Forum |  HardWare.fr | News | Articles | PC | Prix | S'identifier | S'inscrire | Aide | Shop Recherche
510 connectés 

 



 Mot :   Pseudo :  
 
 Page :   1  2  3  4  5  6  7
Auteur Sujet :

Amitié (ou Famille) et radinerie

n°12773712
un de plus
Posté le 23-09-2007 à 20:26:16  profilanswer
 

Reprise du message précédent :
J'ai un couple d'amis de 25 ans hyper radins entre eux et avec les autres. Pour le moindre déplacement en voiture, ils sortent la calculatrice pour partager les frais d'essence. Même après des années de vie commune, ils paient chacun leur part au restau au centime près.
 
Je trouve ça lourd. On leur propose d'aller boire un verre ou manger une glace, c'est toujours non. Quand on sort, c'est uniquement où ils ont des réductions (certains cinés, etc). S'ils se retrouvent au restau, ils prennent ce qu'il y a de moins cher histoire de consommer.
 
Quand tu leur montres/parles d'un truc, la question c'est "combien tu l'as payé ?" :pfff:  
 
Bon, ils sont plutôt riches pour leur âge mais quelle vie ! :/
 
Une chose est sûre : ils se sont bien trouvés :P


---------------
25-01-2008 : 30 cheeseburgers en 1h52
mood
Publicité
Posté le 23-09-2007 à 20:26:16  profilanswer
 

n°12773902
Kryten
Casio brille-brille, t'entends
Posté le 23-09-2007 à 20:49:06  profilanswer
 

ttc4 a écrit :


 
Quand je vivais chez mes parents, il y avait un couple d'amis qui avait pris l'habitude de venir bouffer à quasiment chaque repas. Ces gens arrivaient à 10 heures et s'installaient. Parfois, ils partaient à 15 heures, saluaient et revenaient 3 heures après. Le gars bossait le week-end, journées pendant lesquelles ils venaient aussi.  
Un soir, où nous étions à table, heureux de ne pas les avoir vus, ils sont arrivés. Les saucisses coupées en 2, snif !  :( De fait, il restait un morceau supplémentaire que ma mère, par politesse, a proposé au mari. Lequel, par politesse, j'imagine, l'a aussitôt englouti.
Le pire est qu'ils étaient mal élevés : le gars se permettait de dire à ma mère que c'était trop salé ou qu'il trouvait que l'alcool (soho) puait.  
 
[...]
 
De retour de vacances, ces gens ne se sont pas gênés pour remettre les pieds à la barraque pendant une année. Jusqu'à ce qu'ils se disputent sérieusement et que ma mère appuie le mari.
 
Chiants, profiteurs et radins.


 
Alors ça c'est du lourd [:wam]

n°12776509
poutrella
Posté le 24-09-2007 à 04:06:14  profilanswer
 

j'appel plus ça de la radinerie, à ce niveau c'est du parasitage :d


---------------
pédagogie 2.0 : https://www.youtube.com/watch?v=IqVs65lqkfw
n°12776722
sorg
En Chantier
Posté le 24-09-2007 à 08:16:40  profilanswer
 
n°12776789
900w
Puissance maximale.
Posté le 24-09-2007 à 08:49:41  profilanswer
 

Fred999 a écrit :


"j'ai perdu l'enveloppe"
...
"c'est pas pour rire"
 
Résultat il ressort de l'avion et revient 20 minutes plus tard les mains vides, y a un employé qui a gagné son année ce jour-là...
 
Et je lui ai proposé de faire 50/50, ce qu'il a accepté. Notez que le voyage retour (12 heures) fut bien silencieux.


et tu n'es jamais dit, qu'il avait simulé la perte de l'enveloppe (les blagues d'avant ayant servi à te préparer psychologiquement), afin de pouvoir se mettre dans la poche la moitié de la somme ?
 
ps: ce n'est plus de la radinerie, mais de l'arnaque :o

Message cité 2 fois
Message édité par 900w le 24-09-2007 à 08:50:01
n°12776802
sorg
En Chantier
Posté le 24-09-2007 à 08:54:53  profilanswer
 

900w a écrit :


et tu n'es jamais dit, qu'il avait simulé la perte de l'enveloppe (les blagues d'avant ayant servi à te préparer psychologiquement), afin de pouvoir se mettre dans la poche la moitié de la somme ?
 
ps: ce n'est plus de la radinerie, mais de l'arnaque :o


+1....
 
Je n'aurais jamais proposé de faire 50/50 ...


---------------
La boite à outils de l'ingénieur  *** Mon Flightdiary *** Mon profil Betaseries
n°12776880
Cedric1973
Posté le 24-09-2007 à 09:17:53  profilanswer
 

ttc4 a écrit :


 
Quand je vivais chez mes parents, il y avait un couple d'amis qui avait pris l'habitude de venir bouffer à quasiment chaque repas. Ces gens arrivaient à 10 heures et s'installaient. Parfois, ils partaient à 15 heures, saluaient et revenaient 3 heures après. Le gars bossait le week-end, journées pendant lesquelles ils venaient aussi.  
Un soir, où nous étions à table, heureux de ne pas les avoir vus, ils sont arrivés. Les saucisses coupées en 2, snif !  :( De fait, il restait un morceau supplémentaire que ma mère, par politesse, a proposé au mari. Lequel, par politesse, j'imagine, l'a aussitôt englouti.
Le pire est qu'ils étaient mal élevés : le gars se permettait de dire à ma mère que c'était trop salé ou qu'il trouvait que l'alcool (soho) puait.  
 
