Forum |  HardWare.fr | News | Articles | PC | S'identifier | S'inscrire | Shop Recherche
1973 connectés 

  FORUM HardWare.fr
  Discussions
  Arts & Lecture

  [Topic écriture] Sujet 17 : Viendez voter !

 


 

 Mot :   Pseudo :  
 
 Page :   1  2
Page Précédente
Auteur Sujet :

[Topic écriture] Sujet 17 : Viendez voter !

n°5050609
Mario_
Vive le pingouiboulga !!
Posté le 12-03-2005 à 16:49:42  profilanswer
 

Il est beau, il est frais, le nouveau sujet!
Comme sujet, j'ai opté pour celui proposé par Marnie:

Sujet 17 a écrit :

Vous avez trouvé l'appartement idéal, mais voilà, quelqu'un d'autre l'a vu aussi. Comment l'éliminer ?



Pour en savoir plus, n'hésitez pas à consulter le topic d'origine:
http://forum.hardware.fr/hardwaref [...] 0902-1.htm  
 

Principe de Fonctionnement a écrit :

Un membre poste un court extrait de roman ou une description de scène, ceux qui le souhaitent peuvent remodeler le sujet à leur idée, avec leur style, en collant ou non de près au sujet de départ (entre 20 et 40 lignes).  
 
Vous pouvez soumettre un texte entre le moment ou le sujet est proposé et le moment ou le vote est ouvert pour ce sujet.
 
Pour poster, mettez votre texte dans les balises citation :
 

Sujet <n°sujet> - <votre pseudo> a écrit :

 
<votre texte
 ...
 fin du texte>







 
Enfin, n'oubliez pas que ce topic est avant tout un plaisir s'adressant à des gens amoureux des mots mais pas specialement écrivain ou critique littéraire. C'est ouvert à tous, et dans la bonne humeur ;)
 
Il faut prendre ce topic comme un atelier plutôt que comme un concours. Le sujet est un point de départ plus qu'une barrière. On le dit concours pour attirer du monde. Mais en fait c'est plus pour s'amuser ensemble autour de l'acte de création... En conséquence ne vous prenez pas la tête. A partir du moment où le sujet vous inspire un texte, quel qu'il soit, il a sa place ici. ;)
 
Ce topic sera ouvert 15 jours, ce qui porte la date limite au 27 mars (minuit et quelques...).
 
Les votes se déroulent de la manière suivante:

Principe des Votes : a écrit :

 
 
Pour les votes (pensez à enlever les espaces dans les balises) :  
 
[ fixed]
Auteur n°1 : xxx  
Auteur n°2 : yyy
Auteur n°3 : zzz
Remarques : abcd
[ /fixed]
 
    * On ne vote pas pour soi-même (ce n'est pas une règle, simplement une question de courtoisie )  
    * Pour éviter de donner l'impression de voter au hasard (ce qui ne serait pas respectueux des efforts produits, vous en conviendrez), pensez à laisser une appréciation, même succinte : c'est toujours agréable de savoir "comment" on a été lu.
 
A chaque vote, le premier reçoit 3 points, le deuxième 2 points et le troisième 1 point.




 
Participations :
meroee
groomy
e-nyar
moktar1er
talbazar
mcberd
Mario_
Nicky_rr
 
Note : Il est souvent difficile de choisir un sujet. Lors des votes, plusieurs bonnes idées sont parfois proposées mais une seule est sélectionnée. L'autre tombe dans les oubliettes. C'est dommage.
Je propose donc l'instauration d'une "boite à idées de sujets". Le principe est simple. Si vous voulez proposer un sujet, faites-le quand bon vous semble, il sera inscrit ici et celui qui ouvrira le prochain topic pourra soit piocher dans la liste, soit trouver un autre sujet.
Pour garder un peu de surprise à ceux qui le désireraient, je mets la boite en spoiler ;)
 
Boîte à idées de sujets:

Spoiler :

Idées ayant fait l'objet de sujets:

  • Sujet 13 : Un personnage est contraint à voyager en compagnie d'une personne pour qui il éprouve de l'affection mais qu'il connait mal. L'évènement principal du sujet est le voyage. Les circonstances ne doivent apparaître qu'en filigrane, notamment à cause de la limite en longueur. Le mode de transport est libre.  
  • Sujet 14 :Décrivez une créature fantastique à la manière d'une encyclopédie.

(des liens vers les sujets précédents)
 
Vos idées:

