Forum |  HardWare.fr | News | Articles | PC | Prix | S'identifier | S'inscrire | Aide | Shop Recherche
1939 connectés 

  FORUM HardWare.fr
  Discussions
  Société

  Le Topic funéraire, professionnels bienvenus

 



 Mot :   Pseudo :  
 
 Page :   1  2  3
Page Précédente
Auteur Sujet :

Le Topic funéraire, professionnels bienvenus

n°17872202
Pivoine de​ Cheshire
Théâtreux devant l'éternel.
Posté le 19-03-2009 à 23:38:04  profilanswer
 

"La façon dont une société traite ses morts dit quelque chose de la façon dont elle traite les vivants."
 
Bonjour à tous.
 
Devant pas mal d'incompréhensions et de questions, que ce soit dans la vie de tous les jours ou sur le web, j'ai eu envie de faire découvrir une partie du monde qu'on refuse souvent de voir, parce que le monde funéraire est mésestimé et classé dans un processus de tristesse.
 
Je vais commencer par moi, 19 ans, végétarien et étudiant thanatopracteur.
Thanatopracteur, késaco ?
 
Selon http://fr.wikipedia.org/wiki/Thanatopraxie : "La thanatopraxie, aussi nommée art restauratif en Belgique, est le terme qui désigne les méthodes modernes de conservation de défunts. Elle semble apparaître en France dans les années 1960. C'est une technique en pleine expansion : Pour environ 400 soins de conservation en France en 1963, ce sont environ 100 000 thanatopraxies qui auraient été effectuées en 2003 dans ce pays. Selon les chiffres les plus élevés, dans les futures années, 30% des cadavres seraient traités chaque année, avec des taux très variables selon les régions et les populations concernées (urbaines, rurales, de culture proche des traditions ou non, ...).
 
La thanatopraxie peut avoir différents objectifs :
 
    * ré-humaniser le cadavre pour faciliter le deuil de ses proches,
    * permettre une mise en attente du cadavre par manque d'officiant religieux, en raison d'attentes plus longues aux crématoriums, ou enfin pour la conservation d'un cadavre devant être transporté vers un pays lointain (contrainte légale).
 
Dans tous les cas il s'agit de limiter provisoirement le processus naturel de putréfaction qui se met en œuvre dès la mort."

 
Le tout est exact. A moins qu'on ne me demande clairement de raconter la progression des soins, je n'en parlerai pas ici, et si je le fais ce sera en spoiler, parce que je comprends les réticences face à ce monde, parfois on ne veut pas savoir et c'est tant mieux.
 
Je suis donc étudiant dans le but de pouvoir faire ce métier, et de rentrer dans le monde du travail ainsi. Certes, à mon âge, ça peut paraitre étrange, je l'ai bien senti lors de mon concours d'entrée à la formation, mais si j'ai réussi c'est je suppose parce que j'ai réussi à montrer que j'avais la maturité suffisante pour. Les études se font via formations et stages, et un examen national (en cours de réforme) prendra place en mai pour la théorie, et vers septembre (pour le moment) pour la pratique. Une fois les deux volets validés via jury national, j'aurai mon diplôme en poche et probablement du travail tout de suite.
 
Je pense que sur HFR, je ne suis pas le seul à travailler dans cet univers, et je pense qu'il peut être intéressant d'en parler, de faire un topic où les gens endeuillés ou non pourront venir poser leurs questions, expériences, choix de vie par rapport à ça. Un peu à la manière du topic juriste. Et puis, si on peut aussi conseiller les gens, et leur éviter de tomber sur des mecs de la profession pas professionnels/escrocs, ça ne peut qu'être un bien. :jap:  
 
Alors, si des gens ont des questions sur un aspect du funéraire, que ce soit sur le décès lui même ou la façon dont il est traité dans le (très vaste en fait) milieu, que ce soit au niveau judiciaire, émotionnel, financier ... n'hésitez pas, le topic est là pour ça.


---------------
عقرب تحت برقع / "Quand je vois que des gens vénèrent un dieu à tête d'éléphant qui monte un rat, je me dis que Cthulhu il est pas si mal."
mood
Publicité
Posté le 19-03-2009 à 23:38:04  profilanswer
 

n°17873863
Dafiiiiid
Textual Pervert
Posté le 20-03-2009 à 06:22:12  profilanswer
 

Végétarien, t'as forcément des carences, donc tu vas mourir. :o
 
Bon, voila, ça c'est fait. :lol: ;)
 
Je drapalise, la mort c'est un métier d'avenir.


---------------
Gal' HFR
n°17873885
Mona Soyoc
Acrobate ridé
Posté le 20-03-2009 à 06:57:57  profilanswer
 

Pas mal ce topic. Bizarre, sans doute, ta "vocation", mais pas plus bizarre que d'aller ramasser des kleenex dans un sex-shop ou de faire atterrir un machin en acier de 200 tonnes à 800 km/h :D
 
C'est tout à ton honneur de ne pas vouloir expliquer clairement les méthodes de conservation des cadavres, ceci étant, on connait les méthodes de conservation des égyptiens, qui retiraient le cerveau par le nez, qui enlevaient l'intégralité des viscères etc..
 
J'ai une question très pratique : ayant assisté à une crémation le we dernier, je me suis posé une question : certains éléments ne brûlent pas, comme les dents par exemple (ainsi que les prothèses dentaires ou de hanche, etc..)
 
