Forum |  HardWare.fr | News | Articles | PC | Prix | S'identifier | S'inscrire | Shop Recherche
1824 connectés 

  FORUM HardWare.fr
  Discussions
  Société

  Le droit d'être père !

 



 Mot :   Pseudo :  
 
 Page :   1  2  3  4
Page Précédente
Auteur Sujet :

Le droit d'être père !

n°5780
Meganne
Féministe Ardant
Posté le 18-01-2003 à 14:47:48  profilanswer
 

Voici un petit texte que j'avais relevé sur le site de Libé il y a pas mal de temps maintenant et que j'avais mis de côté.
Mais à l'heure où les pères vont(déjà fait?) bénéficier de 15 jours de congés pour la naissance de leurs enfants et quelle que soit la situation du couple, je trouve cette réflexion intéressante mais tellement compliquée à résoudre !!
 

Citation :

Archaïsme et égalité. A chaque débat sur l'IVG, on assiste à la réminiscence des idées archaïques sur lesquelles je ne vois aucun intérêt à répondre: remettre en cause l'IVG ..., le comparer à la peine de mort ..., agiter le flambeau de la religion ... . Tout ceci ne mérite certainement plus de débat car l'IVG constitue un progrès irréversible. Mais derrière tous ces archaïsmes classiques, il y a un débat dont personne ne parle et qui est le droit des pères face à la naissance d'un enfant. Quand je lis que l'IVG n'est qu'une affaire de femmes, je me révolte. Quel incroyable preuve du féminisme le plus primaire. De nos jours, on souhaite que la femme soit la seule à pouvoir prendre la décision d'avoir ou non un enfant. En effet, même si le père désire garder l'enfant il n'en a aucun droit. S'il décide de ne pas le garder, il n'a aucun droit de regard sur la naissance de l'enfant. Ceci est archaïque. Aujourd'hui vouloir un enfant est acte volontaire dans la pleine acception du terme. Il faut être deux pour en vouloir un. Or, au bout du compte, il n'y a que la femme qui peu décider si oui ou non l'enfant doit naître. Ceci n'est certainement pas un relan de machisme. Cette idée s'inscrit dans le cadre ègalitaire face à la conception. Pour qu'il n'y ait plus de différence entre maternité et paternité; pour que les hommes puissent être juridiquement égaux face à la naissance puis face à l'éducation des enfants. Pour une société en somme plus juste. Mais cette idée se heurte à la sacro-sainte inviolabilité du corps de la femme dans sa maternité. En somme, un demi-dieu lorsque celle-ci est enceinte. Mais qu'en est-il de la vie d'un homme qui, à la suite d'un acte d'amour, d'un acte de plaisir, mutuellement voulu, se trouve père malgré lui?... A toutes celles qui pensent que la conception d'un être humain est une affaire de femmes, essayez, une seconde, de vous mettre dans cette situation, ou même l'IVG n'est pas possible."


 
Comment faire porter un enfant par une femme qui ne le desire pas sous pretexte que le père veut le garder ?
Imaginez les situations que cela peut entrainer !?
Qu'en pensez vous ???
Je crois que cette reflexion est légitime mais inapplicable.
 
mon avis,
 
Dés l'instant où l'un des deux ne désire pas d'enfant,
la question ne devrait même pas se poser. Un homme ne peux pas exiger d'une femme de porter un enfant qu'elle ne désire pas et vice versa, la femme n'a pas plus le droit d'imposer son choix à un homme sous prétexte que c'est elle qui porte l'enfant.
C'est évidemment plus facile pour la femme qui désire ardemment un enfant d'agir sans le consentement du "père" mais ce n'est pas louable.
Personnellement je suis assez au courant des conséquences que cela peut impliquer pour l'enfant car le cas est arrivé dans ma propre famille et ce fut la catastrophe pour le petit garçon qui est né sans avoir été désiré par son père. C'est un cas assez complexe car ces deux personnes faisaient partie de la même famille et se sont retrouvées dans le même lit un soir de beuverie. Le problème qui s'est posé c'est que le père a fait un rejet total d'une situation qu'il n'avait même pas envisagée avec une femme qui n'est rien pour lui et que cette dernière envers et contre tous a voulu garder son bébé. Il l'a suppliée d'avorter mais en vain. De quel droit a-t-elle agi ainsi sans avoir mesuré les conséquence de son geste?
La situation inverse n'aurait pas pu se produire puisque la femme est effectivement toute puissante pour gérer ce genre de situation.
C'est un faux problème qui est posé à monb sens il n'y a pas plus de "droit du père" que de "droit de la mère" dans ce cas, un enfant se fait avec le consentement de deux personnes jusqu'à preuve du contraire.
 
