Forum |  HardWare.fr | News | Articles | PC | Prix | S'identifier | S'inscrire | Aide | Shop Recherche
1916 connectés 

  FORUM HardWare.fr
  Emploi & Etudes
  Marché de l'emploi

  Emigrer aux USA

 


 Mot :   Pseudo :  
  Aller à la page :
 
 Page :   1  2  3  4  5  ..  64  65  66  67  68  69
Page Précédente
Auteur Sujet :

Emigrer aux USA

n°2836031
bugbreeder
Posté le 30-06-2010 à 11:37:44  profilanswer
 

Le sujet est très régulièrement abordé dans le topic "travailler aux USA", et certains que je commence à gonfler avec mon idée fétiche "se sponsoriser soi même" ont réclamé l'ouverture d'un topic dédié, donc je pense qu'un topic idoine s'impose. Je vais donc tenter d'être exhaustif (j'ai bien dit "tenter" ) sur ce vaste sujet. Je n'ai pas trouvé un autre topic dédié, donc en cas d'erreur, tous en chœur "I have never been so sorry before".
 
Il est TRÈS difficile d'immigrer aux USA mais pas totalement impossible. L'immigration aux USA c'est 80% de mariage ou regroupement familial (être sponsorisé par un parent direct ou indirect citoyen US), 10% de lotterie de la carte verte (diversity lottery, http://dvlottery.state.gov/, 1 fois par an vers novembre, en principe annulée par un vote des 2 chambres du congrès US mais la loi n'a jamais été promulguée  [:charles k:5] ), et enfin 10% AU MAXIMUM d'immigration par le travail seulement.
 
Le seul est unique visa permettant d'immigrer aus USA est la très fameuse carte verte (qui va redevenir verte cette année comme à son origine, elle est passée depuis par des nuances de blanc et de bleu entretemps, retour aux sources cette année). Certains visa sont dits "dual intent" donc peuvent servir à demander une carte verte plus tard pour émigrer, typiquement le H1B et le L1 et très à part le E2, tous les autres ne sont PAS des visas d'immigration donc ne permettent PAS d'immigrer.
 
Les options sont :
 
* Épouser un(e) citoyen(ne) US : la voie royale, la plus simple et la plus sûre de très loin, visa de travail temporaire EAD sous 6 semaines, carte verte provisoire sous 5 mois, carte verte définitive sous 2 ans, et citoyenneté US sous 3 ans si on est toujours marié (avec la même personne, juste au cas où  :ange: ), et tous ces délais par rapport à la date de dépôt du dossier. Ça coûte environ 3.000$ en frais d'avocat et taxes fédérales, et même dans les états où le mariage de même sexe est reconnu il ne l'est PAS DU TOUT par l'immigration. ATTENTION : épouser un détenteur de carte verte ou autre visa ne donne AUCUN droit, seulement un visa quelconque qui permet de rester aux US et d'étudier mais interdit de travailler (sauf le L1).
 
* Être sponsorisé par un parent direct ou indirect citoyen US, ça va de quelques années à une trentaine d'années selon la "diversité" (les ethnies déjà sur-représentées aux USA comme les Indiens ou les Chinois partent en file d'attente non-préférentielle indéfinie, pour les Européens c'est beaucoup moins grave).
 
* Faire des études supérieures aux USA pour y décrocher un MS ou PHD, certaines écoles Françaises peuvent offrir de faire sa dernière année d'études aux USA pour un double diplôme. Avec un vrai MS ou PHD en poche on peut bosser légalement pendant 2 ans 1/2, ce qui laisse le temps de décrocher un visa H1B (tellement de demandes en 2007 et 2008 que les dossiers étaient tirés au sort, j'en ai fait partie en 2007, dossier sélectionné dans le dernier lot :sweat: ) dans un quota dédié (20.000 visas H1B réservés d'office aux détenteurs de MS et PHD), puis si on trouve un sponsor la carte verte.  
 
* Être sponsorisé par une entreprise : il vous faut une entreprise US pour vous sponsoriser afin d'obtenir un visa de travail et dans le même temps il faut déjà avoir un visa de travail pour pouvoir être embauché par une entreprise US, l'œuf et la poule, c'est vous dire si les chances de réussite de cette approche sont très faibles. Toutefois certaines professions réellement en pénurie aux US (certains informaticiens VRAIMENT pointus comme les traders, les médecins généralistes (pas les spécialistes), ou les infirmières) peuvent être démarchés à l'étranger, j'ai pu moi même poser un pied aux US de cette manière probablement grâce à ma dizaine de certifications informatiques (Dieu merci s'ils ont pensé à vérifier que je les avais effectivement eues, ce qui est bien le cas, ils ont omis de vérifier ce qu'il en restait  :sweat: ).
 
Les visas sont :
 
* B2 : sert à rien, je m'en débarrasse tout de suite, c'est en fait le visa de tourisme (on ne le voit jamais puisque le programme "visa waiver" entre les US et de nombreux pays dont la France dispense de le demander ce qui allège très considérablement la paperasserie administrative), je le cite car si jamais on vous cite ce visa pour émigrer aux USA ça sent l'entourloupe.
 
* B1 : visa d' "affaires" au sens très large, tout ce qui n'est pas tourisme, interdit de travailler mais peut autoriser certaines combines comme donner des formations ou être consultant occasionnel, ce qui est vital est de ne pas être payé aux USA mêmes, donc ça peut servir.
 
* F1 : visa d'étudiant, tant que vous avez les moyens de vous payer des (très chères) études aux USA c'est bon indéfiniment [:clweb]  
 
* J1 : pour "jeunes professionnels" donc typiquement les stagiaires, peut être découpé en périodes très courtes jusqu'à 18 mois au total maximum, idéal pour un stage ou faire la jointure en attendant un autre visa.
 
* OPT : obtention automatique après un MS ou PHD, permet de bosser 2 ans 1/2 le temps d'avoir un H1B.
 
* H1B : THE visa de travail par excellence, valable 2 fois 3 ans, soumis à quota (en 2007 et 2008 soumis à loterie car trop de dossiers) et à un salaire minimum (prevailing wage) qui interdit les trop bas salaires, n'autorise pas les conjoints à travailler, autorise à changer d'employeur en y faisant transférer son visa.
 
* L1 : pour les étrangers qualifiés nécessaires à la branche locale US d'une entreprise étrangère, l'autre visa de travail par excellence, valable 5 ou 6 ans, non soumis à quota ni à un salaire minimum, autorise les conjoints à travailler, n'autorise pas à changer d'employeur (si on perd son job on perd automatiquement son visa donc retour en France direct). Il existe le  L1-A  et le L1-B dont un seulement autorise à demander la carte verte, mais je crois qu'on peut commuter dans le bon sens par la suite.
 
* Carte verte directe : si vous êtes champion de tennis ou scientifique de renommée internationale ou prix Nobel (d'un domaine sérieux comme la physique ou la littérature ou l'économie, parce que celui de la paix ces derniers temps on le donne même à ceux en train de mener des guerres...  [:pioupiou] ) peut  être, sinon faut pas rêver.
 