Moi, je bossais mes cours dans le salon, car la maison était petite et je n'en pouvais plus avec ces gens qui étaient sans gêne aucune. Genre, le gars se balançait sur sa chaise, secouait la table pour jouer :heink: et essayait de me faire rire avec son humour merdique. Pire encore, le couple se disputait parfois. Venant de reprendre mes études, je devais assurer. Ils étaient là toute la journée, eh ben, je devais alors bosser jusqu'à 4 heures du mat' vu qu'ils bouffaient mon temps, et, à cause de ça, je ne suis allé que 4 fois en cours au cours du premier semestre, sans compter les TD obligatoires. Alors, un jour, où ils se disputaient, je suis intervenu. La femme était pas contente, m'a rappelé que je n'étais pas chez moi mais chez ma mère. Je suis pas méchant, mais je lui ai fermement rappelé que j'étais plus chez moi qu'elle et j'ai ajouté "c'est mon dernier mot et la discussion est close !". Gros silence ! Par contre, le mari qui ne comprenait rien, comptait sur moi une fois pour que je le défende face à sa femme, croyant que dans le cas précédemment narré, j'avais pris sa défense.
 
Y en avait marre ! Mes parents qui les aimaient bien commençaient aussi à les trouver lourds. Alors, un jour où ils se sont garés dans la cour pour aller chez leur avocat dans le coin, et où ils sont juste passés pour nous signaler leur destination et l'heure de leur retour (comme par hasard, 12 h 30 ;) ), ma mère a préparé du poisson. Vers 13 heures, après les avoir fait attendre, elle a dit "Ah, j'ai fait du poisson, j'ai oublié que Raymond n'en mange pas !". Fallait voir le visage du gars se décomposer. 3 minutes après, ils étaient partis. :D  
 
Mon père donnait un coup de main au marché, à une époque, et ramenait des quantités de légumes, de fruits, même de charcuterie. Quand ces gens venaient, donc quasiment tous les jours, ils récupéraient "leur part" (quelques cageots parfois) dont je me suis toujours demandé ce qu'elle devenait puisqu'ils mangeaient chez nous. Parfois, mon père allait directement chez eux pour apporter le tout.  
 
Mais quand ils sont allés en vacances dans leur maison, là-bas sur une île lointaine, mon père est aussi allé avec eux. En effet, ils lui avaient proposé de passer une semaine chez eux. Puisque la femme vient de la même île que ma mère, mon père aurait été une semaine avec eux, et le reste du temps avec ma famille pour ne pas encombrer tout le monde. Avant leur départ, ma mère avait filé 500 francs à la femme qui les avait acceptés sans problème. Arrivés là-bas, ils n'ont mangé qu'un repas à la maison et ont mangé chez la famille de cette femme les premiers jours. Mon père, invité une semaine chez eux, était aussi convié aux repas, d'autant que la famille de cette femme, venue en vacances chez elle, avait aussi mangé grassement chez nous. Bref, au bout de 2 jours et d'un seul repas fait par cette femme, alors qu'elle avait accepté les 500 francs, elle a fait les comptes des dépenses devant mon père en parlant de partage nécessaire. Mon père l'a signalé à ma mère qui de rage, pour lui faire comprendre, lui a viré 500 francs par chèque. Accepté ! Evidemment, je n'aurais jamais réagi ainsi, je les aurais envoyer paître et tant pis s'ils me calomniaient... 1000  francs pour 2 jours, pour les faire réfléchir alors qu'ils ne pensent qu'avec leur porte-monnaie...
 
De retour de vacances, ces gens ne se sont pas gênés pour remettre les pieds à la barraque pendant une année. Jusqu'à ce qu'ils se disputent sérieusement et que ma mère appuie le mari.
 
Chiants, profiteurs et radins.


 :ouch:  
 :lol:


---------------
Conseils en placements financiers contactez moi par MP ou sur les topics dédiés.
n°12776895
kham
Le temps passe trop vite...
Posté le 24-09-2007 à 09:21:19  profilanswer
 

ttc4 a écrit :


 
Quand je vivais chez mes parents, il y avait un couple d'amis qui avait pris l'habitude de venir bouffer à quasiment chaque repas. Ces gens arrivaient à 10 heures et s'installaient. Parfois, ils partaient à 15 heures, saluaient et revenaient 3 heures après. Le gars bossait le week-end, journées pendant lesquelles ils venaient aussi.  
Un soir, où nous étions à table, heureux de ne pas les avoir vus, ils sont arrivés. Les saucisses coupées en 2, snif !  :( De fait, il restait un morceau supplémentaire que ma mère, par politesse, a proposé au mari. Lequel, par politesse, j'imagine, l'a aussitôt englouti.
Le pire est qu'ils étaient mal élevés : le gars se permettait de dire à ma mère que c'était trop salé ou qu'il trouvait que l'alcool (soho) puait.  
 
Moi, je bossais mes cours dans le salon, car la maison était petite et je n'en pouvais plus avec ces gens qui étaient sans gêne aucune. Genre, le gars se balançait sur sa chaise, secouait la table pour jouer :heink: et essayait de me faire rire avec son humour merdique. Pire encore, le couple se disputait parfois. Venant de reprendre mes études, je devais assurer. Ils étaient là toute la journée, eh ben, je devais alors bosser jusqu'à 4 heures du mat' vu qu'ils bouffaient mon temps, et, à cause de ça, je ne suis allé que 4 fois en cours au cours du premier semestre, sans compter les TD obligatoires. Alors, un jour, où ils se disputaient, je suis intervenu. La femme était pas contente, m'a rappelé que je n'étais pas chez moi mais chez ma mère. Je suis pas méchant, mais je lui ai fermement rappelé que j'étais plus chez moi qu'elle et j'ai ajouté "c'est mon dernier mot et la discussion est close !". Gros silence ! Par contre, le mari qui ne comprenait rien, comptait sur moi une fois pour que je le défende face à sa femme, croyant que dans le cas précédemment narré, j'avais pris sa défense.
 
