Forum |  HardWare.fr | News | Articles | PC | Prix | S'identifier | S'inscrire | Aide | Shop Recherche
372 connectés 

  FORUM HardWare.fr
  Discussions
  Musique

  Deezer.com - Le conflit entre le copyright et les droits d'auteur.

 



 Mot :   Pseudo :  
 
Bas de page
Auteur Sujet :

Deezer.com - Le conflit entre le copyright et les droits d'auteur.

n°12509672
jeanbon 20​04
IPV4 rulz toujours
Posté le 26-08-2007 à 17:35:00  profilanswer
 

(le topic est sur la pérénité du système et non sur le site lui-même. il faut noter qu'en dehors du copyright de majors Deezer a conclu des accords avec tous les représentants des ayant droit et qu'il n'y a désormais à priori aucune spoliation envers les auteurs et créateurs)
 
Deezer.com est un site que je vous invite d'aller visiter. Vous allez voir, chose étonnante en gros tous les morceaux de musique connus
et leurs interprètes divers et variés. Vous pouvez écouter à volonté et faire votre playliste, et acheter les morceaux, mais ordinateur allumé.
On peut à la rigueur s'amuser à enregistrer les morceaux de l'ordinateur vers ce qu'on veut en analogique mais la qualité ne sera probablement pas au rendez-vous et le temps pour tout paramétrer le rendra inintéressante, encore que pour des morceaux rares... (il y a actuellement un bug qui devrait rapidement être corrigé qui permet le téléchargement direct du morceau).
Deezer a conclu un accord de rémunération directe avec la Sacem représentant les ayants droits.
Ce dispositif est franco-français. En effet en France on privilégie les droits d'auteur, qui prennent le dessus sur le copyright, or aux Etats-Unis (et le reste du monde industriel) ce sont les copyrights qui prennent le dessus et l'auteur est décemment spolié par les diffuseurs s'il ne prend garde.
En fait les deux modèles étaient jusque récemment opposés, avant que les acteurs américains du copyright, les majors du multimédia n'y voient un intérêt particulier : le droit d'auteur permet de façon irréfutable d'en demander plus, et sans limites. En fait le droit d'auteur est associé à la propriété intellectuelle, alors que le copyright, c'est juste un droit de diffusion d'un ayant droit qui cherche un circuit de diffusion couteux qu'il ne maîtrise pas. la cloi exige donc qu'un diffuseur signe un copyright pour pouvoir diffuser des copies de l'oeuvre.
Bien évidemment ces droit sont très intéressants généralement pour le diffuseur, surtout s'il est en situation de quasi-monopole, et que l'auteur même génial n'est pas encore reconnu. Généralement un major s'arrange, si l'ayant droit n'a pas de famille parmi les dirigeants du major, que l'artiste soit particulièrement tenu par ses engagements durant sa phase d'ascention et de promotion de ses oeuvres, et qu'il ait produit tout son potentiel durant sa phase d'engagement du premier contrat.
Donc depuis une dizaine d'années les majors ont sans cesse poussé le bouchon législatif pour associer les avantages des droits d'auteurs au copyright au point d'avoir essayé et raté de justess de ralonger indéfiniement la durée des copyright, soi-disant au bénéfice de l'ayant droit qui les vendrait plus cher. ces nouvelles lois d'abord votées aux Etats-Unis puis Japon puis Europe usurpent les droits fondamentaux les plus basiques d'accès à l'information et des libertés individuelles, très au-delà de toute idée de propriété. Il s'agit en fait d'un chantage au droit acquis ou privilège de détention d'un autorisation abusivement instaurée et prolongée à outrance. C'est de la richesse acquise comme autrefois les privilèges de la noblesse, car l'étendue de ces propriétés se chevauchent pour couvrir toute la dimension de la propriété intellectuelle humaine, car 6 milliards d'individus n'ont pas chacun la possibilité d'exprimé leur découvertes au fil de leur vie, et que le copyright transfère ce privilège des auteurs à quelqu'un d'autre que le propriétaire initial. C'est une véritable supercherie, un hold-up à l'heure de l'internet.
Bref, Deezer ramène le choses à leur juste valeur : le copyright n'est pas nécessaire pour protéger une propriété intellectuelle virtuelle, dans la mesure ou l'ayant droit peut les gérer lui-même sans l'aide d'un diffuseur. Pour cela la SACEM, informe directement l'ayant droit qui touche donc de Deezer de son droit à l'utilisation directe de l'utilisateur.
On peut justement dire que Deeezer est en violation des droits de copyright acquis par les diffuseurs, mais à juste titre peut-il rétorquer que son moyen de diffusion n'est pas un moyen lié à un support de diffusion qui est devenu virtuel et que le virtuel n'a pas besoin de copyright, mais uniquement les supports matériels, donc pas besoin de copyright au passage entre droit d'auteur et utilisateur final mais juste une gestion de transferts de droits (ce que n'est pas le copyright), en ce sens que c'était justement le but du copyright de gérer le problème matériel et que l'internet permet de s'en passer.
Normalement on devrait assister à un bras de fer dans les prochains jours du niveau de celui perdu par Napster. Néanmoins le but de Napster était la diffusion gratuite sans retour aux auteurs ou bien payante avec achat de contenu (donc copyright) et ceci se passait aux Etats-Unis, pays du copyright.
 