  • "Un lieu antique vous raconte un événement marquant de son histoire". Du genre les vieilles pierres qui parlent.
  • Vous vous réveillez un matin, et comme tous les matins, vous vous croyez le lendemain de la veille. Mais ce matin-là, vous vous réveillez 15 ans après vous être endormi. Bien sûr, vous n'avez pas dormi 15 ans, vous avez juste un trou de mémoire de 15 ans. Vous découvrez qu'entretemps, vous vous êtes marié, avez fondé une famille, construit votre maison, et créé votre propre société qui surfe sur la vague du succès. Comment vivre votre vie si vous en avez oublié les évènements les plus importants? Cette perte de mémoire est-elle un accident? Pourrez-vous seulement retrouver la mémoire?
  • le contexte: un(e) jeune célibataire en appartement, pas de copain(e). Le reste vous appartient. (note : le reste, je trouve ça super-vague, pour ma part :/)
  • Une ou plusieurs personnes traversent une forêt. Il(s) tombe(nt) dans une embuscade. Bataille ou fuite.
  • Lors d'un bal organisé par quelqu'un d'important, un amoureux éconduit décide de retenter sa chance. Mais hélas, l'élue de son coeur danse avec le héros qui sauva jadis la cité. Quelques minutes plus tard, il utilise un stratagème pour séparer les deux danseurs et conquérir le coeur de sa belle.
  • Un gars est invité à diner chez de futurs partenaires. Au cours de la soirée il doit tenter de conclure une affaire juteuse et capitale pour lui. Le problème c'est qu'on sert à manger des mets absolument ignobles (selon ses critères à lui et pas ceux de ses hôtes bien sûr). Dilemme pour le gars : s'il ne goûte pas à la nourriture proposée il risque de heurter ses hôtes qui sont fort susceptibles et cela pourrait faire capoter l'affaire ; s'il y touche il sent que son estomac risquerait de se rebeller, ce qui en présence de ses hôtes serait tout aussi fatal pour son affaire. Comment s'en sort notre bonhomme?  
  • Vous êtes sur une plage après une longue randonnée. Vous apercevez alors une sorte de cabane.
  • Demain est le grand jour pour vous, vous allez partir pour un long voyage dans l'espace.
  • Décrire ce que "voit" un aveugle accompagné d'un chien,  utilisation des sens obligatoire.
  • Des amis ont décidé de retaper une maison, mais lors des travaux un grand problème se pose.
  • Un personnage arrive dans un endroit ou il rêvait d'aller depuis des années. (voire, un lieu imaginaire)
  • Votre préparation mentale pour un grand tournois de sport.
  • Deux hommes se connaissent depuis leur enfance, mais se haïssent au plus haut point. Pourtant ils vont être obliger d'agir ensemble à un moment donné que cela leur plaise, ou non...  
  • Que penseriez-vous d'un sujet sur la vieillesse, permettant de choisir entre le texte philosophique ou descriptif, à savoir écrire la vie d'une vieille personne qui arrive à sa fin, fait son bilan, prépare son grand voyage ? (pas obliger de la voir mourir, pour ceux qui trouveraient ça trop classique) (note : le sujet est sur la vieillesse, pas sur votre appréciation d'un sujet sur la vieillesse :pt1cable: )
  • Vous assistez à un incident (gravité au choix) et vous pouvez décider d'intervenir ou pas. Que décidez-vous, que se passe-t-il ?
  • Vous vous trouvez dans un endroit isolé. Vous n'avez absolument rien a part vos vêtements. Survivez. (note : à vérifier mais je crois qu'on a eu un sujet du genre... à moins que ce ne fut une/ma manière de le traiter)
  • Faire la description d'une "catastrophe" naturelle.
  • Décrivez la vie d'un billet de banque.
  • Boire ou conduire à vous de choisir !
  • Décrire un paysage.
  • Ca pourrait être sympa de prendre un début de texte, et que chacun le finisse à sa manière...
  • "décrire l'indescriptible", comme l'horreur version Lovecraft ou encore un instantané de la vision d'un étranger à la Camus sur le monde.
  • Un homme/une femme sort de sa maison un matin tout a fait ordinaire. Sauf, qu'aujourdh'ui, quelque chose de bizzare l'interpelle : à sa vue, c'est l'hilarité générale, fou rire chez tous ceux qui l'aperçoivent.Mais que se passe t'il donc? (note : je sais pas pour vous, mais ça me rappelle un cauchemar fréquent quand jétais jeune : j'allais à l'école sans pantalon  :whistle: )
  • Quelque chose qui tourne autour des dialogues, on a peu exploré cette piste. Une scène de séduction peut-être ? Ou de menace ? (note : il me semble qu'il y a déjà eu quelquechose sur le dialogue... mais c'était pas exclusif séduction/menace)
  • Vous savez que quelque chose va arriver, et quoi que vous fassiez, ça arrive fatalement (note : à rapprocher du sujet sur la catastrophe naturelle, peut-être?)
  • Argumentation pour une cause désespérée (sous forme de dialogues et non pas de longue plaidoirie) (note : et pourqoi pas une longue plaidoirie, sinon?)
  • Vous avez remarqué un personnage (lieu, phénomène, ...) étrange. Intrigué(e), vous cherchez à en savoir plus. (note : peut-être un peu trop vague, celui-là...).
  • Une question à la façon de Questions pour un Champion.
  • Deux amis se promènent et aperçoivent deux jolies filles, qu'ils décident

de suivre. Comme elles ne vont pas dans la même direction, ils se
séparent. Inspiré de "La Perspective Nevski", de Gogol.

  • Un petit groupe d'amis se lance dans une exploration risquée : il peut

s'agir d'une maison abandonnée, d'un bar à strip-teaseuses, ou d'une
course en montagne, par exemple, selon l'âge et les préoccupations de
l'auteur.
(à compléter)


Message édité par Mario_ le 29-03-2005 à 11:10:11

---------------
Soyons ouverts d'esprit, mais pas au point de laisser notre cerveau s'enfuir.
mood
Publicité
Posté le 12-03-2005 à 16:49:42  profilanswer
 

n°5051298
meroee
Posté le 12-03-2005 à 18:44:15  profilanswer
 

En fait le sujet c'est comment l'éliminer style "disparu dans d'étranges circonstances" ou plutôt "les 1000 et 1 façons de faire fuir les gens"?
Je voudrais pô être hors sujet...

n°5051687
Mario_
Vive le pingouiboulga !!
Posté le 12-03-2005 à 19:46:40  profilanswer
 

meroee a écrit :

En fait le sujet c'est comment l'éliminer style "disparu dans d'étranges circonstances" ou plutôt "les 1000 et 1 façons de faire fuir les gens"?
Je voudrais pô être hors sujet...


Les deux sont bons. :)


---------------
Soyons ouverts d'esprit, mais pas au point de laisser notre cerveau s'enfuir.
n°5053026
meroee
Posté le 12-03-2005 à 22:28:49  profilanswer
 

:jap:  

n°5053079
yorfdog
Disciple de D. Sarron
Posté le 12-03-2005 à 22:34:34  profilanswer
 

Mario_ a écrit :

Les deux sont bons. :)


 
Donc, on peut transformer le sujet en : comment réaliser le crime parfait ? [:dawa]
 
Ca m'intéresse :)


---------------
Kawa ou bien ?
n°5053117
akanico
Captain Slow
Posté le 12-03-2005 à 22:38:24  profilanswer
 

Il est chaud celui-là......


---------------
Visites de cimetières - Nouvelle vidéo : Cimetière de Saisseval (80540 - Somme)
n°5053138
Mario_
Vive le pingouiboulga !!
Posté le 12-03-2005 à 22:40:02  profilanswer
 

yorfdog a écrit :

Donc, on peut transformer le sujet en : comment réaliser le crime parfait ? [:dawa]
 
Ca m'intéresse :)


Dans le but d'obtenir un appartement [:aloy]


---------------
Soyons ouverts d'esprit, mais pas au point de laisser notre cerveau s'enfuir.
n°5053143
Profil sup​primé
Posté le 12-03-2005 à 22:40:16  answer
 

Drap de peau :o

n°5053145
Mario_
Vive le pingouiboulga !!
Posté le 12-03-2005 à 22:40:33  profilanswer
 

akanico a écrit :

Il est chaud celui-là......


Il est moins littéraire mais repose plus sur votre imagination. Moi je le trouve très sympa.


---------------
Soyons ouverts d'esprit, mais pas au point de laisser notre cerveau s'enfuir.
n°5053156
akanico
Captain Slow
Posté le 12-03-2005 à 22:41:58  profilanswer
 

Mario_ a écrit :

Il est moins littéraire mais repose plus sur votre imagination. Moi je le trouve très sympa.


 
 
J'ai pas dit le contraire mais pour le précédent, j'ai été inspiré tout de suite. Là, je sèche..... donc c'est mal barré.


