Forum |  HardWare.fr | News | Articles | PC | Prix | S'identifier | S'inscrire | Aide | Shop Recherche
560 connectés 

  FORUM HardWare.fr
  Discussions
  Sciences

  La Robotique

 


 Mot :   Pseudo :  
  Aller à la page :
 
 Page :   1  2  3  4  5  ..  34  35  36  37  38  39
Page Précédente
Auteur Sujet :

La Robotique

n°10382636
super_newb​ie_pro
A ta dispoition frère geek :P
Posté le 15-01-2007 à 15:40:39  profilanswer
 

Topic robotique anthropomorpe ; contenu retiré

Message cité 1 fois
Message édité par super_newbie_pro le 23-09-2011 à 00:58:08

---------------
~ PCINFOS.FR ; la maison des topics de super_newbie_pro ~
mood
Publicité
Posté le 15-01-2007 à 15:40:39  profilanswer
 

n°10384971
Astro 111
Red Orchestra 2 - Squad
Posté le 15-01-2007 à 19:49:04  profilanswer
 
n°10385175
-jeremiah-
Profil: Horodateur
Posté le 15-01-2007 à 20:10:13  profilanswer
 

ouais enfin Asimo il a encore des petits soucis à rêgler : http://www.youtube.com/watch?v=D4upvi5ytFI  
:D

n°10386619
iron-man
oualé gaine for!
Posté le 15-01-2007 à 22:47:49  profilanswer
 

Astro 111 a écrit :

Regarde aussi ça, sa devrait t'intéresser : http://www.futura-sciences.com/new [...] _10208.php
 
A+


 
 
C est un p'tit vieux cuila il a du mal à marcher!!:D

n°10386629
iron-man
oualé gaine for!
Posté le 15-01-2007 à 22:48:38  profilanswer
 

-jeremiah- a écrit :

ouais enfin Asimo il a encore des petits soucis à rêgler : http://www.youtube.com/watch?v=D4upvi5ytFI  
:D


 
 
 
Il s est pété la hchouma et il ne rougi pas c est vraiment un robot!:D

n°10386769
-jeremiah-
Profil: Horodateur
Posté le 15-01-2007 à 23:01:14  profilanswer
 

tu parles, moi je vois un pauvre robot qui a tellement honte qu'il se fout dans la position du foetus et qui ne bouge plus :D

n°10386909
Profil sup​primé
Posté le 15-01-2007 à 23:14:13  answer
 

C'est intéressant n'empêche ; ça montre bien le perfectionnement ENORME du corps des animaux. Quand on imagine les millions et les millions de paramètres qui ont dû apparaitre d'eux-mêmes au gré des hasards du fait de l'évolution pour aboutir à qqchose qui fonctionne bien, ça aide à réaliser la réelle durée des centaines de millions d'années d'évolution de la vie :)

Message cité 1 fois
Message édité par Profil supprimé le 15-01-2007 à 23:14:36
n°10387453
berber64
Rendez vous dans 10 ans
Posté le 16-01-2007 à 00:22:21  profilanswer
 

en plus il fait le malin en montant l'escalier genre"je regarde même pas les marches quand je monte! je suis trop fort moi!" et il se pete la gueule comme une otarie bourrée à la bière.
Les robots c'est vraiment des cons

n°10387520
iron-man
oualé gaine for!
Posté le 16-01-2007 à 00:35:00  profilanswer
 

c est vrai qu il s est éclaté comme une merde

n°10835311
le proto
Pushing the Limits
Posté le 06-03-2007 à 14:36:13  profilanswer
 

je viens de regarder cette emission qui est passee sur direct 8 et vraiment, ca m a bien scotche :o
http://www.zdnet.fr/partenaires/8- [...] 380,00.htm
ca me donne envie d avoir le petit robot francais "NAO"

mood
Publicité
Posté le 06-03-2007 à 14:36:13  profilanswer
 

n°12669674
super_newb​ie_pro
A ta dispoition frère geek :P
Posté le 12-09-2007 à 17:10:59  profilanswer
 

Liste des robots :
==
Qrio - Le robot humanoïde de Sony  
Hubo - Le robot humanoïde coréen du KAIST  
Wakamaru - Le robot humanoïde de Mitsubishi  
HRP-2 - Le robot humanoïde de Kawada Industries  
SHINPO - Le robot humanoïde de la société TMSUK  
RI-MAN - Le robot humanoïde du centre de recherche RIKEN
Nao, Le projet de robot humanoïde français, de la société Aldebaran Robotics  
Rabbit - Le robot marcheur et coureur du CNRS
Asimo - Le robot humanoïde de Honda
 
===========
TOKYO (Reuters) - Les chercheurs japonais ont entamé une véritable course contre la montre pour développer des robots suffisamment intelligents afin de remplir des tâches usuelles à domicile, en entreprise ou dans les lieux publics, dans un contexte de vieillissement de la population.
 
(Publicité)
Quarante pour cent de la population devrait avoir plus de 65 ans en 2055 et le pays, en pointe en matière de robotique, totalise aujourd'hui à lui seul près de 40% de la population de robots industriels.
 
Tandis que la moyenne d'âge grimpe et que le nombre d'actifs s'en trouve diminué, de nouveaux types de robots seront amenés à assumer de plus en plus de tâches, simplement parce qu'il n'y aura pas assez de monde pour satisfaire le besoin en salariés, estiment les chercheurs.
 
Par exemple, un robot nettoyeur de Fuji Heavy Industries officie déjà dans une dizaine d'immeubles de bureaux du pays, dont une tour de 54 étages dans le centre de Tokyo, où la machine travaille de nuit et prend l'ascenseur toute seule.
 
"Dans une société vieillissante telle que nous l'anticipons, la situation sera telle que nous arriverons à un stade où nous n'aurons plus d'autre choix que de faire appel à leur aide", dit Isao Shimoyama, doyen de l'université de science et technologie de Tokyo.
 
Shimoyama fait partie d'un groupe de chercheurs qui travaillent en collaboration avec sept grandes entreprises japonaises, dont Toyota Motor, Fujitsu Laboratories et Mitsubishi Heavy Industries, pour développer des technologies en informatique et robotique qui devraient donner naissance d'ici 15 ans à une nouvelle génération de robots.
 
"ASSEZ STUPIDES"
 
Des prototypes de robots capables d'assumer des tâches de la vie quotidienne devraient être présentés d'ici 18 mois.
 
De telles machines n'ont pas nécessairement besoin d'être humanoïdes, même si l'apparence humaine présente des avantages, estime Shimoyama, qui fut un temps spécialiste des androïdes.
 