* E2 : visa d'entrepreneur, nécessite d'investir quelques 500.000$ dans un business US, en dessous de 100.000$ on ne vous reçoit pas.
 
Je termine avec ma marotte personnelle, mon phantasme que je caresse dans le sens du poil depuis des années, le nirvana du processus d'immigration : se sponsoriser soi même en créant sa propre boîte aux USA :  
Vous créez une boite offshore (par rapport aux US puisque vous êtes étranger) au Delaware, coût environ 500€ sans compte en banque, coût annuel d'entretien environ 400$ (la moitié de taxes pour l'état et l'autre moitié pour la boite qui continue après la fondation une présence juridique "power of attorney" puisqu'aucune boite n'a le droit d'exister aux US sans être représentée par un avocat).
Ensuite vous créez en France une micro-entreprise mais vous faites passer TOUTES vos commandes par le biais de la boite US, vous payez naturellement tous vos impôts en France puisque l'activité concrète y est située. Quand la boite est rentable vous pouvez alors vous sponsoriser légalement sous visa L1 (L1-A normalement) pour filer en toute légalité aux USA puisque l'entité juridique qu'est la boite US peut sponsoriser n'importe laquelle entité physique dans l'intérêt de la boite même s'il s'agit de la même personne, ce qui est de toutes façons logique pour des boites de 1 personne où le patron fait tout puisqu'il a tous les rôles. A vous d'éviter de vous virer vous mêmes par la suite pour éviter de perdre votre visa et pouvoir rester aux US  [:ddr555] .
 
C'est évidemment parfaitement légal vu les conventions fiscales entre la France et les US.
C'est ce que j'ai fait, le seul problème est vous vous en doutez : ça ne peut marcher QUE si l'activité est rentable, personne n'est dupe évidemment, les US ne vous laisseront entrer que si vous générez du blé à transférer chez eux avec votre personne. En France dans la mesure où on estime perdre environ 400 entrepreneurs ou redevables de l'ISF chaque année depuis une bonne génération sans que rien n'aie jamais changé c'est certainement qu'ils s'en foutent, sinon ça fait longtemps qu'ils auraient réagi, aucun regret donc...  [:smileysex]


---------------
When injustice becomes law, resistance becomes duty (Thomas Jefferson)
mood
Publicité
Posté le 30-06-2010 à 11:37:44  profilanswer
 

n°2836385
diouf7
Posté le 30-06-2010 à 13:50:44  profilanswer
 

J'ai pensé à un autre plan aussi.
 
Partir au canada, devenir Citizen et passer aux states âpres...faut avoir le temps (3-4 ans estimation) pour mettre le pied aux states avec le passeport canadien.
 
Je crois qu'on peut travailler aux states avec passeport le canadien sans rentrer dans les quotas à la con...

n°2836666
Nico404
Posté le 30-06-2010 à 15:26:19  profilanswer
 

Bonne initiative que ce topic :)
 
Cependant il y a certains points qui ne me semblent pas tout à fait corrects d'après mon expérience. J'ai fait un MS dans une fac américaine en double diplôme (partenariat avec mon école d'ingénieur), donc je suis dans le 3ème cas présenté.
 
Pour mon semestre sur place j'ai eu un visa J-1. Il est donc aussi utilisé pour les étudiants en échange. J'ai l'impression que pour les séjours courts (1 ou 2 semestres) ils donnent plutôt le J-1 que le F-1. Il m'a semblé que ceux qui avaient le F-1 étaient plutôt les PhD students.
La principale différence pour ceux qui veulent travailler, c'est qu'avec un J-1 l'autorisation de travail après le diplôme est plus courte que pour le F-1. De plus même avec un F-1, l'autorisation n'est pas aussi longue que ce qui est indiqué dans le premier post.
 
Dans le cas du J-1, le travail à plein temps est possible après les études dans le cadre du "Academic Training" (AT). On a le droit à au plus 18 mois ou la durée d'études. Si la durée d'études est de moins de 18 mois, on n'a donc le droit qu'à cette durée et pas plus. Dans mon cas j'étais donc limité à 4 mois (la durée d'un semestre) d'AT.
Plus de précisions ici : J-1 Academic Training
 
Dans le cas du F-1, l'autorisation de travail après les études est le OPT ou Optional Practical Training (Pendant les études c'est le CPT).
Voici un document qui donne quelques infos : OPT Handout

Citation :

Optional Practical Training (OPT) gives F-1 students an opportunity for work experience in the U.S. before and/or after completion of a degree. It is limited to a total of 12 months for each higher degree level in a field directly related to your field of study. Students must be in F-1 status for at least 2 semesters before they are eligible to work off-campus.


La durée de base est donc de 12 mois et non 2 ans et demi. Il est cependant possible de faire plus en faisant deux diplômes (typiquement MS puis PhD).
 
En résumé, obtenir un diplôme américain ne donne pas si simplement que ça la possibilité de travailler là-bas. Ça facilite les choses grâce au quota H1B séparé et au fait qu'un diplôme US donne plus de poids au CV et facilite donc le fait de trouver un sponsor, mais il faut quand même passer par pas mal de formalités administratives. Le problème principal est que pour une courte durée d'études le visa sera souvent un J-1 et donc l'autorisation de travail sera plutôt courte, ce qui réduit la "fenêtre d'opportunité".


Message édité par Nico404 le 30-06-2010 à 15:27:28
n°2837405
e-TE
Posté le 30-06-2010 à 19:02:51  profilanswer
 

[:drapo]

 

et precisions vite fait par rapport au poste au dessus, le F-1 est possible sans etre en phd ^^ je fait un double diplome aux us (master en france, et.... certificate aux usa) et je suis en F1 :)

 

L'OPT est effectivement d'une durée de 12mois de base, mais pour les domaines de l'informatique, de l'ingénierie, et quelques autres domaines que je n'ai plus en tete. Il y a une extension de 17mois supplémentaire disponible (donc 29mois au total).
Par contre il y a une deadline pour demander cette extension, elle n'est pas automatique :)
http://internationaloffice.berkele [...] /extension


Message édité par e-TE le 30-06-2010 à 20:08:59

---------------
Flickr!| [ACH] bloc alim pour catalyst 3524-XL-EN ( model psm66-201 )|Live 9 - Webradio Pop
n°2837801
poznahv
Posté le 30-06-2010 à 21:33:00  profilanswer
 

Et ben y'en a qui sont désespérés.
 
D'un autre coté tripler son salaire ça doit valoir le coup.

n°2838265
raptime
Posté le 01-07-2010 à 10:40:20  profilanswer
 

Plantage de drapeau, merci pour toutes ces infos. Je me rend compte que pour un couple voulant émigrer aux US un L1 est nettement plus intéressant qu'un H1B

n°2838285
sinbadlema​rin
Posté le 01-07-2010 à 11:01:00  profilanswer
 

c'est plus galère que n'importe quel pays on dirait pour y immigrer...