Comment le tri est-il fait dans les cendres, avant la remise aux proches ? J'ai pensé que les cendres étaient tamisées, peux-tu me confirmer que c'est ça ? Le gars ne va quand même pas retirer à la main les dents des cendres, si ?

n°17873954
Pivoine de​ Cheshire
Théâtreux devant l'éternel.
Posté le 20-03-2009 à 07:57:05  profilanswer
 

Merci à vous deux. :jap:  
 
@Mona : En fait, lors de la crémation, les cendres sont broyées à la fin, sinon on n'obtiendrait pas des cendres dans le sens strict du terme.
Mais pour les prothèses, si on peut, on les enlève avant, c'est plus  simple pour tout le monde. Et pour les pacemakers, seules deux professions sont aptes à les enlever : médecins et thanatopracteurs, sinon, la pile explose dans le four.
 
Mais maintenant, les cendres sont légalement considérées comme des "restes mortels", et sont en général un peu mieux traitées, par certains employés indélicats. :jap:


---------------
عقرب تحت برقع / "Quand je vois que des gens vénèrent un dieu à tête d'éléphant qui monte un rat, je me dis que Cthulhu il est pas si mal."
n°17878460
Profil sup​primé
Posté le 20-03-2009 à 16:00:38  answer
 

Dafiiiiid a écrit :

Végétarien, t'as forcément des carences, donc tu vas mourir. :o
 
Bon, voila, ça c'est fait. :lol: ;)
 
Je drapalise, la mort c'est un métier d'avenir.


2 veggies sur ce topic :o et en premiere page, cela ne fait que confirmer tes propos :o
 
 
 [:simchevelu]

n°17878483
Profil sup​primé
Posté le 20-03-2009 à 16:02:58  answer
 

"Végétarien"  bon au moins, il n'est pas une goule ou un vampire, c'est déjà ça  [:vampire haha]

n°17878485
dante2002
HEUUU NOOOOOOOOON
Posté le 20-03-2009 à 16:03:02  profilanswer
 

Drapal :D


---------------
Parce que le vote pour Emmanuel Macron n'est pas un vote de conviction mais une nécessité démocratique
n°17878505
spoon01
Posté le 20-03-2009 à 16:04:31  profilanswer
 

Sa doit pas être facil tous les jours comme boulot. Chapeau bas.
 
Quand c'est un goss qui a eu un accident ou autre... Ouch le moral

n°17878527
mimi305
Attention peinture fraiche
Posté le 20-03-2009 à 16:07:06  profilanswer
 

Pivoine de Cheshire a écrit :

Merci à vous deux. :jap:  
 
@Mona : En fait, lors de la crémation, les cendres sont broyées à la fin, sinon on n'obtiendrait pas des cendres dans le sens strict du terme.
Mais pour les prothèses, si on peut, on les enlève avant, c'est plus  simple pour tout le monde. Et pour les pacemakers, seules deux professions sont aptes à les enlever : médecins et thanatopracteurs, sinon, la pile explose dans le four.
 
Mais maintenant, les cendres sont légalement considérées comme des "restes mortels", et sont en général un peu mieux traitées, par certains employés indélicats. :jap:


quand tu dis, pour les prothèses tu les enlèves avant, euh tu parles bien aussi de prothèses de type prothèse de hanche ? Et comment tu peux les enlever, tu charcutes? :??:  


---------------
Si quelqu'un t'a offensé, ne cherche pas à te venger. Assieds-toi au bord de la rivière et bientôt tu verras passer son cadavre.
n°17878598
LooSHA
Allah Akbar
Posté le 20-03-2009 à 16:12:49  profilanswer
 

>> http://www.dailymotion.com/video/x [...] niol_music
 [:ill nino]


---------------
Tu ne te feras point d'image taillée, ni de représentation quelconque des choses qui sont en haut dans les cieux, qui sont en bas sur la terre, et qui sont dans les eaux plus bas que la terre.
mood
Publicité
Posté le 20-03-2009 à 16:12:49  profilanswer
 

n°17878644
BiBi_PoK
Roi des fok
Posté le 20-03-2009 à 16:16:40  profilanswer
 

spoon01 a écrit :

Sa doit pas être facil tous les jours comme boulot. Chapeau bas.

 

Quand c'est un goss qui a eu un accident ou autre... Ouch le moral

 


les cas de conscience doivent etre terrible. par ex un bébé mort de chaud oublié dans une voiture :/

 

quand c'est une personne agée, je pense que ça doit etre moin terrible. (vie vecu tout ça)

 

avez vous des contraintes sur le respect des traditions/confessions explicitement exprimées par des proches (en ont-ils le droit des lors qu'un corps passe par vos instituts?)?  est-ce abordé lors de votre cursus?
n'est-ce pas quelque peu difficile a combiner avec votre profession? en tenez vous compte? comment?

 

autre question: 30% des corps passent par vos "mains" si je puis m'exprimer ainsi. et les autres? ils pourrissent sereinement avant mise en terre? quoi d'autre?

Message cité 1 fois
Message édité par BiBi_PoK le 20-03-2009 à 16:19:30
n°17878658
brandazor
Posté le 20-03-2009 à 16:17:34  profilanswer
 

[:cerveau drapal]  
 
topoc qui a de l avenir !

n°17880219
abakuk
Posté le 20-03-2009 à 18:40:16  profilanswer
 

Pivoine de Cheshire a écrit :

Je vais commencer par moi, 19 ans, végétarien et étudiant thanatopracteur.


Pourquoi tu précises que tu es végétarien? C'est pour nous rassurer sur le fait que tu ne manges pas les macchabés? [:alph-one]  
 
"Bon, voila, ça c'est fait." © :D  
 
En tout cas je tire mon chapeau à toute la profession, ça ne doit pas être facile. :jap:
 
Peut-on en savoir un peu plus sur tes motivations? Ce n'est pas un boulot qu'on fait par hasard, ou parce qu'on se dit qu'il y a de l'embauche au bout?