Un modèle tel que celui développé par Honda Motor Co, Asimo, aura plus de facilité à monter des escaliers qu'un robot sur roues, estiment les chercheurs, mais il s'écoulera un certain temps avant que de telles machines intègrent les foyers.
 
"Ils peuvent sembler intelligents mais ils sont encore assez stupides", dit Shimoyama. "Je ne crois pas qu'ils seront jamais aussi intelligents que les humains."
 
Si la sécurité reste un problème évident, les robots doivent également être sensibles au besoin des gens.
 
Les chercheurs des laboratoires Fujitsu, à l'origine du robot de surveillance et d'assistance "enon", travaillent sur ces sujets.
 
Enon, sans jambes mais dont la partie supérieure est humanoïde, a été conçu pour évoluer dans les centres commerciaux. Il peut transporter des charges de 10 kg et présente sur son torse un écran tactile qui sert d'interface de communication avec les personnes qu'il propose de guider et sur lequel s'affichent les informations demandées.
 
"Les gens qui travaillent dans les transports en commun nous demandent souvent si nous ne pourrions pas concevoir un robot qui détecterait les personnes âgées perdues dans les gares et qui leur demanderait si elles ont un problème", dit Toshihiko Morita, directeur de Fujitsu Laboratories, responsable des systèmes autonomes.
 
"C'est pour l'heure difficile à faire, très difficile", ajoute-t-il.
 
===========================
 
Un peu d'actualité :
 
=====================
 
Le Japon restera un certain temps encore le champion mondial des robots prédisent les industriels, soulignant que les sociétés nippones produisent leurs robots de la tête aux pieds, contrairement aux firmes étrangères comme le suisse ABB qui en sous-traitent souvent la fabrication. Les plus grands acteurs de la robotique industrielle japonais se nomment Fanuc, Yaskawa, Kawazaki Heavy Industries (plus connu pour ses motos ou pièces d'avions), Nachi Fujikoshi, Denso (une firme affiliée au groupe automobile Toyota) ou encore Mitsubishi Electric (également célèbre pour ses appareils électroniques et informatiques grand public). Yaskawa, le numéro un nippon, a grossi en concevant, initialement pour Honda, des robots sur-mesure parfaitement adaptés aux besoins de ses clients, alors que le deuxième, Fanuc, dont les machines se reconnaissent à leur couleur jaune « travaux publics », s'est développé grâce à un modèle de production de robots polyvalents en grande série. Yaskawa est aussi le leader mondial des pièces indispensables que sont les servo-moteurs, avec 20% du marché, tandis que Fanuc est aussi, voire surtout, le champion international des commandes numériques pour robots, avec la moitié du marché mondial à lui seul (les entreprises nippones dans leur ensemble en totalisant 70%).
 
Fortes du rôle essentiel de leurs robots dans la production automobile et électronique, Fanuc (une société née de l'externalisation en 1972 de l'activité de commandes numériques naissante de Fujitsu), Yaskawa et les diverses firmes nippones du secteur cherchent aujourd'hui à séduire d'autres industries, en développant des automates de plus en plus sophistiqués et en conférant à leur créatures mécatroniques ouvrières, dignes de manga de science-fiction, des capacités nouvelles. Les dernières générations font montre d'une précision ahurissante, grâce à une bardée de capteurs sensoriels, à des logiciels d'analyse, à des micro-moteurs de plus en plus miniatures et à d'autres nombreuses technologies dans lesquelles excellent les Japonais.
 
Des tâches rébarbatives remplies rapidement avec succès
Regardez-les, les trois, là, alignés, qui oeuvrent sans répit pour mettre en boîte des chocolats se présentant face à eux, en vrac et à vive allure sur un tapis roulant. Travail à la chaîne répétitif et rébarbatif, inhumain par excellence. Mais cette triplette de robots ouvriers, infatigables et corvéables à merci, rempli les boîtes sans grincher 24 heures sur 24, à raison de 300 chocolats ramassés et rangés à la minute, et pas un de manger au passage. Ces agiles bras articulés de Fanuc figurent parmi les dernières catégories d'automates embauchés dans des usines agro-alimentaires ou pharmaceutiques. Ils sont équipés d'un système de vision en trois dimensions pour voir arriver les chocolats et les attraper promptement au passage, sans vaines tentatives. La complexité est d'autant plus grande que les boîtes aussi défilent, en sens inverse, sur un autre tapis. Arrivées vides d'un côté, elles sortent pleines de l'autre, chaque robot remplissant une seule rangée de chaque.
 
http://img.clubic.com/photo/00884608.jpg
 
« Jamais un humain ne pourra aller aussi vite, et ce durant des heures sans interruption », se félicite un ingénieur de Fanuc, en présentant les exploits de ses trois phénomènes. Effectivement.
 
Une autre série de triplés, estampillés Nachi, trient des boîtes de conserves posées n'importe comment sur un support défilant : le premier attrape les miettes de thon, le deuxième le saumon et le troisième les sardines, sans jamais se tromper. Ils ont été programmés pour.
 
Ailleurs, un autre engin s'escrime à trier des composants. Lui est encore plus doué que ses compères. A l'instar d'un enfant se concentrant pour poser des cubes, boules et autres volumes sur des formes géométriques correspondantes, cet impassible robot, qui travaille seul dans son coin, glisse une à une des pièces minuscules de différentes structures dans des espaces prévus pour les accueillir. On le voit réfléchir en approchant chaque composant au-dessus d'un emplacement, juger la pertinence de son geste (en jaugeant la taille de l'objet tenu et celui de l'emplacement) et, finalement, changer d'avis. A force de mesures et déductions successives, il trouve la bonne case.
 
Chez Yaskawa, trois êtres mécatroniques à deux bras, les « Motoman », s'attellent à assembler un appareil de bout en bout, à la chaîne, en coordonnant leurs rythme et gestes. L'un ne commence à oeuvrer que lorsque le précédent lui a apporté l'objet sur lequel il doit effectuer telle ou telle manipulation avant de le porter à son collègue pour l'opération suivante. Bref, un vrai travail d'équipe. Contrairement aux tâcherons de Fanuc qui n'ont pas droit au repos, ces trois lascars semi-humanoïdes se voient offrir chaque année quelques moments de détente : ils jouent des percussions nippones « wadaiko » lors des « matsuri » (fêtes) de leur région du sud du Japon !
 
Empruntant également à l'art japonais sa gestuelle esthétique et rigoureuse, le gigantesque "Artis" de Nachi (près de cinq mètres de haut) manipule des dalles de verre de très grandes dimensions, dans lesquelles seront découpés plusieurs larges écrans de télévision. Ce monstre de près de deux tonnes agit avec une précision de 0,3 millimètre, portant à bout de bras des panneaux ultra-fins d'environ trois mètres de côté qu'il tourne en tous sens dans les airs à une vitesse étourdissante.
 