Message édité par sinbadlemarin le 01-07-2010 à 13:34:08
n°2839059
youmoussa
Ecrou-vis
Posté le 01-07-2010 à 18:06:20  profilanswer
 

bugbreeder a écrit :


Je termine avec ma marotte personnelle, mon phantasme que je caresse dans le sens du poil depuis des années, le nirvana du processus d'immigration : se sponsoriser soi même en créant sa propre boîte aux USA :  
Vous créez une boite offshore (par rapport aux US puisque vous êtes étranger) au Delaware, coût environ 500€ sans compte en banque, coût annuel d'entretien environ 400$ (la moitié de taxes pour l'état et l'autre moitié pour la boite qui continue après la fondation une présence juridique "power of attorney" puisqu'aucune boite n'a le droit d'exister aux US sans être représentée par un avocat).
Ensuite vous créez en France une micro-entreprise mais vous faites passer TOUTES vos commandes par le biais de la boite US, vous payez naturellement tous vos impôts en France puisque l'activité concrète y est située. Quand la boite est rentable vous pouvez alors vous sponsoriser légalement sous visa L1 (L1-A normalement) pour filer en toute légalité aux USA puisque l'entité juridique qu'est la boite US peut sponsoriser n'importe laquelle entité physique dans l'intérêt de la boite même s'il s'agit de la même personne, ce qui est de toutes façons logique pour des boites de 1 personne où le patron fait tout puisqu'il a tous les rôles. A vous d'éviter de vous virer vous mêmes par la suite pour éviter de perdre votre visa et pouvoir rester aux US  [:ddr555] .
 
C'est évidemment parfaitement légal vu les conventions fiscales entre la France et les US.
C'est ce que j'ai fait, le seul problème est vous vous en doutez : ça ne peut marcher QUE si l'activité est rentable, personne n'est dupe évidemment, les US ne vous laisseront entrer que si vous générez du blé à transférer chez eux avec votre personne. En France dans la mesure où on estime perdre environ 400 entrepreneurs ou redevables de l'ISF chaque année depuis une bonne génération sans que rien n'aie jamais changé c'est certainement qu'ils s'en foutent, sinon ça fait longtemps qu'ils auraient réagi, aucun regret donc...  [:smileysex]


 
Si l'intérêt est de se sponsoriser et qu'il faut que la boite soit rentable, pourquoi dans ton cas monter une structure en france ? Tu veux te sponsoriser uniquement pour un H1B ??


---------------
Galerie HFR - Photoblog San Francisco - American Cars Photos
n°2839131
starwaste
WYSIWYG
Posté le 01-07-2010 à 18:56:18  profilanswer
 

Ma devise : Les States : Un pays ou tout est possible.... quand on est citoyen US  :lol:

n°2839405
bugbreeder
Posté le 01-07-2010 à 22:20:25  profilanswer
 

diouf7 a écrit :

J'ai pensé à un autre plan aussi.
 
Partir au canada, devenir Citizen et passer aux states âpres...faut avoir le temps (3-4 ans estimation) pour mettre le pied aux states avec le passeport canadien.
 
Je crois qu'on peut travailler aux states avec passeport le canadien sans rentrer dans les quotas à la con...


 
Il fallait évoquer cette piste effectivement, parce que ce plan est... tout pourri en fait, c'est à éviter : tu dis ça à cause du visa TN qui s'applique aux Canadiens (et aux Mexicains aussi mais c'est rare) et est très facilement accordé, et qui est très proche du H1B mais la vacherie c'est qu'il n'est PAS "dual intent" (http://en.wikipedia.org/wiki/TN_st [...] _H-1B_visa) donc il ne permet JAMAIS de demander une carte verte. Et bien sûr être citoyen Canadien c'est très bien aussi, mais ça ne donne aucun droit pour devenir citoyen US, c'est pas du tout le même pays même s'ils ont un fonctionnement assez similaire.
 
En clair après 3 ans pour devenir citoyen Canadien tu te retrouverais dans la même situation qu'un Français cherchant à émigrer aux USA avec la même obligation de trouver un visa "dual intent" permettant de demander une carte verte par la suite genre le H1B. C'est donc une perte de temps, sauf si on considère qu'en cas d'échec de la tentative d'émigration aux US se rabattre sur le Canada est une option acceptable.


---------------
When injustice becomes law, resistance becomes duty (Thomas Jefferson)
mood
Publicité
Posté le 01-07-2010 à 22:20:25  profilanswer
 

n°2839424
bugbreeder
Posté le 01-07-2010 à 22:27:36  profilanswer
 

starwaste a écrit :

Ma devise : Les States : Un pays ou tout est possible.... quand on est citoyen US  :lol:


 
Pas forcément, pour certains conserver la carte verte peut suffire, on a alors strictement les mêmes droits que les citoyens US sauf le droit de vote (et encore je ne suis pas sûr), celui de sponsoriser un membre de sa famille, et des problèmes d'héritage, mais c'est à peu près tout. Pour tout ce qui relève du business un détenteur de carte verte est strictement au même plan qu'un citoyen US, tout lui est également possible.


---------------
When injustice becomes law, resistance becomes duty (Thomas Jefferson)
n°2839459
bugbreeder
Posté le 01-07-2010 à 22:41:51  profilanswer
 

youmoussa a écrit :

Si l'intérêt est de se sponsoriser et qu'il faut que la boite soit rentable, pourquoi dans ton cas monter une structure en france ? Tu veux te sponsoriser uniquement pour un H1B ??


 
Tu as du entendre parler du FISC qui avait alpagué une coiffeuse qui avait établi le siège de sa société en Grande Bretagne pour payer (beaucoup) moins d'impôts mais exerçait en France, ce qui est parfaitement légal, MAIS la règle absolue est qu'on est redevable des impôts là où l'activité concrète est réalisée, en France dans ce cas, que le siège social soit officiellement ailleurs n'y change rien.
 
Donc tant que ta boite étrangère ne génère pas de fric, tu t'en fous, y'a rien a taxer, mais si elle produit du pognon alors que tu es en France alors le FISC Français va te tomber dessus, c'est pourquoi il vaut beaucoup mieux relayer ta boîte offshore par une structure locale Française qui sera beaucoup moins suspecte pour le FISC puisque toute l'activité se fera à travers elle, le siège offshore se contentant juste de relayer les commandes pour générer de la paperasserie justifiant qu'elle est le siège.
 
Une fois que la boite est rentable alors là seulement tu contactes un avocat d'immigration et tu te sponsorise par l'intermédiaire de ta boîte US offshore sous visa L1, après tu pourras tranquillement gérer la fermeture de la structure locale Française après transfert de l'activité concrète.


---------------
When injustice becomes law, resistance becomes duty (Thomas Jefferson)
n°2839542
youmoussa
Ecrou-vis
Posté le 01-07-2010 à 23:20:36  profilanswer
 

bugbreeder a écrit :


 
Tu as du entendre parler du FISC qui avait alpagué une coiffeuse qui avait établi le siège de sa société en Grande Bretagne pour payer (beaucoup) moins d'impôts mais exerçait en France, ce qui est parfaitement légal, MAIS la règle absolue est qu'on est redevable des impôts là où l'activité concrète est réalisée, en France dans ce cas, que le siège social soit officiellement ailleurs n'y change rien.
 