Y en avait marre ! Mes parents qui les aimaient bien commençaient aussi à les trouver lourds. Alors, un jour où ils se sont garés dans la cour pour aller chez leur avocat dans le coin, et où ils sont juste passés pour nous signaler leur destination et l'heure de leur retour (comme par hasard, 12 h 30 ;) ), ma mère a préparé du poisson. Vers 13 heures, après les avoir fait attendre, elle a dit "Ah, j'ai fait du poisson, j'ai oublié que Raymond n'en mange pas !". Fallait voir le visage du gars se décomposer. 3 minutes après, ils étaient partis. :D  
 
Mon père donnait un coup de main au marché, à une époque, et ramenait des quantités de légumes, de fruits, même de charcuterie. Quand ces gens venaient, donc quasiment tous les jours, ils récupéraient "leur part" (quelques cageots parfois) dont je me suis toujours demandé ce qu'elle devenait puisqu'ils mangeaient chez nous. Parfois, mon père allait directement chez eux pour apporter le tout.  
 
Mais quand ils sont allés en vacances dans leur maison, là-bas sur une île lointaine, mon père est aussi allé avec eux. En effet, ils lui avaient proposé de passer une semaine chez eux. Puisque la femme vient de la même île que ma mère, mon père aurait été une semaine avec eux, et le reste du temps avec ma famille pour ne pas encombrer tout le monde. Avant leur départ, ma mère avait filé 500 francs à la femme qui les avait acceptés sans problème. Arrivés là-bas, ils n'ont mangé qu'un repas à la maison et ont mangé chez la famille de cette femme les premiers jours. Mon père, invité une semaine chez eux, était aussi convié aux repas, d'autant que la famille de cette femme, venue en vacances chez elle, avait aussi mangé grassement chez nous. Bref, au bout de 2 jours et d'un seul repas fait par cette femme, alors qu'elle avait accepté les 500 francs, elle a fait les comptes des dépenses devant mon père en parlant de partage nécessaire. Mon père l'a signalé à ma mère qui de rage, pour lui faire comprendre, lui a viré 500 francs par chèque. Accepté ! Evidemment, je n'aurais jamais réagi ainsi, je les aurais envoyer paître et tant pis s'ils me calomniaient... 1000  francs pour 2 jours, pour les faire réfléchir alors qu'ils ne pensent qu'avec leur porte-monnaie...
 
De retour de vacances, ces gens ne se sont pas gênés pour remettre les pieds à la barraque pendant une année. Jusqu'à ce qu'ils se disputent sérieusement et que ma mère appuie le mari.
 
Chiants, profiteurs et radins.


tes parents cherchaient une place au paradis ou quoi ?
je te les aurais virés avec un coup de pied au cul au bout d'1 semaine...

n°12776905
arthas77
Posté le 24-09-2007 à 09:23:05  profilanswer
 

Ne quotez pas les gros pavés, mais uniquement quelques lignes de début suivis du point de suspension, ca suffit largement, pour ne pas surcharger le topic !  :o  
A part çà, marrantes vos histoires !  :D

n°12776907
lapattefol​le
Posté le 24-09-2007 à 09:23:19  profilanswer
 

arthas77 a écrit :


Par contre lui il s'arrangeait toujours pour qu'il soit dans la position la plus favorable tout le temps. Au resto, nous prenons un menu à 15 euros, lui un menu à 25 euros, et l'addition était partagé en parts égales :o  C'était toujours la même chose à chaque fois.

Yagmoth a écrit :

Ouais j'en connais des cas légers dans mon entourage, qui lors des sorties restau/bar, font un peu la tête quand on décide de diviser la facture en part égale parce qu'ils vont y perdre 2 ou 3 euros...


Donc dans l'histoire tout le monde est radin, 1 partout la balle au centre [:petrus75] :D

mood
Publicité
Posté le 24-09-2007 à 09:23:19  profilanswer
 

n°12776931
un de plus
Posté le 24-09-2007 à 09:28:58  profilanswer
 

Le pire, c'est quand des gens radins rencontrent des gens généreux ou trop bons / trop cons. Ils hésitent pas à profiter de ces derniers, euark.
 
C'est ainsi que j'ai vu :
- un gars qui se faisait amener à la fac tous les jours par une autre étudiante sans lui lâcher 1 ct : normal, elle aurait fait le trajet avec ou sans lui.
- une fille qui bouffait tous les midis chez une copine sans jamais rien payer, d'ailleurs elle aidait pas non-plus !
- un groupe d'amis où c'est toujours le même qui payait tout, pensant qu'il était apprécié pour sa générosité, alors qu'il passait surtout pour un con.
 

arthas77 a écrit :

L'ami radin lui, il a donc une place tarif normal mais m'a remboursé au tarif réduit en prétextant que je n'avais pas demandé son avis quand j'ai donné les places tarif réduit aux filles...


Dans le genre, la prof nous avait fait faire un achat groupé du livre au programme afin d'avoir une ristourne :
"On va l'acheter tous ensemble comme ça, sur le lot, on en aura 1 ou 2 gratuit."
 
Et là, un élève qui n'avait pas compris que le coût total serait divisé entre tous, sort au premier degré :
"J'en veux un gratuit !" :heink:


---------------
25-01-2008 : 30 cheeseburgers en 1h52
n°12776984
arthas77
Posté le 24-09-2007 à 09:38:30  profilanswer
 

lapattefolle a écrit :


Donc dans l'histoire tout le monde est radin, 1 partout la balle au centre [:petrus75] :D


Pas tout à fait  :o  
Les radins ralent pour 1 ou 2 centimes d'euros, les autres s'en foutent pour 1 ou 2 euros "perdus".
Quand le radin se place dans la position la plus favorable (il prenait toujours les plats les plus chers si resto payé en commun et partagé en parts égales). Au début, c'est pas génant, on va pas chipoter, mais au bout d'un certain nombre de fois, une fois qu'on a compris sa technique, ca commence à être lourd... et bizarrement comme par hasard quand chacun doit payer sa propre part, il prenait le moins cher limite un verre d'eau et du pain !

n°12777100
vapeur_coc​honne
Stig de Loisir
Posté le 24-09-2007 à 09:54:22  profilanswer
 

Slyde a écrit :


 
Tu comprend pourquoi certains sont condamnés au célibat ([:ula])
 
JAMAIS jpourrais partager  [:slyde]


 
:D²
 
 
j'ai qqun de ma famille qui gagne 10K€/mois mini  
une fois j'ai été dépanner ses micros (pro) pdt une journée
avec  mon manteau (il n'a pas mis le chaufage de la journée)
le midi, on a mangé un reste de pates nature ....
 