---------------
Visites de cimetières - Nouvelle vidéo : Cimetière de Saisseval (80540 - Somme)
mood
Publicité
Posté le 12-03-2005 à 22:41:58  profilanswer
 

n°5053170
Mario_
Vive le pingouiboulga !!
Posté le 12-03-2005 à 22:43:00  profilanswer
 

akanico a écrit :

J'ai pas dit le contraire mais pour le précédent, j'ai été inspiré tout de suite. Là, je sèche..... donc c'est mal barré.


T'as deux semaines pour te mettre en situation [:gordon shumway]


---------------
Soyons ouverts d'esprit, mais pas au point de laisser notre cerveau s'enfuir.
n°5053187
Profil sup​primé
Posté le 12-03-2005 à 22:44:54  answer
 

akanico a écrit :

J'ai pas dit le contraire mais pour le précédent, j'ai été inspiré tout de suite. Là, je sèche..... donc c'est mal barré.


 
Ca va mieux ? :o
 
Le thème se rapproche de "Le couperet", non ?

n°5053202
akanico
Captain Slow
Posté le 12-03-2005 à 22:46:09  profilanswer
 


 
 :lol:  :lol:  :lol:  excellent! :)


---------------
Visites de cimetières - Nouvelle vidéo : Cimetière de Saisseval (80540 - Somme)
n°5054091
Mario_
Vive le pingouiboulga !!
Posté le 13-03-2005 à 00:25:59  profilanswer
 


C'est clair qu'il y a beaucoup en commun au niveau du thème... :jap:


---------------
Soyons ouverts d'esprit, mais pas au point de laisser notre cerveau s'enfuir.
n°5056481
meroee
Posté le 13-03-2005 à 14:26:05  profilanswer
 

Sujet 17 - meroee a écrit :

 
 
Cela faisait quelques temps que mes pas m'avaient ramené vers les terres du nord d'où mes ancètres avaient fui, et je venais tout juste de trouver une demeure digne de moi. Le château dominait une vallée merveilleusement sombre où les rayons du soleil couchant s'enlaçaient dans l'obscurité. Les murs en pierre noire étaient de facture si fine que les sculptures semblaient se mouvoir avec aisance dans les ténèbres grandissantes. J'étais resté là de longues minutes, ému par un tel spectacle. Mon grand père lui même avait peut-être vécu dans ce château, et j'avais désormais acquis la certitude que la bâtisse serait bientôt à moi.
 
Pourtant, j'appris très vite par le vendeur des lieux qu'un accord venait d'être signé avec un riche investisseur américain. Déçu, je savais que je ne pouvais racheter le château, la fortune familiale s'étant très vite dissipée durant notre long exil. Et je songeai soudain avec nostalgie à une époque où chacun était libre de faire justice lui-même. En ces temps glorieux, si l'acquéreur d'un domaine venait à disparaître dans de mystérieuses circonstances, cela faisait chuter le prix de vente et augmentait le cachet des lieux pour les siècles à venir.  
 
J'avais tout mon temps.  
Par la magie des lieux, un drame finirait bien par se produire; un toit qui s'effondre, une marche qui cède et pourquoi pas un charmant voisin qui offre une bouteille de 1630; le cyanure fait toujours son petit effet. Je me retrouvais enfin dans un élement familier, fait d'intrigues, de festivitées et de meurtres. Inutile de faire fuir cet homme, après une nuit il en saurait déjà trop. Non, il fallait l'éliminer, le détruire.  
 
Quelques semaines plus tard, je fus contacté par le vendeur. Il m'apprit que son investisseur venait de se retirer de l'affaire. Feignant la surprise je m'enquis de la raison de ce revirement soudain:
"-Oui... j'ai entendu parler de cette histoire. N'est-ce pas l'homme qui a malencontreusement glissé sur une pierre? La rumeur dit qu'il s'est empalé sur la grille de son propre château."
 
L'homme devant moi devint très pâle.  
"-Euh... peut être, je ne connais pas tous les détails. Ecoutez, voilà un certain temps que j'essaie de vendre ce bien, et je suis prêt à vous le faire à la moitié de son prix si cela vous intéresse."
 
Je tentai de ne rien laisser paraître de mon amusement.
"-Vous savez, je ne recherche pas un château hanté, et puis... il y a eu un mort tout de même. C'est vraiment sordide. Je vous l'achète au quart de son prix."
 
Un éclair de compréhension passa dans le regard de l'homme et une onde de bonheur me submergea. La peur que je lui inspirais était pour moi une sensation grisante.
L'affaire fut très vite conclue et la demeure me revint, à moi, Lord Stefan Tepes, descendant de la belle princesse Cneajna de Transylvanie et du célèbre Lord Dracula.
 




 
Moi je préfère acheter un château  :kaola:


Message édité par meroee le 13-03-2005 à 15:19:17
n°5056486
Mario_
Vive le pingouiboulga !!
Posté le 13-03-2005 à 14:27:42  profilanswer
 

meroee a écrit :

Moi je préfère acheter un château  :kaola:


HS, disqualifiée :o  
 
 
 
PS: humour, hein!


---------------
Soyons ouverts d'esprit, mais pas au point de laisser notre cerveau s'enfuir.
n°5056489
meroee
Posté le 13-03-2005 à 14:29:09  profilanswer
 

Sérieusement chuis pas trop HS?

n°5056522
Mario_
Vive le pingouiboulga !!
Posté le 13-03-2005 à 14:37:26  profilanswer
 

meroee a écrit :

Sérieusement chuis pas trop HS?


Pour moi, c'est nickel. Après c'est peut-être fonction de chacun mais pour moi t'es dans le sujet. J'ai déjà fait des HS plus flagrants :o
 
Petit détail en passant : tu as utilisé le mot "siècles", tu as bien fait, j'adore ce mot :o


Message édité par Mario_ le 13-03-2005 à 15:58:33

---------------
Soyons ouverts d'esprit, mais pas au point de laisser notre cerveau s'enfuir.
n°5056708
meroee
Posté le 13-03-2005 à 15:24:01  profilanswer
 

Mario_ a écrit :


Petit détail en passant : tu as utilisé le mot "siècles", tu as bien fait, j'adore ce mot :o


 
 :lol:


Message édité par meroee le 13-03-2005 à 16:25:57
n°5056829
Mario_
Vive le pingouiboulga !!
Posté le 13-03-2005 à 15:59:00  profilanswer
 

meroee a écrit :

Bah non où ça  :D  
Prouve le  :whistle:


C'est facile de faire dire aux gens ce qu'ils n'ont jamais dit! :whistle:


---------------
Soyons ouverts d'esprit, mais pas au point de laisser notre cerveau s'enfuir.
n°5057109
meroee
Posté le 13-03-2005 à 17:05:20  profilanswer
 

Voilà les sujets que Marnie avait rassemblés dans le topic initial. De quoi garnir un peu la boîte à idée.
 