Donc tant que ta boite étrangère ne génère pas de fric, tu t'en fous, y'a rien a taxer, mais si elle produit du pognon alors que tu es en France alors le FISC Français va te tomber dessus, c'est pourquoi il vaut beaucoup mieux relayer ta boîte offshore par une structure locale Française qui sera beaucoup moins suspecte pour le FISC puisque toute l'activité se fera à travers elle, le siège offshore se contentant juste de relayer les commandes pour générer de la paperasserie justifiant qu'elle est le siège.
 
Une fois que la boite est rentable alors là seulement tu contactes un avocat d'immigration et tu te sponsorise par l'intermédiaire de ta boîte US offshore sous visa L1, après tu pourras tranquillement gérer la fermeture de la structure locale Française après transfert de l'activité concrète.


 
Tu ne reponds pas a ma question ou il me manque un detail: as-tu le droit de travailler aux US actuellement?
 
Si oui, pourquoi ne pas monter directement ta boite aux US? Tu n'as strictement rien a declarer en France puisque tu n'y vis pas.


---------------
Galerie HFR - Photoblog San Francisco - American Cars Photos
n°2839718
bugbreeder
Posté le 02-07-2010 à 01:01:41  profilanswer
 

Quelqu'un me demande si de bonnes certifications (je cite : "niveau ITIL Expert V3 ou PMP, avec diplôme d'ingénieur déjà en poche" ), autorise à espérer pouvoir s'établir aux US (ce qui a été exactement mon cas en 2007), la réponse est : probablement non, pas impossible mais peu probable.
 
Je ne suis pas un fan d'Obama (vraiment pas du tout), mais il lui arrive quand même de dire des choses très sensées et correctes, parmi celles ci : la situation de l'emploi aux USA ne reviendra pas normale avant 10 ans (http://www.lefigaro.fr/conjoncture [...] -2020-.php), et ça c'était avant sa fameuse loi sur la réforme du système de santé qui va doubler le déficit US actuel au strict minimum, il faut donc s'attendre à une reprise en "L" qui s'étale sur une bonne génération donc une vingtaine d'années puisque les entreprises sont contraintes de provisionner de nouvelles taxes fédérales plutôt que d'investir dans les employés (Caterpillar a elle seule a révélé que la SEULE nouvelle loi la contraint a provisionner 1 milliard de $ de nouvelles taxes). Ça veut dire que pendant longtemps la situation de l'emploi restera très tendue avec priorité minimum pour aller chercher des étrangers qualifiés (sauf si on n'a vraiment pas le choix) vu le stock important de personnel qualifié local au chômage. La période faste où on pouvait venir aux USA rien qu'avec ses seuls diplômes et certifications est terminée, pour les étrangers il faudra être indispensable à l'économie et avoir fait ses preuves.
 
Toutefois c'est une règle générale qui a ses cas particuliers, les étrangers qualifiés aux compétences non disponibles sur place seront toujours les bienvenus, et un bon réseau d'anciens de son école déjà établis aux US peut faire des miracles. Il ne faut surtout pas désespérer, ça va être de plus en plus difficile d'émigrer aux USA surtout par le biais du travail mais ça ne sera jamais complètement impossible.


---------------
When injustice becomes law, resistance becomes duty (Thomas Jefferson)
n°2839728
bugbreeder
Posté le 02-07-2010 à 01:30:51  profilanswer
 

youmoussa a écrit :

Tu ne reponds pas a ma question ou il me manque un detail: as-tu le droit de travailler aux US actuellement?


 
Excuse  :o , j'étais tellement focalisé sur la seule partie délicate de l'opération, payer ses taxes à la bonne entité si la boîte fait du fric, que j'avais raté l'essence de ta question.
Si j'ai le droit de travailler actuellement aux US ? En fait oui... et non :
 
* Je suis toujours officiellement sous H1B, avec comme date limite fin septembre 2010 (3 ans après l'obtention du visa, normal), ce qui m'autorise à faire transférer mon H1B à une autre boîte... si j'en trouve une qui veut bien m'embaucher en payant les taxes fédérales supplémentaires qui vont avec alors que plein de monde sans problème de visa est localement disponible. Donc en théorique oui, mais inutile de dire que je compte sur mon visa EAD puis la carte verte suite à mon mariage pour pouvoir bosser en pratique.
 
* D'un autre côté toute personne légalement aux US, même si elle n'a pas de visa l'autorisant à travailler, a le droit d'exercer toute activité... non rémunérée.
 
Donc pour répondre à ta question je travaille actuellement gratuitement pour ma propre boîte ce qui me permet au moins de maintenir mes compétences, parfaitement légal, sinon il faut que je me retrouve un sponsor pour le H1B pour un travail normal dans le cadre de mon visa actuel. En attendant je suis toléré puisque j'ai le fric pour tenir jusqu'à la date limite sur mon visa, et j'aurai de toute façons largement avant l'EAD puis la carte verte qui me débarrasseront de toute contrainte.
 

youmoussa a écrit :

Si oui, pourquoi ne pas monter directement ta boite aux US? Tu n'as strictement rien a declarer en France puisque tu n'y vis pas.


 
Les Ricains ne sont pas fous ni idiots, un "alien" comme moi peut sans problème monter sa boîte offshore LLC dans le Delaware, mais pour se sponsoriser afin d'obtenir un visa de travail il FAUT un salaire donc que la boîte génère vraiment du fric, sinon ça permettrait à n'importe lequel étranger de s'offrir un visa de travail pour le prix de la création d'une boîte virtuelle sur le papier, soit quelques 500€. Monter une vraie boîte directement aux US relève du visa entrepreneur E2 qui requiert de mettre quelques 500.000$ cash sur la table (rien en dessous de 100.000$).
 
Étant "alien" donc ni citoyen US ni résident permanent, je ne peux monter qu'une société offshore LLC (Limited Liability Conpany), si j'étais citoyen US ou résident permanent c'est alors un autre type de boîte que je devrais monter, une INC (Incorporation), pour des raisons fiscales.


---------------
When injustice becomes law, resistance becomes duty (Thomas Jefferson)
n°2840055
diouf7
Posté le 02-07-2010 à 12:00:48  profilanswer
 


Si c'est vraiment la merde aux states, le canada qu'en est il ?
 
Si on peut effectivement bosser aux US facilement avec le VISA TN et vivra au Canada (moins cher) est ce que le modèle bosser en suisse vivre en France ce répète ?
 
Est-ce un bon Deal ?
 
Dernière piste, partir aux US pour faires des « études en anglais », on aurais un F1 de 1 an, âpres a coté des "études en anglais" on pourra faire un job alimentaire et chercher un vrai job par rapport a notre qualification... bien sur le timing doit être parfait (avant avril pour le sponsoring, genre decembre ou janvier)
 
Qu'en pensez-vous ?

n°2840847
e-TE
Posté le 02-07-2010 à 17:39:50  profilanswer
 

le visa etudiant F1 ne te permet que de travailler dans le meme domaine que ton diplome et via la periode de CPT ou OPT (en gros stage obligatoire / stage facultatif) ou alors de travailler au sein de ton campus et donc payé par l'université...