La célérité, c'est aussi ce dont se prévaut un robot inspecteur des travaux finis de Denso. Cette tête chercheuse imperturbable contrôle sous toutes les coutures des moteurs de voiture, tout juste assemblés, pour repérer une pièce manquante ou un composant erroné et relever les numéros et codes de chaque élément. Et ce en tournant autour de l'objet et en le manipulant sur un support rotatif pour tout photographier et analyser en temps réel.
 
« Sa rapidité et sa fiabilité, qui dépassent les capacités humaines, permettent d'améliorer la productivité d'une usine, de même que la qualité des objets », assure Denso. Dans une usine-modèle de Daihatsu, autre filiale de Toyota spécialiste des petites voitures, on assure avoir réduit de près de moitié la longueur des chaînes d'assemblage grâce à des robots multi-tâches capables de travailler ensemble et aux côtés des hommes. Les technologies développées pour ses automates industriels par une myriade de sociétés nippones de toutes tailles constituent en outre des éléments fondamentaux pour la création d'autres types de robots, androïdes, destinés à assister les particuliers. Mais dans un cas comme dans l'autre, l'un des principaux soucis des industriels concerne la sécurité, pour que l'autonomie grandissante des machines et leur cohabitation/collaboration avec les hommes ne constituent pas un danger pour ces derniers.
source : clubic
 
=====================
 
 
Cela fait bientôt six mois qu'une exilée au Japon vous expose ici les innovations techniques locales, et, qui l'eut cru, elle a presque réussi l'exploit de ne presque pas parler de robots. Diantre, ce n'est pourtant pas qu'elle déteste farouchement ces êtres mécatroniques (encore que), ou qu'il ne se soit rien passé dans ce domaine. Il est donc grand temps de rendre justice aux armées de roboticiens nippons qui s'escriment à attirer l'attention du monde sur leurs créatures, en les rendant plus intelligentes, et ce dans l'espoir d'en faire des vrais copains de l'homme.
 
Des robots capables de résister aux conditions difficiles
Les dernières majeures trouvailles nippones en la matières vont ainsi dans le sens d'une cohabitation harmonieuse entre les gents humaine et robotique. Depuis un an par exemple, la société de travailleurs intérimaires Ubiquitous Exchange propose aux entreprises la location d'Ubiko, un robot fabriqué par la firme nippone spécialisée dans la conception de machines Tmsuk. Ubiko, robot tripode à roulettes, peut être dépêché dans des sociétés, écoles ou hôpitaux comme hôtesse d'accueil, guide ou surveillant. Il est capable de répondre à des questions simples et de donner des renseignements. Ces compétences lui permettent de prétendre à un poste de guide dans les lieux publics ou de « pion » dans les écoles pour « prévenir les disputes entre élèves » (dixit le prestataire). Salaire du travailleur : 105.000 yens (700 euros), pour deux heures de service. Le tarif est justifié, affirme la société de location, mettant en avant les avantages liés à l'emploi d'un robot toujours d'alerte, corvéable à merci et non-syndiqué. L'intérimaire high-tech polyvalent est si demandé qu'une trentaine d'entreprises étaient sur une liste d'attente au moment où cette prestation fut annoncée.
 
Les robots prennent ainsi une place de plus en plus importante au Japon, premier pays producteur et utilisateur d'automates industriels. Dans un pays où la main d'oeuvre vieillit et tend à baisser, ils sont censés progressivement remplacer l'homme pour effectuer des travaux répétitifs, dangereux et/ou ingrats. Pour réaliser ces travaux aussi bien qu'un homme, les chercheurs sont poussés à donner à leurs créations des apparences et fonctions les plus proches possibles de celles de l'homo-sapiens.
 
Récemment, une équipe a présenté son dernier spécimen de robot humanoïde, capable de travailler sous une pluie battante et sur des surfaces adverses pour libérer les hommes des tâches les plus harassantes. Semblant tout droit sorti d'un film de science fiction japonais, "HRP-3 Promet MK-II" (c'est son nom) mesure 1,60 mètre pour une masse de 68 kilogrammes. Il peut se déplacer sur des terrains pentus et sablonneux et endurer sans broncher un déluge d'eau s'abattant sur ses épaules de tâcheron robuste et imperturbable. HRP-3, descendant d'une lignée de divers prototypes, peut marcher pendant deux heures d'affilée et sait manipuler adroitement un tournevis en adoptant une posture qui lui permet de coupler ses forces, à la façon d'un humain.
 
Ce robot, doté de quelque 42 "degrés de liberté" (articulations) a été développé conjointement par les entreprises Kawada Industries, Kawasaki Heavy Industries (KHI) et l'Institut national des sciences et technologies industrielles avancées, avec l'aide de l'Etat. Ses créateurs espèrent le vendre vers 2010 à des clients tels que des entreprises de construction, pour un prix qui devrait avoisiner les 15 millions de yens (95.000 euros). « La population de notre pays vieillit rapidement et il est urgent de concevoir des robots qui puissent remplir des fonctions que seuls les humains sont aujourd'hui à même de réaliser », ont souligné les chercheurs dans un communiqué.
 
Des robots pour présenter, guider, surveiller et assister
Le premier constructeur automobile mondial, le japonais Toyota, a pour sa part récemment confié les clefs de son musée, situé dans son fief au centre du Japon, à son nouveau robot humanoïde, lequel servira de guide loquace infatigable. Ce robot à l'allure féminine, 1,20 mètre et 60 kilos, se déplace de façon autonome sur des roulettes, en évitant les obstacles. Baptisé « Robina », il guide les visiteurs du musée automobile du groupe à Toyota-City, près de Nagoya (centre). Selon son concepteur, « Robina » est capable de donner des explications en regardant une personne dont il reconnaît le nom sur un badge. Il sait aussi tenir un stylo et signera volontiers des autographes, a promis Toyota. A l'instar de son compatriote Honda et fort de ses avancées techniques, Toyota s'est activement engagé dans le développement de technologies robotiques, convaincu lui aussi que les robots pourront à l'avenir jouer un important rôle dans la vieillissante société japonaise, et qu'il y a un marché à la clef. « Nous poursuivons les recherches sur les robots partenaires dans quatre directions: l'aide aux corvées ménagères, le soutien médical, l'assistance à la production industrielle et la mobilité individuelle », précise Toyota.
 
Des anciens chercheurs du géant de l'électronique Sony, spécialistes de l'intelligence artificielle et créateurs du robot chien Aibo, ont rejoint les équipes du constructeur automobile, Sony ayant abandonné cet axe de développement. Du coup, Toyota serait même devenu l'an dernier le premier groupe japonais à déposer des demandes d'usage de brevets dans ce domaine.
 