---------------
Islamophobie | Rapport Obin | Test de pureté
n°17880465
Pivoine de​ Cheshire
Théâtreux devant l'éternel.
Posté le 20-03-2009 à 19:08:04  profilanswer
 


 
 :o  
 

mimi305 a écrit :


quand tu dis, pour les prothèses tu les enlèves avant, euh tu parles bien aussi de prothèses de type prothèse de hanche ? Et comment tu peux les enlever, tu charcutes? :??:  


 
En gros, les prothèses de genou, on laisse. De hanche, ça va dépendre, certains matériaux sont pas glop au four.
Mais pour les prothèses qu'on doit enlever, on le fait que le corps soit enterré ou crématé. Parce que si jamais on doit exhumer le corps pour analyses ou transformation du cimetière, et que 20 ans après on fait exploser le four a cause d'une erreur, bah les assurances vous retrouvent.
 


 
J'aime beaucoup cette chanson, elle en inspira pas mal dans la profession. :o  
 

BiBi_PoK a écrit :


 
 
les cas de conscience doivent etre terrible. par ex un bébé mort de chaud oublié dans une voiture :/
 
quand c'est une personne agée, je pense que ça doit etre moin terrible. (vie vecu tout ça)
 
avez vous des contraintes sur le respect des traditions/confessions explicitement exprimées par des proches (en ont-ils le droit des lors qu'un corps passe par vos instituts?)?  est-ce abordé lors de votre cursus?
n'est-ce pas quelque peu difficile a combiner avec votre profession? en tenez vous compte? comment?
 
autre question: 30% des corps passent par vos "mains" si je puis m'exprimer ainsi. et les autres? ils pourrissent sereinement avant mise en terre? quoi d'autre?


 
On doit respecter la religion du défunt, quelle qu'elle soit, et on étudie en effet les religions principales, les interdictions ... Mais certaines sont a bien étudier, le judaïsme interdit les soins mais Israël les oblige par exemple. En fait, ils ne drainent que les veines, et laissent les organes (sacrés, car créés par D.ieu pour eux) sans y toucher. C'est hybride, mais je trouve que Israël fait là un bon pas dans l'acceptation de la mort et du deuil dans la société.
 
C'est pas trop difficile j'avoue, la plupart des thanatos sont soit vaguement déistes soit complètement athées, parce qu'on voit pas mal de trucs qui nous font réfuter l'existence de D.ieu. :/
 
Pour les corps-non traités : déjà, ils restent souvent dans la commune d'origine, ou ne font que quelques kilomètres. Légalement, des statuts engagent des transporteurs a faire les soins, je les ai pas en tête mais je ressortirai le cours dessus. Après, on les enterre rapidement, sinon c'est bof, et effectivement, eux suivent un processus "naturel" de putréfaction. Rien n'oblige les soins en France pour le moment, et chacun peut choisir d'être plus "présentable" ou de se montrer naturel une fois décédé, c'est un choix.
 

abakuk a écrit :


Pourquoi tu précises que tu es végétarien? C'est pour nous rassurer sur le fait que tu ne manges pas les macchabés? [:alph-one]  
 
"Bon, voila, ça c'est fait." © :D  
 
En tout cas je tire mon chapeau à toute la profession, ça ne doit pas être facile. :jap:
 
Peut-on en savoir un peu plus sur tes motivations? Ce n'est pas un boulot qu'on fait par hasard, ou parce qu'on se dit qu'il y a de l'embauche au bout?


 
Je tenais juste à me présenter, en montrant bien toutes mes bizarreries donc aussi pour ce qui est d'être végé. :)  
 
Mes motivations ?
Un ami de formation disait "parce qu'on est macabres". Je trouve ça pas si faux, ayant toujours aimé lire des trucs sur le système funéraire quel que soit le peuple, ça reste. Et puis, j'ai toujours été quelqu'un de particulier, j'aurais jamais pu travailler dans un bureau par exemple, et j'aime pouvoir aider les gens. C'aurait pu être infirimier, instit (une nana de la formation fait les deux d'ailleurs) ou comédien, je me tâte encore parfois. Mais j'ai été bercé par la mort (encore aujourd'hui, je rentre demain dans ma famille pour assister à l'enterrement de mon oncle maternel, le dernier qui me restait :/) toute ma vie, et certains soins de conservation m'ont permis un "bon" deuil; j'ai trouvé ce métier super humain.
Après, l'embauche est aussi intéressante, c'est sûr, je ne cracherai pas dessus. :)

Message cité 1 fois
Message édité par Pivoine de Cheshire le 20-03-2009 à 19:18:54

---------------
عقرب تحت برقع / "Quand je vois que des gens vénèrent un dieu à tête d'éléphant qui monte un rat, je me dis que Cthulhu il est pas si mal."
n°17880701
Pivoine de​ Cheshire
Théâtreux devant l'éternel.
Posté le 20-03-2009 à 19:33:59  profilanswer
 

Non. :o  
Faut dire que je rentre en métro aussi.