---------------
Flickr!| [ACH] bloc alim pour catalyst 3524-XL-EN ( model psm66-201 )|Live 9 - Webradio Pop
n°2840914
starwaste
WYSIWYG
Posté le 02-07-2010 à 18:07:59  profilanswer
 

Les gars je vous rappelle quand meme que :  
 
Les US c'est verrouillé pour bosser sur plusieurs années chez eux si vous êtes ingénieur diplômé ou en cours d'études vous arriverez pas a rester.
 
Faut être docteur ou top MBA Europe ou entrepreneur.
 
A part les stages au rabais (ou de qualité mais sans perspectives) y a rien.
 
 
Le canada pour les ingés c'est aussi mauvais : Il faut passer devant une commission des ingénieur canadiens pour avoir au bout de 3 ans en tant que "stagiaire ingénieur" + examens etc etc (oui oui :lol: :pt1cable:) enfin le droit d'être ingénieur. En attendant vous avez un boulot de chauffeur de taxi, cuisinier, ouvrier BTP...
 
En faut pour émigrer dans ces pays et surtout aux US FAUT RIEN ATTENDRE D 'EUX : Faut rien espérer  : Y aller pour apprendre l'anglais ou pour se faire une expérience comme ça juste pour le fun  OUI mais sinon c'est quasi impossible pour la plupart des gens !!
 
Sauf si docteur réputé, sportif international, magnat de la finance ou grand patron ... Ou envoyé par sa boite sur place. Ou encore se marrier avec une américaine (c'est la solution la plus simple en fait  :bounce: )
 
Les US on peut toujours en rêver je vous le dit : Si c'est pour un Working Holiday ou juste pour 3 mois en touriste je préfère miser ailleurs ...

Message cité 4 fois
Message édité par starwaste le 02-07-2010 à 18:10:31

---------------
Vaincre ou Périr Être aussi exigent envers soi qu'envers les autres Socialo economico méritocrate républicain en devenir La plupart des gens veulent survivre ou vivre : Moi je veux bien vivre
n°2840921
bmanu
Posté le 02-07-2010 à 18:09:27  profilanswer
 

bugbreeder a écrit :


 
Pas forcément, pour certains conserver la carte verte peut suffire, on a alors strictement les mêmes droits que les citoyens US sauf le droit de vote (et encore je ne suis pas sûr), celui de sponsoriser un membre de sa famille, et des problèmes d'héritage, mais c'est à peu près tout. Pour tout ce qui relève du business un détenteur de carte verte est strictement au même plan qu'un citoyen US, tout lui est également possible.


 
La Green Card ca ne permet clairement pas de voter.
Comme autres differences, les social security benefits. On cotise que l'on soit citoyen ou non, mais seuls les citoyens US sont eligibles pour recevoir des versements

n°2840927
sinbadlema​rin
Posté le 02-07-2010 à 18:12:06  profilanswer
 

starwaste a écrit :

Les gars je vous rappelle quand meme que :  
 
Les US c'est verrouillé pour bosser sur plusieurs années chez eux si vous êtes ingénieur diplômé ou en cours d'études vous arriverez pas a rester.
 
Faut être docteur ou top MBA Europe ou entrepreneur.
 
A part les stages au rabais (ou de qualité mais sans perspectives) y a rien.
 
 
Le canada pour les ingés c'est aussi mauvais : Il faut passer devant une commission des ingénieur canadiens pour avoir au bout de 3 ans en tant que "stagiaire ingénieur" + examens etc etc (oui oui :lol: :pt1cable:) enfin le droit d'être ingénieur. En attendant vous avez un boulot de chauffeur de taxi, cuisinier, ouvrier BTP...
 
En faut pour émigrer dans ces pays et surtout aux US FAUT RIEN ATTENDRE D 'EUX : Faut rien espérer  : Y aller pour apprendre l'anglais ou pour se faire une expérience comme ça juste pour le fun  OUI mais sinon c'est quasi impossible pour la plupart des gens !!
 
Sauf si docteur réputé, sportif international, magnat de la finance ou grand patron ... Ou envoyé par sa boite sur place. Ou encore se marrier avec une américaine (c'est la solution la plus simple en fait  :bounce: )
 
Les US on peut toujours en rêver je vous le dit : Si c'est pour un Working Holiday ou juste pour 3 mois en touriste je préfère miser ailleurs ...


 [:deouss]

n°2840933
e-v-tooms
Posté le 02-07-2010 à 18:16:07  profilanswer
 

starwaste a écrit :


 
Le canada pour les ingés c'est aussi mauvais : Il faut passer devant une commission des ingénieur canadiens pour avoir au bout de 3 ans en tant que "stagiaire ingénieur" + examens etc etc (oui oui :lol: :pt1cable:) enfin le droit d'être ingénieur. En attendant vous avez un boulot de chauffeur de taxi, cuisinier, ouvrier BTP...
 
 


heu j'ai des potes qui ont bouge au Canada juste apres la fac et qui ont trouve des postes bien remuneres en informatique... sur Montreal (mieux que l'equivalent sur Paris pour leur profil). C'etait fin 2008 debut 2009 donc en plein dans la crise.
 

Citation :


e-TE a écrit :

 
[:drapo]
 
etprecisions vite fait par rapport au poste au dessus, le F-1 estpossible sans etre en phd ^^ je fait un double diplome aux us (masteren france, et.... certificate aux usa) et je suis en F1 :)
 
 
 
 
 


Attention, un certificate n.est pas considere comme un diplome. verifie bien que c'est un double diplome que tu as...

Message cité 1 fois
Message édité par e-v-tooms le 02-07-2010 à 18:28:38
n°2841006
starwaste
WYSIWYG
Posté le 02-07-2010 à 18:46:41  profilanswer
 

Citation :

heu j'ai des potes qui ont bouge au Canada juste apres la fac et qui ont trouve des postes bien rémunères en informatique... sur Montreal (mieux que l'equivalent sur Paris pour leur profil). C'etait fin 2008 debut 2009 donc en plein dans la crise.


 
 
Bizarre  :na:  j'ai du mal a le croire même si entre des reportages sur le pays, des retours sur forums divers, sur d'autres médias... et la réalité en pratique ...  :wahoo:  
 
 
Bin félicitation pour tes potes ^^" sinon ils sont partis sur place ou ont trouvé une boite française qui les a envoyé la bas ?  :whistle:

Message cité 3 fois
Message édité par starwaste le 02-07-2010 à 18:48:05

---------------
Vaincre ou Périr Être aussi exigent envers soi qu'envers les autres Socialo economico méritocrate républicain en devenir La plupart des gens veulent survivre ou vivre : Moi je veux bien vivre
n°2841073
e-v-tooms
Posté le 02-07-2010 à 19:27:54  profilanswer
 

starwaste a écrit :

Citation :

heu j'ai des potes qui ont bouge au Canada juste apres la fac et qui ont trouve des postes bien rémunères en informatique... sur Montreal (mieux que l'equivalent sur Paris pour leur profil). C'etait fin 2008 debut 2009 donc en plein dans la crise.