-Vous vous réveillez un matin, et comme tous les matins, vous vous croyez le lendemain de la veille. Mais ce matin- là, vous vous réveillez 15 ans après vous être endormi. Bien sûr, vous n'avez pas dormi 15 ans, vous avez juste un trou de mémoire de 15 ans. Vous découvrez qu'entretemps, vous vous êtes marié, avez fondé une famille, construit votre maison, et créé votre propre société qui surfe sur la vague du succès. Comment vivre votre vie si vous en avez oublié les évènements les plus importants? Cette perte de mémoire est-elle un accident? Pourrez-vous seulement retrouver la mémoire?
edit: le contexte: un(e) jeune célibataire en appartement, pas de copain(e). Le reste vous appartient  
 
- Une ou plusieurs personnes traversent une forêt. Il(s) tombe(nt) dans une embuscade. Bataille ou fuite.  
 
- Lors d'un bal organisé par quelqu'un d'important, un amoureux éconduit décide de retenter sa chance. Mais hélas, l'élue de son coeur danse avec le héros qui sauva jadis la cité. Quelques minutes plus tard, il utilise un stratagème pour séparer les deux danseurs et conquérir le coeur de sa belle.  
 
- Un gars est invité à diner chez de futurs partenaires. Au cours de la soirée il doit tenter de conclure une affaire juteuse et capitale pour lui. Le problème c'est qu'on sert à manger des mets absolument ignobles (selon ses critères à lui et pas ceux de ses hôtes bien sûr). Dilemme pour le gars:  
s'il ne goûte pas à la nourriture proposée il risque de heurter ses hôtes qui sont fort susceptibles et cela pourrait faire capoter l'affaire ;  
s'il y touche il sent que son estomac risquerait de se rebeller, ce qui en présence de ses hôtes serait tout aussi fatal pour son affaire.  
Comment s'en sort notre bonhomme?  
 
- Vous êtes sur une plage après une longue randonné. Vous apercevez alors une sorte de cabane.  
 
- Demain est le grand jour pour vous, vous allez partir pour un long voyage dans l'espace.  
 
- Décrire ce que "voit" un aveugle accompagné d'un chien,  utilisation des sens obligatoire.  
 
- Des amis ont décidé de retaper une maison, mais lors des travaux un grand problème se pose.  
 
- Un personnage arrive dans un endroit ou il rêvait d'aller depuis des années. (voire, un lieu imaginaire)  
 
- Votre préparation mentale pour un grand tournois de sport.  
 
- Deux hommes se connaissent depuis leur enfance, mais se haïssent au plus haut point.  
Pourtant ils vont être obliger d'agir ensemble à un moment donné que cela leur plaise, ou non...  
 
- Que penseriez-vous d'un sujet sur la vieillesse, permettant de choisir entre le texte philosophique ou descriptif, à savoir écrire la vie d'une vieille personne qui arrive à sa fin ? (pas obliger de la voir mourir, pour ceux qui trouveraient ça trop classique)  
 
- Vous assistez à un incident (gravité au choix) et vous pouvez décider d'intervenir ou pas. Que décidez-vous, que se passe-t-il ?  
 
- Vous vous trouvez dans un endroit isolé. Vous n'avez absolument rien a part vos vêtements. Survivez.  
 
- Faire la description d'une "catastrophe" naturelle.  
 
- Décrivez la vie d'un billet de banque  
 
- Boire ou conduire à vous de choisir !  
 
- Décrire un paysage  
 
- Ca pourrait être sympa de prendre un début de texte, et que chacun le finisse à sa manière...  
 
- Je verrais bien un truc du genre:  
-"décrire l'indescriptible", comme l'horreur version Lovecraft  
ou encore un instantané de la vision d'un étranger à la Camus sur le monde  
 
- Un homme/une femme sort de sa maison un matin tout a fait ordinaire. Sauf, qu'aujourdh'ui, quelque chose de bizzare l'interpelle:  
A sa vue, c'est l'hilarité générale, fou rire chez tous ceux qui l'aperçoivent.Mais que se passe t'il donc?  
 
- Quelque chose qui tourne autour des dialogues, on a peu exploré cette piste. Une scène de séduction peut-être ? Ou de menace ?  
 
- Vous savez que quelque chose va arriver, et quoi que vous fassiez, ça arrive fatalement  
 
- Argumentation pour une cause désespérée (sous forme de dialogues et non pas de longue plaidoirie)  
 
- Vous avez remarqué un personnage (lieu, phénomène, ...) étrange. Intrigué(e), vous cherchez à en savoir plus.  
(J'ai mis "vous", mais la première personne ne serait pas obligatoire, comme d'hab'.)

n°5057116
Mario_
Vive le pingouiboulga !!
Posté le 13-03-2005 à 17:06:56  profilanswer
 

meroee a écrit :

Voilà les sujets que Marnie avait rassemblés dans le topic initial. De quoi garnir un peu la boîte à idée.


Super travail. Je fais le tri (au cas où y en aurait des déjà faits ou si certains font doublons, etc...) et je mets tout ça.
 :jap:


---------------
Soyons ouverts d'esprit, mais pas au point de laisser notre cerveau s'enfuir.
n°5057121
meroee
Posté le 13-03-2005 à 17:08:58  profilanswer
 

j'ai déjà jeté un oeil pour les sujets déjà faits mais deux précautions valent mieux qu'une...

n°5057178
Mario_
Vive le pingouiboulga !!
Posté le 13-03-2005 à 17:20:24  profilanswer
 

meroee a écrit :

j'ai déjà jeté un oeil pour les sujets déjà faits mais deux précautions valent mieux qu'une...


A priori, tout était bon :jap:


---------------
Soyons ouverts d'esprit, mais pas au point de laisser notre cerveau s'enfuir.
n°5060630
Moktar1er
No one replies...
Posté le 14-03-2005 à 09:36:36  profilanswer
 

meroee a écrit :

Moi je préfère acheter un château  :kaola:


Ca me semble bien dans le sujet, du moins dans la façons dont je l'imaginais. Par contre, je ne sais pas... j'ai l'impression qu'il me manque quelque chose entre le moment où le narrateur "décide que..." et la suite des évènements. Cependant, j'aime bien la fin :)

n°5061847
Marnie
Posté le 14-03-2005 à 13:24:57  profilanswer
 

Drapal.
Bonne idée, la boîte à sujets. On a de quoi voir venir, on va pas mourir de faim :D.