Qu'en pensez vous?
 
 
 
Ps euh j'hésite entre société et actu pour caser ce texte n'hésitez pas à le délacer hein si c'est pas la bonne cat(:o)


---------------
#AOC2024 & #2028
mood
Publicité
Posté le 18-01-2003 à 14:47:48  profilanswer
 

n°5794
F@bek
6 SEASONS AND A MOVIE §§§
Posté le 18-01-2003 à 14:50:09  profilanswer
 

Meganne a écrit :

Mais à l'heure où les pères vont(déjà fait?)


oui

n°5796
ZuL
Pouik !
Posté le 18-01-2003 à 14:50:37  profilanswer
 

je pense que c'est un gros bordel qu'on peut pas resoudre, que la femme aura toujours le dernier choix...meme si on la force a garder l'enfant, psychologiquement elle le rejetera tellement qu'elle fera probablement une fausse couche.
 
le seul droit que l'homme possède, a ce niveau la, c'est la possibilité de ne pas reconnaitre l'enfant...avec tous les problemes que cela peut engendrer.

n°5800
Enzan
Bougresse sur canapé...
Posté le 18-01-2003 à 14:51:24  profilanswer
 

Je suis d'accord avec toi. C'est quand même la femme qui porte l'enfant, si elle n'en veut pas j'ose à peine imaginer les répercussions avant et après la naissance (tentatives d'IVG maison, rejet de l'enfant, maltraitances...).  :sweat:  


---------------
Une femme qui se fout de la procréation, c'est le Saint Graal de toutes les bites du monde (BriseParpaing) - Moeagare, Gundam !
n°5847
justelebla​nc
Posté le 18-01-2003 à 15:00:26  profilanswer
 

la nuance quand même : l'avortement ( légalement ) ce n'est pas autorisé une femme à ne pas être mère, c'est l'autorisé à faire ce qu'elle veut de SON corps ( ce qui est bien normal tout de même )  
 

...Pour qu'il n'y ait plus de différence entre maternité et paternité; pour que les hommes puissent être juridiquement égaux face à la naissance puis face à l'éducation des enfants...


on peut faire toute les lois que l'on veut, il y en a une que l'on ne peut pas changer c'est la loi naturel qui fait que c'est la femme qui porte l'enfant ( bon après l'éducation c'est autre chose )
il n'empêche que la femme est " propriétaire " ( je trouve pas d'autre mot même si il est pas beau, ça fait une peu légale ) de son corps.
c'est comme ça c'est la nature...laissons lui le choix, et morfondons nous dans notre coin de ne pas porter d'enfant...
 
 ( bon j'ai deux enfants, j'ai donc assisté à deux grossesses et deux accouchements, c'est pas une partie de plaisirs non plus  :( )
 

n°5861
ZuL
Pouik !
Posté le 18-01-2003 à 15:03:48  profilanswer
 

JusteLeblanc a écrit :

la nuance quand même : l'avortement ( légalement ) ce n'est pas autorisé une femme à ne pas être mère, c'est l'autorisé à faire ce qu'elle veut de SON corps ( ce qui est bien normal tout de même )  
 

...Pour qu'il n'y ait plus de différence entre maternité et paternité; pour que les hommes puissent être juridiquement égaux face à la naissance puis face à l'éducation des enfants...


on peut faire toute les lois que l'on veut, il y en a une que l'on ne peut pas changer c'est la loi naturel qui fait que c'est la femme qui porte l'enfant ( bon après l'éducation c'est autre chose )
il n'empêche que la femme est " propriétaire " ( je trouve pas d'autre mot même si il est pas beau, ça fait une peu légale ) de son corps.
c'est comme ça c'est la nature...laissons lui le choix, et morfondons nous dans notre coin de ne pas porter d'enfant...
 