Ubiko et Robina ne sont pas, loin s'en faut, les seuls robots conçus pour remplacer des humains ailleurs que sur des chaînes de production. Asimo, le plus connu des robots humanoïdes japonais, développé par Honda, est également souvent employé comme agent d'accueil au siège du groupe à Tokyo. Les sociétés nippones de services de sécurité Secom ou Alsok ont elles-mêmes aussi conçu des robots de surveillance employés sur les sites sensibles dont elles assurent la surveillance. Fin 2006, D1 d'Alsok, est entré en service comme vigile dans les immeubles. Il est lui aussi proposé en location à 380.000 yens (2.533 euros) par mois.
 
http://img.clubic.com/photo/00648218.jpg
 
Robot à l'aspect très humain ?
Dans un registre un peu différent, un grand magasin de Tokyo a recruté pour les fêtes de fin d'année dernière une intérimaire robot dont la ressemblance avec une jeune femme est frappante, au point qu'elle fichait la trouille aux enfants. Le visage et les mains de ce robot, imaginé par un laboratoire universitaire spécialisé, sont couverts d'une peau très réaliste. Ses mouvements (mains, lèvres, têtes, yeux) sont fluides et très "naturels", presque trop. Sourire permanent aux lèvres, cette démonstratrice répétait en boucle un même message publicitaire pré-enregistré du matin au soir. Une première version de ce robot humanoïde, un peu moins réaliste mais un peu plus intelligent, avait déjà joué le rôle d'hôtesse d'accueil lors de l'Exposition universelle d'Aïchi (centre du Japon) en 2005.
 
Les nouveaux robots humanoïdes japonais savent désormais répondre à des questions, donner des indications, être polis, servir le thé aux invités et laver les tasses. Une unité de recherches de l'université de Tokyo a fait un pas en ce sens avec une nouvelle version de son robot d'assistance à domicile, baptisée HRP-2W. Ce dernier est capable de s'adapter aux gestes et à l'humeur de son maître pour lui plaire. Au cours d'une expérience devant les journalistes, le professeur Tomomasa Sato s'est fait servir de façon improvisée une tasse de thé dans son sofa par un HRP-2W lui obéissant au doigt et à l'oeil. Il entendait ainsi démontrer que les robots sont désormais capables de comprendre d'eux-mêmes les gestes et les paroles des humains et d'adapter leur comportement en conséquence. « Il n'y a pas de scénario de mouvements prédéfini dans cette démonstration », a-t-il assuré en dégustant son breuvage. Toutefois, le robot n'est pas encore à même de gérer les imprévus qu'il peut rencontrer en effectuant sa tâche, comme le fait de casser une tasse.
 
Pour ce faire, il faudrait en effet qu'il mémorise et trie les informations issues des différentes situations rencontrées, pour anticiper et apprendre à discerner en établissant les liens entre les effets et les causes. Bref, le plus difficile reste, selon des chercheurs nippons, de donner aux robots la capacité d'apprendre à tirer les leçons de leurs bêtises pour ne pas faire deux fois la même ânerie. Dans la même veine, un organisme public japonais a développé une technologie permettant à un robot d'assistance de comprendre réellement le sens de propos ambigus, en fonction des circonstances.
 
Communication, analyse et évaluation robotique
Les chercheurs de l'Institut national japonais des technologies de l'information et de la communication (NICT) affirment que leur dispositif, qui combine divers facteurs pour évaluer le contexte, sait faire la différence entre deux interprétations possibles d'une même phrase. Il s'agit, selon eux, d'une première mondiale. Par exemple, si un robot demande en fin d'après-midi à un salarié: « voulez-vous un café ? » et que le salarié répond: « si je bois un café, cela va me tenir éveillé », cette phrase peut être interprétée comme un refus ou une acceptation, en fonction du contexte et du ton. En effet si le salarié s'apprête à se farcir des heures supplémentaires, sa réponse signifie « oui », car il juge bon d'être en éveil pour être efficace. Si au contraire il est sur le départ, pressé de regagner son bercail après une journée de dur labeur, le robot doit comprendre « non », la réponse voulant dire qu'il craint que le café l'empêche de dormir.
 
La capacité d'un être de mécanique et composants électroniques à bien faire la différence entre ces deux interprétations opposées est d'autant plus importante que les conversations en langue japonaise prêtent très souvent à confusion. Dans bien des cas, seuls des éléments autres que les mots (gestes, regard, ton) permettent de bien saisir le sens des propos. Les roboticiens nippons espèrent donc que cette technologie permettra de donner naissance à des robots qui sauront communiquer de façon adéquate et naturelle avec les humains en prenant en compte le cadre de vie et les habitudes d'un interlocuteur.
 
Le même institut public a d'ailleurs également conçu plus récemment encore un prototype de robot humanoïde censé être le premier à communiquer par la parole et par les gestes, en accompagnant ses dires de mouvements corporels expressifs idoines, lesquels sont indispensables pour bien faire passer un message à un interlocuteur.
La plupart des autres robots bavards bougent en papotant, mais le lien entre les mots et les attitudes est préconçu et pas toujours signifiant. Encouragé par l'Etat, l'Institut japonais des technologies de l'information voit dans les robots un moyen de s'occuper des vieux et des tout-petits. « La société japonaise avançant en âge, il est nécessaire de réaliser des robots qui contribuent à la vie sociale », plaident les chercheurs. « Cependant, pour y parvenir, il est indispensable que la communication homme-robot se rapproche le plus possible de celle d'un dialogue humain ».
 
Il ne faudrait pas en effet que les enfants en bas âge éduqués par des robots prennent des mauvaises habitudes en imitant un être mécatronique qui se comporte et s'exprime de façon totalement désordonnée ou bien parle en restant bêtement au garde-à-vous.
 
Les robots offrent de la compagnie utile
Le développement de technologies pour réellement transformer les robots en assistants de vie constitue une des priorité de recherche et développement subventionnées par l'Etat. Au Japon, peu s'en émeuvent. Pour diverses raisons socio-culturelles qu'il serait trop long d'expliquer ici, les Nippons ne considèrent pas comme une ineptie, ni une terreur l'hypothèse de vivre avec des robots. Des personnes âgées de plusieurs dizaines de maison de repos trouvent du réconfort en compagnie du robot thérapeutique bébé-phoque Paro, qui d'après une série de tests, permet effectivement d'atténuer les effets du syndrôme d'Alzheimer.
 
Papero de NEC, une sorte de robot à tête de singe, est quant à lui en partie conçu pour tenir compagnie aux enfants.
 