---------------
Prison d'été, prison d'hiver, prison d'automne et de printemps, bagne pour petits et grands - Prévert, Le Roi et l'Oiseau
n°5070142
Groomy
Oisif
Posté le 15-03-2005 à 11:55:18  profilanswer
 

Je participe pour la première fois au concours et c'est aussi la première fois que j'écris quelque chose d'ailleurs... J'ai essayé de faire un peu original sans tomber dans le HS, j'espere que c'est pas trop mal.  :bounce:  
 
 

Sujet 17 - Groomy a écrit :

 
C’était une grande maison en pierre, un peu à l’écart mais facile d’accès et proche de l’autoroute,  des sapins bien taillés clôturaient la pelouse qui couvrait une grande partie du terrain devant la maison.  Le rez-de-chaussée était constitué de deux grandes pièces, faisant office de salon, séparés par une cuisine traditionnelle, d’après mes observations il devait y avoir environ 6 ou 7 pièces au premier étage. J’avais pu y jeter un premier coup d’œil et de ce que j’avais pu voir la maison était assez bien fourni en meubles et équipements de tous genre.  
 
Les propriétaires étant absents j’avais prévu ma visite pour le 4 avril, une date parfaite pour un lieu idéal. Je suis entré à l’intérieur au environ de 3 heures, mon premier objectif était de visiter l’étage et en particulier les chambres. Je montais les escaliers lorsque j’ai entendu du bruit, je me suis arrêté et j’ai tendu l’oreille mais le silence était retombé. Je suis d’un naturel méfiant je suis donc resté sur mes gardes pendant que je fouillais la première chambre, elle contenait un lit deux places mais était peu meublé et très bien rangés, la chambre d’amis sans doute.
 
Je sortais juste de la pièce, sans avoir rien trouver d’intéressant, quand j’ai cru apercevoir une ombre un peu plus loin dans le couloir. J’étais persuadé qu’il n’y avait personne dans cette baraque quand je suis arrivé. J’ai marché en direction de l’endroit ou l’ombre avait disparu, une porte était ouverte je suis entrée. J’ai rapidement parcouru des yeux la chambre puis j’ai décidé d’allumer ma lampe torche car on n’y voyait pas grand-chose.
 
Je venais à peine de commencer à scruter les recoins quand la porte s’est refermée derrière moi, j’ai aussitôt foncé sur celle-ci mais c’était trop tard quelqu’un l’avait verrouillé... J’ai entendu des pas dans le couloir puis plus rien. Je me suis dirigé vers la fenêtre mais c’était la chambre d’enfants et elle était munie de barreaux, je me suis rapidement rendu compte que j’étais bloqué ici.  
Je suis resté enfermé pendant 2 heures jusqu’à ce que vos collègues viennent me « délivrer »…
 
 
- On a reçu un appel anonyme vers 4h30 nous signalant des bruits suspects à cette adresse.  On vous a trouvé coincé dans cette chambre au premier, et la plupart des objets de valeur de la maison avaient disparu. Je crois qu’on peut en déduire qu’il y avait 2 combrioleurs ce soir là, malheureusement pour vous le second était plus malin que vous et à remporter la mise en laissant son concurrent sur le carreau…





---------------
Le matin, j'émerge de mes rêves, le plus heureux des anges. Je me couche le soir, un vrai salaud. Qu'ai-je donc fait entre-temps ? J'ai fréquenté les hommes et fouillé dans leur merde.
n°5084750
Marnie
Posté le 17-03-2005 à 09:32:31  profilanswer
 

Le texte d'E-nyar, toujours tt.
 

Sujet 17 - E-nyar a écrit :

 
La maison se dressait devant moi, baignée dans la pénombre de la fin de la journée. Tout y était comme dans mes moindres souvenirs. Le petit muret surmontée d’une barrière en bois, l’allée dallée de pierre traversant le petit jardin menant à la porte principale – une lourde porte en chêne au centre de laquelle on trouvait un boutoir – entourée des deux fenêtres du salon à droite et de la cuisine a gauche. Je levais les yeux pour revoir avec émotion et nostalgie la fenêtre qui avait longtemps été celle de ma chambre et à sa gauche celle de mes parents.  
Je poussais le vieux portail en bois sur lequel était accroche le panneau « à vendre », qui comme a sa bonne habitude émis un grincement que j’aurais reconnu entre tous. La porte d’entrée s’ouvrit suite a ce bruit, un homme se tenait dans l’encadrement me regardant avec insistance – le vendeur sans doute.
 
- Bonjour Monsieur, excusez-moi de vous déranger, je viens pour la vente de la maison
- Bonjour ou plutôt bonsoir… Je suis désolé mais la maison n’est plus à vendre et j’en suis le nouveau propriétaire. Je vais enlever le panneau tout de suite. Dit-il en se dirigeant vers moi.  
- Pardon ? Déjà vendue ? Mais mais non, ce n’est pas possible.
- Vendue je vous dis, vous arrivez trop tard… et pourtant elle a été en vente longtemps.
- Oui je sais j’arrive tard, mais je suis reste un long moment a l’étranger et.. vous comprenez cette maison est mon ancienne maison, j’ai beaucoup voyage et j’avais cru pouvoir… enfin vous voyez
- Oui je vois très bien, mais je suis désolé, elle n’est plus à vendre.
- Vous savez, j’ai amassé pas mal d’argent dans mes déplacements, je peux vous la racheter à un bon prix.
- Non-merci, je comprends que vous y êtes attache, mais si vous avez de l’argent vous trouverez sûrement mieux que cette vieille bicoque ailleurs
- Oui… enfin non. Ce que je veux dire c’est que c’est CETTE maison que je veux, pas une autre.
- Je comprends, je comprends… mais c’est non. Au revoir Monsieur et bonne soirée.
 
Sur ces mots il referma la porte, l’écriteau sous le bras. Je restais la, interloque contemplant le jardin que j’avais parcouru de long en large, de haut en bas, dont je connaissais les moindres recoins et cachettes. Non, ce n’était pas possible. La maison était à moi. Elle devait entre à moi. Il ne comprenait pas, l’imbécile. Machinalement je ressortis le vieux carnet de mon père plein de notes manuscrites et de croquis. Apres toutes ces années à parcourir le monde pour retrouver les bâtiments décrits par mon père, j’avais enfin trouve la clé, le point commun entre toutes ces structures. Et ce point commun était la, devant moi, je l’avais toujours eut sous les yeux sans m’en apercevoir, bien dissimulé derrière ses fausses briques, ses fausses tuiles, les lignes camouflées sous  les allées du jardin… Non vraiment, il ne savait pas ce qu’il faisait cet imbécile… Il aurait pu repartir avec un bon paquet d’argent, maintenant, pas le choix, il allait être aussi du voyage vers ces mondes décrits par mon père Je commençais alors a réciter d’une voix monocorde et gutturale Phnglui mglw'nafh Cthulhu R'lyeh wgah'nagl fhtagn.