---------------
عقرب تحت برقع / "Quand je vois que des gens vénèrent un dieu à tête d'éléphant qui monte un rat, je me dis que Cthulhu il est pas si mal."
n°17880703
Profil sup​primé
Posté le 20-03-2009 à 19:34:22  answer
 


 
 
et du mou pour le chat :o  
 
plus sérieusement, topic intéressant donc drapalisation  :jap:


Message édité par Profil supprimé le 20-03-2009 à 19:34:42
n°17880737
Profil sup​primé
Posté le 20-03-2009 à 19:40:05  answer
 

Citation :

C'est pas trop difficile j'avoue, la plupart des thanatos sont soit vaguement déistes soit complètement athées, parce qu'on voit pas mal de trucs qui nous font réfuter l'existence de D.ieu.


 
 
Intéressant. Peut-on imputer cela aux religions monothéistes ? Ou/et à la culture ?   [:transparency]  Car chez les Egyptiens de l'Antiquité, et dans d'autres cultures anciennes, c'était souvents des prêtres qui s'occupaient des morts. Il est vrai que les conditions d'existence étaient plus rudes que de nos jours, et voir des défunts plus fréquents.

n°17880756
Pivoine de​ Cheshire
Théâtreux devant l'éternel.
Posté le 20-03-2009 à 19:42:33  profilanswer
 

Les enterrements sont a cercueil fermé, mais dans les salons, on peut exposer le corps, et dans beaucoup de cas, c'est mieux pour le travail de deuil. (La phase de déni est très réduite, et on a une image apaisée, propre.)
 
Après, c'est plus l'Egypte, on enlève pas d'organes, ça c'est pour l'autopsie. (Vous pouvez questionner dessus, j'en ai vu un paquet.)
Concernant le sang, le truc des soins de conservation consiste justement à l'enlever, pour les remplacer par du liquide formolé pour protéger et ralentir extrêmement la putréfaction.
Et avec ça, on peut même envoyer le corps par avion, je l'ai déjà fait. Il faut un cercueil au zinc dans le cercueil en bois, et c'est une boîte qui s'appelle "Anubis Airlines" qui s'en charge. Ils sont juste géniaux dans leur job, et le cercueil est très respecté avec eux. Mais il faut savoir que le cercueil sous bâche voyage en soute, avec tout ce qui sera chargé, donc il peut être entre un plan de tomates et un photocopieur ...
 

Citation :


Intéressant. Peut-on imputer cela aux religions monothéistes ? Ou/et à la culture ?   [:transparency]  Car chez les Egyptiens de l'Antiquité, et dans d'autres cultures anciennes, c'était souvents des prêtres qui s'occupaient des morts. Il est vrai que les conditions d'existence étaient plus rudes que de nos jours, et voir des défunts plus fréquents.


 
Je ne sais pas trop, peut être une simple évolution des mœurs. Les Egyptiens faisaient des trucs sommaires pour les pauvres, et de l'art au niveau des embaumements royaux, l'apogée  étant Ramsès II. (On l'a étudié, et c'est intéressant de voir a quel point ils maîtrisaient le corps.)
Mais nous, on voit tellement de corps en sale état, d'autopsies et de mecs qui transportent un cercueil comme un sac a patates que ça nous casse vraiment toute la "magie" et la beauté presque filmographique de la mort. Avant, j'aurais aimé que les anges et le joli ciel existent sans trop y croire. Maintenant, je crois en l'humain, mais après pour moi, c'est le néant.

Message cité 1 fois
Message édité par Pivoine de Cheshire le 20-03-2009 à 19:46:12

---------------
عقرب تحت برقع / "Quand je vois que des gens vénèrent un dieu à tête d'éléphant qui monte un rat, je me dis que Cthulhu il est pas si mal."
n°17881006
brandazor
Posté le 20-03-2009 à 20:17:05  profilanswer
 

Et une toilette coute combien ? et y a-t-il  un genre de "forfait" ou un tarif unique pour chaque mort ?
Votre salaire tourne dans quelle zone sans indiscretion ?

n°17882790
Pivoine de​ Cheshire
Théâtreux devant l'éternel.
Posté le 21-03-2009 à 00:16:42  profilanswer
 

Les prestations dépendent des gens, des boîtes.
Une toilette, on va dire que ça peut aller de 50 a 70€ dans ce que j'ai vu, et les soins environ 200€.
Il existe des forfaits, selon les entreprises, qui peut aller du truc royal, cercueil six poignées et autant de porteurs, soins et toilette, exposition dans un salon mirlifique, au forfait "simple", pour créma rapide : Cercueil en bois blanc, toilette et urne de base, sinon c'est variable.
 
Si on est indépendant (c'est tendu en thanato), on peut espérer se faire 1700-2000€, mais les cotisations te coutent un max.
Sinon, un jeune thanato peut espérer entre 1500 et 1750€, encore une fois de ce que j'ai vu. Certains, c'est franchement moins, d'autre beaucoup plus, ça dépend des zones. Parce que la demande est faible en ville, mais dans les campagnes ça augmente assez vite.


---------------
عقرب تحت برقع / "Quand je vois que des gens vénèrent un dieu à tête d'éléphant qui monte un rat, je me dis que Cthulhu il est pas si mal."
n°17882852
Citronnier
Posté le 21-03-2009 à 00:28:04  profilanswer
 

Pivoine de Cheshire a écrit :

L. Parce que la demande est faible en ville, mais dans les campagnes ça augmente assez vite.


 
Pourquoi  ? c'est dans les moeurs rurales d'exposer le macchabée c'est ça  :lol:  ?

n°17882867
Pivoine de​ Cheshire
Théâtreux devant l'éternel.
Posté le 21-03-2009 à 00:32:58  profilanswer
 

Non, parce que les thanatos préfèrent vivre en ville, et la cambrousse compte plus de gens âgés et qui refusent plus souvent les soins.
Je le sais, j'y ai vécu 18 ans, j'y retourne demain enterrer un oncle et j'ai étudié les chiffres. ;)  
Et les mœurs rurales sont plutôt dans cette optique oui, et je trouve que c'est une très bonne chose.