Pas robophobes pour deux sous, les Japonais sont même prêts à accepter qu'un robot les guide pour choisir les vins et mets pour les accompagner. Le groupe d'électronique, informatique et télécommunications NEC et l'université de Mie ont ainsi conçu à partir de Papero un "robot sommelier". Avec ses deux mains mécaniques comportant un complexe réseau de capteurs à infrarouge, il peut analyser la composition chimique des aliments et du vin pour accommoder au mieux plats et grands crûs. Après avoir analysé la nature du vin, le robot cherche dans sa base de données quelle nourriture lui correspond, et prodigue alors le conseil, en tenant en plus compte des goûts de son propriétaire. Kanpaï !
source : http://www.clubic.com/actualite-84 [...] obots.html


Message édité par super_newbie_pro le 23-02-2008 à 21:45:52

---------------
~ PCINFOS.FR ; la maison des topics de super_newbie_pro ~
n°12669726
Gugus2000
Profil : Rien
Posté le 12-09-2007 à 17:14:09  profilanswer
 

Si il fait le repassage j'achete ...

n°12669953
super_newb​ie_pro
A ta dispoition frère geek :P
Posté le 12-09-2007 à 17:33:12  profilanswer
 

Plutôt la cuisine ^^


---------------
~ PCINFOS.FR ; la maison des topics de super_newbie_pro ~
n°12686441
Mercius
Totus Floreo
Posté le 14-09-2007 à 10:26:33  profilanswer
 


 [:chaos intestinal]  
 
Aux chiotes Darwin. Dieu a tout créé en 6 jours.
 
Bon le dimanche, il aurait mieux fait de bosser, vu le résultat...
 
Mode [36ème degré] OFF

n°12821725
utopiah
Knowledge is power
Posté le 28-09-2007 à 16:35:37  profilanswer
 

It's evolution baby ! ( http://www.youtube.com/watch?v=QHkQZpRxpyE )
 
Plus serieusement la robotique et l'evolution oui mais surtout l'intelligence artificielle qui fait tourner de telle entitées (voir Rodney Brooks au lab du MIT ou encore The Singularity Institute SIAI). La robotique japonese n'est que la partie visible de l'iceberg, l'interaction physique avec le monde est la partie visible mais les changements les plus fondamentaux et avec la cadence la plus rapide se font dans l'univers du logiciel, le "virtuel" et donc l'Internet.

n°13156140
super_newb​ie_pro
A ta dispoition frère geek :P
Posté le 03-11-2007 à 17:43:48  profilanswer
 

Lisez ce dossier très intéressant ; http://www.clubic.com/actualite-84 [...] obots.html
 
http://img.clubic.com/photo/00648206.jpg http://img.clubic.com/photo/00648208.jpg
 
Ces robots, combinés à un programme de ce genre ; http://www.pandorabots.com/pandora [...] d97e345aa1 lui-même couplé à un logiciel de type Word to speech (vous écrivez votre texte et le logiciel le lit à voix haute) permettent de converser avec les robots, donner des ordres etc... et de recevoir des réponses à voix haute.
 
Reste ;
- A développer leur autonomie
- A développer leurs programmes (bonne chance vu la complexité et le temps que ça prend)
- A les produire à grande échelle, comme pour l'industrie automobile, afin d'en réduire le coût.
 
Bienvenue dans le futur ^^
 
http://img.clubic.com/photo/00648196.jpg http://img.clubic.com/photo/00648220.jpg
 
Sommes-nous prêts pour faire devenir ceci réalité ? ==> http://fr.youtube.com/watch?v=BQX_TcVDFnI


---------------
~ PCINFOS.FR ; la maison des topics de super_newbie_pro ~
n°13156327
Rockstoppe​r
Posté le 03-11-2007 à 18:09:02  profilanswer
 

Impressionnant, ça donne un léger avant-goût du futur...

n°13156847
super_newb​ie_pro
A ta dispoition frère geek :P
Posté le 03-11-2007 à 19:19:37  profilanswer
 

Les militaires US s'intéressent de trés prêts aux robots. Outre les programmes internes dont on ne connaitra peut être jamais le contenu tant le secret est protégé, sauf en cas de révélation dans un futur conflit, les forces armées américaines sont aussi très attentives aux développements des sociétés. Souvent, sont organisés des concours. D'ailleurs ;
--------------
VICTORVILLE (Etats-Unis), 3 nov 2007 (AFP) - Onze robots roulants ont pris le départ samedi en Californie d'un gymkhana en milieu urbain organisé par le ministère américain de la Défense qui espère en tirer des enseignements pour ses véhicules automatisés destinés aux champs de bataille de 2015.
 
Situé dans une base militaire désaffectée à Victorville (120 km au nord-est de Los Angeles), ce défi est organisé par l'agence de recherche du Pentagone (Darpa) et doté d'un premier prix de deux millions de dollars.
 
Mais pour espérer rafler cette somme, les 11 véhicules, voitures ou camions dotés d'un cerveau électronique surpuissant et d'une myriade de capteurs, radars et autres équipements de haute technologie, doivent terminer avec succès trois parcours d'une longueur totale de 100 km en moins de six heures.
 
Un à un, les mécaniques se sont succédé sur la ligne de départ peu après 8H00 (15H00 GMT). Au moment fatidique, leurs conducteurs sont descendus et ce sont des véhicules vides qui ont commencé à rouler, sous les vivats de milliers de spectateurs.
 
Et ces voitures, sans personne au volant ni télécommande, ont bientôt commencé à évoluer à bonne allure dans les rues de la base désaffectée, dans des conditions voulues comme identiques à celles d'un environnement urbain.
 
Une quarantaine d'automobiles, dotées celles-là de conducteurs, ont également pris le départ pour créer des conditions artificielles de circulation.
 
Parmi les finalistes du "Défi Darpa" figurent de prestigieuses universités comme Stanford (Californie), le Massachusetts Institute of Technology (MIT, nord-est) et Cornell (New York, est). Une équipe allemande a également fait le déplacement, venue de l'université polytechnique de Braunschweig (centre).
 
"Il y a sans doute plus de puissance informatique dans notre voiture que dans tous les PC d'une entreprise", a affirmé à l'AFP Paul Barrett, un des responsables de l'équipe du MIT. Le 4x4 que l'université aligne a reçu entre une et 1,5 tonne d'équipements supplémentaires, dont 17 radars, selon lui.
 
De son côté, l'engagé aux moyens les plus modestes, l'université de Floride centrale à Orlando (sud-est), fait rouler un break Subaru de 1996, "l'ancienne voiture de la femme de l'un de nos techniciens", a expliqué Ben Patz, chef de l'équipe. Il estime que 150.000 dollars ont été investis en matériel dans le projet, et "entre 5.000 et 10.000 heures de main d'oeuvre gratuite" des étudiants.
 