---------------
marilou repose sous la neige
n°12778551
lapattefol​le
Posté le 24-09-2007 à 12:33:34  profilanswer
 

arthas77 a écrit :


Pas tout à fait  :o
Les radins ralent pour 1 ou 2 centimes d'euros, les autres s'en foutent pour 1 ou 2 euros "perdus".
Quand le radin se place dans la position la plus favorable (il prenait toujours les plats les plus chers si resto payé en commun et partagé en parts égales). Au début, c'est pas génant, on va pas chipoter, mais au bout d'un certain nombre de fois, une fois qu'on a compris sa technique, ca commence à être lourd... et bizarrement comme par hasard quand chacun doit payer sa propre part, il prenait le moins cher limite un verre d'eau et du pain !


Certes, mais il faut aussi comprendre ceux qui sont ric-rac et radins par nécessité (donc pas vraiment par "maladie" ), qui font exprès de prendre un truc moins cher que tout le monde et au final se retrouvent à payer pareil [:spamafote]

 

Mais c'est clair que ça doit un peu saouler de voir le gars toujours être du côté des gagnants.

 

(d'ailleurs je vois pas bien pkoi on devrait couper en parts égales, ça prends pas de masses de temps de regarder la note et de mettre le nécessaire sur la table :o)

Message cité 1 fois
Message édité par lapattefolle le 24-09-2007 à 12:35:43
n°12778745
arthas77
Posté le 24-09-2007 à 12:51:58  profilanswer
 

lapattefolle a écrit :


Certes, mais il faut aussi comprendre ceux qui sont ric-rac et radins par nécessité (donc pas vraiment par "maladie" ), qui font exprès de prendre un truc moins cher que tout le monde et au final se retrouvent à payer pareil [:spamafote]


On ne confond pas "radins" et "économes"  :o  
Les économes le sont par nécessité (difficile fin du mois) mais n'abusent pas de la générosité des autres.
 

Citation :

(d'ailleurs je vois pas bien pkoi on devrait couper en parts égales, ça prends pas de masses de temps de regarder la note et de mettre le nécessaire sur la table :o)


Certains restos n'acceptent pas celà, tout simplement ca fait perdre du temps à un serveur à recalculer les parts et vérifier si le total est bien réuni (plus le nombre de convives augmente, plus le temps perdu augmente de facon exponentielle). C'est pourquoi les restos exigent le paiement intégral en une seule fois ou en parts égales s'ils acceptent.

n°12778829
arthas77
Posté le 24-09-2007 à 13:01:44  profilanswer
 

Pour expliquer la différence entre un économe et un radin.  :D  
L'économe et ses 2 amis achétent 3 T-shirts pour le prix de 2, chacun paie son T-shirt -33%.  :jap:  
Le radin et ses 2 amis achétent 3 T-shirts pour le prix de 2, le radin obtient le 3ème T-shirt mais ne paie rien, même pas un merci aux 2 autres qui ont payé 100% !  :fou:


Message édité par arthas77 le 24-09-2007 à 13:02:14
n°12779274
un de plus
Posté le 24-09-2007 à 13:47:14  profilanswer
 

vapeur_cochonne a écrit :

une fois j'ai été dépanner ses micros (pro) pdt une journée
avec  mon manteau (il n'a pas mis le chaufage de la journée)
le midi, on a mangé un reste de pates nature ....


Inutile de demander s'il t'a payé. Tu le faisais pour le plaisir de lui rendre service :D

arthas77 a écrit :

C'est pourquoi les restos exigent le paiement intégral en une seule fois ou en parts égales s'ils acceptent.


Ce qui se comprend, sinon quel bordel ;)


---------------
25-01-2008 : 30 cheeseburgers en 1h52
n°12779671
lapattefol​le
Posté le 24-09-2007 à 14:21:18  profilanswer
 

arthas77 a écrit :

Pour expliquer la différence entre un économe et un radin.  :D
L'économe et ses 2 amis achétent 3 T-shirts pour le prix de 2, chacun paie son T-shirt -33%.  :jap:
Le radin et ses 2 amis achétent 3 T-shirts pour le prix de 2, le radin obtient le 3ème T-shirt mais ne paie rien, même pas un merci aux 2 autres qui ont payé 100% !  :fou:


Ah OK, moi je voyais pas le radin comme un telle définition, je fais :

lapattefolle a écrit :

la distinction entre le "radin", qui veut économiser mais sans faire de mal à personne (juste que ça lui arrache la gueule de ne pas en avoir pour son argent), et le "voleur de poule" qui veut gratter partout et resquiller au détriment de ses potes, sa famille, etc...


Pour le resto je vois pas bien ce que ça change, le serveur prend la somme sur la table et qu'elle ait été payé par une personne ou 15 c'est pareil [:spamafote]

Message cité 1 fois
Message édité par lapattefolle le 24-09-2007 à 14:26:01
n°12779720
arthas77
Posté le 24-09-2007 à 14:26:47  profilanswer
 

lapattefolle a écrit :


Pour resto je vois pas bien ce que ça change, le serveur prend la somme sur la table et qu'elle ait été payé par une personne ou 15 c'est pareil [:spamafote]


Si on payait uniquement la somme exacte en espéces, aucun problème. Par contre quand l'un veut payer par CB, l'autre par chéque, et un autre avec des chéques restaurant (affreux, car jamais un chiffre rond, toujours 6.72 euros quelque chose comme çà), etc... c'est ingérable pour un serveur !

n°12779851
lapattefol​le
Posté le 24-09-2007 à 14:38:24  profilanswer
 

Ah évidemment il faut pas des lourds avec leur CB (-> au distributeur avec un coup de pompe dans le cul), et c'est vrai qu'il n'y a plus beaucoup de restos qui prennent les chèques.