---------------
عقرب تحت برقع / "Quand je vois que des gens vénèrent un dieu à tête d'éléphant qui monte un rat, je me dis que Cthulhu il est pas si mal."
n°17882879
Citronnier
Posté le 21-03-2009 à 00:34:56  profilanswer
 

Pivoine de Cheshire a écrit :


 
 et j'aime pouvoir aider les gens. C'aurait pu être infirimier, instit (une nana de la formation fait les deux d'ailleurs) ou comédien, je me tâte encore parfois.


dans l'état, où ils sont, c'est plus trop leur soucis là  :lol:  

n°17882886
Pivoine de​ Cheshire
Théâtreux devant l'éternel.
Posté le 21-03-2009 à 00:36:17  profilanswer
 

Citronnier a écrit :


dans l'état, où ils sont, c'est plus trop leur soucis là  :lol:  


 
Je parlais évidemment des familles. Ça les soulage a un point parfois impressionnant quand ils voient que quelqu'un qui s'est suicidé a un visage serein, et pas de traces de mort violente.


---------------
عقرب تحت برقع / "Quand je vois que des gens vénèrent un dieu à tête d'éléphant qui monte un rat, je me dis que Cthulhu il est pas si mal."
n°17882892
Citronnier
Posté le 21-03-2009 à 00:37:15  profilanswer
 

Pivoine de Cheshire a écrit :

Non, parce que les thanatos préfèrent vivre en ville, et la cambrousse compte plus de gens âgés et qui refusent plus souvent les soins.
Je le sais, j'y ai vécu 18 ans, j'y retourne demain enterrer un oncle et j'ai étudié les chiffres. ;)  
Et les mœurs rurales sont plutôt dans cette optique oui, et je trouve que c'est une très bonne chose.


of course  ;)  
 
 

Spoiler :

[:atom1ck]

 

n°17882928
Pivoine de​ Cheshire
Théâtreux devant l'éternel.
Posté le 21-03-2009 à 00:44:36  profilanswer
 

Citronnier a écrit :


of course  ;)  
 
 

Spoiler :

[:atom1ck]

 


 
:/
Libre à toi de voir les pro du funéraire comme des vampires qui veulent du fric. C'est ton choix, je n'y vois aucun souci.
Mais sache que la plupart des demandes viennent de la famille, et que je suis formé à refuser les soins quand ils ne sont pas nécessaires. Parce qu'un corps peut avoir un très bon aspect et être très bien, dans ce cas là, j'y touche pas, et les frais de déplacement, c'est pour ma pomme. Et ça m'arrive assez souvent.
Simplement, j'apprécierais que tu ne viennes pas tirer ce genre de conclusions et de généralisations, les gens ont déjà du mal a parler d'un sujet considéré comme aussi tabou, sans pour autant qu'on leur rappelle que oui, ya des mecs qui pensent qu'au fric, et qu'on occulte les gens qui font leur boulot correctement.
 
On nous a dit le premier jour de la formation : dans le funéraire comme partout, ya entre 30 et 70% de cons. Mais on doit montrer un bon exemple. Simplement, je peux venir faire un soin facturé 200€, et le gérant du pompe-funèbre peut t'en demander encore plus oui. Moi, je fais ce que je juge correct, les prix sont très bas par rapport à ce que coutent les produits, les outils, les frais de déplacement, les assurances ...


---------------
عقرب تحت برقع / "Quand je vois que des gens vénèrent un dieu à tête d'éléphant qui monte un rat, je me dis que Cthulhu il est pas si mal."
n°17882931
Ouiche
Posté le 21-03-2009 à 00:45:29  profilanswer
 

Drapal, topic super interessant  :hello:  
 
Comment est ce que l'on arrive à passer le pas, je veux dire d'un "oh un cadavre c'est horrible" à "bon, je vais faire mon job"
Un bon ami à moi à été thanato pendant de nombreuses années, il lui restait quand même toujours un "truc" suivant les corps à traiter (jeunes, ou dans des conditions particulières), jusqu'à ce qu'il arrête (pas à cause du boulo = réussite de concours / meilleur salaire)
 
Comment est ce que tu as su que tu arriverais à faire / continuer dans ce travail?
 
Un boulo vraiment hors du commun... je en sais pas si j'en aurais été capable.
 
@ Citronnier : Je ne trouve pas anormal que ce genre de prestations soient facturée, cher suivant les points de vue. C'est un travail que peu de personnes sont capables de faire et qui comprend des aspects ingrats. Je ne sais pas si Pivoine de Cheshire est amené à faire des gardes / à aller chercher des corps mais recevoir un coup de fil à 23h un samedi pour aller chercher un corps (et il y à parfois des sacré surprises, tout le monde ne meure pas de vieillesse dans son lit) c'est pas forcément marrant, tout comme les soins.

Message cité 1 fois
Message édité par Ouiche le 21-03-2009 à 01:00:09
n°17882973
Pivoine de​ Cheshire
Théâtreux devant l'éternel.
Posté le 21-03-2009 à 00:55:31  profilanswer
 

Ouiche a écrit :

Drapal, topic super interessant  :hello:  
 
Comment est ce que l'on arrive à passer le pas, je veux dire d'un "oh un cadavre c'est horrible" à "bon, je vais faire mon job"
Un bon ami à moi à été thanato pendant de nombreuses années, il lui restait quand même toujours un "truc" suivant les corps à traiter (jeunes, ou dans des conditions particulières), jusqu'à ce qu'il arrête (pas à cause du boulo = réussite de concours / meilleur salaire)
 
Comment est ce que tu as su que tu arriverais à faire / continuer dans ce travail?
 