 


Bizarre  :na:  j'ai du mal a le croire même si entre des reportages sur le pays, des retours sur forums divers, sur d'autres médias... et la réalité en pratique ...  :wahoo:

 


Bin félicitation pour tes potes ^^" sinon ils sont partis sur place ou ont trouvé une boite française qui les a envoyé la bas ?  :whistle:

 

simplement avec leur bite (ou ..) et leur couteau. Ils ont essaye Toronto d'abord mais c'etait trop galere a cause de la langue. Le mec a trouve dans le systeme, sa copine dans la gestion de projet.


Message édité par e-v-tooms le 02-07-2010 à 19:28:42
n°2841099
starwaste
WYSIWYG
Posté le 02-07-2010 à 19:33:27  profilanswer
 

Hum je me demande si j'aurai pas du tenter de partir :p (j'ai essayé mais en contactant des boites depuis la France et en rencontrant des canadiens en rendez vous à Paris) mais ça avait rien donné de concrêt.
 
Et puis j'avais pas un rond à l'époque. Hors de question de s'endetter pour partir à l'aventure dans un pays sans aucune sécu mini. (un pays aussi éloigné surtout)
 
Maintenant j'ai l'argent pour partir mais j'ai changé de projet (j'irai pas de moi même aussi loin en tout cas sans projet clair et j'ai déja trop de temps perdu)
Je vise d'autres pays (UK , GER, NL, DEN, SWE..)

Message cité 1 fois
Message édité par starwaste le 02-07-2010 à 19:37:26

---------------
Vaincre ou Périr Être aussi exigent envers soi qu'envers les autres Socialo economico méritocrate républicain en devenir La plupart des gens veulent survivre ou vivre : Moi je veux bien vivre
n°2841312
e-TE
Posté le 02-07-2010 à 22:08:02  profilanswer
 

bmanu a écrit :


 
La Green Card ca ne permet clairement pas de voter.
Comme autres differences, les social security benefits. On cotise que l'on soit citoyen ou non, mais seuls les citoyens US sont eligibles pour recevoir des versements


ah meme avec la green card tu n'y as pas le droit? l'arnaque :o  
d'ailleurs, je ne sais pas si ca marche comme quand tu es en F1 mais tu peux faire des papiers avec ton employeur pour justement ne pas te faire prélever de tout un tas de tax lié aux social security benefits (si tu faits la total, tu n'es plus taxé qu'a 9-10% et ca fait bien plaisir sur un salaire de stagiaire exploité :p )

e-v-tooms a écrit :


heu j'ai des potes qui ont bouge au Canada juste apres la fac et qui ont trouve des postes bien remuneres en informatique... sur Montreal (mieux que l'equivalent sur Paris pour leur profil). C'etait fin 2008 debut 2009 donc en plein dans la crise.
 

Citation :


e-TE a écrit :

 
[:drapo]
 
etprecisions vite fait par rapport au poste au dessus, le F-1 estpossible sans etre en phd ^^ je fait un double diplome aux us (masteren france, et.... certificate aux usa) et je suis en F1 :)
 
 


Attention, un certificate n.est pas considere comme un diplome. verifie bien que c'est un double diplome que tu as...


j'ai un double diplome dans le sens ou j'ai mon diplome francais, et que j'aurais le certificate... par contre, ca me permet de faire mon stage et la demande d'OPT mais je ne pourrais pas pretendre a l'extension de 17mois de mon opt du fait que ce n'est qu'un certificate :(
donc apres la fin de mes 6mois de stage, j'aurais 12mois d'opt pour trouver une boite, gagner a la lottery, ou me marier  si je veux rester sur place...


---------------
Flickr!| [ACH] bloc alim pour catalyst 3524-XL-EN ( model psm66-201 )|Live 9 - Webradio Pop
n°2841324
bugbreeder
Posté le 02-07-2010 à 22:16:42  profilanswer
 

starwaste a écrit :

Maintenant j'ai l'argent pour partir mais j'ai changé de projet (j'irai pas de moi même aussi loin en tout cas sans projet clair et j'ai déja trop de temps perdu)
Je vise d'autres pays (UK , GER, NL, DEN, SWE..)


 
Il y a une destination très bien aussi qui est souvent ignorée, anglophone, soleil, mer chaude, surf à donf, économie très florissante,... c'est l'Australie / Nouvelle Zélande.


---------------
When injustice becomes law, resistance becomes duty (Thomas Jefferson)
n°2841343
bugbreeder
Posté le 02-07-2010 à 22:30:28  profilanswer
 

bmanu a écrit :

La Green Card ca ne permet clairement pas de voter.


 
Normalement oui, tu as parfaitement raison, mais il y a de grosses rumeurs sur la possibilité de voter en pratique même pour les clandestins en raison du manque de contrôle.
 
Évidemment seuls les citoyens US ont le droit de vote officiellement, personne d'autre même pas les carte vertes, mais aux USA il n'y a pas de carte d'identité officielle, ce qui en tient lieu est le permis de conduire qui évidemment ne prouve en rien qu'on est citoyen US. Le seul document officiel prouvant qu'on est citoyen US est le passeport, mais il ne sert qu'a voyager hors des USA, comme les Ricains ont sur place dans leur immense territoire tous les types de paysages qu'ils veulent, jusqu'à la banquise en Alaska et la jungle en Floride, en fait peu ont des passeports car les seules destinations domestiques couvrent tous leur besoins de vacances, il n'est donc pas possible d'utiliser le passeport pour voter puisque la majorité des Ricains n'en ont pas. Ne reste que l' "ID" donc le permis de conduire.
 

bmanu a écrit :

Comme autres differences, les social security benefits. On cotise que l'on soit citoyen ou non, mais seuls les citoyens US sont eligibles pour recevoir des versements


 
Tous les "benefits" probablement, mais je suis pratiquement certain pour avoir feuilleté un résumé du code du travail Californien que les résidents permanents ont droit aux "benefits" liés au travail, le chômage entre autres après une certaine durée de cotisation, ce qui est parfaitement logique. Par contre pour les droits à la retraite tu as probablement raison, ce serait logique aussi.


---------------
When injustice becomes law, resistance becomes duty (Thomas Jefferson)
n°2841376
youmoussa
Ecrou-vis
Posté le 02-07-2010 à 22:53:45  profilanswer
 

starwaste a écrit :

Citation :

heu j'ai des potes qui ont bouge au Canada juste apres la fac et qui ont trouve des postes bien rémunères en informatique... sur Montreal (mieux que l'equivalent sur Paris pour leur profil). C'etait fin 2008 debut 2009 donc en plein dans la crise.

 


Bizarre  :na:  j'ai du mal a le croire même si entre des reportages sur le pays, des retours sur forums divers, sur d'autres médias... et la réalité en pratique ...  :wahoo:

 


Bin félicitation pour tes potes ^^" sinon ils sont partis sur place ou ont trouvé une boite française qui les a envoyé la bas ?  :whistle:

 

je connais un forumeur qui a fait une demande de residence permanente de France pour le Canada. Ca a pris plus d'un an. Une fois obtenue, il est parti sans avoir de boulot sur place et a trouve un job apres plusieurs mois.

 

Et aucune connerie de validation du titre si je ne m'abuse.