---------------
Prison d'été, prison d'hiver, prison d'automne et de printemps, bagne pour petits et grands - Prévert, Le Roi et l'Oiseau
n°5084813
Moktar1er
No one replies...
Posté le 17-03-2005 à 09:47:23  profilanswer
 

Groomy> En ce qui concerne le style, c'est très narratif, je dirais que ça manque de fantaisie. Mais par contre... J'adore l'idée :love: Au début j'avais pensé à un HS mais au final, ça colle bien. Bravo.  
 
E-nyar> Bonne référence à Lovecraft, par contre je trouve ça "bof". D'une part je n'ai pas l'impression d'avoir souvent lu, de la part de ce génie, des situations où ce sont les hommes qui font appell aux Anciens pour une vengeance ou autre. D'autre part, ça colle trop dans le sujet justement, ça manque de fantaisie, de surprise.

n°5085168
Moktar1er
No one replies...
Posté le 17-03-2005 à 11:02:35  profilanswer
 

Sujet 17 - moktar1er a écrit :

 
 J'étais tellement heureux à vivre avec toi. T'accueillir le soir, te choyer les soirs où ça n'allait pas, ton sourire à mes cotés le matin au réveil. Combien a t'on eu de moments de bonheur? Le matin, au petit déjeuner, notre famille réunie autour de la table, notre fils suçant goulûment son biberon, la petite plongée dans les dessins animés, et toi mon amour qui butine autour. Combien d'heures passées à jouer tous ensemble, à s'émerveiller devant les progrès de nos enfants? Un Eden sur 90m², avec ses bruits de matériaux qui vivent, s'étendent et se détendent. Un paradis pour la famille d'Adam et Eve.
 Mais hélas, l'histoire se répète toujours. Une fois de plus, Eve à goûté au fruit défendu. Tu as voulu qu'il vienne vivre chez nous, pensais-tu vraiment que j'allais laisser faire? Je l'ai vu s'installer, je l'ai vu prendre MA place. Ma colère a grondé, fort, très fort, j'en ai brisé des lampes, des bibelots. J'en ai jeté des chaises contre les murs. Je vouas ai fait si peur. Je t'ai fait si peur. Alors tu es partie mon amour, tu as trouvé un nouvel Adam, décidé que ton paradis était ailleurs, sans moi. Arrive alors l'automne de la maison, les meubles et les murs perdent leurs ornements, les cartons poussent comment des champignons, le froid et le vide s'installent.
 Toi partie, ce sont des inconnus qui se succèdent, chez moi. "Mais laissez-moi en paix!!!". Mon intimité violée, mon passé souillé, mon bonheur piétiné. J'entends dire parfois "Ce qui me fait froid dans le dos, c'est d'imaginer ce qui s'est passé ici". Mais quoi? Que s'est-il passé de si grave finalement? Etait-ce la première fois que quelqu'un décida d'aller chercher son bonheur ailleurs? Certes ma peine est là, présent, immense, mais en quoi cela les regarde t'il? La colère monte, comme à chaque visite, mais il n'y a plus de meubles à bouger, plus de vaisselle à lancer, plus même d'ampoule à exploser. Je ne peux qu'hurler, provoquant toujours cette réaction inquiète des visiteurs, se demandant quoi, regardant dans ma direction, me donnant l'impression qu'ils voient au travers moi, qu'ils ne me voient pas.
 Le temps se passe, les visitent sont font de plus en plus rares, je suis seul. Mon "chez moi" est toujours à moi, mais si pâle, si froid, si… mort. De temps en temps les phares d'une voiture descendant l'avenue l'anime un peu, faisant danser quelques ombres un court instant. Le temps efface ma pensée, mes souvenirs, aujourd'hui j'en ai même de la peine à me rappeler que, à l'idée de ton départ, j'avais décidé de mourir ici, "chez moi", chez nous, afin que malgré tout, je puisse rester à tes côtés.



n°5096728
meroee
Posté le 18-03-2005 à 19:09:28  profilanswer
 

Moktar1er a écrit :

Par contre, je ne sais pas... j'ai l'impression qu'il me manque quelque chose entre le moment où le narrateur "décide que..." et la suite des évènements.


C'est vrai mais ça m'ennuyait de décrire en détail comment le personnage s'y prend alors j'ai préféré laisser le suspens  :D  
 

Moktar1er a écrit :

Cependant, j'aime bien la fin :)


merci  :jap:


Message édité par meroee le 18-03-2005 à 20:24:51

---------------
Un monde sans confiance ne peut ni évoluer, ni prospérer; il est condamné à ne générer que des conflits issus de la peur qu'ont les gens d'être dupés.
n°5103003
talbazar
morte la bête, mort le venin
Posté le 19-03-2005 à 19:28:07  profilanswer
 

Ah les chiens ! j'ai pas l'idée !!! :cry:

n°5116347
talbazar
morte la bête, mort le venin
Posté le 21-03-2005 à 15:02:28  profilanswer
 

Citation :

sujet 17 - talbazar  
 
Quand ce petit notaire est arrivé avec son client pour visiter le beau manoir que je hante depuis un siècle et demi, si j’avais eu du sang dans mes veines, il n’aurait fait qu’un tour ! Traiter ma belle demeure familiale de ruinée, quel manque de tact ! Une toiture délabrée ? Mais est ce qu’un fantôme a besoin d’un toit sur son suaire ? En tout cas, quand le nouveau propriétaire a emménagé, j’ai peaufiné mon plan d’attaque pour le faire déguerpir au plus vite…
5 mars
Je lui fond les fusibles alors qu’il fait des câlins à madame : erreur, ils terminent à la chandelle, ravis !
16 mars
Changement de cap. Je lui cache les anchois au fond du frigo. Gagné : trois jours d’hospitalisation.
1 avril
Je permute le condensateur H45 avec le T12 : sa télé implose en plein méthode Cauet et lui détruit la moquette mauve du salon.
5 avril
Je lui bouche la fosse septique : nauséeuse, madame part chez sa mère.
14 avril
Je lui vide le ballon d’eau chaude huit jours de rang : douche froide, effet garanti.
30 avril
Je fais claquer les portes pendant trois jours à la suite.
5 mai
Je fais sonner le téléphone toute la journée. Pardonnez moi, faux numéro… Je recommence le 8, le 9 et le 10.
11 mai
Madame revient. Je tâche toute la penderie, je mite le reste.
17 mai
Le brave minou fait ses griffes sur la commode Louis XVI, avant de faire tomber le vase Ming.
4 juillet
Visite intempestive de cinq VRP, des témoins de Jéhova et de l’inspecteur de la redevance audiovisuel.
5 juillet
La voisine qui bronzait nue part dans le midi.
5 août
Séisme de 5,5 : grande brèche sur la façade sud.
8 septembre
Une harde de sanglier traverse le parc et laboure un hectare, juste après la tonte. D’ailleurs la tondeuse explose.
16 septembre
Incendie dans la bibliothèque, suivie d’une inondation définitive dans la buanderie, mort de la machine à laver : monsieur lavera ses chaussettes à la main.
20 septembre
Invasion de rongeurs dans la cuisine, d’araignées dans la chambre. Terreur de madame.
5 octobre
Après  trois virus informatiques particulièrement intrusifs et la rayure de tous les CD musicaux, je sens que je gagne mon challenge.
18 novembre
Feu de cheminée.
15 décembre
Le manoir est en vente. Mais je réalise soudain à quel point je vais m’emmerder et combien la solitude va me hanter ! ( Humm, les nouveaux voisins, peut-être ? ).