Un boulo vraiment hors du commun... je en sais pas si j'en aurais été capable.


 
Au départ, c'était une nana sur un forum qui avait parlé de son job. Étant donné que je suis d'une curiosité maladive, je l'ai immédiatement attrapée en MP pour lui demander ce qu'était son job, simplement. Elle m'a très bien expliqué, et j'ai eu envie de voir si je pouvais, ayant affronté la mort de plusieurs oncles et tantes avec difficulté comme tout un chacun, mais en ayant pu voir les corps dès mes 10 ans.  
A 18 ans, en terminale, période de stages. Mes camarades de classe étaient dégoutés en voyant où j'allais, et beaucoup m'ont traité comme un paria, parce qu'ils ne comprenaient pas, et que pour eux la mort, c'est "sale". Mon prof de philo leur a fait un speech, et m'a donné un rendez vous privé, et on a discuté. Il m'a conforté dans mon idée, en me disant qu'il comprenait parfaitement, et qu'il regrettait que la société actuelle empêche les gens de s'aider à finir leur déni et a faire avancer leur deuil. Parce que c'est exactement ce que le thanato fait.  
 
J'y suis allé confiant, et j'avoue que ce monde m'a beaucoup plu; tant par l'humour nécessaire et la proximité des collègues en cas de besoin que par le côté purement "anatomique" du truc. Le corps humain est quelque chose de purement et simplement fascinant. Après, il faut avoir les nerfs, et se connaitre. Si j'avais eu le moindre doute, j'aurais pas été chercher des corps à l'hôpital, ou assisté aux soins/autopsie de brûlés alors que j'avais 18 ans depuis un mois. Simplement, je sais aussi que le jour où je doute, je remettrai ça en question, parce que je sais que c'est un job particulier, et éprouvant nerveusement et physiquement. Tant que je vais bien, que ça ne me dégoute pas, je continue, et quand ça changera, j'arrêterai et je ferai autre chose, parce que je sais que c'est pas une honte d'avoir fait tout ce qu'on a pu. :)


---------------
عقرب تحت برقع / "Quand je vois que des gens vénèrent un dieu à tête d'éléphant qui monte un rat, je me dis que Cthulhu il est pas si mal."
n°17883104
Ouiche
Posté le 21-03-2009 à 01:27:11  profilanswer
 

Pivoine de Cheshire a écrit :


Mes camarades de classe étaient dégoutés en voyant où j'allais, et beaucoup m'ont traité comme un paria, parce qu'ils ne comprenaient pas, et que pour eux la mort, c'est "sale". Mon prof de philo leur a fait un speech, et m'a donné un rendez vous privé, et on a discuté. Il m'a conforté dans mon idée, en me disant qu'il comprenait parfaitement, et qu'il regrettait que la société actuelle empêche les gens de s'aider à finir leur déni et a faire avancer leur deuil. Parce que c'est exactement ce que le thanato fait.  


 
Oui! Je pense aussi que c'est justement parce que la mort n'est pas "belle" que ce métier est indispensable, et que le professionnalisme qu'il y a derrière permet aux familles d'avancer... Ca permet aussi dans un sens de rationaliser la dernière étape de la vie corporelle : le mort n'est pas un déchet à cacher mais le souvenir de la personne, et en prendre soins jusqu'à la fin donne la capacité de marquer le pas. La fin du corps sera contrôlée, décidée et non subie.
 
Pour l'aspect financier, je ne vois pas tellement ce qui est scandaleux... les soins sont à l'image de la diversité des façons de mourir. Parfois, ça doit être sacrément compliqué.


Message édité par Ouiche le 21-03-2009 à 01:27:19
n°17883149
KapweT
L'exocet.
Posté le 21-03-2009 à 01:38:46  profilanswer
 

Drapal. Sujet très intéressant. :jap:

n°17883295
alouwk
Ah bah ouais mais bon.
Posté le 21-03-2009 à 02:09:38  profilanswer
 

alors là, mega drapal. Tomik d'intérêt public :jap:
 
Un ami à moi est thanatopracteur sur Paris et m'a déjà raconté les dessous de ce métier... Extrêmement intéressant :)


---------------
:o // Steam  
n°17883852
Citronnier
Posté le 21-03-2009 à 09:12:34  profilanswer
 

Pivoine de Cheshire a écrit :


 
:/
Libre à toi de voir les pro du funéraire comme des vampires qui veulent du fric. C'est ton choix, je n'y vois aucun souci.
Mais sache que la plupart des demandes viennent de la famille, et que je suis formé à refuser les soins quand ils ne sont pas nécessaires. Parce qu'un corps peut avoir un très bon aspect et être très bien, dans ce cas là, j'y touche pas, et les frais de déplacement, c'est pour ma pomme. Et ça m'arrive assez souvent.
Simplement, j'apprécierais que tu ne viennes pas tirer ce genre de conclusions et de généralisations, les gens ont déjà du mal a parler d'un sujet considéré comme aussi tabou, sans pour autant qu'on leur rappelle que oui, ya des mecs qui pensent qu'au fric, et qu'on occulte les gens qui font leur boulot correctement.
 
On nous a dit le premier jour de la formation : dans le funéraire comme partout, ya entre 30 et 70% de cons. Mais on doit montrer un bon exemple. Simplement, je peux venir faire un soin facturé 200€, et le gérant du pompe-funèbre peut t'en demander encore plus oui. Moi, je fais ce que je juge correct, les prix sont très bas par rapport à ce que coutent les produits, les outils, les frais de déplacement, les assurances ...