Message édité par youmoussa le 02-07-2010 à 22:57:54

---------------
Galerie HFR - Photoblog San Francisco - American Cars Photos
n°2841379
youmoussa
Ecrou-vis
Posté le 02-07-2010 à 22:54:28  profilanswer
 

starwaste a écrit :

Les gars je vous rappelle quand meme que :  
 
Les US c'est verrouillé pour bosser sur plusieurs années chez eux si vous êtes ingénieur diplômé ou en cours d'études vous arriverez pas a rester.
 
Faut être docteur ou top MBA Europe ou entrepreneur.
 
A part les stages au rabais (ou de qualité mais sans perspectives) y a rien.
 
 
Le canada pour les ingés c'est aussi mauvais : Il faut passer devant une commission des ingénieur canadiens pour avoir au bout de 3 ans en tant que "stagiaire ingénieur" + examens etc etc (oui oui :lol: :pt1cable:) enfin le droit d'être ingénieur. En attendant vous avez un boulot de chauffeur de taxi, cuisinier, ouvrier BTP...
 
En faut pour émigrer dans ces pays et surtout aux US FAUT RIEN ATTENDRE D 'EUX : Faut rien espérer  : Y aller pour apprendre l'anglais ou pour se faire une expérience comme ça juste pour le fun  OUI mais sinon c'est quasi impossible pour la plupart des gens !!
 
Sauf si docteur réputé, sportif international, magnat de la finance ou grand patron ... Ou envoyé par sa boite sur place. Ou encore se marrier avec une américaine (c'est la solution la plus simple en fait  :bounce: )
 
Les US on peut toujours en rêver je vous le dit : Si c'est pour un Working Holiday ou juste pour 3 mois en touriste je préfère miser ailleurs ...


 
c'est quoi ton xp pour rabacher autant de conneries ?


---------------
Galerie HFR - Photoblog San Francisco - American Cars Photos
n°2841383
youmoussa
Ecrou-vis
Posté le 02-07-2010 à 22:57:07  profilanswer
 

bugbreeder a écrit :


 
Il y a une destination très bien aussi qui est souvent ignorée, anglophone, soleil, mer chaude, surf à donf, économie très florissante,... c'est l'Australie / Nouvelle Zélande.


 
euh, la nouvelle zelande, il y a 2 ans, il n'y avait pas grand chose comme annonces (ou je n'avais pas regarde au bon endroit). Et sorti de Wellington (voir Auckland) c'est le neant.


---------------
Galerie HFR - Photoblog San Francisco - American Cars Photos
n°2841458
bugbreeder
Posté le 02-07-2010 à 23:19:26  profilanswer
 

youmoussa a écrit :

euh, la nouvelle zelande, il y a 2 ans, il n'y avait pas grand chose comme annonces (ou je n'avais pas regarde au bon endroit). Et sorti de Wellington (voir Auckland) c'est le neant.


 
Je pensais surtout à l'Australie, je voulais juste citer aussi sa très proche voisine dont je ne connais pas grand chose mais qui fonctionne exactement comme elle, normalement la Nouvelle Zélande évolue en strict parallèle avec l'Australie donc je ne voulais pas l'oublier.


---------------
When injustice becomes law, resistance becomes duty (Thomas Jefferson)
n°2841469
bugbreeder
Posté le 02-07-2010 à 23:23:01  profilanswer
 

youmoussa a écrit :

c'est quoi ton xp pour rabacher autant de conneries ?


 
On se calme, respect  [:the bloodhound gang]  , je vais reprendre les points de son post mais pour certains candidats à l'immigration aux USA il est logique de désespérer quand on voit les énormes difficultés de la chose, il faut s'attendre à certains avis très négatifs.


---------------
When injustice becomes law, resistance becomes duty (Thomas Jefferson)
n°2841503
bugbreeder
Posté le 02-07-2010 à 23:52:35  profilanswer
 

starwaste a écrit :

Les gars je vous rappelle quand meme que :  
Les US c'est verrouillé pour bosser sur plusieurs années chez eux si vous êtes ingénieur diplômé ou en cours d'études vous arriverez pas a rester.
Faut être docteur ou top MBA Europe ou entrepreneur.
A part les stages au rabais (ou de qualité mais sans perspectives) y a rien.


 
C'est excessif ce que tu dis, vrai en général mais j'ai personnellement connu des cas d'immigration par le travail qui se sont très bien passés, mais c'est clair que ce n'est pas la norme.
 
Le gros problème est effectivement que si débarquer comme nouvel Ingénieur aux USA est déjà (très) difficile, il sera encore beaucoup plus difficile de rester employé suffisamment longtemps pour aller jusqu'au bout de la procédure de la carte verte (quoique à un certain stade pour la carte verte professionnelle on ne dépend plus du sponsor d'origine, mais il faut quand même avoir du boulot en permanence tout le long de la procédure qui dure des années). Mais voilà une citation d'un pote Tunisien qui l'a fait et que je vais vous commenter :
 

Citation :

Pour moi j'etais passe en EB-2, j'avais commence le process en juillet 2008 and j'ai recu la green card en janvier 2010. C'etait donc assez rapide (a ma surprise). Joanes est en EB-3 donc ca prend plus de temps. Mais en general, ils sont beaucoup plus rapides qu'avant. Je connais quelqu'un, un tunisien en effet, qui l'a recue en 6mois mais je dirais que c'est plutot une exception.


 
Ce type est un Ingénieur informaticien Tunisien, très bon techniquement et très gentil, mais il est passé par 3 écoles d'ingénieurs donc 1 diplôme et 2 masters ou carrément 3 diplômes en Tunisie puis en France (ENSIMAG) puis aux US, il a un MS/CS Américain. Vous remarquerez qu'il est en EB-2 donc catégorie de carte verte préférentielle (pas la EB-1 exceptional hability, mais celle juste en dessous) alors que les ingénieurs "de base" de mon genre sont en EB-3. Il a donc eu la carte verte en 1 an 1/2 au lieu de 2 ans MAIS sa catégorie est préférentielle, il a un diplôme d'ingénieur Ricain, n'a aucun problème pour trouver du boulot car très bon, et bien sûr il s'est écoulé un bon moment avant qu'il puisse postuler pour la carte verte donc ça a pris quelques années pour lui aussi.
 
Donc c'est extrêmement difficile surtout vu la conjoncture économique qui rend peu très probable de pouvoir rester employé au même endroit suffisamment longtemps pour que la procédure de la carte verte puisse aboutir, mais ce n'est pas impossible, on peut tous citer quelques (rares) exemples.
 

starwaste a écrit :

Le canada pour les ingés c'est aussi mauvais : Il faut passer devant une commission des ingénieur canadiens pour avoir au bout de 3 ans en tant que "stagiaire ingénieur" + examens etc etc (oui oui :lol: :pt1cable:) enfin le droit d'être ingénieur. En attendant vous avez un boulot de chauffeur de taxi, cuisinier, ouvrier BTP...