 

Pour les tickets resto zont qu'à prendre le complément dans le pot.

 

M'en fous j'ai toujours du liquide :whistle:


Message édité par lapattefolle le 24-09-2007 à 14:39:50
n°12779950
Fred999
Rabat-joie
Posté le 24-09-2007 à 14:46:27  profilanswer
 

900w a écrit :


et tu n'es jamais dit, qu'il avait simulé la perte de l'enveloppe (les blagues d'avant ayant servi à te préparer psychologiquement), afin de pouvoir se mettre dans la poche la moitié de la somme ?
 
ps: ce n'est plus de la radinerie, mais de l'arnaque :o


Ouais mais là on retre dans la 4e dimension :D²²²

sorg a écrit :


+1....
 
Je n'aurais jamais proposé de faire 50/50 ...


J'avais prévenu, post en mode bonne poire :/

n°12780657
Angel_Doog​las
Le dernier des humains
Posté le 24-09-2007 à 15:48:12  profilanswer
 

Le meilleur truc avec les radins, c'est quand leur radinerie va leur couter plus cher que s'ils avaient un comportement normal.
 
Exemple n°1:
   Je me trouvais a l'etranger avec un ami et suite a une petite incomprehension, on se gare sur une place reservee. Heureusement on arrive juste quand la voiture va se faire embarquer. Tentative de negociation (on est de pauvres etrangers, etc.) mais le prepose nous montre un proces verbal dresse en bonne et due forme avec le montant a payer et il nous dit etre pret a relache la voiture a condition que l'on s'acquitte de l'amende concernant le stationnement.  
   Mon ami avait mal, vraiment tres mal a son portefeuille. Donc il refuse de payer. Le prepose dit ok, pas de probleme, et finit d'embarquer la bagnole. Je vois que la bagnole va vraiment partir. Du coup je stoppe la personne et je paye l'amende, il relache la bagnole.
   Une fois dans la voiture: "Mais pourquoi tu as paye, il allait ceder, etc..". il va sans dire qu'il n'a jamais fait aucune proposition pour un eventuel partage de l'amende n'ayant toujours pas compris qu'on aurait paye beaucoup plus cher en allant a la fourriere et qu'on aurait du se taper le transport en prime.


---------------
You have the right to remain silent. You are warned that anything you say can will be taken down used as evidence against you///Il n'y a pas de théorie de l'évolution. Juste une liste d'espèces que Chuck Norris autorise à survivre.
n°12780693
arthas77
Posté le 24-09-2007 à 15:50:44  profilanswer
 

Angel_Dooglas a écrit :

Mon ami avait mal, vraiment tres mal a son portefeuille. Donc il refuse de payer. Le prepose dit ok, pas de probleme, et finit d'embarquer la bagnole. Je vois que la bagnole va vraiment partir. Du coup je stoppe la personne et je paye l'amende, il relache la bagnole.


C'est un hors-concours !  :ouch:  

n°12780750
Angel_Doog​las
Le dernier des humains
Posté le 24-09-2007 à 15:55:50  profilanswer
 

Ah, oui, et pour repondre a ta question, on peut etre ami avec un radin, a une seule condition, ne jamais avoir d'histoire de sous avec eux, tout payer de maniere separee. En gros, faut etre aussi radasses qu'eux, c'est malheureux, mais y'a que comme ca qu'ils comprennent.


---------------
You have the right to remain silent. You are warned that anything you say can will be taken down used as evidence against you///Il n'y a pas de théorie de l'évolution. Juste une liste d'espèces que Chuck Norris autorise à survivre.
n°12781320
arthas77
Posté le 24-09-2007 à 16:40:07  profilanswer
 

Angel_Dooglas a écrit :

Ah, oui, et pour repondre a ta question, on peut etre ami avec un radin, a une seule condition, ne jamais avoir d'histoire de sous avec eux, tout payer de maniere separee. En gros, faut etre aussi radasses qu'eux, c'est malheureux, mais y'a que comme ca qu'ils comprennent.


Oui mais partir en vacances ou faire des sorties avec eux, ca peut devenir un enfer. Tu as envie de te faire plaisir, lui non. Par contre si tu lui offres un verre ou un loisir (bowling, ciné...), il sautera sur l'occasion. Mais lui n'aura jamais la moindre idée d'offrir à son tour...

n°12781383
un de plus
Posté le 24-09-2007 à 16:44:39  profilanswer
 

Je comprends pas cet état d'esprit. J'ai trop de plaisir à faire des cadeaux à mes proches, à bien recevoir quand j'invite, etc. Et mes amis n'en abusent pas pour autant.
 
Au boulot, je fréquente des radins. L'autre jour, une enveloppe tourne pour une naissance. Un gars assez aisé a mis 1 €. Manque de bol pour lui, on avait fait le compte juste avant qu'il n'apporte sa contribution :lol:
 
Entre collègues, je peux encore comprendre. Il a rien à foutre de nous, ok.
 
Mais être comme ça avec ses amis :??: :??: :??:


---------------
25-01-2008 : 30 cheeseburgers en 1h52
n°12781442
arthas77
Posté le 24-09-2007 à 16:48:57  profilanswer
 

un de plus a écrit :

Mais être comme ça avec ses amis :??: :??: :??:


Bah c'était ma question du topic  :D  
 
Non franchement, je ne vois qu'une chose : profiter de ses amis et de ses membres de famille. Un radin n'agit que pour son propre intérêt, il évite de payer toute chose superflue (donc faire cadeau à qq'un...), mais fera tout pour recevoir quelque chose. Il ne reconnait jamais ses torts (ou exceptionnellement quand il se fait griller). Parfois il va faire culpabiliser ses amis pour grignoter quelque chose (radin crevard), garder uniquement à son profit une chose obtenue gratuitement grace aux achats communs (radin voleur), parfois trahir ses amis pour ne pas à payer (radin traitre).  :o
 
Le rêve du tout radin, c'est de vivre aux frais de la princesse en ne foutant rien (notamment en squattant chez un de ses amis). Il devint dés lors un parasite, qui est la reconnaissance ultime de ses efforts employés pour y parvenir !