Perso, mes grands parents sont tous passés par les soins de tes (futurs collègues). Je trouve ça aberrant. On dirait une sorte de culte archaïque (pléonasme). Je suis sûr que les gens ne se posent même pas la question pourquoi ils font ça.
 Mais c'est pas la première fois que les gens se révèlent irrationnels  :whistle:

n°17883893
simius_com​putus
291
Posté le 21-03-2009 à 09:39:15  profilanswer
 

Ce topic qui sent déjà la poussière   [:haha dead]


---------------
IWH  ---  Le forum de toute une génération : http://losersiv.1fr1.net (losers, sans-ami, dépressifs, allez on va faire cette merde)
n°17883973
Mona Soyoc
Acrobate ridé
Posté le 21-03-2009 à 10:04:57  profilanswer
 

Citronnier a écrit :


Perso, mes grands parents sont tous passés par les soins de tes (futurs collègues). Je trouve ça aberrant. On dirait une sorte de culte archaïque (pléonasme). Je suis sûr que les gens ne se posent même pas la question pourquoi ils font ça.
 Mais c'est pas la première fois que les gens se révèlent irrationnels  :whistle:


 
Moi aussi, mes grands parents, pratiquement tous mes oncles (il n'en reste qu'un), plus quelque connaisances. As-tu déjà vu un mort ? Si oui, avait-il été soigné par un Thanato ? Si oui, sais-tu quel aspect il aurait eu s'il n'avait pas été soigné ?
 
Un mort, ça a les lèvres blanches, les joues blanches, ça se voit très bien que c'est un animal mort. C'est du boulot, de transformer un animal crevé en humain décédé. Et le boulot, ça se paye.

n°17883993
Profil sup​primé
Posté le 21-03-2009 à 10:08:33  answer
 

Au contraire Citronnier, les rites funéraires sont un des aspects caractérisant une civilisation (au sens de société organisée )
Je dirais que c'est ta réaction qui est irrationelle : tu as peur de celui qui fait la toilette des morts.  
 
Notre époque, à force d'avoir peur de la mort et de la vieillesse, doit réinventer de nouveaux rites. C'est humain.

n°17884173
Citronnier
Posté le 21-03-2009 à 10:52:59  profilanswer
 


Même pas  [:thalis] .  

Citation :


Notre époque, à force d'avoir peur de la mort et de la vieillesse, doit réinventer de nouveaux rites. C'est humain.


Je suis content de ta réponse :Les gens qui font ça auraient des difficultés à appeler ça "rites funéraires" comme tu l'as fait (genre  [:haha caverne] ).  
'fin, si y 'en a qui en vivent, tant mieux pour eux.

Message cité 1 fois
Message édité par Citronnier le 21-03-2009 à 11:01:31
n°17884225
abakuk
Posté le 21-03-2009 à 11:01:42  profilanswer
 

Pivoine de Cheshire a écrit :

Si on est indépendant (c'est tendu en thanato), on peut espérer se faire 1700-2000€, mais les cotisations te coutent un max.
Sinon, un jeune thanato peut espérer entre 1500 et 1750€, encore une fois de ce que j'ai vu. Certains, c'est franchement moins, d'autre beaucoup plus, ça dépend des zones. Parce que la demande est faible en ville, mais dans les campagnes ça augmente assez vite.


Pivoine de Cheshire a écrit :

Non, parce que les thanatos préfèrent vivre en ville, et la cambrousse compte plus de gens âgés et qui refusent plus souvent les soins.
Je le sais, j'y ai vécu 18 ans, j'y retourne demain enterrer un oncle et j'ai étudié les chiffres. ;)  
Et les mœurs rurales sont plutôt dans cette optique oui, et je trouve que c'est une très bonne chose.


Y a pas comme une contradiction? [:delarue5]  
 
@ Citronnier : t'as l'air d'avoir un sacré problème, et ta signature ne fais que renforcer cette impression... Je n'ai pas drapalisé ce topic par hasard, le sujet me touche très intimement. Si ça ne vous ennuie pas, je vais raconter mon histoire : mon père s'est suicidé quand j'avais 15 ans. Ma mère a tout fait pour que je n'assiste pas à ses obsèques, elle a voulu, avec les meilleures intentions du monde, me protéger. J'ai donc fait ce qu'elle avait envie que je fasse : je n'ai pas assisté à la crémation. La dernière image que je garde de mon père est celle d'un cadavre gris, en pyjama, couché sur le côté avec un filet de bave qui coulait de sa bouche.
 
Les obsèques et tout ce qui va avec (soins, choix du cercueil ou de l'urne...) sont un rite, et les rites ne sont pas là pour faire joli, ils ont une fonction, en l'occurence aider les proches à faire le deuil.
 
Bien à toi. :jap:
 
 
 
edit:

Citronnier a écrit :


Citation :


Notre époque, à force d'avoir peur de la mort et de la vieillesse, doit réinventer de nouveaux rites. C'est humain.


Je suis content de ta réponse :Les gens qui font ça auraient des difficultés à appeler ça "rites funéraires" comme tu l'as fait (genre  [:haha caverne] ).  
'fin, si y 'en a qui en vivent, tant mieux pour eux.