www.deezer.com/


Message édité par jeanbon 2004 le 26-08-2007 à 17:41:11
mood
Publicité
Posté le 26-08-2007 à 17:35:00  profilanswer
 

n°12509683
Kephset
Posté le 26-08-2007 à 17:36:30  profilanswer
 

Y'a déjà des topics sur le sujet, fait une recherche.

n°12509688
Prems
Just a lie
Posté le 26-08-2007 à 17:37:01  profilanswer
 

Heureusement que tu es là pour nous dire que deezer existe, c'est pas comme si y'avait déjà un topic dessus.
 
[:grilled]


Message édité par Prems le 26-08-2007 à 17:37:17

---------------
Ratures - Cuisine
n°12509723
jeanbon 20​04
IPV4 rulz toujours
Posté le 26-08-2007 à 17:42:16  profilanswer
 

Il y a un topic qui parle de comment l'utiliser et tout, et comment c'est génial... c'est pas mon propos.
Mon propos c'est comment ce site contourne le problème du copyright qui maintient un système de distribution désuet d'un autre age.
Le copyright a été mis en place devant la difficulté que représente l'investissement et la diffusion d'une oeuvre, et la relation entre le diffuseur qui s'engageait matériellement beaucoup et l'auteur qui voulait un retour sur les copies. Généralement la loi a favorisé le copyright sur le droit d'auteur en lui permettant de réaliser des accords exclusifs et avantageux. Ce monde-là est dépassé, et le peer 2 peer par exemple permet dese passer d'intermédiaire complètement. Si un système p2p pouvait être autorisé qui permette de rétribuer les auteurs directement (mais les majors veillent à ce que ça n'arrive pas en modifiant les lois selon leurs intérêt), les droits d'auteur seraient respectés d'autant mieux et la création serait autrement plus favorisée et se déveloperait.

Message cité 1 fois
Message édité par jeanbon 2004 le 26-08-2007 à 17:55:27
n°12509860
Ex-Floodeu​r
La Source
Posté le 26-08-2007 à 18:08:31  profilanswer
 
n°12509877
Profil sup​primé
Posté le 26-08-2007 à 18:11:39  answer
 

jeanbon 2004 a écrit :

Il y a un topic qui parle de comment l'utiliser et tout, et comment c'est génial... c'est pas mon propos.
Mon propos c'est comment ce site contourne le problème du copyright qui maintient un système de distribution désuet d'un autre age.
Le copyright a été mis en place devant la difficulté que représente l'investissement et la diffusion d'une oeuvre, et la relation entre le diffuseur qui s'engageait matériellement beaucoup et l'auteur qui voulait un retour sur les copies. Généralement la loi a favorisé le copyright sur le droit d'auteur en lui permettant de réaliser des accords exclusifs et avantageux. Ce monde-là est dépassé, et le peer 2 peer par exemple permet dese passer d'intermédiaire complètement. Si un système p2p pouvait être autorisé qui permette de rétribuer les auteurs directement (mais les majors veillent à ce que ça n'arrive pas en modifiant les lois selon leurs intérêt), les droits d'auteur seraient respectés d'autant mieux et la création serait autrement plus favorisée et se déveloperait.


Le copyright fait partie du droit anglo-saxon, il n'existe pas en France.
 
En France, on parle de droits d'auteur.


Aller à :
Ajouter une réponse
  FORUM HardWare.fr
  Discussions
  Musique

  Deezer.com - Le conflit entre le copyright et les droits d'auteur.

 

Sujets relatifs
[deezer] eclaircisement sur deezer et sur le droit d'uploader des mp3Deezer - ecoute de musique gratuite et légale
[Droits d'auteur] Impression d'image copyrightéeLes films intellos et films d'"auteur"
Recherche titre et auteur extrait musical ?copyright et inpi
Cherche une scène d'engueulade ou de conflitJuristes Help ! Droits et Libertés en condition de détention?
Plus de sujets relatifs à : Deezer.com - Le conflit entre le copyright et les droits d'auteur.


Copyright © 1997-2018 Hardware.fr SARL (Signaler un contenu illicite) / Groupe LDLC / Shop HFR