Le vainqueur ne sera sans doute pas connu dès l'issue des épreuves, prévue vers 21H00 GMT, les organisateurs devant analyser les performances de tous les concurrents avant de communiquer leur classement officiel, pas avant dimanche matin.
 
Le Darpa espère profiter des avancées technologiques obtenues grâce à cet événement pour définir ses futurs véhicules robotisés, censés représenter un tiers du parc automobile de l'armée à l'horizon 2015 selon un plan approuvé par le Congrès et visant à épargner les vies des soldats américains sur les champs de bataille.
 
Les bombes artisanales placées en bord de route ont tué des centaines de soldats américains en Irak depuis l'invasion de ce pays en 2003.
 
Le premier "Défi Darpa" avait été organisé en mars 2004. Mais à l'époque, aucune des 15 voitures robotisées engagées n'avait réussi à franchir 220 km en plein désert californien.
 
Un défi similaire avait été organisé l'année suivante, et cette fois, quatre véhicules étaient parvenus à boucler un parcours de 210 km de pistes dans le désert de Californie. Le premier prix avait été remporté par Stanford.


---------------
~ PCINFOS.FR ; la maison des topics de super_newbie_pro ~
n°13396464
super_newb​ie_pro
A ta dispoition frère geek :P
Posté le 29-11-2007 à 12:40:54  profilanswer
 

TOKYO (AFP) - Le Japon, qui est devenu le premier fabricant de robots dans le monde, veut désormais tourner la page des robots gadgets et se consacrer à l'utilisation pratique des humanoïdes dans la vie de tous les jours.
 
 Quelque 250 sociétés japonaises et étrangères sont présentes depuis mercredi au Salon international des robots 2007 à Tokyo, l'une des plus grandes expositions au monde qui se tient tous les deux ans dans la capitale japonaise.
 
En 2005, les sociétés japonaises avaient montré tout leur savoir-faire en matière de robots humanoïdes, allant du joueur de trompette au robot réceptionniste, qui avaient été les stars du dernier salon.
 
Mais cette année, la tendance n'est plus aux robots gadgets mais plutôt aux machines destinées à être utilisées dans la vie de tous les jours.
 
"Deux ans après la dernière expo, qui a montré ce que pourrait être la vie dans le futur avec des robots, il est temps de voir comment on peut les utiliser", a déclaré Shoichi Hamada, un des principaux responsables de l'Association japonaise de robots.
 
"Maintenant nous visons les applications pratiques des robots", a-t-il dit à l'AFP. "Beaucoup de sociétés ici sont capables de montrer au public ce que les robots peuvent faire à ce stade de la technologie."
 
Les robots-gardes de sécurité exposés ici sont déjà utilisés dans le commerce au Japon, mais de nouveaux humanoïdes font leur apparition sur le marché.
 
"On peut enfin voir le bout du tunnel en matière d'utilisation pratique des robots", a expliqué Tatsuo Matsuzaki, un des responsables de la société Kokoro, qui présente un humanoïde capable d'exprimer la douleur et destiné à l'apprentissage des futurs dentistes.
 
"Actuellement, nous sommes dans une phase de transition entre un monde d'animation et celui plus réel de la vie avec les robots", a souligné M. Matsuzaki.
 
Le robot le plus célèbre du Japon est incontestablement Asimo, un humanoïde ressemblant à un astronaute fabriqué par Honda Motor, qui a été utilisé comme employé de bureau mais aussi lors de réceptions dans des ambassades japonaises où il peut, entre autres prouesses, lever son verre pour proposer un toast à l'assistance.
 
Les fabricants de robots sont convaincus que le Japon est un marché porteur, en raison du vieillissement rapide de sa population.
 
"Aider les personnes âgées est l'un des principaux objectifs des robots", a déclaré Kenji Kusunoki, de la société Kyokko Electric, qui présente au salon un capteur capable de prévenir à distance un robot en cas de besoin.
 
"La technologie des robots est très utile dans une société vieillissante", a-t-il ajouté. "Nous parvenons progressivement à savoir ce que pourraient et devraient faire des robots, et aussi ce que nous ne pouvons pas attendre d'eux".
 
A la veille de l'ouverture de l'exposition, les chercheurs japonais ont dévoilé mardi un nouvel humanoïde conçu pour participer aux tâches ménagères, en particulier au profit du troisième âge.
 
La créature, haute de 147 cm, a montré ses talents en aidant une personne âgée à sortir de son lit et à préparer le petit-déjeuner.
 
Les Japonais détiennent le premier rang mondial en matière de longévité, avec plus de 30.000 centenaires, un record attribué à une nourriture saine et un mode de vie actif.
 
M. Hamada ne pense pas toutefois qu'il faille s'attendre à un monde de science-fiction où les robots remplaceraient les humains au travail.
 
"Il y a certaines choses que les robots ne peuvent pas faire", a-t-il souligné. "Par nature, il y a des emplois que seuls des humains peuvent remplir, comme par exemple ceux impliquant un contact physique. Je pense que les robots et les humains finiront par partager des emplois."


---------------
~ PCINFOS.FR ; la maison des topics de super_newbie_pro ~
n°13396498
super_newb​ie_pro
A ta dispoition frère geek :P
Posté le 29-11-2007 à 12:44:37  profilanswer
 

http://twendyone.com/images/01photo2.jpg Plus d'infos sur le twendyone ? ==> http://twendyone.com


---------------
~ PCINFOS.FR ; la maison des topics de super_newbie_pro ~
n°13396571
kilarena
©®ª©-©®ª©
Posté le 29-11-2007 à 12:53:44  profilanswer
 

C'est vrai que c'est vraiment impressionnant la fludité d'Asimo quand il court ect... O.o

n°13411471
zenith
CMDR RedZed
Posté le 01-12-2007 à 00:54:01  profilanswer
 

même si c"est sur terrain parfaitement plat et escalier calibré c'est excelent
 
maintenant faut que les modèles utilitaires à taille humaine arrivent dans nos foyers à des prix abordables et hélas ce sera que nos petits enfants qui ne feront plus de ménage ou de courses...  :sweat:

n°13411582
Profil sup​primé
Posté le 01-12-2007 à 01:20:38  answer
 

League de foot du futur.
http://fr.youtube.com/watch?v=ICgL1OWsn58


Message édité par Profil supprimé le 01-12-2007 à 11:32:52
n°13415166
zenith
CMDR RedZed
Posté le 01-12-2007 à 20:37:49  profilanswer
 

ce soir dans turbo il y a eu un reportage sur des voitures robots regardez la rediff demain  :)