 ( bon j'ai deux enfants, j'ai donc assisté à deux grossesses et deux accouchements, c'est pas une partie de plaisirs non plus  :( )
 
 


 
ouep...pis l'autre risque aussi ca peut etre les viols ou meme, plus banals, les "mais oui j'ai mis une capote" et hop la nana se retrouve enceinte (a elle de pas etre naive aussi vous me direz).
toujours est il que tant que les BB ne seront pas concus dans des eprouvettes puis des aquariums, les hommes et femme ne seront jamais egaux devant la naissance. (personnellement, ca me choque pas, meme s'il est vrai qu'il n'est pas normal que la femme puisse décider d'imposer un enfant)
 
edit : sur blabla les gens répondaient plus vite quand meme


Message édité par ZuL le 18-01-2003 à 15:04:24
n°5869
justelebla​nc
Posté le 18-01-2003 à 15:06:16  profilanswer
 

ZuL a écrit :


 
ouep...pis l'autre risque aussi ca peut etre les viols ou meme, plus banals, les "mais oui j'ai mis une capote" et hop la nana se retrouve enceinte (a elle de pas etre naive aussi vous me direz).
toujours est il que tant que les BB ne seront pas concus dans des eprouvettes puis des aquariums, les hommes et femme ne seront jamais egaux devant la naissance. (personnellement, ca me choque pas, meme s'il est vrai qu'il n'est pas normal que la femme puisse décider d'imposer un enfant)
 
edit : sur blabla les gens répondaient plus vite quand meme


comme tu viens de l'expliquer avec le coup de la capote, la femme peut plus trop imposer un bébé :/

n°5876
ZuL
Pouik !
Posté le 18-01-2003 à 15:07:59  profilanswer
 

JusteLeblanc a écrit :


comme tu viens de l'expliquer avec le coup de la capote, la femme peut plus trop imposer un bébé :/  


 
non mais le probleme peut etre inverse, "oui j'ai bien pris ma pillule"  "eeeh je suis enceinte" "et ta pillule?" "j't'avais menti" "tu comptes avorter ?" "non"
et a partir de la, deux choix pour l'homme, reconnaitre un enfant qu'il ne désire pas ou se casser.
et s'il ne reconnait pas l'enfant, il me semble qu'on peut le forcer a le reconnaitre...ce qui est proprement inadmissible.

n°5901
justelebla​nc
Posté le 18-01-2003 à 15:14:24  profilanswer
 

ZuL a écrit :


 
non mais le probleme peut etre inverse, "oui j'ai bien pris ma pillule"  "eeeh je suis enceinte" "et ta pillule?" "j't'avais menti" "tu comptes avorter ?" "non"
et a partir de la, deux choix pour l'homme, reconnaitre un enfant qu'il ne désire pas ou se casser.
et s'il ne reconnait pas l'enfant, il me semble qu'on peut le forcer a le reconnaitre...ce qui est proprement inadmissible.


c'est certain, en même temps la pilule n'est pas fiable à 100%, pour être sur, la capote est mieux ( mais pas à 100% non plus :/ )

n°5905
ZuL
Pouik !
Posté le 18-01-2003 à 15:15:08  profilanswer
 

JusteLeblanc a écrit :


c'est certain, en même temps la pilule n'est pas fiable à 100%, pour être sur, la capote est mieux ( mais pas à 100% non plus :/ )


 
oué mais bon, je parle pas des coups de "pas sur" mais des coup de "je t'ai fait croire que"

mood
Publicité
Posté le 18-01-2003 à 15:15:08  profilanswer
 

n°5913
justelebla​nc
Posté le 18-01-2003 à 15:17:10  profilanswer
 

ZuL a écrit :


 
oué mais bon, je parle pas des coups de "pas sur" mais des coup de "je t'ai fait croire que"


ouais c'est sur :/

n°5914
Enzan
Bougresse sur canapé...
Posté le 18-01-2003 à 15:17:14  profilanswer
 

ZuL a écrit :


 
non mais le probleme peut etre inverse, "oui j'ai bien pris ma pillule"  "eeeh je suis enceinte" "et ta pillule?" "j't'avais menti" "tu comptes avorter ?" "non"
et a partir de la, deux choix pour l'homme, reconnaitre un enfant qu'il ne désire pas ou se casser.
et s'il ne reconnait pas l'enfant, il me semble qu'on peut le forcer a le reconnaitre...ce qui est proprement inadmissible.