Mais fait toi soigner quoi... [:prozac]

Message cité 2 fois
Message édité par abakuk le 21-03-2009 à 11:04:59

---------------
Islamophobie | Rapport Obin | Test de pureté
n°17884244
kopikol
Posté le 21-03-2009 à 11:04:41  profilanswer
 

Lorsque le père de mes enfants est mort je n'avais encore jamais vu un cadavre et j'avais très peur de la vision que je pourrais avoir.
Les enfants ayant insisté pour aller le voir (grands enfants, je précise) on a demandé des soins.
J'ai avançé avec beaucoup d'appréhension vers le salon funéraire mais je voulais être là pour les soutenir.
Eh bien j'ai eu une "agréable" surprise.
Je ne l'avais jamais vu aussi "beau", rasé de très près, lui qui avait souvent une barbe d'un jour ou deux.
Il semblait si apaisé que ça nous a fait un bien fou de le voir.
A tel point que j'ai eu du mal à partir du salon, j'avais l'impression qu'on était encore un peu avec lui, endormi.
Le visage était un peu chargé en fond de teint mais je suppose que c'est normal, mon ainé m'avait dit qu'il commençait à avoir des marques noiratres sur le visage 3h à peine après son décès (infarctus).
 
Bravo à toute la profession de permettre de garder une belle image de nos êtres chers.
Ca ne facilite peut-être pas le deuil mais ça le rend sûrement moins pénible.
Merci

n°17884333
Citronnier
Posté le 21-03-2009 à 11:20:19  profilanswer
 

abakuk a écrit :

 

@ Citronnier : t'as l'air d'avoir un sacré problème
Mais fait toi soigner quoi...


Bon déjà, pas besoin d'être agressif  :pfff:

 
Citation :


Je n'ai pas drapalisé ce topic par hasard, le sujet me touche très intimement. Si ça ne vous ennuie pas, je vais raconter mon histoire : mon père s'est suicidé quand j'avais 15 ans. Ma mère a tout fait pour que je n'assiste pas à ses obsèques, elle a voulu, avec les meilleures intentions du monde, me protéger. J'ai donc fait ce qu'elle avait envie que je fasse : je n'ai pas assisté à la crémation. La dernière image que je garde de mon père est celle d'un cadavre gris, en pyjama, couché sur le côté avec un filet de bave qui coulait de sa bouche.

 

Les obsèques et tout ce qui va avec (soins, choix du cercueil ou de l'urne...) sont un rite, et les rites ne sont pas là pour faire joli, ils ont une fonction, en l'occurence aider les proches à faire le deuil.


je n'ai pas dit que les rites n'avaient pas de cause. Juste qu'ils sont irrationnels (en le sens : basé sur des croyances).

 
Citation :


et ta signature ne fais que renforcer cette impression...


Merci de citer ma signature. On peut en discuter calmement sur l'autre fil  :jap:
 

 


Message cité 1 fois
Message édité par Citronnier le 21-03-2009 à 11:20:46
n°17885232
abakuk
Posté le 21-03-2009 à 13:32:22  profilanswer
 

Citronnier a écrit :


Bon déjà, pas besoin d'être agressif  :pfff:


Quand on utilise un smiley "homme des cavernes" pour dénigrer ceux qui pensent que les rites ont une utlité, faut pas s'étonner d'obtenir une réponse, hein! [:itm]
 
 
 

Citronnier a écrit :

Citation :


Je n'ai pas drapalisé ce topic par hasard, le sujet me touche très intimement. Si ça ne vous ennuie pas, je vais raconter mon histoire : mon père s'est suicidé quand j'avais 15 ans. Ma mère a tout fait pour que je n'assiste pas à ses obsèques, elle a voulu, avec les meilleures intentions du monde, me protéger. J'ai donc fait ce qu'elle avait envie que je fasse : je n'ai pas assisté à la crémation. La dernière image que je garde de mon père est celle d'un cadavre gris, en pyjama, couché sur le côté avec un filet de bave qui coulait de sa bouche.
 
Les obsèques et tout ce qui va avec (soins, choix du cercueil ou de l'urne...) sont un rite, et les rites ne sont pas là pour faire joli, ils ont une fonction, en l'occurence aider les proches à faire le deuil.


je n'ai pas dit que les rites n'avaient pas de cause. Juste qu'ils sont irrationnels (en le sens : basé sur des croyances).


Je n'ai pas parlé de leurs causes ni de leur caractère irrationnel (que je reconnais), mais de leur utilité. Penses-tu que les rites soient inutiles?
 
 
 

Citronnier a écrit :

Citation :


et ta signature ne fais que renforcer cette impression...


Merci de citer ma signature. On peut en discuter calmement sur l'autre fil  :jap:  
   
 
 


Non, je n'en ai pas spécialement envie, je trouve ça très dangereux ce genre d'idéologie... :/


---------------
Islamophobie | Rapport Obin | Test de pureté
mood
Publicité
Posté le   profilanswer
 

 Page :   1  2  3
Page Précédente

Aller à :
Ajouter une réponse
  FORUM HardWare.fr
  Discussions
  Société

  Le Topic funéraire, professionnels bienvenus

 

Sujets relatifs
Jeu cinéma session 28 dernière semainePour les professionnels du cerf-volant
Bienvenus à Pékin -- chanson pour les JO de PékinGSNALF : confinés dans le célibat
Déménagement et Ascenseur (juristes bienvenus :p)La chambre funeraire de kheops peut etre découverte !
Le Topik de Toutes les Questions (AVFFUO)[VENDS] HUMOUR >>> ANTI STAR AC <<<, up bienvenus !
Plus de sujets relatifs à : Le Topic funéraire, professionnels bienvenus


Copyright © 1997-2018 Hardware.fr SARL (Signaler un contenu illicite) / Groupe LDLC / Shop HFR