 
Il est vrai que les Canadiens ne reconnaissent que leur propres diplômes donc il faut re-valider les siens sur place, en attendant on prend n'importe lequel boulot pour subsister car son diplôme n'est pas reconnu.
 

starwaste a écrit :

En faut pour émigrer dans ces pays et surtout aux US FAUT RIEN ATTENDRE D 'EUX : Faut rien espérer  : Y aller pour apprendre l'anglais ou pour se faire une expérience comme ça juste pour le fun  OUI mais sinon c'est quasi impossible pour la plupart des gens !!
Les US on peut toujours en rêver je vous le dit : Si c'est pour un Working Holiday ou juste pour 3 mois en touriste je préfère miser ailleurs ...


 
On parle quand même d'émigrer à l'étranger, donc de refaire sa vie ailleurs, ce qui implique une décision majeure, on ne parle pas d'une expérience temporaire à l'étranger ou de vacances prolongées.
Mais je recommande pour ceux qui le peuvent de partir sur place un moment pour voir par eux mêmes comment c'est, la grosse majorité des gens veulent faire leur vie sur place et ne jurent plus que par les USA, pas tous mais vraiment beaucoup.
 

starwaste a écrit :

Sauf si docteur réputé, sportif international, magnat de la finance ou grand patron ... Ou envoyé par sa boite sur place. Ou encore se marrier avec une américaine (c'est la solution la plus simple en fait  :bounce: )


 
Il reste absolument évident et incontestable que le mariage reste de très loin la procédure la plus sûre, la plus rapide et la moins chère pour les candidats à l'immigration aux US.
Pourquoi ne pas joindre l'utile à l'agréable si on est dans ce cas ?  
Bon évidemment si vous êtes déjà mariés, votre meuf risque de ne pas être d'accord  [:guppy84] , mais pour les autres pourquoi pas ?


---------------
When injustice becomes law, resistance becomes duty (Thomas Jefferson)
n°2841632
starwaste
WYSIWYG
Posté le 03-07-2010 à 02:48:32  profilanswer
 

J'ai pas vraiment envi de me marrier pour des papiers ^^"
 


---------------
Vaincre ou Périr Être aussi exigent envers soi qu'envers les autres Socialo economico méritocrate républicain en devenir La plupart des gens veulent survivre ou vivre : Moi je veux bien vivre
n°2841638
e-TE
Posté le 03-07-2010 à 04:58:31  profilanswer
 

oui, enfin la au final, c'est pas juste pour des papiers mais une nouvelle vie :o

 

tu vas pas faire une demande de green card si c'est pour rester 1an...

 


(d'ou le "Pourquoi ne pas joindre l'utile à l'agréable si on est dans ce cas ?  " si tu comptes t'installer aux usa, ca parait logique qu'il y ait pas mal de chance pour que tu trouves l'ame soeur sur place...)


Message édité par e-TE le 03-07-2010 à 04:59:23

---------------
Flickr!| [ACH] bloc alim pour catalyst 3524-XL-EN ( model psm66-201 )|Live 9 - Webradio Pop
n°2841640
bugbreeder
Posté le 03-07-2010 à 05:06:33  profilanswer
 

starwaste a écrit :

J'ai pas vraiment envi de me marrier pour des papiers ^^"


 
Pour les papiers seulement, OK, mais si tu tombes sur quelqu'un de bien, pourquoi ne pas joindre l'utile à l'agréable ?
 
Tu tomberais par exemple sur Carrie Prejean (dauphine de Miss Californie plus célèbre ici que la gagnante), faudrait te forcer ?:  :love:  
http://2.bp.blogspot.com/_4YFhK87NXPE/Se0uTwAbJKI/AAAAAAAACeQ/EHi6h9SxSgU/s400/MissCalifornia2009.jpg


---------------
When injustice becomes law, resistance becomes duty (Thomas Jefferson)
n°2841649
bmanu
Posté le 03-07-2010 à 05:26:49  profilanswer
 

bmanu a écrit :


 
La Green Card ca ne permet clairement pas de voter.
Comme autres differences, les social security benefits. On cotise que l'on soit citoyen ou non, mais seuls les citoyens US sont eligibles pour recevoir des versements


 
j'ai oublie Jury Duty
 

n°2841651
bugbreeder
Posté le 03-07-2010 à 06:35:36  profilanswer
 

bmanu a écrit :

j'ai oublie Jury Duty


 
Effectivement, quoique, moi qui ait du bol, 1 an après mon arrivée aux States sous H1B j'ai été convoqué par mail comme Jury Duty justement. Je ne sais pas ce qu'ils utilisent pour les sélectionner mais manifestement ce n'est manifestement pas seulement la base de données des citoyens ou résidents permanents. Il a fallu que j'aille au Civic Center pour expliquer que ça allait pas pouvoir se faire, sinon la justice m'aurait demandé des (petits) comptes.


---------------
When injustice becomes law, resistance becomes duty (Thomas Jefferson)
n°2841870
starwaste
WYSIWYG
Posté le 03-07-2010 à 11:39:06  profilanswer
 

Citation :

Pour les papiers seulement, OK, mais si tu tombes sur quelqu'un de bien, pourquoi ne pas joindre l'utile à l'agréable ?
 
Tu tomberais par exemple sur Carrie Prejean (dauphine de Miss Californie plus célèbre ici que la gagnante), faudrait te forcer ?:  :love:  
http://2.bp.blogspot.com/_4YFhK87N [...] ia2009.jpg


 
 
Ouais mais même  :pfff:  par principe...
 
Enfin j'ai 25 ans là pour moi le marriage c'est vers 40 ans (pour dire que je suis pas interessé maintenant)
 
Et si c'est juste pour avoir les paperasses (même avec une jolie nana...)  
 
Franchement si je voulais entrer aux US je préférerai y arriver par moi même. :o  :na:


---------------
Vaincre ou Périr Être aussi exigent envers soi qu'envers les autres Socialo economico méritocrate républicain en devenir La plupart des gens veulent survivre ou vivre : Moi je veux bien vivre
n°2843745
diouf7
Posté le 05-07-2010 à 13:55:10  profilanswer
 

Pour les diplômes d'ingénieur Français reconnue par la commission des titres de l'ingénieur (CTI) , je crois que c'est automatique.
 
http://www.oiq.qc.ca/pratiquer/per [...] nnaissance
 

mood
Publicité
Posté le   profilanswer
 

 Page :   1  2  3  4  5  ..  64  65  66  67  68  69
Page Précédente

Aller à :
Ajouter une réponse
  FORUM HardWare.fr
  Emploi & Etudes
  Marché de l'emploi

  Emigrer aux USA

 

Sujets relatifs
ETUDIER AUX USA OU EN AUSTRALIE APRES BAC ?Residency (Internat de Médecine/Chirurgie) aux USA
Etudes supérieures aux Canada/USA/MejicoLLM aux USA
Etudier au USAEtudes aux USA
C'est quoi l'équivalent du Bac aux USA ?Master Finance USA
Double diplôme Ingé/USAPartir faire ses études d'infirmières aux USA
Plus de sujets relatifs à : Emigrer aux USA



Copyright © 1997-2016 Hardware.fr SARL (Signaler un contenu illicite) / Groupe LDLC / Shop HFR