n°13443081
zenith
CMDR RedZed
Posté le 05-12-2007 à 12:46:55  profilanswer
 

ca y est l'émission du 01 02/11 est en ligne ici
 
apparemment il n'y a pas eu d'incident majeur  :D


Message édité par zenith le 05-12-2007 à 13:50:30
n°13443512
zenith
CMDR RedZed
Posté le 05-12-2007 à 13:46:41  profilanswer
 

un jouet qui sort bientot pléo le dinosaure video

n°13445590
Profil sup​primé
Posté le 05-12-2007 à 17:59:30  answer
 

Ils sont forts ces Japonnais  :ouch: :
 
http://fr.youtube.com/watch?v=rokOtmUhos0
 
Doit y avoir un mix de motion capture et de correction en temps réel la dessous.
ça fait 4 fois que je repasse cette vidéo, ça me trou le c..., le naturel des mouvements tout en contrôlant parfaitement l'équilibre, la position et l'orientation, la synchronisation entre robots et sur la musique, c'est vraiment impressionant.  
Quelqu'un connait le noms de ces bestiols ?

Message cité 1 fois
Message édité par Profil supprimé le 06-12-2007 à 10:03:13
n°13448964
eraser17
Posté le 06-12-2007 à 00:53:02  profilanswer
 

celui la aussi est pas mal HRP-3 Promet Mk-II
 
http://fr.youtube.com/watch?v=HBCjGLRloTk

n°13450882
zenith
CMDR RedZed
Posté le 06-12-2007 à 11:41:31  profilanswer
 

eraser17 a écrit :
 
celui la aussi est pas mal HRP-3 Promet Mk-II
 
http://fr.youtube.com/watch?v=HBCjGLRloTk
 
 
 
C'est marrant au début je croyais qu'il était autonome et je le trouvais super lent  :o  
 
mais en fait il est télécommander et c'est le mec qui est lent  :D

Message cité 1 fois
Message édité par zenith le 06-12-2007 à 11:42:10
n°13452868
magneto200​7
Posté le 06-12-2007 à 15:57:39  profilanswer
 

zenith a écrit :

eraser17 a écrit :
 
celui la aussi est pas mal HRP-3 Promet Mk-II
 
http://fr.youtube.com/watch?v=HBCjGLRloTk
 
 
 
C'est marrant au début je croyais qu'il était autonome et je le trouvais super lent  :o  
 
mais en fait il est télécommander et c'est le mec qui est lent  :D


 
Il n'est pas complètement télécommandé, par contre avant de faire des mouvements, il faut produire ce mouvement, faire en simulation et envoyer au robot. Et ça, ça prends du temps...

n°13452927
ObsydianKe​nobi
peloton suicida
Posté le 06-12-2007 à 16:04:29  profilanswer
 

http://fr.youtube.com/watch?v=V__NZ8LQ-DE  [:vague nocturne]


---------------
Long-range goals keep you from being frustrated by short-term failures. RIP VC
n°13452946
magneto200​7
Posté le 06-12-2007 à 16:05:57  profilanswer
 


 
Il s'appelle QRIO.

n°13452981
ObsydianKe​nobi
peloton suicida
Posté le 06-12-2007 à 16:08:41  profilanswer
 

Qué s'appellerio QRIO  
 
http://www.ipsos.fr/CanalIpsos/articles/images/2319/quezac.jpg


---------------
Long-range goals keep you from being frustrated by short-term failures. RIP VC
n°13454072
Profil sup​primé
Posté le 06-12-2007 à 17:58:46  answer
 

:D
Dommage que Sony ai supprimé sa division robotique, c'était vraiment un petit prodige ce QRIO, mais à 60000€ pièce, il ne pouvait que rester dans les cartons le pauvre.
 :cry:   http://www.lejournaldepat.net/V31/qrio.swf


Message édité par Profil supprimé le 06-12-2007 à 18:19:53
n°13489641
zenith
CMDR RedZed
Posté le 11-12-2007 à 00:07:47  profilanswer
 

Un robot violoniste et des fauteuils roulants sur 2 roues  :sweat:


Message édité par zenith le 11-12-2007 à 00:08:04
n°13506287
super_newb​ie_pro
A ta dispoition frère geek :P
Posté le 12-12-2007 à 18:23:03  profilanswer
 

eraser17 a écrit :

celui la aussi est pas mal HRP-3 Promet Mk-II
 
http://fr.youtube.com/watch?v=HBCjGLRloTk


 
Allez, encore un peu de travail. Un robot non télécommandé comme celui-ci, avec des mouvements plus fluides, ayant au moins une autonomie de 12h et je connais déjà une petite dizaine de chefs d'entreprises prêt à y investir entre 30.000 et 60.000€. Imaginez-vous ? Un robot travaillant 24h sur 24, ne rallant jamais, ne prenant des pauses que pour se recharger, ne faisant jamais grêve ! Le rêve idéal pour tout chef d'entreprise ! Un remplacement du capital humain par un capital technique innovant et performant. Un coût qui sera rapidement amorti ! Quand on voit ce qu'ASIMO peut déjà faire  :ouch: http://fr.youtube.com/watch?v=Q3C5sc8b3xM
 
Je serai parmi les premiers acheteurs pour peu que leurs programmes soient évolutifs et leur capacité de stockage extensible. Nos sociétés entreront alors dans une nouvelle ère qui va bouleverser toutes nos habitudes ! :love:
 
A lire : http://world.honda.com/news/2007/c [...] O-to-Work/
 
http://world.honda.com/news/2007/c071211Enabling-Multiple-ASIMO-to-Work/photo/images/01.jpg
 
http://world.honda.com/news/2007/c071211Enabling-Multiple-ASIMO-to-Work/photo/images/04.jpg
 
http://world.honda.com/news/2007/c071211Enabling-Multiple-ASIMO-to-Work/photo/images/02.jpg
 
http://world.honda.com/news/2007/c071211Enabling-Multiple-ASIMO-to-Work/photo/images/03.jpg
 
http://world.honda.com/news/2007/c071211Enabling-Multiple-ASIMO-to-Work/photo/images/07.jpg
 
http://world.honda.com/news/2007/c071211Enabling-Multiple-ASIMO-to-Work/photo/images/08.jpg
 
http://world.honda.com/news/2007/c071211Enabling-Multiple-ASIMO-to-Work/photo/images/09.jpg
 
http://world.honda.com/news/2007/c071211Enabling-Multiple-ASIMO-to-Work/photo/images/11.jpg
 
 
A ne pas oublier non plus le HRP-2 : http://www.futura-sciences.com/fr/ [...] c3/221/p1/
 
http://www.futura-sciences.com/comprendre/d/images/688/robot_12cnrs.jpg


Message édité par super_newbie_pro le 12-12-2007 à 19:45:59

---------------
~ PCINFOS.FR ; la maison des topics de super_newbie_pro ~
n°13588363
super_newb​ie_pro
A ta dispoition frère geek :P
Posté le 22-12-2007 à 16:00:06  profilanswer
 

Honda a lancé le 15 Décembre une nouvelle version de son robot asimo. Reliés entre eux par une connexion Wi-Fi, ils peuvent désormais se coordonner pour réaliser leurs tâches. Ainsi, si un robot doit arrêter d'effectuer une mission pour aller recharger ses batteries (ce qu'il peut maintenant faire par lui même), un autre prendra automatiquement sa place. De même, s'il faut accomplir une action dans un lieu précis, c'est l'Asimo le plus proche de cette destination qui se mettra automatiquement en route.
 