Message édité par arthas77 le 24-09-2007 à 16:59:22
n°12781693
arthas77
Posté le 24-09-2007 à 17:07:27  profilanswer
 

Un com vu sur un autre forum :
 

Citation :

Oh lala, je déteste les gens radins, ils ne sont pas compactibles avec moi, je ne pourrais pas vivre avec ces gens là, car moi je suis de nature hyper généreuse, je donne tout et d'abord faire plaisir aux autres et après je pense à moi, c'est naturelle. Heureusement que j'ai un compagnon adorable, il me fait toujours plaisir et me comble de magnifique cadeaux, et pas du tout radins, malheureusement, parfois les gens abusent de notre générosité et profitent bien de la situation, le pire c'est qu'on ne sait pas dire NON, Sinon on se sent coupable. Dès fois on en assez quand meme de ces gens là, alors on essaye de faire les radins avec les autres qui sont radins avec nous, mais franchement, on y arrive pas à etre comme eux, ce n'est pas dans nos habitudes.


Les radins, c'est comme les parasites, ca a besoin des hôtes, c'est les amis bonne poire...  :sweat:

n°12781833
un de plus
Posté le 24-09-2007 à 17:16:28  profilanswer
 

Quand il est question d'argent, ça saute aux yeux et sa se quantifie facilement. Mais c'est valable pour tout !
 
Il y a des gens qui prennent sans rien donner en retour : en sentiments, en écoute, en temps, en services...


---------------
25-01-2008 : 30 cheeseburgers en 1h52
n°12781857
arthas77
Posté le 24-09-2007 à 17:18:01  profilanswer
 

un de plus a écrit :

Quand il est question d'argent, ça saute aux yeux et sa se quantifie facilement. Mais c'est valable pour tout !
 
Il y a des gens qui prennent sans rien donner en retour : en sentiments, en écoute, en temps, en services...


Pour çà il y a le topic sur l'amitié fille-garcon...  :o  
On devient le confident d'une amie sans jamais pouvoir sortir avec elle  :sweat:

n°12781911
lapattefol​le
Posté le 24-09-2007 à 17:22:44  profilanswer
 

En général confident = "pantin qui est là pour faire joli mais ne sera jamais rien d'autre que qqun avec qui aller boire un café en se plaignant de sa malheureuse vie"... :o

 

Donc ça s'applique bien en effet :o


Message édité par lapattefolle le 24-09-2007 à 17:23:23
n°12782516
ttc4
Posté le 24-09-2007 à 18:08:01  profilanswer
 

kham a écrit :


tes parents cherchaient une place au paradis ou quoi ?
je te les aurais virés avec un coup de pied au cul au bout d'1 semaine...


 
 
Je l'aurais aussi fait [:spamafote], mais eux voulaient peut-être rester en bons contacts. Comme je l'ai dit, mon père ramenait beaucoup de nourriture du marché donc ça ne coûtait pas trop de les nourrir alors ça les gênait peut-être pas tellement.  
J'oubliais : lors des vacances, mon père avait dans sa valise une chemise ressemblant à celle du mari. Ne trouvant plus celle du gus, sa femme a pris celle de mon père, en prétendant que c'était celle de son gros. En insistant, qui plus est.

n°12782623
ttc4
Posté le 24-09-2007 à 18:15:57  profilanswer
 

poutrella a écrit :

j'appel plus ça de la radinerie, à ce niveau c'est du parasitage :d


 
Peut-être, du moment qu'ils ne dépensaient pas trop.
En plus, le fils aîné du mari (le père était veuf, remarié), vivait chez eux et payait le loyer, l'électricité en partie, la nourriture. Et il était encore critiqué par derrière parce qu'il ne participait pas assez. Le pauvre qui avait payé une voiture à 19 000 francs à son père (qui avait des réducs, bossant chez peugeot, mais n'en profitait pas) avait eu l'idée de s'offrir une télé à 9000 francs. Ca avait rouspété, car les parents étaient choqués par cette gabegie qui aurait pu servir à toute la famille. Ce fils avait aussi payé le voyage en avion à ses parents pour les vacances mentionnées plus haut (plus de 7 000 francs) mais n'avait pas eu de carte en retour.
Le fils cadet se faisait engueuler par sa marâtre parce qu'à 15 ans, il ne participait pas aux frais de la famille.... :sarcastic:  
Témoin de ces scènes, j'en avais parlé à ma mère qui avait un peu poussé le mari à défendre son fils cadet.


Message édité par ttc4 le 24-09-2007 à 18:16:52
n°12782644
Fred999
Rabat-joie
Posté le 24-09-2007 à 18:17:18  profilanswer
 


Entre collègues, c'est acquis que chacun paie sa part et point barre, ça paraît normal à tout le monde.

 

Entre amis, c'est une autre histoire, perso les rares fois où c'est arrivé ça m'a bien saoûlé, pas pour le côté "on fait la queue au comptoir" mais parce que quand j'bouge entre potes, c'est pas pour recalculer l'addition... De manière générale, on partage de manière grossière, si qqun en prend vraiment pour plus cher il mettra de lui-même plus d'argent.


Message édité par Fred999 le 24-09-2007 à 18:17:36
n°12787944
trueslash
(╯°□°)╯︵ MMM
Posté le 25-09-2007 à 06:17:47  profilanswer
 

mais clair quoi chacun paye sa part à la louche et celui qui est de bonne humeur paye la bouteille et en avant :o

n°12814394
Angel_Doog​las
Le dernier des humains
Posté le 27-09-2007 à 21:59:53  profilanswer
 

Il me revient un radin celebre dans de la famille eloignee, purement invivable de rester avec ce bonhomme dans la vie de tout les jours, par exemple, il pesait sa viande lors des repas, comme ca tout le monde avait la dose parfaite...
 