n°5117308
Moktar1er
No one replies...
Posté le 21-03-2005 à 17:06:06  profilanswer
 


 
Hum... le thème du fantôme devient récurrent non? C'est dommage non?
Sinon j'aime bien l'énumération. Bel effort d'imagination, tu fais un beau spectre bien lourd ;)

n°5117763
talbazar
morte la bête, mort le venin
Posté le 21-03-2005 à 17:55:51  profilanswer
 

C'est juste pour donner leur chance aux autres  :p

n°5137012
McBerd
BadgerBadgerBadger
Posté le 23-03-2005 à 21:38:37  profilanswer
 

Bon, ça reste dans le sujet, mais c'est bien plus terre à terre que le reste :) .
 
Et c'est totalement autobiographique ;) !
 

Citation :


Je sors du métro, je regarde le plan du quartier... Coup de bol, j'ai pris la bonne sortie, c'est la rue à coté!
 
J'arrive devant la porte, la demoiselle de l'agence est là. Visiblement elle se préparait à partir, pourtant je l'avais prévenue que j'arrivais.
 
Ah, quelqu'un d'autre arrive, zut ça fait un concurrent de plus!
 
Bonjour/Bonsoir, on va visiter tant qu'il y a encore un peu de lumière dehors.
Un couloir à traverser, une petite cour intérieure, un petit escalier, deux étages plus haut et nous y voila.
L'appartement est petit, mais c'est proportionnel à mes moyens.
Deux pièces, 25m² une tout petite cuisine et un minuscule salle de bain en état plus que limite... Mouais, ça pourrait ressembler à l'appartement de mes rêves. Enfin, surtout à l'appartement dont j'ai besoin pour ne pas être à la rue et qui tient dans mon budget!
Ah, l'autre à l'air intéressé également.
 
Etant habitué aux visites parisiennes, j'ai maintenant tout mon dossier sur moi.
Lui aussi.
 
Nous coupant dans notre élan, la fille de l'agence nous dit :  
"Ah non, allez porter directement tout ça à l'agence, c'est sur la place, à 500m d'ici."
 
Je commence à remonter l'avenue à pied, version rapide.
Lui de même, mais il a choisi l'autre coté de la rue.
 
J'approche de la place, je jette un coup d'oeil circulaire pour voir si j'aperçoit l'agence, mais rien à l'horizon, et il est presque 19h!
A tout hasard, je commence le tour de la place au pas de course. Par la droite.
Il fait de même. Par la gauche.
Le sort en est jeté!
 
Après un tiers de tour vers la droite, victoire, l'agence est là!
Je suis arrivé avant lui!
 
J'entre, un peu essoufflé, m'assied et commence à remplir les premières formalités pour le dossier.
Il arrive 3 minutes après, aussi essoufflé que moi.
 
Je souris triomphalement en lui jetant un coup d'oeil ironique, puis me replonge dans le dossier.
 
 
 
 
Epilogue : bon, je crois que je dois le fait d'avoir eu l'appartement plus à mon dossier et à la caution de mes parents (dont 1 prof) que grâce à mon tour de la place :D !


Message édité par McBerd le 24-03-2005 à 12:27:19

---------------
http://www.badgerbadgerbadger.com/ | Lurkeur à temps partiel... | Club de plongée sympa à Paris :-)
n°5153574
Mario_
Vive le pingouiboulga !!
Posté le 25-03-2005 à 23:06:43  profilanswer
 

Comme le train me réussit bien, j'ai remis ça!
 
http://www.geocities.com/monochromatichologram/advisory.gif
 

Citation :

Sujet 17 - Mario_
 
"Enfoiré !... Si je te retrouve..."
 
Je me souviens bien de l'annonce :
"JH sympa cherche coloc sympa pour partager appart sympa bien situé. Appeler 06 12 34 56 78 pour + de rens."
 
J'attendais devant la porte, je venais juste de frapper, quand arriva derrière moi un autre type, 35 ans, petit, bien habillé et crâne tondu. Il me serra la main et se présenta :
 
"- J'm'appelle Jacques. Vous venez aussi pour l'appart ou bien vous m'attendiez sur le palier ?
 - Pour l'appart."
 
Alors qu'il dirigeait son poing vers la porte, je lui dis, un sourire en coin :
 
"- Je viens de frapper.
 - Ah ?... Bah, deux précautions valent mieux qu'une!", répondit-il en frappant, trois coups secs.
 
 On entendit des pas derrière la porte, les serrures se déverrouiller, la poignée tourner, le lourd battant (c'était du chêne) se mouvoir doucement et une tête sympathique passer dans l'entrebaillement.
 Il nous regarda tour à tour :
 
"- Vous venez pour la collocation?
 - Oui, je m'appelle Jacques, bonjour, comment allez-vous ?
 - Euh, ça va... bien... merci... Moi, c'est Thierry."
 
 Un grand sourire aux lèvres, il dénicha la main de son interlocuteur et parvint à la lui serrer vigoureusement. Se faisant, il l'enjoignit à reculer d'un bon mètre pour le laisser entrer et, de sa main libre, repoussa doucement le battant, m'invitant discrètement à prendre congé.
 
 Je vois le genre... J'avais affaire à un gros morceau : le gars tout mielleux en apparence mais qui était le dernier des connards. Je n'allais pas me laisser faire ! Hé, j'existe !! Je repoussai la porte et entrai à mon tour.
 
"Et moi c'est Franck", dis-je finalement.
 
 Thierry nous fit faire le tour du propriétaire. L'appartement était spacieux et bien éclairé. Jacques analysait chaque coin sous tous les angles. Mais pas que ça... Dans les carreaux de faïence, dans les mirroirs, en regardant un meuble de dessous, il me jetait des coups d'oeil furtifs tout en souriant. Un sourire que j'estimais être particulièrement sadique et qui ne me disait rien du tout.
 