 
En effet. Il faut arriver à prouver que la nana a tendu un piège pour faire un gosse dans le dos de son compagnon, et autant dire que c'est quasiment impossible :/


---------------
Une femme qui se fout de la procréation, c'est le Saint Graal de toutes les bites du monde (BriseParpaing) - Moeagare, Gundam !
n°5939
justelebla​nc
Posté le 18-01-2003 à 15:21:31  profilanswer
 

ZuL a écrit :


 
oué mais bon, je parle pas des coups de "pas sur" mais des coup de "je t'ai fait croire que"


bon quand même on sait bien qu'à partir du moment ou on a pas de capote il y a toujours une possibilité de grossesse...
le " mais oui j'ai pris ma pilule " c'est basé sur la confiance donc complètement subjectif, alors que la capote...
 
mais bon on s'éloigne un peu du sujet...

n°5957
justelebla​nc
Posté le 18-01-2003 à 15:24:40  profilanswer
 

Meganne a écrit :

C'est un faux problème qui est posé à monb sens il n'y a pas plus de "droit du père" que de "droit de la mère" dans ce cas, un enfant se fait avec le consentement de deux personnes jusqu'à preuve du contraire.
 


et le droit de l'enfant ! si la mère veut garder l'enfant sans le père, c'est excessivement égoiste " je veux un bébé ! ", mais ce n'est pas un bébé que l'on a, c'est un être humain, qui va grandir, et qui ne va pas tout comprendre sur les relations homme-femme...

n°6012
Meganne
Féministe Ardant
Posté le 18-01-2003 à 15:32:10  profilanswer
 

JusteLeblanc a écrit :


et le droit de l'enfant ! si la mère veut garder l'enfant sans le père, c'est excessivement égoiste " je veux un bébé ! ", mais ce n'est pas un bébé que l'on a, c'est un être humain, qui va grandir, et qui ne va pas tout comprendre sur les relations homme-femme...


 
oui bien évidemment.
je pense que les gens ne se posent pas tjs suffisemment de questions avant de mettre en route la machine à faire des enfants.
à contrario,trop et mal dans le genre "étant donné le monde dans lequel on vit je ne veux pas d'enfants" ce n'est pas bon non plus car à mon sens il n'y a pas de bonne époque pour faire un enfant et le voir évoluer.
Mais bon un minimum de réflexion, responsabilité, d'engagement me semblent nécessaires. car c'est pour toute la vie et pas 18ans.


---------------
#AOC2024 & #2028
n°6020
justelebla​nc
Posté le 18-01-2003 à 15:33:00  profilanswer
 

DJMoissoneuseBateuse a écrit :


 
Et si le bébé veut garder son père mais pas sa mère ? Cas de conscience évident quant aux conséquences du développement psychoaffectif et social de l'enfant --> jurisprudence..? :??:  


non je dirais que l'enfant n'a rien à dire sur ses parents ( enfin il fera à l'adolescence  [:nofret]  ) mais par contre on n'a pas le droit de lui imposer UN parent par égoisme
 
 
on pourrait assimiler ça a du vol d'ADN, le fait que la femme est un enfant sans l'accord du père ?

n°6028
gloubiboul​ga
-
Posté le 18-01-2003 à 15:34:46  profilanswer
 

et le droit d'être mère, alors ? [:mmmfff]

n°6029
Enzan
Bougresse sur canapé...
Posté le 18-01-2003 à 15:34:50  profilanswer
 

JusteLeblanc a écrit :


non je dirais que l'enfant n'a rien à dire sur ses parents ( enfin il fera à l'adolescence  [:nofret]  ) mais par contre on n'a pas le droit de lui imposer UN parent par égoisme
 
 
on pourrait assimiler ça a du vol d'ADN, le fait que la femme est un enfant sans l'accord du père ?


 
Pas con, le coup du vol de patrimoine génétique...faudrait souffler l'idée à quelqu'un, ça ferait un superble procès [:meganne]


---------------
Une femme qui se fout de la procréation, c'est le Saint Graal de toutes les bites du monde (BriseParpaing) - Moeagare, Gundam !
n°6040
justelebla​nc
Posté le 18-01-2003 à 15:36:58  profilanswer
 

y'a des lois très strictes il me semble sur le sang, les organes etc...
 
je sais pas sur le sperme...enfin sur les conséquences surtout...

n°6051
justelebla​nc
Posté le 18-01-2003 à 15:38:49  profilanswer
 

Meganne a écrit :


 
oui bien évidemment.
je pense que les gens ne se posent pas tjs suffisemment de questions avant de mettre en route la machine à faire des enfants.
à contrario,trop et mal dans le genre "étant donné le monde dans lequel on vit je ne veux pas d'enfants" ce n'est pas bon non plus car à mon sens il n'y a pas de bonne époque pour faire un enfant et le voir évoluer.
Mais bon un minimum de réflexion, responsabilité, d'engagement me semblent nécessaires. car c'est pour toute la vie et pas 18ans.