Mais je vais venir a l'exemple 2 ou il a eu de la chance dans sa radinerie/connerie.
 
Toujours une histoire de bagnole. Donc on etait ensemble sur l'autoroute dans sa voiture et dans une descente, et soudain le moteur se met a tousser, puis il cale. Nous etions plusieurs dans la voiture, un peu inquiets.
 Lui nous dit: "pas de probleme, je n'ai plus d'essence, ce n'est rien".  
Nous: "Mais pourquoi on a plus d'essence".  
Lui: "Je voulais connaitre la consommation exacte de mon vehicule".  
 
Evidemment, il ne fallait pas lui parler d'une amende pour panne d'essence sur l'autoroute, sans compter l'enlevement de la voiture. Mais la ou il a eu de la chance, c'est qu'il y avait une pompe juste au fond de la descente. Il etait h.e.u.r.e.u.x..  
 

Message cité 1 fois
Message édité par Angel_Dooglas le 27-09-2007 à 22:00:26

---------------
You have the right to remain silent. You are warned that anything you say can will be taken down used as evidence against you///Il n'y a pas de théorie de l'évolution. Juste une liste d'espèces que Chuck Norris autorise à survivre.
n°12814560
shooter mv​p
psn : cactus-jay
Posté le 27-09-2007 à 22:08:16  profilanswer
 

Angel_Dooglas a écrit :

Il me revient un radin celebre dans de la famille eloignee, purement invivable de rester avec ce bonhomme dans la vie de tout les jours, par exemple, il pesait sa viande lors des repas, comme ca tout le monde avait la dose parfaite...
 
Mais je vais venir a l'exemple 2 ou il a eu de la chance dans sa radinerie/connerie.
 
Toujours une histoire de bagnole. Donc on etait ensemble sur l'autoroute dans sa voiture et dans une descente, et soudain le moteur se met a tousser, puis il cale. Nous etions plusieurs dans la voiture, un peu inquiets.
 Lui nous dit: "pas de probleme, je n'ai plus d'essence, ce n'est rien".  
Nous: "Mais pourquoi on a plus d'essence".  
Lui: "Je voulais connaitre la consommation exacte de mon vehicule".  
 
Evidemment, il ne fallait pas lui parler d'une amende pour panne d'essence sur l'autoroute, sans compter l'enlevement de la voiture. Mais la ou il a eu de la chance, c'est qu'il y avait une pompe juste au fond de la descente. Il etait h.e.u.r.e.u.x..  
 


 
Euh c'est normal de peser la viande, notemment quand on fait des regimes  
(en tous cas c'est ce que je fais :sol: )

n°12814885
Angel_Doog​las
Le dernier des humains
Posté le 27-09-2007 à 22:28:18  profilanswer
 

shooter mvp a écrit :


 
Euh c'est normal de peser la viande, notemment quand on fait des regimes  
(en tous cas c'est ce que je fais :sol: )


 
Ouais, mais la politesse, c'est de ne pas mettre tout le monde au regime :o


---------------
You have the right to remain silent. You are warned that anything you say can will be taken down used as evidence against you///Il n'y a pas de théorie de l'évolution. Juste une liste d'espèces que Chuck Norris autorise à survivre.
n°12817723
kham
Le temps passe trop vite...
Posté le 28-09-2007 à 09:50:20  profilanswer
 

bah de toute facon, les radins, je les raie de ma liste de fréquentations (once is OK, never twice), et ô chance ultime, je n'en ai pas dans ma famille proche. :/
 
payer un peu plus quand on sort au resto car je deteste regarder les prix sur une carte pour choisir ce que je vais manger, ca ne me pose pas de problème, mais le mec qui essaie de profiter de la situation, il le fera pas 2 fois.

n°12819390
ttc4
Posté le 28-09-2007 à 13:14:29  profilanswer
 

Fred999 a écrit :

TOTAL PAVE MYLIFE

 

Mieux qu'amitié et radinerie ?

 

Famille et radinerie.

 

Pour situer le contexte, tous les 3 ans je pars voir la famille au bled (Vietnam). Les deux premières fois, j'y suis allé avec mon cousin germain (du côté non-viet de la famille). Qui me saoûlait un peu à racler le moindre centime,

 
Fred999 a écrit :


Mon cousin en est un bon exemple. Un pote l'a croisé un jour au supermarché du coin, en train de se taper 10 minutes de queue avec un paquet de sucre à la main. Il arrive à la caisse, pose son paquet, une pile de bons de reduction, et UN CENTIME.

 

Ah, les cousins et cousines, ils sont plus radins que les frères et soeurs  :o

 

J'en ai quelques unes :

 

Une de mes cousines, A, est hyper radine et dépenait rien pour son fiancé. Un jour, j'étais avec eux à l'aéroport où nous avions accompagné sa famille. En voulant quitter le parking, son fiancé s'est aperçu qu'il n'avait pas les 10 frs nécessaires. Il a demandé à ma cousine qui a feint d'ignorer la question. Il a insisté et, miracle, elle a ouvert son porte-monnaie.
Mais le pire, c'est quand mon père leur ramenait des fruits exotiques : elle se dépêchaît, devant mon père, de les manger et lui expliquait qu'ainsi elle n'aurait pas à partager avec son mari. Sans plaisanter. C'était ma cousine préférée jusqu'à ce qu'elle ne reparte pas de ses 2 mois de vacances passés chez nous, transformés en 2 ans. Son père s'était occupé de ma mère et de ses soeurs après le décès du père, et ma mère étant en très bons termes avec lui, même redevable, avait laissé la cousine (qui soit dit en passant, avait 43 à 45 ans qund elle vivait chez nous). Quand mon oncle paternel, sans lien avec elle, lui offrait du chocolat, elle le bouffait en cachette.

