

Je ne comprends pas pourquoi on applique ce genre de règlement, et ce type de comportement à un type de personne en l'occurrence le conducteur de 2 roues.
En faite à force d'accepter nous devenons de brave petit mouton face à se genre de situation.
Si je dépose mon casque à la brasserie et demande de me le garder, je rentre dans le magasin sans pb et sans me demander ma pièce d'identité alors pourquoi cet excès de zèle face à un certain type de personnes.
Le jour ou ils demanderont une pièce d'identité à chaque citoyen pour faire ses courses dans leurs magasins ne sera t'il pas trop tard pour parler de liberté !


Peut-être ont-ils déjà eu des soucis avec des conducteurs de deux-roues.
Quant à accepter ou refuser, faire un scandale ne t'aidera pas à faire tes courses, ni à prouver ta bonne volonté.

n°37451367
gsx33
Entouré de moutons
Posté le 13-03-2014 à 22:02:30  profilanswer
 

Non seulement ils n'ont pas autorité pour demander une pièce d'identité mais refuser l'entrée d'un magasin doit pouvoir être considéré comme un refus de vente.  
Je boycotte tous les magasins qui veulent fouiller mon sac a dos. Il ne fouille pas les sac a main alors je ne vois pas pourquoi il fouillerait les sacs a dos.
Maintenant, j'ai un top case pour le casque, ce qui est drôlement pratique (y compris pour les courses en dur et en lourd).
Faire un scandale est une bonne idée mais il ne faut pas s'en prendre au personnel qui suit les consignes mais aux dirigeants qui sont planqués dans leur bureau.


---------------
Dans la vie,il y a l'air et la chanson  

Aller à :
Ajouter une réponse
  FORUM HardWare.fr
  Discussions
  Société

  règlement anti-motard

 

Sujets relatifs
Regénération des resines anti calcaireLe racisme anti-blanc vous y croyez vous?
Racisme anti-noir dans le monde Arabe et MaghrébinKangoo démarrage impossible: anti-démarrage
ajout anti-brouillards impossible sur Astra?Grèce: Syriza toujours au pouvoir
Traitement anti-calcaire, que choisir?Lettre ouverte à C+ par un anti-foot
Les arrêtés anti-mendicité se multiplient dans les villesle cout du systeme anti-terroriste
Plus de sujets relatifs à : règlement anti-motard


Copyright © 1997-2018 Hardware.fr SARL (Signaler un contenu illicite) / Groupe LDLC / Shop HFR