tout à fait, et je le redis on n'a pas un bébé on a un être humain, et c'est pour la vie...
 
mais bon perso même si je le pensais vraiment avant d'avoir des enfants, je l'ai vraiment compris après...

n°6312
ZuL
Pouik !
Posté le 18-01-2003 à 16:26:46  profilanswer
 

et maïg elle lance le sujet et elle se barre ? [:xx_xx]
 
un peu d'sérieux mairde !

n°6321
Meganne
Féministe Ardant
Posté le 18-01-2003 à 16:28:37  profilanswer
 

ZuL a écrit :

et maïg elle lance le sujet et elle se barre ? [:xx_xx]
 
un peu d'sérieux mairde !


 
nan chuis là mais y a rien de particulier qui me fasse rebondir là tout de suite.. j'vais pas écrire pour ne rien dire (oupss).
 :na:


---------------
#AOC2024 & #2028
n°6375
Tortue Gen​iale
C'est la fête du slip !
Posté le 18-01-2003 à 16:38:08  profilanswer
 

c le forum des modos ici ou quoi ?


---------------
Plus tu cours moins fort, moins t'avance plus vite ! :dtc:
n°6379
justelebla​nc
Posté le 18-01-2003 à 16:38:51  profilanswer
 

Meganne a écrit :


 
nan chuis là mais y a rien de particulier qui me fasse rebondir là tout de suite.. j'vais pas écrire pour ne rien dire (oupss).
 :na:


c'est vrai que ça a changé dis donc blabla   [:sadistyk]

n°6382
phenos
Parti un jour...
Posté le 18-01-2003 à 16:39:41  profilanswer
 

Je me demande quelles sont les lois sur le sujet au Texas [:meganne]


---------------
Ce ne sont pas toujours les meilleurs qui partent en premier.
n°6387
justelebla​nc
Posté le 18-01-2003 à 16:40:33  profilanswer
 

peine de mort pour les spermatozoïdes coupables  :o


Message édité par justeleblanc le 18-01-2003 à 16:41:00
n°6436
Seyar
Les mods, cai bien!
Posté le 18-01-2003 à 16:49:31  profilanswer
 

Il y a une cause de divorce pour faute grave qui m'étonne et que je trouve totalement injuste, c'est qu'une femme peut gagner un divorce pour cause grave si le mari ne veut pas lui faire d'enfant. Ca m'avait sidéré quand j'ai dû étudier cela, et je ne trouve vraiment pas cela correct; et j'espèreque ça changera, parce que pour moi, un enfant se fait à 2.
 
edit : Dans mon cours de droit privé de l'année passée, mais ne se rapportant qu'en Belgique.
Cela veut donc dire que si la femme décide de choisir le divorce, le mari sera contraint de payer une pension alimentaire... Et dans l'autre sens, ça ne marche pas. Mon prof de droit qui est une femme était indignée aussi, ça m'a rassuré  :D  


Message édité par Seyar le 18-01-2003 à 16:56:41

---------------
enculus de merde!!!©  
n°6463
justelebla​nc
Posté le 18-01-2003 à 16:51:58  profilanswer
 

mais l'inverse est vrai aussi, et même si c'est médical, on a le droit au divorce pour stérilité de l'autre....

n°6474
Meganne
Féministe Ardant
Posté le 18-01-2003 à 16:54:15  profilanswer
 

Seyar a écrit :

Il y a une cause de divorce pour faute grave qui m'étonne et que je trouve totalement injuste, c'est qu'une femme peut gagner un divorce pour cause grave si le mari ne veut pas lui faire d'enfant. Ca m'avait sidéré quand j'ai dû étudier cela, et je ne trouve vraiment pas cela correct; et j'espèreque ça changera, parce que pour moi, un enfant se fait à 2.


 
tu es sûr que c'est encore en vigueur?
Déjà que (c'est différent mais tout de même) l'adultère n'est plus considéré comme une faute lors d'un divorce..ça me parait bizarre..


---------------
#AOC2024 & #2028
n°6480
Seyar
Les mods, cai bien!
Posté le 18-01-2003 à 16:54:37  profilanswer
 

JusteLeblanc a écrit :

mais l'inverse est vrai aussi, et même si c'est médical, on a le droit au divorce pour stérilité de l'autre....