 

Une autre cousine, B, est aussi radine tout en faisant des cadeaux. Elle vient en vacances avec des spécialités culinaires de chez elle et du rhum/punch... qu'elle consomme elle-même. Ainsi, elle demande à ma mère si elle ne peut pas préparer le poisson qu'elle a ramené et qui est au congel. Ou elle fait de même pour la bouteille d'alcool et une fois qu'elle la, elle ne la lâche plus. Personne ne la lui demandera d'ailleurs vu qu'elle boit au goulot.
Mais chez toi, elle n'a pas peur de la dépense. Elle est sortie avec ma soeur, faire des courses, a voulu s'arrêter dans un bistrot et alors qu'elle avait bu seule, elle a laissé l'addition à ma soeur. Ou encore, quand elle venait avec ses gosses, elle trouvait qu'un steak ne suffisait pas pour son cadet, en demandait un second qui finissait dans la poubelle, même pas entamé.

 

La cousine C, je ne peux plus la piffer ! :pfff: J'avais de bons souvenirs d'elle qui était venue une semaine chez nous, quand j'étais petit et je l'aimais bien ! Plus tard, quand j'étais ado et qu'elle venait quelques jours en vacances, je lui cédais spontanément mon lit.  Un jour, elle a demandé si je pouvais donner des cours de soutien à son gamin. Un retard pas possible tellement il ne foutait rien (le gosse qui, par exemple, a 14 ans ne connaît rien de la reproduction humaine mais a juste "retenu" que "chez l'escargot, l'homme est aussi une femme" :pt1cable: ). Par pitié pour sa mère, j'ai demandé seulement 40 francs de l'heure et demie, avec quelques séances gratuites.

 

Le jour où j'étais passé chez elle pour l'affaire, première fois que j'allais chez elle depuis qu'elle s'était installée en métropole et près de chez nous, 8 ans auparavant, elle avait fait des biscuits dont elle m'a offert quelques uns. N'étant jamais allé là-bas, je pensais qu'elle en faisait de temps en temps... J'ai vite compris que ces biscuits avaient été faits pour que, touché, je demande une somme symbolique. Radine de chez Radine ! Par exemple, après 4 séances, quand elle me demandait combien elle me devait, les 160 francs lui tiraient la tronche. J'aurais du demander le triple vu la difficulté vécue avec ce sale gosse ! Elle ne m'offrait pas à boire, rien ! Son concubin, un vieux et retraité, lui était sympa alors qu'il n'était pas de ma famille. Je pense même pas qu'il était au courant des tarifs...
Un jour, elle m'a demandé de l'accompagner pour voir le cpe et le prof principal du gamin. Elle m'avait dit que nous y irions avec sa voiture, mais arrivé là-bas, elle a trouvé plus pratique d'aller avec ma voiture, pour ne pas sortir la sienne de la cour. A 10 heures, les assiettes étaient déjà sur la table. Nous sommes revenus chez elle à 12 h 15. Je pensais qu'elle allait m'inviter (elle venait quand même bouffer chez mes parents, et j'avais quand même dépensé pour elle du carburant). Elle m'a juste dit "au-revoir". Je suis parti, écoeuré. Puis, je suis vite revenu, car j'avais confié un travail au gamin que je réclamais depuis plusieurs jours et je profitais de la présence du couple pour insister. Le concubin, sympa donc, m'a proposé de rester et fallait voir la gêne sur la tronche de ma cousine. J'ai préféré la laisser bouffer une plus grande part.
Même une carte postale, c'était trop pour elle. Elle passait son temps en vacances et ne m'envoyait pas une carte alors que j'étais payé une misère pour m'occuper de son gosse. Mais bon, quand t' as pas de revenus...

 

Ayant appris que mon frangin bidouille des pc, elle lui a demandé de réparer le sien. Il a passé 2 heures dessus avec seulement une bouteille de Fanta pour salaire... bouteille largement bue par son môme.

 

Le pire c'est qu'avec son salaire, la pension alimentaire versée par le père, la retraite de son concubin et ses indemnités de capitaine des pompiers volontaires, elle avait du fric. Moi je pensais que ma pauvre cousine, fallait pas trop demander. Et j'ai appris que son gamin avait déjà eu 3 profs particuliers, alors qiuand elle me disait d'un air abattu ne pas avoir idée des tarifs, elle me prenait pour un idiot. Pour l'année suivante, elle m'a appelé. J'y suis allé, ayant encore une créance chez elle. La totale quoi cette fois-ci : canette de coca, svp ! Clair qu'avec ça, je devais craquer ! Je l'ai envoyée promener.

 

Son mec lui avait offert une fête d'anniversaire somptueuse, mais quand le fils de ce dernier lui a demandé ce qu'elle allait organiser pour l'anniversaire de son père en rappellant le faste déployé pour le sien, elle a tiré la tête. Il y a juste eu des grillades :whistle:

 


Enfin, il y a une cousine D, par alliance, belle-soeur de C. Elle avait demandé à ma mère si je voulais donner des cours de soutien à sa fille, lycéenne. Contre rémunération. J'étais d'accord ! Mais quand il a été question d'argent, elle a finalement changé d'avis. Précisons qu'elle avait 10 enfants, "pour les aides", diait-elle !

  



Message édité par ttc4 le 28-09-2007 à 13:21:23
n°12819492
arthas77
Posté le 28-09-2007 à 13:29:02  profilanswer
 

Sympa les cousines.  :ouch:

mood
Publicité
Posté le   profilanswer
 

 Page :   1  2  3  4  5  6  7

Aller à :
Ajouter une réponse
 

Sujets relatifs
Huit ans d'attente ... et la famille n'est toujours pas au complet ...l'amitié garçon garçon ça existe?
Amour/Amitié entre un homme et une femme : ou est la frontièrePostal - Un Film pour toute la famille!
coucou!!!question d'amitié....Récits de la famille Ergans
ecrire un roman sur les liens entre ecole et familleFamille recomposé ?
La famille américaine stéréotype dans le cinémarecherche "une famille en or"
Plus de sujets relatifs à : Amitié (ou Famille) et radinerie


Copyright © 1997-2018 Hardware.fr SARL (Signaler un contenu illicite) / Groupe LDLC / Shop HFR