 Jacques s'arrangeait toujours pour être juste derrière Thierry à chaque fois que celui-ci faisait un pas. Il alla même jusqu'à me mettre un violent coup d'épaule en cherchant à me dépasser alors que j'avais enfin réussi à suivre Thierry de près à l'entrée dans le salon. Pour justifier son geste, il prétexta une compliment à adresser à Thierry.
 
"Quel bel appart vous avez! Et bien entretenu!"
 
 Ben voyons. Il avait regardé dans tous les recoins et n'avait même pas vu les toiles d'araignée et la poussière qui s'accumulait sur les meubles, elles étaient pourtant bien apparentes, non? Faux-jeton, va!
 
"- Vous avez beaucoup de goût pour la décoration, vous savez? N'est-ce pas Franck?
 - Oui, en effet. Félicitations. J'aime beaucoup la teinte que vous avez donnée à la pièce. C'est très Feng-shui", répondis-je alors. Il fallait lui rabattre son caquet à cet idiot, je n'allais pas me laisser faire! Je le voulais aussi, cet appartement.
 
 "Feng-shui ? Ouahou, ce gars parle pas beaucoup mais il dit pas que des conneries. Très Feng-shui, en effet!"
 
 Et pour continuer en beauté, voilà qu'il me prenait pour le dernier des cons. Mais je n'avais pas dit mon dernier mot. Alors qu'on entrait dans la cuisine, Thierry était suivi de... Jacques, évidemment ; bref, à l'entrée il y avait un petit meuble avec une porcelaine dessus. Jacques, ce salaud, posa la main dessus à son passage, ce qui la fit inévitablement tomber. Elle ne se brisa pas, dieu merci c'était de la moquette, mais Jacques réagit trop vite pour l'innocent qu'il faisait semblant d'être :
 
"Oh toi, Franck, t'es drôlement maladroit, dis! J'suis pas certain qu'un appartement plein de brocanteries soit fait pour toi", me dit-il avec un clin d'oeil et en riant.
 
 Thierry ne réagit pas trop durement à mon égard, alla juste s'emparer de l'objet et le reposa sur la tablette. Il continua la visite sans mot dire.
 
 Quelques minutes après, nous étions tous accoudés au bar américain, Jacques s'était encore arrangé pour se mettre entre Thierry et moi et me tournait maintenant le dos, un coude sur le comptoir. Il discutait gaiement avec Thierry.
 
"- Blablablabla... blablabla!!!
 - Euh... bla?
 - Ah ah ah ah... blablablablablabla..."
 
 Pas à dire, Jacques avait un don pour causer. Mais il ne faisait pas pour autant causer les autres, peut-être un handicap, non? En tout cas, il ne semblait pas le voir ainsi. Finalement, après un long entretien sur nos boulots, nos passions, nos modes de vie où Jacques parut briller à chaque instant et réussit irrémédiablement à me faire passer pour un gros boulet, nous prîmes congé de Thierry.
 
 En descendant les marches, Jacques me dit alors :
 
"Faut pas m'en vouloir si j'ai été un peu cassant, c'est mon boulot. Je suis commercial, je dois faire passer mes intérêts avant ceux des autres, c'est la loi du métier, quitte à marcher sur les autres. Aujourd'hui, l'autre c'était toi. Je trouve que je me suis bien débrouillé. Objectivement, je crois que tu n'auras pas l'appartement."
 
 Nous marchions maintenant vers la porte de l'immeuble, j'ouvris la porte en m'apprêtant à passer mais Jacques me donna à nouveau un coup d'épaule en rigolant et me passa vivement devant.
 
"- Excuse, je te charrie. Mais t'as l'air d'être du genre bonne poire alors les mecs comme moi en profitent! Allez, sans rancune, dis. Et à la revoyure!
 - Ouais, c'est ça... A la revoyure."
 
 Je lui adressai alors un rapide clin d'oeil et refermai la porte derrière moi. Mais sans prendre le risque de sortir. Je ne suis pas sûr qu'il l'aurait bien pris lorsqu'il se serait rendu compte de qui j'étais vraiment. Et il s'en rendit compte vite fait, je n'eûs même pas besoin de lui expliquer.


 
PS : j'aime pas les commerciaux :o  
 
PPS : j'ai assez peu de temps ces temps-ci pour me consacrer aux ouvertures/gestions de topic, le boulot est coriace. Si quelqu'un veut bien prendre le prochain sujet en charge, il sera le bienvenu. Je m'occuperai de cloturer celui-là mais après je passe la main et ne ferai que participer pendant quelques temps.
Voilà, merci d'avance :jap:


Message édité par Mario_ le 26-03-2005 à 14:14:23

---------------
Soyons ouverts d'esprit, mais pas au point de laisser notre cerveau s'enfuir.
n°5163173
meroee
Posté le 27-03-2005 à 20:01:07  profilanswer
 

Ben je veux bien lancer le prochain. Ca dérange si je fais du copier/coller pour les explications? J'essayerai de lancer ça d'ici quelques heures sinon...

n°5163479
Mario_
Vive le pingouiboulga !!
Posté le 27-03-2005 à 21:19:47  profilanswer
 

meroee a écrit :

Ben je veux bien lancer le prochain. Ca dérange si je fais du copier/coller pour les explications? J'essayerai de lancer ça d'ici quelques heures sinon...


Pas de problème pour le copier-coller, je crois. Merci de t'en charger :jap:


---------------
Soyons ouverts d'esprit, mais pas au point de laisser notre cerveau s'enfuir.
n°5164076
meroee
Posté le 28-03-2005 à 00:02:39  profilanswer
 

Ca y est le nouveau sujet est disponible à cette adresse:
http://forum.hardware.fr/hardwaref [...] 2193-1.htm

mood
Publicité
Posté le   profilanswer
 

 Page :   1  2
Page Précédente

Aller à :
Ajouter une réponse
  FORUM HardWare.fr
  Discussions
  Arts & Lecture

  [Topic écriture] Sujet 17 : Viendez voter !

 

Sujets relatifs
Match de Rugby entre HFriens ! Viendez nombreux !Vous aimez l'éléctronique ? Viendez !
Sujet qu'on deteste le plus : "je réapprends à écrire français"[Topic écriture] Sujet 16 : Votez
[Sujet] a argumenter Aimez vous les histoires de detectives?[Topic écriture] Sujet 15 : Votez !
Conseils pour l'écriture d'une nouvelleSujet de Bac: Proposer vos idées
Plus de sujets relatifs à : [Topic écriture] Sujet 17 : Viendez voter !


Copyright © 1997-2018 Hardware.fr SARL (Signaler un contenu illicite / Données personnelles) / Groupe LDLC / Shop HFR