 
 
J'ai oublié de préciser en Belgique.
 
 
Je n'ai pas vu cela dans mon cours de droit sur le divorce, donc il est possible que cela ne soit pas pareil en France.  
Mais en tout cas, c'est le "faute grave" qui est révoltant. Cela veut dire que le mari se verra contraint de payer une pension alimentaire à la femme...
 
 
Je vais éditer et compléter mon post pour plus de clareté.


---------------
enculus de merde!!!©  
n°6494
justelebla​nc
Posté le 18-01-2003 à 16:56:57  profilanswer
 

Meganne a écrit :


 
tu es sûr que c'est encore en vigueur?
Déjà que (c'est différent mais tout de même) l'adultère n'est plus considéré comme une faute lors d'un divorce..ça me parait bizarre..


il me semble que c'est toujours valable, et ça correspond bien à la notion de mariage républicain : " même foyer, solidarité dans les revenues, avoir des enfants, les éduquer " ce sont les engagements des époux au niveau de la loi ( pas dans ces termes mais bon... )


Message édité par justeleblanc le 18-01-2003 à 16:57:36
n°6504
Seyar
Les mods, cai bien!
Posté le 18-01-2003 à 16:58:17  profilanswer
 

Meganne a écrit :


 
tu es sûr que c'est encore en vigueur?
Déjà que (c'est différent mais tout de même) l'adultère n'est plus considéré comme une faute lors d'un divorce..ça me parait bizarre..


 
En belgique en tout cas, j'en suis sur, et l'adultère est toujours considéré comme faute grave. Je pourrais ressortir mon cours (j'ai passé et réussi l'exam il y a 6 mois), mais il est dans des caisses au fond du grenier, donc je ne peux pas citer comme cela les articles :sweat:


---------------
enculus de merde!!!©  
n°6514
Seyar
Les mods, cai bien!
Posté le 18-01-2003 à 17:00:48  profilanswer
 

DJMoissoneuseBateuse a écrit :


 
Ne veut ou ne peut ?  :??:  


 
Ne veut ;)
 
 
Je comprends que cela puisse être une cause de divorce, mais grave...
 


---------------
enculus de merde!!!©  
n°6515
Meganne
Féministe Ardant
Posté le 18-01-2003 à 17:00:50  profilanswer
 

Oki merci, ben c'est très judeo-chrétien..
Le mariage a bien évolué pourtant dans le fond, on ne se marie pas forcément pour les mêmes raisons qu'il y a cinquante ans, les lois qui vont avec devraient évoluer. :sweat:


---------------
#AOC2024 & #2028
n°6522
phenos
Parti un jour...
Posté le 18-01-2003 à 17:02:11  profilanswer
 

Meganne a écrit :


Qu'en pensez vous?
 
 
 
Ps euh j'hésite entre société et actu pour caser ce texte n'hésitez pas à le délacer hein si c'est pas la bonne cat(:o)
 


 
 
1/ on ne peut pas obliger une femme à porter un enfant
2/ ca limite les droits du pere, mais bon je pense pas qu'il y ait de solution qui ne lese pas la mere.
 
mon avis est court, mais je vois que ca à dire.


Message édité par phenos le 18-01-2003 à 17:02:27

---------------
Ce ne sont pas toujours les meilleurs qui partent en premier.
n°6531
MC
retour à la raison
Posté le 18-01-2003 à 17:04:24  profilanswer
 

Dans tout les cas il n'y aura jamais égalité: les hommes ne portent pas d'enfant, les femmes auront toujours le controle de leur corps. Il est inimaginable de voir une femme transformée en mère porteuse car le concepteur male l'impose.
 
Par contre là ou il doit y avoir égalité c'est sur les droits du père (on est père qu'une fois l'enfant né hein...). Largement bafoués en france par le droit coutumier.


---------------
Kiss the boot of shiny, shiny leather...
mood
Publicité
Posté le   profilanswer
 

 Page :   1  2  3  4
Page Précédente

Aller à :
Ajouter une réponse
  FORUM HardWare.fr
  Discussions
  Société

  Le droit d'être père !

 

Sujets relatifs
Plus de sujets relatifs à : Le droit d'être père !


Copyright © 1997-2018 Hardware.fr SARL (Signaler un contenu illicite / Données personnelles) / Groupe LDLC / Shop HFR