D'autres nouvelles fonctionnalités ont été mises en place par Honda, comme la capacité pour le robot d'éviter quelqu'un se trouvant sur son trajet. Des vidéos sont disponibles sur le site officiel de Honda http://world.honda.com/HDTV/ASIMO/


---------------
~ PCINFOS.FR ; la maison des topics de super_newbie_pro ~
n°13679789
super_newb​ie_pro
A ta dispoition frère geek :P
Posté le 04-01-2008 à 17:54:48  profilanswer
 

J'ai contacté notre entreprise Frenchy pour leur demander pourquoi ils ne se préparaient pas comme les japs à ce marché qui dépassera de loin celui de l'automobile dans les 20 prochaines années...
 
Réponse :
 
----- Original Message -----  
From: "Bastien Parent"
To: moi
Sent: Wednesday, January 02, 2008 4:36 PM
Subject: Re: Site (FR) | Demande d'informations
 
Bonjour,
 
Je tiens tout d'abord à vous remercier de votre intérêt pour nos robots.
 
Tous s'accordent à dire que la véritable explosion du marché de la  
robotique aura lieu dans 10 à 15 ans, de la Chambre économique de l'ONU  
au Gouvernement japonais.
Dans ces prévisions, les robots seront de véritable robot de service,  
vendu pour le prix d'une voiture. Ils seront totalement fonctionnels :  
ménage, repassage, faire les courses...
 
Les Japonais visent ce marché, pour éviter de recourir à l'immigration,  
face à leur population vieillissante et à la demande croissante de  
service à la personne. Ils construisent alors des robots de plus d'un  
mètre en tentent de les améliorer et d'en réduire les coûts jusqu'à  
aboutir à un produit commercialisable dans 10 ans (Asimo, HRP3...)
 
Nous sommes convaincu du potentiel du secteur mais n'avons  
malheureusement pas des millions d'euros devant nous pour développer  
pendant 10 ans avant d'enregistrer la première vente, comme Honda le fait.
Nous avons donc choisi de commencer par ce qui est réalisable  
aujourd'hui : Nao, un petit humanoïde de loisir mais qui inclus déjà de  
nombreuses fonctions de services (assistance pour les malvoyant,  
personnes agées, lecture de contenu textuel, surveillance...)
 
Donc, oui, nous irons vers quelque chose de similaire à l'Asimo...mais  
pas avant 10 ans !
 
Cordialement,
 
--  
Bastien Parent
Responsable Communication et Communauté
Media & Community Manager


---------------
~ PCINFOS.FR ; la maison des topics de super_newbie_pro ~
n°13734795
super_newb​ie_pro
A ta dispoition frère geek :P
Posté le 10-01-2008 à 19:34:05  profilanswer
 

http://www.aldebaran-robotics.com/images/Layout11.jpg
 
source : http://www.clubic.com/actualite-90 [...] -3000.html
La robotique réussit aux jeunes pousses. Après Violet, dont le Nabaztag s'attaque au marché américain, ou encore Wavestorm, dont le logiciel équipe le prometteur Skypee de Meccano et l'arrivée du Pleo (voir Pleo : le robot dinosaure sort de l'oeuf), c'est au tour d'Aldebaran Robotics d'annoncer une levée de fonds de 5 millions d'euros auprès de CDC Innovation et I-Source Gestion destinée au développement de son robot Nao.
 
« L'appui d'investisseurs de renom tels que CDC Innovation et I-Source Gestion est une excellente validation de nos choix technologiques et du business model de notre entreprise. L'entreprise a franchi des étapes majeures depuis sa création en 2005, et ce financement va nous permettre de renforcer nos équipes par des professionnels chevronnés, de livrer nos robots Nao aux équipes de la RoboCup, ainsi que de préparer son lancement grand public l'année prochaine. » , commente Bruno Maisonnier, PDG de Aldebaran Robotics.
 
 
http://img.clubic.com/photo/00728162.jpg
 
Nao
 
A la fois intelligent et communicant, Nao est un robot de 60 cm de haut, entièrement programmable grâce à son ordinateur embarqué et destiné à des applications variées dans des domaines tels que l'éducation, les divertissements, l'assistance à domicile ou la sécurité. Reste à savoir si ce petit robot, dont la commercialisation est prévue début 2009 à un tarif d'environ 3000 euros, aura plus de succès que Aïbo, le chien robot de Sony dont le tarif de 2000 dollars ne lui avait pas permis de rencontrer le même succès qu'un Nabaztag, un lapin Wifi d'environ 120 euros déjà vendu à plus de 200 000 unités.


---------------
~ PCINFOS.FR ; la maison des topics de super_newbie_pro ~
n°13747452
zenith
CMDR RedZed
Posté le 11-01-2008 à 22:04:19  profilanswer
 


 
 
Et sinon si tu lisais le topic, tu verrais que plus haut il y a un lien sur Nao et Skypee qui ont une émission entière , et qu' il y a déja un lien vers une vidéo de Pléo...

mood
Publicité
Posté le   profilanswer
 

 Page :   1  2  3  4  5  ..  34  35  36  37  38  39
Page Précédente

Aller à :
Ajouter une réponse
  FORUM HardWare.fr
  Discussions
  Sciences

  La Robotique

 

Sujets relatifs
[robotique]Cherche SpécialisteRelayez les news de Harware.fr et rédigez vos articles
Est-ce la fin des agrégateurs de news ?Gratte-ciel et architecture : quel impact de la crise sur les projets?
News Horizonsmodeles Twingo ?
topic sur les gretsch tout les modeles G6120 - G6122 ect...Blackout sur Montélimar ce matin : des news ?
Le topic Ghibli et MiyazakiImpact de la fidélisation, votre avis ?
Plus de sujets relatifs à : La Robotique



Copyright © 1997-2016 Hardware.fr SARL (Signaler un contenu illicite) / Groupe LDLC / Shop HFR